Auteur Sujet: Nouveau sur le forum  (Lu 8426 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Nouveau sur le forum
« le: 10 Janvier 2018 à 16:12:38 »
Bon (?) jour a tous.

Je traine en "visiteurs" depuis pres de 2 mois sur ce forum.
Pourquoi aujourd'hui je m'inscrit ? Je ne sais pas trop. Le besoin de communiquer avec vous, de réagir à certain messages ?

J'ai perdu ma femme le 7 mars 2017. Claire n'avait même pas 39 ans.
Elle a endurée tant de choses dans sa vie.
Un cancer du sein en 2014 avait semblé jugulé. Il a recidivé en metastasant dans ses os, ses poumons, son foie.
Elle a lutté jusqu'au bout, avec un courage admirable, une détermination incroyable pour un si petit bout de femme.
Mais le cancer a été plus fort....

J'ai perdu ma raison de vivre, ma "Puce", ma moitié.
C'est elle qui a fait de moi quelqu'un de bien, ou de moins "moche" qu'avant. Qui m'a enseigné la patience, le courage, le dévouement. Que suis je désormais sans Elle ?

Comme tant d'entre vous, je suis passé par des phases difficiles: choc, abattement, désespoir absolu, tristesse profonde.
Depuis environs 15 jours je vais moins mal. Pas mieux, mais moins mal, c'est déja çà.
Claire continue de me manquer,  tout les jours, à chaque instants. Je ne pleure plus sans cesse, mais les larmes ne sont jamais loin...il suffit parfois d'un souvenir plus net, d'un événement meme trivial, et elles coulent à nouveau, au milieu de hocquets douloureux.

J'aurais tant de choses à vous dire.
Mais vous avez déja tout dit, car tout ceux qui sont ici ont connus cette même douleur, que la perte soit d'un parent, d'un frère ou d'une sœur, d'un enfant, d'un ami, d'un conjoint.

Je me permettrais peut etre de commenter certains messages, en espérant ne heurter personne.
Claire s'attachait toujours à ne heurter personne. Elle était la bienveillance incarnée, ce que tant de personnes m'ont témoignés depuis sa mort. Moi j'étais jusque là un ours mal dégrossi. J'ai changé grace à elle, et j'essaye de ne pas retomber dans mes travers d'avant elle. Alors j'espère sincèrement ne heurter personne.

Bien a vous tous.

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #1 le: 10 Janvier 2018 à 19:35:33 »
C'est un joli message d'amour que tu écris là.
Ensemble vous avez évolué, Tu dis qu'elle a fait ce que tu es aujourd'hui, tu as du aussi contribuer à ce qu'elle était.
Je t'accueille ici , tu pourras parler d'elle comme tu le voudras.
Le chemin sera long mais elle t'accompagnera en permanence.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4072
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #2 le: 10 Janvier 2018 à 20:42:39 »
avec tristesse je t'accueille
tu nous a souvent lu(e)s
tu décides d'écrire c'est bien, tu peux parler d'elle bien sur
comment tu as enjolivé sa vie
et bien des choses avec cf
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/deuil-et-pratique-narrative/

puisque tu t'accroches au fil de valoriser celui qu'elle fait de toi et ce qu'elle était comme modèle.

Ici je ne pense pas que tu choques ...
prends soin de toi sur ce très long chemin
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #3 le: 11 Janvier 2018 à 14:54:37 »
C'est un joli message d'amour que tu écris là.
Ensemble vous avez évolué, Tu dis qu'elle a fait ce que tu es aujourd'hui, tu as du aussi contribuer à ce qu'elle était.

Si tu savais comme ce message me touche....savoir que je suis capable d'évoquer tout l'amour que j'ai pour elle.....

avec tristesse je t'accueille
tu nous a souvent lu(e)s
tu décides d'écrire c'est bien, tu peux parler d'elle bien sur
comment tu as enjolivé sa vie
et bien des choses avec cf
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/deuil-et-pratique-narrative/

puisque tu t'accroches au fil de valoriser celui qu'elle fait de toi et ce qu'elle était comme modèle.

