Auteur Sujet: Ma fille, Calixte  (Lu 7728 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne souci

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2724
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #30 le: 06 Novembre 2019 à 12:06:23 »

   Bonjour Anic,

   Je viens te faire un humble et doux petit coucou  :), au milieu de cet enfer atroce qui t'éprouve abominablement.

   Le silence peut être une violence, oui. Et trouver des mots sensibles implique de se prendre une petite brûlure: c'est ça, "aller au feu". Et y a pas mal de gens qui tournent les talons et même le regard face aux flammes.

   Ma combinaison est à nouveau bonne pour l'atelier de rapiéçage: avant-hier, une de mes amies a fait une tentative de suicide, décidément le feu couve toujours quelque part, vouloir combattre les incendies c'est jamais fini.

   Quand j'ai perdu mon neveu adolescent Kalahan, qui s'est donné la mort il y a 6ans et demi, j'ai essayé d'arroser de mots tempérés tous ces départs d'incendie à la ronde, éperdument ...

   Hélas, on n'a de capacités que pour calmer son propre enfer, c'est l'impression assez décourageante que je tire de beaucoup d'expériences.

   Décourageant mais pas si nul que ça, Anic, parce qu'il reste la possibilité de partager, même s'il est rare que la personne à qui l'on offre cette part d'indicible approximativement formé, peint, écrit, chanté, mimé, parfumé, puisse s'en servir pour forger ses armes personnelles.

    Tu sais ce que sont ces armes personnelles qui peuvent être concrétisées par les réalisations artistiques, ou autrement bien sûr.
    Tu es pour le moment encore fort dans le doute par rapport au fait cela soit si important : c'est ce foutu refrain "à quoi bon" qui mine pendant des années les endeuillés.
    Parfois on se sent bloqué(e), oui, c'est normal je pense. Cela s'explique sans doute par le fait que notre "vouloir" théorique ne soit pas encore devenu un vouloir de plein accord affectif, il faut passer plus de temps à épier les failles de l'enfer pour cela.

   Les enfers ne se fissurent qu'à la longue et par la force des cœurs qui continuent d'aimer: chuuut, ils n'aiment pas qu'on le dise, ils vont répéter dans le haut-parleur que ça ne sert à rien, mais moi je te le dis, à force d'amour on passe dans ces interstices et on s'échappe.
   
   Les œuvres, artistiques ou autres, ne sont jamais une obligation: à chacun(e) de sentir quand le moment arrive, de quelle manière peut naître cette richesse,  et enfin quand les "pourquoi" sont remplacés par "je le fais tout simplement", et que ça fait du bien.

   Amicalement et solidairement, Martine.
   

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 37
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #31 le: 06 Novembre 2019 à 22:01:52 »
Martine,
merci beaucoup de ton message chaleureux et delicat. Ca fait tellement de bien de recevoir un echo. Dans mon quotidien j ai fini par me fermer aux autres, lassee de leur incomprehension, choquee de leur abandon, brisee par leur silence, ecoeuree de devoir supporter ca en plus. De temps en temps je tente un bref retour dans le monde, en allant voir une expo ou faire une balade ou en ecrivant sur le forum, sans conviction, comme on lancerait une bouteille a la mer. Et quand j y trouve un echo c est un moment de reconfort.
Merci a toi. Je t embrasse.
Anic


Hors ligne erika

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 94
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #32 le: 07 Novembre 2019 à 19:48:44 »
Je vous comprends. Ma vie a été saccagée au décès de ma fille de 24 ans. Depuis chaque jour est un combat et le temps qui passe agit peu sur le manque. Si ce n'est pas indiscret qu'est-il arrivé à votre fille?
La mienne a été tuée dans un accident et elle n'y était pour rien. C'est quelqu'un qui s'est endormi au volant...

