FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: emi le 12 Novembre 2017 à 15:29:50

Titre: Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 12 Novembre 2017 à 15:29:50
Bonjour,
Il y a tout juste une semaine que je viens de perdre l'amour de ma vie, mon Âme soeur, mon meilleur ami et tellement de choses à la fois. Il a choisi de s'en aller, lundi matin, nous laissant mes filles de 3 et 5 ans et moi à 30 ans enceinte de 4 mois.
Je ne lui en veux pas car je comprend beaucoup trop tard qu'il souffrait énormément et que c'est surement la seule issue qu'il est vue pour ne plus souffrir. Car il nous aimait je le sais. Malheureusement notre amour n'aura pas suffit à le faire rester.
Je m'en veux plutôt de n'avoir rien vu ou plutôt avoir sous estimé son mal être car il a toujours été très anxieux et je ne me suis pas aperçue que c'était de pire en pire pour lui. C'est seulement samedi soir dernier qu'il m'a fait part de son envie d'en finir. Après une longue discussion, il me disait être mieux et nous avons décidé de consulter dès lundi. Dimanche fut une très belle journée en famille et lundi matin il s'est levé pour aller travailler. Je lui ai demandé de rester mais il m'a répondu qu'il préférait aller travailler afin que ça lu change les idées et m'a promis de m'appeler au moindre doute. Je l'ai donc laissé partir en lui disant que je le rejoindrais le midi.
Et le drame arriva; il a fait son choix de partir pour ne plus souffrir.
Tout est très récent mais je dois m'occuper de nos enfants. Il l'aurai voulu. C'est pour cela que je viens de m'inscrire sur ce forum. Après avoir lu quelques récits, j'espère y trouver une écoute surtout et pourquoi pas quelques conseils. Car je ne sais pas comment avancer sans cet Amour qui m'a tant apporté pendant 7 ans... Comment trouver la force et le courage nécessaire? Je le sais que je n'ai pas le choix et que nos enfants vont surement beaucoup m'aider. Pourtant c'est dur, j'ai un vide en moi, une boule au ventre et suis très angoissée par l'avenir. J'ai peur aussi que ce bébé que je porte soit imprégné de toute cette douleur.
En attendant une première réponse,  je vais continuer à vous lire et vous souhaiter beaucoup de courage car il en faut.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 12 Novembre 2017 à 16:46:01
avec tristesse je t'accueille
en déroulant
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
tu trouveras des récits de femmes qui ont été dans ton cas ...
les lire te fera du bien
écrire ici t'aidera aussi
(ie te conseille de t'inscrire  au programme d'accompagnement gratuit du site dont est issu ce forum), lien dans le lien noté ci dessus
d'aller vers un pro pour être bien épaulée en CMP c'est gratuit !
vois aussi le lien avec dialogue solidarité c'est gratuit aussi (lien dans le lien plus haut)
tes filles seront oui un ancrage dans tous les moments de tempêtes qui vont déferlés sur le chemin du deuil
peut être iras tu souvent à la douche pour pleurer librement et ne pas les perturber plus à elle ...
tu pourras j'espère les confier à de la famille, des amies, quelques heures pour prendre soin de toi et te laisser librement aller à sortir ta peine sans barrière !
sois assurée de notre affectueux accompagnement ici
je t'embrasse
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Federico le 12 Novembre 2017 à 16:48:04
Bonjour emi,

Je t'accueil très... très... très humblement ! Je m'incline devant ta peine !
Je pense que tu as frappé à une bonne porte.
Nous savons écouter... nous nous abstenons de juger... et nous évitons de donner des conseils car chaque deuil est différent... notre douleur est personnelle... notre souffrance unique !
Je suis étonné par ta lucidité... et j'admire ton immense tolérance !
Tu lui pardonnes déjà ... et tu mets en avant SA souffrance !
S'il te plaît, ne développe aucun sentiment de culpabilité... tu n'y es pour RIEN ! ça été SON choix !
Je pense qu'IL a pris sa décision dès samedi soir... paradoxalement, dimanche, il était "soulagé", IL savait qu'Il allait se suicider !!! Il s'est suicidé dès lundi... choix de partir pour ne plus souffrir !
Ici, tu peux continuer à écrire... tu vas être lue, écoutée et très sûrement soutenue et encouragée... tu vas pouvoir échanger, correspondre avec des personnes formidables, non professionnelles, qui connaissent parfaitement le deuil, la douleur, la souffrance ! j'espère que tu vas te sentir bien.
Il est clairement important de lire également d'autres témoignages pour trouver la force et le courage de continuer... pour toi, tes enfants et ton futur bébé !

Tu peux compter sur moi, je suis le papa de Raphaël. Mon fils aîné s'est suicidé à l'âge de 18 ans le 28 janvier 2013 !
OUI, il est triste de constater que notre AMOUR pour eux n'aura pas suffit à les maintenir en vie avec nous !
Le suicide est terrible, horrible... je n'ai pas de mots.
N'hésite pas à demander de l'aide... tes amis, la famille, les associations... remue Ciel et Terre ! s'il le faut ! tu as besoin d'être aidée, écoutée, soutenue... ne reste pas seule !

A bientôt.... COURAGE, COURAGE, COURAGE !

Bien solidairement.
Federico
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 12 Novembre 2017 à 21:42:38
Merci beaucoup à tous les 2 pour vos messages qui m'ont touché. Des larmes ont coulées en vous lisant.
Qiguan, je vais prendre le temps de lire tous les articles qui peuvent m'aider. Je vois qu'il y en a propre à chaque situation.
Frederico, je partage ta douleur.  J'imagine que chaque douleur et peine sont différentes selon la personne perdue et selon chacun tout simplement. Comme tu le dis le suicide est horrible. En plus d'une mort inattendue s'ajoute tous les questionnements et remises en doute. En plus, je dois rappeler la gendarmerie, car je dois être convoquée. Cela rajoute de l'angoisse à la situation déjà très douloureuse. Es-tu passé par cette étape toi aussi?
"Heureusement" pour moi, j'ai une famille formidable de mon côté, des amis qui me soutiennent aussi. Ma sage femme est incroyable également, elle est venue me voir tous les jours. Ma belle soeur et mon beau frère (frère de mon Amour) sont aussi là pour moi.
Niveau soutien et suivi, je viens de rentrer du week-end chez mes parents et ma maman reste avec moi toute la semaine, ça me fait une présence à la maison et j'en ai besoin. J'ai aussi rdv avec mes filles jeudi chez une psychologue. Je veux tout faire pour que ça marche. En même temps je me demande si je n'ai pas du mal à réagir, j'ai l'impression d'être un peu dans un rêve ou plutôt un cauchemar. J'espère que je ne suis pas non plus en train de tout refouler et que ça me retombera pas dessus dans quelques temps...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: souci le 13 Novembre 2017 à 20:49:22

    Chère emi,

    je te murmure le bonsoir dans un souffle ...
   
    Une semaine seulement, une semaine !

    La plus longue de toute ta vie, enfin c'est comme ça que je l'ai ressentie, après l'explosive nouvelle du suicide de mon neveu adolescent ...

   Longue, harassante, inénarrable, terrible ...

   Il n'y a plus de mots, c'est la surdité, l'étourdissement, l'écho, les gestes mécaniques d'une venue au monde bombardé d'un après-suicide ...

   Une heure après l'autre, un jour après l'autre ...
   Amicalement, solidairement, Martine.

   
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 14 Novembre 2017 à 04:49:22
Bonjour Martine,
Effectivement la plus longue et la plus horrible semaine de ma vie après plus de 7ans de bonheur...
Je savais que j'étais heureuse avec lui mais je ne savais pas à quel point, ce n'est pas facile à mesurer.
Tout se mélange dans ma tête, après l'annonce, le choc (qui est toujours en moi), la chambre funéraire, la préparation des obsèques, les obsèques eux même et le cimetière. J'ai à la fois ce sentiment de manque, mais aussi l'impression que c'est irréel. Je fais donc certaines choses du quotidien (ma maman m'aide beaucoup) machinalement sans doute, sans réagir parfois.
Toute la partie administrative me fait peur aussi, n'étant pas mariés, je ne sais pas ce que va devenir la maison. Cette maison justement que l'on a fait construire ensemble, sur laquelle on a énormément travaillé, et que l'on aimait à deux. Je ne sais pas si j'aurais la force d'y rester. Je ne pense pas que ce sera possible d'ailleurs puisque mon travail est trop éloigné. Ça me déchire.... Un projet commun qui s'envole avec lui. Certes ce n'est que matériel mais quand je repense aux heures de boulot et de réflexion, ça fait très mal.
J'ai emmener mes filles au cimetière après l'école. Je me suis étonnée car j'ai réussi à ne craquer devant elles. Il faut dire, que si elles ne comprennent pas tout, elles guettent toutes mes réactions. Et je ne veux pas leur infliger trop de souffrance supplémentaire. Je ne savais pas tellement ce que faire et leur dire. Alors je leur ai prise à chacune, une fleur du magnifique jardin de leur papa et leur ai dit qu'on allait les déposer à l'endroit réservé pour lui. Ou il y a une multitude de fleurs d'ailleurs... Dire qu'il doutait de lui et du fait qu'on l'aimait... Bien sûr la plus grande ma demandé s'il était sous la terre et je lui ai répondu que oui en partie et qu'il était dans son Coeur aussi, et qu'elle pouvait lui parler et lui dire ce qu'elle voulait. La plus jeune ma demandé pourquoi on ne le voyait pas. Je lui ai répondu comme je l'ai pu. Ce n'est pas facile de savoir ce que leur dire, et surtout de ne pas leur faire peur.
Je vois qu'il est tard ou trop tôt pour se lever, je vais donc tenter de me rendormir en vous souhaitant une bonne fin de nuit, et pour ne pas changer; beaucoup de courage. Bises à tous.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 14 Novembre 2017 à 17:49:58
au fond de
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
tu as un lien vers aider les enfants ...
tu es dans le choc
n'ai jamais peur des émotions aussi douloureuses soient elles et ressource toi avec tes filles vos filles et ta maman qui te soutien
affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 18 Novembre 2017 à 19:50:45
Hier était une journée très difficile dans cette nouvelle vie sans mon Amour.
Tout d'abord je suis allée passer l'échographie qui était prévue depuis plus de 2 mois. Ce fut un moment si douloureux alors que ça aurait dû être l'inverse. Le fait de revenir dans ces lieux sans lui, de voir mon bébé sans lui (heureusement il se porte bien) et de voir tout ces couples si heureux... Je n'ai pas arrêté de pleurer. C'était ma dernière grossesse (nous voulions 3 enfants), et depuis le début je m'étais dit je veux profiter de chaque moment car il n'y en aura pas d'autre après. Et là tout est anéanti en un rien de temps.
Ensuite j'ai dû aller à son travail pour les papiers et récupérer ses affaires. Quelques collègues ont aussi tenus à me parler de lui et de ce qu'il représentait au travail. Encore beaucoup de larmes...
Puis l'après midi, j'ai été à la gendarmerie pour qu'il m'entende. Bien que les gendarmes aient été très humains avec moi, ce fut très difficile de devoir encore une fois se remémorer chaque derniers instants passés avec lui.

Une journée très éprouvante dont je me serais bien passée.
Hier soir je me suis sentie comme"soulagée" que ces rdv soient passé ou bien cela m'a peut être tout simplement épuisé.
Mais aujourd'hui, j'ai de nouveau ce mal de ventre qui revient. Pourtant je suis chez ma soeur pour le weekend et des cousins sont venus me"changer les idées" cet après-midi. Mais rien y fait, je n'arrêtait pas de penser "il devrait être là avec moi". Il est constamment dans ma tête.

J'avais besoin d'écrire tout pour dire ce que je ressens.
Ce n'est pas toujours évident de raconter cela à mes proches même si je sais qu'ils écouteraient. Je n'ai pas envie d'accentuer leur tristesse car je sais qu'eux vont bien mieux que moi et qu'ils vont déjà de l'avant (et heureusement pour eux).

Bisous à vous.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 18 Novembre 2017 à 20:13:07
emi viens écrire autant que tu en as besoin
tout ce dont tu as besoin écris écris
oui journée condensée de charges émotionnelles
bien sûr il est toujours dans ta tête et dans ton coeur !
de loin je t'offre mon amicale tendresse  :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 23 Novembre 2017 à 18:22:15
17 jours que tu n'es plus là. C'est très difficile de ne plus te voir, te parler, te toucher. Il est tout juste 18h, c'est l'heure ou tu rentre du travail. Tu viens nous embrasser et nous demander comment s'est passé notre journée. Ensuite l'hiver tu m'aides à préparer le repas ou bien t'installe sur le canapé en regardant la tv à côté des filles qui jouent. Tous ces petits détails de la vie quotidienne me manquent. J'aimerais revenir en arrière et te retenir à ne pas partir au travail ce matin là... Malheureusement ce n'est pas possible et que c'est dur à accepter.
Les jours défilent et se ressemblent: divers rendez-vous (car côté administratif, il faut en faire des choses), de la tristesse, des pleurs, de l'incompréhension, beaucoup de questions et des moments plus"calmes" où je me rends compte que je ne réalise pas. Dans ces moments là, je suis dans une bulle et j'ai l'impression que rien n'est arrivé, que ce n'est pas possible.
Hier j'ai vu ta maman et ça n'a pas été facile, j'ai voulu en savoir plus sur ta vie avant moi, ton enfance et je n'en ai pas retiré grand chose; trop flou pour moi. J'ai juste"gagné" une nuit quasi blanche. Le manque de sommeil commence à s'accumuler, d'autant que je suis déjà très fatiguée depuis le début de la grossesse. J'espère mieux dormir cette nuit, mais c'est moins sur sachant que je vois le notaire demain; je vais surement avoir plein de choses dans la tête...
Que c'est dur de vivre un deuil.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: HUB84 le 23 Novembre 2017 à 23:32:17
Toujours le même scénario, l'angoisse, la peur, la solution le suicide, dans tout ce que j'ai pu lire, souvent la même histoire.
Rien ne les arrête, même pas l'amour et la ça fait très mal pour celui qui reste, surtout quant on croit à l'amour et que l'on pense quil peut faire des miracles, c'est la double peine, on perd l'être aimé et on ne croit plus à l'amour, personnellement, c'est mon ressenti. Le temps est notre seul allié, au début tout semble interminable, mais maintenant lorsque je me retoune cela fait presque 4 ans sans m 'en rendre compte. Du courage il en faut, les enfants sont un excellent motif de continuer car ils comptent sur nous et nous n'avons pas le droit de les abandonner. Tôt ou tard nous les rejoindrons, alors en attendant si c'est notre destin autant l'accepter et faire avec.
Cordialement.
Hubert.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 24 Novembre 2017 à 06:56:16
Tu vois EMI Hubert vient te témoigner qu'on peut survivre à " ça"
Tu vas pouvoir peut être lire son parcours
Échanger ou pas avec lui.
Mais tu sauras que la survie est possible
En attendant tu traverses incrédule l'étape de la sidération
Profites en de cette anesthésie pour mettre en place des choses structurantes qui te seconderont pour tes filles
Je t'embrasse
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 25 Novembre 2017 à 01:07:03
bonsoir Emi, je viens de te lire et mes larmes coulent,
je ne peux t'enlever ta douleur , ton chagrin, mais  je souhaite te déposer ces quelques mots pour t'apporter un petit soutien, un peu de chaleur
cela est si récent pour toi, c'est tellement violent,
prends bien soin de toi
je t'embrasse bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 25 Novembre 2017 à 14:22:14
Merci pour votre soutien.
Il est vrai que je suis très bien entourée; j'ai une grande famille et des amis formidables, néanmoins malgré tout ce qu'ils font pour moi, ils ne peuvent pas me comprendre entièrement.
Alors qu'avec vous qui malheureusement avez vécu le même drame, c'est comme si nous étions connectés. Les émotions, les ressentis sont les mêmes.
Mes soutiens physiques sont de plus, différents les uns les autres. Ma maman est très importante, elle m'aide dans le quotidien de la maison, avec les enfants et m'accompagne aux rdv médicaux. Mais je sais que je ne peux pas lui parler de tout et qu'il ne faut pas non plus si je veux qu'elle soit en forme pour continuer à m'aider. Par exemple, si je lui dit que je parle à mon Amour et que j'espère qu'il va m'accompagner et m'envoyer des signes, elle va trouver ça bizarre.
Mes soeurs sont aussi différentes et ne m'apportent pas le même soutien, tout comme mon papa. Et avec certains amis, je n'arrête pas de parler de mon Amour, alors qu'avec d'autres, c'est plutôt pour changer un peu les idées. Mais je me rends compte que chaque soutien à son importance et qu'il est bon pour moi de les varier suivant les émotions.
Hier, j'ai longuement discuté avec une personne de mon entourage qui a été (elle va un peu mieux maintenant) suicidaire. A aucun moment je l'aurai imaginé. Quand elle a appris ce qui était arrivé, elle m'en a fait part. Je l'ai donc revu hier et ça m'a permis de mieux comprendre ce qui a pu arriver, ce qu'il avait dans la tête. Elle m'a aussi dit qu'elle était hypersensible et que c'est depuis qu'elle le sait qu'elle se porte mieux.  C'est quelque chose avec lequel on naît. J'ai regardé sur internet et beaucoup de psy en parle. Et tout ce qu'elle m'a décrit sur elle correspondait à mon chéri. C'était vraiment impressionnant. Il devait surement l'être lui aussi mais ne le savais pas. Cette particularité peut pousser la personne à faire de grandes choses, quand elle sait qu'elle l'ai et qu'elle est bien accompagnée, mais aussi lui pourrir la vie. La personne se sent différente et pour elle chaque émotion est démultipliée. Et forcément, quand on va mal et suivant le vécu que l'on a, ce sont surtout les émotions négatives que l'on retient.
C'est tout à fait mon Amour... Si j'avais su... Mais cette personne m'a dit " il aurait fallu être dans son corps pour le comprendre" et qu'elle avait mis des années en cherchant seule avant de savoir ce qu'elle avait C'est dur à accepter mais je crois qu'il va quand même falloir que je travaille sur le fait d'arrêter de culpabiliser.
Elle m'a aussi conseillé une psychanalyste qui fait de l'hypnose. Je l'ai donc appelée aussitôt et elle a souhaité me voir dès lundi matin. J'ai hâte d'y aller, j'espère que je pourrai me libérer un peu.
 Quoiqu'il en soit, après avoir vu cette personne hier, je me suis sentie apaisée et ça m'a vraiment fait du bien. Bien sûr, ce matin la réalité est revenue au galop ...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 29 Novembre 2017 à 21:57:05
Les jours défilent et malheureusement se ressemblent.
Je pense constamment à lui. Même lorsque mes filles me font sourire (leur insouciance et joie de vivre est une grande force, j'en ai bien conscience), il est toujours en arrière plan.
C'est comme dans la nouvelle chanson de Louane, "Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ? " "Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ? ". Chaque détail de la journée me ramène à lui.

On ne peut pas s'imaginer avant de l'avoir vécu, ce que cette perte engendre. C'est juste horrible ! Tout s'écroule en un rien de temps et on est jamais préparé à cela.
Pourtant j'essaie de me donner les moyens"d'avancer" ou plus exactement de ne pas reculer. Je vois bien que dans mon entourage certaines personnes ont peur pour moi, elle voudrait que j'aille de l'avant, que je m'occupe constamment l'esprit, que je me repose.... Mais elles ne comprennent pas et heureusement pour elles, car ça signifie qu'elles n'ont jamais été confrontée à cette situation. Comment peut on aller de l'avant alors qu'il y a à peine un mois tu étais là et nous discutions des banalités du quotidien, de nos projets d'aménagement de la maison pour faire une salle de jeux pour les enfants, de l'anniversaire de notre fille aînée qui va bientôt avoir 5 ans, des fêtes.... Pourquoi m'occuper l'esprit en permanence alors qu'il est nécessaire de pleurer et d'évacuer chaque ressenti ? De toute façon, quoique je fasse, tu monopolise mes pensées. Et comment se reposer lorsque notre cerveau ne cesse de cogiter? Il m'est déjà difficile de dormir la nuit, alors ne parlons pas de me reposer dans la journée...
Enfin, je ne leur en veux pas mais ils sont tellement loin de nous finalement. Heureusement, la plupart ne réagisse pas comme ça et je pose d'ailleurs pas la fameuse question"ça va"? Comment tu te sens ou comment tu te portes, sont tout de même plus appropriés.

Malgré ça, je ressens un léger mieux depuis lundi. Je suis allée voir une psychanalyste qui fait de l'hypnose. Au début c'était un échange classique, qui m'a permis de me lâcher, de dire tout où presque (j'ai sûrement oublié des choses) tout ce que je pensais et ressentais. Ensuite, elle m'a fait 2 exercices d'hypnose. Ça a apaisé le poids/la boule que j'ai au ventre et me permets de mieux respirer. C'est assez impressionnant et je le conseille d'ailleurs. Selon elle les effets seront de plus en plus important au fil des jours.

Ce soir c'est tout de même assez dur. Je dois préparer l'anniversaire de ma fille qui va avoir 5ans comme je le disais tout à l'heure. Les cadeaux étaient déjà achets, c'est toujours ça de moins à faire. Cette année se sera plus simple, pas de véritable repas; mais je veux lui faire un joli gâteau car je sais que c'est important pour elle et qu'elle a droit d'avoir son anniversaire. Elle n'a rien demandé. Tout ça pour dire que je suis triste alors que d'habitude ça m'enchante de faire son anniversaire. En plus, il va falloir aussi lui en faire un avec quelques copains de classe. C'est la première année qu'on devait le faire. Je crois qu'il ne durera pas très longtemps...

Je vais maintenant continuer de lire les différents fils du forum qui m'apportent un peu de réconfort, jusqu'à ce que je tombe de sommeil.

"Bonne" soirée à tous...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 02 Décembre 2017 à 07:25:36
Encore un matin sans toi... Encore un matin où la réalité revient en pleine face...
Je me réveille seule dans ce lit. Je reste de mon côté mais le sien n'a pas bougé. Il ne bougera plus. Il n'y a plus de vie.
Et pourtant il va falloir recommencer une nouvelle journée et encore beaucoup d'autres comme ça. Pour l'instant c'est de l'automatisme, je dois m'occuper de mes filles le mieux possible. Je n'ai pas goût à grand chose.

Hier mes filles ont fait le sapin avec leurs cousins. Je les ai laissé faire et seul le sapin a été décoré. Habituellement toute la pièce de vie l'est et j'adore le faire. J'adore Noël, mais cette année je le redoute. L'année dernière nous avions décoré la maison tous les 4 un dimanche. Ce n'était pas forcément son truc, il n'avait jamais eu l'habitude. Je crois avec le peu de recul que j'ai, il n'y avait pas beaucoup de joie dans sa famille et que c'est triste pour lui. Quoiqu'il en soit, l'année dernière, une fois tout décoré, il m'avait dit "tu avais raison d'avoir fait ça tous ensemble, on a passé un bon moment". Il adorait les dimanches en famille. Juste tous les 4, sans rien faire de particulier, mais passé cette dernière journée de la semaine ensemble. On se suffisait. Je suis justement en train de me dire, qu'au moins avant de partir ce lundi matin, il avait eu son dimanche en famille comme il les aimais. C'est toujours ça...

Je me rends bien compte que je suis toujours dans cette phase de vie parrallele aux autres, dans laquelle je ne réalise pas vraiment que je ne le reverrai plus. Comment est ce possible une telle horreur, il n'aurait jamais dû partir !
Combien de temps à durer cette phase pour vous? Vous en êtes vous rendu compte quand vous en étiez sorti?

Je dois vous laisser, la fille m'appelle.
Douce journée à tous.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: patro le 02 Décembre 2017 à 19:21:45
D'un veuf, 68 ans - après 45 ans ensemble

Emi, que je ne connais pas .... et qui réclame toute notre empathie ; courage ! parie sur le présent et la vie !
- Sur la culpabilité : tu n'y échapperas pas ; tu vas en "chier" , te poser mille questions ... Pour moi - qui n'ai pas pu couper la corde, tu vois   ...    - j'ai mis du temps à tout démêler . Après 3 ans (le 17 décembre) , l'interrogation reste : et si je n'étais pas parti promener notre petite chienne ? et pourquoi ce geste ?        Il faudra faire avec  .
-Sur les premiers jours : oui, on est sidéré , automate, on a des hallucinations (bruit de pas, voix, frôlements, ....) : je crois qu'il faut les aimer comme le lien qui ne se rompt pas avec l'être aimé . Puis accepter qu'ils s'estompent . 
- Et ensuite : après le temps des obligations et de "la vie qui continue" , on est épuisé (sans le voir) au physique et au moral ... et ça va pas s'arrêter ! condamné à perpet. 
MAIS: il y a le réel, les enfants (pour moi, les petits enfants), le soleil , les fleurs du jardin, le ressenti , soi  ; avec un passé et aussi un présent ; et une volonté de vivre  .
- Les mots : parler , parler de lui (d'elle) , écouter les chansons - les textes prennent un autre sens - on peut les changer ; on se fait son cinéma ;
Tout est bon pour sur-vivre , très fort !
Il faudra des mois , il y aura des "claques" au moment le plus inattendu où des sanglots te tordent impétueusement et des photos , des vêtements, des outils (sa boîte à couture...) dont on ne veut pas se séparer ; car on ne peut pas se mutiler dans sa tête et son coeur ....
Et nous voilà , amis virtuels par le même vécu (quoique pas comparable) .  Je te donne mon témoignage ; je viens partager ta douleur . Tu me dis ton effroi et tes espoirs encore ténus . Je te dis : résiste, ça vaut le coup .
Patrick
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 02 Décembre 2017 à 19:50:23
quand je me suis inscrite sur le forum cela faisait 40 jours que mon aimé était décédé ... et j'étais encore pour plusieurs mois dans un ressenti où souvent l'incrédulité prenait le pas ... quant à un retour en arrière possible ...
Patrick tu décris bien en résumé ces évolutions ...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: minou38 le 02 Décembre 2017 à 20:07:13
encore un soir qui commence dans les larmes et le désespoir ! Mon  Minou, pourquoi m'as-tu laissée ? tu n'avais pas le droit, je t'ai donné toute ma vie ! les autres, ils n'existent pas . d'ailleurs, ils ne comprennent rien . ils me parlent de détails matériels qui ne m'intéressent pas . mais plus personne ne me parle de TOI  . n'y a t-il que moi qui se rappelle que tu as vécu ?  un homme comme toi, avec cette personnalité  , ce charisme ...
je trouve dans vos interventions à tous beaucoup de mon ressenti,  j'y viens souvent mais ma parole reste bloquée . j'ai l'impression que je n'intéresse plus personne . d'ailleurs le téléphone ne sonne plus ! le chagrin, c'est pas très sexy ! je comprends, j'ai sans doute été pareille, avant .    maintenant, je SAIS   . bonsoir à tous
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 05 Décembre 2017 à 10:42:32
Oh oui cette culpabilité comme tu le dis Patrick...
Je ne comprends pas comment j'ai pu passer à côté de tout ça, de toute sa douleur qui devait être horrible pour en arriver là. Moi qui pensait si bien le connaître. On me dit si tu avais su ce qu'il allait faire, tu ne l'aurais pas laissé partir. Et c'est vrai, jamais je ne l'aurais lâcher ! Je l'aurai suivi partout, et emmener partout afin qu'il retrouve un peu de paix. Mais à la fois, est ce que ça aurait suffit ? Le médecin de famille avec qui il se sentait en confiance et que l'on devait aller voir ensemble le mardi, m'a dit qu'il avait sans doute très peur de devoir affronter son passé et tous ces événements douloureux qui ont dû le marquer. Qu'il savait qu'il allait devoir les"revivre" en consultant quelqu'un. Il a sans doute raison, mais ça ne me rassure pas et ne me fait pas moins souffrir. Je crois que je me sentirai toujours coupable même si son acte était basé sur des faits bien antérieurs à notre rencontre. Je me demande s'il a finalement été heureux avec moi, si j'ai été à la hauteur. Car comment peut on se laisser souffrir ainsi? Il me disait régulièrement, je crois que je fais une dépression. Mais il se posait tellement de questions sur tout et me le demandais si souvent. Il y a quelques temps, il croyait être alcoolique, ce qui n'était bien évidemment pas le cas. Ayant connu ça de près dans mon enfance, il en était bien loin. Il avait peur que ça lui arrive, peur de me faire revivre ça. Il en avait même parlé au médecin qui lui avait dit que ce n'était pas le cas et lui avait posé des questions sur son état d'esprit. Il lui avait seulement répondu qu'il avait peur de l'avenir.... Pourquoi n'a t-il pas parlé de son passé à ce moment là ? Et c'est aussi par rapport à ça que je me dis que j'aurai dû réagir. C'était peut être un appel au secours ? Et je n'ai rien compris. Peut être que je ne méritais pas ce bonheur...

Samedi, nous avons "fêter" les 5 ans de ma fille. Repas très simple, chacun à ramener quelque chose car je ne pouvais pas préparer quoique ce soit, à part son gâteau avec elle. Il y avait beau y avoir du monde, je ne me suis jamais sentie aussi seule... En plus, j'ai la chance d'avoir toujours mes 2 grands parents maternels et c'est moi qui suis seule... Non pas que je préfèrerais que ce soit eux, oh que non, je les adore et j'espère les avoir encore longtemps, mais c'est plus que ça n'est pas dans " l'ordre des choses" comme on pourrait le dire. Comme quoi la vie réserve des surprises, et pas que des bonnes.
Enfin, samedi personne n'a parlé de mon Amour... Comme si de rien était, or ce n'est plus comme avant et ce ne sera plus jamais le cas! Je pense que certains se préservent ou veulent me préserver en évitant le sujet, mais non, moi j'ai besoin de parler de lui. Et là je te rejoins Minou38, on a tant besoin de se raccrocher à notre vie d'avant, à notre chéri. Peut être de peur d'oublier ? Ou bien de juste "revivre" des souvenirs en parlant de lui? De toute façon, il est en permanence dans mes pensées, quoique je fasse. Même si je suis occupée (rdv ou avec les enfants), il est toujours là, un peu en arrière plan mais ne me quitte à aucun moment.

