Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 190485 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #585 le: 23 Novembre 2013 à 00:34:50 »
THICH NAT HANH met tout le monde d'accord, j'en suis conscient.


je suis d'accord avec ce que vous dites cependant, j'ai lancé la recherche du "je"...pas de réponse.
Comment vous êtes arrivés dans ce corps...pas de réponse.



la NDE veut dire "Near Death Experience" tu vois la différence avec ce dont je parle ? Je parle de la Death Experience, After Death Experience and Reborn Experience, ça va un peu plus loin quand même...

Si une chose est vraie, elle l'est pour tout le monde. Si une chose est fausse elle l'est aussi pour tout le monde. Une chose ne peut pas en même temps être vraie et fausse à la fois.


Ne vous méprenez pas sur ce que je dis des autres techniques, je les connais aussi. Des formations, conférences, week end, sur les différentes formes de spiritualité, je pourrais vous en citer mais comme j'écris ici je ne parle jamais de ma vie privée. Mais ils ne me servent à rien sur le véritable chemin spirituel dont je vous ai fait part un petit peu ici, mais très vaguement.


A travers mon exemple et l'accueil que j'ai reçu sur ce forum quand je parle du bouddhisme, vous comprenez maintenant pourquoi le bouddha s'était découragé et s'est senti très seul après son éveil quand il a voulu parler aux villageois.



Mais quoi que je puisse dire désormais, et quel que soit vos avis à ce sujet, vous m'avez assez lu. Votre cerveau a de toute façon parcouru mes messages. D'accord ou pas ça ne me regarde plus.


Je ne vous en veux pas de considérer Mathieu Ricard comme un charlatan tant que vous ne touchez pas à Thcih Nat Hanh...
Willy je comprends ta réaction, moi aussi j'adore Thich Nat Hanh, Mathieu Ricard c'est un bouddhisme assez difficile à comprendre pour ceux qui n'ont pas déjà un minimum de connaissance à ce sujet.  Il pratique le bouddhisme tantrique, c'est certes la voie la plus profonde et la plus directe mais aussi la plus difficile à comprendre.

De toute façon vous savez maintenant ce qui se passe après la mort. Mais sachez aussi que ce que je vous ai décrit ce ne sont que des mots, quand cette expérience arrivera elle sera au-delà de tout ce qu'on peut dire...

Ah oui, encore une question qui comme tant d'autres ne trouvera pas de réponse mais que je pose quand même, on ne sait jamais :

Toutes les visions qui vous apparaissent dans les rêves  quand vous dormez la nuit (ou la journée), d'où viennent-elles?

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #586 le: 23 Novembre 2013 à 00:49:08 »
Et puis Willy là où je aussi d'accord avec toi c'est que Mathieu Ricard fait la promotion de ses livres, des conférences à 20 euros minimum  l'entrée (c'est ce que j'ai payé à sa conférence. 20 euros x 3000 personnes= 60 000 euros la soirée), oui moi aussi je trouve que ça manque d'humilité, pas comme Thich Nat Hanh... ;)

Mais d'un autre côté, je me dis aussi qu'avec l'argent qu'il récolte il fonde des écoles, et aident tellement d'enfants à avoir un bel avenir, et comme je ne suis pas quelqu'un d'assez sage pour consacrer ma vie aux autres, je me dis que mon argent me permet de cultiver des actions positives d'une longue portée en contribuant à sauver des vies vouées à l'échec et à la pauvreté.
Tapez KARUNA sur google si vous voulez en savoir plus.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #587 le: 23 Novembre 2013 à 01:01:48 »
OK sam , je regarde KARUNA  . Je confirme encore   Thich Nat Hanh est très bien .
« Modifié: 23 Novembre 2013 à 01:06:23 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne christom

