Auteur Sujet: À nouveau veuf  (Lu 12459 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

Hors ligne Rester_debout

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
  • Le forum d'entraide durant un deuil
À nouveau veuf
« le: 11 Septembre 2016 à 00:04:15 »
Bonjour,
j'éprouve le besoin de partager mon histoire, peut être pour me permettre d'affronter une vie que je trouve plutôt rude avec moi et qui me déstabilise actuellement.
En 2011, j'ai perdu ma première épouse, la mère de mes enfants des suites d'un cancer après plus de vingt ans de mariage. Le temps de la maladie fut terrible surtout les derniers mois, mais, avec mon épouse nous avons pu se parler, échanger, faire un  bilan de notre vie commune, faite que de bonheur.
Mon épouse de caractère très fort avait demandé à mes enfants et moi même de lui promettre de continuer notre chemin sans elle et vivre notre vie pleinement. Elle voulait par amour pour moi, que je refasse ma vie, ce que je refusais d'entendre à l'époque. Pourtant grâce à elle, même si mon deuil fut difficile j'ai pu me reconstruire. J'ai changé de région et j'ai eu la chance de rencontrer une belle personne avec laquelle je me suis remarié, jusqu'à début juillet nous vivions dans le bonheur. Malheureusement, ma seconde épouse a été victime d'une rupture d'anévrisme, après 5 semaines de coma, elle est décédée.
Aujourd'hui, je m’interroge, j'ai beaucoup de mal à accepter d'être une deuxième fois veuf en cinq ans à l'age de 47 ans. Pourquoi perdre deux épouses formidables parties trop tôt (42 et 45 ans) ? La probabilité de vivre ce que je vis me parait démentiel.
Je sais par quoi je dois passer pour affronter ce nouveau deuil, je connais les mécanismes et les solutions pour maintenir la tête hors de l'eau. Ceci dit, je doute de ma capacité à affronter les mois à venir, on a beau me dire courage, là je trouve malgré ma force de caractère à prendre les coups de la vie et rester debout que cela devient difficile.

Hors ligne Titenam

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 136
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : À nouveau veuf
« Réponse #1 le: 11 Septembre 2016 à 08:33:36 »
Je ne sais pas quoi dire tellement j'imagine la force et la violence de ce que tu ressens... la colère sans doute...face a cette épreuve que tu dois vivre de nouveau... Mes mots n'apporteront pas la force dont tu as besoin, c'est sur... Juste, peut être, et je ne veux pas être maladroite ne pas te culpabiliser... aller voir un psy... je ne sais que dire d'autre tellement tout cela me parait injuste... et d'une infinie cruauté. Te souhaiter du courage me parait tellement dérisoire...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4501
Re : À nouveau veuf
« Réponse #2 le: 11 Septembre 2016 à 10:42:06 »
Rester debout
ce qui t'arrive
j'y pense souvent à cause de Jeannine (devenue une amie de forum)  qui a été la première à m'accueillir sur un autre forum pendant qu'elle accompagnait son compagnon
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/deuil-de-mon-mari-et-deuil-de-mon-compagnon/
et je sais que je le garderai en toile de fond si le destin met sur ma route une nouvelle expérience affective !
Que te dire que oui tu connais les processus, tu sais quoi utiliser oui
mais que rien ne va enlever la profondeur de tes déchirements, la violence de la douleur et l'horreur de la lutte pour continuer avec le masque social au jour le jour ...
Je peux juste te dire qu'ici tu auras une écoute bienveillante
et t'inciter à fouiller dans
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/
Nous pouvons peu
mais nous serons là derrière l'écran
je te souhaite que le fait de le savoir soit un baume sur ce que tu vas vivre
amitiés
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Orfila

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 231
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : À nouveau veuf
« Réponse #3 le: 11 Septembre 2016 à 14:42:37 »
Cher Tenir-debout

Il n'y a aucune loi! ce que tu vis est si lourd!
tiens debout en effet! accroche-toi aux arbres, aux branches, aux êtres que tu aimes, 
accroche-toi partout
on va t'aider à te relever
c'est promis
le monde entier te soulève pour que tu tiennes!

