Auteur Sujet: Une dispute de trop ?  (Lu 46246 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 569
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #720 le: 31 Juillet 2018 à 15:16:17 »
Bonjour,
Je lis  vos posts et je ne sais comment vous aider sans être maladroite....

Citizen Kane, un magnat qui passe de la toute puissance à la déchéance. Tendance à l’autodestruction, problème qui trouve son origine dans son enfance...oui , je ne peux comme vous écouter certaines chansons, voir  certains films, trop dur!

Il faut arrêter de culpabiliser, nous ne pouvions réparer tous les traumatismes. Luc , est parti d’une crise cardiaque mais elle était prévisible.  Je sais maintenant qu’il le savait et pourtant il n’a rien fait. Au contraire pendant toute sa vie, il a eu un comportement qu’il savait destructeur... et jusqu’à la fin , il a été incapable de modifier son attitude vis à vis de la nourriture... oui , il  s’est auto détruit à coup de chips, pâté , et gâteaux...il savait qu’il était devenu malade gravement, mais cela n’a rien changé.. pendant 28 ans , j’ai essayé de modifier sa mal bouffe. J’ai lamentablement échoué, pire , j’ai fini par lâcher le morceau et je lui ai même acheté ses foutus chips...alors qu’il était devenu diabétique...je m’en veux terriblement...Enfant, il a été livré à lui - même, ses parents trop occupés pour faire de vrais repas, il a pu piocher dans le frigo ce qu’il voulait... j’ai réussi à lui faire prendre des repas réguliers mais question diététique....les légumes posés sur la table, il les ignoraient royalement... il connaissait les règles de la diététique, les serinait à ses patients mais n’en tenait aucun compte... oui, j’ai baissé les bras et je m’en voudrais toute ma vie...Oui, c’était un suicide lent et  prévisible et j’ai  pas réussi à l’empêcher ... je m’en veux...je m’en veux...je m’en veux...Quand je fais les courses je passe en vitesse devant certains rayons, je ne peux plus voir certains produits sans  que mon estomac se noue, je ne mange plus certains produits, comme dégoûtée...arriverais- Je un jour à me pardonner ?

Je voulais vous remonter le moral mais là , je me rend compte que ce n’est pas avec mon témoignage que je vais le faire... je suis désolée, comme vous je suis empêtrée dans la culpabilité...

Journée plus morose aujourd’hui. Affectusement

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #721 le: 31 Juillet 2018 à 15:33:28 »
Merci pour ton msg, Bibou.
Tu nous dis qu'on peut tous se reprocher des choses, et qu'on est au final impuissant, que chacun est responsable de sa propre vie.

Intellectuellement, je le sais. Mais quand les émotions prennent le dessus, comme toi, je déforme tout.
Et quand il me manque, c'est-à-dire 95% du temps, je n'ai aucun contrôle.
Se pardonner ? J'aimerais tant. Je n'en suis pas là.
J'aimerais juste souffrir moins.

Je t'embrasse très fort.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #722 le: 31 Juillet 2018 à 16:10:11 »
Une copine que j'ai perdu de vue depuis qq années m'a appelée aujourd'hui.
Je n'ai pas répondu.
Elle sait que Bruno est parti.
Je me suis dit en voyant son numéro que je ne suis pas en état de faire semblant d'aller bien, et elle voudra me parler d'autre chose, me conseiller de me changer les idées et bla bla bla.

J'ai pas envie qu'on me change mes putains d'idées noires. Je ne veux penser qu'à lui.
Je veux qu'il revienne.
Je déteste les couples et leur bonheur.
Je me déteste de les détester.
Je ne vais pas mieux, en fait. J'en ai marre. :'(

On croit avancer, mais avancer vers quoi ? Pour faire quoi ? Saleté de vie.

4 mois dans 4 jours. Et je ne comprends toujours pas.
« Modifié: 31 Juillet 2018 à 16:27:39 par Bmylove »
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #723 le: 31 Juillet 2018 à 17:25:17 »
Citer
et qu'on est au final impuissant, que chacun est responsable de sa propre vie.
c'est vrai
et c'est pour cela que là nous, vous , sommes responsable de nos vies ...
de la manière de la vivre
sans en accuser les autres
transformer la force de  l’impuissance en force pour la puissance pour nous
voilà le chemin ardu ...
bienvenus au club ...
savoir qu'on peut pleurer même si on lutte
savoir qu'on peut par moment régresser dans l'enfant en nous mais juste après redevenir responsable
jongler avec tout ça

le sens de l'après sans eux ?
prouver au concret qu'ils ont fait le mauvais choix
pour mon aimé les X cancers liés au tabagisme même s'il n'y avait pas que ça et si la leucémie aigüe n'y était pas liée (dixit le corps médical) mais les métastases d'un autre cancer cru guérit, cachées réveillées par ce choc ont ouvrées pour supprimer la vie de son corps
moi faire pour moi consciemment à mon niveau d'autres choix sans croire que je serait à l'abri je suis lucide !
vivre au concret dans le lien avec les autres (enfants, famille, nouveaux proches,  etc) tout le bon qu'on peut donner à ceux là en appliquant ce qu'on regrette de ne pas avoir su appliquer à nos aimés ...
= retenir la leçon ...
voilà mon fil rouge
qui ne supprime ni les larmes, ni des vagues de culpabilité, ni des chutes ... mais oriente !

