Auteur Sujet: Décès brutal de mon compagnon  (Lu 3428 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne miamor

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Décès brutal de mon compagnon
« le: 09 Avril 2020 à 00:26:14 »
Bonjour,
Je voulais tout d'abord vous remercier d'avoir créé ce forum. Je cherchais un lieu où d'autres personnes vivent ce que je suis en train de vivre car même si je suis très entourée  par mes amis et ma famille,  je crois qu'ils ne peuvent pas comprendre vraiment ce que je ressens et surtout j'ai peur de les importuner si je leur parle toujours de mon chagrin et de mon amoureux qui vient de décéder.  J'ai 46 ans, mon amoureux , l'homme de ma vie en avait 50. On était ensemble depuis 12 ans et tous les jours je me disais combien j'avais la chance de l'avoir auprès de moi car nous nous étions vraiment heureux ensemble. Il est décédé des suites d'un cancer fulgurant il y a deux mois et demi. Ça a été extrêmement rapide et violent. Il est parti en 6 semaines. Ça a commencé par un rendez vous chez le généraliste pour des douleurs abdominales et des problèmes intestinaux et 6 semaines plus tard j'organisais son admission en soins palliatifs où il est décédé le lendemain de son admission. Cancer très rare des voies billaires.  Quand les premiers symptômes apparaissent, c'est déjà trop tard.
C'est très dur. J'ai eu une période de sidération où je me noyais dans le travail et les sorties. Pendant cette période, j'avais l'impression de n'avoir aucune émotion. je n'arrivais pas à pleurer et avait l'impression d'être spectateur de moi même. Puis avec le confinement, j'ai tout d'abord été terrifiée car jusqu'ici je fuyais clairement la maison et j'ai eu très peur de devoir me retrouver seule, ma fille faisant ses études à Bordeaux.
Puis finalement ce confinement n'est pas si mal. Il me permet une introspection et surtout d'affronter plus tôt que prévu son absence, ce qui est extrêmement douloureux mais surement nécessaire. J'alterne des périodes d'hyperactivité et de de profond abattement. J'ai commencé à pleurer et à prendre conscience du l'irrémédiabilité de la chose, ce qui est extrêmement difficile à accepter.
Je vois que j'i beaucoup écrit pour une présentation. J'aimerais partager mon expérience avec vous et apporter aussi mon soutient à ceux et celles qui vivent le deuil de leur conjoint ou conjointe.

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1370
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #1 le: 09 Avril 2020 à 07:06:58 »
Bonjour

J'ai lu ton message cette nuit, c'est si difficile à réaliser les premiers temps, chacun réagit à sa manière, les proches ne peuvent pas vraiment comprendre et c'est vrai que se retrouver seul est terrifiant et en même temps on en ressent le besoin.
tu es au bon endroit pour écrire tout ce que tu auras besoin de partager
Il y a beaucoup de bienveillance et de partage ici, tu auras parfois des réponses, mais tu seras lu, et comprise, c'est déjà un grand réconfort
La conférence du Dr Fauré à voir sur https://youtu.be/C9V7ESltxEs, ainsi que son livre "vivre le deuil au jour le jour" peut t'aider
Tu peux consulter la table des matières de qigan pour trouver des outils et te repérer sur ce forum
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres

Prends bien soin de toi
Une douce pensée pour ton amoureux
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse, mon éternel présent.

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 784
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #2 le: 09 Avril 2020 à 12:37:49 »
bonjour miamor

Malheureusement bienvenue parmi nous, ton drame est récent et violent  , on est jamais préparé à cette séparation  et chacun(e) le vit  comme il/elle peut avec son vécu et ses ressentis , ici tu peux tout partager dire ce que l'on ressent sans jugement , en ces moments de confinement il nous manque encore un peu plus , laisse tes larmes venir cela fait partie du parcours , c'est normal, prendre soin de toi  est de première importance 
Amitiés

