Auteur Sujet: Quand la vie bascule...  (Lu 5789 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 898
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #15 le: 14 novembre 2020 à 19:42:45 »
Meije

Comme toi , j'ai connu la séparation brutale, , à 16h il part faire un tour dans les bois "à tout à l'heure chérie, je t'aime" et vers 18 h on vient m'annoncer que mon mari est décédé , la suite tu connais les ressentis, la douleur  sont les mêmes , ce long chemin plein d'embûches il faut les parcourir jour après jour en prenant soin de toi et de tes enfants , pas de recettes miracles.
Oui maman pleure et elle en a le droit , oui maman rit avec ses enfants et elle en a le droit , et maman navigue à vue entre colère, désespoir et  manque ou  chaque jour il faut recommencer en attendant des lendemains  meilleurs , tes enfants sont tes lumières ne les laissent pas s'éteindre ils sont la continuité de votre amour , nous avons des ressources insoupçonnées qui font que tu continueras à faire au mieux , il veille sur vous, le fil n'est pas coupé 
Amitiés

Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #16 le: 16 novembre 2020 à 22:41:56 »
Malome,

je viens de relire ta réponse. Oui c'est terrible cet "Au revoir" qui reste suspendu à tout jamais dans une sorte de vide...  La mort brutale, l'accident, la mort violente...
Il était enthousiaste et il pensait vraiment revenir moi j'avoue j'avais un mauvais pressentiment et là c'est dingue... le pire est arrivé, ce que je redoutais. Ce n'était pas sa première sortie en solitaire....mais là cette montagne elle en impose, je me dis qu'il est allé trop loin... c'était jouer à tromper la mort mais elle l'a finalement rattrapé. N'ayant pas de messages comme il avait l'habitude de le faire pour me prévenir lorsqu'il arrivait au sommet, j'ai appelé les secours et après la suite c'est un cauchemar. Le coeur qui se serre, le cri dans la gorge prêt à sortir, le corps qui lâche, des nuits sans sommeil à part sous médocs puissants les premières semaines car le traumatisme est bien là et la blessure béante.

Si je suis encore là au bout de 5 mois c'est pour les enfants. Ils n'ont plus leur père, ils sont "orphelins" de père alors je me dois de tenir pour eux, de les amener du mieux que je pourrais vers leur futur vie d'adultes. Je vais les voir grandir pour deux. Je sais que cela va être difficile et très long... C'est incroyablement douloureux de se dire que leur père ne les verra pas un jour voler de leurs propres ailes. J'ai mal d'avoir perdu mon compagnon de vie mais j'ai aussi très mal de voir mes enfants sans leur père.
Jamais Ô grand jamais je n'avais imaginé qu'ils vivraient une telle épreuve.



« Modifié: 14 janvier 2021 à 22:19:42 par Meije05 »

Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #17 le: 25 novembre 2020 à 22:15:25 »
Un petit passage sur le forum...

Rien de nouveau... Je traverse les "montagnes russes" des émotions... La journée je joue mon rôle social au travail et le soir à la maison j'ai mes moments chagrin... je lâche les vannes des larmes... "Notre" chambre est mon refuge de "solitude", de replis quand les enfants sont couchés.

Je viens de finir le livre " Sur le chagrin et le deuil" d'Elisabeth Kübler-Ross et David Kessler. Eclairages complémentaires au livre de Christophe Fauré bien que là cela soit imprégné de la culture américaine on retrouve quand même l'idée de la "cicatrisation" avec le temps et les phases du processus de deuil...

J'ai relevé quelques phrases  comme : " ... Le deuil est un temps de réflexion, de douleur, de désespoir, de tragédie, d'espoir, de réadaptation, de réinvestissement, et de guérison. Il est fondamental de lui accorder du temps, de boucler la boucle d'un lien qui ne se dénouera jamais"...

ou encore : "On ne se console jamais de la disparition d'un proche, mais on finit toujours par retrouver un sens à l'existence".

