Auteur Sujet: Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.  (Lu 521264 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #315 le: 12 Janvier 2015 à 17:37:59 »
Oui je me demande si je ne devrais pas faire pareil.
Tout changer, recommencer, ne pas oublier mais je me demande si ça n'aide pas à survivre de tout changer.
J'avoue en avoir l'envie, peut-être encore un peu fragile pour pouvoir assumer tout ces changements...

On verra si l'envie demeure avec le temps...

Hors ligne fabisa02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 482
  • Pour toi ma Cindy d'amour ," go and see my love"
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #316 le: 12 Janvier 2015 à 19:33:48 »
Bonsoir
Antho et tout le monde

Là ,je m'adresse à toi Antho, tu sais, le changement dans ma vie est venu comme ça: j'ai commencé par demandé ma disponibilité en avril 2014, on a trouvé une nouvelle maison en juin et ma fille est partie en août .
En fait, en septembre, j'avais changé de boulot (j'était ATSEM, en école maternelle), changé de maison et perdu ma fille unique, ma vie ,ma didi d'amour.
C'est un bouleversement total.
Je suis contente de travailler à domicile avec mon conjoint qui lui part souvent en déplacement., cela me permet de ne pas à avoir à faire semblant.....
Ma maison me plait beaucoup, je peux dire que si il n'y avait pas le gouffre laissé par le départ de ma fille, je serai la plus heureuse.
Je vis à la campagne, entourée d'animaux, mais si tu savais comme je suis vide à l'intérieure de moi.
Tout ça pour dire, que ce changement, je ne l'ai pas choisi après le départ de ma fille.
Il était préparé avant....
Mais tu sais , je crois que j'aurais été incapable de faire tout ça après le départ de ma fille, c'est dur à assumer tout ceci et on perd tous ses repères.
Parfois, je suis là et je ne comprends plus rien, la perte de nos enfants nous terrasse .
Quoi que l'on fasse, on est HS
Je pense bien à toi,  dans ton message, on ressent de la tristesse, cette tristesse qui fait trop partie de nous tous......
à bientôt.
"être forte pour toi ma fille, pour que tu sois toujours fière de moi.  tu voulais que je sois bien, heureuse, mais sans toi c'est si difficile., voir  impossible.
Je lutte jour après jour pour tenir le coup pour toi, pour tout le monde pour moi.
Je te promets je ne lâcherai pas...je t'aime  Cindy

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #317 le: 12 Janvier 2015 à 19:55:05 »
Me prendre une année de plus , c'est m'éloigner encore un peu d'Emmanuelle vivante...
j'avais pas envie...
ça fait trop mal et c'est trop triste...
je suis fâchée avec le temps qui passe...
mais il me faut reconnaitre qu'au fil des années qui passent, je sais d'avance que ça va être dur à vivre et le moment venu: c'est dur à vivre et je le vis comme je peux et j'ai durement appris que je survivais à ces journées là...
c'est comme ça...
peine de perpétuité...
manque éternel...
marre de souffrir...

Oriane

  • Invité
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #318 le: 12 Janvier 2015 à 20:34:58 »
C est tout à fait ça Eva Lunà  ,condamnés à perpétuité du manque de nos enfants....condamnés à vivre sans eux ,condamnés à attendre .mais qui et quoi?

Le temps passe.....rien ne change



Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #319 le: 12 Janvier 2015 à 20:46:02 »
Merci pour ta réponse Fabisa02,
Oui je n'ai plus la force non plus, mais je vais essayer d'en trouver pour moi pour les miens qui souffrent.
Heureusement j'ai toujours ma grande même si ce n'est pas facile avec son handicape, au moins elle m'oblige à sortir la tête de l'eau.

Eva Luna, je ne sais quoi te dire...
A part que je suis admiratif sur le parcours que tu as fait toutes ces années. Moi ça ne fait que 6 mois et j'ai du mal à supporter tout ça... Ce n'est pas plus facile avec les années je pense cela devient juste plus diffu, moins à vif, mais toujours avec ce même gouffre sans fond dans lequel on tombe perpétuellement...Et de temps en temps une date, un son, une image, une impression nous replonge dans cette douleur comme si tout ça venait de se reproduire...

Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #320 le: 12 Janvier 2015 à 20:48:08 »
Oriane,
Moi j'attend le jour où je mériterais de demeurer aux côtés de nos anges ou s'il n'y a rien après aux moins je ne souffrirais plus...

