Auteur Sujet: Les petites phrases dont on se passerait bien  (Lu 173810 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #375 le: 28 Janvier 2018 à 15:11:32 »
  Petite précision tout de même: je ne suis pas une personne conventionnelle ou pudibonde, loin de là lol avec mes amis, nous parlons très naturellement de sexualité, et dans le cadre de ma vie privée, j'ai vécu des moments merveilleux dans ce domaine à chaque fois que j'ai été amoureuse  ;D c'est juste que quand ce n'est pas le cas, j'ai horreur qu'on se fasse des idées sur ma vie personnelle. Les gens ont tendance à mettre les pieds dans le plat, y compris certaines femmes :-\

  Dernière petite phrase à la con  >:( un jour, j'ai accepter de boire un verre en terrasse avec une connaissance à moi, un homme qui avait connu Pierre. J'étais dans un très mauvais état d'esprit à ce moment-là et j'avais envie de passer un moment amical, m'ouvrire un peu comme je l'aurais fait avec un véritable ami. Je ne pensais pas qu'il avait des idées derrière la tête. Et à un moment donné, il a commencé à me carresser les mains...je lui ai dit que je ne cherchais pas ce genre de choses, et alors il m'a demandé d'un ton brusque et plein d'incompréhension: "Ben qu'est-ce-que tu fais là, alors?" Autrement dit, une femme n'a pas le droit d'avoir envie de boire un verre avec un homme amicalement, la question ne se pose pas  :o dans ma tête il n'y avait aucune ambiguité  ??? depuis, je ne passe plus ce genre de moments-que je considère d'ailleurs comme des instants privilègiés-qu'avec mes véritables amis  :)
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #376 le: 01 Février 2018 à 11:41:12 »
Pas plus tard qu'hier, deux personnes " à coté de la plaque".

- Monsieur XXXXX , je viens d'apprendre pour votre femme, je suis désolé, je vous présente toutes mes condoléances.
Je ne l'ai appris que hier
-ce n'est pas grave, vous ne pouviez pas savoir, mais merci quand même.
-Bon, et à part ça, ça va ???

 :o    ???    ::)

-Tiens, bonjour, ca va ?
- Bonjour (ça n'allait pas mais j'avais pas envie de parler)
-Bon, bein tant mieux, c'est bien....

Re  ::)   ???

Maladresses, certes, mais ô combien douloureuses....

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #377 le: 01 Février 2018 à 12:01:37 »
Si tu savais comme je te comprends Eric  :'( j'ai droit à ce genre de "maladresses"-ou parfois qui se prétendent telles-depuis le tout début de mon deuil, et même dès le tout premier jour  >:( je sais exactement ce que ça fait hélas. Tu sais qu'ici, nous nous comprenons entièrement, y compris vis-à-vis du regain de souffrance que provoquent ce genre de petites phrases à la con. Ce n'est peut-être pas une grande consolation, mais nous au moins, entre nous, nous savons ce qu'èprouve l'autre.
 :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne nathT

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 439
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #378 le: 01 Février 2018 à 12:53:30 »
Bonjour,

ce petit message pour essayer d'en rire
mon arrière grand mère décédée centenaire et veuve durant 60 ans et ayant une forte personnalité a répondu la phrase suivante à une connaissance juste après le décès de mon arrière grand père
à la question : comment allez vous?
Oh mais fort bien, cinq enfants à élever seule mais désormais mon mari lui au moins va bien mieux il ne souffre plus du tout il est juste mort !

Sinon ma propre mère (les femmes de ma famille vivent toutes centenaires et sont 'coriaces') m'a dit:  mais tu ne peux pas te rendre compte si ton père venait à disparaître ! que deviendrai-je ?
Alors ma petite maman .... je viens juste de perdre mon compagnon ....
réponse: Ah oui comme cela tu pourra t'occuper de moi ....
SANS COMMENTAIRE !

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1322
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #379 le: 01 Février 2018 à 13:11:37 »
Excellente la première réplique  :D

Pour ce qui est de ta mère, je suis d'autant plus indignée. Apparement elle ne comprend pas que tu souffre autant que si elle, elle perdait son conjoint, ton père, que ce n'est pas comparable et que même dans le pire des cas (pour elle s'entend) ce qui compte est que tu serais là, peu importe si la raison est que tu vis toi-même un deuil...venant d'elle ce doit être pire encore, je te comprends.
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Akiko

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 15
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #380 le: 05 Février 2018 à 18:22:18 »
Comme je vous comprends.
J'ai découvert le manque d'adéquation de plusieurs personnes, lors du décès de mon JUMEAU.

