Auteur Sujet: La quatrième étape: désir de vivre  (Lu 14713 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #30 le: 22 Août 2012 à 15:54:27 »
Je m'imagine de moins en moins travailler à ses côtés... En fait, il sera froid, distant, pas désagréable. Il ne demandera rien, je le sais. Ce sera juste désagréable pour moi.

Je fais encore de l'insomnie et j'y pense beaucoup... difficile.

Aujourd'hui, j'irai dans la nature, avec une amie et nos enfants. Ça va certainement aider.

Fragilisée, ça c'est certain. Mais plus forte? Pas sûre.

À +

Caro

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #31 le: 22 Août 2012 à 16:45:52 »
"mais  plus forte...."   ??????  dites-vous Caroline... Toutefois, si  vous en doutez, vous êtes cependant en voie de l'être !
Continuez à vous faire aider pour vous libérer des "chaines" du passé... Vous parviendrez à exister en dehors de vos considérations d'enfant  afin d'agir uniquement par rapport aux  besoins et intérêts de l'adulte que vous êtes devenue ... C'est ainsi que vous parvi endrez  à exister pour vous-même, indépendamment de votre histoire familiale,  en fonction de votre situation actuelle.
C'est avec un nouveau regard sur vous-même que  vous réussirez  à composer avec votre nouvelle vie,  à mettre en place -gentiment- vos projets pour vous et votre enfant.

Voilà ce que j'aurais souhaité  pour ma seule enfant dont la petite fille a 10 ans ce jour mais,  hélas, nul n'est prophète en son pays !
Prenez soin de vous  Caroline, c'est plus qu'important ... acceptez de louvoyer pour garder le cap... tenez  bon la barre !
Affectueusement.  Mamm'j

« Modifié: 22 Août 2012 à 20:46:38 par Mammj »

Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #32 le: 23 Août 2012 à 03:20:53 »
Bonjour  chère Mammj,

C'est bien vrai, je ne suis plus une enfant et il me faut prendre ma vie en main, faire des choix beaucoup plus appropriés, ne pas laisser aller les choses, espérant que ça se règle tout seul. J'espérais que le patron comprenne, puisque je n'acceptais pas d'invitation. Maintenant que j'ai mis mes limites - disons que j'ai attendu trop longtemps - il n'est pas du tout content. Il croit que je l'ai pris pour un con, ce qui est peut-être vrai au fond.

J'ai toujours un peu peur, mais j'ai pu en parler avec une amie et j'ai reçu une analyse de la situation assez claire ;) d'un ami et voilà, c'est à moi à me calmer.

Merci encore Mammj, de tout mon coeur :)

Caroline

Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #33 le: 23 Août 2012 à 17:14:31 »
Aujourd'hui, je sais que j'ai "passé à travers". Le temps fera bien les choses, on verra pour plus tard (travail).

Je retourne vers la reconstruction.

Peut-être que j'y étais toujours? Mais avec une difficulté à vivre et que je croyais ne pas être capable de passer à travers, et avec l'aide reçue, je sais que je suis en mesure de mieux vivre.

Caro xx

Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #34 le: 24 Août 2012 à 18:11:16 »
Bon midi!

Les journées vont mieux. J'ai laissé aller les "choses" de façon ambigüe, durant cette dernière année, et voilà, j'ai dis de manière malhabile "C'est assez" et il ne l'a pas pris du tout, mélangeant ses propres demandes et sa fierté de mâle mal en point.

Je ne sais pas encore si je vais revenir au boulot. J'espère avoir assez de temps pour y réfléchir et me reconstruire (assurances pour le boulot)...

---

Maintenant, du côté de mon avancée dans ce travail de deuil, je me sens plus forte, même si j'ai des problèmes d'argent... ça m'angoisse, mais je prie le ciel que la situation s'améliore.

Merci à tous de me permettre d'avancer de cette façon.

Caroline xx :)

Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #35 le: 25 Août 2012 à 07:53:08 »
Ce soir, j'ai fait brûler une bougie pour Lowell. Devant ses cendres.

J'ai pleuré, de nouveau: l'idée qu'il aurait pu être vivant, qu'il était si fort, qu'il serait proche de moi... est revenue. J'aurais eu besoin de lui. Pour plusieurs raisons: le travail, sa fille, l'école... ma fille a besoin de son père pour l'aider à être plus forte, à prendre les bonnes décisions.

