Auteur Sujet: Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.  (Lu 39306 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kathynette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« le: 15 Février 2010 à 17:16:09 »
Bonjour,

Fin 2009, mon mari s'est suicidé par pendaison.
Il avait déjà fait 2 tentatives : une en 1996 et une autre en 2009. Il était suivi, prenait un médicament.
Ce jour là, ma vie a basculé vers le vide, l'absence. Tous mes repères ont volé en éclats. Mon Amour était le centre de ma vie de puis plus de 15 ans. Nous n'avons pas eu d'enfant.
Nous avons eu des épreuves chacun, soit dans notre enfance, mais aussi ensuite adulte, mais notre Amour est ce qu'il y a de plus important.
Je crois très fort à la Vie après la mort, ce qui me réconforte car j'ai l'espérance qu'on se retrouvera dans l'Eternité.
Malgré cela, je souffre énormément de son absence, de son regard, de sa tendresse, ... besoin de le toucher, de lui parler. Tout ce quotidien est à présent impossible.
Je m'accroche à la Vie pour mes proches et puis je me dis que lors de notre mariage, mon mari nous sommes engagés dans une alliance entre lui, moi et Dieu. Je me motive en me disant que ce n'est pas parce que mon Amour a renoncé (il souffrait d'être bipolaire mais c'est un mari extrêmement doux, attentionné, généreux, ... mais fragile) car il souffrait trop (j'ai mal de son absence mais je ne lui en veux pas) et à priori n'a pas eu la clairvoyance nécessaire pour lacher prise par rapport à ses obsessions (il se sentait inutile, perdait confiance en lui, ...), je me dois d'être forte pour 2.
Il nous a écrit qu'il se pensait un boulet pour nous (sa femme et sa famille), ..., il demandait de nous excuser, ... et espérait nous aider autrement ... et être plus présent par la pensée. Je culpabilise car c'est vrai que son "laisser-aller" me stressait, ainsi que sa fragilité (j'avais peur). Ma propre fragilité ne l'a pas aidé.
Je me fais aider par des associations, ... mais je suis toujours à la recherche de nouvelles infos utiles pour m'en sortir.
Depuis quelques jours, j'ai l'idée de savoir comment a été trouvé mon mari (apparence, y avait il 1 mise en scène ?, ...) et pour cela contacter le médecin qui a constaté le décès et les gendarmes. Pensez vous que cela puisse m'aider.

Merci

Manue

  • Invité
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #1 le: 18 Février 2010 à 17:26:36 »
bonjour Kathynette

je ne sais pas si je peux vous aider... mais personnellement aprés le suicide de ma mère j'ai eu aussi besoin de savoir certaine chose. Je n'arrivais pas à la joindre (j'habite à l'étranger) et j'ai appelé des voisins pour qu'ils défoncent la porte de sa maison... ce sont donc eux qui l'ont découverte... aprés je leur ai beaucoup demandé... ce qu'elle portait, si les lumières étaient allumées ou pas ... que sais je encore??? Je crois que face au suicide il y a déja tellement de questions sans réponses, personnellement j'ai eu besoin de visualiser ce qu'avaient pu être ses derniers moments, m'y confronter aussi, (ça fait quand même un peu mal!! mais un mal pour un bien, je crois !? car celà m'a permis d'aller peut être un peu plus vite pour "réaliser"... je ne sais pas exactement comment dire...

je vous souhaite beaucoup de courage!!

Hors ligne Kathynette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #2 le: 18 Février 2010 à 17:41:57 »
Merci Manue pour votre réponse.
Je pense qu'effectivement j'ai besoin de davantage visualiser, imaginer les derniers instants de mon Amour.
Je ressens le besoin de me confronter à la réalité. Je vais voir si mon beau-frère, le médecin, voire les gendarmes sont ouverts à cet échange que je suis en droit d'avoir me semble-t-il.

Si d'autres personnes confrontées au drame du suicide peuvent m'apporter un certain éclairage ou si encore vous connaissez une personne spécialiste de ce genre de traumatisme qui pourrait m'aider, cela m'intéresse.

La reprise du travail depuis quelques jours me fait reprendre un certain rythme mais ma tête est souvent ailleurs.