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 54
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #588 le: 23 Novembre 2013 à 01:25:56 »
Bonsoir Sam,
Pourquoi dis-tu ne pas être quelqu'un d'assez sage ? je le pensais pourtant toi, l'ami de Matthieu Riccard  ;)
Puisque tu n'as personne dans ta vie alors investis-toi à fond et consacre justement ta vie aux autres, tu verras, cela te feras le plus grand bien, tu feras des connaissances et tu ne seras plus jamais seul, seul comme tu le dis. Ton argent ? avec une entrée pour une conférence ? tout le monde s'en tape, par contre ta présence au sein d'enfants déshérités t'offriras une belle leçon d'humilité et ''Dieu'' sait s'il y en a des enfants dans ce cas là où tu vis, comme partout d'ailleurs.
Tu es un mec bien SAM, je pense que tu souffres énormément et je t'en supplie, ouvre-toi vers les autres.
Tu peux m'écrire en MP si tu veux mais je n'y crois pas. Jamais tu n'oseras  ;)
Avance SAM ! arrête de dire que tu es seul.
Quant à mes rêves, ils me sont envoyés par mon amoureux, je te dirais bien ''via Dieu'' mais tu vas encore nier son existence ...
Bisous SAM  :-*

La rose est sans pourquoi,
elle fleurit parce qu'elle fleurit,
elle ne se soucie pas d'elle-même,
elle ne se demande pas si on la voit.

-Angelus Silesius-

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #589 le: 23 Novembre 2013 à 01:43:40 »
tu vois sam tu n'es pas seul .  Que tu  puisses  croire à  ta spiritualité bouddhiste cela t'est personnel mais  reconnaîs aussi aux autres le choix de penser autrement . la Vérité absolue avec un grand V , il faut être honnête , personne ne la connaît . Même si on essaye de s'y approcher , même si des indices rationnels  nous poussent  à penser que cette réalité conventionnelle , celle des phénomènes ,  n'est pas la  Réalité avec un grand R qui nous dépasse .  Le fond des choses nous reste inconnu . Il faut avoir l'humilité de l'accepter . Nous nous interrogeons tous , chacun apporte ses réflexions et ses témoignages . Le parcours de chacun est intéressant ,  ce partage est utile pour beaucoup d'entre nous , j'en reste persuadé , tout comme je suis persuadé qu'il existe une Vie après  cette vie terrestre et que nos proches ne meurent jamais et qu'ils sont toujours à nos côtés , mais c'est ma conviction personnelle . Mon autre conviction c'est que le bouddhisme détient des éléments de vérité , je l'ai déjà dit plusieurs fois .  Mais si j'avais à choisir je me sens beaucoup plus proche de l'hindouisme et du christianisme sans dogme ni superstition car je reste libre et suis dans aucun mouvement religieux ni secte etc ... je précise pour plus de clarté.                       
« Modifié: 23 Novembre 2013 à 02:11:40 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #590 le: 23 Novembre 2013 à 02:43:20 »
C'est ton ego qui parle. Ta conscience, elle sait ce que tu as traversé. C'est bien de s'astiquer le cerveau mais ce que je dis tu le sais autant que moi, tu as fait ce grand voyage qui t'a amené au corps que tu possèdes présentement, comme tout le monde.

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #591 le: 23 Novembre 2013 à 03:42:00 »
AH oui, j'ai dit que je cherchais une femme spirituelle dans un post précédent etc...mais les jours passent et ne se ressemblent pas forcément...

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #592 le: 23 Novembre 2013 à 12:47:19 »
tu n'est pas seul, mais tu sembles pourtant vouloir rester seul.
c'st vrai, il faut s'ouvrir, Sam et reconnaitre que tu ne sais pas tout, toi non plus.
mais à chaque fois que l'on dit quelque chose qui ne te convient pas alors (comme dans la page précédente) tu réponds que c'est notre égo. Il n'y a que toi qui fait cela sur ce fil, remettre toujours en doute les écrits des autres.
tu remets sur le tapis le "je" il est où le "je" alors que les réponses t'on été données.

alors moi, je vais te poser une autre question, bien que tu n'ai toujours pas répondu aux précédentes.
ce ON est seul après la mort, On est tout seul comme tu dis,
c'est qui ce ON ???

Tu ne veux pas en fait t'ouvrir, tu restes positionné sur ce qu'on t'a appris sans en démordre.
Alors ça tourne toujours en rond, et tu ne développes jamais rien,
et dès que nous essayons d'avancer et avoir un autre chemin que le bouddhisme, ça ne te plait pas et tu nous juges sans arrêt.
c'est bien dommage, car je trouve que tu pourrais nous apporter beaucoup.

ne t'ais tu jamais posé la question du pourquoi tu agis ainsi ?
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #593 le: 23 Novembre 2013 à 15:10:20 »
En effet vous n'êtes pas seul "Sam" et quelle chance (il me semble) que l'on s'intéresse ainsi à vous, notamment à votre manière de penser, somme toute héritée de votre famille... Une transmission, un repère, qui vous aident et vous soutiennent indubitablement et,  si l'on ne vous demande pas de vous en départir, pourquoi vouloir en faire une vérité générale ?
"Quel mol oreiller que le doute".