Demain nous sommes le 6, ça fera un mois... Le plus long mois de toute ma vie! Je serai occupée, sans faire attention à la date (car j'ai du mal à savoir quel jour nous sommes), ma journée je l'avais programmée. Les filles seront à l'école et moi j'irai chez une maman de copine d'école, pour papoter et faire un peu de bricolage pour le marché de Noël de l'école. C'est curieux, cette maman je l'appréciait avant mais nous n'avions jamais tellement discuté. Et suite au décès, elle m'a proposé de passer la voir et j'ai senti qu'il le fallait. Et ça m'a fait beaucoup de bien d'aller la voir la semaine dernière. Je lui ai raconté tellement de choses alors qu'on se connait à peine. Elle m'a écouté et m'a posé des questions sur Julien, sur le décès et sur mon ressenti... L'inconscient peut être, fait que l'on se dirige vers les personnes qui peuvent nous apporter.
Ensuite j'irai récupérer mes filles à l'école et le soir ma sage femme, une femme en or et unique, vient manger à la maison.
Voilà ma journée qui sera je pense malgré tout marquée par beaucoup d'émotions et de tristesse.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: patro le 05 Décembre 2017 à 20:32:58
 Encore des mots d'encouragement pour toi, Emi ...
...  et le souhait que tous les gestes du quotidien  (qui se fichent pas mal du décès de qui que ce soit-  et tant mieux ) te permettront  "d'être", pour toi-même , dans cette urgence , et pour les proches qui ont  besoin de voir dans ton attitude que "non,je ne vais pas sombrer " . Donne encore et reçois : amour, émotions, souvenirs ....
 Le 6 décembre 1969, j'ai rencontré cette fille de pas même 18 ans (si jolie et douce ) . Quelle foutue date anniversaire !!!
Mais non, il faut qu'à chaque instant ce soit les belles choses vécues ensemble qui s'imposent à notre conscience  (facile! me sussurre  un autre démon intérieur ).  Et le temps passe comme ça ...
Crois en ma sincère empathie . Patrick
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 06 Décembre 2017 à 22:16:30
Oui Patrick, ce 6 décembre est un anniversaire difficile à vivre...
C'est très dur, et pourtant j'ai l'impression d'avoir été encore plus"ailleurs" aujourd'hui, de n'avoir encore moins réalisé l'horreur. C'est peut-être une façon inconsciente de me protéger ? Je ne sais pas trop. En même temps je suis très fatiguée aujourd'hui ; un mois avec si peu de sommeil, ça fini par se ressentir. Moi qui dormait comme une marmotte depuis le début de la grossesse, je me rends compte que l'on peut avoir des ressources insoupçonnées. J'aurais préféré les utiliser dans d'autres conditions.

Ce mois depuis le départ de mon Amour est à la fois passé vite (tellement de choses à faire et à penser) et à la fois à été le plus long de toute ma vie. Encore un paradoxe bien difficile à expliquer.

J'essaye de prendre les "bons moments" (ils sont rares en ce moment) du mieux que je peux afin de me donner des ressources comme vous le dites si bien. Mais pour l'instant, à chaque fois je me dis il n'est pas là pour voir ça, ou vivre ça, il n'aura pas la chance de faire ça... Chaque détail me ramène à lui. Comme les lumières qui commencent à s'illuminer un peu partout ; ça me rappelle l'hiver dernier lorsque nous avions été voir des illuminations avant Noël. Nous étions tous les 4, et nous étions si bien ensemble ! Les beaux souvenirs me font du bien mais en même temps me font si mal au cœur. C'est si dur de se dire, d'accepter qu'il n'y en aura plus ensemble.

Je vais essayer de me coucher, je tombe de sommeil. En espérant que je puisse dormir quelques heures d'affilées.
Bonsoir à tous
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 08 Décembre 2017 à 22:20:07
J'aimerais me réveiller et me dire que ça n'était qu'un horrible cauchemar... Et pourtant, impossible de se réveiller ; c'est donc ça maintenant ? Un manque indescriptible, de la souffrance, de la culpabilité et des questions en continu ?
C'est injuste ! Qu'est ce que j'ai fait pour mériter cela? Et mes enfants, ils n'ont rien demandé.
J'ai l'impression que tu peux rentrer et ouvrir la porte d'une minute à l'autre tellement je n'arrive pas à intégrer ton départ. J'ai même été jusqu'à imaginer aujourd'hui que l'on t'avait retrouvé en vie et qu'il y avait eu une erreur. Ça n'a duré qu'une minute car j'ai vite repensé au funérarium... Et oui c'était malheureusement bien toi. Mon cœur fait des bons en écrivant cela. C'était bien toi et ce sont bien ton téléphone, ton porte feuilles et tes papiers que l'on m'a remis. Ca ne peut donc pas être quelqu'un d'autre.
Je deviens folle peut être ou alors le manque de sommeil me fait délirer.
Je n'arrête pas de chercher les raisons qui t'ont amené à un tel geste. Sur ta lettre tu m'en donne une qui date d'il y a 20 ans et donc bien avant que l'on se connaisse mais je me demande comment ça a pu ressurgir là et surtout prendre autant d'ampleur. Je me refais les derniers jours en boucle dans ma tête et espérant trouver un détail sur lequel je serais déjà passé. Mais je trouve si peu. Beaucoup me dise aujourd'hui que tu as toujours été discret sur tes ressentis, réservé sur les sentiments et que tu n'as pas toujours été bien; pourquoi ne m'a-t-on jamais rien dit avant ? Enfin je dis ça, mais est ce que ça aurait réellement changé quelque chose. Pour moi tu étais quelqu'un d'anxieux et qui n'avait aucune confiance en lui. Tu te remettais toujours en question et n'aimait pas voir les gens souffrir. Or c'est toi qui devait souffrir le plus. C'est de toi que tu aurais dû t'occuper, pas des autres.
C'est douloureux de me dire que tu as souffert à ce point car contrairement à ce que j'entends de certaines personnes de mon entourage, ce n'était pas ton choix. Comment peut on choisit de mourir??? Non c'est plutôt mettre fin à tes souffrancs morales ,psychologiques. Tu ne voulais pas mourir et ne plus nous voir. C'était une souffrance bien plus forte et nous n'avons pas fait le poids. Tu n'as pas vraiment pensé à nous et à ce que nous allions endurer car tu ne l'aurais jamais fait autrement.
Je t'aime si fort mon Amour. J'aurais fait n'importe quoi pour toi, je ne t'aurais pas lâché si j'avais mesuré ta souffrance. Tu me manques
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: minou38 le 08 Décembre 2017 à 22:36:57
oh Emi,,

je suis moi-même en souffrance mais ton post m'a fait pleurer ! comment peut-on endurer ce que tu vis ? la mort de son amour, c'est déjà horrible , mais dans ton cas , je n'ose imaginer !
je comprends bien que le plus dur pour toi, c'est de penser à la souffrance de ton cher aimé . je crois que c'est ce qui nous taraude tous sur ce forum ! qu'a-t-il pensé, ressenti ,? mais pour toi, pas de maladie, pas de malchance, juste son désespoir , que bien sûr tu ne pouvais pas anticiper .  il te reste tes enfants , tu es obligée de te battre pour eux , mais à quel prix!

je pense bien fort à toi, que je ne connais pas . j'espère que tu pourras ressentir un peu de chaleur en lisant nos réponses
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 08 Décembre 2017 à 23:44:12
Bonsoir Emi,
c'est si récent pour toi, si difficile, cette période est si étrange, si violente, comment traverser cette épreuve, comment accepter ce départ, comment y croire, et toutes ces questions sans réponses... un mois Emi, un tout petit mois, un mois hors du temps
comme j'ai pu le lire souvent sur ce forum, tu es au coeur du cyclone, c'est un réel tsunami, tu vis l'inacceptable, l'intolérable, une douleur d'une violence insoupçonnable !!
Et malgré cela, tu arrives à venir témoigner ici, tes textes semblent si lucides. Malgré l'état d'épuisement dans lequel tu dois être, une force, la tienne, semble émaner de tes mots.

Je tiens à te dire qu'ici, même si t'ôter ta peine m'est impossible, 
ici, un peu de chaleur peut t'être partagée, un peu de réconfort, un peu de douceur, peut-être l'impression d'être entendue.. et certainement d'autres choses, selon comment tu le ressens,
Alors voilà, je viens déposer quelques mots qui me semblent soudain fades, pour te dire que tes messages m'ont émue, je te souhaite d'être douce avec toi, (le temps m'a appris à l'être avec moi), la phrase : "une chose puis une autre", je n'ai regardé qu'une chose à la fois, je me suis refusée les projets, et interdit de penser à l'avenir, le plus loin : demain, et encore...
une phrase que je lis souvent :"tout voyage, même le plus long, commence par un premier pas", (tirée de : les cartes blanches de l'inspiration) m'aide aujourd'hui. Les 1ers temps (bien incapable de dire combien), mon 1er pas se résumait  à "manger, me laver, dormir, les enfants", et c'était déjà bien trop.

puisses-tu passer une nuit accompagnée de douceur
bien chaleureusement
Mononoké
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 09 Décembre 2017 à 15:15:27
Merci pour vos messages, ça m'apporte un peu de chaleur en effet. C'est si peu et en même temps c'est énorme dans la situation dans laquelle nous sommes. La moindre petite attention à maintenant beaucoup plus d'importance.

Écrire sur ce forum et vous lire me réconforte également. Le fait de savoir que je ne suis pas la seule dans cette situation, même si évidemment je ne le souhaite à personne... Voir qu'il y a dans la majorité des cas, une amélioration malgré la cicatrice qui reste à jamais.

Mes enfants sont une force et moi même j'ai envie de vivre; la mort me fait trop peur. C'est sûrement pour ça que j'ai autant de mal à comprendre son geste. Je sais que nous n'avons pas le même passé et que lorsque l'on rencontre quelqu'un on ne connait pas son histoire. On sait ce que la personne nous dit et on interprete sûrement les choses en fonction de notre vécu personnel. Pour ma part, je lui ai tout dit, je lui ai parlé de mon enfance, ma jeunesse et de ce que j'avais ressenti. Peut-être n'avait il pas conscience de ce qui le rongeait, ou de l'intensité de ses émotions. Peut être qu'il sait dit que je ne le comprendrai pas, que personne ne le comprendrai... Je ne le saurai sans doute jamais. Comment savoir exactement ce que l'autre ressent ? Je pensais le connaître sur le bout des doigts et je réalise que ça n'était pas le cas. Et que c'est un étranger qui s'est donné la mort, ce n'est pas mon Amour!

Mardi j'ai mon premier rdv seule avec la psychologue. Je peux vous dire que j'ai hâte d'y être. Ce sera douloureux mais comparé à ce qu'on vit, c'est minime.

Une chose après l'autre, comme tu le dis Mononoké. Les seuls "projets" que j'ai, c'est de passé Noël dans les meilleures conditions possibles vu la situation pour mes enfants car j'adorais Noël. Je le dis au passé car je ne sais pas si j'aime encore Noël, je ne sais plus. Je ne sais plus ce que j'aime tout court... Et puis l'autre c'est déménagement. Ça me fera souffrir de quitter notre maison que l'on avait imaginée ensemble avec amour. Nous avons tellement travaillé dessus et toi surtout mon Amour. Tu en voulais toujours plus, ça n'allait jamais assez vite à tes yeux. Pourtant ce sera impossible pour moi d'y rester. Je dois reprendre le travail en août et je ne pourrai plus faire ces 120km au quotidien. Je dois me rapprocher de mon travail et de ma famille par la même occasion car financièrement ce n'est serait pas possible et physiquement la fatigue serait un poids supplémentaire. Et puis avec 3 enfants je ne pourrai entretenir notre terrain comme tu le faisais si bien. Ton jardin, ton parc comme tu l'appelais , est magnifique et je devrais m'en séparer... Tout ça devra se faire pour l'été prochain afin que les filles finissent l'année scolaire dans cette superbe école que nous avions choisie avec beaucoup d'attention. D'ailleurs rien que de devoir les changer d'école me fait mal au cœur. Avec tout ce qu'elles subissent maintenant, je vais en plus leur enlever ça. Une petite école avec de supers profs qui prennent chaque enfant individuellement pour les "porter"... Je sais que je ne retrouverai pas ça ailleurs.

Un peu de douceur et de calme dans la douleur que nous traversons, voilà ce que je nous souhaite à tous.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 17 Décembre 2017 à 21:39:33
Rentrer le dimanche soir d'un week-end dans la famille en ayant ce petit espoir, ce petit rêve, que tu sois là à la maison, à nous attendre... Mais ce n'est qu'un rêve effectivement. Les volets sont fermés, la maison est telle que je l'avais laissée vendredi soir. Rien à bouger et bien évidemment, tu n'es pas là.
Mon Amour, jecommence à être très fatiguée et j'ai tendance à perdre patience avec les filles. A 3 et 5 ans, elles me testent et c'est normal mais j'ai du mal à le supporter maintenant. Tout est difficile  sans toi. Alors il m'arrive de me mettre à crier et pleurer en leur disant que je fais ce que je peux pour elles mais que c'est très dur pour moi. Et alors, elles pleurent aussi.... Ce qui me culpabilise puisque en aucun cas je ne veux les faire souffrir davantage. Au contraire, j'essaie de faire le maximum pour qu'elles se sentent bien et qu'elles puissent vivre leurs émotions. Je ne veux pas passer à côté de quoi que ce soit et qu'un jour elles soient mal dans leur peau, dans leur tête. Je ne veux tout simplement pas qu'elles souffrent comme tu as pu, comme tu as du souffrir.
La psy m'a dit que je leur parlais bien de ce qui c'est passé et qu'elle voyait bien que j'étais à leur écoute. J'espère qu'elle ne se trompe pas. Depuis quelques jours, Romane me demande quotidiennement où tu es. Alors je lui réponds "Papa est mort ma chérie, on ne peut plus le voir"... Elle n'a pas encore compris que c'était irréversible, elle s'attend à ce que tu reviennes.
Mais non, tu ne reviendra pas et tu ne verras même pas ton bébé. Ton bébé que tu aimais pourtant. Ce bébé pour lequel tu voulais aménager le dessus du garage. Rien de tout ça ne sera fait. Et pour l'instant au regard de la loi, ce bébé n'a pas de père. Ba oui, nous n'étions pas marié et comme on pas eu le temps de faire la déclaration anticipée de paternité, et bien ça peut être n'importe qui le père. C'est bien connu, une femme mariée n'ira jamais voir ailleurs. Par contre celles qui ne le sont pas... Encore une belle aberration ! Alors, je me bats pour que ce bébé soit reconnu comme étant le tient. Je veux qu'il porte ton nom! Des coups de téléphone, des papiers, des rendez vous et du stress supplémentaire. Comme si, avec tout ce qu'il y a déjà à faire, ce n'était pas suffisant.
Voilà, ce soir je n'ai pas trop le moral. En fait je suis fatiguée de tout ça. Et pourtant ça ne fait que commencer.
Demain sera un autre jour et avec le rythme des enfants, de l'école, ce sera sûrement différent. Il va falloir que je me fasses"violence" encore un peu plus.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: minou38 le 17 Décembre 2017 à 22:37:40
Emi
je suis toujours très émue quand je te lis ; tant de souffrance, c'est pas possible!
je t'admire de tenir debout malgré tout , parce que tu as ces petits bouts de choux à assumer . et ce bébé dans ton ventre, qui veut vivre lui aussi ! je pense que fournir des témoignages de  votre vie commune avec son papa devrait suffire à faire  reconnaître sa filiation . mais je comprends combien c'est important ;
tu vois, tes témoignages me font relativiser ma propre situation ; finalement, je ne suis qu'une veuve comme des milliers avant moi . je n'ai plus beaucoup de place pour l'affect, mais je t'envoie mes pensées les plus chaleureuses ;
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 18 Décembre 2017 à 00:57:23
Merci Minou! C'est vrai que nous ne sommes pas les seules; on le voit bien sur ce forum. Et j'entends aussi beaucoup de témoignages autour de moi, de personnes se retrouvant privé de leur moitié; des jeunes et des moins jeunes. Malheureusement il y en aura encore d'autres après nous.
Certes, on y passe tous un jour, mais je pensais que le sien serait bien plus tard.
Je pense avoir du courage effectivement, mais comme tout le monde ici, car rien que de venir ici lire ou écrire ses émotions demande du courage. Se confronter à d'autres témoignages n'est pas toujours simple même si je trouve cela important pour ma part. Ce courage que l'on a dans cet épreuve, et qui me surprend aussi d'ailleurs, ce doit être notre instinct de survie qui nous le donne. Dans mon cas, c'est bien sur compliqué de gérer deux enfants et de poursuivre une grossesse (heureusement bébé va bien), mais c'est aussi une bonne "motivation". Ces enfants n'ont plus qu'un parent, il faut donc qu'il tienne le cap.
Ma grande fille de 5 ans est angoissée depuis quelques jours. Et son corps réagit. Elle a fait 2malaises (chutes de tension) et là n'arrête pas de tousser la nuit, elle grince des dents... Je pense qu'elle fait un reflux nocturne. Tout ce qu'elle n'arrive pas à extérioriser sort à sa façon.
Tu vois Minou, ton message m'a fait du bien. Associé à 1 ou 2 heures de sommeil, j'ai aussi réussi à relativiser un peu plus.
Et toi, comment te sens tu?  Comment vis-tu ce cauchemar?
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 18 Décembre 2017 à 11:52:52
Citer
Se confronter à d'autres témoignages n'est pas toujours simple même si je trouve cela important pour ma part.

c'est la valeur de ce forum
relativiser intellectuellement oui
mais aussi accepter ses émotions qui semblent uniques ...
les deux
Les enfants oui c'est l'ancrage, l'instinct de survie oui aussi il est là !
je vous embrasse très fort
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 18 Décembre 2017 à 21:50:37
Aujourd'hui, nouvelle journée mitigée. Très dur ce matin, il a été question du réveillon du 31 et de savoir ce que j'avais envie de faire. Et bien rien du tout ! Ça m'a rendue si triste d'y penser. Et pourtant nous ne faisions pas une énorme soirée d'habitude. C'était seulement un bon repas avec 2 couples et leurs enfants. Mais là de me dire qu'il ne sera pas là, que l'on ne se souhaitera pas la bonne année en s'embrassant... Pff, c'est tellement nul quand j' y pense "bonne année", quand on voit ce qui peut se passer malgré tout.
2017 avait pourtant bien commencé et nous avons eu, enfin pour ma part, 10 beaux mois ensemble. Pourquoi ça c'est brutalement arrêté ? N'avions nous pas le droit au bonheur ? La souffrance a pris le dessus et résultat, aujourd'hui j'aime un mort!!! Je donnerais tellement pour le faire revenir.

La nuit dernière, il s'est passé quelque chose de bizarre. Je somnolais et j'ai eu la sensation qu'il venait le rejoindre dans le lit, puis qu'il me serrait dans ses bras. Ça n'a duré que quelques secondes je pense. Au début je me sentais bien, mais j'ai rapidement paniqué et pris peur. Et là tout s'est arrêté. Est ce mon imagination ou bien des signes comme certains en reçoivent ? Je ne sais pas mais c'est étrange.

Mes yeux se ferment, je vais donc tenter de me coucher et de m'endormir rapidement.

Beaucoup de tendresse à vous !
Titre: Re : Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 19 Décembre 2017 à 08:21:59
Rentrer le dimanche soir d'un week-end dans la famille en ayant ce petit espoir, ce petit rêve, que tu sois là à la maison, à nous attendre... Mais ce n'est qu'un rêve effectivement. Les volets sont fermés, la maison est telle que je l'avais laissée vendredi soir. Rien à bouger et bien évidemment, tu n'es pas là.

oh comme je me souviens des fins de weekend douloureuses, soient les amis repartaient, soit nous rentrions, ces moments étaient violent pour mes enfants et pour moi, le dimanche soir avaient un goût très amer
j'avais trouvé une solution, le dimanche soir, c'était plateau tv, si le bain était pris, repas crudités/croque monsieur, c'est eux qui installaient la table dans le salon et nous choisissions un dessin animé chacun notre tour ....
...nous le faisons encore... le dimanche soir est aujourd'hui un moment doux

Mon Amour, jecommence à être très fatiguée et j'ai tendance à perdre patience avec les filles. A 3 et 5 ans, elles me testent et c'est normal mais j'ai du mal à le supporter maintenant. Tout est difficile  sans toi. Alors il m'arrive de me mettre à crier et pleurer en leur disant que je fais ce que je peux pour elles mais que c'est très dur pour moi. Et alors, elles pleurent aussi.... Ce qui me culpabilise puisque en aucun cas je ne veux les faire souffrir davantage.
oh oui, comme c'est difficile à accepter, mes sautes d'humeurs étaient énormes, mes enfants les subissaient, un jour mon médecin traitant (une dame extraordinaire) m'a dit, il faut savoir que les enfants ont le paquet dans la perte d'un parent, ils perdent leur parent, et voient le 2eme parent souffrir, on ne peut pas l'éviter, cette phrase m'a aidé à déculpabiliser, faire au mieux et ne pas se juger, accepter ses moments d'imperfection .. n'est pas si facile,
je te souhaite d'être douce avec toi-même
bien tendremement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 22 Décembre 2017 à 23:19:57
Merci Mononoké ! Que ça soulage d'être comprise et de savoir que d'autres ont les mêmes ressentis.

 Ce soir me voilà de retour chez mes parents avec mes filles. Ça fait du bien de savoir que je vais être entourée mais ça m'a aussi fait un pincement au cœur de laisser ma maison et un peu de lui avec. Un paradoxe de plus.

Journée chargée aujourd'hui (rdv), mais aussi beaucoup d'émotions. Je suis allée voir le parrain de mon chéri ce matin. Je ne devais pas rester longtemps et finalement nous avons discuté plus de 2h. Je l'avais contacté afin d'en savoir un peu plus sur l'enfance et la jeunesse de mon Amour. Et lui et sa femme m'ont vraiment bien parlé. J'ai senti qu'ils n'avaient rien à cacher et qu'eux n'avaient rien à voir avec les histoires de famille qui ont fait souffrir mon chéri. Je cherche un peu partout des réponses. J'aimerais comprendre tout ce qu'il a pu vivre pour être mal à ce point. Et comme je n'ai aucune réponse de la part de ses parents, et bien j'élargi le cercle avec des personnes en qui j'ai confiance.En tout cas, le fait de les avoir vu ce matin, m'a permis d'à nouveau dire ce que je ressentais, mais aussi de conforter ce que j'avais remarqué. Bénéfique, mais je vais poursuivre mes "recherches" car j'ai la sensation que ça ne peux que m'aider dans mon deuil.

Je tombe de sommeil ! Je vais le coucher et continuer plus tard. Il faut que je récupère un peu.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Denpaolig le 23 Décembre 2017 à 03:45:24
Bonsoir Emi,

Je n'étais pas venue sur le forum depuis 2 mois et je découvre ton histoire. Je suis navrée pour toi et tes filles que vous  viviez ce traumatisme, cette horreur.
Les mots emplis de douceur que tu emploies pour parler de Julien  m'ont donné une sacrée claque ce soir. En effet, mon ressenti contre le papa de mes enfants qui s'est suicidé le 24 avril de cette année n'est que colère et contraste fortement avec le tien. Alors bien sûr, la situation est différente (séparation me concernant) mais je t'avoue que j'ai beaucoup réfléchi en te lisant. Ton histoire est bouleversante. L'amour est tellement fort entre vous (j'utilise le présent, l'amour a été et restera toujours au-delà de la mort). Le suicide est un acte que j'ai toujours associé à de la lâcheté. Malgré les discussions à ce sujet avec mon psy, je ne comprenais pas qu'il puisse me dire que le suicide est un acte qui libère la personne d'un trop grand poids à porter (pensée que ces gens-là regrettent souvent après une tentative de suicide avortée selon mon psy). C'est en te lisant que je comprends mieux. Pour autant l'accepter me semble impossible. Moi c'est la colère qui,  je pense,  m'aide à continuer à avancer cahin-caha ! Je Le maudits toujours de nous avoir laissés en héritage le chagrin, la douleur, la révolte. Les larmes de détresse de mes enfants, le mal-être de mon aîné, les angoisses des trois, les maux de ventre de mon dernier qui l'empêchent de mener une vie insouciante me font Le maudire, encore et encore. Mais ton témoignage lu ce soir me montre qu'il est possible d'avancer autrement, je vais essayer... 

Je connais aussi le manque de patience envers tes filles. Moi, je pète souvent les plombs à la maison et évidement je culpabilise très fort. Des mots totalement inappropriés sortent de ma bouche à mon corps défendant. C'est parfois un triste spectacle que j'offre à mes enfants. Mais dans les périodes de calme, je m'en ouvre à eux et ils me disent tous les trois qu'ils ne m'en veulent, qu'ils comprennent même mes éclats mais le mal est fait. 
Je ne me cache pas toujours quand je pleure car j'ai une copine qui,  à la mort de son mari,  ne s'est jamais laissée aller à pleurer devant sa fille de l'âge de Romane par peur de la perturber davantage mais au final, sa fille lui en a fait le reproche en l'accusant de ne pas aimer son papa car elle n'était jamais triste. Alors,  parfois quand les larmes arrivent sans prévenir, je ne les retiens pas et je partage ma douleur avec eux. Même ma colère, je n'arrive pas à la leur cacher. De toute façon, je crois qu'elle est palpable...

Tu disais dans un post que les gens ne parlent plus de Julien. Ils évitent probablement de le faire pour ne pas raviver ton immense chagrin. Tu peux peut-être leur faire part de ton désir d'en parler avec eux ? Une petite phrase anodine sur un sujet qu'ils lancent et tu peux rebondir en disant que Julien aussi aimait ça...

Les fêtes approchent et je te sais entourée par ta maman et ta famille. Reposes-toi bien, profites de ce moment de calme.

 Depuis le suicide de mon frère, chaque année à Noël,  ma mère pose sur la table le cadeau que mon frère lui avait fait au dernier Noël. Une façon de l'avoir auprès de nous à ce moment-là... Au début, ça interloque les autres (nous ça nous fait du bien), après ça permet au fur et à mesure de parler plus librement de celui qui nous manque depuis tant d'années sans que les gens se sentent mal à l'aise...

Je t'offre toute mon affection en cadeau de Noël et te souhaite de traverser ces fêtes de façon paisible...

Je te dis à bientôt sur ce forum qui nous fait beaucoup de bien à tous car on y sent une douce chaleur revigorante et qu'ici règne la tolérance, le soutien, l'écoute.

J'ai une pensée toute douce pour ce bébé qui grandit en toi et pour lequel tu te bats déjà tellement fort.

Muriel.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Patricia0147 le 23 Décembre 2017 à 08:19:57
Ma chère Emi...
Comme je te comprends dans ta douleur....
Tu es quelqu'un de formidable et j'admire ton courage quand je vois tout ce que tu fais alors que tu es terrassée par la douleur.... 
J'admire également ta douceur.  Tu lui portais un très bel Amour. Hélas l'Amour n'est pas suffisant face à leur douleur, tellement ancrée en eux...
Mon conjoint s'est donné la mort le 1er décembre... et ma vie n'est que douleurs.
Je suis comme toi, bien entourée. Mais rien ne m'intéresse. Plus rien. Et comme tu le dis... personne ne peut comprendre cette douleur intolérable et cette peur de l'avenir, ses doutes sur soi-même... ce forum permet de se sentir moins seule...
Je partage cette terrible douleur avec toi Emi....
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 23 Décembre 2017 à 20:37:22
Bonjour Muriel,
Effectivement la situation n'était pas tout à fait la même pour nous 2. Peut être que le fait que vous étiez séparé entre en compte dans la colère que tu ressens? Après chaque histoire est différente. Pour ma part, je l'aime (oui, c'est trop dur de le dire au passé) plus que tout. J'aurais pu accepter tellement de choses de lui. Je crois que même s'il m'avait trompé (ce qui n'est pas arrivé), je n'aurai pas pu le quitter. Il était tout pour moi. Il m'a apporté du bonheur, beaucoup d'amour, de beaux enfants et m'a donné confiance en moi.
La colère fait aussi partie des sentiments que je ressens, mais elle est tournée vers ses parents. Pour moi, ils sont au moins en partie responsable de son mal être. Et plus je cherche, plus j'apprends des choses, plus je me souviens de certaines annecdotes dont Julien m'avait parlé qui confortent mon ressenti. Des choses qui auraient pu être évitées ou du moins qui auraient dû être vues depuis si longtemps. Et aujourd'hui, les filles, le bébé à venir et moi, on paye tout ça. Tout notre bonheur est parti en un rien de temps et ça c'est dur à encaisser.
Je t'avoue qu'avant aussi j'avais le sentiment que c'était un acte égoïste. Mais ça c'était avant que ça me tombe dessus, avant que Julien fasse ce geste. Bien-sûr il n'était pas parfait et avait des défauts mais en aucun cas il n'était égoïste. Au contraire, il pensait trop aux autres, il se souciait avec excès de leurs problèmes, et ça ne l'a sûrement pas aidé. Il prenait tout trop à cœur. Je le savais mais ne pensais à aucun moment que ça le faisait autant souffrir. Et puis je suis persuadée qu'il ne voulait pas mourir, qu'il ne voulait pas nous quitter. C'est sa souffrance qu'il ne pouvait plus supporter et ce matin là du 6 novembre, une pulsion à fait que la souffrance a pris le dessus. Une pulsion lourde de conséquences pour tout l'entourage, mais aussi pour lui qui va rater tellement de choses auprès de ses enfants, qui ne verra pas son bébé. Ça ça me fait très mal, pour mes enfants mais aussi pour lui.
Je suis aussi dégoûtée de me dire que certaines personnes en parle pendant des années sans jamais passer à l'acte, que d'autres font des tentatives mais dans le but de "se rater" et qu'enfin, d'autres finissent par y parvenir mais après des années de dépression alors que dans mon cas, il en a juste parlé quelques heures avant, comme quoi il y avait pensé mais qu'il ne voulait pas "ne plus nous voir"  et pourtant ça a été radical ! Pourquoi lui il ne s'est pas râté ?
En tout cas si mon "récit" peut aider quelqu'un d'autre que moi, tant mieux. A la base, il me permet de "sortir" les émotions hors de moi, mais je me rends compte aussi que c'est important de lire les autres qui passe où sont passés par les mêmes phases. Chacun évolue à son rythme mais beaucoup de points communs et surtout on se comprend !
 Je pense que tu  as raison de ne pas te cacher pour pleurer devant tes enfants. J'essaie quand même de limiter mes larmes devant les filles, mais je me dis que c'était important qu'elles comprennent que l'on peut et que l'on a le droit d'être triste et quelque soit l'âge.

Patricia, que te dire à part te souhaiter un peu de répit dans cette douleur qui lance à chaque battement de cœur; en tout cas, c'est ce que je ressentais le premier mois. Et depuis c'est un peu différent car mon émotionnel ne réalise pas où ne veux pas réaliser. Il continue de me laisser espérer qu'il va revenir ce qui fait que la douleur me lance moins. Elle est toujours bien présente mais comme j'ai l'impression que ça n'est pas possible, elle est différente. L'hypnose m'avait aussi fait du bien; ça m'a permis de me libérer en partie physiquement, de mieux respirer et de diminuer petit à petit cette boule au dessus du ventre. Maintenant, j'ai plutôt des "crises" d'angoisse. Je fais de l'hypotension depuis le début de ma grossesse et autant dire que celà n'a rien arrangé. Mercredi soir par exemple, je venais pourtant de me coucher mais avait beaucoup pleuré juste avant et là j'ai senti venir la chute de tension. Ce qui m'a encore plus angoissée. Et puis je me suis dit respire, tout va bien se passer, lève tes jambes... Et heureusement la crise est passée. Maintenant j'avoue que j'ai peur pour moi, peur qu'il m'arrive quelque chose, peur de laisser mes enfants orphelins.
Et oui, comme tu le dis, l'amour n'est pas suffisant pour les sauver. L'amour que l'on croyait plus fort que tout, ne fait pas le poids. C'est une vrai remise en question pour moi. Qu'est ce que je vaut aujourd'hui ? Est ce que je méritais ce bonheur ? Et qui suis-je maintenant ? Une maman, ça c'est sûr. Je sais que je ne serai plus jamais la même et ça m'embête car je nous aimais comme nous étions.

