Auteur Sujet: Perdre son conjoint jeune (24 ans)  (Lu 1662 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 573
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #15 le: 30 Mai 2019 à 11:11:33 »
waraléna

 le déni est normal ,il fait partie du chemin de deuil , temps plus ou moins long , sur ce chemin chacun(e) avance à son allure , la première année est difficile affronter toutes les premières fois ou les dates sans l'être aimé , il faut faire comme toi tu le ressens . Ne laisse personne décider pour toi  de ce que tu dois faire ou pas , c'est toi qui as perdu l'être aimé et qui souffres

ci-joint un lien du Dr Fauré vidéo conférence environ 1heure
https://www.youtube.com/watch?v=Ljq4_GZM3EI&feature=youtu.be

Amitiés et douceur à toi

Hors ligne anonymus

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 188
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #16 le: 30 Mai 2019 à 15:44:14 »
waraléna, je te comprends tellement quand tu dis que son absence est criante avec sa famille et vos amis. moi aussi j'ai continué de voir ses amis, et je suis souvent triste car il manque quelqu'un qui était toujours là. avec sa famille c'est pareil, il manque quelqu'un. parfois, j'ai l'impression d'être la seule qui le remarque, mais je pense que les autres essaient simplement de faire bonne figure...

courage et amitiés

Hors ligne waraléna

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #17 le: 01 Juillet 2019 à 16:11:30 »
Bonjour à tous,

cela fait maintenant près de 2 mois que mon copain est mort et je suis plus perdue que jamais. Je commence une toute nouvelle vie   : arrivée à Paris, emménagement, colocataire, début d'un stage de 6 mois (stage de fin d'étude), nouveaux collègues..
Je commence demain et je redoute vraiment mon attitude vis à vis de personnes qui ne me connaissent pas, ne savent ce que je traverse.. J'hésite à en parler à mon tuteur (que je ne connais pas encore) ou a des membres de l'équipe. Je ne sais pas si je dois "prévenir" ou attendre de voir si je craque. Je redoute de mal travailler, de ne pas être concentrée, d'interagir de façon étrange.. Quelqu'un a-t-il des conseils ? Une expérience similaire ?

Mille merci,
Léna

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 573
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #18 le: 01 Juillet 2019 à 16:31:29 »
warléna

Deux mois , c'est encore tout récent , ta douleur n'est pas amoindrie ,et  toute cette nouveauté , changement de vie carrément
 je n'ai aucun conseil à te donner je ne suis plus dans le monde du travail depuis longtemps , et chacun(e) réagit différemment
juste  viens ici nous dire tes premiers ressentis , viens partager avec nous ta nouvelle vie, ton nouveau parcours , peut-être que cela t'aidera à faire quelques pas , même la nouveauté n'effacera en rien ton chagrin . Prends soin de toi
Amitiés et douceur



Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4611
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #19 le: 01 Juillet 2019 à 22:10:32 »
avertir le tuteur me parait à moi nécessaire
prends soin de toi
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne waraléna

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 9
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #20 le: 25 Août 2019 à 13:32:55 »
Bientôt 4 mois que mon amour est parti. Evidemment je ne réalise toujours pas.
Je suis en stage loin de ma famille, de mes amis, de mon ancienne vie avec lui. Alors j'ai créé une bulle, quand je suis ici j'imagine le retrouver en rentrant un week-end. J'ai l'impression que nous sommes dans une relation à distance et son absence est "normale".
Mais quand j'arrive à la gare il n'est pas là. Ce sont mes parents qui m'attendent. Je me demande alors où il est.

Je pensais aller mieux mais finalement j'étais juste dans le déni.

J'ai la sensation de démarrer ma vie d'adulte de la pire façon qui soit.  Elle est déjà gâchée alors que je n'ai que 23 ans. Je ne pourrai jamais vieillir à ses côtés, avoir une famille avec lui, repartir en voyage avec lui..
Ma famille qui était très proche de lui est immensément triste, ça me brise le coeur de les voir aussi mal. Ma mère me dit qu'elle n'avait pas réalisé la place qu'il avait dans leur vie.

Je ne prends pas soin de moi, je mange mal, je bois trop, je sors trop. Je suis constamment fatiguée, j'ai mal au dos, je me sens faible.
Je suis fatiguée de ce mal qui ne passe pas. Comme être malade depuis 4 mois sans que cela passe vraiment. Aucun remède, aucun médicament... La vie était si douce avant et je suis tellement en colère de voir que rien ne change depuis sa mort, la Terre aurait du cesser de tourner..

