Auteur Sujet: Il est parti  (Lu 26121 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne salamandres

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Il est parti
« le: 01 Juin 2015 à 14:59:05 »
Bonjour,

Besoin de poser des mots sur des maux...parce que je ne peux pas tout verbaliser encore...je dépose donc un peu de mon histoire sur ce forum sans réellement attendre un retour juste un sas dans un moment difficile..

J'ai 39 ans maman d'un ado de 15 ans. Un parcours de vie quelque peu mouvementé..je rencontre celui qui est une évidence en 2010..un début d'histoire qui à la base devait être passagère et qui très rapidement s'est transformée en une relation fusionnelle.
En 15 jours il avait quitté sa femme qu'il n'avait jamais aimé et est venu s'installer chez moi. Notre trio a très vite fonctionné...une évidence...
Quelques mois après le début de notre histoire nous partions aux Seychelles ; là bas il me demandait en mariage...voyage féerique...des projets plein la tête.

Un seul hic à notre histoire, la jalousie de mon amoureux. Il ne supportait pas que je puisse avoir une vie avant lui...doutait des intentions de chaque personne autour de moi...quelque part il faut l'avouer j'aimais cet amour...j'étais à lui...je lui appartenais...je sais nous n'appartenons à personne mais je ne saurai expliquer ce ressenti.

Il avait rompu tout lien amical (assez restrictif) de sa vie d'avant et ses 2 enfants lui ont tourné le dos. A leurs yeux, leur père faisait une petite crise en se mettant en couple avec une "jeunette" (nous avions 12 ans d'écart)

Il ne voulait que moi, nous faisions tout ensemble ...tout...je lui ai conseillé de consulter un spécialiste pour qu'il puisse avoir un espace de parole concernant cette jalousie et également pour pouvoir déposer certaines choses qui s’étaient passées dans son enfance

Nous nous sommes mariés en 2013, une cérémonie laïque (ni mairie, ni église)...une cérémonie à l' image de notre amour...magnifique...

Nous avons profité de la vie en voyageant en devenant propriétaire d'un petit coin de paradis ou nous avons fait tout ce que nous désirions...

Ces 50 ans arrivent, je lui prépare une surprise sur 3 jours ; envie de lui faire plaisir...3 jours exceptionnels entre des moment à nous 3 et nous 2.

Entre temps il apprend par hasard qu'il est grand père...sa fille ne reprend pas contact et lui attends...il en parle peu...

Les semaines passent, il se referme sur lui même...je prends conscience que j'ai besoin d'avoir une vie extérieure après plus de 4 ans en couple.
Nous en discutons...il ne comprend pas ce besoin juste de faire du shopping entres copines et n'envisage pas que je sorte au restaurant sans lui...
Je tente de lui expliquer que mon amour pour lui est bien présent mais différent..que la fusion n'est plus là me concernant..il verbalise son incompréhension souhaitant que notre histoire soit toujours comme au premier jour...

Cette incompréhension nous éloigne un peu plus chaque jour..il décide de quitter notre logement pour une location de studio de 20m2.

Nous continuons de nous voir puisque nous travaillons ensemble et échangeons quelques mails.
Il affiche un certain détachement vis à vis de moi (mon ressenti), réserve un voyage seul en Thailande, souris, sautille comme si tout allait bien...moi je suis au plus mal de cette séparation...1 mois plus tard il m'envoie un mail m'informant que je ne lui manque pas. Piquée au vif je lui répond idem...qu'il se sent mieux de ne plus vivre à mes cotés, soulagé de ne plus cogiter...
Je mets de la distance entre nous..2 mois plus tard son attitude change, très intrusif dans ma vie. Je découvre qu'il me suit, va sur ma boite mail...j’éprouve une grande colère...
Nous communiquons par téléphone à sa demande, une longue conversation ou il me remercie de l'avoir rappelé..

Ce dernier samedi, il passe chez nous...nous passons la matinée ensemble autour d'un ptit dej...je le surprend à me regarder amoureusement...je lui dis que je n'aimerai jamais personne comme je l'ai aimé..il décide de passer l’après midi avec mon fils et rentre chez lui.