Hors ligne miamor

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #3 le: 09 Avril 2020 à 21:08:35 »
Merci pour vos réponses rapides. J'ai commencé à regarder la vidéo du DR Fauré qui m'a beaucoup émue car je m'y suis retrouvée.
Mon chagrin est immense. Les seules choses qui me permettent d'"oublier" sont la musique et le sport. J'ai la chance d'être musicienne professionnelle, alors comme j'ai beaucoup de temps libre en ce moment, je joue  beaucoup et quand je joue, j'arrive à ne plus avoir cette boule dans le ventre et à me sentir plus légère.
Ça me fait bizarre de me retrouver sur un forum. C'est par ce biais que j'avais rencontré mon magnifique compagnon. Pas un forum  de rencontre, un forum sur la mucoviscidose dont ma fille est atteinte.  Je cherchais des informations et du réconfort et j'ai trouvé bien plus que ça. Mon compagnon était chercheur et travaillait  sur la mucoviscidose. Nous avons beaucoup échangé sur ce sujet puis nous en sommes arrivés à parler de notre vie privée, nous avons dédié de nous voir "en vrais" et nous avons partagés 12 années de bonheur.
Avant de le rencontrer, je suis restée seule pendant 4 ans avec ma fille suite à mon divorce d'avec son père.
Me retrouver dans cette situation de solitude que je croyais derrière moi est vraiment difficile. J'étais persuadée que nous vieillirions ensemble et que nous pourrions continuer à partager notre vie. Mais tout ça est fini et pour l'instant c'est inacceptable...


Hors ligne miamor

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #4 le: 10 Avril 2020 à 20:49:03 »
Au fond du trou ce soir. j'ai regardé la vidéo de DR Faire en entier et je me rends compte combien le chemin  va être long. Il me manque tellement.  J'aimerais que tout ça cesse, pouvoir retrouver de la légèreté et me réveiller de ce cauchemar.

Hors ligne Chog

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
  • L'amour ne meurt jamais
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #5 le: 10 Avril 2020 à 21:40:02 »
Bonsoir,
Je t'ai lue il y a quelques jours, mais je n'avais pas le cœur à te répondre. J'étais un peu dans une période où j'ai envie de tout envoyer valdinguer.
Ce que tu vis est si récent, est si brutal. C'est injuste. Comme souvent... pour ceux qui s'aiment.
Tu sais, il y a des creux et des hauts de vagues. A bientôt 7 mois, c'est bien ainsi que ça se passe, je surfe. Après, chacun réagit à sa façon, il ne faut pas que la vidéo t'effraie, c'est un éclairage réaliste. Le bouquin est plus complet. J'ai mis du temps à l'acheter car je n'avais pas la tête à lire. Tout est bouleversé y compris la concentration, tu as dû le remarquer.
Avance à ton rythme, écoute toi, et ça ira, tu verras.
Affectueuses pensées,
Tu n'es plus là où tu étais, mais partout là où je suis.
V. Hugo

Hors ligne miamor

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #6 le: 11 Avril 2020 à 14:40:53 »
Bonjour Chog,

Merci beaucoup pour ta réponse. Si j'ai bien compris ton mari ou compagnon est parti suite à un cancer lui aussi ? Voir qu'on n'est pas seule à vivre ça n'enlève pas la douleur mais permet de se sentir moins seule  dans ce tsunami émotionnel.
Ces changements d'état sont vraiment épuisants. Je peux passer d'un état de relative sérénité à un effondrement total quelques minutes après puis revenir à peu près bien encore quelques minutes plus tard.
En ce moment et depuis quelques jours j'ai des flashs de moments précis qu'on a vécu tous les deux qui reviennent et je vois distinctement les traits de son visage avant qu'il ne tombe malade (il a énormément maigri et est devenu tout jaune en quelques semaines), je le "sens" entièrement, comme si il était là, ce que je n'arrivais pas à faire sans regarder des photos.  Alors je m'arrête, je ferme les yeux et je me plonge dans ces souvenirs où il est tellement vivant... Je pleure mais ça me fait du bien. J'oscille entre vouloir me plonger dans mes souvenirs, sentir son odeur, voir des photos et des vidéos et vouloir "oublier" tout ça et avancer, trouver un autre sens à ma vie. Oublier n'est pas le bon mot, car je ne veux pas l'oublier et je ne l'oublierai jamais, mais réussir à la mettre dans un petit coin de ma tête, de mon coeur et arriver à avancer avec lui à mes cotés.
Aujourd'hui j'ai senti le besoin de repasser une de ses chemises et de la plier. Je l'ai imaginée pleine de son corps et ça m'a fait du bien... et du mal en même temps, quelle dualité de sentiments!
Concernant le livre, je vais me le procurer même si je ne suis pas sure de le lire tout de suite.
Je fais beaucoup de médiation et ça m'aide pas mal dans les moments de panique mais je n'en ai pas trouvé (bon ok je n'ai pas vraiment cherché) pour les personnes en plein deuil. En connaissez-vous que vous pourriez me conseiller ?
Encore merci d'être là. 

