Auteur Sujet: Une dispute de trop ?  (Lu 52912 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2078
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #405 le: 07 Juillet 2018 à 08:18:46 »
Hier soir je me suis rapproché de la normalité
Et  ce matin je replonge dans le néant, deux deuils trop difficiles
Et à la télé cela sautille de partout parce qu'on est fier d'etre français, et cela bouchonne de partout parce qu'on peut partir en vacances.
Hier on a fait preuve d'énormément à mon égard, je me suis ressenti humain depuis ce satané suicide
Et ce matin je replonge dans ma folie, dans mes problèmes, dans ma dépression.
Je vous lis vous qui souffrez et je vous envoie toute ma tendresse, tenez bon, ne sombrez pas comme je l'ai fait depuis 16 ans.
Courage à vous, vous vous en sortirez, moi cela fait trop longtemps que je ne suis plus huamain et les gens qui tendent la main sont si rares. J'ai donné pour mon boulot dans ce lycée depuis 4 ans et hier j'ai reçu.
Mais ce matin la tristesse qui m'accapare depuis si longtemps revient à la charge.

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2078
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #406 le: 07 Juillet 2018 à 08:33:32 »
Pardon Bmylove, je lisais tes messages et j'étais sous le choc. Cela m'a donné l'impulsion d'écrire dans ma rubrique et je me suis trompé j'ai écrit dans la tienne.(je n'ai  pas su retirer mon message)
Alors tiens bon Bmylove, tu l'aimais ton Bruno, comme j'aimais "ma" Jeany, c'est tellement dur de perdre son chéri.
Toute ma tendresse.

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1911
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #407 le: 07 Juillet 2018 à 09:10:28 »
Bonjour et merci...

Impression d'aller un peu mieux, en tous cas de ne plus être au fond du gouffre.
On verra comment ça va évoluer.
J'ai l'impression d'être dans un ascenseur devenu dingue. Il monte un peu, il redescend d'un coup.

Je vais essayer de me centrer sur moi aujourd'hui, de ne pas penser à Bruno.
Après tout, il a décidé de tout abandonner, ça me donne le droit de lâcher prise moi aussi.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 416
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #408 le: 07 Juillet 2018 à 10:30:39 »
'un ascenseur fou qui monte et qui descend'
Tu as trouvé l'image qui convient .
Si aujourd'hui il s'arrête devant une porte à un étage élevé .....Il s'agit de vite sortir un peu sur ce pallier....
Et profiter de cet arrêt pour penser à toi.

Je te souhaite un bel 'arrêt'très haut ce week end

Hauts les coeurs
Nath

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1911
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #409 le: 07 Juillet 2018 à 11:20:27 »
C'est pas gagné. L'ascenseur s'est arrêté au sous-sol aujourd'hui encore.
Je m'ennuie sans lui, je donnerai tout pour 5 mn avec lui.

Je ne suis pas faite pour la solitude.
Comment faites-vous ??
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1911
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #410 le: 07 Juillet 2018 à 13:14:39 »
Je suis en colère. Très en colère.
On m'a pris mon amour, on m'a pris ma vie.
On m'a laissé quoi ? Un champ de ruines.

Qui est "on" ? J'en sais rien, je ne sais pas où diriger cette colère.
C'est bien le problème. Elle rebondit partout, et ne trouve de réceptacle que dans mon esprit.
Marre de cette culpabilité. Marre de souffrir.
Marre d'être passée à côté de tous les signes qui auraient permis d'empêcher le massacre.
Marre de voir tout en noir, marre d'avoir la trouille en permanence.
Marre de la solitude.

Envie de stabilité, de tendresse. Envie de lui. Besoin de lui.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1911
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #411 le: 07 Juillet 2018 à 13:20:22 »
 :-* Mircea.

J'espère que tu vas bien ?
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne AlexD

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 17
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #412 le: 07 Juillet 2018 à 14:36:52 »
Je suis en colère. Très en colère.
On m'a pris mon amour, on m'a pris ma vie.
On m'a laissé quoi ? Un champ de ruines.

Qui est "on" ? J'en sais rien, je ne sais pas où diriger cette colère.
C'est bien le problème. Elle rebondit partout, et ne trouve de réceptacle que dans mon esprit.