Comment faire sans papa?

C'est ma question.

Caro xx

Hors ligne Pervenche

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 253
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #36 le: 25 Août 2012 à 10:02:16 »
Chère Caroline,

Lowell est dans votre coeur, à ta fille et à toi. Comment faire sans papa ? Fais lui confiance, elle fera. Elle avancera grâce à son souvenir, même imparfait, et avec sa maman.
Il est important qu'elle voit sa maman moins triste. C'est avec toi qu'elle apprend à être plus forte, à prendre les bonnes décisions.

Parfois, elle fera fausse route. Puis elle reprendra le bon chemin. Comme nous tous.

Toutes tes émotions de ces derniers jours sont épuisantes. Et il te faut te reposer, faire des choses pour toi, pour ta fille et toi. Ne pas te replier sur ta solitude. Connaître peut être d'autres personnes, faire d'autres activités. Personne n'a dit que ce serait facile. Mais tu as fait déjà une grande part du chemin.

tiens, je t'envoie un grand rayon de soleil de France,
Claire

Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #37 le: 25 Août 2012 à 16:44:36 »
Bon matin Claire,

Je ne sens pas Lowell, mais de temps en temps, comme hier soir, j'ai le sentiment qu'il ne peut pas être mort, qu'il n'était pas "programmé" de mourir si jeune parce qu'il était rempli de désirs.

Pour la tristesse, malheureusement, ça ne se contrôle pas du tout ;) Par contre, je suis plus active et je vis beaucoup moins d'états dépressifs. Sans aucun rapport à voilà deux mois. Des mauvais coups comme celui du patron, ça va survenir encore dans ma vie, et il ne faut pas que ça m'atteigne autant. C'est un autre travail à faire...

En tout cas, je sais que cette phrase du Dr Fauré est bien vraie: "On sait qu'on a vécu le pire, alors, plus grand chose ne peut nous atteindre autant"

C'est ce qui me fait enfin comprendre que je suis beaucoup plus forte qu'avant, même si fragilisée, plus sensible. J'accepte mes peines et je veux les vivre. Ne plus les camoufler en disant "C'est pas grave".

Aujourd'hui, je pars pour deux jours en camping, juste avant que l'école de Lou ne recommence.

À + Caro
« Modifié: 25 Août 2012 à 20:05:57 par Caroline3 »

Hors ligne Pervenche

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 253
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #38 le: 25 Août 2012 à 20:03:43 »
Coucou Caroline,

Tu as raison, nous devons vivre notre peine. Entièrement. Tant pis pour les autres. Et pourtant, je sais que ce n'est pas dans mes habitudes. Seulement, parfois, il faut apprendre un peu à être égoïste pour se protéger et ne pas se faire détruire par les autres.

Ce week end en camping va vous faire du bien à Lou et à toi.
Bonne reprise pour l'école de la petite... Est elle contente de reprendre ?

bises
Claire

Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #39 le: 27 Août 2012 à 22:50:09 »
Bonjour à vous,

Retour de camping, c'était très bien. Des emplacements un peu trop petits, mais chouettes, parce que en bordure de rivières et une piscine chaude pour la Lou et moi, du vélo en liberté, un bon feu de camp sur le bord d'une rivière.

Hier nuit, j'ai rêvé à Lowell. Je le voyais très bien. Il était très maigre, n'avait plus de barbe, semblait très très fatigué.

Je me sentais coupable de ne pas le laisser aller, comme si j'étais responsable qu'il reste encore sur terre avant qu'il prenne sa liberté de mort. Je lui disais: c'est correct, je vais me débrouiller seule, tu peux t'envoler Lowell. Merci d'avoir été là ces deux dernières années...

Puis, il s'est assis, il s'est relevé et a voulu me serrer dans ses bras maigres. Je ne sais pas si ça m'a fait du bien. J'avais l'impression que c'est aussi lui qui ne voulait pas encore partir.

Voilà, j'ai encore besoin de lui, même après plus de deux ans :o Une deuil "pathologique", je l'entends très fort dans ma tête.

---

Voilà, l'école de Lou commence demain. Ce ne sera pas facile, parce que fi-fille est difficile, elle fait des chicanes avec les autres filles, veut prendre toute la place, est dérangeante pour le professeur. Mais elle performe dans ses matières, heureusement.

