Auteur Sujet: A la dérive, sans ma moitié.  (Lu 93347 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Loma6061

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 358
  • Avancer n'est pas oublier
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #15 le: 02 novembre 2023 à 18:05:49 »
Titigoo, ce sont justement les moments heureux qui nous rendent aussi tristes  aujourd’hui. Nous n'aurions pas connu le bonheur, nous ne serions pas là aulourd'hui sur ce forum aussi désepsérés....
Comme te le dit Qiguan, la colère fait partie du deuil, colère contre nous, elle ou lui, Dieu, ... pour ma part tout y est passé ... Et ça revient, par moment, par vagues. Colère contre moi de ne pas avoir fait en sorte que nos 27 ans soient parfaits, colère contre lui parce qu'il fumait et que c'est peut être la cause de son décès, colère contre Dieu parce que c'est tellement injuste ....
Citer
je n'avais jamais connu autant de douleurs et tristesse.
C'est vrai, il n'y a rien de comparable, cette douleur là nous surprend, nous dévaste, on ne pouvait l'imaginer...J'ai eu exactement les mêmes paroles que toi dès le début. Jamais je n'aurai cru souffrir autant ...
Douces pensées pour toi et Nadège
Jusqu'à ce que ta mort nous sépare, jusqu'à ce que ma mort nous réunisse ...

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #16 le: 03 novembre 2023 à 09:59:45 »
Merci Loma6061: toi ou tard nous serons confrontés au deuil de notre conjoint. quand c'est brutal, on ne s'y prépare pas, on n'y pense pas et ça vous tombe dessus. le coeur en mille morceaux et ces vagues que je prends en pleine figure c'est insupportable. il va falloir un sacre travail pour que je comprenne que ma Nana ne sera plus jamais à mes cotés.
j'ai vu cette video qui explique la différence entre la souffrance et le manque.
c'est vrai, le manque de ma moitié sera gravé dans mon coeur jusqu'à la fin de mes jours.


https://www.youtube.com/watch?v=0IRahjgL9CA

Hors ligne poète endormie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 185
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #17 le: 03 novembre 2023 à 11:42:38 »
Bonjour Titigoo

Merci pour ce partage du lien il y a plein de vidéos je vais les visionner pour voir si cela peut me permettre d'avancer un peu plus surtout pour ces fêtes qui m'inquiètent particulièrement

Bonne journée

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1251
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #18 le: 03 novembre 2023 à 11:56:26 »


Merci 'être passé sur mon fil

 le lien citer  ci-dessus  à fait partie des visionnages qui m'ont beaucoup aider, cette personne à elle-même connu le parcours du deuil , elle  sait de quoi elle parle , mais n'oubliez pas  chacun ses propres ressentis selon son propre parcours , le vécu de chacun(e)
 tout aide est bonne  à prendre
Prends soin de toi et de ton fils
Amitiés

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6225
Re : Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #19 le: 03 novembre 2023 à 12:18:46 »
Merci Loma6061: toi ou tard nous serons confrontés au deuil de notre conjoint. quand c'est brutal, on ne s'y prépare pas, on n'y pense pas et ça vous tombe dessus. le coeur en mille morceaux et ces vagues que je prends en pleine figure c'est insupportable. il va falloir un sacre travail pour que je comprenne que ma Nana ne sera plus jamais à mes cotés.
j'ai vu cette video qui explique la différence entre la souffrance et le manque.
c'est vrai, le manque de ma moitié sera gravé dans mon coeur jusqu'à la fin de mes jours.


https://www.youtube.com/watch?v=0IRahjgL9CA
je viens de rajouter ce post à
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/en-guise-de-table-des-matieres/msg63228/#msg63228 pour aider les futurs arrivant.e.s
Citer
vivre le deuil
https://youtu.be/Ljq4_GZM3EI
et
http://forumdeuil.comemo.org/livre-video-deuil-mort/une-autre-facon-d'aborder-le-deuil/msg130966/#msg130966

http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/a-la-derive-sans-ma-moitie/msg136480/#msg136480
merci
« Modifié: 03 novembre 2023 à 12:26:44 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #20 le: 03 novembre 2023 à 22:25:54 »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6225
Re : Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #21 le: 04 novembre 2023 à 10:12:43 »
je viens de lire cet article instructif sur le deuil du conjoint

https://www.dignitymemorial.com/fr-ca/grief-and-sympathy/losing-a-loved-one/when-a-spouse-dies-coping-with-the-loss-of-your-partner
un excellent résumé bien complet

je le rajoute aussi dans en guise de table des matières ça servira à d'autres
Citer
un résumé excellemment bien fait
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/a-la-derive-sans-ma-moitie/msg136498/#msg136498
merci
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #22 le: 04 novembre 2023 à 11:19:13 »
en ce jour maussade, 3e weekend sans ma chérie:

voila ce que je ressens:

