Auteur Sujet: Bis repetita  (Lu 7088 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #30 le: 22 Juin 2017 à 00:01:09 »
J e fais une overdose ! Une overdose de papiers divers et variés à envoyer ici et là... Cela fera bientôt deux mois depuis son suicide et je n'ai pas encore tout rempli !!! Misère !!! J'ai le concours d'une assistante sociale du travail de mon mari qui m'appuie dans mes démarches mais à chaque fois, ou il manque un document ou le document fourni n'est pas l'original... On me demande un papier particulier aux impôts, Je me déplace (3 fois déjà) aux impôts, on me dit ne pas savoir de quoi il s'agit !!! Je marche sur la tête...

Mais aujourd'hui,  je me suis levée très fatiguée d'une nuit trop chaude pour trouver un sommeil apaisant. J'ai conduit ma puce à l'école, je suis rentrée et je me suis recouchée !!!  Encore une fois de plus ou je me réfugie dans le sommeil... Mais cet après-midi, j'ai réussi à échanger quelques balles de ping-pong avec mes deux plus jeunes et même faire une partie de Triomino avec ma puce ! Je suis contente d'avoir pu "faire quelque chose" de sympa avec eux... Les vacances approchent... D'ordinaire, je posais 3 semaines de congé en juillet et mon mari posait tout le mois d'août... Les enfants passaient donc tout le mois d'août avec lui et je pouvais ainsi travailler sereinement... La question se pose de  savoir comment je vais faire cette année... J'ai déjà l'impression de les négliger alors les laisser chez mes parents ou ma sœur, même s'ils ne sont pas loin, ne m'enchante pas... Allez, la nuit qui vient me verra cogiter encore...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2839
Re : Bis repetita
« Réponse #31 le: 22 Juin 2017 à 10:03:03 »
Beaucoup ici se sont en te lisant reconnu(e)s avec ta liste des classiques de début de deuil ...
Tu as pu garder des capacités que d'autres n'ont jamais pu avoir avant bien des mois
vois le positif !
et fait le plein d'affectif avec tes petits  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Bis repetita
« Réponse #32 le: 22 Juin 2017 à 21:41:19 »
bonsoir Muriel, bonsoir tout le monde,
Je prends enfin un peu de temps pour vous faire un petit coucou

Je suis épuisée tous les soirs, (dès le matin d'ailleurs), la chaleur de ses derniers temps n'aidant pas à me donner de l'énergie. Je vais prendre le temps de répondre à une de tes questions d'il y a un petit moment au sujet du procès :
Comme le monsieur qui a percuté mon mari n'avait ni téléphone, ni alcool, ni stupéfiant, ni vitesse, le procureur a estimé qu'il n 'y avait pas eu infraction au code de la route, l'avocat m'a téléphoné pour me dire qu'il n'y aurait pas de procès. Moi, j'avais besoin de ce procès, pas pour qu'il soit puni mais pour que soit reconnu le fait qu'il avait tué mon mari, il roulait à 70 km/h et a pris mon mari par derrière parce qu'il ne l'a pas vu (ébloui par le soleil).
ça s'arrête là. ça a été dur à avaler mais en soit ce qui est dur c'est de l'avoir perdu, ce n'est pas le procès en soit.

Oh Muriel, les papiers, c'est insupportable, mon mari est parti il y a maintenant 9 mois et je n'ai pas tout fini, ils m'en redemandent encore, maintenant je fais une pile et j'en fais un de tps en tps, quand j'ai le temps ou quand ça devient urgent. 

Tu sais pour les vacances de tes petits bouts tu feras comme tu peux et c'est déjà énorme.
Je t'embrasse bien fort et espère  que cette nuit t'apportera un doux sommeil réparateur
« Modifié: 22 Juin 2017 à 21:51:23 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #33 le: 22 Juin 2017 à 22:22:05 »
Bonsoir Mononoké,

