Auteur Sujet: Thom ...  (Lu 3395 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Kiné

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Thom ...
« le: 19 Décembre 2017 à 00:23:38 »
Moi qui croyais que ça n’arrivait qu’aux autres... et depuis que mon fils est mort, je réalise que ce n’est pas si rare... Mon histoire est tristement banale... mon fils de 19 ans était très sportif. Il avait décidé depuis’ quelques semaines de faire de l’apnee en piscine. Et malgré nos conseils de prudence, le samedi 29/10/16, il a poussé l’exercice trop loin, sans être accompagné... il s’est noyé... il a été réanimé mais au bout de 2 jours et de multiples examens, la conclusion était qu’il était en mort cérébrale. Nous avons accepté de le « maintenir en vie » 24h de plus pour laisser le temps à son foie et ses reins de récupérer pour qu’ils puissent être récupérés pour le don d’organes... que c’est dur, comme il me manque... j’ai mon mari, pour qui c’est encore plus difficile, lui qui était si fier d’avoir de bonnes relations avec son fils alors qu’il n’en a jamais eues avec son propre père... et j’ai ma fille de presque 18 ans, qui était très liée avec son frère... qui a fait une dépression et a dû être hospitalisée quelques mois après la mort de son frère... cela fait plus d’un an maintenant. C’est comme si c’etait hier et pourtant, notre vie a déjà tellement changé depuis : on a un chat, un chien. Et pourtant, ce sentiment étrange que nous n’evoluons désormais plus dans le même espace temps que le reste du monde, que plus grand chose n’a d’importance... je voudrais tant recuperer mon insouciance, cette joie de vivre qui a toujours caractérisé notre famille... je fais ce que je peux, parce que, de toute façon, ne rien faire ou se laisser aller, c’est encore pire que d’essayer de vivre de bons moments. Mais il me manque terriblement... et quand je vois comme en un an, ma fille a déjà changé, je me dis que lui aussi aurait changé, qu’il serait déjà différent physiquement du fils que j’ai connu... voilà, j’ai plein de choses à raconter... mais je ne veux pas faire plonger mon mari et ma fille, je n’ai pas non plus envie de continué à saouler mes amis  à me plaindre, et je ne trouve pas de réconfort à raconter tout cela à la psychiatre que je vois... je ne sais pas si écrire sur ce forum me sera utile, mais qu’ai-je à perdre? Alors, je tente le coup...
« Modifié: 15 Août 2018 à 12:21:09 par Kiné »
« Le bonheur que l’on a vécu ou partagé nous appartient pour toujours. » Pièce Constellations de Nick Payne
❤️❤️❤️

