Auteur Sujet: Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.  (Lu 521271 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne fabisa02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 482
  • Pour toi ma Cindy d'amour ," go and see my love"
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #795 le: 17 Janvier 2016 à 13:45:54 »
Une certaine lassitude face au combat.......

Tout à fait cela.
On se.demande comment on arrive à tenir
Mais.on tient
De tout coeur avec toi Eva
Je ressens la.même chose, les mêmes sensations,la même lassitude.

Il y a 10 m,Cindy me.manquait énormément, j'ai pris.mon téléphone pour l'appeler. ....Là. retombée à été rapide....très très rapide.
Je t'embrasse
"être forte pour toi ma fille, pour que tu sois toujours fière de moi.  tu voulais que je sois bien, heureuse, mais sans toi c'est si difficile., voir  impossible.
Je lutte jour après jour pour tenir le coup pour toi, pour tout le monde pour moi.
Je te promets je ne lâcherai pas...je t'aime  Cindy

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #796 le: 17 Janvier 2016 à 13:54:21 »
Le manque de Cindy qui prend tout la place, toutes les forces...avec tout l'amour à lui donner et... personne au bout du fil...

Hors ligne Jeanne.v

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 30
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #797 le: 17 Janvier 2016 à 18:26:46 »
Bonsoir

la mort de nos filles , nous a affaibli,  c'est le grand chagrin , le manque.....

Avant, j'étais pressée,  je  croyais  que je n'aurai pas le temps de tout faire. Maintenant je me rends compte que j'attends que le temps passe et que j'ai tout le temps de penser à toi ma fille et que je ne fais que ça, 

le deces de mon enfant  m'à atterrée  ,  pour le moment avancer  c'est trop compliqué  pour moi......   Il faut poursuivre ce chemin sans elle  ......

apprendre à vivre sans sa fille , comment  on fait ?

je vous embrasse

jeanne

Hors ligne fabisa02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 482
  • Pour toi ma Cindy d'amour ," go and see my love"
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #798 le: 17 Janvier 2016 à 21:40:01 »
On fait.............. on fait comme on peut, mais c'est difficile!

On avance doucement en trébuchant souvent, on se relève et on continue .....
"être forte pour toi ma fille, pour que tu sois toujours fière de moi.  tu voulais que je sois bien, heureuse, mais sans toi c'est si difficile., voir  impossible.
Je lutte jour après jour pour tenir le coup pour toi, pour tout le monde pour moi.
Je te promets je ne lâcherai pas...je t'aime  Cindy

GILLES86

  • Invité
Re : Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #799 le: 18 Janvier 2016 à 19:47:23 »
Une certaine lassitude face au combat.......

Tout à fait cela.
On se.demande comment on arrive à tenir
Mais.on tient
De tout coeur avec toi Eva
Je ressens la.même chose, les mêmes sensations,la même lassitude.

Il y a 10 m,Cindy me.manquait énormément, j'ai pris.mon téléphone pour l'appeler. ....Là. retombée à été rapide....très très rapide.
Je t'embrasse

bonsoir...

Ma  fille s'appelait Sindy aussi..avec un S ...
Deux mois qu'elle est partie...à 36 ans...

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #800 le: 23 Janvier 2016 à 15:43:14 »
Mon message d'hier a diaprure, évaporé.. j'ai pas dû appuyer au bon endroit?
Ça disait que craquage chez le doc... qui m'a trop gentiment demandé comment allait mon moral.. alors que je ne venais que chercher qq médicaments pour une rhinite sinusite pharyngite laryngite.. qui m’épuise depuis 13 jours...
Faut pas me parler gentil... ça me fait pleurer... ça fissure la carapace que je mets chaque matin pour avoir l'air d'aller assez bien...

Hors ligne Noëlle

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 160
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #801 le: 23 Janvier 2016 à 16:34:03 »
C'est exactement ça : moi aussi je mets ma carapace avant de sortir, j'évite les gens, je ne veux pas qu'on me parle ; il suffit que je rencontre quelqu'un comme ce matin, qui me demande " Comment ça va , c'est dur hein ? " pour que je sois dévastée et une loque ! Et c'est comme ça à chaque fois que quelqu'un me parle, même gentiment.
De tout coeur avec toi.
Noëlle

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #802 le: 23 Janvier 2016 à 19:33:31 »
En mode questions, ce samedi... Quelle vie  je mènerai si...                  Quelle femme je serai si...
si ma fille n'était pas morte?
si mon mari ne m'avait jamais  frappée...?

Si ma sœur n’était pas morte? Là je crois que je ne suis pas radicalement différente de celle que j’allais devenir.. à ce moment là...

