Auteur Sujet: Dans la continuité de notre amour.  (Lu 58241 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #90 le: 30 Janvier 2016 à 01:10:06 »
Fleur de Coton,
A tous et toutes.

Même si je n'écris pas, je viens régulièrement lire les témoignages que vous nous faites partager.

Comme toi, Fleur de Coton, je plie.... et je ne casse pas ! Même si je l'ai souvent souhaité ! comme souvent tout un chacun ici.

Le thérapeute que je rencontre me disait dernièrement : "la crise aiguë du deuil va se calmer".
Cette expression m'a fait du bien. Elle a reconnue encore une fois que j'étais en deuil, deuil de mon amour, deuil de ma vie. Mais surtout, elle m'a confirmé dans mon idée que je serai en deuil toute ma vie. C'est une reconnaissance que la société ne nous accorde pas souvent.

Oui. La douleur effroyable, insupportable et inimaginable, s'amenuise, se calme. s'intériorise. Pourtant le vide est toujours là, présent. C'est un paradoxe ! Mais cela est !

Le deuil nous change. Les priorités ne sont plus les mêmes. Il nous faut l'admettre et c'est sans doute ce qui ajoute à la difficulté.

Quoiqu'on en dise, nos "ainés" dans le tsunami n'ont pas arrêté de nous le proclamer, la vie reprend ses droits. Il en est ainsi. Nous n'avons pas le choix. ou plutôt si, nous avons eu le choix. dès la première minute. Or, nous voici ici. Nous avons donc choisi de vivre, de continuer et de rester dans le train de la vie, laissant derrière nous nos amours, tout en les emportant avec nous. Encore un paradoxe !

C'est peut-être cela, le deuil. Un tas de paradoxes ! Un tas de compromis ! Compromis de continuer, continuer de sourire au monde, continuer de penser à nos amours.

Bien entendu, je me souviens de mon arrivée sur le forum, le premier. Ma détresse, l'accueil reçu. Les petits pas que j'ai fait grâce à ceux et celles qui voulaient bien me lire.

Cela fait deux ans, et presque 6 mois, que mon Cœur a traversé le miroir. C'était hier. C'était déjà loin ! Cet éloignement me fait à la fois peur et me conforte dans l'idée qu'il sera toujours près de moi.

Deux ans, mais troisième été sans lui. troisième période de vacances estivales où tout se remet en question, voir les familles se réunir, préparer les valises, partir joyeusement pour partager de bons moments. Tout cela est difficile à vivre et remet toujours en question le fragile équilibre que l'on apprend à gérer petit à petit.

on apprend aussi à gérer sa vie, ses activités. On s’aperçoit qu'on arrive à vivre seul(e), à faire face aux difficultés du quotidien qu'on traversait à deux.

Cet hiver et ce printemps, ma vie a encore basculé. j'ai fait ce que l'on pourrait appeler un "burn out". Fatigue de vouloir tenir, toujours tenir. La maison, le travail, le quotidien, surtout le chagrin. Il a fallu choisir. C'est le travail qui a fait les frais. Je suis en arrêt depuis novembre dernier. Vraisemblablement, je ne reprendrai pas le chemin du bureau. Principale raison, mon âge qui fait que je m'approche de la retraite et que, de toutes les manières, le travail ne m'intéresse plus. Pourtant j'aimais mon travail, 40 ans dans une entreprise du secteur sanitaire et social, ce n'est pas rien. En y réfléchissant, j'ai autre chose à vivre !

Encore un paradoxe !

L'important n'est plus là. Il est devenu pour moi dans le but de la douceur avec moi-même. De ne plus perdre de temps. L'indispensable pour moi, n'est plus le travail, mais la chaleur que je peux offrir à mon fiston de cœur, à mes amies.

Oui, Fleur de Coton, Je plie, plierai encore, mais je sais, maintenant, que je ne casserai pas.

Cette année , j'ai pu prendre une semaine de vacances, changement d'air, grâce et avec des amies rencontrées ici. Contrairement à l'an dernier, ce fut une semaine de bouffée d'oxygène. Une bouffée de rires et de douceurs. Sans avoir eu une seconde l'impression d'abandonner mon cœur, bien au contraire.