Oui la chaleur est accablante mais pas autant que mon épuisement ! J'ai dormi presque toute la journée et après avoir été chercher les enfants à l'école ma conscience m'a ordonnée de faire quelques chose ! Alors, j'ai sorti la tondeuse et fissa dans le jardin ! Après même pas 1/2 heure, j'étais au bord du malaise ! Mon aîné a pris la relève et pendant qu'il finissait, je suis retournée au lit ! Tu parles d'une vie !!! Je vis à l'envers ! je dors la journée et je viens sur le forum la nuit... Il va falloir que j'inverse le processus si je ne veux pas finir maboule... Venir ici, lire des histoires, comprendre et me rendre compte que même si nos histoires ne sont pas identiques, ça me fait du bien... C'est une forme de thérapie, je pense... Je suis allée au cimetière ce matin.  Comme au début, ça ma pliée physiquement en deux ! J'irai de temps en temps pour arroser la jardinière de plantes mais c'est tout car c'est vraiment trop difficile et compliqué à gérer pour moi.
Mononoké, je suis désolée de lire pour le procès ou du moins de l'absence de procès. La reconnaissance d'une faute peut effectivement aider. Me concernant, je ne donne pas suite non plus, malgré le mail de mon mari qui accuse ses supérieurs hiérarchiques de harcèlement moral.  Mon notaire me déconseille d'aller en justice car le mail n'étant pas signé, il n'a absolument aucune valeur devant la justice. Pour ça, il rejoint l'avocat que j'avais consulté. Ca me démolit mais je ne veux pas m'engager dans une bataille perdue d'avance, je préfère garder le peu d'énergie que j'ai pour mes enfants. Et le fait de dire que je n'intenterai pas de procès à ces fumiers me fout en l'air. Je suis une loque à l'intérieur. Un débris.

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #34 le: 23 Juin 2017 à 23:03:00 »
Je ne sais pas si je vais en être capable mais je viens de décider qu'à la fin de mon arrêt de travail, j'allais retourner au travail... Dans une semaine... Je consulte mon médecin jeudi prochain...
J'en ai marre de me réfugier dans le sommeil et de n'être capable que d'assurer le minimum vital ! Je regarde la saleté de ma maison, le linge éparpillé partout, les chaussettes orphelines abandonnées (orpheline ET abandonnée, c'est mon ressenti en ce moment !), le ménage pas fait depuis deux mois... Je ne veux plus de ça, je veux retrouver ma vie paisible d'avant... Ma vie cadrée, réglée d'avant le tsunami...
Bon, évidemment, là, je l'écris, reste plus qu'à le mettre en pratique...
Pour l'heure, c'est le week-end. Demain a lieu la kermesse à l'école de mon dernier. Il ne veut pas y aller. Alors, on va rester à la maison... Je crois que de peur de les voir inactifs, face à leur immense tristesse, je ne leur ai pas laisser le loisir de souffler... Alors, ce week-end on va souffler... Ne rien faire...

Hors ligne Yevanna

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 25
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #35 le: 23 Juin 2017 à 23:27:52 »
Ah j'aurais aimé me réfugier dans le sommeil, tout passe tellement plus vite quand on dort. Sauf que dès que je ferme l'oeil, c'est toujours pareil, je rêve que je le supplie sur son lit d'hôpital ne ne pas me quitter... C'est pas très reposant et bonjour l'ambiance au réveil!

C'est pour ça que j'ai choisi de reprendre rapidement le travail. Je n'étais pas sûre d'en être capable non plus, et d'ailleurs soyons honnête je ne le suis pas vraiment, l'épuisement est là, et toujours la peine en arrière plan qui m'oblige à déguiser les craquages en innombrables pauses pipi. Mais en ce qui me concerne ça me fait du bien d'avoir une activité. Quand je suis chez moi je n'arrive pas non plus à reprendre le fil de mon quotidien, je regarde passer les moutons de poussière et la vaisselle qui s'accumule, avec la télé en fond pour faire un semblant de compagnie... J'ai espoir que la reprise d'activité me remette le pied à l'étrier.

Je te souhaite bon courage.

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #36 le: 24 Juin 2017 à 00:48:22 »
Deux mois aujourd'hui...
Il y a deux mois, je débarrassais la table de pause où avec mes collègues, on venait de déguster un café/thé et une tarte Tatin que j'avais faite la veille pour fêter mon retour de vacances... Oui à mon bureau, tout est prétexte pour manger une lichouserie... Une collègue en retard mais à qui j'avais gardé une part de gâteau me dit que mon téléphone portable a sonné deux fois... Ok, je termine de nettoyer et je retourne à mon bureau... 2 messages de Pascal ! Je le rappelle d'abord sur son lieu de travail : ça sonne dans le vide. J'essaye sur son portable : messagerie. Je lui dis qu'il peut me rappeler à mon bureau ou sur mon portable... Moins de cinq minutes après, mon portable sonne. FIN.

Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 256
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #37 le: 24 Juin 2017 à 01:31:04 »
Denpaolig.... Je découvre tout juste ton histoire... Je veux simplement te dire, que je pense fort à toi... T'envoyer un peu d'affection, un peu de chaleur... face à cette réalité froide et implacable... 2 mois aujourd'hui... Si peu de temps. Tu es dans l’œil du cyclone... Je me souviens de cette période... de ces premiers mois... tout me semblait irréel...  Je n'ai pas de conseil à te prodiguer. J'aimerais en avoir... juste: accroche toi... Tu as des ressources en toi. Un mode survie, un pilote automatique. Qui parfois semble tomber en miette, être en panne... mais qui résistera malgré tout. Il te permettra d'avancer, pas à pas, presque malgré toi. Alors accroche toi.
Je t'embrasse. De tout cœur.

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #38 le: 24 Juin 2017 à 07:05:54 »
Je ne sais pas dans quoi je suis prise, Ela ! Un tsunami, un cyclone, un ouragan... Je me regarde dans un miroir, ce que je vois ne m'effraie pas ! Des yeux cernés, des paupières gonflées, certes ! Mais à l'intérieur, c'est le chaos le plus complet... Mais moi seule le sait... Avant de faire face aux gens, à ma famille, à mes enfants, je sèche mes larmes, je colle un sourire sur mes lèvres et j'avance en faisant bonne figure... S'ils savaient ! A l'intérieur, mon cœur me fait mal. Ma gorge se serre et je serre les dents pour ne pas que les larmes débordent. Mais parfois, ça ne suffit pas à empêcher les larmes de couler et le flot est violent et incontrôlable.
Je te remercie de ton mot ,ça me touche...
Merci à ceux et celles qui me laissent des messages privés, sachez que tous vos messages me vont droit au cœur, vraiment.
Un immense merci à toi Alex.... Tu n'imagines pas à quel point tes messages, tes encouragements, ton humour, nos P.S me font du bien, me font rire et me donnent tellement de courage et surtout m'apportent de la sérénité.

Le premier pas ici n'a pas été facile à franchir, écrire les faits c'est facile, enfin assez facile. Essayer d'exprimer son ressenti, ses émotions, ça c'est compliqué et pourtant c'est ça qui soulage un peu. C'est une véritable thérapie. Je suis consciente de la chance qui est la mienne de vous avoir à mes côtés...

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #39 le: 24 Juin 2017 à 07:24:12 »
Petite anecdote du jour...Je suis passée mettre à jour mon dossier dans un organisme afin de régulariser ma situation familiale... Dans mon dossier apparaissait la mention "séparée". Et bien pas de possibilité de passer de séparée à veuve... Non ! Je pouvais changer pour devenir pacsée ou  divorcée mais pas veuve !
La première fois que j'ai coché "veuve" dans un document administratif, ça m'a fichu un tel coup que j'en ai pleuré. Là, pas possible de devenir veuve... Incongruité d'une situation !


Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #40 le: 26 Juin 2017 à 14:45:02 »
Encore un lundi difficile pour mon dernier... Le week-end était sympa. Bowling, billard et glace avec un de ses copains... Et paf, lundi, dur retour à la réalité... C'est pas grave mon cœur, c'est pas grave... On va y arriver, je te le promets mon amour...

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #41 le: 29 Juin 2017 à 01:55:40 »
J'ai vu ma doctoresse aujourd'hui. Je lui ai dit avoir envie de reprendre le travail lundi. Elle a insisté pour que je reprenne d'abord à mi-temps thérapeutique. Mais non, de toute façon mon incompétence à mon poste de travail est avérée donc on ne verra pas la différence avec "avant"... lol
C'est vrai que j'ai envie de reprendre une vie "normale" et le travail en fait partie. Se lever le matin et même si on est fatiguée, finir sa journée. Quitter le boulot, s'arrêter en route pour acheter à manger, rentrer, embrasser mes loulous forts, longtemps... Faire à manger, manger, débarrasser, ranger... La vie, quoi  ! Celle que je menais avant...
Je vais donc reprendre lundi en espérant surtout que mon cerveau fonctionnera... Ma doctoresse m'a rassurée en me disant que si ça ne va pas, elle m'arrêtera à nouveau pour le reste de l'été. Mais dès mon retour, je pose deux semaines de vacances pour juillet...
Question organisation, tout n'est pas décidé. Mes enfants  ne veulent pas passer toutes leurs vacances chez leurs grands-parents... Ils acceptent donc de rester seuls jusqu'à ce que je rentre en milieu d'après-midi. Ensuite, on ira à la plage ou ailleurs...
La colère que je ressentais au début s'est un peu estompée. Elle revient au galop quand mes enfants sont tristes mais sinon, ce n'est plus aussi destructeur. Je lui en veux et je lui en voudrais toujours pour son acte égoïste. Je sais que je ne lui pardonnerai jamais. On me dit que pour faire ça, c'est qu'il souffrait et que c'était la seule façon pour lui d'arrêter de souffrir. Je m'en fous, quelle que puisse être notre souffrance, infliger cette horreur à ses propres enfants est impardonnable...  Et cette fois-ci je ne m'excuserais pas de choquer car c'est vraiment ce que je pense. Un geste lâche, égoïste qui aura pour conséquence une  souffrance indicible chez chacun de mes trois enfants.

Les vacances d'été approchent... Ma fille m'a demandé de ne pas annuler les vacances que j'avais réservées avant le décès de mon mari. J'appréhende un peu car nous partons à Quiberon, ville où j'ai beaucoup de souvenirs heureux avec lui. J'espère que ça ne fera pas remonter les émotions...

Je vous souhaite un été calme et paisible, des vacances revigorantes...


Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #42 le: 02 Juillet 2017 à 21:28:43 »
Prête psychologiquement à reprendre le chemin du bureau demain... Enfin, je crois...
Depuis vendredi, j'ai lu à nouveau en enregistrant ce que je lis... Victoire !

Mes pensées les plus douces à celles et ceux pour qui tout est encore compliqué, lourd, pesant...

Muriel.

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #43 le: 05 Juillet 2017 à 22:51:24 »
J'ai repris le travail lundi... Et lundi en rentrant à 18 heures, je me suis écroulée. J'ai dormi  jusqu'à 22 heures car incapable de faire autre chose. Même chose mardi ! La reprise a donc été épuisante.  Mais la reprise ce n'est pas que le travail c'est tout ce qu'il y a autour. Les collègues... Des regards qui fuient pour la plupart. Des petits mots sympas entre deux portes, des sourires qui font du bien aussi. Des émotions diverses et variées selon les uns et les autres. Mais je suis heureuse d'avoir pu faire face à la reprise. C'est une sacrée étape.
Mes enfants sont en vacances. Comme ils se couchent tard, ils se lèvent un peu avant midi et quand je rentre déjeuner, eux prennent leur petit-déjeuner... Pour le moment, aucun ne veut bouger quand je rentre du travail pour aller à la plage. Je me demande s'ils le font pour que je puisse me reposer où si vraiment, ils n'en ont pas envie...
Demain,  ce sera une journée emplie d'émotions car je me rends avec ma puce à une crémation, là où la crémation de mon mari a eu lieu. J'espère que ça ira pour ma puce...
Cela fait donc plusieurs jours que je n'étais pas venue ici, vous lire... Un éloignement qui m'a privée du bienfait de l'accompagnement de vos pensées, de vos mots de soutien. Je pars à la fin de la semaine pour une semaine de vacances. Je ne sais pas encore si j'emporte avec moi mon ordinateur. Je ne sais pas si je vous lirais pendant une semaine. Mais ce que je sais, c'est que j'emporterai avec moi au fond du cœur, tous vos messages de soutien. Ce que vous m'avez apporté depuis que je me suis racontée ici est si important...

Muriel.

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #44 le: 08 Juillet 2017 à 00:38:22 »
Je viens de finir ma première semaine de travail depuis le décès de Pascal, travail que j'ai retrouvé avec plaisir mais qui m'a beaucoup fatiguée. Ce n'est pas le travail que je retrouvais avec plaisir mais le fait que mon cerveau doive se concentrer et donc ainsi tenir les sentiments à bonne distance pendant les heures de présence au bureau. Mon travail m'a paru tellement absurde. Les dossiers se sont entassés pendant mon absence et je n'ai pas franchement été efficiente cette semaine. Je m'en fous car mon objectif qui était de reprendre une vie "normale" ne serait-ce que quelques heures est atteint.

Raphaël, mon fils aîné a eu connaissance de ses notes du bac de Français. Roulement de tambour... 13/20 à l'écrit et 8/20 à l'oral. Je suis fière de lui. Car, vu les circonstances et la colère qui l'anime en permanence, je n'étais pas sûre du tout qu'il se présente aux épreuves... Bravo mon ange... Je suis fière de toi... On va y arriver mon cœur, on y arrivera parce qu'on est forts et qu'on se serre les coudes et que mes bras te sont immensément ouverts... Viens t'y réfugier quand tu veux mon cœur... Je te serre fort contre moi, longtemps et je suis heureuse que ça te soulage mais dis-toi, mon ange que c'est à moi que tu fais le plus de bien...

Depuis ce soir, je suis en vacances pour 15 jours et j'espère pouvoir vraiment me reposer et profiter pleinement de mes enfants. Demain, préparation et bouclage des valises. Nettoyage de la maison... Il est temps... Temps de reprendre le chemin de la vie "normale"...