Auteur Sujet: Je viens de perdre mon Amour  (Lu 29697 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #45 le: 19 Janvier 2018 à 18:17:08 »
C'était bien une adénite Qiguan ! Effectivement elle avait vraiment mal. J'ai l'impression que dès qu'elle choppe un bon virus, elle a le droit à ce type de douleur. Je me demande si des probiotiques ne pourraient pas l'aider un peu. Enfin là c'est passé, elle retourne à l'école lundi.
Ça va me faire drôle d'être de nouveau seule à la maison...

Vendredi soir = début du weekend.
Avant c'était un petit apéro tous les 4 si nous avions rien de prévu afin de commencer le weekend.
Maintenant c'est plutôt, "et mer_ _  c'est le weekend..."
En plus il fait déjà nuit, rien de bon pour remonter le moral.

Gardez vous les "mêmes" habitudes qu'avant pendant les weekends ou bien les avez vous totalement changées?

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4640
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #46 le: 19 Janvier 2018 à 21:29:52 »
Dans table des matières il y a un lien sur Week end tu peux fouiller
au vu pour mon cas de la longue maladie les rituels n'existaient plus depuis un long moment donc ...  cela ne se pose pas pareil !
mais c'est un des moments les plus difficiles encor où je tache d'avoir de nombreuses activités ... car le vide m'est plus cruel !

Vois plutôt en homéopathie car l'adénite ne répond pas "obligatoirement" aux probiotiques ceci dittu peux augmenter simplement le nombre de yaourts ...

affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Flore76

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #47 le: 24 Janvier 2018 à 16:25:16 »
Bonjour,
Ce récit ressemble à mon premier amour qui nous a quitté, ma fille est moi après 20 ans de mariage. Il était très anxieux et malheureusement suicidaire, pourtant nous étions heureux et avions tout ce qu'il faut. Je savais en moi qu'il souhaitait mettre fin à ses jours nous en avions discuté plusieurs fois. Il avait fait 2 tentatives de suicide qui ont échoué. Alors, lorsqu'il est parti j'ai respecté son geste, me disant que c'est ce qu'il souhaitait : mourir pour ne plus souffrir. Notre fille n'avait que 13 ans à l'époque. J'ai utilisé des mots simples pour lui expliquer son geste. Ce fut très dur au début, mais le temps a fait son  œuvre. Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas aller à l'encontre de volonté d'une personne, la mort est terrible mais il faut se dire qu'au moins il ne souffre plus. Après il faut se reconstruire en acceptant ce geste.
J'espère vous avoir apporter un peu de réconfort dans les moments difficiles que vous vivez.
Flore

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #48 le: 25 Janvier 2018 à 21:48:25 »
Journée difficile aujourd'hui. Pourtant hier j'étais "mieux" enfin un peu moins mal que d'habitude. J'avais pris de bonnes résolutions en allant à la piscine. Les 20 premières minutes avaient été compliquées, je me demandais ce que je faisais là. Je n'ai pas l'habitude de faire des choses seules. Les quelques sorties que nous nous accordions, c'était en famille. Et j'ai attendu que le malaise passe, puis ça a été  mieux ensuite. J'ai donc prévu d'y retourner au moins une fois par semaine, il faut que je me bouge.
Ce matin  j'ai été à l'échographie seule, à côté de des couples dans la salle d'attente. Mais je n'ai pas craquée à ce moment là, je me disais en regardant les autres "si vous saviez la chance que vous avez d'être là à 2!" Et puis je me suis dit que peut être nous avions vécu la situation inverse lors des grossesses de nos filles, peut être étions nous un de ses couples et qu'il y avait une femme en deuil à côté et que nous n'avions rien vu. Trop pris dans nos vies, dans le bonheur que nous partagions à l'époque.
Enfin,c'est après l'écho que ça s'est gâté. J'avais prévu de me promener en faisant quelques magasins et de rentrer tranquillement à la maison. Et en fait j'ai passé la journée à errer, un vrai zombie. Je ne sais plus qui a dit sur le forum qu'elle avait l'impression de porter le deuil, la mort sur son visage et bien c'était un peu mon ressenti. Je me sentais vide et je marchais sans envie, sans but précis, seule avec ma tristesse. Après avoir lâchée des quantités de larmes aujourd'hui je suis fatiguée, épuisée.
Je me rends compte que je m'invente des scénarios sur le jour du décès. Je me dis, si je l'avais amené moi même au travail en l'attendant avec les filles, qu'est ce qui ce serait passé? Et si je lui avais fais croire que je ne me sentais pas bien, il serait resté et comment se serait déroulé la journée? Ça monopolise mon cerveau et pourtant ça ne le ramènera pas. En plus une partie de moi sait très bien que si je n'ai pas fait ses choses là c'est que je ne pensais pas qu'il allait nous quitter. C'était impensable tout simplement. Et pourtant c'est plus fort que moi, je n'arrive pas à maîtriser ses questionnements.
 J'espère que demain sera un jour un peu plus calme.

