Auteur Sujet: sam mon fils  (Lu 355317 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2729
Re : sam mon fils
« Réponse #1335 le: 11 Novembre 2019 à 14:03:26 »

   Au lieu de dire de nous qu'on se complait dans la dépression, les langues savantes pourraient dire qu'on se complait dans le tandem ...

    ;) M.

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1336 le: 14 Novembre 2019 à 22:20:13 »
Samy
Gros coup de mou pour pas dire fond de la vague
Le cœur en vrac chiffonné envie de te retrouver donne moi une raison pour rester ici
Gros bisous mon fils d'amour

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2895
Re : sam mon fils
« Réponse #1337 le: 15 Novembre 2019 à 12:49:39 »
Une chiffonnade de coeur en vrac au fond du trou...
et Sam qui te dirait quoi, lui, s'il était là?
Et la chanson de Louane...me revient en boucle...
ça ne t'aide pas... mais bon ...

https://www.youtube.com/watch?v=vqO_EKz1R4Y

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1338 le: 15 Novembre 2019 à 20:03:55 »
Je ne sais pas ce qu'il dirai
Cette chanson, tellement les mêmes questions, les mêmes mensonges qu'on s'invente.... Pour remplir cette absence.....

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2895
Re : sam mon fils
« Réponse #1339 le: 16 Novembre 2019 à 02:52:03 »
je te rassure, je ne sais pas non plus ce qu'Elle dirait
je ne sais pas si il reste quelque chose d'Elle quelque part
je n'imagine pas qu'Elle me voit..
je ne lui parle pas...
pas de signes...
bref la solitude radicale...


Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1340 le: 21 Décembre 2019 à 04:47:53 »
Salut mon samy
Voilà j'ai pris mon courage à deux mains pour aller revoir l'assurance.
J'ai déposé le dossier photos du procureur.
Ton dossier n'était pas clos, conclusion provisoire pour circonstances non élucidées, plus qu'à croiser les doigts pour être guider par l'assurance pour obtenir l'expertise en accidentologie.
Tu me manques terriblement à qq j des fêtes de fin de d'années.
J'ai pas envie de monter en Normandie tout le devient corvée.
Je t'embrasse mon fils

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1341 le: 23 Décembre 2019 à 05:19:26 »
Salut mon samy
Cœur en vrille
Vie en vrac
Fin de nuit qui n'en finit pas....
L'insomnie comme compagne....
Je me deteste....
Je suis en colère contre moi qui suis devenu ma meilleure ennemie
Love maman


Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2895
Re : sam mon fils
« Réponse #1342 le: 23 Décembre 2019 à 23:17:23 »
Je ne peux qu’assister impuissante à ton chagrin qui dure et qui dure...au manque de Sam qui t'habite et au désespoir qui te guette...
Entre insomnies et colère...la vie est une vraie garce...
mais tu as eu le courage de continuer les démarches vers l'assurance et c'est un exploit quand on sait dans quel état de fatigue on demeure un très long temps...
je t'embrasse
A

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1343 le: 26 Décembre 2019 à 06:35:16 »
Voilà Noël est passé.....
Un de plus sans toi..
Je vais aller à la maison de retraite cet am pour voir Mado qui va bientôt te rejoindre
Une vie qui se termine dans la souffrance plus psychologique que physique...
Bisous mon fils

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1344 le: 27 Décembre 2019 à 23:18:50 »
Salut mon samy
Comme chaque période de fin d'année, les filles regardent les vidéos de leur enfance, et bien sûr tu es dessus.....
Dans qq jours ta sœur aura 20 ans, le 31 décembre, soit 6 mois de plus que toi à ton départ
Elles sont maintenant toutes les deux plus âgées que toi....
Et toi qu'aurait tu fais ?
Love maman

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1345 le: 01 Janvier 2020 à 17:08:49 »
Encore qq jours et je reprends le travail finalement plus beaucoup de chose en dehors de ça et les séries sur Netflix qui empêchent de penser, une vie de merde en sommes....
Je n'ai pas ouvert les informations depuis 2 semaines et je m'en fous....
Ton bol de riz à 20 ans... Elle va se faire tatouer ta croix celtique entrelacée de fleurs dans le dos pour t'avoir dans la peau pour les rest de sa vie
Putain de vie.....



Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1346 le: 17 Janvier 2020 à 06:27:50 »
Salut mon samy
Tu vas me dire que je passes mon temps à t'écrire la nuit....
Je lis le forum et je vois toutes ces familles en deuil....
4 ans passé et la douleur est là tapie dans l'ombre, la forme est différente mais dans le fond elle est la identique, sournoise, elle nous oublie parfois puis revient nous mordre avec un intensité renouvellee.
À côté une dame est morte hier laissant les enfants dont la dernière à 4 ou 5 ans même pas 40 ans
Il pleut j'entends la pluie sur le toit d'habitude ça me berce mais cette nuit l'angoisse me vrille depuis hier soir et m'a réveillé au milieu de la nuit
Je t'aime mon samy maman

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1548
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1347 le: 19 Janvier 2020 à 00:06:12 »
"Que veux tu que je devienne si je n'entends plus ton pas, est ce ta vie ou la mienne qui s'en va, je ne sais pas "
Valérie Perrin Changer l'eau des fleurs

Voilà qq chose qui m'a percuté...

