Auteur Sujet: Veuve à 27 ans  (Lu 3113 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Veuve à 27 ans
« le: 23 novembre 2020 à 07:58:58 »
Bonjour à tous,

J'ai lu quelqu'un uns de vos messages et je penses être sur le bon forum.
J'ai 27 ans et l'amour de ma vie est mort dans mes bras d'une crise cardiaque mardi dernier.
C'est peut être trop tôt pour écrire mais je tente tout pour essayer d'aller mieux, enfin juste de respirer.
C'était l'amour de ma vie, 7 ans de vie commune, c'était mon âme sœur. Pas un jour ne passais sans qu'on riait, on était fait l'un pour l'autre. On devait se marier, avoir des enfants, on regardais des maisons. On avais tous.
Aujourd'hui je rêverais être enceinte de lui, c'est étrange car je sais que ca serait dur mais au moins j'aurais eu une famille avec lui. La il me reste rien.
J'espère un jour pouvoir me relever. L'incinération est vendredi. J'ai très peur du après quand il n'y aura plus rien à organiser que tout le monde aura repris sa vie. Merci pour ce forum , merci de m'avoir permis d'écrire mes triste pensées. A chacun et chacune dans ce groupe je vous envoi tout mon courage également,

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 896
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #1 le: 23 novembre 2020 à 10:57:26 »
Bonjour Juliette

Malheureusement je te souhaite la "bienvenue" ,non il n'est pas trop tôt pour venir ici partager ta peine, ton chagrin , tes ressentis, ici tu peux  évacuer ce qui fait si mal , ton drame est tout récent et violent,  tu as déjà compris que tu es bien malgré toi engagée sur un chemin long et douloureux , mais comme nous tu feras ce parcours pas à pas , jour après jour sans penser à demain , avoir du soutien de tes proches est important, prendre soin de toi est essentiel , prendre le temps de t'écouter , tu vas connaître une grande fatigue , c'est normal , laisses - toi envahir par les larmes , des jours difficiles tu affronteras mais par amour pour lui tu y arriveras .
je te joins un lien du psy Dr   Christophe Fauré , il y a aussi un livre " Le deuil au jour le jour " qui nous aide beaucoup , savoir que ce que l'on vit et ressent est normal
https://www.youtube.com/watch?v=C9V7ESltxEs
Prends soin de toi , toutes mes pensées t'accompagnent
Amitiés

Hors ligne Cheyennou

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 82
  • TES AILES ETAIENT PRETES, MON COEUR NE L'ETAIT PAS
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #2 le: 23 novembre 2020 à 12:20:56 »
Bonjour Juliette.
<je te souhaite tout le courage du monde. Je me permets de t'envoyer des bises de réconfort.
Prends soin de toi.
Il n'y a pas de fin, il n'y a pas de début.
Juste un amour infini , immortel et éternel.
Dieu te tient dans ses bras. Moi je t'ai dans mon coeur.

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #3 le: 23 novembre 2020 à 13:37:21 »
Merci pour vos réponses qui m'apaise quelques peu.
J'espère ne pas trop vous en demander en vous demandant comment avez vous faits comment faites vous.
Je suis très bien entouré j'aurais pas rêvé mieux, mais la douleur est là à chaque instant, m'oppresse la poitrine chaque seconde.  6 jours que le drame a eu lieu. Les journées sont si longues, les nuits si courte.
Je voudrais dormir juste dormir et le retrouver.
Merci encore pour ce groupe exprimer mes pensées noir m'apaisent quelques peu.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 896
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #4 le: 23 novembre 2020 à 16:38:48 »
Juliette