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #49 le: 25 Janvier 2018 à 21:51:34 »
Merci Qiquan pour tes conseils ! Tu nous aides tellement...

Flore, as tu réussi à avancer, à te reconstruire suite au décès de ton premier amour ? Et ta fille, comment va-t-elle aujourd'hui ? Comment est elle psychologiquement et psychiquement ?

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #50 le: 27 Janvier 2018 à 16:34:38 »
  Ton témoignage m'a bouleversée Emi. Perde un grand amour est une souffrance à la limite du supportable, incommensurable, je suis bien placée pour le savoir, mais lorsque l'être aimé s'est lui-même donné la mort, ça doit être pire que tout  :'( j'ai moi-même perdu mon compagnon le 2 mai 2015, je ne sais que trop à quel point c'est douloureux, c'est une souffrance inexprimable; son décès était accidentel et il est parti sans souffrances et en plein bonheur, ce qui est une maigre consolation peut-être, mais une consolation tout de même  :( je n'arrive même pas à imaginer ce que toi tu dois èprouver.
  Cela dit, ce qui est arrivé n'est pas ta faute, je te le dis en toute objectivité. Tu as fait tout ce que tu as pus pour lui, tu as fait le maximum pour qu'il aille mieux, tu l'as entouré de tout ton soutien, de tout ton amour. Tu n'ètais pas sensé savoir qu'il ne te disais pas la vérité ce jour-là, tu le croyais, c'est normal. Si tu avais eu le plus minuscule doute, tu ne l'aurais pas laissé partir. Il est naturel que tu èprouve ce sentiment de culpabilité dans le sens où lors d'un début de deuil, on en èprouve toujours plus ou moins-j'en ai un peu èprouvé moi aussi, même si c'était irrationnel. Bien sûr, quand il s'agit d'un suicide, ce sentiment est forcément beaucoup plus fort, mais j'espère qu'avec le temps tu arriveras absolument à assimiler le fait que tu n'es pas coupable en réalité. Non, tu ne pouvais pas savoir.
  Pour ce qui est du deuil, avec le temps et très insensiblement au début, j'ai pus trouver une certaine paix intèrieure, èmaillée de merveilleux souvenirs. Ca ne s'est pas fait du jour au lendemain, et il m'arrive d'avoir encore
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #51 le: 27 Janvier 2018 à 16:48:22 »
  Désolée, je n'ai pas pus en ècrire plus dans l'autre message, ça a comme qui dirait coupé, donc je termine:
  Il arrive qu'il y ai encore des moments plus douloureux, et quand ils surviennent, je les acceuille, je les accepte, parce-que je sais qu'il faut prendre patience dans ces cas-là, et ne pas refouler. Je sais aussi que je ne serai plus jamais la même, que j'aurai toujours ce côté hypersensible, "ècorchée vive", mais j'ai dû apprendre à l'accepter et à faire avec. J'ai dû construire une toute nouvelle vie, mais je sais qu'il sera toujours dans mon cœur, à chaque instant, et que le meilleur moyen d'honorer sa mémoire est de continuer à vivre, comme il l'aurait voulu, et de garder la tête haute, la plupart du temps. Encore une fois ça peux prendre beaucoup de temselon les personnes. ps et il ne faut pas essayer de brûler les ètapes-j'ai sentis d'instinct, dès les tout débuts, que ce serait pire encore.
  Tu es en tout début de deuil, le moment où la douleur est la plus insupportable, mais sache que nous connaissons tous cette terrible ètapes, que nous te comprennons et que tu peux t'ouvrir à nous dès que tu en èprouve le besoin. Le chemin est long et difficile, mais un certain apaisement est possible au bout de tel ou tel laps de temps.
  Je suis de tout cœur avec toi dans ces moments si douloureux.
   