Un petit peu d'espoir au bout du tunnel...même si j'en suis encore très loin étant au tout début de ce cheminement ...Et où certains jours je me dis que je n'arriverais jamais à surmonter la perte de mon homme.


Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 898
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #18 le: 26 novembre 2020 à 10:51:12 »
  bonjour Meije

j'ai envie de te dire , heureusement que tu arrives à lâcher les vannes , c'est pour l'instant une nécessité et c'est normal , cela fait partie du processus , de notre parcours cahotique entre calme et montagnes russes , tu as besoin de ce temps de "relâchement" prendre un temps pour soi pour mieux affronter demain, pour toi c' est encore au jour le jour je suppose
je peux te dire que de toutes petites éclaircies arriveront dans ton ciel embrumé il faut les accueillir avec bienveillance.
 Eux d'où ils sont aimeraient nous voir moins malheureuses, et c'est possible le temps fait son oeuvre un peu malgré nous peut-être , à cinq mois c'est encore difficile de lire cela , pour mon compte je viens de passer les deux ans , non je n'ai pas moins mal mais j'ai mal différemment ,non ce n'est linéaire mais les assauts sont plus courts moins violents, j'apprécie un après-midi en compagnie de deux amies surtout que je peux encore et encore parler de lui et ça c'est fabuleux
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #19 le: 01 décembre 2020 à 22:50:39 »
Premier jour de Décembre et nous approchons d'une période particulière....les fêtes de fin d'année.

Et là vraiment si on pouvait avec les enfants , on partirait très très loin loin de cette ambiance de repas de famille, de frénésies d'achats même en période COVID... Ah non là vraiment pour nous c'est pas possible ! Je ne peux pas entendre cette année "Joyeux Noël !!" ou "Bonne année !!!". On va mettre le mode OFF ... On a trop mal tous les 3 !!

Mon plus jeune fils a écrit une lettre à son père ce soir pour lui dire combien il lui manque et moi qu'est-ce que ça peut me faire mal de l'entendre pleurer...  C'est terrible tout ce chagrin, toute cette peine.
Toute cette énergie qu'il faut déployer pour faire face, consoler les enfants, gérer le quotidien...pas moyen d'avoir un peu de "répit" les amis et la famille sont loin et on ne peut voir personne... "déplacements contrôlés"... J'en ai marre...Je suis à fleur de peau, en colère...

Quelques lignes juste pour déposer en mots ce qui me traverse.




Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #20 le: 06 décembre 2020 à 22:14:13 »
5 Juillet 2020 - 5 Décembre 2020...
Compte à rebours des mois qui passent sans toi .... Tu me manques "atrocement", "cruellement". Je n'ai plus tes bras, je n'ai plus ton regard, envolée notre belle complicité !!!

Je suis au 36ème dessous... Mon ciel est gris, les éclaircies sont rares et fugaces.... J'aimerais pouvoir partir au delà  de 20 kilomètres et sans attestations... Les grands espaces me manques à moi aussi...
Toi tu es peut-être avec les Chocards des montagnes ou avec les aigles à jouer avec les courants d'air près des falaises et des sommets moi j'ai les 2 pieds ancrés sur terre dans cette atmosphère "plombante"... Je ne sais pas quoi faire... Je voudrais m'évader en montagne pour être plus près de toi.... Respirer !!! Toucher les premières neiges !
Restes pas trop loin quand même s'il te plaît !! J'ai encore besoin de ton énergie pour faire face et les enfants aussi ils ont besoin que de temps en temps tu viennes les voir dans leurs rêves ...
On aimerait tellement te serrer encore dans nos bras !!!