Reconnaître la réalité du décès de votre mari ou de votre femme
Lorsque votre mari ou votre femme décède, cela peut sembler être un mauvais rêve. Vous ne pouvez pas souhaiter ou sembler le croire.
• Une partie de vous peut penser que la personne est au travail, en voyage ou peut-être en train de magasiner.
• Chaque fois que le téléphone sonne ou que vous entendez des pas, vous pouvez penser ou souhaiter que ce soit cette personne.
• Vous pouvez même constater que lorsque vous regardez la télévision, vous vous tournez vers l'endroit où votre conjoint serait assis, prêt à commenter.
• Vos routines peuvent impliquer d'être avec la personne, de le déposer quelque part ou d'aller la chercher.
• Même lorsque vous faites l'épicerie, vous pouvez avoir à l'esprit ce que cette personne aime et ce que vous devriez acheter pour elle.
En bref, lorsque votre conjoint décède, tous les aspects de notre vie semblent maintenant différents.


et aussi, ce qui me fait le plus de mal, tout ce qui a été construit et vécu depuis 30 ans.....envolé, supprimé.comme si je n'avais rien fait depuis . ce ressenti d'être là ,sans avoir pu terminer notre histoire, me ronge l'esprit.

A la limite de : qu'est ce que je fais encore ici sur terre sans toi!

le travail va être long et douloureux, j'espère avoir suffisamment de force pour affronter çà.



Hors ligne poète endormie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 185
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #23 le: 04 novembre 2023 à 14:25:20 »
Bonjour titigoo,

Votre deuil est très récent et je comprends votre ressenti. Au bout de presque 8 mois pour moi, je suis arrivée a intégrer son départ, je ne pense pas qu'il va revenir mais je me surprends encore à me dire "tiens je vais lui dire que" dès que j'apprends quelque chose de nouveau ou bien que j'ai fini de faire quelque bricolage compliqué. Oui ça je l'ai encore mais moins souvent.
Citer
ce qui me fait le plus de mal, tout ce qui a été construit et vécu depuis 30 ans.....envolé, supprimé. comme si je n'avais rien fait depuis . ce ressenti d'être là ,sans avoir pu terminer notre histoire, me ronge l'esprit.

Oui ce que l'on a construit pendant des décennies est devant nos yeux, présent à chaque instant et encore tant de projets pas terminés. Le vide est alors bien plus présent, l'avenir un gouffre mais on reste au bord malgré tout prêt à tomber mais on ne tombe pas, on ne doit pas tomber pour elle (pour lui). Je ne sais quelle force nous maintient en équilibre plus ou moins stable !

Citer
A la limite de : qu'est ce que je fais encore ici sur terre sans toi!

J'ai encore cette impression de me demander à quoi ça sert tout ça, alors les larmes viennent et m'apaisent pour un temps, pour un temps seulement. J'essaie  de m'occuper à des choses qui me font du bien et je me force à aller vers les autres mais des personnes qui n'ont pas connu ma vie d'avant : association différentes. Je tente de me tisser d'autres liens tout en gardant tous ceux qui me sont le plus proche et le plus agréable. Pas d'ondes négatives surtout !

Mille courages

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #24 le: 05 novembre 2023 à 20:32:17 »
merci Poete endormie : il y a des périodes d'angoisse, d'autres ou je suis comme un 'zombie', et d'autres où enfin,  je la remercie de l'histoire et la vie que nous avons mené à 2.
3é weekend sans Nadege et je me dis qu'elle va revenir , taper à la porte, ou me faire une surprise comme elle savait si bien le faire.......mais au fond de moi, les larmes à l'oeil,  tout ça est faux, c'est fini. je n'ai, par chance, que certains messages vocaux  pour entendre sa douce voix.



