Auteur Sujet: conférence Xavier Pommereau  (Lu 12147 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne orchis

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 393
conférence Xavier Pommereau
« le: 28 Juin 2012 à 08:45:32 »
aujourd'hui je viens de visionner une conférence sur canalU de xavier Pommereau sur le suicide, très intéressante, difficile à entendre , parfois, mais apportant des pistes de réflexions à creuser
Orchis
regarder la vie sous un angle nouveau

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #1 le: 28 Juin 2012 à 14:03:46 »
Merci Orchis.  J'ai écouté cette conférence, des pistes de réflexion en effet "à creuser".... d'autant que Xavier Pommereau est surtout spécialisé pour  les jeunes ! Oui,  certaines de ses idées sont dures à entendre, elles peuvent raviver  ce sentiment de colère existant ou latent de la part des proches à l'égard du suicidé,  à ne pas mettre dans toutes  les mains notamment de ceux qui portent  des jugements trop hâtifs ! Qu'il y ait le désir d'exister mais pas à n'importe quelle condition, certes ... et que la question d'identité se pose
pour quelques-uns  à un tournant de leur existence, dans le cas de ma fille c'est très vrai ;  hélas personne ne comprendra jamais autour de moi ni ne cherchera jamais  à comprendre ce qu'elle a pu traverser !
Toutefois, à la fin de cette conférence, il parle de mesures préventives,  ce qui s'avère  rassurant ! Ce serait intéressant de savoir si
7 ans plus tard, il apporte un éclairage supplémentaire voire  différent sur quelques points.
Pour moi ce sera toujours un "non-choix"-... et un événement traumatique  "non-classé" pour tous...
Que les jeunes puissent aller de l'avant... Que les autres puissent  apaiser ou atténuer leur douleur, trouver une certaine paix !
Chaleureuses pensées à tous. Mamm'j
« Modifié: 28 Juin 2012 à 15:06:25 par Mammj »

Hors ligne orchis

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 393
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #2 le: 29 Juin 2012 à 07:06:22 »
Chère Mammj,
En visionnant la conférence du Dr Pommereau,  j'ai compris les raisons de ma colère, tu peux les lire sur mon fil " aujourd'hui je réalise ", j'espère que ce que j'ai écrit ne te choquera pas , nous avons une position différente par rapport à la personne perdue tu es mère ,  je suis conjoint,et , en te lisant,je ressens une telle colère contre le conjoint de ta fille, contre le père de tes petits enfants.
Je reste persuadée qu'il n'y a rien de plus terrible que de perdre son enfant qui plus est par suicide.
J'aimerai tant par quelques mots t'assurer de tout mon soutien et  d'apporter un peu de réconfort
Je pense à tes petits enfants qui ont perdu si jeunes leur maman, ils ont besoin d'une grand mère qui avance vers un peu de sérénité d'apaisement et ,  c'est si difficile!
Cette conférence, tu penses qu'il ne faut pas la mettre entre toutes les mains, je ne comprends bien pourquoi?
amicalement
Orchis
regarder la vie sous un angle nouveau

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #3 le: 29 Juin 2012 à 09:51:30 »
Merci Orchis pour ces paroles apaisantes.

Oui, notre position est différente bien sûr. Ma fille ne vivait plus avec moi depuis plus de deux décennies, elle n'en demeurait pas moins mon soleil, mon horizon, le plus beau cadeau que la vie ait pu me faire... Après une hospitalisation qui l'avait plus affaiblie qu'autre chose, elle a passé un cinq semaines chez moi et un soir où je l'ai accompagnée voir son fils, elle n' est pas revenue ! Trop douloureux de survivre à  mon seul enfant,  à cette étape de mon existence, non  je n'y arrive plus !