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 37
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #33 le: 09 Novembre 2019 à 12:02:29 »
Merci Erika,
Douce pensee pour votre fille, si jeune ausi, toute innocente dans la tragedie. Le temps, il n aide pas a lui seul, c est, parait il, par ce que l on fait de ce temps que l on s aide. Il nous faut donc, alors que tout s effondre, preserver puis entretenir nos forces pour peu a peu trouver quoi faire de ce temps, et ainsi parvenir a canaliser la violence de cet arrachement et de ce manque, cultiver la douceur de ces jeunes etres si absents et si presents. Je cherche. Je ne trouve pas. De tout coeur je vous souhaite de trouver.
Avec douceur.
Anik

Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 37
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #34 le: 09 Novembre 2019 à 12:34:01 »
A toutes celles et tous ceux qui m ont lue, qui ont pu m ecrire, un gfand merci.
Chacun de vos message m a reconforte un moment, merci beaucoup. Merci a Yacine pour offrir cet espace d echange si rare.
Neanmoins, je vais quitter le forum.
Car je me rend bien compte que mes propres contributions ne sont pas une aide pour les autres membres. Je suis seulement dans l attente d aide.  Je ne suis pas capable de soutenir personne, je n en ai pas la force et je ne m en sens surtout aucune legitimite.
Et, paumee dans mon no man s land, totalement abandonnee de ma famille et de mes anciennes connaissances, juste de temps en temps ecoutee par mes 2 nouvelles amies qui n ont pas connu ma fille, je me suis refugiee dans ce silence, celui la meme que je n ai pu combattre, qui m a presque achevee, qui m a revoltee et desesperee. Alors je ne peux pas evoquer ce qui est arrive a ma fille. J en suis incapable.
Je ne peux donc pas etre dans un partage veritable avec les autres membres du forum.
Je vous salue toutes et tous avec beaucoup de reconnaissance et d affection, souhaitant tres sincerement que chacune, chacun trouve un certain apaisement.
Bien a vous.
Anic

Hors ligne pscar13

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1067
  • Seul l'Amour peut garder quelqu'un vivant
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #35 le: 09 Novembre 2019 à 13:52:01 »
Anic,

Après les drames que tu as vécu, je comprends ton abattement, tu es dans le creux de la vague.
Je lis tes messages depuis le début, comme les 5430 autres qui ont lu ton fil depuis ton arrivée.
Je n'ai pas répondu, parce que moi aussi je ne me sens pas capable de soutien bien souvent, je ne trouve pas les mots, malgré mon deuil, ma souffrance, je fais aussi partie de "ceux qui ne savent pas" devant la tienne, je ne trouve pas de légitimité à répondre.
J'écris depuis un an ici, je me suis posé cette question, du partage, qu'est-ce que j'apporte aux autres en écrivant.
J'ai répondu à la question "rôle du forum pour nous c'est quoi"
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/role-du-forum-pour-nous-c'est-quoi/msg105151/#msg105151
Il n'y a aucune règle sur ce forum, justement, chacun vient y déposer ses mots, ses maux, crier sa peine, ou ses espoirs, ses joies parfois.
Ecrire et lire ici m'aide à me sentir moins seul, tout simplement.
Si c'est seulement pour les raisons que tu invoques, ne pars pas, continue à écrire.
ÉCRIRE C'EST HURLER SANS BRUIT

                         Marguerite DURAS
Tendresse et douces pensées à Calixte et ton mari.
Le futur devient présent, et, dans l'instant qui suit, passé.
Mon rêve est devenu réalité, mon amoureuse,  mon présent pour toujours

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 928
  • Terra Incognita
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #36 le: 09 Novembre 2019 à 17:21:37 »
Je comprends ce que tu peux ressentir : on ne peut pas toujours tout dire, même ici.
Mais comme le dit Eva, on peut peut-être y déposer comme dans une consigne à chagrin : en vrac, en gros, confusément ce qui ne peut pour le moment y être exprimé, expliqué, clarifié. Et une fois déposé le trop-plein de chagrin, y revenir, un jour. J’ai été pendant des mois incapable d’expliquer les tenants et aboutissants de mon échouage ici. C’est venu après, au fil des posts des uns et des autres, et de la confiance que j’ai pu y trouver.