A vous les filles, et à tous les autres qui liront, je vous souhaite un peu d'amour auprès de vos proches, auprès de gens en qui vous pouvez avoir confiance et qui vous soutiennent pour ce Noël qui sera malgré tout très douloureux. Enfin, pour moi ce sera le premier sans lui, et le premier d'une longue série...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Denpaolig le 24 Décembre 2017 à 00:11:06
Bonsoir Emi,

C'est notre peine en effet ! Vivre ce premier Noël sans eux. Comme mes enfants et d'autres viennent de vivre leur première Fête des Pères, la Toussaint pour la première fois, et maintenant ce premier Noël...
Les premières fois sont sans doute les pires. Car les deuxièmes, on se dit qu'on a survécu à la première fois... Et qu'on survivra sans doute aux prochaines sans lui, sans eux...

Prends  bien soin de toi, Emi.

Muriel.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Patricia0147 le 24 Décembre 2017 à 13:48:03
Courage à tous pour ces fêtes qui auront un goût amère.... Nous avions prévu d'être en tête à tête ce soir autour d'un plateau de fruits de mer, il voulait m'offrir une bague et moi je voulais lui offrir une montre... demain, nous aurions du le faire avec nos enfants et ma famille... il n'en sera rien. Que la douleur de son absence et des moments que nous ne vivrons plus.
Douces fêtes à vous auprès de vos proches que vous aimez et qui sont toujours là... la Vie, l'Amour...
Emy, prends bien soin de toi.

Patricia
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 25 Décembre 2017 à 01:09:31
Que tu m'as manqué mon Amour ce soir...
Un Noël qui ne ressemble en rien aux précédents. Pas entièrement dans la douleur, j'ai quand même passé quelques moments de douceur auprès de mes filles (c'est si bon de les voir s'amuser avec les cousins - l'innocence les protège !), et de mes proches. Pourtant il ne manquait que toi ce soir et j'aurai été comblée. Il manquait tes petites blagues, tes annecdotes, tes souvenirs avec à chaque fois une grande mémoire des dates, ta gentillesse, ta générosité, toi tout court.
Voir les filles rirent me réconforte mais âge la fois le désole. Tu n'es pas là pour les voir, tu ne verra plus ces jolies choses de la vie.
Je t'aime si fort mon Amour...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Patricia0147 le 25 Décembre 2017 à 09:35:00
Ma chère Emi...
Tes douleurs sont miennes...
Ils nous manqueront chaque jour que Dieu fait.... Voici un petit texte religieux en ce jour de Noël,
 MON AMI(E), DIEU VIENT À VOTRE SECOURS !

Bonjour Mon ami(e),

Y a-t-il une question, un "pourquoi" qui vous empêche de trouver le repos ? Il est normal de se retrouver confus(e) et perdu(e) devant une épreuve. Il est normal de se demander pourquoi… mais voici ce que dit la Parole de Dieu :

"Car je connais les projets que j'ai formés sur vous, dit l'Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l'espérance." (La Bible, Jérémie 29.11)

Face à une telle déclaration, tant de questions peuvent surgir dans notre esprit... Si Dieu a pour nous des projets de paix et non de malheur, pourquoi des épreuves atteignent-elles ses enfants ? Pourquoi cette maladie ? Pourquoi ce décès ? Pourquoi Seigneur ?

Il est vrai que certaines maladies, catastrophes,... peuvent nous mettre en colère. Notre colère, alors, ne doit pas être tournée contre Dieu, mais contre le diable, qui ne vient que pour dérober, égorger et détruire. Alors que Jésus est venu pour que ses brebis aient la vie et l'aient en abondance. (La Bible, Jean 10.10)

La Bible dit que "Le malheur atteint souvent le juste, mais l'Éternel l'en délivre toujours." (La Bible, Psaume 34.19)

Et elle promet également que "quand les justes crient, l'Éternel entend, et il les délivre de toutes leurs détresses. L'Éternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux qui ont l'esprit dans l'abattement." (La Bible, Psaume 34.17-18)

Dieu va vous relever. Ses projets pour vous sont des projets de bonheur. Vous avez la promesse de son secours, qui ne manque jamais dans la détresse. Il vient à votre secours ! Esaïe 41.13 déclare : "Car je suis l'Éternel, ton Dieu, qui fortifie ta droite, qui te dis : Ne crains rien, je viens à ton secours".

Je vous invite à prier avec moi… Seigneur, je ne comprends pas pourquoi je traverse cette épreuve, mais je choisis de te faire confiance, et de me reposer sur tes forces. Merci, parce que tu viens à mon secours. Amen.

Merci d'exister,
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 25 Décembre 2017 à 13:44:59
Et voilà, ma fille de 5ans qui est angoissée se met à éprouver de la colère, beaucoup de colère. En même temps vu ce qui lui arrive, c'est tellement justifié ! Elle fait des crises pour la moindre contrariété et se met à taper sa sœur et à me taper. Chose qu'elle ne faisait pas avant. Je vais devoir appeler la psy qui me suis demain, en espérant qu'elle ne soit pas en vacances et qu'elle pourra avoir une consultation début janvier. Et toi tu n'es pas là... Or c'est avec toi que je voudrais parler de tout ça, c'est avec toi que je DEVRAIS le faire ! Au lieu de ça je vais devoir me débrouiller seule, apprendre à prendre les décisions seules alors que l'on décidait de tout ensemble, du moindre petit changement, du moindre petit achat. Je te disais, te racontais tout; tu étais tout pour moi...

Ce matin là, je t'avais dit que l'on trouverais une décision ensemble ! Tu m'as dit oui, que l'on irait voir le médecin le lendemain. Que s'est il passé ensuite ? Qu'est ce qui t'es passé par la tête ? Pourquoi toi? Tellement de questions qui reviennent. Elles tournent un peu moins en boucle, mais ne cessent de réapparaître, surtout quand on s'y attend le moins. Je sais que je n'aurai sans doute jamais de réponse, mais c'est plus fort que moi, il faut que je cherche. D'un côté ça m'apporte de chercher à comprendre, j'apprends des choses sur toi en le faisant, sur ton enfance, ta jeunesse et je me dis que si les enfants me posent des questions plus tard, et bien même si je n'ai pas grand chose à leur apporter, je pourrais leur dire que j'ai cherché, j'ai fais ce que je pouvais pour savoir. Et d'un autre côté, ça me fatigue et je ça ne te fera pas revenir. Et pourtant c'est bien le seul cadeau dont je rêvais !

Pas trop le moral en ce matin de Noël, en espérant que ça aille un peu mieux dans la journée.
Beaucoup de douceur à tous et merci à ce forum et à vous tous qui y participe.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 10 Janvier 2018 à 22:05:29
Aujourd'hui, "ta petite poule" comme tu l'appelais, à fêté son anniversaire avec des copains. C'était son premier anniversaire, on avait décidé d'attendre ses 5 ans pour qu'elle commence à inviter des copains. Je n'ai pas eu le courage de le faire en décembre après la vraie date d'anniversaire, mais j'ai tout de même tenu à le faire aujourd'hui. Elle vit une épreuve tellement difficile elle aussi.... Elle mérite bien son moment à elle.
A 17h30 tout le monde était parti, j'ai rangé un peu et après j'ai senti un vide. J'aurai aimé que tu sois là pour que je te raconte son après midi. Et elle aussi elle aurait été si contente de te dire qui était là, à quoi elle a joué et ce qu'elle a eu comme cadeau...

Avec les filles nous sommes rentrées vendredi soir de nos "vacances" en famille. Même si c'était bénéfique de bouger, voir du monde et s'occuper, il était aussi temps de rentrer chez nous. J'avoue que j'avais un petit espoir de t'y retrouver en rentrant. Ça peut paraître ridicule mais c'est quand même ce que je ressens. Je dois même dire que ça revient assez souvent. Je regarde parfois par la fenêtre en espérant te voir dans le jardin ou te voir rentrer avec ta voiture. C'est si horrible de se dire que tu n'es plus là.
On est donc revenues toutes les 3 afin de retrouver nos habitudes quelque peu chamboulées, de retrouver un semblant de vie "normale", de retrouver un peu de stabilité et de retrouver nos lits (ça devenait compliqué de dormir toutes les 3 dans la même chambre).
Les filles sont retournées sur le chemin de l'école lundi. Elles étaient contentes comme tu peux t'en douter. Il faut dire que nous avions bien choisi l'école. Nous en parlions souvent d'ailleurs de cette chance d'avoir de si bons enseignants pour nos enfants.
Quant à moi, j'ai passé 2 jours à pleurer; à te pleurer. Inconsciemment je me retenais quand maman était là. Ces pleurs je les ai donc laissés venir. De toute façon c'était incontrôlable. Je suis également allée"te voir" au cimetière en pleurant là aussi. Pourtant depuis l'enterrement, je n'avais pas pleuré là bas. Soit je n'étais pas seule, soit j'étais trop occupée à enlever les fleurs et compositions abîmées. Il faut dire que tu en as eu des fleurs ! Les gens savaient que tu aimais ça.

Je ne sais pas de quoi sera fait mon avenir et celui des enfants. Ça me fait peur, car tout ce qu'on avait imaginé, tous les projets que nous avions sont partis avec toi. Tu me disais souvent "j'ai peur de l'avenir". A quoi je te répondais "arrête de te prendre la tête, les filles n'ont que 3 et 5ans, il peut s'en passer des choses". Pourtant à aucun moment je ne pensais qu'il pouvait arriver un tel malheur. J'espère au moins que j'arriverai à élever convenablement nos enfants et surtout à les rendre heureux, à leur donner le goût de la vie.
Je ne sais plus trop qui je suis maintenant sans toi. Tu as fait de moi ce que je suis ou du moins, ce que j'étais jusqu'à ce matin du 6 novembre. Tu m'as donné confiance en moi, moi qui était pourtant si timide avant de te rencontrer. Je ne serai plus jamais comme avant. Sans toi, je suis perdue. Que vaut mon amour puisqu'il n'a pas réussi à te retenir ? Trop de questions se mélangent.

La seule chose dont je suis sûre, c'est que je t'aime plus que tout ! Un amour qui déborde. Un jour j'espère que l'on se reverra, que l'on pourra continuer notre histoire restée inachevée. Tu me manques mon amour...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 12 Janvier 2018 à 00:20:21
je ne sais si cela peut faire partie des choses qui peuvent constituer une ressource pour toi
http://www.telerama.fr/television/a-voir-sur-telerama.fr,-la-vie-apres-le-suicide-dun-proche,-un-documentaire-dune-grande-justesse,n5436192.php
reçois mon affection
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 14 Janvier 2018 à 21:50:46
Merci Qiguan pour ce lien, mais je n'arrive pas à lire la vidéo sur ma tablette. J'essaierai peut être depuis un ordinateur et sinon ce sera mercredi soir. Mais je visionnerai cette vidéo c'est sur.

Aujourd'hui, journée merdique. Elle a très mal commencé puisque la nuit a été courte. Enfin encore plus courte que les autres. Ma fille aînée qui est déjà bien embêtée avec sa varicelle s'est plaint du ventre à plusieurs reprises dans la nuit. Et toute la journée ça a continué ; je sais ce qu'il me reste à faire demain, retour chez le médecin... En plus de ça le moral n'y était pas du tout et pourtant j'ai essayé. Je le suis rendu compte que j'attends sans cesse qu'il revienne. C'est vraiment compliqué dans ma tête, je l'attends mais il ne vient pas, il ne me répond pas. Et dès que la raison reprend le dessus et me dit mais non, il ne reviendra pas, il ne reviendra plus, et bien crise de panique, d'angoisse et les larmes qui coulent. Sans oublier les cris, les pourquoi (pourquoi toi mon Amour, pourquoi nous, qu'est ce qu'on a fait pour mériter ça ???).
Un peu plus de 2 mois se sont écoulés et je me sens à bout psychologiquement. C'est déjà très dur physiquement de tenir bon, mais psychologiquement c'est inimaginable. On me dit pourtant que je suis forte, que je fais ce qu'il faut, mais j'en ai mare d'être forte, je n'ai pas demandé à être forte! Ma vie, sûrement simple pour certains, me suffisait. J'étais heureuse avec lui. Je lui avais d'ailleurs dit plusieurs fois que ma vie était réussie et que tout ce qui arriverai de positif après ne serait que du plus. J'avais un chéri ou plutôt un tout à mes côtés (mon âme-soeur, mon meilleur ami, mon confident, mon amant...), 2 beaux enfants et un 3eme à venir et tous en bonne santé, une maison faite avec amour, du travail pour tous les 2 et auxquels nous n'allions pas à reculons... Bref c'est tout ce que je demandais.  Je ne demandais pas à être plus riche, à avoir un travail qui rapporte plus, à avoir une plus grande maison, une grosse voiture, à partir en voyage... Rien de tout ça, et pourtant ça n'a pas empêché le pire.
Aujourd'hui dimanche. Pour toi c'était important de passer nos dimanches en famille, tous les 4. On restait à la maison les 3/4 du temps mais nous étions ensemble et tu nous préparai un petit plat le midi, c'était ton rituel. D'ailleurs dès le matin tu le demandais "on mange quoi ce midi"? Et il n'était pas rare que tu passe une grande partie de la matinée à cuisiner. Des choses simples, mais faites avec amour et dans lesquelles tu mettais ta petite touche perso,c omme le jus d'orange dans le rougail saucisses... Ou un mélange d'épices, et il n'était pas rare qu'il y en avait de trop; tu avais un peu la main lourde sur les épices. Mais c'était toi et c'était très bien. Alors aujourd'hui, nous sommes restées toutes les 3 en famille "comme avant". Il ne manquait plus que toi... De toute façon avec la varicelle, on ne pouvait pas tellement bouger. Mais la journée sans toi, a été trop calme et trop triste à mon goût. Il va falloir que l'on s'habitue à ces nouveaux dimanches en famille ou bien que l'on se crée de nouvelles habitudes. Avec le temps sûrement....

En résumé, moral en berne aujourd'hui, j'espère que ce sera mieux demain....
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 14 Janvier 2018 à 22:11:01
juste te dire à la varicelle une de mes petite fille a fait une Adénite mésentérique due au virus c'est très douloureux ...
ma chère Emi ici nous comprenons car nous avons vécu des moments équivalents ...
le fil rouge tenir pour les enfants agit même quand tu autorises ou pas les émotions qui te submergent
je t'embrasse fort
(une amie du forum deuil a vu l'émission et la trouve bien)
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 19 Janvier 2018 à 18:17:08
C'était bien une adénite Qiguan ! Effectivement elle avait vraiment mal. J'ai l'impression que dès qu'elle choppe un bon virus, elle a le droit à ce type de douleur. Je me demande si des probiotiques ne pourraient pas l'aider un peu. Enfin là c'est passé, elle retourne à l'école lundi.
Ça va me faire drôle d'être de nouveau seule à la maison...

Vendredi soir = début du weekend.
Avant c'était un petit apéro tous les 4 si nous avions rien de prévu afin de commencer le weekend.
Maintenant c'est plutôt, "et mer_ _  c'est le weekend..."
En plus il fait déjà nuit, rien de bon pour remonter le moral.

Gardez vous les "mêmes" habitudes qu'avant pendant les weekends ou bien les avez vous totalement changées?
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 19 Janvier 2018 à 21:29:52
Dans table des matières il y a un lien sur Week end tu peux fouiller
au vu pour mon cas de la longue maladie les rituels n'existaient plus depuis un long moment donc ...  cela ne se pose pas pareil !
mais c'est un des moments les plus difficiles encor où je tache d'avoir de nombreuses activités ... car le vide m'est plus cruel !

Vois plutôt en homéopathie car l'adénite ne répond pas "obligatoirement" aux probiotiques ceci dittu peux augmenter simplement le nombre de yaourts ...

affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Flore76 le 24 Janvier 2018 à 16:25:16
Bonjour,
Ce récit ressemble à mon premier amour qui nous a quitté, ma fille est moi après 20 ans de mariage. Il était très anxieux et malheureusement suicidaire, pourtant nous étions heureux et avions tout ce qu'il faut. Je savais en moi qu'il souhaitait mettre fin à ses jours nous en avions discuté plusieurs fois. Il avait fait 2 tentatives de suicide qui ont échoué. Alors, lorsqu'il est parti j'ai respecté son geste, me disant que c'est ce qu'il souhaitait : mourir pour ne plus souffrir. Notre fille n'avait que 13 ans à l'époque. J'ai utilisé des mots simples pour lui expliquer son geste. Ce fut très dur au début, mais le temps a fait son  œuvre. Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas aller à l'encontre de volonté d'une personne, la mort est terrible mais il faut se dire qu'au moins il ne souffre plus. Après il faut se reconstruire en acceptant ce geste.
J'espère vous avoir apporter un peu de réconfort dans les moments difficiles que vous vivez.
Flore
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 25 Janvier 2018 à 21:48:25
Journée difficile aujourd'hui. Pourtant hier j'étais "mieux" enfin un peu moins mal que d'habitude. J'avais pris de bonnes résolutions en allant à la piscine. Les 20 premières minutes avaient été compliquées, je me demandais ce que je faisais là. Je n'ai pas l'habitude de faire des choses seules. Les quelques sorties que nous nous accordions, c'était en famille. Et j'ai attendu que le malaise passe, puis ça a été  mieux ensuite. J'ai donc prévu d'y retourner au moins une fois par semaine, il faut que je me bouge.
Ce matin  j'ai été à l'échographie seule, à côté de des couples dans la salle d'attente. Mais je n'ai pas craquée à ce moment là, je me disais en regardant les autres "si vous saviez la chance que vous avez d'être là à 2!" Et puis je me suis dit que peut être nous avions vécu la situation inverse lors des grossesses de nos filles, peut être étions nous un de ses couples et qu'il y avait une femme en deuil à côté et que nous n'avions rien vu. Trop pris dans nos vies, dans le bonheur que nous partagions à l'époque.
Enfin,c'est après l'écho que ça s'est gâté. J'avais prévu de me promener en faisant quelques magasins et de rentrer tranquillement à la maison. Et en fait j'ai passé la journée à errer, un vrai zombie. Je ne sais plus qui a dit sur le forum qu'elle avait l'impression de porter le deuil, la mort sur son visage et bien c'était un peu mon ressenti. Je me sentais vide et je marchais sans envie, sans but précis, seule avec ma tristesse. Après avoir lâchée des quantités de larmes aujourd'hui je suis fatiguée, épuisée.
Je me rends compte que je m'invente des scénarios sur le jour du décès. Je me dis, si je l'avais amené moi même au travail en l'attendant avec les filles, qu'est ce qui ce serait passé? Et si je lui avais fais croire que je ne me sentais pas bien, il serait resté et comment se serait déroulé la journée? Ça monopolise mon cerveau et pourtant ça ne le ramènera pas. En plus une partie de moi sait très bien que si je n'ai pas fait ses choses là c'est que je ne pensais pas qu'il allait nous quitter. C'était impensable tout simplement. Et pourtant c'est plus fort que moi, je n'arrive pas à maîtriser ses questionnements.
 J'espère que demain sera un jour un peu plus calme.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 25 Janvier 2018 à 21:51:34
Merci Qiquan pour tes conseils ! Tu nous aides tellement...

Flore, as tu réussi à avancer, à te reconstruire suite au décès de ton premier amour ? Et ta fille, comment va-t-elle aujourd'hui ? Comment est elle psychologiquement et psychiquement ?
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 27 Janvier 2018 à 16:34:38
  Ton témoignage m'a bouleversée Emi. Perde un grand amour est une souffrance à la limite du supportable, incommensurable, je suis bien placée pour le savoir, mais lorsque l'être aimé s'est lui-même donné la mort, ça doit être pire que tout  :'( j'ai moi-même perdu mon compagnon le 2 mai 2015, je ne sais que trop à quel point c'est douloureux, c'est une souffrance inexprimable; son décès était accidentel et il est parti sans souffrances et en plein bonheur, ce qui est une maigre consolation peut-être, mais une consolation tout de même  :( je n'arrive même pas à imaginer ce que toi tu dois èprouver.
  Cela dit, ce qui est arrivé n'est pas ta faute, je te le dis en toute objectivité. Tu as fait tout ce que tu as pus pour lui, tu as fait le maximum pour qu'il aille mieux, tu l'as entouré de tout ton soutien, de tout ton amour. Tu n'ètais pas sensé savoir qu'il ne te disais pas la vérité ce jour-là, tu le croyais, c'est normal. Si tu avais eu le plus minuscule doute, tu ne l'aurais pas laissé partir. Il est naturel que tu èprouve ce sentiment de culpabilité dans le sens où lors d'un début de deuil, on en èprouve toujours plus ou moins-j'en ai un peu èprouvé moi aussi, même si c'était irrationnel. Bien sûr, quand il s'agit d'un suicide, ce sentiment est forcément beaucoup plus fort, mais j'espère qu'avec le temps tu arriveras absolument à assimiler le fait que tu n'es pas coupable en réalité. Non, tu ne pouvais pas savoir.
  Pour ce qui est du deuil, avec le temps et très insensiblement au début, j'ai pus trouver une certaine paix intèrieure, èmaillée de merveilleux souvenirs. Ca ne s'est pas fait du jour au lendemain, et il m'arrive d'avoir encore
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 27 Janvier 2018 à 16:48:22
  Désolée, je n'ai pas pus en ècrire plus dans l'autre message, ça a comme qui dirait coupé, donc je termine:
  Il arrive qu'il y ai encore des moments plus douloureux, et quand ils surviennent, je les acceuille, je les accepte, parce-que je sais qu'il faut prendre patience dans ces cas-là, et ne pas refouler. Je sais aussi que je ne serai plus jamais la même, que j'aurai toujours ce côté hypersensible, "ècorchée vive", mais j'ai dû apprendre à l'accepter et à faire avec. J'ai dû construire une toute nouvelle vie, mais je sais qu'il sera toujours dans mon cœur, à chaque instant, et que le meilleur moyen d'honorer sa mémoire est de continuer à vivre, comme il l'aurait voulu, et de garder la tête haute, la plupart du temps. Encore une fois ça peux prendre beaucoup de temselon les personnes. ps et il ne faut pas essayer de brûler les ètapes-j'ai sentis d'instinct, dès les tout débuts, que ce serait pire encore.
  Tu es en tout début de deuil, le moment où la douleur est la plus insupportable, mais sache que nous connaissons tous cette terrible ètapes, que nous te comprennons et que tu peux t'ouvrir à nous dès que tu en èprouve le besoin. Le chemin est long et difficile, mais un certain apaisement est possible au bout de tel ou tel laps de temps.
  Je suis de tout cœur avec toi dans ces moments si douloureux.
   
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 29 Janvier 2018 à 21:58:27
Bonjour Stana et merci de ton message.
J'espère effectivement avoir fait ce que je pouvais suivant ce que je ressentais de lui et ce que je savais à l'époque, mais j'aurai tellement voulu faire plus. J'aurai voulu au moins essayer, mais je n'en ai pas eu le temps.
Pourtant je ne l'aurai pas lâché, je l'aurai emmené partout s'il le fallait. Je me dis que là dessus il devait le savoir, car je lui ai déjà dit à plusieurs reprises que pour moi on devrait tous voir un psy à certains moments de sa vie et que ça devrait d'ailleurs être dans le cursus au collège et lycée avec une consultation minimum par an, que ça n'était pas réservé aux fous et dépressifs, bien au contraire. Et puis il y a aussi le magnétiseur et la somatopathe chez qui j'avais emmené les filles, je lui avais d'ailleurs dit d'y d' aller les voir pour son anxiété mais il ne l'a jamais fait. J'aurai peut-être dû plus insister, ces émotions refoulées seraient peut être sorties... Enfin il savait que je n'avais pas de préjugés et qu'à partir du moment où ça ne pouvait pas faire de mal, j'étais prête à essayer d'autres choses si besoin. Malheureusement il n'y est pas allé...
Comme tu le dis je ne savais pas que ça allait arriver, c'est impossible à imaginer ce genre de chose, à moins peut être de l'avoir déjà vécu. Et puis il n'était pas dépressif donc j'étais bien loin de tout ça. Si j'avais su, je ne l'aurai pas laissé partir c'est sur. Mais voilà cette culpabilité est tenace. Même si elle est moins forte qu'avant, elle est toujours là. Et quand je vois que ceux qui ont perdu quelqu'un par maladie ou accident passent aussi par là, comme toi d'ailleurs,  je me dis que oui,  c'est normal et logique que dans mon cas ce soit encore plus fort.
Pour avoir lu ton fil il y a déjà un moment, je trouve qu'il dégage tellement d'amour, un amour sincère et unique. Je trouve aussi  que tu vis et gère ton deuil d'une façon exemplaire. Tu accueille et accepte toutes les émotions et j'aimerais  un jour pouvoir en faire autant.
Tu dis "je ne serai jamais plus la même", mais comment pourrais-t-il en être autrement ? Une partie de nous s'est envolée avec nos Amours, ça ne peut que nous changer. Un long chemin m'attends en effet, semé d'embûches. Malgré tout j'ose espérer cet apaisement.
En ce moment le manque est très dur à vivre même si je ne réalise pas. Je l'attends c'est tout.
Je commence à me poser des questions sur " l'après mort" . Des questions que je ne m'étais jamais vraiment posées avant. J'espérais et j'espère toujours qu'il y a quelque chose, sinon je ne comprends pas trop le but de la vie. Mais rien n'est sûr, chacun à ses croyances ou ses espoirs, pourtant on n'en sait pas plus. J'aimerais qu'il soit là, près de nous et qu'il puisse voir ce qui se passe, voir ses enfants grandir. Car c'est vraiment quelque chose qui me fait mal, de me dire qu'il s'est privé de ça.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 07 Février 2018 à 15:50:13
3 mois hier... Ça fait 3 mois que je t'attends, mais rien.
Le manque de toi est très lourd à supporter et pourtant j'essaie de faire au mieux pour les filles, pour le bébé à venir et pour toi aussi.
Il y a trop de choses dans ma tête, tout se bouscule et je ne peux pas en discuter avec toi.
J'essaie de penser à notre bébé qui devrait arriver d'ici 1mois et demi, mais c'est vraiment difficile. Et pourtant il n'a rien demandé ce petit être. J'espère qu'il ne sera pas trop marqué et qu'il n'aura pas trop subi toutes mes émotions.
Je t'aime Amour et j'en ai marre de cette situation de merde. Le bout du tunnel me semble si loin...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Nicole54 le 07 Février 2018 à 19:04:58
Emi...j'ai lu ton fil à... 80%.............

Nos histoires sont totalement différentes......... mais je ressens la même maudite affaire........

Dans ton histoire...j'ai pris ta place dans la salle du médecin pour ton écho...... assise à regarder les couples...

Je faisais mon épicerie dimanche...et comme l'autre a dit...j'avais la mort d'étampée dans face...... Je regardais les autres  et je me disais:  "je suis surement la seule dans cette épicerie qui est en deuil....qui achète sans plus vérifier les prix, les dates de péremptions...je suis la seule qui pousse son panier avec les yeux plein d'eau...et si une personne m'avait regardé...j'avais le mouchoir prêt en mains pour faire semblant d'éternuer"..........

Tu as tellllllllllllement à surmonter comparativement à moi...et ça me culpabilise de pleurer....en me comparant!!



Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 07 Février 2018 à 22:12:46
Tu n'as pas à culpabiliser Nicole. Nos histoires sont peut-être différentes mais nous avons toutes les 2 perdues notre moitié et la douleur, la souffrance que nous supportons est donc semblable.
Je t'ai lu également sans t'avoir répondu. J'avoue ne pas toujours avoir envie, ni savoir ce que dire. Mais j'aime ton état d'esprit et ton envie d'aller mieux. Tu fais ce qu'il faut pour"profiter" des moments plus doux et essaie de t'en créer.
C'est aussi ma vision, même si je craque souvent, très souvent, y compris devant les filles et que j'ai l'impression de tourner en rond, d'être bloquée au 6 novembre dans ma tête.
Dans mes activités je suis un robot. Encore ce matin, on m'adit que je suis forte et qu'on ne sait pas comment je fais. Mais non, ce n'est pas de la force, c'est juste que je n'ai pas le choix. Il y a les enfants, mes proches et mon instinct de survie. Il faut se battre !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Nicole54 le 08 Février 2018 à 03:46:17
Ouais, chaque sortie est un gain..mais un effort! Des pleurs, de la nostalgie....

Il est toujours bon de revenir chez-moi, dans mon cocon, avec mon chien... et venir ici sur le forum puiser.......et décompresser ...

Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 10 Février 2018 à 22:57:13
Mon Amour,
Aujourd'hui fût une "bonne" journée. La douceur était plus forte que la souffrance, c'est la première fois que ça dure aussi longtemps. J'ai déjà eu quelques moments de calme mais ça ne durait que peu de temps ; 1h ou 2h.
Là je dois dire que je suis à la fois surprise et à la fois ça me fait un bien fou de ne pas être au fond. Pourtant tu étais en continu dans mes pensées et j'avais toujours l'impression que tu pouvais m'appeler à tout moment. Peut être que c'est toi qui m'a aidé, m'a donné la force de vivre cette journée au mieux où que tu sois. Il faut dire que je te le demande tous les jours de m'aider.
J'espère que ce n'est pas un blocage inconscient de ma part qui va ensuite faire revenir la douleur de plus belle.
En tout les cas je me dis que c'est toujours ça de pris car je ne serai pas surprise que demain soit une journée toute autre ; les dimanches en famille n'étant plus ce qu'ils étaient. Toi qui les aimait tant !
Tu me manques toujours autant mon Amour. Je vais aller me coucher dans notre lit, beaucoup trop grand maintenant.
Je t'aime...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 22 Février 2018 à 21:28:48
Sortez moi de ce cauchemar... Je n'en peux plus de me battre, j'en ai mare d'être forte! Je n'en veux plus !
Plus jamais je ne serai heureuse, j'aurais sûrement des moments de joie, mais je ne pourrai plus jamais être aussi bien que je l'étais avant ce 6 novembre. A 30 ans mon bonheur est fini...