J'ai compris trop tard qu'elle avait ce sentiment "de ne plus exister", "d'être rayée de la carte" ;  je ne cesse de croire  qu'elle s'est retourné sur elle-même  la violence qu'elle a subie....  Le jour de son geste malheureux, elle a cru que dans sa dépression, on n'allait plus lui permettre de voir ses enfants, elle a vu -et je comprends que ce soit  lourd pour un ado- que celui-ci ne la supportait pas "malade" dans l'incapacité d'être comme avant... Elle, une fille brillante et active,  à qui tout à coup son entourage  a tourné le dos parce qu'elle n'entrait plus dans le moule ! Fière, elle ne s'est pas acceptée dans cette situation dévalorisante qu'on lui faisait bien ressentir ; alors que soutenue elle aurait pu appréhender autrement un cap difficile dû à une séparation compliquée qu'elle a dû minimiser, voulant l'assumer malgré ce que certains pensaient ; tous se sont mépris ou n'ont rien voulu voir, ce qui dans sa dépression a amplifié sa perte d'estime d'elle-même.

Parler d'elle dérange aujourd'hui ! On connaît en plus mes griefs, ma colère, contre médecins, parents, amis ! Il n'y a que la petite qui parle de sa maman, mais je  ne veux pas trop raviver son manque d'elle, ne pas trop idéaliser sa maman par rapport à elle, alors je fais très attention. Elle est très peu avec moi  mais dans le fond  peut-être est-ce mieux pour elle ? Quant à l'aîné, il répète tout ce que son père dit à propos de sa mère, je lui ai dit  qu'elle n'est plus là pour donner sa version et que personne ne peut parler pour elle, mais.... vraiment pas simple, pas facile !

Je vous ai répondu à propos de cette conférence de Pommereau (de 2005, a-t-on avancé depuis ?) et si je dis qu'on ne peut la mettre entre toutes les mains c'était justement pour que ce mot "meurtrier" ne soit pas récupéré, bien trop dur,  trop réducteur selon moi, à l'égard de personnes aimées, de leur souffrance psychique qui les a amenées, dans un moment de désespérance ingérable,  à nous oublier...  
Jamais ma fille n'aurait voulu en temps "normal" faire mal à sa petite de 8ans1/2 qu'elle adorait qui lui disait "je t'aime maman même malade".
Ce qui est indéniable toutefois , c'est que tous, absents et présents, nous n'avons pas mérité une telle douleur....

Paix et douceur à tous.
Mamm'j

« Modifié: 29 Juin 2012 à 14:44:57 par Mammj »

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #4 le: 29 Juin 2012 à 15:13:17 »
Bonjour Orchis, Mammij et les autres

Moi aussi j'ai écouté la conférence de Xavier POMMEREAU et j'ai beaucoup apprécié, il met des mots(maux) sur des questions que je me posais déjà et surtout je m'explique mieux cette grande colère qui m'a envahie quand j'ai appris la mort de mon fils par pendaison, il habitait Paris et nous en province à 400kms, pendant tout le trajet qui nous a conduit à Paris, je n'ai pas pu verser une larme, mon mari et mon autre fils étaient muets et moi je n'arrêtais pas de dire "il n'avait pas le droit de faire ça!, il n'avait pas le droit de faire ça!".

Mon fils avait, lui aussi, laissé un mot en nous disant qu'il nous aimait mais qu'il n'en pouvait plus de la vie, et moi je disais "si il nous aime tant pourquoi faire ça? pourquoi nous faire tant souffrir!" J'aime mon fils comme toute mère aime son enfant mais j'ai ressenti une énorme colère qui m'a été salutaire pour réagir et pour ne pas "obéir" à ce qu'il nous disait! En effet dans sa lettre il souhaitait être enterré près de son grand-père à 40kms de la maison, j'ai dit à mon mari "il n'est pas question de lui obéir, il ne va pas décider pour nous qui restons, il sera enterré dans notre commune", les rites funéraires sont faits pour "faciliter" la séparation, pour bien séparer les morts et les vivants, je trouvais son geste extrêmement violent contre lui d'abord, mais aussi pour nous qui maintenant devons vivre avec ce questionnement permanent même si aujourd'hui, je me pose moins de questions et je vis avec cette énorme blessure au fond de moi.

Moi aussi Orchis je trouve terrible que cette énorme souffrance que nous ressentons, son père, son frère et sa soeur, est non seulement terrible mais en plus c'est lui qui en est la cause et ça c'est insupportable... lui qui avait un travail auprès d'enfants en difficulté sociale, lui qui était toujours prêt pour aider ses amis, ses copains, pourquoi n'a-t-il pas demandé d'aide, pourquoi n'a-t-il rien dit???