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #52 le: 29 Janvier 2018 à 21:58:27 »
Bonjour Stana et merci de ton message.
J'espère effectivement avoir fait ce que je pouvais suivant ce que je ressentais de lui et ce que je savais à l'époque, mais j'aurai tellement voulu faire plus. J'aurai voulu au moins essayer, mais je n'en ai pas eu le temps.
Pourtant je ne l'aurai pas lâché, je l'aurai emmené partout s'il le fallait. Je me dis que là dessus il devait le savoir, car je lui ai déjà dit à plusieurs reprises que pour moi on devrait tous voir un psy à certains moments de sa vie et que ça devrait d'ailleurs être dans le cursus au collège et lycée avec une consultation minimum par an, que ça n'était pas réservé aux fous et dépressifs, bien au contraire. Et puis il y a aussi le magnétiseur et la somatopathe chez qui j'avais emmené les filles, je lui avais d'ailleurs dit d'y d' aller les voir pour son anxiété mais il ne l'a jamais fait. J'aurai peut-être dû plus insister, ces émotions refoulées seraient peut être sorties... Enfin il savait que je n'avais pas de préjugés et qu'à partir du moment où ça ne pouvait pas faire de mal, j'étais prête à essayer d'autres choses si besoin. Malheureusement il n'y est pas allé...
Comme tu le dis je ne savais pas que ça allait arriver, c'est impossible à imaginer ce genre de chose, à moins peut être de l'avoir déjà vécu. Et puis il n'était pas dépressif donc j'étais bien loin de tout ça. Si j'avais su, je ne l'aurai pas laissé partir c'est sur. Mais voilà cette culpabilité est tenace. Même si elle est moins forte qu'avant, elle est toujours là. Et quand je vois que ceux qui ont perdu quelqu'un par maladie ou accident passent aussi par là, comme toi d'ailleurs,  je me dis que oui,  c'est normal et logique que dans mon cas ce soit encore plus fort.
Pour avoir lu ton fil il y a déjà un moment, je trouve qu'il dégage tellement d'amour, un amour sincère et unique. Je trouve aussi  que tu vis et gère ton deuil d'une façon exemplaire. Tu accueille et accepte toutes les émotions et j'aimerais  un jour pouvoir en faire autant.
Tu dis "je ne serai jamais plus la même", mais comment pourrais-t-il en être autrement ? Une partie de nous s'est envolée avec nos Amours, ça ne peut que nous changer. Un long chemin m'attends en effet, semé d'embûches. Malgré tout j'ose espérer cet apaisement.
En ce moment le manque est très dur à vivre même si je ne réalise pas. Je l'attends c'est tout.
Je commence à me poser des questions sur " l'après mort" . Des questions que je ne m'étais jamais vraiment posées avant. J'espérais et j'espère toujours qu'il y a quelque chose, sinon je ne comprends pas trop le but de la vie. Mais rien n'est sûr, chacun à ses croyances ou ses espoirs, pourtant on n'en sait pas plus. J'aimerais qu'il soit là, près de nous et qu'il puisse voir ce qui se passe, voir ses enfants grandir. Car c'est vraiment quelque chose qui me fait mal, de me dire qu'il s'est privé de ça.

