Auteur Sujet: la fonction de la culpabilité dans le deuil  (Lu 27264 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne catita49

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 293
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #15 le: 09 Juin 2015 à 15:37:06 »
En lisant l'article, je me retrouve assez bien dans "je suis en colère contre ce qui s'est passé", bien que je n'ai pas vraiment l'impression d'être en colère, je suis plutôt dans l'incompréhension de ce qui s'est passé, j'ai encore du mal à réaliser, peut être que ce sentiment d'incompréhension évoluera en colère?
Maman,
" Tu n'est plus là où tu étais, mais tu es partout là où je suis"
Victor Hugo

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #16 le: 09 Juin 2015 à 18:48:31 »
Colère contre lui, colère contre moi, colère de n'avoir pas été la....

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4112
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #18 le: 09 Juin 2015 à 22:41:59 »
A un moment je ne savais plus poser des mots sur mes émotions , quand les mots manquent ..... Depuis peu, grâce à l'ergothérapie , j'ai pu pour la première fois  faire sortir ... Ce qui  y étais là au fond .... Je peux vous dire que l'on se sent libérée

Hors ligne Micheline DUVAL

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #19 le: 10 Juin 2015 à 00:39:06 »
Cette culpabilité qui nous taraude et nous dit on est constructive ,je veux bien le croire car cette colère et cette culpabilité ont pour but de bien faire ressortir chez moi ce quasi déni, d'avoir refuser de voir et d'accepter qu'il n'allait pas  et ne pourrait pas se relever .Jusqu'au bout nous nous sommes donner le change. Notre chance est que nous ne l'avons pas vu dépérir mais  cela fut brutal (6 mois) j'aurais dû voir arriver ce malheur, décrypter tous ces signes avt coureurs .Mais comment se dire que cette personne qui représente véritablement votre moitié ne sera plus lá c'est inconcevable ,et de ce fait nous avons ignore tant que nous avons pû toutes les mesquineries de cette ignoble maladie .Ma colère devient moins vive peut-être que j'avance dans mon deuil quant á la culpabilité elle est présente mais moins invasive.
Alors à tous et a toutes je vs embrasse en pensant que nous finirons par passer tous ces caps forts douloureux et atteindrons le réconfort de la sérénité  avec elle ou lui en nous.
Merci a Fleurdecoton pour l'info à propos de l'ergotherapie

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4112
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #20 le: 10 Juin 2015 à 17:05:37 »
bonjour Micheline
je vois là que tu es nouvelle et donc triste bienvenue
peut être rejoindras tu en créant ton fil, ce groupe, ce coin http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/?PHPSESSID=sv1fragdui47ha0corh0s70tm6
tu verras le forum aide beaucoup
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #21 le: 11 Juin 2015 à 23:05:31 »

Au bout de 3 ans je me sens encore coupable et ça  on aura beau me dire que je ne le suis pas, je vais avoir beaucoup de mal à faire semblant.
Bien sûr  ce n'est  pas comme aux premiers jours, mais c'est  là, tapi au fond de moi et ça  refait surface avec violence régulièrement.  Comment ne pas se sentir coupable de ne pas avoir senti que quelque chose ne tournait pas rond, de ne pas avoir trouvé les  mots pour le retenir ? Comment ?
Je l'ai  vu pendant 2h ce jour là,  on a mangé  ensemble, il a couché  son fils pour  la sieste en lui répétant "mon fils, mon fils" tout en l'embrassant et puis il a disparu pendant 48h jusqu'au vendredi, jusqu'à  ce que le train passe.
Coupable de ne pas avoir senti cette détresse,  cette souffrance  et cette détermination d'en finir.....à  cause de quoi ? d'une phrase, d'une dispute..?? d'une goutte d'eau qui a fait déborder  le vase et qui l'a conduit à  ce geste fatal.
Et bien oui, je ne peux m'empêcher en tant que mère de me sentir coupable.
Quant à  la colère, je ne l'ai pas été  contre lui, mais contre moi. Je crois colère  et culpabilité  se rejoignent dans le cas du suicide ou sont très  fortement liées.

Peut-être qu'un  jour je me sentirai moins coupable, peut-être. Mais c'est  un jour bien lointain, si j'y parviens.

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #22 le: 11 Juin 2015 à 23:56:56 »
@ stellarose

Pour trouver les mots, il fallait que l'autre cherche à ouvrir un débat ... L'a t il ouvert ? Non et toi penses tu deviner ce qui se passe dans la tête de ton enfant? Tu reprends les faits à la lumière du tragique événement .... Combien de fois ton fils était il venu manger, discuter ?

Il faut peut être accepter ses limites comme tout être humain . Nous avons nos limites ..... Difficile à l'accepter mais ce n'est que la réalité

Tout comme toi le sentiment de colère est plus présent en moi ... J'ai du mal à comprendre ce dernier .... Et j'ai pris la décision d'emprunter le chemin du pardon ...un mot et un long très long  parcours .... Me pardonner de ne pas avoir su,vu compris, et pardonner à l'autre cette souffrance que son act à générer .... Des mots  mais un voyage au plus profond de mon être et de la réalité humaine ...... Ça sera un peu long mais salvateur car celle que je pleure c'est aussi celle qui m'a apporté de la joie dans ma vie ....et je veux garder ça

Douce nuit


Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2476
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #23 le: 12 Juin 2015 à 01:07:38 »
@ stellarose
tu te sens coupable... et tu n'es pas coupable...mais tu le ressens comme ça au plus profond de toi...et personne ne peut te dire de ressentir autre chose...tout au plus espérer que ces sentiments là s’allègent et deviennent supportables avec le temps.. user sa culpabilité ...
Comment accepter sereinement que la vie donnée avec amour à son enfant, il "choisisse" de se l’ôter... sans que sa maman ne s'en rende compte, ne mesure sa détresse, ne lui donne assez de forces pour surmonter les difficultés...
Une maman ça protège absolument son enfant..on le croit toutes...une jolie croyance de mère...irrationnelle mais réelle...et la réalité nous a fait violemment tomber de cette certitude...de cette croyance...

Coupable et en colère contre soi...nous le sommes toutes..mais pire pour vous les mamans ayant à affronter , en plus de la mort et de l'absence..le suicide...ça vous fait du pire à éprouver.. des questions taraudantes...

Hors ligne Oriane

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 360
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #24 le: 12 Juin 2015 à 07:32:25 »
Je pense que nous maman,nous avons le rôle de protéger nos enfants.......que se soit de la maladie,des accidents ou du suicide.....

Et là nous nous sommes retrouvées impuissantes face à la mort, nous n’avons rien pu faire rien pu prévoir

D’où cette culpabilité ..puis cette colère envers nous...pourquoi je n’ai pas vu...pourquoi je n’ai pas pu faire plus....pourquoi....


Le malheur de t’avoir perdue ne doit pas me faire oublier le bonheur de t’avoir connue

Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #25 le: 12 Juin 2015 à 08:50:46 »
Il n'y a que nous qui pouvons nous pardonner et accepter humblement que nous n'étions pas, que nous ne sommes pas parfaites. C'est un long chemin et jamais rien n'est gagné.

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #26 le: 12 Juin 2015 à 21:34:12 »
@Meduse

si t'as des références de bouquin sur ce type de cheminement ...je suis prenante 

Merci


Hors ligne Méduse

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 780
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #27 le: 13 Juin 2015 à 00:27:42 »
Je me demande si ce n'est pas "Ce lien qui ne meurt jamais" de Lytta Basset qui m'a influencé. Surtout, j'ai appris d'elle que ma fille et moi, nous n'étions pas une et qu'elle avait sa vie à elle et que je ne pouvais pas tout maîtriser.

Mais je crois que tu as déjà lu ce livre.

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #28 le: 13 Juin 2015 à 00:42:23 »
Bonsoir méduse

Oui je l'ai , il est  Très bien .... J'ai trouvé celui ci qui me semble un peu plus approprié :

     Vers la lumière, le chemin du pardon, par Marie-Lou et Claude, aux éditions Médiapaul.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4112
Re : la fonction de la culpabilité dans le deuil
« Réponse #29 le: 27 Juillet 2015 à 13:52:54 »
pour mettre le lien vers un sujet precis :
sur le post cliquer sur le Re suivi du rappel du titre en ROSE
juste au dessus du numero de reponse et date heure.
 ;)
puis aller en haut dans le navigateur a la barre d'adresse et la copier


ou clic droit de souris sur la fameuse ligne rose et faire copier url

la http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/mon-ang-est-parti- 3782/msg61896/#msg61896
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char