Ici je ne pense pas que tu choques ...
prends soin de toi sur ce très long chemin

qiguan, je pensais bien que tu viendrais me souhaiter la bienvenue, tant tu le fais avec tous avec bienveillance  :)

Merci à vous

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #4 le: 12 Janvier 2018 à 08:15:55 »
Claire, ma Puce, mon amour.

Si tu savais comme les choses sont difficiles depuis ton départ définitif.
Je n'arrive plus à m'interesser à grand chose.

Tu est morte en mars. Crois tu que j'ai profité du printemps et de l'été pour aller me promener en montagne ou en foret comme nous avions pris l'habitude de le faire ? Impossible. Sans toi cela n'avait plus de sens.
C'est ensemble que l'on admirait les paysages, que l'on marchaient d'un bon pas, que l'on observait le vol gracieux des rapaces, celui hiératique des passereaux, le chant mélodieux des pinsons. C'est toi qui m'apprenait (en vain, je n'ai jamais réussi à retenir) le nom des plantes et des fleurs. Moi je te montrais les oiseaux, les bonds des écureuils de branche en branche.
Sans toi, cela n'a aucun sens. Mon père a essayé de me faire sortir une fois. On a fait une de tes balades préférés. Trop de souvenirs, d'émotions, j'ai pleuré tout le long.
J'ai essayé de te retrouver aussi, une autre fois, en parcourant les gorges du Bruyant, en m'arrétant aupres de la cascade ou tu méditait. Je ne t'ai pas sentie. Je ne t'ai pas entendu. Je me sentais trop seul.
Alors j'ai passé l'été puis le printemps enfermé à la maison.
Je ne pouvais pas sortir en montagne sans toi. Je ne pouvais pas aller au ciné sans toi. Je ne pouvais sortir en ville, voir des gens vivants, insouciants, heureux parfois. Je me suis isolé. Impossible cependant de l'etre totalement : j'allais au boulot, et mes amis veillaient sur moi.
Mais intérieurement j'étais enfermé.

Tu aurais honte de moi ma Puce. Je n'arrivais plus à me battre, toi qui a lutté toute ta vie contre toutes les avanies qui te tombaient dessus, toi qui a lutté jusqu'à la derniere minute, avec courage, sans faillir, sans faiblir.
Et moi, dès la cérémonie de crémation finie, je me suis éffondré comme un moins que rien.
Je me suis mis à boire. Maude et Ration ont dégagés manu militari. Je ne compte plus le nombre de fois ou j'ai bu jusqu'à l'inconscience, espérant échapper à la douleur de ton absence. Et au reveil, en plus de l’étau écrasant la tête, ton absence se confirmait, jour après jour. Pendant des mois je me suis saoulé quasiment tout les soirs. Comme tu m'en aurais voulu. De là ou tu es tu doit etre honteuse pour moi, ou en colere.
Peut etre est-ce pour ça que tu ne me parles pas ?
J'ai envie de te dire : regarde, je me suis remis au sport, 4 fois par semaines. Mais est-ce vraiment méritoire, quand toi tu t'échinais à marcher, à respirer, à t'activer, avec un cancer qui te rongeait le foie, qui te fragilisais les os et qui te bouffait les poumons ? Moi je n'ai rien.....juste une énorme bedaine que je trainais déja avant ta mort et que j'ai alimenté jour apres jour avec de la biere en quantité. Mais aucun probleme médical grave. Alors le mérite de faire du sport, pfff, risible.
Cela fait 10 jours que j'ai arrété de boire ma belle. Je sais, cela ne fait que 10 jours. Je me bat contre cette pulsion et c'est dur tu sais. Je pense à toi quand j'essaye de résister. A ta force, a ta determination.