pensées amies

Hors ligne Rester_debout

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : À nouveau veuf
« Réponse #4 le: 11 Septembre 2016 à 23:39:52 »
Merci pour vos messages.
J'ai rencontré le psy de la neuro réanimation  pendant le coma de mon épouse  mais je n'ai pas eu le sentiment qu'il puisse m'apporter quelque chose au regard de notre long échange. Pourtant lors de mon premier deuil, le psychologue de l'epoque  m'avait apporté énormément. Peut être faut-il que je consulte auprès d'un autre, mais en même temps je n'ai pas très envi. Ce sentiment de double peines me  révolte pour le moment et m'empêche d'admettre que je vais réussir à continuer d'avancer.
Je m'appercois que  même si je connais les differentes étapes , la situation à vivre n'est pas moins dure, bien au contraire je me rends bien compte de la difficulté à rester debout. Tout se mélange, ce deuil ravive quelque part le premier, je vois défiler mes deux histoires d'amour, le bonheur qu'elles m'ont apportées, mais aussi toutes ces souffrances de ces pertes qu'il faut  encaisser.  J'ai peur de ne pas réussir à rester debout et de me reconstruire à nouveau.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4501
Re : À nouveau veuf
« Réponse #5 le: 12 Septembre 2016 à 14:02:32 »
je comprends ta peur de ne pas réussir à rester debout
qui est la première étape
quand on connait les affres de telles souffrances ta peur parait justifiée
C'est bien différent mais avec le deuil de ma maman sur celui de mon époux je vois bien que tout deuil réactive le premier ...
quant aux psys chercher un spécialiste du deuil là me parait le bon chemin ...
tu le sais la reconstruction vient après le deuil
un pas à la fois j'ose te dire
là tenir debout simplement ce sera énorme !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 750
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : À nouveau veuf
« Réponse #6 le: 12 Septembre 2016 à 20:56:59 »
Cher Rester_debout,

Je comprends tes craintes, tellement justifiées.
Je comprends aussi ta colère, ta révolte .

Je voulais te dire ,  si je peux me permettre, de ne pas chercher un sens, une explication, un coupable à tout cela. Il n'y en a pas, et cette quête pourrait te faire du mal.
Il n'y a pas de loi, pas de justice face à la mort.

Je pense à toi

Nora





Hors ligne Rester_debout

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : À nouveau veuf
« Réponse #7 le: 12 Septembre 2016 à 23:20:16 »
Nora,

Je suis d'accord avec toi,  face à la mort il n'y a pas de loi et je sais qu'il n'y pas de réponses  aux questions : pourquoi frapper des femmes si merveilleuses, si jeunes ? Pourquoi deux fois ?

Je suis riche de tout ce qu'elles m'ont apporté et de tout ce qu'elles m'apporteront toujours.
Je suis ce que je suis grâce â elles. Je les aime mais que c'est dur d'affronter tant de souffrances à nouveau.

Oui qiguan, un pas à la fois, d'abord rester debout, c'est mon leitmotiv chaque jour.




Hors ligne Pierre

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : À nouveau veuf
« Réponse #8 le: 13 Septembre 2016 à 14:21:21 »
Bonjour,
Ce qui t'arrive, terrible!, est en partie ce qui me retient de m'engager à nouveau.
Car, pour avoir accompagner mon épouse pendant une dizaine d'année de son cancer, j'ai peur de la maladie(chez l'autre).
Et pourtant, que ce serait bon de vieillir aux côtés d'un être aimé!
Prends soin de toi
Pierre

Hors ligne Rester_debout

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : À nouveau veuf
« Réponse #9 le: 14 Septembre 2016 à 00:23:26 »
Bonjour Pierre,
Je te comprends davantage aujourd'hui avec ce que je vis mais même si ma souffrance est terrible, je suis heureux d'avoir vécu ce que j'ai vėcu avec ma deuxième épouse. Je ne regrette pas un instant de m'être engager à nouveau car j'ai vécu quatre années de bonheur intense. Je souffre aujourd'hui , je dois faire front, prendre le temps de cicatriser mon cœur en espérant qu'il se cicatrise un jour, d'ailleurs je m'interroge sur mes capacités à réussir.
Mais en même temps  je sais que la vie est si précieuse et si courte que je ne conçois pas de vivre sans vivre.  Pour moi la vie, elle se conçoit â deux, le bonheur de partager, de s'aimer, de se soutenir, d'avoir des projets, d'avancer main dans la main ensemble.
Mes deux épouses sont ma richesse,  mon histoire qui me donnent la force de ne pas me laisser aller, je ne sais pas de quoi sera fait demain, mais une chose est sûr, si un jour une occasion se présente à nouveau de m'engager, je le ferai sans hésitation. Je préfère que mon vécu soit une force qui me nourrisse pour avancer au lieu de déprimer à jamais ou de vivre dans le passé ou bien encore de refuser le bonheur par crainte de perdre à nouveau l'être aimé.
« Modifié: 14 Septembre 2016 à 00:27:05 par Rester_debout »