Je me rapproche du terme et certes je pense un peu plus à ce bébé, mais aussi à toi mon chéri qui n'est plus là et ne sera plus jamais là. J'avais un rdv à le clinique aujourd'hui et j'ai vu le bonheur de ces couples qui rentrent à la maison avec leur petit bébé et ces papas qui viennent retrouver leur bébé et leur femme qui a accouchée les jours précédents... Ils sont si heureux et si beaux. Qu'ils profitent de ces moments de joie et d'insouciance car tout peut basculer du jour au lendemain.

Je suis fatiguée, usée. J'ai l'impression de donner mes dernières forces à mes filles. A vrai dire, je ne suis pas sûre qu'il m'en reste beaucoup, je n'arrête pas de craquer. Elles me testent énormément. Il y a l'âge mais pas seulement. Je sens qu'elles ont besoin inconsciemment de savoir si je suis toujours à la hauteur pour elles, si je suis toujours capable de m'occuper d'elles. J'essaie vraiment de faire le maximum mais je ne sais pas si ça durera. Comment vais-je pouvoir élever 3 enfants seules sans toi mon Amour. Sans mon soutien, sans celui qui me donnait confiance en moi, qui me rendais heureuse et qui a fait de moi une femme épanouie. Qu'est qu'il reste aujourd'hui ? J'ai l'impression d'être un zombie, je me coiffe vite fait, je suis à peine maquillée, la fatigue et le manque de fer lié à la grossesse me donne un teint livide. Depuis ce 6 novembre, j'ai l'impression d'avoir pris 10 ans et d'être si moche... En plus, moi qui avait perdu du poids suite à celà, je me goinfre de chocolat maintenant dès que j'ai un moment d'angoisse ou de moins bien. Autant dire que j'en mange beaucoup des chocolats dans la journée. Avec ça je vais en plus être grosse.

Plus rien ne va sans toi. Tu étais mon pilier et là je suis plus que bancale. Je voudrais tant me réveiller de cette horreur ou que tu reviennes.
Et puis où es tu maintenant ? Je ne réfléchissais pas à ça avant, mais là je me demande ce qu'il y a après. J'ai d'ailleurs commencé à lire "le test" de Stéphane Allix et j'avoue que c'est assez troublant. J'aimerais tant qu'il soit quelque part près de nous.
Je n'arrive pas à te lâcher mon Amour, tu représente tellement de choses à mes yeux. Je vais devoir vivre une cinquantaine d'années sans toi et rien que d'y penser j'ai mal. Jamais je ne cesserai de t'aimer !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 22 Février 2018 à 21:52:43
Oh Emi,
mes larmes coulent, je voudrais tant pouvoir t'aider, te sortir de là,
tes filles et le bébé, ça fait beaucoup trop pour une amoureuse qui souffre.
Nous, on sait que tu fais de ton mieux, que tu craques, c'est normal tu sais, c'est si difficile. la douleur, la fatigue, c'est si difficile

Tes mots m'ont rappelé les débuts, toutes ces inquiétudes, comment je vais pouvoir élever mes enfants, c'était lui mon pilier, lui qui me donnait confiance en moi, quand je voyais une famille dans la rue avec un papa et une maman, ça me faisait mal, je me demandais en voyant un couple, lequel partira le 1er..

J'ai envie de te serrer dans mes bras, de te prêter mon épaule
je te dépose chaleur et tendresse
en espérant que cette nuit t'apporte un peu de répit,  bon sommeil, sommeil  si nécessaire
affectueusement
mononoké
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: souci le 22 Février 2018 à 22:28:35

   
Citer
tout peut basculer du jour au lendemain.

   Hélas ...
   Et il en faut un de courage de dingue, après que tout ait basculé !
   Tu l'auras, Emi, ce courage, tu l'auras !
   Nous sommes les héros de l'intérieur ...
   Mille tendresses à toi, solidairement, M.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 22 Février 2018 à 22:33:14
nous ne pouvons te donner que notre tendresse virtuellement puisse t'elle t'être un appui, un apport d'un peu de force ou de beaucoup
je le souhaite
nous savons tous combien la perte de l'aimé est terrible et nous ne pouvons qu'imaginer tout ce que ton deuil avec ses particularités peut rajouter ...
très affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 26 Février 2018 à 21:58:31
Merci beaucoup les filles ! J'ai bien vu vos messages mais je n'ai pas eu le courage de vous répondre plus tôt. Il y a des jours où j'ai envie d'écrire et où j'en suis capable et des jours où je me contente seulement de vous lire; je ne peux faire plus. Pourtant votre soutien, à vous qui êtes très actives sur ce forum, m'est indispensable. Je sais que je peux tout dire ici, sans faire peur à qui que ce soit, sans embêter les uns les autres avec mes émotions, mes ressentis qui changent constamment.
Alors à nouveau je vous dis MERCI pour tout ce que vous m'apportez.

Ce weekend nous sommes allées, avec mes filles, chez ma sœur et mon beau frère. Je me sens bien avec eux. Je sens que dans ma famille, qui d'ailleurs est fantastique (je le savais déjà, mais tout c'est confirmé depuis ce 6 novembre), que ce sont eux qui me comprennent le mieux. On est quelque part sur la même longueur d'ondes malgré qu'ils sont forcément plus détachés que moi, qu'ils ne vivent pas le même deuil. Enfin, ils m'ont à nouveau fait du bien. Avec eux je peux parler de mon chéri, de son décès, de ce que j'ai vécu, de ce que je vis et de ce que je ressens, plus facilement qu'avec le reste de ma famille. Et puis ils me posent aussi des questions, alors que beaucoup n'oseraient pas de peur de remuer la douleur. Et on le sait tous ici, la douleur est là de toute façon.
Un weekendm'a ressourcée. Pour combien de temps je ne sais pas, mais c'est toujours ça de pris.

Quand avez vous totalement pris conscience de la perte de votre amour ? Je suis tellement dans cette attente qu'il revienne que j'ai du mal à me dire qu'un jour je saurai émotionnellement qu'il est reviendra pas. C'est inimaginable.
Bientôt 4 mois qui me séparent de lui que j'aime tant, de notre vie d'avant qui me comblait. C'est long cette absence, ce manque. Je n'ai pas envie de m'éloigner de lui, je l'aime trop.
Titre: Re : Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Eric38 le 27 Février 2018 à 06:46:50

Quand avez vous totalement pris conscience de la perte de votre amour ?

Dans une semaine, cela fera un an que j'ai perdu mon Amour.
Et par moment je ne réalise toujours pas.

Il y a des moments ou je me dis que ce n'est pas possible. D'autant plus que Claire était jeune, alors ca me semble encore moins possible. C'est tellement abérrant  que je pense/espère parfois qu'elle va rentrer à la maison.
Une petite voix me dit à ce moment là que je suis stupide : j'ai vu sa mort, j'ai vu son corps sans vie, j'ai ses cendres chez moi. Mais cette petite voix est si faible, qu'une sorte de raisonnement farfelue revient me dire " non, ce n'est pas possible, Elle est encore jeune, elle a tant de gout pour la vie, elle ne peut pas être morte".....

Dans ces cas là, quand cette sensation m'arrive, absolument tout ce qui m'entoure me parait incohérent. Les phrases des gens m'échappent totalement. Leurs problèmes de cœur ou de boulot me passent au dessus de la tête; les automobilistes qui foncent pour passer devant me paraissent ridicule; l'idée de faire des courses pour remplir mon frigo est absurde; continuer ma journée de travail au milieu des autres est une épreuve. Je me sens décalé dans un autre monde.

Cela m'arrive encore assez souvent.
D'autres fois, je parle avec mon meilleur ami, en faisant exprès d'enfoncer le clou sur le fait qu'elle est morte de manière irrémédiable, définitive, pour m'expliquer à moi même que plus jamais je ne la verrais....

Mes amitiés à tous sur ce forum.
Titre: Re : Re : Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: 3 pommes le 27 Février 2018 à 09:33:08

 Je me sens décalé dans un autre monde.

Cela m'arrive encore assez souvent.
D'autres fois, je parle avec mon meilleur ami, en faisant exprès d'enfoncer le clou sur le fait qu'elle est morte de manière irrémédiable, définitive, pour m'expliquer à moi même que plus jamais je ne la verrais....

.
[/quote]

Bonjour Eric,

Cette phrase là je la prononce aussi pas à mon intention car j'ai admis le départ mais à l'intention d'amies qui ne se remettent pas de leur peine de cœur. Et j'appuie sur le mot "irrémédiable".
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 28 Février 2018 à 09:23:59
Emi profite bien des échanges avec ta belle famille, moi qui en aurait souhaité ... ils n'ont pas voulu ...

Pour réaliser je crois qu'on réalise avec la tête mais pas avec les tripes ... et ça dure très longtemps
puis on réalise et on n'accepte pas et vient se mêler , c'est une réalité, les ressentis/une forme de survivance ...
puis on arrive à trouver un équilibre dans tous cela mais pour moi plus de 3 ans ... chacun son rythme pas de norme ...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 01 Mars 2018 à 22:32:55
On ne réalise finalement peut être jamais totalement. C'est peut être une façon inconsciente de se protéger ? Comme tu le fais remarquer Qiguan, réaliser c'est une chose mais accepter en est une autre. Et pour ma part c'est certain que je n'accepterai jamais son départ, surtout dans de telles conditions. Mais que c'est dur d'aimer un mort... De n'avoir aucun échange avec notre bien aimé, même pas une engueulade et pourtant rien que ça j'en voudrais bien ! Que faire sans lui...

Mes beaux parents sont passés aujourd'hui, à l'improviste, sinon ce n'est pas sur que je leur aurait dit de passer. Je ne compte pas couper les ponts avec eux; de toute façon je n'en ai pas le droit pour les enfants et aussi pour mon chéri. Mais je n'ai jamais été proche et à l'aise avec eux. Mon chéri me faisait part de son manque d'assurance et de reconnaissance depuis l'enfance vis à vis de son père ce qui revenait régulièrement dans les conversations et dès le début de notre histoire, et ça plus les coups de gueule qu'il a pu avoir avec eux et où parfois c'était à moi d'intervenir sans quoi il ne le comprenait pas, ont fait que je n'arrivais pas à me sentir bien avec eux. Alors ce n'est pas aujourd'hui que la tendance va s'inverser... Au contraire, surtout que je sais maintenant qu'il y a eu trop de "non dits" et d'histoires de famille et que même aujourd'hui on ne veut pas me dire les choses.
Enfin, je ne cherche plus à savoir maintenant car je sais que je n'aurai rien de plus. Ils garderont leurs secrets. Et malheureusement  savoir ne le ramènera pas. Quoiqu'il en soit, je dois dire que ça c'est à peu près bien passé quand ils sont venus, mais heureusement que les filles étaient là, sinon il n'y aurait pas tellement de discussion. Bref, je ferai l'effort pour les filles jusqu'au jour où ce sera à elles de garder ou non le contact avec leurs grands parents. Ce sera aux filles de décider. J'essayerai de ne pas les influencer en quoi que ce soit, elles se feront leur propre jugement.
Peut être que je me focalise trop, mais la dernière fois qu'ils m'ont appelé et m'ont laissé un message, cela m'a travaillé toute la journée et j'en ai fait un cauchemar la nuit suivante. Alors on me dit de penser à moi, car j'ai beaucoup de choses à gérer (et je commence en effet à m'en rendre compte même si je n'ai pas le choix), donc je préfère me protéger pour tenir du mieux que je peux.

Éric, effectivement tant de choses nous paraissent dérisoires et futiles maintenant. On aimerait tant revivre ces choses là avec nos Amours. Il m'arrive aussi comme toi que ma conscience me dise mais si c'est bien arrivé, c'était bien lui au funérarium, ce sont bien ses papiers, son téléphone, sa bague que l'on t'a remis. Il 'e reviendra pas et ne t'appellera plus. C'est un coup de poignard dans le cœur à chaque fois, mais malgré tout ça ne dure pas et je reviens dans l'irréel.
Je ressens la puissance de ton Amour pour Claire dans ce que tu écris. Il est intact un an après. Je te souhaite bien du courage pour ce sale "anniversaire"... Pour moi celà fera 4 mois le 6 et c'est beaucoup et à la fois si peu.
Titre: Re : Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Eric38 le 02 Mars 2018 à 08:56:10
On ne réalise finalement peut être jamais totalement. C'est peut être une façon inconsciente de se protéger ? Comme tu le fais remarquer Qiguan, réaliser c'est une chose mais accepter en est une autre. Et pour ma part c'est certain que je n'accepterai jamais son départ, surtout dans de telles conditions. Mais que c'est dur d'aimer un mort... De n'avoir aucun échange avec notre bien aimé, même pas une engueulade et pourtant rien que ça j'en voudrais bien ! Que faire sans lui...


En effet, moi aussi je donnerais n'importe quoi pour me faire engueuler par Claire. Pour avoir un échange avec Elle, un contact, n'importe quoi.


Éric,
Je ressens la puissance de ton Amour pour Claire dans ce que tu écris. Il est intact un an après. Je te souhaite bien du courage pour ce sale "anniversaire"... Pour moi celà fera 4 mois le 6 et c'est beaucoup et à la fois si peu.

Merci Emi, si tu savais comme ca me touches ce que tu écris. D'entendre (de lire plus exactement) que des personnes parviennent à ressentir tout l'Amour que j'ai encore pour Claire...
Je te souhaite, je vous souhaite à tous sur le forum, beaucoup de courage (mais comment fait on concrètement pour en obtenir ?) face à l'épreuve du deuil.
Et j'aimerais vous transmettre (mais encore une fois comment ?) beaucoup de douceur et de tendresse pour encaisser au mieux cette épreuve.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 10 Mars 2018 à 23:42:47
Souffrance qui revient. Elle suit de très près et frappe quand on ne s'y attend pas.
Pleurer, il n'y a que ça à faire et ça soulage un peu après, jusqu'à la nouvelle"crise".
J'avais la sensation d'être un peu mieux, les moments de calme étant un peu plus longs. Mais là je suis retombée et ça fait mal. Je ne voulais pas de cette vie seule, je ne voulais pas élever nos enfants seule. On les a fait à deux et on devait les élever à deux ! Pourquoi n'auront ils pas la chance d'avoir leur papa à leur côté ? Tout ça est injuste. Toi même au fond de toi, tu ne voulais pas ça, tu les aimais trop pour ça.
J'ai beau essayer de me dire que tu es toujours avec nous, que tu nous vois et peux parfois nous donner un coup de pouce (c'est en tout cas ce que j'espère, qu'il y a un après car c'est pas possible qu'il n'y ait rien pour toi, tu mérites tellement d'être bien), je fais du sur place. Cette souffrance est toujours aussi forte. Je suppose que tu me voudrais heureuse, en tout cas c'est ce que moi je voudrais pour toi si la situation était inversée. Mais je ne vois pas comment faire, comment y arriver. Sans toi, c'est trop dur.
Je t'aime mon Amour et je te veux ! J'ai besoin de toi...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 11 Mars 2018 à 12:09:31
Emi
les vagues scélérates oui viennent sans prévenir ...
tes croyances sont un point d'appui pour toi et un "cadre" si j'ose dire
tes enfants un ancrage
la colère gronde/sentiment d'injustice, c'est une phase du deuil et utile ...
le deuil nous transforme, transforme nos références, valeurs mêmes, nos repères temporels ...
on est dans une sorte de "lave linge" au programme très long ... avec de multiples remplissages, essorages etc ...
avec tout ça on survit oui souvent malgré soi mais on survit
et on avance sans le voir
toi même tu as constaté des pauses dans le rythme des crises
ici nous savons car nous le vivons, l'avons vécu tu es comprise
tu as notre compassion
et les aîné(e)s d'ici avancent, dans mon cas en tout cas, en pensant que toute victoire si elle est, pourra aussi un jour être celle de d'autres.
Je côtoie une personne qui a été veuve très jeune comme toi, a élevé seule ses enfants puis un compagnon est venu dans sa vie mais là 34/35 ans après il n'y a pas un jour où elle ne ressente pas le manque de celui qui est " insubstituable"
c'est le chemin ..
affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: MINOUCHETTE le 11 Mars 2018 à 22:26:53
Je viens de vous rejoindre...pour un soir ou  encore une vague de tristesse vient de me submerger je lis avec attention tous vos témoinages et pour une fois je me retrouve face à des sentiments connus.
Demain cela fera 7 mois qu'on m'a privé de mon amour. 7mois c'est comme si c'était hier pour moi alors que pour beaucoup c'est un fait passé.
Je me sens tellement seule mais en même temps aujourd'hui qui peut comprendre ce vide cette abscence ce manque énorme...
Sa mort m'a laissé cet amour toujours inatct avec l'impossibilité de le vivre. Quelle cruauté

Titre: Re : Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 12 Mars 2018 à 13:28:02
Je viens de vous rejoindre...pour un soir ou  encore une vague de tristesse vient de me submerger je lis avec attention tous vos témoinages et pour une fois je me retrouve face à des sentiments connus.
Demain cela fera 7 mois qu'on m'a privé de mon amour. 7mois c'est comme si c'était hier pour moi alors que pour beaucoup c'est un fait passé.
Je me sens tellement seule mais en même temps aujourd'hui qui peut comprendre ce vide cette abscence ce manque énorme...
Sa mort m'a laissé cet amour toujours inatct avec l'impossibilité de le vivre. Quelle cruauté

MINOUCHETTE ici je t'accueille avec tristesse
tu sais déjà que tu es au bon endroit pour être comprise !
tu pourras raconter ton, votre histoire en créant ton fil perso
lire les autres pour découvrir x manières de traverser ce cruel deuil de perdre sa moitié ...
fouiller
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
en passant du temps ici tu occuperas l'espace temps en te sentant en sécurité et non isolée c'est très précieux (c'est mon expérience ici)
bien affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: MINOUCHETTE le 12 Mars 2018 à 23:30:13
Merci pour ton soutien car aujourd'hui a été très dur.
Personne ce soir à qui raconter cette aprèsmidi terrible  face à la personne responsable de ce beau gachis...
Mon amour est mort à cause de l'imprudence d''une certaine personne qui  aujourd'hui n'a pas le courage  nil'honneteté de le reconnaître. Quelle déception!
J'ai une colère énorme en moi en plus de cette tristesse. Je suis à bout physiquement et moralement . J'aimerais retrouver ma vie d'avant reculer et surtout pas avancer sur ce territoire trop flou ou j'ai appris à me tenir à l'écart, ce monde bruyant concret. Je suis figée de l'intérieur, il me manque trop. sa voix, son sourire, ses encouragements. Je voudrais le revoir pour le toucher lui parler l'aimer tout simplement.
Mes émotions sont trop forte aujourd'hui, jour anniversaire de sa mort.

Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 14 Avril 2018 à 02:35:07
Presqu'un mois c'est écoulé depuis mon dernier message. Et il s'en ai passé des choses en 1 mois...
Le 21 mars est né notre petit garçon . Et qu'est ce qu'il est beau ! Toute suite j'ai remarqué des ressemblances avec son papa, ce qui m'a fait du bien. Il était temps que ce petit bout arrive, il fallait que je le vois. Que je vois qu'il était en bonne santé, que je puisse le toucher, le câliner, m'occuper de lui. Car je n'en pouvais plus de ne pas penser à lui comme je l'aurai dû. Je culpabilise beaucoup là dessus, je m'en veux de l'avoir "délaissé" suite au décès. Ça peut paraître bizarre, mais aujourd'hui qu'il est là physiquement, c'est plus facile à gérer émotionnellement. Ce fut très dur d'accoucher seule, mais je ne regrette pas de ne pas avoir demandé à quelqu'un de m'accompagner. Il n'y a qu'avec mon chéri que ça pouvait se passer. Et peut-être qu'il était là avec nous ? Les premiers jours à la clinique et à la maison ont été très compliqués. Les émotions sont retombées. Dur de ne pas partager ces moments là avec mon Amour. Pourtant il aurait été si fier !
Puis 15 jours après, le 6 avril ; double "anniversaire"... Tu aurais fêté tes 37 ans, que tu n'aura jamais, et c'était aussi les 5 mois de ton départ. 5 mois... Je ne sais pas trop comment j'ai réussi à tenir jusque là. L'envie de vivre malgré tout et de croire qu'un jour ce sera mieux ou moins pire. J'ai pourtant l'impression de faire du sur place dans mon deuil. La naissance a fait avancer certaines choses, mais je ne réalise pas. Je sens bien que je n'ai pas passé d'étape. J'ai l'impression qu'il est en voyage ou en vacances. Je n'arrive pas à me dire que plus jamais je ne le reverrai même si la réalité vient quotidiennement me rappeler qu'il est bien parti.
Et puis, l'optique d'un déménagement cet été se poursuit. On m'a proposé un logement que je dois visiter prochainement. Niveau timing, c'est l'idéal pour les filles. Elles pourront commencer la rentrée dans leur nouvelle école. Et moi je reprendrai le travail ou prendrai un congé parental si je le souhaite, mais ce sera ma décision et non par défaut.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 14 Avril 2018 à 05:02:42
Chère Emi
Bienvenue à votre petit garçon il est fort compréhensible que les émotions étaient au maximum ...
Que les obligations dans le concret avec bébé soient aidantes ne me surprend pas.
D'ailleurs tout ton message semble refléter que l'action, le choix, le mouvement est ce qui te procure des ressources pour continuer.
Personnellement j'ai la croyance que de belles énergies bienveillantes sont à t'aider invisiblement  mais "concrètement" pas à pas. Cette force de puissance de la vie qui se rend active restera en même temps que les souffrances du manque ce va et vient entre ces pôles sera et fatiguant et soutenant ... Mais va durer
Tu as les ressources pour assumer tout cela et tu le feras au mieux.
La force de ton choix d'accoucher seule en quelque sorte le prouve.
Tous ces petits en devenir d'êtres que l'on souhaite épanouis vont mettre un bain particulier autour de toi, quand tu auras besoin d'un SAS où laisser vivre ta peine tu sais qu'ici c'est possible.
Je t'embrasse fort et câlins aux enfants
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: loma le 14 Avril 2018 à 07:15:04
Bonjour Emi, 
bienvenue à ce petit bout . Il n'a peut être pas de papa, mais il a une famille, une maman qui a dû déjà traverser tant d'épreuves, qui l'aime pour deux et deux grandes sœurs.
Je te dépose tendresse et douceur pout toi et ton bébé
loma
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: nathT le 14 Avril 2018 à 08:40:50
Bonjour Emi,

Bienvenue au monde à ce petit bout d'homme !

Enfin une belle, merveilleuse nouvelle sur ce forum!

4yg*-u!µ5

çà c'est le message de mon chat (Moonlight est d'accord);ce petit garçon  sait déjà que son papa l'attendait avec beaucoup d'amour

Avec ses deux grandes soeurs vous partagez votre douleur et votre joie !

Nath
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: nathT le 14 Avril 2018 à 08:57:47
Emi,

j'ai oublié de préciser ......
Comment puis je te dire que le papa de ton petit garçon l'aimait déjà?

Peut-être parce que je sais que la maman de ma cousine l'aimait .....Pourtant elle a mis fin à ses jours à 19 ans et son petit bout de fille n'avait que 6 mois .....

Je ne comprends pas le suicide ....

Mais je comprends l'amour d'une maman, d'un papa pour son enfant

Beaucoup de tendresse et de douceur pour toi

Nath
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: souci le 14 Avril 2018 à 18:38:12

     :-*

    (https://www.aht.li/3214903/mustiti.jpg)
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 15 Avril 2018 à 00:41:07
Oh Emi,   
Bienvenue  à votre petit bout de chou, à ce petit bonhomme qui vient de traverser une telle épreuve avant même d'être sorti de son petit nid douillet.
Prenez bien soin de vous, toi, vos  filles et votre petit bébé.

 Lorsqu'un bébé arrive dans le foyer,  la fatigue s'invite aussi.  Mais le  deuil en lui même est si éprouvant, si fatiguant. N'hésite pas à te faire aider, par les proches qui te le proposent, ou par les organismes qui peuvent  apporter une aide  (Mutuelle, assurance, caf (la caf m'a apporté de réelles aides concrètes, si tu veux des détails, n'hésite pas à me demander) ) pour pouvoir trouver un peu de repos, si nécessaire. 

Beaucoup de tendresse
Bien affectueusement
Mononoké
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Titi62 le 15 Avril 2018 à 10:27:53
Emi,

Quel bonheur d'accueillir cette nouvelle vie, bienvenue petit homme que ta vie soit belle et pleine d'amour.

Bon courage
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: minou38 le 15 Avril 2018 à 10:36:41
Emi,
ton petit bout d'homme , qui a tant besoin de toi , va devenir , je le souhaite le rayon de soleil de ta vie; tu en as bien besoin et tu le mérites ! gros câlins à vous deux, sans oublier les deux grandes sœurs
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Eric38 le 15 Avril 2018 à 11:06:16

Juste un bisous en passant (pour toutes et tous d'ailleurs).
Pas la force de plus.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: MADR le 15 Avril 2018 à 13:59:35
Emi,

Que ce petit bébé (ainsi que ses 2 grandes sœurs) t' apportent force et courage pour continuer d'avancer doucement mais sûrement, qu'ils soient tes raisons de vivre et je suis persuadée que ton mari, d'en haut, doit être fier de toi.
 Bisous à vous 4.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 15 Avril 2018 à 22:14:15
Mes amis endeuillés, vos messages me touchent tant...
Merci pour votre sympathie, votre soutien. Merci pour tout, vous m'aider à continuer, à construire cette nouvelle vie (dont je me serais bien passé pourtant). Vous êtes une aide précieuse !
Douce nuit à tous...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: vortex le 15 Avril 2018 à 22:36:47
Bonsoir,

Ton histoire mes touchantes, et cela, bien que je ne vis pas exactement le même deuil, car le mien est celui d'un parent et non d'un conjoint et si même il était question d'un conjoint(e), chaque deuil est personnel et à sa manière unique.

Je ne trouve pas les mots pour te réconforter, mais je tiens à t'envoyer plein d'ondes positive.

Je t'admire pour ta lucidité et ton pardon face à son geste.

Je te souhaite malgré nos circonstances respective, une agréable soirée :)
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 16 Avril 2018 à 18:04:37
  Bienvenue à ton petit garçon Emi  :) :-* c'est normal que tes émotions soient mitigées, cette naissance est un évènement magnifique en soit, et en même tans, tu aurais tans voulu partager ces instants précieux avec ton conjoint  :) :( cela dit c'est la continuité de la vie, le témoignage vivant de votre amour, une part de vous deux, bien vivante...on sens tout ton amour pour ton bébé  :-* il a besoin de toi, et tu as aussi besoin de lui, tu es motivée pour lui donner une vie heureuse, même si tu ne le ressens pas comme une étape c'est tout de même un but, une très belle raison de vivre, même si ton deuil est toujours entier-et il l'est forcément. Je te souhaite tout le courage et la force possibles, et de beaux moments avec ton bout de chou  :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 18 Avril 2018 à 14:44:36
Emi! cela fait tant de bien de voir un peu de vie sur ce forum! Bienvenue à la vie à ton bout de chou.
Je sais combien les premiers temps sont difficiles avec un nouveau né je t'envoie plein d'énergie.
Ma fille a perdu son père quand elle avait 4 mois. Depuis je lui montre la photo de son papa matin et soir (on lui dit bonjour bonne nuit et on lui raconte sa journée)J'ai fait un pêle mêle avec des photo de nous 3 . Je lui ai mis à sa hauteur quand elle est à 4 pattes.
Ton fils a la chance d'avoir une super maman et 2 grandes sœurs qui pourront lui parler de son papa.
bon courage à toi
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 24 Avril 2018 à 13:17:43
Bonjour à tous,
Mon dernier message a été bref, mais je dois dire que je suis très occupée. En plus mon petit chéri est très gêné par son reflux, je peux quasiment pas le poser. Du coup la maison est en bordel et je n'arrive pas à passer beaucoup de temps avec les filles. Elles le ressentent bien. Je leur explique que ça ira mieux, que ça ne va pas durer, mais elles ont tout de même du mal. Mon aînée profite que je sois occupée pour faire des conneries et ma 2ème, qui a donc perdue sa place de dernière, est constamment dans l'opposition. Et dès que je la reprends, j'ai le droit à "tu sera morte Maman"...  Elle sait où ça fait mal...

Qiguan : avec un peu de retard, je t'envoie un peu de douceur en cette période délicate.
Tu as les ressources pour assumer tout cela et tu le feras au mieux.
Tous ces petits en devenir d'êtres que l'on souhaite épanouis
Je ne sais pas si j'ai vraiment les ressources, mais il faudra que je les trouve en tous les cas, car tout ce que je souhaite c'est que mes enfants soient heureux et épanouis et que surtout ça ne se reproduise pas !

Loma:
Il n'a peut être pas de papa, mais il a une famille, une maman qui a dû déjà traverser tant d'épreuves, qui l'aime pour deux et deux grandes sœurs.
Une famille cassée, mais une famille tout de même. Et oui, une famille qui l'aime !
Comment puis je te dire que le papa de ton petit garçon l'aimait déjà?
Je ne comprends pas le suicide ...
Oui mon chéri aimait son bébé ! Il savait que c'était un garçon, il m'a reparlé de prénoms la veille...
Le suicide est incompréhensible pour moi aussi. Problème où plutôt déconnexion neurologique dans son cas. Une "décision" brutale, sans réflexion, qui nous laisse dans la souffrance et qui l'on privé de tant de bonheur à venir.

Souci: merci pour ce petit lapin !

Mononoke : merci à toi également. J'espère que mon petit garçon ne portera pas trop de stress et d'angoisse en lui.
Je dépends de la MSA mais normalement ce sont les mêmes aides. Je veux bien que tu me dises tout de même ce que tu as eu.

MADR:
ton mari, d'en haut, doit être fier de toi.
Je  ne sais pas ce qu'il en pense. Mais ça fait aussi partie de ma bataille ; essayer de le rendre fière de moi, mais aussi que nos enfants soient fiers de lui.

Chimene:
Ma fille a perdu son père quand elle avait 4 mois. Depuis je lui montre la photo de son papa matin et soir (on lui dit bonjour bonne nuit et on lui raconte sa journée)J'ai fait un pêle mêle avec des photo de nous 3 . Je lui ai mis à sa hauteur quand elle est à 4 pattes.
Ma sœur a offert à mon fils un doudou avec un t shirt sur lequel il y a la photo de son papa. C'est pour moi le plus beau cadeau... Dès que j'ai un moment je fais la même chose pour les filles. Je leur ferai aussi à tous les 3, un album avec des photos de lui. Mon fils ne "connaîtra" son papa qu'à travers les photos et ce qu'on lui racontera.

Encore merci à tous pour votre soutien (vous que je n'ai pas cité : Éric38, Minou 38, Titi 62, Amaz, Stana, j'espère n'oublier personne...).
Vous tous aussi, vous traversez ces difficiles épreuves, vous souffrez au quotidien, et pourtant vous savez réchauffer les coeurs !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 25 Avril 2018 à 13:48:48
Journée qui commence mal...

