Auteur Sujet: Bis repetita  (Lu 6678 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 89
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bis repetita
« le: 30 Mai 2017 à 00:53:19 »
Le 24 avril 2017, un coup de téléphone m'apprenait le suicide de mon mari sur son lieu de travail. Nous étions séparés depuis 7 ans mais pas divorcés. Malgré notre choix d'une vie séparée, il restait un papa présent et aimant. Nous avons 3 enfants de 18, 14 et 11 ans. Je suis toujours sous le choc de son geste. La veille, il m'avait ramené nos 2 plus jeunes enfants avec qui il avait passé quelques jours de vacances. Je n'ai rien vu qui aurait pu m'alerter. Et pourtant tout était prémédité ! Son geste fatal me ramène 29 ans en arrière et réveille d'horribles souvenirs.  Mon frère, 18 ans, s'est suicidé. Je suis dans une colère noire après eux. La souffrance qu'ils inoculent dans ma tête, dans mon corps tout entier est juste indicible et insupportable . Comment ne pas laisser cette colère atteindre mes enfants ? Je n'ai jamais compris ni accepté le geste de mon frère (j'avais 17 ans, il s'est suicidé alors que j'étais seule dans la maison avec lui), pas beaucoup de chance que j'y arrive pour mon mari ! Mais aujourd'hui, ce n'est plus pareil. Je suis responsable de 3 enfants et je n'ai plus 17 ans mais 46. Alors comment agir pour le bien de mes enfants ? Je suis perdue. La colère est trop là ! Il nous a abandonné. Je suis angoissée aussi de penser à l'avenir et de devoir tout gérer seule. On dit de moi que je suis forte mais là, je vous assure que ça fait beaucoup ! Je dois rencontrer une psychologue ce jeudi. Mes 2 plus jeunes ont accepté d'en rencontrer une également. Mon aîné ne veut pas en entendre parler pour le moment. Je lui ai dit de ne pas fermer cette porte là et que s'il en avait besoin à n'importe quel moment, il pouvait se rendre à la Maison des Adolescents de notre ville.  Il est très en colère aussi et oscille entre larmes et l'envie de tout casser ! Je suis épuisée de pleurer non-stop. Je suis vidée de la bonne énergie qu'il me faut pour être une bonne maman. Mon médecin a préféré prolonger mon arrêt de travail jusqu'à fin juin. Mais à part pleurer, je ne fais pas grand chose d'autre ! Mais après tout c'est peut-être une bonne chose ou pas, je ne sais pas ? J'habite près de Quimper, je ne sais pas s'il existe des associations d'aide qui pourrait m'aider par le biais de groupes de paroles ou autre ? J'aurais voulu me confier à mes amies mais elles n'ont pas accepté de venir à la crémation car la dernière volonté de mon mari était d'avoir une cérémonie dans l'intimité. Mes amies, malgré 17 ans d'amitié n'ont pas pensé que nous étions sans doute suffisamment intimes ! (voyage à l'étranger ensemble, week-end ensemble, anniversaires, repas, réveillons ensemble mais pas assez intimes pour venir en soutien à leur amie !) Je suis amère et là,aussi, très en colère et ai décidé de les rayer ni plus ni moins de ma vie. Je n'accepte pas que l'on soit amie uniquement dans la joie. L'amitié, pour moi, se prouve  aussi dans la douleur. Je me retrouve donc bien seule face à tout ça. Aussi, si vous voulez échanger et me conseiller... Merci de m'avoir lu. Pour l'heure, ça m'a chamboulée de me raconter ! Muriel.

Hors ligne Alexandra

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 104
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #1 le: 30 Mai 2017 à 09:35:47 »
Triste bienvenue à toi Muriel,
Je suis près de Quimper également et je suis arrivée il y a quelques mois juste après le décès de mon compagnon. J'ai cherché des groupes de parole à l'époque mais à part l'Association des Veufs et Veuves du Finistère (http://www.veuvesveufsdufinistere.fr/contact), je n'avais pas vu grand chose. J'ai 28 ans et en regardant les quelques photos des activités, je n'étais pas vraiment sûre d'être dans la bonne tranche d'âge... Alors le forum et une psy m'ont aidée.