Hors ligne Babelou

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #3 le: 16 Mai 2010 à 22:09:48 »
Bonsoir,
Je viens de m'inscrire. Le 23 avril mon mari à décidé de partir définitivement: il s'est pendu dans un bois...à 44 ans. Aujourd'hui, je vis avec mes 2 filles de 11 et 9 ans, et je me sens seule et triste. Je n'ai pas vu mon mari mais la police m'a expliqué... Je l'imagine pendu au bout de cette corde et ça fait mal. Pourtant, je crois que j'avais besoin de connaitre les détails pour bien comprendre qu'il ne reviendrait plus.
Parfois je me demande si ma vie va reprendre un sens?

Je souhaite beaucoup de courage à vous tous, qui connaissez cette situation si tragique.

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #4 le: 16 Mai 2010 à 22:24:07 »
Bonsoir Babelou,

Je viens de voir votre message. Votre détresse me touche, le décès de votre mari est tellement proche...
Le fait d'avoir trouvé ce site va vous aider, il s'y créée une "communauté" de personnes endeuillées où pouvoir se faire aider.
Je pense bien à vous
Marij
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

adèle

  • Invité
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #5 le: 25 Mai 2010 à 23:46:43 »
Bonsoir Babelou

Je n'ai vu ton message qu'aujourd'hui, j'espère que ce forum va t'aider comme il m'aide. j'ai perdu mon compagnon il y a 20 mois, et je me souviens du vertige atroce des premières semaines . ici, on se sent un peu moins seules et ça soulage tellement d'écrire, de partager nos émotions, nos cheminements. La vie reprend un sens tout doucement, c'est long et difficile, je ne savais jamais comment seraient chaque journée chaque nuit, je vivais un jour à la fois, péniblement. Je suis allée à mon rythme, très lentement. Mes enfants m'ont beaucoup aidée, ils m'aident encore parce qu'ils sont dans la vie et qu'ils m'entraînent joyeusement. Au début c'était malgré moi et maintenant je sens que ça vient aussi de moi.
Prends ton temps et de la force dans les rires de tes enfants, et surtout reviens écrire.

pensées douces

Hors ligne chantal1

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #6 le: 09 Décembre 2010 à 05:19:37 »
Je crois qu'on oublie jamais. .. le 6 décembre 1997, mon mari s'est suicidé par pendaison.  Il était le seul homme que j'ai eu dans ma vie.  Un amour de jeunesse.  J'avais 34 ans, 3 enfants (10, 9 et 3 ans).  J'aI consulté.  Suicide action Montréal m'a beaucoup aidée ainsi qu'une psychothérapeute.  Il fallait continuer ...pour les enfants.  13 ans plus tard.. à chaque 6 décembre .. c'est pas facile malgré le fait que je me suis remariée avec un gars super, malgré le fait que mes 3 enfants sont merveilleux et équilibrés. 
Le côté réconfortant, c'est que notre famille est tissée très serrée.  J'ai réalisé cette année avec mes enfants que jamais nous n'oublierons cette date fatidique.  Notre vie a changé depuis le 6 décembre 1997 mais nous sommes heureux et bien vivants, plutôt survivants de cette aventure.  Nous sommes très proches et nous profitons de la vie au maximum. Un beau Noel s'annonce.

Voici mon témoignagne.  La vie continue ....et elle est tellement belle !

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #7 le: 09 Décembre 2010 à 14:09:39 »
Merci Chantal pour ce beau témoignage encourageant.
Joyeux Noël à toi et toute ta famille!
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne mjdi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #8 le: 20 Décembre 2010 à 21:53:27 »
bonjour à vous tous,
moi aussi mon conjoint c'est suicidé il y a maintenant 29 mois.... Je vis sur une autre planète, cette impression de manque, de vide, autour de moi. Et malgré toute cette souffrance, le temps passe!
Les jours les semaines les mois les années....
Quel grand malheur de perdre un proche, on c'était connu à 15 ans et on a vécu 30 ans ensemble. Comment peut on survivre quand on vit au quotidien avec quelqu'un. Toutes ces habitudes qui changent.
Il faut apprendre à se connaitre et cela c'est pas facile.
Moi aussi je suis suivi par un psychiatre et je crois que cela me fait du bien.
Je survis pour mes deux grands garçons qui n'ont plus leur Papa...
Voila, un petit peu de mes émotions qui sont toujours très fortes. Et pourtant, je crois que j'essaie de ne pas paraitre trop triste. Je me bats pour mes enfants, et je leur parle très souvent de leur père et de toutes nos anecdotes heureuses.
Bon courage à vous tous.
Mj

Hors ligne thalie72

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #9 le: 06 Janvier 2011 à 11:32:22 »
bonjour à tous
le 19 septembre 2010 j'ai trouvé mon mari pendu dans le garage. Il est parti sans un mot. dépressif depuis 7 ans à la suite d'un licenciement économique. Pour moi c'est irréel, 2 jours avant il s'achète des habits, on fait des projets pour Noêl. et ce dimanche là c'est fini. 20 ans de vie commune, 15 de mariage. Je me retrouve à terre, et je n'arrive pas à me relever. 39 ans et je vie chez mes parents depuis quel regression non ?