Tous les jours j’écris ces mêmes mots dans mon journal quotidien où je deverse ma souffrance : « on nous a volé notre bonheur... notre avenir.., ma vie c’était lui et on me l’a arraché... et maintenant on attend quoi de moi?  Que je souffre jusqu’à la fin de mes jours rongée à jamais par cet avenir heureux qui nous attendait et que l’on nous a pas accordé? »
Tout comme toi je ne sais pas qui est ce « on »,  Dieu s’il existe, le destin,  j’en sais rien mais je lui en veux terriblement  ca c’est certain...
Je cherche à comprendre pourquoi lui, pourquoi moi, pourquoi nous, on était enfin ensemble après tant d’ années gachées  et pourtant on a choisi de nous détruire..
Tu n’es pas responsable du décès de ton mari  Bmylove... enleve toi cette idée qui te ronge chaque jour un peu plus... la vie est juste cruelle, et elle nous a choisi pour cible...
Tu as des choses de prévu ce weekend? Histoire de sortir un peu de cette solitude qui est la notre désormais...
Je pense bien à toi  :-*

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1911
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #413 le: 07 Juillet 2018 à 16:30:35 »
Mircea, je pense à toi aussi, j'espère que tu vas bien ?

Je débarrasse le garage de Bruno, avec mon fils et une amie, les potes de Bruno m'ayant fait comprendre que puisque je voulais me séparer de lui, je n'ai qu'à me débrouiller seule.
Sous-entendu "c'est à cause de toi qu'il s'est tué, alors démerde-toi." Prends ça. Au cas où tu ne serais pas déjà à terre.

Ce genre d'activité me retourne les tripes. Je me demande en boucle "et si je ne lui avais pas dit qu'on se séparait, serait-il toujours en vie ?"
C'était une séparation temporaire que je voulais... :'( :'(

J'ai mal. Super mal. Quoique je fasse, je pense à lui...

Je dîne avec mes deux enfants ce soir, heureusement...

Que fais-tu, toi ?
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #414 le: 07 Juillet 2018 à 20:00:11 »
  Il y a des gens qui n'ont aucune délicatesse, aucune compassion, et qui, manifestement, adorent frapper quelqu'un qui est déjà à terre...il y a de quoi être fier  >:( ça prouve juste qu'ils n'ont pas de cœur, ça n'a rien à voire avec toi, j'ai connu ça aussi  :( ici, tu seras toujours comprise  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1911
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #415 le: 07 Juillet 2018 à 23:04:34 »
Merci Stana, ce forum est une source d'apaisement toujours disponible.

Autre source d'apaisement : mes 2 enfants. Leur gentillesse, leur humour et leur respect me touchent.
Ils méritent que je m'accroche.

Bruno, j'espère sincèrement que tu regrettes ton geste. Tu as décidé de te priver de ces 2 rayons de soleil, et de partir vers la nuit éternelle. Je ne sais pas ce qui te semblait insurmontable au point de te pendre, mais j'ai envie d'être en colère contre toi ce soir. Pour eux.
If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Mircea

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 405
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #416 le: 07 Juillet 2018 à 23:52:08 »
Tu as dû passer une belle soirée avec tes enfants !  :) Ce sont des moments précieux. Le fait d'avoir perdu quelqu'un que l'on aime fait, je pense, que l'on apprécie d'autant plus les personnes chères qu'il nous reste.
Tu  as bien raison : ils méritent que tu t'accroches, ils ont la chance d'avoir une maman comme toi !

En fin d'après-midi je suis allée au café librairie (à 200 m de chez moi), c'est un lieu que j'aime beaucoup. Il y avait un échange par rapport à la ZAD de Notre Dame des Landes (qui est aussi un lieu que j'aime bien...) : c'était une bonne soirée, j'ai réussi à suspendre ma peine quelques temps.
J'ai également préparé les affaires : demain je pars avec mon fils dans le Pas de Calais (ma région d'origine) pour quelques jours. J'appréhende ++ : la route (fatigue + souvenirs), être avec du monde, annoncer à ma mère le décès de Mircea (elle est âgée, malade, je ne voulais pas lui dire par téléphone) et en même temps je suis contente de passer un peu de temps par chez moi.

