Auteur Sujet: depuis le 23 avril 2014  (Lu 290662 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne sylvielbg

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #615 le: 01 Août 2015 à 21:21:07 »
Je lis qu'on parle de ton chien qiguan, c'est si bon d'être avec nos animaux pas besoin de parler de se justifier...
J'espère qu'il va aller mieux !
J'ai aussi des animaux mais 2 chats de race BOMBAY  (un couple), mes bébés, le mâle était celui de Philippe, mon chéri perdu, c'est le chat qui a choisi Philippe.
Nous les avons eu au tout début de sa maladie, enfin le mois avant qu'on nous annonce le cancer. De suite le chat mâle s'est couché sur son poumon malade, il l'a couvé, mon mari faisait celui qui s'en fichait mais tu parles, pas du tout, il disait "c'est le chat de papa" total anthropomorphisme...  Aujourd'hui, il le cherche, il n'y a pas que lui d'ailleurs.
Le mois d'aout, celui des vacances pour tout le monde arrive et pour nous tous ici, c'est le mois de la tristesse de passer nos vacances sans nos chéri (e)s....
les larmes coulent à flot ce soir.
Je t'embrasse,
caresses à ton chien

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #616 le: 01 Août 2015 à 22:11:49 »
Merci Sylvie  :-* oui les caresses les fourrures, la chaleur .. des aides

Eckhart Tolle
extrait qui m'a fait dire "impossible pour moi en ce moment ":
"Si votre situation globale est insatisfaisante ou déplaisante ... si vous ne pouvez poser aucun geste ... commencez par reconnaître qu'il y a résistance.
Il vous est impossible d'être conscient et malheureux, conscient et dans la négativité. Peu importe leur forme, la négativité, le tourment et la souffrance veulent dire résistance et la résistance est toujours inconsciente.
Choisiriez vous vraiment le tourment ? Si vous ne le choississez pas alors comment se produit il ? Quelle est sa raison d'être ? Qui le maintien en vie ?
Vous dites être conscient de vos émotions tourmentées, mais la vérité, c'est que vous êtes identifié à elles et que vous entretenez ce processu par la pensée compulsive. Et tout cela est inconscient. Si vous êtes conscient, c'est à dire totalement présent à l'instant, toute négativité disparaitrait presque instantanément. Celle ci ne pourrait pas survivre en votre présence.elle ne peut y arriver qu'en votre absence.
Même le corps de souffrance ne peut survivre longtemps en votre présence. Vous maintenez donc votre tourment en vie par le temps. C'est son oxygène. Remplacez le facteur temps par la conscience intense du moment présent et le temps meurt. Mais voulez vous vraiment qu'il meure ? En avez vous vraiment eu assez ? Qui voudrait s'en passer ?"
et surtout pièce jointe ... http://www.fichier-pdf.fr/2015/08/01/extraits/
 
d'autres extraits trouvés sur le net : qui sont très bien
http://www.eckharttolle.fr/

Peut être pourrais je progresser peu à peu avec cette aide en accompagnement ...  ::) ???  :)

douce soirée ...
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Lana

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 313
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #617 le: 01 Août 2015 à 22:16:39 »
Bonsoir Sylvie
Plein d'affectueuses pensées pour toi en ces moments si difficiles.
Oui heureusement nous avons nos petits compagnons à quatre pattes. Ma Ninie, un york, est triste elle aussi du départ de son papa et est une présence tellement réconfortante pour moi...
Je t'embrasse
Caresses aux chats
Lana
Jean mon Amour je t'aime, plus qu'il y a d'étoiles dans le ciel, plus qu'il y a de grains de sable dans le désert et plus qu'il y a de sel dans la mer, encore bien plus et pour l'éternité

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #618 le: 02 Août 2015 à 21:22:45 »
Oui beaucoup de questions sur la souffrance
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/apprendre-a-vivre-seul%28e%29-et-puis-apres/msg62212/#msg62212 et suite ...
souffrance ultime lien ... ou accepter après avoir admis un autre lien ??
cet après midi en gardant ma petite fille mes yeux ont craqué avec les paroles de comptines ... enfantines sans prévenir ...
Quelques instants avant et après je cherchais à rester ancrée dans l'instant présent sans réussir mes pensées s'emballant à naviguer entre souvenirs que ma petite fille réclamait, de son Papy, avec qui elle avait écouté ce CD de multiples fois, et entre ce qui aurait pu exister si Jean était encore de cette vie, et aussi en sentant sa présence douce invisible à chercher ce nouveau lien
c'est épuisant ! mais quasi incontrôlable pour moi ...
Là dans l'instant certes je respirais, couvais des yeux cette enfant, écoutais ces comptines aux résonances diverses ... sentais la présence invisible (à moins que ce soit moi qui l'inventait ) ... , mes contacts avec le sol, le canapé, mes vêtements, ma posture ...
la douleur venait quand les pensées partaient vers ce qu'aurait pu être ce moment avec Jean
se calmait quand je me centrais pour donner à cette enfant le meilleur ...
était ce cela le lâcher prise des conseils de maîtres spirituels, des bouddhistes ?
J'admettais cette douleur sans accepter je crois !
Je ne luttais pas contre, je ne cherchais pas à l'aggraver non plus ...
Encore un sentiment de survie, un besoin de s'accrocher pour ne pas hurler, pleurer : pas juste face à cette enfant
entendre intérieurement Jean ...
la folie est elle là
tant de questions !