Depuis vingt sept mois, sont restés chez moi des livres de ma fille : "l'art de la  méditation" de Matthieu Ricard, le petit guide du bouddhisme à l'usage de tous de Dzigar Kongtrül Rinpoché et entre autres :  Thich Nhat Hang "pour une métamorphose de l'esprit"...
Toutefois, sa dépression majeure, sa souffrance,  -niées et non soignées- ont  eu raison d'elle, pour notre plus grand malheur - à moi sa mère et à ses deux enfants adorés -  bien que nous ayons vraiment conscience que celle qui a le plus souffert  c'est d'abord elle.

Inutile de vous dire que dans mon indicible chagrin,  qu'en tant qu'indécrottable occidentale, je n'ai plus eu la force d'ouvrir l'un de ces bouquins...
Quoi qu'il en soit,  sur le plan  philosophique, le tout dernier paragraphe de l'article dont lien ci-après, ouvre diverses manières d'entrevoir "la mort" selon ses propres conceptions ou perceptions.

http://sergecar.perso.neuf.fr/cours/mort1.htm

Douceur et apaisement à toutes et tous.
Mj
« Modifié: 23 Novembre 2013 à 15:38:35 par mam'deCath »

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #594 le: 23 Novembre 2013 à 17:34:30 »
de toutes ces hypothèses sur le passage  , l'hypothèse spiritualiste est la plus rationnelle , il s'accumule chaque année et depuis des décennies , des témoignages de personnes revenues d'une mort de quelques minutes voir plus , il y a des études scientifiques à ce sujet .

Quand le cœur s'arrête et que cerveau n'a plus aucune activité on est en état de mort . Le cas le plus probant  est celui de Pamela Reynolds où les médecins ont pu constater que même avec un électroencéphalogramme plat , c'est à dire sans aucune activité cérébrale possible , le cœur arrêté et le corps refroidi à 15 ° , Pamela a continué de vivre en dehors de son corps , elle a rencontré sa grand mère décédée et son oncle , elle a pu  décrire  toute l'opération , sa trépanation etc ...  avec beaucoup de détails  et tout cela a été confirmé par l'équipe médicale .

 Comment peut on avoir des perceptions aussi claires  avec un  électroencéphalogramme plat ?  Refuser ces témoignages ,  c'est une attitude  non - scientifique.  Il existe bien quelque chose après la mort .

Les cardiologues qui recueillent ces témoignages , osent maintenant en parler . L'idée que tout , pour l'homme ,  puisse s'expliquer physiologiquement par des processus purement  physiques provient d'une idéologie matérialiste dépassée pour les grands scientifiques mais qui reste d'actualité pour le grand public et dans l'environnement culturel de la société .

D'ailleurs c'est la même chose pour l'Univers entier , on ne peut l'expliquer .  Nous sommes des mystères , la vie est un mystère , alors la continuité  de la vie  après la vie est une chose qui me semble naturelle .  Je pense  comme Pierre Teilhard de Chardin. qui disait qu'à l'échelle du cosmique, seul le fantastique a des chances d'être vrai.

Video  Famous Cardiac Surgeon's Stories of Near Death Experiences :