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1434
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #21 le: 07 décembre 2020 à 00:09:35 »
Meije,

A plus de 35 mois   mon amoureux est toujours là  autour de moi, même s'il y a moins de signes que la première année, il y en a toujours, surtout si je me mets à  douter qu'il soit encore là... alors là il se manifeste assez rapidement.
 Et puis il est toujours là quand j ai besoin de son aide... ça c'est un truc assez fou... il suffit que je lui demande et il vient à la rescousse... bon pas pour tout et n'importe quoi... je ne le sollicite que pour  des choses importantes,  des situations inextricables  pour la résolution desquelles il faut un peu que l'impossible se réalise... et je t'assure que ça marche et qu'à chaque fois j'en reste bouche bée.
Il me protège aussi en me prévenant de dangers à venir, j'ai raconté sur mon fil ''les signes de Coeur Canaille'' dans la section spiritualité.
Mon Ange n'est jamais très loin.

Voilà, je voulais partager avec toi mon expérience en espérant qu'elle puisse te rassurer un peu.

De douces pensées pour toi et tes enfants ce soir.
BEBE
« Modifié: 07 décembre 2020 à 00:11:55 par BEBE »
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #22 le: 07 décembre 2020 à 08:45:42 »
Bonjour BEBE et merci pour ton message,

C'est ce que je me dis parfois qu'il n'est pas loin... Je lui parle .... sa mort a été tellement brutale que lui aussi il lui faut peut-être du temps pour comprendre ce qui lui est arrivé...

Hier soir je me suis endormit tard en regardant sur Youtube une interview en visio de Christophe Fauré sur les VSCD (Vécu Subjectif de Contact avec un Défunt). C'est très intéressant, j'avoue qu'avant cette épreuve que nous traversons avec les enfants ce genre de sujet je n'y prêtais pas attention. Maintenant comme son décès est "récent" et brutal je cherche peut-être des réponses.... Je ne suis pas très axée sur la spiritualité mais plutôt sur toutes les formes de "sagesses" (après le mot spiritualité a des définitions vastes chacun met ce qu'il veut). Ayant voyagé en Asie, certains courants philosophiques  m'inspirent mais je ne me soumet à aucun "dogme" religieux quel qu'ils soient je suis athée . Je me créé mes propres petits "rituels", pensées... Et certains ressentis depuis sa mort son assez "troublants"....

Je ne sais pas mettre les liens sur ce forum, je vous indique l'intitulé on le trouve facilement : Entrevue de Christophe Fauré par JC Chabot " Le phénomène des VSCD" émission en visio avec le Québec datée du 24 Septembre 2020 sur Youtube.

Douce journée à tous et toutes.



Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #23 le: 07 décembre 2020 à 14:09:04 »
Dans
table des matières
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/

ce lien est noté, (depuis longtemps) dans la partie :
au delà ...

j'ai aussi posté dans la partie spiritualité
et pour spiritualité Meije
il y a le sujet
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/'spiritualite'-athee/

affectueusement à tout le monde
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne BEBE

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1434
  • L'amoureuse de Coeur Canaille qui vit sur Terre
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #24 le: 07 décembre 2020 à 17:13:08 »
Meije,

Et certains ressentis depuis sa mort son assez "troublants"....
 

Je ne me suis basée que sur cela…le ressenti… pour être aujourd’hui aussi certaine que je le suis qu’il est là et qu’il arrive à me faire comprendre des choses, à me passer des messages.
Ce ne sont ni ma foi, ni des livres sur ces sujets-là qui ont forgé cette certitude… uniquement ce qu’il m’a été donné de vivre de « troublant » comme tu l’ écris, d’ « extra-ordinaire » comme je le décris généralement.
Ma seule frustration est de ne pas parvenir à une meilleure communication, j’en voudrais plus mais pour le moment je n’y arrive pas.
Je suis cependant infiniment heureuse et reconnaissante  de ces échanges qui  vont déjà bien au-delà de ce que j’aurais jamais pu imaginer possible…. Après c’est pas comme si il était sur terre… c’est certainement ca ma réelle frustration et la difficulté à accepter que, même si il peut y avoir une forme d’échange, cela ne sera jamais comme avant quand il était là dans la vie d’ici.   

Douce soirée à toi
BEBE
L'Amour ne meurt jamais

Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #25 le: 23 décembre 2020 à 19:19:04 »
Et bien voilà après un petit temps de "silence" je repasse par le forum.