Hors ligne fabisa02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 482
  • Pour toi ma Cindy d'amour ," go and see my love"
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #321 le: 12 Janvier 2015 à 21:51:43 »
Ne dis pas cela Antho, même si je comprends ta douleur, je ne peux que la comprendre.....
Il y a des personnes qui ont besoin de toi, il faut tenir pour elles et pour toi aussi.
ça m'attriste de voir toute cette douleur, Eva luna, oriane et beaucoup, moi y compris....
Il faut tenir, il le faut.
On s'accroche à tout et rien pour garder un certain contact.
J'ai la chienne de ma fille, son poney, son chat, je vais aller me coucher, prendre son petit merle gris(peluche) tout contre moi ainsi que le tee shirt bleu , essayer en vain de l'avoir près de moi, mais...la réalité est bien triste, il ne reste que des souvenirs, des souvenirs qui font tellement mal, mais tellement de bien aussi.
On ne peut accepter tout ça.
Comment va t on faire?
Moi aussi, j'en ai marre de souffrir et ça ne fait que commencer.
Je sais que plus jamais ,je ne serai heureuse, épanouie, JAMAIS.
J'ai perdu ma fille unique, et je ne pourrai jamais l'accepter.
Mais ,il va falloir trouver un semblant de vie, il le faut.
Je crois que je deviens cinglée, ma tête se bloque, comment dirait on, inconsciemment, mon cerveau bloque, je ne ressens plus rien l'espace d'un instant.
Je n'arrive pas à expliquer, ce que je ressens réellement.
Je deviens cinglée.Parfois, je me fais peur!!!!!
C'est si confus , c'est la douleur qui prend le dessus et nous fait perdre la raison.
Je vous embrasse tous très fort .
Je pense que je vais aller me coucher, je suis épuisée, je travaille dur toute la journée, pour essayer de tenir, mais le soir arrive....
Il arrive pour bien nous remuer la tête, le soir, c'est encore pire.
Je vous dis à bientôt.
Il faut qu'on tienne , il le faut, on a pas le choix. Nos chers enfants et êtres chers, voudraient que ce soit ainsi.

Ma Cindy, je t'aime pour l'éternité. Ta maman te fais un gros bisou.
Oh ma fille, comme j'aimerai te serrer dans mes bras et te dire que je t'aime, te donner des nouvelles de la maison, des animaux.Comme tu me manques!!!si tu savais ma didi.
"être forte pour toi ma fille, pour que tu sois toujours fière de moi.  tu voulais que je sois bien, heureuse, mais sans toi c'est si difficile., voir  impossible.
Je lutte jour après jour pour tenir le coup pour toi, pour tout le monde pour moi.
Je te promets je ne lâcherai pas...je t'aime  Cindy

Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #322 le: 12 Janvier 2015 à 22:16:21 »
Ma chère Fabisa02,
Désolé mais c'est la seule idée qui me fait tenir.
Essayer d'être le meilleur homme possible pour mériter ma place à ses côtés, car s'il y a un après il est surement du côté des anges. Et c'est pour ce "si" que je tiens, comme je l'ai déjà dit sur ce forum, s'il n'y a qu'une chance infini-décimale de pouvoir le revoir, je veux la tenter. Donc ne t'inquiète pas je tiendrais, pour lui et pour ma grande.
Mais pour ce qui est de devenir cinglé, ne t'inquiète pas finalement il est sain et normal de devenir "fou" dans nos situations.
Moi je me rappel encore sur son lit de mort à l’hôpital la fois où j'avais tout "décâblé", tellement de souffrances et de tristesses insupportables, que mon cerveau s'était déconnecté. Je n'était plus moi je n'étais plus en deuil mon fils allait bien, il dort seulement d'ailleurs j'avais commencer à préparer ses affaires pour l'habiller pour que nous rentrions tous ensemble chez nous et en bonne santé. Ça avait durer plusieurs heures, je faisais peur à mes proches, il a fallu mon frère et ma mère pour me "l'arracher" des bras, mon tout petit....

Désolé si je t'ai fait peur, mais ne t'inquiète pas je gagnerais ma place au paradis ou je crèverais en essayant de toute mes forces...