Il y a de tout, de la phrase gentille mais maladroite, à l'énoncé consternant de brutalité (et de stupidité).
Et heureusement, il y a aussi les phrases et les gestes qui font du bien.  Et souvent, ce sont les personnes qui pensent être les moins à même de vous faire du bien, celles qui sont les plus humbles, qui vous font vraiment de bien.

Je vais vous faire un petit inventaire de ce que j'ai entendu ; je viens d'avoir un signe de mon JUMEAU et mon moral est donc correct ); je vais donc essayer de vous la faire pas trop dramatique  ;).

1) Le jour du décès, dans les 30 minutes qui suivent : une personne qui n'est pas présente lors du décès (et j'ignore qui l'en a informée)  envoie un texto à une autre personne qui elle,  est présente lors du décès, pour lui annoncer la nouvelle... Déjà là, si la situation n'était pas dramatique, il y aurait un petit côté ironique.
Et la personne envoie pour tout message : "P.I. a cessé de souffrir".
Je suis effondrée parce que je viens d'assister au décès d'un être on ne peut plus aimé, mais là, je ressens en même temps une grande colère et je suis choquée: j'ai envie d'appeler la personne et de lui crier :"Espèce de tanche! P.I. s'est battu durant tous ces mois, il a été debout malgré le cancer durant tous ces mois, présent pour ses proches (et pour tant d'autres), ACTIF jusqu'à ses derniers jours, et tout ce que tu as à dire de lui, c'est qu'il a" cessé de souffrir"??!!"
Avec ce genre de personnes qui ne regardent plus les gens qu'au travers de la maladie une fois que le diagnostic est tombé, tu as envie de faire dans la provoc pour les secouer! J'aurais eu envie de lui dire : Mais nonoche! Avant de "cesser de souffrir", je peux te dire que P.I a PROFITE de la vie], et, tiens, je dirais même, ma chérie, qu'au delà de tes tristes préjugés, il en a profité dans TOUTES les positions!
Et toc!

Là, j'ai réagi très fortement car il s'agit de mon proche aimé, mais de façon plus générale, je trouve que cela pose la question de notre regard. J'ai regardé mon JUMEAU de la même manière jusqu'à son dernier souffle, avec tout mon amour. Et je continue de le regarder ainsi.
Mais qu'en est-il des autres personnes?
Nous ne sommes plus au temps de la peste noire, et je trouve aussi triste que déplorable que l'on puisse avoir sur des personnes ayant un diagnostic de cancer, de Parkinson,  de sclérose en plaques, etc, un regard de pitié, de peur (genre : je ne veux pas le regarder parce qu'inconsciemment, j'ai la pétoche qu'il m'arrive la même chose), de fuite devant la souffrance, et d'incompréhension devant le fait que même avec une maladie, on peut avoir des moments de pur bonheur.

2) Le très classique : "Mais vous savez, la vie continue."
Ben, oui, la vie continue, mais avez-vous idée de l'état dans lequel je suis pour continuer ma vie? Je continue pour mes enfants, et pour eux, je vis normalement mais à l'intérieur de moi, je suis pulvérisée... Comment ma vie continue t-elle avec la conscience écorchante et à chaque réveil répétée de son irréversible absence?";
Cet énoncé : "La vie continue" ne devrait pas être prononcée en cas de deuil... Déjà, c'est faux dès la base puisque que justement, il est question de la vie de quelqu'un, qui ne continue pas (en tout cas, pas ici). A défaut d'être délicatE, on peut au moins avoir une once de logique...

3) "Comment, mais tu es allée voir une médium?! Je crois pas à ce genre de chose, et ensuite, je pense que là où il est, P.I. a juste envie qu'on lui foute la paix".
Là, j'ai eu envie de répondre:
Primo, si je fais ce genre de démarche, c'est que je suis dans une détresse telle que je ne sais pas quoi faire d'autre, et ce ne sont pas ce genre de propos qui vont me remonter le moral.
Deuxio, si tu n'y crois, ben fiche -moi la paix; en revanche, je me garderai bien de t'en parler s'il y a une prochaine fois.
Tercio, mon JUMEAU n'a jamais voulu "que je lui foute la paix", parce que nous étions infiniment bien ensemble, et je ne vois pas pourquoi cela changerait "juste" parce qu'il est passé de l'autre côté.
Et finalement, le jour où il voudra que je lui foute la paix, eh ben, il me le "dira"!