Je t'envoies un message privé en réponse à ce que tu as écrit là:
http://forumdeuil.comemo.org/entraide-associations-groupe-de-parole-cafe-deuil/comment-trouver-du-soutien-pres-de-chez-vous/new/?topicseen#new

Alex

Hors ligne Bulle 777

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 285
Re : Bis repetita
« Réponse #2 le: 30 Mai 2017 à 16:31:06 »
Chère Muriel,

la colère, c'est normal et salutaire : on passe tous par là avec la mort subite ou le suicide ( moi pour ma mère...)
Je crois que tu peux aussi diriger ta colère sur le travail de ton mari, vu que cela s'est passé la bas.
Ce n'est pas anodin. Souffrait-il à son boulot? était il harcelé? menacé de licenciement? bref, il y a sans doute des responsabilités et des éclairages à chercher de ce côté là aussi, non?

la répétition, cela arrive très souvent et je pense que cette mort ravive les plaies de ce deuil ancien intolérable: si ta psychologue connaît la psycho-généalogie cela pourrait t'aider et aider tes enfants à travailler avec cet outil.
surtout pour aider tes enfants.

De tout coeur avec toi, la colère, les amis décevants, la famille qui en rajoute, les larmes, le non-sens,
la haine, la haine, la haine, LA HAINE : je suis passée par là et cela revient encore parfois après 3 ans...
un chemin d'apaisement est cependant possible et la blessure saigne moins avec le temps,
je sais c'est con à dire mais tu l'as vécu déjà;
Aie confiance malgré ta douleur terrible, une lumière vous attend au bout de ce chemin d'épreuves
en attendant crache ta colère !!!
chaque jour un pas après l'autre et le temps...
pensées
Bulle


Maman, tu es partie trop brutalement !
Maman, Requiescat In Pace.

Quand mon père était vivant, je ne le comprenais pas. Maintenant qu'il est mort, je comprend tout. A Romanès

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : Bis repetita
« Réponse #3 le: 30 Mai 2017 à 17:38:35 »
sur ce forum tu vas lire des histoires différentes et y trouver des échos, des similarités, des différences bien sûr ...
un endroit où écrire
mais tu as eu raison de prendre contact avec un pro la thérapie est souvent très utile !
tu vas naviguer d'une section de ce forum à l'autre
tu as vue je suppose la table des matières que j'ai faites il y a de quoi fouiller ...
et n'hésite pas à aller sur le site dont ce forum est issu !
plein de douces pensées
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 89
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #4 le: 30 Mai 2017 à 23:53:46 »
Merci Bulle et merci  Qiguan.

J'ai lu des témoignages bouleversants sur le forum. Des histoires fortes, des cris d'amour, de désespoir. Elles ne font pas forcément échos à ma propre histoire car mon mari et moi étions séparés mais notre relation était forte d'un amour ancien  qui s'était mué en autre chose comme du respect, une totale confiance, une sorte d'amitié. Bien sûr, notre couple existait encore mais seulement celui que nous formions face à nos trois enfants.  Je pleure car je suis en colère qu'il nous ait abandonné moi et les enfants. Oui Bulle, il s'agit bien de son travail. Le matin de son suicide, il a envoyé un mail à son avocat où il accuse nommément 3 de ses supérieurs hiérarchiques de harcèlement moral (jusqu'au plus haut gradé). Seulement, après avoir pris conseil auprès d'un avocat spécialisé en droit du travail, je n'ai pas beaucoup de chance de faire reconnaître son suicide comme une résultant  du harcèlement moral. Le mail a été tapé à la machine, il n'est donc pas signé de sa main. Je ne sais pas s'il l'a fait également parvenir aux trois personnes concernées. J'ai contacté son médecin qui m'a dit ne pas avoir vu mon mari en consultation depuis mai 2016. Je n'ai trouvé aucune prescription d'arrêt de travail, aucune prescription de médicaments type antidépresseurs, anxiolytiques... Rien ! Et les témoignages, je n'en aurais pas non plus. Mon mari était civil dans une institution militaire... La grande muette !!!
Je suis en colère après lui car j'ai obtenu de son avocat le fameux  mail. Il y fait part de ses dernières volontés. Mais comme je n'ai eu connaissance de son mail qu'après la cérémonie, je n'ai pas tout respecté... Il voulait que ses cendres soient dispersées en mer ou à défaut dans un carré commun d'un cimetière. Un carré commun d'un cimetière !!!! Je n'en reviens pas, il voulait être oublié, tout simplement oublié !!!!! Vis à vis de mes enfants, ça m'est intolérable. Mes enfants ont le droit d'avoir un lieu où se recueillir, non ? Mes enfants ont eu un papa ! C'était un papa aimé. Et bien, avant de savoir ça, je me souvenais qu'il souhaitait être incinéré. Il a donc été incinéré mais j'ai acheté une concession au columbarium  du cimetière de ma ville. Il n'est pas dans un carré commun !!! Mais quel égoïste ! Egoïste jusqu'au bout !!! ça y est, je l'ai craché ! Le suicide est déjà un acte d'une violence inouïe mais son choix d'un carré commun me met dans une rage encore plus folle. Je suis en total décalage avec ceux et celles qui pleurent leur amour perdu. Je m'en rends compte. J'ai longtemps pleuré sur la fin de mon couple et j'avais réussi à faire le deuil de notre couple amoureux. C'est ma colère et comme tu dis, Bulle, ma haine que je crache ici. Je viens d'apprendre également qu'il avait déjà tenté de se suicider 7 ans avant notre rencontre? Je ne le savais pas. J'avais détecté chez lui une certaine fragilité. Nous en avions parlé mais il ne m'avait jamais avoué sa tentative de suicide. Est-ce que j'aurais été différente avec lui du temps de notre vie commune ? Je ne sais pas. Peut-être aurais-je été plus attentive ? Moins spontanée dans mes colères, plus dans le contrôle. Mais je n'ai pas envie de refaire l'histoire et de me culpabiliser davantage encore !