https://www.youtube.com/watch?v=JL1oDuvQR08
« Modifié: 23 Novembre 2013 à 20:37:44 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #595 le: 23 Novembre 2013 à 20:42:48 »
"c'est au bord de ma vie, que je parle de la mort.
Et même en me penchant du haut de ma tour,
je n'arrive pas à en voir le fond.
où commence t'elle ?
est ce le jour du dernier jour de ma vie,
que je pourrais l'aborder ?
Je sais que tous les matins, je m'en rapproche toujours un peu plus.
Mais à trop vouloir voir son reflet, j'en oublie la vie...
Je me rapproche du ravin, scrute son miroitement,
espérant y déceler sa vie, derrière, derrière sa surface.
Alors, j'avance sur mes chemins de vie, toujours la mort en filigrane,
là, derrière le parapet, un reflet jouant avec le miroitement du soleil...
et ma vie qui défile et s'étire...
C'est de ma vie, et seulement de ma vie qu'il m'est possible d'aborder la mort.
Mais qu'est ce que la mort.
Une séparation, la fin de quelque chose, de quelqu'un.
Alors est ce bien la mort qui m'aspire et m'attire,
n'est ce pas plutôt ce manque qui impacte ma vie.
ce grand vide, ce grand trou en plein milieu de ma vie,
et que je ne peux que contourner.
Parce qu'il n'est pas facile de vivre avec ce vide,
ce vide créé par une absence.
Que peut m'apprendre la mort qui me serve dans la vie?
Mais est ce que je marche bien du côté de la vie.
n'ai je pas par inadvertance, enjambé le parapet,
parce que aspirée par le vide, comme avec un trou noir.
De la mort symbolique, je regarde la vie,
et je me demande que peut m'apprendre la vie qui me serve dans cette petite mort.
le pourquoi de la vie, son utilité.
Elle en a bien une, une raison.
est ce celle de se dépasser ?
est ce celle d'aimer ?
est ce celle d'enfin oser ?
en équilibre sur mon parapet,
je vois bien que je n'ai pas encore choisi.
moi, j'aimerai pouvoir passer de l'une à l'autre,
mais n'est ce pas ce que je fais déjà,
j'aimerai trouver le calice , la formule, me permettant d'aller de l'une à l'autre"

 
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne christom

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 54
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #596 le: 23 Novembre 2013 à 20:55:32 »
 :'(
La rose est sans pourquoi,
elle fleurit parce qu'elle fleurit,
elle ne se soucie pas d'elle-même,
elle ne se demande pas si on la voit.

-Angelus Silesius-

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #597 le: 23 Novembre 2013 à 21:20:58 »
Une référence intéressante pour les curieux qui veulent en savoir plus sur la nature de notre Esprit , est il simplement issu des processus de  notre cerveau  ? ou s'agit il d'autre chose ?  Dans "L’esprit au-delà des neurones : Une exploration de la conscience et de la liberté " le  neurophysiologie prix nobel Benjamin Libet  apporte ses réponses .

http://www.amazon.fr/L%C2%92esprit-au-del%C3%A0-neurones-exploration-conscience/dp/2844549462/ref=la_B0094A4JNQ_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1385234211&sr=1-1
 
" Dans ce livre événement écrit peu de temps avant sa mort, Benjamin Libet résume toute une vie passée à essayer d’approcher la nature de l’esprit humain. Il nous lègue également le protocole d’une expérience extraordinaire qu’il n’a pas eu le temps de réaliser, et qui serait susceptible de démontrer que la conscience est bel et bien un champ, ce qui conduirait à une révision radicale de la conception de l’homme qui domine actuellement dans notre société"
"
la conscience semble pouvoir « s’extraire » du temps ou, au minimum, que le temps de la conscience n’est pas celui des neurones. Ainsi est-il possible d’étudier de façon purement scientifique et rationnelle des questions philosophiques – voire métaphysiques – fondamentales comme celle de la liberté de l’homme et de son rapport au temps, et d’obtenir des résultats soutenant une conception non réductionniste dans laquelle l’esprit humain est plus qu’une simple sécrétion des neurones du cerveau"


Je crois aussi qu'il faut cette révision radicale de la conception de l'homme qui domine actuellement  dans notre société . En confondant l'explication d'une chose ( de toutes façons toujours partielle)  et la chose en elle même , le réductionnisme en devient idiot .


critique  du livre sur amazon :