Cette nuit j'ai rêvé que tout cela n'était qu'un cauchemar... Je rêve pourtant si peu depuis qu'il est parti. En me réveillant j'ai posé la main sur son côté du lit, et personne... Les draps n'étaient pas défait, son côté était froid ! Triste réveil !

Puis j'ai reçu la requête du notaire demandant l'autorisation au juge des Tutelles de mettre en vente la maison. Et oui, ça prouve bien qu'il n'avait rien prévu, car il n'avait pas fait de testament et les enfants possèdent donc la moitié de la succession (le pacs n'est vraiment pas reconnu, quelle belle connerie). Même pour la reconnaissance de paternité, il faut aussi que je passe au tribunal... Enfin, je m'égare un peu. J'ai donc reçu cette requête qu'il fallait que je signe pour l'envoi au tribunal et je n'aurai pas cru que ça me ferait si mal. Ce n'est pourtant qu'une demande, la maison n'est pas encore mise en vente. Mais la douleur a été si vive en la lisant. Je sens que j'abandonne mon Amour et ce que nous étions, c'est dur. Qu'est ce que ce sera lorsque je signerai la vente...

Je ne le remercierai jamais assez pour ces 7 ans et demi de bonheur, mais c'est passé si vite. Et je pensais qu'on en aurait encore beaucoup d'autres devant nous. Nous sommes pris dans le quotidien et nous ne profitons pas réellement de chaque instant. Si j'avais su... Tellement de projets qui ne pourront se concrétiser. Le manque est insoutenable.
Un chose à laquelle j'ai pensé et que vous trouverez peut-être bizarre, c'est qu'au moins il n'aura pas eu à vivre ce deuil si douloureux. Il n'aura pas à vivre mon décès et tout ce qui en découle. Ni même celui de ces parents. Et maintenant que je comprends à quel point il était mal suite au décès de sa grand-mère qu'il considérait comme sa maman, je me dis qu'il aura au moins échappé à ça. C'est moche ce que je dis, mais ça m'est venu plusieurs fois à l'esprit.

Je t'aime mon Amour !!!
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 25 Avril 2018 à 14:35:54
Le concret que tu as eu a signé est oui insupportable là
cela va oeuvrer en toi quelques temps jusqu'à la vente ... il est difficile de s'extraire de ce qui était un cocon
tu pourras plus tard relire les posts des personnes qui ont dû laisser leur ancien lieu de vie ...

Pour ce que tu dis qu'il lui a été épargné le deuil de toi, c'est une discussion ici qui a régulièrement lieu et toujours j'ai lu qu'on garde la "satisfaction" que cette horreur leur a été épargnée ...
Citer
Nous sommes pris dans le quotidien et nous ne profitons pas réellement de chaque instant. Si j'avais su.
oui et cette leçon que nous sommes nombreux à partager on ne va pas l'oublier et s'en servir dans d'autres relations
notamment avec nos enfants ...
je t'embrasse
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 25 Avril 2018 à 19:35:35
Emi,
je me suis dit la même chose,
au moins il n'aura pas à traverser ce que je traverse, il ne souffrira plus jamais... et je crois que je le pense encore

au début je voulais envoyer la réponse en privé mais je me dis que cela peut servir à d'autres :
La caf de rouen m'a téléphoné, l'assistante sociale qui m'a appelée m'a dit qu'ils savaient que dans notre situation se déplacer pouvait être une épreuve et elle m'a proposé de me donner un rdv à la caf ou chez moi pour que l'on se rencontre et qu'elle puisse étudier mes droits. je lui ai dit que je voulais bien qu'elle se déplace. Je précise la caf de rouen, car ça ce sont des politiques internes à chaque caf et toutes ne se déplacent pas. ils savent que la situation de veuvage fragilise la famille, que cette famille peut basculer, et que l'aide concrète apportée peut éviter cela. Ils sont là pour les enfants.
Elle m'a demandé de lui donner mes fiches de salaires, mes charges autour d'un café. En partant elle m'a laissé un chèque de 300 euros pour remplir le frigo. J'ai touché dès le mois suivant, et je touche toujours l'équivalent d'une pension alimentaire comme si on était divorcés (que verserait le conjoint). Excusez moi je parle cru mais. N'est aussi crûment et matériellement que je l'ai ressenti. J'ai touché le temps que la pension de réversion se mette en place, la prime pour l'activité, elle m'a proposé une aide ménagère par une association qui travaille entre autre pour eux (ADMR), mais les associations avec lesquelles ils travaillent diffèrent d'un lieu à l'autre, et elle m'a proposé une travailleuse sociale, pour me relayer auprès de mes enfants. J'ai accepté l'aide à domicile, ça m'a évité d'avoir une maison trop sale. La travailleuse sociale, je ne l'ai pas prise, mais en lisant ton histoire, j'y ai pensé pour toi, car cette dame peut venir quelques heures (je ne sais pas combien) et te garder tes petits pendant que tu fais une petite sieste, ou aider aux devoirs, ou te permettre de prendre l'air, d'aller marcher ... faire ce que toi te fais du bien, et ce dont tu as besoin. À la naissance de mes enfants, j'ai ressenti beaucoup de fatigue, sauf que c'est du bonheur et qu'on est 2. Tu as 2 grandes puces, ce petit bébé et toi à  t'occuper, l'intendance, la paperasse.... c'est beaucoup, non ?  Alors, si tu le sens ça peut être une aide précieuse.  Très tôt dans cette épreuve j'ai compris que le sommeil etait mon meilleur allié.

Un certain temps après le décès de mon mari, je ne peux dire combien, car ma notion du temps est altérée, mais je dirais 8 mois-1 an,  j'ai ressenti un besoin de temps pour moi, j'avais l'impression de ne faire que pour mes enfants et j'ai eu besoin de souffler. N'ayant pas de famille à côté, je les avait 24h/24. J'ai commencé à faire garder mes enfants le jeudi soir par des copines, et j'avais une soirée par semaine pour moi (même si ce n'est pas tous les jeudis)
Ce jour là, pas de gestion de devoirs, de bains, de repas, de coucher, .. quand la douceur m'accompagnait, je m'allumais la cheminée, je prenais un bain, j'écoutais les musiques que j'avais envie d'écouter ou je lisais.. je suis même allée au ciné avec une copine, un petit restau ou une petite bière... J'ai réalisé à ce moment là que j'avais besoin de prendre soin de moi aussi. Ce qui est sûr c'est que les jeudis où je n'ai pas mes enfants, je ne cuisine jamais!! Un bout de fromage, un bout de pain, du chocolat.. bref ce qui traîne mais pas de cuisine pour moi

je vous embrasse bien fort
Titre: Re : Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 27 Avril 2018 à 17:34:59
Journée qui commence mal...

Cette nuit j'ai rêvé que tout cela n'était qu'un cauchemar... Je rêve pourtant si peu depuis qu'il est parti. En me réveillant j'ai posé la main sur son côté du lit, et personne... Les draps n'étaient pas défait, son côté était froid ! Triste réveil !

Puis j'ai reçu la requête du notaire demandant l'autorisation au juge des Tutelles de mettre en vente la maison. Et oui, ça prouve bien qu'il n'avait rien prévu, car il n'avait pas fait de testament et les enfants possèdent donc la moitié de la succession (le pacs n'est vraiment pas reconnu, quelle belle connerie). Même pour la reconnaissance de paternité, il faut aussi que je passe au tribunal... Enfin, je m'égare un peu. J'ai donc reçu cette requête qu'il fallait que je signe pour l'envoi au tribunal et je n'aurai pas cru que ça me ferait si mal. Ce n'est pourtant qu'une demande, la maison n'est pas encore mise en vente. Mais la douleur a été si vive en la lisant. Je sens que j'abandonne mon Amour et ce que nous étions, c'est dur. Qu'est ce que ce sera lorsque je signerai la vente...

Je ne le remercierai jamais assez pour ces 7 ans et demi de bonheur, mais c'est passé si vite. Et je pensais qu'on en aurait encore beaucoup d'autres devant nous. Nous sommes pris dans le quotidien et nous ne profitons pas réellement de chaque instant. Si j'avais su... Tellement de projets qui ne pourront se concrétiser. Le manque est insoutenable.
Un chose à laquelle j'ai pensé et que vous trouverez peut-être bizarre, c'est qu'au moins il n'aura pas eu à vivre ce deuil si douloureux. Il n'aura pas à vivre mon décès et tout ce qui en découle. Ni même celui de ces parents. Et maintenant que je comprends à quel point il était mal suite au décès de sa grand-mère qu'il considérait comme sa maman, je me dis qu'il aura au moins échappé à ça. C'est moche ce que je dis, mais ça m'est venu plusieurs fois à l'esprit.

Je t'aime mon Amour !!!
Je ne trouve pas ce que tu dis moche du tout, Emi. Au contraire: tu sais ce que représente la terrible souffrance d'un deuil, comment pourrais-tu préfèrer que ce soit lui qui le vive, qui endure ce que tu sais être si dur?...moi c'est pareil: en dépit de la douleur-pratiquement insupportable dans les premiers mois et oui, y compris celle des premiers jours, ce qui n'est pas peu dire hélas-je me suis toujours dis que je trouvais...pas préférable, tu pense bien que ce n'est pas en terme de préférences  :'( , mais que c'était, quelque part, un moindre mal que si c'était mon compagnon qui ai dû subir ça, si j'ètais partie avant lui. Je ne le souhaiterais pas à mon pire ennemi, combien moins à un grand amour! Cette idée m'a aidée. Bien sûr que j'aurais voulu, sur le moment, èchanger ma vie contre la sienne, bien sûr que j'aurais donné ma vie pour lui si j'avais pus...mais ç'aurait été pire encore pour lui, dans ces conditions, et c'est, de toute façon, lui qui aurait souffert. C'est peut-être difficile à comprendre, mais c'est tout sauf de l'égoïsme: c'est l'idée de la douleur de l'autre que nous ne voulons pas, ce n'est pas pour nous.
  IL y a plusieurs façon d'aborder le deuil, mais le fond étant toujours le même, nous pouvons tous nous comprendre entre nous.
 
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 27 Avril 2018 à 22:51:52
Mononoke :
C'est une correspondante sociale de la MSA que j'ai vu rapidement après le décès.
J'ai touchée une aide ponctuelle pour chaque enfant (je ne sais plus le montant) et je perçois de l'Asf , une centaine d'euros par mois par enfant.
Par contre je n'ai pas l'allocation veuvage puisque me revoilà célibataire (nous n'étions pas mariés), mais les enfants ont une prestation"orphelin". Pour le moment ce sont les enfants qui la touche sur leur livret qui sont bloqués. Très pratique sachant que cette aide est censée servir à les élever... J'ai demandé à ce qu'on la verse sur mon compte, mais visiblement c'est très long.
Je touche de la prime d'activité et j'ai droit à une participation pour une aide à domicile également. Mais malgré un coefficient familial qui a bien chuté, j'ai 3,20 € à charge par heure. Donc suivant le nombre d'heures d'intervention, ça peut malgré tout faire une belle somme.

Niveau sommeil, c'est le minimum pour tenir depuis le 6 novembre. Tant que le RGO (reflux) de mon petit chou ne sera pas maîtrisé, le sommeil sera mince (il dort sur moi la nuit), je le sais. Mais à part moi, je ne vois pas qui dormira avec mon fils sur son ventre.

Je continuerai d'écrire demain, c'est assez pour ce soir.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 28 Avril 2018 à 09:14:58
bonjour Emi,
c'est cela que j'ai touché, la prime d'activité et l'asf (qui correspond à une pension alimentaire, environ  100 euros par mois, par enfant)
Ce qui m'a été difficile à vivre, lorsque son conjoint meurt on doit passer par le juge des tutelles pour n'importe quelle opération concernant les enfants, c'est beau, l'état protège les plus faibles, les enfants, et c'est bien. Mais, lorsqu'on était 2, il n'y avait pas de souci, en étant 1 à les élever, c'est différent. Pour vendre la 2eme voiture (vu la voiture, sa valeur était de 400 euros, j'ai du demandé au juge des tutelles l'autorisation, puisque nous étions 7 propriétaires de la voiture, dont 2 mineurs). Une démarche administrative  supplémentaire, et lorsqu'on est fatigué de remplir des papiers, des dossiers, c'est épuisant). Et risible, car une voiture de 400 euros à 7 propriétaires, ça en devient comique.

Concernant le sommeil, c'est notre meilleur allié dans le deuil (c'est ce que j'ai ressenti), et après un accouchement aussi. Alors les 2 cumulés, je n'imagine que trop, la difficulté que tu rencontres. Effectivement, il semble difficile que quelqu'un prenne le relai la nuit mais peut-être en journée, pour que tu puisses faire des siestes.
Je ne sais pas si tu adhères aux médecines parallèles, mais peut-être y aurait-il un moyen pour adoucir le reflux de ton bébé avec l'aide d'une microkinésithérapeute, d'une bonne magnétiseuse, ..
Je te donne l'exemple d'une amie, elle a perdu son papa alors qu'elle était enceinte, le chagrin a accompagné sa grossesse, son bébé régurgitait énormément, la microkinésithérapie a permis d'atténuer cela. Elle avait l'impression que ses reflux était l'expression des émotions indigestes que son bébé avait dû subir dans son ventre.
Pour revenir à la MSA, effectivement les prestations sociales semblent être les mêmes que celles de la CAF, la correspondante sociale t'a-t-elle proposé l'intervention d'une TISF (travailleuse sociale), pour te soulager auprès de tes enfants ? Si elle ne l'a pas fait et si cela t'intéresse, peut-être pourrais-tu la contacter pour voir si cela est possible. Cependant, effectivement, cela te sera proposé au même tarif que l'aide ménagère.
Je t'embrasse bien fort
Mononoké
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 28 Avril 2018 à 18:48:16
Emi : tu parles de la prestation orphelin pour tes enfants c'est l'asf ou autre chose.?
Je touche l'asf pour ma fille

Bon courage à toi pour le rgo de ton fils, on donnait du gel de polysilane à notre fille et elle se sentait mieux.... je ne sais pas si ça peut t'aider. Peut être voir pour un osthéopathe?

Mononoké, Emi Vous avez vu le juge des tutelles rapidement? Cela fait un peu plus de 6 mois que David est décédé et je n'ai vu personne. Est ce normal?

Bien à vous
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 28 Avril 2018 à 19:55:30
Bonjour Mononoke,

La travailleuse sociale = aide familiale pour la MSA (pas tout à fait le même langage), c'est un peu plus cher que l'aide pour le ménage. Je peux aussi en demander une (le fait d'avoir un bébé ou bien 3 enfants y donné le droit pour un certain temps et un nombre d'heures maxi). Je n'ai pas pris non plus car je connais les filles, elles viendraient tout de même vers moi. En revanche, lorsque je reprendrai le travail, ça me sera peut être utile, elle pourra emmener ou aller chercher les enfants à l'école (à comparer par rapport au périscolaire).
Effectivement les enfants, l'accouchement, la naissance, le deuil, celui des enfants, les papiers et la demande de paternité, ça fait beaucoup de choses à porter. Petit à petit, ce poids devrait s'alléger, c'est ce que je me dis.

Les médecines alternatives ça oui j'y adhère. J'ai déjà testé plusieurs choses pour moi ou les filles. Je pars du principe que ça ne peut pas faire de mal. Mon chéri avait un peu de mal avec ça, malheureusement, car je l'encouragait à essayer. En fin de grossesse je suis allée chez une somatopathe qui m'a débloqué , car j'étais coincée un peu partout. Je dois y retourner avec mon bébé fin mai. Elle est tellement demandée qu'il y a quasiment 2 mois d'attente. Mais je lui ai demandé hier si elle avait un rdv plus vite pour mon petit, elle doit me rappeler.

Le juge des tutelles, je vais aussi y avoir le droit... J'ai aussi signé une attestation m'autorisant à vendre sa voiture, pour laquelle les enfants sont aussi propriétaires. Je me demande si je ne dois pas prendre rdv avec ce juge pour savoir ce que je peux faire ou non.

Je sais que je vais devoir prendre du temps pour moi, juste pour moi. Chose que je ne faisais pas avant, c'était mes enfants et mon chéri et ensuite mes besoins. Pour le moment c'est un compliqué avec un tout petit bout, mais dans quelques temps il le faudra. Je pense notamment à faire du sport pour me dépenser et me vider la tête. Ce sera plus facile lorsque je serai plus près de mes parents.



Depuis ce midi les filles sont chez des amis, je les récupère demain soir. Ce sera ma première nuit  seule à la maison, enfin avec mon bébé. Je ne sais pas ce que ça va donner, j'ai essayé de ne pas apréhender.

Concernant la vente de la maison, j'ai signé une demande de mise en vente destinée au juge. Y a t-il un délai maximum pour la mettre en vente ? Ais je le droit de changer d'avis ? 2 personnes m'ont mis le doute. Elles m'ont demandé si je vendais ou si je mettais en location. Je ne m'étais pas posé la question avant, pour moi c'était vente.  Mais ça m'interroge depuis. C'est dur de lâcher cette maison, en la mettant en location, je la garde et j'ai moins cette sensation de le trahir. Mais est ce bon de la conserver pour d'autres ? De devoir l'entretenir, y revenir, la voir s'abîmer sachant que je n'y vivrais plus ?

Quand on pense avoir "réglé" une chose, les doutes s'installent...


Stana: merci pour ton message. Ça doit en effet être une pensée "courante" pour ceux qui restent alors.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 28 Avril 2018 à 20:41:46
Chimene,
La pension orphelin est liée à la retraite. Une prestation est versée par enfant jusqu'à leur 21 ans, en fonction de l'âge de l'enfant, des années de cotisations du parent décédé, du montant cotisé. En gros c'est une petite partie de la retraite qu'il ne touchera jamais, tout comme le pension de réversion pour les veuves. C'est l'employeur de mon chéri qui a fait les démarches. Contacte la carat, ou msa ou autre organisme (suivant l'organisme où il a cotisé ). Par contre, donne bien ton Rib à toi.

Le juge des tutelles, je ne l'ai jamais vu. C'est le notaire qui m'a fait signé des demandes d'acceptation de la succession au  nom de mes enfants, afin qu'il donne son accord.
Mais je me dis que ce serait peut-être utile que je le rencontre.

Le polysilane, il en a depuis le 2ème jour, mais c'est loin d'être suffisant.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 29 Avril 2018 à 09:38:50
Emi,

Le conseil que j'ai suivi, c'est que si cela est possible, ne pas prendre de décisions trop hâtive en début de deuil pour être sûre de ne pas le regretter. Concernant la vente de ta maison, je pense que tu as tout le temps, le juge te demande-t-il de donner la part à tes enfants, ou vous laisse-t-il tous propriétaires si tu le souhaites ?  Concernant la vente ou la location, le seul conseil que j'aurais à te donner c'est d'écouter ton coeur, au fond de toi, tu as envie de la garder ou tu ne préfères pas ?  Si tu la mets en location, ce n'est pas irréversible, tu pourras toujours la vendre si tu changes d'avis.  Si tu la gardes, ce sera un travail supplémentaire, gérer cette maison en plus. Je connais une dame âgée veuve qui a loué sa maison à un couple qui a peu de moyens et dont le mari est très bricoleur bien en dessous de sa valeur réelle,  (couple de confiance qu'elle connaissait). en échange et avec gratitude, ils s'occupent d'entretenir la maison et de faire ce qui incombe au propriétaire.
Est ce que prendre un peu plus de temps pour ta réflexion serait possible jusqu'à ce que tu sois sûre de ne pas regretter ta décision ?   

Le juge des tutelles, je ne l'ai jamais vu, j'ai seulement reçu des courriers ou eu des infos par le notaire.  Ce que j'en ai compris., c'est que tant que les 2 parents sont vivants, ils peuvent effectuer les opérations qu'ils désirent avec l'argent de leurs enfants, lorsqu'il n'y a plus qu'un parent, l'état (par le juge des tutelles) a un regard sur les biens des enfants. On ne peut rien faire sans leur autorisation,  un exemple concret, pour ouvrir une assurance vie en leur nom avec l'argent qu'ils ont touché suite au décès de leur papa, donc déplacer leur argent sur un autre compte, il faut demander l'autorisation au juge, cette  démarche est en soi, très louable, l'état protège les plus faibles, les enfants, cela permet d'éviter qu'un parent dilapide les biens de son enfant, mais à vivre c'est difficile, à 2, l'état ne se posait pas la question, maintenant qu'on est seul, oui.

Prendre du temps pour toi, est à mes yeux le plus beau cadeau que tu puisses faire à tes loulous.  Après la mort de mon mari, j'ai eu l'impression de ne plus avoir de temps de répit, j'ai eu besoin de ce temps pour moi..  je n'ai pas ma famille à côté pour leur laisser mes enfants de temps en temps, alors j'essaie de les faire garder par des copines, ça me fait du bien
Le sport j'ai repris doucement un an après sa mort (la fatigue du début m'en rendant quasi-incapable)  aujourd'hui, le sport me permet de gérer mes colères, mes frustrations.  C'est, pour moi, je pense,  mon antidépresseur.

Et puis surtout, on fait ce que l'on peut et c'est déjà énorme .
Bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 30 Avril 2018 à 04:54:05
Mononoke :
Le document qui est envoyé au juge est une demande d'autorisation de signer un mandat de mise en vente. Il n'y a aucune date indiquée, seulement un prix minimum de vente. Je ne sais pas si y a un délai pour le faire.
Ce qui est sûre c'est que je n'y vivrai plus. Ce n'est pas possible par rapport à mon travail, mais je pense aussi que c'est nécessaire pour moi pour un jour avancer (je n'en suis pas encore là). S'il n'y avait pas l'école, la reprise du travail ou si je n'étais pas aussi loin de mon travail, je ne partirai pas si vite de la maison. On envisageait, au plus tard lorsque les enfants seraient partis de la maison et qu'on serait à la retraite, de partir. Sachant que nous faisions de la route l'un et l'autre, on savait aussi que nous n'aurions pas pu le faire tous les deux pendant des dizaines d'années et que nous aurions peut-être bougé en fonction du travail. Et puis de temps en temps il me disait qu'il nous voyait bien habiter la même commune que mes parents. Il m'en avait d'ailleurs parlé l'été dernier, ainsi qu'à un collègue, la volonté n'était donc pas de forcément vivre toute notre vie dans cette maison. Par contre, si nous étions partis, je ne sais pas ce que nous aurions fait de la maison.
En l'écrivant, je me rends compte que je parle d'un éventuel futur que NOUS aurions eu, qui ne sera donc jamais. C'est peut être la réponse à mes doutes. C'est MOI seule qui doit faire les choix maintenant et pas automatiquement en fonction de ce que nous aurions fait / voulu ou de ce qu'il aurait fait / voulu. Passer du NOUS au JE n'est pas si facile...

C'est exactement ce que je pense par rapport au juge des tutelles. 2 parents, même séparés peuvent faire ce qu'ils veulent de l'argent de leurs enfants mais quand il n'y a plus qu'un parent, il faut le surveiller. Je suppose que c'est comme tout, on paie aujourd'hui les abus de d'autres,
Le notaire m'a donné que très peu d'informations, c'est pour cela que je pensais à demander à rencontrer le juge.

Et bien sûr on fait ce qu'on peut. On continue, c'est déjà beaucoup.

Merci beaucoup pour ton soutien et tes infos.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 30 Avril 2018 à 14:54:52
il y a des périodes où je pense on doit agir égoïstement si je peux me permettre l'expression. On ne peut plus lui demander son avis pour certaines choses comme le choix de partir, de déco... on a pas le choix et on y fait face.

nos défunts voulaient le meilleur pour nous. Ils nous faisaient confiance et je ne pense pas que la mort arrête cette confiance. Ils veillent sur nous .

J'ai été abasourdie quand j'ai vu que ma fille serait sous tutelle. EN plus du décès de David c'était un autre pavé qui me tombait dessus. La personne que j'ai eu au téléphone m'a dit que c'était pour protéger les héritages reçus des enfants par leur parent décédé, il y a eu beaucoup trop d'abus auparavant du coup une loi  les protège.   Sur le coup de l'émotion j'avoue que je l'avais très mal pris.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 03 Mai 2018 à 01:58:56
Oui, on ne peut plus lui demander... Je suis seule maintenant, et la maison ce n'est "que du matériel", ça ne change rien à l'amour que je lui porte. C'est un projet que nous avions à 2 et qui ne pourra donc pas être achevé puisque je ne seule.

Le deuil fait souffrir au quotidien, mais j'ai l'impression d'avoir encore plus mal pour lui, pour tout ce dont il s'est privé, et pour les enfants aussi. Pour les filles qui ne le verront plus, pour mon petit garçon qui n'aura pas la chance de le voir. Il n'aura même pas une photo avec son papa. Ça me bouffe. Je n'ai pas fait une famille pour que ça finisse comme ça, mes pauvres enfants.

La nuit dernière j'ai rêvé de lui et c'était trop court (mon bébé s'est réveillé à ce moment là), mais tellement agréable. Ça m'a ressourcé pour la journée. Nous (famille et amis) étions assis dans une pièce et nous discutions de lui, de son décès et des éventuelles causes. Puis il est arrivé, il est venu vers moi, il était si beau. Je ne me souviens plus assez bien, mais je me demande s'il ne portait pas la tenue que je lui avait choisis lors des obsèques. Bref, il est entré dans cette pièce et est aussitôt venu vers moi. Il m'a pris dans les bras, m'a serré contre lui (que du bonheur de ressentir cela, même si ce n'est "que"  un rêve) et m'a dit "pardonne moi". Et on s'est serré encore plus fort. Je crois lui avoir dit je t'aime, et mon fils m'a réveillé. J'ai ressenti un bien-être indescriptible en me réveillant. Dois-je le prendre pour un signe ? J'aimerais bien en faire d'autres rêves de ce genre, c'est toujours ça...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 03 Mai 2018 à 07:07:05
EMI si cela fait sens pour toi pourquoi pas ?
Un signe parle à celui à qui il est destiné et si cela t'apaise c'est un plus
Affectueusement
(As tu reçu mon mail ?)
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: vortex le 03 Mai 2018 à 12:50:38
Si pour toi il s'agit d'un signe  prend le comme tel :) à défaut d'avoir une certitude sur les aspects mystérieux de notre monde, rêvons, imaginons, supposons.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 04 Mai 2018 à 03:43:54
Merci Qiguan et Vortex.
Je suis tellement "novice" dans tout ce qui est l'au-delà, les signes... J'ai un peu peur de passer pour une folle.
Plus les mois défilent et plus l'envie de voir un medium grandit. Dans quelques temps j'essaierai je pense.

Qiguan : j'ai bien reçu ton mail, je n'avais pas compris que c'était toi
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: nathT le 04 Mai 2018 à 12:41:58
Bonjour Emi,

J 'ai déjà témoigné sur le thème 'y a t'il des signes?'
Je ne sais pas .
Ce que je ressens est la douceur des rêves, la sensation de la présence de mon compagnon disparu ....
Cela me fait beaucoup de bien ....

Très belle et douce expérience pour toi

Nath
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 04 Mai 2018 à 18:11:54
merci pour tes renseignements emi.

Il faut vraiment que je m'y remette dans ces fichus papiers.

J'ai eu je pense ( c'est comme ça que je l'interprète en tout cas) des signes de lui. Je n'avais plus refait de rêve avec lui depuis quelques mois et là! hop j'ai plus ou moins refais notre rencontre, tournée d'une façon différente mais je le cherchais. Il m'a même parlé. J'étais comme toi plus sereine.

Je ne cache pas que j'ai une visite pour un appartement la semaine prochaine ( la 1ere depuis bientôt 7 mois qu'il n'est plus là) et je me pose déjà la question " est ce que ça lui aurait plu?" c'est totalement inconscient mais il sera toujours à mes côtés peu importe où j'irais

bien à toi.
J'espère que ton fils va mieux

Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 09 Mai 2018 à 23:09:43
Ce que je ressens est la douceur des rêves, la sensation de la présence de mon compagnon disparu ....
Cela me fait beaucoup de bien ....

Je rêve de lui de temps en temps mais je ne me souviens pas toujours de ce qui s'est passé. La plupart du temps, je sais qu'il faisait partie de mon rêve, mais c'est tout. Par contre il y a 2 jours, nouveau rêve de lui avec quelques souvenirs. Je me souviens juste qu'il venait me parler et me disait "si j'avais su ce que ça entraînerait, ce qui arriverait ensuite..." (je ne me rappelle plus des mots exacts mais c'était ça le sens de ce qu'il m'a dit). Chaque fois que je rêve de lui, la journée est plus douce. Et ces 2 derniers rêves, qu'ils soient des signes de lui (je l'espère) ou que ce soit mon subconscient, me font du bien au milieu de cette souffrance.  Ils confirment (même si je n'en ai pas vraiment besoin, je le sais) qu'il ne voulait pas nous quitter et nous faire du mal.

J 'ai déjà témoigné sur le thème 'y a t'il des signes?'
Je ne crois pas avoir encore lu ton témoignage, mais j'essaie de lire ce thème là dès que j'ai du temps libre.

J'ai eu je pense ( c'est comme ça que je l'interprète en tout cas) des signes de lui. Je n'avais plus refait de rêve avec lui depuis quelques mois et là! hop j'ai plus ou moins refais notre rencontre, tournée d'une façon différente mais je le cherchais. Il m'a même parlé. J'étais comme toi plus sereine.
Ces rêves sont un réel réconfort et nous rassurent. Ca fait comme s'il était encore là, comme si on vivait et partageait encore des choses ensemble. C'est une "preuve" que je ne l'oublie pas.
Ces derniers jours j'ai repensé à un rêve ou plutôt un cauchemar que je faisais de temps en temps, et depuis des années, lorsqu'il était en vie (ça me fait mal de dire "en vie"...) et surtout pendant mes grossesses (pourquoi plus à ces périodes là ? Je ne sais pas). Je me voyais au même âge mais sans qu'on ne ce soit jamais rencontrés, donc toujours célibataire et sans nos enfants. Chaque fois, j'avais le cœur qui palpitait au réveil. Je lui racontais et il me disait "mais non c'est juste un rêve".  C'est sans doute bête, mais aujourd'hui je me dis, est ce que ça n'était pas une alerte ? Un signe du "destin" ou autre ? J'ai eu la chance de le connaître et de partager 7 ans de bonheur avec lui et d'avoir 3 beaux enfants, mais maintenant je me retrouve bien seule, comme dans ce cauchemar.

" est ce que ça lui aurait plu?" c'est totalement inconscient mais il sera toujours à mes côtés peu importe où j'irais
Ils sont avec nous en continu. Pour la moindre chose je me dis "qu'est ce qu'il aurait fait ? Qu'est ce qu'il aurait dit ?..." D'avance, lorsqu'on est en couple, on pense presque tout le temps à notre conjoint indirectement, dans chaque décision on le prend en compte lui et/ou les enfants. Alors maintenant qu'il n'est plus là c'est pire. On ne veut pas le lâcher, il fait parti de nous. On l'aime à tout jamais...

