FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Vivre le deuil de son conjoint => Discussion démarrée par: Mononoké le 08 Février 2017 à 00:41:52

Titre: Merci
Posté par: Mononoké le 08 Février 2017 à 00:41:52
Nous avons appris à nous connaitre, à vivre ensemble, à nous comprendre à nous apprivoiser et enfin à accepter l'autre tel qu'il était sans vouloir le changer.
J'ai découvert l'amour inconditionnel à tes côtés.
J'ai grandi à tes côtés, tu as grandi à mes côtés, maintenant je vais continuer à grandir sans notre interaction.
Tu avais confiance en moi, moi en toi, tu m'as appris à avoir confiance en moi.
Tu n'avais pas peur de la mort, tu voulais que l'on en parle, tu ne comprenais pas qu'elle soit un sujet tabou dans notre société alors qu'elle faisait partie de la vie.
Tu me disais toujours que si l'un de nous mourait, celui qui resterait en vie devrait être vivant, que nos enfants auraient besoin de leur unique parent vivant. Depuis le jour de ta mort je me raccroche à cette phrase, elle raisonne en moi.
Parfois j'accepte ma douleur, mon chagrin, ma colère ou toute autre émotion présente en moi, et une fois les larmes versées, une fois la colère hurlée... je me sens plus calme, plus sereine, dans ces moments plus apaisés j'arrive à vivre de doux moments, je sais qu'ils m'aideront à faire face aux suivants, ceux qui semblent ne pas pouvoir être décrits par les mots, tellement cette douleur semble indicible.
Parfois cette douleur est si violente, que le rationnel ne peut rien faire.
Je sais que tu as confiance en moi, en nos enfants.
Tu me rassurais, des fois tu riais lorsque je te posais une question en me répondant mais enfin, tu le sais, tu n'as même pas besoin de me poser la question, moi je le faisais parce que j'adorais que tu me rassures.
Aujourd'hui lorsque je me pose ces questions, lorsque je me dis que tu ne peux plus y répondre, je me dis mais enfin, au fond de toi tu le sais, maintenant ma cocotte, tu vas devoir te rassurer toute seule.
Lorsque j'avais des doutes sur ce que nous devions faire pour accompagner au mieux nos enfants, tu avais l'art de trouver les mots justes pour que cela paraisse simple.
Nous passions des soirées entières à refaire le monde, j'adorais ces moments.
J'adorais nos moments complices, j'adorais les moments d'insouciance que l'on pouvait avoir, j'adorais ceux que pouvaient vivre nos enfants. Cette épreuve les a vraiment fait grandir, mais à quel prix!
Cette insouciance je l'ai perdue, la retrouverais-je un jour ?
Je ne savais pas ce que signifiait le mot adulte. Est-ce cela être adulte ?
Je vais continuer mon cheminement mais sans ta présence physique, sans ton odeur, sans tes mots, sans tes bras.
Dans les moments difficiles, tu étais toujours là pour moi, aujourd'hui je vis les moments les plus difficiles de ma vie, et je ne peux  pas me rassurer sur ton épaule.
Parfois j'aimerai une accalmie dans cette souffrance, un moment de répits, mais c'est impossible.
Je sais que je dois en passer par là, que je n'ai pas le choix.
Nous regardions nos enfants grandir, je vais continuer à le faire mais sans toi.
Aujourd'hui leurs yeux émerveillés et leur rire me nourrissent, me ravissent, me réchauffent le coeur.
Tu m'as tant apporté, tant donné, que pour cela je me dois de vivre, ne serait-ce que pour continuer ton oeuvre.
Je te rejoindrais c'est sûr mais plus tard, j'ai encore beaucoup de choses à vivre, à découvrir, à partager.
Tu étais si doux, si tendre, si patient, si passionné, si créatif et j'en oublie.
Tu croquais la vie, tu ne voulais jamais passer à côté d'un moment de bonheur.
Tous les jours, il te fallait trouver des petits plaisirs, des petits bonheurs, tu refusais de ne pas profiter d'une seule journée.
Tu parlais de segments, tu disais qu'il était important de vivre chaque segment (et ne pas faire 18 choses en même temps) sinon pour toi, on ne profitait de rien, je n'arrivais pas à intégrer réellement ce concept, il a fallu ta mort pour que je le comprenne! Oui aujourd'hui j'essaie de vivre chaque segment, d'en profiter, lorsque j'y arrive, il m'est possible de passer de tendres instants, lorsque je fais un gâteau pour mes enfants, je fais uniquement un gâteau et là je retrouve le plaisir de cuisiner, le plaisir de leur faire quelque chose, d'entendre leur 'humm ça sent bon' lorsqu'ils rentrent de l'école.
Lorsque j'arrive à accueillir ma peine, c'est que je suis dans ce segment là. J'ai compris que ce chagrin faisait partie de moi aujourd'hui, et il m'arrive même de croire que je l'ai apprivoisé, (même si je sais que lorsqu'il est trop violent tout cela vole en éclat).
Je t'admirais, je continuerais à le faire. Tu étais mon mari, mon amant, le père de mes enfants, mon confident, mon meilleur ami, la seule personne devant qui j'osais me dévoiler, tu étais tout pour moi. J'ai perdu tant de chose avec ta mort.
Merci, merci pour tout, merci d'avoir partagé ma route. Merci de m'avoir aimée telle que j'étais, de m'avoir respectée dans ce que j'étais. Je ne veux pas que ma peine me fasse oublier tout le bonheur que cela a été de vivre à tes côtés.
Tu me manques, je t'aime.
Ta fleur
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 08 Février 2017 à 03:48:12

Bonsoir Mononoké,

Je t'accueille discrètement mais sincèrement... je te souhaite la bienvenue dans notre Forum !

Je suis touché par cet émouvant et très bel hommage offert à ton Amour de mari !
Tu es d'une lucidité incroyable après seulement 5 mois de deuil... cela t'aidera sûrement !
Je me suis permis de lire tes messages... tu es magnifiquement claire...
Tu nous racontes ton "Histoire" avec simplicité, générosité, sincérité... déjà beaucoup de maturité !

Solidarité, patience, douceur... tu es forte mais prends bien soin de toi... le deuil d'une "personne essentielle"est une longue et difficile épreuve ... très éprouvante physiquement et moralement !

Pardonne-moi, je ne me suis pas présenté... je suis le papa de Raphaël... mon fils aîné... il s'est suicidé à l'âge de 18 ans !
Je suis donc un "Papa "... toujours en Grande Souffrance après 4 ans de deuil !

Ici, tu vas pouvoir exister, lire, comprendre, écrire, échanger et rencontrer des personnes très compétentes... extraordinairement attachantes...
Prends ton temps pour découvrir : sagesse, colère, émotion, humilité et solidarité du Forum  ... recevoir puis donner ...

Bien Amicalement.
Bien Solidairement
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Doudouzoe le 08 Février 2017 à 09:28:58
Bonjour, je me retrouve dans tes paroles ( excuses le tutoiement)
Oui je suis dans le même cas que toi, je vis avec mon amour,  il vit en moi, tout ce que je fais au jours le jours, je le fais comme si il était là
Il n'est plus visible simplement mais toujours présent avec moi.
8 mois qu'il est parti et je vis, j'essaie de  profiter de chaque instant que j'ai la chance inouï de vivre.
Sortir, voir le soleil se lever, voir ma fille vivre et sourire.
Ce matin elle m'a dit du haut de ses sept ans''j'ai toujours mon papa, il n'est plus là mais j'ai toujours un papa''.
La pedopsy m'a dit qu'on arrêtait les séances, elle va bcq mieux.
Quand à moi, il me manque, j'ai des moments dur mais je vis de projet futur.
Nous aussi nous parlions de la mort comment pourrait-il en être autrement avant d'être éducateur il travaillait dans les pompes funèbres,  ce sujet n'a jamais été tabou.
La culpabilité et la colère ont disparu et fait place à l'apaisement.
Je sais que je peux rechuter on me le dit sans cesse mais plus j'avance mieux je vais.
Mes amis ne m'ont pas laissé tombé, j'étais en colère contre eux, je trouvais qu'ils n'étaient pas assez présent mais je me suis rendu compte que nous n'avions pas le même deuil, ils ont perdu un ami, moi un amant, ses parents un enfant.
J'ai laissé le temps faire et nous sommes retrouvé et parlons de David avec sourire.

Continu de prendre soin de toi,  la psy de ma fille m'a dit alors que je m'inquiétais et  que je me laissais aller,
''une maman qui prend soin d'elle prendra soin de ses enfants, une maman qui va bien est un enfant qui va bien.
J'ai suivi son conseil!
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 08 Février 2017 à 10:13:44
Bonjour Mononoké,

Je t'accueille à mon tour ici, sur ce lieu d'échange, en te remerciant pour ce beau texte très touchant en hommage à ton amour.

Je connais ton chagrin, il m'accompagne depuis 2 années, j'en connais tous les recoins, toutes les nuances, j'en ai épuisé tous les mots.  Les tiens viennent se superposer aux miens.

Tu es - comme le dit federico - très lucide, et tu ressens beaucoup de gratitude envers l'homme qui a partagé ta vie. Cela va t'aider à accueillir et apprivoiser ton chagrin, et à traverser les moments douloureux.

Tu vas puiser en vos échanges passés , dans tes souvenirs, la force de traverser cette terrible épreuve, à défaut de pouvoir te recevoir son soutien.

J'ai toujours ressenti la cruauté de ce paradoxe : Il n'est, ils ne sont pas là,  pour nous aider à supporter leur perte .

Tu es ici chez toi, dans cet espace que tu as si bien nommé " Merci ", et je viendrai te rendre visite. J'ai moi aussi ouvert mon espace " Pour celui qui n'est plus là ", et tu y es la bienvenue.

Prends soin de toi, veille sur toi comme tu veilles sur tes enfants.

Je t'embrasse

Nora














Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 08 Février 2017 à 11:42:29
waouh, merci pour votre accueil, votre chaleur,
merci Federico, Doudouzoe, Nora, et vous tous, vos réponses me touchent et me parlent. Dans mes moments de lucidité, je me rends compte de mes exigences envers mes proches lors de mes moments indigestes : je souhaiterais qu'ils m'offrent ce qu'ils ne pourront jamais m'offrir : ce que m'offraitmon mari, et il faudrait qu'ils soient exactement ce que je voudrais qu'ils soient!! si ce n'est pas du despotisme ça  :)
Ils sont ce qu'ils sont avec ce qu'ils peuvent m'offrir, à moi d'accepter cela et d'aller chercher ailleurs (ici, par exemple) ce dont j'ai besoin
Je prendrai le temps de passer sur vos espaces

En attendant, je vous embrasse tous bien fort, je pars chercher ma fille à l'école ;-)
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 08 Février 2017 à 12:24:42
Mononoké....
Comme elle est douce et puissante, la sensation de découvrir dans les paroles d'une autre, la description de ce que l'on vit au plus profond de soi... Tes paroles me font infiniment de bien. Car elles mettent en lumière, elles reflètent en miroir la force, la douceur, l'infinie tendresse que nourrit notre amour en chacun de nous dans l'épreuve.
Parfois, c'est tellement dur d'accéder à cette sagesse... Surtout qu'au creux de la vague, il est vain de tenter de s'y cramponner... Il faut accepter de laisser passer les "segments" de souffrance et garder à l'esprit qu'en effet, d'autres segments suivront.  Je te remercie d'avoir partagé avec nous ton ressenti, et ces parcelles de ta vie avec ton aimé. Je tacherai de me souvenir de cette histoire de "segments". C'est une histoire qui me parle.
Lorsque mon amour est parti en avril dernier, j'ai moi aussi été traversée avec force par une idée que tu évoques... Cette idée, cette intuition: que désormais il me faudra apprendre à me faire confiance. Qu'il y a au fond de moi suffisamment de ressources pour vaincre mes peurs, me rassurer... Mon chéri aussi me répétait sans cesse ces paroles... Parmi les premières qu'il m'a adressées quand nous nous sommes rencontrés: "Tu as peur. Tu dois apprendre à trouver en toi la confiance. Les peurs ne sont que des illusions..." Avec lui aussi nous parlions de tout pendant des heures. De la mort, de la souffrance... sans tabous.
Je me joins à toi pour dire "merci". Merci pour ces merveilleuses rencontres... Merci pour cette chance: d'avoir été aimés, d'avoir pu aimer aussi intensément.
Je t'embrasse, et serai heureuse de te lire encore, d'échanger sur nos vécus. Prends soin de toi.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 08 Février 2017 à 21:55:06
Bonsoir,
Envie de partager avec vous 3 albums de jeunesse que mon fils de 12 ans a dévoré après la mort de son papa sans rien dire (au début il ne pouvait ni pleurer, ni exprimer ses sentiments), ma fille de 7 ans n'a pas souhaité les lire, mais ils sont là, et elle désirera peu-être les lire un jour, une des filles (30 ans) de mon mari les a dévorés.
je les trouve bien fait et complémentaires

"la croûte" est un petit garçon qui a perdu sa maman et qui ne peut pas laisser cicatriser la croute qu'il a au genou de peur d'oublier sa maman


"Samantha a perdu son papa" est l'histoire d'une petite fille qui ne sourit plus

"Au revoir, papa" est l'histoire d'un petit garçon dont la maman refait sa vie avec quelqu'un


Si ils peuvent aider quelqu'un alors j'en serais heureuse

Je vous souhaite très chaleureusement une douce soirée, et une nuit réparatrice
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 08 Février 2017 à 23:07:46
Bonsoir,
"Je ne veux pas que ma peine me fasse oublier tout le bonheur que cela a été de vivre à tes côtés."
Nous sommes nombreux sans doute à nous retrouver dans ces mots...

Le souvenir de la chance qui l'a mis sur ma route, et d'un bonheur goûté à chaque instant,
le souvenir de son sourire,
le bruit de ses pas,
Le souvenir de tout le bonheur que ce fut de vivre à ses côtés...
Voilà, ce qui m'a tenue debout et m'a permis de continuer la route.
Cet amour, si beau, si grand, est notre force et notre chagrin.
Notre force...
Nulle peine, fut-ce celle qui nous met à genoux dans les moments trop sombres, ne saurait nous faire oublier si bel amour. Si grand bonheur.
Tout est là,  bien au chaud, bien à l'abri, au creux de nous.
Tout refleurira sur nos lèvres,  quand sera venu le temps des souvenirs sans les larmes.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 09 Février 2017 à 11:04:01
je ne suis pas au temps des souvenirs sans larmes
mais effectivement
la phrase
"Je ne veux pas que ma peine me fasse oublier tout le bonheur que cela a été de vivre à tes côtés."
est au concret dans ma lutte dans mon deuil
Mononoké J'ai ajouté les livres que tu signales dans :
http://forumdeuil.comemo.org/accompagner-enfant-deuil-perte/un-site-des-aides/msg78348/#msg78348
le forum tisse un filet patchwork de par nous tous pour éviter la chute sans ressource ...
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 09 Février 2017 à 11:09:04
bonjour à tous,
Mes larmes coulent, mes envies ont disparues,
vivre ce moment et accepter que ça se passe ainsi
ne pas lutter
éphémère, merci pour ce texte il est magnifique, pur et tellement vrai

Il est mort, mais cet amour n'est pas mort avec lui
L'avoir perdu à tout jamais est insupportable mais j'ai passé à ses côtés mes 14 plus belles années, je me dis souvent que j'ai eu la chance de connaitre cet amour, même si ça s'est arrêter trop tôt.
Et si c'était à refaire, (et connaissant aujourd'hui le prix à payer), je signe à nouveau.
Tout a été  suspendu, le temps, les projets, l'insouciance...
 c'était vendredi, en fin d'après-midi, Il était parti faire du vélo, le soleil était de la fête, il était heureux,... notre petit weekend était prévu, weekend cocooning comme nous les aimions... Le destin en a décidé autrement, le conducteur ne l'a pas vu, ironie de sort, trop de soleil (en Normandie!!), et s'il avait plu, et s'il était parti 10 minutes plus tard, et si je n'avais pas retenue ma fille, qui voulait faire une petite ballade avec lui, en lui disant : laisse papa faire son vélo, il fera une ballade demain avec toi .. ces questions je ne me les pose plus aujourd'hui. C'est comme ça. Il n'est jamais revenu et s'est éteint trois jours plus tard à l'hôpital, il n'aimait pas les hôpitaux, il n'aimait pas l'odeur et il y a passé ses derniers jours, j'ai passé ces trois jours et ces trois nuits contre lui, je remerciais l'univers de m'avoir donné ce "bonus", j'ai pu lui parler, le chérir, le regarder et le toucher. Il était dans un comas profond, les médecins l'ont débranché lorsque le sang n'a plus irrigué le cerveau. C'est ce qu'ils appellent une mort cérébrale.
Je l'aurais accompagné jusqu'à son dernier souffle, je l'ai accompagné lors de son dernier voyage,  voyage qu'il a fait sans moi cette fois-ci.
Je suis sûre qu'il ne souffre plus, je me dis que son corps n'est plus là, mais je sens sa présence, il m'attend et m'accompagnera lorsque ce sera mon heure, je me dis que lui ne regarde plus les choses de la même façon, que pour lui dans cet apparent cahot, tout est en ordre...
Peut-être allez-vous penser que je suis folle, mais vous partager cela, me fait un bien fou.

Merci pour votre empathie, merci de votre bienveillance, merci de laisser chacun s'exprimer, sans montrer l'ombre d'un agacement, l'ombre d'un jugement, merci d'accompagner nos peines, nos larmes,
 merci qiguan d'avoir ajouter les livres dans le lien
merci de continuer à vivre malgré votre douleur
tout simplement
merci

Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 09 Février 2017 à 11:21:05
ton attitude de gratitude (que je partage) pourras aussi s'exprimer là bas
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/mur-des-'merci'/msg81553/#msg81553
le forum est si riche de possibles
Titre: Re : Merci
Posté par: Doudouzoe le 09 Février 2017 à 20:48:01
Tu fais écho à mon deuil.
Même âge,  même région, même temps de vie avec mon amour, même âge pour nos filles.
Quelque fois j'ai l'impression de vivre dans un monde parallèle,  que les gens autour de moi ne comprennent rien à la vie.
Nous faisons partie d'une société secrète lié par le deuil.

C'est encore une idée convenue de prétendre qu'on doit faire le deuil d'une personne aimée. Est-ce si étrange de préférer vivre avec elle par la pensée, en harmonie, prolongeant son souvenir, de continuer à la pousser dans une autre vie ?.

Bonne soirée
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 09 Février 2017 à 21:09:54
Merci de ta visite Mononoké !

Je partage avec toi - entre autres - le regret d'avoir perdu mon insouciance.

Je ressens face à cela un profond sentiment d'injustice.
 
Je me suis maintenant résignée ( ou j'ai consenti ? ) à vivre sans lui, à avoir du chagrin,  à souffrir du manque de lui jusqu'à mon dernier jour, parce que je sais que mon amour pour lui est toujours aussi fort, qu'il ne disparaitra jamais, qu'il fait désormais partie intégrante de moi.

Je sais maintenant que je vais vivre, et je pourrais accepter que cette vie soit exempte d'amour et de joie. J'ai déjà connu cela avec lui.

J'ai renoncé à nos projets, ou je les réaliserai seule, ou j'en aurai d'autres.

Mais je n'accepte pas que la mort m'ait volé mon insouciance. 

Douce soirée à toi, à vous qui passez par là.

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 09 Février 2017 à 22:31:06
Bonsoir à tous,
J'adore vous lire, je ne me lasse pas de découvrir vos messages (Ephémère tu devrais écrire un recueil de poésie, tes textes sont magnifiques  :) )
En lisant vos messages, je me rends compte qu'effectivement, même si chaque perte est unique et chaque deuil différent, beaucoup de similitudes,
Nora, moi aussi je me suis résignée à vivre sans lui avec ce p... de chagrin, mais que c'est dur
Doudouzoe, tu as raison, on peut se sentir tellement différents des gens qui nous entourent et tellement proches de ceux avec qui on échange, ici
Tu habites où en Normandie? (si ce n'est pas indiscret bien sûr)

Pour ma part faire le deuil, ce sera arriver à profiter de la vie à nouveau, à faire de nouveaux projets, mais sûr je ne serais plus la même! Aujourd'hui je suis capable de profiter de tous petits bonheurs, je ne sais même pas si je savais les voir avant, j'essaie de m'en nourrir. Aujourd'hui je sais que la vie n'est pas forcément longue et qu'il faut en profiter. Je veux voir mes enfants grandir et que ça me fasse du bien de les voir grandir.
Et la mort ne me fait plus peur

Je vous embrasse tous et toutes chaleureusement, et je vous souhaite de passer une douce nuit réparatrice faite de rêves en couleur
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 09 Février 2017 à 22:33:55
Bien sur, Nora,
La camarde en nous volant notre aimé,
a volé notre insouciance.
Mais pas cet amour.
Il est là,
Bien au chaud,
Au creux de nous,
Si beau, si fort.
A l'abri de tout.
Bien à nous.
Non, cet amour,
elle ne l'aura pas !
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 11 Février 2017 à 11:51:03
bonjour à tous et à toutes,

Je lis vos souffrances et je n'arrive à trouver l'énergie pour vous soutenir individuellement, alors que vous en avez tellement besoin. Aussi je l'écris ici, je vous embrasse très chaleureusement et vous envoie tendresse et douceur.  :-*

Aujourd'hui ça fait cinq mois.
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 11 Février 2017 à 13:00:16

   Chère Mononoké,

   Tu es désormais "des nôtres" et t'en fais pas, chacun à notre tour on tombe en panne et espère que l'un ou l'autre relancera un peu le bazar ...
   5 mois pour toi aujourd'hui ... pensée pour toi et les enfants ... M.
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 11 Février 2017 à 13:16:06
Bonjour,
Mononoké, ce que tu écris est un soutien pour tous.
Et pour chacun. Où que nous en soyons sur notre route.
Que nous cheminions dans le gris d'un orage, ou dans le bleu d'un peu de printemps revenu.
Certains d'entre nous, dont je suis, retrouvent le reflet de leur présent dans le miroir de  tes lignes.
Pour ceux qui sont encore au plus creux de la vague, tu ouvres la fenêtre sur l'espoir d'un demain moins douloureux.
Et c'est tellement important pour ne pas chanceler dans la tourmente.

"Pour ma part faire le deuil, ce sera arriver à profiter de la vie à nouveau, à faire de nouveaux projets, mais sûr je ne serai plus la même! Aujourd'hui je suis capable de profiter de tous petits bonheurs, je ne sais même pas si je savais les voir avant, j'essaie de m'en nourrir. Aujourd'hui je sais que la vie n'est pas forcément longue et qu'il faut en profiter. Je veux voir mes enfants grandir et que ça me fasse du bien de les voir grandir.
Et la mort ne me fait plus peur"



Ces mots  offerts  à ceux qui te lisent viennent dire que  malgré la douleur d'un présent si lourd, il est possible de  croire en un futur plus doux.
Et tu sais combien nous en avons besoin, n'est-ce pas ?

A mon tour, j'ai une pensée toute particulière puisque aujourd’hui, pour toi « ça fait cinq mois »...

Enfin, je ne saurais achever là ces quelques lignes, sans te dire un grand merci pour ton si joli compliment. ..
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 11 Février 2017 à 16:18:51
Merci,  vos mots tendres m'ont réchauffé le coeur, mes larmes n'ont pas cessées de couler mais, elles sont redevenues plus douces. J'ai même trouvé l'énergie pour appeler le grand garçon de mon mari, et ce soir repas pizza en famille (pas de cuisine), et j'ai aussi passé 1h00 à m'occuper de mon potager (alors qu'il doit faite 2°C, et oui la Normandie  ;)) avant de revenir vous voir.
Et ce grâce à vos mots. Effectivement ce soutien si petit puisse-t'il paraitre (quelques lignes sur un écran) est bien plus important que ce que je pouvais imaginer! c'est même un cadeau inestimable.

Alors à mon tour de vous envoyer un peu de chaleur, de tendresse et de douceur par clavier interposé   ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Pucinette le 11 Février 2017 à 17:07:35
Bonjour mononoke,

Je te d'où haute une belle soirée... J'ai mes 2 enfants ce week end et la fille de Christophe aussi... On a fait la soirée Pizza hier ;-)

Profite autant que tu peux ! Respire !

D'où es tu en Normandie ?  J'habite dans la banlieue caennaise....

Je t'embrasse fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 11 Février 2017 à 17:56:23
Plein de pensées pour toi Mononoké. Je souhaite sincèrement que tu puises ce soir plein de tendresse et de chaleur autour de cette pizza partagée en famille. Merci à toi pour la douceur et pour l'espoir qui respire à travers tes posts.
Prends soin de toi et des tiens
Anneso
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 12 Février 2017 à 14:24:19
Je viens de passer un long moment à vous lire
J'ai décidé de répondre ici (pour éviter d'envahir le site de mes messages  et de le faire bugger  :D)

Il faut que je vous raconte quelque chose de "drôle" et d'assez énorme.. hier je pensais que nous étions le 12 février et que ça faisait 5 mois, or nous sommes le 12 et c'est aujourd'hui que ça fait 5 mois !! Et ma journée d'aujourd'hui est douce, ma peine et ma tristesse sont là, en moi mais elles sont douces.

Le 1er février, c'était son anniversaire, le weekend dernier nous avons dispersé ses cendres en forêt... et la semaine qui vient de passer m'a semblé être la plus difficile de ma vie, je suis tombée malade, me suis faite arrêtée, j'ai passé mes journées sous ma couette devant la cheminée avec envie de ne rien faire d'autre (et je ne faisais rien d'autre jusqu'à ce que les enfants rentrent). Le fait de ne rien faire me permettait d'être disponible derrière. Hier, est arrivé le jour des vacances, vacances qui réveillent son absence!

J'avais envie de vous parler de ce que représentent pour nous les séparations (à mes enfants et moi), nous avons la chance d'être très entourés et de ne pas être étouffés. certains membres de notre famille et certains amis nous entourent de façon plutôt juste, nous passons des weekends chez eux, ils passent des weekends chez nous, voire certains viennent passer une petite semaine à la maison lorsque cela leur est possible. Mais à chaque fois, c'est la même rengaine, les séparations sont des déchirures, mes enfants et moi pleurons à chaque fois. Je pleure quand quelqu'un s'en va, je pleure quand je m'en vais, et plus le moment a été doux, plus j'ai profité du moment et plus le départ m'est douloureux !!

Demain nous partons en vacances, les enfants vont passé les 5 premiers jours avec leurs cousins, de mon côté je vais retrouver ma cousine, je vais aller marcher, découvrir des paysages, aller au ciné... puis je les retrouverai et nous allons passer quelques jours dans les Pyrénées à faire des bonhommes de neige, luge, peut-être skier u peu... Je n'arrive pas à préparer les valises, les affaires... je ne sais pas quoi prendre.... Le plus drôle c'est que c'est toujours moi qui aie préparé les valises, mais là ??
Ce n'est pas la 1ere fois que je m'en rends compte mais pour moi, le plus dur à faire ce n'est pas de faire ce qu'il faisait lui mais plutôt ce que je faisais moi, étrange.
Du coup je vous rendrai encore visite aujourd'hui et demain je serai dans le train, je rentrerai le 22 février (je crois ;) ) je vous retrouverai avec plaisir à mon retour de vacances

Je vous embrasse bien fort,  :-*
je vous entoure de douceur et de chaleur

Laissons vivre nos émotions, ne leur accordons pas plus d'importance que ce qu'elles méritent, elles ne sont que des émotions qui ne demandent qu'à sortir ... pour peut-être nous laisser entrevoir après un peu plus de douceur...
Autorisons nous à être tristes, en colère, coupable (de rien  :P), fatigués, épuisés, las, sereins, calmes, apaisés, tourmentés, forts, faibles,  ... bref laissons nous être ce que nous sommes... offrons nous tendresse et douceur, prenons soin de nous ... et laissons nous le temps dont nous avons besoin, ce temps si étrange, ce temps qui s'est arrêté un jour pourtant, ce temps qui continuait inlassablement sa route, sans faire cas de notre cas, ce temps qui tourne et nous rapproche inlassablement de la mort, de ceux que l'on aime et qui ne sont plus ici. Ce temps qui reprend doucement ses droits sur nous, qui entre à nouveau dans nos vies et qui les gère, qui les règle en fonction de ces fameuses dates "anniversaires"

Merci à chacun pour votre tendresse, votre gentillesse, vos gentils messages (Federico, ce que tu as écrit m'a beaucoup touché)
tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 12 Février 2017 à 22:24:10
Vite, vite, un petit signe pour toi, Mononoké, avant que tu ne montes dans le train.
Ce train qui t'emportera, avec tes valises, vers les belles journées de tendresse partagée qui vont s'offrir à toi.
A bientôt.
Titre: Re : Merci
Posté par: Pucinette le 13 Février 2017 à 23:48:05
Je pense à toi Mononoke.... Pas du bon temps autant que possible....

Prend soin de toi...

Je t'embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 19 Février 2017 à 05:29:39


Chère Mononoké... tu manques au Forum !

Je pense à toi... :-*

Bien Amicalement.
Federico

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Février 2017 à 22:39:48
bonsoir,

Ah les vacances, les vacances sans lui, sans eux, sans cet être qui nous est si cher. Vacances...douces...amères....

Ces vacances nous ont fait du bien. J'ai passé des moments doux. J'ai vu rire mes enfants. Quitter le quotidien, ...on souffle.

J'ai même rêvé de lui, c'est si rare, il me disait : ça y est ça suffit, je suis parti assez longtemps, je reviens. Lorsque je me suis réveillée, je savais que c'était un rêve et pourtant j'étais heureuse, je ne voulais pas me lever pour ne pas voir partir cet instant magique.

Nous sommes rentrés dans l'après-midi, mes enfants étaient heureux. mais ce retour, pour ma part a été très compliqué. J'ai sangloté devant eux, mon fils m'a dit "viens sur le canapé", m'a fait un câlin, ma fille m'a dit "tu sais maman, si tu as besoin de pleurer, il faut que tu pleures" ....  c'est eux qui me consolaient et voir cela m'était douloureux, ça n'est pas aux enfants de s'occuper de leur maman, ils avaient de la peine de me voir si triste, et j'avais l'impression que mes sanglots ne pouvaient s'arrêter. pourtant,ces sanglots se sont tus, me laissant un coeur lourd (comme un étau) et un mal de tête...une nuit de sommeil.. et peut-être sera-t-il plus léger demain..

J'ai passé de doux moments, et j'en passerai encore, tant pis pour le prix à payer en retour (pourtant j'estime qu'on l'a payé en avance  ;)

Merci pour vos messages  :-* :-* :-*


Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 23 Février 2017 à 10:54:08

    C'est vrai ça, que tout se paie plus cher "depuis" ...
    Mais nous avons des moyens où nous ne soupçonnions pas pouvoir puiser ...
    A la fois nous sommes plus fragiles et plus audacieux ...
    Nous savons que la seule barrière est la mort, alors que rien d'autre ne nous entrave.
    Tendresse à toi et aux beaux fruits de votre amour, M.
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 23 Février 2017 à 23:12:48
Bonsoir, Mononoké,
Bien contente de te retrouver et de lire que tu as passé des jours pleins de douceur et de tendresse.
Les larmes du retour...
Bien sûr...
J'espère que la nuit t'offrira le repos dont tu as besoin.
Repos du cœur, de l'âme et du corps.
A bientôt.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 24 Février 2017 à 02:23:31

Rien ne vaut une nuit de repos, .. et si je puis dire ""dieu" que j'ai de la chance", de vivre ces nuits de repos qui réparent...
Merci Ephémère, oui j'ai passé une douce nuit

Comme tu dis Souci, plus fragiles, plus audacieux, plus forts, plus sensibles,..
aujourd'hui j'ai pu offrir une douce journée à mes petits coeurs, ils ont chacun un petit copain qui dort à la maison..
Merci Souci
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 26 Février 2017 à 13:13:33
quelques moments de douceurs, quelques instants de répit... puis à nouveau cet étau à la place du coeur, ce chagrin si intense, cette fatigue, cette envie de rien qui revient... laisser passer, ne pas s'agripper, ... cette vague est là comme les autres, cette vague n'est qu'un segment comme les autres, ... ne pas lui donner d'importance, ne pas la laisser nous mentir
pas le choix c'est comme ça
C'EST.
Mais Aïe Aïe Aïe, comme ça fait mal, j'ai mal.

Il me manque, je l'aimais tant. Je pensais que l'on irait au bout de nos vies ensemble, je pensais qu'on mourraient vieux dans les bras l'un de l'autre, quelle naïveté, l'amour ne protège pas de la mort! Il est mort dans mes bras, il a fini sa vie à côté de moi, il ne souffre plus. Il ne vit pas ce que je vis. Ouf, je n'aurais jamais voulu qu'il ait à vivre ça, je préfère que ce soit moi.
J'espère qu'il était vraiment heureux à mes côtés, j'espère lui avoir offert du bonheur.
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 26 Février 2017 à 13:59:00
Qu'est ce que la vie est cruelle...

Vu ta dévotion, je ne doute pas qu'il fut heureux avec toi, sois en certaine.

Courage...
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 26 Février 2017 à 21:01:38
Bonsoir,
Tu as raison, Mononoké, l'amour ne protège pas de la mort.
Comme nous voudrions que cela soit possible, n'est-ce pas ?
Ils seraient encore là, tout près...
Mais l'amour résiste à la mort.
Tu vois bien que nous les aimons toujours aussi fort.
La camarde nous les a volés.
Mais notre amour, elle ne le prendra pas.
Il est là, intact, et nous emplit le cœur.
La puissance de tes sentiments pour ton aimé éclaire chacun de tes mots.
Alors  je me permets, Mononoké, de joindre ma voix à celle de Pandor, pour te dire, que moi aussi, je suis sure qu'il fut heureux avec toi.

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 26 Février 2017 à 21:35:40
Merci Pandor, merci Ephémère,
mes larmes coulent en vous lisant

demain sera un jour nouveau, peut-être apportera-il un peu de douceur à chacun de nous, c'est ce que je souhaite
je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Myrphije le 26 Février 2017 à 21:40:40
Aïe aïe aïe, oui, ça fait mal, très mal.
Tu ne dois pas douter que ton aimé ait été heureux avec toi. Même si on ne se connaît pas, à travers tes mots, on ressent tout l'amour que tu lui portes, et j'imagine qu'il te portait le même amour. Que tu continues à faire vivre.
Bien affectueusement.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 26 Février 2017 à 21:53:45
oui, je crois que c'est juste que j'aurai voulu plus,... plus longtemps, plus heureux,....plus ... encore, encore et encore...

Ce soir mon coeur est moins lourd, ma tristesse est toujours là mais plus douce, ce ne sont que des larmes : plus de sanglots, plus de peurs, peurs qui paralysent, peurs de ne pas y arriver, peur de ne pas être à la hauteur. Finalement tout cela vient ensemble : la peur, la douleur, la culpabilité.... C'est pas cool. Je vais lancer une pétition et une grève illimité : PLUS DE PEUR, PLUS DE CULPABILITE associés à nos deuils MERCI  ;)

 :-* :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: lisa le 26 Février 2017 à 21:55:00
De tout coeur avec toi,Mononoké.
Courage
Je t embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 26 Février 2017 à 21:59:43
Vite, vite, par ici, la pétition.
Que je la signe des quatre mains.
Oui. Quatre.
Parce que mon adoré, il l'aurait volontiers signée aussi, ta pétition, Mononoké...

Titre: Re : Merci
Posté par: Myrphije le 26 Février 2017 à 22:09:49
Oui, une pétition ! Plus de peurs, plus de culpabilité, plus de douleur !!! Je signe aussi....
Douce nuit, un peu de répit...
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Février 2017 à 12:20:44
comme il n'y a qu'un mot pour le dire
merci Myrphije
merci Ephémère
merci Lisa


Chez moi, retour au quotidien, mes enfants ont repris le chemin de l'école, du collège... moi je reprends le chemin du travail demain..
je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Février 2017 à 21:18:54
Voilà, les vacances sont finies, j'ai repris le boulot.. que cette journée était dure pour moi, bien sûr ça m'a occupée, mais le coeur n'y était pas
Les gens me disent "ça va te faire du bien, ça va te faire penser à autre chose", mais moi, ça ne m'en fait pas et je n'ai pas envie d'être occupée à autre chose, je n'ai qu'envie de m'occuper de moi et de penser à mon chagrin, à mon deuil, à mon histoire.

J'ai repris après 3 mois d'arrêt et j'ai déjà collé un arrêt d'une semaine avant les vacances de février. Quand je suis au travail, je joue un rôle : celui d'être ce que l'on attend de moi. La mort de mon mari est un sujet tabou, alors je n'en parle pas. Je n'avais qu'une envie c'était rentrer dans mon nid, me mettre sous la couette et vous lire  :)
Dehors c'est la tempête, le vent souffle fort, il fait froid, ... dedans c'est la tempête, il fait triste et j'ai mal. Mes enfants étaient tristes ce soir, ils ont beaucoup pleuré, j'ai pleuré avec eux. Aïe... je veux bien tout supporter, souffrir... mais pas eux
une nuit de sommeil et demain sera un autre jour, cette journée m'offrira en cadeau les sentiments par lesquels je passerai, doux ? difficiles ? les deux ? .... surprise
je vous embrasse et vais vous lire de ce pas  :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Myrphije le 28 Février 2017 à 21:50:31
Pour moi aussi c'était la reprise. Enfin, hier, plus exactement. Et pareil que pour toi, je n'avais qu'une envie (encore aujourd'hui, d'ailleurs) : rentrer chez moi et venir me réfugier sur le forum. Etre parmi les personnes qui savent, qui comprennent. Au travail, ça m'agace terriblement quand les collègues, en me disant bonjour, me demande si ça va. Bien sûr que je leur répond que "ça va"... Je ne vais pas mettre à leur raconter les états d'âmes, pour les voir se sauver au courant au bout de deux secondes. Alors puisque ça doit aller, ça va. Mais mon esprit est ailleurs, avec mon amour, loin, loin, loin...
Ici aussi, dehors, c'est la tempête. Un vent fort, et cette nuit, il a même neigé. Quand j'ai ouvert les volets ce matin, tout était blanc. Il fait froid, il pleut. Et devant aussi, c'est également la tempête... Alors vite au lit, bien au chaud sous la couette, en espérant des rêves bien moins cruels que la réalité.
Douce nuit, Mononoké.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Février 2017 à 23:16:42
oh merci Myrphije,
je suis rentrée avec une surchage émotionnelle, mes enfants aussi, je les ai couchés puis suis venue sur le forum vous lire vous écrire... la douleur m'a quittée, laissant place à une tristesse douce,.. Merciiiiiiiiiiii
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 01 Mars 2017 à 11:02:09
une petite suggestion d'une humble endeuillée ...
aux "ça va ?" pour se sentir dans le juste et ne pas répondre
de suite dire
 "et vous ?" ou "et toi ?"
ne pas oublier en fait que les autres ne savent pas faire/face à notre épreuve, ne savent pas quoi dire
savions nous nous même avant de vivre l'épreuve le faire pour d'autres ?
Alors ménager le lien avec eux avec "et toi ? ou et Vous ?" évite de parler de soi en "mentant" en disant "oui ça va" cela nous évite un stress intérieur de plus, premier but.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 01 Mars 2017 à 21:09:17
Journée chagrin pour moi aujourd'hui, envie de la partager avec vous
Elle a commencé par : pourquoi me lever, pourquoi aller travailler, quel en est le sens ? Pourquoi je dois vivre ça, ce chagrin...
Mon mari faisait de la musique, il avait une pièce dédiée à ça dans la maison, je n'y ai pas touché depuis,. j'ai même laissé les araignées tisser leurs toiles  ;)
Le batteur est venu récupérer sa batterie ce soir, pour lui aussi c'était difficile de le faire ..je ne l'avais pas revu depuis la cérémonie Avant, il venait répéter tous les mercredis soirs à la maison. Nous avons parlé, pleuré, puis bu un verre de rouge, je suis allée chercher une bonne bouteille à la cave, ... comme on pouvait le faire avant avec mon mari... c'était dur et bon ..
Il est si bon, que j'en ai pris un à table, ce soir ; on avait l'habitude quand il était là, de s'en ouvrir de temps en temps, .. j'adorais ça. Ce soir je l'ai bu avec son ami, puis avec mes enfants, et je le termine seule (le verre, pas la bouteille  ::)),.. en pensant à lui.
Je trinque à votre santé, je trinque avec vous, si vous le voulez bien. Je trinque à toutes les futures journées douces que nous allons pouvoir vivre.

je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: GT le 01 Mars 2017 à 22:46:48
Je suis de tout coeur avec toi et j espere vraiment que ta nuit sera plus douce que cette journée remplie de chagrin.
Pour ma part je n ai pas retouché un verre...des pti moments que nous aimions partager ts les deux.
Je te souhaite de passer une nuit apaisée pleine de douceur
affectueusement
Gaëlle
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 02 Mars 2017 à 11:01:38
Bonjour Mononoké, et Gaelle,
Le temps est incertain ; changeant.
Trompeur aussi.
Un coin de ciel bleu pour faire croire au printemps.
Et ouvrir les fenêtres.
Et des nuages de plomb, menaçants.
Qui résistent au vent qui  tourmente les arbres, et les agite en tous sens.
Alors je saisis bien vite, comme en cachette, un peu du soleil fragile de ce matin,
pour qu'il éclaire votre journée.
Pour qu'aujourd'hui soit plus doux que ton hier chagrin, Mononoké.
Douceur, tendresse pour mettre un peu de baume sur la peine.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Mars 2017 à 21:18:27
bonsoir et merci Ephémère, merci gaëlle pour ces soutiens qui sont si précieux,
ma nuit et ma journée furent plus douces.. et le soleil a aussi réussi à percer es nuages quelques heures en Normandie, a venir me réchauffer le coeur

Qiguan, j'ai testé le "et toi?", .. comme dirait Thomas Fersen : "essayer c'est adopté..."  ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Mars 2017 à 21:31:14
Envie de partager avec vous, quelque chose de très intime, ça fait un petit moment que ça me trotte dans la tête, alors ce soir je me lance.Les grands enfants de mon mari et moi-même avons réussi à lui faire un bel hommage a.u crématorium.
Une de ses filles a écrit un texte qu'elle a lu, une autre a repris une des chansons que mon mari avait composé et l'a chanté accompagnée à la guitare par son conjoint ensuite je lui ai écrit un texte que j'ai lu et l'aîné de ses fils a composé une chanson le soir de son accident et l'a interprétée avec sa guitare et sa soeur. (c'est une famille de musiciens, ils ont tous des voix magnifiques, ils écrivent tous des chansons et composent leur musique : que j'aimais ces soirées où ils jouaient des heures en s'accompagnant les uns les autres). Aucun de nous ne savions si nous y arriverions, et nous y sommes arrivés, j'en ai gardé une grande satisfaction. Donc c e soir je partage avec vous ce texte :

Jérôme,

   J’ai eu la chance et le bonheur de croiser ta route puis nous avons avancé ensemble, grandi ensemble en apprenant de nos erreurs. Tu m’as offert tant de choses :
un amour inconditionnel,
2 beaux et merveilleux enfants,
et une  belle et grande famille avec de très belles valeurs ajoutées.
   Tu parlais avec des images, on ne comprenait pas forcément des la 1ère fois, ce que tu voulais essayer de nous dire mais un jour cela semblait évident.
   Tu riais de la mort, elle ne te faisait pas peur, tu disais que la mort faisait partie de la vie.
   Tu avais 3 passions dans la vie : le vélo, la musique
mais celle qui te tenait le plus à coeur était tes enfants. Tes 6 beaux et grands enfants. Les voir s’épanouir dans leur vie avec des personnes merveilleuses te comblait.
   Ta musique va continuer à vivre.
   Tes guitares vont continuer à vivre.
   Tu avais confiance en chacun de tes enfants, tu savais qu’ils arriveraient à faire ce qu’ils voudraient, à faire ce qui les rendrait heureux.
   Tu avais confiance en moi, et tu savais que j’étais capable de surmonter n’importe quelle épreuve. Alors certes, celle-ci est de taille, mais j’y arriverai, on y arrivera.
   Tu croquais la vie, tu voulais qu’on en profite à chaque instant, que l’on vive chaque segment. Alors voilà, je te promets de vivre chaque segment.
   Tu voulais qu’on fasse la fête à ta mort, on va essayer, mais c’est pas gagné ;-)
   Tu étais une belle, grande personne et je pense que peu de gens me contrediront.
   Tu étais un enseignant extraordinaire, et tu as apporté énormément aux enfants qui ont eu la chance de partager une année avec toi. Tu as apporté beaucoup à de nombreux enseignants (moi inclus) avec qui tu n’hésitais pas à partager ta façon de voir ce métier que tu faisais avec passion.
   Tu étais un ami fidèle.
   Et tu es toujours resté fidèle à toi-même.
   Tu es un être pur, un de ceux qui ont gardé l’innocence de l’enfance.
   Tous ceux qui ont partagé une soirée avec toi se souviendront de tes rocks endiablés, voire tes pogos ;-).
   Alors c’est certain, tu vas nous manquer, ton corps, ta présence vont nous manquer, ton rire, tes « conneries » vont nous manquer, ton humour va nous manquer, « tes prouts » (désolée pour ceux que ça choque) vont nous manquer, mais … la relève est assurée. ;-)
   Cependant, je sais que tu es encore là, parmi nous, en nous et autour de nous :
dans chaque brin d’herbe, dans chaque goutte de pluie, dans chaque caresse du vent.

   On va apprendre à vivre autrement, sans ta présence, mais on va vivre. Tu croquais la vie, on la croquera à nouveau.
   J’ai envie de vivre et je te retrouverai un jour, mais bien plus tard. J’ai encore beaucoup de choses à découvrir
et la force que j’ai en moi, c’est toi qui l’a révélée.

   J’ai compris ce qu’était l’Amour Inconditionnel à tes côtés et c’est la raison pour laquelle je te laisse partir.

   Je t’aime Jérôme.
Titre: Re : Merci
Posté par: Myrphije le 02 Mars 2017 à 22:10:43
Bonsoir Mononoké, je suis encore en plein travail, mais un besoin irrestible de réconfort m'amène en coup de vent sur le forum. Je suis heureuse de lire que ta journée d'hier fut plus douce que celle de lundi. J'espère qu'aujourd'hui, la douleur ne t'a pas trop tourmentée...
Tu as eu la force de t'exprimer lors de la cérémonie d'au-revoir à ton aimé ! Quel magnifique hommage. Je t'admire, moi j'ai été incapable de sortir le moindre son de ma bouche. Je n'arrive que difficilement à parler des sentiments si forts qui nous unissaient (je déteste ce passé) mon amour et moi. J'écris, mais en parler ouvertement, je ne peux pas, sauf avec ma fille. Tes enfants et ceux de ton aimé ont aussi eu beaucoup de courage. Ma fille a choisi un texte qui avait beaucoup de sens pour elle, tiré d'Harry Potter, quelque chose qu'elle avait partagé avec son papa. Mais elle n'a pas voulu le lire, c'est ma sœur qui lui a prêté sa voix.
Ce jour là, ce 25 février de l'an dernier, il y avait beaucoup de monde au crématorium, la salle des cérémonies était trop petite pour accueillir tous ceux qui sont venus saluer mon mari, des gens se sont retrouvés dehors. Mais je n'ai vu personne. C'est après qu'on m'a dit qu'il y avait untel et untel... Je n'ai pas eu la force de recevoir les condoléances de toutes ces personnes. Le personnel du crématorium a été très gentil. A la fin de la cérémonie, ma fille et moi sommes allées  près du cercueil, puis un membre des pompes funèbres nous à accompagnées un petit salon, pendant que les gens venaient lui dire au-revoir. J'ai voulé évité tout ce monde, je ne voulais pas être confrontée à tous ces gens qui, pourtant, étaient là pour mon mari.
Je te souhaite une nuit sereine, apaisée.
Titre: Re : Merci
Posté par: GT le 02 Mars 2017 à 22:28:53
Quel courage tu as...
il peut être que fier de toi, de vous..tu arrives a prendre l amour que tu lui portes en une force!!! Ouahh..
Prends soin de toi.
mon état d esprit est si différent..j ai tellement de mal a m'exprimer au passé...oh non je veux qu il vive encore.
Pour ma part j ai été Incapable de sortir le moindre mot et cela a duré des jours...le silence.
Je te souhaite une soiree aussi douce que ta journée.


Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 02 Mars 2017 à 23:03:46

    Les gens qui ne font pas de déni de prout ont toute ma considération ...
   
    Jérôme a, je le sens (snif snif, et cela sent fort bon),  été un enseignant formidable ... alors il a laissé plein de "choses" dans le cœur et l'esprit de plein de jeunes, et ces choses vont continuer leur chemin en eux, aussi ... c'était un de ces hommes à la famille universelle, n'est-ce pas ...

   Quelqu'un qui nous aide à trouver l'amour inconditionnel ne nous quitte JAMAIS ...
    ... ... ...
   Bonsoir, Stéréonoké ... Titine

   
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 02 Mars 2017 à 23:42:03
Que dire de plus ?
Quelqu'un qui nous offre, et nous rend capables d'offrir l'amour inconditionnel, ne nous quittera jamais.
Comme tu as raison, Martine.
Moi non plus, GT, je ne pouvais conjuguer nos souvenirs au passé.
Même les plus simples ; les plus anodins.
Aujourd'hui encore, j'aime le raconter au présent.
Pour qu'il soit plus près de moi, sans doute ;  vivant ...

Douceur, douceur pour vous qui veillez en espérant le sommeil..
 
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 03 Mars 2017 à 08:41:24
Je n'ai pu m'empêcher de rire en lisant ton message souci  ;D
merci de vos réponses,
Jérôme, pendant nos 14 ans de vie commune, m'avait étrangement "préparé à sa mort", comme si inconsciemment il le savait. Quand toutes nos discutions refont surface, je me rends compte de ce qu'il m'a appris. Ce que je vous écrit peut paraitre bizarre, mais c'est ce que je ressens. Lorsqu'il est parti, le 12 septembre j'étais auprès de lui, et ce que j'ai vécu à ses côté au moment de son départ était si intense, si étrange, c'est un "segment de ma vie" qui restera gravé dans mon coeur jusqu'à mon dernier souffle, à ce moment là il m'a donné énormément de choses. C'est si irréel que je n'ose en parler.

J'ai une tendre pensée pour chacun d'entre vous
Stéréo  ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 03 Mars 2017 à 16:52:38


on s'est marié le samedi 4 mars 2006... et demain on sera le samedi 4 mars 2017
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 03 Mars 2017 à 17:24:15
merci de ce beau témoignage
j'ai beaucoup lu sur le forum ... et je pense que nos défunts étaient tous effectivement de bien belles personnes qui connaissaient l'Amour inconditionnel
mais le deuil souvent passe et s'est logique diraient les "spécialistes" du deuil, par la blessure de nos égos
l'accepter tel que cela se présente pour nous personnellement est "sage"
quand se temps se termine on peut, pourra rejoindre le monde, le plan de l'Amour inconditionnel avec la puissance  de la force, de nos amours vécus !
Ne pas craindre d'oublier, ce tourment si rependu en début de deuil ...
non nous n'oublierons pas, le souvenir de notre amour, ce sera, c'est notre nouveau carburant pour vivre, survivre, rester en vie.
L'astuce du "et toi ?" puisse t'elle continuer avec d'autres glanées ici au fil des pages de ce forum si utile issu de ce site si bien fait
http://deuil.comemo.org/ où il y a tant d'aide offerte !
affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 03 Mars 2017 à 18:10:50
Oh, Mononoké...
Encore une de ces dates difficiles  à affronter.
Alors, vite, une provision de tendresse et de douceur  rien que pour toi.
Pour y puiser les forces dont tu auras besoin.
Titre: Re : Merci
Posté par: Myrphije le 03 Mars 2017 à 20:57:16
Je te souhaite une soirée et une nuit sans trop de tourments et j'aurai une tendre pensée pour toi demain.
Affectueusement.
Titre: Re : Merci
Posté par: GT le 03 Mars 2017 à 23:06:25
Je me joins également pour te souhaiter de la douceur...
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Mars 2017 à 03:04:40
merci pour votre soutien,
c'est si étrange pour moi, on ne se connait pas dans la vie réelle, et pourtant j'ai l'impression de vous connaitre un peu, chaque pseudo a quelque chose qui lui est propre, un humour, une façon de voir les choses, une poésie , une souffrance....
 Le jour où je me suis inscrite je ne savais pas si ça allait me faire du bien, aujourd'hui je le sais, alors comme il n'y a pas d'autres façon de le dire : MERCI
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 04 Mars 2017 à 08:29:24
Douces pensées pour toi Mononoké

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 04 Mars 2017 à 08:37:57
Mononoké,
je t'envoie quelques rayons de soleil d'ici, qui se faufilent entre deux averses,
et une grande brassée de fleurs d'amandier,
puisse-tu trouver un peu de douceur aujourd'hui

tendrement loma
Titre: Re : Merci
Posté par: Faïk le 04 Mars 2017 à 09:48:52
Puisse cette journée se passer dans les souvenirs apaisés,

Faïk
Titre: Re : Merci
Posté par: lisa le 04 Mars 2017 à 09:53:20
Affectueuses pensées, Mononoké
 Lisa
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 04 Mars 2017 à 10:01:44
Pour toi qui as toujours de si jolis mots pour témoigner, pour soutenir.
Pour consoler.
Pour toi, Mononoké, les premiers primevères qui viennent juste de montrer le bout de leurs corolles au jardin.
Et mes pensées qui t'accompagnent.