"Quelle que soit nos idées sur la spiritualité, sur les religions, sur la vie et la mort, ce livre nous permet de mettre l'esprit humain au milieu , au centre de notre vie.Tous vient de là, c'est par lui (notre cerveau) tel un prisme que nous voyons , comprenons, ressentons,analysons, la vie et il y a une alchimie qui se produit à l'intérieur du cerveau et qui donne une personnalité, quelque chose d'invisible se produit à partir du visible et c'est là le véritable miracle.Nommez le comme vous voulez, le chercheur reste dans le doute mais doit explorer toutes les possibilités et se faire sa propre idée au travers de sa sensibilité qui sera qu'une infime partie de la réalité de ce monde.L'homme est à la croisée de l'horizontal et du vertical et le cerveau est l'organe qui peut, qui doit relier les deux pour que l'on devienne un Homme complet."
« Modifié: 23 Novembre 2013 à 21:33:41 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #598 le: 23 Novembre 2013 à 21:38:22 »
regardez en vous-même, vous avez traversé ces choses que j'ai décrites, c'est en chacun de vous. Je n'apporte aucune vérité que vous ne sachiez déjà.  Posséder les livres à la maison n'a rien à voir avec la méditation. Un malade qui a le médicament approprié pour sa maladie mais qui le pose sur sa table pour l'observer ne guérira jamais.
Quand je dis que j'ai dépensé 20 euros pour une conf de Matthieu, je ne parle que de cette conf là et pas des milliers d'autres euros que j'ai dépensés (je parle bien sûr depuis 20 ans) pour écouter d'autres grands sages de la même envergure, et dont l'argent a servi pour les mêmes causes. Donc le mérite me revient. Il y a des tas d'enfants dans le monde qui ont des livres, un lit, une éducation, à manger (sans ça ils seraient perdus, ou ils auraient grandi comme ces enfants des bidonvilles indiennes qu'on voit dans le film "Slumdog Millionnaire") grâce à l'argent que j'ai contribué à donner.  J'ai étudié un peu la médecine quantique qui dit que "l'argent c'est de l'énergie", et j'ai confiance qu'après ma mort ces actes là ne seront pas perdus. Comprenez-vous pourquoi maintenant je n'ai cessé de répéter : Lavoisier a dit "Rien ne se perd rien ne se crée tout se transforme"?


Encore une fois je ne vous convainc de rien c'est vous qui devez vous convaincre que vous avez fait un grand voyage ( quand je dis "grand" c'est un euphémisme) pour en être arrivés là. Théorie ou pas, la meilleure manière de s'en convaincre est de s'étudier pour le vérifier.


Vous pouvez envoyer ce que vous voulez, je trouve que c'est très intéressant aussi, j'ai écouté pas mal de truc sur ce fil, le lien de Dédale, l'hypnose Ericksonienne, j'avoue que les scientifiques me prennent trop la tête donc j'ai limité. Et je ne vous martèle pas avec mes soi-disant idéologies. Je sais que vous êtes des gens biens et ouverts Willy et Fee (les autres ne se manifestent que peu), je suis ravi que vous ayez écouté la vidéo de Matthieu, ceux de Thich Nat Hanh, du Dalai-lama etc..Vous ne vous en foutez pas et ni moi de vos vidéos.   Je dis simplement que pour comprendre le vrai sens de la vie, de notre existence, il faut une personne qui l'a aussi compris pour nous guider. A vos de juger qui est ou sont ces personnes.


La mentalité chrétienne voudrait qu'on pratique la vertu, qu'on aime notre prochain comme nous-même, mettre fin à la misère dans le monde en créant des restos du coeur, des soupe populaire, des Emmaüs, etc... mais la misère est sans fin. Le plus grand don qu'on puisse donner à quelqu'un dans le dénuement ce n'est ni la nourriture, ni un toit, ni des vêtements, ni quelques euros, qui ne sont que des soulagements  passagers mais de lui donner le potentiel de connaitre sa véritable nature pour qu'il n'ait plus à tomber dans ce genre d'état.   

Hors ligne LILI0824

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 170
Re : Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #599 le: 23 Novembre 2013 à 21:43:01 »

Que peut m'apprendre la mort qui me serve dans la vie?
 

J'ai dit il y a quelques mois sur un fil : la mort ne m'a rien appris, à part la souffrance.  Aujourd'hui, je n'ai guère changé d'avis. Elle m'a simplement rappelé que nous sommes mortels, et que j'étais vaniteuse de croire que ma vie continuerait comme un long fleuve tranquille, que j'étais vaniteuse de penser que lorsque nous serions à la retraite, dans une dizaine d'année, nous pourrions arrêter de courir et profiter un peu plus de nous, de notre famille, de la vie tout court.

La mort m'a juste laissé un goût amer dans la bouche, une boule dans la gorge et une impression d'inachevé.

Je ne ressens pas l'urgence, comme certains le disent, de vivre ma vie. C'est déjà difficile et épuisant de s'obliger à faire ce qu'il est impératif de faire.
Mais je ne pense pas davantage à la mort.
Maintenant que je l'ai vu faire, je sais qu'elle fait ce qu'elle veut comme elle veut avec nous.