Auteur Sujet: Ma fille, Calixte  (Lu 4385 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #15 le: 04 Août 2019 à 10:34:45 »
Semaine difficile, j avais pourtant l impression d aller un peu mieux, juste un peu, et puis ... boum, des jours entiers a rien pouvoir faire, videe, a se dire que y a de toute facon rien a faire, et que ca change rien si j agis ou si j agis pas, et que le monde s en fou. Encore un tour gratuit sur les grandes montagnes russes. Je voulais plus voir personne, de toute maniere y a plus grand monde autour de moi. L effondrement, encore.
Et puis, mon amie fidele est venue et j ai pu pleurer sur son epaule et lui dire que j ai plus envie de rien, que j y arrive pas. Juste ca. Tout ca. Au bout de ... quelques heures, j ai repris peu a peu courage. Le lendemain je l ai aidee a jardiner chez elle et a percer des trous dans ses murs pour fixer ses cadres. L energie est revenue, fragile mais elle est revenue.
Je vais essayer de m ecrire une texte pour me souvenir de cette possible remontee, un texte a relire quand je vais mal, un texte qui parle de la  chaleur humaine ..., de ce pouvoir la, immense. Par moments, on n arrive pas a remonter tout seul. Par chance, si quelqu un est la, et qu il nous laisse exprimer notre desespoir, et qu il nous temoigne une presence douce, affectueuse, alors tout doucement on refait surface. L entraide, c est d une puissance immense. Cela sauve.
L entraide, c est aussi ce forum. J ecris peu mais je lis chaque jour vos nouveaux textes. Je prepare une liste des livres qui m ont aidee, les livres ont l avantage d etre toujours une parole toujours disponible et parfois tres forte. Merci a vlus et courage. Je vous envoie a toutes et a tous mes pensees chaleureuses.
Anic

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 914
  • Terra Incognita
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #16 le: 04 Août 2019 à 14:12:21 »
Il paraît que de toutes les sources d'énergie, la chaleur humaine est la moins coûteuse. Mais c'est parfois une denrée rare, et on l'apprécie à sa juste valeur quand on vous en dispense un peu. Ton amie a su t'en envelopper et tu t'es sentie juste un peu plus légère pour avancer, un peu ... Mais c'est si important !

A tous, je souhaite beaucoup de chaleur.

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #17 le: 18 Août 2019 à 22:59:01 »
Bonjour, je lis souvent le forum et j apprecie la bienveillance de toutes et tous.
J ai commence ce fil, et cela me questionne sur ma facon de me situer dans le forum :
Je me reconnais et j ecris essentiellement avec les parents en deuil d un enfant. Catapultee dans cette vie dont personne ne voudrait, j arrive malgre tout a me debrouiller. Tres ralentie, vite fatiguee, toujours sur la defensive tant les autres me blessent par ce qu ils disent et ce qu ils ne disent pas, tres triste voire effondree par moments, neanmoins je parviens a me debrouiller pour tout.
Pourtant, 2 ans et demi apres avoir brusquement perdu ma fille, mon mari est mort subitement, en 3 semaines. Lui, c  etait il y a 2 ans et il avait 56 ans.  Elle, c etait il y a 4 ans et demi et elle avait 19 ans.
Mais le manque gigantesque, le choc effoyable, le sentiment d absurdite de tout,  l envie  insuportable devant ceux qui ont ce que je n ai plus,  la tristesse immense, le chaos, pour moi, c est sa mort a elle. Meme si le deces de mon mari a ete un enorme choc, avec ce sentiment d inacheve, d acharnement contre nous, de tristesse supplementaire.
Je survis malgre tout, d abord pour mon fils, egalement pour la memoire de ma fille. Cela m a ete possible de survivre, en partie parce que j ai depuis longtemps l habitude de me debrouiller : Mon mari ayant ete progressivement malade et handicape a 80 % pendant ses 10 dernieres annees, cela impliquait pour moi de plus en plus de taches a accomplir, puis tout a gerer, et de plus en plus seule a prendre les decision, avec de moins en moins de bons moments ensemble.  Et cette pensee finalement m attriste davantage. Car je me dis que vraiment ca fait beaucoup ....
Je realise que je ne peux ecrire dans la rubrique concernant les conjoints.
Je sais que ce n est pas un probleme pour le forum. Simplement, le fait d avoir a me situer sur le forum m a amenee a me questionner sur le deuil de mon mari qui se trouve chez moi presque occulte par le deuil de ma fille.  C est tres dur a ecrire tout cela. J avais besoin de l exprimer. J espere ne pas trop choquer.
Bien a vous toutes et tous.
Anic




Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2727
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #18 le: 19 Août 2019 à 00:44:04 »
Je ne suis pas choquée du tout...
la mort de ta fille est encore ton pire du pire en cet an 5 de ton chemin de deuil...
tu te débrouilles pour vivre avec mais ça reste l’Épreuve de ta vie...
celle de ton mari est le bout d'un long chemin...une fin anticipée à laquelle tu t’étais plus ou moins préparée...

La mort de mon père  6 mois après ma fille n'a pas donné réellement de deuil à vivre... tant sa mort à Elle prenait toute la place...
Vague culpabilité/peine de ne pas ressentir de chagrin...
je me suis dit que ça viendrait après, avec le temps..
et non...rien n'est venu...
 le deuil de ma fille écrase toute autre émotion...toute autre situation...
rien ne peut atteindre la même intensité... rien...
La mort de son père l'an dernier m'a donné un deuil bref et intense, mais surtout bref... de cet homme que j'ai tant aimé...qui m'a tant fait souffrir et qui a décliné lentement...

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #19 le: 21 Août 2019 à 23:26:41 »
Eva Luna, .merci de ta comprehension et de ton eclairage, cela m a fait du bien.
Dans quelques jours, le 25 aout, ce serait l anniversaire de ma fille ... Cela fait le cinquieme ete que j apprehende cette date et que je passe cette journee la comme paralysee. Au debut, j attendais un mot, un geste de quelques membres de la famille ou de quelques amis, rien. Maintenant je connais ce " rien ", leur silence et leur absence ce jour la comme tous les autres jours. Et je ne me risquerais pas a leur formuler mes reproches, sachant que je ne pourrais supporter leurs " on n osait pas, on ne savait pas quoi faire " par lesquels ils s auto-excuseraient.  Et je ne souhaiterais plus partager de moment de souvenir avec eux, impossible pour moi apres tout ce silence. 
Mon mari disait " chacun porte sa croix ", evoquant avec fatalite sa maladie, ses handicaps.
Mais la, moi je ne peux m empecher de me dire que certaines croix sont tres lourdes vraiment et qu on les porte bien seuls.
Un peu moins seuls grace au forum.
Courage a toutes et a tous,
Anic

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 914
  • Terra Incognita
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #20 le: 21 Août 2019 à 23:37:54 »
"Chacun porte sa croix"

C'est ainsi que certain membre de ma famille, enfin la sienne, me répondait quand je m'épanchais un peu sur l'enfer que nous vivions déjà ...

Je ne sais pas si cette personne porte la sienne aujourd'hui, je lui laisse quant à moi les clous et le marteau qui va avec ...
Sans rancune.

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #21 le: 24 Août 2019 à 21:09:59 »
Anniversaire d une grande amie ce soir, j etais invitee, j ai aide a preparer, j ai amene une entree, j ai choisi un cadeau que j ai bien emballe, ecrit une carte. Je l avais prevenue que je n etais pas sure de rester, lui expliquant que les anniversaires, depuis la mort de ma fille, je ne peux plus les feter. Ni celui de ma mere, a peine celui de mon fils, je ne me manifeste pas pour ceux de ma soeur ni de mes nieces, quant au mien, hors de question.
Apres les preparatfs, j ai eu l envie de pleurer, j etais tres triste alors je suis rentree chez moi.... Voila, ma tristesse est trop immense pour la mettre entre parenthese une soiree. Je me serai sentie tellement en decalage avec les invites dans l ambiance de la fete, cela m a donne l envie de fuir, avant meme que les invites n arrivent.
Non, contrairement a ce que l on dit, cette epreuve ne m a pas rendue meilleure. Cela a fait de ma vie un calvaire.
Et demain, ce serait l anniversaire de ma gamine .... Rien a feter.
Bien a vous du forum qui pouvez comprendre et entendre ca.
Anic