Besoin d'un temps de replis pour faire face à cette nouvelle étape des "fêtes de fin d'année" sans  toi Olivier... Premier Noël pour les enfants sans leur père.

Je sens la vague de chagrin se préparer, enfler doucement à l'intérieur de moi... Tu manques à ma vie et à celle de tes enfants chaque seconde qui passe depuis ce 5 Juillet 2020... L'onde de choc de ta mort est si vive encore !!!

Alors demain soir, voilà le programme : tous les 3 avec les enfants on se fera un bon repas et tu seras avec nous on mettra une photo de toi sur la table et des bougies. On mettra également assez fort (on est en maison) de la musique en commençant par ACDC et leur morceau "Highway to Hell" ton morceau préféré celui qu'on a mis le jour de tes obsèques et que tu mettais le samedi matin pour nous réveiller... On enchaînera avec des morceaux de Patti Smith et le "Boss" (Springsteen) et tant d'autres artistes... Parce que c'est TOI parce que c'est NOUS ....On pourra chanter, se défouler, crier, pleurer... Une  vraie "catharsis "... Après on regardera un film tranquille tous les 3 ...

Avec les enfants on a pas fait de sapin, on a mis des mantras boudhistes dans les branches du Ficus du salon, "notre" arbre...il a plus de 20 ans, il fait 3 mètres de haut,  tout un symbole... Il a fait tous les déménagements de notre vie commune c'est maintenant notre arbre totem.

Le lendemain le 25 et bien repas chez ta soeur... J'aurais préféré fuir cette année le repas "familial", ça tu t'en doute c'est pas notre truc... puis là bon.. les émotions vont être exacerbées .S'il n'y avait pas eu ce virus j'aurais pris 3 billets d'avion pour passer cette période dans des pays où culturellement on ne fête pas Noël... Je le ferais en Décembre 2021 même si je ne sais pas d'avance où j'en serais d'ici là...

Que dire... encore des "étapes" à passer sans toi. Ton absence est "insupportable"  :'(... les moments de "répit" sont rares, le bonheur des autres en "couple" ou famille me fait mal même si je ne dis rien....
J'ai froid seule  toutes les nuits dans notre lit...

Je t'aimais, Je t'aime et je t'aimerais Olivier ... toujours (comme le dit Cabrel....)



Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #26 le: 23 décembre 2020 à 19:51:05 »
J'ai découvert la chanson "Tristessa" de Catherine Ringer qu'elle avait écrite suite à la mort de son compagnon.

Tellement vrai et malheureusement "commun" à tous et toutes conjoints/conjointes endeuillées  :-[ :-\

https://youtu.be/yXJNamsYTX8 

Je ne sais pas si vous retrouverez le lien, on trouve le morceau sur Youtube en tapant le titre...
Bonne écoute .

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4960
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #27 le: 23 décembre 2020 à 21:37:08 »
Paroles de la chanson Tristessa par Catherine Ringer
Wooooh tristesse de mes nuits
Je chante la plainte du lit où tu as dormi
Le creux du lit, où ton empreinte vibre encore
Et désole mon corps

Je t’ai cherché, te sachant en allez
Evoquer pour mieux vivre notre amour
Méchamment le temps nous sépare
Mais répare aussi ma vie

Tristesse de ?
Je chante la plainte
De ta guitare dans le soir
J’y entends parfois tes doigts

On s’est aimé jusqu’à la mort
Et même après les effets se sentent encore
On s’est connu
On s’est bu
On a fait tout c’qu’on a pu
Et même plus

Caresse de la nuit
Et de ta mémoire
Et tes enfants qui rient
Alors là je crois te voir
Et te retrouverai au pays
De l’absence
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 56
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #28 le: 23 décembre 2020 à 23:09:04 »
Et bien voilà après un petit temps de "silence" je repasse par le forum.

Besoin d'un temps de replis pour faire face à cette nouvelle étape des "fêtes de fin d'année" sans  toi Olivier... Premier Noël pour les enfants sans leur père.