Je continu à procrastiner pour certaines taches à faire mais aussi progresse en réussissant à en venir à bout de certaines ...

Le chemin est tortueux oui ...
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 750
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #619 le: 02 Août 2015 à 21:57:00 »
Le moment présent est encore trop chargé de peine car non partagé, mais cette douleur est maintenant connue, on l'a apprivoisée, elle ne nous surprend plus, on l'admet, effectivement, en quelque sorte.
Mais elle est là, et elle peut se montrer à nouveau violente.
« Modifié: 02 Août 2015 à 21:59:16 par Nora »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #620 le: 03 Août 2015 à 14:59:09 »
Pour nous toutes et tous aujourd'hui :
•   Lecture http://lejardindejoeliah.com/2011/11/02/priere-amerindienne-lors-dun-deces/
Prière amérindienne
Si je suis le (la) premier (ère) à décéder.
Que le deuil n`obscurcisse pas longtemps ton ciel.
Que ton chagrin soit courageux mais discret.
Il y a eu un changement mais pas un départ.
La mort fait partie de la vie.
Et les défunts ne cessent de vivre dans les vivants.
Toutes les richesses cueillies au cours de notre voyage.
Les moments de partage, les mystères explorés ensemble.
Les strates d`intimité sans cesse accumulées.
Ce qui nous a fait rire ou pleurer ou chanter.
La joie de la neige sous le soleil et l`éclosion du printemps.
Le savoir…
Chacun donnant et chacun recevant.
Autant de fleurs qui ne flétrissent pas.
Pas plus que les arbres ne tombent et ne s`écroulent.
Que même les pierres…
Car même les pierres, ne peuvent résister au vent et à la pluie.
Et avec le temps, même les cimes de la montagne majestueuse.
Sont réduites à du sable.
Ce que nous étions, nous le sommes encore.
Ce que nous avions, nous l’avons encore.
Tout notre passé conjoint demeure impérissablement présent.
Alors, quand tu marcheras dans les bois.
Comme nous l’avons déjà fait ensemble
tu chercheras en vain la tache de mon ombre à tes côtés.
Et tu t`arrêteras au sommet de la colline.
Comme nous l`avons toujours fait, pour contempler la plaine,
et tu remarqueras quelque chose, tout en cherchant
comme d`habitude, ma main qui n`est plus là.
Et si tu te sens envahi(e) par le chagrin.
Ne bouge pas, ferme les yeux, écoute mes pas dans ton cœur.
Je ne t’ai pas quitté(e), je marche tout simplement dans ton cœur !
 
allez faire un tour par là
http://forumdeuil.comemo.org/beaux-textes-citation-mort-deuil/
« Modifié: 03 Août 2015 à 15:14:08 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #621 le: 03 Août 2015 à 21:50:03 »
Après une visite à la psy bilan :
Je commence à agir par et pour moi même ! Le début d'une nouvelle attitude, d'une nouvelle expérience pour moi.
La psy m'a aussi montré que j'ai plus intégré Jean en moi comme faisant partie de moi, le défunt ce que j'en ai connu, ce qu'il m'a apporté, permis prend sa place "naturellement" ...
en ayant moins besoin de convoquer souvenirs ou projections du "s'il était encore là ..." pour l'intégrer ... c'est le nouveau lien.
Ma part spirituelle sait que ce que j'ai connu de Jean dans le passé n'existe plus, que ce que je crois survivant œuvre à se transformer tout en veillant sur moi et ceux qu'il a aimé dans cette vie passée et les autres, en gardant un lien par l'ancien lien, débarrassé des parts corporelles et négatives et qu'il n'y aura de futur que lorsque moi même retournerai à l'au delà travailler aussi à me transformer etc. ...
 
Le manque au quotidien change de forme dirais je.
 
Sur ce chemin difficile une reprise de souffle ???

je vous embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 750
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #622 le: 03 Août 2015 à 22:04:00 »
Très belle cette prière amérindienne, merci beaucoup.
Un peu de baume au coeur ...