Hors ligne Chog

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
  • L'amour ne meurt jamais
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #7 le: 11 Avril 2020 à 14:59:03 »
Miamor,
Je me retrouve assez dans ce que tu écris. C'est bien pour ça qu'ici on est compris.
Je te colle une méditation, mets des écouteurs et laisse toi porter, elle me bouleverse et me fait du bien à chaque fois :
https://youtu.be/cgciaIH16tg
Affectueusement
Tu n'es plus là où tu étais, mais partout là où je suis.
V. Hugo

Hors ligne Cabochon

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 221
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #8 le: 11 Avril 2020 à 21:41:13 »
Bonjour Miamor,
A mon tour je t’accueille sur ce forum qui m’apporte beaucoup. Comme toi, je suis très bien entourée par la famille et les amis, mais comme tu dis, s’ils ne vivent pas la même chose, ils ne peuvent pas comprendre nos ressentis.
Comme Chog, je te conseille vivement le livre du Dr Fauré. Je relis régulièrement l’un ou l’autre chapitre en fonction de mon état du jour, cela m’aide vraiment.
La dualité des sentiments dont tu parles, ça je connais également : lorsque je regarde les photos ou ses fleurs dans le jardin, par exemple, je ressens à la fois l’amour que j’ai pour lui, et le désespoir de son absence.
Je t’envoie beaucoup de courage
Tendrement

Hors ligne miamor

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #9 le: 13 Avril 2020 à 23:48:51 »
Bonsoir Cabochon, merci pour ton accueil.
Effectivement je navigue entre son amour qui me porte...et son absence qui me pèse. Deux trois jours avant qu'il ne parte, je l'avais rassuré en lui disant de ne pas s'inquiéter, que ça allait aller pour moi car j'étais remplie de son amour qui me portait En  allant à 'hôpital ce jour là ,tout en sachant qu'il n'en avait pas pour longtemps,  j'avais vraiment ressenti une force, l'impression d' être littéralement remplie de son amour, comme si j'avais fait le plein pendant 12 ans et pour toute ma vie.
J'essaie chaque jour que cette force soit plus importante que le poids de l'absence mais ça ne marche pas toujours...


Hors ligne miamor

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #10 le: 14 Avril 2020 à 00:04:26 »
Chog, merci mille fois pour le lien vers la méditation. C'est juste incroyable!!!
Cette méditation m'a complètement chamboulée mais m'a fait un bien fou. Je suis en haut de la vague depuis 2 jours grâce à ça.
Au début j'ai eu du mal à rentrer dedans et à visionner le paysage. Peut être parque nous n'allions jamais à la montagne et préférions nous faire des petits week-ends à la mer ?
Mais après, je me suis sentie envahie subitement par une vague d'émotion incroyable! J'ai beaucoup pleuré mais c'était très libérateur.
Et, grosse surprise, quand j'ai pu visualiser mon guide, alors que j'étais persuadée que j'allais voir Thierry,  j'ai vu...mon grand père que j'adorais et qui est décédé en 1997. Ça m'a vraiment surprise car je ne suis pas du tout croyante et ne crois pas à la vie après la mort. Mais là,  j'ai eu clairement l'impression que mon grand père était venu me rassurer et me dire de ne pas m'inquiéter, que Thierry était avec lui et qu'il veillait sur lui.
J'ai eu ensuite l'impression de m'endormir dans les bras de mon amoureux et c'était vraiment bon!

Hors ligne marcopolo

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 4
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #11 le: 14 Avril 2020 à 04:43:16 »
Bonsoir miamor
Bienvenue parmi nous..je me suis beaucoup retrouvée dans tes messages..sur ce forum nous parlons de ressentis que seuls ceux qui vivent le deuil peuvent comprendre...comme toi j' alterne les moments hyperactifs presque normaux "comme avant" et d autres moments où la réalité est pesante presque paralysante
Il est très difficile de se dire que l on ne reverra plus quelqu un
Pourtant je viens de faire la méditation de chog..et étrangement mon mari m a dit que je dois continuer ma vie et notre enfant aussi parce que un jour aussi nous le rejoindrons ..le plus tard possible bien sûr mais c est vrai que ce n' est pas définitif ..c'est une séparation physique...il y a des connexions qui ne se brisent jamais...
Ce qui n empêche pas que c'est une souffrance pour nous qui restons..je suis convaincue que mon mari est au paradis et ça m aide à accepter sa mort...c'est uniquement dans la spiritualité et dans la religion que j' arrive pour l instant a donner un sens a son départ..et a sortir de ces phases très douloureuses ou mes tripes et mon coeur se tordent de douleur....
Et lire vos messages m aident beaucoup car c est une épreuve pour beaucoup je me sens moins seule
Merci a vous tous et miamor je t envoie toute ma chaleur et mon aide

Hors ligne Chog

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
  • L'amour ne meurt jamais
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #12 le: 14 Avril 2020 à 12:35:26 »
Miamor,
Je suis contente que cette méditation t'aie autant apporté. A chaque fois, il se passe quelque chose lorsque je l'écoute. Je pleure aussi. Mais, ce ne sont pas des larmes de tristesse, c'est autre chose. Je sens de l'amour m'envahir. Je me sens bien mieux après et plusieurs jours après. Il y a beaucoup de similitudes entre nous, c'est assez troublant. Je ne suis pas croyante, même si éduquée ainsi... Mais j'ai envie de croire en quelque chose ailleurs. Mon mari était athée. Je perçois des signes, je rêve beaucoup de lui, il est toujours là, il sera toujours là, tant que je vivrai, il sera partout où je suis.
J'avance, parfois c'est dur, mais j'avance à mon rythme.
Tu fais des petits pas dès que possible.
Tu verras, avec l'amour qu'ils nous envoient, ça ira.
Affectueuses pensées
Tu n'es plus là où tu étais, mais partout là où je suis.
V. Hugo

Hors ligne miamor

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #13 le: 16 Avril 2020 à 00:22:53 »
Je vois effectivement que nous partageons tous les mêmes tsunamis émotionnels. J’ai été plutôt bien pendant trois jours et cet après-midi j’ai retrouvé plein de photos de voyage et de vacances sur mon ancien ordinateur.  On était si heureux !  Ça m’a bouleversée et la douleur était insupportable.  J’ai pris conscience de ce que j’avais perdu, de cette sérénité,  et de ce bonheur partis  à jamais ...et c’est très dur!
Par contre  je n’ai jamais rêvé de lui depuis son départ . J’aimerais le retrouver au moins un moment dans mes nuits.
Je vous souhaite plein de force pour continuer à avancer.
J’ai repris contact avec une amie d’enfance qui a perdu son mari il y a deux ans. Elle m’a dit arriver en fin de processus de deuil. On peut donc y arriver.
Douces pensées

Hors ligne miamor

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 14
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Décès brutal de mon compagnon
« Réponse #14 le: 19 Avril 2020 à 23:10:52 »
Aujourd'hui ce confinement commence à me rendre dingue. Tout le monde autours de moi vit ce confinement en famille et moi je suis seule. Ma fille est partie faire ses études loin de la maison en septembre et y est restée pour le confinement avec son copain. Nous aurions dû passer ce confinement en amoureux. Et je suis sure que nous en aurions fait un moment agréable.
Après 2 jours en haut de la vague, je retombe. J'ai l'impression de retomber toujours plus bas.
Idées noires.
Maintenant, quel sens donner à cette vie ?
A quoi ça sert quand il n’y a plus d’amour ?
Quand on n’a plus personne avec qui partager les merveilles de la vie ? Plus personne avec qui s’extasier ? Plus personne avec qui voyager ? Manger ? Parler ? Dormir ? A toucher ? A embrasser ? Plus personne à aimer ?