comment avez vous faits comment faites vous.?,

pour répondre à ta question, on est passé , je suis passé par ou toi tu passes en ce moment , il n'y a pas de recettes miracle , la douleur , l'oppression dans la poitrine , le manque de sommeil ,  au début je disais  juste respirer pour ne pas en crever, j'avais l'impression de stoker  dans mon corps tout l'amour que nous échangions chaque jour  et que cela finirait par m'étouffer ou exploser, même si chaque deuil est intime er personnel selon notre vécu avec la personne aimée et chérie ,nous avons malgré tout des douleurs semblables , des ressentis identiques tel que le manque de l'autre
il faut savoir que malgré l'attention de tes proches et leur amour , tu éprouveras des instants de chagrin intense et d'envie de t'isoler un instant  c'est normal
Viens ici autant que tu veux, en aucune façon tu ne dérangeras l'échange est précieux, d'autres viendront te lire et te répondront
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #5 le: 23 novembre 2020 à 17:46:16 »
Merci, merci Malone pour tes mots.
Je reviendrais souvent ici pour vous parler à toutes à tous.
Courage à toute cette belle communauté

Hors ligne Franck31

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 46
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #6 le: 23 novembre 2020 à 19:29:06 »
Bonjour Juliette,

je n'ai pas de mot pour te dire combien je suis désolé pour toi.
Ce qui t'arrive est impensable.

Comme nous tous ici, il faut tu t'accroches, que tu passes les jours les uns après les autres.
Pour ma part, ça fait 6 mois exactement aujourd'hui que mon épouse est partie.

Tu dis que tu es bien entouré, c'est une bonne chose car le soutien de l'entourage est vraiment très important.
Prends soin de toi,
Franck

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #7 le: 24 novembre 2020 à 08:34:24 »
Bonjour Juliette,

Mon Sébastien est parti le 9 novembre, quelques jours avant ton amoureux. Malheureusement comme beaucoup ici, je sais ce que tu traverses et je voulais juste t'apporter mon soutien.

Stéphanie


Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #8 le: 25 novembre 2020 à 08:59:36 »
Merci à tous pour vos messages de soutiens.
Ce groupe à l'air vraiment formidable. Merci pour ces échanges pour cet amour et bienveillance.
Je penses également à chacun et chacune d'entre vous et vous envoie tout mon soutient et ma tendresse.
Je vous donnes des nouvelles bientôt mais je me prend en charge je me bas j'essaye vraiment j'espère du fond du coeur que vous aussi vous vous battez.
Courage à tous avec toute ma sympathie et affection 

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #9 le: 26 novembre 2020 à 06:08:21 »
Bonjour,

Je m'excuse si mon message est trop crue, j'essaye de faire sortir les choses
L'incération est après demain, il me reste donc qu'aujourd'hui pour voir mon amour au funérarium. C'est dur de rentrer dans cette pièce mais tellement plus de devoir en partir, de le laisser seul là froid.
J'ai tellement peur du après quand je ne pourrais plus le voir, plus le serrer dans mes bras. Cette nuit j'ai rêvé de lui comme si tout était normal, nous faisions l'amour.  Mon médecin à doublé mes doses d'anxiolytique c'est bien mais je ressent moins les choses j'ai besoin de sentir cette douleur.  Les anxio servent à traiter le choc postromantique de cette nuit, celle ou je l'ai réanimer je revie cette scène chaque jour et fait des crises de tremblement et d'asphyxie je revie moi même sa mort et me sent partir.  Mon cœur est serré à chaque seconde. Je ne sais vraiment pas comment je vais faire sans lui, c'était mon âme sœur, 7 ans d'amour de tendresse, de rire. Il était tout et aujourd'hui je n'ai plus rien. 27 ans et j'ai l'impression que ma vie est fini, que la vie ne sera plus jamais rose, que je n'aurais plus jamais ma joie de vivre celle qui me définissais ceux pourquoi il m'aimait tant.  Vos témoignages m'aide un peu surtout ceux du après je vois que vous êtes tous extrêmement fort bravo je penses tous à vous et vous envoi mon soutient. Merci de m'avoir lu. A bientôt

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 896
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #10 le: 26 novembre 2020 à 10:29:31 »
Bonjour Juliette