Pour être aidant, il faut déjà pouvoir s’aider soi-même un tant soit peu, ce n’est pas aussi facile que cela, certains sont plus doués que d'autres. J’ai  encore beaucoup à apprendre sur le sujet il faut croire. Mais comme l’a dit Pscar, si certains ne se sentent pas toujours légitimes à te répondre, toi tu as toujours de la légitimité à écrire ...
« Modifié: 09 Novembre 2019 à 17:23:14 par Faïk »

Hors ligne Adnarag

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
  • ...
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #37 le: 09 Novembre 2019 à 17:28:46 »
Bonjour Anic

Comme toi, j'ai bien du mal à aider. Et souvent même, les rares fois ou j'ai tenté de le faire, le fil d'écriture sur lequel j'ai voulu déposer un message de soutien, ou de compassion, de compréhension, ... c'est définitivement arrêté ! J'ai même été jusqu'à me demander si j'étais vraiment saine d'esprit, si le gens qui me lisaient me pensaient perturbée : si c'était moi qui les faisait fuir.

Mais c'est Pscar 13 qui a raison :


C'est un livre dans lequel j'écris aussi, mes ressentis, mes colères, mes peines, en sachant que d’autres vont lire, je l’espère sans jugement ni reproche.
Il y a plein d'auteurs dans ce livre, et comme dans les autres livres, je ne connais pas les auteurs mais je ressens leur personnalité et leur sensibilité à travers leurs mots.


Comme lui, je viens ici crier mes douleurs. Et celle des autres m'aide à savoir que je ne suis pas seule.
Votre douleur fait partie de celles qui m'aident à exister.
« Modifié: 09 Novembre 2019 à 17:30:42 par Adnarag »
Puisque tu m'accuses.

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2763
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #38 le: 09 Novembre 2019 à 18:40:31 »
C'est mon troisième forum...
et je peux t'assurer que sur le premier...
j'étais dans un tel état que j'écrivais d'abord  pour déverser et déposer une infime partie de mon infernal tourment...
je n'étais aidante pour personne,
certes...
mais certaines se reconnaissaient dans mes écrits très sombres,
certaines partageaient leurs mots en résonance avec les miens..
et ça me faisait du bien de juste me savoir lue, me sentir comprise un peu et aussi pas si  folle que ça...et pas si seule...
Chacun contribue comme il peut, depuis sa place du moment et personne n'est inutile...tes mots sont légitimes, et je suis sûre qu'ils aident d'autres endeuillés qui s'y reconnaissent et n'ont pas les mots pour le dire...
Il y a un temps pour tout...
ta contribution est précieuse...plus précieuse que tu ne le crois...surtout chez ceux qui lisent et ne commentent jamais.. et ils sont nombreux..
Laisser une trace ici de sa détresse est utile à d'autres.
Mais bien sûr, si ce forum ne t'apporte plus assez, tu vas le quitter...
mais c'est dommage...
tes écrits sont authentiques...
et si tu ne peux pas partager ce qui est arrivé à ta fille sur un forum publique, je trouve que c'est normal... et cela n'invalide pas ton témoignage, tu parles de toi et de ton deuil, et c'est déjà beaucoup...
j'espère te lire encore un peu...
Je nous sais soeurs de misère...



Hors ligne Anic

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 37
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Ma fille
« Réponse #39 le: 29 Novembre 2019 à 09:24:57 »
Pscar13, Faik, Adnarag, Eva, merci.
J ai mis du temps a repondre.
Vos reponses m ont touchee, enormement : " soeurs de misere ", " ici crier mes douleurs " , " la legitimite a ecrire " et " ne pars pas ". Alors je vais rester un moment encore avec vous.
J en pleurais d envisager de quitter le forum, de douter de ma place la aussi.
On lance tous et toutes tant de bouteilles a la mer, et je peux dire la que parfois leur message est entendu. Je ne pars pas.
Merci merci.
« Modifié: 30 Novembre 2019 à 22:00:47 par Anic »

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 928
  • Terra Incognita
Re : Ma fille, Calixte
« Réponse #40 le: 29 Novembre 2019 à 11:41:43 »
 :)