Sur ton dernier post, tu sembles plus apaisée : tant mieux !
Je te souhaite une douce nuit  :-*

Hors ligne Bmylove

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1911
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #417 le: 08 Juillet 2018 à 08:24:43 »
Bonjour Mircea,
Merci pour ton msg, j'espère que tu vas toi aussi profiter de ces moments en famille.
Courage pour la route, j'imagine que ça ne va pas être facile.
Je t'envoie plein de tendresse pour t'accompagner et de la force pour annoncer à ta maman.

Le dîner avec mes enfants fut un vrai bonheur. Nous étions dans le jardin, au calme.
Nous avons parlé un peu de leur père, de l'avenir, nous avons plaisanté, et s'il y a eu des moments un peu tristes, nous avons quand même passé un bon moment.
Son absence s'est cruellement fait sentir, mais je n'ai pas pleuré.
C'était pour moi comme s'il était là, mais pas physiquement.

Je sais que c'est le dernier été que nous passons dans cette maison, et ça fait tout drôle.
Je commence à m'habituer à la solitude.
Je me dis que puisque je n'ai pas le choix, autant en tirer du positif.

Bruno, tu me manques, tu es partout en moi, je t'aime.
J'ignore pourquoi tu es parti, mais je sais que tu ne souffres plus.
Je m'en voudrais toujours de ne pas être arrivée à temps.
Je porterai ce fardeau toute ma vie, je le crains, mais ça devient moins douloureux.
J'arrive à me résigner, à me dire que j'ai peut-être échappé au pire.
Je t'aime, tout simplement. Je t'ai toujours aimé, tu aurais dû savoir que j'allais rentrer.
Je te demande pardon pour tout le mal que je t'ai fait.

If I look hard enough into the settin' sun
My love will laugh with me before the mornin' comes

Hors ligne Clochette en deuil

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 57
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #418 le: 08 Juillet 2018 à 13:18:20 »
Bmylove (c'est beauuu…)

Un long msg..pas facile de résumer … Voilà juste une tentative...sans imposer quoi que ce soit …!

En réponse à ta question posée je ne sais plus où (pardonne-moi…je ne la retrouve plus.., je suis ex-té-nuée)
"Si quelqu'un avait eu des relations conflictuelles qui ont abouti à un suicide"

Et non, cela n’a pas abouti à un suicide..mais il y a d’autres maladies qui sont une dégradation mentale puis physique  de la personne qui aboutit à leur mort…

OUI nous avons eu des relations conflictuelles…j’ai 66 ans et il avait 80 ans, c un remariage (depuis 12 ans).  Mon mari était très peu loquace sur ses émotions et j’ai essayé maintes fois de le faire s’exprimer sur ses ressentis…impossible.  Quelques bribes parfois…

Il me disait « j’ai du coffre »..et ta phrase à propos de ton mari « C'était une machine à encaisser les coups. Sans broncher. Jusqu'au coup fatal. »…je vais dire pour mon mari « il disait, qu’il avait du « coffre » pour encaisser… jusqu’au moment où il a commencé à déprimer…et sa santé s’est dégradée »

Non, je ne pense pas que nos  maris étaient des « machines à encaisser » ou  avec « du coffre »…je pense qu'ils se le faisaient croire à eux-mêmes.et nous le faisaient croire……

Pour mon mari, il a vécu très jeune la guerre 40-45, le rationnement, les bombes, les alertes + éducation de l’époque « l’homme est fort et ne pleure pas ».  Dooonc traumatismes très lourds, qu'il a dû occulter, et puis il n’a pas appris à exprimer ses émotions.  Pour Bruno, ce serait dû à son éducation ? Famille où l’on ne s’exprimait pas d’où les enfants « apprennent » tacitement qu’on ne parle pas de soi etc ( ?). Donc il n’a pas pu parler de la mort de ses parents et encore moins de sa culpabilité à ce propos-là ni t’exprimer la/les raisons pour lesquelles il allait mal.  Idem pour mon mari…

Résultat, nous avions de grosses disputes et je criais aussi, car il me poussait à bout de par ses silences lorsque je lui demandais de « découdre » le conflit en voyant nos propres torts à chacun, et les blessures qu’il m’infligeait ( et que je lui infligeais aussi…) avec des réponses  sur des tons secs et méprisants,  ou il tirait la tête, même au resto il ne faisait aucun efforts, il ne parlait pas aux voisins de notre immeuble etc. ET le plus dur,  il avait des colères fulgurantes, soudaines que tout le voisinage entendait…Il me faisait très peur…

