Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 266511 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #975 le: 28 Juin 2018 à 09:16:38 »
Oui effectivement, je m'y retrouve aussi  :)
Et la photo qui accompagne l'article est magnifique!  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1905
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #976 le: 28 Juin 2018 à 09:27:06 »
ça me parle aussi.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
« Modifié: 06 Juillet 2018 à 12:27:59 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #978 le: 06 Juillet 2018 à 12:28:55 »
Ce qui a pu fonctionner pour d'autres deuils n'a pas pu fonctionner là
http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/de-nouveau/msg97675/#msg97675
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #979 le: 06 Juillet 2018 à 22:26:03 »
au moment où tant ici sont dans le début de la douleur
moi je viens témoigner ...
plus de 4 ans pour avoir la force de refaire des courses "normalement" dans un hypermarché où il allait avant la dernière maladie qui l'a emporté = faire les courses avec la scannette ...
jusque là j'ai fait avec le drive
et très rarement je suis rentrée pour une bricole sinon c'était ailleurs ...
une fois j'avais tenté la sacnnette je suis allée en larmes la reposer (derrière mes lunettes noires ...)
oui + de 4 ans pour moi pour ça ... alors que j'ai quelques jours après réussit à faire plein de choses autres ...
c'est ça le deuil
différent selon chacun(e)

là je sais que c'est une étape pour moi ...

j'apprends à faire avec le manque ...  :-\
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1905
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #980 le: 06 Juillet 2018 à 23:15:50 »
Oui, à chaque jour une petite victoire, ou une déception...

Je me contente du drive, envie de ne croiser personne, et j'ai horreur de faire des courses.

Je te trouve d'une force incroyable.

Affectueusement.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #981 le: 09 Juillet 2018 à 11:46:22 »
un texte de Boris Cyrulnik

« […] personne ne prétend que la résilience est une recette de bonheur. C’est une stratégie de lutte contre le malheur qui permet d’arracher du plaisir à vivre, malgré le murmure des fantômes au fond de sa mémoire. »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne les petites cailles

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 110
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #982 le: 09 Juillet 2018 à 11:51:38 »
Merci Qiguan de rappeler B. Cyrulnik , cela contraste avec l'idée communément admise de ce "bonheur à tout crin",  qui fleurit dans nos sociétés.
Très bonne journée à toi.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #983 le: 15 Juillet 2018 à 13:56:29 »
envie de copier ici le message reçu
"Bonjour qiguan,

Chaque jour, je reçois des messages de remerciements. Chacun me touche profondément.

Pourtant, ces témoignages de gratitude naissent souvent d'un malentendu comme il y en existe beaucoup sur le deuil.

Bien que je conçois que mon accompagnement puisse avoir un impact positif sur le chemin de deuil de certains, ce parcours reste en réalité essentiellement solitaire, et ne débute véritablement que le jour où l'on prend individuellement conscience de la nécessité de s'autoriser à vivre à nouveau pour ne plus se laisser doucement mourir...

Aussi, je rejoins Patrick Verspieren quand il écrit dans Face à celui qui meurt qu' « Accompagner quelqu’un, ce n’est pas le précéder, lui indiquer la route, lui imposer un itinéraire, ni même connaître la direction qu’il va prendre ; mais c’est marcher à ses côtés en le laissant libre de choisir son chemin et le rythme de ses pas. »

Pourtant, cette décision ne se fait pas en un jour. Elle est le résultat d'un difficile travail personnel. Un travail qui nous amène à explorer chaque aspect de la relation singulière qui nous unit à l'être cher.
Ainsi, au cours de mes années d'accompagnement, j'ai pu observer un blocage récurrent qui empêche la plupart des personnes de s'autoriser à vivre à nouveau.

En effet, durant les premiers temps de la perte, la souffrance peut être perçue comme le dernier lien qui nous relie à l'être cher. Dans certain cas, on peut même se surprendre à chérir cette douleur : une manière d'exprimer sa fidélité à la personne qui nous manque, comme pour lui dire « notre amour était éternel, ma douleur le sera également... ».
 
Durant cette phase du deuil, l'idée de s’émanciper de cette souffrance devient alors insupportable. On peut même ressentir un sentiment de colère à l'égard de ceux qui souhaitent l'apaiser. Au cours des premiers temps, il n'est alors pas rare que le terme de « travail de deuil », puisse lui aussi susciter un sentiment de révolte car il peut être interprété comme une invitation à l'oubli ou « à couper le lien ».

Pourtant, le « travail de deuil » c'est tout l'inverse de cela.