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #53 le: 07 Février 2018 à 15:50:13 »
3 mois hier... Ça fait 3 mois que je t'attends, mais rien.
Le manque de toi est très lourd à supporter et pourtant j'essaie de faire au mieux pour les filles, pour le bébé à venir et pour toi aussi.
Il y a trop de choses dans ma tête, tout se bouscule et je ne peux pas en discuter avec toi.
J'essaie de penser à notre bébé qui devrait arriver d'ici 1mois et demi, mais c'est vraiment difficile. Et pourtant il n'a rien demandé ce petit être. J'espère qu'il ne sera pas trop marqué et qu'il n'aura pas trop subi toutes mes émotions.
Je t'aime Amour et j'en ai marre de cette situation de merde. Le bout du tunnel me semble si loin...

Hors ligne Nicole54

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 76
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #54 le: 07 Février 2018 à 19:04:58 »
Emi...j'ai lu ton fil à... 80%.............

Nos histoires sont totalement différentes......... mais je ressens la même maudite affaire........

Dans ton histoire...j'ai pris ta place dans la salle du médecin pour ton écho...... assise à regarder les couples...

Je faisais mon épicerie dimanche...et comme l'autre a dit...j'avais la mort d'étampée dans face...... Je regardais les autres  et je me disais:  "je suis surement la seule dans cette épicerie qui est en deuil....qui achète sans plus vérifier les prix, les dates de péremptions...je suis la seule qui pousse son panier avec les yeux plein d'eau...et si une personne m'avait regardé...j'avais le mouchoir prêt en mains pour faire semblant d'éternuer"..........

Tu as tellllllllllllement à surmonter comparativement à moi...et ça me culpabilise de pleurer....en me comparant!!




Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #55 le: 07 Février 2018 à 22:12:46 »
Tu n'as pas à culpabiliser Nicole. Nos histoires sont peut-être différentes mais nous avons toutes les 2 perdues notre moitié et la douleur, la souffrance que nous supportons est donc semblable.
Je t'ai lu également sans t'avoir répondu. J'avoue ne pas toujours avoir envie, ni savoir ce que dire. Mais j'aime ton état d'esprit et ton envie d'aller mieux. Tu fais ce qu'il faut pour"profiter" des moments plus doux et essaie de t'en créer.
C'est aussi ma vision, même si je craque souvent, très souvent, y compris devant les filles et que j'ai l'impression de tourner en rond, d'être bloquée au 6 novembre dans ma tête.
Dans mes activités je suis un robot. Encore ce matin, on m'adit que je suis forte et qu'on ne sait pas comment je fais. Mais non, ce n'est pas de la force, c'est juste que je n'ai pas le choix. Il y a les enfants, mes proches et mon instinct de survie. Il faut se battre !

Hors ligne Nicole54

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 76
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #56 le: 08 Février 2018 à 03:46:17 »
Ouais, chaque sortie est un gain..mais un effort! Des pleurs, de la nostalgie....

Il est toujours bon de revenir chez-moi, dans mon cocon, avec mon chien... et venir ici sur le forum puiser.......et décompresser ...


Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #57 le: 10 Février 2018 à 22:57:13 »
Mon Amour,
Aujourd'hui fût une "bonne" journée. La douceur était plus forte que la souffrance, c'est la première fois que ça dure aussi longtemps. J'ai déjà eu quelques moments de calme mais ça ne durait que peu de temps ; 1h ou 2h.
Là je dois dire que je suis à la fois surprise et à la fois ça me fait un bien fou de ne pas être au fond. Pourtant tu étais en continu dans mes pensées et j'avais toujours l'impression que tu pouvais m'appeler à tout moment. Peut être que c'est toi qui m'a aidé, m'a donné la force de vivre cette journée au mieux où que tu sois. Il faut dire que je te le demande tous les jours de m'aider.
J'espère que ce n'est pas un blocage inconscient de ma part qui va ensuite faire revenir la douleur de plus belle.
En tout les cas je me dis que c'est toujours ça de pris car je ne serai pas surprise que demain soit une journée toute autre ; les dimanches en famille n'étant plus ce qu'ils étaient. Toi qui les aimait tant !
Tu me manques toujours autant mon Amour. Je vais aller me coucher dans notre lit, beaucoup trop grand maintenant.
Je t'aime...