Le lundi matin, comme chaque lundi je passe à son appartement pour aller au travail...pas de reponse..j'insiste...toujours rien...la panique m'envahit ...je redoute...non ...je me dis qu'il s'est alcoolisé la veille et dort...je decide d'appeler les pompiers car je ressens quelque chose de negatif sans poser le mot...

La suite est brutale...tout...des brides me reviennent..je suis au commissariat...on m'annonce les circonstances...second choc...attendre le retour de l'autopsie...je dois annoncer à sa maman ce qui s'est passé...annoncer à mon fils...

J'ouvre ma boite mail..découvre un message de lui datant du vendredi (veille de notre dernière rencontre) ou il m’écrit qu'il m'aimait, m'aime et m'aimera toujours et que je suis la femme de sa vie..un mail ouvert trop tard...

Il souhaitait que je prenne l'ordinateur...en plein milieu d'une des nuit blanche je l'ouvre...découvre le lien musical qu'il écoutait en boucle lors de son depart..."so in love with you"...et puis une lettre pour moi "lettre à ma femme" codée pour que je sois la seule à pouvoir l'ouvrir...et là 3eme choc...une lettre qui debute 31 jours apres avoir quitté notre domicile...une lettre qui a tenu comme un carnet de bord...des mots d'amour mais aussi des mots de colère qui me sont adressés...puis un heure par heure...minutes par minutes de sa dernière journée...cette derniere journée ce samedi ou il s'est reveillé en ayant pris sa decision...."....tu es mon soleil, ma lumiere, rien l'un sans l'autre ne peux vivre..."
Comment ne pas se sentir coupable...............

Un autre document ou il y a des liens musicaux ...

6 semaines...je vacille entre moments de lucidité et déni...confrontée à la réalité administrative (appartement/héritiers)et au fait que je dois gérer la colère de ses enfants qui n'ont été qu'en capacité de m'insulter et demander ou il y avait de l'argent et prendre tout ces vetements...

Je m'accroche tant bien que mal pour mon fils, je fais en sorte de poursuivre une vie sans changer les habitudes et en mettant en place des choses pour que lui aussi puisse avancer avec cet événement...

Je suis incapable de me projeter sur quoi que ce soit...reprendre le travail..difficile car nous travaillions ensemble et ma profession exige que je gère les problématiques de personnes en situation précaire...

Je suis là...chaque réveils est difficile...les musiques et des brides de sa lettre en tête dès que j'ouvre un œil...des sanglots en imaginant la scène...et puis le déni ...Non il est parti ailleurs en voyage , ou a l'autre bout de la France mais il n'est pas parti définitivement c'est impossible...

Chaque objet, chaque meuble, chaque fleurs dans le jardin me font pensé à lui...je culpabilise de tout...de cette séparation..de l'avoir négliger, d'avoir été en colère après lui, ne pas avoir su lui dire les choses en raison d'un égo mal placé...

Il a réalisé mes plus beaux reves...pour moi cette séparation était une pause...l'evidence de finir notre vie ensemble...et cette vie il va falloir que je la poursuive sans lui physiquement...

Il ne sera pas là pour les événements à venir...il ne sera plus là pour me sourire et me prendre dans ses bras...je ne peux pas y croire...je me sens absente de tout...autour de moi la vie continue et moi je suis là...je suis là sans être présente...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4540
Re : Il est parti
« Réponse #1 le: 01 Juin 2015 à 20:44:35 »
j'espère qu'ici on va te répondre n'hésite pas à dire tes douleurs
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #2 le: 01 Juin 2015 à 21:19:47 »
Bonsoir Salamandre

la première des choses que je souhaite te dire, c 'est que tu es pour rien..beaucoup de personnes se séparent ou font des pauses, ce n'est pas pour autant que ça prend la tournure d'un suicide .....

les emotions que tu vis sont typiquement, ceux d'un deuil post suicide, et moi à un moi j'étais en état de choc, horreur .....