J'ai honte aussi, parce que je regarde les jolies femmes, celles que je croise au supermarché (puisque je ne sors toujours pas seul en ville : il faut que Bertrand vienne me secouer pour cela) ou au travail. Tu m'en voudrais je pense. Tu est en droit d'etre jalouse. Pourtant ma Puce je te garanti que si j'avais le choix, si je pouvais choisir, ce serait toi que je regarderait, que je choisirais si tu était là. C'est à toi que je pense le soir, le matin, le jour. Je te demande pardon de ces regards inappropriés.

Je n'ai pas de projets. Je ne sais pas quoi faire. Lorsque tu étais présente, j'avais toujours une occupation en cours, et je partageais mon temps entre mes centres d'interets, les tiens, et les notres communs. En revisitant mes souvenirs, je me rends compte de la force de ton amour. Tu m'aimais tellement que tu as adhéré à plusieurs de mes passions, tu m'a écouté parlé d'Histoire, tu m'a laissé t'emmener dans des musées, des chateaux, tu t'emmerveillais à mes cotés de tout ce que nous découvrions et admirions. A quel point m'aimait tu pour entrer dans mon monde ?
Désormais, ces centres d'interets me semblent ternes, inutiles. Sans toi pour partager, cela n'a plus de sens. Alors je passe mes journées à ne rien faire, et la télé me regarde trainer comme un zombie devant elle.
Et je repense à tout tes centres d'interets à toi, et à chaque fois je fond en larme en pensant que jamais plus tu ne pourra éprouver de joie en peignant un lys ou une orchidée, en dessinant d'un trait de fusain sur et gracieux un chat ou un cheval. Que jamais plus tu ne galoperas cheveux au vent sur une plage  ou en sous-bois, emporté par la foulée puissante de ta monture.
Jamais plus tu n'afficheras un air gourmand devant une assiete de fruits de mer.
Et plus jamais je ne pourrais passer ma main dans tes cheveux pendant que tu t'allongeras dans le canapé, m'utilisant sans vergogne comme un oreiller, un oreiller de luxe qui caresse les cheveux....

Pour toutes les erreurs que j'ai fait de ton vivant, pour toutes les faiblesses qui forment l'essentiel de ma vie depuis ta mort, je te demande humblement pardon.
Et j'aimerais tant pouvoir recevoir une réponse de toi, même si tu devais m'engueuler.
Est-ce toi qui m'a envoyé un signe lorsque j'ai révé de toi, il y a quoi, 4 mois de cela ? Quand tu m'a dit "tu as bien merdoyé" ? Je t'ai demandé alors "Oui Puce j'ai merdoyé, mais sur quoi exactement ? Dis moi, corrige moi !"

Je t'aime Claire.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4072
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #5 le: 12 Janvier 2018 à 13:43:15 »
c'est très beau ce que tu écris, elle doit être même si elle ne le dit pas ou que tu ne vois pas qu'elle le dit fière de ces hymnes d'amour
J'espère que tu acceptes de te faire aider pour le sevrage/alcoolisation excessive, je pense que ce serait sage, aidant.
et si tu utilisais ceci
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/deuil-et-pratique-narrative/msg50111/#msg50111
pour travailler l'estime de soi à travers elle
n'hésite pas à tester des choses en puisant dans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656
sois doux avec toi, je pense qu'elle était douce avec toi, en essayant d'être comme elle , elle était avec toi en sa guidance, tu pleureras peut être, mais pour du mieux, avec du positif c'est ce qui compte.
Tu es dans cette terrible tourmente de déstructuration où autour des un an pendant des semaines, des mois on est si mal !
C'est rassurant que tu ais des amis qui veuillent t'aider (je n'en ai pas eu, ils ont fuit)
Les choses que l'on faisait avec eux n'ont plus de sens pendant longtemps, parfois on trouve un biais pour le réactiver, peut être trouveras tu, qui sait en accompagnant des personnes en difficulté marcher dans ces lieux, des enfants, des personnes âgées, ... ou autre chose.
Sortir ? pour soi cela me paraissait une horreur, hormis les rencontres avec les ami(e)s du forum d'ici puis c'est venu brutalement une expo d'où je suis ressortie en larmes, puis à 20 mois  de deuil le saut vers une activité où je ne connaissais personne, que des personnes n'ayant pas mon âge, mais où j'étais libre d'aller ou pas (je ne me sentais pas de m'engager dans une activité régulière où on m'attendrait chaque semaine) d'autres ici sont parti en stage photo, d'autres en randonnées thématiques ...

