Auteur Sujet: Suicide de mon compagnon  (Lu 9052 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1046
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #30 le: 10 janvier 2019 à 05:55:59 »
Bonjour...heureuse de te lire...tu avances ...tu as une force incroyable..ne t' inquiètes pas de tout ces changements je crois que C' est ainsi...notre vie est différente pour toujours et nous devons vivre pour nous. Donc choisir uniquement ce qui nous fait du bien. ..oublier les éléments négatifs de notre entourage...
Prends soin de toi et de tes petits bouts....et va finir ce dossier..va chercher tes clés...investi cette maison nouvelle pour une vie nouvelle ...C' est important de se créer un cocon de protection pour soi...je commence à m' investir dans la maison par petite touche..notre maison devient ma maison...je n' efface rien , je n'oublie rien, J' ai juste envie d' être bien...je te souhaite ça: être bien.
Pour le travail..pareil fonce si tu peux...de belles rencontres sont à venir J' ai cet espoir que la vie ne peux pas nous maltraiter sans arrêt..on va s' en sortir changée mais grandie et vivante quoiqu' il arrive...je t' embrasse.biche
« Modifié: 10 janvier 2019 à 06:17:46 par biche07 »
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne mike67

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 753
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #31 le: 10 janvier 2019 à 11:54:15 »
Bonjour Lilou,

Je suis content de te lire.
Tu es décidément une sacrée battante!
Tes remarques concernant l'entourage familial.... je pourrais faire les mêmes. Se dire qu'on ne peut pas changer les gens, qu'ils ne sont pas mauvais, mais qu'on n'a décidément pas la maîtrise sur tout... et sur leur comportement non plus.
Moi aussi, j'ai voulu faire exploser certaines barrières (dans ma famille ou dans celle de Ludo), mais j'ai été bloqué par le fait que la personne en face n'était pas prête à faire cette démarche de rencontre sincère et complète. Humblement, reconnaître qu'on ne les changera pas.
Comme tu le mentionnes, les amis sont là, heureusement.
Même si je note que, pour ma part, une certaine "acceptation" de la situation se fait jour chez eux aussi, au fil des mois. Alors que pour moi, reprendre la vie, c'est oublier mon Ludo. Les personnes aimées continuent à vivre si on pense à elles.

Je suis admiratif devant toutes les épreuves que tu mènes de front.
Tu arrives à gérer tes enfants, un nouvel appartement et une recherche d'un nouveau travail.
Tu as une sacrée volonté!
J'aimerais te donner un peu d'énergie pour t'aider, vraiment.
Comme tu le mentionnes, la vie est aussi plus périlleuse.
Gérer ces enjeux, mais prendre soin de toi, savoir te reposer, t'écouter. Donner à son corps le carburant et les énergies qu'il demande pour affronter ces épreuves. Tu renais tout doucement, tu te reconstruis.

Prends bien soin de toi.
There is a light that never goes out

Je t'emmène ce soir

Hors ligne Audreylana

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 24
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #32 le: 10 janvier 2019 à 22:48:17 »
Bonsoir Lilou,
 je découvre ton fil et ton dernier message. Comme les autres je trouve que tu affronte les choses avec beaucoup de courage. Tes mots me touchent, je m'y retrouve. Moi aussi je traverse une période de changement suite au décès de Yann il y maintenant a 5 mois.

Et oui tu as raison tout ces changements font peur, génèrent des angoisses mais c'est naturel je pense. L'inconnue fait peur et c'est la voix que l'on emprunte tous apres cette terrible épreuve. Moi aussi parfois j'ai peur de ne pas avoir suffisamment d'énergie pour me mobiliser face a tous ces changements (vivre seule avec ma fille, décider de quitter notre appartement pour en investir un autre sans Yann, affronter la solitude au quotidien ...) mais je pense que nous avons besoin de cette dynamique pour continuer de vivre malgré leur départ.

 Tout ce que tu entreprend sera bénéfique, poursuit ton chemin et surtout ne porte pas de l'attention à ceux de ta famille et autres qui ne te comprenne pas. Ils ne peuvent pas comprendre ou alors ne souhaitent pas affronter la douleur de la réalité. Toi tu le fais et avec beaucoup de  courage. Entoure toi de personne qui t'apporte de la bienveillance.