L'automne s'avance. Je m'organise une "rentrée des classes" comme me disait une amie. Quelques activités pour sortir de la maison, m'obliger à rester dans la vie.... Faire ce qui me plait et que je n'ai jamais pu commencer ou faire parce qu'à deux, nous avions d'autres projets.

Donc, j'ai accepté, assimilé que je pouvais avoir des projets propres à moi, vivre pour moi, apprécier pour moi.
C'est cela la reconstruction ? c'est cela "refaire sa vie" ?
Pour moi, c'est surtout continuer à faire que les jours se succèdent avec un tant soit peu de douceur et de sérénité.

Dans l'attente, un jour, de prendre à mon tour, le chemin derrière le miroir.....
Dans la continuité de mon amour !

Bises à vous.
Bonsoir Coeur. Merci pour ton témoignage si touchant.

  Oui, je pense que le manque sera toujours là, même si, au fil du temps, le côté insoutenable de la douleur s'estompe pour laisser la place à une douce mélancolie. Chaque instant de paix intèrieure est précieux, l'adoucissement progressif de nos souffrance doit être acceuilli et goûté comme il le mérite, en dépit de cette absence toujours douloureuse.
  Je pense moi aussi que je serai toujours en deuil, même si je profite de la vie comme mon compagnon l'aurait voulu, comme je pense qu'il le veut, je suis contente que quelqu'un de compétent l'ai formulé. Ces précieux souvenirs, l'ombre (au sens propre ou au figuré) de nos conjoints seront toujours présents, il y a bien un avant et un après...

  Continue de penser à vos merveilleux souvenirs, et je t'encourage à poursuivre ce cheminement qui fait partie de toi.

  (moi aussi je parle en terme "d'autre côté du miroir", comme Cocteau  :))
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 729
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #91 le: 30 Janvier 2016 à 10:30:10 »
Bonjour Coeur,

Je te remercie de revenir régulièrement nous donner des nouvelles.

Dans les heures les plus sombres,  je lis et relis les témoignages apportés ici et le tien m'a toujours beaucoup touché.

Vaillant petit soldat sur le chemin du deuil, tombant, mais se relevant toujours, tu as toujours su témoigner de ton parcours, sans fards, de tes difficultés, de tes doutes, de tes victoires, de tes espoirs, aidée, emportée, guidée par ton amour, votre amour à tous les deux, intact, comme une lumière.

C'est une belle leçon de vie, qui montre que c'est difficile, ô combien, mais que c'est possible de vivre après, et avec, la perte de l'être cher.

Ton témoignage vient à point nommé pour moi, un an dans quelques jours que mon amour est parti, emporté par la maladie qui l'a terrassé en quelques mois.

J'avance sur un fil. Ce qui me portait encore un peu jusqu'ici m'indiffère. Je suis assaillie par des images qui reviennent en force,  par la culpabilité qui vient me tarauder, nauséeuse, prise de vertiges. Et le manque de lui, cruel.

Etape obligée, obligatoire, je le sais, qui dépasse tout raisonnement, qui s'impose.

Mais l'espoir d'avoir à nouveau envie, grâce à toi.

Alors pour cela merci encore.

Nora



Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #92 le: 30 Janvier 2016 à 20:53:43 »
Chère Nora,

Je te remercie de ton petit mot. Je ne pensais pas que mes ressentis pouvaient apporter un peu de chaleur, cette chaleur qui nous manque tant !
Il est vrai que j'ai moi-même reçu beaucoup du premier forum et des personnes qui étaient déjà sur ce chemin si difficile à parcourir.
C'est un peu le rendu que je voudrais leur faire en vous faisant part de mes pensées, pas toujours positives, mais toujours "volontaires" si je peux dire.
Certaines de ces personnes sont devenues des amies.

Ceci aussi est important.
On peut se faire à nouveau des amies et pourquoi pas des amis.
Il faut bien avouer que les "amis du couple" ont souvent pris le large. Peu sont restés. Par peur ? par ignorance ? quelle importance. C'est juste un constat.

Oui, je me considère toujours comme une coque de noix sur une mer démontée. Je surfe sur la vague, à son sommet ou dans son creux, au fil du vent qui me pousse.