Chimene : mon fils va de mieux en mieux depuis une semaine. Le sommeil est meilleur pour nous 2, il peut maintenant dormir dans son lit et espace les biberons la nuit.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: July14 le 10 Mai 2018 à 00:22:38
Bonjour à tous,

C avec tristesse que j'ai lu ton histoire, 29 ans malheureusement mon conjoint ma quitter enceinte de 4mois..  alors oui un bébé c magique, mes sa renvois aussi le manque de mon amoureux au quotidien.
oui tu as droit à des aides et encore aujourd'hui en ayant repris le travail j'en bénéficie...
affectueusement.

Désolé pour les fautes d'orthographes!
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 10 Mai 2018 à 16:17:53
emi: très contente pour toi et pour ton fils que cela aille mieux et qu'il dorme. je me souviens ( on était encore à 2 à ce moment là) comme les nuits étaient dures et avoir du mal à soulager notre fille était difficile pour nous .

Je t'envoie plein de courage

Affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 10 Mai 2018 à 22:30:39
  Emi, je pense que ton rêve peut très bien être un signe en effet  :-* j'en ai eu quelques-uns-je ne me souvient pas de tous, mais il y en a deux qui restent gravés dans ma mémoire, l'un en début de deuil, l'autre très récemment. Dans les deux, mon compagnon ètait tel que je me le rappelle de son vivant, quand il était en pleine santé. IL avait l'air heureux, et avait un comportement aimant et doux avec moi. Quand c'est aussi clair, aussi net, et qu'on se sens apaisé, comme régènèré réveil, même après avoir réalisé que ce n'était "qu'un rêve" (ça pourrait avoir l'effet inverse...) c'est qu'il peux s'agir de signes de leur part.
  Quoiqu'il en soit, je suis heureuse que ça t'ai fait du bien.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 11 Mai 2018 à 23:23:59
Stana: oui ces rêves m'ont fait du bien. Ils m'ont donné un coup de main pour passer cette période des 6 mois du mieux possible. Et je dois dire que je pensais retomber encore plus bas. C'est peut-être parce que je suis bien occupée avec les enfants. C'était encore les vacances cette semaine et je n'ai pas eu beaucoup de temps à moi et donc pour penser. Lundi, la rentrée scolaire, j'aurai un peu plus de temps ... Ce sera peut-être le contre coup ? Je ne vais pas trop y penser, on verra au moment venu.

Je ne sais pas trop ce que je dois croire/penser des signes, et de l'après mort en fait. Je commence seulement à m'y intéresser et je vois qu'il y a tellement de versions, croyances, suppositions. Difficile de se faire une opinion...
Pourtant j'ai envie de croire que la mort n'est pas une fin, et que la communication est possible avec nos amours.
Et je pense justement avoir eu un au signe que ces rêves.
Sur un autre fil, j'ai parlé d'une lettre que j'ai faite et envoyée aux parents de mon Amour. Entre le jour où je me suis décidé à l'écrire et le jour où je l'ai envoyée, 3 oiseaux jaunes et bleus ont frappé quotidiennement dans les vitres. Ils pouvaient passer des heures  à taper dans la fenêtre de la pièce où je me trouvais. Ils partaient lorsqu'il pleuvait et revenaient ensuite. Ils ne sont plus réapparu à partir du moment où j'ai envoyé cette lettre. Drôle de coïncidence...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 12 Mai 2018 à 20:52:24
Un nouveau samedi soir à ne rien faire, sans échange sur nos envies et nos projets, sur les vacances d'été que l'on serait sûrement en train de programmer.
J'ai beau essayer de ne pas penser à ce qu'on aurait fait,ce qu'on ferait s'il était là, ça revient malgré tout. Ça fait un peu moins mal qu'au début, une sorte d'habitude qui s'installe peut être.
Je n'ai pas envie de faire grand chose, seule avec mes 3 loulous. Alors c'est grignotage sur le canapé devant un dessin animé. Au moins les filles apprécient cette soirée...
Et en même temps ça me bouffe de ne rien faire, de ne pas être dans la vraie vie comme tout le monde. Les autres sont contents d'être en weekend et en profitent pour sortir, inviter du monde, bricoler... Et nous, on est "à part", le temps ne défile pas de la même façon.  Lundi les filles reprennent l'école. Un nouveau rythme à reprendre, ça me fera sans doute du bien, je me sentirai un peu plus comme les autres.

Mardi je vais à mon travail présenter mon fils. J'avoue que j'ai hâte. D'abord parce que c'est un moment de joie, mais aussi parce que je vais passer du temps avec les collègues qui m'ont tant soutenus bien que pas à côté. J'ai été énormément surprise de tous leurs gestes de sympathie. Je ne pensais pas que je puisse toucher autant de monde. J'ai conscience que la circonstance du décès fait que cela marque énormément, mais je réalise aussi que je suis appréciée là bas. Et qu'est ce que ça fait du bien de le savoir ! Et puis j'en profiterai pour discuter de mon éventuelle reprise après l'été. Je n'ai aucune idée de ce que je vais faire ou non, mais déjà je saurai ce qui est possible. J'espère  que  ça pourra m'aider à envisager l'avenir.
Et pourtant, avoir des projets aide à aller de l'avant mais lorsqu'ils sont anéantis, que c'est dur à vivre...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: vortex le 13 Mai 2018 à 00:32:58
C'est un grand bonheur que de se savoir apprécié :) Surtout dans ces moments-là difficiles, être conscient qu'il y a des gens qui nous apprécient est un bonus non-négligeable pour tenir.

Et qu'est-ce que je te comprends lorsque tu parles que les projets que tu as ne te motivent pas à présent, c'est le cas, j'imagine de bon nombre d'endeuiller. Nous sommes tous plus ou moins focalisés sur la perte que nous venons de vivre il y a plus ou moins longtemps, au point qu'il est difficile (pendant un temps) d'entrevoir un avenir, mais j'ose espérer que cela va revenir et que nous allons advenir à état d'esprit qui nous permettra à nouveau d'avoir envie de se lancer dans des projets.

En tout cas, je te comprends, moi qui étais un très grand anxieux de l'avenir, depuis le décès de ma maman(cela fait deux mois.), je vis au jour le jour. Sans me soucier de ce dont il adviendra de ma personne à l'avenir. Je pense qu'il le faut le temps que la souffrance s’apparaisse.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 13 Mai 2018 à 22:12:51
  Oui, être bien entouré en de telles circonstances met toujours du baume au cœur, même durant les pires moments. De la part de personnes sensibles, sincères, humaines, c'est un don précieux, je suis bien placée pour le savoir. On se sens moins seules avec notre douleur, on sais que d'autres compatissent, comprennent que nous souffrons beaucoup, ne cherchent pas à minimiser ce que nous èprouvons, vivons, on se sens èpaulé, et si ces personnes trouvent les bons mots, ça réchauffe le cœur, même un peu, même furtivement...
  Et j'espère que ce moment passé avec tes collègues-et ta fille-sera aussi réconfortants que possible. Un petit moment de mieux-être de temps en temps permet de souffler.
 :-*
 
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 14 Mai 2018 à 15:17:16
comme on dit c'est dans les moments difficiles qu'on voit les personnes sur qui on veut compter

eh bien je peux le confirmer! certaines personnes sont vite passées à autre chose, d'autre sont encore là aujourd'hui pour me soutenir

Ce qui m'a le plus surpris c'est mon cousin ( avec qui c'était très froid depuis quelques années). lors du décès de David pas de condoléances, pas venu à l'enterrement, pas une seule parole rien! et là ils en parlent avec ma marraine il dit qu'il en veut à David de ne pas avoir été responsable et du coup de nous avoir abandonnées toutes les 2. Je ne sais comment interpréter cette réaction.

J'en ai "longtemps " voulu à David pour ne pas avoir pris son traitement mais une personne m'a ouvert les yeux en me disant qu'il ne pensait pas que ça pourrait aller jusque là, du coup je lui ai pardonné
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 14 Mai 2018 à 16:21:08
Pourquoi punir les autres de compassion car on est en colère contre le défunt ?
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 14 Mai 2018 à 20:35:35
  Peut-être que ton cousin ne sais pas que David pensait sincèrement qu'il n'y avait pas de risque dans ce sens...ou alors il ne veux pas le savoir, pour lui, "les faits", c'est ce qu'il voit ou croit voire. Mais cette absence à l'enterrement-et, peut-être plus encore, l'absence de condoléances me choque. Même s'il en veux à David, il aurait pus avoir ne serait-ce qu'un petit geste envers toi, c'est à toi que ça aurait fait du bien, tu y a bien droit avec cette terrible èpreuve qui te frappe  >:( vraiment, j'ai du mal à comprendre les gens.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Colettepablo le 14 Mai 2018 à 21:25:26
Bonsoir emi
Je suis veuve depuis 4 ans
Je te comprends tout à fait le pere de mes enfants est décédé d'un cancer de l'oesophage en un mois je n'ai pas eu le temps de lui dire au revoir car j'étais chez moi avec les enfants c'est dur et je j'ai toujours en tête mais rassure toi avec le temps ka douleur est moins forte et on s'autorise à vivre des moments de joies.
Viens me parler autant de fois que tu en éprouvé le besoin du même si tu veux échanger nos numéros.
Mes enfants ont 8 et 5 ans 1/2
Bon courage lucie
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 15 Mai 2018 à 18:05:52
Stana: d'un côté ça m'affecte , de l'autre je m'en moque royalement. J'ai d'autres choses à penser et je suis bien contente de ne rien lui devoir. Il peut penser ce qu'il veut , ce n'est pas moi qui irais vers lui ( hum... quoique j'ai  tendu une perche en l'invitant à l'anniversaire de ma fille, j'attends toujours la réponse de sa part) je trouve que c'est de la mauvaise foi.

ne serait ce qu'une carte de condoléances  ou me dire un petit mot quand on s'est revus en novembre mais rien. elle est belle la famille!
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 15 Mai 2018 à 20:21:03
  Oui voilà, une petite carte, une ou deux phrases de condoléances, mais enfin, quelque chose, quoi! Je te comprends. Aux alentours de l'enterrement de Pierre, je n'ai eu que deux cartes de condoléances, l'une de la part des membres d'une association où on allait tous les deux, l'autre d'un ami commun, quelqu'un de très bien, de très sensible, heureusement qu'il existe. J'ai été profondément décue et peinée que tans de personnes qui disaient apprècier Pierre n'ai pas eu le moindre geste...certains ont du coup montré leur vrai visage. Mais les paroles de réconfort d'autres personnes m'ont fait chaud au cœur, en dépit du traumatisme.
  Si ton cousin vient à l'anniversaire de ta fille, peut-être que vous pourrez en parler, exprimer votre point de vue, ce que vous avez ressentis.
   
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 15 Mai 2018 à 21:44:29
Oh, je viens peut-être d'avoir un signe...
J'étais sur un site à regarder des idées d'aménagement de chambre car je crois qu'il faudra que je fasse quelques changements pour que mon cerveau arrête d'attendre qu'il vienne se coucher à côté de moi...
Bref, je lisais un article puis à la fin, sous les photos je vois "~ Julien" et c'est le prénom de mon Amour ! Alors, oui c'est sûrement aussi celui de la personne qui a écrit l'article, mais mon cœur a fait un bon en le voyant !

Mon Amour je t'aime fort !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 15 Mai 2018 à 22:37:50
Oui, c'est troublant^^je suis contente pour toi.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 16 Mai 2018 à 12:06:20
un "signe" ne parle qu'à la personne à qui il est destiné (en règle générale sauf gros signe)  :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 18 Mai 2018 à 12:57:19
Rdv ce matin chez le médecin pour ma fille aînée pour demander un suivi psy... Et voilà, ça commence...
La cantine m'a alertée hier, elle a dit "je veux mourir, je veux retrouver mon papa qui est mort"...
J'ai vraiment peur que ça se reproduise. Je veux tout faire pour que mes enfants aient le goût de la vie et comprennent que l'on peut "se relever", mais que c'est dur avec cette souffrance qui nous suit!
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 18 Mai 2018 à 13:01:45
Oh Emi,
c'est si difficile,
Je t'envoie toutes mes pensées positives, et tout mon soutien
Tu as vite réagi pour ta puce, sa maman  est là pour elle.
Je t'embrasse bien fort
Mononoké
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 18 Mai 2018 à 16:05:05
Si des pensées de force peuvent venir à toi alors je t'en envoie
Affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 22 Mai 2018 à 22:21:14
Mon Amour,
Une journée pleine d'émotions vient de s'écouler. Je suis allée au tribunal suite à ma demande de reconnaissance de paternité pour notre fils. J'étais avec 3 des nombreux témoins qui ont fait une attestation pour pousser ma demande, pour toi en fait...
Nous avons été interrogé par le juge qui a été très humain. C'est agréable d'être reçu par des gens comme ça.
Verdict: ton fils portera bien ton nom ! Je suis fière de cette reconnaissance ! C'est un petit soulagement même si ça ne te ramènera pas.
Je t'aime mon Amour. Tu ne peux pas imaginer à quel point point tu nous manques...

A vous, membres ou simples lecteurs du forum, je reviendrai quand j'aurais plus de temps pour expliquer plus en détail ma démarche pour la demande de reconnaissance de paternité. Ça pourra, malheureusement, servir à quelqu'un...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 23 Mai 2018 à 12:39:37
emi,

je suis contente que voir ta demande a été reconnue. tu dois être soulagée. je suis sûre qu'il est rassuré pour toi

amicalement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mononoké le 23 Mai 2018 à 13:13:58
Emi,
J'imagine comme ça a du être un moment éprouvant
C'est merveilleux que votre petit bout porte son nom
Bien affectueusement
Mononoké

Effectivement ton témoignage  pourra aider des personnes dans ta situation
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 06 Juin 2018 à 22:23:07
6 novembre- 6 juin... 7 mois que tu n'es plus là. 7 mois sans toi, sans tout de toi que j'aime. Jamais je n'aurais pensé devoir vivre ça un jour et jamais je n'aurais cru pouvoir tenir autant de temps sans toi. Et pourtant... les jours passent et se suivent. La semaine est rythmée par l'école et  notre bébé et le week-end on bouge dès que possible. En ce moment (peut être que ce n'est qu'un passage), j'ai besoin de bouger, de voir du monde, d'avoir des conversations d'adultes et aussi de parler de toi. Car tout de toi me manque. Même tes ronflements, tes chaussures à traîner, ton côté bordélique, tout ce pourquoi je pouvais râler avant,. J'aimerai tant tout retrouver et savourer chaque instant comme il se doit. On est passé à côté de tellement de choses, on n'appréciait pas assez la vie. Pourtant ce n'est pas faute de l'avoir dit à plusieurs reprises qu'il ne fallait pas attendre pour être heureux. Mais je m' aperçois aujourd'hui que même en le disant je ne mesurais pas la fragilité de la vie. Aujourd'hui, on la subit sans toi.
Et toi, tu ne peux plus apprécier cette vie et tout le bonheur que tu méritais d'avoir. Toi qui te souciais tant des autres, tu t'es laissé envahir par des événements de ton passé qui n'avaient pas été pris en compte comme il se doit à l'époque. J'ai mal pour toi et tout ce dont tu t'es privé sans le vouloir réellement.
Je sais que tu n'as rien choisi, que tu as été à la fois poussé et attiré par des forces que tu n'as pas pu maîtriser, que tu étais comme "possédé", mais ça ne m'enlève pas de douleur de le savoir. Ça rassure juste un peu sur le fait que tu ne voulais pas nous quitter. 
Depuis ton départ, les filles sont beaucoup plus dures entre elles. Elles se parlent mal et se tapent. Elles jouent aussi ensemble, mais avant, il n'y avait pas cette agressivité verbale et physique. J'espère que cela ne va pas durer, qu'elles s'entendront bien ensemble et qu'elles pourront compter l'une sur l'autre. Avec moi, c'est disproportionné. Soit elles sont d'accord avec moi et je suis "la meilleure des mamans", soit elles sont e' désaccord total, me font des grimaces voirie me tapent en me disant "t'es chian..". Dur à encaisser tout ça. Heureusement on a de supers bons amis, et j'ai une famille formidable. Sans eux, je ne sais pas comment je serai aujourd'hui.

Je t'aime Amour ! J'essaie de faire au mieux pour toi, pour ne pas te décevoir...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 06 Juin 2018 à 22:49:19
Citer
On est passé à côté de tellement de choses, on n'appréciait pas assez la vie. Pourtant ce n'est pas faute de l'avoir dit à plusieurs reprises qu'il ne fallait pas attendre pour être heureux. Mais je m' aperçois aujourd'hui que même en le disant je ne mesurais pas la fragilité de la vie.
si vrai

tendresse à toi et tes filles
tu peux peut être ? tenter de  leur parler avec des livres de communication non violente cela peut les aider à canaliser en dehors d'elles leur violence ... qui vient du deuil ...  :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: lololita le 06 Juin 2018 à 22:50:46
Emi,
Ton récit est tellement touchant,ce que tu dois vivre tellement difficile,il t'en faut du courage pour surmonter tout ça !
C'est bien de prendre du temps pour sortir,voir du monde, mais n'oublie jamais de prendre soin de toi,c'est important.

Mon amour aussi a eu un passé difficile ,c'est lui qui l'a tué, on en a conclu que l'amour ne peut pas tout résoudre, mais que c'est injuste !!

Je ne peut t'apporter qu'un peu de douceur et t'insulfer un peu courage,j'aimerai tellement pouvoir faire d'avantage !

Bien à toi Emi et à tes enfants
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Céline19 le 15 Juin 2018 à 16:59:20
Bonjour Emi,

Toute nouvelle sur ce forum, je viens de lire ton fil de discussion en entier suite aux conseils de Qiguan. Tu es très courageuse, comme toutes les personnes qui témoignent sur ce forum je pense.

J'ai perdu mon amour, Emilien, il y aura bientôt 4 mois, d'une mort brutale et inexpliquée, en pleine nuit. J'attends notre petit garçon. L'accouchement est prévu début Août. Et j'ai peur. Je n'ai créé aucun lien avec ce bébé. Toute ma grossesse, je n'ai fait que pleurer et être angoissée. J'ai très peur que ça n'ait impacté le bébé. Et j'ai peur de la naissance, qu'il lui ressemble et que je ne survive pas à cette rencontre qui me rappellera sans cesse son papa. c'est une vraie angoisse. j'ai peur de pleurer non stop. Pour moi, je ne vois pas ça comme un événement joyeux mais comme le fait que je vais encore plus cruellement ressentir le manque d'Emilien.

Je sais que chaque histoire est différente et chaque deuil est vécu différemment mais j'ai l'impression d'une certaine similitude dans nos parcours de "veuves" (car même si nous n'étions pas mariés, je me considère comme veuve). 

Pourrais-tu me dire comment tu as vécu cette naissance ? (si cela ne t'ai pas trop difficile).

Ton exemple me rassure et me montre qu'on peut y arriver. Rien que pour ça, je te remercie de ton témoignage.

Avec toute mon amitié et mon soutien, pour toi, tes filles et ton petit garçon.

Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 15 Juin 2018 à 20:20:49
  Le deuil est traumatisant pour tous les proches, et les enfants l'expriment à leur manière-comme nous-même passons par des émotions contradictoires, qui alternent, et que nous gérons comme nous pouvons. Même quand on est adulte, c'est très dur de ne pas se laisser submerger, entraîner, dirigé par ce flot d'émotions violentes...ou plus douces, selon les périodes. Nous avons besoin de nous défouler, d'exterioriser d'une manière ou d'une autre, en mettant tout noir sur blanc ou/et par d'autres moyens. J'espère que tes filles et toi trouverez le moyen de vous appuyer les unes sur les autres pour affronter cette terrible perte, de puiser dans votre amour mutuel un peu de force.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 16 Juin 2018 à 01:23:45
Oh Céline, je suis vraiment désolée pour toi...
Il est tard alors je vais être brève ce soir et je te répondrai plus longuement demain.
Juste pour te dire que mon fils ressemble beaucoup à son papa et de plus en plus et j'en suis très fière. La relation que j'ai avec mon fils est beaucoup plus saine que ce que j'ai pu ressentir durant la grossesse. Il est notre rayon de soleil !
Ce ne sera pas facile, mais tu vas y arriver, pour ton fils et pour Emilien...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 16 Juin 2018 à 15:59:34
Bonjour Céline,
comme promis je reviens vers toi...

Mon Amour est parti lorsque j'étais à environ 4 mois de grossesse. Avant ce 6 novembre, mes pensées tournaient quasi en continue autour de ce petit bébé qui grandissait en moi (j'étais en arrêt de travail depuis 15 jours à cause d'hypotension et je n'aurai sûrement pas repris le travail), de notre famille qui allait s'agrandir. 2 jours avant je commençais à chercher des idées pour le faire part (en grand décalage avec mon chéri finalement).
Et ce 6 novembre, tout à basculé....
Sans vraiment réaliser quoi que ce soit, en quelques heures j'ai pensé à ce bébé qui ne verrais jamais son père, à mes filles qui ne le verraient plus, à lui qui n'aura plus ces moments de bonheur auprès de ses enfants, à moi aussi, qui à tout juste 30 ans me retrouvait seule avec bientôt 3 enfants en bas âge, qui allait accoucher seule... et aussi au prénom de mon fils qui est devenu une évidence, et au problème de la reconnaissance de paternité. Tout c'est bousculé dans ma tête et j'ai eu la "chance" (tout le monde ne l'a pas) d'être très bien entourée de ma famille, mes amis, ma sage femme et mon médecin. Et tous sont toujours là pour moi, ils sont formidables.

Il y a ensuite eu les obsèques à préparer et le début des interminables papiers, mais ça tu le connais bien. Une fois les obsèques passés, tout devient plus "calme" et c'est pour moi, à ce moment que je suis arrivée dans la 2ème étape. J'ai commencé à réaliser, à prendre conscience de l'horreur qui venait de nous arriver. Ma sage femme venait tous les jours me voir les 10 premiers jours puis à espacé ses visites à 2 fois par semaine jusqu'à la fin décembre. Elle m'a dit après l'accouchement qu'elle avait très peur que j'accouche 1 mois après car cela était assez fréquent après un choc émotionnel. J'avais perdu 2kg et demi en une petite quinzaine de jours, pourtant j'arrivai quand même à manger. Je suppose que tout le corps a été secoué et ne fonctionnait plus normalement.
10 jours après le décès, j'ai passé la 2ème échographie, à la date que nous avions fixé tous les deux afin qu'il puisse être présent. Et là ce fut très dur ! J'étais accompagné de ma maman. Rien que d'arriver dans l'hôpital, je pleurais. Et mes larmes ont coulées tout le rdv. Par contre j'ai été très rassurée de savoir que mon bébé se portait bien.

Au départ j'avais demandé à ma maman de m'accompagner à l'accouchement et au fil des semaines je commençais à changer d'avis. Et c'est lors de l' écho de contrôle fin décembre, que la volonté (car ce n'est pas une envie) d'accoucher seule s'est confirmée. J'avais aussi pensé à un déclanchement afin de programmer mon départ et mon retour, mon absence pour les filles.. Et finalement je suis là aussi revenue sur ma demande. Je me suis dit que c'était mon fils qui allait décider, qu'il avait déjà été assez traumatisé comme ça (ça peut paraître bizarre, mais c'est ce que je ressentais).
Du jour du décès à environ 2 mois avant la naissance (en gros pendant 3 mois), je n'ai quasiment pas pensé à mon fils. Mes pensées étaient monopolisées par mon chéri. De temps en temps je m'en rendais compte et ça me rajoutais de la souffrance. Je culpabilisais énormément. Alors j'essayais de lui parler, de m'excuser et de caresser mon ventre en lui disant que j'étais là et qu'on s'en sortirai.
Et les 2 derniers mois, petit à petit mon bébé prenait plus de place dans ma tête. Il prenait aussi plus de place dans mon ventre et n'était pas dans la bonne position aux différents examens;c'est peut être pour ça que j'y pensais plus... Je me suis aussi lancée dans la fabrication des faire part. Ils sont simples, mais je tenais à le faire comme à ses sœurs, pour ne pas le regretter un jour, il avait bien le droit à ça lui aussi. Ce fût dur au départ, mais en les faisant, j'avais l'esprit occupé et je lui parlais.

Je m'arrête là pour le moment, mes enfants m'appellent. Je continuerai plus tard.

Surtout ai confiance en toi et ton petit garçon ! On a des ressources insoupçonnées en soi...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Céline19 le 16 Juin 2018 à 20:57:42
Bonsoir Emi,

Je te remercie d'avoir pris un peu de temps pour me répondre.

Comme toi, dans les heures qui ont suivi le décès j'ai demandé à ma maman d'être là pour l'accouchement mais plus il se rapproche, plus je me dis que je préférerai être seule et vivre cela juste avec Emilien dans ma tête.

Mon gynéco m'avait aussi proposé un déclenchement mais je crois aussi qu'il vaut mieux laisser les choses se faire naturellement, sans brusquer le bébé.

En tout cas, grâce à ton témoignage, je me sens moins seule. Je ne pensais pas pouvoir rencontrer quelqu'un dans une situation proche de la mienne.

Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 16 Juin 2018 à 22:24:35
Non tu n'est pas seule, bien au contraire. On m'a dit à la clinique où j'ai accouché qu'ils ont été confronté à 3 situation comme la notre en moins d'un an. Donc nous sommes plusieurs dans ce cas...

Pour continuer mon vécu jusque là, si ça peut t'aider ou te soulager ne serait-ce qu'un petit peu :
2 mois et demi avant le terme j'ai commencé à préparer ma valise pour la clinique. Ça me permettait de penser aussi à mon bébé et par la même occasion à l'accouchement et à me projeter dans notre vie d'après. Et ensuite j'ai installé son lit et un coin change dans notre chambre. A chaque fois c'était perturbant car douloureux de devoir le faire seule et à la fois, petit à petit, l'envie de voir mon fils revenait et grandissait (un bébé c'est du bonheur malgré tout, malgré l'horreur de la situation autour).
Je ne te cache pas que je pensais accoucher bien plus vite (mon fils est né 1 semaine avant le terme), du coup j'avais abandonné l'idée du déclanchement, mais le dernier mois a été très long. Je ne tenais plus émotionnellement, plus leqs jours passaient et plus j'avais ce besoin de le voir, de voir qu'il allait bien surtout. De pouvoir m'en occuper et le protéger. Car j'avais l'impression de l'avoir oublié et je ne voulais plus de ça. Et ce sentiment que je pourrais mieux le protéger, l'épargner une fois né car il ne ressentirait plus autant toutes mes émotions.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 16 Juin 2018 à 22:43:55
Je préfère couper mes messages au cas où je fais une fausse manip.

Après un contrôle de ma sage femme suite à beaucoup de faux travail, elle m'a envoyé à la clinique pour faire le point et voir pour un éventuel déclanchement car j'étais vraiment mal. J'ai attendu que ma maman vienne récupérer les filles et je suis partie seule à la clinique. Ça m'a rassurée de savoir que les filles étaient gérées et que je puisse y aller tranquillement même si je disais "tant pis si ce sont les pompiers qui m'emmènent". En fait je préférais y aller de moi même, et à défaut (en cas de travail bien sûr je n'aurai pas pris de risque) que ce soit quelqu'un que je ne connais pas qui m'y emmène. Je ne voulais pas qu'il y ait quelqu'un près de moi. Cette place n'était que pour mon chéri. Entrer dans la salle de naissance fût très douloureux. Je regardais le fauteuil où "il aurait dû s'asseoir", je nous revoyais aux accouchements de nos filles aînées... La sage femme qui s'est occupée de moi à été super. Présente pour moi, mais sans en faire trop. Le personnel de la clinique avait été mis au courant de la situation et que je voulais être seule. J'ai beaucoup parlé à mon fils pendant le travail et pensé à son papa. Je lui demandais de nous aider, de veiller sur nous. Car j'espère qu'il était là avec nous, qu'il y a un après et qu'il ait tout vu.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 16 Juin 2018 à 22:56:02
Finalement avec la douleur des contractions, je n'ai pas autant pensé que je l'aurais cru. J'étais "occupée" à autre chose. Après la péridurale, ça a été rapide donc pas trop le temps de cogiter.
Quand mon bébé est né, j'ai beaucoup pleuré mais là encore tout se mélangeait. De la tristesse c'est sur, mais tout de même beaucoup de joie de voir ce petit bout en pleine forme et quelque part un énorme soulagement. Une étape de passée,  j'ai réussi à aller au bout de la grossesse et à mettre au monde ce beau bébé. J'ai tout de suite remarqué des ressemblances avec son papa et j'en étais très contente. Il m'a laissé un beau cadeau et il aurait été si fier de lui, si fier de voir ces ressemblances !

Je vais me coucher Céline, mais je terminerait à un autre moment.
Garde espoir ! Ça va aller. Tout l'amour que vous vous portez, va t'aider à mettre ce beau bébé au monde. Ce lien entre ton fils et toi, il est bien là, même si tu ne le vois pas.

Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mircea le 17 Juin 2018 à 09:46:29
C'est avec beaucoup, beaucoup d'émotions que je lis l'ensemble de ton fil ! Quel chemin parcouru en si peu de temps ! La souffrance se mêle au bonheur quand tu parles de ton bébé .....
Je suis épatée par la force, le courage qu'ont bien des parents endeuillés et qui s'occupent admirablement bien de leurs jeunes enfants comme toi, Chimène, Maniaclik, Mononoké et tant d'autres.

je t'envoie plein de tendresse Emi
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 17 Juin 2018 à 15:19:26
Merci beaucoup ! Je ne suis pas sur que ce soit du courage, peut être l'instinct de survie et l'amour pour mes enfants, mes proches et pour mon chéri aussi qui me poussent. Pourtant chaque jour je craque. Pas forcément des pleurs, ce sont aussi des cris sur mes filles. Je déteste ça mais elles demandent beaucoup, vu leur âge et la situation c'est normal je le sais, mais c'est quand même très lourd. Mon aînée qui a 5 ans et demi cherchent à s'affirmer et ma deuxième a du mal à trouver sa place. Tout doucement, j'essaie d'intégrer que je ne peux pas tout faire, tout gérer donc il y a pas mal de laisser aller avec les filles et à la maison. Tant pis, ce n'est pas le plus important.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 17 Juin 2018 à 15:50:58
Je ne sais pas si tu veux tout ces détails Céline. Peut être que j'en dis trop ?