Voilà 3 ans et 8 mois qu'il est mort, la semaine prochaine il aurait eu 35 ans, actuellement je suis au fond du gouffre, pourquoi tant de souffrance? Pourquoi? Pourquoi?
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #5 le: 29 Juin 2012 à 16:02:28 »
Vous avez bien dit Marie-j, notre cri à toutes et tous c'est bien  : "pourquoi, pourquoi tant de souffrance ? ".... et la souffrance des uns et des autres est tout aussi lourde et respectable !
Bref, nous restons sur le carreau avec nos questionnements sans fin, également sur la force morale de mes proches pour ma part !

Que savons-nous de nos enfants une fois adultes, de ce qu'ils vivent, parfois à des kilomètres comme à proximité ? Sommes-nous
les mieux placés pour recevoir leurs confidences ? N'ont-ils pas la liberté  et la fierté de mener leur existence comme ils l'entendent ? etc... etc...
Sommes-nous vraiment à même de les aider, le souhaitent-ils ? Autant de questions que je me pose.... moi qui "croyais" pouvoir aider mon enfant,  à qui la sécurité de son père a manqué, venue pourtant vers moi sa mère en dernier ressort !!!

Si je ne dérange personne chez moi,  je vis seule,  en contrepartie je ne suis pas tenue à faire des efforts pour sortir de ma
torpeur, personne ne m'y invite...  je ne peux que compter sur mon épaule qui fléchit, , sur ma pauvre tête qui explose,  pour continuer à rabâcher à deux enfants, quand ils le voudront,   ce que je sais de leur maman, en retenant mes larmes pour ne pas les faire fuir...

Je viens de relire le livre de C. Fauré "après le suicide d'un proche", notamment le chapitre 3 "pourquoi ?" et 5 "colère", sur la fin
je suis frustrée, il manque quelquechose... Il dit bien cependant qu'il ne traite pas de la question du suicide mais de la souffrance et du cheminement  de ceux qui restent...

Pensées chaleureuses à tous.  Mamm'j

« Modifié: 29 Juin 2012 à 16:32:34 par Mammj »

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #6 le: 29 Juin 2012 à 17:15:13 »
C'est bien vrai, comme vous le dites si bien Mammj, que nous ne savons pas tout de nos enfants une fois devenus adultes et je dirais même avant...les parents ne sont pas tout puissants sur leurs enfants et heureusement!

Nous restons là avec notre chagrin, c'est vrai que pour vous, c'est plus terrible encore car vous êtes seule, sans autres enfants, mais vous avez vos petits enfants qui ne remplacent pas votre fille, mais sont d'elle ! La mort de leur maman est encore très récente et il faut certainement du temps pour que la relation avec eux soit plus facile.

Je vous embrasse, mammj, en vous serrant bien fort dans mes bras pour vous donner un peu de repos et de chaleur...
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #7 le: 29 Juin 2012 à 18:28:21 »
Merci Marie-J, les miens sont incapables de me dire des paroles aussi soutenantes et aussi encourageantes ! Je ne leur en veux pas
où plutôt j'essaie de ne pas leur en vouloir ce qui est différent... Pour me consoler, je me dis qu'ils seraient encore plus démunis que moi dans la même situation....
En attendant, il faut quand même survivre, improviser,  afin de  tenir un jour après l'autre !

J'ai trouvé ce lien communiqué par Caroline à Mamilie... (où de nombreuses rubriques sont très éclairantes).

http://les7duquebec.com/2009/03/14/suicide-consequences-sur-la-famille-et-les-proches/

descendre jusqu'à "intervenir sans faire une dépression"....
concernant ceux qui travaillent dans le social, un  métier éprouvant....