Oui, petit à petit, lorsque je me retourne, je vois que mes amarres larguées après le départ de mon Coeur, sont de plus en plus loin de moi. Le retour est de toute façon impossible. Nous le savons. Nous faisons tous parties de "la-famille-des-pas-le-choix".
Mais je vois aussi que ma coque de noix prend un peu plus de forme, de volume.
Peut-être un jour, sera-t-elle devenue un paquebot sur lequel je pourrais voguer vers la fin de ma vie, vers LA rencontre finale avec mon Coeur qui m'attend quelque part. Je m'envolerai alors vers son nuage où, je l'espère, il me fera une petite place. Au creux de son épaule où je pourrais enfin poser ma tête.

on dit que l'espoir fait vivre.
Moi, je dirais que j'ai l'espoir de vivre pour le rejoindre.
Le plus vite sera le mieux pour moi.
En attendant, je fais ce qu'il aimerait, je tente de survivre et .... de vivre.
Tout simplement.

Je t'embrasse.
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #93 le: 07 Février 2016 à 10:24:21 »
Aujourd'hui, Maman, tu aurais pu fêter 100 ans !

J'espère que mon Coeur est auprès de toi et qu'il t'a transmis mon message que je lui ai confié lors du départ de son propre voyage.

Avec mon père lui aussi sur son nuage, continuez s'il vous plait à veiller sur moi et mon fiston de coeur.

Maman, tu me manques toujours autant.
Vous me manquez tous les trois.....
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #94 le: 10 Février 2016 à 21:06:46 »
Qu'il est difficile de continuer sans toi !
chaque jour apporte son lot de douceur mais aussi de tristesse.

Je crois que, petit à petit, je me fais une carapace contre les adversités de la vie mais aussi contre les beautés de celle-ci.

Car bien entendu, il y a des beautés.
Il ne faut pas les oublier. Passer à côté sans les voir serait injuste aussi.

L'hiver se poursuit avec son lot de grisaille et de pluie.
Le vent qui a soufflé ces derniers jours a fait vibrer la maison. Je sentais les poutres frémir sous la toiture.

J'ai aimé la réflexion de mon fiston tout à l'heure lorsque je lui faisais part de ce ressenti.

"c'est que la maison vit".

Il a raison.

La maison vit. Moi je suis morte à l'intérieur. Personne ne le voit. Moi seule le sait.

La maison m'enserre de ses murs comme tu m'enserrais dans tes bras.
J'aime à penser que cette maison que nous avons construite de nos propres mains, c'est un peu, beaucoup, de ton amour qui l'imprègne.

Je me retrouve à l'abri.

Oui, je suis morte. Mais oui, je vis, je respire au rythme de la maison..... mon havre de paix.
Là seulement, je sens ta présence, ton amour, notre amour partagé.


"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2597
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #95 le: 10 Février 2016 à 22:19:29 »
C'est tout le paradoxe du deuil d'un essentiel.. se sentir morte en dedans et vivante en dehors...un pied dans chaque univers...
Je pense bien à toi...

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #96 le: 10 Février 2016 à 22:42:45 »
Oui c'est exactement cela, Eva.
Depuis le temps que nous nous suivons. ..
toujours cette sensation que c'était hier. ..
Le temps passe pourtant. ..
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne arfaca

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #97 le: 10 Février 2016 à 23:37:11 »
Bonsoir à tous

Que de mots .....tristesse, souffrance , désespoir, espérance , amour, continuité , vivre , survivre , supporter , faire face, douceur...à tout moment de notre deuil , chacun peut y trouver  son compte !  quand je vous lis , je me retrouve bien dans tous ces sentiments qui se succèdent. J'aimerai pouvoir m 'accrocher aux mots d 'espoir , je vois que certains d'entre vous en ont , pour moi ils restent inaccessibles......ce n 'est que tenir bon , faire croire , attendre les "bons ' moments qui rythment  ma vie !  Bien sûr , être heureuse pour LUI , il aimerait tant , poursuivre ma route avec les enfants et ne garder que les bons souvenirs .......mais ils sont si douloureux ! Parfois j 'aimerai pouvoir effacer ma mémoire interne et repartir ......on me dit tellement qu'il faut "refaire ma vie ", mais c 'est sans compter ce lourd fardeau que l 'on traine .....sans jamais pouvoir le poser!
Comment s'ouvrir aux autres quand on s'est forgé une carapace, comme tu le dis Cœur, et vivre alors qu'à l'intérieur on est mort et que personne ne le voit .Certains parlent de perdre sa moitié mais non , on a perdu le TOUT, moi sans lui , c'est Rien