Hors ligne Emma1502

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #21 le: 31 Août 2019 à 18:19:54 »
Bonjour,
Moi aussi j’ai perdu mon conjoint y’a presque 4 ans maintenant.
C’était l’amour de ma vie. Un vrai coup de foudre. Après plus de 6ans ensemble et ce putain de mois d’octobre ou ma vie
C’est effondré. J’essaye d’avancer avec une autre personne depuis  quelques mois mais c’est différent.
On peux pas aimer à nouveau c’est pas possible quand l’homme de sa vie est parti ....

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4611
Re : Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #22 le: 31 Août 2019 à 21:06:49 »
Bonjour,
Moi aussi j’ai perdu mon conjoint y’a presque 4 ans maintenant.
C’était l’amour de ma vie. Un vrai coup de foudre. Après plus de 6ans ensemble et ce putain de mois d’octobre ou ma vie
C’est effondré. J’essaye d’avancer avec une autre personne depuis  quelques mois mais c’est différent.
On peux pas aimer à nouveau c’est pas possible quand l’homme de sa vie est parti ....
chacune(e) après ces tsunamis dans nos vies évolue comme il/elle peut ... avec les blessures des séquelles et le changement de soi provoqué par cet arrachement vécu.
Tu arrives sur le forum peu après que sanstoi ai évoqué à 8 ans de deuil ses difficultés
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/une-nouvelle-vie/
et que Pascale Lalouve http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/8-ans-que-tu-as-47-ans!!/
ait évoqué son cheminement aussi à 8 ans de deuil
en lisant les autres tu trouveras des pistes à explorer encore, j'en trouve toujours en lisant les autres et je suis à 5 ans et 4 mois de deuil.
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Sandrinetlenny

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #23 le: 01 Septembre 2019 à 18:35:47 »
Bonjour,

Cela fait un moment que je ne me suis pas connecté sur ce forum; mais en lisant vos messages aujourd'hui tout m'a rebouleversé.

Je comprend votre peine, même si chaque souffrance est différente mais en quelque sorte on peut toutes ce comprendre..
J'ai perdu mon compagnon, il y a maintenant 2 ans et demis… il venais tout juste d'avoir 27 ans j'en avais 26... et nous avions un petit garçon de 17 mois… Un cancer extrêmement rare l'a emporté en 3 mois….

Je suis disponible si tu le souhaites pour simplement échanger, même si  tout ce que je pourrais  te dire te paraitra peut être illusoire ,mais ce seront des paroles d'une jeune femme qui a vécu ce drame et non des paroles compatissantes de personnes proche ou moins porche qui se sentent désolé et veulent être compatissante, même avec la plus grande gentillesse du monde .. ils ne peuvent pas comprendre..

Sincèrement,

Sandrine

 

Hors ligne anonymus

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 188
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Perdre son conjoint jeune (24 ans)
« Réponse #24 le: 11 Septembre 2019 à 15:34:18 »
waraléna, comme je comprends chacun des mots que tu as écrit dans ton dernier post. j'en suis à 6 mois et moi aussi je me dis que la terre aurait dû cesser de tourner. elle a cessé de tourner pour nous, mais pour les autres ça continue. et on se désole de voir qu'un drame aussi important pour nous n'ait qu'un effet minimal sur les autres, voire plus aucun effet du tout après quelques mois. ne réalisent-ils pas que tout est terminé?

J'étais en stage lorsque mon amoureux est décédé. j'avais et j'ai toujours 25 ans. drôle de façon de commencer sa vie d'adulte. comme mon amoureux travaillait parfois a l'extérieur, moi aussi je m'imagine parfois qu'il revient le week end prochain.

Je crois que tu es encore dans ta phase de destructuration. pendant un moment, j'ai abusé de l'alcool, des sorties, des médicaments...je me couchais tard, je ne savais plus qui j'étais. et puis finalement je suis revenue à une phase plus normale de deuil où  je me couche tôt, je dors beaucoup, je ne sors plus à part pour le travail, je ne bois plus et je suis en train de diminuer ma consommation de médicaments. toutes les étapes du deuil sont normales, mais la phase de déstructuration est probablement celle qui semble la plus bizarre. en tout cas pour moi c'était ça.

Amitiés