Hors ligne Loma6061

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 358
  • Avancer n'est pas oublier
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #25 le: 06 novembre 2023 à 09:14:15 »
Merci Titigoo pour les liens que tu partages au fil de tes recherches. Des recherches sur le net, j'en ai fait comme toi pendant plusieurs mois aussi, on a tellement besoin de comprendre ce qui se passe dans notre cerveau, c'est une machine vraiment complexe.
L'article du Dignity Memorial est particulièrement riche et constructif. A lire et à relire ...
Citer
Reconnaître la réalité du décès de votre mari ou de votre femme
Lorsque votre mari ou votre femme décède, cela peut sembler être un mauvais rêve. Vous ne pouvez pas souhaiter ou sembler le croire.
• Une partie de vous peut penser que la personne est au travail, en voyage ou peut-être en train de magasiner.
• Chaque fois que le téléphone sonne ou que vous entendez des pas, vous pouvez penser ou souhaiter que ce soit cette personne.
• Vous pouvez même constater que lorsque vous regardez la télévision, vous vous tournez vers l'endroit où votre conjoint serait assis, prêt à commenter.
• Vos routines peuvent impliquer d'être avec la personne, de le déposer quelque part ou d'aller la chercher.
• Même lorsque vous faites l'épicerie, vous pouvez avoir à l'esprit ce que cette personne aime et ce que vous devriez acheter pour elle.
En bref, lorsque votre conjoint décède, tous les aspects de notre vie semblent maintenant différents.
C'est long pour intégrer leur disparition, le vide est tellement immense qu'on conserve presque inconsciemment bon nombre d'habitudes qu'on avait ensemble.  Parce qu'on refuse que les choses changent.
Citer
3é weekend sans Nadege et je me dis qu'elle va revenir , taper à la porte, ou me faire une surprise comme elle savait si bien le faire......
Comme je comprends ce que tu ressens, la présence de Laurent est encore palpable par moments pour moi, même si c'est moins fort, moins fréquent que les 1ers mois. Et je lui parle souvent, en me faisant les réponses moi même.
Je te souhaite une journée plus apaisée, amitiés


Jusqu'à ce que ta mort nous sépare, jusqu'à ce que ma mort nous réunisse ...

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #26 le: 06 novembre 2023 à 11:25:55 »
tout comme Cateyes63, je me livre à vous. ma famille n'est pas sur place, j'ai bien ma soeur qui me téléphone régulièrement, mais  je reconnais que poser par écrit sur ce forum nos ressentis, sans craintes d'être jugé, me permet de 'me libérer' d'un certain poids. Se reconnaitre dans l'expérience des 'plus anciens 'me rassure : au bord du gouffre, j'ai l'espoir de reculer et de ne pas y tomber un jour.


merci à vous tous de nous lire et nous 'aider' afin de suivre un chemin un peu moins épineux.


Pensées amicales a vous toutes et tous.

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #27 le: 06 novembre 2023 à 11:29:07 »
Tu sais j'étouffe je pense à toi
Quand je découche je pense à toi
Je perds mon souffle je pense à toi
Au bord du gouffre
Encore un soir je pense à toi
J'ai le cafard je pense à toi
Dans le brouillard je pense à toi
Je peux pas y croire.....

https://www.youtube.com/watch?v=GK96bciRXiY

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6225
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #28 le: 06 novembre 2023 à 12:33:36 »
Citer
Se reconnaitre dans l'expérience des 'plus anciens 'me rassure : au bord du gouffre, j'ai l'espoir de reculer et de ne pas y tomber un jour.
c'est ce qui a largement contribué à me tenir parfois au milieu des nuits où je croisais ici d'autres endeuillé.e.s en insomnie  ...
mon réflexe au plus mal était de venir ici !

j'ai été soutenue par Monangesaveriu qui a été veuve 2 fois et dont un des fils s'est enlevé la vie  ...
(http://forumdeuil.comemo.org/apres-le-suicide-dun-proche/pourquoi-c'est-si-douloureux/msg61276/#msg61276)
ce fut précieux comme aide
et aidée par tant ici cf sur mon fil les conversations  échanges, en plus il y avait les Mp, puis les vraies rencontres et coups de téléphone, SMS ...

oui ici tu peux t’épancher
prends soin de toi comme Nadège voudrait 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne titigoo

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 123
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : A la dérive, sans ma moitié.
« Réponse #29 le: 06 novembre 2023 à 13:52:29 »
Oui Qiguan, ça me fait du bien de parcourir ce site : est ce une sorte de thérapie? peut être.
ça a le mérite d'exister et d'être compris par vous tous qui avaient connu ce désastre.
j'ai, à ce jour, la chance d'avoir une très bonne santé ,et je n'avais aucune idée de l'échelle de la douleur.  aujourd'hui , ça y est , je sais: bien au delà  des 10 que pourraient contenir cette p....n  d'échelle.
comme vous tous, tant de questions, tant de si...., , et beaucoup d'incertitude, de souffrance.
je n'arrive toujours pas à croire que je ne la reverrai plus.
heureusement, tant de souvenirs, de plaisirs, d'amour et d'images inondent mon coeur et mon âme.
Ce que je t'aime Nadege , te l'ai je dit suffisament?