Mon entourage me dit que mes enfants (20 ans)  aiment me sentir bien et  qu ''il faut tenir pour eux , qu'ils ont besoin de moi  encore .....bien sûr , ils avancent eux et cela me rappelle où moi même j 'étais tellement heureuse d'avancer et de construire ma nouvelle vie avec LUI, mais voilà tout le monde autour de l 'endeuillé avance et nous on n 'avance plus , plus personne pour tenir le main , plus d'envie et toujours à se poser la question pour quoi ? pour qui? .....alors il faut puiser au plus profond de soi , dans son amour meurtri , dans les belles promesses faites !

J 'espère trouver toujours ce petit élan afin de poursuivre ma route , mai je sais que c 'est difficile car le moindre petit "bon" moment devient vite un mauvais car LUI  il n 'est pas là et son absence nous frappe de plein fouet!

Voilà 1 an et demi que je vis sous l 'eau certains d'entre vous disent sur un fil , dans la tempête , sur les vagues ...je crois que notre monde est fait de tous ces éléments naturels ......pour moi c'est sous l 'eau en apnée , nager , nager , sortir la tête de l'eau un court instant prendre de l 'air et replonger jusqu'à la bulle d'air suivante!


Courage à tous , j'aimerai tellement vous souhaiter plus .

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #98 le: 11 Février 2016 à 22:20:04 »
Ah ! ce maître mot ! Tenir, tenir encore, tenir toujours !
Pour quoi ? pour qui ?
Personne ne peut répondre car la réponse est en nous. Il nous faut aller la chercher au plus profond de nous, au plus profond d'un puits sans fond....

Telle une coque de noix, on surfe sur la vague de désespoir. Souvent submergé, jamais noyé !

Un jour, un jour peut-être, on s'échouera sur une plage où nos larmes laisseront encore des traces.

Un jour le soleil reviendra nous réchauffer et nous pourrons alors recommencer à respirer, d'abord pour eux, ensuite pour nous.

Petit à petit, nous reprenons les rennes de nos vies.
Celles-ci sont changées à jamais car nous ne serons plus jamais les mêmes personnes.
Le tsunami vécu ne les ramènera pas et a emporté avec eux une partie de nous.

Pourtant, nous tiendrons encore la route. Nous tomberons mais nous nous relèverons, à chaque fois, et petit à petit un peu plus facilement.

Il faut prendre les "bons" moments pour ce qu'ils sont. Ils nous apportent ce petit répit qui nous fait encore tenir debout.

Courage. Courage. Nous y arriverons à faire face et à maintenir le cap !
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne fidelio737

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 30
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #99 le: 11 Février 2016 à 22:48:01 »
bonsoir coeur..

oui quel courage tu as, je te remercie pour ce beau message d'amour,

mais c'est pas que des mercis que tu attends...probablement ...

je suis a 4 ans tout juste depuis avant hier, que de chemin parcouru, ce chemin comporte des hauts des bas, oui moi aussi je me suis senti au bord d'un cratère, un trou béant dnas ma vie, c'est fou de connaitre çà, ma femme a laissé un vide, et a la fois comme tu dis, maintenant elle est de plus en plus en moi, çà viendra aussi pour toi, oui la mienne était jeune aussi, 63 ans..belle femme qui a souffer de l'hépatite, et a été déspéré a la fin, est partie finalement brutalement..et moi je me retrouve beta seul , ébeté ,
oui "on est la tu n'as ka appelé, c faux archi faux, on devient un radeau qui dérive tout seul, faut se débrouiller,
mais faut aussi prendre le temps, t re-trouver des amis qui acceptent notre croix, cette croix, le déces fait PEUR aux autres et c'est normalçà les renvoit a leurt propre départ d'un jour...ben oui
tu as bienfait de reprendre ton boulot, appuie toi sur les bons moments du travail, ce que je fais aussi et pourtant ce boulot me rend malade, mais y a des personnes chouettes partout faut les trouver....

je t'encourage a te faire du bien, a etre humble a prendre le temps de parler avec ton homme, (je suis croyant) il est la derrière le miroir , parle lui , écrit lui, laisse le partioir aussi de temps en temps il viendra te voir

peut être sens tu parfois que tu es portée, ici aussi tout le monde te porte , moi aussi, on se donne la main, l'épreuve la plus dur de la vie, cachée, tabou par la société , un jour tout le monde y passe, c'est colmme çà sur notre planète...
alors confiance...courage et patience...

reviens ici tout le temps nécessaire plein de belles personnes sont la simplement pour accueillir cette plaie immense
courage a tout et a toutes...



Hors ligne agapimou

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 147
  • " Le souvenir du bonheur, c'est encore du bonheur"
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #100 le: 11 Février 2016 à 23:05:28 »
Merci Fidélio pour tes mots gentils et authentiques, merci pour ton témoignage,

Douce soirée, belle nuit

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #101 le: 11 Février 2016 à 23:35:30 »
C'est vrai, Fidelio, on aime savoir que ce que l'on partage peut faire du "bien" à ceux qui traversent la même épreuve.
C'est cela le but de ce forum, comme de tout forum de deuil, le fatage !

Je suis devenue une "ancienne" de ce forum même si j'ai pris un peu de recul à un certain moment et ne vient que de temps en temps pour exprimer mes ressentis, mais souvent pour vous lire.

Personnellement, je n'ai pas repris le travail depuis un an. Je ne le reprendrai sans doute jamais. J'ai voulu après le décès de mon Coeur maintenir mon activité professionnelle. Mais gérer le travail, le deuil, je n'ai pas tenu plus d'un an. Burnout total.

Je ne le regrette pas. cela m'a permit je pense de m'enfoncer un peu plus pour toucher le fonds de l'abîme. Je commence à remonter doucement mais sûrement à la surface.
Il faut du temps.
Souvent on ne se l'accorde pas ce temps-là. La société ne nous l'accorde pas !

Alors, je fais comme vous tous, je tiens, encore....

Douce soirée.
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #102 le: 18 Février 2016 à 08:58:26 »
Me voici à nouveau dans le petit nid que tu nous avais préparé pour une retraite que tu savais ne pas vivre puisque la maladie allait gagner !

Je me suis glissée dans le lit hier soir comme si je ne glissais dans tes bras.

Mais voilà ! Tu n'étais pas là.

Tu n'es plus là !

Alors. ..je vais vivre pleinement pour toi, pour moi. .

Tu me manques tant mon coeur !
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #103 le: 23 Février 2016 à 23:11:00 »
Sensibilité exacerbée. .. LA date approche. ..je maîtrise de moins en moins le barrage de mon chagrin. ..je suis à nouveau cette coque de noix ballottée par la tempête !
Ma maison me manque ! C'est la première fois que je ressens cela. Ça me fait mal.
J écourte mes "vacances "!
Tu me manques trop. Je lutte tous les jours pour tenir le cap et tous les jours je me demande si je  vais y arriver.
Je m épuise.
Comment ai je pu vivre sans toi depuis 3 ans ?
 Combien me reste t il de 3 ans?
Je voudrais que  cela s arrête !
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : Dans la continuité de notre amour.
« Réponse #104 le: 14 Mars 2016 à 11:39:24 »
3 ans  !

Voici 3 ans que tu as fini de souffrir et que tu as rejoins les étoiles me laissant avec mes larmes pour seules compagnes.

J'ai cru sombrer de nombreuses fois dans un océan démonté.
Je suis revenue chaque fois à la surface au gré des vents.
Une nouvelle bouffée d'air m'a donné la force de continuer à nager au milieu de courants noirs et froids.
De survie en survie, de tourmentes en vagues, j'ai pu tenir le cap vers une plage au sable fin et chaud.
Tous nos souvenirs et ton amour continuent à me remplir.
Le chemin reste long.
Je t'envoie mes sourires hésitants à la vie....

"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"