Auteur Sujet: retrouvé au bout de 15 mois assassiné  (Lu 2528 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne mafierté

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
retrouvé au bout de 15 mois assassiné
« le: 04 Février 2013 à 01:52:19 »
C'est la première fois que je viens sur ce site .Mon fils a été tué par ses meilleurs amis comme il disait, pendant 15 mois je l ai cherché . et un soir un coup de fil de son père pour me dire qu'il était mort et qu on allait chercher son corps ..La terre a stoppé pour moi à ce moment là ...l horreur plus jamais je le verrai plus jamais ....il était si beau 20 ans .dur de parler car l enquête est en cours ...je ne sais pas comment je dois faire pour tenir le choc du procès.

Hors ligne magalilou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 554
  • ma fille, mon amour
Re : retrouvé au bout de 15 mois assassiné
« Réponse #1 le: 04 Février 2013 à 10:08:18 »
Parce que la vérité doit être faite, parce que les coupables doivent être punis alors pour l'amour de ton fils tu tiendras. Ton coeur de mère est bléssé, broyé même, ton corps anéantis. Tu te demandes ce qui te fait tenir. Je ne crois pas que quelqu'un puisse répondre mais le résultat est là on tient sans savoir pourquoi et comment.
Ne te retient pas surtout s'il te faut pleurer, pleure, oui ne retient pas tes larmes laisse les couler, parle de ton fils encore et encore et encore. Si tu ne trouves aucune oreille attentive vient écrire sur ce forum ta douleur il y aura toujours quelqu'un pour te répondre. Ici on a tous perdu une partie de nous même, on passe tous par les mêmes souffrances tu peux tout dire sur ta peine et ton ressenti personne ne te jugera. Aujourd'hui j'allumerai une bougie pour ton fils.
Je t'envoie plein de douces pensées et plein de forces pour continuer.
Affectueusement, martine, maman de Madeleine
Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas de larmes que je ne pleure pas.
 Ce n’est pas parce qu’à nouveau je souris que j’oublie.
 Ce n’est pas parce que j’ai l’air heureuse que je vais mieux.
 Je peux vous offrir le visage qui vous fait plaisir,
 Mais il n’empêche qu’à l’intérieur, je meurs.

Hors ligne lamama

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 11
Re : retrouvé au bout de 15 mois assassiné
« Réponse #2 le: 08 Février 2013 à 03:28:23 »
Bonjour Mafierté,
Je comprends, comme Magalilou, ta détresse. Cependant, pour pouvoir t'aider davantage dans ce contexte, il faudrait en savoir plus. Mon fils a eu un ami qui a été assassiné à Lille. Retrouvé dans un canal. Enfin, rien n'a encore été conclu dans cette affaire. Ce jeune homme était black et homo...deux éléments que notre société a du mal à intégrer. Comment était le tien ?  Ce site ne te délivrera que des paroles de soutien très ordinaires, celle que tu pourrais trouver chez le curé, le pasteur ou autre bénis d'autres dieux. Si tu veux parler vrai, il faut livrer des choses...et poser les bonnes questions. J'imagine ta douleur...mais peut-être n'est-elle pas plus forte que celle d'un fils qui s'est suicidé. C'est mon cas, et il allait avoir 30 ans. Poursuis tes recherches, tente de comprendre, et va droit au but dans le procès. N'aie aucune crainte de dire qui était ton fils et aucune crainte des regards qui pourraient être portés sur lui et sur toi. Tout être humain a le droit de vivre pour peu qu'il ne porte préjudice à personne autour de lui. Une bonne nuit et courage, amitié, Lydia

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1330
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : retrouvé au bout de 15 mois assassiné
« Réponse #3 le: 18 Mars 2013 à 06:38:17 »


Quelle épouvante, Pascale ....
Peut-être pourrais-tu nous donner quelques nouvelles ?



*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne coeur

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 387
  • Je t'aime à la vie, à l'amour !
Re : retrouvé au bout de 15 mois assassiné
« Réponse #4 le: 07 Mai 2013 à 23:03:00 »
Mafierté

Comment va-tu ? Que deviens-tu ?
Nous avons nous aussi nos douleurs et nos peines.
Comment peut-on t'aider malgré cela ?

Depuis ton message du 4 février, comment arrives-tu à vivre ? A survivre à l'enquête qui doit encore et encore retourner la douleur que tu dois ressentir ?

Comme je voudrais oublier un peu ma propre peine pour te donner toute l'énergie qui me reste !

"Coeur"
"Tenir, toujours tenir !"
"Tenir, toujours tenir ! Tenir le cap ! Envers et contre tout ! Dans la continuité de ton Amour !"