Auteur Sujet: Les petites phrases dont on se passerait bien  (Lu 358358 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Titi

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 53
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #495 le: 29 avril 2021 à 19:25:32 »
DAns un genre voisin des petites phrases, il y a les comportements ... >:(

Que pensez-vous de celui de cette assistante sociale ?
Je vais essayer de faire court.

Après au moins 6 mois qu'elle était censée me contacter à la demande de celle de ma commune (c'est l'AS de ma mutuelle), je reçois un courrier de son service me demandant de confirmer que la date proposée ma correspond. je passe sur le fait que je rappelle immédiatement, que je tombe sur une secrétaire qui, visiblement n'est pas du tout au courant, complètement démunie parce que la dame en question est en vacances et que je n'ai pas son mail perso ...  ??? ça commence fort.

Normalement, dit par une autre AS (celle en qui j'ai totalement confiance et qui nous à suivis pdt l'HAD de papa), elle s'est entretenue longuement avec la collègue de la dame en question. Donc, je supposais que la situation était connue, au moins dans les gdes lignes, décès des 2 parents à qq jours d'intervalle, récemment, dossiers compliqué, entre capital décès qui fait des erreurs à cause des décès rapprochés, mon propre dossier mdph, dossier pour lequel je l'attends depuis 6 mois ... et tout ce qui est lié au fait que je vais devoir déménager, maison appartenant à mes parents ... bref, qd elle m'a demandé où étaient mes parents ...  :o :o :o :-[ j'ai cru que j'allais littéralement me décomposer. Visiblement, ça communique peu dans ce service !

Puis, elle comprend ... les 2 maisons appartenaient à mes parents ... je vais devoir partir ... et hop ... on bascule ...
Elle passe des questions pratiques, qui me semblent de l'ordre de sa fonction, aux questions plus personnelles ... que je prends au départ pour de la gentillesse, de l'empathie ... et là, d'un coup, entre 2 interrogation pour mon avenir, avec la peine que j'exprime ... la fatigue et l'épuisement qu'elle voit ... la question ... et vous vendez les 2 ??? On serait intéressés ... et on repart sur du pratico pratique ... et ... oui, mais il y aurait des travaux, ça va baisser les prix car les acheteur vont devoir faire des rafraichissements ... puis re-empathie ... et ... pourquoi vous ne chauffez pas ? (bah ... ok, pas chaud le matin, mais on arrive qd mm en avril ma cocotte) les chaudières ? c'est du fuel ... et oui, là je comprends le coup d’œil circulaire pour voir les radiateurs ... Ca, c'est pas bon, ça fait baisser le prix car dans 5 ans ... et là, je la coupe car j'ai reçu un courrier justement, de mon chauffagiste à ce propos ... et comme par hasard, elle change de sujet.

Puis revient à la charge, on peut vous aider à vider, on pourrait même, si on vous reprend, vous aider pour apporter une benne, il y a des entreprises qui font ça, bon, pas forcément pour les particuliers mais si on reprend, on pourra s'arranger ... mais sachez qu'en mai je pars en formation et je ne sais pas si ma collègue irait jusque là ...  :-X :-[ ???

Que dois-je comprendre ??? Chantage ???

Et le lendemain, elle me rappelle comme convenu pour des infos, ça je dois dire qu'elle a été rapide pour cette info ... mais c'est son boulot, et juste à s'adresser à une autre service.
Et bien, ça repart ... Seriez-vous près à accepter une offre ???

Heureusement, j'ai eu le réflexe de dire que je ne dois rien décider sans mes frères ... et tout ça entre des proposotions de lieux de repos, parce que je suis en burn out, que s'occuper de mes parents, c'est beau etc... c'est vraiment une bonne technique, je suis sûre que je ne suis pas la 1ère qu'elle manipule.

Franchement, je suis triste, blessée, et j'ai encore moins confiance dans les autorités, déjà que je n'avais plus confiance, là ... c'est terminé !