À +

Caro


Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #40 le: 28 Août 2012 à 14:49:47 »
Plus grande sensibilité: aujourd'hui, ma Lou commence l'école et elle n'a pas eu le professeur (elle aurait pu être avec un professeur homme, mais elle est avec un professeur fille), ni les amis qu'elle aurait du. J'ai parlé à la directrice pour qu'elle change, elle n'a eu aucune ouverture. J'ai pourtant sorti: si elle est avec le professeur mâle, elle sera plus forte. Elle s'en foutait complètement "Aucun changement de classe"

J'ai pleuré comme un bébé, en revenant à la maison.

C'est difficile.

Caro

Hors ligne Claudahoa

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 334
  • Ma Loulou,douleur indicible,plaie à jamais ouverte
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #41 le: 28 Août 2012 à 16:12:38 »
Bonjour Caroline,

Malheureusement je constate qu'au Québec comme en France le corps enseignant n'est pas toujours des plus psychologues même avec des enfants déjà meurtris dès leur plus âge!
Aujourd'hui je suis trop triste pour avoir des propos positifs alors je me contenterai de t'envoyer plein de tendres bisous ainsi qu'à Lou!
Courage belle Caroline!
Claudia
Une maman qui s'est battue tant d'années pour élever ses enfants et dont la dernière ,abandonnée par son père,soignée par des incompétents, lui a glissé entre les doigts une nuit de fête des pères!!!!

Hors ligne Caroline3

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 563
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #42 le: 28 Août 2012 à 19:22:53 »
Pourquoi Yohann? Parce qu'autour d'elle, il n'y a que des modèles de femmes. Pas vraiment d'homme qui la pousse. Une femme, ça enrobe, ça soutien. La femme, ça donne l'identité. L'homme fait en sorte que l'enfant sorte de son "moi": aller vers les autres, oser. L'homme, c'est la force.

Le prof, je ne le rencontrerai pas vraiment, donc, ce n'est pas avec moi que se fait le lien.

---

Enfin, ça n'a pas marché. J'ai encore pleuré. J'avais pourtant fait toutes les étapes: lettres, rencontres...

Merci Claudia! Trop triste aussi.

---

Et j'ai extrêmement mal au dos, j'ai un point depuis plusieurs mois, juste sous l'omoplate. Difficulté à respirer, j'espère que c'est psychosomatique.

Hors ligne Pervenche

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 253
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #43 le: 28 Août 2012 à 19:37:10 »
Coucou Caroline,

Je n'ai pas la même vision que toi à propos des hommes et des femmes. Pour moi chacun est différent, ce n'est pas une question de sexe mais de personnalité.
Malheureusement, à mon avis, depuis la nuit des temps, la caricature de ce que doit être un homme et de ce que doit être une femme dans sa construction, dans ses sentiments est transmise de générations en générations...

Les enfants ont une grande capacité : ils comprennent tout, il faut juste leur expliquer. Ne t'inquiète pas, fais lui confiance, ne lui transmets pas tes craintes. Tu es forte et tu vas l'aider à grandir, qu'elle ait une institutrice ou un instituteur. L'important, c'est la manière donc elle recevra les informations.

Je pense qu'il ne faut pas stigmatiser. Aujourd'hui, peu d'enfants vivent avec leurs deux parents. Bien sûr, pas pour les mêmes raisons. Mais sois toi-même. Tu es la maman. Lou n'a plus son papa.
C'est dur, mais elle va grandir et ton amour va l'aider à grandir harmonieusement même sans son papa.

Il faut surtout que tu te revienne dans l'état d'esprit tourné vers l'avenir car tu y étais, il n'y a pas si longtemps. Je sais que tu souffres et j'aimerais te soulager et peut être que je ne fais que le contraire en étant maladroite et je te demande de m'en excuser. Le but n'est pas là.
Cela fait tant de choses en ce moment pour toi....

A bientôt,
Claire


Hors ligne andre37

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
Re : La quatrième étape: désir de vivre
« Réponse #44 le: 28 Août 2012 à 20:19:00 »
bonjour à toutes et à tous

c'est vrai qu'il n'y a pas de différence homme / femme. Chacun a une part de l'autre. Dans ma culture on dit un homme ne doit pas pleurer, qu'il doit etre fort. Et bien moi je pleure comme une madeleine. Et j'en ai rien à faire.

André