Il s'agit d'un cheminement intérieur qui nous invite à desserrer les liens du chagrin avant qu'ils ne nous étouffent afin de mieux tisser en soi les fils d'une nouvelle relation.
Un lien plus apaisé, basé sur la gratitude et l'amour. Une relation qui honore l'héritage de l'être cher tout en offrant la perspective d'une vie retrouvée : la vie plus sereine qu'il voudrait pour nous.

C'est donc avec l'idée d'offrir un soutien à toutes celles et tous ceux qui ont encore du mal à imaginer la possibilité de cette nouvelle relation et qui souhaitent passer ce premier pas si difficile sur le chemin de deuil, que nous avons œuvré avec l'aide de spécialistes et d'associations, au programme Découvrir son chemin de deuil : les tâches du deuil.
 
Si vous pensez que l'accompagnement de professionnels peut vous apporter le soutien dont vous avez besoin pour initier ce travail, je vous invite à consulter la première séance d'introduction du nouveau programme d'accompagnement Découvrir son chemin de deuil : les tâches du deuil,
...

Enfin, je tiens à finir par un texte sur le travail de deuil écrit par Marie-Frédérique Bacqué qui est selon moi d'une grande justesse.

« Le travail du deuil est incompressible, on ne peut ni l’accélérer ni sauter des étapes.  Il ne connaît pas le temps, il a ses tours et ses détours, ses haltes, on ne peut que se rendre disponible pour ne pas entraver ses mouvements. »

Prenez grand soin de vous et à très bientôt,

Chaleureusement,
"

oui
Citer
le chemin de deuil de certains, ce parcours reste en réalité essentiellement solitaire, et ne débute véritablement que le jour où l'on prend individuellement conscience de la nécessité de s'autoriser à vivre à nouveau pour ne plus se laisser doucement mourir...
me parait très vrai !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1905
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #984 le: 15 Juillet 2018 à 15:44:18 »
Oui, je suis entièrement d'accord.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #985 le: 22 Juillet 2018 à 15:07:21 »
http://forumdeuil.comemo.org/philosophie-spiritualite-deuil/peut-t-il-y-avoir-des-signes/msg98859/#msg98859
qui colorie ma journée

mais j'avais prévu de faire plaisir à ma fille et mes petites filles en allant jouer avec elles à des jeux modernes de société
faire plaisir  c'est si utile

affection à tout le monde
 (sauf bien sûr imposteurs ...
là je n'arrive pas à rentrer dans la notion de pardon 
>:(
« Modifié: 22 Juillet 2018 à 22:25:46 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1905
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #986 le: 22 Juillet 2018 à 15:48:52 »
affection à tout le monde sauf bien sûr imposteurs ...
là je n'arrive pas à rentrer dans la notion de pardon  >:(

Merci, j'ai souri. ;D ;D
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #987 le: 26 Juillet 2018 à 15:24:04 »
une phrase lue
"le premier acte d’amour envers soi-même sera toujours de vous respecter assez pour vous dire la vérité"
MP Charon
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #988 le: 28 Juillet 2018 à 00:35:39 »
témoignage
je rentre d'une sortie avec des amis pour voir l'éclipse
hélas cachée par les nuages 95 % du temps  ::)

mais je me suis sentie seule avec les autres
à nouveau
le manque me vrillait intérieurement
le manque de Lui
et le manque de me savoir aimée par un "vivant" ...  :-\ :'(
mais j'ai pu apprécier la nature, les conversations, y participer
grande différence avec le début de deuil où je n'aurai pas pu

Je me suis sentie près de lui en mon coeur et si loin physiquement  :'(

douce nuit à vous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4458
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #989 le: 28 Juillet 2018 à 08:02:13 »
Une nouvelle fois je copie ici une analyse particulière qui m'aide à comprendre que mon, mes deuils sont inclus dans un flux plus vaste
Et que ce n'est pas toujours eux en soi qui expliquent ce que je ressens ... ::)

La Pleine Lune permet toujours une prise de conscience au milieu du cycle avec des dualités intérieures qui nous dérangent, entre nous et les autres, entre nous et les circonstances ; mais nous pouvons choisir d’y découvrir l’occasion de la compréhension que tout peut cohabiter harmonieusement entre nous et l’extérieur. Dans l’axe Lion Verseau, qui est celui de l’amour et de la créativité, l’équilibre est proposé entre dehors et dedans, entre le monde et nous. Pour cela, la voie et le défi sont ce retour à soi, dans le corps, dans la matérialité, le rythme lent du quotidien –  version réalité terrestre avec ce qui s’y présente, c’est un retour à notre intériorité également, pour trouver dans la routine des jours qui se suivent une routine sécurisante, celle qu’apporte simplement le fil des jours, sans prise de tête.