 Pourtant il riait de mes blagues, il m’a appris beaucoup de choses (très érudit + il réparait tout et m’a tout appris..).  Un homme généreux, bon, aimant et doux …Sauf quand…qqch le « piquait »..BOUM.  Je lui disais « la guêpe t’a piqué ? »…

J’ai voulu divorcer …alors il pleurait et disait la même chose qu’il ne pouvait pas vivre sans moi (ses amis me l’ont répété)…oui mais… il me faisait souffrir et continuait ses colères fulgurantes,  il ne l’a admis que quelques rares fois.  Les dégâts étaient là en moi cependant, j’aimais mon mari mais je le « craignais »…

Tu dis bien  que ton mari  a eu des soucis au travail……et .".  De doux et bienveillant, il devenait hostile, parfois humiliant »  Idem pour mon mari et de plus en plus fréquemment, les dernières années

« Soit j'ai ouvert les yeux, soit il a basculé » Idem pour mon mari ?
« toujours est-il que je n'ai plus pu contenir ses angoisses »  Idem.  Je me suis rendue compte que celui qui avait « du coffre » était foooort angoissé….mais il ne l’admettait pas.. que faire alors ?  Si je lui demandais « tu es inquiet  pour qqch ? ».. « NON »…je « sentais » bien qu’il mentait mais …

…..Nous ne sommes pas des psy ! et c’est la seule chose qui m’aide, ..un peu… à sortir de la culpabilité.  Je me reproche de ne pas avoir « vu », compris qu’il déprimait mais je ne suis pas un DEVIN non plus ! Si l'autre ne parle PAS, on peut (nous donc) voir le visage fermé, yeux tristes, marche nonchalente, etc. et « sentir » que qqch cloche mais le « silence » de l’autre, ses traumatismes enfouis, nous ne pouvons PAS les deviner comme étant la cause de leur dépression… ! impossible.  En plus, ton mari ne disait pas tout à la psy …et mon mari a vu 5 fois son psy …bien…(1) il ne m’en parlait pas et (2) rien n’a changé… ( ???

Je te cite « . Il a perdu les pédales en qq mois. Il me sommait de rester avec lui coûte que coûte, mais j'y laissais ma peau, et ma fille aussi. » OUI ! 
OUI tu y laissais ta peau et ta fille aussi….

J’ai fort maigri, tu sais, à la suite de  ces nombreuses querelles sans résolutions «  en adulte » dirais-je et je m’épuisais à  arriver à « OK je me suis planté(e), « suis désolé(e) » « Mes excuses » « j’ai mal compris ce que tu voulais dire » …etc.  Cela était impossible pour mon mari…  Je blessais un « enfant en lui » qui avait eu des blessures X ou Y enfouies dont il était inconscient et boum.   Donc j’ai voulu  divorcer, il était anéanti.  OK je restais et rebelotte.  Une séparation temporaire ? Pas question !

Est-ce que tu te rends compte que nous sommes restées « pour eux » en fait.  Donc, comme tu dis « tu y laissais ta peau et ta fille aussi »….pour…lui et moi pour mon mari..alors que rien ne changeait dans leur comportement voire même cela s’aggravait et on continuait « d’encaisser ». 

Un jour j’ai bien regardé une photo, prise il n’y a pas longtemps, nous étions quelque part et on nous a pris en photo.  Nos têtes…d’une tristesse tous les 2…cela devait à la « sortie » d’une des nombreuses disputes ( ??).. j’ai eu peur de nous voir ..

Entretemps, j'ai eu des moments "magiques" avec cet homme...donc évidemment que je ne pensais plus du tout à la séparation.. il faut rester "juste"..il était très difficile et puis merveilleux… Très difficile à vivre, ma santé s'en est ressentie très fort..

Je te cite « Ma fille (23 ans) a assisté à certaines disputes et TS. Elle ne veut parler de rien, mais j'ai peur qu'elle m'en veuille en silence (elle m'a entendue crier beaucoup.) Elle a vécu l'enfer, elle aussi. Encore un fardeau à porter ». 