Prends soin de toi

Audrey

Hors ligne Lilou42

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #33 le: 07 décembre 2019 à 00:10:48 »

Here's to the ones that we got
Cheers to the wish you were here, but you're not
'Cause the drinks bring back all the memories
Of everything we've been through
Toast to the ones here today
Toast to the ones that we lost on the way
'Cause the drinks bring back all the memories
And the memories bring back, memories bring back you

There's a time that I remember, when I did not know no pain
When I believed in forever, and everything would stay the same
Now my heart feel like December when somebody say your name
'Cause I can't reach out to call you, but I know I will one day, yeah

Everybody hurts sometimes
Everybody hurts someday, ayy-ayy
But everything gon' be alright
Go and raise a glass and say, ayy


Here's to the ones that we got
Cheers to the wish you were here, but you're not
'Cause the drinks bring back all the memories
Of everything we've been through
Toast to the ones here today
Toast to the ones that we lost on the way
'Cause the drinks bring back all the memories
And the memories bring back, memories bring back you

Doo-doo, doo-doo-doo-doo
Doo-doo-doo-doo, doo-doo-doo-doo
Doo-doo-doo-doo, doo-doo-doo
Memories bring back, memories bring back you

There's a time that I remember when I never felt so lost
When I felt all of the hatred was too powerful to stop
Now my heart feel like an ember and it's lighting up the dark
I'll carry these torches for ya that you know I'll never drop, yeah

Everybody hurts sometimes
Everybody hurts someday, ayy-ayy
But everything gon' be alright
Go and raise a glass and say, ayy


Here's to the ones that we got
Cheers to the wish you were here, but you're not
'Cause the drinks bring back all the memories
Of everything we've been through
Toast to the ones here today
Toast to the ones that we lost on the way
'Cause the drinks bring back all the memories
And the memories bring back, memories bring back you

Doo-doo, doo-doo-doo-doo
Doo-doo-doo-doo, doo-doo-doo-doo
Doo-doo-doo-doo, doo-doo-doo
Memories bring back, memories bring back you
Doo-doo, doo-doo-doo-doo
Doo-doo-doo-doo, doo-doo-doo-doo
Doo-doo-doo-doo, doo-doo-doo
Memories bring back, memories bring back you

Yeah, yeah, yeah
Yeah, yeah, yeah, yeah, yeah, no, no
Memories bring back, memories bring back you


Memories - Maroon 5


Je n'écris plus mais souvent encore je vous lis... Toast to the ones that we lost on the way...

Hors ligne mikadoswife

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 10
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #34 le: 16 décembre 2019 à 22:13:43 »
bonsoir lilou
tu portes le surnom de ma petite sœur, donc ça me parle évidemment.
j'ai vécu 28 ans avec Christophe, l'amour d'une vie. on s'est rencontré j'allais sur mes 20 ans. on s'est marié l'année de mes 28 ans, en 1999, il y a tout juste 20 ans. à ses 30 ans on lui diagnostique un cancer, peu de chances de survie, métastases au foie… et pourtant, il s'en est sorti. mais sa barque s'était chargé depuis tout petit, des craintes irrationnelles.. je n'arrivais pas à le rassurer, à lui prouver que notre amour était plus fort que tout. nous n'avons pas eu d'enfant. il avait en plus une maladie génétique, il se surnommait le chat noir… voilà, une énième engueulade, beaucoup d'alcool (ça a pollué nos dernières années) et il es parti dans la nuit, tout seul, se planter un couteau dans le cœur. voilà, je ne vis plus depuis.

Hors ligne dom1

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 65
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #35 le: 20 décembre 2019 à 13:36:43 »
Ainsi...

Un vide vertical précède cet accord,
Né par delà les bris entre toi et la mort :
Renoncer aux chagrins, aux soleils et aux nuits,
À la pluie et aux vents et au ciel de minuit…

Fuir les peurs qui se posent dans le fond du limon
En ton âme blessée par les coups du regard
Que tu poses sur toi, sans t’accorder pardon,
Sans te voir comme tu es, sans une once de gloire…

Ainsi,

Tu t’affirmes sans cri dans ce geste insensé,
Dans ce choix des ténèbres, au-delà du tourment,
Qui, tu le sais, naîtra dans le cœur de l’instant
Où tout basculera pour tous ceux qui t’aimaient…

Un vide carcéral s’en suivra de ce temps,
Pour ceux qui n’ont pas pu t’entourer de chaleur,
Celle qui prend la main vers des lieux éclatants
Où les murs sont tagués de toutes les couleurs…

Hors ligne justine31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #36 le: 23 décembre 2019 à 18:34:44 »
Bonjour à tous ,

J'ai lu vos témoignages comme une bouteille à la mer...
En écrivant simplement ces touts premiers mots , mes larmes ne cessent de couler .
J'ai rencontré l ' amour de ma vie , mon évidence il y a un an et demi ...je n 'avais jamais connu ce bonheur , ce partage , cette douceur de vivre . Moi qui ai déjà menée des combats toute ma vie  depuis mes 10 ans , c'était lui ma lumière. et moi la sienne . Nous nous disions " C'est toi ma vie "

Il disait se sentir fatigué moralement et physiquement sur le mois d'août , mois durant lequel j 'ai beaucoup travaillé car je souhaitait obtenir c'était a dernière étape pour que nous faisions un bébé , nous avions réservé un voyage en novembre .

Le premier septembre , nous passons une bonne journée , le soir nous allons même chez nos amis . Sur le retour , petite incompréhension menant à ne engueulade . A quelques kilomètres d 'arriver  à la maison , il me dit " tu vas voir quand on va rentrer et encore tu seras pas là pour voir". La porte une fois ouverte , il a posé ses affaires sur la table et me dit " je vais faire un tour" . J en 'avais pas vu qu'il avait pris son petit sac a dos de travail .  j' ai attendu , attendu qu'il rentre, encore et encore jusqu'à la fatigue s'installant ...

Le lendemain matin , c'est dans le chemin de terre que j'aperçois un dispositif de police Judiciaire . Mon Dieu , quel cris s 'est échappé de moi , mon coeur battant et s’arrachant de ma poitrine sans qu'on n e m 'i encore dit quoi que soi . il s'est tiré une balle dans la tête.

4 mois se sont passés , je n 'arrive plus à habiter dans ma maison , je n 'ai plus l'envie de faire quoi que ce soit , mon métier qui me passionnait me bouffe désormais . Les seules idées que j 'ai le matin sont celles de mourir ou de dormir pour ne pas penser . Je ne vois plus d’avenir pour moi , pas sans lui . Mes amis construisent tous leur vie de jeunes parents ...tellement d'obstacles et l'envie de ne plus exister , pour quoi faire . On me dit que le temps fera son affaire  , mais j'ai l'impression que plus rien ne me fera rien . 31 ans , je suis fatiguée , je voudrais juste que tout cela s 'arrête

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3357
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #37 le: 16 juillet 2020 à 08:29:29 »
Police de proximité
Juge de proximité

Et psychotherapies de couple de proximite ?

Cela n a pas ete le cas pour Jeany et moi
Un généraliste a voulu cette thérapie de couple et cette dame a seulement que j étais méchant comme son oncle et cela devant ma psy

Oublié la dureté de ne plus pouvoir toucher sa femme après avoir eu deux miracles avec elle : mes deux enfants

Non méchant et allez vous faire foutre avec votre femme en souffrance et votre agoraphobie née d une injustice si terrible : la mort de son papa

Societe arrete de marcher sur la tete cela commence a me faire chier

Fifi le rigolo devenu très mechant

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3357
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #38 le: 16 juillet 2020 à 08:45:40 »
Mille excuses lilou je me suis trompe de fil et je ne sais pas comment effacer mon message

J en profite pour te dire que j espere que tu tiens le coup

Chaleureusement


Hors ligne Lilou42

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 20
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #39 le: 03 septembre 2020 à 01:01:01 »

Envie d'écrire ce soir, sur mon fil, dans cette section, pour donner un peu d'espoir à celles et ceux dont la vie vient de basculer dans le deuil par suicide, pour réagir un peu aussi à tout ce que j'ai pu lire dans les différents fils dans cette section "Après le suicide d'un proche". Après avoir écrit publiquement, j'ai beaucoup écrit en message privé, puis plus écrit du tout mais j'ai continué à lire et puis je me suis éloignée du forum et j'y revenais dans les moments de moins bien : c'est étrange, quand on ne va pas bien, on a besoin de se rapprocher des ces frères et sœurs de souffrance, sans forcément parler, juste venir s'assoir à côté et écouter, lire ce qu'ils ont a dire... et constater aussi, par les témoignages de souffrance, de colère, de questionnement, que même si on ne se sent pas dans un bon jour, on a fait du chemin...

Ceci explique cela : un fil peut être énormément lu sans qu'on y dépose nécessairement un message. Les raisonnements et les histoires des uns et des autres aident à considérer sa propre histoire sous un autre angle, sous tous les angles possibles, pour la comprendre, la décortiquer, y chercher la réponse de l'énigme que ceux qu'on aimait ont laissé derrière eux.

Et puis doucement on comprend qu'il manquera toujours des pièces au puzzle et on apprend à vivre avec.

Voilà, cela fera bientôt 2 ans que celui que j'aimais s'est suicidé. Est-ce que cela aurait pu être évité ? Je continue à croire que oui, sinon à quoi bon se battre pour la prévention du suicide ? Cette conviction s'accompagne d'un sentiment d'échec, la culpabilité est toujours là, moins profonde mais elle n'a pas totalement disparu. On fait ce que l'on peut avec les moyens du bord... lui aussi a fait ce qu'il a pu. Les fondations de son être étaient fragiles, fissurées et l'édifice s'est effondré.
Je ne sais pas si je lui pardonnerai un jour d'avoir abandonné ses enfants, je n'arrive pas à le concevoir en tant que Maman mais je peux entendre, sans approuver, que submergé par son mal-être il ait pu penser "ils seront mieux sans moi" ou que l'intensité de sa souffrance psychique nous ait fait "sortir de l'équation" le temps nécessaire pour accomplir ce geste fou...

Voilà, envie de vous dire "Ca va", la vie reprend ses droits, doucement on en revoit les couleurs, la douleur s'apaise. C'est une épreuve de vie, c'est mon épreuve de vie, je l'accepte mais je ne la laisserai pas avoir raison de moi, de mon envie de vivre et de faire vivre des moments de joie et de légèreté à mes enfants.

Depuis le décès de mon conjoint, j'ai changé de région, j'ai démarré il y a 9 mois un nouveau travail à plein temps, je m'occupe de mes enfants, j'ai traversé la période de confinement en télé-travaillant, en gérant seule les courses et les enfants, j'ai franchi le pas de faire des vacances seule avec mes enfants cet été... bref, je me noyais dans les vagues il y a 2 ans et aujourd'hui, je constate que je suis capable de nager quand je retombe à l'eau à l'arrivée d'une de ces vagues si caractéristique du deuil, j'ai réussi à me faire un petit radeau et je réapprends à naviguer seule, avec mes 2 petits matelots à bord... et j'avoue ressentir parfois de la fierté à constater "on y arrive, on s'en sort" ! Bien sûr qu'il y a encore des moments difficiles, des larmes, mais je sais à présent qu'il faut accueillir la vague, qu'elle ne fait que passer...

Quant à ce forum, il m'a permis de faire une belle rencontre, une Amie : une autre Maman, comme moi, endeuillée par suicide de son compagnon alors que sa fille était toute petite. Nous avons beaucoup échangé en messages privés et puis nous nous sommes rencontrées, les échanges suivants se sont faits par téléphone et cet été, nous avons fait un week-end toutes les 2 avec nos enfants.

Accrochez-vous, accrochons-nous, il y a des épreuves de vie aussi terribles qu'inattendues mais libre à chacun de nous de nous laisser couler ou d'en faire quelque chose. Certains écrivent des livres, d'autres font des films, d'autres créent des groupes de parole ou donnent de leur temps dans des associations, dans des campagnes de prévention... Il y a mille et une façons de mener son combat, pour la vie, pour ceux qui sont partis trop vite, et pour ceux qui restent.

J'ai longtemps hésité à partager mon site, par besoin d'anonymat, mais si je l'ai créé c'est avec l'espoir de pouvoir aider. Cette envie d'aider m'a aidée en retour et j'espère qu'il en aidera certains d'entre vous, à trouver des ressources, pour vous ou vos enfants. Je n'ai rien inventé, je répertorie simplement en image ce qui m'a aidée et ce que je trouve d'intéressant ça et là...

https://ademimaux.home.blog/

Chaleureusement

Hors ligne Benux

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 8
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Suicide de mon compagnon
« Réponse #40 le: 03 septembre 2020 à 22:31:19 »
Merci pour la lecture ça m’a permis de penser à autre chose.
Bien à vous