Je vais m'éclipser sur la pointe des pieds, pour ne pas te déranger.
Mais je laisse à ta porte, un énorme panier d'osier  plein de tendresse, de douceur et d'amitié.
Nous sommes avec toi, tu le sais.

Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 04 Mars 2017 à 10:05:23
    Prends soin de ces choses qui ne mourront jamais dans tes souvenirs ...
    Cela fait triste que ce soit passé, cela est immense parce que ça a existé ... plus profondément que dans les conditions du temps qui passe et des événements qui brisent nos lignes de vie ...
    Doux sourire, Martine.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 04 Mars 2017 à 13:14:56
11 ans de souvenirs qui n'auraient pas la même "couleur" si ton aimé était près de toi
mais un beau coffre de souvenirs ... y piocher va te faire pleurer mais aussi paradoxalement va te faire du bien ...
avec toute mon affectueuse amitié
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 04 Mars 2017 à 20:43:01
Je passe juste te faire un petit coucou.

J'espère que cette soirée sera paisible pour ton âme.

Affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Myrphije le 04 Mars 2017 à 20:56:01
Mononoké, je t'envoie quelques doux ronrons apaisants de mes trois amours de chats. Ils me réconfortent énormément et je souhaite les partager avec toi en cette journée sûrement compliquée. Demain est un autre jour...
Je t'embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Mars 2017 à 01:46:28
bonsoir vous tous et toutes,

qu'il est doux de vous lire. merci pour tous ces doux messages,... ça y est on est demain, la journée est passée,

je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 05 Mars 2017 à 01:51:58
Oui, voilà demain qui s'installe.
Tu as franchi cette journée...
En attendant de te retrouver, je te souhaite un sommeil sans chagrin.

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Mars 2017 à 02:14:28
J'ai amener mes enfants passer la journée dans une serre, puis dans un parc, je les ai regardé jouer et sourire, on s'est promené : les voir grandir, là est mon essentiel
Je me couche avec une bonne fatigue, avoir passé la journée dehors, .. ma nuit s'annonce plutôt bien
merci Ephémère, merci à tous
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 07 Mars 2017 à 17:23:25
Bon! satanées dates, demain mon anniv, ça me fait une belle jambe!! après-demain ça fera (déjà ou seulement, je ne sais pas trop) 6 mois qu'il s'est fait renversé et le 12 son décès.
Pucinette, je te rejoints, un peu trop de dates pour moi aussi

 :-* :-* :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 07 Mars 2017 à 21:13:56
beaucoup trop fatiguée ce soir,
mes larmes n'arrivent à se tarir,
demain matin je me réveillerai et il ne me souhaitera pas mon anniversaire,

j'ai lu tous vos petits textes,
vos souffrances, ou/et votre humour
je n'ai pas la force de vous laisser un petit mot de soutien

je vous embrasse donc très chaleureusement d'ici

tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: Pucinette le 07 Mars 2017 à 21:22:37
Je sais... Je comprends.... Je pleure depuis une semaine même au travail...

Les larmes doivent couler... Il ne faut pas les retenir....

Je pense à toi tendrement...
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 07 Mars 2017 à 22:16:14

    Moi offrir toi fleur de monoï O.K. pour ton anniversaire ...
    (http://www.aht.li/3035206/monono.jpeg)
Titre: Re : Merci
Posté par: Myrphije le 07 Mars 2017 à 23:08:15
Une tendre pensée et un gros câlin pour chasser ces larmes...
Je t'embrasse.
Titre: Re : Merci
Posté par: GT le 07 Mars 2017 à 23:42:07
Bonsoir Mononoké,
Je te souhaite de la douceur,  de trouver un peu de chaleur au vu de la meteo de demain.
et de prendre tout l amour de vos enfants pour affronter cette journée.
Douce nuit a toi
affectueusement


Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 08 Mars 2017 à 00:34:01
Je te souhaite une douce journée d'anniversaire.

Fais toi un cadeau, offre toi quelque chose qui te fait plaisir.

Le premier anniversaire sans lui je me suis acheté une bague, comme si c'était lui qui me l'offrait. 
Elle ne me quitte pas, c'est très symbolique.
Ce cadeau  était autant pour lui que pour moi.

Bien à toi

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 08 Mars 2017 à 00:57:02

Chère Mononoké,

Tu sais ... je suis en vacances aux Seychelles !

Mais........

Pour toi... rien que pour toi... un simple retour pour te souhaiter ton anniversaire... je pense aussi à toi...

Inconsolable mais belle amoureuse...

Amicalement, très amicalement...
Solidairement, très solidairement...

Le papa de Raphaël
Titre: Re : Merci
Posté par: lisa le 08 Mars 2017 à 08:59:56
On voudrait tellement,Mononoké,pouvoir alléger  ta souffrance!!!
Toutes mes pensées.
Je vous embrasse,toi et tes petits bouts
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 08 Mars 2017 à 15:01:07
de douces pensées et une très forte accolade
<3
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 08 Mars 2017 à 18:51:42
Merci Pucinette,
Merci Souci (tu as réussi à me faire rire),
Merci Myrphije,
Merci GT,
Merci Nora (dès que je me sentirai mieux, j'irai me faire ce petit cadeau, dans la boutique où il aimait bien aller lorsqu'il me faisait une gentille attention, très bonne idée),
Merci Federico (profite bien de ces petites vacances, et si tu peux essayer de ramener le soleil dans tes bagages),
Merci Lisa,
Merci Qigan,
et Merci à tous que j'aime croiser au détour de nos échanges,

Vos messages ne peuvent éteindre ce flot de larmes mais me réchauffent le coeur. (J'ai toujours aimé fêter mon anniversaire, c'était une date "heureuse", quel gout amer aujourd'hui)
je vous embrasse bien fort


 
Titre: Re : Merci
Posté par: GT le 08 Mars 2017 à 21:54:57
Je te souhaite une soirée la plus douce possible.
Oui facile a dire,  mais a contrôler cela reste bien difficile.
je suis passé par là il y a quelques semaines. Le soir j'ai sortie 2 assiettes...que j ai regardé et que j ai explosé au sol...
Repose toi!
Douce soirée..
bien affectueusement


Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 09 Mars 2017 à 14:41:01
tu a traversé déjà plein de durs moments
en plus de ton deuil
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/mon-amour-est-parti-brutalement/msg83692/#msg83692
et là les dates
mais tu sais laisser passer sans peur les vagues c'est ainsi que l'on survie le moins mal ...
affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 09 Mars 2017 à 15:41:48


"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent"..... Vladimir Maïkovski
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 09 Mars 2017 à 22:04:42
Douces pensées pour toi, Mononoké.
Et toute la tendresse de notre petite féline en partage.
Que ta nuit soit sereine.
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 10 Mars 2017 à 01:36:19
Petite pensée nocturne pour toi (et pour tous/toutes les autres)...

Titre: Re : Merci
Posté par: Pucinette le 10 Mars 2017 à 15:55:00
Douces pensées du fond de mon canapé,  avec mon chat, mononoke...
Heureusement qu'il est là ce chat...
Je te serre dans mes bras....
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 11 Mars 2017 à 13:48:03
Encore un grand merci Pucinette, Pandor, Ephémère, Federico, Qiguan, GT, et vous tous et toutes qui posez vos yeux sur ce message ;-)

Le soleil est venu nous faire un gentil coucou en Normandie, la grande fille de mon mari est venue passer un weekend prolongé à la maison, nous profitons depuis jeudi, la vague très éprouvante vient de laisser place à un peu de douceur, je profite d'elle et de mes petits bouts, je viendrais vous lire un peu plus tard, mais j'avais envie de vous faire un coucou furtif, j'aimerais partager avec vos un peu de ce soleil, de sa  chaleur et de la douceur qui m'accompagne aujourd'hui
 
je vous embrasse tous bien tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 11 Mars 2017 à 14:01:38
Merci à toi Mononoké,
Ici aussi le ciel est clair.
Le soleil éclaire le paysage et réchauffe le corps et l'âme.
Bricoler un peu au jardin,
Quitter le pull.
Un peu de douceur que je vous offre en partage.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 12 Mars 2017 à 01:15:08
Lhasa, la route chante :
https://www.youtube.com/watch?v=bgveXQABECI

Con toda palabra :
https://www.youtube.com/watch?v=W1WVrcXV9W4

douce nuit à tous
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 12 Mars 2017 à 15:39:58

Chère Mononoké,

Aujourd'hui, je sais... c'est encore plus difficile ! douce et amicale pensée pour toi !

Bien Solidairement.
Federico

Ps : je ne connaissais pas Lhasa de Sela... j'ose le dire... une vraie et belle découverte... merci  ;)... j'aime ( like !)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 13 Mars 2017 à 01:12:15
Merci Federico,
ça y est! on est demain, un peu d'accalmie dans les dates

contente que Lhasa t'aie plu,  ;)


Aujourd'hui je me demandais si j'allais à nouveau être heureuse un jour, puis cette pensée m'a traversé l'esprit :
Peut-être que je  ne peux pas être heureuse, avoir comme objectif de vie d'être heureuse est un leurre, je peux vivre des segments de bonheurs, à moi de les vivre au moment où ils se présentent et de laisser filer les autres

douce nuit
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 13 Mars 2017 à 21:44:32
"Vivre autrement, réapprendre à vivre,  autrement", ces mots ont longuement trotté dans ma tête

douce nuit à toutes et tous,
qu'elle puisse apporter à chacun d'entre nous un peu de répit, un peu de repos
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 14 Mars 2017 à 07:14:33

   Vivre pour témoigner d'EUX en nous ... de notre amour
   "Bonne" journée ...
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 16 Mars 2017 à 22:40:36
grosse journée,
boulot, récupérer ma fille à l'étude, et... j'ai tondu pendant 3/4 d'heure, tondeuse ayant bien vécu, terrain cabossé (comme mon coeur), j'ai fait une petite moitié,.. étrangement j'ai retrouvé de l'énergie en le faisant, il était avec moi, j'étais bien, j'étais avec lui, ..ensuite devoirs avec le grand, repas, coucher des enfants, ...

...hier j'ai semé des graines, et j'ai planté quelques salades  :D

je vais me coucher
douce nuit à chacun d'entre vous
je vous embrasse

Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 17 Mars 2017 à 09:54:18

   Tu es courageuse, tu fais tout bien, alors bien sûr c'est difficile mais "ça ira", hein, Mononoké ...
   Celle qui sème a des chances de récolter, c'est pas plus compliqué que ça.
   Bonne continuation à vous, Titine.
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 17 Mars 2017 à 20:20:34
Bonsoir, Mononoké, bonsoir Martine,
Dès que le soleil s'aventure sur le jardin, il attire les brins d'herbe qui s'étirent, s'étirent, comme pour le rejoindre.
Alors la tondeuse entre en action.
Et le sécateur...
Et la bêche... Alouette...
Satisfaction du travail accompli, mais dos brisé.
Nettoyer le salon de jardin,
Et songer aux petits déjeuners doux et tendres que nous aimions tant prolonger.

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 17 Mars 2017 à 22:55:51
Bonsoir Ephémère, bonsoir Souci (désolée j'aime trop cette fleur pour t'appeler Martine ;) je vais bientôt en semer dans le potager, c'est délicieux dans les salades),

j'ai terminé la tonte, encore un peu planté, .. Il était avec moi,
je me suis toujours sentie bien dans mon potager, c'était ma façon à moi de méditer, j'entrais en état d'apaisement en un instant, sans aucun effort, sans aucune pensée qui ne vienne interrompre cette quiétude ..
je la redécouvre, je sais que cet état plutôt doux laissera la place à autre chose, mais en attendant je savoure
et pourtant c'est vendredi soir, j'adorais ce moment, début du weekend, aujourd'hui il y avait du soleil, j'avais un pincement au coeur, .. mais oui, il serait certainement parti faire du vélo comme le vendredi 9 septembre..

Mais je suis debout, et j'ai envie de vivre, ce qui est sûr, c'est qu'aujourd'hui je profite de chaque petit plaisir futile de la vie, et ces instants me nourrissent,
Mon amour a semé un tas de graines en moi, et autour de moi, elles prendront le temps qu'il leur est nécessaire mais elles germeront, grandiront, elles seront certaienement égratignées, mais elles seront...

tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 17 Mars 2017 à 23:03:00
Semer, faire naître, poursuivre, continuer, récolter... pour eux.

Moi aussi je sais que je vais vivre.

Alors ça ira, comme dirait Souci, ça ira...

Bonne, douce nuit, Mononoké.

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 17 Mars 2017 à 23:12:39
Alors ça ira, comme dirait Souci, ça ira...

oui, Nora, merci
<3 <3<3
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 18 Mars 2017 à 00:13:46
je vais me coucher veuve,
je vais me coucher seule,
fini les câlins,
terminé la tendresse,
puiser dans d'autres sources,
se nourrir autrement,
je vais me coucher seule,
je vais me coucher veuve.

verser quelques larmes ?
déverser son chagrin ?
lui écrire quelques lignes ?
cela dépendra du moment

se connecter avec lui, lui demander de m'entourer pour m'endormir ?
rencontrer ma peine, et lui laisser toute la place qui lui est nécessaire ?
cela dépendra du moment

je ne suis plus la même,
je ne serai plus jamais la même!

je savais ce qu'il m'offrait,
je ne faisais pas attention à ce que je lui apportais
je voyais la belle personne qu'il était
je ne voyais pas mes qualités

aujourd'hui, le deuil m'a appris ça, je suis, avec mes qualités et mes défauts, avec mes contradictions, imparfaite mais fière de l'être, je suis, et ça me va comme ça


Partager tout cela avec vous me fait du bien, vous écrire, vous lire me fait du bien. merci


Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 18 Mars 2017 à 01:06:21


Chère Mononoké...

"- voilà c'était mon coup d'gueule, ça fait du bien
désolée pour les gros mots"


Tu as bien raison ... n'hésites pas ... un bon coup d'gueule, ça fait du bien...

Notre ouebmaster ... ce très charmant Yacine... il est gentil avec les filles pour les gros mots...

Y'a qu'avec Souci qu'il trouve 'immature" quand elle fait "pouêt-pouêt" qu'il est sévère... sinon il est super sympa avec les filles !

Ah ! sacré Titine-Martine-Souci... on ne dit pas "pouêt-pouêt"... d'accord ! hein !  ... pouêt-pouêt !

Mononoké... dis-moi,  as tu lu le livre de Philippe Delerm : La Première Gorgée de Bière et autres plaisirs minuscules
... Alors ça ira, ça ira

Pour toi...cette chanson de LP "Forever For Now"... https://www.youtube.com/watch?v=6pZlWJMo2x8

Douce nuit... doux rêves !

Bien Solidairement.
Federico

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 18 Mars 2017 à 01:12:59
pouêt pouêt, je ne dors pas,  ;)

je l'ai lu il y a très longtemps, je crois que je vais le relire ,
et j'écoute en écrivant Forever For Now,
merci, c'est tellement beau!
ça y est mes larmes coulent.. je suis triste, mais c'est doux, c'est étrange comme on peut faire sienne, cette tristesse
Un grand merci Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 18 Mars 2017 à 01:25:42

Pouêt pouêt... moi non plus, je ne dors pas ... ;)

https://www.youtube.com/watch?v=CzeHh8ZO6XM

 :'( et  :-*

Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 18 Mars 2017 à 01:28:23
pouêt pouêt

https://www.youtube.com/watch?v=m5qXr9lLdwA

 :'( et  :-* tambien
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 18 Mars 2017 à 01:43:51
 tut-tut
et
lhasa :
https://www.youtube.com/watch?v=q1ol9Uzx20Q&index=25&list=PL4iC0Fn3c-CenQLsI4Mnk_FQem90ssRmW

je t'ai manqué :
https://www.youtube.com/watch?v=RArHfKYR8Is

au mont sans soucis : (je vais aller y habiter ;D)
https://www.youtube.com/watch?v=_O8f-x_VTRk


Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 18 Mars 2017 à 12:01:52
Comme tu as raison, Mononoké,
Cette étrange tristesse,
Comme une douce mélancolie.
Cette pluie sur les joues,
Sans la douleur dévastatrice.
La peine qui mouille encore les cils,
Sans les sanglots.
Le chagrin, en face à face.
Accueilli plus que subi.
Le manque,
L'absence,
Et le Mystère.

Le vent a appelé les nuages et chassé le soleil.
Le ciel est morose.
Bon, le vent, assez tourmenté les arbres,
Viens vite faire ton boulot,
Souffler sur les nuages, et ramener le soleil,
Sur le paysage, et sur nos cœurs.

Que votre journée soit douce.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 18 Mars 2017 à 20:53:09
oui Ephémère,
étrangement, .... presque agréable,
aujourd'hui, elle fait partie de moi, me définit....

douce journée à vous

Une p'te chanson, pour vous tous et particulièrement pour les mamans qui ont perdu leur moitié
un bel hommage de Tom Poisson à sa maman

https://www.musicme.com/#/Tom-Poisson/titres/La-Priere-du-Poulbot-t1204626.html

(je ne l'ai pas trouvée sur you tube)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Mars 2017 à 17:09:14
Soyons imparfaits et fiers de l'être, vivons avec nos imperfections!!!!!!!!! vivons avec nos contradictions, et ...lorsque nous les aurons acceptées telles quelles, "ce n'est pas bien, ce n'est pas mal, C'EST" ; alors peut-être que l'univers dans son ensemble s'ouvrira à nous,
why not?
Ca me fait du bien d'y croire!!

Mon coeur déborde d"amour, alors j'ai envie de le partager avec vous
 :-* :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 19 Mars 2017 à 18:14:26
Merci encore une fois, Mononoké.
Pour ce joli partage
Je t'envoie en retour la chaleur du feu qui crépide dans la cheminée..
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Mars 2017 à 23:39:20
... dimanche soir, .. toujours un peu difficile pour moi

mes larmes humidifieront certainement mon oreiller ce soir,
je le sais, le chagrin a  décidé de me faire un petit coucou,
je suis ok avec cela.

je te sens,
alors viens,
je te fais une place,
emplie mon être tout entier,
encre ton enclume dans mon coeur,
tord mes viscères, mes organes
fais ce que tu as à faire
Je te sens,
je t'observe,
je te connais,
aujourd'hui je t'accepte
mais tu ne prendras pas plus de place que nécessaire
que tu le veuilles ou non,
tu devras t'en aller
je ne te laisserai pas faire ton nid
la douceur viendra te chasser
 que tu le veuilles ou non
Titre: Re : Merci
Posté par: Régine le 20 Mars 2017 à 05:27:54
Bonsoir
Que de douceurs,ici!
Je me joins à tout le monde pour faire ma part et laisser aussi une emprunte .toute en délicatesse.
Comme çi, îl y a quelque chose de précieux  à respecter, à nourrir en chacun de nous.
La force dans la vulnérabilité.
Merci, quel beau titre!
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 20 Mars 2017 à 22:10:00
Laisser les larmes venir et leur faire une petite place pour qu'elles ne la prennent pas toute la place...  et les chasser à force de douceur reçue et partagée, quelle belle idée. Merci Mononoké pour ce partage.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Mars 2017 à 22:58:09
Merci Régine, merci Anneso

La douleur est venu dimanche soir, est resté lundi, lundi soir
lundi soir mes enfants riaient à table, leur légèreté reviens les voir, j'étais en décalage, je les voyais rire et n'arrivais pas  à m'en réjouir, c'était pas grave, c'était

et aujourd'hui la douceur a pris la place...

tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 21 Mars 2017 à 23:05:47
Bonsoir à toi, Mononoké.
Juste un petit signe, pour te dire que je suis heureuse que la douceur soit venue prendre la place de la douleur.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Mars 2017 à 23:11:32
 ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Pucinette le 21 Mars 2017 à 23:53:46
Mononoke,

Moi aussi souvent je me trouve en décalage avec les enfants.... Ils ont, la plupart du temps, repris leur vie... Ils sont dans la vie.... alors que moi je reste bloquée au 29 octobre....

J'espère que ta nuit sera douce...

Je t'embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Mars 2017 à 19:06:15
merci Pucinette,


je ne suis pas sûre de passer vous faire un petit coucou ce soir, vais essayer de me coucher tôt et de bouquiner un peu
je sais que certains vont venir, ici, déposer leur douleur, partager leur chagrin, ou réconforter quelques âmes
moi je vous serre dans mes bras et vous embrasse tous bien fort


Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 22 Mars 2017 à 21:55:43
Bonne lecture à toi, Mononoké.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 23 Mars 2017 à 18:50:51
"La meilleure manière de se rappeler une personne, c'est d'être te ou telle que celle-ci a contribué à nous faire devenir, et de mener la vie qu'elle a aidé à façonner... c'est honorer les défunts qui méritent de rester dans nos mémoires que de devenir celui ou celle dont ils ont favorisé l'éclosion" Mark Rowlands, Le philosophe et le loup
je l'ai lu dans le livre de Nadine Beauthéac, , 100 réponses aux questions sur le chagrin et le deuil
après je m'achèterai : Le philosophe et le loup

c'est tellement beau et vrai, qu'il me semble ne rien avoir à ajouter!!
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 24 Mars 2017 à 07:07:24
Je me suis réveillée, 5 minutes avant le réveil,
la 1ere chose que j'ai  entendu est la douce mélodie des oiseaux
je me suis demandée quel jour on était
chouette vendredi
chouette, je vais déjeuner avec mes 2 enfants
...
je me suis sentie heureuse juste ce ces 3 petits bonheurs, de ces 3 plaisirs,
et je sais que ça c'est le deuil qui me l'apprend,
(envie de le partager avec vous
 
il en faut peu pour être heureux ...
https://www.youtube.com/watch?v=teKygneXkX8

cette chanson est gaie, désolée pour ceux que ça peut heurter
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 24 Mars 2017 à 08:10:52
Que ce moment de douceur se prolonge et s'étire tout au long de ta journée, Mononoké.
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 24 Mars 2017 à 09:27:19

   y manquerait pu qu'ça qu'on soit obligés d'étouffer SANS ARRÊT
dans la grande souffrance !
   J'ose aussi rire, déconner, tant pis pour ceux qui comprennent rien à rien parce qu'ils ne cherchent que leur miroir !
   Nous sommes en grand deuil, il n'y a de surface que pour ceux qui ne savent pas ce que ces deux mots signifient.
   Tu aimes les dessins animés, Nanamoka, moi aussi, j'ADORE !
   J'ai pas lu tout Confucius, Kirkegaard ou Spinoza, mais j'connais sul'bout des doigts Speedy Gonzales et "Satanas et Diabolo", mes fondamentaux existentialistes ! Youpie !
   Gros bisou Titine.
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: qiguan le 24 Mars 2017 à 10:54:08
"La meilleure manière de se rappeler une personne, c'est d'être te ou telle que celle-ci a contribué à nous faire devenir, et de mener la vie qu'elle a aidé à façonner... c'est honorer les défunts qui méritent de rester dans nos mémoires que de devenir celui ou celle dont ils ont favorisé l'éclosion" Mark Rowlands, Le philosophe et le loup
je l'ai lu dans le livre de Nadine Beauthéac, , 100 réponses aux questions sur le chagrin et le deuil
après je m'achèterai : Le philosophe et le loup

c'est tellement beau et vrai, qu'il me semble ne rien avoir à ajouter!!

oui je l'avais lu et notée sur mon fil la première St Valentin
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg54501/#msg54501
puis sur
http://forumdeuil.comemo.org/beaux-textes-citation-mort-deuil/la-meilleure-maniere-de-se-rappeler-une-personne/msg54500/#msg54500
une partie du forum si précieuse

Pourquoi ne pas accepter les éclaircies ? chacun peut ou pas le faire il n'y a pas de jugement à cela
les uns vont pouvoir
d'autres auront peur d'aller mieux
surtout ne pas se comparer s’étalonner
juste partager et lire que cela peut exister sans se faire du mal si soi même on ne peut pas
nous sommes si différents
je vous embrasse

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 24 Mars 2017 à 14:44:31
 ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 24 Mars 2017 à 18:56:28
aujourd'hui pas beaucoup d'énergie,
ne rien faire, laisser passer,
c'est comme ça,
le deuil m'aura appris à être douce avec moi, à ne plus me juger,
je crois que cette fois-ci,
j'ai été une bonne élève !!
alors voilà, aujourd'hui, je suis une larve, qui n'allume pas sa cheminée, qui a mangé un paquet de chips, qui laisse ses enfants faire des jeux vidéos pour ne pas s'occuper d'eux, qui ne ramasse pas le linge par terre. Et : "nafout", pas une ombre de culpabilité, ce n'est pas bien, ce n'est pas mal, c'est.

Aujourd'hui la colère me rend visite, colère envers tous ceux qui ont repris le cours de leur vie, qui sont rassurés de me voir "aller plutôt bien", qui courent dans leur vie, et n'ont plus le temps de passer, ou même de passer un coup de fil. voilà je suis en colère vis à vis de presque tous mes amis, de presque toute ma famille, et j'ai le droit. Je leur en veux. Ils ont leur vie, leur vie continue, pas moi !!! Le téléphone ne sonne jamais. Voilà aujourd'hui j'ai mal, aujourd'hui je souffre, aujourd'hui je suis en colère
mais c'est pas grave, ça passera, comme d'hab
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Pandor le 24 Mars 2017 à 19:52:33
aujourd'hui pas beaucoup d'énergie,
ne rien faire, laisser passer,
c'est comme ça,
le deuil m'aura appris à être douce avec moi, à ne plus me juger,
je crois que cette fois-ci,
j'ai été une bonne élève !!
alors voilà, aujourd'hui, je suis une larve, qui n'allume pas sa cheminée, qui a mangé un paquet de chips, qui laisse ses enfants faire des jeux vidéos pour ne pas s'occuper d'eux, qui ne ramasse pas le linge par terre. Et : "nafout", pas une ombre de culpabilité, ce n'est pas bien, ce n'est pas mal, c'est.

Aujourd'hui la colère me rend visite, colère envers tous ceux qui ont repris le cours de leur vie, qui sont rassurés de me voir "aller plutôt bien", qui courent dans leur vie, et n'ont plus le temps de passer, ou même de passer un coup de fil. voilà je suis en colère vis à vis de presque tous mes amis, de presque toute ma famille, et j'ai le droit. Je leur en veux. Ils ont leur vie, leur vie continue, pas moi !!! Le téléphone ne sonne jamais. Voilà aujourd'hui j'ai mal, aujourd'hui je souffre, aujourd'hui je suis en colère
mais c'est pas grave, ça passera, comme d'hab

Comme je te comprends, cette impression d'être toujours sur la même page, mais plus sur la même ligne.. Leur vie continue, la nôtre est en arrêt maladie...

Peut-être aussi qu'ils ont peur de raviver ta tristesse, qui sait.

Affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 24 Mars 2017 à 22:27:12
L'apprentissage de la solitude...Et encore, l'été n'est pas encore là ...

J'en ai tellement souffert, et j'en souffre encore, mais j'ai appris à l'apprécier, cette solitude, et à la préférer à une compagnie contrainte.

C'est une constante, au moins pas de surprise, pas d'illusions, les amis finissent toujours par prendre leur distance.

Ne restent que les fidèles, ou les personnes seules , comme nous. Les couples profitent de leur petit bonheur,  mais comment leur en vouloir, nous ferions sans doute la même chose à leur place.

Quant à la journée traversée telle une larve ou une limace malade,  sans culpabilité, j'applaudis des deux mains !

Aujourd'hui pas possible pour moi, ni demain, mais dimanche sera  pas lavée, pas habillée, genre régressif et "vautrage " en règle dans la glandouille. Et ce sera bon ...

Douce soirée à vous qui passez par là.

Nora

Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Federico le 24 Mars 2017 à 23:20:37
....
Quant à la journée traversée telle une larve ou une limace malade, sans culpabilité, j'applaudis des deux mains !

Aujourd'hui pas possible pour moi, ni demain, mais dimanche sera pas lavée, pas habillée, genre régressif et "vautrage " en règle dans la glandouille. Et ce sera bon ...

Douce soirée à vous qui passez par là.

Nora

Sans culpabilité... j'applaudis des deux mains !

Bonsoir Nora... justement je passais par là ... merci et  ;) et  :-* et douce soirée et bon dimanche !*

L'occasion est bien trop belle pour faire un gros bisous  :-* à Mononoké !

Bien Solidairement.... moi, je ne me laverai ni raserai non plus... toute la journée de dimanche en pyjama ! na !
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 25 Mars 2017 à 06:31:19
Merci Nora, merci Federico,
Aujourd'hui est un autre jour, ..on dirait que la colère s'en est allée, sans faire de bruit  :P

Je vous  :-* :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 25 Mars 2017 à 10:45:40
Il semble que ce matin, le printemps soit décidé à affronter les dernières forces  de l'hiver.
Il met du soleil sur le jardin, et un bleu timide dans le ciel brumeux.
Je veux croire à la douce chaleur qui devrait venir sécher la rosée de l'aube.
Enfin ouvrir portes et fenêtres....
Je vous souhaite une journée sereine ; sans chagrin.
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 25 Mars 2017 à 14:31:40

Lumière



Re : Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
« Réponse #1321 le: Aujourd'hui à 12:33:42 »

Bonjour  Mononoké,

"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option "

 
Tu ne sais jamais à quel point tu peux aimer jusqu’au jour ou tu es amputé de cet amour, et  faire le deuil reste  la seule

option. Tu récupéreras cet  amour.  ET tu sauras à quel point tu es grand.






Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 26 Mars 2017 à 20:47:58
Merci,
j'aime vous lire, j'aime vos messages

Je veux croire à la douce chaleur qui devrait venir sécher la rosée de l'aube. Moi aussi, j'ai envie d'y croire
Tu récupéreras cet  amour.  ET tu sauras à quel point tu es grand. oh, oui
.moi, je ne me laverai ni raserai non plus... toute la journée de dimanche en pyjama ! na ! Yes
 dimanche sera  pas lavée, pas habillée, genre régressif et "vautrage " en règle dans la glandouille. Et ce sera bon ...Yes


weekend doux, en famille, les 2 grands garçons de mon mari sont venus manger, un de ses frère aussi
je me suis nourris de ces moments de bonheur,
je vous les partages
je vous embrasse très très  fort  :-* :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 26 Mars 2017 à 21:05:13
 :) pour toi, Mononoké.
Et merci.
Titre: Re : Merci
Posté par: Pascale le 26 Mars 2017 à 21:08:30
bonjour,

joli témoignage

La Louve
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Mars 2017 à 22:43:09
Merci Ephémère, la louve, Federico pour le message de lumière, lumière,

Aujourd'hui j'ai envie de vous partager une chose qui m'aide beaucoup :

J'essaie réellement de ne pas me mentir ; à chaque moment difficile j'essaie de rendre la difficulté à ce à quoi elle appartient.

La douleur, la déchirure, la souffrance du départ de mon mari, appartiennent à sa mort. Mais parfois, certaines difficultés appartiennent à autre chose.
Par exemple, les devoirs avec mon fils sont parfois très compliqués, lorsque je suis fatiguée, irritable, je ne vois pas leur intérêt, j'ai envie de faire autre chose, lui est fatigué, irritable, ne voit pas non plus leur intérêt et a aussi envie de faire autre chose. Je me suis d'abord dit, "laissez nous vivre notre deuil, ne nous polluez pas avec ça..." mais me suis rappelée que les devoirs avec mon grand avaient toujours été compliqués, certes la douleur du départ de son papa, de mon mari n'arrange rien, mais le problème de fond des devoirs, ce n'est pas ça. Depuis je les vis mieux (ils me gonflent toujours mais je les vis mieux).
autre exemple : des fois je pars au boulot avec la boule au ventre, pas envie d'y aller, pas motivée, .. et là pareil, avant sa mort, j'allais déjà par moments au boulot à contre coeur, sans envie sans plaisir.
Avant son départ, j'avais des moments de "baisse de régime", de "mou", des moments où je me posais des questions sur le sens de ma vie, sur le bonheur. Et le simple fait de remettre les choses à leur place (qui ne sont pas résolues pour autant) m'aide.

Je ne sais pas si mes propos sont clairs, mais j'avais besoin de partager cela avec vous

Je vous embrasse très fort et je souhaite que la douceur qui m'accompagne ce soir puisse venir faire un petit tour dans chacune de vos chaumières

bien tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 28 Mars 2017 à 13:56:46
Rendre chaque difficulté ce à quoi elle appartient.... je teste et j'observe comme tu as raison, elle prend ainsi un aspect moins insurmontable, merci Mononoké de ce partage! Que la douceur d'hier soir t'accompagne longtemps
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 28 Mars 2017 à 14:46:42
Citer
Et le simple fait de remettre les choses à leur place (qui ne sont pas résolues pour autant) m'aide.

c'est une très bonne piste à explorer
c'est bien d'arriver déjà (à ta date de deuil) à démêler ces choses du deuil
selon nos parcours de vie avant le deuil
on peut y arriver assez vite, seul
ou avoir besoin d'aide et y arriver lentement.
merci du partage
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Mars 2017 à 22:38:38
merci AnneSo, merci Qiguan

Ce soir j'ai de l'amour à revendre dans mon petit coeur, alors très envie de le partager avec chacun d'entre vous
je vous souhaite une douce nuit de repos
Titre: Re : Merci
Posté par: Pucinette le 28 Mars 2017 à 23:23:13
Douce nuit à toutes et tous....

Je n'ai pas grand chose à partager mais c'est avec vous que je souhaite le faire...
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 29 Mars 2017 à 17:42:17
Bonjour,
Merci à toi, Mononoké, pour ta générosité.
Je viens t'offrir à mon tour en partage cette journée de printemps qui a illuminé le paysage.
Ouvrir portes et fenêtres ; enfin....
Ecouter les oiseaux chanter.
Pas tout à fait le cœur léger.
Mais le soleil qui réchauffe l'âme et le corps.
En partage.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 01 Avril 2017 à 03:48:24
merci Ephémère, ta douceur me touche, tes mots sont si tendres, si doux
merci Pucinette, tu prends le temps de partager malgré ta souffrance

 :-* :-*


Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 01 Avril 2017 à 12:43:26

    Si tu te lèves tout mou, Moucocafé, vlà une tite chanson pour toi.
    En toute complicité de gueule de bois espiègle, Titine.
    https://www.youtube.com/watch?v=P38OLe7xzJk (https://www.youtube.com/watch?v=P38OLe7xzJk)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 01 Avril 2017 à 13:58:07
merci Souci  ;D
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 01 Avril 2017 à 14:07:11
Allez petit partage : le mail que j'ai envoyé à l'infirmière du collège de mon fils jeudi soir!! Je ne suis pas sûre qu'elle se sente très bien après l'avoir lu. Tant pis elle n'avait qu'à réfléchir avant de m'appeler

(Vous ne m'en voudrez pas, j'espère, je me suis permise d'emprunter certaines de vos jolies formules pour lui écrire)

Bonjour Madame,
Je me permets ce mail suite à notre entretien téléphonique. Je ne sais pas si vous connaissez les étapes d'un deuil et ce que cela implique dans la vie d'une famille et d'une personne, mais ce que je vis aujourd'hui est un réel tsunami, une blessure et une déchirure innommable, indescriptible tant la douleur est grande. Je suis fragilisée et seule. Cette solitude ne m'est pas propre mais existe réellement lors de la perte de son conjoint. Il faut faire face au quotidien, aux charges familiales seule, à l'administration car en plus de tout cela s'ajoute des démarches administratives lourdes, à la douleur de mes enfants, ma propre douleur, mon travail et ce avec une fatigue physique et une fatigue psychologique décuplées.
Suite à votre coup de fils, sur le temps de pause du midi de mon travail, je n'ai pu avaler une bouchée, je n'ai fait que pleurer et il m'a été très difficile de reprendre mon travail à 13h30, de me retrouver face à mes élèves, j'étais vidée. En sortant du travail, j'ai pleuré dans la voiture avant de me retrouver face à mes enfants en essayant de retrouver l'énergie nécessaire pour m'occuper de mes enfants et les entourer d'amour. Les devoirs n'ont pas été faits ce soir. Je n'ai pas pu.
Avec le recul, je ne comprends pas ce coup de fil, j'ai rencontré le professeur principal de mon fils  ce lundi, donc 3 jours avant et le compte rendu qui m'a été fait était que les professeurs étaient contents de mon fils, de sa participation active en classe. A aucun moment ne m'a été nommée une seule inquiétude à l'égard de mon fils. Certes il était présent, mais il suffisait de lui demander de nous laisser seules quelques minutes.
Par votre coup de fil, je me suis sentie jugée, et blessée : mon enfant vient à l'école avec des vêtements sales, et pourrait même s'occuper de gérer le chagrin de sa mère. Alors certes, je suis loin d'être parfaite, mais je m'occupe de mes enfants malgré cette douleur insupportable que seules les personnes l'ayant côtoyée ou les personnes formées sur le deuil peuvent comprendre, je pense. En aucun cas mes enfants ne me gèrent. La maison est propre, la pelouse est tondue, la cheminée allumée le soir, le frigo n'est pas vide, mes enfants sont amenés chez le médecin, ils mangent des repas cuisinés, mijotés, des crêpes maisons au petit déjeuner et des cookies fait maison au goûter, comme avant et ce malgré cette douleur indicible, éreintante et constante, du réveil au coucher. Ils ont une oreille attentive et des câlins, leurs draps sont lavés, leur linge aussi. Alors certes, je n'ai pas fait attention à son manteau,et ne l'ai pas lavé depuis le mois de février, mois d'acquisition de son manteau ; et lorsque je lance une machine, je ne prends plus le temps de détacher le linge, cette activité je la fait comme un robot, machinalement, je lance la machine, j'étends le linge, je le plie et je le range sans réfléchir, sans même me rendre compte de ce que je fais. Alors oui, il reste peut-être des tâches mais je ne les aperçois même pas.
Avec cette épreuve, ma tolérance est réduite, et ma sensibilité exacerbée.
Alors ce soir j'ai discuté avec mon fils, comme tous les jours où il en éprouve le besoin. Je lui ai demandé si le fait de vous parler lui avait fait du bien, il m'a répondu oui, mais pas plus que lorsqu'il me parle, il m'a clairement réaffirmé qu'il ne voulait pas voir de psychologue. Il m'a redit que son papa lui manquait, est-ce anormal ? Il a eu une période de déni (plus ou moins longue et propre à chaque endeuillé), aujourd'hui il se reçoit de plein fouet la mort de son papa. Il ne reviendra pas. La douleur est très présente, mais malheureusement seul le temps va pouvoir l'éroder, il va mettre des mots sur ses maux, et devoir attendre que ce chagrin soit usé par le temps.
Par contre il m'a reparlé du collège, il n'en peut plus, il n'en peut plus des devoirs scolaires, on arrive en fin de période et il a besoin que ça s'arrête, il a besoin de vacances. Mais souvent pendant les vacances, il y a là aussi une grosse charge de travail. Les efforts et le temps que fournit un enfant pour faire ses devoirs scolaires sont beaucoup plus importants pour Gabriel. Il fait de gros efforts pour se maintenir, et moi aussi pour l'accompagner. Ce temps que nous prend le collège est énorme, et aujourd'hui nous avons envie et besoin d'autre chose. Je le fais pour lui mais ça me coûte énormément. Je le motive, je l'accompagne pour ne pas qu'il s'effondre, parce que je sais que ça ne lui ferait qu'un peu plus de mal, mais je vous avoue que je n'y vois pas beaucoup de sens. Le weekend de l'anniversaire de son papa, il y avait des devoirs, le weekend de la dispersion des cendres il y avait aussi des devoirs, peu importe ce que nous vivons, il y a toujours des devoirs.  Aujourd'hui il a manqué une heure de cours en allant à l'infirmerie et ce soir je n'étais pas disposée à aller chez son ami récupérer ce cours et le lui faire rattraper. Demain il a une évaluation dans cette matière, alors tant pis, (le document fournit en cours guidait cette évaluation). Moi je fatigue
Son médecin traitant, (formé sur le deuil) l'accompagne pour son poids, je le surveille aussi. Dans un deuil il est avéré que l'alimentation est touchée, il n'est pas rare de combler son vide en mangeant, ce qu'a fait mon fils, ou en perdant l'appétit, ce que j'ai fait. Chacun réagit comme il peut.
Je vous écris ce soir car, après avoir couché mes enfants, je n'ai pu trouver le sommeil, car durant un deuil le sommeil est perturbé aussi, et notre entretien téléphonique a suffit pour m'empêcher de dormir. Et plus je manque de sommeil, plus c'est compliqué pour moi de gérer ma souffrance et du coup mes enfants, l’entretien de la maison…
Alors en voulant m'alerter vous avez fait plus du mal qu'autre chose.
Certes à partir d'aujourd'hui, je vais faire attention à son pull et son manteau avant qu'il parte au collège le matin, mais je ne suis pas certaine que ce soit le plus important.
Il est probable que j'aurai dû prendre le temps d'écrire ce mail après que ma colère et ma tristesse, vis à vis de ce coup de fil, se soient atténuées.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 01 Avril 2017 à 15:52:10
tu as très bien relaté ta réalité à elle de gérer aussi ce qu'elle a fait ...
merci de partager ça ici
bien affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 01 Avril 2017 à 16:11:34
Je passe et te laisse ces quelques mots,

Courage et j'espère que ta fin de journée sera plus paisible.

Affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 02 Avril 2017 à 12:12:09
Bonjour, Mononoké.
Et félicitations pour ton écrit.
J'espère que cette infirmière aura compris !

Le printemps a décidé de jouer à cache cache aujourd'hui.
Il pleut sur le jardin.
J'ai fait un petit feu dans la cheminée ; il ne fait pas vraiment froid,  mais le crépitement du bois  et la danse des flammes me réchauffent le cœur.
Un petit plaisir, en somme...
Je te l'offre en partage et te souhaite une journée sans tourment.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Avril 2017 à 13:54:37
Merci Ephémère, Pandor, Qiguan,

Mon coeur reste tristounet aujourd'hui mais la violence, suite aux mots de cette personne, a disparue.

Pour vous situer le contexte, cette charmante personne bien intentionnée a vu mon fils 1h00 dans sa vie jeudi matin (suite à la demande de l'équipe enseignante qui s'inquiète : ça, ce sont ses propos)
Elle a remarqué que le pull de mon fils avait des tâches et que son col de manteau n'était pas propre. Pour ne pas me dire que je ne prenais pas soin de lui, elle m'a dit que mon fils ne prenait pas soin de lui en ne lavant pas son manteau Il est bien connu qu'à 12 ans, on fait sa lessive tout seul. Elle m'a précisé que dans mon cas, il arrivait que les enfants gèrent leur mère. Lorsque je me suis mise à pleurer, elle m'a verbalisé : "ah oui, vous avez aussi votre peine à gérer", "ce ne doit pas être facile". Elle fut surprise que mon fils se mette à pleurer quand elle lui a demandé comment il allait, m'a conseiller de parler avec mon fils.. et m'a aussi conseillé que mon fils ne mette le pull qu'il avait sur lui que pour faire du vélo dans la gadoue le weekend. Un autre exemple aurait été plus adéquat, car depuis que son père est mort à vélo, il n'ose plus en faire et ça m'arrange.
J'ai demandé un rdv à la prof principale de mon fils pour qu'elle me fasse part des inquiétudes des professeurs, elle n'était pas au courant et n'a émis aucune inquiétude. Donc cette gentille infirmière bien intentionnée a peut-être un peu dérapé
J'ai envoyer en copie le mail à la prof de mon fils qui en fut bouleversée, je pense que ce mail fera le tour de l'établissement, que l'infirmière va devoir expliquer sa démarche bienveillante.

Je vous embrasse bien chaleureusement
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 02 Avril 2017 à 14:04:16
Grrrrrrrr, voilà qui de quoi réveiller la colère : la bêtise de professionnels incompétents qui se croient autorisés à se mêler de ce qui ne les concerne pas.
Elle veut peut-être venir faire la lessive chez toi, la dame ???

Allons, zens, soyons zens.
Et gardons nous des fâcheux....


Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 02 Avril 2017 à 14:05:54

   Surtout, faut pas "épargner" ces gens-là, Mono !
   Ils ont qu'à apprendre.
   Non mais !
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Avril 2017 à 14:25:10
Merci les filles,
je savais qu'ici je trouverai du soutien ! je pense qu'elle ne sortira pas indemne de la lecture du mail  :P
La prochaine fois, elle prendra le temps de voir les enseignants de l'enfant pour savoir ce qu'ils pensent et recevra les personnes plutôt que de leur téléphoner, et préparera avec soin ce qu'elle a à leur dire... et... et ... lira un bouquin si elle n'est pas formée  :P :P

Merci pour tes macarons, .. les faire a dû  être émotionnellement fort, Ephémère

Moi je vous partage des petits cookies qui sortent du four (car en tant que mauvaise maman, je leur fais des petits gâteaux susceptibles de tâcher leurs pulls  ;D
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 02 Avril 2017 à 16:20:23
Pfff, pas croyable!  oh que oui tu as bien fait Mononoké et j'espère bien qu'elle y trouvera matière à réfléchir et se remettra un peu en question. Pas violente de nature mais pas certaine qu'à ta place je ne l'aurais pas carrément envoyée voir ailleurs si j'y suis pour rester polie!
Je vous envoie quelques meringues pour accompagner vos macarons et cookies à Éphémère et toi ; et il y en a assez pour tous ceux qui passeront par là.
Vous souhaitant un bon goûter  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 02 Avril 2017 à 18:40:56
Ahhh, voici une belle lettre bien sentie qui me " réjouit" Mononoké, bravo ! Tu nous venges de tous ceux qui manquent ou ont manqué de bienveillance et d'empathie à notre égard.

Il ne lui reste plus à cette infirmière qu'à se remettre en question, et à se demander si elle est bien à sa place.

Bon, de retour du jardin, je n'ai fait ni cookies, ni macarons, ni meringues, ni aucune sorte de gâteaux, mais je veux bien m'immiscer dans le goûter, et je propose le thé.

Douce soirée.

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: Régine le 02 Avril 2017 à 20:48:04
Bonsoir Monopole
Tu es une femme remarquable et une mère exemplaire qui tient le fort dans la tourmente. Tu as réagi avec aplomb et avec le juste ton. Bravo!
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Avril 2017 à 23:39:59
waouh, merci,
vos mots me réchauffent le coeur, vous êtes des amours, et oui pour les macarons, cookies,  meringues et le thé  ;D
on va se régaler  ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 03 Avril 2017 à 00:22:56
vous lire et vous écrire me fait du bien, ..
j'ai le coeur plus léger qu'avant m'être connectée sur le forum
bon en plus en musique de fond, j'ai les beaux partages de Fédérico
          https://www.youtube.com/watch?v=OZpkuoMQFm0

 merci à tous et toutes pour vos gentils mots, vos soutiens, merci pour vos partages, merci pour vos morceaux de musique, merci d'être vrais, merci pour vos témoignages, merci pour vos coups d'gueule, tout simplement merci d'être là

 :-* :-* :-* une douce nuit à chacun de nous
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 03 Avril 2017 à 11:51:28

   Chère petite Mono-pas-tone,
   Tu es vraiment carrément une bonne recrue pour ce forum, YAOUH !
   On se comprend, dans la peine la plus déchirante et cependant une niaque de tous les diables !
    SOLIDEMENT SOLIDAIRES, Titine et les autres ... et ceux qui lisent sans avoir les mots, qui sont avec nous ... qu'on comprend dans le cœur ...
Titre: Re : Merci
Posté par: Faïk le 03 Avril 2017 à 13:24:13
Merci à toi Mononoké et ...

(http://www.aht.li/3048634/screedbot.gif)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 03 Avril 2017 à 14:19:34
oh Faik, Souci vos mots  accompagnent mes larmes d'aujourd'hui, ilsme font du bien
Régine, Nora Anneso, Ephémère, Pandor, Qiguan, Federico, ..
et comme l'a si bien dit Souci,  vous tous qui lisez ces quelques lignes,..

aujourd'hui la douleur est grande, aujourd'hui
son manque me fait mal,
 j'ai tant besoin de ses grands bras enveloppants et rassurants,
il me protégeait,
il me protégeait de ce monde extérieur,

j'ai rdv au collège à 15h00 avec la prof principale de mon grand p'tit bonhomme

je vous embrasse

Sophie
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 03 Avril 2017 à 20:45:56
Yes,
vous avez droit à la fin de l'histoire!!

La prof principale s'est montrée bienveillante, émue, en colère vis à vis de l'infirmière (je lui avais fait parvenir le mail que j'avais envoyé à l'infirmière, elle m'a affirmé que ce n'était pas une demande de l'équipe enseignante et m'a précisé qu''elle ne cautionnait pas son attitude, qu'elle n'était au courant et qu'elle en avait informé la direction. Je vous épargne le détail de la conversation, mais elle m'a fait beaucoup de bien. J'ai fini par lui dire que si j'avais demandé à la rencontrer, c'était que je voulais savoir si les personnes qui se trouvaient face à mon enfant tous les jours étaient inquietes et non une personne l'ayant vu 1h00. Et que je déplorais la manière peu professionnelle de sa démarche, sans organiser une réunion d'équipe éducative pour s'assurer de la justesse de ses propos et de la dangerosité d'un coup de fils sans avoir la personne en face.
En espérant que tout cela lui serve de leçon

je vous embrasse et merci encore  pour vos tendres soutiens
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 05 Avril 2017 à 02:13:53
C'est une bonne nouvelle que la prof ait correctement réagis, tant mieux !

Un peu de douceur et de soutien dans ce monde de brute.

J'espère que ta nuit sera douce et reposante.

Affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 05 Avril 2017 à 23:59:39
Mononoké, tout cela a dû te prendre une part de cette énergie dont tu as sans doute tellement besoin.
Mais comme tu as bien fait d'aller au bout de tes réponses.
Je pense que grâce à tes démarches, tu auras fait en sorte que d'autres familles ne souffrent pas de la sottise de cette infirmière.
Et puis, c'était bien important pour ton garçon, et pour toi, de réagir comme tu l'as fait.

Douce nuit.

Douce nuit pour toi aussi, Pandor.

Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 09 Avril 2017 à 23:25:43

Je vais finir par haïr les "petites vacances scolaires" car cela signifie l'absence du Forum de notre Mononoké !

J'rigole ! profite bien de tes enfants et des petites vacances... t'inquiète, on attendra ton retour... repose toi bien aussi !

Fais le plein d'énergie... et plein de bonnes choses !

Coucou... bisou... amicale pensée !

Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Avril 2017 à 21:39:49
oh merci Federico,
ton message me touche   ;)

Quelques nouvelles avant de vous lire :
Comme tu dis, Federico, petites vacances
.. beaucoup de monde à la maison la 1ere semaine, c'est doux, mais ça fatigue, mes loulous étaient heureux, beaucoup de petits bonheurs savourés, quelques moments très difficiles supportés (une non-envie pas très agréable : la fatigue n'aidant pas, je suppose)

ce soir un petit répit, mes enfants dorment chez des copains pour 2 nuits
 alors j'en profite pour vous dire que malgré mon absence du forum, je pense à vous

demain matin, je pars sur Nantes dire au revoir à un ami qui m'est très cher, (personne chez qui nous sommes allés passer quelques jours suite au décès de mon mari) et qui vit ses derniers jours à l'hôpital à cause ce cette satanée maladie que beaucoup d'entre vous ont côtoyé de bien trop près. Ce n'est pas facile mais j'ai besoin de lui parler et de l'embrasser.

voilà je vous embrasse bien fort, et cours vous lire
à très bientôt








Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 20 Avril 2017 à 09:48:19

    Bonjour Manounouchka,

    petit cœur qui palpite
    la douceur à sa suite
    et l'amour en avant
    un petit cœur battant
    tout rougi de tempête
    mais brave et toujours prête
    à dépasser le sort
    à dépasser la mort.

    Pensée émue pour toi, journée des profondeurs après journée des profondeurs ...
    Je t'offre la même paire de palmes que moi, ça aide pour aller respirer un grand coup à la surface, et par la même occasion gueuler un grand coup !
    (http://www.aht.li/3055929/palmes.jpeg)
    Bien amisolilairement, Titine.
   
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 20 Avril 2017 à 20:47:09
Merci pour ton message sur mon fil Mononoké
Navrée que ta visite nantaise se fasse dans ces circonstances. J'espère que bien que difficile cette visite vous aura offert à tous les deux un tendre moment.
Je t'embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 20 Avril 2017 à 22:34:10
Une pensée toute douce pour toi, Mononoké, qui  hier soir a saupoudré  tout le forum de gentils petits mots.

Tu nous as manqué, tu sais, ces derniers jours.

Une journée sans doute difficile, mais pleine d'émotion et de tendresse.

Tu es une bien jolie personne.

Amitiés

Nora





Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 21 Avril 2017 à 13:26:23
tes ressources mononoké n'auront pas manqué d'être présente pour ce que tu auras voulu donné dans ce moment particulier à ton ami
et les résonances ensuite à toi
affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 23 Avril 2017 à 23:57:43
merci de vos tendres mots,
ce fut un moment difficile, c'est vrai, mais un moment fort,
j'ai aimé partager ces quelques heures avec lui

je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: *Ephémère* le 27 Avril 2017 à 13:02:09
Hélas, Mononoké, les jours et les  semaines ; les mois et les années nous confrontent encore à cet épouvantable.
La perte de notre tant aimé ne nous épargne ni d'autres rencontres avec la maladie ni d'autres confrontations avec la camarde qui jamais n'est rassasiée.
Il faut soutenir et consoler.
Des moments forts, en effet, mais si  difficiles....
 
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Avril 2017 à 22:19:23
oh oui Ephémère, si difficile,
fatigue et tristesse me tiennent compagnie depuis quelques jours

je vous embrasse bien fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Régine le 28 Avril 2017 à 05:45:06

Oui bien sûr..fatigue...tellement d'énergie fournit pour s'adapter ..et faire toutes les tâches..tu es courageuse. Fais attention aux signes de trop de fatigue..je te souhaite de trouver un peu de temps pour te ressourcer energitiquement.

Et la tristesse..Ben sûr, qu'on ne peut pas toujours libérer au moment qu'on la ressent..energivore!

Douceur et compréhension ..et affection!
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 03 Mai 2017 à 00:33:42
Bbonsoir,
Un petit moment que je ne suis pas passée
weekend en famille chez la grande fille de mon mari. Douceur et tendresse, partage
(je rebondis sur un autre fil : avec elle, je peux parler de tout, aucun sujet tabou, c'est doux de pouvoir se confier, échanger)
fatigue et tristesse m'accompagnent en fond.

Vous avez aussi échangé sur le fait que "ce sont les enfants qui nous tiennent" et "celles qui n'en ont pas ?"

et bien j'ai des enfants, et aujourd'hui je pense tout autrement

Mon mari est mort depuis plus de 7 mois ; j'ai cru, au début que les enfants me tenaient, m'empêcher de le rejoindre
(faut dire que l'entourage nous bassine avec ça dans l'espoir que ça nous maintiendra en vie )

ces derniers temps, je tentais de bloquer un peu  mes émotions, sans m'en rendre compte. Mais depuis un peu plus d'une semaine la tristesse s'exprime et je la laisse un peu s'exprimer
et je réalise que malgré cette énorme tristesse, c'est la vie que j'aime, c'est la vie que j'accroche et qui me soutient. Je n'ai jamais autant eu conscience de l'amour que je lui porte que depuis que je suis triste.
moi j'aime la vie
je ne le savais pas autant avant
avant son départ

Il est déjà tard, je n'ai pu tous vous lire, et  écrire plus
je vous embrasse bien tendrement

Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 03 Mai 2017 à 01:46:39
Mononoké.... Je viens de te lire... et je n'ai rien à rajouter... Je voudrais seulement souligner des milliers de fois, ce que tu t'es permis d'écrire: que tu aimes la vie... et que cette vérité a éclos au cœur du plus terrible et improbable des paradoxes: au cœur de ta tristesse, de ta souffrance... C'est ce que je ressens moi aussi... Et c'est souvent si dur à assumer, à exprimer, à accepter... Alors merci de l'avoir fait ici... Tes mots me vont droit au cœur.  Et je me permets de les emporter, au moment d'aller rejoindre le sommeil et je l'espère, les bras de mon amour au plus profond de mes rêves. Je t'embrasse.
Titre: Re : Merci
Posté par: Faïk le 03 Mai 2017 à 10:33:27
Je crois avoir aimé la vie, je crois que je l'aime encore, mais ce n'est pas réciproque ...

Je crois que je n'aime pas ma vie. Mais peut-être nous ferons-nous mutuellement confiance un jour ?

-"Je t'ai donné ce que tu désirais le plus au monde !"
-"Et tu me l'as enlevé sans état d'âme ..."
- "Si tu regardais de plus près, tu verrais qu'il en reste dans ma besace ..."
- "On verra, on verra ..."
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 03 Mai 2017 à 11:42:17
Les Cowboys fringants :
 https://www.youtube.com/watch?v=FGk9UiMmU0Y&index=41&list=PLiE6n8dY71f5OofQkxWRqEZgmE10xLVTD
https://www.youtube.com/watch?v=WpJQ5_8yJxU
https://www.youtube.com/watch?v=xjOaT33bzfY
https://www.youtube.com/watch?v=k2V3NrvThlg
Titre: Re : Merci
Posté par: Régine le 03 Mai 2017 à 14:43:16

Ben, là , c'est moi qui te dis merci
Car me réveiller ce matin avec la chanson ...dégénération des Comboys fringuants..c'est ce qu'il me fallait pour me motiver
Ce matin , je travaille justement sur un dossier de defense de droits..qui touche nos terres...j'avais une petite baisse  mentale...la chanson m'a crinquée..

 et  bonne journée
À tous et à toutes
Titre: Re : Merci
Posté par: Nalingi yo le 03 Mai 2017 à 16:34:40
Merci encore Mononoké pour ton petit message de bienvenue.

Je t'ai lu ici et il m'est difficile de trouver des mots justes. Tu as écrit hier soir : tu aimes la vie. C'est un constat beau et courageux. C'est souvent dans les grands bouleversements que nous apparaissent des vérités comme celle-ci, à la fois simple et compliquée.

Je te souhaite de passer cette journée en paix.
A bientôt
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 03 Mai 2017 à 20:39:11
merci pour vos gentils mots, j'aime les lire, j'y trouve chaleur et douceur


Traverser cette épreuve est si difficile, c'est si éprouvant
la tristesse ne me quitte,
 les larmes me monte aux yeux n'importe où,
le chagrin est éreintant
P.... de chagrin,
 ça fait mal

Je suis épuisée, je vais me coucher en même temps que mes enfants je crois
je vous embrasse bien fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Mai 2017 à 01:01:27
ce soir mes enfants dorment chez leurs amis,
ce soir je suis allée boire un verre avec une copine, et voir "lion" au cinéma,
nous étions 2 dans la salle  :P
c'est un film magnifique

je vous embrasse bien fort



Titre: Re : Merci
Posté par: Régine le 05 Mai 2017 à 05:22:26
Bonne idee..une petite sortie..pour relaxer.
Lion..je vais surveiller ce film!
Bon dodo!
Tendresse
Titre: Re : Merci
Posté par: ProfondeSolitude le 05 Mai 2017 à 08:46:48
Bonjour Mononoke,

Moi aussi, j'ai été voir le film Lions au cinéma et je l'ai trouvé magnifique et plein d'espoir par le fait que la vie peut mettre sur notre chemin des personnes ou des enfants dont l'amour réciproque donne ou donnera sens  :-*

Personnellement, je n'ai pas pu avoir d'enfants ni biologiques ni par adoption, alors ce film a résonné sans doute plus intensément en moi...

Je ne désespère pas de jouer un rôle de mamie, le plus tôt possible avec mon futur homme aimant, car personnellement c'est ma maman que j'aimais d'un amour fusionnel et que j'ai perdu il y a quatre ans...

Je me raccroche à cet espoir, même si je sais que ça sera très très  difficile de construire ce foyer, j'y met toutes mes capacités et ma tonne d'amour à donner...  :-*

Votre pseudo Mononoke vient t il de la japanisation  de Hayao Miyazaki ?

Au plaisir de vous lire  :-*

Tendres pensées à vous et à vos petits bouts de choux  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 05 Mai 2017 à 11:59:24
ce film  Adapté du récit autobiographique de Saroo Brierley. Au milieu des années 80 en Inde, Saroo vit dans la plus extrême pauvreté. A 5 ans, il est séparé de sa famille et se retrouve sans domicile fixe dans les rues de Calcutta. Bientôt recueilli par une famille australienne, il apprend l'anglais, intègre une autre culture, loin de ses origines. Devenu adulte, Saroo décide de retrouver la trace de sa mère
pourtant des critiques acerbes : https://www.senscritique.com/film/Lion/critique/121475985
comme quoi chacun doit se faire son opinion !

bonne idée de sortir Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Mai 2017 à 13:46:22
en effet, j'y suis allée en ayant juste vu la bande annonce et sans avoir lu aucune critique, et j'aime mieux comme ça
(Régine, un conseil ne lis pas les critiques en plus ils racontent tout sous un seul angle de vue, bien sûr)

oui Profondesoltude,  mon pseudo vient du dessin animé de Miyazaki, j'adore ce réalisateur et je trouve ses films d'animation extraordinaires
(pas de jugement de valeur, pas de bien, pas de mal, les personnages ont tous leurs qualités et leurs défauts, il n'y a jamais les bons d'un côté et les méchants de l'autre, la mort et la maladie ne sont pas des sujets tabous, l'imperfection des parents non plus)

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Mai 2017 à 13:48:29
ça fait si mal,

je vis, mais j'ai mal
je ne regrette rien,
mais c'est si douloureux
j'avance
mais je suis fatiguée

je vous embrasse fort
Titre: Re : Merci
Posté par: ProfondeSolitude le 05 Mai 2017 à 19:22:59
Bonsoir Mononoke,

Pour avoir un peu moins mal, je vous conseille si vous ne l'avait pas déjà vu  de voir le film  d'animation japonaise de 2012 de  Mamoru Hosada, les enfants loups Âme et Yuki qui pour moi obtient pour le moment la place de numéro 1 parmi tout ceux que j'ai vu à ce jour  :-*

Et puisque vous avez l'immense chance d'avoir des enfants, d'aller au cinéma avec eux voir Baby Boss avec boissons et friandises en quantité raisonnable  ;)

Moi aussi, j'ai très très mal... Ma maman, me manque ++++ chaque jour un peu plus... Et pourtant, je vais voir une psy...  Ça me fait énormément de bien de pouvoir partager sur ce forum auquel je viens de m'inscrire... Merci Infiniment... 

Je vous embrasse. Excellent weeck end  :-* Au plaisir de continuer de vous lire  :-*

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Mai 2017 à 21:25:41
c'est vers vous que je me tourne (envie de n'appeler personne), mon ami (à qui je suis allée dire au revoir à Nantes) vient de s'éteindre,
c'est trop dur, je suis fatiguée,
les obsèques ont lieu mardi, je ne sais même pas si je vais avoir la force d'y aller
je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 05 Mai 2017 à 21:49:35
Savoir qu'on peut penser qu'il a rejoint ton aimé ne te consolera pas mais ce sont mes croyances personnelles.
Le deuil d'un ami cher si vite (je l'ai vécu au bout de 15 mois puis de 20 puis de 24 fait repasser sur tant de choses. Les épouses des défunts ont compris que je ne pouvais pas assister aux obsèques.
Respecte ce que tu ressens comme adapté pour toi.
Un gros câlin amical.
Titre: Re : Merci
Posté par: ProfondeSolitude le 05 Mai 2017 à 22:07:23
Prenez bien soin de vous Mononoke,

Et pour ce qui est de l'enterrement de votre ami, vous avez pu l'entourer et vous avez eu  le courage d'aller lui dire au revoir,  à mon avis c'est l'essentiel, tout le monde pourra comprendre si vous n'avez pas la force d'y aller...

Je me permets de vous envoyer mes pensées empathique...

À très très bientôt.
Titre: Re : Merci
Posté par: Régine le 06 Mai 2017 à 01:43:47
Je t'offre toutes mes sympathies!

Les gens vont,comprendre si tu n'y vas pas, tu es dėjå dans un grand ėtat  de fatigue.ça se comprend que des fois << c'est trop demandė>>et que les forces nous manquent.
Courage!
Tendresse!
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 06 Mai 2017 à 08:04:59
Tu lui as manifesté toute ton affection en lui rendant visite, tu es allée lui dire au revoir.

L.important est là,  le reste n'est que convenances.

Fais ce qui te semble le mieux pour toi.

Je t'envoie toutes mes plus douces pensées.

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Mai 2017 à 13:10:24
merci Nora, Régine, Solitude, Qiguan,

je sais de toute façon que je suis dans l'incapacité physique et émotionnelle de faire 2 fois 4h00 de route même sur 2 jours. Je n'en ai pas la force, je sais que sa compagne et nos amis comprendront, mais j'aurai aimé être auprès d'eux, les prendre dans mes bras.
Je n'ai plus la force de vivre ces cérémonies, 4 décès en moins de 7 mois, je n'ai plus les épaules,
accepter ce qui est ?? (ben, on fait c'qu'on peut, hein!
 aujourd'hui j'aimerais pouvoir me terrer au fond d'un trou (mon lit par exemple) pendant quelques temps mais pas possible, il faut que les enfants mangent (et que leur manteau soit propre  ;D ;D ;D ;D)
Je sais que pour mon ami, c'est mieux ainsi, il ne souffre plus, il avait accepté son départ,  mais , pfff que c'est dur.

(Profone solitude, j'adore "les enfants loups ", gros coup de coeur aussi!!)

Je vous embrasse bien fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Nalingi yo le 06 Mai 2017 à 17:06:30
Bonjour Mononoké,

Je t'envoie toute ma sympathie. Il faut que tu t'écoutes, physiquement et mentalement, comme tu as l'air de le faire. Tu as pu accompagner et dire au revoir à ton ami, c'était important. Et peut être dans quelques semaines/mois auras tu la force de revenir à Nantes pour voir sa compagne et vos amis et ainsi les prendre dans tes bras.. En tout cas, tu ne peux pas faire plus que ce que tes corps et esprit peuvent supporter.

Sinon j'aime beaucoup moi aussi les oeuvres de Miyazaki qui ont bercé mon enfance. Je ne les comprenais pas complètement alors, mais j'ai encore plus apprécié en les revoyant, plus grande. Dernièrement en film d'animation japonaise, j'ai beaucoup aimé Your name, un peu 'mystique' mais plein d'émotions et très touchant...

Je t'embrasse, à bientôt.
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Mai 2017 à 17:32:48
Et peut être dans quelques semaines/mois auras tu la force de revenir à Nantes pour voir sa compagne et vos amis et ainsi les prendre dans tes bras.. En tout cas, tu ne peux pas faire plus que ce que tes corps et esprit peuvent supporter.
comme ces quelques lignes me font du bien!!
Merci Nalingi yo

et dès que j'en ai l'occasion, je regarde "Your name", je ne le connais pas, et j'adore les films d'animation japonais  :)
Titre: Re : Merci
Posté par: ProfondeSolitude le 07 Mai 2017 à 13:53:04
Bonjour,

Le film Your Name ne sort en DVD que le 31 décembre... Personnellement, je n'ai pas eu l'occasion non plus d'aller le voir au cinéma, mais ce sera un plaisir  :-*

Je suis allée rendre visite à ma maman...  Je suis sûre qu'elle est ravie de m'y retrouver auprès d'elle  et de voir sa dernière maison décorée à l'image de notre amour   :-*

Je n'ai pour l'instant pas de  conjoint, ni de place de mamie auprès de petits enfants, ou...

Mes proches, malgré la technologie actuelle, me font très rarement signe et ne savent donc pas ce que sont la réalité de mes journées et de mes nuits, mes joies, mes peines  ;)

Mes proches n'évoquent quasiment pas ma maman et tout une partie d'entre eux, quand ils sont venus n'ont jamais exprimés le désir ni même imaginé que ça me ferait plaisir qu'ils m'accompagnent pour lui rendre visite...

Ce sont des désirs (plus de présence, d'attention et d'empathie et  partage de recueillements) qui sont très très difficiles à faire passer aux autres...

Comment faites vous tous ?

Excellent dimanche.  Au plaisir de vous lire.

P.S : Momonoke, je suis sûre que tu connais la merveille que sont les Magics Sakura ;)  :-*

Titre: Re : Merci
Posté par: Nalingi yo le 07 Mai 2017 à 17:17:05
Bonjour ProfondeSolitude.

Je pense qu'on a tous connu ça, les proches qui n'appellent plus ou nous évitent (ils sont mal à l'aise, ne veulent pas d'une personne qui va mal dans leur entourage, ...). Il faut peut être tout simplement "faire le ménage" avec ces personnes là. Mais ceux qui restent souvent évitent le sujet de peur de nous faire mal. Alors qu'on l'a en tête à longueur de temps et que justement on aimerai en parler! Comment leur en vouloir, ils ne savent pas comment s'y prendre... et peut être moi-même aurais-je été comme ça il y a quelques mois..

Concernant les visites au cimetière, je n'ai pas ce problème car je préfère y aller seule, pouvoir lui parler, décorer, prendre mon temps, pleurer sans avoir à soutenir l'autre...  Mais si tu ressens le besoin d'être accompagnée là bas, alors demande leur quand ils sont là. Car malheureusement ils ne peuvent pas savoir quels sont nos besoins et nos envies...  Glisse un "j'aimerai me recueillir, tu viendrai avec moi?" Si tu t'en sens le courage. C'est dur de demander de l'aide.. mais quand quelqu'un répond à ce "sos", on se dit que ça valait le coup de poser une simple question.

Pour l'empathie et l'attention malheureusement, je n'ai pas de solutions...

J'espère que tu trouveras ces personnes qui sauront t'entourer.

À bientôt
Titre: Re : Merci
Posté par: ProfondeSolitude le 07 Mai 2017 à 19:16:03
Merci  Nalingi yo,

J'ai lu sur tes messages précédent que ton amour repose à 400 km de chez toi et que tu vas régulièrement lui rendre visite.
Bravo... Bravo... De là haut il doit sourire et être ton ange gardien, votre amour profond, fort est un cadeau de la vie... Et le jour venu, vous vous retrouverez, il viendra t'accueillir  ;) :-*

Moi aussi, aller rendre visite à ma maman et lui apporter des fleurs, j'ai également mis deux petits anges en pierres est essentiel, j'ai l'impression durant ce moment  de vivre de nouveau à ces côtés...

Personnellement, j'y mets également des peluches,  pas plus de trois  ;) :-* et notamment deux petites que je mets collées serrés tendrement comme je désirerai tant pouvoir le revivre avec ma maman adorée de façon fusionnelle, à jamais  :-*

Je fais toujours un tour avant la venue de mes proches, ceux qui ont des jeunes enfants, afin enlever les peluches... Mais d'autres sont adultes et je souhaiterai me montrer vrai avec eux... Oui, la prochaine fois qu'ils viendront, je demanderai, mais leurs visites sont très rares, plusieurs mois, voire une année...  :'(

C'est très très difficiles de trouver des personnes quand on est seule afin d'être entourées même à l'ère des SMS, mail et téléphones portables, mais j'essaye au maximum, la semaine dernière, je me suis inscrite à un club de pétanque près de chez moi  ;) :-* J'y suis allée trois fois quelques heures et à chaque fois ça m'a fait du bien, je m'y suis sentie entourée même si je n'y ai échangée pour l'instant que quelques mots, mais je fais de mon mieux, j'espère que les graines que je sème vont porter leurs fruits et que je vais pouvoir nouer des liens nourris... Je m'aperçoit combien ça me manque... Je croise les doigts  :-*  :-*

Excellente soirée et nuit à toi et encore merci infiniment pour ta réponse  :-*

P.S : J'apprécie particulièrement l'origami  ;)  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Nalingi yo le 08 Mai 2017 à 20:21:46
ProfondeSolitude,
Tu as bien raison, c'est fou comme on se sent proche lorsqu'on "personnalise" l'endroit où on va se recueillir. Tes petits anges et tes peluches, ce sont autant de clins d'oeil que tu lui fais qui la font rire et sourire... Et bravo d'avoir fait la démarche de t'inscrire à ce club!

Citer
Bravo... Bravo... De là haut il doit sourire et être ton ange gardien, votre amour profond, fort est un cadeau de la vie... Et le jour venu, vous vous retrouverez, il viendra t'accueillir
Je le souhaite de tout mon coeur! Je crois bien que je n'ai jamais rien souhaité aussi fort de toute mon existence...

Je laisse un petit mot pour toi aussi, Mononoké, pour t'envoyer un peu de courage pour la journée de demain.

Je vous embrasse!
Titre: Re : Merci
Posté par: ProfondeSolitude le 08 Mai 2017 à 21:08:06
Oui,  je vous souhaite également plein de courage pour la journée de demain Mononoke...

Nalingi yo vous êtes extrêmement jeune, je vous souhaite profondément que votre aimé et la vie mettent sur votre chemin des personnes avec lesquelles vous créerai des attachements forts qui donneront sens à votre vie   :-*

Vous aimez les films d'animations japonaise, le 17 mai sort au cinéma Sword Art Online Movie  :-* j'essayerai personnellement d'aller le voir dès que possible et je vous ferai partager mon ressenti sans rien vous dévoiler de la trame de l'histoire  ;)

Sinon, en ce moment, je regarde les épisodes du Mangas Fairy Tail,  je trouve la musique entraînante, les personnages sympas et les couleurs joyeuses  ;)  :-*

Excellente soirée et nuit à tous...

Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 09 Mai 2017 à 12:20:04
Bonjour Mononoke,

que de tempêtes t'entourent , comment trouver la force de poursuivre ...

qu'un peu de douceur et de sérénité t'accompagne,

certains jours la certitude d'avoir fait de son mieux devrait être suffisant, n'exigeons pas de nous mêmes plus que cela .

Tendrement loma
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 09 Mai 2017 à 21:23:51
affectueuses pensées et plein de douceur pour toi si éprouvée
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 10 Mai 2017 à 23:27:20
merci

très dur à traverser, ces moments là,

hier
 la cérémonie pour mon ami avait lieu, j'étais loin d'eux,
hier,
j'ai reçu un coup de fil pour me dire qu'il n'y aurait pas de procès en pénal pour mon mari. La personne, qui l'a renversé, n'était pas alcoolisée, pas de stupéfiant, pas d'excès de vitesse, pas de téléphone
hier
l'accident, c'était y'a 8 mois
en 8 mois nos enfants ont eu 1 an de plus,tes grands garçons aussi, ton petit fils aussi, toi aussi, moi aussi,
tu vas avoir un 2eme petit fils,
...
et bien s'en est trop pour moi,
je suis fatiguée
j'en suis même à me demander ce que cela signifie,..
est-ce que c'est pour me dire que je n'ai pas la force, que je finirais par craquer  et qu'il faut que je me shoote avec des cachets ? ou ..???
un peu fatiguée,
beaucoup mal,
très fatiguée

ça va passer, ça passera

Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 11 Mai 2017 à 00:05:20
Chère Mononoké....
Je passe par là, pour te déposer mon affection, un peu de la force que j'ai pu grappiller en chemin... C'est tellement, tellement éprouvant, ces moments où la tempête redouble... Où les vagues se succèdent les unes après les autres sans nous laisser aucun répit ... Je pense fort à ton aimé, à ton ami... Si dur de ne pas avoir de réponses, de ne pas pouvoir être rassurés pour pouvoir faire face un peu plus sereinement à tout ce qu'il reste à affronter ici-bas... Et cette violence qu'on affronte, sous un calme apparent... J'ai souvent la sensation que ça accentue les choses... Ce paradoxe: du combat qui fait rage derrière le silence, la banalité du quotidien qui reprend ses droits.
Mais souviens toi bien que tu n'es pas seule. Dans ce combat silencieux. Face à ce désarroi... Tu traverses un moment particulièrement éprouvant, car le départ de ton ami, ce coup de fil dont tu parles... autant de choses qui viennent raviver, élargir la plaie... Mais tu le dis toi même, tu le sais bien... d'une façon ou d'une autre... une part au moins de cette souffrance s'étiolera, passera... jusqu'à ce que le manque et la tristesse, indélébiles, te permettent à nouveau d'entrapercevoir une éclaircie...
Et puis, je voulais te dire aussi... Je sais bien qu'il n'y a aucune règle en la matière... Mais je voudrais simplement témoigner que pour moi, la période du 8ème-9ème mois, a été, jusqu'à présent, l'une des plus éprouvante... Sans doutes celle où j'ai ressenti avec le plus d'intensité cette fatigue dont tu parles...et un désespoir... gluant... près à m'engloutir.... Je crois que comme pour tout le reste, il faut accueillir. Accueillir tout ce qui vient, et tenter de laisser passer, comme on peut... Je pense souvent à ce proverbe chinois: "Vous ne pouvez pas empêcher les oiseaux de la tristesse de voler au-dessus de vos têtes, mais vous pouvez les empêcher d'y faire leurs nids." Pour l'instant, les oiseaux passent dans nos vies... Il y en a beaucoup dans ton ciel présentement... J'espère que tu trouveras du soutien, des présences bienveillantes autour de toi, ici et ailleurs, le temps de les laisser s'éloigner.
Je t'embrasse. Prends grand soin de toi.
(J'ai vu que quelqu'un t'a parlé de "your name". C'est un très beau film... Ça fait du bien parfois... Un peu de beauté, de douceur et de poésie. Des petites lucioles dans l'obscurité.)
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 11 Mai 2017 à 10:18:23
Citer
Et cette violence qu'on affronte, sous un calme apparent... J'ai souvent la sensation que ça accentue les choses... Ce paradoxe: du combat qui fait rage derrière le silence, la banalité du quotidien qui reprend ses droits.
oh que oui
même s'il n'y a pas de règle il est commun de situer cette fameuse période pire des "9 mois" de début de la déstructuration à cette période qui entoure les un an à + ou - 3 mois
cette période où la souffrance est continue, s'exacerbe car à bien y regarder des choses s'estompent et laissent émerger des choses qui jusque là ne pouvait pas venir au devant ...
une seule solution accueillir oui
quelques aides chacun(e) à sa manière : film, poésie, méditations ...
ce proverbe je le connaissais bien avant et je n'ai cessé de me le dire .. si souvent et encore
je te serre fort
affectueusement à toutes et tous
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 11 Mai 2017 à 23:14:49
merci beaucoup Qiguan, merci beaucoup Ela,
vos soutiens sont si doux

Ela, merci de m'avoir partagé ce que tu as vécu autour des 8 mois
Aujourd'hui la journée fut moins difficile à traverser mais la fatigue est si présente
je vais essayer de voir your name  ;)

la fatigue emporte mon énergie et dévore mes mots
il m'est difficile d'écrire

je vous embrasse bien fort

le 9 était la date de son accident, le 12 celui de sa mort mais pour moi la date a plus difficile est celle du 9
8 mois qu'il est je n'ai rien vu de ces 8 mois, c'était hier,
depuis j'essaie de traverser cette vie comme je peux
sans lui, sans sa présence, son rire, sa musique, sa cuisine, son amour, sans ses bras, son odeur, sa chaleur,
dans ce grand lit, dorénavant rien que pour moi,

 :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Régine le 14 Mai 2017 à 06:20:19

J'espère que tu te reposes , que tu trouves un peu de temps, quelques moments de répit ..la fatigue est un indicateur..de l'énergie physique et mentale d'adaptation que ça exige pour faire face au quotidien..se réorganiser..pour tout faire..en plus de la peine que des fois , on ne peut même pas se permettre de vivre..tellement le quotidien est prenant..et que le coeur n'y est pas..

Bon , je me suis inscrite sur le thème <<santé>> c'est pas un hasard...c'est pour te et vous faire penser. Et à moi aussi..
<<attention..là, ..aux signaux de fatigues..je sais , pas évident, de trouver des moyens..je veux pas en remettre plus...oui, c'est gros..pas le temps, trop de.., tout...au moins..prendre de grandes respirations...ralentir..des fois je fais cela...je m a.r.c.h.e.t.r.e.s.l.e.n.t.e.m.e.n.t..d..ã.n.s.l.a.m.a.i.s.o.n...des fois, je marches à quatre pattes..c'est un excellent exercice..

L'affaire c'est que.. quand il n'y a pas de solutions apparentes , il faut en inventer...en plus!

Bon repos..ben..tu dois être déjà levée à cette heure...fais attention à tes réserves énergétiques.
Affection!
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 14 Mai 2017 à 12:51:48
Citer
'affaire c'est que.. quand il n'y a pas de solutions apparentes , il faut en inventer...en plus!
et oui ...
et ce qui peut faire du bien à un(e) enfoncera l'autre ... donc pas de recettes

Mononoké j'espère que tu trouves de l'énergie pour fonctionner même à minima ...
je pars en randonnée avec l'association avec qui je commence l'essentiel actuellement de ma construction/reconstruction, je penserai à toi
à vous toutes et tous aussi
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 14 Mai 2017 à 21:07:41
j'ai pensé à toi, à vous d'autant qu'il y avait une dame veuve depuis plus de 20 ans qui a élevé ses 4 filles en s'oubliant mais depuis a construit une maison et fait plein de choses intéressantes, s'active beaucoup, mais parle de la fin de vie de son époux comme si c'était hier .... de sa douleur idem du manque !
je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 14 Mai 2017 à 23:03:07
Merci Régine, Qiguan,
je me sens moins fatiguée, j'ai jardiné, j'ai planté quelques pieds de tomates,
ma fille a fêté ses 8 ans avec ses amis (un petit mois de retard) mais elle l'a fait  :)
elle était ravie
le grand fils de mon mari et sa p'te famille sont venus mangé ce midi, c'était doux

je vous souhaite une douce nuit à tous
tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 16 Mai 2017 à 01:29:54
Je laisse quelques mots sur tes maux... prends soin de toi
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 16 Mai 2017 à 11:53:34

    Bonjour douce Mononoké,

    Le jardin me ressource aussi ...
    Le premier été de mon deuil, on a eu beaucoup de jours de soleil ...

    Je me souviens du poids si lourd que me semblait peser mon corps ...
    Tout était ralenti, même le chant des oiseaux.

    Tendres pensées vers toi et tes enfants, M.
   
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 16 Mai 2017 à 22:24:11
Merci Pandor d'être passé par là  :-*

Oh oui Souci,
dès que je peux, et que j'en ai la force, je cours m'oublier dans le jardin : douce fatigue et grand plaisir
ce soir j'y suis passée après manger, j'ai regarder mes petits pois pousser, arrosé ce qui en avait besoin, et planté quelques courges, ..
demain, si c'est possible je m'attaque aux courgettes, blettes, betteraves,..
et ça fait une semaine qu'on mange mes salades,  ;D

douce nuit
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 17 Mai 2017 à 01:19:21
Oui, merci cher jardin.  Lorsque tout tangue, que tout semble absurde et irréel, il reste ces petits plaisirs essentiels... Semer, planter... Et surtout observer... la nature, son cycle... Je pense vraiment que c'est en grande partie la nature qui m'a permis de ne pas sombrer totalement ces derniers mois... Elle a su, elle sait: accueillir larmes, colère et besoin de solitude...
Comme toi, aujourd'hui, j'ai arrosé mes pois, et demain, c'est parti pour replanter les courges, courgettes, concombres :).
Bonne nuit Mononoké, Martine. Je vous embrasse.
Titre: Re : Merci
Posté par: Alexandra le 17 Mai 2017 à 14:49:52
Un petit mot pour toi Mononoké, assise en silence auprès de toi. Après on pourra faire un peu de jardinage, mes premières fraises commencent à rougir dans mon potager du balcon et mes petits plants de tomate prennent des forces...
Je pense bien à vous toutes les petites jardinières.

Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 17 Mai 2017 à 16:17:37
ma santé ne permettait pas de semer, planter, désherber ...
je n'ai pu qu'observer et supporté ce handicap physique en plus du deuil ... je vous envie
mais là aussi il faut accepter, je me le dit souvent en regardant mes aides au jardinage ...
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 17 Mai 2017 à 22:40:26
merci cher jardin.  Lorsque tout tangue, que tout semble absurde et irréel, il reste ces petits plaisirs essentiels... . Semer, planter... Et surtout observer... la nature, son cycle... Je pense vraiment que c'est en grande partie la nature qui m'a permis de ne pas sombrer totalement ces derniers mois... Elle a su, elle sait: accueillir larmes, colère et besoin de solitude...
c'est tellement vrai Ela !! comme ça peut nous aider

assise en silence auprès de toi. Après on pourra faire un peu de jardinage,
oh oui,
et s'il n'y avait que ça de vrai ?
assis(e) en silence et regarder la nature s'éveiller  <3 <3 <3
avec plaisir Alexandra
je te propose un kéfir, un kambucha ou une p'te tisane maison, en regardant tout cela pousser, si ça te dit
 ;-)
 (si tu acceptes mes imperfections, ces boissons  sont en cours d'apprentissage )

je n'ai pu qu'observer et supporté
Qiguan, viens t'assoir avec nous, boire un coup,  on jardinera pour toi cette année si tu veux bien mais on regardera ensemble tout pousser ;)

bon avant de lire vos messages si réconfortants,
 je venais vous dire qu quelques amies sont passées boire l'apéro, (j'ai trop bu  ;)), elles sont reparties en me laissant seule avec ma douleur, mes larmes (évidemment elles sont parties avec un petit pincement au coeur) mais j'ai passé un doux moment; j'ai gardé aujourd'hui pour la 1ere fois le petit fils de mon mari, et ça a été aussi beaucoup d'émotions pour moi,.. tout se bouscule
ma vie continue,
je garde son petit fils, je picole (sans lui), on aimait  picoler ensemble,
je continue à faire mon potager (il aimait tant manger les 1eres salades et me voir épanouie dans mon potager)
il s'efface de ma vie, ma vie est en train de se construire (reconstruire).. mais  sans lui
je me sens bien et je pleure en vous écrivant
tous les sentiments se mélangent (bon en même tps j'ai quelques verres dans le nez  :o)



Titre: Re : Merci
Posté par: Faïk le 17 Mai 2017 à 23:44:50
Chère Mononoké, tout le monde sait que le ver est l'ami du jardinier ...

“En automne, je récoltai toutes mes peines et les enterrai dans mon jardin. Lorsque avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces, mon jardin fut jonché de fleurs splendides et exceptionnelles.”
Khalil Gibran
Titre: Re : Merci
Posté par: Faïk le 18 Mai 2017 à 00:05:51
Je jardine, je rékéfire, de fruits, depuis quelques temps également ... pour rendre mon monde beaucoup plus beau, euh pardon plus bio ...

"Mes parents sont bio" ... (https://www.youtube.com/watch?v=3JNl0Q6R9vg)
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Alexandra le 18 Mai 2017 à 10:22:54
je te propose un kéfir, un kambucha ou une p'te tisane maison, en regardant tout cela pousser, si ça te dit ;-)
 (si tu acceptes mes imperfections, ces boissons  sont en cours d'apprentissage )


J'arriiiive! C'est encore un peu tôt pour apporter la tarte aux fraises qui va avec mais j'apporte le dessert!

je n'ai pu qu'observer et supporté
Qiguan, viens t'assoir avec nous, boire un coup,  on jardinera pour toi cette année si tu veux bien mais on regardera ensemble tout pousser ;)

En tout cas, je trinque avec vous, à la santé du jardin, aux petits instant de douceur. A tes apéros avec ton mari Mononoké, qui ne s'efface pas de ta vie puisqu'il y a laissé de jolis souvenirs. A nous toutes et tous qui trinquons de nos chagrins, pour quelques moments d'apaisement. Aux jolis souvenirs, et à toi mon amour qui ne t'effaces pas non plus.
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 18 Mai 2017 à 12:07:31
Passez donc aussi dans mon jardin, nous parlerons papillons et tortues ....

Le terrain étant un peu grand pour moi, beaucoup d'herbes sauvages poussent. Une amie, spécialiste en insectes vient de temps en temps m'aider à entretenir le jardin. La semaine dernière , je l'entends exploser de joie : "il y a des chenilles, il y a des chenilles !!! " .
Elle avait découvert des chenilles d'un papillon rare et espèce  protégée, "Diane", qui ne pond que sur une plante, dite "mauvaise herbe", l'aristoloche, qui constitue également sont unique nourriture.

http://nature.de.chez.nous.over-blog.com/article-la-diane-122115365.html.

Elle est repartie avec les précieuses chenilles et un peu d'aristoloche afin de les nourrir, et de leur offrir une protection contre les prédateurs d'ici leur éclosion.

Des tortues d'Hermann, une autre espèce protégée, gambadent également sur le terrain, difficile de les voir ...
La Tortue d'Hermann est la seule tortue terrestre de France : elle est présente dans le département du Var, principalement dans la plaine et le massif des Maures, le massif de l'Esterel et en Corse.

Voilà je vous ai présenté quelques espèces en voie de disparition ... et un petit bout de mon jardin.

Pas de potager, trop de fourmis, et je n'ai pas le coeur à jouer les "exterminator", à grands coups de produits chimiques sur les bestioles ou les herbes folles. La vie est trop précieuse.

Je vous souhaite une douce journée de jardinage,
tendrement loma
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 18 Mai 2017 à 12:37:48

   Ben ça alors si j'ai bien compris,
   faut pas confondre l'aristoloche pistoloche
   avec l'aristocrate phallocrate,
   ni la Proserpine avec la Diane ...
   (http://www.aht.li/3069014/aristoloche.jpg)
   voilà, voilà, on va devenir des jardinières-botanistes !
   Le courage de jardiner et de se cultiver malgré "ça",
   chapeau NOUS !
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 18 Mai 2017 à 12:53:01

   Une belle image de la Diane,
   un bien joli papillon, sur une plante moche, ma foi il mangera pas nos salades !
   (http://www.aht.li/3069015/diane.jpg)
   bisou à toutti ! M
Titre: Re : Merci
Posté par: Faïk le 18 Mai 2017 à 13:24:53
Alors là, l'aristoloche une mauvaise herbe … Ben non, Loma, je viens juste d'en acheter une pour garnir la pergola ! Trop belle avec ses grandes feuilles en forme de cœur …
Souci nous en a légendé une illustration à sa façon … mais bon, quand on s'appelle aussi pipe des hollandais, ça affole un peu les neurones de dinguerie ...

Elle est pas belle celle-là ? (https://www.google.fr/search?q=aristolochia+macrophylla&client=ubuntu&hs=JeL&channel=fs&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjOqdL8o_nTAhXMzRoKHXCzBHQQ_AUICigB&biw=1535&bih=773#channel=fs&tbm=isch&q=aristolochia+elegans&imgrc=AftXUc607Zp0hM:http://)

Jardinage : gestion de ressources humaines quand on a été bien ratissé ...






Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 18 Mai 2017 à 13:52:18
Faïk, ma variété d'aristoloche ne mesure que 30 à 50 cm de haut, on ne pourrait recouvrir que la pergola des Schtroumpfs.

La tienne est splendide, imagine la taille des papillons !
Titre: Re : Merci
Posté par: Faïk le 18 Mai 2017 à 14:04:59
La mienne est Aristolochia macrophylla, et bien que très grande, portera plutôt des fleurs jaune-vert ... celle présentée, parmi tant de variétés, est bien trop exotique pour la latitude de mon jardin ...
Ernestine, ma voisine, possède 2 tortues d'Hermann, qu'un couple ami résidant près de Gonfaron lui a offert (??)...
Antoine & Cléopâtre ... Manque plus que Diane ...

Bonne journée au soleil Loma
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 18 Mai 2017 à 16:33:00
Merci Souci pour cette belle photo de Diane, tu parles de la Proserpine , je vois que tu es bien documentée.

Faïk, j'habite à côté de Gonfaron, c'est le pays où d'après la légende les ânes volent,

et pour toi Mononoké, c'est aussi le pays du rosé, à boire bien frais sur la terrasse.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 18 Mai 2017 à 18:16:12
 :-\ mon allergie aux sulfites fait que je ne peux prendre aucun alcool et aucun jus de fruit contenant du raisin ...
mais bon je peux  ;D boire d'autres nectars
et vous regarder (certes le coeur serré) jardiner ...
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 18 Mai 2017 à 21:22:24
Oh la la ...

Période échevelée au travail, je n'ai même plus le temps de penser à mon chagrin.

Un tour sur le forum et je découvre tous ces sujets qui m'intéressent .

Bien que préférant les aristo- chats aux aristo- loches je trouve cette plante très jolie... et très sexy ...

Depuis des années je cherche une tortue d'Hermann, mais l'espèce est protégée et impossible - au moins dans ma Bretagne - d'en dénicher une, à vendre ou à donner.

J'en profite donc pour lancer un appel : si vous entendez parler d'une tortue cherchant un foyer doux et attentif,  pensez à moi ! Et surtout une qui gambade,  Loma, j'aimerais voir cela !

Et comme à défaut de me donner de la chance, les fées penchées sur mon berceau m'ont attribué une bonne nature, je ne me connais  d'allergie à aucun breuvage et je suis prête à venir partager le petit  rosé que je suis en train de boire seule chez moi, en regardant mon jardin qui fleurit, qui fleurit ...

Et en pensant à vous .

Je vous embrasse

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 19 Mai 2017 à 08:17:55
Nora,

je ne sais pas si c'est vers chez toi, les élevages (certifiés) existent, cela évite le braconnage,
cependant les tortues sont chères.

L'an dernier s'est même tenue une fête de la tortue à Plénée-Jugon (Côtes-d’Armor)

http://www.le-petitbleu.fr/bretagne/insolite-en-bretagne-elle-eleve-100-tortues-dans-son-parc

Ah, on aimerait bien avoir une carapace aussi de temps en temps, pour protéger notre petit coeur tendre

Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 19 Mai 2017 à 22:22:27
Merci Loma !

Oui, je connais, mais par principe je ne passe pas par les élevages d'animaux. Il y a un refuge près de chez moi mais ils ne proposent pas d'adoptions.
Mais je trouverai ... et j'espère que ce sera une femelle car j'ai déjà choisi son prénom : ce sera Hortense . C'est moyen pour un garçon. Quoique ...

Une pensée pour tous ceux qui passent par ici.

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Mai 2017 à 00:28:43
alors je trinques avec tous les jardinier(e)s en herbe, aux amoureux de la nature et aux amoureux du canapé, car lorsque l'on est fatigué, le canapé, ça sert (d'ailleurs, il faut que je change le mien, mon chagrin a dû l'achever, il était déjà en piteux état,  ;))
merci pour ces doux partages, et messages,

tu as raison Alexandra, les apéros avec mon mari ne sont pas effaçables,
pas entendu parlé de tortue dans le coin,
oui pour le dessert
et merci pour ce petit cours de biologie, (je n'écoutais pas toujours en bio,  ;

je vous embrasse,
peu lu ce soir
peu écrit,
ll est tard, le sommeil me gagne,
mais je passais vous faire un petit signe d'amitié
je ne vous oublie pas
mais je passe beaucoup de temps dehors, ou ailleurs et suis moins présente sur le forum
je pense à vous,
tendrement

Titre: Re : Merci
Posté par: Régine le 21 Mai 2017 à 04:52:27

<<je passe beaucoup de temps dehors, ou ailleurs>>

Je suis contente pour toi!  Tendresse!
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: qiguan le 21 Mai 2017 à 11:25:44

<<je passe beaucoup de temps dehors, ou ailleurs>>

Je suis contente pour toi!  Tendresse!
moi aussi en espérant que tu ressens moins ta souffrance  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Mai 2017 à 21:57:12
merci Régine, Qiguan,

La douleur est là, dans un coin,
elle est supportable mais me fatigue,
mon fils était triste ce we, je ne peux lui retirer sa souffrance, c'est dur,
je vois bien que j'avance à petits pas, avec des aller retours,
mais je comprends aussi que cette épreuve fera partie de moi jusqu'à mon dernier souffle

je vous embrasse bien fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Mai 2017 à 23:19:06


Il ne sert de rien à l'homme de gagner la lune s'il vient à perdre la Terre.

François Mauriac
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Mai 2017 à 23:29:04
http://positivr.fr/dechetterie-supermarche-gironde-vayres/?utm_source=actus_lilo

https://mrmondialisation.org/une-ecole-occupee-par-des-citoyens-pour-proteger-trois-familles-a-la-rue/?utm_source=actus_lilo

http://positivr.fr/ecole-trappes-pedagogie-fondee-sur-empathie/

https://mrmondialisation.org/des-agriculteurs-rachetent-un-supermarche-pour-y-vendre-directement-leurs-produits/?utm_source=actus_lilo

moi je crois à l'AMOUR!!! à toutes ces belles initiatives
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Mai 2017 à 21:41:51
un petit coucou du soir,
avant d'aller arroser quelques plants dans le potager, et oui il a fait chaud  :P
Je tiens à partager avec vous le moment de répit que j'ai pu vivre ce soir avec mon fils (ma fille dort chez une copine ce soir)
il doit connaitre 25 morceaux de musique à la fin de l'année (titre et chanteur), il ne l'avait pas encore vraiment bossé depuis septembre et m'a demandé de lui faire deviner, des morceaux (plutôt sympas dans l'ensemble), on les a écouté pendant que je préparais le repas, il devait deviner, j'ai dansé et ris avec lui, mais le coeur y était, et j'ai vraiment vu que j'étais heureuse, pour de vrai, sans faire semblant, j'ai presque envie de dire le coeur léger. Le repas et le début de soirée, idem,

que cette douceur puisse venir vous faire un petit coucou
tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 22 Mai 2017 à 22:10:22

    Choueeette, t'as menu-niqué la souffrance ! yipee !
   
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 22 Mai 2017 à 22:25:35
que cette douceur soit là de plus en plus souvent  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Mai 2017 à 22:45:24
oui Qiguan, je prends  ;D
et vi Souci, menu-niqué avec plaisir ::)
Titre: Re : Merci
Posté par: VLJvx48503 le 22 Mai 2017 à 23:00:57
Merci pour ce message heureux,oui petit à petit on arrive à trouver des moments de répit, des petits bonheurs, des instants de joie qu'on s'autorise à vivre pleinement.  Avec les enfants, les petits enfants, (c'est mon cas), j'ai la chance d'avoir un jardin délaissé ces trois dernières années, cette année j'ai l'impression de le découvrir, je le vis au rythme des saisons, c'est magique j'ai également réussi à attirer toute sorte d'oiseaux qui à leur tour attirent les chats, ça c'est nettement moins magique!! regarder, contempler la nature quelle complice merveilleuse pour nous accompagner lorsque nous sommes tristes, accablés. Attraper ces instants de bonheur, les savourer, renouveler tous les jours cette thérapie c'est la meilleure potion presque magique, un anti douleur idéal sans effets secondaires. Aujourd'hui j'ai aperçu un petit troglodyte venu faire son nid dans une lanterne suspendue à ma porte d'entrée.. Messager de bonheur, de douceur :). Bonne nuit à tous.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Mai 2017 à 23:36:17
merci VUvx pour ce partage,
ah la nature,...

je le vis au rythme des saisons,
vivons au rythme des saisons, comme ton jardin, laissons les saisons nous emporter, nous porter, nous accompagner, comme elles accompagnent la nature, .. parfois en la bichonnant parfois en la maltraitant....finalement comme nous...

une douce nuit à chacun de vous
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 23 Mai 2017 à 00:06:03
Bonsoir Mononoké,......... https://www.youtube.com/watch?v=l9SWLwv_jbw&index=1&list=RDl9SWLwv_jbw

Tu sais... les trois premières années... j'ai souvent "sauté le mur du cimetière en pleine nuit" alors que la porte principale et le grand portail étaient fermées à clefs et que je voulais "vitalement" m'asseoir à côté de Raphaël... sans bruit, sans mot ! en silence ! en solitaire !

J'ai régulièrement et très solitairement passé de longues heures au cimetière la nuit en toutes saisons ma tête sur sa tombe... dans un état émotionnellement bizarre, étrange, au-delà , dans l'irréel ... mon corps tellement endolori, meurtri... un regard perdu, hagard !

OUI, j'ai frôlé moi aussi la mort... la mort irrespectueuse, provocante, salope et putain...plusieurs fois en face de moi  !

Je t'aime jusqu'à la mort... j'ai plusieurs fois frôlé... Je t'aime jusqu'à ma mort...

Bien Amicalement.
Bien Solidairement.
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 24 Mai 2017 à 00:23:43
j'ai déposé ses cendres au pied d'un magnifique chêne, dans une petite forêt, des fois je vais m'assoir, m'adosser à cet arbre,....

j'écoute Amadou et Mariam, merci Fédérico,

mes larmes coulent, ce soir
c'est comme ça
ça passera
la douleur dans le ventre est présente et lourde, ce soir
c'est comme ça
ça passera
mais p... que ça fatigue
ça fait mal
c'est comme ça

demain sera un autre jour,
comme hier,
d'autres émotions, d'autres sensations, d'autres ressentis...

demain, nous partons 4 jours avec les enfants chez des amis avec qui c'est facile, avec qui l'on peut parler, rire et pleurer, se promener, se taire,... bref...
au programme les jardins du château de Versailles..
retour samedi soir (tard), ma fille part en voyage scolaire, dimanche matin,
Voyage organisé l'année dernière par l'équipe. Elle part en Auvergne avec toute son école, tous les maitres et les maitresses, tous ses camarades, bref avec tout le monde mais sans son papa. Son papa c'était son maitre cette année, ça fait un an qu'ils parlaient de cela tous les 2, ils avaient hâtent d'être dans la même classe, ils l'on été 10 jours,
ensuite c'était vendredi 9 septembre 2016, petit week-end sympa en perspective, gros soleil,
il rentre tôt, enfourche son vélo, ........ et ne reviendra pas...
alors oui elle part en Auvergne, comme l'a fait 6 ans avant son frère mais lui avec son papa
Cette école organisait des voyages tous les 3 ans, ils refaisaient l'Auvergne car tous les enfants l'ayant fait  sont au collège aujourd'hui et qu'ils avaient adoré ce coin.
Mon mari voulait m'y emmener, j'irai un jour avec mes enfants mais sans lui

aujourd'hui mes lames coulent, mon coeur est lourd

dialogue entre ma souffrance et moi-même :

-mais je sais qu'une nuit de sommeil, la perspective d'aller chez mes amis, ... demain je retrouverai un peu de légèreté,
- peut-être mais je reviendrai,  et crois pas t'en sortir aussi facilement, à chaque fois que tu te sens mieux, sache que je viendrais te trouver par n'importe quel moyen, n'importe quelle faille
- je te m...

bon c'était un peu de légèreté dans ma douleur, oui j'ai bien le droit de me moquer d'elle aussi, et non je ne crois pas être folle, et si je le suis, alors je ne le suis pas assez pour ne pas souffrir


Il est tard,  :-* :-* :-*
je vous retrouverai après ce grand  we
prenez soin de vous





Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 24 Mai 2017 à 01:25:38
La Rue Kétanou :
https://www.youtube.com/watch?v=WLJ2yq-rLLw
https://www.youtube.com/watch?v=smm6bdhKR6M

Manu Chao
https://www.youtube.com/watch?v=TyA-oz7lSrc

Marie Paule Belle (chante Barbara)
https://www.youtube.com/watch?v=Yap-pOylrJM

Thomas Fersen
https://www.youtube.com/watch?v=xB43jtyB6TU&list=PLz-2KyLN2CVlttc_YsFTTkGqvtOJEr51u&index=3

Thomas Fersen et Marie Trintignant
https://www.youtube.com/watch?v=Ov832ZkqaZY&list=PLz-2KyLN2CVlttc_YsFTTkGqvtOJEr51u&index=2

Mickey 3D
https://www.youtube.com/watch?v=Wcwzd_F_PBE
https://www.youtube.com/watch?v=IEexx5BR5eY

 :-* :'( :-* :'( :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: kompong speu le 24 Mai 2017 à 18:24:13
pour toi Mononoké
https://www.youtube.com/watch?v=y0JkbYXHatw
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 25 Mai 2017 à 12:01:52
Ta fille sera bien entourée, épaulée je pense ...
Oui tu iras voir ce lieu un jour c'est utile ce type de projet ...
Là laissé toi porter tu as cette chance du soutien actif d'amis .... Je suis une de celle d'ici qui n'a pas eu cette aide alors je te dis savoure, apprécié, remercie
Pour la douleur ... Oui elle reste tapie revient
Je t'embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Mai 2017 à 23:56:07
Merci kompong speu,
elle passe au moment où je te réponds,
une très douce pensée pour toi, et mes bras pour un câlin, si tu veux bien, en cette journée si éprouvante, si insupportable.
j'ai pensée à toi, vous toutes, petites mamans, qui passez cette journée sans votre petit ange,


Il manquera des enfants à la fête des mères, il manquera également des pères … il en manquera deux chez nous. Ma' & moi n'aimons plus la fête des mères.
Faik

moi non plus je ne l'aime plus, un goût bien trop amer

Nos 4 jours chez nos amis ont été plutôt doux, jardins du château de Versailles, baignade dans un petit lac, glandouille, apéros, barbecue, rires et larmes...
retour douloureux
ma fille est partie ce matin en Auvergne, avec toute son école, j'avais le coeur serré en voyant le remplaçant de mon mari monter dans le bus, ses collègues grimper avec les yeux rougis

oui elle sera bien, merci Qiguan, une des maîtresse était l'amie de mon mari, aujourd'hui, elle est là pour nous, encore, je sais qu'elle s'occupera bien d'elle

je vous embrasse toutes et tous bien tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 31 Mai 2017 à 22:23:09
coucou furtif,
suis lessivée
invasion de puces de parquets,
dans une immense maison avec plus de 200 m2 de parquet, matelas infestés... ménage et lessive dès que je peux, ..
bisous à tous,
ai besoin de dormir beaucoup
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 31 Mai 2017 à 23:56:37

Dodo Mononoké, dodo !

Douces pensées  :-*

Bien Amicalement.
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 01 Juin 2017 à 09:14:44
Bonjour Mononoké,

il y des jours où la goutte d'eau, pardon le seau d'eau fait déborder le vase ...

Cette semaine, en faisant le plein d'essence, je me suis aspergée de gasoil (le pistolet était très mal conçu). Je rentre vite me changer, j'oublie la clé sur le contact, le lendemain, panne de batterie. J'installe le chargeur de batterie, il est en panne !!!

Pour tes puces de parquet , je n'ai pas de truc, mais prends de l'ail et de la levure de bière, les puces n'aiment pas trop l'odeur de notre peau après. Cela t'évitera peut-être de te faire piquer. Tu auras une haleine d'enfer avec l'ail  ;D, mais au moins tu auras une belle peau avec la levure de bière.

Je te souhaite une journée la plus douce possible

tendrement loma
Titre: Re : Merci
Posté par: Orfila le 01 Juin 2017 à 13:18:38
Merci à tous
chers amis

que le soleil vous apporte chaleur dans les coeurs

je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 01 Juin 2017 à 22:54:00
merci Federico, Loma,
fumigènes, aspirateur, appareil vapeur entre chaque lame de plancher, sur les matelas; les chaises...,tout et partout .. je n'ai pas fini, il en reste un peu dans les pièces que j'ai déjà faites mais qui dit un peu = prolifération, je relave tout le linge à 90 ou à 60, l'intérieur des placards,
pas le tps de passer dans le potager, trop de fatigue, pas le temps de rester sur le forum,
suis au bord de l'épuisement
encore un gros dodo, encore du ménage demain en rentrant et tout le we, je ne supporte plus une seule de ces petites bêtes (j'ai trouvé un moyen infaillible pour les repérer : se balader en chaussettes blanches bien hautes, elle s'accrochent dessus)

ail et levure de bière, vais tenter (la bière, ça marche aussi ? ;D)
je vous embrasse bien fort, tous et toutes
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 07 Juin 2017 à 00:19:26
un petit bisou du soir pour vous dire que je pense à vous

je n'ai même pas d'énergie pour prendre le temps de vous lire, plus de répit
je fais le min vital (courses, tonte, repas, enfants, travail) et je passe mon tps à me battre contre ces satanées puces de parquets, dès que j'ai 1 heure,
qd je me couche, je suis épuisée, et n'ai même pas le courage de passer vous lire,
ce petit message pour vous dire que je ne vous oublie pas,
Il reste quelques puces, donc assez pour que ça redémarre, donc je vais tout recommencer ce we : fumigène et astiquage des sols, literies,... cm par cm, aspirateur, appareil à vapeur et essence de térébenthine.. bref encore une semaine ou 2 bien chargées.
 Je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 07 Juin 2017 à 09:23:40
des pensées de réconfort
Titre: Re : Merci
Posté par: sellig le 07 Juin 2017 à 10:01:17
Bonjour Mononoké,

Je lis un peu "au hasard" dans ce forum... et je viens de lire une partie de ton histoire... je viens de me rendre compte également que tu avais répondu à mon premier message... donc déjà merci...

En fait, j'essaye de trouver des chocs similaires au mien, le décès brutal dans un accident de son conjoint, l'homme de sa vie, le père de ses enfants... ce n'est pas que les autres peines ne m’intéressent pas, bien loin de là, mais j'essaye de me comprendre au travers de certains ressentis...

J'ai aussi l'impression de radoter tellement... j'ai tellement envie de parler de lui... tellement envie qu'il soit là... c'est vraiment trop difficile... difficile aussi de voir le bonheur des autres... égoïste peut-être, envie que tout le monde souffre comme moi pour comprendre  à quel point il me manque, qu'il ne méritait pas cela... personne ne le mérite évidemment...

Voilà Mononoké et tous les autres,  je n'ai pas écris beaucoup de messages sur ce forum, je l'ai fait en MP... mais je pense que cela peut être utile à d'autres,  à moi... de savoir que l'on n'est pas seul malheureusement... que des accidents arrivent tous les jours et que tous les jours on annonce une terrible nouvelle à laquelle on ne s'attend jamais... mais on pense que ça n'arrive qu'aux autres... hé non...

Continuez donc d'avancer, on n'a pas le choix, pour nos enfants, ils ont besoin de nous... ils n'ont plus que nous...

Bien affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 07 Juin 2017 à 12:47:37
"qd je me couche, je suis épuisée, et n'ai même pas le courage de passer vous lire,
ce petit message pour vous dire que je ne vous oublie pas, "


Tu n'as pas à t'excuser de quoi que ce soit, tu penses tellement aux autres, pense un peu à toi .... et à tes puces ... et puces de parquet !!!

J'aime bien t'imaginer en Lara Croft armée de son balai vapeur et de son fumigène , moi aussi je fais aventurière en passant ma tondeuse, vu l'état de mon terrain qui n'a rien d'une pelouse anglaise, je fais surtout du 4X4 en coupant l'herbe.

Nous sommes des guerrières !
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: qiguan le 07 Juin 2017 à 14:30:51
Bonjour Mononoké,

Je lis un peu "au hasard" dans ce forum... et je viens de lire une partie de ton histoire... je viens de me rendre compte également que tu avais répondu à mon premier message... donc déjà merci...

En fait, j'essaye de trouver des chocs similaires au mien, le décès brutal dans un accident de son conjoint, l'homme de sa vie, le père de ses enfants... ce n'est pas que les autres peines ne m’intéressent pas, bien loin de là, mais j'essaye de me comprendre au travers de certains ressentis...

J'ai aussi l'impression de radoter tellement... j'ai tellement envie de parler de lui... tellement envie qu'il soit là... c'est vraiment trop difficile... difficile aussi de voir le bonheur des autres... égoïste peut-être, envie que tout le monde souffre comme moi pour comprendre  à quel point il me manque, qu'il ne méritait pas cela... personne ne le mérite évidemment...

Voilà Mononoké et tous les autres,  je n'ai pas écris beaucoup de messages sur ce forum, je l'ai fait en MP... mais je pense que cela peut être utile à d'autres,  à moi... de savoir que l'on n'est pas seul malheureusement... que des accidents arrivent tous les jours et que tous les jours on annonce une terrible nouvelle à laquelle on ne s'attend jamais... mais on pense que ça n'arrive qu'aux autres... hé non...

Continuez donc d'avancer, on n'a pas le choix, pour nos enfants, ils ont besoin de nous... ils n'ont plus que nous...

Bien affectueusement

dans table des matières
en déroulant
j'ai mise une liste sur le deuil brutal accidentel ... cela peut t'aider à retrouver des similitudes
bien affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: sellig le 08 Juin 2017 à 10:06:33
Merci.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Juin 2017 à 22:15:20
bonsoir tout le monde,

je reviens vous faire un petit coucou, mais je vais essayer de me coucher tôt, sinon les journées sont trop difficiles!! je suis au bout du rouleau, je ne suis pas encore venue à bout des puces, et pourtant j'ai tout essayer, essence de térébenthine au pinceau entre chaque latte de parquet, vapeur, aspi passé minutieusement, fumigènes, ... et ce dès que je peux!!!

Je n'arrive plus à trouver de tps pour m'occuper de mon potager, ce qui me fait vraiment du bien, j'y ai passé une heure ce soir et je ne prends pas plus de temps pour venir vous lire et vous écrire!!

Je pense à vous bien fort et vous embrasse

je n'ai pas pu tous vous lire, tant de mots depuis ma dernière visite!!

Loma, tu m'as faite sourire  ;D
J'aime bien t'imaginer en Lara Croft armée de son balai vapeur et de son fumigène , moi aussi je fais aventurière en passant ma tondeuse, vu l'état de mon terrain qui n'a rien d'une pelouse anglaise, je fais surtout du 4X4 en coupant l'herbe.

Nous sommes des guerrières !


selling, je pensais que ça n'arrivait qu'aux autres, .. mais non

je vous embrasse bien fort



Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 23 Juin 2017 à 02:55:03
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 23 Juin 2017 à 13:21:40
   Allô, radio Gaga ? Radio Gougou ?
   Mononoké bonjour, ah, difficile de capter ici, la fm est envahie par les radios allemandes !
   Bien reçu ton petit coucou, youpie !
   Toujours envahie par les puces, toi ? Faut venir à bout des œufs de ces saloperies, très résistants, renseigne-toi plutôt du côté des pharmacies ou des vétos plutôt que du côté rayon bricolage, il existe des poudres efficaces à simplement laisser agir.
   Moi c'est au jardin que je lutte contre "l"ennemi invisible", l'oïdium, qui s'est installé l'été passé, froid et très humide ici. Mes plantes sont attaquées et à moins de foutre le feu à tout le jardin, ch'crois qu'c'est naze. Foutues puces foutu oïdium.
   Enfin, c'est pas le pire ... bien sûr ...
   Allez, on se fait plaisir, on se repasse Queen, pêchu toujours ... M.
   https://www.youtube.com/watch?v=azdwsXLmrHE (https://www.youtube.com/watch?v=azdwsXLmrHE)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 26 Juin 2017 à 10:58:21
oh souci, j'espère que tu vas réussir à sauver des p'tes plantes

Non j'ai encore quelques puces, plus bcp, une ou 2 de tps en tps mais encore trop, j'ai acheter des produits en pharma et ai rebombé chaque pièce. Le pb ce sont les oeufs qui sont très résistants. Je vais finir par en venir à bout mais à quel prix. Je ne fais que pleurer depuis 3 semaines. Je n'ai même plus l'énergie de venir sur le forum. Ce n'est pas que je m'en moque ou que je vais mieux ou  que vos peines ne me touche pas, c'est juste que je suis vidée, rincée, et que je n'ai plus aucune énergie pour rien.
Je vous embrasse tous bien fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 26 Juin 2017 à 11:13:05
Le chemin de nos vies "chagrin" sera long et sinueux,
je vous souhaite à tous de le traverser avec le plus de douceur possible

Mon amour est parti, il y a plus de 9 mois,
c'est dur,
P... de vie, P.. de chagrin

Des moments doux, j'en vis, certes,  mais des moments de tristesse intense, de douleur aussi!!
C'est comme cela

Je vous embrasse bien fort
 je souhaite que vous sachiez que j'ai découvert ici de belles personnes, que je n'ai jamais vue mais qui m'ont bcp émue, touchée, aidée
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 27 Juin 2017 à 16:08:35

Coucou Mononoké,..... gros bisous... :-*  :-*  :-*  :-*  :-*

Je suis "Exterminator"... saloperie de puces ! j'arrive et je vais toutes vous niquer ! non-mé- alors ! dehors ! laissez tranquille ma copine Mononoké !

Ne t'inquiète pas, ne culpabilise pas... sois indulgente avec toi... douce et tendre... cool...
Tu es très occupée, préoccupée... et tu vas pouvoir un peu récupérée... être plus tranquille...

Bientôt les vacances !?

Prends bien soin de... TOI.

Je t'embrasse bien fort.

Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 20 Juillet 2017 à 11:38:42
Merci Fédérico, merci mon ami

BONNE NOUVELLE : je les ai eu!! plus une puce,
vacances pour nous vacances douces, amères, mais vacances quand même
plus de réveil, plus de devoir et plus de puce  :P

Je suis absente en ce moment, pourquoi ? je ne sais pas bien, peur de lire de nouveaux témoignages douloureux, peur de lire de nouvelles vies déchirées,
peur de ne plus trouver de mots pour soutenir,

et pourtant je vous lis mes amis, je reçois sur ma boite mail les messages des lieux où j'ai déjà posté un message, je vous lis sur mon téléphone, vous me touchez, je pense à vous tous les jours
(Je ne peux vous répondre de mon tel, tout bêtement parce que je ne me souviens plus de mon mot de passe, qu'il est enregistré sur l'ordi mais pas sur le tel.)
Peut-être peur de revenir sur le forum écrire, peur de ne réussir à soutenir ? Lassitude ? Ecrire, pourquoi ?
tant de questions sans réponse, tant d'interrogations  ...

UN ENORME MERCI A TOUS CEUX QUI CONTINUENT A ECRIRE ET PARTAGER ICI
merci pour tous ceux qui lisent et n'osent écrire, merci pour ceux qui s'absentent (comme moi)
merci tout simplement



Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 20 Juillet 2017 à 11:56:44
            Mon homme

Tu étais la lumière de ma vie,
tu étais le soleil de mon cœur,
mon âme sœur
tu étais ma mélodie

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue

tu étais l’étoile de mes nuits
tu étais ma joie de vivre
tu étais mon  bonheur
tu étais mon arc en ciel

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue


J’ai connu l’insouciance
j’ai connu un bonheur insoupçonnable
découvert l’amour inconditionnel
j’ai appris à vivre

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue

tu étais mon papillon
j’étais ta fleur
tu étais ma sagesse
j’étais ton ivresse

j’ai connu la douleur indicible
j’ai connu le chagrin innommable
mes larmes sont intarissables
ma plaie est immense

j’ai perdu la prunelle de mes yeux
j’ai eu mes tripes à vif
j’ai vécu avec un étau à la place du cœur
j’ai senti mes poumons en prison

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue

j’ai lu la douleur dans le regard de mes enfants
j’ai vu leur innocence s’envoler
j’ai pleuré leur douleur plus que la mienne
j’ai hurlé leur peine et leur chagrin

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue

j’ai connu l’écroulement de l’existence
j’ai connu les angoisses et les violences
j’ai vécu un tsunami intérieur
j’ai vécu ou survécu

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue

aujourd’hui je suis  là
je plane, je flâne
la vie m’emporte où elle le souhaite
aujourd’hui je divague

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue

aujourd’hui je suis vivante
aujourd’hui le rire de mes enfants me nourrit
une lueur dans leurs yeux m’émeut
la chaleur de leur âme me comble

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue

j’observe la roue des émotions
je la laisse s’arrêter où bon lui semble
je connais tous les sentiments
ils viennent et puis s’en vont

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue

je ne sais de quoi demain sera fait
je m’en fous
la camarde m’emportera quand ça sera mon heure
je t’aimais, je t’aime et je t’aimerais

aujourd’hui tu n’es plus
aujourd’hui je suis nue
je t’ai perdu à tout jamais
c’est tout ce que je sais
                                    Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Liesel le 20 Juillet 2017 à 11:59:45
Simplement MERCI à toi d'être là, sur ce forum, de partager, de témoigner, de poser des mots, d'exister.

(https://www.aht.li/3096661/f0368cb64bce859b973ba8da60006272.jpg)
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 20 Juillet 2017 à 12:32:59

   "j’observe la roue des émotions
     je la laisse s’arrêter où bon lui semble
     je connais tous les sentiments
     ils viennent et puis s’en vont"

     Mononoké.

     C'est comme ça en effet, on éprouve encore des choses tout en se sentant en-dehors ... tellement loin ...
     Amimitié et solidadarité, Titine.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 08 Septembre 2017 à 10:14:25
aujourd'hui le ciel est gris, il fait froid,
il y a un an le vendredi 9 septembre 2016, il y avait un beau ciel bleu ensoleillé,
il faisait si beau qu'en rentrant du boulot, mon mari est parti faire du vélo,
il faisait si beau que le chauffeur qui l'a tué ne l'a pas vu, ébloui par le soleil

ma vie a basculé le vendredi 9 septembre, mon mari est mort suite à ses blessures le lundi 12 septembre
mais le vendredi, le 9 ce sont les dates les plus douloureuses pour moi

mes larmes coulent.............

1 an !!!??? à mon tour d'affronter cette date............

je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 08 Septembre 2017 à 12:38:59
Je t'embrasse aussi Mononoké,
pour moi les dates vont du 7 février date à laquelle j'ai trouvé Marc dans le coma, puis le 11 date de sa mort, puis le 14 février date de son enterrement, drôle de saint Valentin.
Un an , qui change tout , et en même temps qui ne change rien ...
On se surprend d'être encore en vie, on aurait dû mourir de chagrin pourtant ... Je suppose que la vie a d'autres projets pour nous ...
Je partage tes larmes, tendrement
loma
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 08 Septembre 2017 à 13:44:18

    Les larmes coulent ...
   
    Revivre ces jours-là, à la stupéfiante distance d'une année où tu as déployé tant de courage ...

    On sait, ici, combien on rembourse pour avoir connu des êtres exceptionnels ...

    Tendresse à toi, Mononoké
    Titine.

 
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 08 Septembre 2017 à 14:08:59
tendresse pour toi dans ce passage si dur des un an ...
je te serre dans mes bras
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 08 Septembre 2017 à 15:10:02

Douceur et tendresse,

Je comprends tellement l'importance pour toi du jour... un vendredi... dans ton compte à rebours...
Pour les "1 an"... on se souvient de tout ... jour après jour... heure après heure...

C'est effroyable d'entendre les mots de la mort...
C'est insupportable de voir la mort...
C'est inimaginable, incroyable, impensable... c'est ce qui s'est passé il y a 1 an !.. le choc de la réalité !

J'ai du mal à trouver mes mots... je suis touché !

Je t'embrasse Mononoké.

A bientôt "maîtresse"...

Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Liesel le 08 Septembre 2017 à 17:58:38
Je viens de franchir le cap des "un an" (le 5 septembre); pour moi, le 5 correspond à la naissance et à la mort de mon fils; le 5 c'était aussi le jour de la rentrée, c'était un lundi; le 15, l'enterrement..., aussi, je comprends et je compatis.
Chez moi, aussi, il fait un triste temps, gris, pluie, froid, comme ce lundi-là, ça n'aide pas.

Je t'envoie de douces pensées, de la tendresse, un peu de ma chaleur humaine pour te réchauffer et te réconforter, ...un peu, je l'espère.

Liesel
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 08 Septembre 2017 à 22:44:49
Un an ...et cette rentrée bouleversante.

Mes plus douces et chaleureuses pensées.

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 10 Septembre 2017 à 10:39:56
Merci mes amis...
comme dit si bien souci, cette amitié, pas que virtuelle,

On se surprend d'être encore en vie, on aurait dû mourir de chagrin pourtant ... Je suppose que la vie a d'autres projets pour nous ... Loma oui encore vivant(e)s!! A priori, le chagrin ne tue pas

On sait, ici, combien on rembourse pour avoir connu des êtres exceptionnels ... Martine la facture est amère

Nora, Liesel, Federico, Qiguan, Martine, Loma  Merci Merci Merci,
merci pour vos mots qui réchauffent le coeur, merci d'être là, mes larmes ont coulé en lisant vos messages, mais cette douceur dans vos lignes, cette compréhension me sont si chère

Les grands enfants de mon mari ont partagé notre soirée d'hier soir, nous avons bu, pleuré, ri ; ils ont chanté, joué de la guitare,.. soirée bien douce...

Je vous embrasse très fort, vous et tous ceux qui posent leurs yeux sur ces quelques lignes
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 11 Septembre 2017 à 09:25:37
@Loma, le chagrin ne tue pas le corps, seulement l'esprit.

@Mononoké, C'est chouette que tu sois entourée, que dire si ce n'est courage.

Je te souhaite une journée apaisante

Affectueuses pensées
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 12 Septembre 2017 à 18:00:17
oh P..... que c'est dur...
son coeur a arrêté de battre, il y a tout juste 1 an
je lui tenais la main, mon visage contre son corps,
tout est fini, je ne le serrerai plus jamais, ....
plus jamais....
Ma vie sera sans lui

je suis si triste, je pleure, je pleure, je pleure
Souci, j'ai ressorti les palmes que tu m'avais offert un jour, je crois que je vais en avoir besoin
je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 12 Septembre 2017 à 19:47:58
je t'embrasse tendrement Mononoké, j'espère que tes larmes te laisseront un moment de douceur et de repit
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 12 Septembre 2017 à 20:49:43
accepter de laisser les larmes face à ce qui à un an est si éprouvant ... laisse sortir
reçois notre tendresse amicale
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 12 Septembre 2017 à 23:41:19


Pensées émues pour toutes celles et tout ceux qui très courageusement et inlassablement remontent du fin fond du puits... jour après jour ! anniversaire après anniversaire ! date symbolique après date symbolique !

Aujourd'hui, très chère Mononoké, je pense tout spécialement à toi... ton chagrin, ta douleur, ta souffrance.
je te souhaite lumière et paix.

Voici un  bouquet de fleurs pour toi : des roses Pierre de Ronsard associé au parfum du chèvrefeuille jaune et au bleu de la lavande...
 
Que puis-je faire de plus pour apaiser ta souffrance ?! ... je suis en pensée avec toi !

Très Amicalement.
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 12 Septembre 2017 à 23:44:24
Mononoké... J'aimerais t'envoyer, juste un peu de tendresse, de chaleur... Je te laisse, avec lui...
Tu sais... j'aimerais te dire, même si parfois je l'oublie aussi... demain, il sera là. Encore. Tout près de toi. Toujours.
Je t'embrasse.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 13 Septembre 2017 à 12:41:53
Merci mes amis,

vos messages, certes, n'atténuent pas ma douleur, mon chagrin, mais, je ne saurais dire pourquoi, me font beaucoup de bien
je crois que je suis "en dépression" : plus de force, plus d'énergie, plus d'envie

j'ai traversé cette 1ere année, parce qu'"il fallait tenir debout", aujourd'hui je me dis que en traverser une 2eme va être tout aussi épuisant, et... cette fois-ci je sais ce qui m'attends...

Lorsque mon chéri est mort, je me suis sentie abandonnée. Pendant plusieurs mois je l'ai sentie près de moi, aujourd'hui je ne le sens plus, ... j'ai l'impression qu'il m'a encore abandonnée.. j'aimerais tant le sentir encore.
Ela, tu sens encore ton chéri, près de toi ?
Merci Fédérico, tu ne pouvais m'offrir un plus joli bouquet  ;) Qiguan, Ela, Loma, Fédérico, et tous les autres, merci d'être là, avec tant de bienveillance

et voilà, de vous avoir partagé ça, mes larmes coulent, coulent coulent
 :'( :'( :'(

je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 13 Septembre 2017 à 13:39:29

   ... un sourire ... un sourire d'espoir
   de mon visage tout fêlé
   c'est tellement humain d'être fragile
   nos vies, c'est splendeur et misère,
   chocs ...
   Bien tendrement, M.
 
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 13 Septembre 2017 à 16:22:37
Mononoké... Je me reconnais totalement dans ce que tu écris... Mot pour mot. A l'issue de cette première année, quelques mois en arrière, après cette date du 14 avril 2017, j'ai ressenti plus intensément le vide... Un vide effrayant parce synonyme de fatigue, de lassitude, d'absence d'envies... de dépression oui. Comme si la mer déchainée s'était retirée. C'est troublant, parce que lorsqu'on est balloté en tous sens par les vagues qui déferlent, on attend que ces vagues se retirent et lorsqu'elles le font... le "calme" qui en résulte n'apporte pas réellement le réconfort escompté. Il ne ressemble pas à ce qu'on espérait... A cette sérénité emprunte d'une forme de soulagement qu'on attend. Non, c'est autre chose. Et on comprend que oui, le chemin sera encore long.
Tout comme toi, j'ai vécu et je vis encore, à des moments, la mort de mon chéri comme un abandon. La mort nous a ôté physiquement ceux que nous aimons, mais dans le deuil, il y a aussi cette peur de les perdre à nouveau. De ne plus les retrouver en nous... J'ai eu une grosse vague d'angoisse ces derniers jours mais maintenant qu'elle s'est à nouveau retirée je peux te dire que je crois sincèrement, du fond du cœur, que c'est impossible. Impossible de les perdre encore. Ton amour fait partie de toi, il fera toujours partie de toi. Et la peur peut parfois brouiller la perception que nous avons de cette réalité, mais ne peut la changer. J'en suis convaincue.
En revanche, tout comme toi, je fais face à quelque chose de très déstabilisant qui ne peut s'expliquer rationnellement... La première année, je sentais comme une faille grande ouverte en moi, qui me permettait de percevoir certaines choses... Je ressentais très fortement sa présence à des moments. J'ai eu des signes aussi... Je ne veux pas débattre sur les croyances qui se battissent à partir de telles expériences. Ça ne m'intéresse pas. Je me contente de te partager ce que j'ai vécu. Et cette deuxième année, c'est comme si naturellement, cette faille qui me rendait plus réceptive, plus lucide face à une certaine réalité invisible était en train de se résorber... Parfois je lutte, je panique contre cette évolution, car oui, je le sens plus lointain, moins accessible. Et j'aimerais trouver comment faire pour inverser ce processus. Ré-ouvrir ce qui est en train de se refermer en moi... D'un autre côté, j'ai lu beaucoup de témoignages sur les sensations de présence, et cette évolution de la perception de l'être aimé, après la 1ère année, se retrouve chez de nombreux endeuillés...
Bien sur ce n'est qu'une théorie, peut être naïve, utopique... qui m'aide à tenir le coup, mais peut-être que non? qu'en savons nous... mais je me dis parfois que si je le sens moins présent, c'est peut être parce qu'il avance aussi de son côté. Qu'il y a tout un ensemble de choses que je ne contrôle pas, que je ne peux même pas comprendre qui entrent en jeu... Alors dans les moments où je ne sens plus sa présence, plutôt que de me demander ce qui cloche en moi, ce que je pourrais faire pour le sentir à nouveau plus proche, je m'imagine qu'il faut que j'accepte de le laisser s'éloigner pour ses propres raisons. De faire confiance à notre amour. Bien sur, si tu as lu certains de mes récents commentaires, tu comprendras que je n'y arrive pas toujours. Mais pourtant j'y crois...
Et alors, certains jours, quand je ne l'attendais plus, j'ai l'impression de le retrouver. De le sentir à  nouveau plus proche. C'est difficile à décrire, mais je sens quelque chose de son énergie, dans mon cœur, dans ma tête... Quand je me pose des questions, j'ai l'impression que ce sont ses réponses que j'entends. Même si bien sur, il faut accepter que rationnellement, on ne peut être surs de rien. Il y a des choses que le mental ne peut valider, confirmer, prouver... Est ce qu'elles ne signifient rien pour autant? De par ma maladie (je souffre de tocs), j'ai si souvent été trompée par ce mental censé nous aider à décrypter le monde avec justesse.... J'en suis arrivée à la conclusion qu'on ne peut se fier qu'à son intuition la plus profonde.
Ne renonce pas. Cette deuxième année n'est pas simple, je ne vais pas te mentir. Parfois j'en viens même à regretter la souffrance plus brute des premiers mois... Elle avait au moins le mérite, de par sa force, d'annihiler toutes ces pensées, ces questionnements, ces ruminations, ces inquiétudes. Malgré tout je crois que parce que l'amour résiste à tout ça, une part de nous en ressort grandie.
Je t'embrasse. Prends soin de toi chère Mononoké.
Titre: Re : Merci
Posté par: kompong speu le 13 Septembre 2017 à 18:02:16
"LES LARMES SONT LES PETALES DU COEUR"Eluard
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Federico le 13 Septembre 2017 à 19:55:56
"LES LARMES SONT LES PETALES DU COEUR"Eluard

Il m'a bien fallu courir et sprinté pour rattraper Eluard et lui demander ce qu'il disait :

"LES LARMES SONT LES PETALES DU COEUR"

Ah! c'est joli... lui ai-je dit ! puis il est reparti à fond avec sa phrase...

Merci.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 13 Septembre 2017 à 22:32:59
Cette perception de l'éloignement on en peut certifier qu'elle est liée qu'à nous ou que à eux qui font un chemin ...
mais ce que je peux témoigner c'est qu'il y a une sorte de temps d'adaptation, de syntonisation pour percevoir autrement l'aimé qui vient au delà de l'année 1
que cela se fait par étape
que là depuis quelques mois je sens la présence différente de Jean, et elle est différente de la présence de ma maman ... je reçois des signes très forts des deux mais différents
je lis beaucoup sur le lien physique quantique, conscience phénomènes de synchronicité notamment à partir de textes initiaux de l'INREES auquel collabore Dr Fauré.
oui il semble que l'observateur que nous sommes avons un impact sur les manifestations perçues ...
il m'arrive de mentaliser de chercher ce que c'est ne plus connaître la linéarité du temps car il est dit que dans l'au delà le temps n'existe plus en linéaire
j'ai ressenti de la frustration dans des moments où le ressenti de présence évoluait, se transformait, cela n'a pas duré en fait très longtemps mais cela m'a paru long au moment.
je cloisonne le manque physique qui vient pour moins perturber les beaux moments sereins et réconfortants de présence proche, souvent la présence est liée à présence aussi de l'absence (difficile de décrire précisément)
La peur de perdre a bien diminuée quand j'ai accepté que pour bien des choses la réalité était que j'aimai un souvenir, des souvenirs et je lui disait , lui dis "j'aime me souvenir de" et puis j'ajoute "je t'aime encore tel que tu es et deviens"
dans mon premier post
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg46074/#msg46074
je citai Hanus
""même correctement mené et pratiquement terminé, le travail de deuil ne se conclut jamais complètement"
(page 120 de "les deuils dans la vie de M Hanus
cela est évident !
1 mois et demi après j'écrivais
" faire vivre autrement le nous, être séparés mais avoir de lui quelque chose de si fort en moi que ce nous peut se manifester."  c'est un fil qui me tient encore
je vous embrasse et vous souhaite de la douceur
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 14 Septembre 2017 à 18:28:43
vos messages et vos témoignages m'ont permis de ne pas sombrer dans la folie,
oui je pleure, oui j'ai mal, oui je suis fatiguée psychiquement et physiquement....
mais tant pis, c'est comme ça

mon coeur doit avoir des milliers de pétales, comme les vôtres : que de belles fleurs uniques sur ce forum!!  :P (il n'y a pas de mal à se faire du bien)
le sourire des visages fêlés doivent être les plus beaux et les plus sincères  :)
Qiguan, Ela vos témoignages me font du bien, je n'ai plus qu'à accepter que le lien évolue, se transforme. Ma vie, ici se fera sans lui, physiquement, de toute façon

Merci encore pour vos messagES
             
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Septembre 2017 à 10:55:15
bon je me lance, c'est difficile à partager, c'est difficile à vivre, si vous avez des conseils je suis preneuse !
j'ai envie de vivre une relation, de partager une expérience avec un homme, j'ai envie de voir mon petit coeur battre un peu, et de laisser ma vie de femme vivre. (Sans projet à long terme, en tout cas pour l'instant; juste vivre une expérience, sans attente, laisser faire les choses, sans violence) Je ne sais comment m'y prendre, ni comment faire. Je me suis inscrite sur un forum de rencontres et suis partie en courant, l'ai fermé le lendemain, tellement j'ai pris peur. ça n'est pas pour moi. Le regard des hommes me dérange.
le problème c'est qu'aucun homme que j'ai croisé ne m'a interpelé, que je ne sors pas beaucoup, ou alors avec des copines (ciné, restau) ou chez des couples d'amis, j'ai pratiquement tjrs mes enfants avec moi
je ne sais pas s'il y a une solution, peut-être que certains, certaines ont vécu cette expérience,

et voilà, de vous avoir partagé ça, mes larmes coulent, coulent coulent
 :'( :'( :'(
je vous embrasse bien fort
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 27 Septembre 2017 à 15:02:18
Merci pour ta confiance, cela n'a pas du être facile à écrire, à partager pour toi.

Je n'ai pas vécu ce type d'expérience depuis la mort de Marc, aussi je ne peux guère t'apporter de conseils, mais de temps à autres, je me suis posé la question : parmi les hommes rencontrés , l'un d'entre eux  aurait-il pu me plaire ? Aucun nom ou visage ne m'est venu spontanément . J'en conclus que je suis difficile ou surtout pas prête.

Mais revenons à toi, tu as envie de vivre quelque chose et c'est humain, se pose le problème, où trouver des célibataires ?
A nous toutes et tous, nous allons bien te trouver des idées. Alors je commence à jeter des suggestions en vrac :

- demander à ses amis, famille, ils seront ravis d'organiser une rencontre avec un "prétendant" de leur connaissance

- participer à des ateliers cuisine , bricolage , théâtre...

- tu as des enfants, tu peux faire un grand repérage des papas célibataires à la sortie de l'école  ;)

- aller à la déchetterie, si si, à la déchetterie  ;D !!! J'ai du y aller souvent pour aller jeter des vieux trucs et des végétaux. C'est un monde typiquement masculin, et plusieurs fois des gentils messieurs sont venus me proposer de l'aide. Déjà on peut supposer qu'ils font attention à leur environnement et l'environnement tout court . Ne rien présumer quant à leur voiture : la marque, la propreté ... ne signifient rien .

Et si ça marche tiens moi au courant, je monterai une agence de coach amoureux  ;)

Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 27 Septembre 2017 à 15:41:08
Oui merci de ta confiance Mononoke
en bas de
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
il y a des liens sur la reconstruction affective

Je ne suis pas allée vers un groupe dans ce but mais tu peux lire des posts (http://forumdeuil.comemo.org/apres-la-grande-souffrance-la-reconstruction/ma-reconstruction-pas-a-pas/ ) j'ai rencontré dans l'association amiez à travers des activités de randonnée, de sorties expos, concerts, causeries, café philo, ... plein de célibataires puisque l'association ne compte quasi que ça ... à ce jour aucun n'a fait battre mon coeur ...
je me suis interrogée quand j'ai eu le plaisir de partager des points de vues sur les mêmes longueur d'ondes mais il était évident que ça ne suscitait en moi aucune envie de plus  !
Dans ce groupe j'y croise (peu) des veuves qui n'y ont disent elles jamais rencontré d'homme leur faisant "envie" ...
alors j'en reviens à mon idée de base : laisser faire la Vie, car elle a peut être un projet pour moi, sans que je connaisse lequel, ni la date.
Mon Jean m'avais demandé de continuer ma vie affectivement ... j'ai promis en disant "je ne sais pas comment je ferai" et ça dure!
Pour avoir parlé de cela avec des amis et amies de deuil connus ici, qui ont repris le chemin d'une vie affective, sexuelle, de couple ... il semble que lorsque la bonne personne vient on ne se pose plus de questions ...
que si on est prêt(e) on entre dans la relation ...
voilà ce que je peux te partager
bien affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Septembre 2017 à 16:58:31
hihi, merci Loma, j'ai ri et pleuré en lisant ta réponse,
la déchetterie : bonne idée, en plus ça me fera faire du tri  ;D
je ne suis pas sûre que j'y arriverai car effectivement quand je me demande qui, personne, aujourd'hui ne se présente à mes pensées
les papas d'élèves (très bonne idée en soi) mais à tout simplement bannir dans mon cas, mon mari était maître dans l'école de ma fille, je préfère éviter ce lieu.. et les ragots qui vont avec
je vais aussi essayer d'en parler à quelques ami(e)s
rien n'est joué et c'est loin d'être gagné car pour un simili de relation, j'ai besoin d'avoir un petit quelque chose dans le coeur et là rien n'est joué, en tout cas, si qq chose bouge je vous le dirai, promis  :P
rien que d'y penser, j'en pleure à chaudes larmes mais le partager avec vous m'a permis, je pense, d'économiser une séance chez le psy,(hihi Merci)
Merci Qiguan, pour l'instant une activité pour moi, un peu compliqué (ma fille a peur de rester sans moi à la maison, la faire garder régulièrement est un peu compliqué mais plus tard, oui. Effectivement je me doute que une relation s'offre à nous et non le contraire, mais là c'est même pas une relation à long terme  que je désire, c'est seulement un peu de désir et de tendresse, me sentir encore femme et pas seulement veuve ou mère ou robot ou je ne sais quoi d'autre, mais que c'est difficile à accepter. Je n'avais osé en parler à personne et là voilà que je le mets à la vue de milliers de regard (paradoxe d'internet, hihi) En même temps, ici, je ne me sens pas jugée
Je vous embrasse encore une fois bien fort et toutes autres bonnes idées sont les bienvenues  ::)
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 27 Septembre 2017 à 21:29:42
Bonsoir Mononoké,

Pas facile, pas facile ... de le vivre, d'en parler. Et non, ici personne ne te jugera.

La question d'une nouvelle rencontre ne se pose pas pour moi.  Je ne suis  sans doute pas prête , et surtout je n'en ressens ni l' envie, ni le besoin ...

Mais je comprends ton envie d'être considérée comme une femme, et de sentir ton coeur battre à nouveau, même faiblement.

Des idées ?  Je vais aller dans le sens de Loma et te conseiller fortement la déchèterie,  où tu peux faire en même temps une analyse de comportement( galant/ goujat ), d'habitudes ( bouteilles de bière / jus de fruit bio ), deviner le milieu socio culturel, l'environnement etc ...
Mais il faut être opportuniste et très rapide pour nouer un début de relation entre les encombrants et la ferraille.

Demander à des amis de te faire rencontrer des connaissances est une fausse bonne idée à mon avis. Des relations avaient eu l'idée de me présenter un de leur ami, veuvage récent comme moi , hop hop, l'affaire était réglée !

C'était ( c'est ...) un homme charmant, avec qui je me suis tout de suite bien entendue, des valeurs égales, mêmes goûts, plein de points communs ... nous avons partagé des moments agréables, concerts, restos, expositions etc ... mais rien de plus, pas le moindre petit frémissement . Et nos amis sont devenus tellement lourdingues en essayant de nous caser qu'il a préféré arrêter de les voir, et de me voir aussi ... j'ai perdu un bon copain.

Si tu ne peux pas laisser seule ta fille, tu peux peut être quand même t'inscrire à un site proposant des activités ( Ovs etc ...), et faire ces activités avec elle : piscine, marches courtes, sorties avec enfants etc ...et tu feras peut être une rencontre, un célibataire ou un papa de week end !

J'ai plein d'autres idées, mais contrairement à toi je suis libre comme l'air, pas de famille, pas d'enfants, pas de risque de " qu'en dira-t-on ".
 
Et je n'ai pas envie de profiter de cette liberté.

La vie est mal faite, mais cela on le savait déjà ...

Prends soin de toi.

Nora


Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 27 Septembre 2017 à 23:26:09
Chère Mononoké.
J'aimerais tout d'abord te remercier pour ce partage à cœur ouvert. Pour tous tes partages d'ailleurs... J'ai pris le temps de relire ton histoire, tes précédents messages sur ce fil... et chacun d'eux m'a bouleversé, inspiré. Merci. En te lisant, j'ai parfois l'impression de distinguer plus clairement cette différence que je pressens, et que je cherche à ancrer en moi, entre amour et attachement. Quand je te lis, c'est l'amour pour ton conjoint que je vois, toujours, et la volonté que cet amour, même par delà l'épreuve, soit pur, donc libre. Libre de l'attachement, qui parfois ressemble à l'amour, qui peut se mêler à lui dans le couple, mais qui est quelque chose de radicalement différent... Je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire... Mais j'espère que oui, ne serait ce qu'un petit peu, car cette exigence de sincérité dans l'amour dont tu fais preuve, c'est quelque chose dont je suis profondément admirative
Ce dernier message, qui n'a pas du être simple a rédiger, ne déroge pas à la règle... Tu l'as écrit pour répondre à ton besoin d'exprimer, de partager,  mais c'est un beau cadeau que tu nous fais aussi d'oser cette confidence. De nous faire confiance pour accueillir ce besoin de te sentir encore vivre, vibrer, aimer.
Un cadeau inestimable qui participe à ébranler un peu tout ce mur de "souffrances ajoutées" qu'on se trimballe inévitablement dans l'épreuve. Les souffrances liées à nos tabous, nos dénis, nos refoulements... à toutes ces choses susceptibles de nous traverser et qu'on ne veut pas toujours accepter.
J'écrivais un peu plus tôt, sur le fil d'Alexandra, a quel point je trouve qu'il est difficile et douloureux parfois d'assumer le fait de vouloir vivre encore. De s'autoriser à vivre. A bien des niveaux. Et lorsqu'on a perdu celui qu'on aime, s'autoriser a exister encore en tant que femme, assumer d'avoir encore du désir, un besoin de tendresse, une libido... c'est une sacrée épreuve...
Pour moi, actuellement, ça reste quelque chose de très compliqué à envisager. le déni et le refoulement sont puissants. Mais je n'aime pas m'illusionner... Je ne voudrai pas continuer à avancer dans cette vie sans prendre le risque d'affronter les tabous, mes tabous... Ceux que j'ai participé à forger, ceux dont la société m'a abreuvé... Je ressens moi aussi, ce désir de tendresse, d'affection... Mon désir de vivre et ma libido en tant que manifestation de ce désir, n'est pas morte avec mon amour, et pourtant, j'ai si souvent prié pour que ce soit le cas. Car mon corps réclame quelque chose qu'il ne peut avoir, et bien souvent, ne parvient qu'à attiser ma culpabilité.
 Et en osant parler de ton envie, de ton ressenti, tu participes à rendre ce monde un peu moins impitoyable et un peu plus humain... Du moins, c'est ainsi que je le perçois. Alors encore merci.
Concrètement, je n'ai pas de solutions ou de pistes à t'apporter (désolée, tout ce pavé pour ça! ha ha! ^^). Mais je devine en toi quelque chose de profondément vivant, vibrant et téméraire... et c'est probablement cette voix là, si tu continues à l'écouter, qui te mettra sur la voie...
Je pensais tout juste à quelque chose, en t'écrivant... Je m'intéresse depuis quelques mois à un projet mené par Nans et Mouts (je ne sais pas si tu connais "Nus et culottés")? qui ont décidé, avec leur amie Amande dont le petit garçon est décédé, de réaliser un film sur la mort et le chemin du deuil. Dans le but de participer à briser ne serait ce qu'un peu le tabou de la mort dans notre société.... D'autres briseurs de tabou qui font le pari de la lumière... Ils ont appelé leur projet "Et je choisis de vivre..." Lorsque j'allais vraiment vraiment mal, j'ai pu m'énerver contre ce type d'initiative, trouver cet optimisme pédant... Ça me semble parfois tellement inaccessible que je préfère critiquer cette possibilité de vivre encore plutôt que de me confronter à ma peur de ne pas y arriver. Mais en réalité, je crois qu'il n'y a rien d'autre à faire. Il faut choisir de vivre.  Essayer de se relever, sans faire semblant.  Ton message m'a fait penser à ça...  à cette affirmation courageuse: "et je choisis de vivre". Je trouve ça très beau.
Allez, stop l'écriture ^^. Je t'embrasse chère Mononoké.

Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 28 Septembre 2017 à 15:51:05
" - Est ce qu'aimer quelqu'un signifie nécessairement en arriver là? En arriver à le suivre dans la mort? Ça me fait bizarre, ça me coute même d'écrire ça aussi clairement, noir sur blanc, mais j'aimerais faire péter ce qui reste un tabou même pour moi. Est ce la seule forme d'amour authentique possible? Je me pose parfois la question oui... mais je continue à vouloir dire "non". Pour me donner bonne conscience? Parce que je n'ai pas assumé de suivre mon chéri dans la tombe? Oui oui, je me demande ça. Souvent. Je me torture avec ces questions pendant des heures.... Et puis je me dis que de là où il est, s'il exigeait ça de moi, il ne serait pas vraiment lui. Il ne serait pas ou plus l'homme que j'ai tant aimé, que j'aime de tout mon cœur. Alors j'espère vraiment être capable un jour de me pardonner totalement de ne pas avoir suivi la voie de cette fidélité morbide. Me le pardonner et assumer pleinement d'être en vie.
Mais laissons nous le temps..."
Ela

Chère Mononoké,

Je suis tellement d'accord avec ce partage d'Ela et c'est tellement bien écrit et exprimé que... je ne peux que le "citer"...
il réponds bien à tes questionnements.

" - bon je me lance, c'est difficile à partager, c'est difficile à vivre, si vous avez des conseils je suis preneuse !
j'ai envie de vivre une relation, de partager une expérience avec un homme, j'ai envie de voir mon petit coeur battre un peu, et de laisser ma vie de femme vivre. (Sans projet à long terme, en tout cas pour l'instant; juste vivre une expérience, sans attente, laisser faire les choses, sans violence) ..." Mononoké


Ici, personne ne te jugera... et c'est tout le contraire, nous sommes là pour te soutenir et même t'encourager !
Si tu te sens prête, si tu as envie ou ressens le besoin ! pourquoi pas ?
Il n'y a pas si longtemps... au printemps dernier et ce pendant 3 mois ... je suis sorti avec une Belle Femme de l'ile de Madagascar ! un corps sublime !
Depuis ma séparation, je n'avais plus fait l'Amour... et très franchement... quels plaisirs et que de bons et agréables moments j'ai passé avec elle... c'est vrai, je dois reconnaître... notre relation était essentiellement "amoureuse physiquement" mais ...moralement très respectueuse et très belle... je voulais me rassurer physiquement en tant qu'homme et reprendre confiance... je remercie tellement cette magnifique femme... TRES BELLE PERSONNE !
Lorsqu' ELLE a commencé à vouloir plus et à vouloir me présenter toute sa famille, ses ami(e)s et m'entrainer vers SA VIE... je suis parti... je me suis enfui... pas prêt, pas envie... par respect, par honnêteté ! MA LIBERTE !

Depuis le week-end dernier, une autre rencontre très différente, je me sens davantage prêt à recevoir, à donner, à échanger à partager... j'espère qu'elle se transformera doucement ... en Belle Histoire d'Amour !

En tout cas ce qui est pris est pris ... et n'est plus à prendre !
C'est toujours ça de gagner !
et tant que c'est bon... pourvu que ça dure !

Voilà, chère Mononoké, ... tu as TOUT mon soutien... Douceur et Tendresse...

Amicalement et solidairement.

Je t'embrasse.
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Septembre 2017 à 22:16:58
oh Merci mes amis, oui mes amis, avant je ne m'autorisais pas ce mot! Merci de votre soutien, merci de vos partages, j'ai tant à dire que je ne sais par où commencer.

Mon amour me manque, il me manque terriblement,
hier en me couchant, j'ai revécu la scène du moment où j'ai annoncé à mes enfants que je restais encore une nuit auprès de leur papa, qu'il n'est pas mort ce soir comme prévu.
 (je dis ça crument parce que ça s'est passé ainsi, il devait mourir le dimanche mais son cerveau était encore finement irrigué, alors ce sera pour lundi! Je suis rentrée chez moi me laver et dire à mes enfants que je ne serai pas auprès d'eux ce soir que je passais cette nuit avec leur papa. Je me souviens de leur regard, de leur visage, de tout. et sa dernière nuit, je l'ai passée contre lui, (quand ils m'ont dit, ce sera demain, je me suis dit chouette une nuit de plus!)

Ce soir, pendant le câlin ma fille me parle et au fil de la conversation, elle me parle de ses émotions fortes depuis que son papa est mort, qu'elle pleure souvent et me dit "j'ai peur qu'on n'arrive pas à vivre", je lui dis que l'on y arrive, que l'on est toujours là, et qu'on s'en sort pas si mal et je lui demande pourquoi elle a peur, elle me répond "parce que j'ai peur que tu meurs", j'essaie de la rassurer en lui disant que c'est normal qu'elle ait peur de cela. Elle a perdu beaucoup de monde en peu de temps (son papa, son tonton et sa femme, puis un ami à moi qui nous a accueilli quelques jours après la mort de son papa) alors la mort, elle l'a pas mal côtoyé ces derniers temps, moi je la trouve un peu jeune. Mes enfants sont trop jeune. pendant quelques mois (excusez moi pour l'imprécision, mais la notion de temps en début de deuil est carrément étrange, je pense que vous voyez de quoi je veux parler  ;)), pendant quelques temps, je vomissais mes tripes, et ce qui m'était le plus indigeste était la souffrance de mes enfants, moi, ok, tout, toute la souffrance, toute la douleur mais pas eux.

Nora,
 je vais devoir effectivement être efficace, je vais blinder ma voiture pour la déchet', pour avoir besoin d'aide un grand moment ;D
j'en rigole, parce qu'il faut bien rire de soi. Je vais peut-être opté pour le petit café en terrasse (là aussi va falloir être efficace : trouver le soleil normand, pour pouvoir passer un petit moment en terrasse devant son café  ;))

Ela,
oh oui je vois ce que tu veux dire, ça me touche beaucoup, beaucoup, merci !! et toi aussi, tu m'éclaires, je n'avais pas distingué attachement et l'amour, belle pensée à creuser.

 Pendant quelques mois, mon corps,  mon corps de femme n'existait plus, c'était très bien, mais  mes désirs se sont réveillés, je me suis demander que faire, et comme juste être regardée par un homme m'agressait, je me suis dit que je n'avais aucune solution, alors ne pas lutter contre et puis, ça passerait et effectivement ça passe. Mais aujourd'hui mon corps réclame, aujourd'hui je fais la distinction entre mon deuil, ma peine et l'amour que j'ai pour l'homme de ma vie, celui dans lesquels je me voyais mourir (en même temps que lui bien sûr, vieux et heureux de notre petite vie) et mes besoins de tendresse. Je sais que je ne suis pas prête à construire quelque chose, une histoire d'amour. Je sais que ce ne sera qu'un peu de tendresse, et une réponse à mon corps. Je ne sais même pas si j'en serai capable, je ne sais même pas si je le vivrais bien ou non, (avec ou sans culpabilité), je verrai bien. Je sais que je ne pourrais pas offrir grand chose à cette personne qui se présenterait. J'essayerai d'être honnête, comme j'essaie de l'être avec moi, avec vous.

Fédérico,
Merci , merci de ton partage
je voulais me rassurer physiquement en tant qu'homme  et bien je crois que c'est ce que je recherche en tant que femme.
J'ai mes enfants à accompagner du mieux que je peux, j'ai encore toute ma vie à vivre, je veux la vivre avec ses violences insupportables, et avec ses petits plaisirs et ces moments d'apaisement et de douceurs

Si vous savez comme vous lire me fait du bien, et vous partager tout cela
je vous souhaite une douce nuit
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 28 Septembre 2017 à 23:27:38
"Je sais que je ne pourrais pas offrir grand chose à cette personne qui se présenterait"

C'est cela qui me fait dire que je ne suis pas prête, je n'ai pour l'instant rien à donner, et je ne veux pas souffrir, ni faire souffrir.
Mais peut être que je prends tout cela trop au sérieux, et qu'il faut faire preuve d'un peu plus de légèreté.

Un petit flirt ...https://www.youtube.com/watch?v=yrn0MsKAWDU

Bien à toi

Nora



Au fait, le petit café en terrasse est une valeur sûre  ;)...

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 29 Septembre 2017 à 15:51:57
j'ai regardé le clip jusqu'au bout, ça m'a fait rire
Titre: Re : Merci
Posté par: Alexandra le 29 Septembre 2017 à 17:48:49
Parce qu'il n'y a pas que des choses tristes, si la déchetterie ne fonctionne pas, moi je te propose d'acheter une maison! Tu te dis, mais elle a encore perdu la boule? Et ben non! Quand j'ai visité la maison que je vais peut-être acheter, j'ai reçu un mail après la visite.

"Bonjour,
Vous avez visité ma maison aujourd'hui.
le souci est que je suis tombé sous le charme (pas de la maison, cela va sans dire !).
Aussi je vous communique mon n° perso : blablabla"


Si ça c'est pas le meilleur plan drague du monde! Tu me diras si ça marche?

Je t'embrasse,
Alex
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 29 Septembre 2017 à 19:22:02
Excellent !
Alexandra, donne lui le numéro de Mononoké  ;D
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Octobre 2017 à 11:30:33
coucou tout le monde,
je reviens vers vous, pour témoigner, (pour ceux et celles qui vivent les mêmes questionnements)
Ce n'est pas facile pour moi de le faire.

J'ai partagé un peu d'intimité avec une personne, j'ai reçu de l'affection, et ça m'a fait du bien. ça n'a rien avoir avec mon deuil, rien avoir avec mon amour. Ca n'enlève rien à mon chagrin, ni à ma souffrance. Mais j'ai profité de ce moment, je l'ai savouré, et je le vis sans culpabilité.
je vous embrasse bien fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 04 Octobre 2017 à 15:17:04
Prend tout ce qui peut te faire du bien.

Amicales pensées
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 04 Octobre 2017 à 18:07:51
Merci Mononoké de ce partage à cœur ouvert.
Je t'embrasse.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 04 Octobre 2017 à 21:16:54
merci du partage, de ta simplicité
que ta sérénité continue avec le développement de ce que tu souhaites
Titre: Re : Merci
Posté par: Nalingi yo le 05 Octobre 2017 à 10:07:50
Bonjour Mononoké et tous les autres,

Ça faisait un moment! Je lis tes derniers messages et je voulais te remercier de partager tes sensations, doutes, questionnements, expériences... J'ai lu avec attention vos messages sur le "grand vide", le fait de ne plus ressentir leur présence comme avant. La mer calme après la tempête.. Tout cela m'a parlé et m'a donné à réfléchir...
Pour ce qui est de vivre des moments d'intimité ou une relation, je n'en suis pas encore là, je n'ai pas de conseils ou d'expérience à partager. Mais je suis heureuse de savoir que tu as pu vivre quelque chose qui t'a fait du bien.

Je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Octobre 2017 à 13:55:20
Merci pour vos messages chaleureux

petit bilan du jour, j'ai appris plus sur moi en 13 mois qu'en 41 ans (p'tre pas qd même, mais pas loin)
beaucoup de questions sans réponses, beaucoup de réponses à des questions non soulevées ,
laissez faire, laisser le deuil nous faire
depuis quelques heures, une douce éclaircie pour moi, ça fait du bien
je vous partage ce moment de répit, bien tendrement
 :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Octobre 2017 à 14:16:59
Aujourd'hui, il y a beaucoup de choses que j'aime dans ma solitude, je la découvre, je l'apprivoise (ou elle m'apprivoise)
Solitude qui m'est nécessaire pour "intégrer" ce que je traverse
A un moment de mon deuil, elle m'a tant pesé !! aujourd'hui, ça n'est plus le cas (ou alors j'arrive à distinguer le manque, de la solitude
(bref une toute cassée de partout, recollée par endroits, qui essaye de mettre des mots sur ses mots, ça donne ça)
Je me découvre moi pour moi, vis à vis de moi-même, je ne sais pas si c'est très clair, ça peut paraitre égocentrique mais ça ne l'est pas, en tout cas ça n'est pas ce que j'ai voulu écrire.
Je vis constamment des paradoxes, mais je ne crois pas être encore folle
je vous embrasse fort
 :-* :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 06 Octobre 2017 à 15:17:03
Oh oui, tant de paradoxes! Je me retrouve totalement dans tes mots Mononoké. J'apprends également à apprivoiser, ou me laisser apprivoiser par la solitude. Et même si elle comporte des aspects moins reluisant, qu'elle n'est pas toujours facile à accepter, à vivre... et bien je crois que je la chéris cette solitude. C'est à travers elle qu'on peut apprendre à mieux se connaitre, qu'on peut trouver le courage, non pas de s'enfermer dans des réponses mais d'oser se poser les questions qui nous font avancer...
Je suis heureuse de lire  que tu connais une douce éclaircie, et de reconnaitre que présentement, je me sens relativement apaisée moi aussi. Et j'ai une conscience plus claire de cet amour en moi, pour lui... je le perçois plus nettement que dans beaucoup de mes jours de détresse... alors c'est que ce dois être possible, d'avancer avec eux. De les porter en avant, avec nous.
Je t'embrasse.
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 06 Octobre 2017 à 16:43:41
Juste un petit coucou en passant, ma maman de 87 ans s'est cassé le poignet, pompiers, urgences, épuisement ...
Et encore une fois on nous a mis dans le même box que celui de Marc juste avant sa mort, je le déteste ce box.

Je suis en train de lire un livre de Marie-France Hirigoyen "les nouvelles solitudes"
https://livre.fnac.com/a2003689/Marie-France-Hirigoyen-Les-nouvelles-solitudes#int=NonApplicable|2003689|NonApplicable|L1
intéressant

Je vous souhaite à toutes et tous un week end le plus doux possible
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 09 Octobre 2017 à 11:01:51
Et j'ai une conscience plus claire de cet amour en moi, pour lui... je le perçois plus nettement que dans beaucoup de mes jours de détresse... alors c'est que ce dois être possible, d'avancer avec eux. De les porter en avant, avec nous. Ela
Je ne le perçois pas encore, mais ça viendra, hein ?

tendre pensée Loma pour ta maman et toi, dans cette épreuve
merci pour ton partage, je garde le titre en mémoire, il m'interpelle

Je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Novembre 2017 à 20:38:48
En ouvrant enfin le lien ouvrant une page du forum, une phrase de Barbara me vient à l'esprit, "Oui, je vous fus infidèle"
Je ne savais pas que j'allais venir écrire.
J'ai eu besoin de m'éloigner du forum, pourtant je vous lisais, vous me touchiez, mes larmes ont pu couler mais les mots ne venaient pas. Mais, je sais qu'ici, pas de jugement, pas d'attentes.
Je traverse une période difficile, étrange
je suis partie au soleil avec ma fille, doux moments de partages  en famille. (Le grand est parti de son côté.)
Le retour, mardi fut violent pour nous 3, et depuis douleur, chagrin, .. qu'est ce que je fais là ? en Normandie, dans le froid ? partir, au soleil, .. pour fuir ? mais le chagrin nous accompagne, hein, il s'inviterait sans demander s'il est le bienvenu, hein ?
période de reconstruction, c'est ça ? oui, j'y suis, ça y est avec tous ses paradoxes, mais la vie n'est-elle pas un paradoxe ?
J'ai annulé mes soirées prévues, ce soir plateau TV devant mon voisin Totoro avec les enfants
Etrangement, une douce mélancolie m'accompagne
J'avais tant de choses à vous dire.. mais on dirait que ce sera peut-être plus tard
Je vous embrasse
Monobobo
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Novembre 2017 à 00:38:19
jean louis Murat, "parfum d'acacia au jardin", m'a accompagné ce soir

https://www.youtube.com/watch?v=IVB4J3Z70lU
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 05 Novembre 2017 à 08:05:55
https://www.youtube.com/watch?v=TZGKeGgnr3g

J'avais fait le job
je rentrais chez moi
le plexus tout chose
comme à chaque fois
j'allais prendre à droite
direction Vendeix
quand la petite chose
m'a murmuré

mon amour est-il dans son quartier de lune
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà
mon amour a-t-il mis ses habits de fête
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà

La vie en plein air
il n'y a que ça
j'allais au Servière
me rafraîchir le moi
ma première framboise
j'allais savourer
quand les libellules
en choeur m'ont chanté

mon amour est-il dans son quartier de lune
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà
mon amour a-t-il mis ses habits de fête
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà

J'ai dit nom de dieu
on n'est plus chez soi
ohé libellules qui vous a dit ça
moi je prépare le tour
oh vous m'ennuyez
mais sur le bitume
j'ai chantonné

mon amour est-il dans son quartier de lune
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà
mon amour a-t-il mis ses habits de fête
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà

J'ai pas vu le poison
m'arriver au coeur
temps des fenaisons
temps du taon vengeur
toujours une fiole
le cul au frais
mais même sous alcool
j'ai chantonné

mon amour est-il dans son quartier de lune
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà
mon amour a-t-il mis ses habits de fête
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà

Que gronde l'orage
entre les rochers
mourir en montagne
mourir foudroyé
mon âme cette chienne
cette enragée
c'te pie musicienne
va pas la fermer

mon amour est-il dans son quartier de lune
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà
mon amour a-t-il mis ses habits de fête
mon amour veut-il faire un tour dans l'au-delà
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 05 Novembre 2017 à 08:38:07

Chère Mononoké,

Je pense que s'eusse été un immense plaisir et plus facile pour moi d'être et de passer la soirée avec toi hier soir si j'eusse carrément été Jean Louis Murat...
que j'adore aussi !

BISOUXXX. :-*  :-*  :-*

Amitiés.
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Novembre 2017 à 11:43:16
On l'aurait écouté devant un bon verre de vin et le feu de cheminée
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Novembre 2017 à 18:14:31
Nostalgie du dimanche soir, veille de rentrée scolaire pour mes enfants et moi, plus pour lui, lui il s'en fout des rentrées aujourd'hui.

Tristesse mélancolique, mais pas celle qui tord les boyaux, non, tristesse douce.

Pas envie de faire à manger, .. pas envie tout court.

Pas envie de ramasser mes pommes qui vont pourrir si je ne fais pas quelque chose, pas envie de ramasser les kiwis (si si ça pousse en Normandie), pas envie de ramasser les courges que m'a offert la nature dans mon petit potager, tant pis, demain peut-être ? ou après-demain ou pas ...
c'est comme ça

comme le dit si bien claudio capéo :
" Mais tant qu'on a le cœur qui bat, qui bat Ça va, ça va", non ?
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 05 Novembre 2017 à 18:52:47


Claudio Capéo... Ca va ça va... https://www.youtube.com/watch?v=mWAmkHAO8uk&index=26&list=RDwyMPLotr224


Ca va ça va comme si comme ça...  ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Novembre 2017 à 13:25:10
aujourd'hui,
comme ci comme ça pour moi ;-)

je n'ai pas peur d'aller mieux, d'ailleurs je vais moins pire,

Les moments doux sont plus longs, mais la douleur reste épuisante,
je profite de tous les petits plaisirs que m'offre la vie, et j'essaie de laisser le chagrin faire ce qu'il à faire avant de céder sa place, ... un truc comme le lâcher prise, c'est ça ?
j'essaie

Je ne le sens plus, il n'est plus à mes côtés aujourd'hui
Je ne pense plus : qu'aurait-il fait, aimé, pensé ... je pense : qu'est-ce que j'aime, pense, veux

fatiguée (pas nouveau ), plus envie d'aller de l'avant, je ne suis plus en mode" survie", en mode "vie cabossée" c'est plus approprié je pense.
 plus envie de devoir être forte pour mes loulous, envie de vivre, sans cette douleur, sans ce chagrin qui viennent quand ils le veulent sans même être conviés!!

envie d'hiberner, envie de me blottir au fond du lit, envie de ne plus m'occuper de mes enfants mais juste de moi. (pas socialement correct, je sais )

Le lien avec lui ??? c'est du chinois pour moi, tant pis, peut-être plus tard??

Sinon, ça va, j'ai le coeur qui bat  :P

Titre: Re : Merci
Posté par: Bulle 777 le 06 Novembre 2017 à 19:36:57
merci merci Mononoké pour ce lien, c'est gentil et mignon !
 je ne connaissais pas la chanson ...

je l'ai trouvé devant ma porte
un soir que je rentrais chez moi
partout elle me fait escorte
elle est revenue, là voilà
la renifleuse des amours mortes
elle m'a suivie pas à pas
la garce
(...)
allez va t'en porter ailleurs
ta triste gueule de l'ennui
je n'ai pas le goût du malheur
va t'en voir ailleurs si jy suis
(...)

 

 :-*
mam'selle B
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 07 Novembre 2017 à 16:40:41
merci merci Mononoké pour ce lien, c'est gentil et mignon !
 je ne connaissais pas la chanson ...

je l'ai trouvé devant ma porte
un soir que je rentrais chez moi
partout elle me fait escorte
elle est revenue, là voilà
la renifleuse des amours mortes
elle m'a suivie pas à pas
la garce
(...)
allez va t'en porter ailleurs
ta triste gueule de l'ennui
je n'ai pas le goût du malheur
va t'en voir ailleurs si jy suis
(...)

 

 :-*
mam'selle B


 ;)

barbara , la solitude
https://www.youtube.com/watch?v=MgQxw0xxHcU
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 07 Novembre 2017 à 16:42:09
restons optimiste :
au moins quand on touche le fond, on ne peux pas tomber plus bas!

je vous embrasse
 :-*

Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Federico le 07 Novembre 2017 à 17:39:35
restons optimiste :
au moins quand on touche le fond, on ne peux pas tomber plus bas!

je vous embrasse
 :-*

Exactement comme mon amie Mononoké... et comme je suis un peu coquin je profite de ce message pour lui dire que je l'embrasse aussi !
 ;)  :P  :-*

Amitiés.
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 07 Novembre 2017 à 22:16:21
hey,
merci pour vos messages, je viens d'en relire et ça me touche, ça me met du baume au coeur, c'est magique

ce soir ce sera lhasa
j'me sens coupable :
https://www.youtube.com/watch?v=n25c6I6-754

son album :
https://www.youtube.com/watch?v=bV1I39yjXDU
Arthur H et Lhasa, On rit encore :
https://www.youtube.com/watch?v=7LIjMJgFJxg

je vous embrasse  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 07 Novembre 2017 à 23:24:13

   On rit encore,
   Oh oui ...
   Au fond du trou bidonnons-nous ...
   T'as vu, Nanakisé (tout sur la culture jap),
   j'ai trouvé un chamouraï ...
   Petit sourire, M.

   (https://www.aht.li/3140331/chamourai.jpeg)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 08 Novembre 2017 à 22:31:51
et comme je suis un peu coquin je profite de ce message pour lui dire que je l'embrasse aussi !
yes

 On rit encore,
   Oh oui ...
   Au fond du trou bidonnons-nous ...
   T'as vu, Nanakisé (tout sur la culture jap),
   j'ai trouvé un chamouraï ...
   Petit sourire, M.

nickel ton samouraï


bon, ben moi ce soir suis ivre
pas grave,hein ?
j'ai picolé avec la mère de mes beaux-enfants, tout va bien, tout est normal

Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 08 Novembre 2017 à 22:50:58
Oh non pas grave du tout... pour d'autres c'est toutes seules devant un concert des anciens de téléphone  ;)
Un peu de légèreté pour s'échapper du trou pendant quelques heures :-*
Douce nuit à toi Mononoké!
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 13 Novembre 2017 à 20:54:07
merci anne-so  ;)

aujourd'hui, les mots ne viennent pas et pourtant je vous ai lu, vos messages sont poignants,
alors peut-être, seulement partager

Keren Ann - Au Coin du Monde
https://www.youtube.com/watch?v=HnnSQBMH_ME

devant la cheminée, avec ma douce mélancolie
 :-* :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 19 Novembre 2017 à 16:34:27

Le vent d’automne


Comme je l’aime le vent d’automne
 quand je l’entends à ma fenêtre
 Et qu’il sonne

Comme je l’aime le vent d’automne
 quand il caresse ma cheminée
 Et qu’il ramone

Comme je l’aime le vent d’automne
 quand il s’arrête d’un coup
 Et puis résonne

Comme je l’aime le vent d’automne
 qui m’amène un peu l’hiver
 Mais je lui pardonne

Comme je l’aime le vent d’automne
 quand je suis dans mon lit
 Et que je m’abandonne

Elodie Santos, 2017
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 25 Novembre 2017 à 01:00:52
voilà, aujourd'hui, vendredi 24 novembre, mon grand a 13 ans,
2eme anniversaire sans son papa,
il était heureux aujourd'hui,
moi, cette petite pointe de douleur qui vient te rappeler qu'elle est toujours là, qu'elle ne t'a pas oubliée mais qu'aujourd'hui elle te laissera un moment de répit
pourtant ce soir en vous lisant, j'ai pleuré, envie d'hurler  au chagrin de nous laisser tranquilles,

personnellement j'avance, des moments de répits plus longs, les moments de chagrin et de violence plus courts
la douceur m'accompagne souvent avec une mélancolie que j'aurais envie de décrire agréable
je me suis mise à faire plus de sport (les jours où l'énergie est là, donc pas tous les jours  ;))
je fais du roller dans un club, et avec les filles de mon âge, nous venons de monter un club de hockey sur roller féminin vétéran, (ben oui 42 ans c'est vétéran)  ;D ;D ;D, j'ai mal aux jambes, j'ai même mal partout mais j'ai bcp ri, je me suis amusée comme une gamine, comme ça fait du bien.

Mon amour, je ne le sens plus à mes côtés depuis bien longtemps, j'aimerais tant le sentir comme au début, j'avais l'impression qu'il venait me border tous les soirs dans mon lit, et qu'il me disait ça va aller.

Aujourd'hui, j'ai besoin de tendresse, des bras d'un homme, je l'ai accepté et me le suis accordé, mon petit coeur battait à nouveau et ça m'a fait du bien, sauf que je sais que je ne suis pas encore prête à aimer  ; je l'accepte aussi, je crois. Chaque chose en son temps.

Mon mari était tout pour moi, ma moitié, mon confident, mon amant, mon mari, mon équilibre, il me rassurait, me donnait la force, avait confiance en moi, m'apprenait à m'aimer, à voir les jolis choses qu'il voyait à travers ces yeux.
Aujourd'hui je comprends ce qu'il me disait,
 Aujourd'hui, j'ai de plus en plus confiance en moi, je n'attends plus son aval pour faire un choix (je ne peux faire autrement), aujourd'hui je m'aime comme je suis avec mes tares et mes bibis (presque tout le temps), je ne me juge plus (ou plus beaucoup), je me sens libre, je savoure les moments de bonheur, j'accepte d'être une mère imparfaite, j'ai encore des sautes d'humeur (même si elles sont moins nombreuses et moins violentes qu'au début), mais je n'ai pas encore retrouvé mon calme d'avant, mais même ces états qui ne me plaisent pas, surtout devant mes enfants, je les accepte. Je suis en train de voir ce que je deviens, et je sais que ça c'est sa mort qui me l'a apporté. En étant à ses côtés, je ne prenais pas la peine, de le comprendre puisque lui pouvait me rassurer. C'est difficile de vous partager cela, parce que j'ai tellement peur de ce que l'on peut en penser! Mais pourtant c'est ce que j'ai l'impression de traverse aujourd'hui.

J'ai même pu pleuré mon ami, une journée, j'ai pleuré une journée (l'ami qui nous a hébergé juste après la mort de Jérôme et qui est mort quelques mois après), je ne l'avais pas encore pleuré. Je me rends compte que je n'ai pas encore pleuré mon beau-frère et ma belle-soeur, mais pareil chaque chose en son temps.

voilà, tout est écrit en vrac, comme ça venait, je ne sais pas si c'est clair et compréhensible
je vous embrasse très fort
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 25 Novembre 2017 à 08:45:58
Bonjour Mononoké,

Je me retrouve beaucoup dans tes mots, dans ta façon d'appréhender les choses. J'aime ta clairvoyance, ta lucidité.

Je n'ai jamais senti mon mari près de moi depuis son décès. Mais cela est dû sans doute à cette fin de vie absolument atroce qu'il a, que nous avons traversée.

Mais j'ai toujours su que mon bien le plus précieux, le formidable héritage qu'il m'avait laissé,  était ce que nous avions vécu tous les deux, ce qu'il m'avait apporté, ce qu'il m'avait montré... Il était tout pour moi aussi.

Je traverse la vie maintenant forte de ce qu'il m'a laissé. Comme toi, alors que j'ai cherché longtemps son assentiment, j'assume désormais mes choix, je me sens libre, je me sens fière de ce que suis devenue, je commence à m'aimer, un peu,  je ne crains pas le regard  ni le jugement des autres,  je revendique mes défauts... et je ne me vois plus à travers lui.

Moi qui ai crevé de solitude dans les 2 premières années du deuil , j'ai appris à l'aimer, cette solitude, et je savoure ma liberté et le fait de n'avoir besoin de personne.

Bien sûr le chagrin est toujours là, et il me manque toujours, terriblement.

Mais je suis en vie.

Je t'embrasse, Mononoké

Nora









Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 25 Novembre 2017 à 13:30:56
A mon tour Nora de me retrouver dans tes mots :



Mais j'ai toujours su que mon bien le plus précieux, le formidable héritage qu'il m'avait laissé,  était ce que nous avions vécu tous les deux, ce qu'il m'avait apporté, ce qu'il m'avait montré...
Je traverse la vie maintenant forte de ce qu'il m'a laissé. Comme toi, alors que j'ai cherché longtemps son assentiment, j'assume désormais mes choix, je me sens libre, je me sens fière de ce que suis devenue, je commence à m'aimer, un peu,  je ne crains pas le regard  ni le jugement des autres,  je revendique mes défauts... et je ne me vois plus à travers lui.

... j'ai appris à l'aimer, cette solitude, et je savoure ma liberté et le fait de n'avoir besoin de personne.
Bien sûr le chagrin est toujours là, et il me manque toujours, terriblement.

Mais je suis en vie.


Oui en vie, et j'ai envie de vivre

Merci Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 25 Novembre 2017 à 13:44:59
Citer
Je suis en train de voir ce que je deviens, et je sais que ça c'est sa mort qui me l'a apporté. En étant à ses côtés, je ne prenais pas la peine, de le comprendre puisque lui pouvait me rassurer.

oui c'est exactement cela
et ça prend du temps !
affection à toi mononoké et à vous toutes et tous
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 26 Novembre 2017 à 02:58:20


Mononoké... tellement merci !  :-*

J'apprécie beaucoup ton extraordinaire SINCERITE... ta très belle AUTHENTICITE.

Tes témoignages sont vrais... ils sont  "vivants"... ils respirent, ils veulent authentiquement vivre... c'est touchant, émouvant,

Tu es drôlement sensible et pétillante d'émotion... belle âme !

C'est un plaisir de penser et d'écrire pour toi à ... 3h du mat !

Merci Mononoké d'être avec nous ... sur ce forum ! c'est important de rencontrer de belles personnes ...

Je t'embrasse  :-* 

Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 26 Novembre 2017 à 20:18:08
MERCI MERCI MERCI 

 :'( :-* ;D :'( :-* ;D
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Novembre 2017 à 17:06:58
"En renonçant à lutter contre mon chagrin et en m'ouvrant à lui, je vais vers l'harmonie."
les cartes blanches de l'inspiration

des fois quand j'ai mal, (et quand j'y arrive), je dis à ma douleur, vas-y fais moi mal, de toute façon tu partiras, et je l'observe, j'observe où la douleur se niche dans mon corps : mes tripes, mon coeur, ma tête, ma gorge... et elle finit par s'en aller
 :-*
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Bulle 777 le 27 Novembre 2017 à 17:43:25
Aujourd'hui je comprends ce qu'il me disait,
Mononoké

si vrai, chère Mononoké !
...une fois la personne partie, c'est comme si un voile se lève sur ce qu'il a voulu dire avec sa vie, et on comprend presque tout !!

A mon tour de me retrouver dans tes mots enrichissants, merci
 :-*
mam'zelle Bulle ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 09 Décembre 2017 à 11:52:46
bonjour à tous,
je voulais la semaine dernière ouvrir un fil dans ce qui m'aide, mais je vais l'écrire ici, je ne sais pas trop  pourquoi..


-L'entourage m'a beaucoup aidé, malgré la maladresse de certains (liée aussi à ma sensibilité exacerbée, je crois).
   entourage présent mais pas envahissant
   de belles personnes qui m'ont ouvert leur coeur
   le forum, lire les témoignages, les soutiens, écrire, écrire mon histoire, déposer mes états d'âmes, écrire des messages de soutien aux autres

- et depuis peu le sport,
   je me suis mise à courir, aujourd'hui je commençais à m'inscrire sur des courses
   je me suis inscrite dans un club de roller avec mes enfants, activité familiale très sympa
   puis depuis 3 semaines, avec les filles de mon âge nous avons monté une équipe féminine de hockey sur roller vétéran, hihihi.. je m'amusais vraiment, je me suis surprise à attendre le vendredi soir avec impatience : nouveau pour moi, puisque mon mari a eu son accident un vendredi soir, l'arrivée du we était colorée d'une certaine tristesse, angoisse ou mélancolie

bref, le hockey sur roller avec une bande de filles qui ont envie de s'amuser. Tellement qu'à la fin des matchs, on ne savait même pas quelle équipe avait gagné car personne n'avait pensé à compter les points. activité nouvelle, réel plaisir

bref, je m'aperçois que je commence à penser je, et plus nous

Et énorme ou pas, mais en fin de séance, je me déboite le genou (je-nous)
voilà, 6 semaines d'arrêt minimum, ..attelle, .. arrêt temporaire du sport, j'attends l'irm pour commencer la rééducation et voir ce qui est touché!!

donc ne rien faire,
j'ai eu peur, comment gérer la logistique ? les trajets, les courses, les enfants, seule dans la campagne profonde !!
Mais non, j'ai bcp bcp de chance : mes parents devaient monter 2 semaines nous voir, ils sont là et m'aident beaucoup!!
et en plus, j'ai une voiture automatique, et c'est le genou gauche qui est blessé, donc pas besoin de cette jambe pour conduire.

certes je trouve le temps long, certes, je ne peux plus faire de sport et la frustration est grande (mais la frustration, ça se gère).. étrangement, mon moral n'est pas touché, j'accepte facilement, en même temps pas le choix..

voilà envie de  partager cela, avec vous
bien affectueusement

Monojambe pendant 6 semaines (plus que 5, la 1ere est déjà passée  ;))

Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 09 Décembre 2017 à 13:47:02
une astuce de la sophrologue du sport que je suis
passer de très longs moments en imaginant le plus concrètement possible de la marche, escalade d'escalier, course etc du mouvement senti comme si tu y étais
cela entretien le circuit neuronal qui ensuite facilite la rééducation.
Les sportifs de haut niveau dont je me suis occupée utilisent beaucoup cela ...
oui la frustration se gère et voir la porte qui s'ouvre au lieu de voir celle qui s'est fermée un nouveau programme  ...
affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 11 Décembre 2017 à 16:56:05
Merci Qiguan,
je vais le faire  ;D ;D
j'ai aussi vu une microkiné (un peu comme ostéopathe), et elle m'a fait un soin pour accélerer le processus de cicatrisation.
avec tout ça, je vais avoir des genoux en béton
tendrement
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 12 Décembre 2017 à 17:03:29
voilà,
me retrouver face à moi-même,
accepter de ne presque rien faire de mes journées (arrêt de travail et genoubobo obligent)
ne pas s'échapper dans le travail, le sport ou autre
seule devant la cheminée, seule face à mes pensées
....
et oui mon deuil a évolué,
j'ai changé,
je regarde la vie autrement,
je regarde les gens autrement,
j'ai appris à vivre sans lui,
j'ai apprivoisé ma solitude,
la douleur est moins violente,
la douceur s'installe plus longtemps,
la fatigue s'estompe,
j'aime la vie plus qu'avant, c'est cet élan de vie qui était tapis au fond de moi qui m'a tenue, je crois,
voilà,
je sais que tout ça évoluera encore, je sais qu'il y aura encore des moments très difficiles, je sais qu'il y aura encore des moments où, le aquoibon reviendra me titiller, je sais qu'il y aura encore des périodes de grand épuisement... ok, c'est comme ça, accepter de côtoyer ces différents états, accepter tous ces changements,
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 14 Décembre 2017 à 21:48:05
Les aléas du quotidien
Le genou, ok, accepter, c'est comme ça, c'est rien
Ça tombe pas si mal que ça, mes parents avaient prévu de monter 15 jours, ils repartent samedi. c'est le bon genou, c'est le bon médecin.. irm prévu lundi, à 7h45, ok, organiser la garde des enfants  dimanche soir, car je dois partir à 7h00, ok . Ouf, on souffle, tout est organisé.  Mais ma fille a eu une montée de fièvre, médecin, Ben zut, c'est la grippe, elle est clouée au lit pour 8 jours. Ok !!!????? Comment j'vais faire, j'ai les rdv lundi, ... je sens la lassitude m'envahir
Je me suis rappelée que mon mari avait souscrit une assurance pour les accidents de la vie quotidienne, je les appelle, et là ils me proposent plein de trucs, et m'envoient quelqu'un pour garder ma fille à 7h00 du matin. Merci, merci, merci
Mais voilà, fatiguée ce soir, chargée, j'ai envie de pause .. plus penser à rien
Juste plus penser à rien

Ça m'a fait de vous écrire tout ça
Je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 15 Décembre 2017 à 03:27:10
Tu vois je suis plus avancée dans mon deuil et là comme toi confrontée à une succession, superposition de soucis de santé, pour moi, notre chien, voiture en panne mal garée devant une pharmacie après une énième consultation ... La pluie, le froid le vent les douleurs .... Et l'envie de mettre sur pause ...
À gérer seule ...la douleur du manque qui se croise avec une douceur de présence et un stock de souvenirs de soutien
En effet côtoyant des personnes seules dans une association j'entends la différence de ma solitude ... Le trésor de l'amour connu qu'elles n'ont jamais eu.
Paradoxes ...
Je te souhaite surtout de toi ne pas avoir la grippe.
Affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Bulle 777 le 15 Décembre 2017 à 11:04:50
monnoké,

l'immobilisation est intéressante car elle permet de réfléchir, de faire travailler d'autres choses que la vie en mouvement nous empêche de voir.

j'ai eu le genou abîmé au ski l'année dernière... pff, c'était long et dur (sans aide sauf celle de mon mari ) mais je me suis remise  assez vite finalement. Et je me suis servie de cette période pour mobiliser mon esprit. Oh, mes objectifs étaient très simples : arriver à monter l'escalier a été une grande victoire pour moi et je me rappelle souvent de çà quand je le dévale à toute allure maintenant..J'apprécie aujourd'hui d'avoir retrouvé ma motricité ! bon, je ne referais sans doute jamais de ski (à mon grand regret) mais à mon âge c'est plus prudent sans doute car c'est un sport dangereux en fait :(

un autre petit deuil à faire ....Tu verras comment tout cela va évoluer mais c'est qu'un moment à vivre

bonne journée, fais toi dorloter et profite (un peu) de la situation  ;)

Bulle
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 19 Décembre 2017 à 07:35:26
Alors quel résultat cet examen
Comment vont tes enfants, la grippe est oubliée
Reçois mes affectueuses pensées
Je t'embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Décembre 2017 à 08:07:21
Merci Qiguan,

ben, j'ai eu du mal à encaisser le diagnostique, ce sera une opération, j'ai rdv avec le chirurgien le 11 janvier. ce sera donc plus long que ce que je m'étais mis en tête.
 luxation de la rotule, ma rotule ne peut plus être maintenue,  il me manque un ligament, ...
plus de sport pendant un moment, le ski en février avec mes enfants, ma soeur et mes neveux, j'oublie...
Bon, il suffit de me dire que c'est moins dur à accepter que ce que je viens de traverser
je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 19 Décembre 2017 à 09:25:23
la symbolique que tu évoquais pour le genou est très dure avec toi ...
nos fragilités émotionnelles ne nous aident pas dans ces circonstances de problème de santé, l'essentiel sera que tu ne gardes pas de séquelles ! et c'est un accident réparable, pas une maladie inquiétante  !
la frustration il te faut  tenter d'utiliser cette énergie pour autre chose c'est le meilleur moyen pour moins en souffrir, ne pas se fixer sur la porte fermée, aller vers une autre, l'ouvrir ...
tu as tant de ressources pour toi et tes enfants que je suis sûre que tu vas vous trouver de super choses à expérimenter, je ne sais pas si en février tu auras droit à de l'eau mais peut être une idée d'aller vers des centres thermo ludiques  ;) (tu sais que j'adore)
et n'oublie pas d'entretenir le circuit neuronal comme les sportifs comme je te l'avais suggéré cela te sera utile à la rééducation.
je t'embrasse fort   
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Décembre 2017 à 09:40:55
Merci qiguan,
Oui en faire autre chose..
 tu sais, au fond de moi je sais qu'il y a une raison à cela,  peut-être aurai-je brûler une étape et la chute aurait été terrible, peut-être aurai-je chuté en snow et le genou aurait été cassé... peut-être...
après l'opération j'aurai un genou en béton et je reprendrais le hockey sur roller, le snow l'année prochaine...  oui je me visualise en train de danser skier faire du hockey, .. un super chirurgien..
une rééducation au top ..
Il faut que je lache la peur de comment je vais gérer les enfants pendant et après l'opération , j'habite à la campagne au milieu de nulle part .. mais ça aussi c'est gerable .. 
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Alexandra le 19 Décembre 2017 à 10:30:04
Une petite pensée pour toi Mononoké, toi qui a fleuri le forum de plein de messages d'encouragement ce matin. Je ne sais pas s'il y a une raison à ce qui arrive à ton genou mais quand j'ai lu ce que tu avais écrit l'autre jour

Je me suis rappelée que mon mari avait souscrit une assurance pour les accidents de la vie quotidienne, je les appelle, et là ils me proposent plein de trucs, et m'envoient quelqu'un pour garder ma fille à 7h00 du matin. Merci, merci, merci

je me suis dit, voilà, c'est ça. Ils sont toujours là. Il y aura toujours leur empreinte quelque part, un souvenir pour nous réchauffer le cœur, une petite décision qu'ils avaient prise et avec laquelle ils continuent de nous soutenir même sans être là.

Alors j'espère que tu pourras puiser dans ces réserves là pour les semaines qui viennent. Je t'embrasse bien fort.
Alex
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Décembre 2017 à 12:19:44
Oh merci
Mes larmes ont coulé Alexandra en te lisant
Ton message me touche
Oui les graines qu'ils ont semées en nous ne demandent qu'à germer  .. pour fleurir ..
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Décembre 2017 à 16:38:05
T'es trop sensible, c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
Trop sensible, je sais
Moi aussi, ça a faillit me tuer
T'es trop sensible, c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
Trop sensible, je sais
Moi aussi, ça a faillit me tuer
Tu t'angoisses, tu paniques, t'es en crise
Quand tu te prends en plein cœur
Sans pouvoir l'exprimer tout de suite
C'est trop fort, ça ferait peur
Solitaire, dans ton monde
Tu chantes aux étoiles et câlines la terre
Tu sens notre mère qui gronde
À bout de force, mais ne peut plus se taire
Tu sens la souffrance comme une bombe
Le tic-tac, en sourdine
Les puissants qui nous mènent à la tombe
Et se moquent de notre sort en prime
J'aimerais te dire que ce monde livide finira par se réveiller
Mais j'ai bien peur que ça ne tienne qu'à un fil
Mais rassures-toi, toi tu seras sauvé
T'es trop sensible, c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
Trop sensible, je sais
Moi aussi, ça a faillit me tuer
T'es trop sensible, c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
T'es trop sensible, je sais
Moi aussi, ça a faillit me tuer
Avec ta petite gueule d'ange
Tu nous fais voir des masques colorés
Tous ces gens qui te croient innocent
Mais toi, tu voyages dans l'obscurité
Avec ta petite gueule d'ange
Tu laisses croire et ne semble qu'indiquer
Que dans ta tête y'a que des fleurs, des sourires
Des papillons et du sucre vanillé
Je ressens ta souffrance, je la vois
je l'écoute
Être en rage et déçu, c'est normal
Mais ce n'est pas la seule route
C'est à toi d'exprimer ta beauté
D'éclairer de tes yeux
Si autour de toi, rien ne brille
À toi d'être fort et d'y croire pour eux
Tout ce monde qui fourmille de fantômes
On t'en fera des croches-pieds
Cherche en toi cette lumière, au cœur
Ton chemin est bien plus beau que ce qui n'y paraît
Ne laisse pas l'ignorance te duper
Ne crois pas à leurs mensonges
Ils te donnent ce qu'ils peuvent, ce qu'ils ont
Existe en toi bien plus que ce que l'on t'a inculqué
T'es trop sensible, c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
Trop sensible, je sais

Moi aussi, ça a faillit me tuer
T'es trop sensible, c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
T'es trop sensible, je sais
Moi aussi, ça a faillit me tuer
T'es trop sensible, c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
Trop sensible, je sais

Moi aussi, ça a faillit me tuer
T'es trop sensible, c'est vrai
Et les autres voient pas qui tu es
T'es trop sensible, je sais
Moi aussi, ça a faillit me tuer

https://m.youtube.com/watch?v=XiZhRcrxYFg
Zaz
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 19 Décembre 2017 à 17:28:03
 
   Salut ma petite Mononoké,

  Et si pour Noël, on s'organisait un karaoké en monokini ?
   ::) ::) ::) ::) :D
  Huhuhu, hihihi, elle est trop tout court, cette Titine-là !
  C'est sûrement parce que tant de choses ici sont trop tristes ...

  Prends bien soin de toi et de ceux que tu aimes ...
   8) :'( 8) :-*
  Clin d'ouille,  ;) M.
 
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 18 Janvier 2018 à 23:13:59

  Et si pour Noël, on s'organisait un karaoké en monokini ?
   ::) ::) ::) ::) :D
 
Il n'est peut-être pas trop tard ?

Une tendre pensée pour mon cher Fedérico, j'écoute Notre JL Murat, parfum d'acacia au jardin
https://www.youtube.com/watch?v=IVB4J3Z70lU&t=3331s

Alors j'espère que tu pourras puiser dans ces réserves là pour les semaines qui viennent. Je t'embrasse bien fort.
Alex

oui, j'ai pu  ::)


tu as tant de ressources pour toi et tes enfants que je suis sûre que tu vas vous trouver de super choses à expérimenter,

Merci  :-*
monnoké,

l'immobilisation est intéressante car elle permet de réfléchir, de faire travailler d'autres choses que la vie en mouvement nous empêche de voir.

Bulle
c'est si vrai
monnoké,

l'immobilisation est intéressante car elle permet de réfléchir, de faire travailler d'autres choses que la vie en mouvement nous empêche de voir.
Et je me suis servie de cette période pour mobiliser mon esprit. Oh, mes objectifs étaient très simples : arriver à monter l'escalier a été une grande victoire pour moi
C'est si vrai Mam zelle Bulle, c'est une victoire pour moi aujourd'hui  ;D

Grosse victoire : le chirurgien a contredit le médecin, pas d'opération, grosse rééducation, ...
j'ai commencé la rééducation, j'en bave mais j'avance

Je me suis absentée du forum longtemps.. je ne vous ai jamais oubié, je vous ai lu souvent, mes larmes ont pu couler,
il m'était impossible de venir écrire

je voulais vous partager :
indochine  La vie est belle
https://www.youtube.com/watch?v=dwHVRzvT0eg

je vous embrasse fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 19 Janvier 2018 à 00:07:25

Mononoké,

  ;)   :)   8)  ..........  :-*  :-*  :-*  :-*  :-*  :-*  :-*  :-*  :-*  :-*

Pensées émues  :'(

TU manques tellement au forum !

Prends bien soin de toi.

Amicalement, solidairement.
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 20 Janvier 2018 à 14:32:34
Merci Federico, ton message me touche
je reviens,  ;) mais un peu de mal à écrire en ce moment, .. ça va revenir aussi
 :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 20 Janvier 2018 à 20:31:29

    B'soir, Mononoké,

    Force rien, c'est la meilleure façon de bien écrire ...  :P
    Contente que ton pied puisse se réparer en douceur ...  :P
    Amimitiétié, Titine  :D :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 20 Janvier 2018 à 20:54:35
Ta rééducation semble aussi beaucoup t'apprendre ...
affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 31 Janvier 2018 à 13:18:32
Bonjour à chacun de vous,

écrire m'est encore difficile, mais je vous lis souvent, soutenir m'est encore difficile mais je sais que ça reviendra..
Je ne lis plus, alors que j'aime m'échapper dans une lecture, pareil, .. laisser faire, ça reviendra,
je suis encore en arrêt de travail, jusqu'au 11mars.. la rééducation est longue, je m'y attelle, beaucoup de vélo d'appartement que l'on m'a gentiment prêté, 3 séances de piscine par semaine, et kiné... c'est long,
mais qu'est-ce que le temps, on sait que sa notion nous appartient, en fonction des évènements que l'on traverse. Aujourd'hui, je monte et descends les escaliers aisément,  ;D
Je ne peux pas encore m'assoir en tailleur : prochain objectif..

demain, nous serons le 1er février, il y a 2 ans nous soufflions les bougies de mon mari, puis nous passions le we avec ses enfants pour partager cette date en famille
l'année dernière, nous dispersions ses cendres en forêt , puis passions le we en famille pour qu'il soit plus doux. Demain, je serai seule avec mes enfants pour affronter cette date qui laisse un goût si amer.. mais nous irons passer le weekend chez une de ses grandes filles,partager ce moment ensemble nous sera plus doux.
Nous essayons de regarder
"tout le beau qui se construit malgré le manque" mais ça fait quand même mal,
ce sont les mots de sa fille que je trouve magnifiques, alors je vous les partage.

Je pense à vous, à nous,
Chacun de nous met en place ses propres outils pour survivre ou pour vivre, ou les 2 à la fois, ou tout simplement pour ne pas se noyer, pour avancer ou reculer (parfois nécessaire, parfois inévitable), mais on est encore là,
notre vision est transformé, nos blessures nous ont changé, .. c'est comme cela,..

je vous embrasse bien tendrement (et humidement aussi), les champs autour de chez moi se transforment lentement en lacs, les oiseaux viennent même y faire trempette, la terre ne peut plus absorber toute cette eau, comme si elle ne pouvait boire toutes ces larmes,
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Février 2018 à 00:07:22
voilà, nous sommes le 2,
le 1er février, ce sera pour l'année prochaine , si la vie le décide,
son anniversaire est passé, sans lui,
pas de cadeau, pas de gâteau, pas de bougies,
mes larmes, ma douleur à la place
comme si c'était la vie, comme si c'était normal

mais rester debout, pour qui, pour quoi, pourquoi ?
pour savourer pleinement les petits plaisirs ? oh, c'est vrai, je n'ai jamais autant savouré les petits plaisirs que depuis que j'ai connu la violente douleur,
cher, le prix à payer quand même
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 02 Février 2018 à 08:53:10
À toi qui distribue tant de tendresse j'espère que vos enfants t' en donnent et que leur en donner te fait du bien
Savourer encore plus les petits plaisirs dès que cela nous devient possible ...
Savoir comment tout est éphémère ...
Je t'embrasse fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Février 2018 à 09:31:05
Merci qiguan,
Oui, ils m'en donnent bcp, et ça me fait du bien
Et quand je les ai dans les bras, je sais pour qui, pourquoi continuer
Même si au fond de moi, je sais que l'envie de vivre est là,  bien écrasée parfois, mais toujours tapie dans un coin, en attendant que je sois disponible pour m'en rendre compte
Merci de ta présence et ton soutien, et de tes partages
Affectueusement

Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Eric38 le 02 Février 2018 à 09:36:17
voilà, nous sommes le 2,
le 1er février, ce sera pour l'année prochaine , si la vie le décide,
son anniversaire est passé, sans lui,
pas de cadeau, pas de gâteau, pas de bougies,
mes larmes, ma douleur à la place
comme si c'était la vie, comme si c'était normal

mais rester debout, pour qui, pour quoi, pourquoi ?


ce sont des émotions que je comprends.
Bon sang, je me sens tellement en retard par rapport à d'autres membres du Forum.
Je n'arrive pas à sortir de cet état d'esprit.

Amitités à tous.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Février 2018 à 09:51:07
Bonjour Eric,
Oh ne te compare pas, je t'en prie,  je ne connais pas encore ton histoire.
Mais ce que je sais c'est qu'on est tous différents, on a tous une histoire différente et on fait tous comme on peut pour se dépatouiller avec ça, chaque chemin de deuil  avance à son rythme, le plus beau cadeau que l'on puisse se faire, je crois (plus facile à dire qu'à faire) c'est de s'accepter avec ses petits pas, ou ses grands bonds (en avant, en arrière) sans se juger. Personnellement, j'ai passé des journées  entières avachie sur mon canapé,  en me jugeant,  avant de me dire qu'il n'y avait rien de mal à  cela. C'est pour ça que ce qui fait du bien aux uns ne le fera pas forcément aux autres, qu'on ne peut pas appliquer de recette  toute faite.
J'ai lu une phrase sur ce forum qui m'a bcp aidée, je la traduis  avec mes mots :
" laissons le temps à la douleur, à la souffrance de s'exprimer".
C'était dit autrement, mais je ne m'en souviens plus, je ne me souviens plus qui l'a exprimé non plus, ce que je sais c'est que cette phrase a fait écho en moi.
Je t'envoie tendresse et douceur
Mononoké


Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 02 Février 2018 à 11:01:55

Bonjour " Tendre MononokAMOUR",

Merci pour ta douce présence sur ce forum... tu t'y promènes, tu salues, tu souris... tu es très attentionnée ! Merci.

Les anniversaires ? ils sont désormais douloureux !
"Avant"... les anniversaires ... c'était Super ! confettis, champomy pour les enfants et champagne pour les papa et maman ... puis scoubidou boum boum !
" Depuis"... c'est la mémoire et la mer... la solitude... les chansons de Léo Ferré !

Chère Mononoké... je sais que tu es également "une insoumise au malheur"... tu oses...

Même si pour nous la vie est injuste et cruelle... la musique est toujours belle et... je sais que tu aimes la musique...

Merci encore pour "être TOI".
Je t'embrasse.
Federico
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Février 2018 à 12:52:18
oh merci mon très cher Federico,
ton  message est si gentil, bcp d'émotions en le lisant, 
oui, osons l'insoumission au malheur et rajoutons, osons l'insoumission à la culpabilité!!

" Depuis"... c'est la mémoire et la mer... la solitude... les chansons de Léo Ferré !

... la musique est toujours belle et...

oh oui!!
et puis ce 1er février, il n'y a pas que pour moi que cette date est douloureuse
bien tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 02 Février 2018 à 13:09:48

   Une collection de mini-orchidées ...
   Les petits bonheurs osent défier le grand malheur ...

   (https://www.aht.li/3179000/minimin.jpg)
   M.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Février 2018 à 13:18:20
Et trouver des orchidées sur mon fil déposées par une  si belle personne fait parti des petits bonheurs  :)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Février 2018 à 09:01:52
je viens de dévorer :
"On regrettera plus tard", Agnès Ledig

rien à en dire, juste à lire, un chef d'oeuvre
Merci merci merci, j'ai eu la chance d'avoir eu ce livre entre mes mains, il faudrait que je le relise tous les jours!! Beaucoup d'émotions à sa lecture
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Février 2018 à 10:47:22
J'ai réalisé après la lecture de ce livre, qu'aujourd'hui  je ne pourrai plus aimer un homme (parce que le perdre fait trop mal), en ne s'attachant plus à un homme on ne prend pas un risque de souffrir plus en le perdant . Je sais ça n'a pas de sens. Je peux perdre d'autres personnes qui ne seront pas mon amoureux et ça fait très mal.
Je crois aussi qu'avant d'aimer mon amour pour ce qu'il etait je l'ai aimé pour ce qu'il m'apportait et j'ai l'impression qu'aujourd'hui mon cerveau ne se ferait plus avoir et que je décèlerai tout de suite que je n'aime pas cet homme mais que j'aime  ce qu'il m'apporte
Je ne crois plus en l'amour (amoureux) pour moi

J'espère ne heurter personne avec le partage de ce ressenti, de cette réflexion
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 06 Février 2018 à 10:56:23


Merci  "Mononolecture" pour cette suggestion ... ;)   :)   :-*

Tu es une excellente critique littéraire... tu donnes envie de lire... tu transmets ta passion...

Je vais acheter ce livre d' Agnès Ledig : "On regrettera plus tard"

Tiens un petit cadeau pour toi de ma part ...
Une petite citation :
Se battre contre la bêtise humaine. Autant essayer de faire mûrir des fraises sous la neige.
Marie d'en haut de Agnès Ledig


ENORME bisou Mononoké  :-*  :-*  :-*

Amicalement, solidairement.
Federico
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Federico le 06 Février 2018 à 11:02:19
J'ai réalisé après la lecture de ce livre, qu'aujourd'hui  je ne pourrai plus aimer un homme (parce que le perdre fait trop mal), en ne s'attachant plus à un homme on ne prend pas un risque de souffrir plus en le perdant . Je sais ça n'a pas de sens. Je peux perdre d'autres personnes qui ne seront pas mon amoureux et ça fait très mal.
Je crois aussi qu'avant d'aimer mon amour pour ce qu'il etait je l'ai aimé pour ce qu'il m'apportait et j'ai l'impression qu'aujourd'hui mon cerveau ne se ferait plus avoir et que je décèlerai tout de suite que je n'aime pas cet homme mais que j'aime  ce qu'il m'apporte
Je ne crois plus en l'amour (amoureux) pour moi

J'espère ne heurter personne avec le partage de ce ressenti, de cette réflexion

J'ai posté mon précédent message avant de lire ton dernier message...  :'(  :'(  :'(  :'(  :'(
je suis triste maintenant...

 :-* Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Février 2018 à 11:11:18
Oh non ne sois pas triste justement ce que je viens de témoigner c'est ce qui etait  dans ma tête sans que j'en ai conscience, la lecture m'a juste permis d'ouvrir les yeux, .. et lorsqu'un blocage monte en conscience, c'est peut-être le début de son déblocage
Ce livre offre le champ des possibles, il est magnifique. C'est juste que beaucoup de choses se sont bousculées dans ma tête pour faire surface.. enfin je crois
Et ton message m'a fait sourire
Je crois que je vais tout simplement éviter de faire mûrir des fraises aujourd'hui
Merci Federico
Énorme bisou à toi  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Février 2018 à 11:15:00
Ce livre est d'une beauté  déconcertante et une jolie jolie jolie histoire émouvante . Cette auteure a une écriture magnifique et je vais lire tous ses romans
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 06 Février 2018 à 12:04:12

    8) Chère Mononoké,
    (oh, je t'ai appelée Mononoké, aujourd'hui, ça alors !)

    C'est heureux de pouvoir se réjouir de belles choses, YOUPIE !
    Il faut regretter TOUT DE SUITE de ne jamais connaître ASSEZ d’œuvres qui nous émerveillent.
    Merci de nous avoir partagé ton coup de cœur !
    Pour te faire sourire, je vais te faire lire une réponse que j'ai postée en faisant le pari de l'humour, sur le forum "prévention du suicide", il faut dire que le gars, il choisit comme pseudo "Mickey Mouse", alors t'imagines, moi, FAN inconditionnelle de Speedy Gonzales, je l'ai pas loupé, hihi! Pour la petite histoire, j'ai réussi à le faire bidonner, c'est déjà ça de pris sur la morosité, hihi!

   Bien amicalement, Nanatokée ...

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ voici:

   Coucou Mickey Mouse, c'est Speedy Gonzales, ici,

Hé, ça fait plaisir de papoter avec les "collègues" sour'lis souper'lstars !

Moi, ça va mieux depouis qué jé souis au Mexico, le soleil y est pour beaucoup, c'est le ROI là-bas, il fait fondre le fromage, c'est raclette à volonté avec tous lez'amigos,

et lé gr'losso mineto il est tourjourls' crévé ...
la fiesta n'attend qué toi, Mickey, on té trouvera bien un sombr'lero pourl' pas écraser tes zoreilles, hé, amigo ...

Y'avais un complexe avant, yé té lé yamé di mé z'été amoureux de Minnie, et elle voulait qué toi, comble di malhor ... grande dios ...
Yé failli mé souicidé ... et rater ma vie mexicaine, fô yamé désespéré, cousin sour'lis ...

Avec bienveillance, bonne humeur et ma foi, un brin d'originalité, mais c'est VRAI, Speedy Gonzales est mon modèle, yé pa pou rl'ésister ... hihi!

Titine

   
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 06 Février 2018 à 13:30:02
mononoké
je ne connais pas ce livre
tu pourras nous mettre un lien ;-)
mais je crois en fait que nos démarches se rejoignent quelque part ...
en ce sens que même si moi j'ai promis à Jean de faire de mon mieux pour "être heureuse" avoir une nouvelle vie de couple épanouie
je m'observe depuis presque 4 ans ... et constate que pour ne pas souffrir de tel déchirement ... je veux éviter une histoire similaire
d'abord je me suis calée dans mon parcours de vie de couple faite avec ce que l'on nomme flamme jumelle, c'est différent d'âme soeur et ceux (désolée) qui ne l'ont pas vécu ne peuvent comprendre comme de tout d'ailleurs ...
j'ai donc de fait car on n'a qu'un jumeau exclu de me re attacher pareil ...
Puis j'ai lu sur les âmes soeurs et sur les blessures (grâce à une amie d'ici)
concept de comment on s'attache à cause de l'enfance
https://www.inrees.com/articles/louise-bourbeau-acceptation-blessure-guerir-soi-corps-ecoute/
puis sur ce concept d'amour sans attachement en passant par le boudhisme etc
https://www.inrees.com/articles/entretien-marie-lise-labonte-couple-amour/
et j'ai continué à m'observer ...
puis j'ai acheté ce livre "la maîtrise de l'amour" ...
http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/21404
(on peut l'écouter https://www.youtube.com/watch?v=A0asQwtGW3g )
extrait
http://consciencecosmique.e-monsite.com/pages/la-maitrise-de-l-amour/

et je me suis dit en parlant avec mes ami(e)s d'ici qui renouaient avec une vie de couple que l'heure de mon destin n'avait pas encore mis sur ma route celui avec qui je pourrai partager un nouveau chemin entièrement neuf comme une nouvelle vie totale ... différente ...
et j'en suis là dans ces réflexions ...
et merci de ton partage
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Février 2018 à 16:13:02
Nanatokée,
tu ne m'as pas fait que sourire, tu m'as fait rire, j'adore ton imagination débordante  ;D


Qiguan,
voici le lien de "on regrettera plus tard", chez amazon :

https://www.amazon.fr/regrettera-plus-tard-Agn%C3%A8s-LEDIG/dp/226627001X/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1517929520&sr=8-1&keywords=agn%C3%A8s+ledig

merci pour tes liens et tes partages  ;)
j'irai fouiller

je vous embrasse fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 12 Février 2018 à 21:34:23
bonsoir,

Petit témoignage,
je m'apprêtais à ouvrir l'ordinateur pour venir sur le forum quand ma fille est descendue, elle n'arrivait pas à dormir. Elle pleurait.
Alors, me sont venus à l'esprit, quelques échanges avec elle.

hier, ma fille me demande :
-maman, tu as eu envie de mourir quand papa est mort ? Tu voulais le rejoindre ?
Comme si elle me demandait si c'était l'heure du gouter.
J'ai pris un peu de temps à lui dire que je ne le ferais jamais car je les aimais trop, elle et son frère

lorsqu'elle est descendue, ma fille, une fois dans mes bras :
- je pleure parce que j'ai peur que tu meures
- c'est normal que tu aies peur, tu as perdu ton papa, tu sais que l'on peut perdre les gens que l'on aime
- oui mais je ne sais pas si tu seras vivante dans 30  ans ; elle s'est mise à sangloter
- on ne sait pas, on ne peut pas savoir, mais c'est possible que je sois vivante

Elle pleurait toujours et moi mes larmes coulaient le long de mes joues, je sentais leur chaleur
Je me suis dit, aujourd'hui, c'est notre quotidien, des échanges autour de la mort, de la perte. Notre quotidien, c'est nous 3, elle, son frère et moi, avec le manque, avec l'absence de leur papa, de mon mari. Et ce que l'on a construit autour de nous, les relations avec les autres, ..

je lui ajoute,
-mais toi tu sais aussi qu'il est important de profiter des moments de bonheur
On est resté un long moment toutes les 2, elle pleurait dans mes bras et dit :
- des fois en classe, j'ai envie de pleurer
- tu as le droit de pleurer en classe
Son maître, c'est l'ami de son papa, ils étaient maîtres dans la même école depuis un bon bout de temps.
Elle rajoute
- il ne faut pas, à l'école on travaille
- mais tu peux pleurer si tu as besoin, le maître viendra te voir et te demander ce que tu as
- mais il dit que ça ne sert à rien de pleurer
-si tu pleures pour ton papa, il ne te dira pas ça
-oui, parce que les autres ils n'ont pas perdu un de leur parent, ils ont peut-être perdu leurs animaux mais pas leur papa.
Puis elle m'a demandé de lui chanter la berceuse que lui chantait son papa le soir, celle qu'il a chanté à tous ses enfants, ils s'en souviennent tous.
"les nuages passent,
on ne les voit plus,
où sont-ils poussés par le vent,
le sais-tu ?"
depuis la mort de son papa elle me demande de la lui chanter, et moi je ne sais plus si les paroles sont : où sont-ils poussés par le vent ? ou où vont-ils poussés par le vent ?
Elle s'est apaisée, je me suis éclipsée en lui disant que je passerai lui faire un bisou en me couchant, pour voir si elle s'est endormie, elle m'a répondu d'accord.

J'avais envie de vous le partager. je file me reposer, je passerai demain, je vous embrasse

sincèrement
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 12 Février 2018 à 22:58:16

    Elles m'ont émue, les larmes de ta petite poulette ...
    Pure et dure scène de deuil ...
    Tendresse à vous, M.
   
Titre: Re : Merci
Posté par: Federico le 13 Février 2018 à 07:22:49

Merci Maman Mononoké pour ce doux et tendre  "Petit témoignage"... moments intimistes tellement réconfortants...   :'(  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 13 Février 2018 à 21:53:36
merci pour cet instant, scène de deuil de l'intérieur
cette authenticité est précieuse au forum

A lire j'avais envie de vous bercer toutes deux ...  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Pandor le 14 Février 2018 à 12:37:06
Qu'est ce que c'est dur..la vie.

Courage....

Affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 15 Février 2018 à 16:47:21
Merci merci merci mes amis du forum!!
Si vous saviez comme vos messages m'ont émue, mes larmes coulent mais des larmes de tendresse , celle que j'ai sentie en vous lisant, cette bienveillance qui transpire de vos mots
MERCI
[/color][/font][/color]
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 17 Février 2018 à 13:18:21
Je relis désespérément les derniers soutiens que j'ai reçu, en me disant que c'est ça que l'on vient chercher ici. Je suis triste, triste de lire certaines choses, je me dis que "les nouveaux" qui viennent pour la 1ere fois sur le forum doivent partir en courant
Ici, une seule règle, le bon sens, la bienveillance,. les personnes qui viennent sur le forum sont tristes, blessées, meurtries, ils souffrent souffrent souffrent, et ont  besoin de soutien de réconfort,
la claque, on l'a tous prise, la violence de la mort de cet être qui nous était si cher, de ces êtres qui nous était si chers.
J'aime qu'on me prenne dans les bras. Oui oui même virtuellement, je me sens réellement bercée, quand je lis :

merci pour cet instant, scène de deuil de l'intérieur
cette authenticité est précieuse au forum

A lire j'avais envie de vous bercer toutes deux ...  :-*


Merci Maman Mononoké pour ce doux et tendre  "Petit témoignage"... moments intimistes tellement réconfortants...   :'(  :-*



    Elles m'ont émue, les larmes de ta petite poulette ...
    Pure et dure scène de deuil ...
    Tendresse à vous, M.
   

Je me sens soutenue, bercée, comprise, protégée, ............. ces mots m'aident, m'apprennent que dans l'inhumanité apparente  du monde, l'humanité existe bel et bien, c'est un réel soutien, une aide insoupçonnable, un réconfort énorme...

J'ai cité 3 messages, j'aurais pu cité tous les messages de soutien que j'ai reçu depuis que j'ai posté mon 1er message. Toutes ces personnes qui souffrent et qui prennent le temps d'accompagner ceux qui souffrent à côté d'eux, pas de leçon, pas de jugement, pas d'ordre, pas de bêtise, ou alors la bêtise d'un petit clown,  qui nous fait sourire voire  rire,
si si entre 2 sanglots, j'ai parfois explosé de rire!! Et tant mieux


Plusieurs fois je me suis éloignée du forum,
parfois parce que je partais en vacances, parfois parce que j'étais trop fatiguée, parfois parce que lire la peine des autres m'était trop douloureux, parfois parce que les mots ne voulaient plus venir .. mais parfois aussi parce que les tensions que je pouvais lire me faisaient souffrir
Cette fois-ci, j'essaie de rester sur le forum, cette fois-ci, je me suis même permise d'intervenir,
mais lire certaines choses me blesse, je n'ai envie de lire que bienveillance, que douceur et soutien, amour et respect
Je vous embrasse très chaleureusement
bien tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 17 Février 2018 à 14:09:14

   Allons, Maxicourage, on va pas trembler comme des feuilles parce qu'un vent de je-ne-sais quelle doctrine amène des relents de militantisme nauséabond ...

  OUI, nous avons le courage d'AIMER !
  Nous l'affirmons, nous n'avons que faire d'un bien-être factice et hygiéniste qui brime la sensibilité, la merveilleuse fragilité des émotions humaines ...
  Nous n'avons pas besoin d'être "sauvés" ! Nous ne sommes PAS des victimes, nous assumons pleinement et fièrement nos Amours !
  Pauvres sont ceux qui inventent des paradis artificiels !

  La crise que ce forum traverse va prendre fin, l'agresseur dévoile de plus en plus ses intentions conquérantes, on nous la fait pas, ici !

  T'en fais pas, chuis avec toi pour renforcer ta Maxi-niaque contre la vulgarité, hihi!
  Tendrement, Titine.
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 17 Février 2018 à 18:57:04
Chère Mononoké,
Tellement de résonance en moi dans tes écrits. J’avais juste envie de te serrer virtuellement dans mes bras pour te remercier de toute la douceur que tu sèmes régulièrement sur ce forum. Tes mots sont toujours si justes et si sensibles.  J’espère que si tu dois t’éloigner un jour de cette communauté ce sera parce que tu auras trouvé d’autres ressources, pas pour échapper à quelques uns qui dénaturent ce lieu d’echanges et de soutient.
Tendresse
Anne-Sophie
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 18 Février 2018 à 19:59:59
Merci Titine, merci AnneSo,

la tendresse que je reçois ici est tellement agréable

J'espère AnneSo ne jamais m'éloigner du forum trop longtemps, j'espère que je resterai ici pour témoigner et soutenir les personnes qui viennent ici se reposer, chercher un peu de douceur de soutien. J'espère que je serai capable d'offrir ce que j'y ai reçu

tendrement
Mononoké

Titre: Re : Merci
Posté par: Stana le 18 Février 2018 à 20:56:48
Je te confirme que tu apporte beaucoup à ce forum, je peux en témoigner  ;) :-*   
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Février 2018 à 04:37:31
Bientôt un an et demi,
ce sera les 9, 10, 11, 12 mars que mon mari est parti.
et voilà que sans prévenir, sans crier gare, voilà que les angoisses, les larmes, l'insomnie sont venues s'immiscer dans ma nuit. Envie de tout plaquer, de fuir, ..
envie de le rejoindre pour ne plus jamais souffrir ainsi. Je ne le ferai pas, mais m'autoriser à y penser me fait du bien.
Mon deuil s"est installé, il fait parti de moi. Mon quotidien, c'est notre vie d'aujourd'hui, les moments de répits de douceur sont bien plus nombreux, la douleur qui se montre en fonction du calendrier, des situations ou sans aucune raison apparente ne me fait plus aussi peur. Je n'ai plus peur de rester coincée au fond, je sais que lorsque l'on touche le fond, on ne tombera pas plus bas, l'amour que j'éprouve pour Jérôme, pour mes morts, mais aussi pour mes enfants, ma famille, mes amis et l'humanité, notre terre est bien plus pur, mes carapaces ont explosées,
envie de quitter mon travail, ma ville, prendre un voilier et naviguer, prendre l'avion, acheter une caravane et voyager. Pourquoi ne pas le faire ? Qu'est-ce qui m'en empêche ? Est-ce une fuite ? ou  est-ce un moyen de se retrouver ?
A qui puis-je parler de tout cela ? sans leur faire peur ? qui je ne fatiguerai pas ? qui je peux embêter encore qui ne s'est pas éloigné ? Ma famille, je n'ose pas, mes amis proches, ils en font déjà assez, mes amis qui habitent plus loin, et si je les rend tristes ?
Vous, oui vous qui comprenez, vous que je n'effraie pas, oui que je n'ai pas peur de fatiguer, vous,  pour certains que je rencontre ici au hasard des mots, que je côtoie depuis plus d'un an, ou depuis peu, que j'ai appris à connaître à travers vos mots, vos sensibilités; votre histoire unique, l'être qui vous manque, les êtres qui vous manque. Vos cris, vos larmes, vos témoignages, vos coups de gueules, votre humour, votre douceur, votre poésie, votre bienveillance, la liste est longue.
C'est avec vous que j'ai envie de partager mes états d'âme.

Ecrire, écrire, user sa douleur, user son chagrin, user sa peine,
Nous nous sommes marié un 4 mars, mon anniversaire c’est le 8
nous serons en vacances en famille, vacances que j’appréhende
tant la distance s’est installée
Il me manque tellement
Pourtant je le sens dans mon cœur, dans mon corps
il n’y a aucun mot pour le nommer, pour parler de lui, tous les mots sont dérisoires
L’amour que j’éprouve pour lui est innommable
Ce lien  à l’intérieur, dont j’entendais parler mais que je ne sentais pas s’installe tout doucement, je n’ai rien eu à faire, il est venu tout seul
La douleur ne me fait plus peur

Monobobo ce soir

Vanessa paradis et de Benjamin Biolay, La Chanson Des Vieux Cons
https://www.youtube.com/watch?v=Bl7tcEtGRXk
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 19 Février 2018 à 10:54:39
    Je comprends exactement, chère Mono
   
Citer
Je n'ai plus peur de rester coincée au fond, je sais que lorsque l'on touche le fond, on ne tombera pas plus bas, l'amour que j'éprouve pour Jérôme, pour mes morts, mais aussi pour mes enfants, ma famille, mes amis et l'humanité, notre terre est bien plus pur, mes carapaces ont explosées,
    Carapace et Amour explosés aussi, Titine.
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 19 Février 2018 à 21:01:48
Oh oui je comprends aussi, tellement, chère Mononoké
Un peu plus de temps pour moi qui ai dépassé les 2 ans. Juste envie de te serrer fort et te dire « ne t’en’ fait pas, tu verrras ça ira ». Ce n’en sont pas de vains mots, cette phase autour des 1,5 ans beaucoup d’entre nous la traversent. Ces mois en sont la preuve, tu sais exactement ce qui est bon pour toi et pour les tiens, continue à te faire confiance et à te fier à tes ressentis.
Merci de tes partages, en ce qui me concerne très loin de me fatiguer je suis au contraire honorée que tu aie envie de partager avec nous, et j’aimerait tant avoir le pouvoir de soulagera un peu tes maux!
Tendresses
Anne-Sophie
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Février 2018 à 21:57:40

Le fait d'écrire mes maux, de lire vos soutiens, de lire vos chemins, de me sentir comprise, de ne pas me sentir complètement folle  m'apaisent très souvent,
ça n'enlève pas la douleur certes mais mes angoisses disparaissent et ça permet à ma douleur de circuler plus librement
merci   ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 19 Février 2018 à 22:50:41
oui écrire nos pensées tourmentées sans tabou
est source d'apaisement souvent !
ne pas bloquer les émotions, ne pas se juger, se jauger, s'interdire ... laisser passer, écrire ici ... extérioriser pour ne pas se sentir devenir folle oui ...
n'hésite jamais à le faire
je te serre fort  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 19 Février 2018 à 22:56:23
Chère Mononoké. Merci pour ce beau partage et pour ta confiance... Comme beaucoup ici, je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris. La douleur ne me fait plus peur à moi non plus. Parfois je crains encore le temps. Le temps qui s'écoule et contre lequel on ne peut rien... Mais comme tout ce qui fait mal, cette souffrance non plus n'aura pas raison de nous.
Je comprends... ces envies de briser certaines chaines, de vivre l'essentiel. Que l'essentiel. Tout de suite... Tout ça m'a traversé aussi. Me traverse encore. C'est déstabilisant... Mais une amie à moi, une amie fantastique qui me soutient énormément, ne cesse de me répéter quelque chose que j'aimerais te partager également : N'aie pas peur de ta pulsion de vie, quelle que soit la forme qu'elle emprunte. La pulsion de vie, ce n'est pas nier sa souffrance... ce n'est pas non plus oublier ou trahir. Au contraire. C'est accueillir pleinement chaque émotion et permettre que la souffrance et les moments de joie puissent à nouveau coexister...
Mais je sais que je ne t'apprends rien... Tes témoignages ici sont pleins cette belle lumière qui guide tes pas. Continue de t'écouter, de faire confiance à tes ressentis... de te faire confiance.
Je t'embrasse.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 20 Février 2018 à 10:44:51
Citer
N'aie pas peur de ta pulsion de vie, quelle que soit la forme qu'elle emprunte. La pulsion de vie, ce n'est pas nier sa souffrance... ce n'est pas non plus oublier ou trahir. Au contraire. C'est accueillir pleinement chaque émotion et permettre que la souffrance et les moments de joie puissent à nouveau coexister...
c'était l'idée évoquée par les déporté(e)s d’Auschwitz rencontré(e)s dans ma vie et plus particulièrement lors de ma formation au centre du dialogue là bas.
C'était très émouvant de les entendre parler de ce chemin de résilience ...
oui nous pourrons faire à notre rythme bien sûr, ce type de cheminement
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 20 Février 2018 à 16:15:24
 
N'aie pas peur de ta pulsion de vie, quelle que soit la forme qu'elle emprunte. La pulsion de vie, ce n'est pas nier sa souffrance... ce n'est pas non plus oublier ou trahir. Au contraire. C'est accueillir pleinement chaque émotion et permettre que la souffrance et les moments de joie puissent à nouveau coexister.
Dos, ton amie doit être "un grand sage", merci de nous partager ses mots, et tu as rajouté  de faire confiance à mes ressentis  et ça , c'est quelque chose que je n'avais jamais envisagé. Je le mets dans un coin de ma tête  pour que ça mature doucement.

Qiguan, discuter avec les déportés d’Auschwitz doit être une expérience bouleversante et riche  d'humanité

Je vous embrasse  tous et toutes
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Février 2018 à 21:51:49
Il a fait très beau
J'ai trouvé ça agréable on a eu beaucoup de pluie cet hiver en Normandie
Les enfants ont passé l'après-midi dehors
J'ai laissé mon grand partir faire du vélo dans le village avec son copain
Gros effort pour moi !! J'avais confiance mais quand même
Pour ce qui ne le savent pas, leur papa  s'est fait percuté par une voiture alors qu'il faisait beau et qu'il était parti faire du vélo
Mon fils n'osait plus trop prendre son vélo jusqu'alors, ou peu,  ça ne me gênait pas plus que ça
J'ai aussi nettoyé le poulailler (j'ai 7 poules  ;) ) c'était pas du luxe
Ce soir je suis fatiguée,  la tristesse et une boule au ventre se sont invitées, ok
Pourtant rien dans la journée ne le laissait penser , la journée était douce
Peut être parce qu'elle était douce, justement
Peut être parce qu'on a parlé de ma fatigue à  table, de la raison de cette fatigue
Je vais bouquiner  un peu ce soir
Je vous embrasse fort
Je repasserai demain
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 21 Février 2018 à 23:51:25
Je t'embrasse aussi chère Mononoké... <3 Prends soin de toi. C'est ok d'être fatiguée... Quand chaque jour on fait de son mieux... et bien... je crois que c'est tout à fait ok, d'être triste et fatiguée...
Bonne nuit et plein de douceur pour toi et tes enfants.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Février 2018 à 08:36:52
merci Ela,
la nuit m'a fait du bien,
mes poules ont dû bien dormir aussi , hihi dans de la paille toute propre

par contre depuis 2 mois j'ai des symptômes physiques, je transpire énormément la nuit, mes draps sont trempés, il faudrait que je les change tous les jours!! est-ce arrivé à quelqu'un ?

bisouxxx à vous tous
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 22 Février 2018 à 08:59:51
Oui, mais j'avais mis cela sur le compte de la ménopause qui est arrivée 2 mois après le décès de Marc. J'avais 55 ans à ce moment là, ce qui n'est pas ton cas.
Cela doit ajouter à ta fatigue et ton manque de sommeil. Une petite visite chez le médecin s'impose.

Je t'embrasse ainsi que toute ta petite famille, poules comprises. Je veux être réincarnée en poule, elle ne se pose pas de question, elle sait compter jusqu'à trois, elle se moque des problèmes de poids ...

tendrement
loma
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 22 Février 2018 à 10:52:57
PS je me souviens aussi que Marc avait eu des suées nocturnes quelques temps, c'était l'effet indésirable de certains médicaments et le stress.
Prends bien soin de toi
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Février 2018 à 22:27:59
Merci Loma,
oui je crois que le médecin s'impose, j'irai au retour des vacances si ça ne s'est pas arrêté,

au début, je n'en ai pas trop fait cas, c'était juste après avoir vu le chirurgien qui m'a dit que je ne serai pas opérée et du coup, j'ai sentie  tout mon stress, toutes mes peurs que j'avais contenu (comment j'allais faire, et pour les enfants, ma fille ne veut plus être séparée de moi, comment j'allais faire durant l'hospitalisation, et si ça se passait mal, et si je ne me réveillais pas...) tout cela me faisait très peur, du coup j'ai cru que je lâchais tout cela.
 
tendrement
des bisous à vous tous
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 23 Février 2018 à 20:44:39
Bonsoir,
J’ai eu exactement les mêmes symptômes -et maintenant que j’y pense ça va mieux depuis quelques semaines à peine :D. Ça a duré plusieurs mois mais je ne me suis pas inquiètée parce que j’avais aussi eu ce genre de sueurs nocturnes pour mes 2 dernières grossesses et pendant l’allaitement. Du coup j’ai pensé à un effet cumulé du stress de la fatigue et des antidépresseurs. C’est passé comme c’est venu -mais je ne chauffe quasiment plus ma chambre pour éviter d’avoir froid à cause des draps mouillés  ;)... Si tu as un diagnostic n’hesite pas à partager!
Contente que tu échappes à l’opération, du stress et de la logistique en moins c’est toujours bon à prendre!
Profites bien de tes enfants et de ces instants de douceur, même entrecoupés d’instants plus compliqués tu pourras y puiser des ressources inestimables.
Tendresse :-*
Anne-So
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 23 Mars 2018 à 08:40:05
un mois, un mois depuis mon dernier message
un mois  bien compliqué
les vacances plutôt douces, un beau sourire sur le visage de mes enfants
le retour à la maison, les larmes et sanglots sur le visage de mes enfants (ils étaient bien en vacances avec leurs cousins)

puis victoire pour moi, j'ai réparé mon genou, je ne refais pas encore de roller mais c'est pour bientôt, reprise du boulot... et ...; je me suis effondrée

voilà, j'ai repris le boulot 10 jours, et je suis à nouveau en arrêt, mais cette fois-ci c'est un grand arrêt de travail. Je ne veux plus reprendre pour m'arrêter quelques jours pour récupérer. Je ne suis pas disponible pour mon travail, je suis toute cabossée, j'ai besoin de prendre soin de mes enfants et de moi. J'ai besoin de douceur, et de faire les choses dans le calme
Alors, je démarre un travail avec un psychiatre, on verra bien. Je veux essayer de me reconstruire un peu, d'être plus solide, avant de me tourner vers le boulot.
je suis triste mais cette décision m'a fait du bien
Prenez soin de vous
tendrement

Demain, ça fera 1 an 1/2 qu'on lui a dit au revoir
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 23 Mars 2018 à 10:32:37
chère Mononoké
savoir s'accorder le temps qu'il nous faut est le plus sage pour toi et tes enfants
je t'embrasse fort  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 23 Mars 2018 à 10:49:44
Bonjour Mononoké,
mon papa ( ex prof de dessin, 90 ans cette année) avait peint un très beau tableau de gens faisant du roller sur la croisette à Cannes où il habite. Chaque fois que je vois ce tableau , je pense à toi, je me dis que c'étaient peut-être tes parents ... ou grands parents hi hi ...
Quand je suis arrivée sur le forum, je lisais fréquemment "un pas après l'autre" et "prends soin de toi", je suis persuadée que ces conseils bienveillants sont valables pour beaucoup d'entre nous, encore et encore. Mais on est si pressé d'aller mieux, ou moins mal, surtout une rolleuse fonceuse comme toi.
Tu as pris la bonne décision , de faire les choses dans le calme, à ton rythme. Tu pourras consolider tes appuis.

Saches que tu es très appréciée sur ce forum, pas seulement parce que tu entourres tout le monde de douceur, mais simplement pour TOI

tendrement
loma


Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 23 Mars 2018 à 13:12:29

  Chère Maximitié,

  Un an et demi !
  Etape méritoire ...

  Tu fais ce que tu peux pour débosseler, dé-tuméfier,
  mais c'est lent ...
 
  La vie professionnelle, c'est bien beau mais c'est pour quand tu seras prête, et rassurée pour tes enfants.
  Tu as bien raison de te soigner, de soigner les tiens, au lieu de faire "comme si".
   :-* :'( et ;), M.
Titre: Re : Merci
Posté par: Ela le 23 Mars 2018 à 22:50:32
Je t'embrasse, chère Mononoké... Je trouve que tu peux être fière de toi pour cette décision que tu as su prendre... Être à l'écoute de ses besoins, de son rythme... en parvenant autant que possible à se protéger des pressions extérieures. Je crois que c'est le mieux que nous puissions faire...
Lorsque mon aimé est décédé... j'étais sans emploi et je n'ai pas eu la force de rechercher. Cela fera 2 ans dans moins d'un mois qu'il est parti désormais... Et c'est lundi que je reprendrai pour la première fois une activité. J'ai eu la chance de n'être pas acculée financièrement, mais assumer ce choix de prendre mon temps n'a pas toujours été simple... Apprendre à assumer la façon dont on avance dans l'épreuve, alors même qu'on est pétri par l'incertitude, qu'on ne sait pas toujours quel chemin prendre... alors même que le monde extérieur semble parfois hermétique à notre besoin de ralentir, ce n'est pas simple. Mais je sais aujourd'hui qu'apprendre à assumer ce choix était pour moi nécessaire.
Je sais aussi que dans l'activité il y aura des hauts et des bas et je fais le vœux d'être capable, comme tu le fais aujourd'hui,  d'assumer de prendre le temps. Autant de fois que nécessaire. D'assumer que parfois, souvent même... l'urgence des autres, leur rythme... ne sont pas les mien.
Je pense fort à toi et à tes enfants, à la veille de cette date, qui ponctue ce long chemin semé d'embûches... Et je partage avec toi, cette tristesse qui revient nous chercher, tandis que le temps passe, et passe.... et que le monde semble parfois trop vite oublier que nous sommes désormais comme de petits escargots sur une voie d'accélération... Petites bêtes courageuses, mais nécessairement effrayées et dépassées face à un monde où tout va parfois trop vite...
Prends bien soin de toi.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 23 Mars 2018 à 23:39:43
si vous saviez comme vos mots me réchauffent  le coeur, qu'il est doux de vous lire

je me sens cabossée mais sereine de prendre le temps de vivre ma peine, comme si j'avais baissé les armes, ne plus me battre, ne plus lutter,
en regardant l'an et demi qui vient de s'écouler,
 j'ai l'impression de m'être battue, débattue, accrochée à une bouée pour éviter de me noyer, boire la tasse, pour survivre, pour tenter de vivre, pour avancer, pour faire face, contre les puces  ;), pour accompagner mes loulous, chercher des béquilles, des solutions, se regarder en face, regarder ses besoin, essayer de ne pas me mentir, pour le genou..... et là, STOP, mon corps a dit stop, tu vas t'épuiser
ma tête a dit stop, tu vas devenir folle, plus de place, bip bip, vais exploser
mon coeur a dit pause, laisse moi pleurer
prends soin de nous, de toi

alors je les ai écoutés, j'ai ravalé ma fierté, mon ego,
ce matin je suis allée courir, c'était difficile, sous la pluie, grosse fatigue accumulée ces derniers temps ; pendant ma course, j'ai marché plusieurs fois pour récupérer, même ça, je me le refusais, je voulais y arriver et je ne m'autorisais pas à baisser les bras.
Ce ne sont pas les bras qu'il fallait que je baisse mais bien les armes que je dépose.
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 24 Mars 2018 à 16:55:47
Déposer les armes et écouter son corps et son cœur (laisser de côté sa tête) je crois sincèrement que c’est le début d’une nouvelle étape. Tu as tellement encaissé, maintenu le cap malgré les difficultés, porté ta vie et celle de tes enfants pour remettre dans les rails, continuer, avancer. Et même nous sur ce forum que tu as portés et soutenus avec empathie et douceur.  Il est temps de te « reposer » un peu, de te laisser porter et de prendre le temps de vivre ta peine à ton rythme.
Accorde toi ce temps, tu le fais le pour toi et tes loulous, ce n’est pas un renoncement. ça demande du courage d’oser enfin se confronter à sa peine et s’approcher du gouffre tenu à distance à la force de nos bras et de notre volonté d’avancer. Je connais ce besoin de douceur et de mettre sur pause. Difficile à entendre parfois pour l’entourage qui ne comprend pas ce qu’il voit comme une régression alors qu’on « s’en sortait si bien » mais nous savons qu’il n’en est rien!
Plein de douceur pour toi et les tiens
Prends soin de toi :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 24 Mars 2018 à 18:24:33

   
Citer
Je connais ce besoin de douceur et de mettre sur pause. Difficile à entendre parfois pour l’entourage qui ne comprend pas ce qu’il voit comme une régression alors qu’on « s’en sortait si bien » mais nous savons qu’il n’en est rien!

   Belle sagesse dans ces mots !
   "on s'en sort" ?
   Nooon ... on apprend comment Y vivre, eh oui, désolée, c'est très compliqué, mais c'est ça ou "refouler" ? Avec les risques de gros dégâts le jour où ça pète ! ...

   Y aller TOUT DOUCEMENT, EN FAMILLE, main dans la main, en rendant le minimum des comptes indispensables.
   Félicitations pour votre Humanité, ça fait du bien ...

   M.
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Stana le 25 Mars 2018 à 17:38:19
si vous saviez comme vos mots me réchauffent  le coeur, qu'il est doux de vous lire

je me sens cabossée mais sereine de prendre le temps de vivre ma peine, comme si j'avais baisser les armes, ne plus me battre, ne plus lutter,
en regardant l'an et demi qui vient de s'écouler,
 j'ai l'impression de m'être battue, débattue, accrochée à une bouée pour éviter de me noyer, boire la tasse, pour survivre, pour tenter de vivre, pour avancer, pour faire face, contre les puces  ;), pour accompagner mes loulous, chercher des béquilles, des solutions, se regarder en face, regarder ses besoin, essayer de ne pas me mentir, pour le genou..... et là, STOP, mon corps a dit stop, tu vas t'épuiser
ma tête a dit stop, tu vas devenir folle, plus de place, bip bip, vais exploser
mon coeur a dit pause, laisse moi pleurer
prends soin de nous, de toi

alors je les ai écoutés, j'ai ravalé ma fierté, mon ego,
ce matin je suis allée courir, c'était difficile, sous la pluie, grosse fatigue accumulée ces derniers temps ; pendant ma course, j'ai marché plusieurs fois pour récupérer, même ça, je me le refusais, je voulais y arriver et je ne m'autorisais pas à baisser les bras.
Ce ne sont pas les bras qu'il fallait que je baisse mais bien les armes que je dépose.
Oui, c'est èpuisant de toujours "tenir bon", de se battre au quotidien pour garder la tête hors de l'eau, pour soit, pour ses proches, comme tu dis c'est comme vivre accroché à une bouée, ça demande beaucoup de vigilance...ça fait du bien de se laisser aller de temps en temps à juste vivre nos émotions, de lâcher prise, de pleurer, tout simplement. Tu as le droit de t'y autoriser, d'autant plus qu'avant et après, tu fais toujours preuve d'autant de force, de détermination. On n'est que des êtres humains, tout le monde a ses limites, et notre corps ou/et notre cerveau nous envoie un signal d'alarme quand nous avons besoin de faire une pause, d'acceuillir la douleur, les émotions...ça permet de nous laisser nous reposer un peu, physiquement et moralement.
 :-*
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Mars 2018 à 21:14:24


Merci AnneSo, merci Stana, merci Martine  :-* :-* :-*

 mes larmes ont coulées en te lisant, mes larmes coulent mais ça me fait tant de bien!! Etre comprise, oui mon entourage a du mal à comprendre, mes collègues, je vois qu'ils commencent à être agacés.. Pour ma famille (ils habitent loin, et bien ils ne sont même pas au courant, je ne leur ai pas dit, c'est plus simple pour moi, comme ça je ne m'explique pas  :P
Ma peine est très présente en ce moment, la fatigue aussi mais le fait de m'être arrêtée, les angoisses sont parties, le sommeil revient doucement, il m'avait quitté ces derniers temps. Je ne sue plus la nuit ..
et je fais les choses qui me font du bien, lorsque j'en ai l'énergie,
aujourd'hui, j'ai rallumée la cheminée, j'aime sa douce chaleur (je n'en avais pas eu le courage pendant 10 jours), j'ai fait des cookies et un chaussons aux pommes à mes enfants, je m'occupe de finir de réparer mon genou, le sport me fait du bien.. mais seulement les jours où l'énergie m'accompagne un peu, même si ce n'est que quelques heures. Les autres jours, je bouquine, je pleure, je vais m'adosser au pied du beau chêne où repose les cendres de mon mari, je lui parle en espérant une petite connexion qui ne vient pas.. pas encore, j'espère...

j'ai une bonne nouvelle, le kiné m'autorise à reprendre le hockey sur roller, je vais pouvoir aller me défouler, c'est une grande victoire, qui est cependant entachée de beaucoup de tristesse, cette victoire ne m'a même pas apporté le bonheur que j'aurais cru vivre. Non, car aujourd'hui je sais que je traverse un état dépressif, mais je l'accepte. Je sais qu'il s'atténuera lorsque ce sera le moment. je n'en ai pas honte.

Oui, c'est cette HUMANITE que j'aime sur ce forum

je vous embrasse tous bien tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 28 Mars 2018 à 22:20:38
Tous tes exemples montrent l'importance de prendre soin de soi par soi même et c'est une sacrée "école"
affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Mars 2018 à 22:27:20
Témoignage du soir :
ma fille redescend et me dit :
-  je n'arrive pas à dormir
je lui ouvre mes bras, elle vient se blottir et ajoute
- le problème quand je suis chagrin c'est que je n'ose pas le dire
- tu sais que tu peux m'en parler
-à toi oui, mais aux autres
-tu sais, moi non plus,  je n'ose pas avec tout le monde
-avec qui tu peux ?
je lui cite des personnes
- et tu peux avec papa, enfin maintenant tu ne peux plus
- si je peux, je lui parle souvent, sauf que je n'entends pas ses réponses, je suis allée près du grand chêne où l'on a déposé ses cendres, j'ai pleuré, je lui ai parlé puis me suis apaisée
puis j'ajoute
- tu peux peut-être en parler avec quelques copines
je lui cite à nouveau des prénoms (de ses copines)
- non pas avec celle-ci
alors je lui précise
- tu sais, elle a acheté le max et lili, où une copine a perdu son papa et en l'achetant elle a dit à ses parents, "comme ça je vais comprendre ce que vit ma copine"
- et maintenant elle comprend ?
-je pense, mais tu sais tant que l'on ne l'a pas vécu, on ne peut pas savoir vraiment
Ma fille a sangloté et a ajouté :
-moi, je savais que c'était dur de perdre son papa
puis
 -pourquoi ça  nous est arrivé à nous.... en sanglotant
-je ne sais pas
-si j'étais parti à vélo avec lui, il serait toujours là
...
- ou vous seriez morts tous les 2, on ne peut pas savoir, et cela aurait été encore plus difficile pour ton frère et moi
....
-alors s'il n'était pas parti du tout, il ne serait pas mort
...
-  il serait peut-être mort 2 jours plus tard, on ne peut pas savoir... tu sais ma puce, moi aussi tous ces si, je me les suis posés

Je l'ai raccompagnée dans sa chambre et lui ai chanté sa berceuse préférée jusqu'à ce qu'elle tombe de sommeil
Elle a 8 ans, je la trouve si mature, si lucide, elle met des mots sur ses maux. Lorsqu'on la regarde jouer, elle respire la joie de vivre, elle est très autonome, prépare son sac lorsqu'elle dort chez une copine, (elle n'oublie jamais rien : brosse à dent, dentifrice, doudou, vêtements, pyjama.., avoir une maman cabossée (sans toutes ses fonctions cérébrales) aide à faire grandir). bon, elle est un peu trop sage, mais elle irradie.


Je pars dans tous les sens mais tant pis , j'ai envie de le dire (je crois que les mots sont revenus )

Ne pas culpabiliser de mal faire quand on est au fond du trou, lorsque on fonctionne au ralenti, lorsque la douleur est trop grande, lorsque la fatigue est constante : on fait comme on peut, c'est énorme, c'est ce que l'on traverse qui est dur, au début, on essaie d'être debout, on n'a même pas conscience du temps, le temps est étrange, étranger même, on est hors du temps, alors comment faire autrement, impossible. Et le résultat n'est vraiment pas si mal.
malgré cela, j'ai 2 enfants merveilleux qui grandissent, avec leur grande blessure sans leur papa, et qui ont eu les longs premiers mois maman, toute cabossée, et aujourd'hui, toujours maman toute cabossée, mais qui apprend à vivre avec, qui culpabilise beaucoup moins. Aujourd'hui, il est mort, j'ai intégré que le reste de ma vie se fera sans sa présence. ..enfin je crois, ou d'une façon nouvelle, ..Je digère... Je ne sais pas si je l'ai dit, mon corps a lâché, j'ai fait une énorme angine, . et là j'ai de grosses douleurs dans le dos, depuis que j'ai pris la décision  de me faire arrêtée

je vous embrasse fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Mars 2018 à 22:29:06
Tous tes exemples montrent l'importance de prendre soin de soi par soi même et c'est une sacrée "école"
affectueusement

merci Qiguan
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 29 Mars 2018 à 11:57:15

   Extraordinaire témoignage, bouleversant
    :'( :-*
   M.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 29 Mars 2018 à 14:07:01
oui ce témoignage concret de dialogue avec l'enfant est un super cadeau fait aux lecteurs du forum ...
merci  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 31 Mars 2018 à 17:47:12
cette phrase semble si simple et pourtant résume tant ce que je ressens :
il me manque tant
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 31 Mars 2018 à 21:41:49

     Non seulement ils nous manquent,
     mais il nous manque pas mal de cases "depuis" ...
     
     (https://www.aht.li/3208000/puzimage.jpg)
     M.

     
Titre: Re : Merci
Posté par: Stana le 01 Avril 2018 à 22:19:17
@ Monokoé: ton témoignage est extraordinairement émouvant. Je trouve que tu as trouvé les bons mots et les bons gestes pour ta fille, tu es une super-maman  :-* c'est bien qu'elle puisse t'en parler ouvertement, que vous puissiez èvoquer votre deuil commun avec naturel, ce serait encore pire si tout était rentré. Certainement, cette terrible èpreuve l'a "grandie", et en même temps, elle a besoin de réconfort, de certaines réponses, vous avez besoin l'une de l'autre, à te lire on perçoit très bien votre complicité, et comme vous êtes proches.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Avril 2018 à 11:19:00
Merci  Stana,
Ton témoignage me touche  bcp
Souci, Quelques cases en moins, quelques pièces du  puzzle que l'on ne retrouvera jamais,  bah,  pourquoi un puzzle serait mieux complet  ?

Nuit d'insomnie,=lendemain plus difficile

Humilité, tendresse, bienveillance, tolérance, indulgence, soutien, chaleur, douceur,  lumière, amour, affection, humanité,  authenticité, respect,  simplicité 
 prenons soin de  nous
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 04 Avril 2018 à 12:57:50

    à nos tâches chaque jour
    on peut dire de nous
    nous changeons la vie

    https://www.youtube.com/watch?v=9fItfW2_m3U (https://www.youtube.com/watch?v=9fItfW2_m3U)

    Il suffit de faire son possible
    avec tout son Amour ...
    M.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Avril 2018 à 11:10:29
bilan,
1 an et demi après la plus grosse gifle que je ne me suis jamais prise

je me suis battue pour ne pas sombrer
battue contre chaque nouvelle épreuve qui venait déstabiliser le semblant d'équilibre que j'essayais de construire
battue pour apercevoir chaque petit plaisir, chaque petit moment de répit que m'offrait la vie, à essayer de m'en enivrer pour pour tenir les moments d'après, ceux que je savais insupportables, ceux qui me mettraient immanquablement à nouveau la tête au fond du trou.
Il y a une une période très délicate, que j'ai partagé ici sur ce fil, et dont je vais faire brièvement état, (car si certains d'entre vous la traverse, je pense qu'un témoignage peut aider), ma libido s'est réveillée, j'ai eu besoin de répondre à mes besoins. Je l'ai fait, ça n'a pas été simple, mais je pense que c'était une étape que j'avais besoin de traverser. Peut-être avais-je besoin de me prouver que je pouvais encore plaire, peut-être avais-je besoin de savoir que je restais encore une femme, ou que j'étais bien vivante ? je ne sais pas, mais finalement peu importe.
J'ai eu ensuite besoin d'y mettre un terme. Car, j'ai certes répondu à ce besoin, mais aujourd'hui j'ai besoin de me respecter, et cela passe par une douceur totale avec moi-même, (et ces aventures ne pouvaient absolument rien m'apporter d'autre car, bien incapable d'ouvrir mon coeur) et puis ayant recommencé le sport (voire de manière intensive), je me suis rendue compte qu'il me permettait, au delà du bien-être qu'il me procure, de gérer mes frustrations, de décharger ma colère

Aujourd'hui je suis en dépression, je le sais et je l'accepte, seulement, je vis étrangement très sereinement avec, je vais essayer de m'expliquer.
j'ai l'impression que ce n'est pas une dépression comme on l'entend habituellement, c'est comme si c'était une dépression après une grosse pression (la cocotte minute, juste après avoir éteint le feu qui lâche la pression tout doucement)

Cet arrêt de travail que je suis allée demander me fait le plus grand bien, je suis triste, je pleure, je sanglote aussi mais je fais aussi, en douceur les choses qui me font du bien, le sport, le kéfir, je dévore des livres (essentiellement des romans sur la mort)... des bons petits repas à mes enfants, je parle beaucoup avec eux. Enfin j'essaie, mon fils est d'une nature  peu bavarde, mais je vois que nos échanges si furtifs soient-ils commencent à lui faire du bien. Il a pris énormément de poids, il en souffre. Alors, on en parle, je lui explique que ça a été sa façon à lui de réagir, qu'il s'est peut-être mis à manger pour pouvoir tenir, être fort mais que ce n'est pas figé, que rien n'est figé, que j'allais l'accompagner au mieux pour l'aider à "limiter la casse" mais que les choses allaient certainement évoluer quand ce serait le moment.

Bon, je suis à nouveau partie un peu dans tous les sens
Mais j'avais envie de vous partager ce petit bilan
Pour résumer, en dépression mais "fière" de l'être ?

je vous embrasse très fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Eric38 le 05 Avril 2018 à 16:55:31
Courage Mononoké.

Je ne sais absolument pas comment t'apporter aide ou soutien ou réconfort, mais je pense bien à toi.
Tiens le coup, s'il te plait  :-[


Amicalement.


Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 05 Avril 2018 à 18:37:48
Bonjour Mononoké,

tu as tellement puisé dans tes forces depuis un an et demi, pour faire face au deuil, pour accompagner tes enfants dans la douleur, pour continuer de travailler malgré tout, et tu as toujours donné de toi même sur ce forum. Tu es épuisée, et ton vécu dépressif est tout à fait compréhensible et normal.
Je me souviens d'une phrase du Dr Fauré qui m'avais choquée, il disait que la dépression est prévisible, et même "souhaitable", elle fait partie du processus du deuil.
J'ai mieux compris par la suite. J'appelle cet état ma mer des mélancolies ou mon marécage des mélancolies. Ce n'est plus la tempête furieuse des débuts, tout s'est calmé, peut être pas encore apaisé, mais toujours pas de terre ferme en vue, la brume s'éclaircit de temps en temps. Je sais que je ne m'enliserai pas dans mon marécage, tout est lent, tranquille , silencieux.
C'est un temps de récupération, pour se poser. Ton image de la cocotte minute est bien choisie, la pression retombe, il faut attendre, prendre son temps.

Alors, douceur et tendresse pour toi et les tiens
prends bien soin de toi avec indulgence
loma
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 05 Avril 2018 à 20:14:27
précieux partage que tu fais de ton intimité de ton deuil
= une aide sur ce forum
prends bien soin de toi  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Avril 2018 à 08:07:02
Eric, Loma, Qiguan,
tout simplement merci

Qu'il est doux de trouver vos réponses en allant sur le forum.

Eric, n'aie pas d'inquiétude, cet état aujourd'hui, je le vis plutôt bien, je ne vais pas dire que cet état dépressif m'est agréable mais le fait de l'accepter, de ne pas lutter contre, et de faire les choses que j'aime en douceur me fait énormément de bien.
Loma, j'aime beaucoup l'image du marécage des mélancolies,
la brume s'éclaircit de temps en temps. Je sais que je ne m'enliserai pas dans mon marécage, tout est lent, tranquille , silencieux.
C'est un temps de récupération, pour se poser.

c'est vraiment cela que je ressens.

Qiguan, je crois que j'arrive à prendre soin de moi,  cet arrêt de travail pour cela est un vrai cadeau pour moi.

je vous embrasse bien fort
Mononoké
Puissiez-vous tous, lecteurs qui posez vos yeux sur ces quelques lignes, voir la brume de votre marécage s'éclaircir pour laisser entrevoir un marécage paisible et y apercevoir un peu de la douceur qui s'en dégage
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 06 Avril 2018 à 12:06:34

    Bonjour Mo(ts)doudoux,

    J'ai perdu tous mes mots
    mais pas mes oreilles
    alors si tu veux bien
    on pourrait toutes les deux
    écouter les couleurs
    écouter la chaleur d'un ptit café
    écouter nos regards
    où défilent nos souvenirs
    où maudite soit l'impuissance
    où l'espoir vient s'abreuver ...
   
    M.
Titre: Re : Merci
Posté par: chimene le 06 Avril 2018 à 18:18:40
il est important pour toi de prendre soin de toi... c'est ce qu'on me dit ici.

Tu ne peux pas supporter tes enfants si toi non plus tu n'es pas bien. Au bout d'un moment les forces que tu as réussi à utiliser s'amenuisent. J'ai l'impression que c'est comme l'adrénaline quand j'ai trouvé David. J'ai été " forte "un moment et ensuite tout est tombé.  J'ai l'impression que pour toi c'est pareil. Ton adrénaline t'a permis de vivre jusqu'ici mais au bout d'un moment ton corps dit " stop" j'ai besoin de me reposer. Prends bien ton temps pour toit
Affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 08 Avril 2018 à 21:40:52
retour à la maison, après un we chez des amis, amis présents depuis le début et encore présent, c'est doux. On parle de mon mari, leur ami, on pleure, on rit.
mais le retour si douloureux, je ressens l'étau au fond de mon coeur, nostalgique, douceur amère, silence où les émotions décident de venir me titiller, résignation, un étau dans le coeur, mais nourrie des partages vrais, des émotions fortes du weekend, pour vivre avec les autres moments, ceux que j'affectionne moins. L'hiver dans mon coeur est bien long, cette année.

Je réalise qu'hier, j'avais peur, peur de ne pas y arriver, peur de tomber, peur de me perdre. Aujourd'hui, je n'ai plus peur, je sais que je ne m'effondrerai pas, que j'arriverai à élever mes enfants, je m'en sentais si incapable. Je pensais ne pas y arriver sans lui à mes côtés. nous choisissions ensemble, nous discutions, on échangeait, on les élevait à 2. Maintenant c'est seule, je patauge, j'apprends. Je crois qu'on peut y arriver. On peut se faire confiance, comme ils auraient eu confiance en nous, doucement tout doucement.
Je vais peut être m"égarer, peut-être plusieurs fois mais je ne me perdrai pas, je crois
je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: arfaca le 08 Avril 2018 à 22:23:14
Bonsoir mononoke
Peur de ne pas y arriver on l a tous ,mais nous sommes fortes par tout l amour qu ils nous ont donné. ..c est t sûr  tu vas patauger ,t égarer. .. et tu parviendras à elever tes enfants car tu seras guider par le fil de votre vie que vous aviez commencé à  derouler...oui je sais il risque d avoir parfois des noeuds..... tendres pensées encourageantes
Titre: Re : Merci
Posté par: Stana le 09 Avril 2018 à 17:30:43
  Tes enfants sont la plus belle des raisons de vivre, on sens toute la motivation qu'ils te donnent pour continuer à prendre soin d'eux, de leur donner tout ton amour et toute ton attention. Vous avez traversé une terrible èpreuve, et elle n'est pas terminée, vous pouvez vous appuyer les uns sur les autres, dans votre amour mutuel et celui que vous gardez dans votre cœur, pour vos conjoint et père. Je suis certaine que tu les élève comme il faut, malgrès tout ce que tu ressens. Vivre le quotidien avec des êtres très chers, c'est une richesse en dépit du manque. Tu reste forte et courageuse, c'est positif  :-* mais j'imagine comme c'est difficile par moment, et peut-être plus.
  Prends soin de toi  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 10 Avril 2018 à 11:07:03
arfaca, stana
merci pr vos messages de soutien, qui me font tant de bien

je me suis peut-être mal exprimée. Ce que je voulais dire, c'était que au début, j'avais peur de ne pas réussir à élever mes enfants, peur de ne pas y arriver, peur de ne pas en être capable sans mon mari à mes côtés, lui sur lequel je m'appuyais tant, peur de me perdre

aujourd'hui je n'ai plus peur de ne pas réussir à les élever seule, je sais que je vais y arriver, je vais patauger, m'égarer mais je retrouverai mon chemin, en tout cas ce n'est plus source d'angoisse, je ferai comme je peux, et il suffit que je leur fasse confiance, ils se dépatouilleront avec ça, pour l'instant ils se dépatouillent pas mal, je trouve.

Je sors de chez le médecin, je lui ai exposé "mon bilan", je lui ai dit que j'avais besoin de temps, de prendre soin de mes enfants et de moi, que la perspective d'une date de reprise m'angoissait, que j'étais en dépression, mais que cette dépression, je la vivais plutôt bien ; elle a été d'une bienveillance extraordinaire, m'a fait comprendre que le travail de reconstruction ne se ferait pas en un jour, que le monde pouvait tourner sans moi et que je reprendrai lorsque je serai dispo pour mes élèves. Que je n'angoisse pas avant la date du prochain arrêt de travail, que je ne reprendrai pas avant le mois de septembre. Je suis si soulagée,
pas de jugement, pas de médicaments, elle m'a offert du temps, le temps dont j'ai besoin.
La semaine dernière j'ai eu mon 1er rdv avec le psychiatre, je ne sais pas ce que ça peut donner, je verrai bien, j'essaie
il ne m'a pas prescrit de traitement, c'est déjà ça.
J'ai eu un accompagnement individuel à dialogue et solidarité (pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une association qui accompagne les veufs et les veuves), cet échange m'a fait du bien. J'intègre un groupe de parole bientôt, je verrai ce que ça peut m'apporter.

voilà, je vous embrasse tous bien fort
tendrement
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 10 Avril 2018 à 12:37:26

    Comme tu le dis si bien, Monodouée,
    lors d'un deuil très grave,
    le famille se détatouille "ensemble"
    ET aussi "individuellement"
    et ce, à tout âge, on peut sacrément leur faire confiance, aux enfants, c'est vrai, ça !
    Bon, récapititulons, nous débosselons tout en dépatouillant, hé, ça demande une foutue coordination entre la tête et les 4 pattes,
    on peut pas tout faire,
    on peut pas être partout ...
    Tu arrives à prendre bien soin de vos enfants, c'est déjà énorme, il y en a qui sont trop dépressifs pour le faire, à ne d'ailleurs pas "juger" !
    Biz, Titine.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 10 Avril 2018 à 13:35:57
c'est très bien que ton médecin t'accompagne si bien, c'est normal d'ailleurs ...
Dans mon fil table des matières il y a tous les liens vers les groupes "Dialogue et solidarité" réservé au deuil des personnes veuves.
Tu vas pouvoir mobiliser tes ressources afin de pouvoir te consolider pour continuer tant avec les enfants que tes élèves.
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: chimene le 10 Avril 2018 à 18:59:35
cela me fait plaisir que tu te sentes mieux et que tu aies un médecin qui te comprenne et te rassure.
Cela te permet de te rassurer vis à vis de ton angoisse et tu vas pouvoir aller doucement à ton rythme, sans être bousculée.

Amicalement
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 11 Avril 2018 à 13:51:13
Bonjour Mononoké,
tu crains d'être une maman imparfaite, et pour ça tu es certainement la maman idéale, il y a tellement d'humanité en toi. Les mamans parfaites, c'est tellement casse-pied.
Je ne sais pas pourquoi, mais quand je pense à toi je me rappelle la série TV " La folle aventure des Durrell " passée récemment. Pourtant rien à voir dans les âges et les situations ...
Tu prends soin de ta santé, et au travers de cela tu prends soin des tiens, j'espère que les échanges dans les groupes de parole t'apporteront un peu de réconfort

tendrement
loma
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 15 Avril 2018 à 14:48:23
Ce mot paraît si simple, si petit, 5 lettres ! Merci !
Seul lui peut traduire ce que je ressens. À chaque fois que je lis vos messages de soutien, vos messages de réconfort, cela me fait un bien fou ... je ne savais pas que des messages sur un forum pouvait apporter autant de chaleur.
Zut, loma , je ne connais pas cette série, il va falloir y remédier  ;)

Oui, on se détatouille comme on peut (hein, belle tata), et on avance. Ou on recule, peu importe, tout dépend de l'angle de vue et de là où l'on se place

Je ne regrette pas d'avoir osé demander mon arrêt de travail (j'avais honte), ce n'était pas si difficile alors que ça me paraissais être une montagne ! Je me sens plus sereine, ma tête est au repos. La douceur vient me rendre visite quotidiennement, je prends !
Au  questions, ton genou va mieux, tu as pu reprendre le boulot?  je réponds : oui mon, mon genou va mieux, j'ai pu reprendre le boulot.. et lorsque j'ai envie je rajoute : mais je suis en arrêt. Ah,  bon, pourquoi ? Pour prendre soin de moi
Et  ça aussi c'est facile, finalement


Peur du jugement, du regard des autres, pfff on s'encombre. Rien à prouver à personne, ni aux autres mais surtout ni à moi ! On fait ce que l'on peut et c'est déjà énorme ! 
Aujourd'hui, j'accepte mes faiblesses, ma vulnérabilité et finalement, c'est très agréable, j'imagine que ça puisse paraître étrange, pourtant cela me semble si simple

La semaine qui arrive est une semaine qui promet d'être riche en émotion,
Ma puce va avoir 9 ans, demain, elle grandit
Ce we les grands enfants de mon mari seront à la maison, samedi, date de la succession, Ben, oui fallait bien que cette date arrive, un jour ou l'autre,  beaucoup d'émotions, oui mais on sera ensemble et du coup ma poupette aura tous ses frères et sœurs pour fêter  son anniversaire  :)
Cette date, qui me faisait si peur, qui m'angoissait, approche et finalement, aujourd'hui me fait moins peur... peut-être que les connections  qui ont  certainement  disjoncté dans mon cerveau sont un bien..
 
Je vous embrasse bien fort, je vous dépose un peu de douceur, en espérant qu'elle puisse vous accompagner un peu
Tendrement
Monobarjot
 :-*

 
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 20 Avril 2018 à 10:40:42
demain,
c'est le grand jour, date de la succession, réunion familiale!! ah ah, quand faut y aller, faut y aller,
 fallait bien le faire, 1 an 1/2 après sa mort, délai largement dépassé , quelle réunion, personne n'a envie d'y aller, vivement que cette date soit derrière!!
Titre: Re : Merci
Posté par: maniaclik le 20 Avril 2018 à 12:13:10
J'imagine la difficulté...bon courage...mais c'est une étape aussi qui je pense permet d'avancer...

En espérant qu'il n'y ai as de problème familiaux...courage!!
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 20 Avril 2018 à 13:41:02
Bonjour Mononoké,
la succession est toujours un moment délicat. Bien sûr, on sait déjà à quoi s'en tenir, il ne s'agit que d'une finalisation, une signature, mais ce n'est pas que de l'administratif. C'est beaucoup d'émotions aussi. J'ai eu l'impression de fermer une lourde porte, plus de retour en arrière possible.

Puis je te suggérer de te faire accompagner , on a besoin d'être entouré d'un peu de douceur et compassion. Je me souviens d'y être allée seule, puisque seule concernée par la succession, ambiance feutrée , sourires mielleux, le cliquetis des bracelets de la notaire et le claquement de ses chaussures Louboutin sur le dallage ... Toutes ces questions matérielles alors que notre tête et notre cœur sont ailleurs .

tendrement
loma
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 20 Avril 2018 à 15:26:50

    Ô, Accession affective, toi qui n'as que faire de la coexistence, de la simultanéité ...
    Héritage Amoureux aux archives vivantes, ouvertes devant nos yeux, où que l'on soit, échappant à toute corruption logique ...
    (https://www.aht.li/3217699/cocoeur.png)
    Amicalement, solidairement, M.
Titre: Re : Merci
Posté par: Eric38 le 20 Avril 2018 à 16:09:43
Petite pensée pour toi Mononoké, pour affronter cette date et cette succession.

Amitiés.
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 22 Avril 2018 à 14:47:44
    Coucou Plurifutée,
    Caramel m'a légué 50% du capital de "Whiskas", le petit chachotier, il nous a fait croire qu'il n'était qu'un vagabond juste bon à bouffer chez "Fauché"
    De quoi faire des cadeaux comme ça me chante
   
    (https://www.aht.li/3218435/bijoujou.png)
     :) M.
   
   
Titre: Re : Merci
Posté par: Stana le 22 Avril 2018 à 17:56:04
Une pensée émue pour Mononoké et ses enfants  :-* :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 22 Avril 2018 à 17:59:00
merci pour vos messages de soutien,
la réunion de famille ?!?! est passée,
ouf je me sens plus légère, sacrée épreuve pour nous tous,
3 des grands enfants de mon mari étaient présents, je n'y étais pas donc pas seule, mes petits n'ont pas souhaité venir (comme je les comprends), une de ses filles qui habite à 800km n'est pas montée non plus (comme je la comprends), elle est enceinte d'une petite fille, ce sera le 3eme petit enfant de mon mari (il n'aura pris dans ses bras que le 1er) qui pointera le bout de son nez début août

ensuite nous nous sommes retrouvés à la maison, moment de partage bien plus doux sous le soleil. Sa plus grande fille vient de repartir, elle a passé le we à la maison, c'était chouette, ... leur départ est toujours un peu douloureux pour moi, pour mes petits aussi d'ailleurs.. mais douleur moins violente qu'au début où les sanglots s'invitaient de tous les côtés
J'ai beaucoup de chance, 4 chouettes beaux enfants, très très très gentils
au début j'ai eu peur, que la vie nous éloigne, en fait aujourd'hui nous construisons de nouveaux liens, de nouveaux moments de partages, de nouveaux échanges, une douce relation
mon beau-fils se mariera en septembre...

ce soir je suis fatiguée,
je viendrai vous lire plus tard
je vous embrasse fort

Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 22 Avril 2018 à 20:39:11
lire ce bain d'affection que tu as eu est rassurant pour toi
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: vortex le 22 Avril 2018 à 22:34:56
C'est super ton message positif :)

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 24 Avril 2018 à 09:07:04
pourquoi, tout le monde parle de la 1ere année de deuil ? 1ères fois de tout effectivement, même s'il y a d'autres 1eres fois les années suivantes,
dans ma famille par exemple,
août, 1ere petite fille (ses deux 1ers petits-enfants sont des garçons), il a pu voir naître le 1er
septembre, 1er mariage d'un de ses enfants,
je vais y aller ... seule
Mais la 2eme annee et celles qui suivent, on a de nouveaux souvenirs, sans eux, les 1ers souvenirs sans eux, alors qu'au début tous les souvenirs sont avec eux. À mes yeux, c'est en cela qu'elle est si différente.

aujourd'hui une douce mélancolie m'accompagne,
douce mélancolie car comme très souvent la mélancolie est attachée aux émotions que je traverse, comme les petits bonheurs, la douceur, il y a toujours une teinte de mélancolie.

mais la mélancolie douce m'est agréable...
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 28 Avril 2018 à 10:09:37
Une question trotte dans ma tête :
Pourquoi ce que je faisais moi m'est plus difficile à faire que ce qu'il faisait lui ?

Lorsqu'on partait en vacances, je préparais les bagages
Aujourd'hui nous partons passer quelques jours chez ma belle fille et l'idée d'avoir à préparer les bagages me coûte
Depuis qu'il est mort préparer les bagages m'est toujours très douloureux 
 Je ne tondais jamais la pelouse, et lorsque je le fais ça me fait du bien, alors que souvent j'ai mal aux bras après, que mon terrain est grand ..

Je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 28 Avril 2018 à 17:47:00

   Pourquoi je n'en sais rien, mais ça se comprend très bien ...
   En faisant les tâches que ton Autre faisait tu t'identifies un peu à lui, ça raccroche malgré tout
   C'est à soi qu'on a le plus de mal de se raccrocher, surtout lorsque le "moi d'avant" se superpose à des actions que nous ne pouvons plus faire dans le même esprit ...
   Je pense bien à toi, Mnnk' ...  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: emi le 28 Avril 2018 à 20:44:25
Oui, moi ça me donne l'impression qu'il est en moi...
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 28 Avril 2018 à 22:04:36
Ce que j'ai dû faire tant d'abord pour mon aimé défunt qu'ensuite à la place de ma mère
me donnait, me donne encore, l'impression qu'ils "vivent" à travers moi qui fait ... et parfois, pour moi à des moments une impression de "présence" invisible mais prégnante ... surtout si je suis dans une difficulté comme si je "recevais" une aide pour le bon geste ou la bonne chose à faire ...

pour ce que je faisais déjà avant au début c'était une fatigue plus pesante ... c'est devenu différent (lentement) là c'est sentir en toile de fond le souvenir de leur présence en même temps que je "fais" et ça n'a plus le même sens ...
tout cela est dans la moindre des choses souvent ...
encore quand je passe le balai dans la cuisine l'absence de miettes sous sa place ... par exemple fait que depuis un peu plus de 4 ans (avec la fin de vie) mais marqué depuis le jour de deuil je en passe plus comme avant le balai avec le même état d'esprit ...
et oui c'est ainsi pour moi ...  :-\

 :-* Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 29 Avril 2018 à 09:42:02
Martine, Emi, Qiguan,
Merci de vos réponses
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 29 Avril 2018 à 11:19:53
Même si j'assurais la totalité des tâches, son état physique ne lui permettant pas toujours, certaines lui étaient préférées, le jardinage en particulier. Quand je suis au jardin, je suis avec lui, et la nature nous ressource tellement.

En revanche je rechigne sur les tâches dont il ne s'occupait jamais, la cuisine en particulier. Les repas , c'est de l'amour, et il n'y a plus d'amour dans ma cuisine. Conclusion, je suis devenue une piètre cuisinière ... Toutes les tâches qui m'étaient dévolues "avant", je les avais acceptées "pour lui faire plaisir", et donc maintenant je ne conçois plus l'intérêt de les faire.

Il faut arriver à faire les choses avec plaisir, pour soi maintenant ... c'est difficile de l'envisager.

tendrement
loma
Titre: Re : Merci
Posté par: emi le 29 Avril 2018 à 12:02:30
Je suis d'accord avec toi Loma, faire à manger...
Il n'y a plus le même intérêt aujourd'hui, ce n'est pas avec ce que mange mes filles...
Lui qui était un bon mangeur, j'aimais bien essayer de nouveaux plats rien que pour lui faire plaisir (des recettes simples, je ne suis pas une grande cuisinière), mais j'appréciais tester avec lui de nouvelles choses.
Et le dimanche midi, c'est lui qui cuisinait. Il prenait son temps (presque toute la matinée) et ne lavait et rangeait rien, mais c'était son petit plaisir.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 02 Mai 2018 à 19:23:06
Témoignage :
Nous sommes partis passer 4 jours chez la soeur et le beau-frère de mes enfants, une des grandes filles de mon mari, nous avons partagé un moment doux et nourrissant, peu de larmes, beaucoup de douceur, un peu d'alcool  :) nous avons parlé à coeur ouvert.
Cette douceur m'accompagne depuis plusieurs jours, je me sens sereine, je me nourris de cet état, j'en profite pour recharger les batteries.
Ce we, On a beaucoup parlé de ce que l'on vivait, de cette nouvelle relation que l'on créait, relation qui se construit en prenant un autre chemin, un chemin qui aurait été différent si mon amour etait toujours là. C'est autre chose, c'est différent, mais c'est une jolie relation qui nait.
On s'est remémoré  de doux (et de douloureux) souvenirs qui existent depuis la  mort de son papa, de mon mari.  On s'est partagé nos chemins, tout ce que l'on a compris depuis sa mort

Partir m'était difficile mais je me sentais ressourcée, le retour à la maison avec mes deux petits bouts n'était pas aussi  difficile que d'habitude..

J'espère ne pas vous heurter en partageant cela,  je voulais juste témoigner de ce mieux que je traverse pour apporter une touche de douceur, de possible,...
Tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 03 Mai 2018 à 07:00:55
Je crois très fort à la valeur des témoignages.
La construction nouvelle est oui très différente de ce que l'on aurait fait mais tu as la chance de la partager avec de la famille cela ajoute de la douceur
Que cet apaisement continue à t'accompagner
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Mai 2018 à 18:10:46
Je sors d'un rendez-vous avec un micro-kinésithérapeute sur Rouen. Elle m'a dit que cette fois-ci, il n'y avait plus de traces du tsunami dans mon corps. Elle a bossé sur la grosse fatigue qui m'accompagne encore et m'a dit que dans quelques temps je me sentirai moins fatiguée. Je sais qu'on a déjà parlé de microkiné sur un fil, mais ne me souviens plus lequel.  Pour ceux qui ne connaissent pas ce sont des médecins ou kinés formés dans cette technique, le soin effectué se focalise sur les émotions et les traces laissées sur notre corps. C'est une méthode très douce.

La douceur m'accompagne encore, je vois mes enfants rire et je m'en nourris, je pleure encore, eux aussi mais mes larmes ne me sont pas désagréables, elles sont douces

Je vous embrasse   
Titre: Re : Merci
Posté par: chimene le 04 Mai 2018 à 18:14:37
je suis contente de voir que tu trouves un relatif apaisement.

On m'a effectivement parlé des microkinés. J'en avais vu un beaucoup plus jeune . Penses tu que les ostéopathes peuvent aider de la même façon?

Amicalement
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Mai 2018 à 20:22:03
Je crois que chaque méthode douce (ostéo, hypnose, magnétiseur, microkiné, acuponcture...), yoga, relaxation..  tout ça peut être bon à prendre à partir du moment où la méthode nous parle et nous correspond
Chacune a ses spécificités, chaque spécialiste a ses atouts.. 

Pour ceux que ça intéressent je connais une bonne microkiné sur Rouen, sur Montpellier et sur Marseille. Mon kiné a le nom d'un bon sur Tour

Sincèrement
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 04 Mai 2018 à 22:50:03
La microkine c'est là
http://forumdeuil.comemo.org/temoignage-deuil-entraide/microkynesitherapie/msg94548/#msg94548
Lien boîte à outils
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/boite-a-outils/msg55656/#msg55656
(Que l'on peut toujours retrouver dans table des matières)
Que de la douceur vous entoure
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 05 Mai 2018 à 14:28:38
Merci Qiguan, tu es toujours là pr nous indiquer tous les liens du forum
Comment ferions nous pour nous dépatouiller sans toi ?  ;)

Aujourd'hui, le chagrin me rend visite, Ben oui, je savais qu'il reviendrait me rendre visite.. il s'est installé tout doucement ce matin,  sans prévenir, sans raison apparente, sans crier gare.. il est accompagné d'une énorme fatigue..
j'ai pleuré, sangloté, j'ai parlé à mon amour. Je suis encore chagrin mais pas comme avant, pas la douleur indicible,  celle qui fait peur, celle qui semble nous avaler et dont on ne pourra en sortir. Non une autre douleur, une douleur contre laquelle je ne lutte pas, une douleur qui ne me fait plus peur, celle, je le sais maintenant, qui laissera sa place à des sentiments plus doux quand ce sera le moment.  Je me sens épuisée, alors je respecte cette fatigue.. je ne lutterai pas contre.. je ferai les choses plus tard

Ce message ne semble peut-être pas très gai, mais en fait, c'est plutôt positif,
Oui cette douleur est plus facile à vivre, je n'essaie pas de me débattre, je l'accueille, enfin  je crois
Tendrement 
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 05 Mai 2018 à 21:17:38
 ;) Sans moi vous prendriez l'habitude d'utiliser le bouton recherche (en veillant à le faire par la page http://forumdeuil.comemo.org/index.php#c1
Car sinon le moteur ne cherche que sur la page où on est ...)
Et pour les autres liens à aller consulter le post table des matières ... Que j'ai créé dans ce but.

Oui ton message est positif. Quand on a quitté la douleur déchirante qui empêche tout même de respirer normalement on entre dans celle que l'on peut laisser être et sans craintes de s'y perdre.
Ne pas m'empêcher est le bon chemin tu as raison, rester dans la douceur avec soi oui.
Bien affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 06 Mai 2018 à 11:29:35
"J'espère ne pas vous heurter en partageant cela,  je voulais juste témoigner de ce mieux que je traverse pour apporter une touche de douceur, de possible,..."

Non Mononoké, au contraire, cela nous apaise de savoir que les montagnes russes s'adoucissent , nous savons bien que ta souffrance est réelle et sincère .

"Oui cette douleur est plus facile à vivre, je n'essaie pas de me débattre, je l'accueille, enfin  je crois " , oui , mais c'est là qu'il faut prendre soin du physique, avec douceur, comme tu le sens... Chacun a son truc ou sa méthode. Je me suis surtout occupée de mes problèmes de sommeil, avec magnésium et ma "fameuse eau magnétisée" !

Prends bien soin de toi
tendrement
loma
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 06 Mai 2018 à 19:37:42

    OUF, eh bien, quand y a un petit "mieux",

    faut surtout pas le dédaigner ni s'en excuser ...

    Et c'est encourageant pour tout le monde, si seulement, grâce à cette sincérité, à cette reconnaissance, ce forum pouvait porter espoir ...

    Parce qu'il y A de l'Espoir !
    Parce qu'il y A du Courage !

    On n'en a pas tous les jours, NORMAL,
    MERCI à toi mon Amienoké pour avoir partagé ces bons sentiments
    qui sentent bon le muguet

    M. ;) :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: emi le 06 Mai 2018 à 22:46:13
Oui merci pour l'espoir que tu nous donnes !
Titre: Re : Merci
Posté par: Eric38 le 07 Mai 2018 à 16:05:32
Mononoké,

juste un petit mot pour te dire que je suis bien content pour toi d'apprendre qu'il y a un petit mieux  :)

Je te fait un petit bisou amical    :)


ps : étonnamment, je me sens moins mal depuis une poignée de jours....alors je profites un peu de ce répit, avant le prochain plongeon  :P
Titre: Re : Merci
Posté par: Stana le 11 Mai 2018 à 11:15:31
  Oui, je vois ce que tu veux dire Mononoké: quand le côté insoutenable de la douleur s'est atténué pour laisser place à une douleur supportable, lorsque nous sommes dans une mauvaise phase, c'est un progrès. On sais qu'on a connu le pire, et on est plus apte à accepter la douleur lorsqu'elle survient. Donc oui, je sais que c'est positif  :)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 15 Mai 2018 à 21:28:45
un petit coucou furtif,

je suis moins présente ces derniers temps, mais je vous lis, je reviendrai plus longuement vous voir bientôt
je vous embrasse chaleureusement
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 16 Mai 2018 à 11:04:29
20 mois, plus de 20 mois qu'il n'est plus là,
j'ai lu les différents témoignages sur la douleur des jours fériés, des vacances sans lui, sans elle, sans eux, ...
Je me souviens de ces 1eres vacances sans lui, sans l'homme que j'aime, la violence de ces vacances, la violence de ces mots : bonnes vacances, l'absurdité de ces mots, si anodins, ... qui font si mal, je me souviens de la douleur que me provoquais le soleil, ces moments que je trouvais si doux, partagés avec lui, si violents sans lui.. et pourtant, pourtant aujourd'hui, ces vacances je les ai savourées, j'étais heureuse que le quotidien s'arrête et de me retrouver avec mes deux petits bouts, en vacances. Nous sommes partis quelques jours chez leur grande soeur, nous avons partagés des moments riches, tendres doux, emplis d'émotions, nous sommes rentrés, je me suis occupée du jardin, des poules, des chats,.. de mes enfants, de moi
nous sommes repartis retrouver quelques uns de mes cousins-cousines, "une semi-cousinade", des cousins que j'affectionne, à nouveau nous avons partagé et savouré de doux moments, vrais, simples, emplis d'émotions aussi... j'ai vu mes enfants rire et jouer avec leurs cousins... ça me nourrit, je me suis dit que j'allais mieux, je n'avais pas envie de rentrer,.. je suis plus émotive, plus sensible, mes larmes coulent facilement, mais sont moins violente, j'ai presque retrouvé mon état d'avant, moins de sautes d'humeur, moins d'angoisses, moins de pétage de plomb.... mais je reste fragile. Nous sommes rentrés, c'était dur pour nous 3, nous avons tous les 3 pleuré, chacun à notre façon, chacun comme il peut... mais nous sommes rentrés nourris, avec de beaux souvenir dans la tête, avec ces moments qui permettent de vivre les autres moments, plus inconfortables, ces moments qui nous permettent de savoir qu'il y en aura d'autres. Mes joies, mes bonheurs, mon équilibre sont aujourd'hui teintés d'une nostalgie, d'une pointe de douleur légère mais présente, tapie au fond de moi, je sens ma fragilité, mon émotivité à chaque instant
aujourd'hui j'arrive à parler de lui en souriant, en riant parfois, aujourd'hui j'arrive à penser à lui avec amour, tendresse et douceur, j'en parle parfois en pleurant, j'y pense parfois en souffrant, .. au gré des émotions qui m'accompagnent, au gré des évènements qui s'invitent à nous...
Seulement aujourd'hui, la douleur ne me fait plus peur, je n'ai plus peur de m'y perdre, je n'ai plus peur de me noyer, je sais, je sais que l'on peut encore vivre, vivre avec son absence, vivre avec le manque, vivre avec cet amour pour lui, qui restera, je le sais aussi, à tout jamais figé, indéfectible, sincère, pur et beau. Cet amour que je lui porte ne s'usera pas, cet amour ne s'abimera pas, lui non, c'est la douleur qui s'use, la fatigue qui s'amenuise, la violence qui s'abime, mais l'amour, lui non, l'amour se nourrit, l'amour rayonne et rayonnera toujours.
Je n'ai plus peur d'être seule, je n'ai plus peur de la solitude, je l'apprivoise, je commence à l'apprécier, je n'ai plus peur de compter sur moi, (je n'hésite pas à demander de l'aide pour certaines choses)

Voilà, ceci est mon vécu, mon ressenti, mon expérience, j'avais envie de vous le partager
tendrement
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Bibou07 le 16 Mai 2018 à 11:21:55
Merci Mononoké pour ton témoignage. Cela  apporte un peu de réconfort de lire que ça ira mieux  plus tard, moi qui suit complètement perdue...je vous écris mais je vois à peine le clavier de ma tablette tellement mes yeux sont embués par les larmes...
Je ne supporte plus les «   bonne soirée et bon week-end », les mercredis où je travaille pas...et je parle pas des prochaines vacances scolaires qui seront pour la première fois certainement interminables...
Mais merci aux anciens et anciennes du forum qui  p remettent , à nous les nouvelles et nouveaux de ne pas sombrer , de ne pas faire quelque chose d’irréversible....
Amicalement

Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 16 Mai 2018 à 15:32:22
Mononoké
oui ce sentir "nourri" en regardant les enfants vivre est quelque chose qui m'a tant servie au départ, je l'ai nommé souvent l'ancrage ...
oui ne pas avoir peur de sombrer avec la douleur, car en début de deuil on passe près de la folie à un moment ...  :-\
traverser sans peur la douleur ...
Oui peu à peu on arrive à parler d'eux (elles) même en riant, en souriant mais parfois les larmes viennent et c'est "normal" logique !
Ils, elles, sont là en nous pour toujours, mais autrement c'est une force pour continuer mais parfois c'est compliqué à gérer aussi ...
Accepter d'aller mal, plus mal, avoir la patience d'attendre que ce mal baisse doucement ... c'est le très long chemin !
Titre: Re : Merci
Posté par: nathT le 16 Mai 2018 à 16:25:45
Oui, merci Mononoké et tous les 'anciens du forum pour votre aide si précieuse!

Oui, merci car sans vos témoignages  on peut sombrer très vite dans une sorte de 'folie' la souffrance est tellement forte qu'on a juste envie de sombrer et de partir rejoindre celui ou celle qui n'est plus

Et puis, on lit ,on partage , on se sent compris et on continue

Nath
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 16 Mai 2018 à 18:27:14
oui, près de la folie, Qiguan, lorsque j'ai lu Fauré, je me suis dit : "je ne suis pas folle"!!! accepter d'aller mal, je crois que ce sera un long long long chemin, car je ne suis pas dupe, la douleur reviendra aussi me montrer ses dents et ses griffes de façon agressive, en attendant, puisqu'elle vient aujourd'hui sans me faire peur, je l'observe
mardi, elle a pointé son nez, je l'ai sentie montée, j'étais assez fatiguée, j'ai décidé d'aller courir (ma petite boucle puisque j'étais fatiguée mais à fond), j'ai couru jusqu'à perdre haleine, d'habitude je n'aime pas courir comme cela, je préfère courir sans me faire violence, à un rythme qui m'est plus aisé, mais là, envie de décharger ma douleur, ma tristesse, mes émotions,
j'ai pris un bain et je me suis sentie mieux.
Seulement le sport je n'ai pas pu en faire en début de deuil, trop épuisée, pas envie, pas l'énergie.... et lorsque j'en ai fait de façon plus intensive, je me suis blessée (le genou), certains s'en souviennent aussi
oui, Nath, les anciens du forum aident, ils m'ont tant aidé,ils m'aident tant, à chaque moment difficile, des témoignages de personnes passées par là m'ont beaucoup aidé
La difficulté que j'ai vécu à 1 an et demi de deuil, d'autres m'ont témoigné cette difficulté des 1 an et demi...
j'aime venir sur se forum, pour pleurer, partager mes peines et mes angoisses mais aussi y partager mes moments plus doux, j'aime y déposer une compréhension, une 'avancée', une réflexion, même si j'ai bien compris que rien n'était figé, que ce que je crois avoir compris aujourd'hui, évoluera, que ce je pense sera certainement différent demain,... rien n'est figé, sauf l'amour que j'éprouve pour lui, c'est la seule chose qui ne changera jamais. et c'est la seule certitude que j'ai aujourd'hui.
tendrement
Mononoké
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Mononoké le 16 Mai 2018 à 21:57:27
Merci Mononoké pour ton témoignage. Cela  apporte un peu de réconfort de lire que ça ira mieux  plus tard, moi qui suit complètement perdue...je vous écris mais je vois à peine le clavier de ma tablette tellement mes yeux sont embués par les larmes...
Je ne supporte plus les «   bonne soirée et bon week-end », les mercredis où je travaille pas...et je parle pas des prochaines vacances scolaires qui seront pour la première fois certainement interminables...
Mais merci aux anciens et anciennes du forum qui  p remettent , à nous les nouvelles et nouveaux de ne pas sombrer , de ne pas faire quelque chose d’irréversible....
Amicalement
Bibou,
Ces larmes ont coulées chez moi aussi, lorsque j'écrivais ici, si souvent. Et des larmes chaudes en lisant les soutiens, j'ai même rit et sourit en lisant certains faire les clowns. J'aimais bien.
Un peu de réconfort, oui j'en ai reçu ici, très souvent, certes ça n'enlève rien à notre douleur mais un peu de chaleur  est si doux à prendre, quand on peut, chacun à  son rythme, en fonction de qui on est, de qui il ou elle etait, de nos blessures, de nos sensibilités, des événements que l'on traverse, de notre situation,  de ce qui nous sert de béquille, de ce qui nous fait du bien. 
Premières vacances scolaires, ces 2 mois de vacances, sans lui.  L'arrivée du 1er été sans lui etait difficile. On l'a traversé.  tout doucement.

Affectueusement
Mononok'
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 17 Mai 2018 à 09:41:20
Aujourd'hui, j'avais prévu d'aller courir, aujourd'hui j'avais prévu de nettoyer les talus du jardin, j'ai acheté une débroussailleuse hier, les orties font plus d'un mètre de haut, et masquent toutes les fleurs que j'avais planté
seulement voilà, j'ai appris qu'avec le deuil, on ne fait pas toujours ce que l'on avait prévu, aujourd'hui je me suis réveillée très fatiguée, j'ai fait des cauchemars toute la nuit, ils m'ont réveillée plusieurs fois mais impossible de m'en souvenir. Alors aujourd'hui, je n'irai pas courir, aujourd'hui je n'enlèverai pas les orties, ils n'ont qu'à continuer à s'épanouir, ça ne changera pas grand chose, un cm de plus, 50 cm de plus,  si je tarde trop, et alors ?
Aujourd'hui, je vais faire le stricte minimum, je vais me reposer et respecter ma fatigue. Cela je l'ai appris, arrêter de me juger, ne pas me faire violence, respecter ce qui est.

Mon amour était une personne merveilleuse, il avait compris beaucoup de choses, il ne s'embarrassait pas de ce qui était inutile, il me disait toujours qu'il ne faut faire les choses que quand ça nous fait plaisir, pas s'obliger à faire les choses, bien sûr il y a des choses obligatoires mais d'autres, non.
 Il m'a appris l'amour inconditionnel, avant je croyais que c'était donnant-donnant, j'ai appris que c'était gratuit, quand on donne, on donne parce qu'on en a envie.
Il m'aimait comme je n'ai jamais été aimée, il me regardait avec des yeux qui me faisaient comprendre que j'étais merveilleuse, je me demande comment il a fait pour voir cela sous toutes mes carapaces, j'ai même cru que lorsqu'il me connaitrait vraiment, il partirait en courant, lorsqu'il me découvrirait, il prendrait peur.
Puis il a quitté ce monde, plus personne pour me dire que j'étais belle, désirable, merveilleuse, ... plus de mari, plus d'amant, plus de confident, plus de meilleur ami, ... un monde en friche, mon monde qui s'effondre, mon présent mon avenir mes projets.. mes viscères à nu, un étau à la place du coeur,  comment allais-je faire sans lui.... mes enfants, comment vont-ils grandir sans lui ? comment vais-je pouvoir les élever ? comment ? C'était lui mon pilier, lui qui me rassurait
et pourtant le temps passe, le temps tourne inlassablement, nous le percevons autrement, mais la nuit fait place au jour, le jour à la nuit, l'automne fait place à l'hiver, l'hiver au printemps, inlassablement, .. seconde après seconde comme avant.
Et puis, les graines qu'il a planté commencent à germer, tranquillement, tout doucement.
Ce qu'il m'a offert grandit inlassablement
Et si je n'étais pas le monstre que je croyais, et si j'étais un peu finalement une jolie personne, et si je pouvais me faire confiance comme lui avait confiance en moi. Et si je n'étais pas une si vilaine maman que ça, certes cabossée, certes avec une blessure indélébile, mais une maman aimante qd même, n'est-ce pas le plus important, l'amour ?,
Et si je n'étais pas responsable de tout, et si je pouvais ne pas me juger, lui, ne me jugeait jamais....
Et si, malgré les épreuves, je l'aimais quand même au fond de moi cette P.. de vie, et si toutes mes difficultés ne venaient pas que de mon deuil ? Le deuil a fait sauter mes carapaces, je me suis retrouvée à nu, avec une sensibilité exacerbée.. plus de protections, ou bien fragiles. Sa mort m'a confrontée à chacune de mes peurs, chacune de mes faiblesses, en même temps, en plus du chagrin, de la peine, chacune de mes blessures d'avant que j'ai étouffé  est sortie au grand jour, se dépatouiller avec ça...
Ce que j'ai vraiment intégré, c'est qu'il faut que je sois douce avec moi, me laisser le temps de comprendre les choses, lorsque ce sera le moment, et tant pis si je ne comprends pas tout,
être doux avec soi me semble nécessaire, ça a été un long long chemin pour moi, ce n'était pas gagné
Aujourd'hui j'essaie, j'essaie de prendre soin de moi, en commençant par ne pas me juger, en essayant de faire des choses qui me font envie...

affectueusement
Mononoké

Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 17 Mai 2018 à 09:59:42
Quand il est mort, j'ai acheter plein de livres à mes enfants, livres sur la mort,
mon fils qui avait 11 ans, à ce moment là, les a dévoré en silence. Ma fille qui avait 7 ans les a refusé. Je lui ai proposé de lui lire, elle ne le souhaitait pas. Depuis quelques jours, elle en lit,
le dernier est "les questions des petits sur la mort",
un soir elle descend et me dit qu'il ne répond pas à ses questions, je lui dis qu'il y répondra peut-être plus tard, je lui demande les questions qu'elle se pose
- pourquoi la mort existe ?
-.... ce n'est pas facile d'y répondre, je vais essayer de te dire ce que je crois
Je commence à partir dans des explications plus tordues les unes que les autres, je la vois plisser son nez et lui demande
- je t'ai embrouillée ?
-oui me dit-elle avec un petit rire
Je retente des explications et là elle me répond
-ah, tout ce qui est vivant, meurt
-c'est ça,
elle est très forte car je n'ai pas été très douée
Hier soir, elle le termine,  est descendue en pleurant, en me disant que dans l'histoire, il y avait quelqu'un qui était mort, et ça lui avait pensé à son papa et l'avait rendue triste. Je lui ai dit que c'était normal, que lorsque je lisais un livre où quelqu'un mourrait je pleurais aussi, que c'était normal que l'on pleure et que souvent une fois que j'avais pleuré, je me sentais mieux.
puis elle m'a dit que j'avais raison, que le livre avait répondu à sa question mais pas à toutes, je lui demande auxquelles il n'avait pas répondu,
- pourquoi ça nous est arrivé à nous ?
-...
aucune réponse ne m'est venue
-.. la mort touche tout le monde, je crois qu'il n'y a pas de réponse à cela, elle ne choisit pas de faire souffrir telle ou telle personne, famille,..

voilà un nouvel échange avec ma petite (grande) fille, du haut de ses 9 ans
tendrement
Titre: Re : Merci
Posté par: Colettepablo le 17 Mai 2018 à 10:22:31
Bonjour
Bon courage à toi
Repose toi et laisse de côté le superflu...
Moi c'est pareil quand je rêve de mon conjoint dé cédé pete de mes enfants Je suis triste toute la journée et je n'ai plus envie de rien... c'est un sentiment de colère mêlée à de la tristesse c'est normal.
Ne culpabilise pas il y aura des jours où tu auras un peu plus de force..
Chaleureusement lucie
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 17 Mai 2018 à 11:13:30
Citer
Cela je l'ai appris, arrêter de me juger, ne pas me faire violence, respecter ce qui est.
Oui c'est ça
Oui le deuil n'est que révélateur des failles passées
Il ne les crée pas
J'en parle sur mon fil
Ça prend du temps pour le comprendre ...
Douceur à toi
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 25 Mai 2018 à 14:19:48
hier soir, ma fille a dormi chez une copine,
j'ai laissé mon fils comme un grand à la maison,
je suis sortie avec une amie, nous avons pris un verre, puis sommes allées manger un petit bout, nous avons parlé à coeur ouvert d'elle, de son boulot, de ses soucis, de moi, de lui, du deuil, de mes enfants de mon chemin, c'était doux de pouvoir partager, sans tabou, sans retenue. J'ai passé une soirée très douce, comme je les aime, une soirée qui nourrit le coeur. Lorsque je me suis assise dans la voiture, j'ai pleuré, beaucoup pleuré, j'ai pleuré mon amour, j'ai pleuré le manque, j'ai pleuré son absence, de ces larmes qui libèrent, qui font "du bien". Etrange, en tout cas c'est comme ça que je les ai vécues. Je l'aime, je l'aime plus que tout au monde, je l'aime comme je n'ai jamais aimé personne, je lui parle.
Il me  manque, il me manque tant mais je vis, je vis encore, je continue à vivre, et j'aime encore cette p.. de vie.
Aujourd'hui, je n'ai rien fait, repos, détente, larmes, j'ai regardé quelques vidéos sur le deuil, j'aime ces moments où je ne fais rien, j'ai pensé à lui, à l'amour que je lui porte
je vous embrasse
mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 25 Mai 2018 à 17:49:20
Ah nos voitures … elles en ont vu couler des larmes, c'est bizarre  cette manie que l'on a de pleurer dans nos voitures … Elles vont être toutes piquées de rouille à l'intérieur !

J'aime aussi ces profonds moments de solitude, ils ne sont pas seulement un instant de recueillement, mais aussi un moment où l'on se sent en contact étroit avec nos amours.


Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Eric38 le 25 Mai 2018 à 18:36:13
Ah nos voitures … elles en ont vu couler des larmes, c'est bizarre  cette manie que l'on a de pleurer dans nos voitures … Elles vont être toutes piquées de rouille à l'intérieur !


tiens c'est vrai çà ! va falloir que je pense à mettre de l'enduit anti-rouille dans la mienne  ;)

amitiés à toutes et tous !
Titre: Re : Merci
Posté par: nathT le 25 Mai 2018 à 19:05:25
Des larmes.... des cris..... des hurlements de douleur ...
Notre voiture .... le seul refuge pour exprimer notre souffrance....et ne surtout pas 'déranger' autrui

Notre culture, notre société ne supportent pas les effusions relatives au deuil !

Il faudrait peut être créer un lieu , un espace où chacun pourrait librement s' exprimer sans choquer ceux qui ont peur de la mort, car oui,nous faisons peur !

Nath
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 25 Mai 2018 à 20:16:05
La voiture c'est notre "cage de Faraday", on se croit isolé du monde extérieur alors qu'il y a des vitres partout et que l'on peut être vus de tous.
Titre: Re : Merci
Posté par: Nora le 25 Mai 2018 à 21:18:49
Les voitures ... je passe environ 2h30 par jour dans la mienne, pour aller travailler, depuis 3 ans.

Haut lieu de rumination,  de pleurs, de cris , de rage, de sanglots.

Ce n'est que depuis peu ( oui oui, ' j'avance "...) , un mois ou deux, que je parviens à faire un trajet sans pleurer.

Pendant 2 ans, larmes dès  que je tournais la clé de contact,  jusqu'à destination.  Puis,  depuis un an environ sanglots par intermittence.

Chaque fois que je te lis, Mononoké, j'avoue que je t'envie  ( je sais, ce n'est pas beau, mais j'assume ) de pouvoir passer tant de moments pour toi, d'avoir la possibilité de prendre soin de toi. J'aimerais aussi pouvoir faire une pause professionnelle, mais ce n'est guère possible.
 
" Repos, détente, larmes ...".. Si je connais bien le 3ème mot, les deux premiers me sont étrangers depuis longtemps.

Profite en bien

Je pense à vous, qui passez par là.

Nora
Titre: Re : Merci
Posté par: danube le 26 Mai 2018 à 06:24:36
Pleurer dans les voitures ....chaque fois que je monts dans ma voiture, j'entends cette chanson


 Si t'étais là par Louane

Parfois je pense à toi dans les voitures
 Le pire, c'est les voyages, c'est d'aventure
 Une chanson fait revivre un souvenir
 Les questions sans réponse ça c'est le pire

 Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
 Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
 
 Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
 Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?

 Je me raconte des histoires pour m'endormir
 Pour endormir ma peine et pour sourire
 J'ai des conversations imaginaires
 Avec des gens qui ne sont pas sur la Terre

 Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
 Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
 Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
 Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?

Je m'en fous si on a peur que je tienne pas le coup
 Je sais que t'es là pas loin, même si c'est fou
 Les fous c'est fait pour faire fondre les armures
 Pour faire pleurer les gens dans les voitures

 Est-ce que tu m'entends? Est-ce que tu me vois?
 Qu'est-ce que tu dirais, toi, si t'étais là ?
 Est-ce que ce sont des signes que tu m'envoies ?
 Qu'est-ce que tu ferais, toi, si t'étais là ?
 





 



 




































Nos derniers ajouts 


ABC DE LA CHANSON



a

b

c

d

e

f

g

h

i

j

k

l

m

n

o

p

q

r

s

t

u

v

w

x

y

z

0-9





Suivez-nous

 



 
 
 


   
 

Donnez votre avis sur le site

3.8 
   


Concerts de Louane



- Concert à AMIENS 
- Concert à Caen 
- Concert à Chambery Métropole 

 Tous les concerts de Louane




On aime




River - Eminem
 

God's Plan - Drake
 

All night - Big Boi
 

Zombie - Bad Wolves
 

Mine - Bazzi
 

X (EQUIS) - Nicky Jam
 

Friends - Anne-Marie
 

Pray for Me - The Weeknd
 

Riverside - Tujamo
 

These Days - Rudimental
 

Whatever It Takes - Imagine Dragons
 

Leave A Light On - Tom Walker
 

All The Stars - Kendrick Lamar
 

Mad Love - Sean Paul
 

Bum Bum Tam Tam - Mc Fioti
 







 
Places de concerts 

Comptines pour enfants 

Chansons d'Amour 

Top 30 francophone 

Rap Français 

Letras Latinas 
   

 



 

 

 



Thématiques

► Chansons pour faire le sexe
► Rap Français
► Chansons d'amour
► Chansons des Guinguettes
► Chansons de Rugby et 3ème mi-temps

 





 




 

     

 
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 26 Mai 2018 à 07:40:02
C'est vrai que nos voitures ont vu bcp de nos larmes, moment propice mais avant-hier, j'en ai été surprise, la soirée etait douce et je ne m'y attendais vraiment pas.

Nora, je comprends tellement ton envie, je suis même gênée d'avoir cette chance,  je me rends compte sur beaucoup de situations que nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne (maison, mariage ou non, travail...)
Sans parler des soutiens de notre entourage, famille, belle-famille, amis,...  où là encore, il y a de grosses disparités
Ce que nous traversons est si difficile, qu'il serait bon de n'avoir aucune complication. Mais ce qui serait bon, n'est pas ce qui est

Je vous embrasse tous chaleureusement

Je vais aussi acheter de l'antirouille pour la voiture en préventif , c'est plus sûr





Titre: Re : Merci
Posté par: chimene le 26 Mai 2018 à 18:37:55
les voitures, c'est vraiment le seul moment où on peut être seul avec l'être aimé, sans avoir personne pour nous embêter.
je suis comme vous, chaque soir quand je rentre du travail je me passe les mêmes chansons ( on se retrouvera, puisque tu pars, toi qui manque à ma vie, plus je pense à toi et on était beau) c'est ma playlist que je m'autorise à écouter seule car sinon ça n'est pas possible.

Mononoké: l'antirouille, tiens je n'y avais pas pensé, juste une grosse boite de mouchoirs!
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Mircea le 27 Mai 2018 à 17:01:41
je suis sortie avec une amie, nous avons pris un verre, puis sommes allées manger un petit bout, nous avons parlé à coeur ouvert d'elle, de son boulot, de ses soucis, de moi, de lui, du deuil, de mes enfants de mon chemin, c'était doux de pouvoir partager, sans tabou, sans retenue. J'ai passé une soirée très douce, comme je les aime, une soirée qui nourrit le coeur.

beau moment d'accalmie si précieux, qui ressource .... : à le lire ça fait du bien !

à propos de la voiture, ça reste pour moi, pour l'instant, le seul lieu où je peux hurler ma souffrance, ça soulage un peu qu'elle sorte de moi.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Mai 2018 à 19:16:34
Oh oui, Mircea, hurler sa souffrance, hurler sa douleur, son chagrin, cela peut soulager... ne serait-ce qu'un peu

Fête des mères...  goût amer, ici, sur ce forum,
une pensée à toutes ces mamans, tous ces papas, tous ces enfants qui souffrent de l'absence...et à tous nos absents.
et dans 3 semaines, on remet ça  :'(

aujourd'hui, mes enfants me l'ont souhaité, j'ai eu un magnifique petit dessin de ma dernière,
et puis je suis allée courir, j'ai arracher des orties de plus d'1,50m sur le talus, jusqu'à ce que les brulures sur ma peau deviennent quasi insupportable,
les plantes plantées les années précédentes vont pouvoir respirer et s'épanouir, elles sont bien maigrichonnes, à cet endroit là,
car je n'ai pas fait 1/10eme de ce qu'il me reste à faire, mais faut bien commencer.
nous avons passé la journée dehors tous les 3, je me suis activée à perdre haleine, peut-être pour que cette journée qui n'a plus de sens à mes yeux passe plus vite.
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: lololita le 27 Mai 2018 à 20:07:14
Je ne supporte plus le mot " fête " ,synonyme de joie normalement ,qu'avons nous à fêter ? Est ce qu'un jour on reprend goût à fêter quoi que ce soit ?
L'autre jour ma nièce n'allait pas bien et je lui ai proposé de jardiner,mon dieu que je n'avais pourtant pas envie ! Et ça m'a fait du bien aussi mononoké d'arracher l'herbe devant la maison et j'ai plaisir à regarder le rosier en fleurs,un tout petit plaisir,dés que j'ai un peu de force je m'occupe des fleurs et du jardin,Philippe aimait tellement la nature et les fleurs et je ne dois pas laisser mourir ses plantes,je dois le faire pour lui,mon seul problème c'est que je n'ai pas la main verte comme lui mais bon je ferais tout mon possible  :) et comme tu dis il faut bien commencer.
Une pensée à tous
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Mai 2018 à 20:43:27
j'adorais fêter mon anniversaire, réunir les gens que j'aime, mon mari faisait un petit concert à ces occasions, j'avais la chance de savourer ses chansons, dont quelques unes m'étaient dédiées, j'étais si fière, .. je n'ai pas eu l'envie de fêter mes 42 ans, puis je n'ai pas eu l'envie de fêter mes 43 ans, .. mes 44 ? peut-être, peut-être pas,

la nature, le jardin, le jardinage, parfois, quand on a la force de mettre un pied dehors sans se sentir agressé par le soleil, sans être éreinté par la fatigue.. alors oui, elle fait du bien, réussir à prendre plaisir à regarder une fleur pousser, à apprécier à nouveau la caresse du soleil, ou le chant des oiseaux

et tu sais,Lolita, peut être que tu vas te découvrir des talents cachés, comme si il t'avait transmis son savoir  ;) qui sait ?
Titre: Re : Merci
Posté par: lololita le 27 Mai 2018 à 20:57:23
Oui,pourquoi pas ,je l'espère  :)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 27 Mai 2018 à 22:30:35
ils nous ont transmis tant de choses,.. j'en découvre souvent!! comme s'il avait semé des graines durant nos années de partage, et que soudainement certaines germent, poussent puis s"épanouissent, comme si ces graines puis ces plantes venaient nous assurer qu'il serait toujours et ce jusqu'à notre dernier souffle en nous.


On n'avait pas signé pour cela, ça non!
Mais, la vie, elle, ne nous a jamais menti,
elle, elle n'a jamais signé de contrat avec nous, oh non, elle ne nous a jamais dit, je vais épargner vos enfants de la cruauté de la mort, je vais les préserver de la perte, oh non, elle s'en est bien gardée,elle ne nous a rien dit du tout,
elle ne nous a pas dit, je vais vous préserver de la perte, je vais vous faire vivre le conte de fée dont vous rêviez, non,
elle elle poursuit sa route, elle avance bon gré malgré sans se poser de question, tout ce qui vit meurt, tout ce qui est mort a vécu,
après.., combien de temps, à quel prix, c'est pas son problème, elle, elle donne sans compter, la Camarde se sert, lorsqu'elle le désire. dure réalité, difficile à encaisser


Ma fille est à nouveau descendue ce soir
-tu as fermé à clef ?
-oui, mais tu sais, il n'y a pas de danger
-alors pourquoi on ferme ?
-pour être sûr que personne ne rentre, mais même si on ne fermait pas, je suis sûre que personne ne rentrerait
-à l'école, j'ai peur de mourir
- tu sais à l'école, il y a les maitres et les maitresses pour vous protéger
-mais j'ai peur que tu meures, j'ai peur de mourir
-c'est normal que tu aies peur, ton papa est mort,  beaucoup sont morts ces derniers temps
-je ne veux pas que tu meures
-moi, non plus je ne veux pas mourir, je vais faire tout ce que je peux pour vivre le plus longtemps possible
-oui mais tu mourras, on mourra tous
-oui, on mourra tous, mais on mourra peut-être vieux, regarde la maman de ton grand-père est toujours en vie, et ton grand-père a 72 ans.
- et son papa ?
-il est mort
-elle était triste sa mère ?
-oui, bien sûr, regarde comme j'ai été triste quand papa est mort
-moi aussi
puis elle s'est mise à pleurer dans mes bras



ces échanges sont fréquents depuis quelques temps, les premiers échanges me bouleversaient, aujourd'hui, c'est moins violent, je sais qu'ils sont là, car elle en a besoin, aujourd'hui, je sais que ces échanges aussi difficiles soient-ils sont rassurants pour elle. Elle a 9 ans, elle cherche des réponses, elle a besoin de comprendre... elle en avait 7 à la mort de son papa.
Son frère, 13 ans, lui est plus secret, il verbalise moins, ce n'est pas plus simple.
D'ailleurs à la question "comment vont tes enfants ?", aujourd'hui, je réponds "c'est difficile de répondre à cela, j'ai parfois du mal à savoir comment je vais, alors eux, comment pourrais-je répondre ?"

je vous embrasse
puisse cette nuit vous apporter un peu de douceur, un sommeil un peu réparateur
Mononoké

Titre: Re : Merci
Posté par: lololita le 28 Mai 2018 à 18:03:15
Vraiment juste ce que tu dis sur la vie,elle n'avait rien promis !! Désolée mais quand même la vie est une p...

Ce doit être terrible pour les enfants, c'est déjà incompréhensible  pour nous !
Tu as des mots justes et tu dois avoir une bonne dose de courage pour toi et pour eux.

Je t'envoi un peu de douceur aussi
Titre: Re : Merci
Posté par: vortex le 28 Mai 2018 à 20:02:25
Elle est très touchante la discutions que tu nous relates entre ta fille et toi.

Et j'aime le fait que lui réponde avec franchise, mais tout en n'étant pas cruel.

C'est dur le deuil, mais nous nous devons de continuer à vivre. Nos proches défunts souhaitent sans nul doute notre bonheur. C'est un hommage, le plus bel hommage que nous pouvons leur concéder.

Même si je n'ai pas d'enfant, je te conseillerai bien de rester auprès de tes enfants et s'ils en ressentent le besoin, alors répond à leur interrogation, c'est en tout cas ce que j'imagine que j'aurais fait, mais difficile en fin de compte d'en être certain, car je ne vis pas la même situation que la vôtre.

Sur ce, j'admire votre ténacité et votre répondant.

Je vous souhaite à vous et à vos enfants beaucoup de bonheur.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 11 Juin 2018 à 11:27:37
un petit moment que je n'ai pas écrit,
un peu fatiguée,
des choix à faire, seule,
des soucis de santé, qui nous rappelle que nous ne sommes pas éternels, et qui ramène les questions :
Qui s'occupera bien de mes enfants si je meurs ? A qui les confier ? Qui pourra les comprendre, les aimer, leur donner de l'amour, et un équilibre ? Qui acceptera de voir sa vie complètement modifiée car prendre en charge 2 orphelins n'est pas sans conséquences ?
Ces questions auxquelles il faut que je réponde pour être plus sereine avec cela.

J'ai lu de nombreux posts ces derniers temps sans avoir l'énergie d'y prendre part, j'ai lu de beaux échanges,
Je ne sais plus sur quel fil, certaines discutions m'ont interpellées alors je vais témoigner ici :

La culpabilité quand on est fatigué avec nos enfants, quand on s'énerve.... je l'ai bien connue, ... et puis petit à petit j'ai réussi à la lâcher. Nous venons de perdre notre moitié, l'amour de notre vie, nous essayons d'apporter du réconfort à nos enfants, nous gérons le quotidien seul, et avec notre souffrance, alors parfois nous craquons, oui. Mais c'est normal, nous faisons ce que nous pouvons et c'est déjà énorme!

Vendredi soir, avec les enfants nous sommes rentrés, le matin même, j'ai appris que j'avais d'autres examens médicaux à passer, je suis allée courir pour essayer d'évacuer mon stress., mais ça n'a pas suffit. Bref je devais préparer le repas, mes enfants me sollicitaient, je me suis effondrée, j'ai pleuré, craqué, ne pouvais plus m'arrêter. Je leur ai dit que j'avais besoin de sommeil, je leur ai demandé de manger sans moi, et suis partie me coucher. Je leur ai dit que j'étais fatiguée, que ça irait mieux demain. Ma fille pleurait, mon fils faisait un câlin à sa petite soeur, et je suis partie au lit. Ce soir là, ma fille avait besoin de moi, d'un gros câlin, elle avait besoin que je la rassure, je n'ai pu lui offrir. Mon fils a pris sur lui, a porté sa petite soeur, ce n'est pas son rôle.
Voilà, je suis parfaitement imparfaite, et je l'accepte. Je n'ai pas culpabilisé. Je suis humaine. On fait comme on peut.


J'ai lu aussi, le retour à la maison après un weekend doux :
Je ne connais que trop ces moments-là, lorsque nous partageons un we avec des proches, lorsque ces moments de partages nous font du bien, nous nourrissent, le retour à la maison, ou le départ de nos proches nous est difficile. Au début, nous pleurions à chaque fois, c'était très douloureux. Maintenant, nous ne pleurons pas à chaque fois, des fois non, des fois seulement un de nous, des fois tous les 3, cela dépend. Parfois, c'est simplement une pointe d'amertume, une nostalgie, un coeur lourd. Mais aujourd'hui nous savons, nous apprivoisons, ce retour.
Le lundi matin est souvent le moment le plus difficile pour moi, étant en arrêt, j'ai pris l'habitude d'aller courir, pour sortir mes colères, mes souffrances

bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 11 Juin 2018 à 11:59:21

    Bonjour chère Mononoké,

    chuis bien contrariée d'apprendre tes nouveaux problèmes de santé.

    Faisons ce que nous pouvons jour après jour ...
    tendre pensée pour toi et tes petits loulous.

    Amicalement, solidairement, M.

   
Titre: Re : Merci
Posté par: nathT le 11 Juin 2018 à 13:12:59
Mononoké,

Mon compagnon est parti le 12 septembre 2017 !
Nous sommes donc 'soeurs de date'
Comment puis-je t'apporter toute l'énergie dont tu as grandement besoin aujourd'hui?
Je pense à toi et à tes enfants !
Je viens de répondre suite à un article sur la 'résilience'
J'ai cette chance incroyable d'avoir survécu à des deuils nombreux et difficiles .
Cette force de vie ! comment la partager ?

Tu m'as accueillie sur ce forum !
Ce forum m'a tellement aidée !

Je t'adresse toute la force et l'énergie que j'ai envie de transmettre!

Hauts les coeurs

Nath

Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 11 Juin 2018 à 14:28:46
Chère Mononoke
Toi qui a su une des fois où je flanchais plus sous les effets de la maladie, l'angoisse de l'avenir liée à elle, venir m'offrir ton soutien je viens à nouveau te dire avec compassion mon soutien de loin mais réel.
Pour toi s'ajoute la charge des enfants dans la problématique santé du parent survivant et ce n'est pas un simple détail ...
Puisses tu trouver des moments de force dans cette perte de "solidité"
On ne remercie jamais assez la vie quand la santé n'est pas un problème en plus dans le deuil
Je l'ai compris ...
Quand je l'ai vécu et que tout se compliquait ...
L'envie que la douleur cesse en début de deuil nous a souvent autorisée des pensées noires et quand au concret plus tard on vit la présence de la maladie pouvant s'avéree grave quelques fois là on mesure autrement dans soi pas intellectuellement le sens de vivre
Je te serre très fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 11 Juin 2018 à 17:59:34
Merci Souci, Nath, Qiguan,
cette force de vie, comment la partager ? Et bien tout simplement, comme tu viens de le faire Nath,  par vos messages de soutien, si doux, si réconfortants, comme à chaque fois.
 Aujourd'hui je ne suis pas inquiète, je revois mon médecin demain, et on fera le point sur les exams qu'il me reste à faire. J'ai bcp stressé les quinze jours précédents, et les exams se sont révélés rassurants, juste des contrôles réguliers à faire.
 Aussi, pour ces nouveaux exams pour le deuxième problème, je vais essayer d'attendre les résultats définitifs qui peuvent n'être aussi que bénins. Ce matin j'ai couru, ce n'étais pas suffisant, aussi je suis allée nager 2 heures et là je me sens mieux, l'eau a un effet des plus apaisant sur moi. Je suis ensuite allée me recueillir auprès de l'arbre où repose les cendres de mon mari, je lui ai demandé son aide et son soutien. Je me sens apaisée. Je remercie ce temps que j'ai pu m'octroyer, cet arrêt de travail qui m'est des plus bénéfiques, et qui m'a permis entre autre de prendre le temps de prendre mes rdv médicaux que je n'avais pas fait depuis la mort de Jérôme.
De plus  que mon corps parle, que mon corps se manifeste suite à la violence de cette traversée ne me semble pas aberrant.

Cette force de vie, dont tu parles Nath, je l'ai côtoyée, je me suis longtemps demandée pourquoi je ne mettais pas fin à mes jours, les gens me disaient que c'était pour les enfants, moi je savais que ce n'était pas suffisant, et je me suis rendue compte que j'aimais la vie, malgré la souffrance, malgré la douleur, malgré....
c'est la vie qui m'a tenue, c'est cette pulsion de vie, cette rage de vivre, cette envie de vivre, de vivre encore plus, de vivre pour 2 peut-être. Très vite après sa mort, je me suis dit, je ne veux pas passer à côté de ma vie, je ne veux pas lorsqu'il sera l'heure du bilan, (si j'ai le temps de le faire), me dire je suis passée à côté de ma vie, que j'ai tout raté, je veux pouvoir me retourner et me dire, je ne regrette rien.
Comme tu le dis si bien Souci, " jour après jour"
Comme tu le dis si bien Qiguan," là, on mesure dans soi, le sens de la vie.."

Quand ma fille me demande pourquoi on vit, je n'ai toujours pas de réponse, mais la seule chose ce que je sais c'est que la vie est courte, alors profitons du moindre instant de douceur, du moindre instant de répit, de chaque petit plaisir, (même tout petit), de chaque petit bonheur (ou gros, d'ailleurs ne nous en privons pas)

encore merci pour vos messages, qui à chaque fois, depuis le jour où j'ai poussé la porte de ce forum, m'ont réchauffés le coeur, et m'ont donné la force quand celle-ci me faisait cruellement défaut.

tendresse
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: lololita le 11 Juin 2018 à 18:14:38
Merci mononoké, malgré tes problèmes, c'est encore un message d'espoir que tu envoi ,oui nous aimons la vie malgré tout,je m'en aperçois jour après jour.
Puisses tu trouver la paix.
Tendresse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 11 Juin 2018 à 18:38:19
merci Lolita, bien tendrement

 c'est vrai, Nath, 12 septembre 2017 pour toi, 12 septembre 2016 pour moi
Titre: Re : Merci
Posté par: Anneso85 le 12 Juin 2018 à 10:07:29
Meilleures pensées pour toi Mononoké. Te souhaiter des nouvelles rassurantes pour les bilans de santé et beaucoup de douceur pour toi qui te nourrisse et te permette de profiter des bons moments avec tes enfants.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 12 Juin 2018 à 16:35:46
merci AnneSo,

petit message pour vous rassurer, à priori, ça arrive (résultats du frotti pas bon), très souvent, ça se résorbe tout seul (comme un rhume), parfois besoin d'un coup de pouce (comme un rhume qui se transforme), donc dans ce cas, il faudra que je fasse une biopsie, mais dans tous le cas, (ils le savent aujourd'hui, avec le recul de la médecine) ; un cancer de l'utérus est très lent à se mettre en place, donc il n'y a pas d'urgence. Je ferai un contrôle dans 6 mois pour voir si c'est parti de soi-même. Et là on fera la suite des exams si nécessaire.
Mon médecin a été super, elle m'a tout expliqué, elle n'est pas inquiète. Elle était très rassurante et m'a dit que si ça m'angoissait trop, on pourrait faire les exams dès que je le souhaite.

j'avoue que mon moral est moins au beau-fixe qu'hier, mais c'est ok pour moi. Mais, je ne suis plus inquiète

Je vous remercie de votre soutien
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 12 Juin 2018 à 17:48:37
Grosses bises, Mononoke, prends bien soin de toi ce soir.
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 12 Juin 2018 à 18:38:53
Prends soin de toi, écoute toi
Je t'embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: emi le 12 Juin 2018 à 22:29:13
C'est quelque chose qui me fait peur, de tomber gravement malade. Nos enfants ont assez souffert comme ça...

C'est bien que tu sois rassurée. Ton médecin à l'air d'être à l'écoute, c'est important. Et qu'il s'en aille ce vilain "rhume"...
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: emi le 12 Juin 2018 à 22:42:31
je me suis rendue compte que j'aimais la vie, malgré la souffrance, malgré la douleur, malgré....
c'est la vie qui m'a tenue, c'est cette pulsion de vie, cette rage de vivre, cette envie de vivre, de vivre encore plus, de vivre pour 2 peut-être. Très vite après sa mort, je me suis dit, je ne veux pas passer à côté de ma vie, je ne veux pas lorsqu'il sera l'heure du bilan, (si j'ai le temps de le faire), me dire je suis passée à côté de ma vie, que j'ai tout raté, je veux pouvoir me retourner et me dire, je ne regrette rien.
C'est aussi vers cela que je tend, même si je vois tout ça encore très loin. Pour le moment c'est plutôt j'aimais la vie et j'ai envie de l'aimer à nouveau.

Quand ma fille me demande pourquoi on vit, je n'ai toujours pas de réponse, mais la seule chose ce que je sais c'est que la vie est courte, alors profitons du moindre instant de douceur, du moindre instant de répit, de chaque petit plaisir, (même tout petit), de chaque petit bonheur (ou gros, d'ailleurs ne nous en privons pas)
Quand un moment de bonheur arrive avec mes enfants par exemple, je veux en profiter justement mais à la fois, je ne peux m'empêcher de me dire "pourquoi on en a pas profité avant", ou "pourquoi on a pas fait cela avant ensemble"? Est ce que ces questions viendront à chaque bon moment ?
Titre: Re : Re : Re : Merci
Posté par: Mononoké le 13 Juin 2018 à 07:51:47
Quand un moment de bonheur arrive avec mes enfants par exemple, je veux en profiter justement mais à la fois, je ne peux m'empêcher de me dire "pourquoi on en a pas profité avant", ou "pourquoi on a pas fait cela avant ensemble"? Est ce que ces questions viendront à chaque bon moment ?
oui, doucement, avec le temps, je pense. Après la mort de mon mari, nous avons fait des choses avec les enfants, que nous ne faisions pas, comme par exemple instaurer le plateau TV le dimanche soir car c'était le moment le plus douloureux pour nous 3, quand nos amis partaient par ex après avoir partager le we avec eux...
un jour m'ont fils me dit
 "ça, on ne l'aurait pas fait si papa était en vie,
- non, mon grand, ça on ne l'aurait pas fait"
on installe petit à petit un autre quotidien, au début douloureusement puis de manière plus douce. Aujourd'hui, je commence à penser "je", et plus," il aurait aimé que, il aurait voulu que" ou "nous "
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Mononoké le 13 Juin 2018 à 07:53:38
C'est quelque chose qui me fait peur, de tomber gravement malade. Nos enfants ont assez souffert comme ça...

C'est bien que tu sois rassurée. Ton médecin à l'air d'être à l'écoute, c'est important. Et qu'il s'en aille ce vilain "rhume"...

oui, c'est pour cela qu'il faut que je parle à une amie, pour savoir si elle accepterait cette charge, et faire un acte chez le notaire, ça m'enlèverait un poids, mais comme m'a dit la dame de dialogue et solidarité : "mais, vous êtes en vie"
Titre: Re : Re : Re : Merci
Posté par: Eric38 le 13 Juin 2018 à 14:23:27
C'est aussi vers cela que je tend, même si je vois tout ça encore très loin. Pour le moment c'est plutôt j'aimais la vie et j'ai envie de l'aimer à nouveau.


Oui, moi aussi, j'aimerais aimer la vie de nouveau....mais bon sang, comment fait on ?
Titre: Re : Merci
Posté par: Eric38 le 13 Juin 2018 à 14:24:28
Et un petit bisou affectueux pour Mononoké  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 13 Juin 2018 à 14:30:29
juste un avis perso
par rapport au risque de disparition avant que les enfants soient adultes
(je n'étais pas concernée)
mais je crois que la crainte de l'accident soudain (de santé : AVC, infarctus; ou autre) ou la maladie foudroyante m'aurait entraînée à rapidement faire ce type d'acte pour sécurisé ce que je pouvais faire ... créer ainsi un cadre clair "sécurisant"
ne pas le faire m'aurait mis mal à l'aise vis à vis des enfants comme une sorte d'abandon de mes responsabilités ...
J'ai par contre dans les 3 ans concrétisé l'engagement pris auprès de ma fille de faire concrètement mes souhaits et convention obsèques plus directives anticipées/maladies
j'avais avec elle tant souffert de ces choix à faire au moment du décès ... pourtant "prévu" ... ce n'était pas brutal mais après des mois et semaines ... de maladie irréversible.

je ne sais pas si j'aime la vie à nouveau
mais au bout de 4 ans j'accepte de profiter ce qu'elle m'offre avec de la spontanéité et du naturel même si en toile de fond je gère les effets du manque ...

affectueusement
Titre: Re : Merci
Posté par: lololita le 13 Juin 2018 à 15:50:22
Il est important de faire tout ce qu'on doit faire pour au moins libérer notre esprit, mettre les enfants à l'abri,avoir une personne de confiance pour s'occuper de tout "au cas où" ,je l'ai fait quand je me suis séparée du père de mes enfants,maintenant ils sont grands mais je garde les papiers en ordre.

Mononoké, tu es quelqu'un d'extraordinaire ,tu aimes la vie,tu peux l'aimer pour deux aussi,tes enfants ont de la chance de t'avoir comme maman.

Prends bien soin de toi.
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Mononoké le 13 Juin 2018 à 16:18:18
la crainte de l'accident soudain (de santé : AVC, infarctus; ou autre) ou la maladie foudroyante m'aurait entraînée à rapidement faire ce type d'acte pour sécurisé ce que je pouvais faire ... créer ainsi un cadre clair "sécurisant"
ne pas le faire m'aurait mis mal à l'aise
C'est exactement cela que je ressens! Comme je n'arrive pas à en parler à mon amie, je crois que je vais lui écrire. L'écriture m'est plus facile. Si elle accepte j'irai chez le notaire puis j'en ferai part à mes proches

J'ai dit à mon entourage ce que je souhaitais pour ma mort (au sujet du don d'organe, crémation, où disperser les cendres "si possible auprès de mon mari, si c'est trop compliqué et bien au près de n'importe quel arbre dans n'importe quelle forêt comme lui),
je vais aussi leur parler de la fin de vie, et du choix du cercueil, ce sera plus simple pour eux aussi, je n'y avais pas pensé. Quand tu parles de l'avoir concrétisé Qiguan, tu l'as fait auprès d'un notaire ? au près des pompes funèbres ?


Quand je parle d'aimer la vie, c'est que c'est ce que j'ai ressenti au fond de moi, comme une envie, une rage.. de vivre, de ne pas passer à côté, de ne pas avoir de regrets... après ce n'est pas simple pour autant, je vis avec le manque, le chagrin, la douleur...

merci Eric  ;)

Lololita, merci pour tes mots, ils me touchent  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 13 Juin 2018 à 20:53:24
Voilà le lien où j'en parlais
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg85277/#msg85277
si ça peut te servir ...
 :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 14 Juin 2018 à 20:15:40
Merci Qiguan,
Lorsqu'on ne sait pas où l'on habitera on ne peut pas le faire, du coup ?
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 15 Juin 2018 à 11:36:24
si il y a une clause qui traite de cela ...  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 17 Juin 2018 à 21:05:06

    Chère Monokirikiripa,

    Ta courageuse licorne-bouée est bien arrivée, la pauvre âme elle va pouvoir rester dans notre mini-refuge le temps qu'elle voudra, toujours, si elle est trop fatiguée pour entreprendre encore des sauvetages en mer ...
    Peut-être ses simples vagues d'Amour, en regardant les roses, porteront ceux qui se noient jusqu'à un rivage ...
    Tendresse à toi et à tes deux petits, M

    (https://www.aht.li/3244546/lichf.jpg)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 17 Juin 2018 à 22:16:35
De simples vagues d'amour,
Oui je suis sûre qu'elles peuvent faire des miracles

Tu vois Souci, tu as réussi à me faire sourire avec mon surnom et ton  mousquetairement votre  :D



Demain la fête des pères sera derrière...
 je n'ai pas pu appeler mon père alors je lui ai envoyé un pauv' texto
Tant pis, le pire c'est qu'il n'est pas éternel, ni plus tout jeune, lorsqu'il sera mort, je regretterai de ne plus pouvoir lui souhaiter.. mais comment prononcer ces mots "bonne fête papa", alors que mes enfants ne peuvent plus le faire, comment y mettre toutes les choses que j'y mettais avant, que je ne côtoie plus ? Je n'y arrive pas. J'espère qu'il comprendra

 


Titre: Re : Merci
Posté par: emi le 17 Juin 2018 à 23:04:38
Demain la fête des pères sera derrière...
 je n'ai pas pu appeler mon père alors je lui ai envoyé un pauv' texto
Tant pis, le pire c'est qu'il n'est pas éternel, ni plus tout jeune, lorsqu'il sera mort, je regretterai de ne plus pouvoir lui souhaiter.. mais comment prononcer ces mots "bonne fête papa", alors que mes enfants ne peuvent plus le faire, comment y mettre toutes les choses que j'y mettais avant, que je ne côtoie plus ? Je n'y arrive pas. J'espère qu'il comprendra

J'ai fais la même chose... C'était pareil pour la fête des mères. Ces 2 fêtes n'ont plus de sens pour moi
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 17 Juin 2018 à 23:20:18
je suis triste ce soir,
oui, c'est la tristesse qui vient me rendre visite, mais une tristesse douce-amère, pas violente, la journée est passée, le weekend se termine
... j'avais envie de vous le partager
Titre: Re : Merci
Posté par: Mircea le 18 Juin 2018 à 09:52:13
J'accueille ta tristesse douce-amère douce Mononoké, je te souhaite une journée plus sereine.
Je t'envoie des sourires et de la tendresse
Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 18 Juin 2018 à 09:55:53
J'espère que ce matin t'accueille avec un peu moins de tristesse, Mononoké.
Je te souhaite une belle journée, tout en douceur.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 18 Juin 2018 à 11:24:51
Merci, les filles,
triste hier, triste ce matin,

Mais j'ai quand même un peu d'énergie, j'ai un peu rangé la maison, fait du tri (2 sacs poubelles  ;D), ça fait du bien, je voudrais trier toute ma maison (elle fait quasi 300m2), plus les garages, ateliers, jardin, bref j'en ai pour un moment, mais je voudrais ne garder que l'essentiel

je vous embrasse
Titre: Re : Merci
Posté par: emi le 18 Juin 2018 à 12:41:43
Et comme tout nous demande beaucoup plus d'énergie...
Ça fait un peu de bien au moral lorsque c'est rangé; ça met un peu plus d'ordre dans la maison et dans la tête.
Pour moi c'est plutôt le bordel. Avec le week-end, les filles ont mis le bazar. Pas le courage de faire ça ce matin. Peut être cet après-midi, si mon fils dort bien.
Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 18 Juin 2018 à 15:08:34
Alors, emi, rangement cet après-midi ? ;)
Titre: Re : Merci
Posté par: Mircea le 19 Juin 2018 à 11:11:26
Comment tu sens-tu aujourd'hui Mononoké ?

Chez nous aussi : fans de Miyazaki avec en tête princesse Mononoké (ma fille l'a regardé bien souvent) et le voyage de Chihiro.

Je trouve que le rangement ça permet aussi de "ranger à l'intérieur de soi"

Tendrement
Catherine
Titre: Re : Merci
Posté par: biche07 le 19 Juin 2018 à 11:30:37
j'ai lu et relu votre message  je comprends mieux votre compassion ,votre bonheur passé vous porte vers l'avenir ..j'éspère etre capable de penser un jour comme vous que le bonheur perdu va me porter aussi...si j'avais su que j'etais aussi heureuse je lui aurais dit plus souvent..les regrets ne servent à rien je sais ..  merci oui merci pour ce moment de grace.
Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 19 Juin 2018 à 11:55:00
Un bisou en passant, Mononoké.
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Juin 2018 à 12:22:51
Merci Bmylove, ce bisou me réchauffe le coeur

j'ai lu et relu votre message  je comprends mieux votre compassion ,votre bonheur passé vous porte vers l'avenir ..j'éspère etre capable de penser un jour comme vous que le bonheur perdu va me porter aussi...si j'avais su que j'etais aussi heureuse je lui aurais dit plus souvent..les regrets ne servent à rien je sais ..  merci oui merci pour ce moment de grace.
merci beaucoup Biche,
quand il est mort, je ne voulais pas que ma peine m'empêche de savourer le bonheur que nous avons partagé, ce bonheur ordinaire, je crois que j'avais cela en ligne de mire, je crois que je l'ai toujours
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Juin 2018 à 14:19:20
Comment tu sens-tu aujourd'hui Mononoké ?

Chez nous aussi : fans de Miyazaki avec en tête princesse Mononoké (ma fille l'a regardé bien souvent) et le voyage de Chihiro.

Je trouve que le rangement ça permet aussi de "ranger à l'intérieur de soi"

Tendrement
Catherine
aujourd'hui est plus doux, merci Mirea  :-* :-*
j'adore ponyo, un château dans le ciel, kikila petite sorcière... mais effectivement Mononoké est un de mes favoris, d'où le pseudo  ;)

pour le rangement, tout est en cours, la maison, le jardin et mon intérieur, j'crois qu'y'a du boulot, ... ;D
pas grave, j'vais prendre tout le temps qu'il faut

je viens de commencer à désherber l'enclos des poules, les orties font 2m, les framboises sont difficilement accessibles, alors j'essaie d'en faire un peu tous les jours,
là je m'arrête, mon taille bordure a besoin de charger, ça tombe bie, je vais aller courir avant de récupérer les loulous

Titre: Re : Merci
Posté par: lololita le 19 Juin 2018 à 19:09:14
Faire du tri ,se débarrasser du superflu, ne garder que l'essentiel,c'est bon pour le moral  :)
Arriver à faire ce qu'on doit faire,c'est une grande avancée, bravo Mononoké, tu suis ton chemin,tu arrivera à la lumière du bout du tunnel.

Prends soin de toi
Laurence
Titre: Re : Merci
Posté par: emi le 19 Juin 2018 à 20:18:09
Alors, emi, rangement cet après-midi ? ;)


Je n'ai pas fait grand chose hier après-midi, mon petit bonhomme n'a dormi qu'une heure. C'est pas grave, ça attendra
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Juin 2018 à 20:43:33
oh oui Emi, ça peut attendre! Il y a des choses importantes et d'autres, non, ça fait 1an1/2 que j'ai envie de ranger la maison, 1an1/2 que j'en fais des petits bouts par petits bouts, .. tout doucement

témoignage :
discussion dans la voiture avec mes deux enfants, ce soir en rentrant des activités

on parlait d'un petit garçon qui ressemble beaucoup à mon fils qui me dit
-oui, mais lui, il ne mange pas beaucoup et il mange doucement
-(moi) toi, tu manges vite depuis la mort de ton papa
-oui, mon corps m'a dit qu'il fallait que je sois fort
-sûrement, mais maintenant, tu n'es plus obligé d'être fort
Il a eu une montée d'émotion
-tu sais que tu n'es plus obligé d'être fort ?
-...
il avait trop d'émotions pour parler
-tu peux pleurer mon grand, ça fait du bien
-...
-tu as eu peur que maman ne tienne pas le coup ?
-...
pas de mots, encore plus d'émotions
-aujourd'hui tu vois que je vais tenir, tu n'es plus obligé d'être fort
  vous savez que vous avez de la chance, parce que vous avez vu votre papa pleurer
-(mon fils), ah bon, pas dans mes souvenirs
-(ma fille) moi non plus je ne m'en souviens plus
-il était très sensible, et ne s'empêchait pas de pleurer
-(elle)alors je suis sensible comme mon papa
-oh, je suis une madeleine moi
-(lui)alors forcément avec un papa sensible et une maman sensible, on ne peut que l'être aussi
Il ne s'est pas laissé aller, il a du mal à lâcher ses émotions
-(lui) je me souviendrai toujours de ce vendredi
-(ma fille) moi aussi
-(moi) moi aussi, on s'en souviendra toute notre vie. Cette journée vous hante ?
-tous les 2 : non
-Vous vous souvenez d'avoir vu votre papa ?
On n'avait jamais reparlé de l'image de leur papa sur son lit de mort, gonflé avec beaucoup d'hématomes, je me demandais si la dernière image de leur papa les avait marqué.
-(ma fille) moi l'infirmière me l'a interdit (en pleurant)
-oh si ma puce, tu l'as vu
-non, elle nous a arrêtés dans le couloir, elle n'a pas voulu que j'y aille
-si tu y es allée, elle nous a arrêté car elle voulait te préparer à voir ton papa, elle t'a montré un fascicule où ils expliquaient tout aux enfants et après on y est allé.
Ma fille ne s'en rappelait plus
-(mon fils) moi je n'ai pas voulu, je ne l'ai pas vu
Cette fois-ci, c'est moi qui ne m'en souvenais pas, mais oui, il n'avait pas voulu.
Nous avons pleuré tous les 3, on s'est garé puis on est allé s'acheter des kébabs. On est rentré à la maison, le repas était bien plus léger ce soir, ces échanges nous nourrissent.

je vous embrasse
mono
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 19 Juin 2018 à 21:54:58
merci encore de donner au forum ces témoignages concrets  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 19 Juin 2018 à 22:21:45
merci Qiguan,
les partager,ici, me fait du bien, les premiers échanges m'étaient si douloureux, je ne supportais pas qu'ils n'aient plus leur insouciance, que la mort soit autour d'eux, ... mais aujourd'hui j'ai intégré que ces échanges feraient partie de nous, et si ils peuvent servir ici, alors cela me réchauffera le coeur
je continuerai à les écrire

j'aime la bienveillance qu'il existe sur ce forum, malgré l'horreur qu'il existe dans ce monde, guerres, famine, monde gouverné par l'argent.... et bien, la bonté humaine existe, j'en suis sûre, l'amour ne coûte pas d'énergie alors que la haine demande un effort surhumain, je me dis que l'amour ne peut que gagner (à long terme  ::)) je croirai toujours aux contes de fée, je crois :D
Titre: Re : Merci
Posté par: Tziganita le 20 Juin 2018 à 08:06:04
...merci beaucoup effectivement pour cet échange avec tes enfants que tu partages et les larmes que tu acceptes de voir couler en sachant qu'elles ne scellent pas la tristesse et le malheur, au contraire, elles les aident à grandir et à vivre avec cette épreuve si particulière qui les a faits de toute façon grandir plus vite que d'autres.
Certaines personnes autour de moi ne comprennent pas pourquoi mes enfants parlent et posent des questions concernant leur grand frère, cet ange que nous avons eu avant leur naissance. Beaucoup sont gênés de les entendre dire qu'ils ont un grand frère et n'assument pas ces questions, ou trouvent morbides le fait que nous parlions de lui si librement, alors qu'ils n'auraient pas besoin de savoir puisqu'il est né alors qu'ils n'étaient pas encore là. A prendre une trop grande place, ai-je entendu, ça empêcherait mes zouzous de grandir normalement. Parler de la mort fait peur alors qu'elle nous est douce cette mort lorsqu'on parle de lui, et mes enfants ont au contraire besoin de sentir et de savoir que ce frère a bel et bien existé. Parler de lui n'est pas un tabou, et ils se construisent de manière bien plus équilibrée chaque fois que les mots se posent sur ce petit bout d'existence qui fait partie de nos vies.
Tendrement, belle journée à toi Mononoké, et à vous tous sur le forum...
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 20 Juin 2018 à 11:16:00
Tziganita,
Merci Tziganita de ton message, merci pour ton témoignage aussi. Oui, la mort est un sujet bien trop tabou.L a mort fait partie de la vie, et dans notre société, on remplit notre vie, en faisant comme si, elle n'existait pas jusqu'à ce qu'elle nous touche de plein fouet. Pour ma part, elle existait mais chez les autres, elle pouvait toucher tout le monde mais pas moi.

Moi je trouve ça beau que tu parles de leur grand frère avec tes petits bouts, j'ai lu la lettre que tu as écrite à Luis, elle est très belle et très émouvante. Nous savons qu'il est sain de mettre des mots sur ces épreuves, tant pis pour ceux qui ne comprennent pas.
douce journée à toi Tziganita, douce journée à chaque membre du forum et à chaque lecteur anonyme
mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 20 Juin 2018 à 23:16:49
Suis chagrin ce soir
Il me manque
Son absence est difficile à vivre, ce soir la solitude me pèse
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 21 Juin 2018 à 08:16:54

   Plus souvent le chagrin s'invite qu'il ne s'évite ...
   Allez, une petite rose, "Aïcha", aïe cha va aller ... :'( :-* :)

   (https://www.aht.li/3246303/aicha.jpg)
   M.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mircea le 21 Juin 2018 à 08:20:35
Comment te sens-tu aujourd'hui Mononoké ?
Je ne sis pas encore mettre d'image comme Martine mais je t'envoie un rayon de soleil pour réchauffer ton petit coeur.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Juin 2018 à 08:23:53
Chagrin, ce matin aussi

Je revois mon père s'effondrer sur le cercueil de mon mari, je revois le regard de mes enfants quand j'ai du leur annoncer. Je revois le moment où je leur annonce que tata est morte (3 semaines après tonton) et leur regard qui m'interroge : Maman, on peut perdre ses 2 parents ? Oui mes amours, c'est possible
Aïe, c'est si violent, c'est inhumain de vivre ça ..
 
Ce matin, mon grand n'avait pas envie d'aller en cours, je ne l'ai pas forcé. Depuis la mort de mon mari, je l'ai poussé tous les matins. Auj, je le laisse souffler
Ce matin, je vais à dialogue et solidarité, c'est le groupe de parole. Peut-être que ça va me faire du bien
Je vous souhaite une journée douce
Tendrement
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Juin 2018 à 08:26:25
Souci, Mircea

Merci pour le rayon de soleil et la jolie rose
 :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 21 Juin 2018 à 09:00:06
Bonjour Mononoké ,
je t'envoie les premières cigales, entendues hier dans mon jardin, j'écoute leur chant, je ne pense plus à rien … juste un instant ... Je t'envoie aussi un joli papillon qui est venu m'accompager sur le chemin, un papillon que je n'avais encore jamais vu.
Ne plus penser, ne plus revoir toutes ces images … le temps d'une pause.

Mes petites cigales se réchaufferont au rayon de soleil de Mircea, et mon beau papillon ira dire bonjour à la jolie rose de Souci


Tendrement
loma

Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 21 Juin 2018 à 09:52:31
Jolie Mononoké,

Je t'envoie plein de tendresse et de chaleur, à toi qui me console si souvent. Je prendrais bien ton chagrin pour le jeter au loin, si je pouvais.

J'espère que le groupe de paroles t'aidera.
Tu nous raconteras ?
Titre: Re : Merci
Posté par: biche07 le 21 Juin 2018 à 10:22:39
bonjour....juste un mot pour te dire que tes paroles m'aident énormément ....alors  je peux t'envoyer juste un rayon de soleil et un peu de ciel bleu le chant des oiseaux  pour la journée.. si je relève un peu la tete moi aussi aujourd'hui ca va t'aider...alors je vais penser à toi et ca va aller mieux.  merci
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 21 Juin 2018 à 14:54:22
Citer
  Plus souvent le chagrin s'invite qu'il ne s'évite ...
oui il faut l'inclure dans les paramètres ...
je te donne de la tendresse
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 21 Juin 2018 à 23:42:29
Merci les filles, je viens de rentrer chez moi et la première chose que j'avais envie de faire etait d'aller lire mon fil
J'ai dû finir par recevoir vos douceurs car à la fin de la journée, une douce mélancolie à fini par remplacer la peine. Je pense que je pleurerai en me couchant mais de ces larmes plus douces, celles que j'arrive à accueillir plus facilement

Le groupe de parole m'a fait du bien, mais j'ai bcp pleuré, je suis rentrée j'ai dit à mon fils que j'étais fatiguée (à 12h00) et que j'allais faire une sieste. Il est gentiment venu me voir à 14h00 et m'a dit, j'ai mis la table, tu veux venir manger, je lui demande s'il a faim, s'il veut que je lui fasse à manger, il me répond oui j'ai faim mais j'ai fait à manger,
Ça m'a tellement touchée, il avait préparé des croques-monsieurs
On a mangé ensemble puis je suis allée courir, longtemps. Je suis rentrée je me sentais mieux. Là il me demande si je me sens mieux, je lui réponds que oui, à son tour il me dit, mais je n'étais pas inquiet je savais que tu irais mieux après avoir couru
Ensuite nous avons ramassé framboises, groseilles et cerises que je souhaite partager avec vous

Enfin je suis allée boire un verre et manger un morceau avec une amie, que de la douceur
Lui, il s'est fait livrer une pizza et a joué à la PlayStation..

Je suis très fatiguée, je vous lirais demain
Tendresse
Mononoké

Lorsque le chagrin s'invite, j'ai encore du mal à l'accueillir, j'étais fatiguée de le voir revenir pourtant je sais qu'il reviendra. Je vois bien qu'il est moins violent, moins intense et moins long qu'au début mais je n'ai pas encore réussi à l' apprivoiser. 




Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 22 Juin 2018 à 03:32:35
Je te dépose de la douceur nocturne...

Chut... Dors bien... A plus tard...
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 22 Juin 2018 à 11:37:26
Citer
Lorsque le chagrin s'invite, j'ai encore du mal à l'accueillir, j'étais fatiguée de le voir revenir pourtant je sais qu'il reviendra. Je vois bien qu'il est moins violent, moins intense et moins long qu'au début mais je n'ai pas encore réussi à l' apprivoiser. 

je ne suis pas encore sûre de l'avoir apprivoiser, c'est difficile pour moi ... quand il vient

Dans table des matières
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
en déroulant il y a des liens/groupes de paroles je t'invite à aller y témoigner ... ça servira à d'autres ...

tendresse à toi
Titre: Re : Merci
Posté par: Stana le 22 Juin 2018 à 20:47:03
  Oui, il y a toujours des périodes plus difficiles que d'autres, y compris quand le deuil parait "ancien" d'un point de vue exterieur. On sais par expèrience que c'est très pénible, et pourtant on est obligé d'accepté, bon gré mal gré, que ces mauvais instants, moments ou même périodes reviendront encore, qu'il faut s'y attendre, puis encaisser en attendant une nouvelle embellie...jusqu'à la prochaine fois. Parfois, on se demande avec angoisse-c'est mon cas: "Ce sera quand, la prochaine fois?" en espèrant toujours que ce soit le plus tard possible. Ce qui est fatiguant aussi est de savoir que ça peuux survenir sans crier gare, n'importe quand. Les premiers temps c'est très pénible à supporter, c'est juste qu'après un certain laps de temps ces moments deviennent supportables, et arrivent de moins en moins souvent-ce qui ne veux pas dire qu'ils ne sont plus douloureux.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 23 Juin 2018 à 01:06:07
Oui,
Mes 1ères vagues de douleur  étaient constantes, violentes, longues, peu de répit
Aujourd'hui je ne vomis plus, je n'ai plus l'étau qui plombait mon coeur, je n'ai plus peur de m'y noyer, les angoisses n'y sont pas forcément associées.. elles s'installent moins longtemps, c'est elles qui.viennent interrompre la douce mélancolie, et non l'inverse....
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Stana le 24 Juin 2018 à 08:06:43
  Oui, c'est exactement ça pour moi aussi, mot pour mot  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 06 Juillet 2018 à 16:22:55
Je ne viens pas souvent en ce moment
Je vous lis, je pense à vous
Je vis des moments d'introspection, de colères, de douleur , d'apaisement ..,
Fatigue, aussi .. beaucoup

Je reviendrai plus tard,
Je vais partir en vacances, quasi toutes les vacances, ça va nous faire du bien à tous les 3

Je vous embrasse fort, je vous envoie beaucoup de tendresse à tous
Tendrement
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 06 Juillet 2018 à 16:40:44
Je t'embrasse, Mononoké.
Titre: Re : Merci
Posté par: biche07 le 06 Juillet 2018 à 17:34:20
 Profite de cette periode pour te reposer ..que ta vie reprenne des couleurs joyeuses et tendres pendant tout ce temps. à bientot. bichette
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 01 Août 2018 à 12:27:14
Bonjour à tous
Je passe sur la pointe des pieds, je viens vous faire un petit coucou, je pense à vous souvent
J'ai profité des vacances scolaires pour partir en vadrouille avec mes enfants,  nous faisons un petit tour de France en alternant  arrêt chez des amis qui habitent loin et séjours en camping, j'avoue que cette coupure du quotidien, de la réalité me fait du bien. Je pense que c'est le cas aussi pour les loulous.
Souvent pas de connection internet. Je n'écoute pas les infos..  et ceci est un cadeau pour moi
Je trimballe ma mélancolie,  je partage des moments de douceur ...
je continue à vivre

Je pense à vous souvent, je vous embrasse fort... je m'éclipse encore, notre escapade va encore durer tout le mois d'août
Bien tendrement
Mononoké 
Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 01 Août 2018 à 12:31:32
 :-* :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Septembre 2018 à 09:37:38
un mois et demi, en vadrouille, un mois et demi, loin de la maison, du quotidien, un mois et demi avec le cerveau au repos, ... la fatigue me quittait, cette fatigue épuisante, éreintante....
et  puis le retour, le retour à la maison, .. envie de tout vendre et de partir faire le tour du monde en voilier avec mes enfants ... mais non,
retour pour la rentrée scolaire,
période qui sera amère à jamais  pour nous,
mon mari était instit, c'était le maître de ma fille, ils auront passé une semaine de classe ensemble, ils rentraient tous les 2 avec un si beau sourire, tellement ils étaient contents d'être ensemble en classe, une semaine... 5petits jours, et le 1er vendredi, le vendredi 9 septembre, tout a basculé, le coup de fil de la gendarmerie, les 3 jours d'hôpital, les peurs et les espoirs, ... pffft plus rien, le silence, la fin, la fin de sa vie, la fin de notre vie, celle que l'on avait construit ensemble, la fin de nos projets, ....

la date approche doucement, d'abord la 1ere semaine d'école, puis le 1er vendredi, puis le 9,puis les 10, 11, 12
.... 2 ans, ça fera 2 ans,
comment ai-je survécu ? comment ai-je fait pour rester en vie ? comment ai-je pu supporter cette douleur ? je ne saurais y répondre .. si ce n'est pas à pas, .. grâce à l'amour, au soutien, au forum, à cette envie de vivre cachée au plus profond de mon corps, cette envie de ne pas me retourner sur ma vie en me disant, "je suis passée à côté"...

un mois et demi d'absence du forum, tant à lire, tant de chagrin partagé ici, encore et encore, et l'on sait tous que les messages sur ce forum ne s'arrêteront pas, de nouvelles personnes viendront encore et encore décrire l'indescriptible,

2 ans,
oui, je vois le chemin parcouru, je vois que tous ces petits pas faits les uns après les autres n'ont pas été vains, la tristesse, la solitude sont mes partenaires, je crois les avoir apprivoisées, les petits plaisirs de la vie me nourrissent, j'ai des petits projets, des envies... je dors mieux, les phases violentes, insoutenables sont moins longues, moins souvent, les phases de douceurs sont plus longues, plus souvent...
tendresse à tous

Titre: Re : Re : Merci
Posté par: Eric38 le 04 Septembre 2018 à 10:20:54

 le vendredi 9 septembre, tout a basculé,
la date approche doucement,


Pensées amicale pour toi (t'est ma "cops" toi  :)  ) à l'approche de cette date.
Gros câlin amical de réconfort.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mircea le 04 Septembre 2018 à 14:00:23
Contente, malgré tout, de te lire à nouveau Mononoké.
Les moments d'introspection que tu évoquais ont été positifs ?

Je te souhaite que ton mois de vadrouille te donnera une belle force supplémentaire pour passer les prochains moments difficiles...

Mes plus douces pensées pour toi, pour tes enfants, pour l'homme que tu aimes tant ...
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Septembre 2018 à 17:44:58
oh oui Mircea,
je rentre plus solide, la tête vidée, pleine de projets, j'ai décidé de chercher une formation pour un boulot qui me corresponde mieux aujourd'hui, je ne veux plus faire ce que je faisais avant, je ne veux plus faire ce qu'il ne me plait plus, je veux me sentir vivante dans tout ce que je fais.
Je suis rentrée bien moins fatiguée.

Mes enfants vont mieux aussi, j'ai l'impression.

On a même eu un échange sur le fait qu'un jour je pourrais rencontrer quelqu'un, ma fille a lancé le sujet  en me disant, si tu as un chéri, je serais triste (au tout début, elle voulait que j'en prenne un tout de suite), j'allais lui répondre quand mon fils intervient : "je sais, on ne sera pas obligé de l'aimer", j'ai souris (on avait déjà eu cet échange où j'avais répondu cela, car ma fille m'avait dit "on l'aimera"), et j'ai ajouté "non, vous ne serez pas obligés, et vous aurez surtout le droit de m'en parler, ça ne me blessera pas, mais sachez que si j'aime un jour un autre homme, il ne remplacera jamais votre papa, mon mari, je n'ai qu'un mari c'est votre papa, c'est le père de mes enfants, et il le restera à tout jamais, je l'aimerai toujours, si un jour je rencontre quelqu'un, il faudra qu'il accepte que j'aime deux hommes... surtout il faudra que l'on continue à parler que vous ne gardiez pas tout pour vous." (aujourd'hui j'ai 43 ans, et je ne veux plus d'enfants, je n'en aurai pas d'autre, ça c'est une certitude.)

J'ai au cours de notre escapade, laissé mes enfants 6 jours à mes parents, j'ai participé à un séjour dans les alpes de yoga-randonnées, plus de 4h00 de yoga par jour (matin et soir), et des randos l'après-midi, cela a été un cadeau pour me permettre de me recentrer, de m'occuper de moi. Et après, encore plus heureuse de retrouver mes loulous

bien sûr dans ces 1 mois et demi, il y a eu des moments difficiles, mais plus faciles à gérer,
aujourd'hui lorsque je me retourne sur ce chemin, ces 2 dernières années, et bien, je vois le chemin parcouru

Eric, des dates qui se chevauchent, ta femme est morte la veille de mon anniversaire, anniversaire que je n'aime plus aujourd'hui, car sans lui, je n'ai pas envie de le fêter.. Mon anniversaire fait partie des dates que je n'aime plus

tendresse
Mono
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Septembre 2018 à 18:07:08
grande étape pour moi :
2 copines m'ont proposé de passer me prendre pour une ballade à vélo, j'ai dit oui, j'ai beaucoup pleuré en les attendant, en dépoussiérant mon vélo et le regonflant...
2 ans sans toucher à ce vélo, il prenait la poussière, on partait tout le tps tous les 4 faire des ballades, pique-niquer dans les champs... avec mon mari, on avait même fait la Belgique à vélo (tente sur le porte bagage et sacs à dos)
Mon mari était un fan de vélo, il sortait dès qu'il pouvait, il est mort à vélo.... je n'avais pas pu en refaire depuis

Au début de la sortie j'ai eu peur, puis à chaque fois que j'entendais une voiture derrière nous, mais j'ai pris plaisir à en faire, on a parcouru 18 km, j'en suis heureuse, j'ai envie d'amener à nouveau mes enfants faire du vélo, comme on faisait avant, j'ai dit à mes amies qu'on repartait quand elles voulaient!!
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 04 Septembre 2018 à 18:11:43
Et au mois d'août est née la première petite fille de mon mari, (son 3eme petit enfant), il a pu prendre le 1er dans ses bras,

Sa fille monte en Normandie en septembre et nous la présentera, elle m'a dit "ta petite fille", .. beau cadeau pour moi, qui ne suis pas sa mamie, mais seulement la femme de son papi qu'elle ne connaitra pas.
Et le 22 septembre son fils ainé se marie...

bisous
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 07 Septembre 2018 à 11:21:04
aujourd'hui, vendredi 7 septembre 2018
1er vendredi de la 1ere semaine de classe...
il y a 2 ans, ce 1er vendredi de la 1ere semaine de classe, un grand et beau soleil accompagnait cette journée du vendredi 9 septembre 2016.. il est parti faire du vélo, ... et n'est jamais rentré
toute la semaine, j'ai revécu cette première semaine de classe, la dernière semaine de sa vie,une mélancolie douce m'accompagne, les larmes sont présentes, mais pas de violence, pas pour l'instant.
le décompte a démarré,
1er vendredi, 1er we, le 9(date de son accident), 10,11,12 septembre (date de sa mort).. approchent ... ça fera deux ans, ça fait 2 ans

aujourd'hui, c'est bien intégré que j'allais vivre sans lui, la rentrée des classes me laissera toujours un gout amer

tendresse
mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: Bibou07 le 07 Septembre 2018 à 12:02:35
Bonjour Monoké

Oui, la rentrée restera difficile à jamais ( 6 mois le 4 septembre) pour moi aussi. Je te comprends que trop. On se  remémore sans cesse les mêmes moments . Je t’envoie un soutien virtuel pour ce cap  délicat  des prochaines journées.

Affectueusement.
Titre: Re : Merci
Posté par: BEBE le 07 Septembre 2018 à 12:05:24
Chère Mononoké,

De bien difficiles jours s'annoncent  à nouveau pour toi à partir d'aujourd'hui... c'est terrible cette facon que le cerveau a de   vouloir nous faire revivre le passé.... moi ca me le fait tout le temps depuis le décès  (14 décembre 2017) ....   j'ai passé mon année 2018 à revivre 2017....  mois par mois,  je suis allée repêcher les souvenirs de l'année dernière....chaque matin je  fouille nos deux portables pour revoir les photos que nous avions faites et relire les sms que nous avions échangés à  la même date l'année dernière.

Le 11 septembre va aussi être très dur pour moi... c'est son anniversaire... mardi prochain il aurait eu 54 ans.
Comme tous les ans j'aurai été la première à le lui souhaiter en lui chantant Joyeux anniversaire à tue tête dans notre lit, en me collant à lui et en le secouant comme un prunier tout  en le couvrant de baisers sous le regard perplexe de notre petit chat Pépette...

Je suis très fort avec toi  et t'envoie tout plein de tendresse.


 


 





 
Titre: Re : Merci
Posté par: loma le 07 Septembre 2018 à 20:27:47
Bonjour Mononoké,

hélas, on se repasse en boucle le film des derniers jours, des dernières heures, pourquoi , je l'ignore, pour se remémorer les derniers instants heureux, pour s'imaginer une autre fin …

Infinie tristesse, infinie solitude, mais c'est dans cette solitude de nos souvenirs qu'on le retrouve, blotti bien au chaud, lové en nous.

Tendrement
loma
Titre: Re : Merci
Posté par: souci le 08 Septembre 2018 à 20:01:27

    Bonsoir Mononoké,

    Je viens les mains vides et je n'ai pas de mots

    Peut-être on pourrait faire un peu de gouache à la patate avec les enfants

    on coupe une forme dans une patate, on s'en sert pour tamponner la gouache en mosaïque

    c'est comme faire des petits pas dans le temps
    pour dire qu'on est là
    et que c'est chouette
    même si autour il y a tant de vide et d'inconnu

    (https://www.aht.li/3279831/rodess.jpg)
    Très tendrement, M.
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 09 Septembre 2018 à 21:43:42
Bibou, Bebe, Loma, Souci
vos gentils messages me touche,

En ce moment, je n'ai pas de mots, pas de mots pour décrire ce que je ressens .... Alors oui, des patates et de la gouache, quelle bonne idée Martine

Loma, c'est si vrai c'est dans ces moments de profonde solitude que l'on se retrouve avec eux

Bebe, Bibou, ces dates qui ne cessent de s'entrecroiser, ici sur le forum, ces dates qui ne cessent de faire souffrir,
6 mois, c'est si dur,
son 1er anniversaire.. sans lui, .. une épreuve de taille de plus

Bien tendrement
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: qiguan le 11 Septembre 2018 à 16:42:28
 :-*
2 ans c'est encore si frais ... si là
prends soin de ta santé
je te serre fort
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 12 Septembre 2018 à 08:00:19
merci pour cette étreinte Qiguan,
durant ces quelques jours, je suis passées par toutes les émotions, de la douceur au gros chagrin,

et ce qui me venait à l'esprit :  "comment sommes-nous constitués pour être capable de continuer avec ça,
durant ces 2 années, tant de moments de violence, tant de moments difficiles, ... et pourtant encore là debout !?
oh bien sûr, pas toujours debout, parfois à 4 pattes à vomir mes tripes,. mais là
durant ces quelques jours, j'ai revécu tout ce que nous avons traversé, le coup de fil des gendarmes, l'hopital, l'espoir, la fin, ces quelques jours à son chevet, pour profiter des derniers instants,, l'annonce à mes enfants, la mise en bière, Le crématorium, la dispersion des cendres,.. et la peur dans les yeux de mes enfants, l'incompréhension, ce que mes enfants ont enduré, .. indigeste, ce par quoi mes petits bouts ont dû passer, insupportable, j'ai revu les moments où ils étaient en panique car maman, au fond du trou, ils ont eu tant de fois un environnement insécure... car maman pas rassurante

2 ans, si lointain, si prêt, .. ce temps distendu, ce temps qui ne tourne plus de la même façon pour nous tous,
tendresse
Titre: Re : Merci
Posté par: Eric38 le 12 Septembre 2018 à 08:56:30
Mononoké, petite pensée pour toi et Jerome  :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: Bmylove le 12 Septembre 2018 à 09:19:11
Oui, tendresse, mononoke. :-*
Titre: Re : Merci
Posté par: katrinap le 12 Septembre 2018 à 10:49:29
Mononoke
un grand bain de douceur et d'encouragement, les dates anniversaire ou moisiversaire sont en effet tellement douloureuses
je t'espère de beaux momens avec tes petits bouts pour entrevoir du ciel bleu
katrin
Titre: Re : Merci
Posté par: Mononoké le 12 Septembre 2018 à 12:12:01
Eric, Bmylove, katrinap,
merci tout simplement,
ces petits messages chaleureux font tant de bien..
tendresse
Mononoké
Titre: Re : Merci
Posté par: nathT le 12 Septembre 2018 à 12:50:05
Mononoké,

De tout coeur avec toi et avec tes enfants aujourd'hui !

2 ans pour toi, 1 an pour moi!
Simplement te dire que tes messages, lire ton fils m'ont vraiment beaucoup aidée
merci
nath
Titre: Re : Merci
Posté par: Chachou le 12 Septembre 2018 à 20:26:20
C'est juste magnifique ce que tu as écris !
Titre: Re : Re : Merci
Posté par: BEBE le 12 Septembre 2018 à 20:37:52
aujourd'hui, vendredi 7 septembre 2018
1er vendredi de la 1ere semaine de classe...
il y a 2 ans, ce 1er vendredi de la 1ere semaine de classe, un grand et beau soleil accompagnait cette journée du vendredi 9 septembre 2016.. il est parti faire du vélo, ... et n'est jamais rentré
toute la semaine, j'ai revécu cette première semaine de classe, la dernière semaine de sa vie,une mélancolie douce m'accompagne, les larmes sont présentes, mais pas de violence, pas pour l'instant.
le décompte a démarré,
1er vendredi, 1er we, le 9(date de son accident), 10,11,12 septembre (date de sa mort).. approchent ... ça fera deux ans, ça fait 2 ans

aujourd'hui, c'est bien intégré que j'allais vivre sans lui, la rentrée des classes me laissera toujours un gout amer

tendresse
mononoké

Monoké, je pense à toi très fort... aujourd,hui 12 Septembre tu es arrivée au dernier et pire de ces douloureux  jours de chemin de Croix.... 
Rejoins nous chez Nath  (via rencontre en apesanteur)... on est en train de tordre le cou à ces fichus dates anniversaire, à notre tristesse qui prend quartiers, à ce moral qui n'en finit  pas de creuser le sol de la cave.... ou on  a trouvé quelques bouteilles de champagne qu'on est en train de se siffler.