Qui sait, peut-être que non, elle ne t’en veut pas mais elle ne sait peut-être pas te « parler » et son silence n’est pas une accusation, elle est peut-être démunie devant ce drame qu’elle ne s’explique pas … ( ?)…   Je pense qu’il faut « vivre » dans un couple pour comprendre, alors, réellement, que c’est trèèèèèèèèèèèès compliqué et source de conflits venant de part et d’autre…  Elle n’est peut-être pas encore en couple et ne sait pas encore les énormes difficultés psychologiques que cela engendre

Ce qui est insupportable, me répète,  c’est qu’ils avaient des moments formidables .. Peut-être peut-on comparer cela à Dr. Jekyll et Mr. Hyde…Ce Docteur paisible, le jour, devenait un monstre, la nuit. 

Et alors plus question pour moi de partir évidemment ! Et ces moments-là, on les idéalise lors du deuil.  La psychologue (dont parle le Webmaster et que j’ai repris dans mon copier/coller de mon post) l’explique bien.. avec le temps ne restent que les bons moments alors BONJOUR la culpabilité !!!!!!

Quand il était à l’hôpital puis plus tard dans une Maison de Repos et de Soins, il pouvait encore me parler très méchamment alors que j’étais sur la route tous les jours, crevée, affolée de le voir dépérir, pleurer en rentrant, faire les courses, avaler mon souper avec un lance-pierres tant j’étais KO… Je le massais ses pieds, mollets, jambes, bras (car la kiné était absolument incompétente), je le rasais, le coiffais, coupais ses cheveux, champoing (personne ne lui lavait les cheveux), coupais ses ongles, je  le chouchoutais.  J’ai même dû pallier aux « défaillances » du personnel hospitalier et de la Maison de Soins … !!! Mettre l’urinal, l’enlever, essuyer mon mari, idem la panne, la placer (dur dur ! sans lui faire mal, je n'y connaissais rien moi au métier d'infirmière !!!), l’enlever et laver mon mari, mettre l’aérosol (il avait chopé une maladie nosocomiale évidemment ( !), l’aider à manger (les infirmières déposaient le plateau et s’en allaient..merci).
J'ai perdu 8 kgs en 7 mois..

Je lui répétais tous les jours « je t’aime, je suis là près de toi, je ne te quitterai jamais. Tu m’entends bien ? » et il disait « oui » et souriait.  Jusqu’au bout il a « su » que je l’aimais et il a senti ma présence et mon amour, mes « soins soins »…ça me fait pleurer…pfffff

Mon mari ne s’est pas suicidé mais cette longue maladie …( ?)..ce n’est pas anodin….
Pas si longue que ça, en 7 mois il s’est dégradé….une torture..

Je vais citer Mircea, ça m’aide  ce qu’elle dit : MERCI Mercia  :-*
C'est moi qui ai souligné car cela adoucit ma culpabilité

"J'aurais aimé faire plus, faire mieux mais je sais aussi que j'ai fait tout ce que je pouvais faire, avec ce que je suis : mes capacités, mon amour et mes limites. Et même si j'avais réussi à faire mieux, plus ....ça n'aurait pas suffit :  je ne pouvais pas être et faire à sa place : il était abîmé par tout ce qu'il avait vécu, il était plein de souffrance, de culpabilité »
J'ajoute "et d'angoisses ..dont ils étaient incapables d'en parler tant cela était "enfoui" très...profondément  en eux…."
On appelle ça "l'occultation" que seule l'hypnose peut mettre au jour.

Je termine en répétant les mots « baumes » de Mircea :

je ne pouvais pas être et faire à sa place : il était abîmé par tout ce qu'il avait vécu


Des bisous à profusion Bmylove et à toi Myrcia  :-*
« Modifié: 08 Juillet 2018 à 13:58:10 par Clochette en deuil »
Frodon:  A quoi est-ce qu'on s'accroche nous, Sam?
Sam:        Au fait qu'il y a du bien dans ce monde, ... et qu'il faut qu'on se batte pour ça."
 Le Seigneur des Anneaux ..(Magnifique)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4501
Re : Une dispute de trop ?
« Réponse #419 le: 08 Juillet 2018 à 13:29:33 »
Clochette en deuil ne doute pas de l'importance de ton témoignage ici
cela ne pourra qu'aider Bmylove  !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char