Ayant accouché en début d'après midi, j'avais très envie de voir mes filles le jour même. Mes parents sont donc rapidement venus avec elles. Je n'étais pas encore arrivée dans ma chambre, alors la sage femme à proposé de les faire entrer dans la salle de naissance. Ça m'a fait du bien de les voir.
Retour dans la chambre, mes parents sont restés un peu. Quand ils sont partis, c'était un peu trop calme alors je me suis décidée à envoyer un SMS pour annoncer l'arrivée de notre fils. J'ai reçu tellement de retour que ça m'a un peu occupée l'esprit. Et je ne lachais plus mon fils, je le gardais constamment dans les bras le temps du séjour à la clinique. Je pouvais enfin lui faire des bisous, le cajoler. Mon fils est notre rayon de soleil depuis sa naissance. Il m'aide beaucoup à traverser les moments difficiles.
Par contre, le retour à la maison fut dur. Les émotions sont retombées. Se retrouver seule au lieu de partager ces moments magiques. Je pleurais encore plus pendant les 15 premiers jours. Et puis la vie continue autour, mes enfants et surtout ce petit bébé ont besoin de moi, le quotidien est rythmé en fonction d'eux.

Aviez vous fait la reconnaissance anticipée de paternité ?
Car je devais expliquer ma démarche pour faire reconnaître la filiation mais j'avais perdu mon long message avant de l'envoyer, et je n'ai pas pris le temps de le refaire.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Céline19 le 17 Juin 2018 à 17:58:53
Je te remercie pour tous ces détails justement qui me rassurent un peu.

Nous n'avions pas fait de reconnaissance anticipée. Quand Emilien est décédé, j'étais à peine enceinte de 3,5 mois et je pensais que c'était trop tôt et surtout je n'aurai jamais imaginé qu'il puisse mourir!

La reconnaissance posthume a été ma principale préoccupation après ça. Pour moi, il était inconcevable que cet enfant ne porte pas son nom et c'est avec beaucoup d'émotion que je suis sortie du bureau du juge avec ce fameux document.

Aujourd'hui, c'est son anniversaire. Ce matin, je suis allée au cimetière avec mes parents et ma sœur. 4 mois après, j'imagine encore qu'il va revenir. Hier, quand la France a gagné contre l'Australie, je l'imaginais en plein service de midi (il était responsable de salle dans un grand hôtel restaurant) avec sa chemise noire, les manches retroussées sur ses avant-bras, discutant avec les clients. Cette image était si nette dans ma tête. Comment de telles choses peuvent se produire et surtout quel est le sens de tout ça...

Je me demande comment tu as géré le retour à la maison avec le bébé et tes enfants et la fatigue? Moi, pour le moment, je suis chez mes parents (je ne pouvais pas retournée tout de suite dans notre maison et surtout dans notre chambre, là où il est décédé) et j'y resterai quelques temps après la naissance, 1 mois ou 2, le temps que je récupère et que je sois prête à franchir le cap du retour dans la maison (car mon état d'esprit a évolué par rapport à ça). Mais là aussi, j'ai peur de ne pas arriver à gérer le bébé et mon grand garçon (qui par chance est un enfant adorable qui m'aide tous les jours à tenir le coup) et ensuite la reprise du boulot.

Je n'ai encore rien préparé pour l'arrivée du bébé. Cette grossesse me pèse tellement. Je suis épuisée et peu à peine marcher. Il me tarde tant que tout soit fini et qu'une nouvelle étape commence.

Mais bon, la psy me dit "un pas devant l'autre, un jour après l'autre". J'essaie d'éviter de me projeter mais c'est difficile.

Une grosse pensée pour toi et tes enfants en ce jour particulier qu'est la fête des papas.



Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 17 Juin 2018 à 22:59:00
Sur le coup ce sont les nerfs qui tiennent. Ça ne peut pas être autrement vu le peu de sommeil depuis ce 6 novembre. Maintenant que mon fils fait ses nuits, ça retombe un peu et dès que la nuit est compliquée (ma 2ème dort avec moi depuis quelques nuits, car ça devenait infernal, je ne pouvais pas la coucher avant 23h 23h30 et en se fachant) je ressens la fatigue intensément, ce qui n'était pas le cas avant.
Sinon je suis seule à la maison par choix mais aussi parce que mes parents sont à 45 km de chez moi. Donc si ma maman vient la journée, elle reste dormir aussi. Elle l'a fait pendant 2 mois après le décès et j'en avais bien besoin, mais ensuite ce n'était plus possible. Il fallait que l'on prenne nos marques alors j'ai souhaité être seule avec mes enfants. Par contre je bougeais presque tous les week-ends. Même si mes parents ne se seraient pas imposés (ils sont formidables)  je voulais gérer ma maison, mes enfants et mon deuil comme je le voulais même si ce n'est pas facile, loin de là. Si bien qu'après la naissance je ne voulais pas encore perturber le semblant d'habitudes et de quotidien que l'on se créait sachant que l'arrivée de bébé allait déjà tout chambouler. Et puis je crois que c'est aussi une question de caractère. J'ai du mal à demander de l'aide (peut être trop d'ailleurs), mais ça a toujours été, dans la vie privée comme dans le travail. Ah et aussi pour moi, aller cbez mes parents me donnait l'impression de régresser. Je ne juge pas du tout le fait que toi tu y sois en disant cela, c'est un juste mon ressenti et je ne saurais pas trop te dire pourquoi, chacun est différent je pense.
Pour ce qui est de la maison, au départ j'avais très peur, surtout le soir et la nuit. Comme c'était l'hiver, il faisait beaucoup nuit... Je fermais à clé la cuisine alors que ça se limite au garage normalement et vérifiais plusieurs fois. J'avais peur d'être seule, peur du moindre bruit, peur de voir des "fantômes"... Alors je laissais ma lampe de chevet allumée. Petit à petit, à force de passer dans chaque pièce, de revenir le dimanche soir après un week-end chez les uns, les autres et surtout après  les uns, les autres, je me suis aperçue que j'avais besoin de nous retrouver seules toutes les 3 mais aussi de retrouver notre maison. C'était notre cadre de vie et donc notre plus grand repère. Tout est bousculé après ce drame alors être dans notre maison nous a rassuré. Et puis, c'est comme s'il était là.
Le mois prochain, on va partir et ce sera très dur.  J'ai obtenu un logement social dans la commune de mes parents et à 15 minutes de mon travail. C'est l'idéal vu la situation, et en plus le voilà libre juste à la fin de l'année scolaire. Je sais que c'est la bonne solution pour moi, pour nous de partir de notre nid douillet. Le nous n'est plus, ou en tout cas plus comme avant alors je ne peux pas continuer dans l'attente inconsciente de son retour. Par contre, si je n'avais pas été aussi loin de mon travail et de ma famille, je ne serai pas parti si vite de la maison.

Ta psy a raison Céline, il faut avancer tout doucement, se laisser porter par la vie qui nous pousse sans qu'on s'en aperçoive et dans ton cas, par la vie que tu as en toi.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 18 Juin 2018 à 13:38:21
il sera utile de bien réaliser que déjà un déménagement est traumatisant
https://www.huffingtonpost.fr/benedicte-regimont/le-demenagement-est-un-choc-emotionnel-mais-pourquoi_b_7554594.html

et donc le deuil en plus ...

 :-* et douceur
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 02 Juillet 2018 à 21:10:07
Céline, je viens aux nouvelles, comment te portes tu ? Et ce bébé, la grossesse ?
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 02 Juillet 2018 à 21:28:05
En ce moment j'enchaîne les week-ends surchargés. Nous n'aurions jamais fait autant de choses s'il était avec nous. Mais notre vie à changée..  C'est très fatiguant d'aller chez les uns, les autres, de préparer les affaires, les ranger, de faire la route, mais en même temps ça me fait du bien et me donne des forces. Je vois les gens qui me font du bien et ça me permet de parler avec des adultes, de conserver une vie sociale.
Samedi, j'étais à des 10 ans de mariage d'un des meilleurs amis de mon Amour. C'était intense pour moi car je n'étais pas au mariage puisque nous n'étions pas ensemble à l'époque, mais mon chéri lui était un des témoins. J'ai été plusieurs fois au bord des larmes (je me suis retenue tant que j'ai pu), et j'ai fini par craquer lorsque l'on m'a demandé ou était mon chéri. La personne qui m'a posé la question ne me connaissait pas et ne pouvait donc pas savoir mais ça a été dur. J'ai répondu très naturellement qu'il était décédé (ça m'a surpris d'ailleurs), mais ensuite les larmes sont venues et j'ai eu du mal à les arrêter. Un peu plus tard, cet homme qui a "fait la boulette", est venu s'excuser. Il m'a dit qu'il connaissait un peu mon chéri et qu'il est persuadé qu'il voudrait que je profite de la vie, que je sois heureuse. Que lui c'est ce qu'il voudrait pour sa femme s'il lui arrivait quelque chose. Bizarrement, ça m'a fait du bien de l'entendre de cette personne. Je crois que le fait que ce soit un homme y joue.
Voilà, je voulais juste partager cela avec vous. Ce n'est pas grand chose mais c'est important pour moi car ça m'a "boostée" pour le reste du week-end. Il suffit parfois de peu pour faire un pas en avant.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Stana le 03 Juillet 2018 à 08:34:10
  Je te comprends Emi  :-* entendre ce genre de paroles peux être très doux lorsqu'elles viennent d'une personne sincère, désinterressée et compatissante. Cette gentillesse gratuite, venant de quelqu'un que pourtant tu ne connaissais pas, a de quoi faire chaud au cœur    :) d'autant plus qu'il connaissais un peu ton amour. Ton état émotionnel se comprends aussi, étant donné que l'un ses meilleurs amis était présent aussi. Quand on  èprouve ces émotions contradictoires, un petit rayon de soleil est toujours bienvenu.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mircea le 03 Juillet 2018 à 22:55:51
oui c'était un beau moment, merci de l'avoir partagé avec nous !  :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Christiti le 04 Juillet 2018 à 09:26:07
Bonjour emi
Je m'appelle Christelle j'ai 32ans et maman de 4 enfants. Je viens de lire un de tes textes. Tu décris exactement la situation telle que je la vie et la ressent aujourd'hui.  Mon mari est décédé le 10mai 2018 (54jours exactement ). il s'est éteins sur notre canapé devant moi. J'avais notre petite dernière âgée de 3mois et demi dans les bras. L'aîné de 13ans aux toilettes(il a fêté ses 13ans 5jours après le décès de son papa) le second a la douche et lavant dernière qui faisait des allé retour de sa chambre au salon avec ses jouets.  J'ai du gérer l'appel aux pompiers faire monter mes enfants chez mes voisins et pratiquer un massage cardiaque.  Il est mort sous mes yeux.ce matin mon second ma dit au réveil qu'il ne pourrait plus faire de câlin a son papa..mes trois grands ont déjà évoqué l'envie d'en finir pour rejoindre leur papa . Ils ont 13/11 et 8ans. J'ai énormément de mal à gérer leur chagrin et le mien. Personne dans mon entourage n'a vécu ce drame donc on me dit de faire attention qu'ils ne jouent pas de la situation pour parfoisêtre difficile avec moi.  Les deux aînés sont des garçons ils entrent dans la pré adolescence...j'aimerais savoir comment tesens tu plusieurs mois après le départ de ton mari .? Les réveils sont ils toujours aussi durs ?
Dans l'attente de te lire a nouveau .
Christelle
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 04 Juillet 2018 à 21:43:23
Dans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
il y a un lien vers des posts rédigés par une maman/enfants ... à lire
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 04 Juillet 2018 à 22:49:53
Merci Stana et Mircea! Ces paroles venant d'une personne neutre et d'un homme surtout, m'ont réconfortée. Comme si c'était mon chéri qui parlait à travers lui.

Christelle,
La mort de ta moitié est très récente, à peine 2 mois... 2 mois trop longs sans lui et à la fois DEJA 2 mois! On ne sait pas comment on tient, mais on le fait quand même. Les jours passent difficilement à ce stade là. En plus, ton chéri est mort sous tes yeux. J'imagine que tu as assisté aux tentatives de réanimation sans pouvoir faire quoi que ce soit. Les conditions ne sont pas les mêmes pour moi, mais je ressens tout de même cet énorme regret de ne pas avoir pu faire quoique ce soit. On aurait tellement voulu les sauver...
Pour les enfants, c'est difficile de ne pas savoir ce qu'ils comprennent exactement. Mes filles n'ont que 2 ans d'écart, mais ne comprennent pas les mêmes choses et c'est compliqué de se mettre à leur niveau et de savoir ce que leur dire. Je fais mon maximum pour les insister à parler et leur dit fréquemment qu'elles peuvent le faire avec d'autres personnes si elles ne veulent rien me dire. Je leur explique (enfin j'essaie) qu'elles ont le droit d'être tristes, en colère, en manque. Je leur dit qu'il les aime et qu'il est fier d'elles. Que moi aussi je suis très triste mais que je suis contente d'être avec elles et que l'on y arrivera ensemble (ce n'est pas évident à dire lorsque l'on a du mal à se projeter, mais je pense que c'est important pour elles d'être optimiste). Je profite aussi d'émissions tv ou de situation dans l'entourage (lorsqu'il y a un décès ou que quelqu'un a perdu un parent) pour leur montrer qu'elles ne sont pas les seules à vivre cela et que ce qu'elles ressentent est normal. A la fois ça me le rappelle aussi. Bref j'essaie de parler au maximum. Je ne veux pas qu'elles refoulent leurs émotions si jeunes.
Malgré ces efforts, car il faut bien le dire, c'est très dur de trouver les mots pour leur parler, mes filles sont très dures entre elles et avec moi. On me dit c'est l'âge, mais je sais très bien qu'il n'y a pas que ça. Le décès, l'arrivée de leur petit frère, le déménagement à venir et tout ce qui découle de ces événements, c'est difficile pour elles. Ça l'est pour nous, donc c'est aussi le cas pour nos enfants. Certes leur insouciance peut les aider, mais elle peut aussi les bloquer car ils ne comprennent pas les choses comme nous. Personnellement, ça me paraît un peu fou que tes enfants puissent "profiter" de la situation. Ils aimeraient mieux avoir leur père auprès d'eux. Je pense plutôt qu'ils souffrent mais ne savent pas forcément l'expliquer donc ça sort d'une manière ou d'une autre. Et toi en tant que maman et en plus seul parent restant, tu te prends tout en pleine face. Ils extériorisent tout sur toi. Ça n'est que mon avis, peut-être vois tu un psy à qui tu pourrais en parler ? Je viens discuter avec quelqu'un qui a perdu brutalement son frère il y a 10 ans. Il est décédé en laissant 2 enfants de 5 et 2 ans et sa femme enceinte. Selon le monsieur avec qui j'ai discuté, les enfants ont été durs avec leur maman dans les premiers temps et ça a fini par s'arranger. Ils sont 3 adorables enfants /ados aujourd'hui.
Pour le sommeil, c'est mieux aujourd'hui. Petit à petit mes phases d sommeil se sont allongées et je mettais de moins en moins de temps à me rendormir entre chaque phase. Vers 2 mois et demi après le décès, j'ai un peu plus intégré que chercher les réponses, refaire des scénario ne le ramènerait pas. Ça m'a un peu aidé pour le sommeil. Je ne m'endors pas de bonne heure car je lis sur ce forum. Je n'écrit pas tous les V jours car l'envie ou la force n'y sont pas forcément, mais je lis chaque soir. C'est très important pour moi et ça m'aide. Je suis fatiguée et je mettrai beaucoup de temps à récupérer, j'en ai conscience. Ce qui m'étonne c'est que l'on puisse tenir avec si peu de sommeil et surtout que je ne sois pas tombée malade, même pas un simple rhume. Peut être lorsque les nerfs lâcheront ?
Enfin, je peux te dire, à bientôt 8 mois, que je vais mieux. Je pense toujours autant à lui, mais plus sereinement. J'essaie de suivre les conseils de d'autres sur ce forum (Stana), en tentant de penser à des souvenirs heureux lorsque les images liées à sa mort et au gouffre qu'il a laissé, me viennent. Je prends petit à petit conscience que plus rien ne sera jamais plus comme avant et que je vais maintenant faire les choix seule. Et que je ne ferai peut-être pas les choses comme on les aurait faites ou comme il aurait voulu les faire. C'était très douloureux pour moi il y a encore peu de temps. J'avais le sentiment de le trahir. Mais là, la trahison s'en va. Je fais mes choix de manière plus sereine, notamment pour la vente future de la maison. On sera mieux ailleurs. Pas mieux que lorsqu'il était avec nous, mais mieux que maintenant. Il n'est plus là, je ne veux plus l'attendre inconsciemment dans cette maison. Le b départ fera très mal je le sais mais j'ai réellement le sentiment que je ne le regretterai pas.
Je l'aimerais à l'infini. Il ne changera jamais et sera toujours l'homme de ma vie. Celui qui m'a apporté tellement de bonheur, qui m'a rendue heureuse. Tout ça je l'ai en moi, ça n'est pas parti avec lui. Je vais souffrir je le sais. Le temps me permettra de m'habituer d'avantage à cette souffrance je l'espère.
Je me dis qu'il faut que je fasse ce que je lui disais de temps en temps ; qu'il ne fallait pas rester dans le passé car on ne peut plus rien y faire (sans l'oublier bien entendu), mais plutôt vivre le présent et aller de l'avant. C'est plus facile à dire qu'à faire mais je vais tenter de l'appliquer en prenant le temps qu'il faudra.
Ici tu as plein de gens qui te comprennent contrairement à ton entourage qui ne sait pas et qui ne peut pas savoir. Je n'hésite pas à dire à mes proches ce que je ressens, en précisant parfois selon la situation, que c'est normal (afin de ne pas leur faire peur).
Je vous envoie plein de douceur à toi et tes enfants !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Christiti le 04 Juillet 2018 à 23:48:17
Bonsoir emi.
Merci pour ta réponse.
Toutes les paroles que tu as eu envers tes filles je les ai aussi eu avec mes enfants.
Les garcons se sont légèrement assagi.
Nous sommes partis tous ensemble voir une psy..mais mon grand ne veut pas y retourner. Je l'ai aussi amener dans une association spécialisée dans le deuil des ados..il ne veut pas y retourner non plus.les professionnels m'ont dit de ne pas le forcer. qu'il en fera la demande lorsqu'il en aura envie. Il interiorise beaucoup (tout comme moi) mais commence petit a petit à me parler plus souvent de son papa.  J'aimerai tellement qu'il parle a quelqu'un d'extérieur.
Pour ma part je pense déménager d'ici la rentrée , en tout cas je l'espère . Il nous est difficile de continuer à vivre ici sans lui.  Nous dormons tous ensemble.  Et reprendre le travail, voir du monde ..avoir une vie sociale car j'ai peur de tourner en rond à la maison même si la petite dernière me demande beaucoup d'attention . Ne travaillant que 3jours /semaines cela coupera cette solitude , ce vide...et je veux montrer à mes enfants malgré tout que je me battrait pour que l'on s'en sorte tous les 5 et que nous sommes une équipe maintenant.
Je n'arrive pas a trouver le sommeil sansprendre un cachet . Pourtant je n'attends qu'une chose le soir m'endormir pour rêver de lui.
Je te souhaite aussi beaucoup de courage pour cette nouvelle vie dans votre futur nouveau chez vous
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 06 Juillet 2018 à 23:02:21
Nouvelle vague pour moi aussi...
Dernier jour de l'année scolaire mais aussi dernier jour pour les filles dans cette école formidable. Une équipe éducative hors du commun qui pousse chaque enfant vers le haut en cultivant les différences. Une ambiance formidable entre les parents d'élèves qui organisent des manifestations auxquelles on appréciait participer. Des classes multi niveaux (3 niveaux par classes) tellement enrichissantes
Mes filles vont perdre tout ça et mon fils n'aura pas la chance de connaître cela. Elles passent d'une petite école conviviale de 75 élèves à une école où ils seront 315.
Moi je vais sûrement perdre de vue beaucoup de personnes de cette école qui m'ont tant apportées. Ce n'est rien comparé à ta disparition mon amour, mais c'est une perte en plus. C'était un repère si important pour nous. J'ai pleuré après avoir déposé et récupéré les filles. Je ne suis certes pas obligée de changer de commune, mais à vrai dire je ne pense pas avoir vraiment le choix. Je suis trop loin de mon travail et de ma famille maintenant. Tu n'es plus là pour me soutenir alors je dois me rapprocher afin de me donner le maximum de chances d'aller mieux. Et si je vais mieux, les enfants seront bien eux aussi.
J'espère que ça se passera bien dans leur nouvelle école à la rentrée...
Je t'aime mon chéri. Tu aurais dû être là avec nous pour lire les appréciations des professeurs et féliciter les filles pour leur passage en MS et CP. Je suis fière d'elles et tu dois aussi l'être je suppose. Tu me manques !

2 cousines viennent d'avoir un bébé. Je suis très contente pour elles et leur famille mais je dois avouer que je ressens une pointe de jalousie. Elles partagent ce bonheur de la naissance avec leur chéri et moi non. Tu n'es pas là pour voir ton fils changer et s'éveiller de jour en jour. Il est beau et te ressemble énormément !

Je t'aime à la folie !!!
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 08 Juillet 2018 à 23:54:53
Premiers cartons faits et partis dans la nouvelle maison. Et normalement déménagement le week-end prochain. C'est dur de voir partir toutes ces choses qui ont une histoire. Je n'ai pas encore trié tes affaires. Je ne sais pas du tout comment je ferai. Mais j'ai encore du temps pour ça, la maison n'est pas encore mise en vente.  Alors chaque chose en son temps. Je ne veux pas regretter d'avoir donné tes affaires, même si je ne pourrais pas tout garder c'est sur.


Comment avez vous fait pour trier ?
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Christiti le 09 Juillet 2018 à 01:37:41
Emy.
Les affaires de mon mari sont encore dans le placard , a leur place habituelle.
J'ai décidé que jeles mettrais dans un carton la veille de mon déménagement.  Je ne veux pas voir notre armoire sans ses affaires. Et ce carton je le garderais pour mes enfants.
Mes garçons ont envie de porter ses affaires quand ils auront grandi..d'ici la peut être ne le voudront-  ils plus mais ils les auront quand même .
Les filles auront sans doute elles aussi envie d'avoir quelques vêtements c'est certains.

Pour le tri, je pense qu'il ne faut pas que tu sois seule.
Bon courage !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Clochette en deuil le 09 Juillet 2018 à 08:25:43
Bonjour Emi,

je te cite :
Les premières semaines je dormais avec la lampe de chevet allumée, j'avais trop peur... Puis au bout d'un moment j'ai réussi à l'éteindre une partie de la nuit et petit à petit à l'éteindre totalement. Par contre je dors toujours de mon côté du lit, je lui laisse sa place comme s'il allait revenir d'un moment à l'autre. Et je dois dire que ça devient un peu dur. Du coup pour le déménagement je vais changer de lit et de matelas. Et peut-être même certains draps. Ce n'est pas que je veuille oublier où passer à autre chose, c'est juste que je ne suis pas à l'aise. J'en ai marre de l'attendre inconsciemment chaque soir. Je me dis qu'avec un lit qu'il n'aura pas connu, ce sera peut-être différent. J'espère ne pas me tromper

Je fais ça aussi ... "je lui laisse sa place..."...  et ton post m'interpelle..  Je ne vais pas déménager prochainement mais certainement dans un an (?).   
Donc je me demande si je ne vais pas changer de lit ...maintenant...
Le soir on lisait ensemble ses beaux livres sur l'architecture, les châteaux etc... et le matin je me levais et préparais le café etc. et j'allais le "chercher" (on va dire)... on faisait un peu blabla et puis il me rejoignait à la s-à-m..

Donc, changer de lit, c vrai on croit qu'on ne peut pas ..que c comme si on veut les oublier ...  mais c douloureux "d'attendre"... comme tu dis... Ses livres sont rangés dans la bibliothèque...peux plus les ouvrir... et je suis toujours couchée sur "mon côté".. Bonjour les réveils avec le lit vide de "son côté".... ces coups de poignards répétitifs, :'( et me lever en pleurant tous...les matins... je dois les arrêter. 

Et un lit différent, peut-être réorganiser la chambre, cela me fera un coin "à moi" (on va dire) "sans" connotation de douleur/absence/attente/... J'ai déjà tout l'appartement où il est "présent" partout et c douloureux... donc tu as une bonne idée ... je prends !

Idem les vêtements de mon mari, je ne touche à rien pour le moment ...comme si ce serait "le jeter" paf dans des sacs ...
Donc j'attends ...
Il y a des jeunes gens, dans une association pour jeunes, qui ont sa taille et quand je serai "prête"...j'irai leur en porter quelques-uns.

Tu sais quoi ? ça ça me scie : mon mari avait un vieuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuux training en éponge, vert d'eau, parme et une ligne fushia.  Il est vieux de chez vieux et il l'adorait.  Ben je me suis surprise à tout de suite (??) le mettre sur moi qd je rentrais (et qu'il faisait encore froid).  Or je venais de l'enterrer.... trèèès étrange.  Alors que je passe vite fait devant sa propre garde-robes et je n'ose pas l'ouvrir.    Sa montre, j'ai essayé de la porter, je n'y arrive pas,

Je dois raccourcir le pantalon car 1.80 contre 1.62 ...euh... et la veste Ouh m'arrive mi-cuisses  ;D

Quelqu'un peut m'expliquer cette histoire avec le training ?

Je t'embrasse bien foooort courageuse Emi  :-*

Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 09 Juillet 2018 à 09:20:51
Vous me rassurez, je ne suis pas la seule par rapport au lit...

Je crois que c'est Christelle qui parlait du dernier "câlin", alors ça j'y ai repensé à cela. Pour nous c'était le matin même avant qu'il ne parte (normalement) au travail. Je lui ai même dit "ça va te donner des forces" en pensant des forces pour se reconnecter à la vie, avoir envie de vivre tout simplement. Je n'aurai pas cru que ça lui donne des forces pour y mettre fin... C'est curieux, les mots dont on se souviens prennent une autre connotation maintenant. Je vois ma phrase avec plus de recul aujourd'hui, mais dans les premiers temps, elle gonflait un peu plus ma culpabilité.

Les vêtements, pour le moment j'en ai décalé certains et en le faisant j'ai machinalement trié ceux que je préférais des autres. Finalement, ce sont quasiment que ceux que je lui avais achetés ou qu'on avait choisi ensemble. Je les garderai bien ceux là , mais ce sera pour longtemps car mes enfants sont petits.

J'ai longtemps dormi avec un de ses gilets. Je l'enfilais ou je m'en servais de doudou. Je crois que c'est celui qu'il portait quand on s'est rencontré. Si ce n'est pas celui là en tous les cas c'est un qu'il a beaucoup porté et qui a plus de 8 ans. Il est passe-partout, ce n'est pas tout à fait comme ton beau jogging  ;) mais ça m'y fait penser tout de même.
Depuis quelques semaines, c'est ma fille de 5 ans et demi qui l'a dans son lit. Au départ elle se blottissait à l'intérieur, maintenant il est seulement posé à côté d'elle.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 09 Juillet 2018 à 15:39:34
l'ancien lien mis dans table des matières/affaires
ranger leurs affaires
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/enfer/msg67138/#msg67138

 :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 15 Juillet 2018 à 11:37:05
Je te dépose un peu de tendresse en passant, Emi.

Je te trouve très courageuse, tes enfants ont beaucoup de chance ! :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Céline19 le 17 Juillet 2018 à 11:54:35
Bonjour Emi,

Un petit message en passant.

J'espère que ton déménagement s'est bien déroulé. J'ai vu que tes filles passaient en classe supérieure. Bravo  pour leur courage malgré cette année scolaire qui a été plus que difficile. Je te comprends quand tu dis que tu ressens un peu de jalousie à l'égard de tes cousines qui viennent d'avoir des bébés. Moi-même, je suis entourée de connaissances qui vont bientôt avoir leur enfant comme moi mais je me dis que, pour nous, le papa ne sera pas là. Parallèlement, quand je suis dans une bonne phase, je relativise et je me dis que, certes, mon amour est mort, mais le choc vécu aurait aussi pu me faire perdre notre bébé. Donc je m'estime heureuse d'avoir cet enfant qui va j'en suis sure illuminé ma vie et celle de son frère.

Tu t'interrogeais par rapport au tri des affaires de ton conjoint. Moi, j'ai tout rangé dans les jours qui ont suivi son décès. J'ai presque tout donné et j'ai gardé dans une malle ce qui était représentatif d'Emilien : quelques vêtements qu'il aimait, ses guitares, sa chaine en argent, son costume de travail qui lui allait si bien, ses lunettes de soleil.  Après, je suis quelqu'un de très peu attachée au matériel. Il est dans ma tête et dans mon cœur. Et pour le moment, même si cela ne fait que 5 mois, je n'ai pas de regret par rapport à tout ce que j'ai donné.

J'attends toujours l'arrivée de Camille.  Je n'en peux plus d'attendre. J'ai toujours aussi peur de l'accouchement. j'ai tellement peur de décompenser psychologiquement. Jusqu'à présent, je pense avoir été forte mais j'ai peur de ne plus rien maîtriser à la naissance...

Malgré le temps qui passe je me sens aussi seule. Emilien est dans chacune de mes pensées. Ce sentiment de manque et de solitude cessera-t-il un jour ?

Je n'attends plus de recevoir un signe de sa part, pourtant, je me suis beaucoup raccrochée à ça au début. maintenant je reviens à mon premier sentiment, il est mort et il ne se passera plus rien.

Je t'envoie tout mon soutien et mon amitié ainsi qu'à tes enfants.

Céline.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mircea le 18 Juillet 2018 à 22:57:27
Coucou Emi,

j'espère que le déménagement n'a pas été trop difficile pour toi et que les enfants et toi vous vous sentez plutôt bien dans votre nouvelle maison, que vous prenez tranquillement vos repères ....
Tendrement
Catherine
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 20 Juillet 2018 à 23:02:45
Merci pour votre soutien !
J'ai récupéré internet, je vais pouvoir vous lire et vous écrire plus longuement.

Céline, je suis contente de te lire et de voir qu'il y a un peu de mieux pour toi. Oui ce bébé va bientôt arriver et c'est une grande victoire de ne pas l'avoir perdu mais aussi d'aller jusqu'au bout de la grossesse. Nous bébés sont si forts !
L'accouchement sera force compliqué émotionnellement, tu ne sera pas QUE heureuse comme cela aurait dû être. Tu vas aussi ressentir de la tristesse. Moi j'ai aussi eu de la culpabilité par rapport à mon fils et à tout ce qu'il avait subit. Certes ce n'est pas de ma faute qu'il n'ait pas son papa, mais je me sentais responsable de toutes les émotions qu'il avait pu ressentir. Je lui ai beaucoup parlé de ça  d'ailleurs, je voulais m'excuser et lui expliquer. 1 semaine après l'accouchement, ça a été très dur. Le contre coup peut être ? Je n'arrêtais pas de me dire "il loupe ça, il ne verra pas ça..." et de culpabiliser toujours pour les enfants. A cela de sont ajoutés les maladresses blessantes des parents de mon chéri. Bref, je pleurais toutes les larmes possibles. Puis ça c'est atténué petit à petit et aujourd'hui je suis mieux (j'attends le contre coup du déménagement). Ce petit bébé est notre étoile et nous apporte tellement de bonheur. J'ai aussi cette peur sûrement disproportionnée qu'il lui arrive quelque chose.
Je te souhaite un accouchement le mieux possible et de profiter de ce bébé, de votre bébé à tous les deux, ce cadeau que t'as fait Emilien.
Merci pour le tri des vêtements, ça m'éclaire un peu dans le choix que je vais faire.