Hors ligne Real

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 46
Re : Je tente le coup...
« Réponse #1 le: 19 Décembre 2017 à 08:48:34 »
Bonjour,
Bonjour à toi et toute ta famille.
Je prends cette liberté de globalité envers tous les membres de ta famille. Ton témoignage est déchirant car rien n'est plus horrible que de perdre un enfant. Je fais partie de ce genre de parents endeuillés à jamais. J'étais très triste de lire ton post, mais étrangement pas seulement pour le départ précipité de ton fils. Je suis triste car il me semble comprendre que ta famille s'est éclatée... D'où mon bonjour à vous trois restant et une pensée affectueuse pour ton défunt fils - qui pour moi vibre à présent dans une fréquence que nous ne percevons pas.
Non, ton histoire n'est pas tristement banale - loin de là. Elle est seulement singulière et fort heureusement pas banale, sinon cela voudrait dire que tous les parents perdent leurs enfants...
Tu ne saoules personne à exprimer ton chagrin. Au contraire il faut verbaliser en racontant, en parlant, en écrivant... Et ce forum est fait pour ça et qui plus est dans l'anonymat. Personne ne te jugera. Même si on te répond pas, on te lit.
Ce qui est soulant, c'est que bien peu de monde peuvent comprendre véritablement la profonde affliction d'un parent endeuillé, pas même un psychiatre (voire surtout un psychiatre car le deuil n'est pas une maladie)  Il ne faut pas en vouloir à cet entourage, même s'il nous montre de la bienveillance car de toute façon, une part intime d'eux rejette l'horreur à laquelle nous sommes confrontés. Ce doit être dans le cerveau reptilien, dans la même case que l'instinct de survie.
Ce qui est important, c'est ta famille - ta fille, ton mari. Certes vous vivez votre deuil chacun à votre façon, avec des hauts et des bas qui ne se synchronisent pas, mais c'est tous les trois en pensée unique pour ton fils. Gardez bien cette coalition familiale pour poursuivre ce chemin qui est long.
C'est bientôt Noël, le moment du regroupement de la famille par excellence.  N'hésite pas à inviter en pensée avec les tiens,  votre fils pour la partager.  Il se peut qu'il ramène sa vibration vers un ressentiment que vous pourrez percevoir.
Je te confirme par expérience que tous les êtres qu'ils soient vivants ou défunts changent. Je suis tenté de dire "heureusement" car sinon notre douleur resterait figée sur un seul instant donné où plus rien ne bougerait. Très belle journée et bonnes pensées pour toute ta famille.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2578
Re : Je tente le coup...
« Réponse #2 le: 19 Décembre 2017 à 21:56:42 »
   Banal, non ...
   C'est banal pour ceux qui ne savent pas à quel point il est horrible et traumatisant de perdre un enfant ... pour ceux qui, distraitement, parcourent les rubriques des faits divers, en n'ayant connu que des tracas ordinaires ...
   Hier, je regardais un reportage sur une équipe du SAMU, un jeune homme extrait d'une voiture écrabouillée, et heureusement, il s'en tirait avec un fémur cassé ...
  Les parents arrivant à l'hôpital, retrouvant leur enfant, soulagés, et disant "on a eu la peur de notre vie"!
  Mais nous savons, nous, qu'ils n'en ont eu que les prémisses, de cette peur-là. Ce qui se passe en nous lorsque nous basculons dans l'horreur, dans la mort avérée de l'enfant, est absolument inconcevable ...

  Dans trois mois, cela fera cinq ans que le fils aîné de mon frère est décédé.
  L'insouciance d'avant ne revient pas, non, c'est toujours difficile, ça change tellement la vie ...
  Ma foi, Kiné, tu ne risques rien à tenter le coup de te joindre à nous ...
  Amicalement et solidairement, Martine.
 
« Modifié: 19 Décembre 2017 à 22:18:24 par souci »

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2412
Re : Je tente le coup...
« Réponse #3 le: 20 Décembre 2017 à 00:36:07 »
Tu ne risques rien à tenter le coup...ou plutôt tu prends le risque d'avoir des personnes attentives qui te liront, qui partageront un instant ta souffrance...oh, ça ne changera pas grand chose à l'immense peine qui te ravage... mais se sentir appartenir, même brièvement à une sorte de communauté.. celle qui comprend à demi mots ce que tu traverses...ça allège un peu le tourment.
Ici tu peux te raconter un peu...et ça fait du bien... d'exprimer une fraction de l'horreur et de la solitude infinie... de la vie d'après...
L'absence et le manque de ton fils n'ont rien de banal, sa mort est une tragédie... tu es comme la première maman du monde à te confronter à ÇA...
Cette affliction profonde que les autres ne peuvent pas voir...tu peux l'étaler ici...elle ne saoulera personne..ici, on sait...et on t'attend ...

Hors ligne Kiné

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je tente le coup...
« Réponse #4 le: 20 Décembre 2017 à 00:40:17 »
Merci...
Est-ce qu’il arrive un moment où la vie reprend des couleurs? J’ai peur en lisant tous les témoignages...
« Le bonheur que l’on a vécu ou partagé nous appartient pour toujours. » Pièce Constellations de Nick Payne
❤️❤️❤️

Hors ligne Helpa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 326
  • En manque de ma fille partie volontairement à16ans
Re : Je tente le coup...
« Réponse #5 le: 20 Décembre 2017 à 09:56:13 »
Bonjour Kiné,

Oui, il arrivera un moment ou la vie reprendra des couleurs. C'est long et douloureux, mais ça viendra. Ce qu'il faut, c'est rester soudé en famille, ton mari, ta fille. Vous êtes les seuls qui pouvez vous comprendre, vous soutenir, qui pouvez partager des souvenirs. C'est votre point d'ancrage.

Ca n'empêche pas que chacun cherche du réconfort différemment, que ce soit par un soutien psy ou autre. Ma femme par exemple, c'est la religion qui la sauve. Moi ce sont les signes et les contacts médiumniques.