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2727
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #22 le: 25 Août 2019 à 01:45:47 »
Non, cette Epreuve ne nous rend pas meilleures...
et j'ai envie de les baffer ceux qui disent ça...
soit ce sont de creux mots...
soit c’est des décennies après la tragédie... et ils oublient que ce n'est pas le drame qui les a rendus meilleures , parfois, pour certains, mais ce qu'ils ont réussi à faire de cette épreuve avec l'aide de tous ces autres qui ont jalonné leur chemin de deuil...

On est déjà demain...
Ta gamine est née il y a  23 ans et alors  c'était un jour de joie,vous étiez si heureux...
aujourd’hui elle aurait dû fêter ses 23 ans...c'est si injuste...
  et elle aura ses 19 ans pour l'éternité et ça fait si mal...

Je crois qu'il y a ce jour de sa naissance à commémorer, pas à fêter, non, mais à marquer d'une pierre , blanche ou noire ou de couleur, une couleur qu'elle aimait particulièrement...
Allumer une belle bougie pour elle...et penser encore plus à Calixte en ce jour ...

et moi je pense à la maman de Calixte...
je t'embrasse comme une soeur de misère...
je comprends...



Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #23 le: 25 Août 2019 à 09:13:09 »
Merci Eva.

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #24 le: 25 Août 2019 à 09:42:16 »
25 aout, c est encore l ete. C etait un joli jour pour naitre. Il y a 23 ans ... Mais moi, depuis fevrier 2015 je suis restee en hiver. Un texte que j ai ecrit pour elle, quelques mots, confidentiels, reveles a seul(e)s  celles et ceux qui peuvent les entendre.

             Ma petite fille des neiges

Couronnes de flocons a tes cheveux dores,
Echarpes de vents frais contre tes joues rosies,
Manteau de laine douce sur tes habits soyeux,
Les pieds nus rechauffes sur la laine tissee,
Sous les fourrures epaisses, blottie tout contre un prince
Tu traverses sans bruit avec ton traineau bleu,
Banquises solitaires et plaines sans limite,
Etendues desertees de ma douleur glacee.

Moi qui ne connais pas ces territoires givres,
Je ne vois dans ce blanc que le vide et l absence,
Toi qui guide d un geste ton fidele attelage,
Les yeux mi clos tu vois tous les bleus qui scintillent.

Toi qui aimais la neige tu voyages en hiver
Avec un prince slave amoureux ebloui.
Je t imagine au loin, je te recherche en vain,
Et lorsque je retourne epuisee sur mes pas,
Je garde au fond des yeux quelques glacons fondus.

                                            Anic, pour Calixte

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2727
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #25 le: 25 Août 2019 à 14:20:46 »
Touchée par tes mots qui parlent si bien de l'étendue désertée de la douleur glacée...
Merci de le partager...

Tu marques d'une pierre-poème ce jour si difficile à vivre...

Hors ligne kompong speu

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1515
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #26 le: 01 Septembre 2019 à 23:04:28 »
Anic
Ton poème pour ta fille est tellement beau et poignant
Merci pour le partage

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #27 le: 16 Septembre 2019 à 21:24:28 »
Depuis quelques temps j ai plus de mots, je ne sais plus quoi ecrire ni dire. J ai repris le boulo, a mi temps, j en fais le moins possible. J evite au maximum mes collegues, je ne supporte pas les  " ca va ? " qu ils envoient vite fait en induisant la reponse polie qui derange personne alors que dedans ca hurle " non, non ca va pas, evidement que ca va pas, comment ca pourrait aller depuis que j ai perdu mon mari, handicape a 80 %, mais c etait mon mari, et depuis que j ai perdu ma fille. Ah ... , non ca va pas et ca n ira jamais vraiment, ou alors si peu "
Et si je leur parlais je ne saurai meme pas definir ma situation : veuve, oui, mais pas seulement veuve, egalement mere desenfantee.  Ca fait beaucoup. Je ne sais pas quoi ecrire d autre.
Bien a vous.