Hors ligne Pierre

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 52
Re : À nouveau veuf
« Réponse #10 le: 14 Septembre 2016 à 10:43:24 »
Bonjour,
J'ai essayé, d'autant plus que, sur son lit de soins palliatifs, ma femme m'avait dit (devant les enfants) que je pouvais/devais vivre pleinement.
J'ai essayé donc mais n'ai pas réussi.
Aujourd'hui, selon une femme avec qui j'ai vécu une "parenthèse enchantée", il parait que je suis prêt à aimer et à être aimé!
Il n'y a plus qu'à!!!
Prends soin de toi
Pierre

Hors ligne Nandou_Guanaco

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 223
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : À nouveau veuf
« Réponse #11 le: 14 Septembre 2016 à 16:02:24 »
Je sais pertinemment que je ne referai jamais ma vie car je sais ce que je ne veux plus. Y' en a qui savent ce qu' ils veulent, moi je sais ce que je ne veux plus. Plus jamais je n' affronterai le cancer de l' autre, le veiller jours et nuits, le voir souffrir et rester impuissante, s' entendre dire "fais quelque chose, aide-moi, je t' en supplie". Ces phrases désespérées de mon mari qui ne voulait pas mourir, non non et non, je ne veux plus les entendre, plus jamais je ne serai le "conjoint survivant", quelle horreur cette expression. Oui survivant, on survit, c' est bien trouvé. Pasque l' administration a le génie de nous trouver des mots habituellement galvaudés, du type: trimestre pour la retraite quand j' ai fait mon dossier retraite. Il me manque 3 trimestres dans toute ma carrière monsieur, j' ai bien recompté. Non mâdâme, un trimestre ce n' est pas trois mois, un trimestre c' est un point, et un point c' est X (francs de l' époque) euros. Il y  a trois fois dans votre vie où vous n' avez pas atteint le point financier, donc le trimestre ne peut pas être validé. Et toc! Et pour ma pension de reversion? Non madame, ce n' est pas une reversion, on ne vous reverse pas, c' est une pension de Réversion (ééééééé), donc elle est réversible, donc on ne vous donnera que ce qu' on admettra bon de vous donner et dans la mesure où elle est ré(ééééééé)versible, elle pourra sauter selon notre bonne volonté. A vot'bon coeur monsieur, allez-y!

Bon bref, je ne veux plus de compagnon à mes côtés, seulement des relations amicales, mon cousin Didier pour aller à la pêche à l' occasion, l' autre beldoche pour aller lêcher les vitrines, tel club pour telle activité, garder les petites filles, la cuisine pour les enfants, le jardinage etc. C' est vrai que la solitude est pesante, on n' a personne avec qui échanger même des banalités, parler de tout de rien, aller au restau ensemble car jamais je n' irai au restau toute seule, non plus au cinéma, ce sera avec d' autres personnes, pareil, voyager seule, pas question, bref, on ne peut pas tout avoir mais plus jamais, au grand jamais, je ne vivrai ce cauchemar, ce bagne, cette ignominie d' accompagner un conjoint souffrant-mourant. Je ne réagirais peut-être pas de la même façon si c' était un divorce ou séparation mais là, non, j' ai touché le bas fond de la misère humaine, le terrible outrage de la maladie, la déchéance humaine, le naufrage d' un être humain. Terminé pour moi, je mourrai seule, veuve, ce sera bien assez.