Il arrivera un moment où tu pourras lui parler sereinement dans ton coeur, sans souffrance, avec un sentiment de complicité et d'apaisement.

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2578
Re : Je tente le coup...
« Réponse #6 le: 20 Décembre 2017 à 12:00:48 »

    La vie a toujours des couleurs, OUI ...
    Notre perception en est différente, mais pas indifférente,
    la personne que nous étions "avant" existe toujours en nous,
    aux côtés de la personne d'"après",
    parfois ça nous agace, nous contrarie, parfois ça nous aide à trouver notre "nouvelle place" parmi les autres, dont nous sommes étrangement, brutalement éloignés ...
    Mes deux meilleures armes depuis toujours, l'humour et la tendresse, n'ont pas toujours été assez puissantes au long de ces bientôt 5 années de deuil.
    Il y a des périodes d'abattement, d'amertume, de déconfiture totale.
    Mais la motivation à porter fièrement mon irréparable blessure, est au-delà de moi-même, de mon petit confort psychologique.
    Il y a la solidarité entre les gens qui Aiment avant toute autre préoccupation égoïste, il y a les enfants à guider dans la vie, quelle meilleure assurance pouvons-nous leur donner pour l'avenir, que de nous montrer vrais, çàd dévastés d'une part, mais toujours pleins de courage ?
    Douceur à toi, Kiné, tu verras encore des couleurs merveilleuses ...
    M.

Hors ligne Kiné

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je tente le coup...
« Réponse #7 le: 14 Juin 2018 à 18:07:13 »
 14 juin 2018 : déjà mon deuxième anniversaire sans toi...
Mon bouquet de roses m’a manqué...
Je me rappelle encore la première fois où tu m’as offert des roses pour mon anniversaire : tu étais en première secondaire, si fier de pouvoir circuler seul, d’avoir ton propre argent de poche, d’avoir repéré les heures d’ouverture du fleuriste, après avoir fait (comme tu me l’as expliqué fièrement !) une étude de marché sur les prix des différents fleuristes. Quand je suis rentrée du travail, j’ai découvert ton cadeau bien en évidence dans le hall d’entrée : un grand seau d’eau plein d’eau, dans lequel tu avais mis les roses... que tu avais pris soin de déballer, dont tu avais coupé toutes les feuilles et les épines (tu n’avais voulu garder que les fleurs au bout des tiges...), et tu avais aussi jeté toute la végétation que le fleuriste avait ajoutée au bouquet, tu te demandais d’ailleurs bien pourquoi, puisque tu avais juste demandé des roses! J’avais trouvé ça génial et super touchant...
Une année de plus aujourd’hui pour moi... une année de plus sans toi, qui ne me verras pas vieillir... tu n’auras eu que des parents jeunes... ça devrait un peu me réconforter de me dire que tu n’auras pas à nous voir nous acheminer vers la sortie... mais non, j’en suis si triste... et encore plus quand je me dis que ta sœur sera seule face à notre vieillissement...
Elle a été super ta sœur aujourd’hui : elle avait examen oral de néerlandais à 08:00 et est revenue à la maison avec de quoi partager ensemble un petit déjeuner royal (elle m’avait demandé de ne rien manger ce matin)  ;)
Papa m’a fait de chouettes cadeaux, comme toujours : mélange de délicatesse (un joli petit collier fantaisie fait main), culture (quelques chouettes bandes dessinées divertissantes et politique, et le dernier CD de MC Solaar) et humour (petit ouvrage drôle « La magie du rangement »)  ;D
Tu me manques mon grand... encore plus des jours comme aujourd’hui, même si je sais que ça ne devrait pas être différent d’un autre jour...  :'(
À plus tard...
Ta mamounette qui t’aime tant
« Le bonheur que l’on a vécu ou partagé nous appartient pour toujours. » Pièce Constellations de Nick Payne
❤️❤️❤️

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2412
Re : Je tente le coup...
« Réponse #8 le: 14 Juin 2018 à 18:42:17 »
Émue de te lire...

Hors ligne Denpaolig

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 183
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je tente le coup...
« Réponse #9 le: 15 Juin 2018 à 23:43:17 »
De tout cœur avec toi, Kiné...