Une amie me conseille de la signaler ... je ne sais pas, j'ai déjà tellement de paperasses et tellement de peine et bcp d'énergie pour trier ... mes frères sont à distance et ... je dois me débrouiller. En plus, ils ne se gènenet pas trop pour le dire que moi je suis là. Bref, dégoûtée, triste et apeurée. A qui faire confiance ????

Hors ligne comment_faire

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 155
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #496 le: 17 avril 2022 à 08:15:43 »
Je connais des gens qui travaillent en tant que fonctionnaires, notamment quelques responsables de service, et je peux confirmer que le mot confiance n'est que peu (ou pas) compatible avec ces gens-là.

De toute manière, excepté parmi ses proches (amis, famille), avec qui partager des choses aussi intimes ?
Il faut être raisonnable.
Et encore, même parmi famille et amis ...
Quant aux psys, il y en a comme partout : des bons, des moins bons, et des nuls. Il faut juste s'en rendre compte le plus vite possible et en changer rapidement si ça ne va pas, au risque d'aggraver les dommages.

Hors ligne Nefertiti

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
  • Les souvenirs apaisent la douleur
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #497 le: 11 septembre 2022 à 17:49:47 »
Ahhh, la voisine....
La voisine 77 ans,  vient vers moi. comme j'ai un très mauvais pressentiment, je rentre chez moi et lui fais un signe de loin. 2 mns plus tard, elle sonne.
Elle se campe devant moi, m'examine de haut en bas (comme un cheval de course...) et me dit : "ca va mieux, maintenant, ca fait 2 mois, non ?"
Moi : "non, ca va pas mieux, et vous, pour votre mari mort il y a 2 ans, 2 mois après, vous étiez en pleine forme ?"
Elle : non, moi, c'était terrible pendant 1 an, mais vous,  vous n'avez pas vécu 38 ans1/2 avec votre conjoint, donc ca doit pas être pareil...
Moi : c'est pareil, l'amour ne se mesure pas au nombre de dizaines d'années, supérieur ou non à 38 ans
Elle : il faut  prendre un air plus gai sinon, vous allez faire fuir les amis autour de vous. C'est un conseil.
Moi :  vous en avez perdu, des amis après ?
Elle : oui, j'étais triste
Moi : c'est pareil que vous, vous savez... Bonne journée, au revoir.

Sophie.

Hors ligne Alice

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 505
  • Mais où es-tu ???
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #498 le: 13 septembre 2022 à 10:04:27 »
Oui... certains pensent ça.
C'est comme pour une rupture, que ça fasse quelques mois, ou plusieurs année, c'est très douloureux!

Mon propre père ayant perdu ma mère à l'âge de 58 ans et lui avait 63, elle était malade depuis 2 ans.. on l'avait vu  venir..
Il me disait à peine une semaine après un truc du style: "allez regarde pas les photos, pense à l’avenir, regarde devant, ça ne sert à rien de ressasser.. Moi ça faisait 40 ans de vie commune quand même toi tu vas t'en remettre "
Moi : "mais papa, toi tu as pu vivre avec, fonder ta famille, réaliser tes projets en 40 ans, moi j'ai un bébé de 4 mois et un permis de construire avec un plan de maison qui ne se construira jamais et une famille qui n'existera plus jamais.. Je n'ai justement pas eu le temps de vivre avec lui..."

Ce n'est pas les années qui comptent, ni le lien de sang, mais l'affecte, les sentiments, la relation qu'on avait avec la personne.
Moi j'ai aussi eu droit à des membres de sa famille qu'il ne voyait jamais, réclamer un préjudice affectif!
Ou des soit disant amis qui soudainement le connaissait très bien! alors que je ne les avais jamais vu !!!

Entre ceux qui aiment les drames et se mêlent de tout, et les autres incapables de comprendre et dénués d'empathie.. Il faut composer.

"il faut sourire, tu vas perdre tes amis" FAUX
Alors oui, à un moment donné, on sent que les gens commencent à faire leur deuil et à passer à autre chose. Du coup, ils ont l'impression que nous on est bloqué et qu'on avance pas. Pour pas donner cet impression, on s'efforce de faire bonne figure, et on est tiraillé entre faire croire que ça va, et le jugement des gens qui doivent se dire "à ben ça va elle s'en fout elle s'en est vite remise". Moi à ce moment là, j'avais peur de ne plus avoir de soutien. J'ai donc alerté mes amis, en leur disant: "attention, j'essaie d'aller bien, mais c'est toujours très dur pour moi." Et les réactions ont été très compréhensives et positives.

Chacun fait son deuil différemment selon sa personnalité, son vécu, et le lien avec la personne perdue. On ne peut pas comparer. Et il n'y a pas de règle.

Force et courage
Amicalement
Tu es parti, mais tu habites ce que je suis devenue...

Hors ligne Johanna

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #499 le: 11 mai 2023 à 20:45:27 »
Effectivement les gens feraient mieux de se taire parfois...
À la sortie de l'école une maman me demande si je vais mieux. Alors je lui répond que non, ça ne fais que 8 semaines aujourd'hui que mon mari est mort donc non ça ne va pas vraiment mieux. Et elle me dit "ah bon ? Ben ça va pas tarder alors"... Mais c'est à dire !!!
Les gens ne réalisent pas à quel point nos vies sont terrassées par la perte de l'être qu'on aime et qu'on ne peut pas forcément "aller mieux" quelques semaines après...
Et cerise sur le gâteau, une autre maman est surprise quand je lui dis que ma fille de 6 ans à beaucoup de moments où elle appelle son père en pleurant et que c'est très difficile au quotidien. Elle me sort "c'est étonnant parce qu'à l'école elle est très joyeuse, la maîtresse m'a dit que ça allait aussi en classe. Je pense que quand elle est avec toi, elle te voit donc forcément elle est plus triste, mais je t assure elle va bien". Donc déjà ravi d'apprendre que les autres mamans parlent avec la maîtresse de ma fille. Et ensuite je serai donc responsable, par ma propre souffrance, de la peine que ressent ma fille... Le fait qu'elle ait perdu son père il y a 8 semaines après un an et demi de combat contre le cancer ne suffit pas à justifier le fait qu'elle soit triste.
Ça me sidère. Je me doute que c'est de la maladresse et que ça les rassure de se dire que nous allons bien, mais quand même...
Personnellement je n'ai rien répondu et j'ai explosé après...
Comme l'a dit Alice, force et courage !

Hors ligne katrinap

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 833
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #500 le: 12 mai 2023 à 08:57:50 »
même pas sur chère johanna que ce soit de la maladresse je pense qu'il y a un refus d'empathie car la mort fait peur et que les gens souvent refusent de l'envisager, la mettre à distance serait comme l'effacer ce qui bien sûr est un leurre
bravo pour votre patience pas sur que j'aurai la même ou les phrases du type il était malade il vaut mieux pour lui qu'il soit là où il est est aussi souvent une phrase qui certes peut paraitre de bon sens mais parait violent aussi à  nos oreilles
amicalement
katrin

Hors ligne Johanna

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 71
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #501 le: 12 mai 2023 à 13:58:59 »
Bonjour, c'est vrai que j'ai du mal avec ce style de réflexion également. Mon mari est mort d'un cancer et on me dit souvent "maintenant il ne souffre plus". Alors certes, mais il n'a pas toujours souffert, et maintenant c'est nous qui souffrons... Je remarque aussi ce manque d'empathie, je vois que déjà au bout de 2 mois certaines personnes s'écartent quand j'arrive devant l'école. Presque "poussez vous, la veuve arrive", c'est horrible mais c'est ce que je ressens. Je me rend compte que je représente la mort oiue eux, et le tabou qui l'accompagne et qui les effraie. Ils ont tellement peur que ça leur arrive également qu'ils le gardent à distance. Ça me donne juste l'impression de porter la pouasse pour eux...
Amicalement, Johanna

Hors ligne Loma6061

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 358
  • Avancer n'est pas oublier
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #502 le: 01 juillet 2023 à 19:21:04 »
En vous lisant je vois qu'on entend toutes et tous des phrases maladroites à un moment donné. En l'espace de quelques mois, depuis la perte de mon mari, j'ai entendu  quelques phrases bateaux comme  :

Il faut laisser les morts enterrer leurs morts, la vie continue ...

Ca devient limite malsain maintenant de continuer à porter sa robe de chambre, et puis tu devrais te débarrasser de ses vêtements.

Et cette dernière me laisse sans voix :

Tu ne pleures pas tes grands parents ou tes arrières grands parents et pourtant ils sont morts ...

Je deviens de plus en plus résiliente sur ce genre de choses, ils ne savent pas ce qu'ils disent ni l'impact que ça peut avoir sur nous. Pour ma part ce type de réflexion a pour conséquence de me faire fuir, me renfermer sur moi même car il n'y a que moi qui peut comprendre au final.

Courage à toutes et tous
Jusqu'à ce que ta mort nous sépare, jusqu'à ce que ma mort nous réunisse ...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6311
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Elisane

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #504 le: 05 novembre 2023 à 22:00:02 »
Il n'y a que ça, des mots dont je me passerais bien. Même les phrases impersonnelles d'usage (Mes condoléances, bon courage... que j'aurais certainement dit à leur place mais que je déteste entendre, ou plutôt ça passe sur moi comme un mauvais nuage )

Pour le reste, la perte est encore trop récente pour les phrases culpabilisantes et/ou moralisatrices du type "la vie continue", " il faut avancer" (oui, sans toi.)  "il n'aurait pas aimé que... ", "Il aurait voulu que..." (insérer n'importe quelle remarque stupide et non sollicitée de gens qui pensent bien faire mais en fait non.)
 

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1620
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #505 le: 20 avril 2024 à 15:10:20 »
  Les années qui ont suivis le décès de Pierre, ce premier compagnon que j'ai perdu, j'en ai eu un nombre incalculable de ces petites phrases et/ou comportements déplacés, maladroits ou même carrément malveillants  >:( je me souviens en avoir posté beaucoup ici  :( après mon départ du forum, j'en ai eu encore un certain nombre d'autres-je prèfère ne pas en parler, elles me feraient encore mal si j'y repensais; dans le fond, elles se ressemblent toutes  :( plus stupides, voire même cruelles, les unes que les autres...en revanche, j'ai besoin de mettre noir sur blanc les phrases déplacées auquelles j'ai eu "droit"  ::) concernant mon deuill d'après, celui de Jean-Philippe, le compagnon que j'ai eu après Pierre, et que j'ai ègalement perdu. Il y en a heureusement moins, beaucoup moins: l'expèrience aidant, j'ai cette fois soigneusement éviter de m'ouvrir à n'importe qui: je sais que ça joue souvent de très mauvais tours, et ne fait qu'ajouter à la douleur du deuil.

  La première dont je voudrais parler concerne ce forum  :o elle est toute récente. Je disais à une connaissance à moi que j'ètais trés contente d'avoir à nouveau accès à internet, principalement pour èchanger sur un forum qui m'avait toujours fait du bien, appellé "les mots du deuil"  ;) le type m'a demandé, d'un ton de totale incompréhension: "Parler de la mort vous fait du bien?" J'ai essayé de lui expliqué que c'était un forum d'entraide, qui faisait vraiment du bien à ceux qui s'y inscrivaient, et qu'il y avait des conseils pour avancer, aller mieux, un partage d'expèrience, de souvenirs,  de spiritualité etc...mais rien à faire: il n'a décidément rien compris, et il a finit par dire: "A votre place, je me méfirais de ce genre de forum à la con"  :o je n'en ai plus parlé, ça n'aurait servi à rien...