Elle dessinait ? peut être vas tu fabriquer un livre avec les dessins etc ... qui sait pour lui rendre hommage

J'en suis venue à comprendre que mon aimé a pu avoir cette force de lutter car j'étais là, et oui il puisait de la force dans notre amour, sans cela je sais qu'il n'aurait pas su développer la même force, je l'ai compris et je suis devenue plus tolérante avec mon propre manque de force !

bien affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #6 le: 12 Janvier 2018 à 14:19:55 »

J'en suis venue à comprendre que mon aimé a pu avoir cette force de lutter car j'étais là, et oui il puisait de la force dans notre amour, sans cela je sais qu'il n'aurait pas su développer la même force, je l'ai compris et je suis devenue plus tolérante avec mon propre manque de force !

bien affectueusement

qiguan,
tant de fois on m'a dit que Claire avait puisée la force de se battre dans mon amour indéfectible.
Ses parents me l'ont dit, sa sœur me l'a dit, mes frères me l'ont dit, mes amis me l'ont dit.
Je n'en tire aucune fierté, aucun ego. La moindre des choses que je pouvais faire était de l'accompagner, encore et encore, a travers les différentes épreuves traversées en 15 ans de vie commune, et ce jusqu'au dernier jour, jusqu'à la dernière minute. C'était bien le moins que je puisse faire pour elle, elle qui m'avait acceptée dans sa vie, qui m'avait acceptée comme époux, qui avait acceptée de porter mon nom tellement elle était fière et voulait me rendre fier.

Et pourtant, pourtant. Non, je n'ai rien laché, je n'ai pas fuit, même quand elle me l'a suggéré. Mais cela n'a finalement rien changé au dénouement final. Et je ne peut m'empecher de penser que la force que j'avais MOI pour l'accompagner et la soutenir venait d'ELLE. Elle en avait a revendre. Elle a été d'un courage exemplaire. Je ne lui arrive pas à la cheville. Quand elle est morte, j'ai perdu cette force.

Merci malgré tout pour les outils que tu met à la disposition de tout les endeuillés qui arrivent sur ce forum.

Hors ligne 3 pommes

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 163
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #7 le: 12 Janvier 2018 à 15:19:16 »
Eric, ta lettre à ta bien aimée est émouvante.
De là où elle se trouve maintenant, Claire te remercie pour tout ce que tu as fait pour elle mais que tu ne dois pas lui en vouloir d'etre partie. Elle est arrivée au bout de la souffrance et sa force, cette force que tu admirais a resisté jusqu'au bout.
J'ai accompagnée comme j'ai pu mon compagnon, ne sachant pas toujours si ce que je faisais était bien ou pas. Peut etre trop, peut etre pas assez. Tellement perdue qu'un jour je lui ai demandé "si j'étais à ta place, que ferais tu? Il m'a répondu sans hésiter "la meme chose que toi". J'ai su ainsi que je ne pouvais en faire davantage pour le soutenir mais que, quoi que je fasse, l'issue serait la meme.
Je pense que tu sais ce que Claire te dirait en telle ou telle circonstance. Sers toi de cet amour que vous avez partagé pour continuer. 

Hors ligne Kakou

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
  • Carpe Diem !
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #8 le: 12 Janvier 2018 à 17:07:47 »
Bonjour Eric

C'est avec une grande émotion que j'ai lu ton post ... Ma soeur nous a quitté le même jour que ta femme ... j'ai la gorge nouée et les yeux embués par ce joli message que tu lui adresses ...
Difficile de trouver les mots ....
Je te souhaite de trouver la force en toi pour avancer sans elle présente à tes côtés mais elle est là quelque part ... je le pense sincèrement même si très dur de vivre sans eux ...
Courage et amitités

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #9 le: 13 Janvier 2018 à 17:56:10 »
Bonjour Eric

C'est avec une grande émotion que j'ai lu ton post ... Ma soeur nous a quitté le même jour que ta femme ... j'ai la gorge nouée et les yeux embués par ce joli message que tu lui adresses ...
Difficile de trouver les mots ....
Je te souhaite de trouver la force en toi pour avancer sans elle présente à tes côtés mais elle est là quelque part ... je le pense sincèrement même si très dur de vivre sans eux ...
Courage et amitités

Bonsoir Kakou.
Coïncidence que cette date, mais coïncidence malheureuse.
Merci pour ton petit mot.
Avec mes amitiés.

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #10 le: 13 Janvier 2018 à 18:06:38 »
Claire, ma Puce.

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de ta mère.
Je me suis permis de lui envoyer un petit message, et pourtant j'aurais tant aimé que tu puisse lui souhaiter son anniversaire toi même. J'espère que tu ne m'en veut pas pour avoir envoyé ce message à ta place ?
Ta mère m'a raconté avoir sursauté ce matin en entendant le téléphone sonner, elle a cru qu'elle allait entendre ta petite voix...Cela lui arrive encore me dit elle.

Elle m'a aussi redit à quel point j'ai été présent pour toi.
C'est tellement dérisoire. Cela n'a pas empêché que tu meurs devant moi.
J'aimerais que tu puisse me dire que tu est morte entourée d'amour, et que cela t'a réconfortée et apaisée.
Mais je me rappelle l'intensité de ton regard quelques minutes avant que tu ne tombes inconsciente (ta mort est arrivée bien plus tard, tu as lutté encore des heures, toujours ton courage et ta volonté de vivre probablement).
Ce regard, il n'exprimais pas la sérénité, l'acceptation, ou la résignation. Ce regard, il me hante régulièrement.
Tu avais trop de choses à vivre, avec moi, avec ta famille, avec tes amis, pour accepter de mourir à 38 ans.
Alors j'aimerais tant apprendre je ne sais trop comment que désormais tu es sereine.

Je n'arrive pas à me dire que j'en ais fait assez pour toi. Il n'y a aucune limite à ce que j'aurais DU faire, mais il y a mes médiocres limites humaines de ce que j'ai PU faire. Avoir été présent jusqu'au bout ne suffit pas à me réconforter.

Tu manques à tout le monde tu sais ma belle. Tes rires, tes blagues (surtout quand c'est ton père que tu faisait tourner en bourrique), ta gentillesse.
Et à moi, me manque tes bonjours, ton accueil chaque fois que je rentrais à la maison, tes vannes aussi moisies que les miennes, tes fous-rires, tes calins.

Je t'aime ma Puce.
Fait moi signe quand tu peut/veut.


Hors ligne Denpaolig

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 183
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #11 le: 20 Janvier 2018 à 00:11:58 »
Bonsoir Eric,

Je suis touchée par ton histoire et l'amour que Claire et toi vous vous portiez. Tes mots sont tellement doux, légers et forts en même temps. Ta quête d'un signe de Claire est émouvante. Perso, je n'ai jamais eu de signes (ou alors je ne les ai pas vu !) de "mes" disparus... J'ai lu dans le forum des gens qui avaient vu des signes, interpréter des événements comme des signes. SI ça t'apaise, je te souhaite ces signes de l'au-delà.
Je t'envoie mes pensées affectueuses.
Muriel.

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #12 le: 20 Janvier 2018 à 18:04:49 »
Ma petite Puce,

aujourd'hui c'est censé être notre anniversaire de mariage.
Quelle ironie : au regard de la loi des Hommes, notre mariage a cessé le jour de ta mort.
Mais pour moi il n'est pas possible de le considérer fini.
Je portes toujours mon alliance, et la tienne en pendentif autour du cou.

Te rappelles tu de ce magnifique 20 janvier 2007 ?
Tu étais magnifique dans ta jolie robe de mariée, tu était la plus belle femme du monde, et c'est moi qui avait la chance de t'épouser. Ton père était si fière en t'accompagnant jusque devant le maire, et je peut te dire que je n'étais pas peu fier moi non plus.

Mais ce qui marque (encore) les personnes qui étaient présentes ce jour là, où qui regardent nos photos de mariage, c'est ton sourire qui irradie de bonheur. Vivre avec moi à toujours été pour toi le bonheur absolu, l'idéal de ta vie.
Tout au long des innombrables épreuves que tu a traversé dans ta vie, ce que tu désirais le plus, c'était vivre à mes cotés.
Tant de personnes m'ont assurés (dont tes parents) que c'était l'amour que je te portais, et celui que tu me portais, qui t'a fait tenir, tenir, tant et plus, au delà des pronostics des médecins. Mais cela ne pouvait malheureusement pas s’éterniser.

Quand je regarde l'homme que je suis, je reste touché par ton amour inconditionnel.
Quand tu regardes l'homme que je suis devenu, tu dois être déçue, honteuse.
Vois tu seulement l'ours que je suis redevenu ? Sans toi je ne peut plus rien faire de bien.
Le seul sens que j'ai trouvé à ma vie a été de t'aimer, de t'aider, de t'épauler. De te faire rire, de te faire découvrir musées, châteaux, en France ou dans ce pays étranger que nous aimions tant tout les deux.
Désormais sans toi je suis comme vide, inutile, sans but. Une enveloppe vide.

Notre vie a été à l'image du jour de notre mariage : belle, simple, remplie d'amour et de bonheurs.
Entachée par tant d'épreuves également. A chaque fois on espérait que c'était la dernière.
En un sens, pour toi la dernière épreuve a été les 6 et 7 mars derniers.

Je n'arrive pas à me passer de toi ma belle. J'y suis contraint, mais il n'est pas un jour sans que je pense à toi...plusieurs fois par jour même, si ce n'est en permanence. Je voudrais pouvoir tout réécrire pour que l'histoire finisse bien.
Mais si je ne pouvais réécrire l'histoire, saches que si c'était à refaire, je signerais plutôt deux fois qu'une.

Je t'aime Claire.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4072
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #13 le: 20 Janvier 2018 à 20:53:14 »
tu lui as redis OUI
c'est très beau
tu dis qu'elle avait pour toi l'"amour inconditionnel." Si c'est vrai elle n'a aucune honte de ce que tu deviens par le chagrin !
et elle est satisfaite de ce que tu écris encore pour elle !
L'ours doit être bien différent marqué par ces années à se façonner autre sous l'amour de sa belle aimée ! Penses y !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 220
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Nouveau sur le forum
« Réponse #14 le: 22 Janvier 2018 à 15:57:18 »
Ma petite Puce.

Aujourd'hui je n'y arrives pas, plus.
Je suis présent au boulot, car que faire d'autre ? Rester chez nous , pardon, chez moi, sans rien faire ?
Je suis présent au boulot, et en même temps absent. On me parle, ca m'indiffère, quand ça ne m’énerve pas. Je me fout de tout.
Je n'arrive pas à encaisser ton absence. Ton absence absolue, puisque je n'ai pas de signes de toi.
N'y en a t'il aucun ? Ce qui voudrait dire qu'il n'y a rien après la mort, rien du tout. Le néant. Le néant pour toi ?
Si c'est le cas, je serais ravi d’accéder au néant...ne plus rien ressentir, ne plus être. On s'en fout.
Ou bien m'envoie tu des signes ? Et moi, gros benêt mal dégrossi, ours trop terre à terre, je ne vois pas.
Je ne te ressens pas à mes cotés. Je ne sens pas ton parfum. Je ne sens pas ta présence, tes bras. Je n'entend pas ton rire, je ne t'entends pas me parler. Je rêve si peu de toi, et une fois réveillé je ne me rappelle de rien....si c'est comme ca que tu me contacte, il va falloir changer de maniérè de faire...si tu le peux, car moi je dois etre hermétique.

Mes semaines sont longues, vides, creuses, inutiles. Oui, je vais au boulot, pour toucher un maigre salaire qui me permet de payer les factures, de remplir le frigo, et de faire vivre mon corps. Les soirées sont longues, inintéressantes, absurdes, désespérantes.
Les week ends sont encore pire. Encore plus longs, encore plus vides. Je ne vois mon ami Bertrand que rarement, et de plus en plus rarement, car je n'arrive même plus à m'interesser à ce qu'il me raconte. Bien sur il cherche à me changer les idées, mais si je veux parler de toi ou de ma solitude, il n'esquive pas. C'est moi qui n'y arrive plus.

Il y a ton absence Claire. Nos sujets de discussions, nos souvenirs, je n'ai plus personne pour les partager.
Il y a ma solitude.

Je ne trouve aucune activité susceptible de me "combler". Pour le moment je "tue le temps" (bon dieu quelle expression à la con...tuer, c'est provoquer la mort....et s'il y a bien quelque chose de terrible car définitif c'est bien la mort) avec des occupations d'une futilité et d'un ininterret grandissant. On m'a conseillé de m'orienter vers le caritatif....je n'y arrive pas, je ne me sens pas la force, je ne me sens pas de me tourner vers des inconnus. On m'a conseillé le sport....sauf qu'a moins de devenir un athlete de haut niveau, ca n'occupe pas un week end entier....et hormis etre bénéfique à la santé, ca ne m'apporte pas grand chose de concret. Etre en bonne santé, mais seul, sans toi ni quiconque ??????? Quel interet ? Quelle connerie !!!

Il m'arrive de me dire que je pourrais rencontrer quelqu'un (enfin, quelqu'une), mais je me dis que ce serait te trahir. Comment le prendrais tu ma Belle ? Serais tu jalouse ? Contente pour moi ? Circonspecte ? Indifférente ?
Comment y arriverais-je, si je pense à toi sans cesse ? Si je compare la nouvelle personne à toi ? Comment seulement "concrétiser" une rencontre en une relation amoureuse, ou même amicale ? Je suis totalement paralysé à l'idée de rencontrer des gens, sans arrière pensée, alors une rencontre pour briser ma solitude, je vois pas.
M'en voudrais tu ? Comment pourrais je faire pour concilier ton souvenir, l'Amour que j'ai pour toi, et prendre soin de quelqu'un d'autre ?
Comment rencontrer quelqu'un en restant délibérément enfermé chez moi tant j'ai peur de sortir, tant je crains de ne pas réussir à m’intéresser aux autres ? Comment arriver à intéresser quelqu'un ? Hormis bien sur une taxidermiste qui reverrait d'empailler un ours ?
Et pourquoi te raconter tout çà si tu n'est plus là....Oh, probablement parce que j'aimais échanger avec toi. Ecouter tes points de vue, les confronter aux miens, tenter de faire une synthèse.

Je crois que je ne suis pas pret à m'ouvrir aux autres, malgré cette solitude absolue que je ressens.
Alors parfois je me dis que ce serait idéal de pouvoir m'endormir un soir, et de ne plus jamais me réveiller....
Oui, je sais, je me prendrais une sacré claque de ta part si je te disais çà. Sauf que je ne sens pas sur ma joue la douleur cuisante de ta claque. Je payerais très cher pour ressentir cela.

Il parait que nos chers disparus ne sont pas là pour nous aider, mais nous aimer. Des livres, des médiums, racontent que ceux qui nous aident (celui, il est seul je crois), c'est nos/notre guide.....
Et puis je n'aurais pas envie de te demander de l'aide, je voulais juste parler avec toi...
Ah, et aussi te toucher les mains, te caresser les cheveux, te voir sourire....
Ton ours perdu.