Je sens la vague de chagrin se préparer, enfler doucement à l'intérieur de moi... Tu manques à ma vie et à celle de tes enfants chaque seconde qui passe depuis ce 5 Juillet 2020... L'onde de choc de ta mort est si vive encore !!!

Alors demain soir, voilà le programme : tous les 3 avec les enfants on se fera un bon repas et tu seras avec nous on mettra une photo de toi sur la table et des bougies. On mettra également assez fort (on est en maison) de la musique en commençant par ACDC et leur morceau "Highway to Hell" ton morceau préféré celui qu'on a mis le jour de tes obsèques et que tu mettais le samedi matin pour nous réveiller... On enchaînera avec des morceaux de Patti Smith et le "Boss" (Springsteen) et tant d'autres artistes... Parce que c'est TOI parce que c'est NOUS ....On pourra chanter, se défouler, crier, pleurer... Une  vraie "catharsis "... Après on regardera un film tranquille tous les 3 ...

Avec les enfants on a pas fait de sapin, on a mis des mantras boudhistes dans les branches du Ficus du salon, "notre" arbre...il a plus de 20 ans, il fait 3 mètres de haut,  tout un symbole... Il a fait tous les déménagements de notre vie commune c'est maintenant notre arbre totem.

Le lendemain le 25 et bien repas chez ta soeur... J'aurais préféré fuir cette année le repas "familial", ça tu t'en doute c'est pas notre truc... puis là bon.. les émotions vont être exacerbées .S'il n'y avait pas eu ce virus j'aurais pris 3 billets d'avion pour passer cette période dans des pays où culturellement on ne fête pas Noël... Je le ferais en Décembre 2021 même si je ne sais pas d'avance où j'en serais d'ici là...

Que dire... encore des "étapes" à passer sans toi. Ton absence est "insupportable"  :'(... les moments de "répit" sont rares, le bonheur des autres en "couple" ou famille me fait mal même si je ne dis rien....
J'ai froid seule  toutes les nuits dans notre lit...

Je t'aimais, Je t'aime et je t'aimerais Olivier ... toujours (comme le dit Cabrel....)

J'ai souris en voyant les goûts musicaux d'Olivier. Au cimetière pour nous c'était "Thunderstruck", que Sébastien aimait lui aussi mettre dès le réveil ....

Je te souhaite plein de courage pour le 25 avec la famille. Ici nous avons prévenu tout le monde, nous n'y sommes pour personne le 24 et le 25. Juste nous 5, dans notre bulle avec nos films et photos de famille pour nous rappeler la chance que nous avons eu d'avoir Sébastien dans nos vies.
Amitiés

Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand la vie bascule...
« Réponse #29 le: 24 décembre 2020 à 14:14:32 »
Merci Stéphanie pour ton message,

pour cette période j'avais envisagé de partir à l'étranger mais ce satané virus chamboule la vie de tout le monde... Alors je me retrouve à dire" oui " à ma belle famille en même temps on s'entend bien et depuis le début  ils ont toujours été respectueux de la manière dont je vis mon deuil et celui des enfants. Nos enfants sont encore jeunes et les liens avec leurs oncles et tantes sont importants, ils ne les ont pas vu depuis Septembre et eux sont "endeuillés" de leur frère aîné.
Demain même si cela va être dur, je compte bien lever mon verre en mémoire d'Olivier même si je fonds en larme !!! à défaut de partir à l'autre bout du monde. Après on retrouvera nos solitudes...

Et ce soir oui, se sera guitares saturées en fond sonore. On aimerait tellement entendre sonner à la porte et le plus beau des cadeaux serait qu'il soit là ...que tout cela soit un cauchemar mais on sait bien que non  :'(...alors pas le choix  rester debout, continuer même si moi je me sens "déconnectée" les pieds sur terre mes pensées loin , ailleurs ou vers Olivier.

Je te souhaite une "douce" future soirée entourée de ta "tribu" en ce 24 Décembre 2020.