Pour le déménagement, pour le moment, étant très occupée dans le déballage et l'aménagement, je peux dire que ça va. J'apprécie d'être près de chez mes parents et du reste de ma famille. Je n'ai pas vu grand monde pour le moment, mais de savoir qu'ils sont plus près, me fait du bien. Le changement de lit m'est bénéfique. Il faut que je m'adapte au nouveau matelas, mais je dors n'importe où dans le lit. Je ne suis pas de "mon côté". Et c'est MON lit et non NOTRE lit, c'est peut être bizarre, mais ce détail est important. Je suis retournée dans la semaine dans notre maison prendre d'autres affaires et commencer un peu le ménage, et ça a été. Ça m'a moins remuée que le jour du déménagement. Pourtant la maison est quasi vide.

Voilà pour ce soir, je suis lessivée.
Douce nuit à tous !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: yvgpqpg4 le 21 Juillet 2018 à 01:02:47
Bonsoir, je vous rejoins, j'aurai 40 ans dans quelques jours et j'ai perdu mon conjoint brutalement il y a 8 mois
je ne sais pas ce que je recherche ici mais c'est très difficile en ce moment
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 21 Juillet 2018 à 12:36:12
Bonjour yvgpqpg4 et bienvenue parmi nous...
Tu peux créer ton propre fil, si tu veux.

Emi, je t'embrasse.
Titre: Re : Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 21 Juillet 2018 à 21:31:48
Bonsoir, je vous rejoins, j'aurai 40 ans dans quelques jours et j'ai perdu mon conjoint brutalement il y a 8 mois
je ne sais pas ce que je recherche ici mais c'est très difficile en ce moment
bienvenue ici
où tu pourras t'exprimer avec sincérité et lire les autres autant que besoin pour te situer car le deuil est personnel
8 mois date où une autre vague autour des un an approche ...
tu peux fouiller ceci
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
que j'ai fait pour aider (un peu ...)
tu peux oui créer ton fil comme chacun(e) de nous et écrire ton, votre histoire
affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 21 Juillet 2018 à 21:33:32
Emi
je suis contente qu'une fois le déménagement passé tu ais moins ressenti de difficultés dans l'ancien appart
oui sentir ta famille proche est sécurisant
changer de lit doit être aidant semble t'il pour toi
c'est bien
 :-* à toi et ta petite famille
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 21 Juillet 2018 à 23:41:05
Merci Qiguan !

Pas trop le moral ce soir. Ce contre coup attendu commence peut-être à pointer le bout de son nez...
Je n'arrête pas de me fâcher avec ma fille aînée. Tout ce que je fais n'est pas suffisant et je ne peux pas compter sur elle ne serait-ce que pour mettre la table. Elle n'a que 5 ans et demi et ne comprend pas tout c'est normal je le sais. Elle ne peut pas se rendre compte de ce que je fais pour elle, sa sœur et son frère, mais c'est usant émotionnellement. J'ai l'impression de faire du sur place avec mes filles alors que je fais tout pour avancer dès que j'ai un peu de forces. Je sais qu'il ne faut pas trop se projeter, mais qu'est ce que ça va donner dans 10 ans si c'est si difficile aujourd'hui. Comment je vais pouvoir m'occuper de mes enfants à l'adolescence? Quand je pense à l'expression "petits enfants , petits soucis, grands enfants, grands soucis", c'est loin d'être rassurant...

Je vais aller me coucher en espérant un réveil plus doux demain.
Bonne nuit à tous...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 22 Juillet 2018 à 09:06:48
Coucou Emi,
Je comprends que tu sois fatiguée !!
J'espère que tu as pu te reposer ?

Ta fille se conduit comme beaucoup d'enfants de son âge. Plutôt rassurant, non ?
Mais fatiguant, ça c'est sûr. Il y aura bien d'autres moments d'opposition entre mère et fille.
Elle a besoin de ton amour et de tes limites.
Tu peux tout à fait lui dire qu'à certains moments  tu es fatiguée, et convenir avec elle, dans un moment de calme, de ce qu'elle peut faire pour t'aider (Mettre la table...)

Quant à l'adolescence, tu as le temps de voir venir ;)

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: adajul le 22 Juillet 2018 à 09:43:11
Bonjour emi...
Oh oui...c'est normal cet épuisement...
Lorsque ma fille de 6 ans et demi est difficile avec moi c'est encore plus dur...Sur le coup, je donne les limites nécessaires...les responsabilités d'une mère...et ensuite, c'est la décompression...bien plus brutale depuis la perte de mon amour...il était là alors pour en parler...deux parents, deux confident...un soutien rassurant...
Je suis d'accord avec Bmylove, c'est plutôt une bonne chose que nos enfants restent des enfants et cherchent les limites...c'est normal...c'est plutôt pas mal cette "normalité"...même si on est usé. ..
Essayer ensuite de ne pas trop se projeter. ..je pense que c'est une nécessité...une chose après l'autre...digérer...et avancer...doucement. ..
Bonne journée à toi et à tes enfants...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 22 Juillet 2018 à 14:40:04
oui c'est rassurant que cette enfant ait des réactions de son âge ...
Oui Emi ne pas se projeter si loin ... et relativiser tant de femmes élèvent bien leur enfant seule car le père n'assume rien et est absent ...
je reviens toujours à l'idée d'aller voir vers la communication non violente ce sont de bons outils
 :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 22 Juillet 2018 à 15:28:20
Oui, la CNV est une approche intéressante.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 24 Juillet 2018 à 11:04:43
Emi
parce que tu as parlé là bas de ton anniversaire
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/parti-trop-vite-et-trop-tot/msg98957/#msg98957

je viens te dire toute mes affectueuses pensées pour cette journée difficile pour toi
tu as décidé d'y mettre des choses de remplir de prendre en main le temps pour choisir ce que tu voulais y faire
oui c'est ainsi que l'on avance le moins mal c'est le bon chemin
je te souhaites juste plein de câlins avec tes filles et de la réceptivité pour ce qui viendra vers toi aujourd'hui de ta maman pour qui c'est aussi un jour particulier
et je te serre très fort dans mes bars pour une grande accolade
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 30 Juillet 2018 à 23:26:01
CNV... Il va falloir que j'y regarde de plus près.
Mes filles sont revenues aujourd'hui de 3 jours de vacances chez ma sœur où elles ont été très sages. Ça  m'a rassurée de l'entendre car elles se comportent mal qu'avec moi, ailleurs elles sont polies et agréables. Et ce soir elles se sont couchées tôt et sans que l'on se fâché. Que ça fait du bien !

Comme prévu j'ai fait du shopping ce matin pour Moi ! Ça m'a fait tout drôle car ça fait très longtemps que je n'avais pas fait cela. Si je devais faire les magasins, c'était plutôt pour les enfants. Donc là j'ai profité de ce moment et j'ai acheté pas mal de vêtements. Jamais je n'aurai fait autant d'achats. C'est bizarre, mais c'est un besoin de changer de vêtements (je ne vais pas refaire toute ma garde robe bien entendu), comme celui que j'avais de changer de lit. Je ne sais pas trop comment m'expliquer, mais j'ai changé avec ce drame et c'est comme s'il fallait que ça se voit, que ce soit concret.

Petit à petit on prend nos marques dans la nouvelle maison. Il reste encore plein de choses à faire et à aménager, mais le plus gros est fait. Je sais que j'ai fait ne bon choix en déménageant et que je ne le regretterai pas.
Je v n'ai pas encore eu le contre coup et ce changement. Je croyais en début de semaine dernière que ça arrivait, mais je pense que c'était finalement plutôt lié à mon anniversaire. Donc je m'y attends sans pour autant m'angoisser.
Il y aura ensuite la maison à mettre en vente. Une autre étape là. Mais je verrai cela qu'après la rentrée scolaire. Une chose à la fois...

Bonne nuit à vous tous, en vous souhaitant d'être dans u une bonne journée demain.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 31 Juillet 2018 à 08:04:24
Heureuse de lire que tu avances si bien.

Grosses bises.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 31 Juillet 2018 à 16:57:18
tu as commencé à prendre soin de toi
à repérer tes besoins
à te donner toi même des satisfactions
et tes petites sont "normales"
du positif
 :-*
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 02 Août 2018 à 22:43:51
Aujourd'hui j'ai emmené ma fille aînée voir la somatopathe. Elle l'a débloqué à plusieurs endroits et à bien retrouvé des choses en lien avec son papa, la peur d'une séparation (peur de perdre à nouveau quelqu'un), et un problème/conflit très ancien avec le féminin, un manque d'écoute... Et oui, encore la fameuse Grand mère de mon chéri et le fait que personne ne se soit soucié de ce qu'il a pu ressentir à l'époque...
J'ai dit à ma somatopathe que je n'ai jamais mesuré la place qu'avait cette femme dans sa vie, ni la douleur qu'il avait dû ressentir et qu'il ressentait encore. Et que malgré cette souffrance, il ne parlait pas si souvent d'elle et de ce qu'il avait vécu. Elle m'a répondu que je n'étais pas sa thérapeute et qu'il y avait peut être d'autres choses que je ne connaissais pas. Ce qui est dingue, c'est que je sais que je dirai plus ou moins les mêmes choses si j'étais à sa place, mais malgré tout, la culpabilité s'invite quand même. Pourtant j'y travaille énormément, en me rappelant des choses que je pouvais lui dire,lui qui était si anxieux, sur ma façon de voir la vie. Mais en écrivant cela je me rappelle aussi les fois où je lui disais qu'il me saoulait (jamais méchamant je précise), car il fallait le rassurer sur tellement de points, aussi bien physique que psychologique, ou sur des choses que les uns et les autres pouvaient dire (il lui arrivait assez fréquemment de ne retenir qu'une partie de ce qui avait été dit et souvent le négatif malheureusement). Alors je me dis que je n'aurai pas dû lui dire ça, que j'aurai dû l'écouter à chaque fois et continuer de le rassurer encore et encore. Mais c'était vrai, c'était ce que je ressentais. C'était parfois lourd de devoir le rassurer en plus des enfants. Ohlala, qu'est ce que je ne donnerai pas pour pouvoir le rassurer à nouveau...

Ensuite, nous avons mangé entre filles(j'avais laissé mon fils chez mes parents), nous sommes allé chez l'opticien pour moi, puis nous avonsacheté des chaussures pour ma grande. En sortant de chez l'opticien, ma fille me dit "maman, pourquoi tu ne prends pas un autre amoureux ?" ... Ça m'a fait drôle car je ne m'y attendais pas, mais j'ai rapidement compris qu'elle me disait ça car l'opticien était une très bel homme, souriant. Je crois qu'il lui a bien plu. Alors je lui ai répondu "le problème c'est que j'ai déjà un amoureux. C'est qui mon amoureux ?" Ma 2eme à vite dit "papa" et mon aînée à ajouté"mais tu peux en avoir 2 amoureux, moi j'en ai 2..." Si tout pouvait être aussi simple que dans la tête d'une enfant de 5 ans et demi...
Il est vrai que cet opticien est très charmant et m'a un peu perturbée. Pas dans le sens qu'il me plaît et que je voudrais le revoir, non pas du tout, je n'ai aucune envie de celà. Mais plutôt parce que je me sentais un peu plus en vie. Je ne sais pas pourquoi car il a juste fait son boulot et à été poli, mais c'est ce que j'ai ressenti sur le coup.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: mike67 le 03 Août 2018 à 07:44:58
Bonjour Emi.
Toujours ces personnalités sensibles avec un passé familial distendu.
L'épisode que tu relates avec tes filles est touchant. Les enfants sont plus lucides et intelligents qu'on ne le croit. Elles ont tout compris. Bonne journée à toi.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 03 Août 2018 à 08:59:14
... Et toujours ce sentiment d'impuissance face à leur souffrance...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 03 Août 2018 à 16:27:17
Emi
ta fille a, elle, pour une part, intégré
la disparition définitive de cet homme : Papa, disparu  pour toi
même si pour elle ... ce n'est pas évident
et l'idée que oui
on peut aimer deux personnes en même temps
mais différemment et cela ne vas pas exclure le manque !

et cela est le cas pour certain(e)s ici
et le sera pour d'autres

Que tu ais ressenti un changement de ton état au contact de cet opticien montre que tu es oui vivante !
c'est bien pour toi
et cela n’exclut pas le chagrin du manque
 :-*
Titre: Re : Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mircea le 03 Août 2018 à 17:39:31
  plutôt parce que je me sentais un peu plus en vie.

Ca fait toujours du bien de se sentir plus en vie, de raccrocher à la vie .... Je pense que ça fait partie de ce qui peut nous sortir "de la mort", ça nous montre que l'on peut vivre à nouveau, petit à petit.
 C'est un rocher auquel s'agripper quand on coule à nouveau.
Je suis contente pour toi Emi.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 04 Août 2018 à 00:56:41
Merci à vous...
Je vais tenter de m'y accrocher à ce rocher. Un peu compliqué ce soir (d'ailleurs je ne suis toujours pas couchée). On part demain en vacances avec ma sœur et ses enfants. Une connaissance veuve elle aussi depuis 9-10 ans, nous a proposé son mobil home. D'habitude,elle y passe l'été mais cette année elle part en vacances seule,pour la première fois depuis le décès de son mari. Elle aussi, avance à son rythme.
Alors c'est peut-être ça qui me tourmente ce soir; ce sont les premières vacances sans lui. Lui qui aimait le camping et la piscine. Il ne fera rien de tout ça... En préparant les affaires, j'ai beaucoup pensé à nos précédentes vacances : nous étions heureux.
Dur d'être dans une mauvaise passe, surtout que je veux absolument que mes enfants soient heureux, qu'ils profitent de leur enfance, de leur insouciance et de leur vie tout simplement. C'est mon combat. Mon fil peut être ; les rendre heureux malgré le manque de lui.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 04 Août 2018 à 10:11:46
Bonnes vacances Emi.
C'est super, ce que tu fais pour les enfants.

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: qiguan le 04 Août 2018 à 17:06:33
Citer
les rendre heureux malgré le manque de lui.
excellent fil
Ressource toi en les regardant vivre ...
Affectueusement
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: chimene le 06 Août 2018 à 17:32:59
penser à eux, vivre pour eux. ce sont nos enfants qui nous tiennent.

on y arrivera , malheureusement sans eux..... on a toutes le même combat
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 28 Août 2018 à 23:03:40
Le contre coup du déménagement? Je crois qu'il arrive sournoisement...
Je me sens encore plus fatiguée, vidée, inefficace avec les filles. Je râle pour un rien. Les vacances scolaires commencent à peser.
J'ai hâte que l'école reprennent et que je sois un peu moins sollicitée.
Je sais qu'il faut plutôt être content de la moindre petite victoire, mais depuis quelques jours, le moral retombe.
Aujourd'hui j'ai eu le message des pompes funèbres me disant que le monument venait d'être posé au cimetière. J'avais mis un temps fou à faire mon choix et à décider de la photo pour la gravure... Alors ça y est, la prochaine fois que je m'y rendrai, je l'aurai gravé juste en face de moi... Sur la photo que j'ai choisi il est si souriant ! Il posait avec moi alors ça me réchauffe un peu le cœur de me dire qu'il était peut-être heureux avec moi. Je l'espère tant !

Et en même temps, je m'aperçois que je commence à être en colère contre lui. Rien que d'y penser, je m'en veux d'oser ressentir cette colère. Je sais qu'il ne voulais pas nous quitter, nous blesser. Que c'est un pétage de plombs qui a fait qu'il ne pouvait plus supporter son passé. Mais il m'avait promis à peine 1h avant qu'on irait chez le médecin le lendemain, que l'on allait trouver une solution ENSEMBLE, qu'il ne nous laisserai pas, que l'on se retrouverai le midi pour manger ensemble! Et pendant qu'il mettait fin à ses jours, j'étais en train de décorer le gâteau d'anniversaire de  notre 2ème, qu'elle devait amener à l'école... Comment peut-on être autant en décalage l'un de l'autre ?
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 29 Août 2018 à 09:06:50
Bonjour Emi,
Les vacances scolaires peuvent être très éprouvantes pour les mamans solo, ce que tu éprouves est humain.
Ta colère aussi est humaine, elle fait partie du processus pour certains.
Laisse-la s'exprimer, elle s'émoussera.

Mon mari a dit une heure avant à notre fille qu'il ne ferait pas de "connerie". Il était calme.
Ils ne sont plus dans la même réalité que nous quand ils passent à l'acte.
Magellan l'explique très bien sur le fil de Mike et sur le mien.
Mais ne te prends pas la tête avec ça, si tu peux l'éviter. Ces pensées pompent une énergie incroyable.
Il n'était forcément plus tout à fait lui-même, débordé par des angoisses très profondes, enfouies et qui ont ressurgi.

J'espère que tu vas mieux aujourd'hui. Je t'embrasse.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 29 Août 2018 à 23:43:57
Merci Bmylove.
La journée à été meilleure aujourd'hui. J'ai profité des siestes de mon fils pour passer du temps avec mes filles. On a joué aux Playmobil ce matin et je les ai amené faire un peu de vélo en début d'après midi. Je sais que ça se passe mieux quand j'arrive à être disponible pour elles, mais avec le déménagement c'est difficile d'être partout.

Je suis d'accord avec toi qu'ils n'étaient pas eux même en passant à l'acte, et qu'il faut arrêter de se poser toutes ces questions, mais c'est plus fort que moi. Ça revient régulièrement. Heureusement moins intensément et moins fréquemment que les premières semaines. Et puis toujours cette sensation que la situation n'est pas vraiment réelle, qu'il ne peut pas ne plus être là. Je parle de lui avec beaucoup moins de tristesse qu'au départ malgré le manque toujours aussi intense, mais je n'arrive pas à intégrer totalement son départ.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Christiti le 01 Septembre 2018 à 14:45:18
Emy
Le temps appaise les choses heureusement.
Même si on sait que d'une minute à l'autre cette douleur peu re surgir.
Un déménagement avec 3loulous a gérer effectivement ce n'est pas évident mais ces bien que tu arrives a passer de bons moments avec tes deux grandes .
Pour ma part , je n'y arrive pas.
J'ai l'impression  d'être sollicitée de tous les côtés . Mon cerveau est dispersé.
Je te souhaite une bonne rentrée avec tes filles.
Bises. Christiti
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 19 Septembre 2018 à 22:19:44
Journée de M.... Je n'ai pas arrêté de"gueuler” aujourd'hui. Désolé d'être impolie, mais c'est bien ce qui s'est passé. Je n'aime pas être comme ça. Je sais que les enfants sont plus durs les jours de repos et donc le mercredi, mais maintenant c'est beaucoup plus dur à gérer. Je n'ai plus autant de force morale, je suis fatiguée, épuisée par leurs cris, leurs querelles. Elles ne sont pas toujours comme ça, heureusement mais là c'était lourd. En plus ma grande qui me balance encore" c'est de ta faute si on a déménagé !" Ba voyons, comme si j'avais désiré cette vie. Alors encore prendre sur soi et expliquer à nouveau pourquoi on a déménagé, pourquoi j'ai besoin de ma famille, pourquoi je ne peux plus faire 120 km par jour pour aller travailler, pourquoi elles ne pouvaient pas rester dans leur école qui est maintenant à 45km de notre nouvelle maison...
Demain il y aura également justement, je pourrais me dire que je vais me réposer, mais non... Un menuisier vient faire quelques bricoles à 8h, et l'après midi, rdv chez le notaire pour discuter de la vente de la maison
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 19 Septembre 2018 à 22:27:15
Ma chère Emi, il y a des jours où tout va mal. On a beau faire, c'est la merde.
Tu as bien le droit d'en avoir ras le bol, et tes enfants aussi. Et de l'exprimer.
Je trouve ça très sain. Une fois que c'est sorti, on peut passer à autre chose temporairement.
Demain sera peut-être encore une journée compliquée, mais tu feras face la tête haute comme tu le fais depuis le début même si tu ne t'en rends pas toujours compte.

Essaye de faire un break vendredi si tu peux, en prévision du week-end.
D'ailleurs, les enfants ne peuvent pas aller chez des copains ce week-end ?

Gros câlins, douceur et tendresse pour toi.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 19 Septembre 2018 à 22:39:31
Oh zut, il manque un bout de mon message... J'arrive même plus à écrire !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 20 Septembre 2018 à 08:46:08
Courage, force et honneur pour cette journée, Emi.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 20 Septembre 2018 à 22:32:25
Voilà un grand pas de plus... Le mandat de mise en vente est signé... Je ne réalise pas grand chose. A la fois j'ai envie qu'elle se vende rapidement et d'être "débarrassée" (le mot est moche. C'est une chose à faire et j'espère être soulagée d'un poids une fois la vente effectuée. Et en même temps, j'ai peur. C'est le quitter un peu plus encore... Quitter notre nid douillet, notre quotidien que j'aimais tant, abandonner pour de bon tous les projets que nous avions là bas. Rendre plus concrète la situation finalement.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: mike67 le 21 Septembre 2018 à 07:56:35
Bonjour Emi,

Un simple message pour te souhaiter bon courage et une meilleure journée.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 21 Septembre 2018 à 08:29:45
Je ressens la même chose que toi, Emi.
C'est sans doute pour ça que j'ai du mal à trouver un lieu qui me plaise.

Je t'embrasse.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 21 Septembre 2018 à 21:42:07
Merci, vous êtes adorables. Même dans la douleur vous parvenez à soutenir et encourager.

Un meilleur état d'esprit aujourd'hui. Mon petit garçon a eu 6 mois. Il m'aide énormément sans le vouloir. Pourtant j'ai toujours beaucoup de peine pour lui car il ne verra jamais son papa... Il s'en serait si bien occupé pourtant.
Mais pourquoi as-tu fait ça mon chéri ? Pourquoi ce "choix" là ? Tu avais tellement de choses à faire encore, tellement d'amour à recevoir et à donner. C'est un véritable gâchis. Je t'aime si fort !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 12 Octobre 2018 à 23:20:53
Et voilà sa voiture devrait être vendue dans les jours à venir, et ça y est, notre maison est mise en vente... Grosse boule au ventre tout à coup.
Bien que ce soit moi qui ai voulu ces ventes, ça reste difficile à encaisser. La fin de notre histoire (physique en tout cas, car je ne cesse de l'aimer !) devient concrète et ça fait mal.
Pourtant c'est la meilleure solution je le sais...
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 13 Octobre 2018 à 12:09:49
Je suis  à tes côtés, Emi, même de loin.
Bravo pour ton courage.
Tu as raison, c'est la meilleure solution.

Grosses bises.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: nathT le 13 Octobre 2018 à 13:07:08
Emi,

Je te comprends,
Quitter sa maison, ses habitudes, c'est également un deuil pas forcément facile ! Et qui demande une  énergie que l'on n'a plus !
J'ai eu beaucoup de mal à quitter 'notre' appartement et les 'héritiers viennent de le mettre en vente !Et je n'ai évidement pas les moyens financiers pour le racheter! Pas le choix!
Tout le monde me dit que c'est mieux, que je dois tourner la page ...
J'ai loué un petit appartement dans lequel je me sens bien .....Cependant savoir que mon ancienne vie est définitivement terminée .... très difficile ....
Un nouveau lieu de vie qui ne sera pas chargé d'émotion ; cela est sans doute mieux pour ton petit bout d'homme .
L'avenir de tes enfants ! Quel challenge !
Tu vas réussir ! c'est sûr !

Hauts les coeurs!

Nath
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: biche07 le 13 Octobre 2018 à 13:31:50
bonjour, Emi je voulais juste de dire que je suis éblouie par ton courage..je sais tu vas me repondre pas le choix!
oui pour les enfants depuis la nuit des temps les femmes supportent la douleur et la détresse, quelle force ça  leur donne,cela est inscrit dans les genes j'imagine...et malgré cela je suis en admiration et je me remet en cause finalement ,je te remercie pour cette leçon de volonté.affectueusement  biche
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 13 Octobre 2018 à 23:05:02
Merci pour vos messages, je suis si touchée !
Vous aussi vous avancez toutes même si parfois vous ne vous en apercevez pas. Je ne réponds que très peu à vos fils, mais je les suis tout de même. Vous pouvez relire vos premiers posts comme Bmylove l'a fait récemment (je l'ai fait aussi) et là vous verrez l'évolution.

Biche, c'est vrai je te dirai pas le choix. Mais j'ai aussi conscience que tout le monde ne réagi pas de cette façon. Moi je suis très bien entourée de ma famille et de supers amis et je ne veux pas que mes enfants soient malheureux. Ils ont déjà assez payés. Alors je me bats et me battrai jusqu'au bout pour eux. Je les ai désirés, donc je dois faire le maximum même si c'est dur je l'accorde.

Dure journée en perspective demain, je fais l'anniversaire de mes filles (en avance pour ne pas être trop proche des "1 an"). Ses parents seront là, je n'ai pas envie de les voir... Ça me bouffe de me dire que je vais devoir me forcer à maintenir un lien (si on peut appeler ça un lien), au moins le temps que les enfants sont jeunes. On est censé s'entourer de personnes qui nous font du bien, là ce n'est pas le cas.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Bmylove le 14 Octobre 2018 à 11:45:43
Allez, on sort son armure en titane renforcé, Emi, On inspire, et on ne pense qu'aux enfants.

Bon anniversaire à tes puces, et énormes bises pour toi.
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 14 Octobre 2018 à 22:02:16
Merci Bmylove !
Ce repas c'est bien passé. Je les ai évités au maximum (nous étions nombreux donc c'est plus facile) et j'avais choisi un repas simple (raclette) donc chacun se débrouillait et se servait seul. J'ai pensé à mes filles et à mon chéri bien sûr qui nous a encore plus manqué aujourd'hui. Et ce sentiment que ça n'est pas possible, que ça n'est pas réel qui est revenu. Du coup ce soir c'est plus dur car oui il n'est plus là. Je l'aime si fort !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: biche07 le 15 Octobre 2018 à 11:28:46
bonjour EMI....bonne semaine a toi..bises
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 04 Novembre 2018 à 23:26:40
Reprise du travail pour moi demain... Une autre étape...
Je sais que je vais être bien accueillie alors j'y vais sereinement. Mais c'est une étape que j'attends depuis un moment. Je sais que ça doit arriver alors je crois qu'inconsciemment j'ai hâte que ce soit fait afin de savoir où je vais. J'ai besoin de revenir un peu à la vie "normale".
Douce soirée à tous
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: emi le 06 Novembre 2018 à 22:43:11
Un an aujourd'hui que tu n'es plus là... Avec le travail et les enfants j'ai tenue toute la journée mais depuis qu'ils sont couchés, les larmes coulent à flot ! Le manque ne s'atténue pas, tu restes dans chacune de mes pensées et ça fait toujours aussi mal de se dire que tu ne reviendra pas.
J'aurais tellement besoin de toi pour traverser tout ça... Je t'aime à l'infini mon Amour !
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Mircea le 06 Novembre 2018 à 23:24:23
Chaque jour, le manque d'eux est présent mais les jours particuliers ça résonne plus fort .... et là les "1 an" ....
Que te dire ? De laisser couler tes larmes .... tu n'es pas seule, nous sommes à côté de toi ce soir ....

De tout coeur avec toi Emi
Une grosse pensée pour ton amour
Catherine

p.s : la reprise du boulot : ça était comme tu le souhaites ?

(même si tu dis que tu n'as pas le choix, tu assures formidablement bien avec ta petite famille)
Titre: Re : Je viens de perdre mon Amour
Posté par: Lilou42 le 28 Novembre 2018 à 22:56:20
Bonsoir Emi,

C'est grâce à Mircea que je suis arrivée sur ton fil et je l'en remercie encore une fois. Ça a été très troublant pour moi de lire ton histoire... tant de similitudes... Je suis arrivée récemment sur le forum, à la recherche d'un lieu pour déverser un peu ma peine suite au suicide de mon compagnon... Comme toi, je pensais que nous avions tout pour être heureux, une histoire d'amour qui allait sur ses 8 ans, 2 enfants magnifiques et en bonne santé, la maison de nos rêves... Et son passé a refait surface, soudainement, alors que j'étais encore sur mon nuage suite à la naissance de notre petite puce... Il avait 33 ans... Je passe par toutes ces phases par lesquelles tu es passée : "l'enquête" auprès de sa famille pour comprendre son histoire, les non-dits auxquels je me suis confrontée, la difficulté à faire avec ma belle-famille à laquelle j'en veux énormément d'avoir laissé cette souffrance se nicher dans son cœur d'enfant/adolescent, la douleur à considérer de me séparer de notre maison, mon humeur à fleur de peau, la tristesse et les colères de mon fils de bientôt 3 ans qui me teste pour retrouver le cadre dont il a besoin... Bref, la lecture de ton fil m'a énormément touchée...

Il y a un an ta vie basculait alors que je nageais en plein bonheur, à des années lumière d'imaginer qu'un tel drame pourrait un jour faire intrusion dans ma vie... Tu as fait un chemin admirable, Julien serait tellement fier de toi. En te lisant, c'est comme si un petit lampion s'était éclairé dans le tunnel dans lequel je suis, laissant deviner un chemin, qu'il me faudra trouver mais en lequel je crois d'avantage car tu l'as trouvé et emprunté avant moi.

J'ai "fêté" avec beaucoup de douleur le premier anniversaire de ma fille il y a quelques jours, l'anniversaire de mon fils approche sans parler de ces fêtes de fin d'année... Toutes ces premières fois sans lui qui se font dans la douleur, et les  larmes qui coulent en fin de journée, quand le trop plein me fait craquer... J'amène ma fille chez une micro-kiné demain, mon fils chez un pédopsychiatre vendredi. Comme toi, je me préoccupe énormément des répercussions de cette perte sur mes enfants... Je me permets de partager la référence d'un livre que j'ai trouvé intéressant, sur le deuil de l'enfant : Tu n’es pas seul – Accompagner l’enfant en deuil  de Marie-Madeleine de Kergorlay-Soubrier et ce lien vers une conférence de Marcel Rufo : https://www.youtube.com/watch?v=QeUg0hD6A3Q (je m'excuse d'avance si ça figure dans les ressources du site, je n'ai pas encore eu le temps de tout consulter). En plus de m'aider pour les enfants, ça m'a permis de comprendre ce qui a certainement contribué à ces douleurs profondes de Rémi.

Je ne suis pas encore passée par l'étape de reprise du travail, j'avais pris un congé parental qui s'est enchainé par un arrêt de travail qui court encore... J'imagine que tu dois à peine avoir le temps de toucher Terre, mais peut-être aurons-nous l'occasion d'échanger.

Ton parcours est inspirant, ne lâche rien !

Chaleureusement