Ah lalala...
Attendez, c'est pas fini, je vous ai gardé le meilleur pour la fin, la palme d'or en quelque sorte  : ):

4) Quand je raconte avec des sanglots dans la voix,  le combat de mon JUMEAU contre la maladie et l'injustice immense que je ressens devant le fait qu'il est mort quand même, je m'entends répondre : "Mais est- ce qu'il a eu une vie vertueuse au moins?" 
Je ne vois pas dans la liste un émoticone de baffe,  à ajouter à ces lignes, c'est bien dommage...
Vous imaginerez un petit Obélix saluant un soldat romain...  ;D


Je n'ai jamais répondu à ces énoncés parce que cela m'aurait coûté une énergie que je n'ai pas. Bravo donc à tous ceux et celles qui parviennent à le faire de façon, disons, éducative, malgré la douleur.

Heureusement, il y a les phrases qui font du bien, les gens qui se fichent de vous voir pleurer devant eux, parce qu'il vous aiment et c'est tout, et les belles phrases que je garderai dans mon cœur toute ma vie:

- "C'était quelqu'un de très gentil" , que la personne accompagne d'un sourire ému et plein d'empathie.
- "On est là pour toi".
- "Je me sens tellement impuissante; mais si tu as besoin de parler ou pleurer, je suis là pour toi tout le temps"
Et surtout:
- " La seule chose qui compte pour nous, c'est TOUT LE BONHEUR que tu as pu lui apporter"

Je pense fort à tous ceux et celles qui liront ces lignes, qui ont tant à m'apporter et à m'apprendre,  et qui vivent la même chose.


"I would rather spend one lifetime with you than face all the ages of this world alone." 
The Lord of the Rings

Hors ligne Federico

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3078
  • "De ma blessure a jailli un fleuve de liberté" "F"
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #381 le: 06 Février 2018 à 10:35:18 »

Message de Akiko

Un énorme clique sur  "J'aime "...  autrement appelé " Like "

J'ai envie de "LIKER" ce matin...  ;)   :D

Amicalement, solidairement.
Federico
- Espérer, c'est avoir la force de sourire avec un cœur qui ne cesse de pleurer
- Qui pourrait me dire maintenant ce que je dois dire, écrire, croire, penser ou faire ? Personne ! je suis LIBRE !

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #382 le: 06 Février 2018 à 11:02:59 »
Akiko, je me retrouve dans quasiment tout ce que tu décris  :)

Beaucoup de courage à tous.


Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #383 le: 16 Février 2018 à 14:31:25 »
Garanti vrai de vrai; vécu pas plus tard que la semaine derniere.

Je rentre chez moi, je prend le courrier. S'y trouve une enveloppe EDF. En attendant que l'ascenseur arrive, je l'ouvre.
Il s'agit d'une ré-évaluation de ma facture par rapport à ma consommation réelle : la facture diminue.
Je monte dans l'ascenseur. S'y trouve le crétin du 2e, qui vient du garage (et qui, je tiens à le préciser, à été mis au courant par le bouche à oreille de la mort de ma femme). Comme d'hab il ne peut pas s'empecher de parler, avec un sourire benêt affiché sur sa trogne de crétin. Et il commence :

-Ah, encore des factures ! Et puis ça augmente tout le temps
- moi : Bein non, là, çà baisse.
lui : - Ah bon ? C'est rare çà !
moi : - bein c'est normal, on est un de moins à la maison.
lui: - ah, c'est bien çà !

Vous me croirez si vous voulez, mais les 7 secondes restantes avant que j'arrive à mon étage, j'ai réussi à ne pas : lui fracasser le nez/ lui enfoncer mon poing dans la gueule/ lui filer un bon coup dans l'estomac/ lui arracher la gorge.

Et au moment où je suis sorti de l'ascenseur, lui : - du coup ca va vous faire une bonne fin de journée.

J'hésites beaucoup à lui intimer l'ordre de ne plus JAMAIS me parler la prochaine fois que je le croise...

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #384 le: 16 Février 2018 à 14:34:26 »

 Une banalisation, un gommage. Et donc, je ne les vois plus (évidemment)

Je pense que c'est un gommage pour éviter de les déranger EUX : concevoir de la tristesse, de la depression, concevoir la mort d'un de leur proche ou la leur, les dérange. Alors ils incitent les endeuillés à "rentrer" dans le moule béat et niais du "tout va tres bien madame la marquise"...