Période difficile pour toi , il te faudra gérer toute cette douleur, accentuer des derniers instants qui  sont gravés en toi et peut-être te faire aider par la suite , si les anxiolytiques t'aident   ne les refusent pas du moins dans un premier temps, 
Il n'y a pas de messages crus, sache que tes ressentis sont les nôtres, selon notre vécu chaque drame est personnel et il est aussi notre force , tu trouveras cette force au plus profond de toi par amour pour lui et ce que vous avez vécu ensemble .
je t'envoie plein de courage pour les prochains jours , n'oublie pas un pas après l'autre , au jour le jour , demain est si loin
Prends soin de toi
Amitiés

Hors ligne Stephanie

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #11 le: 28 novembre 2020 à 06:45:17 »
Juliette,

Une pensée toute particulière pour toi aujourd'hui...

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #12 le: 02 décembre 2020 à 07:35:24 »
Merci à tous pour vos mots tendre et affectueux.
Bon courage à tous, je pense beaucoup à cette belle communauté.
Tendrement

Hors ligne juliette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 19
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #13 le: 09 décembre 2020 à 07:31:12 »

Hier vers 22h ça faisait 3 semaines que ma vie a basculé que mon Harold est parti.

La douleur est toujours très vive mais je ressens du mieux je pense sortir peu à peu du choc posttraumatique pour rentrer dans le deuil, dans le déni. J'ai repris le travail lundi, c'est dur très dur mais hier c'était déjà un peu mieux par rapport à lundi.

Les conversations du quotidien sont le plus dur à gérer et me demande une force et une concentration extrême. Aujourd'hui télétravail je ressentait le besoin de me reposer un peu après ces deux jours exténuant. On verra si je peux travailler ou non (affaire à suivre).  Je reprends peu à peu un quotidien avec le travail et le soir c’est le plus dur j’ai tenu toute la journée et j’explose mais ça fait du bien.

Sorti du travail j'ai envie de l'appeler pour lui dire: " je sors du boulot j'arrive mon doudou, qu'est ce qu'on fait ce soir." J'ai envie de retrouver ma vie il me manque terriblement. Alors je craque et j’apprends au lieu d’attendre d’être chez moi pour exploser (comme je l’ai fait lundi) je craque dans la rue afin de m’éviter des crises d’angoisse dans le métro. Ça fonctionne.

Le funérarium et le cimetière sont passé, et j'ai réussi à tenir, à lire mon texte et même à chanter et rire en son honneur. Il était tellement drôle et vivant c'est ce qui le définissait nous définissait cette folie, cette vie en nous alors je l'ai fait. Je lui promets de redevenir la femme pétillante que j'étais et j'ai réussi quelques heures quand nous nous sommes retrouvé avec nos amis après les cérémonies. J'étais fière de moi. 
Oh évidemment j'ai explosé à un moment mais j'ai réussi à rire et danser pour lui, pour moi, pour nous. 

Il me reste encore une étape très dure à passer : le déménagement. J'ai fait mes cartons le weekend dernier avec des amis et j'y retourne ce weekend. Le vrai déménagement aura lieu le 19 décembre.

Jour après jour est mon mot d’ordre, et je crois qu’il y’a du mieux, pas encore de la lumière mais du mieux.

Aujourd’hui je voulais aussi vous partager mes textes, ceux que je lui ai lu et que je relis chaque jour.
Merci de m’avoir lu, merci à tous je vous envoi toute ma sympathie, ma tendresse et mon courage.

Lettre 1

« Mon amour, mon bébé, mon doudou

Tous ces mots sont trop faibles, tellement je t’aime. Tu étais la chose la plus précieuse au monde, l’amour de ma vie, mon âme sœur, mon confident, mon meilleur ami. Tu étais tout, tout et tu es parti.

Dans notre malheur mon amour on a eu la chance de s’être tout dit, d’avoir vécu à 1000 pourcent. Comme l’a dit Paul, on a vécu en 7 ans d’amour ce que certains n’arriverais pas à vivre en toute une vie. 