Hors ligne erika

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #323 le: 13 Janvier 2015 à 13:45:28 »
C'est vrai, il est terrible le manque de nos enfants c'est une horreur chaque jour un mal perpétuel qui nous ronge. Mais pour eux qui n'ont rien demandé que de vivre et ne l'ont pas pu il faut nous battre , nous soutenir, et un jour nous les retrouverons, ils viendront nous accueillir le moment venu !Ce n'est pas à nous de renoncer et de vouloir abréger notre souffrance !Je sais facile à dire et parfois bien tentant de renoncer!
Nos enfants nous regardent et nous voient , ils peuvent nous entendre , c'est à chacun de trouver comment trouver et garder un  lien avec notre chair !! On le peut on le doit, prenons cela comme une mission confié par notre enfant lors de son départ et aussi nous occuper au mieux de ceux qui restent et qui sont tristes aussi !

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #324 le: 24 Janvier 2015 à 00:26:48 »
Contre coup de noël, nouvel an, attentats, anniversaire...que des pics de souffrance...
suivis maintenant d'un bon gros creux de vide et de néant...
fatiguée de souffrir ...à moitié malade...envie de rien...
ça va passer.... jusqu'au prochain pic... au prochain creux...
je rêve de trouver un sens à cette vie d'après...je suis sûre que ça m'aiderait à vivre...

Retrouver un banal objet  qui me fait penser à  ma vie d'avant, heureuse et insouciante.. où Emmanuelle était vivante...me force à regarder en face la perte, le manque et la nostalgie de la vie avant sa mort...ça fait rudement mal...

Hors ligne fabisa02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 482
  • Pour toi ma Cindy d'amour ," go and see my love"
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #325 le: 25 Janvier 2015 à 09:58:17 »
Oui, essayer de vivre cette nouvelle vie, .métro boulot dodo, et toujours cette douleur,
Cette douleur qui n'en finit pas.
Toujours présente, inlassablement.
Dimanche, encore un jour à me demander comment je vais faire pour tenir, tout me fatigue, je suis fatiguée.
Hier, ma nièce est venue , la cousine préférée de ma fille, elle ont grandit ensemble, un peu comme deux sœurs.
On a évoqué des souvenirs, mais aujourd'hui, qu'est ce que je suis mal.
Hier, je souriais, aujourd'hui, je pleure....
En voyant ma nièce, c'est "un peu de ma fille", c'est dur.

Oui, moi aussi Eva, j'aimerai comme toi trouver un sens à ma vie.

Amitiés à tous
"être forte pour toi ma fille, pour que tu sois toujours fière de moi.  tu voulais que je sois bien, heureuse, mais sans toi c'est si difficile., voir  impossible.
Je lutte jour après jour pour tenir le coup pour toi, pour tout le monde pour moi.
Je te promets je ne lâcherai pas...je t'aime  Cindy

Hors ligne Antho

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • A mon fils, ma fierté, ma joie de vivre Nono
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #326 le: 28 Janvier 2015 à 13:35:08 »
C'est exactement ça, un fantôme, une coquille vide, un zombie avec notre apparence.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #327 le: 28 Janvier 2015 à 14:25:07 »
une pauvre coquille vide qui vaillamment vit chaque jour l'un après l'autre...trainant sa peine comme un rocher noir acéré...et se demande pour quoi...

je ne fais rien, j'ai envie de rien, Ah si ... ne plus tousser, ne plus avoir mal à la tête et dormir mieux.. ça ça serait bien!parceque des petites maladies de saison, genre rhinite, bronchite, pharyngite...qui s'ajoutent à une forme générale déjà très basse.. ça donne une zombie encore plus désarticulée... j'ai pris rv chez la docteure.. signe que ça va pas fort...

ça fait un mois que je ne suis pas allée au sport.. ma motivation s'effondre...je suis fatiguée de lutter...

Hors ligne fabisa02

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 482
  • Pour toi ma Cindy d'amour ," go and see my love"
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #328 le: 28 Janvier 2015 à 18:14:35 »
Prends soin de toi Eva Luna, avec ce temps aussi......
Un moment il fait doux, l'instant d'après, pluie et vent.
Il faudrait un peu de soleil, cela nous ferait quand même du bien, au moins un peu.....
"être forte pour toi ma fille, pour que tu sois toujours fière de moi.  tu voulais que je sois bien, heureuse, mais sans toi c'est si difficile., voir  impossible.
Je lutte jour après jour pour tenir le coup pour toi, pour tout le monde pour moi.
Je te promets je ne lâcherai pas...je t'aime  Cindy

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2905
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #329 le: 28 Janvier 2015 à 19:39:37 »
Pas d’arrêt de travail malgré une petite tension et une laryngite pharyngite sur rhume et mal de tete...je vais donc me trainer au boulot demain...
Ça n'existe plus les gentils médecins humains à l'écoute?