Auteur Sujet: Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.  (Lu 868074 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne assiniboine

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4691
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #2145 le: 19 mai 2024 à 19:05:55 »
Une pensée pour toi et tes proches
Emmanuelle reste présenté par tes écrits

Bisous

Philippe

Hors ligne Faïk

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1220
  • Terra Incognita
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #2146 le: 21 mai 2024 à 11:13:08 »
Je suis nostalgique de  mon chagrin dévorant qui occultait tous les autres soucis de mon existence...

Je ne sais pas. J'ai eu tellement d'emmerdes-excusez du mot mais franchement je ne vois pas comment appeler cela autrement-et notamment après son décès, que j'ai eu du mal, parfois, à démêler ce qui  relevait seul du chagrin du deuil des scuds qui me tombaient dessus les uns après les autres. Tout était parfois mélangé, mais pas occulté, un maelstrom infiniment douloureux. Sel sur plaie... Je dirais plutôt que j'ai réussi à les quantifier, à les remettre à leur juste place.
Mais je comprends ce que tu exprimes. Il me suffit de relire ce que j'écrivais ici 9 mois après son décès, au moment où je perdais beaucoup, beaucoup, lors d'inondations qui ravagaient notre maison. Le pire était et restera à tout jamais son absence...




« Modifié: 21 mai 2024 à 13:38:58 par Faïk »

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3287
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #2147 le: 21 mai 2024 à 21:06:18 »
 "Le pire était et restera à tout jamais son absence..."

Que oui....

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3287
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #2148 le: 23 mai 2024 à 14:11:49 »
Il me faut toujours plusieurs jours pour revenir dans le flux de la vie,le chagrin doit de nouveau se décanter... après une date majeure , mort ou naissance...
Et là; je suis entrainée des le lendemain dans l'univers d'aidante de ma vieille maman...
Pas le temps de prendre le temps de pleurer vraiment...ma fille.
C'est comme ça...
Les années se suivent et ne se ressemblent jamais...

Hors ligne Fox

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Mamandeuil ou la vie après la mort de ma fille.
« Réponse #2149 le: 23 mai 2024 à 14:38:50 »
Être aidant requiert une énergie considérable. On ne peut pas assumer cette mission à moitié. Le seul vrai moteur qui permet de tenir face à la fatigue et au découragement c'est l'amour. Et vous aimez votre maman, comme vous aimez votre fille. En vous occupant de l'une, vous vous occupez de l'autre, j'en suis sûr.