Auteur Sujet: J'ai froid...  (Lu 2346 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Bane

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 27
J'ai froid...
« le: 06 Mai 2013 à 21:26:43 »
J'ai froid, j'ai souvent froid, j'ai tout le temps froid...

Le pire, c'est le soir, dans le lit, j'ai si froid, que,  malgré les chaussettes et les deux couettes, je n'arrive pas à me réchauffer et cela peut aller jusqu'à m'empêcher de m'endormir car je frissonne.
J'ai toujours était un peu frileuse (comme beaucoup de femmes je crois) , mais sans exagération, mais depuis la mort de Léo et Albane, ses crises de frissons sont quodiennes au coucher....C'est comme un froid venu d' intérieur. J'associe vraiment cela au décès de mes enfants, une angoisse la nuit arrivant, ou au contraite, le corps qui se mets à dire tout ce qu'il a retenu la journée, le corps qui exprime le manque..
Cela vous arrive-t-il aussi ? avez-vous d'autres symptomes 'incontrolables" qui vous sont apparus après le décès de vos enfants ?

En pensée avec vous tous et toutes, dans le doux regards de nos enfants.
Bane

Hors ligne *Ephémère*

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1330
  • Tu es là dans ma peau comme un coup de couteau
Re : J'ai froid...
« Réponse #1 le: 06 Mai 2013 à 23:59:12 »


Je me permets de te répondre, Bane, même si ce ne sont pas mes enfants que j'ai perdus, mais mon amour adoré ; j'espère que tu ne m'en voudras pas...

De tout coeur, Bane, je souhaite que cette nuit te soit plus douce ; que te soit épargnés les larmes et les frissons de ce froid qui te glace.

En t'écrivant, vois-tu, je grelotte moi aussi ; comme toi, j'ai toujours été frileuse, ce qui faisait sourire mon adoré.
Mais depuis qu'il n'est plus là, comme toi, j'ai l'impression que rien ne parvient à me réchauffer.

Je crois qu'au fond, j'ai besoin de cette sensation de froid. Elle vient me rappeler les soirées passées à travailler un peu tard à mon bureau, alors que mon adoré était déjà monté se coucher.
Et puis, le rejoindre, glacée par le froid de la nuit, me blottir contre lui, prendre sa chaleur, sans le réveiller, et m'endormir, tranquille.

Est-ce le chagrin, qui glace notre coeur et notre corps usé par la peine ?

Allons, je voulais t'apporter un peu de réconfort, et voilà que je parle de moi ....

Je vais te laisser, au moment où demain arrive sur la pointe des pieds.

Puisse la nuit t'offrir un vrai repos ; sans larme.


*Ephémère*

       Tu es là d ans ma peau comme un coup de couteau.

Hors ligne Bluette

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
Re : J'ai froid...
« Réponse #2 le: 07 Mai 2013 à 11:55:57 »
Bonjour Bane,

A chaque fois que j'ai été en état de choc, j'ai eu froid, de façon très intense.
En revanche, cela se passe en même temps que l'état de choc.

Depuis le décès de mon fils, cet état de sidération revient parfois et la sensation aussi.
D'ailleurs, ce n'est pas seulement une sensation, je suis réellement glacée.

Je te souhaite beaucoup de courage.
B.

Hors ligne Real

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
Re : J'ai froid...
« Réponse #3 le: 07 Mai 2013 à 12:07:13 »
Bonjour Bane. Je viens de t'écrire un message dans un autre fil de discussion. Le corps a besoin de s'exprimer. Même si c'est pas facile, il faut se faire violence pour pratiquer un sport. La natation m'a beaucoup aidé à ce que mon corps ne somatise pas. Au début du deuil je faisais 5000 m par semaine ! j'avais tellement envie de hurler. Aujourd'hui, je suis redescendu à mes 1000 / 1500 hebdo que je pratiquais avant de perdre Rose. Je fais aussi du yoga, méthode iyangar car allie l'effort physique et la plénitude spirituelle. Le travail du yoga est très bénéfique dans un processus de deuil car il cherche loin dans nos émotions sans en apporter la douleur.

Hors ligne Bluette

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 88
Re : J'ai froid...
« Réponse #4 le: 07 Mai 2013 à 12:14:01 »
Tu as raison, Real.
Je fais beaucoup de sport et cela m'aide énormément.
C'est peut-être pour cela que la sensation de froid est toujours temporaire, je n'avais pas fait le lien.