Hors ligne Gg.ethann

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 13
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : sam mon fils
« Réponse #1348 le: 19 Janvier 2020 à 09:23:05 »
Citation tellement  vrai c est se que je ressens depuis ton départ Ethann mon tresor
Je pense a lui chaque instant et je sais qu une partie de moi est parti avec lui plus je ne suis plus la même je m enferme souvent dans ma tristesse l impression qu on ne comprend pas il ne faut pas montrer de détresse toujours dire que sava pour qu on te dise pas tu es dépressif envie parfois d un autre horizon comme toi  les gens autour de moi ne savent pas se que j endure tout les jours et combien il faut que je reste forte pour mes enfants en bas âge pour qu il rit tous les jours et soit heureux même si de les voirs sans leur grand frère me tue tout les jours un peu plus je cherche sa présence tout le temps je lui parle pour apaiser  un peu mon cœur ses sœur le montre sur les photos je leurs dit c Ethann ton grand frere mais encore plus dure d accepter qu elle n auront pas de souvenir avec lui elle étaient trop petite autour de moi on ne parle plus de lui car on ne sais pas comment je vais le prendre mais c est encore plus dure je parle de lui tout le temps a ses sœurs son frère les souvenirs qui me viennent a un moment ou un autre et j ai besoin de parler de lui
Aucun signe de détresse je garde tout pour moi en espérant que sa me pète pas a la gueule un jour besoin de parler besoin de ressentir que je ne suis pas toute seule dans mon désespoir même si sa me fait tant de peine de constater autant de maman comme moi
Pensees a vous maman au cœur brisée qui cherche que nos enfants envolées pour le recoller

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 140
Re : sam mon fils
« Réponse #1349 le: 19 Janvier 2020 à 16:48:33 »
Je souhaite intervenir, certainement quelque peu maladroitement, et je vous demande de me dire si vous pensez que ce fil de discussion n'est pas pour moi, en toute honnêteté, je ne m'en offusquerai pas.
Certaines, comme Eva Luna, je vous connais depuis si longtemps. D'autres, je les découvre ici au fil des mois, des années.
Mon cas est à l'inverse du vôtre, j'ai perdu d'abord ma maman (2011), puis mon papa (2017). Et puis, je suis un homme.
Si seulement il était possible que les adultes de ma famille donnent la main de temps en temps à Ethann, à Samy, à d'autres trop jeunes disparu(e)s. dans une autre dimension.

Perdre un parent ou un fils, une fille, ne peut être classé dans une hiérarchie des douleurs, je ne le pense pas, il y a surtout et seulement des personnes qui n'y arrivent pas, qui n'y arrivent plus, qui survivent, qui vivent avec, et parfois qui revivent différemment.
Je pense ne choquer ni n'étonner personne ici en prétendant que ces sentiments qui nous tirent vers le bas, nous les vivrons jusqu'à notre fin.
Beaucoup d'entre nous ont -enfin- laissé derrière eux/elles un sentiment de culpabilité qui n'a en fait pas de raison d'être.
Certain(e)s ont cessé -pour un temps plus ou moins long- à rechercher les raisons, l'explication, à savoir pourquoi, à trouver une logique où elle semble pourtant être aux abonnés absents.
 Nous sommes si proches, en fait, dans notre nouveau monde, où nous nous retrouvons tou(te)s si perdu(e)s.

Je voulais dire à celles et ceux qui ne voient QUE du vide à la place de nos aimés disparus, que si effectivement il n'y a aucune preuve stricto sensu d'une continuation de leur vie au-delà de notre "dimension terrestre", il n'existe pas non plus de preuve du contraire. Raisonnablement (pour une fois !), il y a un doute. Et pour une fois, celui-ci ne bénéficie pas à l'accusé -la mort.
Ce n'est pas parce que l'on ne constate, ou ressent, RIEN en provenance de nos disparus, qu'effectivement il n'y a rien.
Je ferai une constatation qui vaut ce qu'elle vaut, c'est à dire ce que valent toutes les comparaisons : certains la trouveront tirée par les cheveux, d'autres se diront : "Tiens, c'est à réfléchir ..." ;  il y a, à des milliers de galaxies d'ici,  des planètes dont nous ignorons totalement l'existence, même pour les scientifiques. Est-ce pour cela qu'elles ne sont RIEN ?   /piètre argument, peut-être, mais .../

Ensuite, lorsque l'on dit que nos personnes parties trop tôt emportent une partie de nous, le contraire aussi est vrai :  nous gardons en nous une partie d'elles. Et ça, c'est du concret.
Je ne sais qui a dit (un écrivain je crois) que l'on cesse d'exister au jour où plus personne ne parle de nous.
Et bien nous, les endeuillés, n'ayons de cesse de parler de nos trop tôt disparu(e)s ! Encore et encore !

Pour finir, un coup de gu...le si vous le permettez, j'ai cru comprendre que certains "spécialistes" prétendent que nous nous complaisons dans notre deuil, dans notre dépression. Mais ils sont c..s ou quoi ? Il y aurait dont tellement de gens masochistes qu'ils préfèrent vivre un enfer sur Terre, plutôt que de vivre normalement, et dans la joie, comme tout le monde ? On est vraiment si tordus que ça ? Non, parce que là, ça en ferait, un sacré paquet de tordus, non, messieurs les "spécialistes" des jugements à l'emporte-pièce, non ??
Rendez donc votre tablier et allez cultiver des légumes, dont vous êtes si proches ...