Hors ligne emi

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 237
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #58 le: 22 Février 2018 à 21:28:48 »
Sortez moi de ce cauchemar... Je n'en peux plus de me battre, j'en ai mare d'être forte! Je n'en veux plus !
Plus jamais je ne serai heureuse, j'aurais sûrement des moments de joie, mais je ne pourrai plus jamais être aussi bien que je l'étais avant ce 6 novembre. A 30 ans mon bonheur est fini...

Je me rapproche du terme et certes je pense un peu plus à ce bébé, mais aussi à toi mon chéri qui n'est plus là et ne sera plus jamais là. J'avais un rdv à le clinique aujourd'hui et j'ai vu le bonheur de ces couples qui rentrent à la maison avec leur petit bébé et ces papas qui viennent retrouver leur bébé et leur femme qui a accouchée les jours précédents... Ils sont si heureux et si beaux. Qu'ils profitent de ces moments de joie et d'insouciance car tout peut basculer du jour au lendemain.

Je suis fatiguée, usée. J'ai l'impression de donner mes dernières forces à mes filles. A vrai dire, je ne suis pas sûre qu'il m'en reste beaucoup, je n'arrête pas de craquer. Elles me testent énormément. Il y a l'âge mais pas seulement. Je sens qu'elles ont besoin inconsciemment de savoir si je suis toujours à la hauteur pour elles, si je suis toujours capable de m'occuper d'elles. J'essaie vraiment de faire le maximum mais je ne sais pas si ça durera. Comment vais-je pouvoir élever 3 enfants seules sans toi mon Amour. Sans mon soutien, sans celui qui me donnait confiance en moi, qui me rendais heureuse et qui a fait de moi une femme épanouie. Qu'est qu'il reste aujourd'hui ? J'ai l'impression d'être un zombie, je me coiffe vite fait, je suis à peine maquillée, la fatigue et le manque de fer lié à la grossesse me donne un teint livide. Depuis ce 6 novembre, j'ai l'impression d'avoir pris 10 ans et d'être si moche... En plus, moi qui avait perdu du poids suite à celà, je me goinfre de chocolat maintenant dès que j'ai un moment d'angoisse ou de moins bien. Autant dire que j'en mange beaucoup des chocolats dans la journée. Avec ça je vais en plus être grosse.

Plus rien ne va sans toi. Tu étais mon pilier et là je suis plus que bancale. Je voudrais tant me réveiller de cette horreur ou que tu reviennes.
Et puis où es tu maintenant ? Je ne réfléchissais pas à ça avant, mais là je me demande ce qu'il y a après. J'ai d'ailleurs commencé à lire "le test" de Stéphane Allix et j'avoue que c'est assez troublant. J'aimerais tant qu'il soit quelque part près de nous.
Je n'arrive pas à te lâcher mon Amour, tu représente tellement de choses à mes yeux. Je vais devoir vivre une cinquantaine d'années sans toi et rien que d'y penser j'ai mal. Jamais je ne cesserai de t'aimer !

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Je viens de perdre mon Amour
« Réponse #59 le: 22 Février 2018 à 21:52:43 »
Oh Emi,
mes larmes coulent, je voudrais tant pouvoir t'aider, te sortir de là,
tes filles et le bébé, ça fait beaucoup trop pour une amoureuse qui souffre.
Nous, on sait que tu fais de ton mieux, que tu craques, c'est normal tu sais, c'est si difficile. la douleur, la fatigue, c'est si difficile

Tes mots m'ont rappelé les débuts, toutes ces inquiétudes, comment je vais pouvoir élever mes enfants, c'était lui mon pilier, lui qui me donnait confiance en moi, quand je voyais une famille dans la rue avec un papa et une maman, ça me faisait mal, je me demandais en voyant un couple, lequel partira le 1er..

J'ai envie de te serrer dans mes bras, de te prêter mon épaule
je te dépose chaleur et tendresse
en espérant que cette nuit t'apporte un peu de répit,  bon sommeil, sommeil  si nécessaire
affectueusement
mononoké
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi