Auteur Sujet: Merci  (Lu 69774 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #405 le: 23 Mars 2018 à 08:40:05 »
un mois, un mois depuis mon dernier message
un mois  bien compliqué
les vacances plutôt douces, un beau sourire sur le visage de mes enfants
le retour à la maison, les larmes et sanglots sur le visage de mes enfants (ils étaient bien en vacances avec leurs cousins)

puis victoire pour moi, j'ai réparé mon genou, je ne refais pas encore de roller mais c'est pour bientôt, reprise du boulot... et ...; je me suis effondrée

voilà, j'ai repris le boulot 10 jours, et je suis à nouveau en arrêt, mais cette fois-ci c'est un grand arrêt de travail. Je ne veux plus reprendre pour m'arrêter quelques jours pour récupérer. Je ne suis pas disponible pour mon travail, je suis toute cabossée, j'ai besoin de prendre soin de mes enfants et de moi. J'ai besoin de douceur, et de faire les choses dans le calme
Alors, je démarre un travail avec un psychiatre, on verra bien. Je veux essayer de me reconstruire un peu, d'être plus solide, avant de me tourner vers le boulot.
je suis triste mais cette décision m'a fait du bien
Prenez soin de vous
tendrement

Demain, ça fera 1 an 1/2 qu'on lui a dit au revoir
« Modifié: 23 Mars 2018 à 08:43:40 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4137
Re : Merci
« Réponse #406 le: 23 Mars 2018 à 10:32:37 »
chère Mononoké
savoir s'accorder le temps qu'il nous faut est le plus sage pour toi et tes enfants
je t'embrasse fort  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne loma

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 607
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #407 le: 23 Mars 2018 à 10:49:44 »
Bonjour Mononoké,
mon papa ( ex prof de dessin, 90 ans cette année) avait peint un très beau tableau de gens faisant du roller sur la croisette à Cannes où il habite. Chaque fois que je vois ce tableau , je pense à toi, je me dis que c'étaient peut-être tes parents ... ou grands parents hi hi ...
Quand je suis arrivée sur le forum, je lisais fréquemment "un pas après l'autre" et "prends soin de toi", je suis persuadée que ces conseils bienveillants sont valables pour beaucoup d'entre nous, encore et encore. Mais on est si pressé d'aller mieux, ou moins mal, surtout une rolleuse fonceuse comme toi.
Tu as pris la bonne décision , de faire les choses dans le calme, à ton rythme. Tu pourras consolider tes appuis.

Saches que tu es très appréciée sur ce forum, pas seulement parce que tu entourres tout le monde de douceur, mais simplement pour TOI

tendrement
loma


"si un jour je meurs et qu'on m'ouvre le coeur, on pourra lire en lettres d'or ... je t'aime encore"  William Shakespeare

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2652
Re : Merci
« Réponse #408 le: 23 Mars 2018 à 13:12:29 »

  Chère Maximitié,

  Un an et demi !
  Etape méritoire ...

  Tu fais ce que tu peux pour débosseler, dé-tuméfier,
  mais c'est lent ...
 
  La vie professionnelle, c'est bien beau mais c'est pour quand tu seras prête, et rassurée pour tes enfants.
  Tu as bien raison de te soigner, de soigner les tiens, au lieu de faire "comme si".
   :-* :'( et ;), M.

Hors ligne Ela

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 308
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #409 le: 23 Mars 2018 à 22:50:32 »
Je t'embrasse, chère Mononoké... Je trouve que tu peux être fière de toi pour cette décision que tu as su prendre... Être à l'écoute de ses besoins, de son rythme... en parvenant autant que possible à se protéger des pressions extérieures. Je crois que c'est le mieux que nous puissions faire...
Lorsque mon aimé est décédé... j'étais sans emploi et je n'ai pas eu la force de rechercher. Cela fera 2 ans dans moins d'un mois qu'il est parti désormais... Et c'est lundi que je reprendrai pour la première fois une activité. J'ai eu la chance de n'être pas acculée financièrement, mais assumer ce choix de prendre mon temps n'a pas toujours été simple... Apprendre à assumer la façon dont on avance dans l'épreuve, alors même qu'on est pétri par l'incertitude, qu'on ne sait pas toujours quel chemin prendre... alors même que le monde extérieur semble parfois hermétique à notre besoin de ralentir, ce n'est pas simple. Mais je sais aujourd'hui qu'apprendre à assumer ce choix était pour moi nécessaire.
Je sais aussi que dans l'activité il y aura des hauts et des bas et je fais le vœux d'être capable, comme tu le fais aujourd'hui,  d'assumer de prendre le temps. Autant de fois que nécessaire. D'assumer que parfois, souvent même... l'urgence des autres, leur rythme... ne sont pas les mien.
Je pense fort à toi et à tes enfants, à la veille de cette date, qui ponctue ce long chemin semé d'embûches... Et je partage avec toi, cette tristesse qui revient nous chercher, tandis que le temps passe, et passe.... et que le monde semble parfois trop vite oublier que nous sommes désormais comme de petits escargots sur une voie d'accélération... Petites bêtes courageuses, mais nécessairement effrayées et dépassées face à un monde où tout va parfois trop vite...
Prends bien soin de toi.

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #410 le: 23 Mars 2018 à 23:39:43 »
si vous saviez comme vos mots me réchauffent  le coeur, qu'il est doux de vous lire

je me sens cabossée mais sereine de prendre le temps de vivre ma peine, comme si j'avais baissé les armes, ne plus me battre, ne plus lutter,
en regardant l'an et demi qui vient de s'écouler,
 j'ai l'impression de m'être battue, débattue, accrochée à une bouée pour éviter de me noyer, boire la tasse, pour survivre, pour tenter de vivre, pour avancer, pour faire face, contre les puces  ;), pour accompagner mes loulous, chercher des béquilles, des solutions, se regarder en face, regarder ses besoin, essayer de ne pas me mentir, pour le genou..... et là, STOP, mon corps a dit stop, tu vas t'épuiser
ma tête a dit stop, tu vas devenir folle, plus de place, bip bip, vais exploser
mon coeur a dit pause, laisse moi pleurer
prends soin de nous, de toi

alors je les ai écoutés, j'ai ravalé ma fierté, mon ego,
ce matin je suis allée courir, c'était difficile, sous la pluie, grosse fatigue accumulée ces derniers temps ; pendant ma course, j'ai marché plusieurs fois pour récupérer, même ça, je me le refusais, je voulais y arriver et je ne m'autorisais pas à baisser les bras.
Ce ne sont pas les bras qu'il fallait que je baisse mais bien les armes que je dépose.
« Modifié: 29 Mars 2018 à 14:12:46 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Anneso85

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 95
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Merci
« Réponse #411 le: 24 Mars 2018 à 16:55:47 »
Déposer les armes et écouter son corps et son cœur (laisser de côté sa tête) je crois sincèrement que c’est le début d’une nouvelle étape. Tu as tellement encaissé, maintenu le cap malgré les difficultés, porté ta vie et celle de tes enfants pour remettre dans les rails, continuer, avancer. Et même nous sur ce forum que tu as portés et soutenus avec empathie et douceur.  Il est temps de te « reposer » un peu, de te laisser porter et de prendre le temps de vivre ta peine à ton rythme.
Accorde toi ce temps, tu le fais le pour toi et tes loulous, ce n’est pas un renoncement. ça demande du courage d’oser enfin se confronter à sa peine et s’approcher du gouffre tenu à distance à la force de nos bras et de notre volonté d’avancer. Je connais ce besoin de douceur et de mettre sur pause. Difficile à entendre parfois pour l’entourage qui ne comprend pas ce qu’il voit comme une régression alors qu’on « s’en sortait si bien » mais nous savons qu’il n’en est rien!
Plein de douceur pour toi et les tiens
Prends soin de toi :-*

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2652
Re : Merci
« Réponse #412 le: 24 Mars 2018 à 18:24:33 »

   
Citer
Je connais ce besoin de douceur et de mettre sur pause. Difficile à entendre parfois pour l’entourage qui ne comprend pas ce qu’il voit comme une régression alors qu’on « s’en sortait si bien » mais nous savons qu’il n’en est rien!

   Belle sagesse dans ces mots !
   "on s'en sort" ?
   Nooon ... on apprend comment Y vivre, eh oui, désolée, c'est très compliqué, mais c'est ça ou "refouler" ? Avec les risques de gros dégâts le jour où ça pète ! ...

   Y aller TOUT DOUCEMENT, EN FAMILLE, main dans la main, en rendant le minimum des comptes indispensables.
   Félicitations pour votre Humanité, ça fait du bien ...

   M.

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Merci
« Réponse #413 le: 25 Mars 2018 à 17:38:19 »
si vous saviez comme vos mots me réchauffent  le coeur, qu'il est doux de vous lire

je me sens cabossée mais sereine de prendre le temps de vivre ma peine, comme si j'avais baisser les armes, ne plus me battre, ne plus lutter,
en regardant l'an et demi qui vient de s'écouler,
 j'ai l'impression de m'être battue, débattue, accrochée à une bouée pour éviter de me noyer, boire la tasse, pour survivre, pour tenter de vivre, pour avancer, pour faire face, contre les puces  ;), pour accompagner mes loulous, chercher des béquilles, des solutions, se regarder en face, regarder ses besoin, essayer de ne pas me mentir, pour le genou..... et là, STOP, mon corps a dit stop, tu vas t'épuiser
ma tête a dit stop, tu vas devenir folle, plus de place, bip bip, vais exploser
mon coeur a dit pause, laisse moi pleurer
prends soin de nous, de toi

alors je les ai écoutés, j'ai ravalé ma fierté, mon ego,
ce matin je suis allée courir, c'était difficile, sous la pluie, grosse fatigue accumulée ces derniers temps ; pendant ma course, j'ai marché plusieurs fois pour récupérer, même ça, je me le refusais, je voulais y arriver et je ne m'autorisais pas à baisser les bras.
Ce ne sont pas les bras qu'il fallait que je baisse mais bien les armes que je dépose.
Oui, c'est èpuisant de toujours "tenir bon", de se battre au quotidien pour garder la tête hors de l'eau, pour soit, pour ses proches, comme tu dis c'est comme vivre accroché à une bouée, ça demande beaucoup de vigilance...ça fait du bien de se laisser aller de temps en temps à juste vivre nos émotions, de lâcher prise, de pleurer, tout simplement. Tu as le droit de t'y autoriser, d'autant plus qu'avant et après, tu fais toujours preuve d'autant de force, de détermination. On n'est que des êtres humains, tout le monde a ses limites, et notre corps ou/et notre cerveau nous envoie un signal d'alarme quand nous avons besoin de faire une pause, d'acceuillir la douleur, les émotions...ça permet de nous laisser nous reposer un peu, physiquement et moralement.
 :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Re : Merci
« Réponse #414 le: 28 Mars 2018 à 21:14:24 »


Merci AnneSo, merci Stana, merci Martine  :-* :-* :-*

 mes larmes ont coulées en te lisant, mes larmes coulent mais ça me fait tant de bien!! Etre comprise, oui mon entourage a du mal à comprendre, mes collègues, je vois qu'ils commencent à être agacés.. Pour ma famille (ils habitent loin, et bien ils ne sont même pas au courant, je ne leur ai pas dit, c'est plus simple pour moi, comme ça je ne m'explique pas  :P
Ma peine est très présente en ce moment, la fatigue aussi mais le fait de m'être arrêtée, les angoisses sont parties, le sommeil revient doucement, il m'avait quitté ces derniers temps. Je ne sue plus la nuit ..
et je fais les choses qui me font du bien, lorsque j'en ai l'énergie,
aujourd'hui, j'ai rallumée la cheminée, j'aime sa douce chaleur (je n'en avais pas eu le courage pendant 10 jours), j'ai fait des cookies et un chaussons aux pommes à mes enfants, je m'occupe de finir de réparer mon genou, le sport me fait du bien.. mais seulement les jours où l'énergie m'accompagne un peu, même si ce n'est que quelques heures. Les autres jours, je bouquine, je pleure, je vais m'adosser au pied du beau chêne où repose les cendres de mon mari, je lui parle en espérant une petite connexion qui ne vient pas.. pas encore, j'espère...

j'ai une bonne nouvelle, le kiné m'autorise à reprendre le hockey sur roller, je vais pouvoir aller me défouler, c'est une grande victoire, qui est cependant entachée de beaucoup de tristesse, cette victoire ne m'a même pas apporté le bonheur que j'aurais cru vivre. Non, car aujourd'hui je sais que je traverse un état dépressif, mais je l'accepte. Je sais qu'il s'atténuera lorsque ce sera le moment. je n'en ai pas honte.

Oui, c'est cette HUMANITE que j'aime sur ce forum

je vous embrasse tous bien tendrement
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4137
Re : Merci
« Réponse #415 le: 28 Mars 2018 à 22:20:38 »
Tous tes exemples montrent l'importance de prendre soin de soi par soi même et c'est une sacrée "école"
affectueusement
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #416 le: 28 Mars 2018 à 22:27:20 »
Témoignage du soir :
ma fille redescend et me dit :
-  je n'arrive pas à dormir
je lui ouvre mes bras, elle vient se blottir et ajoute
- le problème quand je suis chagrin c'est que je n'ose pas le dire
- tu sais que tu peux m'en parler
-à toi oui, mais aux autres
-tu sais, moi non plus,  je n'ose pas avec tout le monde
-avec qui tu peux ?
je lui cite des personnes
- et tu peux avec papa, enfin maintenant tu ne peux plus
- si je peux, je lui parle souvent, sauf que je n'entends pas ses réponses, je suis allée près du grand chêne où l'on a déposé ses cendres, j'ai pleuré, je lui ai parlé puis me suis apaisée
puis j'ajoute
- tu peux peut-être en parler avec quelques copines
je lui cite à nouveau des prénoms (de ses copines)
- non pas avec celle-ci
alors je lui précise
- tu sais, elle a acheté le max et lili, où une copine a perdu son papa et en l'achetant elle a dit à ses parents, "comme ça je vais comprendre ce que vit ma copine"
- et maintenant elle comprend ?
-je pense, mais tu sais tant que l'on ne l'a pas vécu, on ne peut pas savoir vraiment
Ma fille a sangloté et a ajouté :
-moi, je savais que c'était dur de perdre son papa
puis
 -pourquoi ça  nous est arrivé à nous.... en sanglotant
-je ne sais pas
-si j'étais parti à vélo avec lui, il serait toujours là
...
- ou vous seriez morts tous les 2, on ne peut pas savoir, et cela aurait été encore plus difficile pour ton frère et moi
....
-alors s'il n'était pas parti du tout, il ne serait pas mort
...
-  il serait peut-être mort 2 jours plus tard, on ne peut pas savoir... tu sais ma puce, moi aussi tous ces si, je me les suis posés

Je l'ai raccompagnée dans sa chambre et lui ai chanté sa berceuse préférée jusqu'à ce qu'elle tombe de sommeil
Elle a 8 ans, je la trouve si mature, si lucide, elle met des mots sur ses maux. Lorsqu'on la regarde jouer, elle respire la joie de vivre, elle est très autonome, prépare son sac lorsqu'elle dort chez une copine, (elle n'oublie jamais rien : brosse à dent, dentifrice, doudou, vêtements, pyjama.., avoir une maman cabossée (sans toutes ses fonctions cérébrales) aide à faire grandir). bon, elle est un peu trop sage, mais elle irradie.


Je pars dans tous les sens mais tant pis , j'ai envie de le dire (je crois que les mots sont revenus )

Ne pas culpabiliser de mal faire quand on est au fond du trou, lorsque on fonctionne au ralenti, lorsque la douleur est trop grande, lorsque la fatigue est constante : on fait comme on peut, c'est énorme, c'est ce que l'on traverse qui est dur, au début, on essaie d'être debout, on n'a même pas conscience du temps, le temps est étrange, étranger même, on est hors du temps, alors comment faire autrement, impossible. Et le résultat n'est vraiment pas si mal.
malgré cela, j'ai 2 enfants merveilleux qui grandissent, avec leur grande blessure sans leur papa, et qui ont eu les longs premiers mois maman, toute cabossée, et aujourd'hui, toujours maman toute cabossée, mais qui apprend à vivre avec, qui culpabilise beaucoup moins. Aujourd'hui, il est mort, j'ai intégré que le reste de ma vie se fera sans sa présence. ..enfin je crois, ou d'une façon nouvelle, ..Je digère... Je ne sais pas si je l'ai dit, mon corps a lâché, j'ai fait une énorme angine, . et là j'ai de grosses douleurs dans le dos, depuis que j'ai pris la décision  de me faire arrêtée

je vous embrasse fort
« Modifié: 28 Mars 2018 à 23:20:55 par Mononoké »
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1044
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Merci
« Réponse #417 le: 28 Mars 2018 à 22:29:06 »
Tous tes exemples montrent l'importance de prendre soin de soi par soi même et c'est une sacrée "école"
affectueusement

merci Qiguan
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2652
Re : Merci
« Réponse #418 le: 29 Mars 2018 à 11:57:15 »

   Extraordinaire témoignage, bouleversant
    :'( :-*
   M.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4137
Re : Merci
« Réponse #419 le: 29 Mars 2018 à 14:07:01 »
oui ce témoignage concret de dialogue avec l'enfant est un super cadeau fait aux lecteurs du forum ...
merci  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char