L’extérieur est en plein bouleversement et nous pousse au changement, y résister serait voué à l’épuisement, vouloir contrôler le changement, l’éviter, le juger serait nager à contre courant. Nous pouvons quand même sentir que le détachement n’est pas facile quand les choses nous quittent, le passé se dilue sous nos yeux au travers des objets qui finissent leur vie, emportant  dans leur disparition le souvenir d’une époque de joie qui leur était rattachée. Nous pouvons aussi nous sentir profondément peinés de voir les relations auxquelles nous tenions en train de  péricliter, voire de s’éteindre. Mais si nous ouvrons bien notre conscience il nous apparaît que d’autres ont pris plus de place, d’autres relations, d’autres priorités, d’autres circonstances qui sont plus alignées avec celui ou celle que nous sommes devenus.

Le Soleil en Lion éclaire une énergie qui porte en elle amour et gratitude. Ce qui adoucit notre peine face à toutes les pertes et changements non désirés, c’est de remercier toutes ces personnes qui s’en vont, d’une façon ou d’aune autre, qui changent de sphère d’existence , les remercier pour tout ce que nous avons partagé ensemble qui fut si enrichissant. Mais les objets aussi, nous pouvons les remercier de toute la joie et l’utilité qu’ils nous ont apportée. Ce matin, j’ai vu se faire arracher comme des mauvaises herbes les grands et beaux iris que j’avais replantés dans le petit bout de terrain qui est juste en face de ma maison. Ce petit jardin n’était pas à moi mais je l’avais entretenu pour qu’il soit joli et il était devenu propre tout en gardant sa nature sauvage. Alors j’étais triste, c’est vrai, maintenant la terre est nue et poussiéreuse sous le chaud soleil d’été, les locataires ont préféré en faire un espace bétonné avec des meubles en plastique et un barbecue, plus un brin d’herbe, plus une fleur, plus de lierre courant le long du grillage, plus de vigne rouge sauvage grimpant sur la façade de la maison attenante où les oiseaux nichaient et les abeilles bourdonnaient, un désert urbain en quelque sorte…  Mais je suis juste triste, je ne me rebelle pas (même si je trouve que c’est aller à contre sens que de dépouiller la terre de ses fleurs sauvages et de ne pas profiter de sa force nourricière pour y mettre des plantes ou des arbustes si nécessaires dans les villes). J’entends derrière ce changement ce que cela signifie pour moi, de mois en mois, je perçois que bientôt ce cadre où je vis ne sera plus celui que j’avais choisi et qui me convenait, qu’un autre endroit sera plus conforme. Ce petit exemple pour illustrer à quel point je trouve que s’il est inutile de condamner, il reste nécessaire de nous interroger intimement : Est-ce que cette nouvelle donne me convient ?- Et si c’est non, vers quoi le changement m’emmène-t-il de meilleur ?

L’éclipse totale de lune aura lieu à 20 h 21  UTC soit 23 h 21 en France. La Pleine Lune éclipse révèle les ombres,  beaucoup de tensions, elle est résonance avec Mars rétrograde et peut faire remonter de la violence du passé, qui a été contenue, retenue, à cause de blessures d’orgueil longtemps refoulées ou négligées, souvent anciennes, de la colère et de la frustration qui peuvent désormais exploser comme des volcans. La colère peut être la nôtre parfois, parce que nous l’avons réfutée, repoussée jusque là. C’est le signe que nous nous étions éloignés de notre chemin d’âme. Il y a une incidence karmique, parfois au-delà de nous-même et de notre volonté.

Pour nous qui sommes désireux de cheminer vers la lumière et ne pas alimenter les forces sombres, ces tensions sont des opportunités de virage, d’accès à un autre stade, une autre étape de notre évolution. Face à la colère, l’équanimité. Face à la destruction, l’espoir d’une renaissance, d’une régénération, d’une guérison. Face à la violence, la paix intérieure plutôt que la peur. Face à l’égoïsme, le pardon et la compassion.

Comprenons que ce qui nous bloque, ce qui nous limite, ce qui nous déstabilise, nous dérange, mais aussi ce dont nous devons être privés ou qui se transforme malgré nous, tout cela est pour notre plus grand bien. Ainsi, portés par cette intime conviction, nous pouvons nous laisser aller dans la certitude que, pour nous, demain sera meilleur qu’aujourd’hui car nous aurons suivi le flux de la vie, sans lui résister, sans tenter de refouler l’énergie puissante qui nous emmène vers l’autre rive. Le chemin est celui de l’énergie du Lion : courage, cœur, enthousiasme, dynamisme, amour, confiance, fierté, générosité, gratitude. Restons centrés et tout se passera pour le mieux !"


"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char