« Modifié: 31 Mai 2017 à 11:14:31 par Denpaolig »

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 89
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #5 le: 31 Mai 2017 à 18:13:54 »
Je demande pardon à ceux et celles qui me liront et qui pourraient être choqué par ma véhémence, la colère qui transparaît dans mes écrits. Je ne suis véritablement capable que de colère en ce moment. Je viens de me procurer le livre "Vivre le deuil au jour le jour" du Docteur Christophe Fauré. Je ne sais pas si j'aurais la compréhension facile en ce moment car j'ai l'impression de perdre le fil de ce que je dis, d'être confuse souvent mais j'ai lu des commentaires dithyrambiques sur ce livre et j'ai regardé une vidéo de lui sur le sujet. Vidéo ou il explique très clairement le processus du deuil. C'est fou, il y a 29 ans, lors du décès de mon frère, je n'étais pas consciente de vivre toutes ces étapes du deuil mais c'est réellement conforme à ce qu'il dit dans sa conférence vue sur le net. 
Aujourd'hui, j'ai accompagné mon dernier fils chez la psychologue. Il m'a souri en sortant de son bureau. Et son sourire m'a fait du bien... Mais en l'écrivant ici, voilà que les larmes inondent mes yeux ! C'est ce genre de réaction que je ne comprends pas. Je dis ça me fait du bien, et je pleure ! La culpabilité ? De quoi ? Est-ce que c'est parce que je ne m'autorise pas le droit de ressentir du soulagement ? Je suis perdue et j'ai l'impression de devenir folle !

Hors ligne Bulle 777

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 285
Re : Bis repetita
« Réponse #6 le: 31 Mai 2017 à 19:32:02 »

tu n'es pas folle, tu souffres c'est différent !

c'est ton temps de la colère; ici on comprend je pense car nous sommes tes compagnons d'infortunes.

Ah le suicide, l'idée qu'on ne peux rien faire est intolérable ...les si j'avais pu...si j'avais su....

C'est vrai que j'en ai voulu terriblement à ma mère d'avoir lâché prise, de m'avoir abandonné. d'avoir abandonné ses petits enfants et puis j'ai compris qu'elle souffrait tellement qu'elle n'a pas pu faire autrement ( à cause de mon père ....)
Aujourd'hui je me suis réconciliée avec elle, même si certains jours la haine et la colère remonte surtout contre l'entourage familial...je ne lui en veux presque plus ! par contre et je ne parle plus à mon père...
 moi c'est le harcèlement de mon père qui a tué ma mère, toi visiblement c'est le harcèlement du boulot...qu'est ce qui est pire???
le harcèlement, cause du suicide....voilà ce qu'il faut combattre

crie ta colère et ta douleur c'est le lieu pour cela
pensées
Bulle
Maman, tu es partie trop brutalement !
Maman, Requiescat In Pace.