Je n’ai aucun regret, tu sais oh combien je t’aimais, oh combien on s’aimais, oh combien tu m’aimais, et oh combien je t’aime et t’aimerais toujours. J’ai eu la chance de connaitre Le grand amour, l’amour unique, l’amour de toute une vie merci pour ça mon bébé, merci pour tout, merci d’avoir été toi de m’avoir aimé comme personne, de m’avoir fait rire comme jamais, de m’avoir soutenu, épaulé, adoré.

 On était parfait mon amour et on le savait, nous deux contre le monde, ensemble on était invincible. Tu le sais, je le sais on aurait fini notre vie ensemble à s’aimer, à rire, à faire l’amour, et à boire aussi, trop peut-être. On aimait la fête, notre vie était une fête, pas un jour de ne passais sans qu’on riait aux éclats. J’étais ton meilleur public et tu étais le miens. On n’était peut-être pas si drôle que ça finalement ?

J’ai essayé de faire cette dernière blague, bon peut être nul pour toi mon amour, tu aurais aimé me voir rire.

Je n’oublierais jamais ton regard celui que tu posais sur moi quand je riais quand je faisais la con quand on faisait les cons. Dans tes yeux j’étais la plus belle femme du monde, la plus drôle, la meilleure.

Tu m’as donné une telle force mon amour, nous nous sommes donnés de la force, de la joie, notre amour nous rendait vivant, lumineux et fort. 

Tu disais souvent que je t’avais sauvé mon bébé, alors pour toi je ne me laisserais pas abattre afin que tu regardes de là-haut la femme que tu as aimé celle qui rit et qui se fou du regard des autres celle qui te ressemble.

Je dois finir cette dernière lettre mon amour même si crois-moi je n’en ai pas envie.
Alors tu sais quoi ?

 Vu que je t’ai déjà tout dit quand tu étais dans mes bras, quand tu étais là. Je vais te lire quelques extraits de lettre que je t’avais écrite. Mais je vais surtout te lire celle que j’avais écrite au tout début de notre relation, cette lettre tu ne la connaissais pas, je voulais t’en faire la surprise et le lire le jour de notre mariage mon amour.

Extrait Première lettre – Anniversaire : 24 ans d’Harold


Coucou mon amour tu as cru que je t’avais oublié et bah non. Je suis peut-être ta grosse patate à toi […] mais toi je ne t’oublierais jamais mon amour Je te souhaite un merveilleux anniversaire mon chat je t’aime tellement tu ne peux pas imaginer […] J’ai hâte de fêter tes futurs anniversaires ensemble qui vont être de plus en plus cool. Car je pense que notre vie tous les deux sera très heureuse et merveilleuse j’ai qu’une hâte c’est de vivre, vieillir ensemble … Je t’aime.

Extrait Première lettre – Anniversaire : 25 ans d’Harold


Ça fait que 4 ans que j’ai partagé avec toi sur 25 mais déjà je ne peux pas imaginer ma vie sans toi et je compte bien passer les 25 prochaines années minimums avec toi. Alors fait attention à toi mon petit chat parce que tu es la chose la plus précieuse à mes yeux. Je t’aime mon amour. Bon anniversaire.
Ps : je fonds quand tu fais le con.

Extrait journal intime – Ecrite le 30 janvier 2014 – 6e mois de notre relation – voulais la lire à notre mariage

Je t’aime si fort que ça fait mal, je suis dingue de toi Harold. Je sais pas pourquoi je t’aime autant mais je t’aime tellement que ce petit mot n’est même pas assez fort. J’espère ne jamais te perdre que pour toujours je ressente cette sensation de bonheur juste en te regardant faire le con. T’es surement l’amour de ma vie Harold et plus tard je pourrais dire à ces nouvelles âmes juvéniles ce qu’est l’amour.

Voilà mon bébé je dois m’arrêter il le faut je t’aime à jamais de plus profond de mon âme je t’aimerais toujours. »

Lettre 2

« Mon amour, c’est un peu la dernière fois que je peux m’adresser à toi,
Je veux te dire encore aujourd’hui ces quelques mots car dans ma lettre j’ai oublié une chose essentielle et je m’en veux terriblement de pas te l’avoir écrit de ne pas te l’avoir lu jeudi et vendredi alors je le te le dis aujourd’hui.