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #385 le: 16 Février 2018 à 15:09:04 »


Dans une formation d'autodéfense, j'avais appris la technique de défense verbale par l'absurde.  Il s'agissait de répondre à une attaque verbale avec une phrase telle que "la nuit tous les chats sont gris" avec un air particulièrement inspiré ou convaincant ou ... ça laisse l'autre désarçonné et quelquefois c'est suffisant.


J'aime beaucoup ton idée Etoile9   :)
Faut que je creuse et que je trouve une phrase bien absconse qui va laisser l'autre crétin "muet"  ;D

Hors ligne Mononoké

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1047
  • Un petit pas, puis un autre ...
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #386 le: 16 Février 2018 à 15:25:10 »
un jour j'arrive à l'école pour récupérer ma fille les cheveux mouillés :
- tu sors de la douche ?
- oui
- il y en a qui ont de la chance
(mon mari était mort depuis 2 mois environ), j'étais en arrêt de travail.
Cette femme est la femme d'un collègue de l'école de mon mari, donc elle connaissait bien mon histoire
"Tu ne sais jamais à quel point tu es fort jusqu'au jour où être fort reste la seule option". B. Marley

"Un arbre qui s'abat fait beaucoup de bruit ; une forêt qui germe, on ne l'entend pas." Gandhi

Hors ligne Alexandra

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 153
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #387 le: 16 Février 2018 à 16:02:16 »
Une conversation que j'arrive pas à me sortir de la tête...

Il y a quelques mois à une réunion, je croise une ancienne collègue. En rentrant dans la salle, elle me demande "Comment ça va?", j'esquive par mon habituel "et toi?". Pendant la réunion, je suis crevée, j'ai des flashes du corps de Tom, les larmes aux yeux, je tiens comme je peux.

On ressort de là et la même, elle me redemande "comment ça va?". Je me dis qu'elle veut vraiment savoir puisqu'elle insiste. Et puis elle sait pour Tom, on travaillait tous au même endroit. Alors comme elle veut savoir je lui réponds que ça dépend des jours.

Et elle me regarde bizarrement, je lui demande si elle sait pour Tom. "Bah ça fait déjà un an!", elle me répond. J'ai pas pu, j'étais super en colère, je lui ai répondu que toute ma vie s'était fracassée et que c'est ce qui arrive quand on perd son compagnon.

Elle décide d'insister, "il faut tourner la page" et puis quand même elle me trouve agressive et même condescendante (la pauvre, je la forçais à se joindre à mon malheur), et elle me disait tout ça "pour m'aider", et je ne suis pas la seule qui "a vécu des choses difficiles", on dirait que je cherche "à lui apprendre la vie".

Voilà comment j'ai pris conscience que j'étais une connasse condescendante et agressive. Depuis je me suis mis un bon coup de pied au cul et j'ai tourné la page, elle avait raison. Après tout, c'est que la mort de l'homme avec qui je voulais faire ma vie et qui n'avait que 28 ans. Rien de bien méchant.

Hors ligne Eric38

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 240
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #388 le: 16 Février 2018 à 16:18:32 »

Voilà comment j'ai pris conscience que j'étais une connasse condescendante et agressive. Depuis je me suis mis un bon coup de pied au cul et j'ai tourné la page, elle avait raison. Après tout, c'est que la mort de l'homme avec qui je voulais faire ma vie et qui n'avait que 28 ans. Rien de bien méchant.

c'est exactement çà ! Nous sommes des gens prétentieux, car soit disant nous en savons plus que nos interlocuteurs sur la vie, eux aussi ont vécus des choses difficiles, faudrait pas les prendre pour des néophytes. Pensez vous, un évier à déboucher, les cours de pianos de la petite, ou l'exposition du balcon qui grille les plantes, ou encore l'embrayage de la voiture, voila, les vrais difficultés, ils les ont subis aussi.
Alors bon, une mort, y'en a tout les jours hein, on va pas s’appesantir dessus. Si au bout de 3 mois on n'est pas passé à autre chose c'est vraiment qu'on aime se plaindre exagérément, ou qu'on en profite pour jouer les moralisateurs.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4799
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #389 le: 16 Février 2018 à 16:31:49 »
on pourrait avoir pitié de sa manière d'aimer les autres ... au vu de ce qu'elle a osé te dire Alex !
mais la colère domine quand même ... vis à vis de telles personnes !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char