  Hé bien, oui, ce forum fait du bien, et ça en fait aussi de pouvoir parler librement de ce que nous vivons, ou avons vécu, même si ce n'est pas toujours évident,  d'èchanger, de s'entraider, et aussi d'èvoquer les bons souvenirs, de s'apporter de l'espoir, d'une manière ou d'une autre. C'est bien parce-que tout le monde ne comprend pas tout le positif de ce genre de forum justement, que certains auraient l'impression que ça empêche d'avancer, de "tourner la page" comme ils disent, que j'èvite généralement d'en parler. Cela dit, il y a plusieurs personnes de ma connaissance qui comprennent très bien que ça me fait du bien de m'exprimer sur ce forum  :)

  Ca m'avait tapé sur les nerfs  >:(
« Modifié: 25 avril 2024 à 14:10:38 par Stana »
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1620
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #506 le: 20 avril 2024 à 15:32:29 »
  Au tout début de mon deuil-ça ne faisait que quatre ou cinq semaines que Jean-Philippe était décèdé,-un  abruti-et qui n'ètait même pas malintentionné, je le sais, c'est ça qui est dingue, m'a demandé: "Alors, ça vas? Le deuil est fait?...."  :o sans commentaire...

  Mais il y a eu pire,  bien pire, quatre jours exactement après la mort de Jean-Philippe. J'allais passer l'après-midi chez mon amie Marie-France, mais le bus venait de me passer sous le nez. J'allais me décider à y aller à pieds-ce n'était pas si loin que ça-quand une voiture s'est arrêtée à ma hauteur, et le conducteur m'a proposée de m'emmener. Je sais, ce n'est pas prudent, mais j'ètais tellement exaspèrée d'avoir raté le bus que j'ai accepté.
   J'ai dit que j'allais chez une amie, et j'ai donné l'adresse. Et voilà que le bonhomme a commencé à me dire qu'il me connaissais, que quelques années plus tôt on avait discuté, plusieurs fois, alors que je fumais ma cigarette devant un bar-il m'en a même donné le nom, mais j'avais beau lui dire que je ne m'en souvenais pas du tout, il insistait...j'ai fini par lui dire: "Ecoiutez, là, j'ai autre chose à penser: mon compagnon est mort il y a quatre jours." "Ah?" a-t-il fait, avec un ton et une expression de visage complètement indifférents, comme si je venais de parler d'un incident  :o aucune compassion, aucune parole de condoléance, rien. Et quelques secondes après, il a enchainé: "Mais si, je te connais, on discutais devant tel bar, tu fumais ta cigarette!" Et il insistait là-dessus, j'ètais sciée :o >:( et il m'a plusieurs fois tapoté la cuisse, d'un geste plutôt lourd j'ai trouvé...alors que je venais de lui dire que je venais à peine de perdre mon compagnon! Quatre jours, et lui, il ne pensait qu'à son intêret immédiat, il s'en foutait complètement  :o  je lui ai dit poliment mais fermement: "Vous seriez gentil de ne pas me toucher, monsieur, je ne supporte pas les contacts physiques."
  Il a effectivement arrêté, mais il a continué son histoire de bar, et, alors qu'on arrivait, il m'a demandé d'un ton navré-et pas navré pour mon deuil, ça se voyait bien!: "Non? Tu ne vois pas ce que je veux dire?" Ben non  ::) Et quand je suis dessendue, il m'a lancé, avec un grand sourire: "A bientôt!" C'est ça: compte là-dessus et bois de l'eau!

  Incroyable...je suis toujours indignée quand j'y repense. Depuis, je suis plus avisée, mais il n'empêche que je n'aurais jamais cru un tel comportement, un tel ègoïsme possibles, face à une personne en plein  deuil  >:(  c'est pour ça que je ne m'ètais pas méfiée. Mais comme quoi, tout existe...

 
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1620
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #507 le: 20 avril 2024 à 16:58:45 »
  Il y a aussi une phrase à la con dont je me souviens parfaitement (heureusement qu'elle n'a pas provoqué d'atroces images en moi, comme ç'aurait pus être le cas  :-\ ) un prétendu ami-j'en suis bien revenue depuis-qui m'a dit plusieurs fois, après l'incinération du corps de mon compagnon: "Ca devait être horrible, de l'imaginer en train de cramer"...Non mais, est-ce-qu'on dit ce genre de chose?  :o et le pire, c'est qu'il n'était même pas maladroitement compatissant: non non, il ricanait, sans une ombre d'empathie  >:( 
  Non, ce n'était pas horrible: déjà, j'ai réussi à ne pas penser aux "détails" de l'incinération, qui, d'ailleurs, c'est connu, est trés rapide. Et ensuite, c'est bien moins horrible que l'image durable d'une lente décomposition, sous terre. J'arrivais à bloquer mes pensées à ce propos après la mort de Pierre, je me concentrais sur son âme, mais de temps à autre, des images me traversaient malgrès tout. Donc non, je n'ai pas eu d'horribles visions après la crémation du corps de Jean-Philippe.
  Ce qui n'enlève rien à l'indécence, et à la cruauté, plus ou moins consciente, de la petite phrase de ce con  :( >:(
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6311
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #508 le: 25 avril 2024 à 07:28:22 »
Oui phrases qui nous blessent même si pas mal intentionnées ...
Juste je voudrai rajouter l'incompréhension/forum ou parler de deuil cela reste très majoritairement tabou
Même pour des personnes ayant traversé des deuils éprouvants
La mort fait peur toujours et tout ce qui est lié par voie de conséquence aussi

Tout le monde n'a pas le même besoin de partager non plus on est différents mais ce que je souhaite c'est de la tolérance pour ceux qui en ont besoin
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1620
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Les petites phrases dont on se passerait bien
« Réponse #509 le: 25 avril 2024 à 14:18:15 »
  C'est bien vrai: il est impossible de vivre une èpreuve-et particulièrement un deuil  :( -sans subir des petites phrases dont on se passeraient bien, qu'elles soient bienintentionnées ou non...même quand on fait de notre mieux pour èviter les personnes ou situations qui s'y prètent, il y en a toujours quelques-unes qui passent au travers, c'est comme ça  :-\

  Oui, pour ce forum, tout le monde ne peux pas comprendre tout le positif qu'il apporte: pour des tas de gens, les mots  comme"deuil",  ou quoique ce soit du même genre, mettent mal à l'aise, et ils ne voient pas comment quoi que ce soit de positif  peux en sortir...tout comme entendre parler de mort, dans la vie de tous les jours. C'est bien pour ça qu'on ne peux pas s'ouvrir à tout le monde. Et encore moins aux personnes qui n'ont pas les mêmes besoins que nous.

  Quoi qu'il en soit, ça m'a vraiment fait du bien d'écrire à nouveau sur ce topic-même si on se passerait tous bien d'en avoir besoin, ça c'est certain  ::) j'avais déja un peu parlé de ces petites phrases à quelques personnes compréhensives, et ça m'avait aidée  :) mais les mettre noir sur blanc, ça défoule davantage, et après l'avoir fait pour chacune d'entre elles,  je me suis sentie un peu plus soulagée à chaque fois, un peu plus lègère...c'est une manière de faire sortir cette colère, ce sentiment d'injustice...après, je me sens bien mieux, c'est thérapeuthique  ;D
« Modifié: 25 avril 2024 à 14:23:26 par Stana »
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)