Je vais reprendre la première phrase de ma lettre celle que j’ai mis auprès de toi, celle que je t’ai lu au funérarium, celle que je t’ai lu au crématorium, celle que je te mets aujourd’hui dans la cavurne, celle que je viendrais te lire le plus souvent possible.

« Tu étais la chose la plus précieuse au monde, l’amour de ma vie, mon âme sœur, mon confident, mon meilleur ami, ma maison. Tu étais tout, tout et tu es parti. »

C’est ma maison que j’ai oublié de te dire mon bébé, on se le disais souvent, on était la maison de l’un de l’autre. On disait aussi souvent que c’était la plus belle des déclaration d’amour.
Peu importe où on allait où on dormait avec qui on était quand j’étais avec toi j’étais chez moi, en sécurité, aimé, apaisé, heureuse.

Maintenant il va falloir que je construise une nouvelle maison mon bébé mais tu seras toujours là auprès de moi dans cette nouvelle maison. Maintenant il va falloir que je réapprenne à vire, une vie sans toi sans ton sourire, sans ton rire, sans tes conneries, sans ton odeur, sans tes câlins sans ton amour. Je n’ai tellement pas envie mon amour de vivre sans toi mais il le faut et je te le promets, j’y arriverais.

J’ai tellement peur du après mon bébé, cette vie sans toi je n’en voulais pas, je ne l’imaginais pas.
Mais je te promets que je vais être fortes, qu’on va être fort, on veille les uns sur les autres pour toi pour te rendre fier mais aussi parce que grâce à toi on s’aime énormément.

Mon amour je t’ai tout dit quand tu étais là auprès de moi, je te l’ai redit dans ma lettre et le redis aujourd’hui. Tu sais déjà tout de moi, de nous, de notre histoire. Aujourd’hui je t’écris ces simples mots pour te dire encore une fois mais pas la dernière à quel point je t’aime et t’aimerais toujours.

Tu as changé ma vie Harold et j’espère de tout mon cœur te retrouver un jour là-haut, toujours aussi beau alors que moi je serais surement toute ridé. Je te ferais alors un million de papouille, un milliard de baisés, des billions de câlins.

Ton doudou, ton chat, ton bébé, ton amour, ton lapin, ta patate, ta gloutonne, ta crado, ta poule, ta poulette, ta zezette, ta kekette, ton poupoune, ton microbre, ton petit monstre,ton enflure, ta roulure, ta pochtrone, ta soifarde, ta sorcière, ta mauvaise, ta dame Juliette, ta filoute, ta banane, ta pauv cloche, ta veille tarte, ta tartine, ton kiki, ton petit, ton petit cul, ton crétin, ta femme et tous les autres surnoms saugrenu, loufoque et adorable que tu me donnais que j’aime ou pas d’ailleurs.

Au revoir mon amour je t’aime et t’aimerais à jamais. »

Hors ligne Meije05

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Veuve à 27 ans
« Réponse #14 le: 09 décembre 2020 à 09:07:53 »
Bonjour Juliette,

je viens de lire ton fil et ton dernier message avec les très belles lettres que tu as écrite. Ici sur ce forum dans cette "partie" (si je peux m'exprimer ainsi) tout le monde a perdu l'amour de sa vie, son "alter-ego", son/sa meilleur(e) ami(e),confident(e) , compagne ou compagnon de vie dans des circonstances différentes, à des âges différents, des situations de vie différente MAIS la souffrance, le manque, le vécu de l'absence, les ressentis au cours du processus de deuil ont des similitudes... C'est dur, très dur.... le chemin est long et semé d'embûches... parfois on plonge et on a l'impression que jamais cela sera possible de vivre sans la personne que l'on aimait le plus au monde et pourtant chaque matin, on se lève, on est vivant .... on avance au jour le jour... à petits pas... il y a des petites éclaircies dans nos ciels tout gris....

Douce journée à toi