Hors ligne Rester_debout

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 12
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : À nouveau veuf
« Réponse #12 le: 14 Septembre 2016 à 18:05:09 »
Chère Nandou_Guanaco,
je suis d'accord avec toi, c'est très difficile d'accompagner son conjoint ou sa conjointe. J'ai accompagné ma première épouse tout au long de son cancer et de sa fin de vie comme on dit, les dernières semaines furent terribles, de voir mon amour dépérir, être impuissant, je suis resté jour et nuit auprès d'elle à l’hôpital jusqu'à son dernier souffle. Cette épreuve, elle est gravée en moi à jamais et je suis capable de me repasser le film dans ma tête de chaque instant. La différence avec toi, c'est que mon épouse était un roc face à la mort et quand elle a su qu'elle allait partir, sa seule préoccupation ce n'était pas elle mais le devenir de nos enfants et de moi à continuer sans elle. Je nie pas toute la souffrance que j'ai eu à l'accompagner, mais je préfère retenir de cette épreuve le soutien mutuel que nous avons eu l'un pour l'autre, le fait d'avoir échanger comme jamais pour se dire adieu. Je garde en mémoire tout le soutien de l'équipe de soins palliatifs qui ont permis que mon épouse parte dans la sérénité. Je vais peut être choquer, mais quand elle est partie, j'étais soulagé qu'elle soit libérée de cette saloperie de maladie.
Ma deuxième épouse, ce n'est pas un cancer mais une rupture d'anévrisme, une demi-heure avant, je lui parlais au téléphone, tout allait bien, puis les pompiers m'appellent pour me dire que mon épouse est hospitalisée d'urgence pour une intervention chirurgicale suite une hémorragie cérébrale. Là, le monde s'écroule,  c'est impossible, je m'accroche et espère, puis elle ne se réveille pas, au bout de deux semaines, les neurochirurgiens me présentent les images des derniers examens, pas besoin d'être spécialiste pour voir que plus des deux tiers de son cerveau sont détruits. Il n'y aura pas de réveil, les médecins me disent qu'il faut la laisser partir en la débranchant des machines qui la maintiennent en vie, je n'ai pas eu d'autre choix que d'accepter leur décision. Le protocole est mis en place sur plusieurs jours avec l'arrêt des traitements progressifs, puis on la débranche, je suis présent, elle a mis trois semaines pour partir. Je ne sais pas comment j'ai fait pour survivre comme tu dis, de plus là je n'ai pas pu échanger avec elle.
Aujourd'hui je souffre, mais j’essaie de penser à la chance que j'ai eu de la rencontrer et de ce bonheur partagé.

Ce que tu évoques sur le coté administratif, je l'ai vécu et le vis aujourd'hui. On a l'impression d'être sur une autre planète, c'est souvent pénible. On voit bien que la prise en charge de la mort dans notre société reste tabou, tout le monde l'occulte. Ceci dit, je relativise, je sais très bien que l'important est ailleurs et préfère garder mon énergie pour prendre soin de moi.

Je respecte ton point de vue comme celui de Pierre de se dire je reste seule pour ne pas revivre cela, j'ai une amie veuve qui partage le même point de vue.

Moi, je sais que je ne veux pas survivre mais vivre, la vie est  plutôt rude avec moi mais j'espère que je resterai debout malgré tout. J'ai des enfants, des gens que j'aime autour de moi, et je sais pour ce qui me concerne que la solution de dire je reste seul dans mon coin pour ne plus souffrir, c'est impossible, la mort fait partie de la vie, on ne peut donc éviter la souffrance quant les personnes que l'on aime partent.
« Modifié: 14 Septembre 2016 à 18:12:40 par Rester_debout »

Hors ligne Bulle 777

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 336
Re : À nouveau veuf
« Réponse #13 le: 14 Septembre 2016 à 20:05:05 »
Nandou
je viens de tomber, par hasard sur la définition du nandou !!!!

savais-tu que c'était un grand oiseau coureur, proche de l'autruche dont il a les moeurs.
et que les plumes du nandou servent à la confection du plumeau !!!
sans rire ::)

Bulle ;)
Maman, tu es partie trop brutalement !
Maman, Requiescat In Pace.

Tu as pris de l'avance au pays de la Vie.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4501
Re : À nouveau veuf
« Réponse #14 le: 15 Septembre 2016 à 17:12:05 »
Je respecte aussi tous les points de vues
je sais nandou_guanaco que ma maman avait eu ta démarche
j'ai promis à mon défunt époux que je ferai de mon mieux sans savoir comment pour effectivement continuer la vie
comme rester debout tu le défini et comme mon époux la définissait
je sais que la maladie cancer surtout ou autre pourrait me toucher à travers des êtres chers et que cela peut être pour des proches autre qu'un compagnon de vie
du coup cette crainte si le destin me présente une opportunité ne sera pas au premier plan
mais chacun son chemin
rester debout on te sent prêt malgré tout à résister et sans doute est il sage de faire confiance à la capacité de résilience cachée qui peut de déployer malgré nous en quelque sorte
affection à toutes et tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char