Hors ligne loulou15

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 653
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je tente le coup...
« Réponse #10 le: 24 Juin 2018 à 21:33:51 »
De vous lire je me vois ... presque les mêmes mots/maux ...

Hors ligne lorette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : Je tente le coup...
« Réponse #11 le: 18 Juillet 2018 à 13:31:41 »
je me permets de t'écrire, tu as mis un petit mot sur mon post de tout à l'heure en y voyant un petit bout de ciel bleu ... a elle seule cette petite phrase me rend heureuse et justifie d'être revenue faire un passage 7 ans après .... 7 ans après l'horreur absolue.
je pense à ta fille à cet instant. on a beau parler  de résilience "naturelle" chez les frères et soeur ado ou jeunes adultes, nous savons nous,  parents,  à quel point le traumatisme est violent pour eux. Et comme si cela ne suffisait pas, au deuil vient se rajouter une peur panique pour l'enfant ou les enfants qui "restent". une peur irrationnelle. peur que tout recommence. peur pour leur avenir. Interprétation de leur réaction au drame et projection dans le futur.  peur de les voir disparaître à leur tour.
Un de mes jumeaux a survécu a un terrible accident de car scolaire en 2008 soit 3 ans avant l'accident d'Antoine. qq centaines de mètres seulement séparent les deux accidents. Mon fils a perdu ses plus proches amis (l'accident a fait 8 morts 8 jeunes entre 12 et 14 ans en sortie scolaire). il a été blessé, physiquement et psychologiquement, il a été envahi d'une terrible culpabilité car il avait changé de place avec son ami qq mn avant le crash). j'étais maman d'un survivant et je cottoyais en même temps les parents des enfants décédés, sans savoir que je le serai bientôt.
Mon fils a voulu se pendre qq temps après.  il a commencé a se déscolariser. les choses ont empiré malgré tous les psy et techniques que j'ai tenté de mobiliser pour lui. quand son frère est mort j'ai aussitôt pensé "ils sont foutus. les juju ne s'en sortiront pas" trop de drames.
ca a été très dur, de gros moments de découragement, de colère, d'incompréhension. on s'est battus comme des lions pour les maintenir sur la bonne voie ou la moins pire. souvent je me battais contre des moulins.
Ils ont aujourd'hui 23 ans... l'un est dans une grande école de commerce et l'autre (celui du bus) attaque sa 4ème années dans une école renommée également...

j'espère que mon témoignage t'apporte à nouveau un bout de ciel bleu ...

CROIS en ta fille et en sa capacité à repartir. tiens bon ca va aller. elle le fera pour son frère en sa mémoire et elle sera fière. elle a besoin elle aussi de passer par des étapes affreuses mais ca va aller j'en suis certaine.

Hors ligne Kiné

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je tente le coup...
« Réponse #12 le: 18 Juillet 2018 à 18:04:07 »
Merci Lorette ;)
Oui, je crois en mon extraordinaire fille, elle dit elle-même que ce drame l’a rendue plus forte et lui a aussi donné, comme à nous, ce besoin de ne pas perdre une seconde, de vivre nos vies intensément, de peur que tout ne s’arrête avant d’avoir eu le temps de faire un minimum de ce qu’on voudrait faire... du coup, pour son petit-ami avec lequel elle est depuis 6 mois, ce n’est pas forcément simple de comprendre qu’elle en veut plus et vite  ;D
Mon mari est incroyable aussi : après s’etre effondré pendant quelques semaines/mois, il m’a dit un jour que puisqu’il nous fallait rester en vie pour notre fille, pour que notre vie vaille la peine d’être vécue , il allait falloir qu’elle soit exceptionnelle...ce qu’on s’efforce de faire, même si cela n’est pas évident.
Maintenant, c’est moi qui vais moins bien... je suis en arrêt de travail depuis 6 mois, moi qui n’avais pas arrêté depuis la mort de mon fils... j’ai par ailleurs remis ma démission (quand l’accident de Thomas est arrivé,je venais de changer de travail...) et j’a postulé ailleurs, je commencerai en septembre. Tout le monde est inquiet pour moi, a l’impression que je vais plus mal au fil des semaines, alors que cela me fait un bien fou, au contraire, d’avoir tout ce temps pour moi et mon fils, j’en avais tant besoin... merci pour tes messages Lorette, tu n’imagines pas à quel point cela m’apaise ...
« Le bonheur que l’on a vécu ou partagé nous appartient pour toujours. » Pièce Constellations de Nick Payne
❤️❤️❤️