De tout coeur avec vous, avec tous.
Mes affectueuses pensées.  Mamm'j
« Modifié: 29 Juin 2012 à 19:03:22 par Mammj »

Hors ligne orchis

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 393
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #8 le: 29 Juin 2012 à 23:10:32 »
bonsoir,
 cette conférence nous remue,
Mais en ce qui me concerne , elle m'a donné un début de piste pour comprendre certaines émotions et sentiments que je n'osai m'avouer et nommer car j'avais honte de les éprouver, et  d'après ce que je comprends du deuil , il faut laisser les émotions, les sentiments s'exprimer, même avec des mots qui peuvent sembler choquants aux autres mais qui reflètent si peu ce que je ressens
et pouvoir donner un peu de sens  m'aide un peu.
Bon courage à vous deux
Orchis
« Modifié: 02 Juillet 2012 à 08:20:14 par orchis »
regarder la vie sous un angle nouveau

Hors ligne Mélie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 197
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #9 le: 29 Juin 2012 à 23:34:36 »
bonsoir à toutes
j'écris si tard  ce soir, cette conférence m'a beaucoup remué, savoir qu'il est parti parce qu'ainsi il se sentirait mieux aimé, en  nous imposant cette violence (qu'avait-il besoin de  nous dire ?) , savoir que c'était pour lui la seule possibilité d'exister à travers nous ?!!
quand je remonte l'historique je le savais si sensible et à la fois souvent à fleur de peau, je crois qu'au cours des derniers mois avec nous, je lui ai dis "je ressens de la colère en toi dis moi !" il m'a dit "non" en haussant les épaules.....
il voulait tant prouver sa capacité à bien faire qu'il en a fait trop, épuisé par une maison qu'il construisait de ses mains, une belle famille très critique absolument pas aidante, ......et sa compagne qui donnait des signes de lassitude à son égard.....
mais il est vrai que c'était un enfant complexe qui a eu un parcours pas aisé à l'école dès le CP il est tombé sur une institutrice assez négative dans son comportement qui a beaucoup sapé l'envie d'apprendre à l'école (on a découvert plus tard qu'il souffrait de troubles dyslexiques ) il avait pourtant des mains en or et un cœur généreux, parfois trop....
ce soir oui je suis si triste qu'il n'ai pas vu notre amour......et que la colère qu'il avait en lui, de ne pas encore aboutir ce soit retourné contre lui.....

Hors ligne orchis

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 393
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #10 le: 30 Juin 2012 à 08:10:26 »
Mélie
les mots que tu emploies pour raconter ton fils je pourrai les employer pour mon mari
je n'imagine plus grande souffrance que de perdre son enfant par suicide, je ne peux que t'assurer de tout mon soutien
j'ai acheté hier 'l'apprentissage de l'imperfection" de Tal Ben-Shahar pour moi, pour être moins perfectionniste , et à chaque page j'y retrouve  mon mari , il m'éclaire sur sa façon d'être , c'est difficile à lire, je ne m'attendais pas à chaque page voir mon mari dans ce qu'il décrit
de tout coeur avec toi
Orchis
« Modifié: 30 Juin 2012 à 09:19:07 par orchis »
regarder la vie sous un angle nouveau

Hors ligne orchis

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 393
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #11 le: 30 Juin 2012 à 09:24:14 »
chère Mamj
oui , la conférence du Dr Pommereau apporte un éclairage particulier sur la colère que nous ressentons, sur les sentiments qui nous envahissent et nous autorise à les nommer,
J'aimerai t'apporter un peu de soutien , le chemin du deuil est si difficile pour aller mieux il va falloir arriver à l'acceptation et au pardon
de tout coeur avec toi
.Orchis
« Modifié: 02 Juillet 2012 à 08:14:01 par orchis »
regarder la vie sous un angle nouveau

Hors ligne mam'deCath

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 815
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #12 le: 30 Juin 2012 à 10:17:16 »
Bonjour Orchis, Marie-j, Mélie, bonjour à tous,

Merci de vos interventions  amicales et chaleureuses... En effet, c'est en exprimant puis en analysant nos émotions que l'on
parviendra, faut l'espérer, à plus d'indulgence envers soi, pas seulement envers  les autres... Bref, c'est un travail sur soi de longue
haleine par rapport à l'éducation reçue mais indispensable pour un mieux-être... on est tellement conditionnés !
Je me disais que les personnes chères qui nous ont quittés, auraient pu être plus tendres à l'égard d'elles-mêmes, s'accepter telles qu'elles  étaient avec, comme nous, leurs imperfections !

Ma fille était tellement diminuée par sa dépression, elle a lutté dans une grande solitude ; la gravité de cette dépression n'a pas été mesurée n'a donc pas été révélée aux siens (apprise après sa mort) ! Sans vouloir culpabiliser les proches outre mesure,  il me faudra du temps pour oublier leur attitude négative, ils ont été trop exigeants et à "côté de la plaque" avec ma fille. Ainsi lorsque j'ai fait comprendre que nous avions besoin  d'aide, pour toute réponse ils lui ont reproché de ne pas "se reprendre en main", de fatiguer sa mère, au lieu de lui dire : "prends ton temps, soigne-toi", "qu'est-ce qu'on peut faire pour toi, pour tes enfants ?". Leur excuse : "on ne savait pas" !  On a été impatients et cruels avec elle, c'est moi qui lui demande pardon chaque jour depuis presque un an... J'aurais dû solliciter l'aide d'un professionnel pour moi-même afin de faire en sorte qu'on évite les erreurs grossières, déconseillées. Et j'ai découvert trop tard le site info-dépression.fr "conseils aux proches"... Que d'ignorance, de tâtonnements, même sa psychiatre, passive, n'est pas intervenue dans l'urgence alors qu'elle savait que ma fille avait appelé SOS médecins qui voulait l'hospitaliser !

Voilà tout ce qui me ronge que moi aussi je tiens à dire pour que l'on prenne plus au sérieux cette maladie "invalidante" (nommée ainsi par ma Cath)... une maladie qui tue moi j'ajouterai ! Elle a jugulé un cancer de la thyroïde,  a mis une petite fille au monde après, mais c'est  une maladie invisible et sournoise, la dépression "majeure", suite à de multiples ruptures et déceptions,  qui l' a emportée dix ans après !

De tout coeur avec vous toutes et tous.
Mamm'j

« Modifié: 01 Juillet 2012 à 17:41:02 par Mammj »

Hors ligne Xavier Pommereau

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #13 le: 01 Juillet 2012 à 20:11:08 »
Bonjour,
J'ai eu connaissance de vos échanges et je tenais à vous dire combien ils m'ont bouleversé. J'espère que vous aurez compris que je ne tiens pas les proches d'une personne suicidée pour responsable de ce drame. Mon expérience m'a convaincu que la plupart des désespérés avaient le sentiment de "non-exister" pour des raisons multiples. Le suicide atteste d'une blessure profonde de l'identité. Celui ou celle que se donne la mort veut fuir cette souffrance mais il ignore qu'il veut aussi "exister autrement" en occupant à jamais la mémoire des siens. C'est un drame cruel, injuste, souvent irréfléchi (le sujet ne sait pas qu'il prétend ainsi exister aux dépens de l'autre).
Avec ma plus sincère compassion,
Bien à vous,
Xavier Pommereau

Hors ligne mariej

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 166
  • et le désert refleurira....
Re : conférence Xavier Pommereau
« Réponse #14 le: 01 Juillet 2012 à 22:44:03 »
Monsieur POMMEREAU,

Merci pour votre message, j'ai perdu mon fils de 31 ans, par suicide ; je fais partie de ceux(celles) qui ont écouté la vidéo de votre conférence, elle m'a touchée, mais je ne me suis pas sentie culpabilisée par vos paroles; mon fils est mort il y a 3ans et 8 mois et j'ai travaillé sur ce sentiment de culpabilité si tenace et prêt à revenir mais contre lequel je lutte, car la culpabilité n'amène à rien, elle mène dans l'impasse....

La mort de mon fils m'a fait prendre la mesure qu'il n'y a pas de parents parfaits, chaque parent fait ce qu'il peut avec son histoire, ses richesses et ses blessures, chaque parent fait pour le mieux avec ses enfants.... nous ne sommes pas tout puissants sur eux et heureusement! Mais quel traumatisme! quelle blessure à jamais au fond de nous! que la mort d'un enfant par suicide! Quelle violence! pour mon fils il n'y a pas eu de tentatives auparavant, ni de grave dépression, ou tout du moins il n'en parlait pas, en tout cas, pas d'arrêt de travail! Son suicide nous est "tombé dessus" comme une bombe qui explose en pleine figure et dont on ne comprend pas d'où elle arrive....

Encore merci pour cette vidéo qui m'a permis de faire un pas de plus pour comprendre ou au moins "essayer" de comprendre son geste!

Sincères remerciements 
" Parce qu’il y a des coeurs qui sont si grands qu’ils ne battent que lorsqu’ils sont avec les autres."