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #623 le: 05 Août 2015 à 05:59:20 »
41 ans d'amour....
quelle richesse ...
je t'embrasse

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #624 le: 05 Août 2015 à 07:13:53 »
oui et non car depuis le 23 avril 2014 il n'y a plus de richesse ... donc pas 41 mais que 40 ...
merci mamoure lana .. Stefy Darling
bises
« Modifié: 05 Août 2015 à 07:36:47 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #625 le: 05 Août 2015 à 19:00:24 »
Je sors de chez l'acupuncteur avec qui j'ai parlé de cette "crise" post un an et qui dure ... pour lui c'est l'étape classique nommé dépression avant la vraie reconstruction même si elle est un peu amorcée ...
Et ma fatigue, mon corps payant les X années de lutte, vient que je n'ai pas de stock et que les évènements (fin de vie de mon amie) soucis avec le chien etc me prennent de l'énergie. La canicule ne m'aide pas non plus.
Je crois qu'il faut quitter l'idée d'aller mieux, moins mal, prendre les difficultés une à une (facile à dire je sais pas à faire) car cette espèce d'espoir nous met dans la frustration, voire culpabilisation ou colère, mais aussi désespérance. Le mieux viendra un jour sans doute sans le chercher ...
amitié à tout le monde
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 750
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #626 le: 05 Août 2015 à 20:46:33 »
Je pense bien à vous, Qiguan, MissSuzan, et tous les autres qui traversent ce moment difficile.

Je suis en chute libre moi aussi, fatigue, tristesse, une culpabilité qui ne me quitte pas, un avenir qui ne parvient pas à s'entrouvrir, une grande solitude, et ce manque ... il me manque tellement ... et ce sentiment d'injustice...

Je ne cherche pas non plus à aller mieux, je vais jusqu'au bout de ma douleur, je n'espère rien, je me laisse aller, en sachant moi aussi que c'est " nécessaire " et qu'il y aura des jours meilleurs.

Un jour après l'autre ...

Je vous embrasse.

Nora

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #627 le: 06 Août 2015 à 09:08:22 »
Citer
Je constate juste que la douleur peut prendre d'autres manifestations, parfois débordantes de sanglots et parfois empreintes de tendresse.

Mais toujours d'amour !
oui exactement comme le dit coeur
merci à vous
on flotte ... on remonte on coule à pic ... on nage ou on se laisse couler ou porter
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4710
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #628 le: 08 Août 2015 à 21:43:45 »
Debut du 3ieme cycle (et dernier) des conges de cet ete dans ce lieu plein de souvenirs et dont le cadre est si beau et plein de ressources pour aider le corps a se reposer et regenerer.
Il sera different des autres car le partage (par la presence de d'autres endeuille(e)s de ce forum) remplacera la confrontation au face a face de la solitude.
Aujourd'hui en osant dire mon deuil a la dame faisant l'accueuil du studio j'ai pu profodemment echanger car elle m'a parle de son beau pere (a son idee) mort de chagrin par anticipation (mort subite) pendant la fin de vie de son epouse qui a finalement resiste 2 ans (contre toute attente) pour eviter a son fils un autre deces trop proche ...

J'ai pu aussi expliquer en expliquant mon deuil a une maitre nageur des bains qui me saluait a chaque sejour mais ne savait pas ... faire comprendre mon etat qui se voit pour qui m'a connue ... et ce fut occasion de paroles bienveillantes de cette jeune femme en compassion.

Ce fut aussi a distance un grand salut a ce monsieur dont je vous avaiq parle qui a eu de si belles paroles de compasdion au premier sejour.

La presence douce de Jean que je sais mieux accueillir.
Des moments ou je crois reussir a traverser le voile en  me reliant a la part de l'ame qui reste toujours dans l'au dela pendant nos reincarnations et en communiquant autrement avec Jean ...

je vous embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : depuis le 23 avril 2014
« Réponse #629 le: 09 Août 2015 à 09:20:44 »
Très chère Qiguan,


Profites de ce dernier séjour, des échanges aussi, je vois que tu as déjà commencé.....

j’espère que ton chien se porte mieux.

Beaucoup de pensées pour toi,  mais aussi pour ceux et celles qui viennent  écrire ici, mais pas trop le courage de répondre , pardonnez moi tous.....

Choisiriez vous vraiment le tourment ? Si vous ne le choisissez pas alors comment se produit il ? Quelle est sa raison d'être ? Qui le maintien en vie ?
Vous dites être conscient de vos émotions tourmentées,  mais la vérité, c'est que vous êtes identifié à elles et que vous entretenez ce processus par la pensée compulsive.


Voilà où je me trouve précisément aujourd'hui ..... pas facile!

je t'embrasse très fort, profites....

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.