Auteur Sujet: sam mon fils  (Lu 323313 fois)

0 Membres et 9 Invités sur ce sujet

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2756
Re : sam mon fils
« Réponse #1320 le: 20 Août 2019 à 01:06:06 »
Ce jeunes sont réconfortants avec leur sincérité et leur authenticité...
"Où que tu sois..."

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1524
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1321 le: 01 Septembre 2019 à 23:11:15 »
Salut mon Samy
Ton absence est toujours aussi lourde à porter à celle ci ce joint le départ de tes deux sœurs c'c'est la vie, la leur, syndrome du nid vide
Est-ce qu'on doit vivre indéfiniment comme ça avec cette douleur
Bisous d'amour maman

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1524
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1322 le: 07 Septembre 2019 à 23:39:00 »
Salut mon Samy
Week end de repos on a enfin récupéré le camping car après un an. On est sorti hier, avec le sentiment que tu étais avec nous
On a replongé dans les souvenirs de votre enfance,de la tienne de nos dernières vacances avec toi et avec Manon ta copine de l'époque.
C'était un peu spécial cet avalange de souvenirs.
Je t'aime maman

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1524
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1323 le: 11 Septembre 2019 à 22:56:16 »
Samy
Lulu est partie te rejoindre. C'était la plus jeune de mes tantes. Alzheimer l'a rattrapé à 72 ans après 22 ans de maladie. Une merde de forme familiale....
J'espère que son passage à été facile
Love maman

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1524
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1324 le: 06 Octobre 2019 à 08:07:26 »
Salut mon Samy
Revoilà le joli mois de mai.....
Ah non revoilà ce mois d'octobre celui de ton départ, de ta mort... Le décompte jusqu'au trente et un
J'ai enfin reçu les photos du bureau du procureur plus qu'à...... À croire que le temps n'a plus d'importance pour personne sauf que la vie s'arrête toujours je dois retourner à l'assurance et je recule je freine je peine je ne peux pas pour le moment me replonger dans les détails de mes souvenirs
Love maman

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2756
Re : sam mon fils
« Réponse #1325 le: 06 Octobre 2019 à 19:05:46 »
Le compte à rebours d'octobre s'installe et c'est un crève coeur... d'aller jusqu'à cette date ...
"le temps est assassin et emporte avec lui le rire des enfants..."
je pense à toi.

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1524
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1326 le: 30 Octobre 2019 à 01:22:03 »
Demain 4 ans déjà ou seulement. Quel terme utiliser
Quatre années que ton rire manque à nos vies que tes bêtises ne nous bousculent plus
Je suis toujours broyée de l'intérieur. Qq chose en moi c'est brisé le jour de ton départ
J'ai des flashs des heures qui ont suivis ta mort depuis qq jours comme chaque date anniversaire
Je vis schizophrène
Ne pas regarder la douleur en face surtout....
Je t'aime mon samy

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2756
Re : sam mon fils
« Réponse #1327 le: 30 Octobre 2019 à 03:20:33 »
Non, ne pas regarder cette douleur  en face...je pense comme toi...
Tendres pensées pour la maman courageuse de Sam...

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1524
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1328 le: 03 Novembre 2019 à 07:17:05 »
Salut mon fils
Fin de nuit difficile,,d'ailleurs malgre les somnifères plus de nuit complète
Une bougie a brûlé 48 h pour qui toi, nous
Tes sœurs ont mis des petites bougies près d'un bouddha
Elles sont sorties ensemble pour la soirée d'halloween, elles ne s'étaient pas vu depuis des mois l'une de l'autre côté de la terre et l'autre dans le sud.
Je les ai encouragé à sortir pour elles pour lui, leur vie est ailleurs que dans ce deuil qui ne finira jamais.
Je suis retournée à ma solitude à mon couple qui se détruit par lambeaux plus ou moins important, le pire est mon incapacité à rompre ce qui n'est plus qu'un lien lié à un enfant mort.
Il refuse de travailler m'impose son silence., son refus de communiquer, Me lie dans une culpabilité :il est sûrement en dépression..... Et tout ça pour quoi..... Je me sens don quichotte
Dans10 mois ta sœur partira pour deux ans à l'étranger, ton autre sœur habite à 6 h de route.
Pourquoi je dois rester.....

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2723
Re : sam mon fils
« Réponse #1329 le: 03 Novembre 2019 à 14:24:44 »

     Bonjour KS ...

     Quatre années de torture et la cinquième qui commence ...

     Le courage comme seul brevet ...

     Je te le reconnais avec ma plus profonde et sincère admiration, ce courage que l'on ne salue pas sur les podiums parce que c'est celui de ceux qui n'ont pas le choix. Et c'est pourtant le plus dur.
     Pour Sam, tu portes ton deuil.
     Et rien n'est facile là-dedans. Alors tu n'as pas à te sentir coupable.
     Tu vis ton amour pour tes proches dans le traumatisme d'en avoir perdu un : on a déjà parlé ici de l'invalidité de l'arithmétique quand il en manque "UN" dans une famille: chacun se retrouve seul avec son cœur arraché.

     Pourquoi on doit rester, pourquoi Eux, Sam, Kalahan, ont dû partir: aucune réponse, les études de la Vie ne produisent que des cancres ...

     Je t'offre la chaleur d'un sourire, M.
     

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2756
Re : sam mon fils
« Réponse #1330 le: 03 Novembre 2019 à 22:17:03 »
Cet an 5 qui s'annonce aussi difficile que les années précédentes...
Ce couple qui se délite sous tes yeux impuissants...
Ce mari qui sombre et t'entrainerait dans sa descente aux enfers...ce lien qui vous enchaine l'un à l'autre, la mort tragique de l'enfant...que tu ne peux pas rompre... je te comprends tellement...
Ces filles qui se débrouillent pour survivre comme elles peuvent, encouragées par leur courageuse maman...
Sam , omniprésent dans son Absence même...
Et toi, seule au milieu du chaos... qui tente de ne pas te laisser engloutir par toute cette souffrance...
La question du pourquoi continuer te hante...je n'ai pas de réponse toute faite...s'il y avait des recettes ça se saurait...Je pense souvent à toi...je me dis que ce que tu traverses est pire que mon chemin de deuil à moi, ça ne me console pas, ça met juste en perspective qu'il y a des points d'appui solide dans dans mon existence et qu'il y a pire e preuve que la mienne...
ça ne t'aide pas.. je sais...
je peux juste te dire que toute mon empathie se déploie jusqu'à toi...tu es pour moi une des figures majeures de ce forum , une maman endeuillée...même si tu n'écris plus que rarement , quand la souffrance se fait montagne infranchissable...
Embrelacements faikiens...



Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1524
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1331 le: 05 Novembre 2019 à 23:59:51 »
Merci les filles d'être là
Souci j'espère que tu vas mieux et que tu sors de cette dépression,Eva c'est vrai que j'écris de moins en moins
De plus en plus schizophrène dans cette douleur que je ne me sens plus en phase avec moi-même, je ne me sens pas même vivante certains jours et pourtant tous me trouve au top. Je mens toute la journée toute la semaine de travail, je ne cherche plus à me faire aider, j'ai vu assez de psy, je dépose en consignes ici parfois même auprès d'une psychologue de loin en loin je dépose le trop plein, je paye la séance.... Qq chose est brisé et c'est pas une expérience dont on s'enrichit jamais la douleur ne fait grandir en tout cas pas celle là.
Je n'arrive pas à partager avec ceux qui pourtant n'ont pas oublié Sam et qui m'ont téléphoner pour me dire..... Je cherche d'ailleurs... qu'ils pensent à Sam à moi.... Je détourne la conversation demande de leurs nouvelles, ils sont incapables de sentir la profondeur de cette douleur.
Je ne leur souhaite surtout pas il y a assez de monde sur le forum.... Malheureusement
Embrelacements a vous deux



Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2756
Re : sam mon fils
« Réponse #1332 le: 06 Novembre 2019 à 02:02:52 »
Moi aussi je suis la reine de la question qui détourne la conversation sur eux et pas sur moi et ma peine!Après des fois je regrette... j’aurai bien aimé parler de moi aussi mais pas tout de suite... il me faut un long temps de papotages avant d’être suffisamment en confiance pour déposer un bout de cette douleur infâme... autant dire que presque personne n'a le temps...plus le temps.. Alors je sais très bien discuter en surface... c'est grand dommage. Dommage de ne pas réussir à parler vrai, à partager...
J'ai du mal,et pourtant je vais mieux...
 ça doit être un peu de notre faute aussi... Inaccessibles ou cachées...coincées dans nos carapaces, pour survivre...

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2723
Re : sam mon fils
« Réponse #1333 le: 06 Novembre 2019 à 10:02:26 »

    Je pense comme toi, KS,

    que les plus empathiques des personnes, si elles ne sont pas passées par un traumatisme pareil, ne peuvent envisager comment on se sent démoli(e)et torturé(e).

    Les médocs n'en parlons même pas.

    Et je pense aussi que l'écoute, les justes mots de réconfort, bien que très utiles et temporairement bénéfiques, ne font que laisser entrevoir un espoir "d'aller mieux", mais que cet aller-mieux ne reviendra que dans beaucoup de temps (ou peut-être même pas).

    Hier je suis allée voir ma psychiatre, sa gentille collègue qui a perdu un fils de 28 ans depuis plusieurs années n'a toujours pas pu reprendre son travail: preuve que ce n'est pas de "savoir"qui permet d'assainir une telle blessure (je ne parle même pas de cicatriser (!), car ce  ne me semble approprié que pour des entailles plus légères)

   Assainir, trouver par soi-même, non en terme de raisonnement, mais de ressenti profond, que l'amour est toujours aussi fort, et créer son anti-venin avec ça.

   Cela ne fait pas longtemps que j'y parviens de mieux en mieux.

   Je ne pense pas que cela corresponde à l'idée qu'on en tête ceux qui pensent qu'on "fait son deuil",
   je crois que c'est tout le contraire et surtout que c'est beaucoup plus dingotaré: je les laisse dire sans broncher, ceux qui pensent qu'on a "accepté", ce n'est que du vocabulaire après tout et de toute manière on ne peut parler de "ça" qu'avec des parents en deuil
  (ah, je vois, il y en aura encore pour me dire que moi, je ne suis "que" une tata, ok, ok.)

   N'empêche que l'autre jour j'ai reparlé à une dame qui "sait", une dame qui a perdu un jeune fils dans un accident voici 24 ans, et j'ai bien senti à nos regards que nous étions au diapason pour pas mal de choses concernant le besoin viscéral de ne surtout pas "les laisser partir"

   Quant à ce "quelque chose qui s'est brisé", c'est irréparable, et cependant, c'est la conviction de maintenir un lien extrêmement fort avec le petit disparu qui devient la source d'un nouveau-possible élan vital sincère: celui que tu maintiens pour le moment "avec efforts", est encore feint, il se fait et te fait mal, et j'espère qu'il se passera pour toi ce qui m'arrive depuis peu de temps, çàd qu'il est enfin vrai, pur et doux, tout en n'ayant rien à voir avec celui d'"avant" tellement on est devenu autre.

  Et puis bien sûr il reste des séquelles, fonctionnellement pour moi c'est loin d'être "top", mais philosophiquement et émotionnellement je ne dois plus tricher pour maintenir un cap positif.
  C'est déjà énorme.

  Toujours en ruines, mais des ruines fleuries et gare au marsonia, j'ai ma spitchette anti-cryptogames.

   Amitiés et bon courage, tendrement, M.
   

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1524
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1334 le: 11 Novembre 2019 à 00:21:27 »
Bref comme souvent j'ai fait disparaître le texte écrit.....
Je résume un tandem jaune pour souci et moi elle est plus stable emotionellement et moi très fonctionnelle on devrait arriver à tenir droit
Copines de dinguerie bonsoir