 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #724 le: 31 Juillet 2018 à 17:39:54 »
le sens de l'après sans eux ?
prouver au concret qu'ils ont fait le mauvais choix
pour mon aimé les X cancers liés au tabagisme même s'il n'y avait pas que ça et si la leucémie aigüe n'y était pas liée (dixit le corps médical) mais les métastases d'un autre cancer cru guérit, cachées réveillées par ce choc ont ouvrées pour supprimer la vie de son corps
moi faire pour moi consciemment à mon niveau d'autres choix sans croire que je serait à l'abri je suis lucide !
vivre au concret dans le lien avec les autres (enfants, famille, nouveaux proches,  etc) tout le bon qu'on peut donner à ceux là en appliquant ce qu'on regrette de ne pas avoir su appliquer à nos aimés ...
= retenir la leçon ...

Comme une sorte de revanche face au destin et aux choix de chacun ?
Après tout, pourquoi pas, ce serait une démarche dynamique qui permettrait d'évacuer cette P...N de colère.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #725 le: 01 Août 2018 à 09:27:45 »
Grâce à ce forum, nous commençons à constituer un groupe de soutien, et je trouve ça très chouette.
Quand certains vont mal, les autres les soutiennent, réagissent chacun à leur façon, et ça aide à évacuer certaines angoisses, à soulager un peu le chagrin.

Le thème de la mort, vaste sujet, est omniprésent, bien sûr. Le thème du suicide aussi.
On en parle parfois ici pour ne pas passer à l'acte, pour se confronter sans risque à cette fausse solution.
Cependant, je me sens mal par rapport à certains d'entre nous (ou ceux qui nous lisent)  qui flirtent dangereusement avec cette idée.
Je ne voudrais pas  alimenter sans le vouloir et sans m'en apercevoir les tentations suicidaires.

Pour moi, le suicide est  un ennemi à combattre. Il est tout sauf notre allié.
C'est un ennemi intime qui nous connaît parfaitement et qui se nourrit de tout.
Il sème le chaos partout où il passe, et il fait porter aux générations à venir un fardeau dont on n'a pas idée.

Je suis d'humeur combattive, ce matin  ;)


If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bibou07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 569
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #726 le: 01 Août 2018 à 09:45:08 »
Bonjour,

Aucun sujet ne doit être tabou sur ce site. Malheureusement , nous pensons tous à un moment où la douleur nous semble insurmontable, quand nous ne voyons pas le bout du tunnel,  quand il n’y a aucun espoir d’aller mieux,  quand on ne veut pas vivre  sans lui ou elle , a en finir avec cette vie  que nous ne voulons pas...Voir les autres avancer, avoir des messages de soutien quand plus rien ne va, permet d’éviter de faire l’irréparable. Vos témoignages de proches s’etant  suicidés, nous font prendre conscience de la douleur que cela reporte sur ceux qui restent... et nous empêchent de passer à l’acte.

Bises


Hors ligne biche07

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 749
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #727 le: 01 Août 2018 à 20:30:40 »
hello bimylove..juste pour te dire que ma journée sans etre fabuleuse  a été reposante pas de crise d'angoisse...je sais que les medoc n'agissent pas encore ..effet placebo peut etre ou l'idee que c'était la solution pour avancer...rv chez le psychiatre le 01 septembre... et toi   comment vas tu?  bises
Si j'avais su que je T 'aimais autant, je T'aurais aimé encore davantage.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #728 le: 01 Août 2018 à 21:18:21 »
oui
le forum
peut servir de lieu d'expression et c'est bien
puis le temps de se ressaisir
de se sentir responsable de ses écrits vis à vis de ceux qui lisent
et qui sont parfois encore plus fragiles et plus seuls
vient

tu l'écris très bien

tes analyses sauront aussi être de bons témoignages
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #729 le: 01 Août 2018 à 21:53:31 »
hello bimylove..juste pour te dire que ma journée sans etre fabuleuse  a été reposante pas de crise d'angoisse...je sais que les medoc n'agissent pas encore ..effet placebo peut etre ou l'idee que c'était la solution pour avancer...rv chez le psychiatre le 01 septembre... et toi   comment vas tu?  bises

Trop contente de voir que tu remontes un peu la pente. Vraiment. Je t'embrasse très fort.
Placebo ou pas, c'est beau. ;)
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #730 le: 01 Août 2018 à 21:55:06 »
oui
le forum
peut servir de lieu d'expression et c'est bien
puis le temps de se ressaisir
de se sentir responsable de ses écrits vis à vis de ceux qui lisent
et qui sont parfois encore plus fragiles et plus seuls
vient

tu l'écris très bien

tes analyses sauront aussi être de bons témoignages
 :-*

Je l'espère. C'est pour ça aussi que j'écris.
Autant que mon expérience serve à qq chose.