tout ce que je peux te dire ,que le suicide nous aplati , explose tous nos repères, nos certitudes..... le livre de Christophe Faure , sur le deuil après suicide explique ce type de deuil ......et je te le recommande vivement ...... déposer des mots sur ce forum t'aidera aussi , pour ma part je recommande toujours de prendre en charge ta souffrance auprès d'un psy car le suicide c 'est aussi une agression ...et une violence ....

a bientot

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #3 le: 01 Juin 2015 à 21:43:22 »
Bonjour Salamandre

Tu as bien fait de venir ici.
Ton deuil est si récent, moi j' étais dans un monde parrallèle, ou le temps s' était figé. La déflégration que j ai ressenti a l intérieur de moi, m avait explosé en 1000morceaux. Le vide, le néant, cette douleur indicible, physique.....Etre persuadé que rien n' est vrai.....
.
Fleur de Coton a raison, tu n y es pour rien. Mais je sais que ce sentiment est bien présent, installé, ancré, malgré tout ce que l' on peut nous dire. la il faut du temps, prendre soin de toi. Facile a dire me diras tu, mais pas a faire, je le concois. Moi, 10 mois apres c est toujours difficile de ce coté la. Je te donne des conseils que j' essaie de m' appliquer, alors tu vois....rien ne va etre simple.....mais tu es la, parmi nous.

Ce forum a été et est toujours très important pour moi. Cette douleur au dela des mots, ces sentiments si contradictoires  dans ce type de deuil, j' ai pu les coucher ici.  Lire, écrire, m ont tenu la tete hors de l' eau, meme si parfois j' étais au plus profond de l' ocean. Tu vois 10 mois après, a des moments, heureusement que je peux écrire tout cela, pour encore garder ma tete, au dessus de la surface, meme si je te l' accorde on replonge parfois....

Ecris, lis, prends le temps de lire les différentes histoires....

Amicalement
Stefy


Hors ligne salamandres

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #4 le: 03 Juin 2015 à 10:22:33 »
Merci à vous de m'avoir répondu...je me sens anesthésiée, je fais les démarches administratives sans trop savoir comment je peux assurer...sentiment de n’être qu'un robot dans ce cadre.

Chaque matin je me pose sur notre terrasse regarde le bouddha...nostalgie de tout...je repense à ce bassin qu'il m'a installé après un ptit caprice de ma part pour avoir un jardin zen dans notre coin de paradis....coin de paradis que je vais devoir laisser à cause des héritiers...et là je me dis que je l'abandonne si je fais cela.

Je ne sais même pas ce que je ressens depuis ces 3 derniers jours...rien je ne ressens rien...je suis "engluée" dans des démarches liées à notre appartement...ni colère ni haine...qu'est ce qui m'arrive??

Quelques sms et appels de personnes autour de moi auxquels je ne réponds pas...je n'ai pas pu verbaliser ce qui est arrivé à beaucoup d’entre eux...je n'ai pas envie de parler, pas envie de les voir...pourquoi faire, pour dire quoi?

J'ai l'impression d’être bloquée entre le dernier samedi ou je l'ai vu et le jour de l'annonce de son départ...Je l'ai vu dans son cercueil mais bizarrement pour moi ce n’était pas lui...corps présent mais ce n’était pas l'homme de ma vie qui était là ...je ne regardais que les stigmates de l'autopsie pour me dire "regarde ça c'est c'est une preuve" et puis je regardais son visage...ce visage que j'ai tant regarder lorsqu'il dormait...si beau dans son costume de mariage...

Je n'ai pas relu sa lettre depuis des semaines...j’évite d’écouter les musiques qu'il m'a laissé...et pourtant tout est ancré dans mon esprit.
Je l'ai fais chaque nuit chaque matin durant plus de 3 semaines...jusqu'à les connaitre par cœur....
Chaque matin une photo flash, une musique tourne en boucle dans ma tête...certains mots de sa lettre...


Les jours de la semaine sont rythmés avec la toute dernière de son vivant...appréhension du we qui arrive comme chaque we...l'heure fatidique...Ma psy m'a dit qu'en écrivant heure par heure puis minute par minute sa dernière journée, il souhaitait que je sois témoin oculaire....et chaque samedi des images arrivent ...je m'imagine l'acte en lui même avec cette musique qui tournait en boucle...je tente de chasser ses images de ma tête d'essayer ne pas imaginer à quoi il a pensé en partant....

...au moment ou j’écris les "clips" tournent sur la télé...et notre chanson (qui date d'il y a 4 ans) passe...je prends cela comme un signe...cela me rassure, m'apaise quelques minutes...

Comme chaque jour je me planifie des choses que je ne ferais pas...envie de replanter un pied de tomate cerise dans le grand bac...et là je repense au jour ou nous sommes allés chercher ce bac...tout ...tout me fait penser à lui...je ne saurai dire si il me manque tellement je pense à lui...il est si présent tout autour de moi matériellement et en moi ....

Le peu de personne que j'accepte autour de moi (2) me disent que j'avance et que j'ai cette grande force en moi ...autant dire que je ne me vois pas ainsi...je fais pour mon fils et pour les démarches obligatoires hormis cela...je n'arrive même pas à me regarder dans la glace.
 D'ordinaire si coquette je n'ai plus envie de me coiffer ni de me maquiller...je me force à le faire si je sais qu'une de ces deux personnes viendra me voir juste pour ne pas entendre ce que je n'ai pas envie d’écouter...

Pendant quelques secondes j'ai envie de tout foutre en l'air et partir en Thailande ou nous avions été pour notre voyage de noce...retenue par mes obligations familiales...c'est mon fils qui me tient...je n'ai pas envie de le rejoindre juste envie de partir loin de mon environnement actuel, envie de me poser dans un coin ou je pourrai prendre le temps que je veux, d'oublier certaines phrases dites par des personnes autour de moi lors du décès...oublier leurs irrespects (un collègue de travail a su par un ami policier les circonstances du geste et cela a fait le tour de mon entreprise)...et puis non pas envie...je préfère rester ici sur ma terrasse...ambivalence,..c'est une protection et en même temps un mal être...

Je refuse depuis le début de prendre le traitement médicamenteux, je veux vivre pleinement ce que je vis...me punir...peut être...moment de lucidité ou je me dis que je vais devoir avancer un jour ou l'autre avec ceci...ou pas...je ne sais pas si j'arriverai à surmonter cette épreuve...et ensuite je me dis que je n'ai pas envie de tenter de la surmonter...envie qu'on me laisse tranquille dans mon coin...

Je lui écris régulièrement, lui parle aussi...je ne sais pas si cela me fait du bien ou pas..."je ne sais pas" : phrase qui revient très régulièrement dans ma bouche...


Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2674
Re : Il est parti
« Réponse #5 le: 03 Juin 2015 à 12:50:39 »
je t'ai lue avec émotions...
votre histoire est si belle..
et si tragique...
je sens en toi une forme de force...quelque chose qui reste vivant, debout..malgré toute la peine du monde qui habite tes jours et tes nuits...malgré l'anesthésie ...tu cherches à comprendre, tu es consciente déjà du mélange des sentiments...un genre d'ambivalence même si je préfère penser que on ressent deux émotions contraires en même temps... tu  fais du mieux que tu peux, pour toi... c'est déjà énorme...
pas de médicaments me semble une bonne décision pour le moment, tu sais que tu vas traverser toute cette souffrance...et
c'est possible...si on s'aide autrement...
La culpabilité liée au suicide...je ne connais pas,mais je la sais féroce pour ceux qui restent... surtout que ton Amoureux ... te la laisse comme un cadeau vénéneux...avec cette lettre et ces musiques...il y a tant de choses qui ne lui appartiennent qu'à lui dans son histoire et dans la fin de son histoire...de sa vie...


Hors ligne salamandres

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #6 le: 04 Juin 2015 à 17:11:56 »
un jour sans...sentiment énorme de culpabilité aujourd'hui qui ne fait que s'accroitre avec les heures...aujourd'hui je n'ai que sa lettre en tête...et me dis que si il a fait cela c'est à cause de moi...je sais je ne dois pas me sentir coupable , mais SI je me sens coupable parce que la fin de sa lettre est si dure à mon égard...il est parti en étant en colère après moi...et cela m'est insupportable...j'aurai préféré qu'il m’engueule m'insulte au moins on aurait eu un échange...je n’étais plus sa force...j'ai lâché prise...je l'ai abandonné et voilà...

Ce conte de fée qui se transforme en cauchemar à porter...je ne comprends pas pourquoi en arriver là pour une séparation alors qu'il savait qu'il y avait de l'amour...je m'en veux d'avoir été en colère les jours avant son départ...ses intrusions m'ont rendu dingue...c’était un appel à l'aide...et moi je n'ai rien vu...sa jalousie l'a aveuglé...et moi je suis là...sans lui...perdue...

Hors ligne Stefy

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 849
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #7 le: 04 Juin 2015 à 21:01:31 »
Bonsoir Salamandres
Je ne serai surement  pas d' une grande utilité face a ce sentiment de culpabilité, qui est encore présent chez moi.  Oui meme si l' on sait que nous ne devons pas nous sentir coupable, on se sent quand meme coupable. Moi, je me donne des raisons tout a fait valables  pour comprendre que je n ai pas a me sentir coupable, et dans ce meme temps toutes ces raisons me font sentir que je le suis. A chaque raison, il y a un " oui, mais......."
Ton deuil est si récent.....
Comme dit Eva Luna, il y a des choses qui n' appartiennent qu' a lui.....wouah... Je n arrive pas a croire que j ecris cela, tu vois cette phrase, elle fait écho en moi, il faut que j arrive aussi a me l approprier.
Tu vois ce forum, permet au travers des histoires de chacun, des réponses apportées aux uns et autres, des réflexions engagées, d' avancer dans son propre chemin.
 "Il y a des choses qui n appartiennent qu a lui" de nombreuses fois, j ai lu cette phrase ici mais de te l' écrire, cela lui donne un autre impact pour moi, enfin aujourd' hui
Alors continue d' écrire, lis les différentes histoires, ca prend du temps beaucoup de temps, mais certaines choses avancent, doucement très doucement, mais avancent sans que l on s en rende compte, meme si rien est gagné, meme si on a l impression de recommencer a chaque fois
Je t embrasse
Stefy

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #8 le: 04 Juin 2015 à 22:19:01 »
@salamandres
je l'ai abandonné et voilà.....il a plutôt abandonné sa souffrance, et c'est cette souffrance qui  le rendait instable dans votre relation ;Pardon , d'être un peu direct, mais s'il voulait que tu l'aides vraiment, la demande aurait été aussi clair que lorsque il t'a déclaré ses sentiments pour la première fois .....vois tu salamandres c'est très ambigue!

tu n'étais plus sa force dis tu , eh bien oui tu n'es qu'un être humain avec tes limites ,et qui comprend le suicide , qui comprend l'absurdité et l'Horreur ...en tout le cas pas moi ..je refuse de le comprendre!

j'espère que tu liras le livre du Dr Christophe FAURE, le deuil  après un suicide, tu trouveras des réponses a certaines de tes questions , pour le reste je suis complètement d'accord c'es un cauchemar .....













« Modifié: 04 Juin 2015 à 22:56:24 par fleurdecoton »

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2674
Re : Il est parti
« Réponse #9 le: 04 Juin 2015 à 23:35:38 »
et de toutes façons, même sans l'horreur du suicide..on se sent quand même coupable..
coupable de leur survivre...
coupable de ne pas avoir dit...
coupable de ne pas avoir fait...
alors face à un suicide..., face à des reproches assenés par celui qui n'a pas vraiment choisi de mourir mais qui a été acteur de ce geste...alors ressentir de la culpabilité est inévitable... ça ronge le coeur.. c'est comme ça... la seule façon de l'alléger vaguement, c'est de la reconnaitre, de la dire  et d'accepter, un  jour de la partager avec eux... co responsables mais plus coupables..

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #10 le: 05 Juin 2015 à 05:44:05 »
je pense comme Eva
la culpabilité toujours présente
dans le cas d'un suicide , bien sûr , d'autant plus
mais pour salamandres , avec cette lettre ... et tout ce que cela sous-entend ...
je comprends que cela te soit insupportable , que cette lettre tourne en boucles dans ta tête ...
je ne trouve hélas pas de mots pour te réconforter
j'espère que tu te fais aider , c'est nécessaire
je t'embrasse

Hors ligne salamandres

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #11 le: 05 Juin 2015 à 12:39:11 »
Merci à vous...

Une partie de moi à certains moments se dit que c'est son acte,  que je n'ai pas mis le sac sur sa tête et serrée cette écharpe autour du cou (ce forum me permet de poser des choses ...merci!)...c'est lui qu l'a décidé...mais cette culpabilité est liée à mon égoïsme des derniers temps envers lui...et le vendredi soir (veille de son geste) j'ai dis à ma meilleure amie que je ne m’inquiétais pour lui que je n’étais pas sereine....pourquoi alors ne pas lui avoir envoyé un ptit sms à ce moment précis ...parce que je savais que je le verrai le lendemain matin ...et alors cela me coutait quoi un ptit sms hein rien, alors POURQUOI ...je sais avec des si...et je dois arrêter de me demander "pourquoi"...simple à écrire difficile d'appliquer!

Tout ce que je pourrais imaginer ne changera pas la situation...la réalité...suis je dans la réalité là...7 semaines demain...on est en juin je viens de m'en rendre compte...18 avril....5 juin....les jours passent vite et pourtant pour moi je suis encore sur ce dernier we...prisonnière du temps....

Et je me demande sans cesse ou il est...l’après...je m'imagine dix milliards de choses....une sale nuit endormie à 4h...je l'ai passée sur notre terrasse avec le chat et le herisson qui a bien grandit...il ne verra plus tout cela....

Je ne sais pas si je m'inflige ces pensées inconsciemment pour me punir ou est ce tout simplement "l’humain et son cerveau tordu" qui veux ça...imaginer des images sombres...des détails de ces dernières minutes....cette nuit une nouvelle question...quelle image a t il vu avant de partir....je n'aurai jamais la réponse , mais cette tendance justement à se poser des questions auxquelles je n'aurai jamais de réponses sont assez présentes...

Je ne suis toujours pas allée au cimetière...je n'ai pas récupéré une partie de ses cendres (oui les pompes funéraires nous en a laissé)...je sais a travers tout ce qu'il m'a laissé que je dois me rendre en Bretagne...pour le moment je ne peux pas, pas la force, pas l'envie car toute ma famille est là bas et je n'ai pas envie qu'on me regarde avec de la pitié...ah je n'avais pas réalisé que j'avais peur de ça...le regard de pitié...



Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2674
Re : Il est parti
« Réponse #12 le: 05 Juin 2015 à 18:33:24 »
Ha oui, ce fameux regard c de commisération qui nous est insupportable...

Hors ligne fleurdecoton

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 721
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #13 le: 05 Juin 2015 à 23:16:27 »
@ salamandres

Ah le pour quoi dans le suicide ..... C est la question qui tourne en rond ... Ou comme je dis très souvent nous faisons partie de la famille des pourquoi ....
 Quand à la culpabilité est un sentiment certainement humain, parce que pour moi j'interprète le suicide comme un meurtre ...donc forcément le cerveau  enclenche la culpabilité .... je te conseille vivement de la prendre en charge.... Le cerveau est compliqué il peut t'en traîner sur des fausses connexions des faux raisonnements .....


Et puis oui il y a ce regard ou ces regards dont on a pas besoin plutôt une écoute, une compassion, des bras chaleureux pour nous accueillir .... J'espère que tu trouveras

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Il est parti
« Réponse #14 le: 06 Juin 2015 à 07:58:54 »
je ne pense pas que tu t'infliges ces pensées pour te punir
pour moi , il ne s'agit pas d'un suicide et pourtant ... imaginer les détails des dernières minutes , se torturer l'esprit avec toutes ces questions ... si un jour tu en as envie tu pourras lire sur mon fil qu'il n'y a pas si longtemps encore  je cherchais à connaitre les moindres détails , que je chercherais encore même si certaines questions n'auront jamais de réponse
ça peut ressembler à de la torture , oui , mais c'est un réel besoin qu'on ne contrôle pas