Hors ligne lorette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 6
Re : Je tente le coup...
« Réponse #13 le: 23 Juillet 2018 à 15:40:14 »
bonjour ... me revoilà !! je ne viens pas beaucoup car à chaque fois cela me brasse un peu ... beaucoup ... et en même temps ca me fait du bien, comme l'impression de rejoindre un petit cocon de compréhension et de non jugement.
Tu parle du travail et surtout de la façon d'appréhender le deuil dans le temps, qui je pense est très personnelle et peut totalement varier d'une personne à l'autre.
Ton mari s'est effondré au début et toi tu as surement dû tenir même inconsciement (il fallait bien que l'un des deux tienne le coup comme il pouvait non ?)
Peut être as tu vu qu'il progressait petit à petit et commençait à "s'en sortir" ? et paf là c'est toi qui flanche ?
c'est ce qui m'est arrivé.
j'ai continué à bossé (dans l'insertion socio professionnelle ... face à un public très précaire et des situations difficiles..) Ca me tenait. je ne parlais jamais de ma situation et me suis rendue compte que mon empathie était restée intacte...
Oui ... mais non .... la volonté et la force de caractère ne font pas tout .
J'ai craqué en 2016. soit 5 ans après.
me suis effondrée totalement avec burn out et burn tout court ! mon corps ne suivait plus. mon esprit etait vide.
je suis passée par une thérapie brève, de l'hypnose, un bilan de compétences (au bout de 18 mois de larvage total sur mon canapé).
et aujourd'hui j'ai décidé de continuer à aider les autres mais sous une autre forme => l'aide aux victimes de la route, gestion du stress post traumatique. je rentre en CIF en formation en septembre ...
tout ça pour te dire que l'effondrement est inévitable, surtout pour les durs à cuire  ;D mais encore une fois, il se dépasse et nous amène à des expériences assez incroyables et un renouveau ...
allez CROIS en toi :) <3

Hors ligne Kiné

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Je tente le coup...
« Réponse #14 le: 23 Juillet 2018 à 17:27:57 »
Thom, mon grand,
Pour la premier fois depuis ta mort, j’ai rêvé de toi! Ou plutôt, pas la première fois, car au début, je faisais des cauchemars la nuit, je revoyais les images de toi inconscient, aux soins intensifs ... Mais cette nuit, alors que ça fait 1 an et presque 9 mois que je m’endors chaque soir en pensant à toi et, surtout, à tous nos souvenirs heureux, espérant que la nuit m’en rapporte quelques-uns, pour la premier fois, je t’ai retrouvé ! Je ne me souviens pas de tout. Je me souviens de l’essentiel, de la sensation et de l’émotion de t’avoir serré dans mes bras, de ton rire devant tant de démonstration affective de ma part... En fait, dans mon rêve, je réalisais que j’étais dans un des futurs possibles, celui dans lequel l’accident n’était pas arrivé... je me disais « chouette! Il existe donc une dimension dans laquelle il continue d’exister... ». J’ai été tentée de te mettre en garde, de t’appeler à la prudence, dans ce futur-là aussi, puis je me suis dit que cela te rendrait trop triste de savoir que tu avais perdu la vie dans d’autres dimensions... et que de toute façon, mes conseils de prudence, tu ne les avais pas écoutés précédemment et je ne voyais donc pas pourquoi tu les écouterais maintenant... alors, je me suis contentée de te serrer fort, très très fort, de sentir ton odeur, la sensation de ta peau, sentir tes cheveux me chatouillant les joues, réaliser que tu te délectais aussi de ce câlin, entendre ton rire et t’entendre me dire tendrement en prenant d’autres à témoins « dis, c’est quand-même pas comme si on ne s’était plus vus depuis plusieurs mois! » ... et je me suis réveillée, avec le cœur gonflé de ce bonheur retrouvé ... j’ai réveillé papa pour lui en faire part ... J’espère tant que cela m’arrivera encore! Merci merci  :-*
« Le bonheur que l’on a vécu ou partagé nous appartient pour toujours. » Pièce Constellations de Nick Payne
❤️❤️❤️