Claude1952

  • Invité
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #803 le: 24 Janvier 2016 à 01:22:45 »
Pour ma part le seul moyen que j'ai trouvé pour continuer la route tout seul est de poser un pied devant l'autre, toujours, sans renoncer, sans plaisir, sans conviction, sans direction précise, et de me dire le matin : " Cette journée il va bien falloir la vivre ", tout en sachant l'absurdité de continuer mais aussi l'absurdité de cesser.
Tout est devenu tellement idiot que je ne n'y penche même plus mon attention ni mon intérêt, je crois qu'un deuil grave nous envoie directement graviter autour de notre propre vie, en apesanteur.
Je dis cela parce que souvent m'épuisent les conseils du genre " faut être positif ", " faut se donner des coups de pied auc ul ", " faut pas s'écouter ", et.c. Ces conseils-là, qui sont stupides et vains, dénués d'humanité, ils servent à soulager les autres du spectacle de notre peine, qui leur rappelle que ça pourrait leur arriver aussi, d'où leur hâte qu'on cesse de se plaindre.
Il ne faut pas obéïr à ces gens, il faut continuer à se plaindre, à gémir, cela fait partie de leur vie, car le malheur des uns est le malheur des autres, il faut les forcer à l'empathie.

Claude1952

  • Invité
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #804 le: 24 Janvier 2016 à 10:33:02 »
Je ne sais pas si c'est une bonne idée que de " se constituer une carapace ", mais bon, faut faire comme on le sent. Moi perso je suis pour la douleur qu'on exprime autant de fois que cela nous parait nécessaire, afin de ne pas refouler. Ca fait le vide autour de soi mais les gens qui ne supportent pas la souffrance réelle de qqn ne méritent pas de le fréquenter.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #805 le: 24 Janvier 2016 à 13:29:53 »
La carapace...elle s'est mise toute seule...effondrée à l'intérieur mais debout dès la première minute de cette tragédie...elle est ce qui m'a empêché la dissolution totale dans un néant de douleur innommable...
Elle faisait tenir ensemble les morceaux... par nécessité vitale, par fidélité au "serment au pied de son lit"...oui, nous réussirions à vivre et à rester une famille unie puisqu'elle ne pouvait plus...ni vivre ni être là...
et je ne me suis pas effondrée...
pas comme ma mère il y a 30 ans...
juste effondrée dedans...
on fait plus comme on peut que comme on sent.. aucune décision rationnelle souvent.. juste sa propre méthode de survie.. pas toujours bonne mais qui fait le job: permettre de survivre  à la mort de l'aimée essentiel...

je suis d'accord avec toi, tu me fais penser à Philippe forest qui revendique lui aussi le droit à l'expression de la douleur  éternelle...je vais d'ailleurs commander son dernier livre: le deuil entre le chagrin et le néant avec Delecroix.C'est devenu un auteur dont j'aime l'écriture , jamais il n'édulcore la souffrance du deuil.. jamais il n'a eu d'autre enfant pour remplacer Pauline...

Claude1952

  • Invité
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #806 le: 24 Janvier 2016 à 13:47:45 »
Ah ah ! faire penser à un autre auteur quand on a commis soi-même des livres et donner envie d'acheter les livres de cet auteur, sans même l'avoir cherché, c'est une occasion d'attraper un peu plus de modestie, hi hi hi hi !
Trève de plaisanterie, je ne connais pas cet auteur et je vais regarder voir, il m'intéresserai peut être aussi, vu que les livres et moi c'est une très vieille histoire de sympathie : j'aime les livres et ils me le rendent bien !

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #807 le: 24 Janvier 2016 à 15:23:15 »
Un entretien de cet auteur que je relis avec plaisir... écrivain, en deuil ,insoumis.. tu devrais t'y retrouver.*
"j'aime les livres et ils me le rendent bien" j'aurai pu l'écrire...
  Latour Marie-José, « Entretien avec Philippe Forest. », L'en-je lacanien 2/2008 (n° 11)
https://www.cairn.info/revue-l-en-je-lacanien-2008-2-page-181.htm

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #808 le: 24 Janvier 2016 à 23:11:53 »
Il ne me reste que 2 bougies à bruler, de celles de l'an 2..des 24 bougies mises en bouquet lors de la seconde cérémonie d'hommage... et ça ne me fait rien. Je me détache des objets symboliquement liés à sa mort.. à l'après...
Je me détache aussi des objets de sa vie...son vieux parfum finit par tourner...ses tasses sont devenues inutiles...ses vêtements ne portent tellement  plus de souvenirs
àquoibon s'accrocher aux choses.. je n'en ai plus besoin... ça n'a plus vraiment de sens...
mais à la place il ne me reste rien...
Elle a vécu, elle a disparu . Point final.
Il reste quoi de son existence?
et je vis quand même...j'y réussis même pas trop mal... je peux m'autoféliciter... de ma force...de ma constance... de ma vie que je rechoisis chaque matin...de ma mission que je remplis chaque jour, vivre puisqu'elle ne peut pas et être une vraie maman pour son frère et sa sœur...
et après?et alors?
Elle me manque chaque jour...
j'aime pas trop les We où j'ai bien le temps de pleurer...
j'aime bien les We où j'ai bien le temps de penser à Emmanuelle...
je vis en équilibriste entre 2 univers, en permanence, sur un fil, un pied avec ma morte et un pied dans la vie...
c'est comme ça...


Oriane

  • Invité
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #809 le: 25 Janvier 2016 à 11:14:12 »
Elle a vécu elle a disparu...

Oui parfois je me demande où est la réalité...comment peut on vivre et subitement disparaître..et nous continuer notre route
Impensable"avant" ....culpabilisant"apres"