Hors ligne thalie72

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #10 le: 28 Janvier 2011 à 16:22:34 »
bonjour à tous,
En ce moment beaucoup de difficultés. Papier, toujours des papiers. J'ai démenagée de suite après le déces de mon mari, plus de repères. J'en veux beaucoup à ma maman, elle ne comprend pas trop que je regrète mon appartement où je vivais avec mon mari. Je fait toujours des cauchemards, je me vois ouvrir cette porte de garage et je ne peux plus rien faire. Je vois une Psychologue, qui m'a conseiller ce site. Maintenant je fait des crises d'urticaire, je suis épuisée de refléchir quoi faire de ma vie, me retrouver dans un petit village où je ne connait personne, pas de permis, pas de travail, plus d'amis. Les associations dans ce village ne m'interresse pas ou n'existe plus. Les jours se suivent et ce ressembles. Pas le moral de tout recommencer depuis le début.

Hors ligne slm

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 80
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #11 le: 02 Février 2011 à 15:27:59 »
bjr à tous

Moi aussi mon mari s'est pendu en 1989 après 16 ans de mariage me laissant avec une fille de 10 ans une maison en travaux alors il a
fallu se battre faire semblant et continuer. Deux ans après son décès j'ai réussi à renouer une relation, différente bien sur mais qui m'a
redonner gout à la vie. Nous ne vivions pas ensemble car ce n'étais pas facile ns avions chacun notre vécu et nos "casseroles" mais nous
partagions nos temps libres. Et puis voilà en ce début d'année mon ami a lui aussi mis fin à ses jours et tout ce que j'avais enfoui au fond
de moi depuis toutes ces années m'est revenu en pleine figure, pourquoi moi, incrédulité, colère contre lui, il savait pourtant combien j'avais déjà souffert, colère contre moi qui m'a rien pu pour lui, colère contre la vie qui s'acharne sur moi.
Aujourd'hui je sais que tout peut arriver surtout ce que l'on redoute le plus, alors pourquoi se débattre pour garder la tete hors de l'eau,
pourquoi aimer puisque l'on ne peut rien pour les gens qu'on aime, ni les empécher de souffrir et de ns quitter volontairement ou non.
Je me retrouve à nouveau seule à 59 ans, je ne travaille plus depuis 1 an, mes parents sont agés, ma fille a fait sa vie, je n'ai pas d'amis
ceux qui m'entourent sont tous en couple et malgré 2 petits enfants adorables la seule idée de continuer sans une présence à mes cotés
m'est aujourd'hui intolérable. Une vie brisée par les deux hommes que j'ai aimés comment ont t ils pu etre aussi cruels.

Bon courage à tous ceux qui sont dans la souffrance

Hors ligne thalie72

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 101
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #12 le: 07 Février 2011 à 17:19:19 »
bonjour slm,
je suis trés touchée par votre temoignage, revivre tout ça, c'est trés lourd. Je vois une psychologue qui m'aide beaucoup. Je n'est pas de mot pour vous réconfortée. Tout le monde me dit de rebondir, mais je ne digère pas le choc, ils ne sont pas à ma place tout simplement.

Hors ligne slm

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 80
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #13 le: 07 Février 2011 à 19:39:02 »
bonsoir

Merci pour vos mots de réconfort.
Je me sens si seule et incomprise

Hors ligne mjdi

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
Re : Le suicide du conjoint : se faire aider. La vie au quotidien.
« Réponse #14 le: 10 Février 2011 à 23:34:00 »
moi aussi, je suis stupéfaite par votre témoignage Slm. Comment peut on perdre 2 hommes que l'on a aimé par suicide.
C'est incroyable. Votre 2° ami étais dépressif?
En tout cas je vous souhaite plein de courage. Raccrochez vous à vos petits enfants.
Amitié.
Mjdi