Grosses bises  :-*
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #731 le: 02 Août 2018 à 11:30:47 »
Citer
Autant que mon expérience serve à qq chose.
c'est un fil rouge pour moi depuis que je suis ici
même quand j'ai douté qu'il était utile de continuer à témoigner après x années ...
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #732 le: 02 Août 2018 à 12:16:17 »
Je suis retournée hier au CMP. Je n'y étais pas allée depuis un mois.
Ce fut donc un retour en arrière à la fois terrible et intéressant.
Me sont revenus en rafales les souvenirs de mes premiers RV, juste après l'apocalypse.
Beaucoup de chemin parcouru en presque 4 mois.

Je me revois, explosée psychiquement et physiquement, persuadée que j'étais morte, ou que ça n'allait pas tarder.
Hébétée, sidérée, en état de choc., hors réalité.
Les semaines passant, c'est la lourdeur du chagrin et de la culpabilité, la certitude que j'allais mettre fin à mes jours qui ont pris le relais.
Je me disais : "Je tiens parce que je peux décider de le rejoindre quand je veux."
Je ne passais pas à l'acte parce qq chose en moi, une force inconsciente, me poussait à attendre le lendemain.
Je revois les cauchemars, les crises de larmes douloureuses, l'inquiétude de mes proches, et moi qui ne pense qu'à lui.
Qui pense : "Je ne vous écoute pas, je m'en fous de vous, c'est lui que je veux."
Même mon amour pour mes enfants ne me semblait pas suffisant pour rester en vie. Les soulager d'une mère coupable et complètement déglinguée était le mieux que je pouvais faire.
Déglinguée, c'est le mot juste.

Et puis... j'ai trouvé des personnes à qui m'accrocher avec la force du désespoir.
Lâchée par les pseudo-amis, j'ai trouvé auprès de ma famille, mes collègues, un appui solide et bienveillant.
J'ai trouvé ce forum. J'ai trouvé une façon de revenir dans le monde.
J'ai trouvé des professionnels qui m'ont écoutée.

Raconter mon histoire fut à la fois libérateur et très difficile. Parler de la violence, de ma culpabilité...
Il en a fallu de la force.

Il a fallu de la force aussi pour se lever le matin, pour s'occuper de la maison, pour reprendre le travail, pour faire semblant, pour se protéger.
Il a fallu de la force pour tout. Ne serait-que pour rester en vie sans savoir pourquoi.
On croit que pour vivre, il suffit de se laisser porter par le courant.
Mais quand on perd celui qu'on aime, survivre est un combat contre soi-même.

Le deuil est un travail à temps plein. On ne compte pas ses heures.
On ne compte pas les coups, les K.O., les moments d'angoisse et de désespoir.

J'ai encore beaucoup de route à faire, je le sais.
Je suis qqun de tout à fait ordinaire, sans prédisposition pour la survie. Et j''ai tenu 4 mois.  J'ai  réussi à rester en vie, moi aussi, et j'en suis fière.



If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4416
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #733 le: 02 Août 2018 à 15:03:10 »
Quel beau témoignage !
Citer
On croit que pour vivre, il suffit de se laisser porter par le courant.
Mais quand on perd celui qu'on aime, survivre est un combat contre soi-même.

Le deuil est un travail à temps plein. On ne compte pas ses heures.
On ne compte pas les coups, les K.O., les moments d'angoisse et de désespoir
plein de la tendresse amicale de ce forum pour la suite du chemin  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1892
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #734 le: 02 Août 2018 à 15:29:05 »
Ta tendresse amicale me berce, me console...
Je doute tellement de tout maintenant. Tellement de questions et aucune réponse.
Le chagrin m'accompagnera toute ma vie, c'est ça ?
Je pleurerai mon homme jusqu'à ma mort ?
Toutes les minutes qu'il me reste seront aussi grises et ternes ?
Je dois me résigner à gober des miettes de soi-disant bonheur ?

Et lui, où est-il ? Est-ce qu'il me perçoit, d'une manière ou d'une autre ?
Est-ce qu'il est bien ?
Quand on s'est aimés aussi fort, ça ne peut pas s'arrêter comme ça.

Je repense au film Ghost. Si seulement la vie était aussi simple qu'un film.
J'aimerais tellement pouvoir le retrouver un peu, juste un peu, un tout petit peu, un minuscule peu, juste pour lui dire que je l'aime et que je ne l'abandonnerai jamais.

Et lui dire que j'ai été stupide, aveugle et sourde. Pardon.

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes