Auteur Sujet: Suicide de mon compagnon  (Lu 2937 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 945
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #30 le: 10 Janvier 2019 à 05:55:59 »
Bonjour...heureuse de te lire...tu avances ...tu as une force incroyable..ne t' inquiètes pas de tout ces changements je crois que C' est ainsi...notre vie est différente pour toujours et nous devons vivre pour nous. Donc choisir uniquement ce qui nous fait du bien. ..oublier les éléments négatifs de notre entourage...
Prends soin de toi et de tes petits bouts....et va finir ce dossier..va chercher tes clés...investi cette maison nouvelle pour une vie nouvelle ...C' est important de se créer un cocon de protection pour soi...je commence à m' investir dans la maison par petite touche..notre maison devient ma maison...je n' efface rien , je n'oublie rien, J' ai juste envie d' être bien...je te souhaite ça: être bien.
Pour le travail..pareil fonce si tu peux...de belles rencontres sont à venir J' ai cet espoir que la vie ne peux pas nous maltraiter sans arrêt..on va s' en sortir changée mais grandie et vivante quoiqu' il arrive...je t' embrasse.biche
« Modifié: 10 Janvier 2019 à 06:17:46 par biche07 »
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 730
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #31 le: 10 Janvier 2019 à 11:54:15 »
Bonjour Lilou,

Je suis content de te lire.
Tu es décidément une sacrée battante!
Tes remarques concernant l'entourage familial.... je pourrais faire les mêmes. Se dire qu'on ne peut pas changer les gens, qu'ils ne sont pas mauvais, mais qu'on n'a décidément pas la maîtrise sur tout... et sur leur comportement non plus.
Moi aussi, j'ai voulu faire exploser certaines barrières (dans ma famille ou dans celle de Ludo), mais j'ai été bloqué par le fait que la personne en face n'était pas prête à faire cette démarche de rencontre sincère et complète. Humblement, reconnaître qu'on ne les changera pas.
Comme tu le mentionnes, les amis sont là, heureusement.
Même si je note que, pour ma part, une certaine "acceptation" de la situation se fait jour chez eux aussi, au fil des mois. Alors que pour moi, reprendre la vie, c'est oublier mon Ludo. Les personnes aimées continuent à vivre si on pense à elles.

Je suis admiratif devant toutes les épreuves que tu mènes de front.
Tu arrives à gérer tes enfants, un nouvel appartement et une recherche d'un nouveau travail.
Tu as une sacrée volonté!
J'aimerais te donner un peu d'énergie pour t'aider, vraiment.
Comme tu le mentionnes, la vie est aussi plus périlleuse.
Gérer ces enjeux, mais prendre soin de toi, savoir te reposer, t'écouter. Donner à son corps le carburant et les énergies qu'il demande pour affronter ces épreuves. Tu renais tout doucement, tu te reconstruis.

Prends bien soin de toi.
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Audreylana

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #32 le: 10 Janvier 2019 à 22:48:17 »
Bonsoir Lilou,
 je découvre ton fil et ton dernier message. Comme les autres je trouve que tu affronte les choses avec beaucoup de courage. Tes mots me touchent, je m'y retrouve. Moi aussi je traverse une période de changement suite au décès de Yann il y maintenant a 5 mois.

Et oui tu as raison tout ces changements font peur, génèrent des angoisses mais c'est naturel je pense. L'inconnue fait peur et c'est la voix que l'on emprunte tous apres cette terrible épreuve. Moi aussi parfois j'ai peur de ne pas avoir suffisamment d'énergie pour me mobiliser face a tous ces changements (vivre seule avec ma fille, décider de quitter notre appartement pour en investir un autre sans Yann, affronter la solitude au quotidien ...) mais je pense que nous avons besoin de cette dynamique pour continuer de vivre malgré leur départ.

 Tout ce que tu entreprend sera bénéfique, poursuit ton chemin et surtout ne porte pas de l'attention à ceux de ta famille et autres qui ne te comprenne pas. Ils ne peuvent pas comprendre ou alors ne souhaitent pas affronter la douleur de la réalité. Toi tu le fais et avec beaucoup de  courage. Entoure toi de personne qui t'apporte de la bienveillance.

Prends soin de toi

Audrey