Quand mon père était vivant, je ne le comprenais pas. Maintenant qu'il est mort, je comprend tout. A Romanès

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 89
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #7 le: 01 Juin 2017 à 22:44:29 »
Première visite à la psychologue aujourd'hui. Dur ! Eprouvant ! Mais je suis persuadée que ça m'aidera au final.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 566
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Bis repetita
« Réponse #8 le: 02 Juin 2017 à 07:05:33 »
Bonjour Denpaolig,
je viens de lire ton témoignage, les mots que je vais te laisser me semblent si impuissants face à ce que tu traverses.

Je voulais te faite part du sentiment de colère que j'ai éprouvé et que j'éprouve encore parfois. Je n'ai pas vécu la même histoire. Mon mari est mort en septembre 2016, il s'est fait renversé par une voiture par derrière alors qu'il faisait du vélo. Et bien,  alors que j'aurai pu en vouloir au conducteur, alors que je l'aimais plus que tout, et bien c'est vers lui que s'est dirigée ma colère : "pourquoi tu nous as abandonné, pourquoi tu m'as abandonnée ? Maintenant,je vais devoir tout gérer seule. Tu disais que tu ne pouvais vivre sans mois, c'est moi qui vais devoir vivre sans toi, moi je n'ai plus le choix, mes enfants n'ont maintenant plus que moi....C'est dégueulasse"
Alors cette colère vis à vis de lui ne m'est pas étrangère, et je suis loin d'être choquée par tes écrits

je t'embrasse bien fort
bien tendrement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

L’arbre qui s’écroule fait beaucoup plus de bruit que la forêt qui pousse.

Ce qui compte, ce ne sont pas les années qu’il y a eu dans la vie.C’est la vie qu’il y a eu dans les années. A. Lincoln

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 89
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #9 le: 02 Juin 2017 à 22:45:56 »
Bonsoir Mononoké,

Le décès de ton mari est d'une telle violence aussi. Pas le temps de se préparer si tant est qu'on puisse se préparer à une telle horreur ! La colère que tu ressens contre ton mari est normale, il est parti ! Mais il ne l'a pas voulu. Ce n'est pas lui le responsable de l'accident ! Est-ce que la personne responsable de l'accident va ou a été jugée ? Le jugement si il y en a un peut apaiser la colère que tu ressens contre ton mari. Elle se retournerait contre la personne responsable de l'accident, peut-être... La colère est puissante chez nous deux, moi elle m'envahit, a pris possession de tout mon être... J'enrage en permanence et aujourd'hui, j'ai ressenti pour la première fois, le manque de lui. C'est étonnant parce qu'on était séparés, on se voyait à chaque fois qu'il venait chercher les enfants et les ramener. On se voyait aussi quand pendant les grandes vacances, mon dernier ne voulait pas rester un mois sans me voir. J'allais alors passer la journée avec eux. Je me sentais toujours très proche de lui, même si il n'y avait plus aucun sentiment amoureux. On s'appelait souvent aussi pour les enfants. J'ai eu envie de l'appeler aujourd'hui. Je sais que s'il avait été vivant, je l'aurais appelé.  Je crois pouvoir dire qu'on était en train de devenir amis. J'ai vécu 13 ans avec lui. Mais son geste est d'une telle violence. Je lui en veux parce que, je sais, que mes enfants sont marqués au fer rouge. Toute leur vie, ils penseront peut-être que leur papa ne les aimait pas assez pour rester auprès d'eux, les voir grandir. Toute leur vie, même si l'acte ne s'est pas passé devant leurs yeux, ils auront les images traumatisantes d'un papa au bout d'une corde. J'ai une haine profonde pour son geste égoïste. Comme j'ai pu avoir la même haine pour mon frère qui s'est suicidé, il y a 29 ans. Mon frère a choisi de se supprimer en se tirant une balle de fusil de chasse gros calibre dans la tête. Les images de lui qui me restent en permanence et qui viennent encore me hanter, c'est un corps sans toute sa tête, du sang et de la cervelle en geyser... Là, il a choisi une corde. Je pense que sans ces images traumatisantes, le deuil serait vécu de façon moins angoissante. Oserai-je dire plus douce ? Si on m'avait dit, ton frère s'est tué au volant de sa voiture, jamais je n'aurais imaginé qu'il puisse s'agir d'un suicide et j'aurais certainement mieux vécu sa mort. Pardon encore si je choque mais ça fait 29 ans que je vis avec les images morbides de mon frère en tête. Je suis incapable de regarder un policier à la télé, un film d'horreur. D'ailleurs, je ne regarde plus la télé. Etonnamment, je lis beaucoup de polars où les descriptions parfois sont tellement précises et réalistes que ça pourrait me donner la chair de poule mais mon cerveau arrange à sa sauce ce qu'il lit. Du coup, jamais je n'ai lu quelque chose d'aussi violent que ce que j'ai vu ce jour-là. J'adore les livres de Jean-Christophe Grangé dont les écrits sont assez hards mais c'est un petit joueur dans MA catégorie !
Je te souhaite bon courage et que l'avenir te soit aussi doux que possible. Que le fameux "travail de deuil" te permette de chérir les moments heureux que vous avez eu ensemble. Bon courage à tes enfants aussi. Donne-moi de tes nouvelles...
Muriel.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : Bis repetita
« Réponse #10 le: 03 Juin 2017 à 13:39:19 »
Denpaolig
l'EMDR peut t'aider ...
tout ce qui peut réduire ne serait ce qu'un peu nos souffrances peut être exploré ...
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 89
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #11 le: 06 Juin 2017 à 18:20:33 »
Colère, colère, colère aujourd'hui. Elle m'étouffe. Elle m'empêche de sourire à mes enfants, elle m'empêche d'avancer. Je me suis réfugiée dans le sommeil aujourd'hui. J'en ai conscience. Je m'en veux car j'en ai loupé mon rendez-vous chez la psy... J'en avais pourtant besoin de cet exutoire ! J'ai reçu un coup de téléphone de l'école de mon aîné. Il a été exclu du cours de gestion... Il déteste la gestion. Je m'étonne encore qu'il continue à mettre son réveil et qu'il aille à l'école. Il passe son Bac de Français dans quelques jours. Son corps est à l'école, sa tête, non. Son esprit est embrouillé. Je comprends tellement ce qu'il vit et que pour lui, rien n'a plus d'importance. La mort de son papa prend toute la place. Comment lui faire prendre conscience de l'importance d'avoir cet examen pour continuer et faire ce qu'il veut faire plus tard, coach sportif ? Je ne lui donne certes pas le bon exemple non plus, moi qui suis incapable de retourner au travail... Quelle légitimité ai-je à le sermonner ? Comment puis-je l'aider, lui qui refuse l'aide de personnes qualifiées extérieures ? Du coup, je me sens impuissante et ça décuple ma colère contre son papa. Cercle vicieux !

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2835
Re : Bis repetita
« Réponse #12 le: 06 Juin 2017 à 20:44:32 »
je ne sais pas si cela peut t'apporter
mais en déroulant ceci
http://fr.howto.wikia.com/wiki/Casser_un_cercle_vicieux
j'ai eu trouvé des solutions ...
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bulle 777

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 285
Re : Bis repetita
« Réponse #13 le: 06 Juin 2017 à 22:38:06 »
heure après heure,
petit pas après petit pas,
parfois on trouve on a trouvé des forces à faire les choses;
 MAIS à regarder en arrière on ne sait plus comment on a fait ni comment on a trouvé l'énergie...
automatisme... sursaut.... inconscience ... aide
on serait bien incapable d'expliquer comment on a tenu le coup pendant ces heures si noires !!
et pourtant nous voilà .......3 ans après........avec le coeur presque vaillant certains jours et d'autre où il vacille à la moindre difficulté...
et les enfants les jeunes ont des ressources étonnantes souvent....

la colère c'est toujours de la vie

bulle

Maman, tu es partie trop brutalement !
Maman, Requiescat In Pace.

Quand mon père était vivant, je ne le comprenais pas. Maintenant qu'il est mort, je comprend tout. A Romanès

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 89
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Bis repetita
« Réponse #14 le: 07 Juin 2017 à 00:20:34 »
Oui Bulle je comprends, tant qu'il y a même de la colère, il y a de l'espoir de lendemains meilleurs ! Je suis assez confuse mais je comprends !

Une amie vient de m'envoyer un lien vers quelque chose que je ne connaissais pas. Je n'en avais même jamais entendu parler... Je mets le lien ici, j'avoue je n'ai pas encore tester, demain peut-être...

https://www.youtube.com/watch?v=Slg8jZY2Hd4