FORUM "LES MOTS DU DEUIL"

Comprendre et vivre son deuil => Après le suicide d’un proche => Discussion démarrée par: souci le 24 Juin 2015 à 07:23:38

Titre: ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Juin 2015 à 07:23:38

     Bonjour, peuple du Mexique !

     Un hispanique compagnon de voyage m'a indiqué ce forum, votre capitale.
     Je viens d'un très petit pays partagé en de multiples tribus.
     Mon origine ethnique est la Gaume, minuscule patrie.

     Je ne suis pas venue ici pour parler de moi, mais bon, il "faut bien"...

     Le 28 mars 2013, j'ai perdu un de mes cinq neveux.

     Il avait 14 ans et demi, il s'est pendu.

     Oui, c'est horrible, désolée...

     Voilà, "mon" sujet est ouvert,

     ouille aille aille, où est ce j'ai encore appuyé qu'il fallait pas ?
     Détail: je suis archi-nulle en informatique.

     En fait, ne prenez pas trop le temps pour me répondre ici, je lis, je...cherche un peu ce que je pourrais dire, à vous autres.
     Moi, j'ai plein d'imagination, faut pas s'en faire pour moi.
     C'est des "trains à travers la plaine", comme chantait Bashung, et hop, je saute dedans, comme les cow-boys dans les films...

     Mais attention, je ne prends "rien" pour être comme ça...
     Dans mon gros village d'origine, "les gens" savaient que j'étais "un peu artiste", ce qui...expliquait "bien des choses"...
     Good morning Mexico !!!
     Martine.
 

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 24 Juin 2015 à 12:32:07
Bonjour Martine, la Belge mexicaine artiste un peu poétesse qui pétille pour supporter la détresse...
 "Oui, c'est horrible, désolée..."
oui, c'est horrible et je suis dans la désolation d'imaginer un jeune si jeune qui quitte si violemment sa vie ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 24 Juin 2015 à 23:42:57
Bonsoir Martine

"Ce deuil pour les autres "..... Cela aurai pu être le titre d' un livre ou d' un film qui nous raconte ou te raconte  ton horreur et ta desolation ..... Mais que dire quand c'est la poétesse l'artiste ,  Souci qui en parle ..... ..... Horreur et la désolation

La mort violente brutale n'a ni âge, ni époque .... Elle n'a que l'horreur et la désolation ......

A bientôt
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Juillet 2015 à 08:21:22

   Merci, fleur de coton, c'est seulement ce matin que je découvre ta réponse, et justement j'étais sur "tes traces", je venais de lire qqs posts de toi pour mieux te connaître...
   Et j'ai lu que tu écoutais Juliette Reno, ah, quelle artiste, tellement écorchée vive, mais quel coeur, cette femme-là...
   Depuis le suicide de mon neveu, la prévention du suicide est devenue quasi-obsessionnelle pour moi, mais j'en suis encore à me demander "que faire de nouveau, que faire de bien, d'efficace ?"
   C'est qu'il y aussi un énorme tabou sur le sujet.
   Je voulais qu'une assoc pour les ados m' "utilise" pour témoigner dans les écoles, pour "mettre les pieds dans le plat", tu parles, ils veulent surtout PAS "faire ça"....
   Par contre, à l'école de mon neveu, quand c'est arrivé, "on" a dépêché toute une équipe de psys depuis la capitale de notre charmant pays (Bruxelles), car en matière de POSTVENTION, là, ils sont zélés.
   Tu parles.
   Enfin.
   Alors je "glandouille", je glandouille à espérer que ça n'arrive plus, mais là encore, hein, ...
   Bon, il y a soleil, profitons quand même, bisou, Fleur (et le souci, c'est une petite fleur aussi, pas qu'un truc qui turlupine!)
   Martine.
   Et en fait, on peut tout dire à une (apprentie) poétesse, vraiment tout: faut juste s'attendre à des réponses un peu déjantées, hihi !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Stefy le 04 Juillet 2015 à 10:20:48
Bonjour Souci
Tu as bien fait de préciser que souci était aussi une petite fleur, moi j' étais restée sur le truc pas très sympa, l' inquiétude dans toute sa splendeur......
" Déjantés"  on doit l' etre un peu tous ici, si on racontait a certains ce que l' on  écrit ici, y' aurait surement la queue pour nous faire entrer dans des  jolies petites chambres capitonées.....
J' apprécie tes réponses, tant de choses a dire......avec ce ton décalé qui t' appartient......
A chacun son style, c' est ce qui donne a ce forum sa couleur.......au moins ici chacun s' y exprime selon ce qu' il est.......
Stefy
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Juillet 2015 à 13:02:22

    Merci pour vos réponses, c'est gentil-tout-plein.

    On est bien ici à la queue leu leu (cette expression est due au fait qu'en ancien français, le loup on l'appelait "leu"...)
    Pas question de nous mettre tous dans des chambres capitonnées !
    La sécu ne pourrait supporter ce déficit !!!
    Non, restons une meute vive et furtive, à pas de velours...
    J'ai du "retard à rattraper", pour suivre toutes les conversations et complicités de ce Grand Forum, mais vraiment, c'est sympa, et...le deuil profond, c'est-y-pas le dénominateur commun des humains, hein...
    Je reprends mon cahier de brouillon d'apprentie-poète pour souligner la différence entre em-pathie et sym-pathie :
    les deux mots reprennent "pathos", souffrance en grec.
    Le préfixe "em" donne au mot "empathie", le sens de souffrir POUR l'autre. (em = en-dedans)
    Le préfixe "sym", donne à "sympathie", le sens de souffrir AVEC l'autre...

   Ce sont donc deux termes très forts, et souvent galvaudés.

   Je me sens en sympathie sur ce forum, et oui, je file au jardin, Fefedrico  mio ! (je laisse les fautes de frappe, pour que tu voies: fait chaud, mon doigt colle sur les touches, m'faudrait bien faire un peu de psychomotricité dactyl (de dactylo)!), bref, m'faudra des cours pour ça aussi, hihihi !

   Eva Luna, Fleur de coton, Stephy, et "bel hidalgo", je vous envoie des petits bisous soufflés de la paume de ma main.
   Martine.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Juillet 2015 à 00:30:27

   Les morts font quand même les meilleurs amis dont on puisse rêver.

   Ils ont toujours bien le temps pour vous, quelle merveilleuse disponibilité !

   Et cette façon qu'ils ont de vous écouter, avec le sourire que vous leur dessinez...

   Et on n'est jamais interrompu, jamais contrarié, et à moins que vous ne vous mettiez à les engueuler de ne pas avoir leur corps en face de vous, ou leur voix dans un de ces engins modernes qui entre autres, permettent de se téléphoner, ou bien par mail, tiens, ou bien par des lettres calligraphiées...

   A moins disais-je, que vous haussiez le ton, c'est vraiment tranquille-
peinard...

   Aucune déception possible, rien de rien.

   On peut trouver chiant, au bout d'un temps, toutefois, comme les poètes sont chiants, comme même un bon film peut être chiant si on n'a la tête à rien.
   Mais quand on y a la tête, les morts sont vraiment les meilleurs amis du monde.

   Avec tout ça, faudra quand même que je rappelle les gens pour qui je compte moins que leurs projets, et qui comptent pour moi.

   Kalahan, je sens qu'on va passer une bonne soirée, mon grand, et Caramel, "ton chat", c'est bon qu'il fait trop chaud, il viendrait chercher des caresses, ce bon petit nounours.

   C'était juste une vague-à-l'âme...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 06 Juillet 2015 à 01:08:57
renter dans ton monde, me fait penser à un fim avec robin wiliams," le cercle des poetes disparus", regarder les morts d'une autre façon ..leur disponibilité.......

savoir converser , quand l'autre est mort , partie dans un autre espace-temps  ..... faut il les laisser partir pour entamer une conversation, surtout dans un suicide......Peut etre ont ils rejoins ce cercle des poetes disparus ?????

mais qu'es ce que je pourrai bien dire ???? reviens , je suis triste à en crever , tu manques...es tu heureuse, comment c'est la bas....pour quoi autant de distance ......

 moi je ne sais pas quoi leur dire ...un mot j'ai mal de ton depart ....





Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Juillet 2015 à 12:49:51

   Bon.
   Quoi dire ?
   Au Luxembourg, à Echterna (ck) ou (k) ?
   il existe une procession folklorique.

   Dans leurs costumes de dentelle, en se tenant par un mouchoir,
   les participants au défilé avancent cinq pas en avant, trois pas en arrière, un truc comme ça.
   Si bien que cette foutue procession n'avance pas, elle lambine, et on avance et on recule, et on avance quand même, parce que sinon, y aurait pas de procession, ou alors à l'envers,
   et si on faisait trois pas en avant, trois pas en arrière, trois pas sul' côté trois pas l'aut' côté,
   alors ce serait pas une procession mais une danse.

   Alors voilà, mon Kalahan, mon pitou, tu vois !
   Ta tata danse, avancer n'a plus aucune espèce d'importance.

   Je danse et je m'enivre de danser (attention: je ne bois pas, et si mes pieds touchent à peine le sol, c'est que ma danse a du "nerf", appelons ça comme ça.)

   Oh, et puis, un beau musicien pour m'accompagner à la guitare,
   poème de F.G.Lorca, pour toi, Kalahan, je danse:
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   LA GUITARE

 " Commencent les larmes
   de la guitare.
   Se brisent les coupes
   du petit jour.
   Commencent les larmes
   de la guitare.
   Inutile
   de l'arrêter.
   Impossible de l'arrêter.
   Elle pleure, monotone,
   comme pleure l'onde,
   comme pleure le vent
   sur la neige.
   Impossible
   de l'arrêter.
   Elle pleure pour des choses
   lointaines.
   Sable du sud brûlant
   qui appelle des camélias blancs.
   Elle pleure la flèche égarée,
   le soir sans lendemain
   et le premier oiseau mort
   sur la branche.
   Ô guitare !
   Coeur blessé
   par cinq épées."   

   F.G.Lorca.

   

   
   
   
 

 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 18 Juillet 2015 à 18:22:55
" souci

Danser ,avancer n'a plus d'importance  .... Que c'est poignant ...

Merci ... Merci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Juillet 2015 à 19:45:48

   Sincère merci à vous, Twist et Fleur de coton,

   Que cela fait du bien d'être comprise ...
   C'est doux, cela fait "chaud au coeur" ...tout simplement.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Juillet 2015 à 09:53:23

   Merci Federico.

   Cot, cot, coôôt !
   Ce matin, j'ai "pondu", justement !
   Voici le neu-neuf tout neuf:
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

     La vase.

  " Ciel ! un projectile tombé a d'une force austère,
     Fond d'un lagon bleuté secoué la poussière.

     La gueule du précipice crache de sombres nues,
     Etend le sacrifice de la lie méconnue ...

     Et béat de stupeur, comme en un mauvais rêve,
     Tu assistes à l'horreur - et attends, qu'elle t'achève ...

     Or, un temps infini déploie en un lent acte,
     En pigments de la nuit, du Mal l'esquisse exacte !

     C'est comme savoir la mort d'un Etre adoré,
     Et puis perdre le Nord, comme tout déboussolé ...

     Et les yeux pleins de cendre, survivre absurdement
     Et ne plus rien comprendre, ne savoir "où" ni " quand" ..."

     Martine.


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: stellarose le 25 Juillet 2015 à 00:37:11

En guise de neu-neuf, il est pas mal ce poème, je dirais même  à  déguster  à  la coque. Une mouillette par ci, une mouillette par là.
Ce que je veux dire  c'est  que ta façon  de picorer les mots me plaît  beaucoup, on a aussi besoin de ce petit grain de folie.

Merci, merci pétillante  Souci.☺
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Juillet 2015 à 16:02:27

   YAaa - hOÛWWW..........

   Merci, chers mexicains, vous êtes tous beaux sous le soleil, et tout luisants sous la lune ...........
   Vous êtes de pierre sèche sous l'adversité, et d'eau douce sous les larmes ...
   Vous êtes les métropolitains les plus accueillants au monde, tout de blanc vêtus sous vos larges chapeaux colorés ...toujours une gourde à tendre à l'assoiffé, toujours accompagnés de vos ombres noires............

   Quel beau pays, cruel mais sensible, ô combien ...
   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Juillet 2015 à 22:47:15

   Chères mexicaines, chers mexicains,

   "Ce deuil pour les autres", j'ai appelé mon sujet comme ça un peu à double sens :
   pour les autres càd qu'il m'ouvre au tragique de l'humanité la plus démunie,
   ce deuil pour les autres deuils déjà vécus dans ma vie, aussi ...ce deuil qui les éclipse dans une supernova éblouissante ...

   Alors voilà, mes bien chers amis de ce forum, si j'écris de la poésie aujourd'hui, ce n'est bien sûr pas pour me donner une importance que n'a, précisément, que le deuil qui nous accable.
   Et puisque par votre gentillesse, votre ouverture d'esprit vous m'avez si bien accueillis ici, je vais vous déposer mes assez rares petits textes.
   Voici le frais du jour:
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

       Refrain de moisson.

   "  J'ai demandé au vent sans racines tenu
       Mais pourquoi cet enfant arraché à ma vue ?

       Absorbé, sur-le-champ, son soufflement s'accrut,
       Comme un soupir laissant bien des sous-entendus.

       Un peu trop difficile à notre appréhension,
       Le tourbillon habile s'est mué en cloison ...

       Au bord des yeux, mes larmes n'ont que l'intensité
       D'une menace sans armes, et de la pauvreté ...

       Et malgré tout, des fruits, aux arbres luxuriants,
       Accusent tout déni de beaux commencements ...

       Persuadé, le Jour, d'encore se lever,
       Clandestin de l' Amour et fuyant passager ... "


       Bien à vous, Martine.


   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 28 Juillet 2015 à 12:19:52
Bonjour Martine,
Ce "deuil pour les autres". Moi aussi je connais ce deuil qui "efface" "éteint" tous les autres deuils, le seul dont on ne puisse jamais se relever, le deuil d'un enfant.
Mais ce deuil pour les autres aussi, tous les endeuillés de ce forum et d'ailleurs. On reconnait bien là  ta générosité, petit Souci, de nous envoyer un peu d'air frais, de la poésie si tendre...
Un gros bisou pour toi
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Juillet 2015 à 18:42:15

    Bonjour et bisou tout le monde !

    J'ai mal dormi mais j'ai écrit un poème ...
    en repensant à ce qu'a écrit Oiseau de pluie, les dernières paroles de Solenn, "Je vous aime mais je n'aime pas la vie " ...
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


    Pamphlet de suicide incomplet.
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

"  Aux atomes crochus : de me dire les âges , enfin !

    Lapis lazuli de bleu est voûté le ciel ...


    Au triste inconnu : de livrer message , de rien !

    L'air frais du jardin sur ma page n'arrive point ...


    N'aimer bien la vie : en soi tout est dit : au Loin ...

    Certes je péris , mon corps me le dit : " J'ai faim ! "

 
    Que rage demeure , en loi à toute heure , et rie !

    A mille opales noires , mon collier vous éblouit !


    Il n'est pas de foi , que ventre qui bat : Folie !

    L' oreille sur un coeur , la fine merveille , sans bruit ...


    Liberté gagnée , au but de saigner : je fuis !

    Je suis un cercueil , c'est triste et plus rien , ne dis ...


    Rester dans ce corps , attendre dehors : j' oublie ...

    Un peu dans tes bras , un peu hors de moi , unie ... "


    Martine.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 30 Juillet 2015 à 19:21:13
@ souci

Je ne suis pas très douée en poésie ..... Mais juste une phrase quand ça souffle un peu fort:

"Quand le soleil se couche regarde le ciel il est tout étoilé ".. ....

Je t'embrasse
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Stefy le 30 Juillet 2015 à 20:03:21
J' aime bien quand t' écris Souci
le p'tit poème du jour
Chacun le lit a sa facon
Chacun y met les images qu' il souhaite

Ces étoiles Fleur....qu' est ce que je les regarde aussi.....
Souvent quand je les observe, je me demande comment c' est quand tout s' éteint.....

Une qui brille plus que les autres j'me dis elle est pour moi...........  :oui je sais comme tout le monde, mais je suis prete a partager... :)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Juillet 2015 à 20:10:11

  C'est gentil, vous êtes chaleureuses et mimi !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 30 Juillet 2015 à 21:05:43
Quand tout s'éteint c est le levé  du jour qui chasse la nuit ...   

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: stellarose le 31 Juillet 2015 à 00:54:29

Qui chasse la nuit,
Les nuits sans sommeil,
Les nuits blanches,
Les nuits sans lune,
Les nuits sans,
Les nuits avec,
Les nuits sans rêves,
Les nuits sans repos,
Bref, la nuit tout court.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Juillet 2015 à 14:00:35

  merci ...
  trouver la paix, oui, la garder, c'est autre chose : toujours la révolte gronde ...

  La nuit nuit, le soleil les étoiles brillent et nous émerveillent, justement peut-être, par contraste avec le néant sans lumière ...

  Hier soir justement, j'ai lu un passage de l' Hypérion de Friedrich Hölderlin (écrit vers 1795) : j'ai pensé à vous et à NOS "astres de lumière" ...

  " Hélas !
     Sous le poids de la malédiction qui nous accable, même la beauté d'un rêve ne peut s'épanouir.
     Pareil au vent hurlant du nord, le présent dévaste les jardins de notre esprit et flétrit ses fleurs, à peine écloses.
     Pourtant, quel jour doré, ce jour-là, sur le Cynthe !
     La nuit s'achevait quand nous atteignîmes le sommet.
     Parut alors, dans sa jeunesse éternelle, le vieux dieu Soleil; avec la sereine aisance de toujours, le Titan immortel prit son essor couronné de toutes ses joies, souriant à son pays désolé, à ses temples, à ses colonnes abattues sous ses yeux par le Destin, tels ces pétales fanés qu'un enfant arrache au rosier et répand distraitement sur le sol.
   " PRENDS MODELE SUR LUI ! " dit Adamas en me saisissant la main pour la tenir levée en face du dieu.
   Il me parut que les vents du matin nous emportaient, nous mêlaient au cortège de l'être sacré qui montait maintenant sur les rives du ciel, fraternel et noble, nous dispensant miraculeusement, comme au monde autour de nous, le pouvoir de son esprit.
   Je pleure, je me réjouis encore au plus profond de moi pour chaque parole qu' Adamas me dit alors, et toutes les fois que je remonte à l'altitude où il devait être, je m'étonne de ma présente détresse.
   Qu'est-ce que perdre, si l' Homme peut se trouver ainsi, à l'intérieur de ses limites propres ?
   Toutes choses sont en nous.
   Dès lors, pourquoi l'homme se soucierait-il de perdre un cheveu de sa tête ?
   Pourquoi aspire-t-il si passionnément à l'esclavage, quand il pourrait être un dieu ?
   (....)
   Si riches soyons-nous, Bellarmin, ce qui nous appauvrit, c'est l'impuissance à être seuls, la persistance en nous, aussi longtemps que nous vivons, de l' Amour ................."
   

   
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Stefy le 03 Août 2015 à 11:24:21
Eh Souci!!
J espère que tu nous pondras bientôt un p´tit poème du jour
Je t' embrasse Madame...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Août 2015 à 23:18:24


   Poème pas fastidieux.

"  J'ai vu deux fantômes
   Ce soir ...
   Nul semblable à toi.

   L'un d'eux me ressemblait,
   Il mangeait une orange.

   Si je t'avais connu,
   J'aurais l'air moins étrange. "

   Alors là, j'me suis pas foulée ... Martine.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Août 2015 à 18:45:30

"  Mon petit papillon de nuit
    Papillons de nuit toujours gris
    Ils se cognent à la fenêtre
    Où la lampe luit
    Ils veulent sortir du gris
    Du gris triste de la nuit
    Petit papillon de vie
    Petit coeur je t'ai compris
    Tu ne demandais qu'à aimer
    Contre la vitre t'es brisé
    Tu as quitté tout ce gris
    Dans le jour du grand amour
    Je te rejoindrai toujours
    Et de naître à la clarté
    D'un coloré jour d'été . "

    tata Martine.
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 18 Août 2015 à 00:15:15
Merci Martine pour  ce "papillon de nuit"
Nos enfants envoles sont  pour moi des "papillons de la vie" une jolie expression  de Fleurdecoton
Je t'embrasse
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Août 2015 à 14:57:58

    Merci Gero,

    L'autre soir à la salle de bains, j'avais remarqué un pauvre papillon de nuit qui s'obstinait, maladroitement, à venir vers la lumière ...

    On est tous plus ou moins comme ça ...

    Certains renoncent sagement à cette foutue lumière, d'autres pas, ils s'acharnent, à quel prix ...

    Je comprends la "violence" des suicidaires ... quel dommage qu'ils ne l'expriment pas autrement qu'en se détruisant, et du même coup, ceux qui les aiment ...

    Mais la vie est âpre, c'est la vérité ...

    Bien du courage à tous les mexicains ... je vais un peu gambader dans le désert de cactus ... sentir les déchirures des épines ne me fait pas peur ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Août 2015 à 13:35:58

   Ben moi, j'aime bien la déconnade parce que c'est mon moi "d'avant TOUTES les souffrances" ...

   Et on faisait des choses interdites par les "adultes", eh oui, c'était le bon temps ...

  Amis un jour, amis toujours, c'était comme ça, ce temps-là, on n'avait pas besoin de se censurer, on pouvait tout se dire car on était les premiers à se foutre de sa propre gueule, et à en RIRE, et c'était jamais fini !

  Ah, NE PAS SE PRENDRE AU SERIEUX, quelle infinie sagesse ...

  Et mon grain de folie est TRES CREATIF, et n'est en rien "perturbateur" pour le metteur en scène, ce n'est pas comme si je m'entourais de personnes psycho-rigides ...

  Pauvre société, pauvres humains formatés à la discipline !

  Je m'exprime comme je veux, quand je veux, et où ça me chante.

  Kalahan, tu as bien des fois été déçu par des "amitiés virtuelles", des gens qui semblaient beaucoup t'apprécier et puis qui savaient couper tout contact avec toi du jour au lendemain, sans que tu saches au juste pourquoi, peut-être un avis sur une question mal éclairci, et hop, tu n'existais plus, corbeille-poubelle.

  Ce qui est dommage sur ce forum, c'est que de cette petite "maison", mon sujet, tu ne puisses me taper des réponses, même une seule par an ... ou alors, une ligne par mois, je pourrais décliner à l'infini toutes les pensées de tendresse et d'humour et de choses positives qui viendraient à la suite ...

  Je me demande si "là-haut" les gens ronchonnent autant qu'ici-bas pour juste une mise au point des valeurs ... on dit qu'il n'y a que la vérité qui blesse, cela doit être pour ça que j'ai tant de blessures.

   "Pour se faire des ennemis, pas la peine de déclarer la guerre : il suffit de dire ce que l'on pense" dixit Martin Luther King.

   Je vais pas me priver de faire le clown ni de "squatter" les proprios, je SUIS une "sans domicile fixe" ... qu'on m'aime ou pas, je m'en tape, qu'on me houspille, je m'en tape, qu'on me tue, je reviendrai en fantôme.

   Bonne journée Mexico, haut les coeurs et à bas l'ego !

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Août 2015 à 16:50:07

    Un peu de paix dans cette maison ouverte aux quatre vents.

    Et des portraits aux murs, de beaux enfants, Quentin, Cindy, Emmanuelle, Sophie, Xavier, Raphaël, Kalahan, et le fils de Stellarose...

   Et puis des amis de la maison, de toute façon, tout le monde est le bienvenu, pas besoin de s'essuyer les pieds ou d'ôter ses bottes, c'est à la bonne franquette, il pousse même du trèfle entre les pavés ...

   Oh, tous on a nos humeurs, et puis des fortes personnalités, y en a, et puis on dit ce qu'on pense sans se rendre compte qu'on n'a pas toujours la maîtrise de la perception par les autres des paroles émises ...

   C'est PAS GRAVE, on s'en va pas pour ça, on vire personne, on ouvre une infirmerie pour les égratignures ...

    C'est quand même que des égratignures, les égos froissés, dans un deuil, non ?

    Bien sûr que ça va aller, et que le Mexique, il va pas tourner en institutions plus fédéralo- bandito-magouillardes que notre bonne Belgique !

   Gardons notre humour ... notre calme ... notre place ici, TOUS, sachons nous fréquenter ... sans tout monter en tête d'épingle ...

   Federico, je n'avais pas bien saisi le sens de ton message ci-dessus, mais c'est clair, maintenant, tu es un super Ami, et je te GARDE.
   Et j'espère que les tensions d'hier, auxquelles je n'ai pas assisté, vont retomber, et surtout que personne ne va décider de partir ...
   Il est malheureusement humain de retenir le négatif, c'est à cause du cerveau hyppotalamus, le danger, réflexe reptilien ... mais pas d'hippopotame en vue, tranquilou ...
  Alerte levée, j'vous l'dis !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Août 2015 à 18:17:46

   " Eccl "... atons-nous ?

    "Eccl" aboussons en postillons de pouffer de rire ?

     Moi y en a deviner: Ecclésiaste ?

     Hum, Federico, tu as de drôles de lectures ... il y a une collection de nouvelles auxquelles participe mon cher et tendre qui te redéveloperait peut-être un peu le "majusculomètre", huhu !

     Bon, c'est chouette de tomber sur toi ici ... je constatais que c'est plutôt la déprime pour les parents en deuil aujourd'hui ...

     Qui se souvient, qui a peur d'oublier ...
     Je dois avoir une chance folle avec mon petit Kalahan !!!
     Je sais qu'il est inoubliable et inoublié, et en plus, c'est comme s'il était là, souvent, bien sage dans un petit coin, comme quand il lisait ses Harry Potter ou quand il chipotait sur son i phone ... avec son cerveau qui marchait plus vite que la lumière ...

      Mais voyons ... ne cherchons pas à connaître l'au-delà, les mystères, mais ne soyons pas non plus comme des cons devant des photos ...
      Par exemple, quand je revois cette photo de son premier noël où il porte son beau petit pyjama offert par sa tata ... avec des petits rennes ... ça devrait pas plus me faire triste que si je regardais cette photo alors qu'il serait encore en vie: le petit pyjama, il serait plus rentré dedans de toute façon !!!

    Ah ... je sais pas si vous comprenez ... c'est parce qu'on est des êtres li-mi-tés dans une conception linéaire du temps, et piégés dans une carcasse mortelle ... mais on ne sait pas vraiment expliquer ce qu'on est "au juste", l'important c'est qu'on aime encore ceux qui sont plus là ... cela devrait nous suffire, c'est triste mais c'est comme ça ... la présence par l'absence, oh, il faudra que j'vous raconte encore mon cher Hölderlin ...

    Quant à oublier ... bien sûr, c'était pour ça que j'avais hyper dur dans les séparations amicales et amoureuses ... purée je me souviens !!!
   Je me souviens du jour de la naissance de mon petit frère ... 3 mars 1974 comme si c'était hier matin, on avait sauté sur les lits ma soeur et moi ...
    Vingt-quatre ans plus tard, de sa trouille qu'il m'avait racontée au tel, le soir de la naissance de Kalahan, et qu'il m'avait dit "plus jamais, j'ai eu la PEUR DE MA VIE !"
    Il a dû oublier cette peur, ils ont eu deux autres enfants ...

    Alors voilà ... pas peur ... même pas peur, la mort, je te mets une minuscule, tiens, pouh !

     Gros bisous Mexico ! Atchoum ! (maladie "professionnelle", huhu !)
   
   

   

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Août 2015 à 21:53:11
 
    N'aie pas peur des allumé(e)s ... bon peuple de Mexico ...

    De Friedrich Hölderlin:

    "A l'Innocence, ô dieu des Audacieux,
     Ne refuse jamais, ah! ne refuse
     Le bouclier divin ! Forme, conquiers,
     Dans le bonheur de vaincre, les coeurs jeunes !
     Ne tarde plus! Exhorte, châtie, vainc!
     Sauvegarde la majesté du Vrai
     En attendant que du berceau du Temps,
     Céleste, naisse l'éternelle paix ! "

     Et de l'audacieux Federico Garcia Lorca :

     ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

               
              CIEL VIF.


  "  Je ne pourrai me plaindre
      si je n'ai pas trouvé ce que je cherchais.
      Près des pierres sans suc et des insectes vides
      je ne verrai pas le duel du soleil avec les créatures de chair vive.

      Mais j'irai vers le premier paysage
      de chocs, de liquides et de rumeurs
      qui perce le nouveau-né
      et où toute surface est évitée,
      pour comprendre que ce que je cherche aura son but d'allégresse
      quand je m'envolerai mêlé à l' amour et aux sables. "

      F. G. Lorca.
     
 
 

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: marine1 le 26 Août 2015 à 23:55:44
Bonsoir ma merveilleuse  ... Amie !

Quelle pêche, quel phénomène, quel numéro !!! j'adore te lire souci, tu es une femme FORMIDABLE (sorry pour les majuscules) mais cet adjectif t'étant dédié, les minuscules seraient bien trop ridicules pour te qualifier !

J'adore te lire !  la SECU devrait te rémunérer ! ta bonne humeur et le ton que tu emploies sur ce forum valent bien tous les anti-dép de la planète !

Je reviendrai squatter ton fil, tu m'y a invitée il me semble   ;)  alors certainement demain.
Eh non je ne fais pas régime, ma vie... mon métier... font que je me demande si j'existe encore parfois.


Ne change pas ! 

Bisou à toi, à Federico qui me régale et tous les autres.

Marine
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Août 2015 à 20:21:51

   Chère Marine,

   Bienvenue sur ce sujet ...

   Il y a des moments où je m'amuse si bien à amuser les autres, et pourtant la petite pointe acérée qui est restée en travers de mon coeur depuis la mort de mon neveu me rappelle  sans arrêt le souvenir de l'horrible séparation ...

   Oui, c'est le mélange de joie absolument choisie et voulue, et la compréhension du plus profond désespoir, qui me rendent "formidable" ...

   Et je ne vais plus changer maintenant !
   Ce sera rire et faire rire pour mon Kalahan et pour les siens ... et aussi en hommage et en mémoire des FORMIDABLES personnes croisées sur ma route depuis mon enfance ... j'ai juste retenu LE MEILLEUR DE TOUT, là est mon seul "mérite" ... restituer la bonté, la générosité, la philosophie des personnes qui ont compté et qui comptent pour moi .

    Le reste c'est du vent ...
    La sécu me paye déjà à faire la glandouille depuis une dizaine d'années, alors autant bénévoler de mes propres ailes ...
    Quelques mots par-ci pour faire sourire, qqs mots par-là pour réconforter ... et puis devenir poète ! gros projet ! grande décision !
    Enfin un taf pour bibi-la-glandouille!
    Mais cette semaine et encore toute la semaine prochaine, hein, mexicains, vous le savez mais j'le répète bien fort: je TRAVAILLE ! Je couds des cost ... oui, bon, on le saura !

    J'ai vu les enfants qui répètent la pièce cet après-midi, ils sont super et on a bien rigolé .

    A bientôt, chère Marine, je me réjouis de mieux te connaître.
   Martine.

 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 30 Août 2015 à 20:10:50
Bonsoir Federico
Oui lisez le Prophète,  c'est un livre formidable,  je le relis souvent,  il est dans ma liseuse et ainsi je l'ai toujours sous la main .
Il est plein de sagesse. C'est vraiment mon livre e chevet.  Je pense que le lire  dans kan quiétude d'un monastère doit être une expérience unique.
Je vous souhaite une bonne retraite dans ce lieu privilégié,  et vous embrasse
.jepenserai fort à Raphaël et à vous en ces jours anniversaire, ainsi qu'a votre épouse et Andreas.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Août 2015 à 20:55:43


     Pas mature, pas mature bien sûr ! Bien sûr que  rien de ce que je dis n'est mature !!! Et mes larmes sont immatures elles aussi ... mon défunt, immature, suicidé à quatorze ans et demi, pensez un peu !

     Heureusement qu'il existe des Amis ici qui n'ont pas peur de moi ... ni de mon immaturité !

     Vous savez quoi les potes ?
     Je viens de gagner au grattage un voyage ... au GROLAND !
     Non, pas au "Gröenland", au GROLAND, pour ceux qui connaissent ...

     En fait, je parle couramment le grolandais depuis mon adolescence.
     Quand j'étais petite, je m'étais mise à parler le patois gaumais, mais ma grand-mère a su rectifier le tir.
     Hélas, lorsque je me suis mise à parler grolandais, personne n'a pu me récupérer ...

     Plantu a dit : "de nos jours, ce n'est pas la censure qui pose problème, c'est le politiquement correct"...
     Mon voyage au Groland est peut-être un plan de bannissement déguisé en chance à la loterie ... qu'importe ! J'ai toujours rêvé d'y aller !

     Pff ... encore quelques jours de couture puis je prépare ma valise ...
     Et là-bas, j'écrirai de la poésie ...

     Bons bisous à tous ceux du forum qui n'ont pas peur de moi !
   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 30 Août 2015 à 21:33:31
Chère  souci

Pour ton séjour je te souhaite de l'inspiration pour ta poésie et des doux moments de repos ....
Effectivement le deuil post suicide est si ...... ...... Ils nous faut beaucoup d'énergie pour sortir la tête de l'eau .... Que veux tu vivre c est finalement lutter ....


Bon séjour

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 30 Août 2015 à 21:37:59
Non seulement je n'ai pas peur de toi, mais j'en veux encore et encore, de ton immaturité.

Elle fait pétiller des petites bulles dans ma tête, et cela me fait du bien.

Reste comme tu es, Souci. Et bon voyage au Groland ...

Je t'embrasse

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Septembre 2015 à 19:08:04

   Oh, Twist, comme c'est gentil de penser à moi !

   Je viens vous lire en vitesse ces temps-ci, mais comme tu l'as deviné, je suis "jusqu"au cou" dans l'achèvement des costumes ...

   Et je suis épuisée, mais contente de cet effort et je tiens avec beaucoup de volonté ... et de café!

   La semaine prochaine je reviendrai à Mexico, et OUI je viendrai raconter des carabistouilles !!!

   C'est que les trucs sérieux et tristes et graves, ça ne manque jamais ... alors si on peut rigoler un peu, hein, youpie ! Et puis si on ne peut pas, on rigolera quand même ! Na!

   Bon, je reprends mes ouvrages car je suis dans les temps mais c'est tout juste.

   J'ai déjà livré une partie des déguisements, et vendredi soir j'apporterai le reste et j'assisterai à la "générale" ... les enfants me font un accueil merveilleux à chaque fois ... c'est mimi.

   Et puis j'irai passer le we chez ma maman, qui piaffe un peu d'impatience de me revoir (car on habite à 100 kms, et qu'à cause de toute cette couture j'ai eu un emploi du temps trop serré )

   Mais ceci est ex-cep-tion-nel!
   Je tiendrais pas long feu à bosser 10-12 heures par jour ... et mon Caramel va déprimer si j'continue comme ça ... et mon repassage qui va atteindre le plafond !
   Et mon mari qui va devoir prendre une maîtresse !

   Chère Twist, je t'envoie un gros bisou et à très bientôt, Martine.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 03 Septembre 2015 à 21:05:26
Coucou Souci
Bravo pour toute cette énergie que tu déploies pour ces enfants. Ta récompense : eur sourire et leur joie.
Merci à toi de toujours penser aux autres, de nous raconter des "carabistouilles" pour nous faire sourire et même rire alors que ton coeur saigne pour Kalahan.
Profite de ta maman, ne laisse pas ton mari s'étioler, mais surtout pense à toi, et repose toi un peu. Ils ont besoin de toi, comme nous ici nous avons besoin de notre Souci, notre petit rayon de soleil
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Septembre 2015 à 23:46:58

     Kalahan, mon ptit coeur, mon amour,

     un petit poème pour ton anniversaire.

     Ta tata qui ne t'oublie pas.

     ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


   " Naître au jour nacré dans un cri
      Douleur fatale et innocence
      Naître à ce point tout étourdi
      Du réconfort de mains amies
      La peau caressée et chérie
      Et de voix douces d'assurance.

      Naître à partir de là où vit
      Et pousse de tout petits bruits
      La force de l'intelligence
      Mais naître aux sourdes insomnies
      Aux coups du sort et aux non-dits
      Et à tant de dures offenses.

      N'être au milieu d'un milieu qui
      Nous estropie et nous nourrit
      N'être si peu en importance
      Souffrir en un curieux repli
      Qui trompe et tout nous obscurcit
      Et tendre vers une exigence.

      Naître à une autre galaxie
      Naître au jardin de tes envies
      Où fleurit la plus belle astrance
      Venir d'une éternelle errance
      D'une liberté aboutie
      Et consolé des turbulences. "

     Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: marine1 le 07 Septembre 2015 à 00:01:49
C'est très beau  et si doux ,   j'aime...  j'adore   !

merci souci  ! 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Septembre 2015 à 00:33:04

    Merci petite Marine.

    Pour te répondre, que nenni je ne t'en veux pas de ton choix de ne pas exercer la médecine ! Y manquerait plus que ça !

    Tu as tes raisons, et tu peux travailler comme bergère ou épicière ou encore faire "glandouille", l'important c'est qui tu es, pas ta "place dans ce monde", de toute façon bien foireux !
    Pour moi, c'est comme pour les enfants: je fais tout "pour du beurre" !!!
    Si seulement les fabriquants d'armes pouvaient penser pareil, y aurait que des fusils à eau et des mitraillettes à chocolat !
    Bisou à toi, Martine.

   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 07 Septembre 2015 à 08:09:58
Tendres Pensées  pour KALAHAN, pour ses parents, pour toi Martine et pour toute votre famille.
Merci pour tes si jolis poèmes, pour ta présence si affectueuse et rafraichissante, merci d'être toi, d'être là
Je t'embrasse
Gero
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Septembre 2015 à 12:42:53

     Merci à vous mes amis de ce forum ...

     Je remercie vos bons coeurs.

     Papa et Kalahan me sourient dans leurs petits cadres photos, l'un avait vécu sa vie et l'autre ... n'a pas voulu la vivre.

     Je me souviens d'avoir pensé un jour, en observant Kalahan: "Celui-là, je ne m'en fais pas pour lui plus tard!"
     Il était si intelligent, si futé, plein de ressources ...

     L'amertume ... je la dirige contre "le suicide" ...

     C'est tellement ingrat de se retrouver comme un paysan qui a soigné ses champs, et découvre sa récolte détruite par un fléau naturel ...

     La vie donne, la vie reprend.
     On dit donner c'est donner, reprendre c'est voler.
     La vie est une voleuse et une menteuse.
     Mais moi je ne suis pas voleuse et pas menteuse, je suis quelqu'un de droit, alors  je me permets de l'emmerder, elle et sa consoeur Mlle la mort.
     Il reste l'essentiel, oui, d'avoir partagé tant d'amour ... et de toujours pouvoir en ressentir .
     Mais je ne vis pas en paix, non, je ne vis pas en paix.
     C'est un trop sale coup, je laisserai jamais passer ça.
     Et c'est en PETARD qu'on me foutra au paradis ou en enfer.
     et tant pis si je fais "tache d'immaturité", franchement, la vie, elle est "mature", elle ?
     C'est bordel de merde, voilà.

     Je vous envoie des gros bisous, Twist, Monange, Fabisa, Fleur, Philippe, Eva, Nora, Stellarose, Marine, FEDERICO (héhé), et toutes ceux et celles que je n'ai pas toujours le courage de lire...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 07 Septembre 2015 à 12:59:15
Une pensée toute particulière pour KALAHAN et sa famille émue en ces jours de souvenirs et de douleur...
Le suicide n'est pas vraiment un choix... enfin pas à cet age là...et la souffrance de ceux qui restent est impossible à mesurer...

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Septembre 2015 à 22:30:08

     Merci Eva Luna ...

     Le suicide est-ce un choix, ne l'est-ce pas ...

     C'est très complexe et très individuel.

     Kalahan était très "en avance" sur tout et il avait prémédité son acte.

     Ce qui ne signifie pas qu'il avait "le choix" ...

     Ce qui est certain, c'est que nous les proches qui souffrons, nous n'avons PAS le choix.
     Détruits complètement ou aux trois-quarts, sans plus aucune illusion de possible joie sereine, mais bien obligés de rester et d'assumer une sorte d'intendance ...

     Il y a les deux autres petits, les deux cousines, les grands-parents ... impossible de lâcher tout le monde.

    Et puis ... ce suicide, il aurait trop belle victoire !
    Je préfère démontrer que la vie est possible même en souffrant atrocement !
    Et même de rire, et même de donner envie à un tas de ramollis de dire: que ne suis-je comme cette fille !
    Voilà MA vengeance sur le suicide.
    Je n'ai plus de "moi", je suis une vengeance sans nom.

    Bravo à toi Eva d'aller danser !
    Il nous faut sortir de l' "ordinaire" ... il nous faut donner "quelque chose" de plus ... pour compenser ce que nous avons "en moins", non ?
    Ben, moi, c'est comme ça que je ressens les choses, si j'me laisse aller, j'étouffe mon amour, et ça, je peux vraiment pas.
    Je veux bien crever, mais en bataillant !

    A bientôt mes chers mexicains, Martine.

   

   
 
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 07 Septembre 2015 à 22:58:16
souci

je te rejoins complètement "crever en bataillant "..... et quelle  belle vengeance.....bravo

tout comme toi, mais après un passage à vide, je me suis dit non stop ..pas envie que l'on me dise," le suicide de sa nièce l'a achevé "...non , parce que ma nièce je l'aime alors j'ai changé de cap ,.......

merci de ton témoignage

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 09 Septembre 2015 à 21:44:06
Souci, petit souci,
"il nous faut sortir de l'ordinaire, il nous faut donner quelque chose de plus pour compenser ce que nous avons de moins"  comme je te rejoins Souci dans ces mots. J'essaie de donner le maximum, pour compenser quelque part le moins, le manque, l'absence de mon enfant chéri.
Je me bats pour essayer d'être heureuse, pour lui pour Xavier, pour qu'il soit fier de sa maman et  pour son frère pour Vincent, qu'il vive sa vie sereinement sans avoir à s'inquiéter pour moi.
Le suicide ne gagnera pas, je partirai droite, debout le jour où mon heure viendra.
J'essaie de transcender ma souffrance, de la transformer en quelque chose de positif. Mais c'est quelquefois si difficile.
Et vous   petites soeurs  et petits frères de douleur, vous êtes là quand le moral et le coeur sont en berne.
 je  vous embrasse tous très fort
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Septembre 2015 à 00:16:24


      Chère Gero,

     Transcender sa souffrance ... c'est difficile, mais "obligatoire", non ?

     Elle est si forte ... mais nous aurions tout donné ... alors, ce sentiment en nous déborde et nous porte au-delà la douleur, cette souffrance ... est brute, quelquefois, sans mode d'emploi, sans indication aucune ...

     Alors oui, nous pouvons la transformer en douceur plutôt qu'en violence ... en rire plutôt qu'en lamentations ... mais toujours avec la même ardeur ...

     Mais c'est un "mélange instable" et à tout moment explosif en nous ...

     Un noyau en fusion ...

     Gros bisou, Martine.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Septembre 2015 à 20:24:20

     
       L'éventail du désert.

       
    " Survivre au jour qui trame d'indicibles effrois

       Libre pourtour de l'âme avide de sa proie

       Ô timide criée de l'amour impromptu

       Solitude enlevée de larmes contenues.


       Cercle de terre enfoui des racines amères

       Tout dehors a honni l'éventail du désert

       Tout ton corps en oubli tenaille un ciel ouvert

       De bleu te scarifie la faille qui libère.

   
       L' éventail du désert est ouvert pour demain 

       Les légendes d'hier n'en disent presque rien

       Le secret est austère et au feu nous maintient

       De ne nous plaire au jeu du futile destin.


       Et c'est d'abord gracile qu'il se lie aux nuages

       Diaphane et tranquille il rassure les sages

       Puis s'étend endormi modulant ton visage

       Des ombres réfléchies de l'aérienne image. "

     
       Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 15 Septembre 2015 à 20:41:58
@ souci

C'est très beau ... Souci .... Je regardais si c'était bien de toi ... Bien si ... Je crois que tu as du talent ... Non ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Septembre 2015 à 22:32:11

     Bonsoir à tous mes mexicains bien-aimés,

     Le temps passe ... les mots s'ajoutent aux mots et les lendemains s'ajoutent aux lendemains, les soupirs et l'hébétude alternent avec les moments de volonté farouche ...

    Je viens de relire mon propre sujet ce soir et je voulais dire un grand merci pour tous vos bons mots à tous, vu que c'est un soir où je ne trouve rien à penser, relire tout ça c'est bien sympa.

     Avec reconnaissance, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Septembre 2015 à 13:26:46


      Pour ce fichu monde de merde, je ne suis pas quelqu'un de sérieux.

      Pour ce fichu monde de merde, je suis inadaptée à ce que demande la société.

      Hier soir, j'ai regardé avec beaucoup de mal au coeur, un reportage sur les conditions de vie à Dacca, capitale du Bengladesh.

      Mais ici c'est chacun pour soi aussi, même si tout est "plus propre", "plus convenable".

      Alors, il y a des choses qu'il ne faut surtout pas dire ...
      Même à un suicidaire, sans doute, chuut ! Pas dire ça !
      SILENCE.

      Une seule "bonne parole" à prêcher !!!

      Ma candidature comme écoutante bénévole de personnes en détresse a été évincée au premier stade : on n'a même pas souhaité me rencontrer !
      Trop "hot", la bonne femme, sans doute !
      Motifs invoqués: j'habite trop loin (45 kms ?) et "en raison de la proximité du deuil que vous avez vécu" !!!

      Pauvre Kalahan, pauvre Kalahan ... bien sûr que ta sensibilité n'avait aucune place dans ce monde de merde à la mentalité frigorifique !!!
      Ta tata qui pense tout le temps à toi.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 29 Septembre 2015 à 21:40:22
@ souci

Es ce la seule association dans le coin ? Il n'existe pas d'autres associations qui travaillent à distance?

Tu sais il faut parfois se battre pour se faire entendre ... Et c'est une bonnes cause pour quoi baisses tu les bras ?

A bientôt
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Septembre 2015 à 21:46:48
     Garder le sourire.

     Savoir rigoler en toutes circonstances ou presque.

     La prochaine fois que j'envoie un "C.V.", je l'imprime sur papier Q , comme ça il pourra servir !

     A la question "donnez-nous deux raisons qui vous ont motivé à proposer votre candidature", j'aurais pu dire que j'avais un si bon souvenir du "père Noël est une ordure" ... en plus de dire que j'avais vraiment rien d'autre à faire ...

    On n'est jamais trop discret, attention ! Attention !
    Même sans avoir vu de votre gueule, on sait déjà tout de vous !
    Et si vous êtes sensible, on vous jugera ... FRAGILE !!!
    Et de la sensibilité on en a PEUR ...
    Elle peut déstabiliser les systèmes, or, c'est si facile, un système, tout le monde (?) s'y retrouve !!!

    Pour mon Kalahan, je vais leur répondre, à ces tartes !
    Pourquoi pas leur suggérer l'astucieuse invention d'une "machine à écouter et à répondre" ?

    " Vous êtes bien à SOS stop-suicide !
    - Pour un chagrin d'amour, tapez 1.
    - Pour un deuil, tapez 2.
    - Pour un échec professionnel, tapez 3.

    " Entrez votre message après le bip sonore "
       ...
    " Biiip! Nous vous remercions de votre appel.
       
 

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Septembre 2015 à 21:58:44

     Merci Fleur,

     Ne t'en fais pas !

     Je ne baisse pas les bras, c'est juste que je trouve normal de me proposer auprès d'association existantes que de me lancer "free lance" !!!
     Je trouve assez frustrant d'avoir été "virée" ... par MAIL !!!
     Quant au critère de m'avoir exclue parce que j'ai eu la franchise de dire que nous avons eu le malheur de perdre qqn par suicide dans notre famille ...
     Ce n'est pas pour ça que je suis pas cap d'avoir du recul !
     C'est juste que je me sens concernée par ce problème et aussi cela me motive !
     Il est désolant de constater la manière expéditive de trier les gens.
     Mais t'en fais surtout pas pour moi !
     Merci Fleur, bisou, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: delphinita le 29 Septembre 2015 à 23:58:45
C'est n'importe quoi ! Et quelle incompétence ! Refuser par mail quelqu'un qui vient de perdre un être cher, et qui est forcément fragilisée, nous sommes tous ici conscients de cela... Ils espèrent faire proliférer leur business ?! C'est à se poser la question !
Si tu as besoin de lettres de recommandation (!), je pense que nous sommes plusieurs ici à être prêts à témoigner de ta capacité d'écoute, de dédramatisation, d'empathie et d'analyse.
Bon courage avec ceux que j'appelle "les pénibles"...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Septembre 2015 à 11:51:19

    Chère Delphinia,

    Merci pour ton soutien, en fait, les "gens bien" de cette société pensent que la souffrance est à écarter à tout prix !

    Que les gens en souffrance ne sont pas des "vrais membres" de la société !
    Qu'ils n'ont qu' à prendre leur petit antidép' et puis ne surtout pas déranger ceux qui "travaillent" sans contrarier les "grands de ce monde ".

    Je vais essayer poliment et bien patiemment d'écrire une jolie lettre à la diro de l'association de "télé-accueil le n° 107", qui tout comme le 0800/32 123 (prévention du suicide Belgique) est la plupart du temps INDISPONIBLE pour les appelants ...
    Mais je crains quelque peu de me heurter à des "règles".
    Tant pis, je trouverai un autre chemin !

    Merci à toi Delphine et ... je suis contente d'avoir pu te lire sur mon fil, bientôt une date sensible pour toi, j'ai vu, cela va faire "un an" ...
    C'est terrible la première année qui se referme.
    Bien solidairement, Martine.



 
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: delphinita le 01 Octobre 2015 à 09:52:31
Chère Martine,
Oui malheureusement les associations sont souvent loin de ce qu'on peut imaginer. Ma soeur a usé beaucoup d'énergie dans l'association dans laquelle elle était impliquée. Et je me souviens moi-même d'avoir tenté de proposer mes services pour enregistrer des livres pour aveugles et où on m'avait répondu : on est suffisamment nombreux, en revanche vous pouvez aider à remplir les papiers administratifs. Et là je me suis dit, mais pourquoi ne pas partager ? Finalement j'ai fait de l'aide aux devoirs et suis devenue enseignant-chercheur et j'ai cette année un étudiant mal-voyant en cours.
Merci pour tes pensées, effectivement la date fatidique approche, celle qui nous rappelle les mauvais souvenirs, comme un rappel à la réalité forcément douloureux, même si je suis rassurée d'avoir réussi à survivre et de voir que mes parents ont réussi à survivre à cette perte et ce manque. On a vécu l'enfer pendant plusieurs mois puis on s'est relevé tout doucement.
Bon courage pour ta bataille contre l'absurdité...
Bien à toi, Delphine
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Octobre 2015 à 23:22:46

     Ma grand-mère disait toujours

     (et elle en avait vécu des merdes, dont la perte de deux enfants, un garçon mort-né et une petite décédée à 2 mois)

     elle nous disait quand on avait des contrariétés :

      " tape-toi la tête au mur, tu n'en auras que des bosses ".

     Voilà. La têtête elle est des fois bien choquée sans qu'on en rajoute.
     Respirer, faire ce qu'on doit et nettoyer régulièrement ses ulcères.
     Tout va bien.
     Le "all black" , je le cloue au sol bien boueux tous les jours.
     Pas de manière bien spectaculaire, pas de quoi retransmettre à la TV, surtout que ce soir j'ai tricoté une boule de laine, hihi, des torsades bien compliquées j'adore ! Un pull pour mon homme, je veux terminer pour son anniv dans 3 semaines, chut c'est un secret ! Comme il est toujours dans la lune il va me dire "mais quand est-ce que tu as fait ça" ? Mais ... sous ton nez, Minou ! hihi !

     Bonsoir Mexico, on garde le moral !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 03 Octobre 2015 à 07:17:23
Coucou Souci !

On garde le moral, oui, même tout cabossés. C'est tellement difficile par moment.

Je te remercie pour tes mots de réconfort, mes larmes ont été plus douces après les avoir reçus.

J'ai pensé à toi, hier, j'ai eu un appel téléphonique m'informant que j'étais retenue par le samu social pour les maraudes de nuit  pour les sans abris. C'est une cause qui me tient à coeur depuis toujours, je me suis décidée cette année à postuler et à passer les entretiens.
Je vais soigner ma tête, en apportant un peu de réconfort, et surtout du respect et de la dignité à ceux qui en ont besoin. Je suis contente, et fière.

J'espère que ta candidature sera aussi retenue un jour pour cet engagement qui te concerne tant. Je n'en doute pas,  tu y serais merveilleuse .

Je t'embrasse, souci, en te remerciant mille fois pour ce que tu es, pour tout ce que tu apportes ici.

N'oublie pas le bonnet assorti au pull pour ton homme .

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Octobre 2015 à 11:39:02

     Un bonnet ?

      J'avais pensé, s'il me reste de la laine, plutôt à un slip pour qu'il les ait bien chaudes !
       Huhuhuhu !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 04 Octobre 2015 à 12:46:07
LA saison du tricot est ouverte. 
Pour moi aussi.  J'essaie de terminer une couverture pour le petit fils de la marraine de Vincent. Je l'ai promise pour l'automne, bébé est né fin juin.  Mais ma petite chienne Yorkshire  Jazz ne l'entend pas de cette oreille et me vole  laine et aiguilles
Tant pis pour les esprits étroits qui n'ont pas voulu de toi dans leur association., mais quel dommage pour ceux qui n'auront pas ton oreille attentive et tes mots si justes pour les aider dans leur détresse.
Continue à nous amuser avec tes carabistouilles,  à nous  émouvoir avec tes si beaux poèmes , à nous parler de Kalahan et ta famille,  de ton époux ....
j'adore le slip en tricot,  j'en ai promis un à mon compagnon . Si tu as un modèle je suis intéressée....
gros bisous Souci Martine,  tu es importante sur le forum,  tu es importante pour moi
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Octobre 2015 à 15:45:10

      Merci Gero, c'est vraiment gentil ton petit mot.

      J'ai passé une dure semaine car j'ai digéré très amèrement le refus (par-dessus le marché, tellement sec qu'il aurait été difficile de "l'essuyer" !!!) de l'assoc d'assistance aux déprimés.

      Ces gens qui ont "de l'autorité" et qui la font sentir ... purée j'ai toujours aussi dur avec ça. Du dégoût pur et simple, du mépris.

     Il s'agit pourtant de venir en aide à des personnes fragiles, blessées ...
     Mais le suicide est un sujet absolument tabou et il est défendu aux parents concernés de donner un sens à leur malheur en donnant leur tendresse.
     Nous n'avons pas la "distance nécessaire" ???
     
     Bon, ma révolte va passer, faut bien !
     Il reste l'écriture heureusement.
     
     Et puis ... profitons de la vie, puisque se rebeller ne mène qu'à se farcir des prétentieux bornés !

     Oh, OUI, le tricot, la pure laine bien douce (tu sais, il m'arrive de détricoter et de re-tricoter un vieux pull fait main quand il est un peu avachi, la pure laine ça se retraite bien !
     Je vais essayer de m'apaiser ... pas toujours facile !
     Quel sale temps vous avez eu en Corse,c'était à peu près pareil dans ma tête cette semaine.
     Te lire m'a fait beaucoup de bien, douce Gero.
     Bien tendrement et tranquillement tricoteusement, Martine.
     
     


     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 04 Octobre 2015 à 16:24:27
Hello Souci,

J'ai du mal aussi à comprendre ce refus, et je pars d'un principe que nous sommes " adultes " et  conscient de notre capacité à apporter une aide, du recul nécessaire .
Si tu t'es proposée, c'est que tu te sens assez "disponible" pour le faire.
Je serais par exemple bien incapable de proposer mon aide, dans ma situation actuelle, aux personnes en fin de vie. Ce serait beaucoup trop difficile pour moi, je le sais.
Mais dans quelques temps, si je sentais avoir la distance nécessaire pour le faire, et si je pensais pouvoir apporter quelque chose à ces personnes, je serais terriblement déçue et en colère d'avoir un refus sous prétexte que j'ai accompagné une personne chère en fin de vie.

Tout cela est absurde, et révoltant, nous sommes complètement infantilisés.

Pour le slip en tricot, attention à la laine choisie, ça peut gratter.
Et je conseille plutôt le crochet, c'est plus aéré.
Et un string, c'est encore mieux.

Petites considérations de dimanche après midi.

Je t'embrasse

Nora

( et je remercie Frederico ,qui a posté pendant que j'écrivais le message,  d'approuver le string )


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Octobre 2015 à 18:12:26

     Oh, comme c'est super à vous tous de m'encourager !!!

     Le slip en laine vierge, il en voudrait bien un car la matière est très douce et que ... j'ai tout le temps envie de la caresser !!! Huhu !

    Merci de me faire marrer ! hihi!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 18 Octobre 2015 à 23:45:14
Ma chère Souci Martine
L'automne semble décidément une bien mauvaise saison pour la plupart d'entre nous sur ce forum. 
Haut les coeurs et battons nous ensemble contre cette souffrance  qui nous submerge, et nous anéantit alors que nous pensions aller un petit peu mieux.
"Décider de passer une bonne semaine" quelle  bonne idée.  Écarter les pensées négatives, celles qui font mal, et ne garder en tête que celles qui sont positives.   Regarder autour de soi et s'émerveiller d'une fleur ou du chant d'un oiseau, du ronronnement d''un chat,  d'un beau feu de cheminée.... Apprécier une tasse de thé et un petit gâteau,  et prendre soin de soi.  Toutes ces petites choses qui font que la vie est un peu plus douce . C'est aussi honorer notre famille du ciel , nos enfants disparus.  Ils ont disparu de notre vue,  mais sont bien au chaud dans notre coeur et nos pensées.  Sourions leur,  envoyons leur tout notre amour avec des pensées lumineuses, et ils nous enverront en retour la force qui nous manque pour survivre à leur départ.
je te serre dans mes bras Martine et t'envoie plein de force et d'affection
Je t'embrasse fort
Gero
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Octobre 2015 à 13:02:22

    Merci infiniment, Gero,

    pour ta si douce réponse.

    Je la relirai cette semaine à chaque fois que je sentirai la tristesse m'envahir.

    Prends bien soin de toi, amicalement, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Novembre 2015 à 21:16:34

    Je vais devoir entreprendre "quelque chose" pour avancer, je ne sais pas quoi, mais ce ne sera pas dans un hypothétique pardon à je-ne-sais-quoi ou je-ne-sais-qui !!!

    Le pouvoir de pardonner, décisionnel ou ressenti, est impuissant par rapport au mal que je ressens !
    Il me faut quelque chose de bien plus fort que le pardon !!!
    Je veux la réparation !!!

    La première étape ne peut être le pardon.
    Un pardon ne s'accorde que lorsque, à défaut d'une explication, on trouve un SENS au mal qui a été fait.

     Sans réparation, aucun pardon véritable n'est possible, aucun.
     
     Là-dessus, une carabistouille: maman avait reçu un prospectus religieux pour la Toussaint.
     Il était écrit: " J'ai CRU ... j'ai VU ... "
     Maman me dit: j'aimerais bien répondre au frère R., qu'est-ce qu'on pourrait marquer ?
     Je lui ai suggére: " Je suis CUITE ... je VOIS DOUBLE ... " huhu !

     Votre incorrigible Souci !
   
   
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Novembre 2015 à 00:28:36

    hé, salut Federico,

    Wais, ça c'est plus ou moins bien passé ...

    D'abord on a été "voir papa" au cimetière vendredi soir, c'était un peu irréel ... le soleil couchant, les feuilles rouges et jaunes des arbres, et puis au retour vers le village on a croisé des gosses déguisés en fantômes, puis on s'est fait attraper pour boire un café chez mon cousin, il y avait deux petites filles blondes en chaussettes et un lapin dans le salon.
    Puis on a continué la route jusqu'à l'ancien cimetière, celui où est ma grand-mère, mon grand-père, et l'oncle Camille et encore tel et tel de la famille et jusqu'à Mathusalem.

   Tous ceux-là, c'est triste mais c'est normal ... mais j'ai la nausée, la nausée pour Kalahan ... je voudrais vomir mes tripes sur ces pierres tombales ... la tentation de la mort ...

   Mais NON !
   Non, il ne faut pas se résigner !
   Il faut que l'on fasse plus que jamais TOUT absolument du mieux que l'on peut !
   Sans se décourager !
   Et ... j'attends de la part de la vie qu'elle me donne réparation, voilà tout !
   J'attends d'avoir le recul de vingt années, pour regarder derrière et me dire "bon, tout compte fait, la famille s'en est sortie", un truc du genre ...
   J'attends pas de réparation pour moi, mais je me dis que je dois contribuer à rétablir ce qui peut l'être ... pour résister, voilà tout.

   Je sais pas si c'est l'encens que j'ai sniffé toute la journée ?
   Bisou! Martine.
   

   

   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Hortensia le 02 Novembre 2015 à 10:35:43
Bonjour Souci,

Peut  être par "réparation" entends-tu "consolation". La consolation de voir que ceux qui restent avec le temps, réussissent à remettre le cap vers des eaux plus paisibles. Sauver le bateau avec ses occupants, plutôt que de le voir sombrer lui aussi dans la tempête. La consolation de voir que l'on a contribué à maintenir la tête hors de l'eau aux autres passagers, mais en gardant toujours la tristesse de voir qu'il en manque et qu'il en manquera toujours un partie bien trop tôt...

Résistons, tenons bon en nous soutenant les uns les autres par la parole et par l'écoute.
Bise
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Novembre 2015 à 21:19:44

    Chère Hortensia,

    Je n'ai pas utilisé le mot "consolation" car il me semble encore plus fortement nuancé vers l'allègement de la peine que la "réparation".
    Je me trompe peut-être, je ne suis pas linguiste ni spécialiste en sémantique, hélas j'y vais "au feeling"... avec mon petit dico, souvent.
    Je crois qu'on peut arriver à comprendre que certaines épreuves  contribuent à entraîner les gens à donner le meilleur d'eux-mêmes, sans pour autant réduire la douleur de la blessure.
    Et tous ces efforts peuvent conduire à une relative satisfaction, mais ...
    Bien sûr, toutes ces choses sont personnelles, mais je n'imagine en rien être un jour "consolée" du désespoir et de la mort par suicide de Kalahan, cela restera TROP.
    Cela ne peut "passer" pour moi.
    C'est devenu un combat contre l'amertume et l'auto-destruction.
    Je prends le diable par les cornes, toute fragile que je suis.
    Si je lui pardonne je crève immédiatement !
    Le mal existe ! C'est un salopard de merde !
   

     
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 02 Novembre 2015 à 21:57:55
Souci

transformer ton trop "en combat, contre l'amertume et l'autodestruction".... je te pique ton idée , ton combat ......ta façon de réagir......en moi, il restera toujours, le fait que je n'ai pas vu, su, comprendre, et sauver ma nièce!!!!!! 

ce qui serait intéressant, du moins pour moi: comment fais tu , pour te battre contre l'amertume, l'autodestruction , concrètement que fais tu ???????? 

car tout comme moi, la blessure est la .....

a bientot
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Novembre 2015 à 00:52:56

    huhuhu! Soyez pas énervés et frustrés ... qu'est-ce que je devrais dire !

    En cette saison j'ai beaucoup de mal avec mon ciboulot !

    Je suis moi-même à la traîne par rapport au sens profond des mots !
    Et remarquez que j'ai plus pondu de poème car ch'uis poète photovoltaïque !

    Je  fais confiance aux mots parce que je les "sens", mais mon cerveau logique a du mal de bien dépatouiller le sens dans sa multiplicité !

    Bon, attendez, je vais un peu vous déstresser et essayer de parler français et pas belge du Sud !

    Mais là encore, attention, c'est mon instinct qui parle, pas ma "raison", fort peu fiable. J'y vais au pifomètre. Respirez ... n'oubliez pas que l'apéro c'est l'apéro et la Toussaint c'est les chrysanthèmes !

   Oui, j'attends que la vie répare ! Mais je sais qu'il faut beaucoup de patience pour le constater.
   Pourquoi "réparation" et pas "consolation" ou "compensation" ?
   Parce que cette réparation sera extérieure à moi.
   Je pourrai la constater, pas l'éprouver, jamais.
   Mon moi est sacrifié à jamais ! Mort, annihilé ! Il me reste une sorte de conscience, mais plus d'ego.

    Peut-on se consoler du fait que les camps de la mort aient existé ?
    La plaie reste ouverte ! Horreur à jamais !
    La réparation fleurit dans chaque émotion de compassion, dans chaque larme versée pour ces gens, dans le refus des propagandes haineuses, dans l'éveil des consciences.
   
    Suicide, génocide de la race des coeurs purs.
    J'attends, j'espère en réparation, une humanité en évolution vers plus de bonté.
    Rien que ça.
    Je pardonne rien, impossible, impossible, pour moi  ça revient à démissionner !

    Bon, reste le problème du "concret", soulevé par Fleur.
    Et là, on n'est pas sortis de l'auberge !
    L'autre jour je me ramasse encore un râteau à l'association d' écoute téléphonique pour personnes en souffrance à Liège, tu causes !
    Bon, bien sûr, je suis en contact chaque jour avec des gens aux idées noires via le net.
    Cela ne me suffit pas, je fais d'autres recherches, qui dit recherche ne veut pas dire qu'on va trouver, mais c'est un combat concret tout de même, Don Quichottesque sans doute, dépendant de pas mal de hasards peut-être ...

    Me prenez pas plus au sérieux que je le peux moi-même !
    Les mots me sortent de la tête comme des notes de musique !

    Et les sentiments ne trouvent pas toujours de mots ... alors l'instinct, encore plus impalpable ... palpitable, peut-être ?
     Vivement le printemps que je vous écrive des beaux poèmes, huhuhu !

    Bisous tout le monde, ne soyons pas heureux mais restons bien éveillés dans la douleur ! C'est une douleur-vérité.

   
   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Hortensia le 03 Novembre 2015 à 11:19:35
La consolation ce n'est pas pour nous, c'est la capacité qu'il nous reste à en donner autour de nous et la douceur d'accepter celle que certains autour de nous veulent bien nous témoigner, même s'ils y ignorent parfois que notre peine est éternelle.

Après chacun trouve ses mots pour moi la "réparation" ce serait de retrouver mon fils et ça je sais que c'est impossible puisque c'est justement l'irréparable qui est survenu. Et moi aussi je souffre de ne pas avoir vu, ni compris, maintenant impossible de réparer les erreurs...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Novembre 2015 à 13:08:46

     Je te comprends, Hortensia.

     Je crois que je m'accroche à des rêves fous, pour ne pas subir de plein fouet le chaos.

     Tu avais posté en espagnol un poème de Lorca, je ne comprends que peu de mots en espagnol mais j'ai reconnu un extrait de "poète à New York" ...
     Un ensemble de poèmes où le désespoir le plus profond est transcendé au coeur même de la douleur ... par l'amour, seulement par l'amour, la douceur, la tendresse, l'émerveillement devant la simplicité de la vie naturelle.

     Mais nous crevons de mal, c'est clair. C'est notre vive mort.
     J'attends quand même de voir que du bon sortira de tout ça.
     Je parie sur l'optimisme, je peux pas faire autrement !

     Bisous Hortensia, Fleur, Federico ...

     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Hortensia le 03 Novembre 2015 à 16:01:42
Oui Souci l'AMOUR faire triompher l'AMOUR par de là la souffrance, malgré notre cœur brisé.


Tendres pensées
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Novembre 2015 à 17:20:15

   La violence la plus abjecte fait la une de l'actualité.

   Mais elle n'arrête jamais, se déguisant souvent de manière à passer inaperçue.

   Il n'y a hélas pas un seul jour où tout va bien.

   Et si encore, le sacrifice du sang versé pouvait faire reculer toutes les horreurs que les Hommes se font les uns aux autres ...

   Cruauté, encore et toujours. Intolérance. Profit. Pouvoir.
   Je déteste que l'on dise le nom des terroristes, c'est leur faire trop d'honneur.
   Ce sont juste des gens qui se sont perdus dans une voie lamentable.

   La poésie ne fait jamais la une de l'actualité.
   

 

 

   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 14 Novembre 2015 à 21:15:49
@ souci

La poésie à la une !!!! Actuellement j'en reve ... Je suis de l'île de France ... Et  c'est l'horreur ... Je crois que ça n'a pas de nom .... Je suis de tout coeur avec les victimes, et leur familles ... Paris est triste !!!!

A bientôt
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Novembre 2015 à 15:11:49

    ça alors, j'avais pas les yeux en face des trous hier, j'avais pas vu que Federico m'avait posté un beau poème !

    Merci mon très cher, les émotions sont bien vives et immenses et la mort ... est seulement la mort, "une mort petite".
   
    Mais en attendant, qu'est-ce que c'est grand et fort d'avoir des nouvelles des amis !

    Bisou, ces beaux poèmes me donnent vraiment envie de me remettre à en composer ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 16 Novembre 2015 à 21:25:28
Mais oui ! Des poèmes personnalisés,  genre " spécial dédicace "...

Quel talent, et quelle délicatesse ce frederico !

Bisous Martine  :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Novembre 2015 à 22:35:01

     Salut,

     Je suis passée tantôt devant un magasin de jouets ...
     Et j'ai senti mon ventre se tordre comme une serpillère ...
     C'est bientôt la Saint Nicolas, alors ça me rappelle les années heureuses où j'avais mes cinq neveux, ça fait mal, ça fera toujours un mal atroce .
     Mon tout petit bout de ciel bleu était magnifique .
     
     
     
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 19 Novembre 2015 à 11:33:34
Eh oui souci ... Ça va être comme cela ..... Moi j'évite toute endroit que fréquentait ma nièce ... Et mes les boutiques de fringues que nous aimions ensemble je les ai boycottées ... Va comprendre .... Trop douloureux , trop en colère....

Pourquoi la mort existe ???????

A bientôt 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Hortensia le 19 Novembre 2015 à 11:47:49
La mort pour soi comme dit Epicure : si la mort est là, je n’y suis plus. 
Mais la mort elle existe pour ceux qui restent.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 19 Novembre 2015 à 20:59:39
@ hortensia

C'est tellement vrai !!!!! Et puis je ne veux pas avoir un coeur mort... Je refuse ! Je veux que mon coeur chante même s'il pleure de temps en temps ....

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Novembre 2015 à 23:34:01
   
     Voilà comment ça se passe quand je nettoie chez nous !

     www.youtube.com  (https://www.youtube.com/watch?v=XrivBjlv6Mw)



Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Novembre 2015 à 00:00:03

      Tant que j'y suis à apprendre comment on fait pour afficher une adresse directement, je vous partage celle-ci, ultra-rigolote et ... encore du vécu ou presque !

       https://youtu.be/ZpCl5O6tTv8

       heu ... je crois que j'y suis arrivée toute seule, huhu !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Novembre 2015 à 00:18:08

      https://youtu.be/sVcobV5XPOY (https://youtu.be/sVcobV5XPOY)

       Samedi soir ... retour à la case ado !

       Kalahan, tu m'as bien eue !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 22 Novembre 2015 à 02:08:31
Merci souci ... C'est une de mes préférées ... Je l'écoutais quand j'étais ado .. Jamais j'aurai pensé la vivre ....

..... 

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Novembre 2015 à 12:25:27

    Fleur, gros bisou, tu comprends tellement bien ...

    Oui, nous vivons cette chanson, nous avons reçu de la vie tant de leçons contradictoires ...

    Et oui, nous avons tout appris : que bien sûr seul l'amour vaut la peine, l'amour, la sensibilité originale en chacun, et l'expression de ces sensibilités.

     Mais l'humanité répète ses erreurs les plus grossières ... broyant cette sensibilité.

     Amitié, jolie fleur de coton, Martine.
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Novembre 2015 à 22:55:18
   
    Mexico ...

    Un brin de bruyère, un brin de causette,

    deuil, solitude, larmes, et puis tous les anniversaires qui nous donnent le tournis.

   Et laissons pas l' aquoibonite user nos bavardages ...

   Aujourd'hui j'ai trouvé des jolies citrines montées en boucles d'oreilles pour la maman de Kalahan ...

    J'aime les pierres ... et voici un poème, pourquoi pas .

    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^


                 Coeur de pierre .


                 Coeur de pierre ne souffre pas

                 Beauté de feu dur taillé

                 Coeur de pierre, abrutis-moi,

                  Monde insensibilisé ...


                  Un coeur de fleur assoiffé

                  Est mort dans sa vérité

                  Or que celle des belles pierres

                  Est que rien ne les altère .


                  Coeur de pierre a ses mensonges

                  Comme tout le reste ici-bas

                  Quand mes yeux en lui se plongent

                  L' éternel oublie ses lois .

 

 

               
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Novembre 2015 à 19:14:30
   Est-ce que le deuil a des couleurs ?

   Est-ce que le deuil a des sons ?

   Kalahan, que vois-tu, qu'entends-tu ?

   Ton suicide me laisse paumée, fâchée avec la vie ... et triste, et cinglée .

   Une musique sublimant la douleur, Samuel Barber, Adagio for strings ...

   Deuil infiniment profond ... ma vérité est dans mes larmes, "depuis" ...

   https://www.youtube.com/watch?v=RRMz8fKkG2g (https://www.youtube.com/watch?v=RRMz8fKkG2g)

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 28 Novembre 2015 à 20:22:06
Submergée par l'émotion, je ne trouve pas les mots. Le monde est fou.

J'espère que la souffrance ici de Kalahan, de tous nos chers défunts  n'a pas été vaine, qu'ils sont partis dans un monde meilleur.

Merci pour le partage, Martine.

Tendres pensées
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Helpa le 28 Novembre 2015 à 21:59:57
Hélas je ne connais que trop cette musique sublime. C'est celle qu'on a joué à l'enterrement de ma fille, sur sa demande...

La même, de meilleure qualité sonore :

http://www.youtube.com/watch?v=1dPDO3Tfab0
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Novembre 2015 à 22:47:44

    Merci Nora, Helpa, d'avoir partagé cette musique avec moi ...

    C'est aussi la musique du film " Elephant man ", où elle prend toute son envergure également ...

    Le monde est fissuré de partout, le deuil nous a cassés, l'amour seul  pour tout réunir !

    Bonne soirée dans les chaumières mexicaines ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Novembre 2015 à 23:59:18

    Calme un peu "mortel" à Mexico ...

    L'approche des fêtes, St Nicolas d'abord .

    Sûr que la souffrance devient indécente .

    Deux ou trois petites cuites, peut-être, pour avoir l'air jovial ?

    Peut-être, peut-être ...

    Des poèmes, j'espère, pourquoi pas .
    Des choses qui brilleraient .

    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                      Stries d'or.


    Tu lirais ma vision à travers tes yeux clos

    Trouverais l'inclusion des jardins d'émeraude

    Prendrais du saphir noir son superbe astérisme

    Rêverais dans la sphène aux coloris du prisme .

   
    Martine-qui-doit-écrire-la-suite !

    Douces pensées aux âmes tristes ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 03 Décembre 2015 à 11:39:07
Merci Martine pour tes jolis poèmes. 
Ils éclairent les pages sombres de ce forum.  Merci d'être présente malgré la souffrance,   exacerbée par cette période de préparation de fêtes.
Je t'embrasse
Gero
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 03 Décembre 2015 à 12:14:22
c'est quoi un astérisme?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Décembre 2015 à 13:10:42

  Ah, Eva, merci pour la question !

  Un astérisme est un phénomène optique de toute beauté que l'on peut observer "à travers" certaines pierres: rubis étoilé, saphirs noirs ou bleus étoilés ... cet effet est créé par la structure même de la pierre, en toutes fines lamelles qui dirigent la lumière ... superbe et "magique" !
   Un autre phénomène semblable est la chatoyance, l'effet "oeil de chat", et bien sûr il existe l'opalescence, "mes" incroyables opales noires de Lightning Ridge en Australie: si tu as du temps pour regarder des belles choses de la nature, découvres tout ça sur Google !

   Jamais je ne m'étais intéressée aux bijoux ou aux pierres avant la mort de Kalahan, je trouvais tout ça factice ...
   Et puis, je dormais plus et il fallait que je me "vide la tête" pour pas virer carrément folle à lier ... et je me suis intéressée aux bijoux, et de là aux minéraux, y a des trucs merveilleux à contempler ... "pour oublier" un instant mes émotions vivantes, si douloureuses, les remplacer par des émotions esthétiques indolores ...

   Je dois ce soir taper la suite de mon poème, je l'ai terminé mais là je dois partir.
   Et j'ai laissé une petite faute dans la première mouture: on ne dit pas "la" sphène mais "le" !
   " Le sphène, du grec sphenos, coin, est un minéral nésosilicate, etc etc ..." hum, enfin, c'est pour pas écrire n'importe quoi, non mais !

   Bisou et à tantôt, mes mexicains chéris !

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Décembre 2015 à 17:54:05

    Bonsoir, capitale de mon "Mexique" imaginaire incendié de toutes parts ...

    Je viens de préparer mon sac "de St Nicolas", avec mes petits cadeaux pour dire "je t'aime" ...

    Troisième St Nicolas "depuis", j'ai déjà fait mes crises d'angoisse préventivement, englouti un bon kilo de chocolat: ça va aller !
    Les images heureuses d'autrefois me donnent la nausée ... celles-là, mon foie les métabolise pas !
    Comment on "supporte" encore la vie ?
    Durement, très durement.
   
    J'ai pondu mon poème: il reste les "miettes" de la vie à ramasser.

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                                    Stries d'or.


          Tu lirais ma vision à travers tes yeux clos

          Trouverais l'inclusion de jardins d'émeraude

          Prendrais du saphir noir son superbe astérisme

          Rêverais dans un sphène aux coloris du prisme.


          Ne me dis pas que tu ne vois plus de lumière

          Que les regards s'enfuient, périssent d'ordinaire

           Et que bien peu d'espoir entoure la misère :

           Un caillou brillerait, transcendant la matière !


            Codé comme un signal, et arc-boutant le ciel,

            Ou figé en cristal rutilé de dentelle,

            Un quartz scintillerait dans l'intime silence,

            Emettrait  sa promesse à ma faible fréquence ...


            Des fables et des mots pour illustrer le ciel,

            Coupables par défaut de bulle existentielle !

            Quand seules les lueurs des astres nous répondent

            Nous n'avons que nos yeux pour pleurer sur le monde.


            Martine.
           



             

       

           
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Décembre 2015 à 21:42:00

   Bonsoir à tous, mes amis !

   Je suis heureuse de venir vous partager ...

   UN PEU DE BONHEUR !!!

   Car nous avons vécu cette St Nicolas en famille dans un EXTRAORDINAIRE climat de tendresse, de joie, de bonne humeur !

   Kalahan, tes parents, ton frère, ta soeur: ils vont LE MIEUX POSSIBLE !

   Quelle joie profonde de les voir aussi solidaires, aussi doux les uns pour les autres !

   J'ai regardé mon frère dans les yeux ... nous avons partagé ce fond de douleur commune conforté par l'AMOUR et l'ESPOIR ...

   Nul ne connaît les secrets de la vie, mais ... laisser la porte ouverte à l'Espoir, c'est super !

   Nous avons ri, raconté des conneries, évidemment mes boucles d'oreillles en "citrine" sont parties en sujet de plaisanteries douteuses !
   
   Je suis si rassurée de les voir comme ça ...

   Et puis on s'est remémoré des anciennes St Nicolas de quand on était petits tous les trois, ma soeur, mon frère, moi ... papa, maman, les cousins, les grands-parents ...

   Une journée chaleureuse comme je ne m'y attendais pas, la veille, en aidant maman à préparer les sacs de bonbons, quatre au lieu de cinq ...

    Les tourments reviendront bien assez tôt, je goûte l' impression paisible de ce jour ... sans modération, youpie !

    Bisous, Martine.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 06 Décembre 2015 à 21:57:15
Des moments de partage, de douceur, de tendresse, d'amour, de complicité.

Je suis heureuse pour toi, Martine, pour ces moments volés au chagrin. Ils existent.

Je t'embrasse tendrement. Fais de doux rêves.

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Décembre 2015 à 22:45:25

     Merci Nora,

     Le chagrin, le suicide, ce soir sont en train d'en baver !

     Tant mieux pour ces fieffés salopards !

     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 06 Décembre 2015 à 23:24:33
Chere souci

L'amour , l'amour et encore l'amour seule façon pour mettre K.O le chagrin et un coup de pieds au suicide .... Contente pour toi ....,

A bientôt
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 07 Décembre 2015 à 00:05:20
Ces moments de douceur et de partage volés au chagrin font un bien fou. Ils permettent de recharger ses batteries pour affronter les lendemains plus difficiles. 
Heureuse pour toi Martine de cette belle Saint Nicolas en famille, qui me rappelle les Saint Nicolas de mon enfance en Lorraine
Je t'embrasse fort
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Décembre 2015 à 19:39:46

   Autour des mots de Federico pour Raphaël:

   "Tu manques à ma vie, je pense continuellement à toi.

   Tu prends encore beaucoup (trop) de place dans ma vie ..."

   Mon Kalahan, c'est pas que je veux pas "le laisser partir", c'est qu'il m'a emmenée, "plus haut" ...

   Et cela me distancie de moi, des autres.
   Je me sens à moitié désincarnée ...
   Je prends la tangente ... trop souvent.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Décembre 2015 à 23:39:02

    Tantôt j'ai essayé de me "changer les idées", je me suis promenée en ville ...

    Au centre commercial, il y avait des militaires en armes, et dans une cafèt, je suis tombée sur une ... bombe au chocolat, qu'en graine d'héroïne que je suis, je me suis dépêché d'avaler avant qu'elle ne fasse d'autres victimes !

   Un après-midi dans une ville où la vie a l'air si bonne ...
   Vie si fragile en fait ... si trompeuse ...
   On se sent si ... impuissants pour tout ...
   Quand la vie d'un enfant nous a échappé ...
   Quelle inertie ...

   Vite, je retourne à mon tricot, grande bavarde !
   Clin d'oeil à vous tous, mes Mexicains !

   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Décembre 2015 à 22:40:33

    La vache !

    Je viens de retrouver une putain de bon dieu de bonne chanson !!!!!!!!!!!

     Vu que tout est bon à prendre comme douceur dans nos atroces malheurs, essayez, elle vous ira peut-être ...

    Une chanson que j'avais plus entendue depuis mes 16 ans, oubliée, perdue la cassette, pas sur mes C.D., retrouvée par hasard, une purée de bonne chanson ...

      https://www.youtube.com/watch?v=U7fhhOZNYCY&index=8&list=RDwGskx9rwpQM (https://www.youtube.com/watch?v=U7fhhOZNYCY&index=8&list=RDwGskx9rwpQM)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Décembre 2015 à 20:54:42

     Suicide, suicide,

     Assieds-toi, là, près de moi, j'ai plus de voix à force de hurler de toute façon.

     Alors prends tes aises, relax.

     Je sais: tu as "tes raisons", comme le choléra a ses raisons, la mygale a ses raisons ...

     J'en peux plus !
     Comment tu fais, toi, pour être aussi zélé ?

     T'aurais pas envie d'abdiquer, de te laisser vieillir, t'empiffrer de crèmes glacées, de choucroute, de trou normand avec champagne et d'avaler foie gras, purée de châtaignes et sanglier et un mètre de bûche à la crème ???

    Allez, suicide, réveillonne, que ce soient pas toujours les mêmes qui trinquent ...

    Moi, je jeûnerai huit jours, je marcherai pieds nus dans une robe de lin, j'irai humer la rosée ...

    Pendant que tu vomiras et que tu chieras, je marcherai les joues au vent, vite, le coeur en feu, les muscles plus durs que ton coeur !
    Les os plus légers que les plumes d'un oiseau !
    L' âme plus nue que ton impudeur !
    Plus précise que ta lame !
    Plus franche que ta coupe !
    Plus incisive que ta torture !
    Plus accrochée que tes verrues !
    Plus nulle que ton rien !
    Plus démunie que tes promesses !
   
    GONFLEE A BLOC !

    (sorry, j'en ai sifflé 3, des Amaretti) c'est "les fêtes", non ?
    Tant qu'on conduit pas la toto ... qu'on signe pas un chèque de 150 000 euros, qu'on garde sa culotte pour sortir la poubelle ...
   
     
   
   

   

   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Décembre 2015 à 08:16:43

    Oui, le problème avec l'écriture, c'est qu'on est des fois pris aux mots,

    d'autant que les mots nous prennent ...

    Et hier oui j'ai bu au mauvais sens du terme et parce que ça m'aidait à pleurer et qu'il fallait que je sorte ces larmes-là, d'aussi loin qu'il est possible de les sortir et c'était terrible mais il fallait que je ressente que je descende au fond de l'enfer pour prendre la souffrance de mon petit suicidé.

    Voilà, c'est tout: une nuit rouge sang en guise de "gestald therapy", de catharsis par la transe ou juste une identification aux damnés de la Terre ...

    C'est tout.
    C'est sorti.
    Un petit démon de rien du tout, mais qui tue tellement.
    Inoffensif pour moi et si seulement je trouvais le truc pour faire un genre de vaccin psychiatrique ...
    On vaccinerait tout le monde avec ce truc et on aurait un peu la paix.
    J'ai pas pris cette alcoolisation pour "rien" ... mais pour éprouver, pour comprendre ... ce que l'on me dit quand des jeunes écrivent "je me mutile" sur un forum ...
    Parce que maman m'a appris tantôt le suicide de deux jeunes petites belges, un suicide "complet" pour une petioute de 12 ans et une défenestration du 4ème étage d'une fille de 16 ans qui est hospitalisée ...
   Plutôt que de dire mes prières, je les ai faites.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Décembre 2015 à 15:28:06

    Le deuil n'est pas une maladie.

    Non.

    Mais c'est une blessure.

    Parfois une très sale blessure.

    On a beau la garder propre, elle est sujette aux infections.

    C'est pourquoi il faut vraiment être un hurluberlu pour inviter une poubelle à danser.

   Pas bien ! Danger !

   Il y trop de profondeur à se soucier de ce qui est malsain, vulgaire, impropre aux bons usages.

   Nous ne sommes que des humains !

   Restons modestes !

   Ne pourchassons pas le mal au-delà de la frontière où nous perdons notre défense ...

   Sous aucun prétexte et surtout pas sous celui de comprendre ...

   Kalahan est mort, Kalahan s'est suicidé.

   C'est tout.

   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Décembre 2015 à 12:16:26

     Si seulement c'était tout.

     Si seulement il suffisait, déjà maintenant, de déjeuner en paix.

     De considérer orgueil, luxure, jalousie, paresse, gourmandise, envie, avarice, comme des "péchés" et non comme des souffrances.

     De se réjouir de "l'amour convivial", entre gens bien.

     De considérer le suicide comme une fatalité provoquée par une maladie ou comme un simple choix dû à l'impuissance.

     S'en aller dans l'amour, s'en aller ...

    Je suis une personne pleine de merde, dégoulinante de merde.
    Non, je ne prendrai pas le bain de l'hypocrisie pour rassurer ou m'amender.
    Je m'accuse, je ne me confesse pas.
    Je devrais demander quoi, pardon, à qui, pour être lavée par ce pardon ?

    Qu'on me laisse dans la faute avec tous les fautifs, et surtout, surtout, qu'on ne me pardonne pas ...

    "Les maîtres montrent aux enfants
      Une lumière merveilleuse qui vient de la montagne;
      mais ce qui arrive, c'est un ramassis de cloaques
      où crient les nymphes obscures du choléra.
      Les maîtres désignent avec dévotion les énormes coupoles encensées,
      mais sous les yeux des statues il n'y a pas d'amour,
      il n'y a pas d'amour sous les yeux de cristal définitif.
      L'amour, il est dans les chairs déchirées par la soif,
      dans la petite cabane qui lutte contre l'inondation;
      l'amour, il est dans les fossés où luttent les serpents de la faim,
      dans la triste mer qui berce les cadavres des mouettes
      et dans l'obscur baiser poignant sous l'oreiller.
      Mais le vieillard aux mains translucides dira: amour, amour, amour,
      acclamé par des millions de moribonds;
      il dira: amour, amour, amour,
      parmi le brocart frémissant de tendresse;
      il dira PAIX, PAIX, PAIX,
      parmi le tremblement des couteaux et les melons de dynamite;
      il dira: amour, amour, amour,
      jusqu'à ce que ses lèvres deviennent d'argent.
     
      Mais en attendant, OUI, en attendant,
      les Noirs qui enlèvent les crachoirs,
      les garçons qui tremblent sous la terreur blême des directeurs,
      les femmes noyées dans les huiles minérales,
      la foule au violon, au marteau, au nuage,
      devra crier même si on lui écrase la cervelle contre le mur,
      devra crier face aux coupoles,
      devra crier folle de feu,
      devra crier folle de neige,
      devra crier la tête pleine d'excréments,
      devra crier comme toutes les nuits réunies,
      devra crier d'une voix si déchirée,
      jusqu'à ce que les villes tremblent comme des petites filles
      et brisent les prisons de l'huile et de la musique,
      parce que nous voulons notre pain de chaque jour,
      fleur d'alisier et constante tendresse égrenée,
      parce que nous voulons que s'accomplisse la volonté de la Terre
      qui donne ses fruits pour tous."
      F. Garcia Lorca, mon meilleur ami, mon Don Quichotte, toujours là pour me dire "bats-toi pour moi"
     
     
     
     
     



   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Décembre 2015 à 16:49:22

    J'en suis déjà aux "résolutions" de la nouvelle année.

    Voir ma meilleure amie toutes les deux semaines sans exception et l'aider dans ses projets.

    Préparer des activités pour des enfants en classes vertes.

    Essayer de me reconnecter à la "vie".

    Prendre soin de ceux à qui je peux apporter un petit quelque chose.

    C'est déjà pas mal.

   

   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Décembre 2015 à 13:20:42


     La solitude.
     Le silence.

     Les paroles, au loin, les cris, les colères, les rires.

     Ais-je jamais fait partie de ce monde-là ?

     Kalahan, tu souffrais tellement ... et tu ne m'as rien dit.
     Nous étions insuffisants pour toi, les causes existantes, anecdotiques.

     Depuis ton suicide, plus rien n'est naturel, facile, à part attendre la fin comme un petit animal qui ne comprend rien.

     Mais je ferai mieux que cela.
     Artificielle peut-être sera ma bonne humeur.
     Surnaturelle peut-être ma présence au milieu des autres.

    "je" n'est plus.
    "je" est hypocrisie. Barrière. A utiliser un minimum pour ne pas devenir fou. Ou comprendre que tout est dévié.
     Qu'il ne faut pas attendre le jugement dernier, mais le dernier jugement.

     "Son ange", texte de Michel Torrekens, extrait:

    "Regarde il gèle là sous mes yeux
      Des stalactites rêvent trop vieux
      Toutes ses promesses qui s'évaporent
      Vers d'autre ciel vers d'autres ports

      Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
      Je t'aime trop fort ça te dérange
      Et mes rêves se brisent sur tes phalanges
      Je t'aime trop fort mon ange mon ange

      Prends mes soupirs donne-moi des larmes
      A trop mourir on pose les armes
      Respire encore mon doux mensonge
      Que sous ton souffle le temps s'allonge

      Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
      Je t'aime trop fort ça te dérange
      Et mes rêves se brisent sur tes phalanges
      Je t'aime trop fort mon ange mon ange

      Seul sur mon sort en équilibre
      Mais pour mon corps
      mon coeur et libre
      Ta voix s'efface de mes pensées
      J'apprivoise ma liberté

      Et mes rêves s'accrochent à tes phalanges
      Je t'aime trop fort ça te dérange
      Et mes rêves se brisent sur tes phalanges
      Je t'aime trop fort mon ange mon ange."

      Bonjour tendre à tous les mexicains, Martine-la-mal .
     

     
     
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Décembre 2015 à 12:53:30

    Fleur de coton ... super.

    Faut préparer cette réparation ... loin d'être évident encore pour moi.

    Je suis détruite, rien ne va plus ... mais "je sais", oui, je sais qu'il faut persévérer ... souffrir ce qu'il faut souffrir.

    Ma troisième année aura été une année de crise, de folie, de fuite, de morcellement.
    De quasi-suicide.
    Une année vomitive.

    Mais bien sûr que ça va aller.
    Merci Fleur tu es incroyablement saine, excuse mais j'ai encore besoin de remuer la merde.

    Pardon Mexico!
    Ici ça pue !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 23 Décembre 2015 à 14:08:43
@ souci

Oui j'ai souffert ! J'ai tellement souffert que le seul truc qui pouvait me calmer c'était sentir l'odeur de l'humus de la terre ..... Mais dans dans cette souffrance je m'étais rendu compte que ce n'était pas cela qui me liait à l'être cher , ce n'était pas sur cela que notre coup de coeur c'était construit .... Non ! Ce n'est pas sur la souffrance que continuerai ma vie .... Moi j'ai donné et reçue ... Et c'est sur cela que je continue ..... La souffrance sort de ma vie parceque nous nous sommes aimés .... Et comme dans ce monde toute chose à une fin , comme dans ce monde a un moment la séparation nous interpelle alors je préfère emporté avec moi ce qui est beau : l'amour .... Et c'est ce que la nature m'a montré que du beau .....

Ton lien exceptionnel avec ton neveu cette complicité , cette histoire qu exceptionnelle ....  Se doit d'être colorée , des plus belles couleurs des sentiments qui vous ônt liés .... Non du répertoire de la souffrance .... La nature se meurt aussi tous les jours et tous les jours elle se pare de ses plus belles couleurs ..... Cela m'a interpelé à plusieurs reprise ....face à cette force face à cette incommensurable genoristé.... Penses tu vraiment que ton amour est mort ???????
Il est parti comme nous tous un jour ou  l'autre .... Oui la séparation fait mal .... Mais qui sommes nous pour décider ceux qui restent et ceux qui partent ? Qui sommes nous ? .....
En revanche nous pouvons lever la tête et dire que nous avons fait preuve d'amour .... Et ça ne mourra jamais ( clien d'œil à la nature) .....

La séparation fait partie de la vie , triste constat ! Mais regarde de tres près comment la nature nous soutien ..... Penses tu vraiment que la mort c'est la fin ???????

Je te souhaite de renouer avec qui tu es .... Je te souhaite l'apaisement .... Je te souhaite de briser tes chaînes , la liberté et osez vivre comme tu es même avec la séparation de ton neveu ....,

A bientôt

 

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Décembre 2015 à 16:06:10

   Grand merci, Fleur, de m'avoir si gentiment répondu.

   J'approuve "rationnellement" ta sagesse, mais mes sentiments négatifs sont encore trop forts ...

   Je suis encore tellement dégoûtée, horrifiée, choquée de ce qui est arrivé !!!

   J'aime mon frère, mon petit frère ... je suis contente de voir que finalement, eux la famille proche, s'en sortent mieux que moi !

    Je ne suis pas aussi loufoque que j'en ai l'air, ici, à Mexico, où je défoule mes émotions ...
    Dans la vraie vie, je suis toujours si gentille, patiente, sérieuse...

    Mais c'est trop, ce suicide du petit, trop, plus que je peux supporter ...
    Je supporte pourtant, je supporte ... mal, fort mal.

    Je m'occupe, j'ai bien l'intention de tout faire en 2016 pour moins y penser, car ça me tue à petit feu.

    Encore merci, Fleur, tata de Sophie, la sagesse ...

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 23 Décembre 2015 à 20:26:00
Je ne crois pas qu'ils s'en sortent mieux que toi...
seul le temps dira comment ils s'en débrouillent de ce drame...
Ils n'ont pas le choix d'aller assez mieux pour lui survivre et vivre avec... il me semble me rappeler qu'il y a une fratrie chez ton frère? au moins un...
et toi qui va si mal depuis... quelle fêlure son geste a t il fait exploser...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Décembre 2015 à 21:34:04


       Chez mon frère ... ils sont si courageux ... actifs, attentifs entre eux ...

       La petite soeur de Kalahan allait avoir 12 ans et le petit dernier 8 ans ...

       Ils ont été forcés de continuer pour les petits ...

       Bien sûr, ils doivent aussi passer par des moments très pénibles !
       
       Noël, nouvel an: ils font le minimum socialement acceptable ...

       Je suis très fière de toute ma famille, debout malgré tant de difficultés ...

       Merci Eva.

       

       

       
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 23 Décembre 2015 à 23:10:20
@ souci

J'étais restée bloquée sur cet acte .....pas tout compris ....on m'a expliqué 100000 fois mais cela ne me suffisait pas .... Mais es ce vraiment ce que je vais garder de l'être cher ? .... Devrais je enfermer la vie de l'être cher que dans cet acte ? ..... Devrais je m'enfermer dans un acte que je n'y comprends pas ??????

Quand l'heure du départ sonne .... Les moyens de partir sont multiples .... Mort par accident , maladie , suicide ... Mort née , erreurs médicales ....

Nous sommes en face nos propres limites et faiblesse ! La vie et la mort ne sont plus de nos ressors ..... En revanche avoir décidé d'aimer ton neveu cela était de ton choix ..... Et la est ta qualité , l'essence même de ton être ...

Il m'a fallut beaucoup de temps pour raconter , verbaliser , crier , hurler ,et mon dernier mot " dénoncer " cet acte .... Tout est sortie .... Pour observer la lumière .....

Peut être as tu besoin d'en parler ? Qu'un psychothérapeute t'accompagne ? Te libérer de cet acte et retrouver  la lumière ..... Pourquoi n'essayes tu pas ?????

Je t'embrasse




Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Décembre 2015 à 17:27:36

      Merci, fleur,

      Je perçois dans tes mots , ta généreuse intention de m'aider à "aller mieux", mais je veux pas d'une belle petite vie, fini!

      Ne t'en fais pas trop pour moi, je réussis à alterner des moments de grand mal avec des moments plus doux, heureusement !

      J'ai une psy adorable qui me dit toujours que je ne peux pas "porter le monde sur mes épaules" ni "refaire le monde" ...

     Chaque fois que j'apprends un suicide de très jeune (encore une petite belge de 12 ans seulement la semaine passée!), je me sens concernée ...

     Je me servirai de ma rage pour faire de la prévention, bien sûr je sais que c'est "ambitieux", mais assister à ces drames sans rien tenter, sans réveiller notre tragédie, je ne le peux pas.

    Et mon coeur, il n'est pas fermé, ô non, il est OUVERT, très ouvert ...
    Il s'ouvre sur les joies ET sur les peines des gens ...
    Il s'ouvre sur la souffrance, bien plus que dans le "tout va bien".

    Mais faut vraiment pas s'en faire pour moi, je suis juste cohérente avec mes sentiments profonds.
    Chacun vit le deuil comme il peut, avec son histoire, ses racines ...
    Bon Noël, Fleur.
   
   

   


     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 24 Décembre 2015 à 17:56:57
Souci Martine
Je pense très fort à toi en ce soir de Noël. Je te souhaite de trouver un peu de paix et t'embrasse très fort
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Décembre 2015 à 15:34:55

   Merci Gero, merci tout le monde qui se soutient !

   Une petite chanson nostalgique ...

    https://www.youtube.com/watch?v=fYG0suOjx7k

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Décembre 2015 à 15:14:46

    Hier on a passé une journée dans la famille de mon mari, il y avait des tout petits enfants ...
    Flash-backs de mes neveux quand ils étaient bambins ... je ne sais trop dire si ça m'a fait du bien ou du mal ... tellement j'ai l'impression de ne plus être "réelle".
   
   Sur le chemin du retour, on a vu quelque chose de rigolo.
   Un voisin avait bricolé une crèche au bord de la route, une cabane illuminée, avec des personnages et de la paille ... Jésus, Marie, Joseph, et puis l'âne et le boeuf et puis ................... UN CHAT ! Un bon gros chat noir et blanc qui avait trouvé l'endroit très chouette ! mimi ...

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Décembre 2015 à 22:12:46

     J'ai pris le soleil plusieurs jours de suite, sans modération.
     Cela fait du bien.

     Je regarde les paysages et dans les couleurs de fond les plus sombres des taillis, frissonne ma tristesse ... adoucie par le vert tendre de la prairie, les roux des haies, la transparence de l'azur ...

     Je revisite souvent mon enfance ... TON enfance, aussi, Kalahan, ton enfance ...
     Tu n'avais pas mal, enfant ... que se passe-t-il donc à se prendre en face la vie "adulte" ?
     Moi ça m'avait envoyé ... chez les FOUS !!! J'ai même pas pu te raconter ça !!! Si t'avais réchappé, j't'aurais expliqué ...
     Toi ... ça t'a débecté au point de t'enfuir définitivement, tu n'as pas "vécu quand même".

     Etre sensible ... dans un monde grossièrement poli, où la vérité "n'est pas toujours bonne à dire"... apprendre "ces règles-là ..."

     J'aimerais réinvestir "l' ENFANCE".
     Le reste, pas très intéressant.
     Dans l'enfance, on se retrouvera ... enfants, mon petit, beau petit.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Décembre 2015 à 13:21:50

    Deux mille treize  ... Deux mille seize ...

    Comme la vie a changé ...

    C'est incroyable de survivre ...

    De t'avoir vu bien vivant ... et puis mort ... mon Kalahan ...

    Plus rien n'est simple, pur à cent pour cent.

    On me fait remarquer que je vais bien ... s'ils savaient ...
    Mais vaut mieux pas savoir, ô non.

    Je vous lis tous, que dire.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 30 Décembre 2015 à 21:51:07
@ souci

"Aller bien" je crois que c'est illusoire..... La mort nous rappelle aussi que rien n'est pereine.... La mort d'un enfant nous rappelle aussi que la mort peut frapper n'importe quand , et quelque soit l'âge ou la manière .....

Pour aller moins pire , j'ai dû accepter que certains papillons ont une durée de vie de 7 jours ... Que la beauté peut être aussi si éphémère.... Et pourtant les papillons continuent à nous émerveiller pour une durée si courte ... Le beau , l'amour, eux t'aideront à aller moins pire ...

 Kalahan fait partie de ces papillons .....

A bientôt
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Décembre 2015 à 12:22:40

    L'amour c'est beau ...

    Et ça fait mal, aussi ...

    Mais ça vaut la peine.
    Kalahan vaut ma peine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Janvier 2016 à 23:00:32

     https://www.youtube.com/watch?v=Um3-hAJif7w (https://www.youtube.com/watch?v=Um3-hAJif7w)

     Ah, demain après-midi de projets avec mon amie, chouette chouette.

     La couturière-accessoiriste va reprendre du service, il y aura des marionnettes à faire, de toutes les couleurs !

     Vive l'enfance universelle !  Youpiyou !

    Oufoufouf les fêtes sont finies (enfin, je PARIE que dimanche chez ma maman j'aurai droit à la galette des rois (des kilos!))

     Bonne nuit à tous, mes amis ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Janvier 2016 à 13:06:44
    Un "Signe" ?

    Alors que je débute l'année pleine de projets bénéfiques à des enfants,

    ce matin au moment d'éplucher qqs patates pour le repas, je pêche une patate ... en forme de COEUR !!!

    C'est-y pas mignon, ça ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Janvier 2016 à 07:37:55

    Mais qu'est-ce que je fous à Mexico à c't'heure-ci ?

    J'ai encore les yeux en quiquines de poupousse ...

     J'écris des poésies AVANT le ptit déj' ...

      " Tendez la perche au colibri
         Espérez bien qu'il ne se pose
         Demeurer près d'un coeur épris
         Est plus fatigant qu'autre chose "

     Pff ... poétesse apprentie, y paraît que les journées rallongent, ça va revenir aussi tout ça ... fini de dormir en paix.
      bon, allez, café puis deuxième strophe, du baratin !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Janvier 2016 à 22:45:30

     Il y a ma tasse "préférée" près de mon clavier, celle avec des petits moutons à tête noire et puis des marguerites, trouvée en 1997 au nopri de Jodoigne ... et aussi cet objet zarbi, une petite boîte en fer, en forme de cabane du père noël (le couvercle c'est le toit de la maison) et qui me sert à ... tailler mes crayons de couleur, je la traîne depuis 20 ans !

     Dire que ces conneries sont toujours là et que mon petit Kalahan n'est plus ... et Poucet, le chat de mamy, qui a 19 ans comme l'aînée des cousines ...
     Pff ... j'ai bien peur que le vide existe, et que notre liberté, on l'ait dans le (vulgaire!)
     Pouet, ch'uis sur mon sujet, si j'ai envie de dire merde je dis merde.
     Faudra qu'un de ces jours je vous poste, d'Arthur Rimbaud himself, le "sonnet du trou de cul" .................................................... parfaitement écrit !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 04 Janvier 2016 à 23:52:17
@ Souci

Oui les objets peuvent rester,  ils dégagent une nostalgie ... L'amour des êtres chers disparus , eux réchauffent le coeur , illumine ton visage ..... Se dire qu'ils nous manquent, est une réalité  Qu ils existent ailleurs en opposition aux objets qui nous manquent pas ....se dire que l'amour que nous avons partagé n'existent plus , je crains que cela ne soit faux ! Le vide n'existent nul part .... Nul part .... J'ai beau à chercher autour de moi et dans l'espace ... Nada ... Rien .... Et plonge ton regard dans ton coeur tu y trouveras ton amour de kalahan .....


Rimbaud  le poète révolté.... J'attends avec impatience de lire ces poèmes ... Mon adolescence ...

A bientôt


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 05 Janvier 2016 à 01:22:08
Que les objets leur survivent a longtemps été source de désespérance...
je m'y suis un peu habituée, ça ne me révolte plus.. enfin presque...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Janvier 2016 à 15:17:47

    Chère Fleur,

    Tu es très positive et charmante et je te remercie car grâce à toi, mon cher ami Federico semble être bien d'aplomb et débute l'année en toute zénitude !

    Vive tes avis dans les couleurs "padparadsha", c'est le nom d'un nénuphar aux jolis tons de rose-orangé ...
    Bisou ! Et je vais retrouver des choses du Dr Rimbaud- Mr Rimbard !
   
    A +, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Janvier 2016 à 23:31:15

     poum, bondjou Mexico ...

     Je pose mon Delta-plane ... oups!

     un jour, un prof d'art bien mal avisé à mon humble avis, m'avait dit: "le surréalisme, c'est fini" ...

     Admettons, disons que le poème suivant est rédigé en style "toupiste", vous savez, une petite toupie, elle tourne elle tourne et ... elle distrait son monde, enfin, le temps qu'on reste enfant.

    Désespoir, cafard, je t'hypnotise et te somme de t'ébouler ...
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                  Poème en vrac.

                 "Quelque chose est tombé au fond de notre chair

                  Une lame a percé le plomb d'un oeil amer

                   Noir comme le fer affine

                   Et racle la ramure de mon passé de terre

                   Chercher sans me tromper

                   Chercher de toutes mes forces

                   Fouiller parmi les traits et les larmes rouillées

                  Les piques enchevêtrées et les noires collines

                   Aux fossés dentelés que la lune lamine

                   De ses soupirs de glace

                   Te connaître en tous lieux que cerclent la froidure

                   De nuit lueur de toit piqué de pieux de verre

                   Braver le garde-fou du précipice exsangue

                   Traverser le lancer du pont nu des racines

                   Et griller de graver mes talons aux ornières

                   Noir et bleu au toucher de l'humide stupeur

                   J'ai trop besoin de toi pour finir d'avancer

                   Pour balayer le temps sans parcourir l'oubli

                   Enfant des durs chemins aux flaques barbelées

                   Infestés de chagrin à tort d'us aliénés."

      Bon, il est vraiment en vrac, je reboutonnerai peut-être demain le mercredi avec le jeudi ! Bonsoir les mexicains !

                 

                   

                     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Janvier 2016 à 14:44:30

     Déjà une semaine de la nouvelle année.

     Rien de mieux rien de pire: j'avance toujours parfois bien droite et légère, quand le deuil m'emporte avec fierté, souvent titubante sous le poids de la "réalité" traumatisante du suicide. Alors je suis triste et sans entrain. Mais je veux pouvoir utiliser mon Delta-plane dès le vent levé.

     Demain, je vois ma super copine qui va me présenter une dame qui travaille avec et pour l'épanouissement de tous les enfants.
     On ira chercher des tissus pour que je puisse commencer à coudre des marionnettes pour le nouveau spectacle.
     Il y a un gros projet qui couve, une collaboration avec toutes les écoles de la ville de Liège. Plus que super.

     Je vous salue TOUS tendrement, vous qui connaissez le deuil, équilibristes de haute voltige ... sur fil à haut voltage ...
     La voisine a des petits soucis en fleur puisqu'il fait si doux.
     Soyons fiers de nos amours.
     

     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Janvier 2016 à 16:30:29

    Ah, encore un poème de très grande qualité posté sur ce forum. Merci F.

    Je reviens ici à Mexico car je viens de m'en prendre une ENORME !
    Je pleure de constater tant de stupidité !

    Je recherchais des histoires à lire aux enfants des classes vertes, je ratisse depuis qqs semaines toutes sortes de publications pour la jeunesse, et cet après-midi, je suis désespérée.
     "quelque chose" ne va pas du tout.
    Déjà, à la mort de Kalahan, j'avais voulu lire le dernier bouquin qu'il avait lu, une histoire avec un fond sordide, puis qu'il débutait sur la mort du frère du personnage principal, un ado, renversé par une voiture, et au fil de l'histoire, il s'avère qu'il s'agissait d'un assassinat, pour résistance à une bande de trafiquants de drogue !!! Terminale terminus, était le titre de cet ouvrage. On me dira que cette lecture n'a pas "provoqué"son désespoir ...
    Sous prétexte que la société est violente, peut-on faire lire des choses aux jeunes aussi pleines de cynisme ?
   Les contes traditionnels abordent les horreurs, les meurtriers, l'inceste, le viol, mais toujours au long de l'histoire, si le héros est bien brave, le coeur vaillant, il s'en sort, il y a DE L'ESPOIR, le bien triomphe du mal.
   Je viens de trouver une histoire "à lire à partir de 8 ans", où le héros est affublé d'un mal, et pour échapper à ce mal, il ... SE NOIE DANS UN LAC !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! et c'est cette tentative de suicide qui le sauve !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

   JE SUIS REVOLTEE.
   Je suis une apprentie-poétesse qui vient de prendre conscience que la littérature enfantine a besoin d'une sacrée remise en question !
    Quelle horreur ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 07 Janvier 2016 à 23:00:27
@ souci

Le travail que tu fais est si intéressant .. Faire rêver les enfants par ses marionnettes .... Je trouve cela magique .... Et tu fais un autre travail dépister certaines lectures sordides ... Peut être les signaler à qui (???) .... Et tu as bien raison d'être choquée .....

Je te souhaite de bien t'amuser dans ton projet si magique

A bientôt

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Janvier 2016 à 08:22:44

   Salut, Fleur,

   Oui, à QUI signaler ces lectures sinistres alors qu'une de mes amies a ...

   dû d'elle-même, garder sa fille de SIX ANS à la maison le jour où l'institutrice avait prévu de leur faire visiter ...

   un musée dédié à la shoah à Liège !

   Musée où même un adulte doit avoir le coeur bien accroché ...

   Nous, à 18 ANS, la prof d'histoire nous avait montré un doc sur le ghetto de Varsovie, et malgré peu d'images répulsives, nous étions horrifiés ...

   Emmener une classe de gosses de six ans voir le musée de la shoah ...

   Y a un sacré boulot du respect de l'innocence à revoir !

   Les histoires pour enfants, il y en des tonnes, elles sont hélas souvent trop guimauve mais deviennent craignos dès qu'elles abordent des questions plus graves, or il est indispensable de préserver la naïveté qui fait gagner le héros au coeur pur ! Une dimension épique et romantique dans le sens de la quête du merveilleux !
    Bon, va falloir que j'écrive aussi des contes ...

   Bonne journée, bisou!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: piera le 08 Janvier 2016 à 11:48:01
En voilà une riche idée, Souci !
Tu es pleine de ressources. Je me réjouis toujours de te lire.
Confronter nos enfants à l'injustice, à la réalité humaine, je pense que c'est, malheureusement, nécessaire mais ça doit s'accompagner avec intelligence et précaution.
Aller voir un musée de la Shoah à 6 ans, je pense que c'est de l'inconscience collective !
Les contes confrontent à l'horreur mais avec une réparation au bout, réparation nécessaire et vitale pour l'enfant-lecteur, parce qu'il est à un âge où il est en pleine construction et que cette cruauté qu'il aura le temps de découvrir dans sa vie future, peut faire des ravages dans un coeur  innocent.
Je t'embrasse.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Janvier 2016 à 19:25:28

    Bonjour Piera, Fleur, Eva, et autres Leprechauns et mexicain(e)s ...

    Quelle bonne journée de "vengeance positive" ...

    Nos projets de spectacles dans les écoles gonflent comme une bonne pâte à pain ... quel bonheur de travailler entre gens aussi sérieux que drôles ! Une fine équipe est en train de se former au petit royaume de Belgique !

    Pour les enfants et avec tout mon amour blessé ...

    Nous avons beaucoup papoté littérature "jeunesse", fameux sujet ...


^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Le duende.

     Une de mes profs de français disait "la culture, c'est quand on a tout oublié".
     Cette idée est tombée dans l'oreille de quelqu'un qui aime bien voyager "bagages minimum" ...
     A 15 ans, je rencontre Louis Lecomte (peintre et pédagogue des arts, génie inconnu), à 17, Dostoïevsky, à 18, Rilke et puis ...
     Federico Garcia Lorca, plus besoin de lire grand-chose après ça quand ça a fait BOUM, BOUM, BOUM, BOUM BOUM BOUM.

     L'ennui ... le duende ... en 1956 déjà, y avait déjà plus tellement de gens pour le dépoussiérer d'un recoin démoli d'une bibliothèque que seuls des illuminés pouvaient trouver séduisante à tout rompre.
    Alors en 1985 ... en 2016 ...

    Zut, puisque j'ai l'occasion, via un "petit" Federico, de blablater sur mon grand, mon immense Lorca frère d'âme ... interdits en Espagne jusqu'en 1953, ses écrits, tout de même ... normal: il restait encore trop d'initiés au "duende", de petit peuple qui "savait", quand ce ne sont plus que les savants qui savent, que la masse est abrutie, alors ...

   Car Lorca combattait.
   Il combattait contre l'obscurantisme matérialiste comme contre son opposé, le fanatisme religieux.
    Et le duende est une passerelle pour que ces opposés se rendent à la vérité, ce (je cite Lorca):"centre de chair à vif, de nuage à vif, de mer à vif, de l'Amour libéré du Temps."

    Un petit poème de Lorca, là-dessus ...
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

     Gacela de l'amour désespéré.

     La nuit refuse de venir
     afin que tu ne viennes pas,
     et que moi je ne puisse aller.

    Mais moi j'irai,
    un soleil de scorpions dût-il manger ma tempe.

    Mais toi tu viendras
    avec ta langue brûlée par la nuit de sel.

    Le jour refuse de venir
    afin que tu ne viennes pas
    et que moi je ne puisse aller.

    Mais moi j'irai
    livrant aux crapauds mon oeillet mordu.

    Mais toi tu viendras
    par les cloaques troubles de l'obscurité.

    La nuit ni le jour ne veulent venir
    afin que je meure pour toi
    et que toi tu meures pour moi.

    F. G. Lorca. A jamais, à toujours.

   
   

   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Janvier 2016 à 13:50:51

    C comme Contradiction, comme Contraires ...

    Parce que la vie en a des plus extrêmes !

    Et que nous, ça nous rend Cinglés !

    Oui, j'ai des fois envie de rire et d'euphorie, parce que si je cède à la sinistrose, je connais un pont pas loin d'ici où il serait facile de me jeter !
    Oui, j'ai besoin ce croire que l'amour des uns et des autres peut devenir une infinie Chaîne d'amitié dont aucun maillon ne rompt !!!
    Rupture du suicide: horreur absolue !
    Réparer : il le FAUT ! C'est dingue, mais il le faut ! Il faut tout réparer !
    Tout craque et il faut tout réparer !
    Duende ... dualité de tragédie et d'enthousiasme ... affronter la perte avec tant d'amour que la perte s'annule un instant ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 10 Janvier 2016 à 14:35:54
@ Souci

Affronter la tragédie de l'humain avec de l'amour c'est d'en faire de cette tragédie une poésie ... Pour dire que Humain sans amour , sans compassions, sans profondeur de son être ... Est mort .... Même vivant ....

A bientôt
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Janvier 2016 à 13:27:40

    Merci douce Fleur.

    Je ne sais pas où je vais trouver l'énergie pour tenir, mais il le faut !

    Oui, des tas d'humains ne sont que des morts-vivants, des "démissionnaires" !

    Navrant, infiniment navrant ...
    Don Quichotte est "ridiculisé" !!!
    La poésie, rangée sur les étagères !
    Enfin ... j'ai UNE amie qui "veut changer le monde", youpie extra !
    oh, là je pense à toi: j'entends que mon homme a mis "space oddity" de Bowie ! EXTRA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Tu nous avais bien fait rigoler avec le commandant machin chose !
    Bisou ma grande !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Janvier 2016 à 22:34:16

     Changer le monde, projeter de l'espoir là où il n'y en a pas ...

     Garder cette naïveté comme un trésor: c'est l'enfance qui n'est pas encore endormie, étouffée par le cynisme ou tuée.

     C'est comme ça que je vais combattre ce foutu désespoir !
     Oui, je suis devenue frappadingue.
     Désespoir pour mon psy !

     Sourire en plein Mexico ... voilà qui serait quand même un luxe !
     Avoir son coeur son esprit pas alignés parce que c'est plus possible et puis les mots qui trouvent des poésies ... subterfuge au désespoir ou énergie renouvelable ?

    Va falloir que je lise Cervantes en entier, pour comprendre où exactement y trouve son énergie. Peut-être dans cette folie un rien maîtrisée.

    Heu ... non, j'ai pas "bu", du café léger c'est tout.
    Pff ... les suicidés laissent un sacré chantier !
    Qui s'en soucie ?

     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Janvier 2016 à 12:16:04

    "L'amour des parents pour leurs enfants est le seul amour qui ne demande rien ..." (j'ai compris le sens dans lequel tu voulais exprimer cela, Gero) pure générosité bien sûr mais ...
      Mais que si ! Nous leur demandons d'être là !
      Nous les supplions ! Nous ne pouvons pas vivre sans eux !

      Donner pour donner OUI, mais la présence, la présence ... on en a BESOIN !!!
      Peut ne rien demander celui qui se suffit à lui-même !!!
     " L'amour est le don du manque " - Lacan.

     Et puis ce matin j'ai dans la tête la chanson de Berger-Gall,
     "donne pour donner, tout donner ... c'est la seule façon de vivre,
      c'est la seule façon d'aimer ..."
     Mais comment ENCORE AIMER si ceux qu'on aime sont partis ?
     Les aimer "par-delà la mort",
     mais vous avouerez tous que c'est INSUPPORTABLE !

     OUI ! C'EST INSUPPORTABLE ! Nous sommes morts avec eux !

     Alors restent "les autres", nous ouvrir aux autres, transférer cet amour immense et désespéré, ô oui, désespéré ... de morts-vivants, passons à vivants morts à leur égoïsme ...

     Mes pauvres mexicains notre complainte est sans fin .............
     Je vous envoie à TOUS un doux bisou et une (deux!)ganaches à la bergamote, avec un thé earl grey bien chaud et bien sucré.
     Faut pas croire, je donne un petit coup de mirliton par-ci, je secoue mon tambourin par-là, mais qu'est-ce que je suis une plaie béante, comme vous tous, les "optimistes", les "pessimistes" et les funambules ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Janvier 2016 à 23:02:40

    Demain 13 janvier ...

    Trois ans de nos derniers rires, de nos dernières conversations ...
     On était en bout de table avec ta soeur, je vous empêchais de vous envoyer des noms d'oiseaux ... je vous racontais les disputes les plus mémorables de la fratrie de votre papa ... ça vous amusait ...

     C'était le repas de famille que mamy faisait en début d'année ...

     Comme la vie a changé ... tu es mort avant papy qui était déjà bien malade ...

     On a comme l'impression d'avoir une trachée artère en plastique rigide ...

     Et nous sommes là à devoir nous réinventer une vie ... efforts d'imagination continus !
     Tout allait si bien, depuis ta mort plus rien de normal.

     Quels efforts pour sauver la face ! Il le faut, avoir du courage, tous les jours. Rire triste, mais rire. S'amuser triste, mais s'amuser. Faire tout triste, mais faire.

     Kalahan, mon amour de petit, je pense à toi trop souvent, je suis si triste je serai toujours triste.
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: vanech le 13 Janvier 2016 à 01:52:59
Bon courage à toi pour demain souci. Demain, ça fera deux mois que ma "romance" est partie...et depuis je ne connais plus le repos.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Janvier 2016 à 13:50:33

     Je ne dépends pas d'une chaise pour m'asseoir, je ne dépends pas de mes yeux pour voir ...

     Mais ma joie réclamait un petit coin de ciel bleu, voir ma famille aller bien, mon frère ma soeur et mes parents heureux.

     Voir mes cinq neveux, oh, pas souvent, avoir des nouvelles, un tout petit peu de concret, ce n'était pourtant pas tant demander, si ?

     Oh, mais sûrement c'était égoïste ...

      Les pratiquants du yoga "dur" en Inde, quittent TOUT, leur famille, ne mangent pas, gardent un bras en l'air plusieurs années durant ...
      Totale abnégation des besoins terrestres et du "moi" ...

      Faut de tout pour faire un monde ...
      La Nature nous montre des interactions évidentes à toutes les échelles ...

      Nous, les hommes, on peut abstraire l' Amour, bien sûr ...
      Je le transfèrerai, j'aime bien donner et recevoir, c'est vivant.
      Et bien sûr que je t'adore de tout mon coeur pour toujours, mon Kalahan.
      Tu seras ma force, ma motivation à partager de la joie avec d'autres enfants.
      13 janvier-28 mars ... je serai bien occupée avec le spectacle de marionnettes ! Youpie ! Tu apprécierais, petit coeur, je ferai tout comme si tu étais là, pour me donner du courage ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Janvier 2016 à 19:29:21

     Il y a de ces jours où l'on grille en enfer.

     Pourtant dehors la neige a tout recouvert, on croirait un paysage

     d' Amnésie du Nord.

     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 17 Janvier 2016 à 11:43:10
C'est beau " l'Amnésie du Nord " ...

Douces pensées Martine et plein d'étoiles pour ton projet.

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Janvier 2016 à 13:32:41
    Oh, Nora, j'avais même pas vu ton dernier petit clin d'oeil, Mexico est grand et je suis plus souvent en promenade que dans mon petit sujet.
    Merci.
    J'espère que le printemps m'inspirera des nouvelles poésies ...
    Il y a une belle luminosité pour coudre avec la neige, je m'accroche aux activités manuelles.
    Hier, j'étais "bachi-bouzouk", j'essayais de tricoter la manche d'un pull, je me trompais tout le temps, incroyable.
    Dans le tissu, il faut faire gaffe, quand c'est coupé c'est coupé !
    Aujourd'hui je vais créer "Mélofun", un petit personnage qui représente l'intelligence musicale, il est orange, c'est gai ! Je crois que je vais écouter des belles voix de country pendant ce temps, Lynn Anderson par ex
    (pas pour son look! Vaut mieux fermer les yeux et voir un cheval au galop)
    https://www.youtube.com/watch?v=WO4wcNVbYOQ (https://www.youtube.com/watch?v=WO4wcNVbYOQ)

   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Janvier 2016 à 14:17:36

     Période de "ralebolite".

     L'indifférence, cette sale pute, vient me susurrer à l'oreille de me foutre de tout ...

     Il faut lui fermer la gueule à tout prix, retrouver ma sensibilité, mais un coeur meurtri à mort  est un coeur qui ne demande qu'à se laisser crever.

    Bah.
    Je vais commander à mes mains de travailler, avec un peu de chance ça va me distraire de toute cette morosité.
    To be or not to be, des fois c'est not.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Janvier 2016 à 15:16:34
    Bon, allez, boîtes de pétri, miroir d'obsidienne, coups de pied au cul ou circonvolutions la tête à l'envers ...

    J'ajouterai mes "octofuns", mes marionnettes de toutes les couleurs pour encourager les enfants à croire en leur potentiel !

    Et puis la chanson qu' Eric Clapton a écrite suite au décès accidentel de son petit de 4 ans ...

   (désolée pour la pub, mais y a la traduction des paroles avec)

    http://www.lacoccinelle.net/243332.html (http://www.lacoccinelle.net/243332.html)



   Et hop ! on se magne, on n'est pas co morts, purée.
   Le paradis, faut le mériter, youpie !

   Clin d'oeil à tous mes mexicains bien chaleureusement aimés ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 24 Janvier 2016 à 18:11:13
https://www.youtube.com/watch?v=BOA9J0SVMjE

Alors Mélofun pour moi .
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Janvier 2016 à 18:22:48

   Hi hi hi hi hi !!!!!!!!!!!!!!!

   Tu les as TROUVES !!!!!!!!!!!!!!

   Je te rassure, on ne m'a pas (encore) fait chanter, mais je crains que je doive m'y mettre aussi !!!!!!!!!!!!!!

   C'est BELGE, les octofuns !

   C'est une aventure en expansion, attention, odyssée de quelques nanas aussi sérieuses que rigolotes !

   Ils existent !!! Et c'est moi qui les fabrique en pilou ! YES ! YES ! :

                         :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
                         :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*  :-*
                         :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
                         :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
                         :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 24 Janvier 2016 à 18:49:15
Si vous partez en tournée en France, je te trouve un endroit pour  vous produire à Rennes.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Janvier 2016 à 22:39:52

   Hihi !
   Patience ...  on s'amuse bien, en attendant la "gloire" !!

   Sans compter qu'on pourra faire, comme Chantal Goya, un come-back dans 30 piges, dans les boîtes gays ... pas fini de rigoler !

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Janvier 2016 à 22:41:55

    Des tonnes de carabistouilles pour se persuader que la vie est supportable ...
    Le bagne de l'auto-encouragement ...
    Creusons, mes amis, creusons, dans le sel et le soufre, dans le désert aux créatures de nuages.
    L' oasis nous est promis après de rudes labeurs.

    J'entends mes chats qui se bagarrent, oups, bonne excuse pour interrompre un pseudo-poème pas des plus réussis, biz, Titine!
 

   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Janvier 2016 à 13:51:57

    Mon coeur est si lourd que je peux à peine me porter.

    Ma balance me dit que je pèse dix kilos de moins qu' "avant", pourtant je me sens lourde, lourde, lourde ...
    Maman me dit: "tu manges ?" Oui, maman, je mange.
    "tu as mangé quoi ce midi ?" heu ... je sais plus, une pomme, deux biscuits, un bout de chocolat ...
    "tu cuisines pour ton homme, tu devrais manger chaud ..."
      j'ai pas envie, maman ... j'ai mal au coeur ... je suis écoeurée, maman.
      T'en fais pas, maman, je ferai de la soupe au soir, ça passe, une bonne soupe, un bout de fromage, non, maman, je vais pas me laisser mourir de faim ...
      Oui, ce we, tu me feras une bonne choucroute, tu vas essayer de me redonner mes "bonnes joues" ...
      Oui, maman, Kalahan est heureux, il est au ciel ...
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fleurdecoton le 27 Janvier 2016 à 23:19:12
Souci

J'ai lu ta réponse pour la maman d'Aline , et vois tu ce qui tu ressens au moment où tu écris , cette douceur qui t'envahie , c'est cela le lien d'amour qui ne meurt jamais .... On ne se rend pas compte et puis ça se met en place aussi naturellement que l'air que l'on respire

Je t'embrasse
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Janvier 2016 à 00:12:22

    Hum ...

    Mexico est si triste ...

    J'en appelle à la rescousse ma chère grande Amie Speedy Gonzales,

    à toi, Speedy, montre-nous comment échapper au cafard qui veut nous bouffer comme ton "grosso mineto" ...

     http://www.dailymotion.com/video/x25ne8b_speedy-gonzales-1x11-rapido-de-la-cabena-vf_shortfilms

     

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Février 2016 à 13:05:30

    Bonjour chers amis,

    Pendant quelque temps, je vais m'écarter de ce forum,

    je n'oublie aucune des marques d'amitié reçues.

    Au cas où mon départ temporaire poààoà (Baïcka a tapé su'l'clavier!)

    serait un réel manque pour un(e) de vous, n'hésitez pas à me contacter par mp.

    Je souhaite m'investir le plus utilement possible, quant à mon deuil ... il est impossible, j'ai qu'à faire avec.

   Bons bisous à tous, et je reviens vous voir au printemps, avec un peu de recul par rapport à ce qui ne va pas et un peu d'avancement dans ce qui va aller, avec une bonne volonté qui va requérir toute ma concentration.

   Force à vous tous, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 02 Février 2016 à 13:49:49
Martine Souci
prends bien  soin de toi. Tu vas nous manquer .
beaucoup de force et de courage à toi.
Je t'embrasse fort et t'envoie du soleil de mon île pour éclairer ton chemin et réchauffer ton coeur et ton âme.
Gero
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Méduse le 03 Février 2016 à 09:28:07
Bon vent, Souci.

Tu as tant aidé les autres. Maintenant, prends bien soin de toi comme aimait à dire mon ainée.

Je t'embrasse

Méduse
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: piera le 03 Février 2016 à 09:33:14
Souci,
Saltimbanque du forum, écorchée vive qui sous des dehors « immatures », délirants, détonants, nous livre sa sagesse, celle du rire, du délire. Oui je pense qu'on peut rire de tout, on peut délirer et être irrévérent parfois et tant pis si ça écorche un peu, on sait que c'est un rire souvent désespéré mais tellement généreux.
Je te dis simplement merci d'être, merci d'exister. 
Prends bien soin de toi
Tendrement
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Février 2016 à 21:16:25

    Merci Méduse et Piera,

    pour vos petits mots gentils !

    Oui, c'est vrai je suis fatiguée, je devrais faire ce que j'ai dit, me dorloter ...

    Et puis voilà, je ne peux m'empêcher de regarder par la lorgnette du forum, et ce soir, je me sens évidemment concernée par les histoires de Romane et Fabichon, mamans endeuillées par suicide ...

    Purée de purée de purée, ces pauvres gosses, ces pauvres parents ...
    Je vais il le faut bien me limiter dans mon implication, mais c'est trop grave, c'est trop grave ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Méduse le 07 Février 2016 à 21:18:20
Oui, il n'y a pas de fin à ce malheur !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 07 Février 2016 à 21:50:52
Trop grave, oui.

Tu ne pouvais pas ne pas revenir ici ce soir.

Mais prends soin de toi.

Je t'embrasse

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Février 2016 à 20:46:54

     Je lis, désolée par les nouveaux deuils douloureusement exprimés ...

     Des mots reviennent : la crainte que la vie ne puisse "reprendre comme avant" ...
     et c'est vrai, il manque TROP à notre vie réelle ...
     On se sent mort tout en étant "encore là": paradoxe ...

     Peut-être que nous devons apprendre à vivre "entre les deux mondes" ?
     Les gens réalistes nous fuient, de toute manière, on les dérange.
     Peut-être que notre oxygène, nous le trouvons en emplissant notre vie "irréelle", ce n'est pas parce qu'elle est irréelle qu'elle n'existe pas.
     Tant pis pour les idiots qui nous croiront fous.

     Dans l'entre-deux-mondes, je n'ai pas peur.
     Il y a tout à faire et à dire, tout à inventer.
     Et les liens avec les aimés se vivent jour après jour.
     C'est toujours plus satisfaisant que la "réalité".

     Evidemment, je me trompe de compartiment pour la poudre à lessiver, j'opte consciencieusement de laisser le volant de l'auto à mon homme, les "travaux" avancent couci-couça ... je m'en fous !!! L'important, c'est l'essentiel, et l'essentiel, c'est l'important ( clin d'oeil !)

    Courage et tendresse ...
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 11 Février 2016 à 21:23:05
La vie ne reprendra jamais comme avant...
une autre vie devient possible...
un pied dans  chaque monde...
sur le fil, funambule de la vie cabossée...
on chemine, pas à pas, près du précipice
et on se tricote une raison de continuer...
une poignée de soucis oranges à la main
pour distraire nos pauvres coeurs
de notre souci géant qui assombri tout.


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Février 2016 à 22:30:52

    Hihi! Oui, c'est comme ça et c'est possible d'avancer en CONFIANCE ...

    Malgré les crises de peine, de déchirements, de doutes et d'angoisses.

    Pour garder son équilibre, le funambule regarde au loin, un point rassurant.

     Et il est humblement à l'écoute de son corps ... respecte les lois de sa nature.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Février 2016 à 17:05:40

    Moral dans les chaussettes.
    Attendre le soleil pour pouvoir se passer de chaussettes ?
    Jupette, sandalettes, galipettes ... ?
    Pff ... c'est dur, le deuil, qué merde, pourquoi il meurt des gosses, pourquoi les gens qui s'aiment ils partent pas en même temps ?
    C'est dur de rester là, alors qu'on sait qu'on guérira PAS ...
    Tout au plus on arrivera à s'endurcir assez pour supporter ...
    Il faut oublier, tout peut s'oublier, tu parles ...
    Et puis tout est au-delà des mots, alors qu'est-ce qu'il reste à faire ou à dire ? Rien.

    Bon, j'ai quand même pondu un poème, j'me d'mande bien pour qui pour quoi.
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Pour qui le temps s'est arrêté.


    On se leurre à confondre distance et liberté.
    Je ne pourrai franchir cette grille ouvrière,
    Laisser filer l'oubli, la rage et la poussière,
    Je ne pourrai jamais choisir de tout nier.

    La liberté n'est pas un chemin sans attentes.
    Le désir ne reçoit rien, il ne se représente
    Qu' à travers le soupir de ses humbles servantes.
    Le désir ne se doit que vouloir qu'on le tente.

    Voici mes riches heures à l'ombre de mes liens ...
    Un luth varie d'humeur au trouble d'une main
    De l'eau dans un jardin verse un temps d'insolence
    En nourrissant son jet de désobéissance.

    C'est ici que le verre, un glaçon au palais,
    Tire sa transparence du filet des souhaits.
    L'eau subit son tourment, menace ses rivages,
    Obsession très sensée, retraçant les sillages

     Déjà tous fréquentés des échos d'autres âges.
     Je t'aime plus que tu ne m'aimes plus.
     Je balaie des allées sous un ciel qui voyage,
     Le regard plus au loin que jamais je n'ai pu.


     A bientôt le Mexique, Martine.


   

   
   


   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: milou le 18 Février 2016 à 17:52:36


    "Bon, j'ai quand même pondu un poème, j'me d'mande bien pour qui pour quoi."
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Souci,
Un poème gratuit, pour rien, comme ça, en cadeau, pour nous.

Alors un grand merci, comme ça, pour rien, en cadeau, pour toi.
Milou
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: piera le 18 Février 2016 à 22:42:08
« Qu'est-ce qu'il reste à faire ou à dire ? »
Et bien un poème, tiens !
Et pas piqué des vers.... eh!
Merci Souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Février 2016 à 12:36:28

    Merci du soutien les filles c'est gentil, et la gentillesse me touche toujours beaucoup.

    Que faire de la souffrance, c'est ce que je me demande souvent ...
    Elle nous prend tant de temps, d'énergie ...

    Un peu de poésie à partager, c'est un peu comme un petit gâteau maison.

    Même si les gâteaux ne nous rendent pas nos disparus et notre joie de vivre ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Février 2016 à 16:35:01

    Aujourd'hui, je suis de mauvais poil.

    Parce que j'en ai ma claque de la lâcheté.

    Voilà, je l'ai dit: ma claque de la lâcheté.

    Faire son deuil: foutaise, ça je le dis aussi, zut.

    Désolée, je suis pas souvent d'humeur aussi abrupte.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Février 2016 à 16:42:17

   La lâcheté est la liberté des gens faciles.

   Confort, modulabilité des sentiments ... facile et on s'en lave les mains.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Février 2016 à 17:19:45

     Sorry tout le monde,

     Je crois que je repasse par une phase de colère, de colère impuissante sauf la puissance de gueuler ...
     Tout est si fragile comme en équilibre précaire, prêt à tomber d'un côté ou de l'autre, aspiré par les contraires ...
     En tant qu'humains nous avons une drôle de posture, à la fois suffisamment conscients pour comprendre certaines choses et puis en même temps trop ignares, trop peu évolués ...
    Révoltant !
    Et "on" dira que les mélancoliques sont les "malades" ... parce qu'ils doutent ...
    Bon, j'arrête mon cirque maintenant, merci d'avoir supporté mon pètage de plombs.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Février 2016 à 10:44:37

    Haut les coeurs Mexicoooo ...

    J'aime nos détresses, nos maladresses et nos prouesses .

    Soleil, ce matin, sur le jardin gelé, et de l'intérieur de la fenêtre, on peut sentir le retour du printemps .
    Un petit poème frais pondu, même pas refroidi .
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Maudit soit le poème
    saisissant s'il le peut
    Le plus dur des aveux .

    Lâches serions-nous devenus
    Pour l'humilité qui s'est tue
    Les propagandes portées aux nues
    Et les slogans de propreté
    Qui nettoient tout sauf notre vue
    Des injustices mal traitées ?

    Voilà, c'est ainsi qu'on appelle
    Le modernisme ou l'avancée
    Mécanique de toute idée .

    Liberté tu es galvaudée
    Le choix entre trente robots
    A la place du choix des mots
    Voilà ce que ça peut donner :
    Des poubelles et des rejetés .

    Le monde libre est devenu
    Le chantier des victoires déçues !
    Le modèle qui attend la gloire
    N'entend plus le menu hasard

    Or cette infime voix éplorée
    Est seule guide digne d'espoir .

   
    Bons bisous à tous, je salue vos magnifiques blessures .
   
   

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 25 Février 2016 à 11:40:33
“L’absence est une ride du souvenir. C’est la douceur d’une caresse, un petit poème oublié sur la table.”

“Libre est la race des poètes.”


Je fais mien ton poème, peut-être griffonné sur un coin de table...

Porte-toi bien Souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Février 2016 à 22:45:31

    Merci Faïk,

    Les esprits artistes ont la liberté de l'imagination ... alors qu'ils se trouvent en prison ou à chevaucher la pampa, c'est kif kif .

    Sinon, pour citer à peu près tes mots, je ne serai jamais très "sage", plutôt "attachée" ...
    Je dis pour badiner que je fais l'apprentie-poète, mais je suis juste une tata en deuil, qui pleure et ne voit pas en quoi cela améliorerait la face du monde que je me force à cesser de pleurer et d' Aimer mon cher neveu dans mon cloître monacal .
    Que ces encens incommodent, alors que tourne le vent !

    Mensonge, vérité, ne sont que les deux faces d'une même monnaie, la vanité .
    Il n'y a rien à prouver dans les larmes, et rien à déduire qu'elles existent.
    Chacun sent dans son coeur ce qui s'y passe, c'est tout.
    Modestie, tolérance, confiance, solidarité ... humour et tendresse envers tout les membres du présent forum, Martine l'intrépide.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Février 2016 à 17:42:36

    La sensibilité est quelque chose de ... fragile .

    La mort de Kalahan m'a ôté tous les courages .

    Je pleure, oui ... mais pas sur moi .

    Je pleure pour la sensibilité assassinée .

    Je pleure pour tous ceux qui n'en pouvant plus de la brutalité, se taisent pour toujours .

    Je pleure parce que les mots ne peuvent plus dire "je t'aime" .

    Je pleure parce que mon neveu est mort et que mes pleurs, et tout mon amour qui s'y libère, est tout ce qui me reste .

    Je revendique le droit de ne pas être courageuse, de pleurer .
    De pleurer sans insulte .
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Février 2016 à 08:00:07

   Comment ça va, ce matin, Souci ?
   - ...
    Pas de mots ? Toi ?
   - ...
    T'es en train de penser, au moins !
   - C'est l'anniversaire de la maman de Kalahan, aujourd'hui .
    Tu vas lui remonter le moral, lui raconter un petit truc gai ?
   - Je sais pas si je vais y arriver . J'ai l'impression que je sais plus rien faire ni dire comme il faut .
   T'as peur de quoi ?
   - de pleurer comme une conne .
   D'enfoncer le clou encore plus profond .
   De pas pouvoir demander "et les enfants, ça va" ?
   De dire " Kalahan" dans une phrase maladroite .

    Bon, fais ce que tu pourras .
    - d' accord .
    Et puis t'as plein d'amis à Mexico .
    - pourquoi je me sens si seule depuis qu'il s'est suicidé ?
    ça, ma petite, tu devrais peut-être faire une psychanalyse, un travail sérieux, de grande envergure !
    - toute seule ?
    oui, toute seule comme une grande, c'est ce qu'on t'a dit depuis toujours, non ? c'est ce que t'as fait, enfin, jusqu'ici ... oh, non, pouet, pourquoi tu chiales encore ?
    - On a perdu Kalahan ...
    Souci, t'es chiante, tu répètes les mêmes mots depuis trois ans !
    Tu dois emprunter le chemin du deuil !
    - je vois pas de chemin, je vois un cratère .
    C'est grave, Souci, ça va être vraiment long, il va vraiment falloir que tu t'aides . Tu fais chier, tu fais tache, t'évolues pas, tu fous le moral à plat de tout le monde alors que tu sais si bien déconner !
    - R.A.F.
    Qu'est-ce que l'aviation britannique a à voir av ...
    - Rien A Foutre .
   Tu causes d'une lopette !

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 27 Février 2016 à 08:39:03
Comme tous les matins, petite ou grosse boule d'angoisse, c'est selon.
Je suis passée chez toi, et malgré nos chagrins, ton message m'a déridée un peu.
RAF ! chez moi, c'est FLM...
Je ne suis pas baptisée, mais je me suis souvent dit, que comme dans un conte, une "bonne" fée s'était sûrement penchée sur mon berceau. Cette bonne fée, je ne l'ai jamais appelée autrement que "Fous la merde" car elle n'a jamais oublié de se rappeler à mon bon souvenir à certaines, longues, périodes de ma vie.
Elle m'a enfin quittée, et un détraqueur s'est assis sur le pas de ma porte...

Porte-toi bien
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 27 Février 2016 à 08:59:01
"Rien à foutre et Fous la merde sont dans un bâteau...
...
Qu'est-ce qu'il reste ?"
                                                       
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Février 2016 à 09:57:31

     huhu !

     Cette petite blague à deux balles m'a fait crouler de rire en deux occasions:

     - Eva, ma nièce qui va avoir 20 ans, avait 2 ans.
        Son papa lui demande: " pince-toi et pince-moi sont sur un bateau, pince-toi tombe à l'eau, il reste qui ?
        Et la chtite elle regarde son père comme un idiot, hausse les épaules et lui rétorque: " Bè l'aut', hein !!!"

     - lors d'un séminaire de formation, avec tous adultes d'environ 40 ans, on mangeait not' tartine, et puis, dans une ambiance très silencieuse, y a un type qui se met à raconter la même blague version rèpète et rèpèpète,
       et incroyable, impossible de savoir si il faisait le con exprès ou non, l'autre répondait " rèpète", et le premier recommençait en boucle ... tout le monde se pouffait ...

      Ouf ! ça fait du bien de rigoler.
      Je vais de ce pas replonger dans un essai sur la mélancolie, la culture c'est comme la confiture, il faut la mettre sur le pain pas en-dessous !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 27 Février 2016 à 14:21:53
quel essai sur la mélancolie?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Février 2016 à 15:19:43
    Salut Anne,
    Alors, je suis étonnée d'être en train de lire ça, parce que d'hab, si je lis de l'auteur qu'il est "un des plus grands théologiens catholiques du XXème siècle",
   oups je repose illico le bouquin et pourquoi pas plutôt une connerie de thriller .

    Mais ... déjà, le titre, "de la mélancolie", et je me sens si triste, triste, si en accord avec ce mot qui est aussi mélodie, élégance ...
    Alors voilà, un beau petit dessin sur la couverture avec des feuilles d'automne ...
    Un tout petit ouvrage léger à fourrer dans le sac, ce genre de feeling instinctif ...
    et puis une phrase, une seule, de l'auteur, qui me persuade de le lire:

    " la mélancolie est quelque chose de trop douloureux,
       elle s'insinue trop profondément jusqu'aux racines de l'expérience humaine
      POUR QU'IL NOUS SOIT PERMIS DE L' ABANDONNER AUX PSYCHIATRES "
     ... et tu sais, Eva, les psychiatres, je les respecte mais ils ne me répondent en rien.
     Vu que ce bouquin comporte à intervalles très réguliers les mots " Dieu",
   " Christianisme",
    je dois le lire comme s'il s'agissait d'un livre écrit en langue étrangère,
    parce que la rigidité de ce qu'on nomme " l'éducation religieuse" et hélas, que de peu sympathiques "pratiquants" et officiants de la doctrine m'ont infligé des réactions épidermiques, j'y vais mollo, tu me suis .

    Mais je crois quand même que je tiens un filon de réflexion, à condition de réécrire tout le bouquin sauce Bijou ( Bijou est le petit nom que me donne mon mari!)
    Bref, je crois qu'il faudra se les taper, les théologiens, vu que les psychiatres sont en déroute complète et que leur science est à refaire, et ça tombe bien, les religions aussi, donc mélangeons comme les gaumais et puis ... un coup de jeune et on refait une civilisation, non ?

    J'ai un copain incroyablement érudit, que j'ai hélas perdu de vue car je suis bordélique et j'ai paumé sa carte, il est historien des religions, mais il est tout sauf con et ce qui est marrant, il te fait une démo d'arts martiaux que tu croirais Bruce Lee, ce qui lui a bien servi car il s'est promené en short un peu partout pour étudier les peuples, et tout ça, je me disais mé comment il fait pour se taper l'étude des religions ...

    Alors, pour en revenir à mon petit bouquin, je lis le truc comme un manga, en voyant la dernière page, zut, on y parle de Gethsémani, Federico nous ferait un MDR à cause du sacrifice, mais nous arrêtons surtout pas aux mots, d'autant plus que morfler comme on morfle, on peut appeler ça de n'importe quel nom pourvu qu'on sache de quoi il s'agit .

   Tu me suis toujours ? alors l'auteur c'est Romano Guardini .
   Collection Points, "vivre".

    Mais je promets à Mexico que si j'y trouve vraiment un truc à piocher, je traduis pour les gens normaux, huhu, c'est marrant, parce qu'il faut vraiment pas être normal pour se taper ce truc, genre comme moi quoi !
    A condition que je saute sur un petit anti-psychotique si ça m'énerve trop de rien y trouver .

   Voilà, c'est toujours un plaisir, Eva Luna, je sais que tu lis beaucoup, moi je suis tellement bouillonnante qu'il faut au contraire que je refasse tout, et l'un comme l'autre demandent à la fois doute et confiance en soi bien dosés ...
   Bisou, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 28 Février 2016 à 00:58:37
La mélancolie... vaste sujet...

Je ne crois pas qu'il parle de la même mélancolie...
 celle des psychiatres est une dépression majeure, brutale, profonde , souffrance absolue qui entraine vers la mort, souvent...
la langueur de la douce mélancolie qui nous éteint parfois n'a rien à voir avec ...
Ton livre...avec des mots comme dieu et christianisme,j'aurai du mal à faire abstraction de ce cadre de pensée offert par la religion... je vais essayer comme toi de lire comme une langue étrangère, c’est un bon truc.. je le garde en tête.
On a le même épiderme, je vois...
Tu nous diras ce qu'il t'apporte...ce petit bouquin, hein...où t’emporte sa pensée...en remplaçant les gros mots par les tiens , sauce souci...

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 28 Février 2016 à 02:04:09
Bah, moi qui suis allergique et nulle en culte, je trouve qu'il n'est pas trop rébarbatif Romano :

« ma propre vocation : non pas de scruter minutieusement tel ou tel domaine précis de la théologie, mais d’expliciter et d’interpréter la réalité chrétienne dans son ensemble, avec bien sûr le sérieux scientifique voulu et un niveau spirituel aussi élevé que possible »
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Février 2016 à 12:42:54

     Oui, ce gars est pas rébarbatif, tout comme pas mal de lectures "saintes",

     St Augustin, Ste Thérèse d' Avila, sont des êtres exceptionnels, il est intéressant de débarrasser leur pensée des préjugés justifiés que nous avons avec "les religions" .
     Et puis il ne faut pas perdre de vue que les intellos d'autrefois passaient obligatoirement par la case clergé !
     Le gros problème, avec les religions, c'est qu'il est tellement fastoche d'instrumentaliser le "pouvoir" des "connaisseurs de Dieu" ...
     Par exemple, j'ADORE ma maman, elle est d'une générosité, d'une douceur ... sa foi naïve la réconforte de penser que Kalahan est "sauvé", et que nous serons "sauvés" ... mais quand pour lui faire plaisir je l'accompagne à la messe, et que je vois les connards qui s'y trouvent, surtout au premier rang, par ex cette bonne femme chez qui ma gentille maman allait faire le ménage, et qui ne lui épargnait pas une réflexion humiliante ...
     Enfin, ayons l'esprit ouvert !
     De toute manière, toutes mes motivations de recherche tournent autour du suicide, donc bien entendu aussi autour de la mélancolie la plus mortifère.
    Je vous confie sans tabou que cet hiver, je suis passée par des moments suicidaires, eh oui, j'ai pas l'air, comme ça ... rassurez-vous, je pense juste qu'il faut connaître son ennemi pour le tenir en respect: j'aime mieux cette idée, tenir en respect, que "vaincre", car il aborde la notion de paix et non celle de guerre ...

   Bon après-midi, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Février 2016 à 23:03:08

    Oh, purée, Souci, qu'est-ce que t'es con .
    - ...
    Tu crois vraiment que tu peux te dérober à la noirceur de la mort de Kalahan en faisant la fofolle ?
    - ...
    Regarde la réalité en face : il s'est sui-ci-dé et tu ne dois pas prendre tous les trains qui passent à travers la plaine pour ça .
    Tu te dérobes, tu fuis .
   - ...
    Tu devrais sortir plus, voir des gens qui vont bien, au lieu de t'échiner à comprendre l'incompréhensible, au lieu de frôler l'inaccessible .
   - ...
   Va dormir, t'en as b'soin, tu lambines avec tes marionnettes, un de ces jours ta copine va t"appeler pour te dire : "on joue dans 3 semaines", et t'auras plus qu'à y passer tes nuits avec du hard métal à fond .
   - ...
   Arrête de t'en faire, on peut rien changer à ce qui s'est passé .
   Il y a ta vie à vivre .
   - ???
   

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Février 2016 à 23:44:13

     J'ai une liste d'envies aussi longue que la queue du Marsupilami ...

     ... sur Amazone, tranquillisez-vous !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: vanech le 29 Février 2016 à 10:45:29
Des idées suicidaires, j'en ai eu aussi Souci et il m'arrive toujours de penser que c'est une issue possible si jamais je sombrais.
Mais, je me raccroche à l'idée que la meilleure façon de leur rendre hommage, c'est bien de lutter pour ne pas arriver jusque là.
Si ils nous voient d'ou ils sont, ils n'aimeraient surement pas nous voir emprunter la même sortie qu'eux.
Et oui, on ne peut hélas rien changer à ce qu'il s'est passé. En revanche , on a le pouvoir d’impacter sur notre avenir.
Tu dis que toutes tes recherches tournent autour du suicide, tu y passes beaucoup de temps?
Les premières semaines, je ne faisais que ça et puis ça a commencé à s’atténuer, puisque de toute façon je n'aurais jamais "la réponse"..
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: fannywen le 29 Février 2016 à 11:41:56
Bonjour; je viens de m'inscrire sur le forum.....2ans que mon fils ainé s'est jeté dans le vide...2 ans a me raccrocher  à vos mots....2ans à lutter contre l'envie de me suicider...2 ans à consulter un psychiatre...a lire ...a chercher...et finalement avouer que je n'en peux plus....je n'en peux plus de cette souffrance...je ne vais rien ajouter à tout ce qui s'est echangé sur ce forum...sur le suicide ...sur la survie..sur le manque....rien ...je n'ai pas de belles pensées..pas le don de l'ecriture...ni sublimer ma souffrance....mais ce matin je n'en pouvais simplement plus...alors...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Février 2016 à 11:59:06

   
      Je t'aime, Fannywen .

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 29 Février 2016 à 12:01:40
Pas les mots qu'il faut. 2 ans et toujours cette envie d'aller le rejoindre, ça me fait peur mais je sais et je comprends.
Je m'agrippe ici.  J'espère que d'être ici pourrat´aider un peu.
Romane
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 29 Février 2016 à 12:03:58
Pas besoin d'être un Nobel de la littérature pour exprimer sa souffrance...
Tu n'as pas jeté en vain une bouteille à la mer, tu trouveras ici des parents qui partagent la même et intense douleur, je ne doute pas de leur future bienveillance à ton égard,

Porte-toi... bien
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Hortensia le 29 Février 2016 à 12:32:42
Chacun avec ses mots pour parler de la même terrible souffrance celle d'avoir perdu un enfant.
La sublimer surtout pas, juste la cracher un peu pour éviter qu'elle nous étouffe complètement.

Amitiés
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: nyu nyu le 29 Février 2016 à 17:39:03
Bonjour,je viens de m'inscrire sur le forum car j'ai besoin de crier, de dire ma souffrance depuis 18 mois.Mon fils s'est pendu le 5 octobre 2014 chez lui tout seul sans bruit il est parti en nous laissant sur le bord de la route.Depuis c'est le vide, la culpabilité, le pourquoi, comme tous ceux qui sont sur ce forum en vous lisant je me reconnais dans toutes cette tristesse, cette souffrance qui est toujours avec nous.
nyunyu
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 29 Février 2016 à 17:53:00
Presque cinq ans après le suicide de mon fils ainé, j'ai compris .... que je ne comprendrai jamais son suicide.
Il a laissé des lettres pour expliquer son geste, pour que son frère et moi ne nous sentions pas coupables, pour que son frère lui pardonne de s être pendu chez lui, pour.....
Mais je ne comprends pas et sais que jamais je ne comprendrai.
Nous restons "au bord de la route" comme le dit Nyu Nyu, et nous souffrons de leur absence, de cette si grande souffrance qu'ils ont vécu sans la partager.
Aujourd'hui mon fils cadet continue sa vie, sans oublier son frère, j'ai quelquefois l impression qu'il vit sa vie à fond pour eux deux.
Moi aussi je continue ma vie. Je m'autorise à sourire et à rire, mon enfant toujours dans mon coeur et jamais très loin dans mes pensées. Je m'autorise à vivre car je l'entends me le dire dans mon coeur.
Il m'a envoyé des signes nombreux de la survivance de son âme, alors moi aussi j'essaie de vivre au mieux, d'apprécier les petits bonheurs simples. Et je lui dédie mes joies, mes rires. Je lui envoie quotidiennement des pensées lumineuses pour éclairer son chemin dans cet au delà où il m'attend je le sais.
Chaque jour qui passe me rapproche de nos retrouvailles, même si je sens sa présence près de moi très souvent.
Presque cinq ans après le suicide de mon Ange Saveriu, j'ai compris que je ne comprendrai jamais. Mais surtout j'ai ACCEPTE de ne jamais comprendre.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Février 2016 à 19:07:12

     Je suis très émue d'accueillir les présences de deux nouvelles compagnes,

     ce matin Fannywen, et à l'instant Nyunyu ...

     Et aussi de la chaleur amicale de Gero ...

     Mères de jeunes suicidés ...

     Incompréhensible, mais je n'aurai jamais terminé d'aborder ce mystère de manière sensible ...
     Et sans jamais avoir de réponses, ne jamais cesser d'en inventer .
     Je ne vois pas grand-chose d'intéressant à penser à part la prévention du suicide .
     Qui pourrait me le reprocher ?
     Je me moque éperdument de la reconquête de ma "tranquillité" d'esprit .
     Non, je ne suis pas complètement dingue, je sais bien que comme la prévention routière ou sanitaire, elle n'empêche pas TOUS les accidents .
     Mais qui d'autre que nous les parents de suicidés vont enfin faire en sorte qu'on en parle un peu plus, qu'on essaie un peu mieux de protéger les êtres vulnérables ?
   
     
     Fini, ce mot ne peut me convenir, ne peut me "libérer" ...
     C'est tellement réel !
     Nous nous sommes CONSACRES à l'éducation, à l'équilibre affectif de nos gosses, et nous endurons, en retour, un SACRIFICE, et oui, le sacrifice, cela, est toujours et absolument atroce .
     Pas de réponse, alors justement, reculons les barrières de la logique ...

     Au bord de la folie, soyons solidaires, on morfle, on morfle ...
    Heureusement on arrive aussi de temps à temps à un peu de répit,
    oui, un peu de répit ...
    Mais je n'arrive pas à démissionner de mon besoin de combattre le suicide ...
   
    Bon, maintenant, une connerie à 2 balles, tantôt, je tél pour prendre des renseignements auprès d'une entreprise de pose de châssis,
    " Châssis Simon", et on me décroche : " Allô?"
    alors moi : " Je suis bien chez chachichimon ?" Pff, huhu!

    Et pour finir, je m'incline infiniment respectueusement devant nos deux nouvelles mamans, Jennnywen et Nyunyu, si vous avez envie de nous parler de vos sentiments, de vos enfants envolés, soyez assurées que vous serez lues avec gentillesse, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Mars 2016 à 15:47:46

    Il est interdit d'interdire ...

    Enfin, cela, c'est pour les "intellectuels"; les gens normaux, sincèrent, ont bien sûr le droit d'interdire à qui veut !
    Et la serpent de la "vérité" se mord la queue ...
    Maudit soit donc l'attachement, amen,
    et je chante :

    " qui peut fa
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Mars 2016 à 15:49:48

   oups !

    " Je peux faire de la voile sans vent,
       Je peux ramer sans rame,
       Mais je ne peux quitter un Ami,
       sans verser une larme ..."
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: piera le 01 Mars 2016 à 19:14:46
Je viens de m'ouvrir une bonne bouteille d'Amarone,  c'est du bon, du rond, gouleyant à souhait.
Un p't verre pour la route ?
Tendrement
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Mars 2016 à 20:35:28

    Très volontiers, Piera !

    Une Amie m'a mise de belle humeur tantôt en me disant que mon p'tit truc en plus, c'est ma case en moins !!!
    Alors trinquons à l'humour, à la transparence, à l'absence de prise de tête ...
    Et à la liberté de dire des choses compliquées avec des mots simples ...
    Et non des choses simples avec des attitudes compliquées !
    Nous sommes en deuil ... l' Amour est plus important que le reste ...

    On comprend ou on comprend pas ... tchin !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 01 Mars 2016 à 20:58:23
Cheers, yecʼhed mat, salute, sláinte mhaith....
Buvons encore, une dernière fois, à l'amitié, l'amour, la joie....
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Mars 2016 à 18:58:38

    3 mars 1974 ... j'ai six ans et demi, une petite soeur et ... on vient d'avoir

     UN PETIT FRERE !!!

    Joie à profusion, on saute sur les lits, papa nous laisse faire, pourtant on ne "peut pas" d'habitude .

     3 mars 2013 ... je souhaite pour la dernière fois "joyeusement":

     "Bon anniversaire" à mon cher petit frère ... car le 28 ...

     ils découvrent leur fils aîné pendu dans sa chambre .

     Et aujourd'hui, 3 mars, je viens de téléphoner à mon cher, adoré frère, pour lui dire que je pense à lui, que je pense à eux,
     que je vis moi aussi, comme eux, en Amour avec Kalahan ...
     et avec eux, en "sachant" leur douleur ...

     Voilà, je ne pleure pas, j'ai pleuré hier.
     Bonne soirée Mexico, que tout se passe pour le mieux dans les avenues et les ruelles ...
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: piera le 03 Mars 2016 à 19:22:41
Tout simplement en pensées avec toi et les tiens.
Merci pour l'évocation des sauts sur le lit,  petit flash de bonheur... malgré la douleur.
Tendrement
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: assiniboine le 03 Mars 2016 à 20:36:29
Martine, de tout cœur avec toi.

Philippe
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Hortensia le 04 Mars 2016 à 09:56:04
Un avant et un après...

Amicalement
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Mars 2016 à 18:04:33

   Merci les amis .

   La Faute ... la Faute ...

   Quand un enfant meurt, c'est "la Faute" ...

   Porter la Faute, Subir la Faute, Rejeter la Faute ...

   Il n'y a pas de " Faute" ?

   Et pourtant j'ai du Mal ...

   "Avant", j'étais "innocente" ... petite vie naïve ...
   
   Aujourd'hui tout en purgeant ma peine, j'attends mes chefs d'accusation et mes sentences ... définitives ...

   J'attends mon intime conviction, j'attends de savoir ...

   N'y a-t-il vraiment RIEN à comprendre, que d'échapper à ce qui "dérange",
   à tout ce qui "dérange" ...

   Suis-je une bonne personne, une mauvaise personne ?
   Ne répondez pas: je n'en sais rien moi-même .
   Je ne suis "sûre" de rien .
   On fait du mal sans s'en rendre compte, les gens nous font du mal sans s'en rendre compte, et puis il y a des suicides, des meurtres, et des accusés .

   A quand la paix ?
   A quand la réconciliation ?

   Non, du noir, du blanc, et surtout, fini de rigoler !
   Désolation ...

    Je vais passer un petit we près de maman, j'essaierai d'être la plus gaie possible ... pour elle, qui nous a donné la vie ... malgré les "risques" ...
    Merci maman pour ce cadeau pas facile ...

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Mars 2016 à 18:35:47

     Il a bien neigé ce we ... des gros, gros flocons blancs qui tombaient lentement ...

     Dans le train, j'ai pondu un petit poème, tiens !
     Long far away from Mexico ...

      Rappel important: tous les mots sont sujets à ... interprétation .
      L'apprentie-poète décline toute responsabilité en cas de concrétisation intellectuelle.

     ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                             Le glas .


        Oui, la seule attitude pure:
         La solitude.
        Noire comme mon âme,
         Blanche comme ma mort.

        Oublier que les mots sont durs:
         (triste aptitude) ...
        La rime entame
        Les mauvais sorts.

        Le silence reconstruit les murs
         Des habitudes
        Et les idées petites flammes
          Pauvre confort.

       Mes sentiments inquiets perdurent
        En hébétude
       Noirs comme mon âme
         Blancs comme ma mort.


       Amicalement et un peu crevée, Martine.


       

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Mars 2016 à 21:04:33

   Je suis un putois .

   Qui pleure son petit neveu putois .

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 09 Mars 2016 à 21:12:35
Un putois Gaumois?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Mars 2016 à 12:13:55

    ô YES !

    Des bons putois gaumois une famille de putois qu'on est bien entre putois on sent tous bon l' Amour ... snif snif je t'aime, snif snif je t'adore ...

    Clin d'oeil, Eva ...
    Sombritude oui, merdattitude NON: il fait ENFIN une journée printanière, je file dehors !
    Ecouter pousser l'herbe me fera le plus grand bien ... et je souhaite du soleil à tout Mexico, où j'ai fourré mon sombrero, moi ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Mars 2016 à 23:09:18

    Après le suicide d'un proche ...

   Comme c'était facile de ne pas être concernée par cette suite de mots .

    Et en plus, ce proche, c'est le petit Kalahan !!!

   Tous les jours mon cerveau ment pour que j'arrive à "continuer" .

    Sentiments ambivalents, c'est bientôt Pâques .

   Pâques ! Pâques, c'était toujours joyeux avant, toujours la nature en éveil, je vois les cartes de voeux "Joyeuses Pâques" avec des lapins rigolos des oeufs colorés ...

   Mensonge ... Pâques, ce sera toujours autour de l'anniversaire de nos jours les plus atroces .

   J'ai trouvé tantôt des tubercules de jolies variétés de dahlias .
   J'ai envie de faire pousser plein de fleurs cette année, zut pour les arbustes encore plus zut pour le gazon foutu en bordel par les sangliers .

   Ce printemps, ce sera ma famille, mon Kalahan, mes chats, mes fleurs et le soleil .
   L'ombre et la lumière .
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 20 Mars 2016 à 19:39:07

    "Deuil pathologique, deuil pathologique, ce serait pas plutôt LA VIE qui serait pathogène, avec LE PIRE qu'elle peut infliger à un parent, perdre son enfant ?
   Ah, mais on ne corrige pas "La Vie" ... alors il faut nous corriger, nous remettre sur des rails, dans le sens de l'avancée ... ?
Je sais que mon élan vital est brisé et qu'il ne reviendra pas, car le suicide du petit est au-delà de mon seuil de rémission .
   Je vivrai malade, en essayant d'être la plus sereine possible ...
   Du fond de ma chambre obscure d'où je vois le monde en une petite image lumineuse, je peux encore ressentir de la sérénité ...
 C'est ce sentiment-là qui me permettra de passer les jours, en lâchant prise ...i!ç!i ( petit mot ajouté par ma chacha Baïcka)
 Trois ans et traumatisée comme au moment de l'insupportable nouvelle ...
  C'est ma mort qui me guérira, en répondant peut-être à mes "pourquoi".
   Je l'attends bien tranquillement, bien sagement, en paix avec elle, et en guerre froide avec "La Vie", celle-là ... elle nous a pas ratées .
On fait comme on peut .
   càp (encore le chat !)
   Bien solidairement, je te souhaite des embellies de ta météo intérieure, chère Eva .
   Martine ."
Je te réponds ici, chez toi...
Je crois que mon élan vital est entravé mais pas brisé.. enfin  je l'espère...mais ça doit être bien difficile de vivre, pour toi, avec cet élan brisé...de continuer..mais comme tu donnes aux autres, tu sur- ris , tu fais le pitre...pour faire la nique au malheur...la sérénité n'est pas si loin...
L'embellie est chez moi depuis 2 jours, ça va aller...je t'en donne un peu , de mon coin de ciel bleu...
je t'embrasse
Anne

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Mars 2016 à 22:44:49

    Touchée, c'est très gentil .

    Il me reste la tendresse, c'est une énergie très soft mais il y a moyen d'en faire quelque chose, enfin c'est assez pour moi .

    Des couleurs douces, des demi-demi-teintes ...
   
   J'ai ressenti tant de fois la terreur, comme dit Romane, la terreur ...
   Toute cette force et cette rage qui ne changent rien ... qui n'empêchent même pas d'autres drames ... j'ai usé ma rage, je crois, pendant 3 ans ... je me sens fatiguée d'impuissance ...

   Je ne connais pas encore bien mon nouveau "moi", peut-être me surprendra-t-il, mon esprit reste ouvert à tout "progrès" éventuel ...
   En attendant, oui, je veux m'installer dans une certaine sérénité, à quoi bon se taper la tête au mur ... je l'ai fait, assez pour savoir que je n'en viendrai pas à bout !

   Je ne laisse pas "tout" aller, la maison est bien nette (plus qu'avant!), le linge bien propre ... je prépare des aliments frais ... j'essaie d'être un peu gaie, de plaisanter un peu ... après, il y a des jours où je ne fais rien de plus ...

   Et je laisse ma tête crapahuter dans les nuages tout doux ...
   Ne plus vouloir savoir, ne plus vouloir vouloir ...

   A bientôt, j'écris peu ces temps-ci, j'ai eu des céphalées, et puis tout simplement je ne sais plus, des fois .
   Tendresse donc, Anne, ce petit élan du coeur qui me restera toujours à partager ...
   Martine .
   
   

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Mars 2016 à 23:25:57

    Kalahan mort .

    Deux mots qu'on n'aurait jamais dû être contraints d'associer .

    D'autres parents "savent" à quel point c'est triste et lourd et ... irréparable .

   Pour ce troisième, terrible anniversaire, je suis restée seule, trop déprimée .
   
   Toute la famille a mal . Un mal si minuscule en regard des horreurs des guerres et des famines .
   Un bien triste monde, en fait .
   Des rires, oui, des chansons, oui, d'heureux mensonges pour se rassurer .
   Et que ça continue ...

   Bon courage à tous . Je me tais maintenant, je ne suis plus personne .
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 28 Mars 2016 à 01:23:47
Ce triste anniversaire toute seule, encore plus triste donc...avec  Kalahan en tête et en coeur...pour la troisième fois...
Et ils t'ont laissée toute seule, ta famille?
Chacun fait bien comme il le sent au fond de lui...
et toi  tu préférais cajoler ta déprime noire sur ton canapé...

Triste monde en effet...
Je ne me souvenais plus que tu étais belge...j'ai lu une chronique magnifique de Béatrice Delvaux  «Mes excuses»: lettre à mon fils, à ma fille"...qui me touche beaucoup...
Alors j'embrasse la seule belge que je connais, pour 2 raisons, une familiale et une nationale...
et je pense à cet ado hypersensible bousculé par le monde ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 28 Mars 2016 à 12:01:29
Triste anniversaire en communion avec ton cher Kalahan, seule, mais au sein d'une famille unie par la même douleur.

Il est des chagrins qui ne se partagent pas,  des moments que nous avons besoin d' affronter seuls, dans l'intimité de notre amour avec nos chers disparus, dans cet endroit de nous où personne, même les plus proches, n'est jamais venu.

Je pense à toi, en cette triste journée.

Je t'embrasse

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Hortensia le 28 Mars 2016 à 12:07:15
Je pense à toi.

Amitiés
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 28 Mars 2016 à 12:58:59
D'anniversaire en anniversaire... comme sur ces jolies cartes, longuement choisies, ces cartes d'anniversaire qui inscrivaient les retrouvailles amicales ou familiales, rédigées avec les bavards qui prenaient toute la place, avec ceux qui écrivaient à grands jets tout au travers, avec les taiseux ou les paresseux qui disaient tout en un ou deux mots, ces petits bouts de papier qui mesuraient le temps passé, dans la confiance d'un doux avenir...
Cette carte est bordée de noir pour beaucoup d'entre nous... Milou, Souci... cette carte, sans plus de mots, j'y ajouterai seulement ceci :

Avec vous tous, avec vous toutes,

Faïk
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Mars 2016 à 20:08:59

   Merci pour vos mots déposés .

   Ma déprime était trop noire pour la partager en toute décence .

   Je l'ai tue, au défilé des giboulées, de musiques douces et au long d'un travail de broderie .
   Même Caramel a poussé un profond soupir, tantôt, ce bon chat recueilli par Kalahan, témoignage bien vivant de sa gentillesse .

   J'ai besoin de beaucoup de calme, non, la vie ne sera plus jamais la même .
   Pâques me donne le vertige, je n'aurais même pas su prendre mes trains dans le bon ordre .
   Trop d'émotions ... j'arrive plus à faire face .
   ça va aller ... tout doucement .

   Une petite virée shopping prévue avec mes nièces, dans qqs jours: elles se choisiront des chaussures d'été .
   On en profitera, na !

   On prend les petites revanches qu'on peut ...
   Bons bisous, Martine .
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Avril 2016 à 14:35:17

   Le noir, le noir ........

   Le noir le plus noir est revenu avec une force furieuse m'engloutir sous une chape de plomb,
   autour des jours anniversaires de la mort de Kalahan ...
   J'ai vomi mes entrailles, renié le moindre moment de bonheur, abhorré la vie, souhaité la mort ...
   Et puis mystérieusement, une accalmie .
   Une accalmie que je souhaite ardemment pour tous ceux du forum qui sont dans la douleur et ... mes jolis crocus blancs lignés de bleu lavande, accompagnés bientôt de muscari et de primevères farineuses, un beau bouquet tout doux .
   Bisous, Martine ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Avril 2016 à 13:03:03

    Bonjour.

    Aujourd'hui la "petite" soeur de Kalahan atteint ses quinze ans.

    Je n'écris plus beaucoup, je lis peu, je parle de moins en moins, bref, fâcheuse tendance à me fermer.
    Je travaille au jardin, je fais toujours des marionnettes (elles ont du succès, elles sont utilisées comme matériel psycho-pédagogique dans des écoles, je suis contente de faire AU MOINS ça pour "la jungle", le monde des vivants quoi, qui me semble étranger, plutôt c'est moi qui suis devenue étrangère , à ne pas pouvoir "vivre" avec et malgré mon deuil.
    C'est que je ne trouve pas comment faire. Accepter ce qui s'est passé m'est impossible, prendre de la distance, impossible aussi, alors je m'en vais bancale sur une vie basculée comme le pont du Titanic.
     La souffrance n'est guère "fréquentable", je suis là mais bien loin, bien loin de tout et de tous ... et que puis-je dire à ceux qui souffrent !
     Qu'on en sort ? Il faudrait pour cela que je fasse l'expérience d'une sorte de guérison, or mes périodes "mieux" sont éphémères et factices.
     Alors voilà, le truc c'est peut-être ça: savoir qu'on est dans l'éphémère, toujours, dans les moments noirs comme dans les moments où on se sent un peu "aller".
     Bon courage à tous, chers exilés au Mexique.
     M.
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 10 Avril 2016 à 14:45:52
Bonjour Souci,

Contente de te lire.


" Alors voilà, le truc c'est peut-être ça: savoir qu'on est dans l'éphémère, toujours, dans les moments noirs comme dans les moments où on se sent un peu "aller"."


Oui, le truc, c'est ça.

Savoir que le deuil est à vie, qu'il n'y a pas de " guérison ", que jamais, plus jamais nous ne connaitrons le bonheur, dans toute sa plénitude,  que nous vivrons désormais avec " ça ",  que nous sommes atteints, définitivement.

Savoir, apprendre, que la douleur qui vient nous dévaster est éphémère, qu'elle laissera la place à des moments plus doux, qui eux même ne dureront pas ... cela permet de l'"accepter ", cette douleur, de composer avec elle, d'en faire sienne, complètement, et d'apprécier d'autant plus les périodes d'apaisement.

Vivre dans l'instant, sans injonction à aller mieux, sans rien attendre, et, étrangement, accepter cette idée avec soulagement.

Parce qu'il n'y a plus rien que nous puissions faire, parce que nous ne pleurons pas sur nous, mais pour EUX, parce qu'ils ne sont plus, et ne seront plus jamais VIVANTS .

Douces pensées

NORA
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 10 Avril 2016 à 21:19:35
"je m'en vais bancale sur une vie basculée comme le pont du Titanic."
ah oui, c'est sûr qu'un deuil essentiel ça nous estropie un peu...on en reste tout bancroche...

["i] Alors voilà, le truc c'est peut-être ça: savoir qu'on est dans l'éphémère, toujours, dans les moments noirs comme dans les moments où on se sent un peu "aller"."
[/i]
Je suis assez d'accord...je crois que j'ai réellement commencé à aller mieux quand j'ai perçu que les périodes noires ne duraient plus éternellement...que rien ne dure... tout est fragile, même le chagrin infini...

Ton alors voilà
me fait  penser au site:    http: //www.alorsvoila.com      , tu connais?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 12 Avril 2016 à 20:38:14
"Mes jolis crocus blancs lignés de bleu lavande, accompagnés bientôt de muscari et de primevères farineuses, un beau bouquet tout doux"

Des héllébores, roses de Noël, sous la clématite en boutons, comme un bouquet offert par-delà l'au-delà...

Que notre jardin était beau... et si doux, comme le tien Souci.

Prends en soin, porte-toi bien

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Avril 2016 à 17:18:50

    Des fois je sens que le deuil de Kalahan me grignote comme il arrive que les racines des plantes soient attaquées par les rongeurs : pendant un certain temps, la partie aérienne du végétal résiste, mais combien de temps cette lutte pourra-t-elle être supportée sans dépérissement ?

    Et puis je vois autour de moi tant de malheurs, comme cette croix en bois au bord de la route, un jeune tué alors qu'il faisait du vélo, et des fleurs souvent déposées par la famille qui souffre tellement ...

    Comment retrouver la joie de vivre ?
    Est-ce fini ?
    Fini ... fini ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 27 Avril 2016 à 20:23:50
Souci : plante médicinale aux multiples vertus, qui tolère et supporte des conditions hostiles...
Toute de couleur vêtue, son principal ennemi est le "blanc"...


Il semblerait que ce soit plutôt le "noir" en ce moment ...

Quelle jolie fleur que le Souci  ! Je lui garde toujours une place dans mon jardin ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Avril 2016 à 14:48:45

    Merci Faïk, c'est bien gentil à toi de me rebooster, j'ai eu très mal à la tête hier pas moyen d'écrire un mot ...

    Mon pseudo laisse une place à l'optimisme sans éluder les sentiments négatifs : "Souci, état de l'esprit qui est absorbé et que cette préoccupation inquiète ou trouble jusqu'à la souffrance morale"...

    La petite fleur essaie de végéter, mais je subis aussi le souci lourd, angoissant, contraignant du traumatisme indélébile qui a lacéré mon âme et torture mon coeur ...

    Comme dit Milou à un papadeuil de ce forum, "ça ira mieux plus tard" ...
    Peut-être on vivra des moments de bonheur profond, ou bien on ne sortira pas du malheur, mais ce sera un malheur profond,
    et dès lors la satisfaction de vivre notre vérité la plus absolue .

    Bon, j'ai quelques carabistouilles à faire, à bientôt, passants de Mexico ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Mai 2016 à 12:53:51

           
                                   Tête en désordre.

     
                                   Etre endormie
                                   Avoir des rêves
                                   Etre éveillée
                                   Avoir le présent

                                   Etre tatadeuil
                                   Avoir mal
                                   Etre trop triste
                                   Avoir la folie

                                   Etre solitaire
                                   Avoir dans son coeur
                                   Etre entourée
                                   Avoir la solitude

                                   Etre petite
                                   Avoir tout l'horizon
                                   Etre désespérée
                                   Avoir tout le temps
                                   Etre en colère
                                   Avoir le silence

                                   Etre au futur
                                   Avoir un passé
                                 
                                   Etre perdue
                                   Avoir perdu.

         ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

          Je vous lis, je ne sais plus que répondre, mais je pense bien à vous. M.
                               
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 04 Mai 2016 à 16:25:20
Tête en désordre, c'est ça. Merci Souci de nous faire partager ton poème.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Mai 2016 à 23:48:34
   Hé, je vous ferai encore partager mes poèmes, même si je me sens comme la sixième roue du mouton à trois pattes ! ...

   Qu'est-ce qui peut nous faire du bien quand on est mal, sinon le sens que l'on peut encore trouver à sa vie ... question toute personnelle mais toutefois, un peu de chaleur humaine ça peut redonner confiance, ô que oui !

    Tiens, ça me fait plaisir si ça vous fait plaisir, c'est aussi simple que ça.

    Kot' kot ' kot ... 7 - 1 - 9 !
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                         Avant - Depuis

Les jours se répondaient, les anciens, les nouveaux,
Ci-là une explosion, fatale, aux conséquences                                            D'écraser quelques êtres, or le monde reste beau (!)
Et pour ceux qui pâtissent ce n'est qu'une apparence ...

                        Le mal s'est démasqué et nous a prévenus
                        Qu'il faut cohabiter à ses cruels caprices -
                        Brusque sévérité - un être aimé n'est plus ...
                        Les joies édulcorées acèrent nos cicatrices !

                        Amis qui d'infortune connaissent les refrains,
                        Troupes d'êtres perdus, uniques pèlerins,
                        Bipèdes aux mots confus, galops d'alexandrins,
                        Sentiments répandus aux croisées des chemins ...

                        Nous subissons la mort fauchant jeunes et rois,
                        Annulés nos efforts, nous sommes bien punis
                        Le total de la vie marque un zéro narquois
                        Rien ne nous est acquis, on n'avait pas compris.

                        L'atmosphère viciée qui nous maintient captifs
                        Enserre notre corps et souvent je le quitte
                        En conscience évadée nous sommes des natifs
                        Puisqu'il faut bien rester, le rêve nous acquitte.

                       
                        Souci qui est rentrée toute sale du jardin et qui vous souhaite du bien, à toutes et tous.
     

                         

                         
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Mai 2016 à 22:44:43

    Tous dans le même panier ...
    Douces pensées tout le monde !

    (http://www.aht.li/2888583/404971008d7b70feefc09943b4972cba.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 07 Mai 2016 à 16:07:24
Merci pour tes jolis poèmes Martine, et pour ce joli panier de petits animaux. Ils sont tous adorables mais j'avoue un petit faible pour le singe et la souris !
Gros bisou a toi
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 07 Mai 2016 à 22:06:34
Alors là je suis complètement fan ... et aussi des petites poules sur l'autre post !

Tous ces petits animaux sont plus adorables les uns que les autres. J'adore les oreilles des lapins ... et il me semble voir un éléphant, me trompe-je ?  ;)

Merci pour ce moment de tendresse et de douceur, qui met le sourire aux lèvres.

Je t'embrasse

Nora



Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Mai 2016 à 01:13:11

    Semaine de colère: valait mieux que je la boucle ...
    J'ai revu toute ma famille dimanche dernier, et l'absence déchirante de Kalahan a remis le feu aux poudres, voir les siens souffrir, ça m'a fait si mal ...

    Et puis je me suis donné des trucs à faire pour user toute cette rage, et l' aquoibonite je l'ai sabotée avec ...
    Je vous aime bien, alors je vais vous dire mon secret ...

    On dit: "retomber" en enfance : grave erreur.
    Il faut dire: "s'élever" en Enfance.

     Les secrets, hélas, restent souvent secrets.
     et pourtant ... "éduquer" un enfant, d' "educere", "conduire" ???
     Nan, nan, nan, cherchez l'erreur et  vous comprendrez pourquoi tout part en couille dans ce monde(on est samedi soir, on PEUT dire couille sans vulgarité)
    D'autant plus que ce qui est vulgaire, c'est plutôt des choses "éduquées" ...
    Philosophie de samedi soir, faites pas gaffe, la cafetière a le thermostat détraqué, oups ! Nan, j'ai bu que le l'eau, pétillante, ce doivent être les bulles ...
    Allez, je vais m'appliquer à envoyer une petite image ... pour les parents qui ont un petit qui manque, manque ...

    (http://www.aht.li/2892093/32c0606e68f8031dd92211e88a6269f0.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Mai 2016 à 01:28:01
    Paloma, fais ce que je ne puis faire ...

    (http://www.aht.li/2922286/paloma.jpeg)

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 15 Mai 2016 à 10:38:27
Semaine de colère pour toi, semaine de colère et de M... pour moi.

Emmerdeuilleuse©  (Eva Luna) 

Copier-coller de mon commentaire sur son blog :

Tout à fait cela... emmerdeuilleuse... cela me va comme un gant, plutôt comme une seconde peau... Enfin si j'en crois mon entourage... mais comme je ne crois plus à grand chose...

Toujours mes pataugas aux pieds, mais je ne décolle pas...

Le bémol : des poules, des moutons, des fleurs, "les petits poèmes à ma petite façon", le soutien des uns et des autres, ici.

Portez-vous bien




Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 22 Mai 2016 à 22:15:12
(http://www.aht.li/2897708/Shaun-le-mouton_image-gauche.jpg)  Shaun le mouton ... pour ne pas crever.
Et puis des fleurs, des embruns, le soleil qui joue entre les branches des arbres, des ciels d'orage, leur regard, leur souffle tiède dans mon cou...
La vie... pour ne pas crever.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Mai 2016 à 22:43:14

    Merci Faïk ...

    Amitié, meilleure semaine possible à toi.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Mai 2016 à 18:37:57

    Un petit coucou juste pour faire coucou,

    j'ai la tête engourdie, retour du mauvais temps ici en Belgique ça n'arrange pas.

    Purée de mots dans l' ciboulot.
    Plâtrée de nouilles dans la citrouille.
    Pas bon boudin dans le jardin
    C'est une journée qui tourne à rien.

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
   En direct de la planète tricot, une de ces petites vues amusantes:
   comme ça, comme tout ce qui ne sert à rien d'autre qu'à sourire.

    (http://www.aht.li/2898207/il570xN155254113.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 23 Mai 2016 à 21:31:02
Moi aussi, j'ai un p'tit vélo....
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Mai 2016 à 16:42:12
(http://www.aht.li/2899706/madagaskar-farbwechsel-granat-goldring-4988kd.jpg)
     Je cherche de la joie où il n'y en a plus ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Mai 2016 à 00:02:57

    ...

     ça pète pas la forme.

    Pour certains psys, les pleurs seraient dans un deuil "la clé du détachement"
    ...
    Mais si on pleure beaucoup, la clé rouille, ça doit être pour ça que ça coince.
    Merde, quelle chierie la mort, quelle chierie de merdouille.
    C'est pour les vieux de 95 balais, pas pour les gosses, merde, merde, merde.
    Je m'y ferai jamais.
    Je me remplace par un nuage.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 27 Mai 2016 à 00:20:57
Fuck the death
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 28 Mai 2016 à 08:26:30
Merci Martine
merci pour tes pensées et pour ces jolies photos.  J ai essayé mais je n'arrive pas à en mettre.  Je  vais réessayer à partir de l'ordinateur, avec  la tablette impossible. ... pour moi tout au moins.
J aime ces animaux tricotés, ils me rappellent ma tante.  Elle tricotait beaucoup.  J'ai toujours la veste  multicolore qu'elle m'avait tricoté  lorsque j'avais 15 ans, et le châle blanc qu'elle avait crocheté pour mon mariage en  1983..
j'aime tricoter moi aussi,  j'ai tricoté autrefois, pulls, un grand gilet pour moi.... une couverture faite de carreaux de différentes couleurs pour  Xavier lorsque je l'attendais.   Je l'ai toujours et m'en sers comme d'un plaid l'hiver. Depuis une quinzaine d'années, j'ai tricoté des couvertures  de landau,  petit lit et même de lits d'une personne, pour mes trois premières  petites nièces (l'aînée aura 14 ans dans un mois) et tous les bébés nés chez mes amies. J'ai tricoté d'innombrables paires de chaussons de toutes les couleurs, des vêtements pour les poupons.
je ne tricote plus depuis un an, depuis que j'ai Jazzy,  ma petite chienne yorkshire.  Elle grimpe sur mes genoux dès que je suis assise,   vole les pelotes et joue avec les aiguilles. J'ai eu beaucoup de mal à terminer la dernière,  alors j'ai renoncé.
Ma mère faisait du tricot d'art,  des nappes,  une écharpe pour le mariage d'une amie.  J'ai toujours sa dernière nappe inachevée et je ne peux pas la terminer.  Elle souhaitait m'enseigner le tricot d'art  mais cela ne m'intéressait pas. Aujourd'hui je le regrette.
Au village et sur ma terrasse en ville,  j'ai des rosiers.  Hier j'ai acheté des fraisiers pour ma terrasse.  Au village, les  sangliers detruisent  tout dans le jardin, sauf les rosiers. Ils ont déterre mes iris et devoré presque tous les rhizomes cet hiver.
J'aime beaucoup les bijoux moi aussi, tes  photos sont jolies,  et les pierres du site où tu les trouves,  très surprenantes et originales.
un gros bisou Martine
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Juin 2016 à 19:14:48

   Retour de we au village de mon enfance.
   Grande tristesse "depuis", depuis que "la vie" nous a fait "ça".
   Toutes ces ruelles, le moindre bout de trottoir là-bas a des tas d'histoires à me remémorer ... jeux d'enfants, retours de l'école, visites chez notre grand-mère ...
   Mais le goût d'être au monde est devenu amer.
   La douceur a fait place à la résignation.
   Je sais aujourd'hui qu'on ne se sort pas de tout.
   Il arrive un point où on est cassé, foutu.
   Oh, pour mettre un pas devant l'autre, ça va, j'ai toujours des bonnes pattes et il est vite fait, le tour de Florenville, même le "grand tour" par les sentiers qui sentent bon la noisette.
   J'ai un nombril qui me rappelle d'où je viens, et la mort de Kalahan m'explose le ventre et m'arrache la confiance que j'avais dans la vie.
   J'ai vu des fleurs de chicorée, pour les amateurs de fleurs sauvages ...
   Je vous lis, tristes endeuillés, c'est pas toujours facile de trouver que répondre.
   Mais des fleurs ou des modèles de tricot ou des carabistouilles, j'en ai tout plein à offrir !
   Des réponses sur comment aller bien "après" qu'il arrive la mort d'un enfant, je promets que si je trouve, je les partage !
   A+, Martine.
   (http://www.aht.li/2904828/290px-Cichoriumintybus6.JPG)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 05 Juin 2016 à 19:46:28
Oui je crois qu'on est cassé, foutu.
Aller bien un jour? Je crois que c'est impossible, et même si c'était possible, je ne le voudrais pas. Peut être que je deviens folle? La douleur me détruit mais aller bien un jour sans Tom, non. Mais ne plus avoir cette sensation de mourir oui. Ne plus  devoir combattre ces idées noires oui. Je me sens perdue dans le vide .
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Juin 2016 à 13:09:41

    Chiotte le suicide.
    Chiotte.
    Foutue poésie qui sert à rien, foutu altruisme qui sert à que dalle, foutu amour filial qui n'aide pas les gamins, foutues explications conseils de sagesse qui servent à rien non plus, foutu humour encore plus inutile.
   J'en ai marre de ce foutu suicide.
   Foutu tricot qui est la seule chose que je puisse faire pour changer le monde.
   Foutues larmes qui sont la seule preuve de mon amour.
   Foutue addiction aux forums de grand malheur.
   Foutus écrans foutus claviers qui sont comme les Dieux auxquels on s'adresse, moqueurs.
   Ma famille sacrifiée, mon jardin, mes chats, et ma foutue impuissance, ma foutue modestie qui n'est peut-être que propension à me fout'de tout.
   Flûte, flûte, flûte, mais y a donc foutûment rien à faire ?
   Tout est si vain ...
   Pardon pour ce pètage de plombs, j'allais quand même pas encore confier ça à Caramel ...
   Ce soir je serai philosophe, peut-être. Cet après-midi, je vais jardiner si j'me fais pas doucher.
   Courage courage ... j'en ai toujours, mais à quoi ça sert si on peut pas le partager à ceux qui ont envie de se tuer !
    Fait bien lourd sur Mexico ...
    Bisous copains-copines, bisous, à+.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Juin 2016 à 18:41:30

    Histoire de pas rester sur des lamentations, une photo d'astrance, j'aime.

    (http://www.aht.li/2905842/image-139.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 07 Juin 2016 à 20:06:04
Les lamentations ont leur rôle...
c'est important aussi...

notre  vie n'est pas drôle
frappées  du  Gros-Souci

une oreille, une épaule
écoutent nos non-dits...

de nos p'tits coeurs en tôle
tout rouillés tout marris

de nos p'tits coeurs en taule
en prison sans répit

et la douleur qui miaule
solitaire sans amis

nous laisse sans contrôle
de ce chagrin maudit.

nous laisse sous contrôle
de la peine infinie.



Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 07 Juin 2016 à 21:31:09
ouais....
sale journée...
mauvaises rimes...

j'aime bien retrouver aussi chez les autres l'expression des foutues lamentations qui soulagent d’être partagées...

foutu deuil...

Jolies astrances
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Juin 2016 à 22:00:13

    Oh, Eva, t'es mignonne avec ton petit poème sauvageon comme une fleur des champs ...
    C'est important de se défouler, on peut quand même pas "accepter" sans ronchonner
    ...
    Intempestive comme les intempéries, aujourd'hui.
    Mais j'ai quand même pu décocher un gnon au suicide en encourageant qqn, partie remise bien sûr.

    Courage toute !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Juin 2016 à 13:14:14

    Sentiment dominant cette semaine, une lassitude rehaussée de tendresse.
    C'est la fête des papas en Belgique aujourd'hui, je pense à mon frère, papa de mon regretté Kalahan, et aussi à notre papa envolé l'an passé ...
    Je pense à tout l' Amour qu'il y a dans notre famille.
   Il y a un fameux trou dans mon coeur.
   On ne peut accepter qu'un enfant soit mort.
   On peut accepter la compagnie de la souffrance.
    Plus jamais complets, plus jamais indemnes, vivre comme ça.
    Bien solidairement, Martine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Juin 2016 à 00:25:31

     L' Amour est-il jamais perdu ?

     NON.

     Même maladroit, mal compris, mal reçu, mal fini, mal exprimé, mal attaché mal placé mal motivé mal dosé mal rangé ...

     Le plus beau de l' Amour, c'est qu'Il n'est jamais perdu.

     Parfois NOUS sommes perdus, pas notre Amour, non, pas notre Amour.

     Philosophie d'un dimanche soir de fête des pères.

     Vaille que vaille.

     Bien tendrement, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 20 Juin 2016 à 00:54:12
Douce nuit, vaille que vaille ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Juin 2016 à 12:41:35

    Ah non ah non ah non, hein,
   en ouvrant le forum ce midi je découvre une ras-le-bolite d'enfer et de paradis et de merde à boufffer (y en a qui sont en train de manger, non mais) comme je suis décidée à faire la nique à la sinistrose, je vais vous raconter ma sortie d'hier soir.

    Y a pas besoin d'aller loin.

    Des oiseaux prirent place en bavardant jusqu'à ce que la lumière diminue jusqu'au signal que ça allait commencer.
    Le lit de la rivière s'entendit dans le silence,
    et puis ce fut le chant.
    on les appelle crapauds, ce n'est pas un très joli nom.
    Crapauds accoucheurs.
    Ils émettent des sons qui enchantent les soirs d'été.
    Des lucioles marquèrent leur admiration pour ces musiciens champêtres.
    Je regardais la bruyère que j'ai introduite au jardin en mémoire de Kalahan, elle supporte fort bien la météo de cette année et s'étend bien, elle sera bien belle pour son anniversaire.
    Eh non, il n'est pas là, il n'était pas là hier soir non plus, et j'ai pleuré, il y avait assez longtemps que je n'avais pas pleuré, trois semaines peut-être.
    C'était bien, de pleurer, je me suis sentie bien de pouvoir pleurer.
    C'est triste direz-vous.
    Mais c'est le fond de la vie, l'essentiel.
    J'aime donc je suis.
    Le reste, la métaphysique, les théories, ch'uis trop bête.
    Ce matin j'ai un magnifique pavot rose vif, je vais tâcher de vous le photographier.

    Salut la compagnie et gros bisou tout le monde, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 24 Juin 2016 à 13:25:07
Ma soirée d'hier...

Les hirondelles volaient si bas qu'un crash imminent était à redouter ...
Les moustiques par l'odeur de mon sang alléchés, d'un zzZz...ement horripilant accompagnaient ma petite virée ... près de la rivière qui ne veut toujours pas se coucher ... dans mon jardin d'Eden par ses flots abîmé... ça faisait bien ... allez, 3 heures que je n'avais pas pleuré (ou maugréé, j'aime bien maugréer ... ça sonne bien maugréer).
Rien de métaphysique là-dedans, juste une loi empirique : la loi de Murphy ou loi de l'emmerdement maximum, appelée aussi  loi de la tartine beurrée, celle qui tombe toujours du mauvais côté ...

Ah oui, ah oui, ah oui, hein,  merci Souci de nous arracher à cette vilaine humeur et cette tristesse à pleurer ...

Et bon appétit !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Juin 2016 à 15:44:31

   Que Dieu mette sur mon chemin un libertin athlétique pour oublier un instant que la vie est dégueu !

   Pf ffff ... finie la drache, les chaleurs vont revenir sur la Belgique ...

   et merde, ch'uis zinzin, Kalahan, t'as rendu ta tata zinzin.

   L'absurde ... peut devenir "drôle", non ?
   C'est navrant bien sûr, et peut-être c'est "dégénérer" ...
   S'en sortir bien droite, c'est fichtrement âpre ...

   Comme pénitence pour mes péchés et mon blasphème, je vais nettoyer le cabinet, na !
    Excusez, je pête un petit peu les plombs, z'êtes habitués, non ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 29 Juin 2016 à 19:11:40
"Un libertin athlétique" ...

Ca me semble plus relever du site de rencontres que de l'idée de Dieu ...

"Excusez, je pète un petit peu les plombs, z'êtes habitués, non ?"

Pas vraiment, mais si c'est juste un petit peu, alors y'a pas de souci (Souci ?) ...

Porte-toi bien
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Juin 2016 à 21:51:23

    Merci Faïk,

    nan ... c'était juste de la déconnade ... cet état où on est près du bord du rire et près du bord des larmes, en ne sachant plus le sens de rien.

    Ma bonne grand-mère, fermière de son métier, disait:
    "traire les vaches, c'est rien, mais c'est quèqu' chose de les traire TOUS LES JOURS.

    Matin, soir, soir et matin, année après année ...

    Le deuil ce s'rait déjà terrible si ça durait un mois ... mais non, ça dure, ça dure ...
   
    Alors je lâche une grosse connerie de temps en temps, comme ça ...
    faut pas s'inquiéter ... un petit hoquet ...
    tâcherai de pondre des petits poèmes au lieu de ces pathétiques exclamations ... mais les gaumais, ça jure, ça dit des gros mots, ça claque ses sabots ... pas glamour ...
    Ch't'aime bien, Faïk la hérissone, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 29 Juin 2016 à 22:46:37
"Un petit hoquet..."

On dit aux enfants que le hoquet les fait grandir ... serons-nous plus grands et plus forts après tous ces grands et petits hoquets ?
Le deuil, de Gaume ou d'ailleurs, c'est pas glamour, non ... pas raffiné, c'est brut et brutal, et ça dure, ça dure, oui ...

Avec toi, de tous mes piquants ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Juin 2016 à 13:36:34

    @ Souci: t'es contente, hein, Souci ?

    -oui, ch'uis contente.

    @ Souci: Y faut rien d'plus, hein, Souci ?

    - nan, faut rien d'plus.


    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Bon. changeons le monde, à présent qu'on a retrouvé le vrai sens de l'amitié.
    Pour rigoler, j'ai rigolé avec la pauv'Josiane.
    J'ai eu dans le temps une collègue qui s'appelait Josiane.
    Je croyais qu'on était "amies", mais elle (ce n'a pu être qu'elle) m'a dénoncé car je lui avais dit en causant que j'payais pas ma taxe de télédistribution.
    Depuis, j'me méfie je dis plus des choses comme ça, grosse andouille que j'étais !
    A+ la compagnie, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 30 Juin 2016 à 14:31:09
" C’est une grande erreur, que faire une confiance (http://sonnette.s.o.pic.centerblog.net/serpent-confiancepetitSonnetteCenterblog_1.gif) illimitée à la méchanceté des hommes : il est rare qu’ils nous fassent tout le mal qu’ils pourraient..."

... mais je ne fais pas tout à fait confiance non plus à leur gentillesse, et maintenant, plutôt que de donner ma confiance, je la prête !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Juillet 2016 à 12:37:48

      Salut Dom, salut confrère de douleur et de poésie ...

     Ah !
     Les pourquoi s'articulent et se désarticulent
     comme ces jeux de construction qu'on faisait quand on était petits
     et qui ne servent qu'à passer le temps en attendant le goûter ...
     Et si nous avons faim de réponses, il nous faudra nous contenter de celle du nutella sur la tartine.
     Des tartines littéraires nous offriront de temps à autre des pensées qui évadent vers le rêve ou l'espoir.
     L'amour est une faim sans fin.
     Peut-être est-ce notre perception du temps qui nous torture, en engendrant cette sensation d'irrémédiable perte.
     Peut-être.
     Je me sens comme une grosse patate qui serait amoureuse du plus beau mec de la Terre.
     Je me dis que  ce ne sera pas pour moi.
     Des fois, je regarde des émissions sur le cosmos, tout ça, l'immensité ...
     Et tout ce que les scientifiques nous apprennent posent toujours plus de questions que les découvertes augmentent le savoir.

     Pour illustrer ceci avec humour et fêter (bisou) ta bienvenue sur mon fil:
     le très sérieux commandant H. nous chante Bowie depuis la station spatiale internationale:

      https://www.youtube.com/watch?v=KaOC9danxNo (https://www.youtube.com/watch?v=KaOC9danxNo)
   

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Juillet 2016 à 23:34:19

    Tant mieux pour toi, Dom, si tu arrives à te projeter au-delà de ton deuil ...

    Je tricote et détricote le mien jour après jour, obsessionnellement ...

    Oui, ch'uis dingue à perpète, pas besoin d'en sortir le deuil est ma maison de fou, rien ne m'intéresse dehors mon neveu n'y est pas.

    (http://www.aht.li/2919711/de15147a7e4494da7a1b76277487b9d9.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 06 Juillet 2016 à 00:35:23
(http://www.aht.li/2919729/Flagada.jpeg)
...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Juillet 2016 à 13:44:40

     La tête en cacahuète depuis 2 jours ...
     J'ai plus de couilles à force de me les battre.
     Plus de cabosse à force de chercher.

     J'ai trouvé par hasard sur le net ces deux gugusses-là qui m'ont fait bien marrer.
     Faudrait boxer l'Aquoibonite avec la même décontraction et le même ressort ...
     En attendant, y sont beaux gosses les zozos.
     Relaxitude, viens me chercher ...
     https://www.youtube.com/watch?v=R_SS2J6IyWw (https://www.youtube.com/watch?v=R_SS2J6IyWw)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Juillet 2016 à 23:03:59

    Toute cette journée, j'ai entendu-
    j'ai essayé de me boucher les oreilles-
    une petite créature pleurer au fond de moi-
    petite fille, petit garçon ou petit animal je ne sais-
    ni si c'était moi-
    pourquoi pleures-tu-
    calme-toi ...


 
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 10 Juillet 2016 à 02:05:27
mi petite fille, mi petit garçon, mi animal et mi toi... cette pauvre créature pleure au fond de toi... tout le jour...cherchant à être entendue pas consolée juste entendue...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Juillet 2016 à 00:00:19

    Regrets, sanglots, tempête de cerveau, amertume, reproches,
    IMPUISSANCE ...
    Et ...        souhaits, quand pas d'espoir ou de croyances ...
    Vers le "ciel" et vers vous s'en vont mes souhaits ...
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                                              Fasse.

         Puisqu' aujourd'hui le deuil est souverain
         Mes dessins mes projets mes idées vagabondes
         Fructifiant autrefois à portée de mes mains
         Je les vois qui voltigent en graines infécondes
         Et puis tomber si bas qu'elles ne valent plus rien.

         Ô que le bon sort fasse de mon amour du monde
         Un essor suffisant pour signer la Beauté
         D'une virgule fine entraînant dans sa ronde
         L'envie qu'un peu de moi se brise à apporter

         Ces riens qui n'en sont pas à l'inconnu qui passe,
         Alors je vis sans plus, avec rage et chagrin,
         Et je soupire au calme quand il reprend sa place,
         Et hautaine j'aspire aux élégants matins.

         
         Votre Souci pas toujours aussi élégante, hem.
         




   
                           
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Juillet 2016 à 13:59:52

    La peur humaine ...(http://www.aht.li/2921950/artbrut.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 12 Juillet 2016 à 22:36:47
(http://www.aht.li/2922126/sourire-2.jpg)

Contre la peur humaine, rêver sa vie en couleur ... même si nous sommes les enfants perdus ...

Porte-toi bien Souci ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Juillet 2016 à 23:19:12

    coucou !

    bondjou, bondjou !

    J'ai encore fait ma blonde aujourd'hui ... pourtant ch'uis brune !

    Je dois présenter mes plates excuses à ceux à qui j'ai envoyé des petites images qui se sont effacées ... parce que comme une andouille, je les ai supprimées sur le serveur intermédiaire sans réfléchir aux subtilités de l'informatique et à ses conséquences !

    (http://www.aht.li/2922130/attentionbetise.jpeg)

    Eh oui, je l'fais pas exprès ... d'être nouille dans certains domaines ...

    Pour me faire pardonner, une petite blague que j'aime bien:

    C'est un type qui prépare sa voiture en vue d'aller passer le contrôle technique, alors il demande l'aide de sa copine (blonde) pour vérifier si les phares fonctionnent:
    - petits phares: ça marche !
    - gros phares: ça marche !
    - clignotant: "ça marche ... ça marche pas ... ça marche ... ça marche pas ..."

   Trop tard aujourd'hui pour réparer mes bêtises, mais j'ai encore appris quelque chose sur les mystères de l'ordi !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 13 Juillet 2016 à 00:03:51
(http://www.aht.li/2922142/Shadok.jpeg)

En dehors de l'informatique, ça marche aussi ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Juillet 2016 à 23:53:50

   C'est Kalahan qui aurait bien rigolé de ma poire que je lui raconte ça !

   C'est qu'il était toujours prompt à la rigolade ...

   Non, le suicide cela ne se prévoit pas ... c'est comme la foudre ...
   Et ça laisse figé ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Juillet 2016 à 12:14:21

    Un peu de douceur                                (http://www.aht.li/2923023/mimichaton.jpg)
   
    dans un monde de brutes ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Juillet 2016 à 17:43:35

     La nuit, le jour, la nuit ... on a beau avoir le "pied marin",
     purée ce qu'on est secoués, dans une vie ...
     (http://www.aht.li/2923462/meretnuit.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 16 Juillet 2016 à 19:26:56
Je le vois bien, là, au loin, le petit bouchon balloté, chahuté, aux trois quart submergé,toussant, criant, pleurant, suppliant, désespérant,impuissant.... et plus encore... que j'étais...pris entre les flots noirs rugissants et le ciel noir écrasant...
J'en aperçois d'autres ,.... petites embarcations chavirées , chavirantes, à peine flottantes...

J'ai atteint des contrées moins remuées...un ciel bas,gris avec des éclaircies...du bleu, du soleil même parfois...le petit bouchon a survécu à la traversée de LA TEMPÊTE du siècle...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Juillet 2016 à 14:21:46

     Merci Eva pour ton soutien.
     Survivre ... oui, je survivrai mais avec quel sentiment par rapport au sens de l'existence ?
     Des forces destructrices sont partout tapies dans l'ombre, et non, l'amour ne triomphe pas de tout, par instants seulement il resplendit, puis nous perdons l'accès à ses richesses merveilleuses ... (on me dira qu'elles sont toujours en moi, ou existent ailleurs)
     mais ... les désastres me semblent aussi puissants que la vie peut être merveilleuse ... (alors on me dira d'être positive et de regarder ce foutu verre à moitié rempli)
     mais c'est beaucoup plus compliqué que ça, bien sûr.
     Et on n'abstrait pas la mort d'un proche ... elle est en nous, cette mort, plus réelle que la nôtre. Si étroitement liée à notre amour qu'il semblerait plus simple de mourir ...
     Mais mourir ne serait simple que pour nous, pas pour ceux qui resteraient.
     Il faut bien entretenir les ruines de notre personne intérieure, y cultiver quelques fleurs, et y raconter à qui veulent les entendre, des histoires d'amour et des carabistouilles.
    Et surtout, inventer la beauté d'une vie dans les ruines.
    Je crois que c'est vers cela que je me dirige ... peut-être ...
    à moins que j'attrape le démon de midi ! (hu hu !)

    Bien de la tendresse pour tout le forum ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Juillet 2016 à 23:55:58

    Aujourd'hui, racacuite au soleil,
    sous le soleil exactement, pas n'importe où, sous le soleil ...
    mots fondus dans la lumière, douleur cautérisée, pour quelques heures
    complètement ailleurs ... en vacances de moi, en retrait de tout.

    (http://www.aht.li/2925240/hippopodame.jpg)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 21 Juillet 2016 à 00:53:20
(http://www.aht.li/2925299/Tongs.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 21 Juillet 2016 à 01:26:08
Duel ou duo d'illustrations?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 21 Juillet 2016 à 07:38:26
Duo ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 21 Juillet 2016 à 21:15:12
je le savais!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Juillet 2016 à 22:42:33
    Plus grand' chose n'a d'importance ...
 
    (http://www.aht.li/2928801/03-12-2013-lucile-gomez-attente.gif)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 28 Juillet 2016 à 23:19:26
Hippopodame racacuite au soleil /Mémémobile à Caramel ...

Parfois, plus rien n'a d'importance ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Juillet 2016 à 12:37:08

    Tant qu'on endort la souffrance, c'est déjà pas mal, va ...

    Trouvé un bel album de Springsteen hier, "Nebraska", on va se bercer dessus ... tendrement, et puis faire un peu le ménage saperlipopette !

    Et puis relire sérieusement la liste de "choses à faire" et barrer ce qu'on n'a pas fait ... flûte ... ah, non, harmonica avec la voix cassée de Bruce ...
    Bon courage amis Mexicains ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Théodore le 29 Juillet 2016 à 18:56:42
https://www.youtube.com/watch?v=Xdswc10zFC4

Le poids du deuil ronge aussi comme un sida nos défenses mentales...

Et par association de peine:

https://www.youtube.com/watch?v=_Jtpf8N5IDE
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Juillet 2016 à 22:22:58

    Ouf, Théodore, Queen c'est trop pêchu pour moi en ce moment ...

    Langueur et lassitude ...
 
    Mais bon, je cherchais une petite blague pour pas fiche encore plus le bourdon ici, j'ai trouvé ça :

                                                                                             (http://www.aht.li/2929839/ed583af1657d07b0e51cad104612e692.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 30 Juillet 2016 à 22:28:06
 ;D
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 05 Août 2016 à 11:09:15
(http://www.aht.li/2932261/Pas_la_frite.jpg)

Pour retrouver la frite ... (http://yopyop.ch/2015/06/lalphabet-en-frites/) ...
Bint(je) le souhaite, à ma fiancée de dinguerie ...
Aux autres aussi d'ailleurs ...

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Août 2016 à 13:10:25

   Oh, comme c'est gentil tout plein ...
   Yes, j'vais essayer d'avoir un peu la frite de temps en temps.
   Même si à force de passer et repasser dans la friture de la douleur, je deviens une croûte dure ... mais je reste tendre à l'intérieur, promis !

   Distribution de salades à volonté en accompagnement, et mayonnaise, tartare, andalouse, ketchup, béarnaise, et boissons fraîches, et sieste au jardin à écouter le vent dans les branches ...

   Ensuite, café, jeux de société, fous-rires bienvenus ...
   Bisous tout plein, à+ mes amis dans l'ordi.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 05 Août 2016 à 13:36:04
T'as oublié la moutarde Souci, celle qui emporte la bouche ...
Salade bien croquante, boissons fraîches et vent dans les branches ... parfait pour moi ...
A tout de suite ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 05 Août 2016 à 14:03:30
C'est joliment tourné:" les amis dans l'ordi"
alors moi aussi des bises et des bisous aux amis dans l'ordi!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Août 2016 à 21:48:57

          Ah! Mes amis ...                                     
     La mauvaise nouvelle, c'est qu'on va rester bien misérables avec nos deuils ...
     La bonne, c'est qu'il y a de la haute joaillerie dans nos jardins et nos campagnes ...

     Tendresse                                   (http://www.aht.li/2932575/toilearaignee.jpg)
   
                                                                     
                                                                                           
     
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Août 2016 à 14:56:57

    Bon. C'est pas tout, mais il paraît que la vie continue.

    Et qui dit vivre, dit se laver, se coiffer, s'habiller (le paraître, à défaut de pas se sentir top).

    Rassurons-nous, pour la rentrée, pas besoin de se fouler, on pourra toujours porter not'pull noir indémodable, et pour met'avec, le jean troué est toujours tendance, alors ouf !

  (http://www.aht.li/2934441/jean.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Août 2016 à 13:26:11

    Bon, d'accord, nous saper c'est pas vraiment la préoccupation.
    Mais bon, l'essentiel ne va pas, alors restent les broutilles à brouter.
    Etre dans le vent ... dans le vent, oui, nous y sommes.
    Lourds et le vent nous emporte ...
    A défaut d'avoir un moulin, voici de jolis éventails ...
    Le deuil est sans issue ... je n'en trouve pas.
    C'est le ventre d'un monstre, je suis dans son tube digestif, il me déjectera à l'état de matière organique.
    Mais je rêve en tons pastels, en soie et en chants d'oiseaux.
   
    (http://www.aht.li/2934704/eventail.jpg)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Août 2016 à 17:10:18
    Sélection d'émouvants clowns tristes :

    (http://www.aht.li/2935172/clowntriste.png)
                                                                                                                                  (http://www.aht.li/2935175/autreclowntriste2.jpg)
    (http://www.aht.li/2935174/clownblanc2.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: dom1 le 12 Août 2016 à 18:32:12
Je ne dirais pas que le vent nous emporte.
Non.
Je dirais plutôt qu'on est en train de pédaler pour faire tourner les hélices du moulin.
Un peu comme les premiers explorateurs du vol au dessus d'un nid de coucous, qui avaient installé un pédalier sur des avions en papiers pour pouvoir décoller.
Après bon nombre de gamelles et de passages par l'infirmerie, certains d'entres eux ont réussi à décoller.
Certes, de peu de centimètres, mais quand même.
Ils ont volé.
La terre te tire vers elle, et parfois te casse les jambes, mais ta tête te donne l'envie de voler.
Et ça c'est magique.

dom
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Août 2016 à 18:53:04

    Merci du conseil, Dom.
    (http://www.aht.li/2935750/opFerber02.jpg)
    mais pour moi, à ce stade, j'ai été rattrapée par le malheur, inutile que je le fuie je ne ferais que lui donner le hoquet, il m'a engloutie.
    Et malgré mes efforts pour lui donner une intoxication alimentaire, Il a toujours autant d'appétit: la nuit dernière, 4 jeunes sont morts sur la route à qqs virages de chez nous ...
    Pédaler serait néanmoins profitable à ma silhouette.
    Faudra qu'je fasse les poussières sul'vélo d'appartement.
    Bisous à tout Mexico et ... résistons ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Août 2016 à 13:07:56

    Un partage, un transfert.
    Une tentative encore une, de gagner quelques points dans ma guerre contre le suicide, contre mon impuissance à être auprès de qui a besoin d'un peu d'écoute, d'un peu de chaleur humaine.
    Je viens d'écrire à Robin, un jeune de 19 ans qui pense à la mort comme solution ...
    Comme l'a judicieusement reprise au vol Dom, cette phrase de Camus,
    "le seul problème philosophique vraiment sérieux, c'est le suicide" ...
  ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

     Coucou Robin,

  J'ai toujours des maux de tête, mais j'ai pensé à toi.
  Si seulement il suffisait de penser très fort à quelqu'un pour pouvoir l'aider !
 
  Alors il faut bien recourir aux idées.
 
  C'est terrible, la vie.
  On ne peut se mettre à la place de personne, et les autres ne peuvent comprendre ce que nous RESSENTONS, même s'ils veulent faire des efforts pour ça. Et la plupart du temps, ils font bien sûr aucun effort, ou ne s'intéressent qu'à ressentir la joie et l'aisance, les sentiments négatifs sont écartés.

  Mes sentiments négatifs, je ne les fuis pas.
  Tu vas me dire: je te parle encore à la première personne (quelle coïncidence, n'est-ce pas, que la première personne soit le "je"), c'est notre "home sweet home"ou bien notre prison hantée, notre couloir de la mort à plus ou moins longue échéance, ou bien notre point de départ de comparaison, et donc étape vers l'analyse (toujours ce foutu besoin de comprendre).
  Le "je". J'écris à Robin que je n'ai jamais vu, je sais qu'il est un petit jeune qui va mal et j'ai de la peine pour les petits jeunes qui vont mal, pour en avoir été autrefois, pour avoir appris trop tard que mon adoré neveu n'était pas bien dans sa vie.

  Robin, toi. Et tes sentiments négatifs que je ne fuis pas.
  Ta compagnie sans l'artifice d'un bonheur toujours précaire, que j'apprécie dans sa profondeur, sans gêne envers la tristesse, sans te forcer à voir tout plus positif.

  Parce que le positif, je dois bien avouer que c'est un effort dérisoire, et que la compagnie de quelqu'un qui en veut vachement à la vie et à l'imbécilité triomphante, c'est reposant pour moi.
  Oui, tu es reposant, Robin, la vie est bel et bien merdique.
 
  Peut-être tu reconnaitrais à mesure de m'entendre chanter les beautés d'un coin de campagne, que nous sommes riches d'avoir des yeux.

  Regarde, Robin, la lumière, comme elle est belle, comme elle dessine tout, comme elle crée des ombres, sens comme elle nous entoure de sa force, comme elle stimule la vie des petits animaux qui peuplent les mares, les rochers, les arbres. Oh, regarde, un lézard, il nous observe de son petit oeil noir tout rond ! Un œil qui contient tant de mystère ... Tous luttent pour la vie, c'est tragique aussi mais ils n'essaient pas d'espérer mieux, les Hommes veulent toujours plus que ce qui est.

  Peut-être serais-tu d'accord avec moi de penser au retour d'une longue une marche à travers la fagne ensoleillée, qu'un verre d'eau fraîche, c'est pas tout le monde qui peut la savourer.
  Peut-être qu'on réussirait à rigoler ensemble de certaines absurdités.
  Si je réussis à te faire sourire, j'aurais droit à une médaille olympique en chocolat de chez Miam-Miam, qu'on partagerait bien entendu.

  Voilà, Robin, des petites choses, des miettes, car ma vie est carrément en miettes depuis le suicide de mon neveu, et je me dis qu'elle était déjà sans doute comme ça avant, mais que je croyais comme tout le monde qu'il fallait "faire quelque chose" de sa vie.
  Je suis devenue minimaliste, et peut-être cette compagnie que je viens de te partager bien sincèrement et de tout mon cœur, ne soulagera pas ton intense sentiment de solitude.
  Peut-être n'est-ce pas la compagnie, mais l'imagination qui fait tout.
  Retour au je, tu, il ... le NOUS, il est en JE.

  Ecris-moi, Robin, sois naturel, n'essaie pas de décrire tes sentiments, on n'y parvient jamais.
  Pars en promenade avec moi, sur ce clavier ...
  Laisse-toi aller à imaginer que tu as rencontré une tata du Mexique qui tient absolument à t'aider à passer le cap difficile vers l'âge que l'on dit "adulte".

  Gros poutou, à bientôt, Martine.
  ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Août 2016 à 18:06:14

   "Aller mieux" ... "après" ... sujet infiniment difficile.
   Ne culpabilisons toutefois pas les indispensables accalmies de ceux qui sont dans la plus grande des douleurs.

    L'an passé, les "bonnes intentions" de mon mari à me pousser à
"aller mieux", ont failli nous coûter notre couple, et malgré que nous soyons rabibochés, vu qu'il me laisse avec le "ça", il y a désormais le "ça" qui prend toujours autant sinon de plus en plus de place en moi ...
   Question de loyauté, oui, il m'est impossible de faire comme si je n'étais plus concernée par Son suicide ... Son suicide qui est devenu le seul boulet que je veuille porter, pour lui et pour l'humanité souffrante, dont je ne peux me désolidariser, au plus profond de moi.

   Pour porter ce boulet, il faut néanmoins des forces positives.
   Alors je ne dédaigne pas l'humour, ni des petits plaisirs.
   Parce que je veux souffrir le plusutilementpossible.
   Ce n'est pas qu'il me faille des récompenses pour me motiver, mais simplement du carburant pour avancer.
   C'est humain ... oui, si c'était aussi facile, je mesacrifierais pour la cause de Kalahan, endurerais la (vraie)faim, je subirais le bagne et les mauvais traitements, la torture physique ... je lesais, cela, et c'est pourquoi j'ai ma conscience en ordre.
   Je sais aussi que rien ne le ramènera parmi nous, et qu'il ne m'appartient pas le pouvoir de rendre le monde meilleur.
   Car le boulet redescend de la montagne et c'est en recommençant la lutte qu'on nique le suicide.
   "Aller bien" est de toute façon une supercherie véhiculée par la "civilisation", une civilisation débilitante pour tout un chacun, enfin, c'est pourtant évident !

   La plus grande souffrance nous rend plus vrais, plus humains.
   Jamais je ne la renierai, ni dans mon cœur ni dans ceux des autres.
   Cette blessure Est Amour.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: dom1 le 18 Août 2016 à 20:03:30
Coucou,

Parle-moi de la souffrance dans ce quelle peut donner à aimer.
Souffrance dans laquelle on pourrait se complaire.
C'est une de mes craintes.
Me complaire dans le deuil, comme moyen de se sentir vivant parce que hyper sensible, dans l'hyperémotivité.
Peut-être dans une forme " d'humanité " plus consciente.
À partir de quel moment on peut y tomber ?
Quels sont les symptômes ?

Je sais que tu y as réfléchi.

Dominique.

Ps : perso, je ne veux pas m'y fondre...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Août 2016 à 22:41:28

   Intéressante question, Dom-le-parapentiste !

   Tu ne veux pas "tomber"dans une "complaisance" ...
   Si tu emploies le terme "tomber", cela indique que tu considères qu'il y a un niveau au-dessous duquel la vie a moins de valeur, parce qu'il nous "éloigne"du rez-de-chaussée, là où il y a toujours des passants ?
   Y aurait-il des symptômes qui indiqueraient que nous devons nous méfier ? Perso, je néglige pas mal les contraintes de temps et le matériel ... C'est grave docteur ? Oh, la voisine a remarqué que j'allais "dormir à n'importe quelle heure", qu'elle voyait la lampe encore allumée à trois h du mat' ! Symptôme ...
   En quoi consiste ce niveau, qu'implique-t-il ?
   Empêche-t-il d'aimer, de faire, d'étendre ses connaissances ?
   Empêche-t-il les autres de nous aimer ? Ceux qui n'aiment que la surface, alors ...

    Se "complaire" dans le deuil ...est une expression que l'on entend ...
    Qui dévaloriserait la tristessequ'éprouvecelui qui ressent les côtés tragiques de la vie,
     et admirerait celui qui en "sort", s'endurcit, cesse d'écouter les pleurs au fond de son cœur,
     souffrir serait-il "jouissif", indiquant la tendance masochiste  de celui qui souffre ?

    On peut aller loin avec de telles considérations ... en tant qu'apprentie-philosophe, je me méfie des positions manichéennes ...
    Et j'aime bien l'idée d'une "double vie" de l'endeuillé, souvent évoquée sur ce forum, qui souligne la grande souffrance, la brèche irréparable, sans couper toute voie parallèle ...

    Je crois que l'expérience de la tragédie, nous révélant les aspects les plus noirs de l'existence, nous donne un point de vue plus complet de ce qu'elle EST. Nous vivions auparavant dans l'illusion que de tels malheurs n'étaient pas, car il faut les vivre pour les connaître.

   Maintenant, la manière dont chacun évolue à partir d'un événement aussi grave que le suicide d'un proche, dépend de la personnalité, des ressources, et il n'est pas souvent question, à mon avis, de "choix".
   On fait parnécessité.

   Pour moi, ça a entraîné, en plus de l'immédiate certitude d'une peine à vie, une remise en question d'à peu près tout.
   J'ai su que je resterais DANS la souffrance, mais avec la farouche volonté de rester UTILE aux autres.
   Je suis toujours en recherche de moyens, mais je suis confiante et optimiste et sans ambition aucune: c'est entre "moi" et "la vie".

   La souffrance me permet d'AIMER, ça oui alors, mais autrement, car les parois de mon "moi" sont démontables à souhait, je n'estime pas qu'une réparation solide soit une affaire sérieuse, je reste en "kit", c'est pratique.
   
    Par nécessité, je cherche, creuse, filtre, je ne me "complais" pas dans ce champ de fouilles, mais je ne peux me résoudre à reprendre ma vie où la mort de Kalahan l'a arrêtée ...
    Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une limite de mon esprit, je crois qu'il n'y a pas plus "dehors" que "dedans" le monde émotionnel ...
    Tellement de choses sont vaines ... et je n'ai plus rien à prouver dans ce monde ... peut-être encore à TROUVER ...

    Un petit thé à la cannelle, à c't'heure-ci ?
    A+, M.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: dom1 le 19 Août 2016 à 01:49:54
Tu as raison, j'aurais du mettre " tomber " entre guillemets...
Ceci dit, je me rends compte dans quel état émotionnel m'a  mis LE SUICIDE de Nathalie.
C'est un état où la sensibilité est exacerbée.
Il y a, dans cet état, des ressemblances troublantes entre ce qu'était Nathalie de ce point de vue et ce que je suis actuellement.
Je pourrais m'y complaire.
Je pourrais y trouver même une consolation à travers une dimension mentale inconnue qui me rendrait hypersensible.
Capable ainsi d'ouvrir tous mes sens à plus de " vérité "
De ressentir le bonheur et la souffrance avec plus d'amplitude.
Et de m'y complaire...
En sa mémoire ?

Ce serait oublier qu'elle subissait une maladie qui la rendait  ainsi et qu'elle en est morte.
Son hypersensibilité lui a donné le coup de grâce lorsque la souffrance l'a envahie en la poussant au suicide.

Je ne sais pas jusqu'où va me conduire la souffrance qui me pèse mais je sais que son suicide est d'une absurdité sans nom.
Je suis en train de muer dans mon cerveau mais je ne veux pas me complaire dans le deuil. Je veux en " sortir ", et remonter encore et encore le rocher en haut de la montagne de l'absurdité de la vie...

dominique
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Août 2016 à 12:58:24

   Maladie ... pas maladie ...
   Je suis bel et bienmaladede la vie ...
   Et quelle créature peut donc rester indemne dans cette vieorganique, sensible?
   N'est-ce pas une sorte de névrose aussi, de penser qu'on peut se départir des sentiments ?
   Mon psy m'a dit: le deuil n'est pas une maladie ...
   Il ouvre cependant le champ des choses sombres et noires ...
   Perso, mon deuil d'un essentiel, un enfant, en plus, qui représente tellement d'espoir, ne peut se "terminer".
   Je ne me suis jamais débattue avec l'idée de retrouver mon aisance d'"avant", j'ai immédiatementsentique ç'était irréversible.
   Ce sur quoi j'ai pu travailler, car tu l'as compris j'ai pas mal de positif en moi malgré tout, c'est sur la naturede ce tsunami de sentiments.
   J'ai essayé avant tout d'adoucir mon amertume, qui était très forte au début.
   L'amertume est une colère froide qui peut se transformer en haine et tout dévaster.
    Il y a eu un tel CHOC !
    Un tel MAL !
    Il est assez humain de le répercuter, ce mal, contre soi ou contre les autres, ou contre "la vie".
    Il y a le dégoût pour ce qui est arrivé, et d'autre part il y a les autres enfants de la famille, à qui nous autres les adultes, devons donner un exemple positif, tout en n'éludant pas notre peine d'avoir perdu un des leurs.
    Toi, Dom, tu n'es pas dans le même contexte, mais je sais que tu captes assez bien de quoi je cause.
    Tout ce mal qui est arrivé cheznous, et je veux montrer de la vraie tendresse, de vrais rires, un réel espoir ...
 
    Tu voudrais "sortir" du deuil, Dom, alors qu'il te faut plutôt du temps pour l'intégrer dans ton vécu.
    Il ne t'empêchera pas d'aimer, je peux te le certifier.
    Il ne fera pas de toi quelqu'un d'inaccessible pour une femme bien.
    Je sais qu'il y a beaucoup de choses contradictoires dans le vécu du deuil.
    Etre à la fois DEDANS et l' INTEGRER, par exemple.
    D'où l'utilité du concept de "double vie".
    Quand la vie nous met face aux vraies difficultés, tout devient ambivalent, et non, l'ambivalence n'est pas agréable, et peut devenir un tel tourment qu'il devient facteur de suicide.
     Sommes-nous OBLIGES de choisir ?
     Heureusement non, il nous reste les nuances, OUF !
     Et la possibilité de pouvoir à certains moments ressentir des choses sans mélange, en bien ou en mal selon nos nécessités individuelles ...

     Tu as raison, nous sommes des mutants.
     Et il faut du temps pour ça, pour voir clair, toute la vie, je pense que nous finissons inachevés, de toute façon.
     Tu sentiras en toi les changements qui sont sains et ceux qui ne te conviennent pas.
      Les choses avec lesquelles tu peux t'accorder et celles que tu rejetteras.
      Tu es artisan, si je me souviens bien tu nous a dit ça quelque part ...
      Alors tu ne restes pas inactif, c'est très bon pour évoluer sereinement.

     A petits pas, Dom, à petits pas ... et à petites gorgées, Tchin !
     Et une petite tranche de cake aux olives, et tu peux rester pour le potage j'en ai fait une grosse casserole !
      Amicalement, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Août 2016 à 15:51:19

   La bruyère prend des couleurs, c'est bientôt septembre, ça doit être pour ça que je sens la "furie" monter en moi ces temps-ci.
   Septembre, Kalahan commencerait ses études sup comme sa cousine, née 3 mois avant, la brave pitchoune va faire médecine, finalement.
   7 septembre, dates anniversaires à 56 ans d'intervalle de feu mon papa le grand-père et du "gamin du gamin", on l'appelait comme ça entre nous mon mari et moi car pour mon père, c'étaient les ptits gars qui donnaient de la fierté.
   Le boulet c'est mon poids sur le cœur, et c'est pas au sommet de la montagne mais sur Jupiter que je vais le porter.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 20 Août 2016 à 20:26:26
Coucou Souci !

Je me languissais un peu ... c'est sympa de venir avec ta vache, comme ça on pourra ruminer à plusieurs ...
Et pas d'inquiétude pour le beau service, il est chez un copain ... ou la voisine ??
Bon, ben fais comme chez toi, assieds toi ... par terre ... les fauteuils sont dans le cafoutch ...
Il est super joli  ton burkipull ! Souci, t'as trop le swag !
Ben moi, depuis le temps que nos accordailles sont annoncées, j'avais pensé à un truc un peu plus chic ... façon burki-quiche...

(http://www.aht.li/2937999/Tenue_Fiancee.jpg)

Mais bon, j'ai bien vu que ta vache n'a pas trop  apprécié ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Août 2016 à 22:20:01

   Subtil, comme toujours.
   C'est des conneries mais les conneries ICI ...
   Elles ont d'autres portées ... tragiques, carrément crânes, voire psychédéliques.
   Bizarre, au-delà d'une certaine souffrance, mon esprit euphorise.
   Sans toucher à "rien", je rassure. (heu, non, justement, ça va pas rassurer!)
   Faut même que je fasse carrément gaffe, sinon, c'est la camisole en guise de robe de mariée que j'vais me ramasser.
   Tant que ça change un peu les idées ...
   Bonsoir tout le monde ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Août 2016 à 13:49:15

   Rester sur le carreau.

   Été voir l'origine de l'expression:
   -vient du XVI ème siècle, le jeu de courte paume était joué en salle sur sol pavé de petites dalles.
   Le joueur qui manquait la pelote et qui échouait par terre
   "restait sur le carreau".

   Une chute.
   Hier, chuis tombée sur une émission psy qui parlait de résilience.
   Ils ont évoqué ce que nous connaissons dans le deuil, la "double vie".
   Mais pour ces éminents spécialistes, la résilience serait de redevenir ENTIER.
   Hem.
   Certains d'entre nous, et loin de moi l'idée de les juger, ne sont pas assez brisés pour rester sur le carreau.
   Et puis il y a ceux qui sentent, qui savent, qu'ils erreront dans les limbes jusqu'à leur dernier souffle ... un pied "ici", un pied "ailleurs" ...
   Ma sœur est résiliente par rapport à la mort de Kalahan.
   Je suis contente pour elle, je ne la jalouse pas non plus.
   Mon frère et la maman du petit parviennent à garder leurs deux pieds dans la vie tout en ayant continuellement leur fils disparu dans leur cœur.
   Quant à moi, je me soigne, à défaut de guérir, à défaut de me relever de cette chute, car je suis fêlée de part en part et au moindre mouvement, pars en morceaux.
   Tant que mon mari m'accepte comme je suis, ça va entre nous.
   Il est fragile de santé physique, et puis il est sensible spirituellement, il n'est pas indemne de la cruauté du monde, alors il accepte mieux sa ravagée de bonne femme qu'un qui pèterait la "vie".
   Si un jour je perdais ce compagnon adorable, j'irais vivre près d'un H.P. pour aller rendre visite aux fous tous les jours, je n'aurais plus que des clowneries à dire aux "normaux".
   Notons bien que pour les "spécialistes", l' HUMOUR est un facteur de résilience.
   De même que la TENDRESSE.
   Je l'avais trouvé par moi toute seule mais c'est toujours bien que les gens qui ont été à l'école longtemps le confirment, non mais.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 22 Août 2016 à 14:33:04
" Bienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière ". Michel Audiard



Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Août 2016 à 13:15:22
(http://www.aht.li/2939356/freudcitation.jpg)

  Voilà, il n'y " a qu'à " ...
  Mais je ( préfère, Mr le psychiatre ? )  me tourmenter auprès de ceux qui souffrent, via mon Kalahan.
  Mon Kalahan pour toujours.
  Nos deux âmes pour toujours. Je te chercherai toujours.
  C'est simple. Et tout compte fait, c'est idiot.
  Mais entre le désespoir et la sérénité.
  Entre les deux. Enfin bref, bref.
  Bonne merde à tous, je vais m'apposer un cataplasme de soleil su'la "tiesse", la tête en patois gaumais.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Août 2016 à 15:55:43
  Au soleil, pondu un poème.

  Encore à la rentrée on va me lancer que je fais de la lèche au prof de français.
  Mais l'honneur est sauvé, je redouble, pètée en informatique, en religion, et en gym passque j'avais dormi la veille chez ma copine Faïk, qu'y  a eu l'inondation, qu'à cause des chaussons mouillés j'ai fait un gros patatras en plein exam'.
 ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                         Vallée de la mort.


                 Cuisant comme l'enclume au soleil mordoré
                 Sèche mon cœur d'agrume et si souvent pressé
                 Cuir de belle amertume au dos des journaliers
                 Qui harcèlent la plume à la soif d'en crier.

                 Sucre et eau sur bitume se sont cristallisés
                 Seul un rayon de lune viendra s'y déposer
                 Sa gloire antique assume un silence aveuglé
                 Symbiose en banc de brume sur la terre alitée.

                 L'angoisse et l'infortune  tant de fois répétées
                 Ne guident les coutumes d'idiote humanité
                 Et barbare est l'enclume où mon cœur est resté
                 Et la paix sibylline préfère au ciel geler.

         ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Non, je m'expose pas aux coups de tapette, moi.
   Allez, c'est pas tout ma vaisselle traîne.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Août 2016 à 22:30:46
   
    à tous ceux qu'en ont marre, now, who are very fed up ...

    https://www.youtube.com/watch?v=EG9bq8n6ZBU (https://www.youtube.com/watch?v=EG9bq8n6ZBU)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 26 Août 2016 à 00:44:32
(http://www.aht.li/2940012/Chaussons_Souci.jpg)

Je t'ai apporté des chaussons
Parce que les fleurs c'est périssable
Puis les chaussons c'est si mignon
Bien que les fleurs soient plus présentables ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Août 2016 à 16:30:43

     Hé, Faïk, merci tout plein ! C'est la bonne pointure et tout !

     Rien de tel que d'avancer par paires de comiques dans la vie !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Août 2016 à 13:05:53

   Trou du cul la souffrance, merdouille !
   Saloperie de mes couilles !
   Et puisqu'il n'y a pas d' "au-delà", c'est que l'enfer et le paradis c'est ICI,
   et voilà les portes d'un coin de Paradis, vite vite allons-y un petit moment !

   https://www.youtube.com/watch?v=Ng763McbwTY (https://www.youtube.com/watch?v=Ng763McbwTY)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 27 Août 2016 à 14:20:09
Merci pour ce moment de paradis Robbie William en live  hum
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Août 2016 à 00:28:53

    Au goût amer on s'habitue.
    S'autoriser à aller mieux, quelle blague.
    On s'autorise ce qu'on PEUT, on ne s'autorise ou ne s'empêche pas de l'impossible !
    Ouille c'est peut-être pas très clair.
    Quand c'est possible, je passe une, deux heures "bien", en paix,  ma pensée  entachée de l'empreinte indélébile du suicide de Kalahan est ma nouvelle maison, que je n'ai pas choisie mais j'y suis.
     J'ai les petons bien douillets dans les chaussons que Faïk m'a gentiment offerts.
     Pondu un petit poème pour un jeune qui va pas bien.
     ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                       Tu peux lire
                       Comme tu bois ton café,

                       Lire les herbes et le blé,
                       Et l'ombre isolée
                       Par le soir embrassée.

                       Lire des traces en somme,
                       Des mots en plein passage.
                       Comme des enfantillages
                       Trament midi qui sonne.

                       Ton monde, mon monde,
                       Comme la croisée des mondes.

                       La fenêtre, une piste
                       Qui sépare et unit.
                       Si la vie ment
                       Comme elle expire,
                       Où fuient les transparences,
                       Si on ne cesse pas
                       Ce qui n'a pas de frein ?

                       Le statique passé
                       Luit de rêves de feu,
                       Et d'images ignorées
                       Dont rien n'est effacé.

                       Il me vient tant de peine,
                       Je ne peux m'en aller.

                       ............................................................M.


                       
                       
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Août 2016 à 12:47:46

    Ce dernier poème où j'évoque le passé qui contient des "images ignorées dont rien n'est effacé" ...
     Au courrier du jour, énorme, giga-fortissime émotion ...
     Reçu de la part de la grand-mère maternelle de Kalahan,
     quelques photos de lui ...
     Je pleure, je me sens tellement en lien, c'est ...
     C'Est ...
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Septembre 2016 à 22:43:56

    Ras-le-bolite mais comme on dit chez les gaumais quand ça va pas:
    "on fait aller".
    (http://www.aht.li/2943134/egyptetombe.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 01 Septembre 2016 à 22:50:35
Plus personne ne me demande comment je vais...
sauf une amie qui a tout compris.
et toi?
"on fait aller".. ben oui, quoi... on ne  se laisse pas dévorer par la souffrance et on s'oblige à aller pas trop mal...dès qu'on peut...
voili!
bisoux
Anne
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Septembre 2016 à 13:31:26

    Coucou !
    Tu as raison, Eva Luna, bisou au pluriel prend x, j'avais complètement zappé l'histoire "viens mon chou sur mes genoux", peut-être parce que je ne veux pas "lancer des cailloux à ce pauvre hibou plein de poux" !
    Ah, on n'a jamais fini de retourner à l'école !
    J'ai lu ton blog hier soir, j'aurais bien voulu te répondre mais j'avais la sensation d'avoir le cerveau remplacé par un trou noir, d'où l'image que j'ai postée ci-dessus, et qui est je trouve une belle illustration poétique de la mort vue par les anciens Egyptiens.
    J'ai retenu ta phrase "je suis triste mais fataliste".
    Je me sens fataliste aussi, foutue fatalité ...
    Je dirais que je suis triste CAR fataliste ...
    Que je suis fataliste MAIS que je ris quand même ...
    Triste, oui, je suis triste ...
    Je n'en parle plus, de toute façon "on" trouverait ça malsain ou faible.
    Mon mari a quand même compris.
    La famille de mon frère, maman, "savent".
    Ma plus proche amie "devine", elle a 5 enfants et pourvu qu'elle "sache" jamais.

    Tiens, je vais ajouter une petite couillonnade qui n'a rien à voir mais ce forum est si triste faut bien rire un peu. Bisoux, alors, Anne.
    (http://www.aht.li/2943512/regimegrogne.jpeg)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 02 Septembre 2016 à 14:22:18
Et oui... on n'a jamais fini de retourner à l'école et quand on croit enfin avoir droit à un peu de vacances, la vie nous rappelle à l'ordre, nous rappelle dans son cours... Pas toujours très cool son cours...  Le genre de cours qu'on aimerait bien rayer de son agenda de temps en temps. Si je pouvais, je sécherai volontiers quelques jours, quelques heures... vous êtes surs, même pas quelques minutes?! Et ben non, la vie est une prof à cheval sur ses principes... Tellement que son cheval aussi, il doit en avoir plein le dos par moment...
Alors bon, tant qu'à être piégés dans la salle de classe, obligés de subir les décisions, les consignes incompréhensibles, les injustices, les punitions (qui sont là pour nous faire mûrir hein... bien sûr... mais qui font bien mal tout de même), autant revêtir de temps à autre nos bonnets d'âne pour rendre les minutes qui passent plus supportables et tenter de rendre l'atmosphère si lourde un peu plus légère...
Mais attention, bonnets d'âne et nez de clown restent accessoires... Il est sacrément miraud celui qui croit qu'en dessous il n'y a rien d'autre... J'ai glissé à ma belle-fille qui faisait le pitre à n'en plus finir devant son public: "tu sais, moi je les vois tes larmes de clown triste"...
Je nous souhaite de toujours avoir auprès de nous des gens capables de nous aimer et de nous voir vraiment, avec et sans nez rouge...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Septembre 2016 à 16:28:39

   Merci Ela pour ta petite "visite" sur ce fil, ma petite tanière.
   Je te rendrai la politesse un de ces jours ... assez occupée ces temps-ci, we en famille prévu ... ton homme décédé brusquement à 33 ans, sacrée épreuve.
   Tendresse à toi, soutenons-nous pour pas "aigrir" !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Orfila le 02 Septembre 2016 à 17:41:00
Je suis un clown avec un nez noir.
Mais il ne rira pas jaune
Il eclatera d un rire furieux que le tonnerre ne saura vaincre
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Septembre 2016 à 13:17:44

    Ela, Orfila, excusez-moi les filles je voulais vous répondre, mais c'est période difficile ...

    Ces années de deuil usent moins mon chagrin que ce qu'il reste de moi.

   (http://www.aht.li/2945695/ange.jpg)
    En ce 7 septembre, je pense aux parents de Kalahan, leur premier-né, jour pour jour en 1998 ... Je pense à ma joie à mon peps à l'annonce de la nouvelle d'être tata d'un petit mec, après deux petites nièces ... et je pense aussi à RIEN, parce que je suis fatiguée, lasse.
   Prenez bien soin de vous ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 07 Septembre 2016 à 20:54:29
Cette lassitude lourde alourdie encore par les souvenirs heureux de sa naissance à jamais délavés  par les circonstances de sa mort...
Je pense à Kalahan, ses parents, ses soeurs et sa tata si chiffonnée de sa mort...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 07 Septembre 2016 à 20:56:15
Pensées pour toi, pour Kalahan  et sa famille en ce triste jour anniversaire, si long si difficile.
Gros bisous à toi Martine
Gero
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 07 Septembre 2016 à 22:12:31
Douces pensées pour toi.

Pour ta famille.

Et pour Kalahan au milieu des étoiles.

Je t'embrasse

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Septembre 2016 à 22:45:04

   Merci toutes, vous êtes tellement bien douces et compréhensives.
   Vous êtes importants pour moi, mes amis dans l'ordi.

   @ Fedy: fais pas ton timide, tu sais bien que tu peux toujours venir chez moi, à l'improviste il y aura toujours au minimum un bon spaghetti je fais des sauces maison que je garde dans le congèlo pour ce genre d'occasion.
   Et oui va, le frangin "démon de midi" il peut venir avec !
   Je vais pas te le bouffer comme dessert ! Huhu!
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   " Il y a une heure où, pour chacun de nous, la connaissance inconsolable entre dans son âme et la déchire.
      C'est dans la lumière de cette heure-là, qu'elle soit déjà venue ou non, que nous devrions tous nous parler, nous aimer et même le plus possible rire ensemble. "
                                                          Christian Bobin.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 07 Septembre 2016 à 22:52:56
Sincères pensées Souci, pour Kalahan, toi,  ses parents, votre famille. Une bougie allumée
Je t'embrasse fort
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: assiniboine le 08 Septembre 2016 à 10:32:22
Coucou Martine
Tiens bon;
Et cette connerie de suicide on lui fout un coup le 10 septembre, journée mondiale de prévention de suicide et j'ajouterai de soutien aux endeuillés du suicide.
Tu sais ils ont prévu un petit ruban comme pour celui du Sida. Je n'ai pas réussi à mettre la main dessus  autrement je l'aurais mis avec plaisir pour rendre hommage à Kalahan et à tous nos chers disparus.

Tiens bon, gros bisous.

Philippe
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Septembre 2016 à 01:05:49

   La seule chose insane, immonde, scandaleuse, choquante que j'aie jamais de mes yeux vu ...
   Un enfant mort, mon jeune suicidé.

  Jamais je n'aurais dû vivre une seconde de plus.
  Jamais.

  mais voilà, je vis cette putain de vie dégueulasse à chier...
  Et c'est pas un fromage puant au nom grivois qui aura ma peau après ça ...

   (http://www.aht.li/2946432/cacouyard.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Septembre 2016 à 13:07:57

    Coucou, tatadeuil chiffonnée vous dit bonjour délicatement.
    Un petit bonjour tout chiffonné.
    Des mots tout chiffonnés car aucun ne convient.
    Tant d'émotions ... tant d'amour ...(http://www.aht.li/2948202/irischiffonne.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Septembre 2016 à 13:02:39

    Chiffonnée comme ça, aujourd'hui:

    (http://www.aht.li/2949262/boulechiffonnee.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 14 Septembre 2016 à 14:46:07
(http://www.aht.li/2949354/Chiffonnee_feuille_dor.jpg)      (http://www.aht.li/2949356/Chiffonnee_de_salade.jpg)

Chiffonnée ... ça me chiffonne ...

Allez Souci, chiffonnons ensemble ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Septembre 2016 à 12:25:27

   De chiffonnée à siphonnée ...
   Nous sommes tous très excusables de "chauffer de la carte" de temps en temps ...
   Nous traversons de tels tourbillons ...
   Nous buvons la tasse, deux tasses, dix, cent tasses ...
   A force de presque plus respirer, normal qu'on dézingue parfois ...

   Ça fait partie de l'authenticité du deuil ...

   Alors je suis ravie qu'il n'y ait PAS de censure sur ce forum, que nous ayons un gentil Webmaster qui nous écrit gentiment quand on déborde trop ... et puis parfois de nous-mêmes, nous pensons zut, j'ai été "grave" ...
   Mais c'est normal d'être "grave"par moments ...
   Et c'est pour ça aussi que je suis bien à "Mexico" ...

   Merci à tous, compagnons de misère.
   Bon, je vais faire semblant d'être motivée cet après-midi pour des choses "terre-à-terre", ou plutôt "mur-à-mur", j'refais la déco.
   Si, si,  JE  VAIS  LE  FAIRE ...........................
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 15 Septembre 2016 à 12:40:40
Terre à terre

Moi aussi, je suis au ras des pâquerettes depuis ce matin ... décapage du sol à l'acide chlorhydrique ...  pas de problèmes, j'suis pas manucurée ...
On fait une petite pause dans l'après-midi ? faut que je ménage mon dernier neurone attaqué par les vapeurs ...

Porte-toi bien
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Septembre 2016 à 00:08:18

   Bin moi, pas de chance, j'ai rêvé que je perdais une grosse dent.
   Vous copie-colle ce qu'on en dit:
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Rêver d'avoir les dents qui tombent (qui se cassent, qui se déchaussent...), rêver de perdre une seule dent, rêver d'avoir une (ou plusieurs) dent(s) cassée(s), rêver de perdre sa mâchoire, rêver d’avoir les dents limées, rêver d’avoir les dents ou les mâchoires qui saignent, rêver d’arracher les dents à quelqu’un d’autre que soi...
Signification du rêve
Interprétation freudienne

Pour Sigmund Freud, rêver de perdre ses dents est en lien avec la sensation de vivre une sexualité trop réprimée. Cette sensation entraîne à la fois de la honte (honte de ses fantasmes et de ses désirs) et du dégoût pour soi. Il peut y avoir derrière cette honte une auto-répression de désirs masturbatoires (surtout chez les ados) qui resurgit par l’image d’un arrachage de dents liée à la peur de perdre son pénis ou son clitoris.

Freud y voit aussi une peur du changement et d’un certain confort. Ces rêves peuvent donc surgir dans des périodes de transition comme les déménagements, les ruptures amoureuses ou les deuils.
  ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

  Bon . Me voilà bien avancée. Pas de signe de l'au-delà, rin du tot.
  Sourire à vous mes tristes comparses, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Septembre 2016 à 23:04:29

   Eh oui ...
   Sur ce forum ô combien humain, on pleure beaucoup, on pète un peu les plombs parfois, ce qui nous amène jusqu'à rire un peu ...

   La mort se permet tout ! La salope, la charogne !

   Oui, mon rire est un peu dingue ...
   Mais tellement moins osé que la mort !

   J'ai appris aujourd'hui la mort d'une jeune maman de 37 ans, rupture d'anévrisme, mort soudaine ! Un veuf, deux orphelins ...

   Comme ça !
   La mort est-elle modérée, polie ?  Non. Elle ne nous respecte pas.
   Le deuil me fait penser à ces mariages forcés du moyen-âge.
   (façon de parler, ça existe toujours)
   Ton mari est moche, ton mari pue, il t'écrase ?
   Laisse-toi violer autant qu'il voudra, t'as pas le choix.

   Désemparément vôtre, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 18 Septembre 2016 à 23:11:02
Dingodeuillite aigüe ...

Petit signe de l'au-delà du clavier, puisque nous n'en avons pas d'autres...

Douce nuit Souci, douce nuit à tous ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Septembre 2016 à 19:49:31

   Une chanson ... un texte ... pour les "crâneuses" ...

  "Les dessous chics
    C'est ne rien dévoiler du tout
    se dire que lorsqu'on est à bout
    c'est tabou

    les dessous chics
    c'est une jarretelle qui claque
    dans la tête comme une paire de claques

    les dessous chics
    ce sont des contrats résiliés
    qui comme des bas résillés
    ont filé

    les dessous chics
    c'est la pudeur des sentiments
    maquillés outrageusement
    rouge sang

    les dessous chics
    c'est se garder au fond de soi
    fragile comme un bas de soie

   les dessous chics
   c'est des dentelles et des rubans
   d'amertume sur un paravent
   désolant

   les dessous chics
   ce serait comme un talon aiguille
   qui transpercerait le cœur des filles..."    S. Gainsbourg

   https://www.youtube.com/watch?v=IA3p4v_IoAQ (https://www.youtube.com/watch?v=IA3p4v_IoAQ)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 19 Septembre 2016 à 20:33:37
j'ai cru que c'était de toi au début...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Septembre 2016 à 19:22:22

   Cohabiter chaque jour avec l' Inconsolable ...

   Oui, il est là, le sentiment  inconsolable, bien en évidence,  ou tapi dans l'ombre ou assoupi dans son panier, reprenant des forces avant de me lacérer à nouveau ...

   Ce sentiment, "inconsolable", sur-imprime chacun de mes pas, coïncide tellement avec mes pensées qu'il les précède peut-être, il est partout à la fois.
   C'est comme ça.
   
   Je n' accepterai jamais ce qui s'est passé ... je peux accepter de souffrir.
   
   

   
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Septembre 2016 à 20:02:27

  Hellooooooooooo ...

  Quand est-ce qu'on raconte encore des conneries ?
  J'en avais deux-trois à poster, des poésies qui m'ont tarabistouillé l'croupion tout le we, mais j'ai oublié mes feuilles chez maman.

  Besoin d'agrandir l'espace, de tire-bouchonner à l'endroit du bon sens la torsion spatio-temporelle ...
  Pas formi-formi-formi-formidable la forme chez vous autres ...
  Je fais un peu semblant pour que ça ressemble à la Louisiane, à l'Italie ...
  Tout ça en prenant les voitures taguées même sur les vitres (foutue nouvelle mode) de la SNCB !

 J'ai de toutes petites idées qui m'aident à poursuivre ma vie, depuis le malheur infernal, le suicide de mon neveu adoré.

 Je relativise beaucoup la valeur du bonheur comme celle du malheur.
 
 Autre idée: je remets en doute la perception du temps telle que nous la subissons, et d'où émerge notre sensation de l'irrémédiable.

 Peut-être suis-je un peu "folle" de tout mélanger ainsi, mais la cruauté est trop destructrice, personne ne peut l'affronter sérieusement de face sans y laisser sa vie !
 La contrer par tous les biais de l'art, de l'imagination, de la philosophie, de l'humour et de la tendresse, c'est tout ce que nous pouvons suggérer pour rester debout, sans peur, combattants défiants et sublimes,  héros au naturel ..

  Et pour mon blues à moi ... du style ... et les larmes de plus en plus discrètes et enfouies ...
  Vie minimaliste.
  (http://www.aht.li/2956552/jardindessine.jpeg)
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Septembre 2016 à 20:35:24

   Mourir d'aimer mais dans une lente, longue, rageuse et noble agonie ...
   à la gloire de la Vie qui nous a fait connaître la joie ...
   Rage à la mort, purée de vengeance !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Septembre 2016 à 22:31:56

    Ce soir j'ai voulu regarder le téléfilm sur Fr3,
    l'histoire d'une ado qui se suicide à cause de harcèlement ...
    J'ai pas pu regarder plus des 2/3 ...
    C'est si dur ... dans quel monde dur on vit ...
    Besoin de me protéger un peu ...
    Les moulins à vent, c'est encore rien à combattre, mais les moulins à merde, ça asphyxie ...

    Faut parfois s'éloigner pour respirer !
    Nature, douceur ...
    (http://www.aht.li/2957736/soirpaysage.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 28 Septembre 2016 à 00:26:04
(http://www.aht.li/2957759/Douceur_de_clavier.jpg)

Expéditeur : Faïk@flm.fr

Pour : Souci@paysdegaume.be

En te souhaitant bonne réception,

Faïk


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 28 Septembre 2016 à 12:41:33
Ça ne serait pas les plumeaux de faik? là?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Septembre 2016 à 13:23:26

   @ Faïk: flm, bien sûr ! J'aurais dû m'en douter, hihihi !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Septembre 2016 à 13:39:47

    Douce et rigolote, l'aigreur est à l'intérieur, tout au fond.
    Bien enfermée.
    J'me réincarnerai en souci, tout simplement, rien de compliqué à ça.
    Et pour l'instant, je suis personne, un courant d'air, à peine.
    Rien ne m'encourage ni ne me décourage.
    Je m'en fous, je m'en fous tellement.
Titre: Re : Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 29 Septembre 2016 à 18:20:24
Je m'en fous, je m'en fous tellement.
... ou Je m'en fou ?

"Mais alors elle serait devenue dingue ... parfaitement louf de désespoir ..."   La Mort à crédit. Céline

Porte-toi bien Souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Septembre 2016 à 18:55:33

   
   Suis juste au milieu de nulle part ...
   Folie ou réalisme ?
   (http://www.aht.li/2958695/nullepart.jpg)
   Sans doute les limites de l'une et de l'autre ne connaissent aucune paix durable ...
   Douce soirée, chère amie connectée au niveau dix des choses ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Octobre 2016 à 19:50:44

   Demain 2 Octobre ...

   Tous les 2 Octobre, je pense à l'anniversaire de ma grand-mère maternelle, la seule que j'ai connue ...
   Elle nous a quittés voici 13 ans déjà, à 91 ans, après avoir vécu courageusement sa vie ...
   Ses plus grandes peines ont été de perdre deux enfants, un garçon, à la naissance (accouchement "maison" à l'ancienne, cordon ombilical autour du cou du bébé et pas de sage-femme à ses côtés!)
   et encore un beau bébé d'un mois, une fille, ce qui lui a bien brisé le cœur ...
   Il lui a fallu être "dure" pour survivre, en ce temps-là on disait
   "la dépression, c'est pour les riches" ...
   C'était marche ou crève, et elle a posé un pied devant l'autre.
   Un pas, deux pas, un jour, un mois, traire les vaches, fanaisons, moissons, racler le fumier, et par-dessus le marché remercier le Bon Dieu le dimanche !
   Jamais elle ne s'est plaint de quoique ce soit ...
   Sa philosophie caustique a fortifié ma vision du monde, elle n'avait pas besoin de m'expliquer qu'elle en avait bravé des malheurs, ça se sentait.
   Elle ne se permettait comme jour de grande tristesse que le 2 novembre, jour "des morts", puisqu'elle n'était pas certaine, vu que ces deux enfants n'avaient pas été baptisés, qu'ils étaient des saints du paradis ...
   Ce jour-là, maman me conduisait chez elle:

   "Aujourd'hui, tu seras très gentille avec mèmère,
   parce que c'est le jour des morts" ...
   Je comprenais juste que c'était grave, d'habitude ses tabliers fleuris et puis ces jours-là elle était tout en noir et elle parlait moins fort que d'habitude.

    Je t'adore ma petite mèmère. Nini.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 01 Octobre 2016 à 20:55:52
Perdre 2 enfants et mourir a 91 ans. Deux mots me viennent a la description de grand mère: respect et compassion.
Je t'embrasse Souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Octobre 2016 à 23:47:01

    Je viens de recevoir cette image, de la part d'une âme délicate ...
    Je trouve opportun de vous la partager, bien que son réconfort soit bien anecdotique par rapport à l'énormité de vos souffrances ...
    (http://www.aht.li/2960751/consolation.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 03 Octobre 2016 à 23:53:25
Ma béance  à moi n'est pas carrée
et les  bras chaleureux sont virtuels...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 04 Octobre 2016 à 09:08:22
J'aime beaucoup cette image ... qui pourrait être l'antithèse de mon espace intrafamilial ...

Ma béance à moi est comme un trou noir, invisible, ayant absorbé toute la lumière, à géométrie variable et en expansion ...
Il paraît qu'il faut "relativiser" ... je prends note.

Portez-vous bien
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 04 Octobre 2016 à 12:35:23
Bon , en même temps...moi, je ne me laisse pas trop approcher...
les piquants de madame porc-épique en dissuadent plus d'un, sûrement...
Qui m'a touchée, em-brassée avec ses vrais bras... depuis la mort d’Emmanuelle?
Qui je laisse avec confiance m'en-lacer depuis?
Ma carapace ça me  protège et ça les repousse...?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Octobre 2016 à 15:17:45

    Pas facile certains jours d'écrire, mes mots sont flagadas ... comme privés d'oxygène ...
    Je vous lis, je me joins en silence à vos maux ...
    Eva, j'aime bien ton blog, j'y ai écrit deux messages, hier et avant hier, et puis bêtise de ma part dimanche, bêtise de Caramel hier, ils ont été avalés par le Léviathan de l'informatique !
    Purée de tête en compote ... je dois me reposer un peu ... à bientôt,M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 04 Octobre 2016 à 17:58:57
Merci Martine
 ;)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 04 Octobre 2016 à 18:06:23
Ben je les veux quand même tes commentaires sur mon blog...allons les arracher au  Léviathan de l'informatique!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Octobre 2016 à 13:32:49

    Sacrée Nandou_guanaco, tu m'as fait rire avec la "musique de vieux" de mamy et ton urticaire quand tu entends du rap !
    La semaine dernière, cette parodie de rappeur d'une émission satyrique m'a fait bidonner, je vous la partage ...
    Mon essentiel ne va pas bien pour le moment, il reste le superficiel, les conneries !
    https://www.youtube.com/watch?v=_cOxUL9f6EI (https://www.youtube.com/watch?v=_cOxUL9f6EI)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 06 Octobre 2016 à 14:19:04
(http://www.aht.li/2961778/Intelligence_Shadok.png)

Puisque l'essentiel nous fait défaut ... concentrons-nous sur les choses importantes ...

Shadokement tienne,

Faïk
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Octobre 2016 à 22:07:10
    J'absurde
    Tu absurdes
    Il / elle absurde
    Nous absurdons
    ...

    Trop étranges, les sentiments "depuis",
    aujourd'hui repas familial dans un très bel endroit, pour les 70 ans de maman,
    je n'arrivais pas à être là, à côté de mon petit frère qui plaisantait vaillamment, ses histoires de l'armée (sa montre qui faisait cocorico et l'adjudant Lecoq) et maman qui a fait rire tout le monde en essayant de souffler des bougies qui se rallumaient, et puis les enfants, ceux des cousins et puis ces vieilles photos avec les vieux qui sont partis mais Kalahan, qui était petit aux 60 ans, je lui avais offert un jeu avec des pingouins qui glissaient sur la banquise ... qui n'était absurdement pas là, cela défie tellement ma pauvre moulinette dérapée des sornettes ...

    Bizarre, bizarre, trop bizarre, trop cruel surtout.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Octobre 2016 à 23:50:38
   mERCI nORA
   C'est vrai, on peut pas se morfondre encore plus avec l'art et la philosophie !

   Zut ! Vive les Barbapapa , les petits bonbons et la pâte à modeler !
   (http://www.aht.li/2964659/barbapapa.png)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Octobre 2016 à 15:00:09

     Terrain vague.


     La nuit d'un sentiment
     Si obscure
     Qu'aucun raisonnement
     Ne l'abjure
     N'éclaire le couloir
     Par où tu es parti
     Ma morsure
     
     A quoi sert le savoir
     De l'épure ?
     C'est là-bas que je suis
     Que bien sûr ne suis pas
     Où me mènent mes pas.

     Flotter au temps maudit
     Rouler au vent allègre
     Et vivre de débris
     Prise au piège.

     ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
     


     

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 15 Octobre 2016 à 09:01:58
(http://www.aht.li/2966112/Amp.png)


Pour ne plus s'égarer dans les couloirs et errer sans cesse ? Je me suis laissée dire qu'il pouvait y avoir une porte de sortie ...

Porte-toi bien Souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 15 Octobre 2016 à 10:31:08
Quel talent souci  !   Infiniment vrai  :'(
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Octobre 2016 à 12:34:55
   Il faut quand même que je vous les raconte, les histoires de mon petit frère à l'armée.
   Pas de bol pour lui, il était un baby born de la dernière levée du service militaire obligatoire en Belgique, 1993 !
   18 ans et début de poil au menton ...
    Le we avant son premier jour, c'était la fête au village et mon père lui avait pêché au lunaparc une montre fantaisie, avec un bouton qui lui faisait DIRE l'heure, suivi de "Cocoricoooo!"
    Lundi matin à la caserne, le vlà dans la rangée où on apprend aux jeunes recrues à faire le salut.
    Salut, pause, repos (mains derrière le dos) et alors là PAF sans le faire exprès, il appuie sur le bouton de cette fameuse montre, dix heures vingt-deux, Cocoricoooo ...!
    Mon frère l'avait pas fait exprès ! En plus, l'adjudant s'approche de lui "vous vous fichez de moi?"
    C'est alors qu'il lit sur son badge: "adjudant Lecoq !"
    C'est ça qui est hyper marrant quand il le raconte, il était innocent !
    Bien entendu, il a fait d'autres blagues afin d'agrémenter son service, préméditées celles-là !

     De quoi distribuer quelques étincelles dans la noirceur ...
     A bientôt tout le monde, Cocoricoooo !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 15 Octobre 2016 à 13:29:00
cococoldou !
kikeriki!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Octobre 2016 à 13:58:02
    Bonjour mes adorables amis,

    Votre Souci va aller recharger ses faibles batteries AU SOLEIL cet après-midi!
    Chat gentil sur les genoux, repose-pieds et petit tricot rose fané à monter gentiment, sous le bleu miraculeux du ciel et des feuillages ocrés !
    Ce n'est pas bien sûr le bonheur d' "avant" ... il contient une très amère et insoumise résignation ...
    Repose-pieds (excusez de passer du coq à l'âne) car j'ai ... pris un pied d'enfer, hier,
   ( suspense ...)
    ... au magasin deLaine  ... c'était tout doux il y avait des pelotes adorables du sol au plafond j'ai plongé dans le plaisir des couleurs et des matières, caressé, senti, humé, enfin pouf sensations merveilleuses
   salut la diaspora créole du Mexique !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Octobre 2016 à 20:34:34

   L'été indien ...
   Le véritable été indien, c'est la période où il gèle la nuit et où il fait resplendissant beau soleil la journée ... Les feuillages meurent en orangers ...
   Et avec un rien d'ivresse, on ira où on voudra quand on voudra ...
   On s'aimera encore lorsque l'amour sera mort ...
   C'est simple et pas besoin de survoler les forêts canadiennes en hélico !
   Bon, d'accord, la nuit on déchante un peu surtout si on n'a pas
   MON SPIRITUEUX PRÉFÉRÉ
   là-dessus je vais faire pas mal d'adeptes ...
   un bon vin CHAUD à la cannelle épices et un rond d'orange ...
   Brrr ...
   Prenez soin de vous tous ... à bientôt ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Octobre 2016 à 00:40:52

    Trève de dingo-deuillerie, je vais faire un petit geste pour la Toussaint

    Nous vivons sur une zone schisteuse, j'ai récupéré une pierre plate au jardin, je l'ai lavée, et je vais juste peindre
     Papa
    Kalahan
   
   avec quelques étoiles jaunes et dorées, pas faire trop artistique sinon on vole tout au cimetière.
    Des cons sont passés enlever tout le métal revendable, les tombes dont les noms étaient en lettres de cuivre ont été enlevés !
    Sur la tombe de papa les lettres sont gravées mais on peut pas laisser une vasque ...
    Au moins mon petit signe aura des chances de rester ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 18 Octobre 2016 à 09:14:26
A notre retour de "vacances", pour la première fois sans lui, nous avons déposé tous les jolis cailloux plats choisis par Pimprenelle au gré de nos balades et sur lesquels sont inscrits les noms des lieux visités ... Parce qu'il nous a accompagnés. Partout.
Au fur et à mesure des mois qui passent, le "petit jardin" devient une sorte de second "home" où nous déposons et reprenons selon nos envies et l'inspiration du moment les petits objets, messages créés par nos soins,  ... et comme nous sommes parfois un peu  "barrés", nous y avons laissé une vieille clef à molette, symbole de sa créativité en matière d'objets recyclés et de son amour du travail du fer ...
Mon village est assez traditionaliste ... mais les choses changent un peu : j'y ai vu dernièrement une corbeille de légumes pour un grand jardinier ...

Je te serre les pinceaux Souci !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Octobre 2016 à 13:47:27
    Bonjour à tutti el mondi !

    Je vais quand même écrire un mot bien que ch'uis pas bien, faisons thérapeutique.
   J'me sens ratatouille mou-mou, ratatouille racacuite quoi.
   Autrement dit, la Roussette est bien peignée à côté de moi.
   Et autrement dit, j'ai aucun soutien possible à apporter en ce moment il me faudrait alors un corset en fer comme la pauvre Frida Kahlo mais qui voudrait prendre appui sur une telle femme, c'est impossible évidemment.
   Tranquille, je n'ai pas mal, quand je ne vais pas bien souvent je ne ressens juste ... plus rien ! Je suis soporifiée , je suis comme disait je ne sais plus quel poète "sans joie, sans peine" !
   On m'a dit aujourd'hui que j'avais beaucoup de créativité !
   Tout ça en me refusant le droit de donner un peu d'affection à un petit jeune suicidaire (règles de forum rigides)
   La dureté forgerait-elle les caractères ?
   Ah, oui, au fait: j'ai été traitée durement autrefois.
   Très durement, j'aurais pu en mourir et ça s'est pas fait par hasard ou "providentiellement".
   Chiotte de crotte de vie.
   J'additionnerais bien en guise de conclusion à mon article de ce jour quelque plainte ... mais bon, pour moi qui connais fort bien la solitude, c'est une plainte en pure perte, la solitude ... on sait bien que c'est dans la solitude que ça passe ou ça casse ... pour moi, apparemment, bondieuzarreriement ... intello-branlo-mystico-sorcièrement ... aide-toi Souci, personne ne le peut ! Ni ton père, ni ta mère, ni ton mari, ni tes amis ! Dans les abysses ... attends la rage de la vie, rage ou peur, peur ou tension ... attends de ressentir je-ne-sais quoi qui te botte ...
   Pensées lointaines pour vous, je suis dans une saison qui n'existe que dans le nord de l'Amérique ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 18 Octobre 2016 à 19:07:33
Je vais garder ton sop-horrifiée...il me plait bien...

Quand on me demande comment je vais...là je réponds, je vais.. ni bien ni mal, je vais, je fonctionne quoi!  mais je n'ose pas dire que je tourne à vide..."sans joie sans peine"... enfin presque...
Ratatinée ratacuite toute chewingmou... mais plus vraiment triste ou alors d'une tristesse molle et gluante...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 18 Octobre 2016 à 20:09:17
Merci Souci de gentiment me recevoir chez toi ! j'voudrais répondre à notre "amie" commune Eva Luna qui n'est
" plus vraiment triste ou alors d'une tristesse molle et gluante" ... comme les chamallows ?

https://www.haribo.com/frBE/produits/haribo-chamallows.html

Tu as encore de la chance Eva ... parce qu'à moi, on n'ose même pas me demander comment je vais !
ma réponse serait cinglante : " t'as pas une question moins conne à me poser ! "
comme ça je te le "ratatine ratacuite toute chewingmou" au chalumeau zingueur... euh ! pardon ! plutôt aux chamallows ou aux Chatons swingueurs !

Eva...Vous êtes Polie et bien élevée ! merci à vous, Madame !

:-* bien sucrés aux chamallows

Bonne soirée
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Octobre 2016 à 20:35:25

   Chouette j'aime bien avoir du monde à la maison !
   Un peu comme chez Faïk, le cafoutch ... posez-vous où vous voulez, je suis très rangeuse avec les aiguilles ciseaux couteaux, et si vous entendez un miaaaâw c'est que vous êtes assis sur un minet !
   Je raffole des gros chamallows blancs entourés de chocolat croquant avec du coco râpé ! Grosse gourmandise pas très fin gourmet, plaisir d'enfant ! Les Melo-cakes ... une tuerie ! Comme toutes les bonnes choses, savoir s'arrêter !
   Bien amicalement, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 18 Octobre 2016 à 20:40:59
Faudrait pas croire que le monde entier me demande comment je vais...ça ose pas... ça craint le çavapasfort...ça préfère voir le sourire...ça oublie les yeux ravagés...ça se protège des rayons radioactifs du deuil...

La chance d'avoir 2! oui 2! amies qui me posent encore régulièrement la question...c'est une "chance" qui se cultive...la meilleure question à nous poser c'est:Comment ça va aujourd’hui?Comment ça va en ce moment?

Un chamallow tout mâchouillé  alors, tout humide déliquescent...

Oui, je reste polie quoi qu'il advienne...je vais en remercier ma maman qui m'a si bien élevée!de ta part?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nandou_Guanaco le 18 Octobre 2016 à 21:37:29
Ha bon, c' est Haribo qui fabrique les chamallows? J' habite à deux pas de l' usine Haribo qui est à Uzès, qui est devenu surtout un musée. Je n' y suis jamais allée, ou plutôt si, il y a cinquante ans avec notre école, à l' époque des vieilles machines dégoulinantes de graisse, des rats qui grouillaient partout et de la réglisse qui coulait à flot sous les voûtes de caves toutes sombres entremêlées de toiles d' araignée  que même Hallohouine n' en a pas de pareilles, mais bon Hallohouine n' existait pas, c' est sûrement  Haribo qui l' a inventé ça aussi je suppose.  De ce jour là je me suis jurée que plus jamais je ne mangerai de bonbons. J' ai tenu 15 jours.  Depuis les fraises tagada et autres dragibus ont pris le dessus et les machines ont dû subir une cure de rajeunissement ainsi que les locaux. Ils ont des unités de fabrication un peu partout en France. Je sais par mes enfants qui y vont régulièrement que sur place ils distribuent généreusement les bonbecs, vous repartez avec de pleins sacs de bonbons, des cadeaux,  gadgets en tous genres pour les enfants. Ma petite fille outrée de leur slogan: "Haribo c' est bon la vie pour les grands et les petits" s' est fendue d' un courrier ravageur du haut de ses 7 ans, pour leur expliquer qu' elle fait partie des "moyens" à son école, et donc qu' il n' y a pas que des petits ou des grands dans la vie.  Ils lui ont répondu dans les 48 heures. En dédommagement du préjudice moral qu' elle a subi  elle a reçu un énooooorme colis contenant moult bonbons, réveil, doudou, calculette, stylo, ballons, coffret à bijoux  et j' en passe.  Elle n' en croyait pas ses yeux. 
Pour rester dans la tonalité sucrée à la sortie de l' école de ma dernière je me suis vu remettre le catalogue "Les chocolats du coeur" du maître chocolatier Alex Olivier en prévision de Noël. Nous sommes vivement encouragés de commander chez eux car 25% de notre commande sera reversée à l' APE en faveur des activités pédagogiques.
Rien qu' en vous écrivant ce soir j' ai dû prendre trois kilos.  Bon demain on parle de soupe et de bouillon de légume hein, pas le bouillon de 11h, on va essayer d' y échapper,  on va  préparer l'  aïgo boulido.

Sur ce, bonne nuit et faites de beaux rêves.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 18 Octobre 2016 à 21:59:43
L'aïgo boulido ... lou gros soupa ... souvenirs, souvenirs, temps d'insouciance à jamais enfui ...

Merci Nandou !

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Octobre 2016 à 22:04:06
    Merci à tous d'avoir habité mon modeste virtuel foyer ce soir ...
    Nandou tu as été haute en couleur comme Louis de Funès dans "l'aile ou la cuisse ..." je vois que Caramel s'est fait un nouveau copain en la personne de Federico ... Eva, je t'ai vue presser doucement ton tatouage ... nous étions nous-mêmes, à la bonne franquette et à l'improviste, ça m'a fait du bien de recevoir ... à demain !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Octobre 2016 à 13:14:53

     Eh oui, il s'en passe à Mexico ... mégalopole virtuelle qui dort rarement
(moi ça va un peu mieux question dormir, mais toujours besoin d'un truc chimique pour l'endormissement !)

    Plus d'appétit d'aucune sorte si je pense à mon ennemi juré,
    le suicide ...

    Qu'est-ce que c'est ? Compliqué.

    L' événement est bien sûr vécu par les proches comme différemment d'un "simple" accident !

    Le suicide ... est un troupeau de dinosaures, de dragons ...

    Chaque histoire de suicide s'articule dans une grande complexité !
    Pouvons-nous retrouver la paix ou la liberté de notre esprit en cessant de nous poser des questions et en pardonnant ?
    Se résume-t-il à un simple "choix"?

    Bon sang, je n'en sais rien, j'ai l'esprit en branle bien sûr sans quoi je
    "lâcherais prise" !
    D'un jour à l'autre, d'une heure à l'autre parfois, je reste préoccupée par mes hypothèses et mes foutaises.
    Le suicide est-il un crime ?
   
     Oh làlà, plongez-moi dans l'eau bénite je dois être possédée par l'esprit d'une Ménade ...

     Ce qui est certain ME concernant, c'est que ça a fini de me taper-tarer ! De me cul-éclater le chou frisé !

    Une amertume quasi maniaque brûle au fond de moi ... me battre, me battre, me battre à rebours ...
    Aucune culpabilité ...
    Je maudis le sort ...
    Dans la liste "alphabétique" des mots du deuil,
à la lettre S j'ai mis Surprise ...
à la lettre E je pourrais ajouter Emprise ...
à la lettre M, Métamorphose ...
    Eros et Thanatos foutent un chambard pas possible dans ma pauv'tiesse, les bordéliques ! Aolrs que c'était aussi calme chez moi que dans "mimi la souris" !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 19 Octobre 2016 à 13:41:20
oui le suicide rajoute un troupeau de monstres à apprivoiser, à combattre, à repousser, à réduire...en plus...
je ne connais "que" l'accident brutal et déjà c'est assez horrifique...je n'imagine pas  la reconstruction de fond en comble d'une vie saccagée par ce type de mort...
 cette mort auto infligée qui  fait flamber une culpabilité et une brassée de questions qui revisitent un passé qu'on se reproche de n'avoir pas pu changer à temps...
même en cas d'accident on se culpabilise e et on "joue" cruellement avec les Et Si ...tout ce qui aurait pu éviter le drame...
il n'y a pas de compétition entre endeuillés...mais je sais que affronter un suicide est pire...plus difficile, plus long.. et demande plus de soutien de l’entourage ou des pros ...
il y a du pire dans le suicide ...

User l'amertume maniaque...déverser la colère, rager,
et essayer, comme tu le fais ... de soutenir d'autres jeunes en crise suicidaire pour éviter le pire du pire...et ça , ça peut donner un peu de sens à ta vie d'après kalahan-mort ...
et pirouetter ici quand la dinguerie te sert et nous sert de rempart contre le Sombre, le Moche, le Triste...

"Bon appétit..."ou bonne nuit ou bonne journée un peu...que des moments un peu doux-lumineux  adoucissent l'amertume aigre et rageuse...
Tu donnes , tu donnes... la vie te le rendra...c'est sûr... en goût de vivre retrouvé.. un jour.. un goût tout empreint de Kalahan...le goût du combat et le goût de la vie...
bien amicalement à toi...Martine

tu l'aimes, tu les aimes donc tu as...

ps: merci grâce à toi j'ai redécouvert la mise en couleurs des mots...des mots du deuil en couleurs, c'est ty pas cool,ça!?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 19 Octobre 2016 à 13:42:19
C'est tu es... que je voulais écrire...Tu ES!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Octobre 2016 à 14:15:52

    Merci Eva, tes mots sont très justes.
   
    Une de mes copines a subi un terrible accident de voiture, elle a passé des mois à l'hôpital et l'autre personne à bord, sa sœur très aimée (famille italienne), est morte sur le coup.
    Accident causé par un chauffard ivre, donc bien sûr tribunaux, batailles d'avocats d'assurances, indemnités pécuniaires importantes ...
   Elle en voulait énormément à ce con irresponsable qui a détruit sa vie ... et elle n'était pas d'accord avec sa psy qui tendait à l'influencer afin de déplacer la culpabilité, qu'elle mettait sur le dos d'un homme, sur la "fatalité" ...
   Alors y a-t-il une "fatalité" aussi en matière de suicide, une rencontre, une aide, un événement in-extremis qui changerait la donne ?
   Qui sait ...
   Et dans cette perspective-là qu'il m'arrive de le considérer comme un "accident", un accident rendu possible par l'absence d'une éventuel grain de sable dans la machine ...
   J'avoue que c'est peut-être intello ... décidément je suis une fille partie pour tous les étages et sous-sols ... heureusement que j'ai aussi mon jardin, sans quoi je deviendrais vraiment dingue !
   Je vais manger un casse-croûte en vitesse, on va voir belle-maman (95 balais) cet après-midi !
   Je pense bien à vous tous et toutes, je vous fais mes amitiés les plus souciesques !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Octobre 2016 à 01:12:33

    Ah là là !
    Ma belle-maman encore "bien pour son âge" et qui redoute de vivre jusque cent ans et au-delà !
    La vie quelle drôle de chose, imprévisible ...
    C'est bien ? C'est pas bien ?
    Certes, ceux qui se sont suicidés ont tranché la question ...
    Mais souffraient-ils de carences immuno-psychiques ?
    Ou leur personnalité était-elle trop entière ?
    Suffisait-il pour eux de vouloir ou de pouvoir ?
    Ouh là là, Souci, ton cerveau éjaculateur précoce aura beau exploser le score du flipper ...
    Les Mystères resteront entiers je le crains ...
    Alors douceur, douceur il le faut ...
    Et colère noire parfois car il le faut aussi, ça enfle, ça fermente, ça pète ...
    Pas étonnant que le deuil m'ait plutôt mise à la diète ...
    Dégoût absolu pour le suicide, c'est la seule certitude !

    PS Dom, tu peux venir manger aussi demain midi ... parler bagnoles, composants électroniques et foot avec les garçons ...
   
Titre: Re : Re : ce deuil pour les autres
Posté par: assiniboine le 20 Octobre 2016 à 11:06:20
 J'additionnerais bien en guise de conclusion à mon article de ce jour quelques assiniboineries ... mais bon, c'est une plainte en pure perte, la solitude ...

??????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: assiniboine le 20 Octobre 2016 à 11:42:56
J'explique davantage. Les phrases viennent de souci martine, et les points d'interrogation de moi;

Je n'apprécie pas que mes messages soient  qualifiés d'assiniboineries,,surtout accolés à plainte en pure perte; la solitude.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Octobre 2016 à 12:55:07
    Bonjour Assiniboine-Philippe,

    Oh, je m'excuse grandement et publiquement devant toi!

    Au grand jamais je ne me moque de qui que ce soit!

    Je regrette infiniment d'avoir pu te blesser !

    J'aurais dû m'en douter car tu es très sensible !

    Bien sûr, je vais commencer par effacer ces mots que tu as interprété de manière offensive !

    Dans une vraie conversation, tu aurais pu entendre à ma voix que je désignais ainsi MES sentiments de désespoir !
    Car souvent je pense comme toi, que les psychiatres (beaucoup) et certainement à cause d'une formation trop axée sur la science que sur l'Art, sont complètement à côté de la plaque et nuisent aux patients !
    Tu as raison, la motivation première des soignants psychiques est rarement l'empathie pour "ces patients-là".
    Psychiatre, une spécialisation pour ceux qui n'aiment pas voir du sang et veulent garder l'espace d'un bureau entre le corps du sujet à traiter ?
     Des fois je peste aussi, c'est dans ce sens que j'ai inventé "assiniboinerie", et j'ai cru que tu saurais décripter dans ce clin d’œil, de la complicité et de la reconnaissance, au lieu d'une stupide moquerie !

    Je m'excuse et invite toute personne que mes expressions fantasques choqueraient à m'inviter à préciser ma pensée !
    Je veux être fantasque dans le BON sens du terme, çàd originale, mais j'assume toute conséquence de mes audaces car mon cœur est profondément respectueux et désolé de toutes vos souffrances !

   Dis, Philippe, être sorti de tes gonds a au moins eu ça de bon, tu es sorti de chez toi, loustic va ! (te vexe pas pour "loustic", c'est amical !)
Que veux-tu, je suis une Gaumaise doublée d'un sacré numéro de cirque !
   Viens plus souvent j'aime bien avoir de la "visite" !
   Tu veux une mousse au chocolat et un bon café ?
   Bisou, Martine (qui déteste être "en froid" avec quelqu'un)
   Encore toutes mes excuses.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 20 Octobre 2016 à 14:25:45
Et moi , tu ne me vannes pas sur mes Anneries!!!  ??? du haut de tes Martineries....Pitresques...Pitreries de Martine contre pitreries d'Anne.. je sais,  je suis moins rigolomarrante que toi... mais je dis ou fais encore  quelques bétises...mais pas ici...
Biserie!

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: assiniboine le 20 Octobre 2016 à 20:05:08
A moi de venir chez toi pour t'adresser toutes mes excuses. Vraiment la honte de m'être mis en colère.
Quand ma fille ira mieux je  viendrais te chouchouter ici.

Bisous

Philippe
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Octobre 2016 à 20:40:47

   Oh, Philippe ... tu es tout excusé, n'aie aucune honte de t'être exprimé franchement !
   La franchise SEULE permet de créer de vrais liens, et toute amitié ou relation de confiance (aussi avec un thérapeute digne de ce nom!) passe par des petites ou grandes confrontations ... voire affrontements verbaux, la belle affaire, où est le mal ? Rester consensuel: on n'avance pas ! Alors je bouscule un peu ...
   
   Je savais le risque de te "piquer" ... pour voir comment tu réagirais, finalement tu n'es pas aussi défaitiste que certains de tes messages le laissent croire, tant mieux ! Tu as du positif à exploiter ! Tu peux davantage aller vers les autres, assouplir ton blocage anxieux !
   Et puis je sais que tu n'es pas un bête type, alors je voyais pas pourquoi t'épargner une mini-provocation ! hihi ! Tu comprends ?
   Je pense que cette petite mise au point me permettra de te répondre plus pertinemment à l'avenir, je voudrais que tu sortes du cercle vicieux ! Bien prétentieux pour moi qui suis bien névrosée, mais qui ne l'est plus que les personnes (à fortiori soignants) incapables de s'identifier à la souffrance d'autrui ?
   Vont-ils bien, ces gens ?
   Le meilleur des toubibs ne peut t'apprendre qu'une chose: que tu peux compter sur toi-même bien plus que tu le crois !
   Sur ce, fini journée je vais me détendre avec mes gros chats tout rondinets.
   Au revoir, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Octobre 2016 à 16:21:46

    Kalahan avait le meilleur des papas .

    Il avait tout pour lui, ou n'ais-je rien compris.

    On fait tous nos vies avec pas mal d'espaces blancs.

    Avec le deuil, ces espaces blancs saignent, c'est comme ça.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Octobre 2016 à 08:25:48
     Bonjour, Mexico !

     Oh, il est rare que j'ouvre les volets à l'heure où ma voisine démarre avec son auto pour aller à droite, à gauche, elle a toujours la poudre d'escampette (une très gentille dame infirmière à la retraite, qui se sent inutile dès qu'elle est "oisive") ...
    Je vous ai pas raconté ça ...
    A la mort du petit, elle était pas installée depuis longtemps, je la connaissais pas encore bien ...
    Deux semaines après, je la vois dans son jardin, je suis du genre toujours "coucou" souriant et elle pas du genre à faire comme si elle t'a pas vu ... on se salue de loin, elle me lance le "ça va" ?
   J' hésite une seconde et demi ... puis je lui dis "non" ...
   Alors on s'avance à la clôture, et je lui dis en peu de mots très pudiques (compteur Geiger au maximum dans le rouge)
    que j'ai perdu un neveu de 14 ans et demi ...
   Elle demande si il était malade, je réponds évasivement, le regard perdu au loin "en quelque sorte" ...
   Elle me raconte alors qu'elle a un jour retrouvé son premier mari pendu ...
    L'après-midi, elle m'a offert un petit camélia dont je prends bien soin.
    Elle ne savait pas, mais pour le camélia ici le temps est un peu capricieux, pour les fleurs fragiles mais je mets un point d'honneur à le réussir ...
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Rare donc qu'à cette heure je sois sur l'ordi.
   Le matin, je daûne (prononcer dône), en traînant bien la voyelle ...
   Patois gaumais, langue chantante de ma petite enfance hélas boy-cotée chez mes grands-parents dès qu'ils se sont aperçus que je parlais patois, hihi! Ils se sont dit on va avoir l'air malins, avec la petite qui parle patois, quand elle ira à l'école" ...
    Je garde un si bon souvenir des conversations en patois chez ma grand-mère, entre agriculteurs le plus souvent, et quasi toujours avec des RIRES !
    Donc je daûne, et que signifie ?
    Ah, ben, c'est tout l'art de faire sur une matinée ce que les gens actifs font en une demi-heure avant de monter sur le pied de guerre ...
    Déjeûner ... ah, pardon, vous les Français, vous petit-déjeûner, hihi !
    C'est sans doute depuis votre roi-soleil ?
    Le petit-lever, le grand lever ?
    Déjeûner ... c'est plutôt déguster le café ... câliner les chats ...
encore un ptit café ... glandouiller et ainsi de suite jusqu'à une éventuelle décision de ce que je vais faire
     et depuis la mort du petit ... à peine plus que le nécessaire pour tenir la maison ... aussi bien je daûne toute la journée, mais rarement je prends des infos le matin ... pas de médias, les oiseaux (oisiveté ?)

    Souci, t'avais un truc en tête à dire à Mexico ou quoi ?
    Heu ... je vous aime bien voilà. En gros c'est ça.
    Un aperçu du patois gaumais (copié-collé):

       Euphonie
...
    Le patois gaumais est une langue chantante. Et, pour garder la mesure, comme pour une chanson, on
    ajoute parfois une lettre, comme les quatre-z-officiers du chant bien connu
    *  après le i (il, ils), si le mot suivant commence par une voyelle :
        i-s avant (ils ont) Pron. i-z avant
        i-l amoûne âque (il amène quelque chose)
    *  après le a (qui signifie en), si le mot suivant commence par une voyelle
        i-l a-n è (il en a)
        dj’a-n arous co bin deûx : (j’en aurais encore bien deux)
    * Parfois, on supprime une lettre
        El pètit, mais in p’tit
    *  parfois deux lettres
         i-n’n avout d’trop (il en avait trop)
        (le premier n se prononce avec le i et le second avec le avout (in’/navout)
    * Il y a : i gn’è. Il y avait : i gn’avout. Il y aura : i gn’arait.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Octobre 2016 à 09:23:13

   Hihi, je dône toujours ... Caramel me colle il est trop mimi !

   Je vous partage la  chanson d'amour qui me touche le plus ... et m'a fait si mal parfois ...
   pour plein de blessures de l'enfance ...
   des souffrances transgénérationnelles ...
   nœuds de vipère ... grande difficultés de me construire ... toute seule !
   Papa très mal, brave maman trop occupée à trop porter ... sans poser d'autres limites que de couper la communication pour se réfugier sur son île déserte ...
   
   Le deuil l'occasion de faire la lumière, enfin, de pardonner ce qui est pardonnable ... la difficulté avec le pardon, c'est d'y garder un tout petit peu de "soi" ... de ne pas prendre la faute, de l'annuler c'est tout.
    Avancer rationnellement et affectivement ...
    Ne pas abandonner sa sensibilité, essayer de voir pourquoi elle fait si mal ...
    Les abandons, les abandons, les abandons ressentis et les abandons nécessaires ...
    Jamais je n'abandonnerai Kalahan, mais si je mettais de l'ordre dans les casseroles ... ce serait mieux pour la popote ...
    Très difficile de me reconstruire une fois de plus, cette saloperie de deuil m'a replongée en pleine adolescence, pour lui, mon Kalahan ...
   Je sais que ça ne lui servira pas, et je me fiche que ça me serve ... c'est pour les autres ...
    Pour mon mari aussi, qui fête ses 56 ans aujourd'hui ...
    Un homme si ouvert et si bon ...
    https://www.youtube.com/watch?v=HCQlKS8UbS8 (https://www.youtube.com/watch?v=HCQlKS8UbS8)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 22 Octobre 2016 à 15:14:07
Bon, ben t'as failli avoir une jolie image de papillon posé sur l bout du nez d'un chat noir...
(J'arrive pas à la coller! niaise de la technologie ordinateuresque... que je suis!)

Des bises de merci de tes papillons amicalo-nationaux...
et des bises d'anniv' à ton cher et tendre si attentionné avec toi...tu en as si besoin...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 22 Octobre 2016 à 21:57:25
Le forum est tout parsemé de papillons,  merci Souci pour cette délicate attention !

Un très bon anniversaire à ton doux mari... qui a un très bel âge... car c'est aussi le mien ...

Et merci aussi pour cette chanson, qui me touche également beaucoup, comme presque toutes celles de Stéphane Eicher,

dont celle ci :

https://www.youtube.com/watch?v=qV35dkIPbMo

Je t'embrasse

Nora

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Octobre 2016 à 23:15:48

    Ces jours-ci, approche de la Toussaint, je pleure beaucoup
    et ça me fait du bien.
    Parce que quand les larmes sortent je ressens comme mon essentiel qui s'ouvre et se déverse.

    Je ne suis pas une fille qui pleure facilement ...
    Le jour de la mort de Kalahan, je n'avais plus pleuré depuis si longtemps que je pleurais presque à sec, parce que sans doute mes glandes lacrymales ne servant guère, les larmes trouvaient pas physiquement leur chemin.
    J'avais le cœur qui s'ouvrait comme la gueule d'un dragon blessé au flanc mais ça coulait pas.

   Je sais pas à quoi ça avance mais je me sens encore vivante en pleurant.
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 22 Octobre 2016 à 23:20:10
(http://www.aht.li/2969592/Cadenas.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 23 Octobre 2016 à 00:26:07
La Toussaint!! Je n'y pensais pas, sorti de mon esprit. La Toussaint!!!  :'(
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 23 Octobre 2016 à 08:12:24
maintenant, hélas, c'est tous les jours la Toussaint .... je ne fais plus la différence ...

The Sound of Silence interprété par Nouela
https://www.youtube.com/watch?v=Q4oInT79CUk
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Octobre 2016 à 13:50:51

    Ioma, notre sage druide, comme ça fait plaisir d'avoir ta visite !
   
    Note, tu pourrais m'en vouloir, t'es de ceux à qui j'ai oublié hier d'envoyer un joli papillon !
    Courant d'air dans ma tête ! C'est comme la fois où j'invite tout le monde à manifester place des Sisyphettes et que je laisse la Roussette à garder chez ma pauv'fiancée de dinguerie !
    Faut pas se vexer avec moi !

    Je répète à tous , faut pas se vexer avec moi !
    Je suis tapée-tarée !

    Faut qu'on mette au point le prochain office ... on pourrait faire une procession à la gloire des  feuilles d'automne ... tu crois que les mecs accepteraient l'invitation ?  Comptons plutôt sur le bouche-à-oreilles de Mexico ...Tresser des parures avec ces matières fantastiques à portée de main ...
    Et comme incantation, mieux vaut ne pas risquer de massacrer Sounds of silence en chantant la difficile mélodie qui la porte, la musicalité de ce texte dit à la voix parlée se suffit à elle-même ...
    Toujours un plaisir, élégante Ioma ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 23 Octobre 2016 à 14:27:52
" Note, tu pourrais m'en vouloir, t'es de ceux à qui j'ai oublié hier d'envoyer un joli papillon !"

il se trouve qu'hier, un beau papillon blanc, les ailes bordées de noir, est tombé à mes pieds sur le chemin, j'ai du stopper net pour ne pas l'écraser ... la nature a pris le relai des envois de papillons  ;)

"on pourrait faire une procession à la gloire des  feuilles d'automne ... tu crois que les mecs accepteraient l'invitation ?  "
j'ai peur que les mecs nous demandent une procession en tenue d'ève  ;D
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Octobre 2016 à 18:56:49

    Sacrée Ioma, t'es sûre de pas avoir un ancêtre Gaumais ?

    Ben moi, les filles, je viens de faire une bonne sieste car j'en pouvais plus ...
    Faut croire que ça m'a ramoné le tronc cérébral, j'ai pondu ensuite un petit poème ...
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                             Les solitaires.

                            A la belle étoile
                            Campés dans vos rêves
                            Bien enveloppés
                            Au désordinaire

                            File-moi des mots
                            Et des bas de laine
                            Beaux de mille emprunts
                            Et de sens cachés

                            Paresseuse clique
                            D'étriers lustrés
                            Puits de la musique
                            Et voix de papier

                            Aux tiennes cadences
                            Préalable instance
                            Si le cœur t'en dit.

                             ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
               
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Octobre 2016 à 23:14:35

    @ Nandou-Guanaco :

    Nandou, Nandou, Nandou ...

    T'es une des plus jeunes ici, voyons !
    La jeunesse ... l'éternelle jeunesse c'est pas les injections de botox, ou se faire refaire les rideaux en chirurgie esthétique ! (si tu te demandes quelle partie de l'anatomie cela concerne, pense à la tringle!) Eh oui, il y "en" a qui se font "tout refaire" ...
     Seule chose qu'on peut pas racheter, la jeunesse d'esprit !

     Au fait, où tu crèches au juste ici ?
     Plutôt du style "viens chez moi j'habite chez une copine" ?
     Pas très "mémé", ça ...
     Allez, laisse-moi te faire un gros poutou ... à +, j'aime bien te lire, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Octobre 2016 à 23:39:40

   ça c'est pas du pipeau ... parce que quand on doit rester inconsolable ...
   parce que plus rien, plus rien, plus rien n'a de sens ...
   alors, un peu, oui, un peu, hein, Souci, un peu ...
   pour pas terminer zombie ...
   (http://www.aht.li/2971159/citationfolie.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 26 Octobre 2016 à 00:13:31
Ah oui... La folie... la folie qui nous guette.... Imprévisible, par nature... Un coup, elle nous pique, nous réveille, nous tire de la torpeur, nous rappelle qu'on vit, quand même... Puis elle nous engloutit... Elle nous agresse... Elle change de visage... D'adjectif... On passe de la douce folie à la folie furieuse...
Alors oui, chère Martine, garde le précieusement, ce peu, ce grain... Cultive le, arrose le... Et s'il grandit trop vite, s'il se répand... vient en parler et on t'aidera pour l'élagage. ;)
Je t'embrasse.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Octobre 2016 à 12:12:21

   Oh, merci Ela !
   Pas de risque d'enchevêtrement de la faune de la flore dans mon jardin clôturé, je l'entretiens avec modestie, enthousiasme ...
   En fait, aucun fichu bouquin de jardinage ne m'explique comment soigner une maladie des racines de mes plants ...
   On me dit "mais c'est pas grave, votre jardin est très beau contentez-vous d'en jouir ..."
   Mais je sais moi qu'il y a du malsain au sous-sol, des vermines, des cryptogames, tout cela attaque et la lutte est incessante ...
   Je ne me demande plus "à quoi bon", mais
   "à quoi bon faire semblant"
   et mon cœur en accord avec mon intellect me dit de ne pas rester trop tranquille ... bon, il faut bien aussi parfois rester tranquille, dormir un peu s'occuper de sa toilette ... je le fais mais par exemple hier, j'avais mis des collants fins, première fois "depuis" la mort de Kalahan que j'arborais une tenue élégante ... le dress-code qui complimente sur la féminité, tout ça ... eh bien, à la mi-journée j'ai filé mes bas ! Syndrome du hérisson ...  tout doux, les bas nylons ! La jupe en crêpe doublée de soie, programme délicat au lave-linge et shampoing laine !
    Rien n'est plus enchanteur que les gymnastiques périlleuses qui deviennent gracieuses ...
    Avec un doux sourire, le grand écart entre les paradoxes !
    Le geste souple, la danse endiablée des contradictions !
    Le regard vibrant, au moment de la chute !
    Et enfin mérité une bonne douche ... de larmes !
    Voilà désormais mon numéro de scène !
    Va en falloir du taf pour me dégrossir ...
    Dress-code "souillon" aujourd'hui, spatule, plâtre, et de la musique, la formidable Bonnie Raitt ...
    Purée, ma révolution sera sans fin ...
    Salut vous autres, soignez-vous bien, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Octobre 2016 à 16:13:29

     Quand malgré nos efforts pour nous contenir, nous comporter sereinement, notre colère éprouve nos proches ...
     Alors on se rend pas compte, on décharge même en silence, au-delà des mots ...
     Je veux juste que ma vie quotidienne soit TRANQUILLE !
     Je peux tellement plus prendre sur moi ...
     Un peu de ménage, de tambouille, allez, oui, du plâtre, je veux bien ...
     Mais si on y ajoute l'once d'un reproche sur l'égalisation approximative du mur ... le MAC-10 se déclenche ... trop sensible, c'est humain, c'est comme ça, le deuil ça rend FRAGILE, ça n'excuse pas les débordements, ça les provoque c'est tout.
     Et ça fait bien de la peine d'être invivable, mais la vie d'avant est passée à la trappe ...
     Qu'est-ce qui va rester ? Trop tôt pour le dire, rien n'est reconstruit ...
     Rien, je me rends compte que RIEN n'est reconstruit de ma vie "après" ... un chantier permanent ... avec tout ce que ça implique de cafoutch, d'énervement dans le cafoutch, de ne plus s'y retrouver ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Octobre 2016 à 17:04:29

   Chacun son trou, chacun sa merde ... ici ce sont les
   "soucieries" ...
   Dieu ! Encore une journée consacrée au Sublime ...
   Mais voici la récré: soirée-tricot, youpiyé ...
   J'ai tant besoin de douceur ! Caramel ... on fait un ronron ?
   A demain la compagnie, ce soir, pas de Mexico, pas de suicidaires, pas de moulins à vent, pas de dévouement, pas de chagrin ... RIEN ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Octobre 2016 à 06:28:00

     Ma chère Souci,

     J'espère que tu vas mieux.
     Bien que je ne puisse pas faire grand chose pour t'aider, je te conseille de prendre ton mal en patience et d'essayer de tempérer au mieux tes humeurs.
     Alterne les activités de la journée, selon ton mode de fonctionne ;..àojfddcv
     Oups !
     NON MAIS CHIOTTE DE VIE JE SAIS DÉJÀ TOUT CA BORDEL PURÉE JE SAIS DÉJÀ TOUT TOUT TOUT J’ÉTAIS TRANQUILLE PEINARDE POURQUOI LA VIE M'A FICHU UN BORDEL PAREIL QUE LE SUICIDE DE KALAHAN ! IRRÉPARABLE ! IMPARDONNABLE !
CONDAMNATION SANS APPEL ! VIE ANIMALE !
 GUEULE, GRIFFES, DENTS, PATTES !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Octobre 2016 à 06:47:22

   Famille, Nature, Peinture, Poésie, Psychiatrie, Amis de Mexico ...
   C'est pas trop pour affronter les orages ...
   Un très beau tableau du Greco, vue de Tolède, du 18 ème si mes souvenirs sont bons ... sagesse d'un Fou, folie d'un Sage ...
   Et la vie foudroyée ... qui vibre encore douloureusement ...
   Rageusement ou craintivement, extrémités versatiles ... animales ...
   (http://www.aht.li/2971843/elgreco.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Octobre 2016 à 15:37:11

   Et voilà. On rigole pas, là.

   Peut-être vais-je bientôt rencontrer mon premier suicidaire.

   Peut-être.

   J'en tremble un peu.

   Je sais que ma psy herself en a perdu.

   Alors bon, c'est pas gagné.

   Mais ce combat-là je vais peut-être le mener.

  Le deuil de Kalahan pour les autres.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Octobre 2016 à 18:23:15
   Une belle version d'un air visité, re-visité, re-re-visité, et re-re-re,
   re-re-re-re, et re-re-rereerererreerreerreeerrree ....   ...

   oh, comme ça, juste pour maintenant pour le plaisir avec ceux qu'on aime bien ...
   juste pour ceux qu'auraient le bourdon un de ces 4 et qui cliqueraient ici, et à qui ça plairait ...
   Laisser tomber, pas laisser tomber, tout est pas du pareil au même, un peu de sagesse dans la folie, un peu de folie dans la sagesse, sinon la Titine elle s'emmerde comme la mort est emmerdante et comme MA vie est insuffisante, OUI, insuffisante "depuis" ...
   Qui ici sait ce qu'il cherche ou va trouver ?
   On sent juste quand on est bloqué ou quand on peut enfoncer des portes ouvertes ...
   https://www.youtube.com/watch?v=5zP4ZWm1exI (https://www.youtube.com/watch?v=5zP4ZWm1exI)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 27 Octobre 2016 à 20:17:46
"La sagesse consiste souvent à suivre sa folie plutôt que sa raison"

A ma très sage fiancée de dinguerie ...

Faïk
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Octobre 2016 à 14:05:53
  Un sourire de façade, une parole rassurante et un clin d'oeil et le tour est joué... l'insoutenable légèreté de la vie peut continuer avec ses mensonges et son hypocrisie !

   Ô non, c'est pas facile pour le moment.

   Ni pour les sages, ni pour les fous.

   Le glas a sonné pour moi le 28 mars 2013. Absolument.
   Pour toujours.

   "pèter les boulons" ... parfois.
 
   Dans la métaphore mécanique, je m' identifie plutôt à

   " ronger son frein", uniquement dans la mesure où mon frein je l'ai suffisamment bien rongé, ce qui me donne d'autorité le droit d'emprunter, à qqs coups d'accélérateur d'ici, le circuit de Spa-Francorchamps ...

   Mais n'égarons pas l'esprit dans trop de décorum.

   Je laisse mon mari conduire la Ferrari, quand on en paie une, autant qu'elle serve.

   Moi, je me prépare à la Toussaint ... seule, oui ... sage, mais faudra jute pas venir tâtillonner si la vaisselle brille pas assez, si il reste un faux pli au pantalon repassé ... (risque de ramasser une tripotée) hihi, j'aime bien "tu vas te ramasser une tripotée" ...

   Bon ... que pourrais-je encore vous dire que tout le monde comprenne ...
   "J'ai vécu la même histoire,
     Depuis je compte les jours" (Cabrel) ? Non, pas compris ...

     La siguiriya à donner à écouter ? Pas encore assez "au-delà" ...
     Vous montrer comme je suis, çàd DÉCAPITEE ... peut-être ...
     C'est tout ce qu'on peut voir de moi ... les dessous chics, invisibles !
     Nulle part en boutique où les trouver !
     (http://www.aht.li/2972368/DSCN1547.JPG)
     A bientôt ... je pense à VOUS ... à toi, à toi, à toi, à TOI ...

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Octobre 2016 à 13:20:47

    Fait plein de trucs hier, mais pas "ça", peindre ma petite pierre, pas encore.
    La quatrième année, je peux peut-être faire ça ?
    Des gestes concrets autour de la mort de Kalahan ont tout simplement été impossibles, (ça a "choqué" du monde, pensez-vous: pas d'enterrement, ni religieux, ni laïc, et les parents qu'étaient même pas là au funérarium !)et devant mon extrême difficulté à écrire son nom sur une pierre à déposer dans un cimetière, je comprends EXACTEMENT pourquoi ... pourquoi ils n'ont pas PU faire comme la tradition, les rites et tout ça.
     Pourquoi le sacré reste secret .
    Je le comprends car c'est juste PAS POSSIBLE de FAIRE cet "au-revoir" ou "hommage au disparu" ou je ne sais pas trop ce que ça veut dire sauf qu'il est bien mort.
    Et pourtant je le sais, de déni véritable je n'ai éprouvé que quelques secondes, qqs secondes où la panique s'est emballée, muée en backdraft, avant de retomber, calcinée, dans les abîmes sans fond de la pesanteur.

   Tout cela a pris peu de temps.

   A quoi bon FAIRE, à quoi bon concrétiser un impossible au-revoir ?
   A quoi bon symboliser mon souvenir ?
   Cette pierre je la PORTE, dans mon cœur, dans mon ventre, dans ma tête.

    Non, je ne sais pas si c'est une "bonne idée".
    Ou plutôt, si c'est une idée à pratiquer plutôt que de la vivre, douloureusement, invisiblement.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Octobre 2016 à 10:53:18

    C'est bien gentil mais ch'uis un cas, docteur ...
    Je crains que Kalahan ça puisse PAS devenir un deuil, eh non !

    Malgré toute ma bonne volonté, je sais plus où est le chemin du chemin, j'ai trop chiffonné la carte ... et surtout, pas bête la nana, je sais quand même bien que je reviendrais sur des ruines déjà restaurées ...

    Je suis fantôme en mon pays ... à jamais !
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Eh bien, voilà, je l'ai quand même peinte cette petite pierre, accompagnée du réconfort d' Helios ...
    On hésite encore si on prend la Ferrari ou la Jag' ... aux doigts, je porterai du jade vert doux et un grenat de Malaya ... et je me dépêche, purée, ch'uis toujours en pyjama à lapins, j'avais peur d'encore filer une paire de bas ... je vais me faire toute belle pour ma maman, je prends un tablier et des vieilles savates car j'emporte qqs achilées à repiquer dans son parterre ...
    Et merde, on y va.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 31 Octobre 2016 à 21:24:37
Retrouvé la souris dans le cafoutch ... coincée sous le carton marqué "Fragile" et sous celui  "Tristesse" ... pas facile de la déloger de là ...

Des pierres au cimetière, des cailloux dans les chaussures et un mégalithe dans le coeur ... Bien lourd à porter tout cela ...
Le deuil version allégé, façon light, c'est possible ?

Bonne St Toi aussi Souci !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Octobre 2016 à 23:15:38

    Bof, version "light" je crois pas ... le dicodeuil est épaississime ...

    Version carabistouille et thème impossible ...

    Deuil encyclonique, proséo-tellurique ...

    Retenir une bonne gerbe au cimetière et perfuser la vie de ses racines ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Novembre 2016 à 23:48:15

    "L'art, c'est le plus court chemin à chier de la merde quand un homme souffre,  qu'il a peur,  qu'il a faim,  qu'il a soif..." Federico

    J'adore, c'est vrai !
    hihi, toute cette journée pour deux strophes de poésie d'apprentie et une vérité philosophique !

    Kalahan, je glande à pas pouvoir t'oublier ... à pas pouvoir te rendre à tes parents au sacrifice de ma vie ... à pas avoir pu me servir de mon expérience pour t'aider, et bla, et blu, et bli ... et j'en chie, j'en chie ...
    Assez de Souchierie pour ce soir, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Novembre 2016 à 11:55:43

    Bon, on est lundi.
    Enfin non, pas lundi, pas un vrai lundi, enfin, c'était "fête" au milieu de la semaine et c'est comme un lundi. Avec tout ça les gars des poubelles sont pas passés et ch' sais pu quel jour on est.
    Que faire aujourd'hui de constructif ?
    Ma grand-mère disait "cent fois sur le métier, remets ton ouvrage"
    Et aussi "faire et défaire, c'est toujours faire".
     Je pourrais réfléchir à
     "l'Art, c'est transformer les manques en forces", mais c'est sans doute trop émotionnel de ma part ...
      Le manque et le trop causé par ce manque ...
      Et puis quand le trop rappelle ce qui manque ...
      Kalahan es-tu en paix, es-tu en joie ?
      Apprends-tu le métier de funambule, quelque part ?
      Je pense à toi et mon moi ancien se déchire et se tord.
      Je me pose sur un vide lit de feuilles mortes.
      https://www.youtube.com/watch?v=EAOUk4faXNE (https://www.youtube.com/watch?v=EAOUk4faXNE)
     
     
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Novembre 2016 à 23:05:05

    La Toussaint ça m'a ratatinée ...
    (http://www.aht.li/2976214/mallatete.gif)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Novembre 2016 à 13:30:37

    Mon Caramel ... (gentil gros chat, pour qui le saurait pas encore!)
    Oui, c'est mon doudou de deuil ...
    Caramel a bien connu Kalahan, Kalahan a bien connu Caramel ...
    Avec Caramel je régresse dans la non-pensée de mon moi animal ...
    La terrible première année, nous avons créé des liens de tendresse pure, en latin l'âme se dit "anima" ... souffle ... rien de plus compliqué ...
rien que sa sensibilité et la mienne, en affinité ... je ne sais s'il savait ma tristesse, mais il comprenait ma réceptivité à nos corps-à-corps apaisants ... il y en a qui boivent, qui prient, qui font je-ne-sais tout quoi pour se persuader que le Mal n'existe pas ... moi j'ai mes moments-Caramel ... je retrouve l'innocence, paradis dont je suis déchue.
     Là-dessus, j'ai du travail à faire, allez zou !
     Bon courage à tout Mexico ! M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Novembre 2016 à 15:27:25

    Comme une bête, oui, comme une bête ...
    ATTENTION
    Une chanson: Mort Schuman, "il neige sur le lac majeur"
    https://www.youtube.com/watch?v=gtUzspUhNj4 (https://www.youtube.com/watch?v=gtUzspUhNj4)
    ATTENTION car qqs images avec des enfants dans cette vidéo ...
    C'est mon chemin que je ne propose ni n'impose ... à partager ou pas ...

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Novembre 2016 à 23:23:30

   Allez, flûte, quoi !

   Sans optimisme exagéré, sans pessimisme colono-crispé, je vous invite demain midi, je fais des FRITES, et une bonne salade verte et des boulettes à la tomate !
   Et puis si vous z'avez pas faim, je donnerai aux S.D.F. ... et je passerai un bon moment QUAND MÊME, na !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 10 Novembre 2016 à 12:20:39

Salut Flûte-Flûte...Pouet-Pouet !

Annie Cordy... La bonne du curé...https://www.youtube.com/watch?v=isuUx_fkKik

J'voudrais bien... ouin ouin ouin...mais j'peux point ... ouin ouin ouin

.....LA LA LA LA LA LA.....LA LA LA LA LA LA ...

Pouet -Pouet et bonne journée !

PS : Carlos... Big bisous... https://www.youtube.com/watch?v=wcQXW5mje70

FEDY... FEDY... FEDY... j'en ai ras la casquette ! Pouet-Pouet !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Novembre 2016 à 15:02:51

   Ouf, ouf ouf, qu'on a bien mangé ! Merci Fedy d'êt'venu !
   A la bonne franquette, à l' internationale !

   Y en avait pour dix, on n'était que deux, il en reste pour six "normâle perzôn", ou pour drois "grôze perzônes "...
   Si personne vient d'ici ce soir, ce sera pas perdu, foi de Souci, je miche tout en bonne soupe populaire en ajoutant des poivrons et des tomates, youpi youplà, y'a toujours plus malheureux qu'soi ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Novembre 2016 à 19:06:49

    Racacuite de fatigue après un we en famille ...

    Comme tout est différent d' "avant", je m'y ferai jamais.
    Comme j'ai envie de hurler "DÉBILE" ! à tout qui nous ferait remarquer
    "oh, mais comme vous avez bien surmonté ...
    "oh, mais comme vous avez bien reconstruit ...!

    Celui-là je lui maintiens la tête dans les chiottes et je fais caca.
    On crève, voilà. On crève.

    Ch'uis p'têt en compote mais pas encore tordue.

    nb: ce message ne fait qu'exprimer mon dégoût envers le suicide d'un adorable ado de 14 ans et demi.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Novembre 2016 à 12:04:59

    ho ho ...
    Des fois, le lendemain quand je me relis, j'me dis souci tu vaux pas six sous ...
     ô combien je comprends qu'on puisse pas ajouter grand-chose ...
     que des lendemains, nos lendemains d'endeuillés ...
     nos lendemains à la fois solitaires et "habités" ...
     ce que ceux qui n'ont perdu personne de vraiment important ne peuvent comprendre ...
     lendemains solitaires et habités, et nous, on s'habitue ?
     plus vraiment ... l'habitude, c'était poser ses pas sur le sol ...
     le sol s'est dérobé, ce jour-là, je l'ai senti se dérober.
     j'ai eu peur, et puis la peur a plongé dans l'abîme sans fond et je suis restée à flotter à fleur de surface ... mon corps logiquement aurait dû suivre ma peur, mais non, étrange phénomène.
     alors depuis, les réalités sont comme en ubiquité ...
     la vie est différente car ce qui comptait pour des cacahuètes compte pour des prunes et que ce qui comptait pour les richesses du ciel rime avec caresses de fiel ...
     alors voilà, y'a des super petites choses aussi, un ami qui vous souhaite carrément toute une bonne semaine, c'est youpie. Un jeune qui va mal et qu'on remotive un peu, c'est youpie. Savoir que ma petite B a été super contente de ma dernière lettre rigolote envoyée à son kot à Bruxelles, et qu'après qqs semaines à étudier la médecine elle veut déjà devenir chirurgien, c'est youpie. etc etc ...
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 14 Novembre 2016 à 13:16:35
Il y a comme une poésie âpre même dans tes textes en prose...ça dit la douleur folle qui nous écrase...
Tu ériges la folie douce des mots contre la folie furieuse du chagrin...

On s'habitue à tout? je ne sais pas... on vit avec, étonnés de réussir cet exploit là...
on reste attentifs aux petits moments beaux ou doux ou moins pire.. et c'est bien...
bisettes de lendemains qui déchantent...


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 14 Novembre 2016 à 13:37:01
Salut Titine souci de LaMartine,

En plus de ton ami qui te souhaite carrément toute une bonne semaine...
Si tu me le permets, j'aimerai également  ! moi ! Federico ! en toute simplicité et sans dérouler le tapis rouge ( faut quand même rien exagérer) te présenter tous mes vœux de bonheur pour toute la semaine... ce qui est encore mieux !
Oui, moi, Federico, je te souhaite le meilleur et surtout que ton réservoir à bourdes et à connerie ne s'épuise jamais !

Voilà c'est dit et cela a au moins le mérite d'être clair, net et précis !

Ah, au fait ! Souci... qu'est ce que tu manges ce midi ?
Moi, je pourrais manger... un plat mijoté ce w.e de poisson notamment de la lotte avec de grosses rondelles de pomme de terre à l'ail et persillées ... soupe de poisson légèrement pilée et saupoudré aux amandes !

Un délice avec un vin blanc de la Loire : un Muscadet ou mieux encore un vin blanc espagnol de la région de Galice nord ouest de l'Espagne : un Albarino  !

Mais ce midi, j'ai pas le temps... 2 cafés sans sucre et puis c'est tout...je mangerai mieux ce soir !

Et oui Titine souci de LaMartine... c'est pas tous les jours la fête à Neuneu ou la fête au Village !

Ton autre ami qui te souhaite aussi une excellente semaine ! nonméhé ! je suis là moi souci ! euh pardon moi aussi  !

A + mais ch'ais pas... à quand... de toute façon ne m'attends pas ... mon train est en retard et puis il s'est perdu au détour... tu sais celui qui va à travers la plaine !

https://www.youtube.com/watch?v=qAfmdtS7QHo
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Novembre 2016 à 18:58:32

   Merci pour la petite visite à vous deux, c'est pas mal pour un lundi.
   Puis j'ai rangé ma trousse de toilette du we et rempli le frigo: fini journée !
   Ah, j'oubliais: j'ai fait une bonne casserole d'un délicieux minestrone maison, il va rester un fameux travail: digérer !
  Nan, j'ai fait PLEIN de trucs ! Rien que me demander d'après le prospectus de crèmes antirides reçu mystérieusement (dénonciation ou espionnage ?)ce midi, laquelle y m'faudrait, entre le baume reconstituant, le stylo combleur instantané, la crème repulpante, le sérum intensif, la crème éternelle ou la cure lifting, ça m'a pris une demi-heure ... et encore, je me suis pas amusée à coller des petits timbres sur le bon de commande ... qui s'ennuie dans ce wonderful world ...?
   Ah làlà, on prend même plus le temps de vieillir ...
   Soirée tricot, pouêt. A+ Mexico ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Novembre 2016 à 00:19:27

    Comme c'est trompeur, les émotions "depuis" ...
    Je me sentais plutôt bien tantôt, puis j'ai senti monter un pic de rejet de l'apparente normalité de ma vie ...
    Demain peut-être je saurai me sentir plus en phase avec mon paroxysme existentiel ...
    Bonne nuit à tout le monde, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Novembre 2016 à 13:25:34

    Alors de toute ma vie,
    je ne suis sûre que d' UNE chose:
    que je ne me complais pas dans la superficialité.
    Si c'est ultra-difficile, si on me dit "laissez tomber", si on me dit "y'a moyen de faire plus simple", si c'est inaccessible, si c'est hors de prix, je fonce.
    Voici ma dernière bague, une pierre de lune impériale ...
    Moins serait me vexer, Dom ... mais j'admets que je lambine un peu sur mon dernier poème, j'en ai écrit deux phrases, des mots épars, ça traîne ...
    (http://www.aht.li/2981028/pierredeluneimperiale.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Novembre 2016 à 14:03:52
    Rainer, mon cher Rainer ...
    Tu as écrit "dans le profond tout est loi".
    comme tu sais bien, Rainer, comme tu sais bien montrer le chemin ...
    mais jamais je n'aurais osé devenir "poète", et surtout, à quoi bon !
    Oh, Rainer, tu sais pourquoi il me faut descendre à la mine ...
    Pour les Kalahan ... il me faut chercher comment tout est loi ... même si c'est fortement déconseillé ... même si les joyaux remontés n'ont convaincu personne ... ou si peu ... l'intérêt n'est tout de même pas de vivre une vie de surface ... est-ce que je poursuis MES intérêts ? Quels intérêts peut donc bien suivre la vie ? Et s'il n'y a pas d'intérêt, alors c'est donner raison au suicide, et ça, Rainer, tu sais bien que ça me rend folle de rage ...
    Décidément, on va se demander qui sont mes mystérieux amis ...
    Y m'semb ' bien qu'elle sait s'entourer de beaux mecs, la Titine ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Novembre 2016 à 18:55:13

    Tout compte fait, pas besoin de crème bien chère, les mecs me dérident assez pour que j'fasse pas mon âge ...
    Critiquer Rainer Maria Rilke ?
    Mais critiquer quoi au juste chez lui, qui est  la main de la poésie Herself ?
    Rainer est inattaquable, car il est un des plus grands Serviteurs que la Terre ait porté.
    Mon livre de chevet, le chant de l'amour et de la mort, dans le petit tiroir, à côté de la petite photo de Kalahan ...
   Un autre exemple de religion maternelle ...
   Il n'y a rien à dépasser, tout est là ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Novembre 2016 à 13:06:34

    @ Dom 1: bonne quête ...

     https://www.youtube.com/watch?v=79Mwjz-2yY8 (https://www.youtube.com/watch?v=79Mwjz-2yY8)

    @ tous les autres endeuillés ... ayons l'air d'andouilles ...

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 16 Novembre 2016 à 17:58:08
Il y avait une éternité passée sans écouter cette rengaine...merci Martine!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Novembre 2016 à 21:54:04
    On n'imagine pas ce que ça coûte, l'expérience du plus grand des malheurs ... avoir perdu sa vie et devoir la poursuivre ... au fond ... au fond

    La conscience serait-elle une drogue dure ?

    alors ... coucou, échos ... coucou, salut, on s'voit pas, on est là ...

    dans le noir, dans la pluie, dans le froid ...

    des petites lettres et des petits pois, trois contes et des pas, des jours d'autrefois ...

    c'est rien, c'est rien, on pleure et ça va ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Novembre 2016 à 13:32:41

    Bonjour Mexico ...

    un petit bonjour silencieux ... ça va tout doux ...

    J'aime bien quand je peux dire "ça va tout doux" ...

    Ça veut pas dire la pleine forme, la pleine joie, le super entrain ...

    ça veut dire que je me sens un peu comme les nuages quand ils glissent légèrement sous la force tranquille du vent ...

    dors un peu mon chagrin, dans la paix d'un innocent balayage du temps ...

    douceur à vous tous ... chut ...

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Novembre 2016 à 13:28:48

   Eh oui, la résistance.

   On en est tous à résister au mal ...

   De quoi sommes-nous faits pour résister ainsi ?
   Le terme résilience nouvellement employé par les pros de la santé est emprunté à la physique :
   "rapport de l'énergie cynétique absorbée nécessaire pour provoquer la rupture d'un métal, à la surface de la section brisée".

    Mais ... nous ne sommes pas en métal ...
    La médecine mentale serait-elle faite de métaphores ?

    Aïe, Aïe, Aïe ...
   Gens du peuple tout écorchés, qui épluchons les montagnes d'oignons et qui devons nous contenter du réconfort d'une soupe ...
   A la conjonctivite voilà que s'ajoute la menace de la disjonctivite ...
   Que faire entre nous, exilés au Mexique ?
   Nostalgie de nos pays lointains, tristesse d'un regard ...
   Je vous aime ... mon amour résiste ... pour le moment ... je vous le donne ... à moi, il ne sert pas beaucoup, le moi est minuscule ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Novembre 2016 à 14:15:54

   Hum ... énormément de désespoir ô combien justifié déferle sur ce forum ...

   Comment oser ramener un peu d'espoir, et pourtant, pourtant, il nous faut faire contrepoids dès qu'une infime opportunité d'y parvenir se présente ...

   Je crois qu'il n'est pas toujours conscient en nous surtout au début d'un deuil inacceptable, que la vie, Elle, veuille reprendre ses droits en nous ...
   Et nous pouvons refuser, nous torturer, nous suicider, ça ne contredira pas la souveraine Nature, qui est bien au-dessus de notre nature humaine ...
   Je n'abandonnerai jamais mon neveu, c'est instinctif, plus fort que moi, sa naissance comme sa mort DOIVENT avoir une cohérence, c'est obligé ...
   Faire confiance à l'effrayante Nature ...
   Sentir la vie de mon neveu en moi à tout instant alors qu'il est mort ...
   Soit c'est de la folie soit c'est une foi même indéfinie, soit je me trompe et il serait préférable de me suicider, mais évidemment non, il y a LES AUTRES ...

   Si notre vie s'éteignait en même temps que celles de ceux que nous aimons et qui nous aiment, la mort serait bien plus accessible à notre entendement ...
   La souffrance, ce sont ces déchirures, et toutes ces incertitudes ...
   Et elles existent bel et bien ...
   Comme les liens indéfectibles auxquels nous nous accrochons sans plus savoir où ils s'accrochent ...

    On peut penser tout ça est dégueulasse, ou bien:
    tout ça est dégueulasse mais pas que ...

    C'est ma petite note d'infime espoir, ma petite résistance au mal qui nous écrase ... à Mexico ...M.

   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Novembre 2016 à 21:42:45

    Quand on n'a plus rien on a tout ... presque ...

    Quand on a tout donné ... il reste des petits riens ...

    Rien, tout, ying-yang ...

    Quel foutu yoyo, n'empêche ... quelle bipolarité hallucinante ...

    On s'étonnera que le deuil obsède ...

    Il y a de quoi !

    Bardaf assez pour ce soir, à chaque jour sa dose d'espoir et de courage et aujourd'hui j'ai été une cage thoracique crachant du feu.
    Mon frère va construire une nouvelle maison, sur un terrain où le coucher de soleil est magnifique ...
    Je le sais car j'avais une bonne copine qui habitait à cet endroit ...
    Des couchers de soleil magnifiques ...
    Ils auront des couchers de soleil magnifiques ...

    Bonne nuit Montréal ... heu, pardon, Mexico ! Ouille ça doit être mes nouvelles lunettes de luminothérapie qui descendent trop sur le nez ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 23 Novembre 2016 à 00:12:38
Tout Mexico te salue au soleil couchant...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Novembre 2016 à 10:51:07

   Très frais matin de novembrrrrrrrrrrre ...
   Hélios se promène pas en fine toge de lin, il est dans son cocon, dans sa chaleur, sous d'épais nuages ... tranquille, loin ...
   Envie de peu penser, ô oui, de peu penser ... de peu de tout ...
   Depuis notre bombe H à nous, je recours à plusieurs petits blocs-notes afin de "tirer mon plan" ...
   "Avant", j'en utilisais deux, un pour les courses du ménage et un pour les différents projets, rdvs, idées de réalisations ...
   Maintenant j'ai plein de blocs-notes, depuis ce premier terrible jour, j'ai repris des habitudes d'étudiante compulsivement structurée ...
   Les premiers secours furent dans les paroles et donc aussi dans l'écrit ...
   Ah là là ...
   Enfin, nous devrions passer une fin d'année un rien moins tourmentée, un rien moins effarante ... dans le concret, dans l'objectif, les uns et les autres gèrent bien leur vie, ouf.
   Et puis comme dans la chanson,
   dans la trou-pe, y'a pas d'jambe de bois,
   y'a des nou-illes, mais ça n'se voit pas ...
   Cerveau racacuit : pas grave ...
   A+, gentilles pensées pour everybody here, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Novembre 2016 à 19:06:57

     Une cervelle tellement irradiée que c'est bien compliqué "depuis"...

    - Docteur blouse rose: "ne portez pas le Monde sur vos épaules"
    - Petit souci: Mais le Monde, c'est moins lourd que le suicide de Kalahan docteur ...

    - Docteur blouse bleue:"c'est simple, suivez mes recommandations"
    - Petit souci: oui je serai bien sage ...

    - Maman: dors ma petite
    - Petit souci: mais ch'uis trois fois morte, maman ...

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    c'est compliqué mais ... faut bien y arriver, ah si.
    Demain.
    Quoique ... j'ai prévu autre chose, fort heureusement !

    Après-demain ... peut-être un pas de plus ... vers QUOI?
    Vers, prose, théâtre ? Un tour de plus dans le jardin ?
    Ah oui, j'avais dit que je mettrais en scène l'impossible pièce à mettre en scène, la pièce de Lorca, "Le Public" ... Savez-vous que des artistes l'ont déjà mise en scène ? Pas pire que les urinoirs exposés par Marcel Duchamp ...
    Bof, suivons la piste ...
    Sais pas s'il y a une issue, une autre issue que d'attendre la vieillesse et la mort, en faisant du tricot et des jolies choses ... et de vendre du rêve et de louer son corps ... et de rendre son âme ...

    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^
    Le Monstre de ma souffrance a le sommeil léger, ces trois derniers jours ... me demande si c'est une bonne idée de faire l'effort de lutter contre ma sur-glandouille hivernale ...
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Mes blocs-notes sont tous mis à jour et maintenus ...
    Chuis comme un de ces culs-dans-le-beurre d'astrophysiciens, j'patiente devant les étoiles ...
    Bonne soirée d'hiver mexicain ... sourire triste et entendu à tous ...
   
       
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 27 Novembre 2016 à 20:56:05
Une sur-glandouille hivernale sacrément bien partagée...
la lutte est inégale...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Novembre 2016 à 10:05:38

    Je tiens à vous partager ...
    mon Sublime rendez-vous avec Helios de ce matin ...
    Au-delà des mots bien sûr, ce vert galant m'invite avec les égards d'une reine, et son regard  ... je baisse les yeux ...
    En ce moment, d'un ordre irrésistiblement séduisant, il fait fondre la blanche gelée de la nuit ...
    Mon Caramel, quelque peu possessif, exerçant sa rassurante tendresse tactile sur mes genoux, ne prend pas vraiment peur envers cette loyale concurrence  ... conquilet petit minouchou ...
    L' Amour sous bien des formes et des latitudes ... c'est toujours une affaire de cœur mais pas que ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Novembre 2016 à 20:38:50

   Les préoccupations des uns et des autres, et qu'est-ce qu'on partage

   encore, dans ce grand silence ?

   Des échos, des ondes ?

   Des mots ou bien des sons ? La violence des éléments ?

   Comment espérer ? Ne pas abandonner ?

   Comment ... reviendra l'innocence ...
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Nous eûmes été deux angelots
   Papillonnant dans le ciel grêle
   Bouches ouvertes, regards falots
   Dans le paradis éternel ...

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 30 Novembre 2016 à 22:41:12
(http://www.aht.li/2989903/Ailes.jpg)

"La plus grande chute est celle qu'on fait du haut de l'innocence"      Heiner Müller

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 01 Décembre 2016 à 00:26:20
J'ai perdu mes ailes et mon innocence...
et tant de choses encore...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Décembre 2016 à 08:26:08

   Ah, les filles, la bonne étoile du hasard, une citation de Shakespeare,
  est venue à mon secours ...

   Savourez avec moi ce mets, goûtez au nectar indécent ...
   Enculez la mort avec moi ... c'est qu'il m'en est "poussé une" ...
   Ouille Titine encore des soucieries ...

   "Ainsi tu te nourriras de la mort qui se nourrit des hommes
    Et morte la mort, plus rien ne meurt" ...
                                                                                             William Shakespeare.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Décembre 2016 à 09:50:11

    Retrouver "la vie" ... "depuis" ...

    J'ai fait qqs piteux essais ...

    Cela ne marche pas, ou pas encore.
    Mais la réflexion me pousse encore plus loin: étais-je en vie ?
    Tout me paraît si mensonger à présent ... amertume ...
    Non, il ne faut pas que l'amertume me dégoûte de la vie ...
    Ou de ce qu'on appelle ainsi ...
    Les autres ne sont pas des médicaments, les médicaments quant à eux ne me soignent guère ...
    Alors je fais confiance à la Nature, aux saisons, à mon animalité.
    Qu'est-ce qui a tué notre Kalahan ? Je n'en saurai jamais rien.
    Qu'est-ce qui me tue ou me fait vivre ?
    La présence des miens, et à part eux ...
    Des riens. Des miettes.
    Un peu de raison, un peu de folie. En balance fragile.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 02 Décembre 2016 à 13:27:18
Des petites miettes, des petits riens.... qui font la vie belle un peu...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 02 Décembre 2016 à 13:33:20
" Envolées les miettes de nous
Je traîne les pieds, j'traîne mes casseroles
..................................................................................
Ecorché mon visage, écorchés mes genoux
Écorché mon p'tit coeur tout mou
Bousillées mes godasses, bousillé sur ma joue
Bousillées les miettes de nous ... "


On peut essayer de rassembler les miettes ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 02 Décembre 2016 à 19:26:19
............. si longtemps après le point d'impact........
je me réunifie un peu vraiment....
les miettes se rassemblent,
je me regroupe...
la vie s'insinue...
et se retricote avec ...
Le trou troue encore et toujours..
mais les bords sont moins acérés...
le fond moins insondable
et le futur moins inaccessible.
La vie infuse dans mon deuil....
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Décembre 2016 à 10:05:36

  hum, oui, bof, franchement je m'en tape pas mal de me reconstruire une fois encore, je vois quand même bien à force que ça sert à que dalle, et tant pis pour "moi", moi moi ...
  Et tant pis pour la psychologie et tout le toutim, je serai pas un foutu exemple de chemin du deuil tranquille à l'arrivée, je veux mourir ENRAGÉE !
  Purée, t'es vénère ce matin Souci qu'est-ce qui te met en pètard ?
  Hum, ça doit être un peu "tout" le Suicide himself, le suicide de ces jeunes qui vont mal ...
   Décoiffée, souci ?
   M'enfin, t'es une adulte d'expérience, t'as 49 balais bientôt, tâche d'avoir l'air de je-ne-sais-quoi ...
   Tu vas aller voir ta petite maman qui va te raconter ses petites histoires, tout cela te convenait parfaitement bien "avant" ... et cette vie simple n'a plus convenu à Kalahan ... qu'est-ce qui se passe, bordel ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 03 Décembre 2016 à 11:01:50
" Purée, t'es vénère ce matin Souci qu'est-ce qui te met en pétard ?"

_ c'est quand même pas ce Federico !? tu lui donnes beaucoup trop d'importance... à ce tocard !

" Décoiffée, souci ?"

_ mais qu'IL aille au diable... une bonne fois pour toutes ... ce Federico !

_ Tu ne veux plus le voir ni en entendre parler... quel tocard !... plus jamais... c'est bel et bien finish ! it's finish !

" M'enfin, t'es une adulte d'expérience, t'as 49 balais bientôt, tâche d'avoir l'air de je-ne-sais-quoi ..."

_ TU AS RAISON, Martine-Souci !.... M'enfin, mais qu' IL aille au diable ... une bonne fois pour toutes... ce Federico !

"Je veux du sublime ! sinon rien !".........

le sublime est souvent inaccessible... alors que souvent ... le bonheur, il est là... dans la simplicité, dans le quotidien... humblement !...

https://www.youtube.com/watch?v=m5qXr9lLdwA... Christophe Mae... Il est où le bonheur ?

"Tu vas aller voir ta petite maman qui va te raconter ses petites histoires, tout cela te convenait parfaitement bien "avant" ... et cette vie simple ... qu'est-ce qui se passe, bordel ... "

_ Oxygène toi en Pays de Gaume... la Nature...ça va te faire du bien ! et être avec ta petite maman aussi !

https://www.youtube.com/watch?v=GrZl4ZN4cPI

_ _ _ _ _ Et oublie ... une bonne fois pour toutes ... ce Federico ! quel tocard celui là !

Salut...bzzzzzzzzzzzz... je ne te dis pas à bientôt... THE END...

Fin de mon message : Federico !
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 03 Décembre 2016 à 11:44:31
Une vie simple, je croyais. Comment nos enfants pensaient leurs vies?
Simple je croyais. Une vie normale, ses bons moments et ses moins bons. Une vie normale quoi.
Entre ce que je croyais et ce qui était. Ma réalité, sa réalité , la réalité. Ou est la vérité?
Une vie simple je croyais, j'y croyais. A trop vouloir y croire , que n'ai je pas vu?
Voulais je trop y croire ? Des œillères ?
On me répète que c'est comme ça, comment comme ça? Et cette explication devrait me suffire?
Entendre ça, me retourne. Et si c'était leur enfant? Accepteraient ils qu'on leur réponde c'est comme ça? Je ne crois pas non.
Tout ce qu'il reste de ma vie sans mon Fils et c'est comme ça?
Si l'on dit ça, alors on a tout dit. Je ne suis pas d'accord.
Je partage ce que je ressens Souci, cette mort intérieure, pardonne moi, si je suis a côté de ce que tu écris ou a l'encontre ou je ne sais quoi. J'ai du mal a suivre les fils
Amitiés
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Décembre 2016 à 12:54:11

   Oh, tu sais ma petite Romane, mon p'tit Fedy, mes pt'tits tout le monde,

   ch'uis non seulement à côté de ce que je dis mais à côté de la vie, disjonction indispensable "depuis" ...

   Déraillage obligatoire ... pardonnez-moi ... le cercueil m'a pas gobée, alors c'est mon petit tour de piste en clown vert et blanc, qu'on ne s'en fasse pas, c'est moi la tarée de la famille, du ménage, des forums ...
   
    Z'en faites pas ... et Helios est là, youpie ... sourire et bisou, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 03 Décembre 2016 à 14:54:26
Disjonctée et déraillée...
à coté de ses pompes et de la vie...
notre lot commun..
plus ou  moins tarées...
certaines plus que moins,
par moments...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 04 Décembre 2016 à 10:43:46
Hé Souci, il est l'heure de se lever ! Tu as senti cette bonne odeur ? Celle qui parfumait nos jours heureux ?

Je prépare du thé ... J'ai retrouvé ces jolies tasses Wedgwood, chinées autrefois avec bonheur ... So british … un peu décalé dans mon squat ? Qui ou quoi n'est pas décalé maintenant …

Je pense à vous
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Décembre 2016 à 19:12:53

    La vie simple a bien désormais ce parfum, ce goût de "jamais plus" acide et amer ... empoisonné ...

    Vie dissociée, étrangère, trafficotée d'aujourd'hui ...
    A cheval sur l'épineuse dorsale des paradoxes ... Aïe ...
    Nous savons "le côté sombre" ... ce foutu savon zippant, glissant, casse-gueulant.
    Quel cirque ... quel effort pour vivre encore "des choses" ...
    Cette apparence d' "il fait bon vivre", tout-terrain de belgium-trotter, que je transporte avec ma petite frimousse de bouffonne ... mes joues roses de fille des bois, mon petit air de rien du tout ... et la mémoire que je traîne, si précise ... ce scalpel qui cisaille mon cœur, mon ventre, ma tête ...

   Comme les fins escrimeurs, je feinte, je bondis, je fends, je surprends, me concentre, focalise, tente de marquer des points sur la tragédie.

   Ce matin, ce bon vieux St Nicolas himself m'avait apporté une mandarine en massepain ... au goût de souvenirs immortels ... dans la maison de notre enfance ...

   Merci mes amis mexicains, pour la convivialité et le partage de nos regards défaits, de nos mets parfaits, de nos bonheurs contrefaits.
  Controns, amis, controns ...
  Laissons passer ces foutues festivités et illuminations factices ...
  " Éteins la lumière
     Montre-moi ton côté sombre
     Regarde les ombres qui errent ..." chanson: A. Bauer.
  https://www.youtube.com/watch?v=KEjJG6sWDtU (https://www.youtube.com/watch?v=KEjJG6sWDtU)
 
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Décembre 2016 à 12:12:51

   Je ne sais pas si le Sublime existe ailleurs que dans le regard que nous pouvons, ou pas, poser sur les êtres et les choses.
   Quand je parle de regard, c'est ce regard accompagné du cœur, et de "tout ce que" il y a dedans, bien sûr.
   Avons-nous réellement besoin des autres pour ça ?
   Pour faire entrer ce lien ténu qui nous empêche de tout haïr ?
   Oh, un tout tout tout petit peu ...
   Et quand il n'y a plus rien, ce connard de suicide est jamais bien loin ...
   Débrouillons-nous donc.
   Pour ceux qui ne trouvent plus aucun argument plausible en faveur de la vie, du peu de dons vraiment gratuits.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 05 Décembre 2016 à 20:41:13
Je commence à bien connaître le sublime … et je crois bien avoir défié les lois de la physique et de la sublimation : passée direct d'un état solide à un état gazeux tout en louvoyant dans un état liquide, dans lequel je me noie trop souvent …

Du sublime sinon rien ….


Porte-toi bien Souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 05 Décembre 2016 à 20:49:41
Bon ,ben rien...
" passée direct d'un état solide à un état gazeux tout en louvoyant dans un état liquide, dans lequel je me noie trop souvent …"
Moi ce serait solide/ gazeux éparpillé/ liquide noyée  puis re-solidification un peu bancale... un peu liquide aussi...
L'épreuve de la sublimation est vachement éprouvante... je trouve...

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Décembre 2016 à 12:54:39

   Depuis le CHOC du 28 mars 2013 au matin ...
   Je n'ai pas senti de chape de plomb qui s'en va, la pression le poids sont restés, l'habitude enlevant quelque peu au phénomène sa pénibilité.
    Ma"musculature" a dû développer de l'endurance, quant à mon cerveau, il est définitivement tapé-taré, cristallisé dans la sublimation, qui n'est pas pour moi épreuve mais preuve indispensable pour ma survie dans cette destruction.
   justice: non ... injustice: non ...  une infime vie animale décidée, décidée et jamais acceptée, pas plus que cantonnée dans les raisonnements pré-établis.
  Furie sauvage envers cette fourberie de suicide qui murmure des choses aux oreilles des désespérés.
  Foutu suicide qui va jusqu'à se travestir en pureté sans tache.
  Suicide menteur, suicide violeur de l'esprit des Hommes.
  C'est la guerre, suicide, que tu m'as déclarée ce jour-là, ne compte pas sur moi pour l'oublier.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 06 Décembre 2016 à 18:37:06
Comment déclarer la guerre au suicide? Cet  adversaire m'a tout pris, m'a tout enlevé , je n'ai même pas combattu. Je l'imagine tel un monstre vainqueur, ricanant.
Il nous a éjectés de ce que l'on nomme la vie.
Je ne peux m'empêcher de croire qu'en étant plus vigilante, il aurait passé son chemin, disparaissant avant d'apparaître.
La guerre contre la vie, oui.
Amitiés

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Décembre 2016 à 21:14:27

   Rester pour ceux dont nous sommes solidaires, rester et lutter pour ceci, se battre contre cela,
   rester après une telle négation c'est déjà fort.
   Tu es là Romane, tu restes et je suis sûre que ça emmerde "le suicide".
   Pensée bienveillante pour ta petite famille, y compris Tom pour toujours. M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Décembre 2016 à 11:41:16

    J'ai déjà lu : l'autre n'est pas un médicament.

    Bravo quel produit de l'intellect psycho-docto-émulsifiant d'avoir pondu ça ...

    Bon, votre Souci à lunettes du fond de l'amphi va encore en lancer une:
    le médicament n'est pas l'autre.

    Souci, t'es carrément une emmerdeuse, essaie le yoga, la plongée sous-marine, vas à Oulan bator pour les fêtes ... y a du super soleil là-bas, et pas de moustiques. Et prends ton foutu tricot avec puisque ça te calme, le tricot. Tu es une grosse conne, après tout, tout ça devrait te faire du bien.

    On essaie tous je crois de pas "virer zombie" après la mort de quelqu'un qui nous donnait notre oxygène ... qui représentait notre confiance en la vie ...
    Faire "sans": des bricolages ... des pensées plus ou moins magiques, tendues de part et d'autres des pôles du désespoir et de la folie ...
    La vie d'avant m'est aussi impossible à continuer que de porter un vêtement après qu'il soit ressorti tout rétréci de la machine à laver.
    Heureusement, dans notre famille, tout choqués qu'on est tous, on reste gentils les uns avec les autres on fait front commun.
    Il n'y a jamais eu de "grosses embrouilles" et c'est pas maintenant, avec l'énormité de ce qui est arrivé, qu'on va commencer à chipoter.
   
    Solidarité mexicaine, ma famille VOUS est ouverte à travers moi ...
    Comprenne qui pourra ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 07 Décembre 2016 à 13:33:41
Moi j'y pense souvent, entre tes lignes.. aux parents de Kalahan...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Décembre 2016 à 14:48:36

    Eva, ouf, quelqu'un qui ne voit pas "que moi" ...
    La famille est large et ouverte ... pas de badge, pas d'étiquette, on se reconnaît c'est tout ... salut d'ici ... du fin fond de la colonie ... presque au retour à l'état sauvage ... je ne sais pas comment je suis perçue ... je suis si triste et désabusée, tout au fond ...
    Mais il faut concilier les inconciliables, c'est notre lutte, notre justification de la condition humaine.
    Pensée vers toi, Eva  ;)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Décembre 2016 à 22:05:11

    Hum, quand le cafard arrive et qu'en plus c'est la fin de l'année ...
    ça sent l'auto-médication au ballotin de pralines ...
    chocolat, came en vente libre et péché mignon ...
    Moindre bien ...
    Moindre vie moindre tout ... moindres ... modestie de tout ce qui s' amenuise . Trompeusement, car il est des choses grandes et primitives, qui ne se sont point résolues à se résorber.
    Caramel, t'as les pattes et ta petite tête couleur chocolat, t'es mimi en diable toi ... non, je te mangerais pas si t'étais en chocolat !
    Encore du chocolat, encore de l'eau, encore un peu de vie, de résidu.
    Que peut donner cette bouture ?
    Végéter, rabougrir, donner une dernière fleur ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Décembre 2016 à 10:34:02

    Docteurs blouse rose et blouse bleue sont bien impuissants à améliorer mon "état".
    Je crois que la balle reste souvent coincée dans le camp du patient, et qu'on peut toujours s'amuser tout seul, ça vaut mieux.
    Qui donc trouverait cela amusant !
    Ah, comme je comprends mon Kalahan, certains soirs ...
    "Le suicide n'est pas une maladie" dixit Dr blouse rose.
    Autre manière de dire qu'ils n'ont pas à soigner "ça", que c'est impossible, que c'est seulement un choix posé puis basta ?
    Dr blouse bleue a "tiqué", quand même, lors de l'entretien, quand j'ai mentionné le fait que tous mes symptômes s'étaient multipliés force 3, au décès d'un ado, chez mon frère, un suicide ... il a fait une "tête", a jeté les yeux en arrière ... est-il "papa", je n'ai pas demandé ...
    Je suis une bouture à reprise négligeable, un horticulteur aurait vite fait de me taper au compost.
    A propos, les sangliers ont déjà commencé de retourner la pelouse à qui mieux-mieux.
    J'ai pas faim. Je passerai une grande partie de la "journée" près de la porte-fenêtre, avec notre petit paysage et mon précieux doudou de deuil, Caramelo of course.
    Je ne me plains pas. A quoi bon.
    Si vous passez par ici, plongez dans le kilo de Godiva, ça me fera plaisir ... ils sont si bons, les Godiva ... prenez, prenez ... et puis je ferai le thé des moines aux fleurs des montagnes du Tibet ...
    Et puis vous pourrez parler déprime et cafard, et évoquer les merveilles de vos pays perdus ... ou on se taira, oui, on se taira ...
    Salut, M.










Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 08 Décembre 2016 à 12:35:13
On se taira .. ensemble...
dans un silence peuplé de fantômes
mais aussi de souvenirs
et de certitude de faire au mieux au creux de la tempête...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 08 Décembre 2016 à 12:35:29
J'ai bien trop fréquenté les docteurs en blouse blanche pour vouloir échanger avec ceux en rose ou bleu … Je détale comme un lapin à la vue d'un caducée…

A mon sens la douleur de la séparation n'est pas une pathologie, mais un syndrome (du hérisson ?)… et il me paraît illusoire de vouloir soigner celui-ci sans s'attaquer à sa cause première … ce qui ne pourra jamais être.

Comme certains de mes « compatriotes » ici pas de potion magique pour moi donc. Irraisonné et irraisonnable peut-être…

Je ne m'explique pas vraiment ce choix, sinon le refus absolu d'être à côté de mes pompes, d'être encore plus décalée que je ne le suis déjà … et la furieuse nécessité de bouger pour ne pas sombrer complètement …
Insomnie, pétage de plombs, fatigue et angoisses sont mes fidèles amis... Parce que je le vaux mal, évidemment …

Et sinon, comme Souci, un suicide au chocolat parfois, aussi noir que possible … et un soupçon de dingodeuil pour pimenter le tout …

Portez-vous bien
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 08 Décembre 2016 à 12:41:22
Et la promesse d'un débat silencieux autour d'une tasse de thé à regarder les sangliers ravager nos jardins me convient tout à fait ...Et en ville, quelle alternative aux sangliers ? la question est d'importance ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Décembre 2016 à 10:20:58

    Un deuil par suicide...

    Par suicide ... c'est particulièrement casse-gueule d'en parler !
    Évoquer le disparu, oui ... largement et sans modération ...
    Mais "le suicide" ...
    "le suicide" ... c'est encore autre chose ...
    Et une lettre laissée aux proches est-elle fiable, exprime-t-elle les causes réelles, la profondeur de la souffrance de celui /celle qui a violemment mis fin à ses jours ? S'agit-il d'une "décision", d'une simple réponse envers la difficulté devenue impossibilité d'être au monde ?
  Quelle cruauté a donc bien pu s'attaquer à l'être qui se donne la mort !
    Des sentiments extrêmement négatifs sont légués à l'entourage, aux parents du jeune.
    Un enfer de "j'aurais dû le voir, il/elle aurait dû le dire" ...
    Une mort qui stupéfie et ébranle toutes les constructions ... oui, toutes ...
    Un cancer psychologique ...
    Pour se débrouiller et vivre "après", pour ne pas se perdre définitivement, la part de mystère, l'immense plage de mystère, cet espace où l'on ne rencontre que ceux qui partagent ce nulle-part dénué d'obligations de sens et de compréhension ...
    Sentez-vous ce vent sur votre joue ?
    La proximité des souvenirs ?
    Goûterez-vous Sainte Praline avec moi, ou Sainte Caresse d'un regard débarrassé des idées ...
    Flûte, ce n'est pas futile ... et le suicide, je veille à ce qu'il ne détruise pas tout, ah non ! Ce serait le laisser gagner !
    Votre Titine au cœur lourd ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Décembre 2016 à 17:02:53
    Des barrières qui retiennent librement:

    une belle définition de l'amour simple ... je trouve. L'amour qui protège et consolide. L'amour à deux, le couple idéal.

     Depuis la mort de mon neveu, j'éprouve l'étrange absence des barrières qui me maintenaient en un seul morceau, fût-il moitié, fût-il attaché ...

    Aimer autrement, aimer en morceaux ...
    Avec des barrières escamotables, éphémères, illusoires ...
    C'est si différent ... si improbable ...

    Presque évaporée ... presque plus rien ne me retient, dans le large sens du terme.
    Amour en miettes, en fragments, parce que la clé de voûte a cédé.
    Rien n'est assez solide à certains chocs.
    C'est comme ça.
    Bien bordéliquement vôtre, Titine.

    Pour ceux qui penseraient que j'exagère, que je n'ai perdu que mon neveu ... je leur vends des patates poul'réveillon.
    Les autres sont invités à un atelier bricolage "cristaux de neige en papier"pour une déco rêve à six sous ...
    M.
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 10 Décembre 2016 à 20:55:32
"Cristaux de neige en papier pour une déco de rêve à 6 sous"

A 6 sous ou à Souci ?

(http://www.aht.li/2994867/Ribambelle.jpg)

Ben moi, j'adorais faire des ribambelles en papier ... tous ces petits bonhommes ou bonnes femmes qui se tiennent par la main dans une joyeuse ronde ... Si légères, illusoires, éphémères ...  merci Souci pour le rêve de déco !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Décembre 2016 à 09:24:25

   Pas de leçons sur l'Amour, l'Amitié, la Vie ...

   Des guirlandes de petits bonshommes en papier, oui ...

   Amours et amitiés fragiles forcément et qui tiennent toujours par la force de je-ne-sais-quoi d'inexplicable, au fond ...
   Oui, il y a peut-être de la métaphore du sac de thé qui rencontre les conditions de son infusion, du bon grain tombé dans la bonne terre (parabole du royaume des cieux, que les athées me pardonnent cette réminiscence de catéchisme ...)

   N'empêche, quand ça tient ça tient. Et c'est pas la mort ou des disputes ou l'éloignement qui viennent à bout d'une belle rencontre.

  Amour et amitié et vie qu'on s'évertue en vain à comprendre et analyser ...
  Et puis la perte. Ah, la perte. Voilà encore autre chose.
  A éprouver en silence, on n'entend plus que les ciseaux.

  Ne jetons pas nos restes de découpages colorés, on fera des mosaïques rehaussées de cirage ... puis buvons not'thé, il est bien infusé ...
   A tous mes amis mexicains ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 11 Décembre 2016 à 11:31:54
 Une vie d'insouciance malgré les tracas, puis vient les enfants, une autre vie, sans réellement  changer. Réfléchissant  davantage, analysant .Prend on les bonnes décisions?   Des périodes difficiles, fait on bien? Fière de mon Fils malgré nos galères. Se projeter, être solide , donner de l'amour, en recevoir, ciment indestructible? J'en étais persuadée.
Pour quoi? Que reste t'il aujourd'hui de mes heures passées a cogiter? A quoi ont elles  servi ?
Me manque mon Fils, ma vie est brisée ,éclatée , cramée, terminée.
Souvenirs inexistants, des flashs, il y a très longtemps, des heures passées a chercher des solutions pour Tom et moi. Au final a quoi çela a t'il servi?
Souci , régulièrement a la relecture , mes réponses me semblent a côté de tes messages. Excuse moi si c'est le cas. C'est ce que j'en comprends. Cerveau fracas. Je me pose ces questions, n'ose les formuler ailleurs.
Pensées
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Décembre 2016 à 12:04:30

   Chère Romane, ne crains jamais te t'exprimer où que ce soit, et je te lirai toujours avec bienveillance ...
   Le domaine du "sensible" est partageable dans la longueur du temps d'échange, bien plus que dans les "exactitudes" des propos échangés, c'est plutôt ma conception de l'amour et de l'amitié.
   Chacun a son vécu en lui si différent et pourtant on se retrouve dans les ressentis des sentiments ...
   T'en fais pas, les "cerveaux fracas" sont ceux que j'apprécie, les idées claires et fondées sont bien plus chelou à mes yeux que le fait de ne rien comprendre.
   Purée, est-ce qu'il y a à comprendre ?!

   Tu es fière de ton fils et tu as bien raison. Je suis fière de mon neveu et de sa famille aussi.
   Comment on aurait pu faire autrement, comment EUX, Tom et Kalahan,  auraient pu penser autrement, pourquoi l' AMOUR IMMENSE qui leur était porté n'a pas suffi ...
    Purée ch'uis comme toi, Romane, j'en sais rien.
    La vie est bien mystérieuse, et à défaut d'y chercher de la justice, on cherche du sens ... du lien ... quête inlassable ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Décembre 2016 à 10:12:35

   C'est la "folie bouffe" dans les magasins ...
   Rayon choucroute: "une petite dégustation, madame?"
   Attention de pas stationner devant les assortiments de biscuits, risque de se ramasser un P.V. !
   Passage étroit au rayon cosmétiques, où il me faut m'engouffrer pour reprendre un gros paquet de mouchoirs en papier. Je manque de renverser un présentoir avec des "patchs" pour une mine radieuse.
   Rayon des alcools: circulation ralentie pour cause d'engorgement, ça tombe bien, y m'reste la moitié de la bouteille d'Amaretto de l'an passé, dont je suis dégoûtée de toute façon.
   Je me souviendrai toujours de cette réflexion de la mère d'une copine ... "je t'avais pas reconnue, comme t'as maigri!"
  (ben oui, j'étais aussi boulotte que rigolote, et puis me vlà avec une mine triste et un pavé à digérer ...)
   - J'ai perdu un neveu de 14 ans, c'est pour ça que j'ai maigri, j'ai pu faim ...
   ( léger ennui, de quoi il est mort, et pourquoi, et enchaînement sur "autre chose", de plus vivant, quoi ...
    ... et moi je fais l'effort de répondre sur ces trucs qui m'emmerdent ...
   Récompense, au moment de me saluer, nouveau compliment (!) sur ma silhouette:)
  - En tous cas, ça te va bien !

  Analysons ensemble ce que ça peut vouloir dire ...
  "ça te va bien ", le "ça", c'est mes dix kilos de moins ou bien ma gueule tristounette, mon regard plus sévère ? Ou bien c'est le deuil, je "porte" bien le deuil, peut-être ... je le porte dignement, fièrement, sans "faire pitié" ? Ah, c'est ça: j'en fais une force alors on ne peut guère m'en plaindre, de là à m'envier de cette aubaine d'avoir perdu qqs rondeurs ...
  Par contre le "en tous cas", je ne sais pas trop comment le prendre ...
  Quel sens a-t-il ?
  Cette fameuse connerie "à quelque chose malheur est bon" ?
  Est-il un euphémisme pour "abstraction faite"
  Abstraction faite de la personne de Kalahan ...
  Brrrr ... on s'étonne que j'ai plus envie de voir grand-monde ...
  Je vois un jeune ami déprimé, tantôt, ça, vaut la peine.
  Je suis devenue une tata mexicaine. Une tata pour des jeunes qui parlent de vrais sujets.
   Caramel et moi vous quittons en vous faisant part de notre bienheureuse affection.
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 13 Décembre 2016 à 12:14:59
Ainsi donc ... Ça nous va si bien ... Le noir contraste heureusement avec mes cheveux clairs ... si seyant ...
Bientôt fashion victims au prochain défilé du Salon Funéraire de Paris ?

A ceux-là, il me sied, à moi, de dire : Vous savez quoi ?  M ....

Une papouille à Caramel
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 13 Décembre 2016 à 13:05:07
Comme j'ai plutôt des kilos de chagrin en plus...
et personne pour trouver que ÇA me va bien...
plutôt le regard commisératif...
Je passe au noir clair...
ça sera super au salon de la Mort,
si un jour il y en a un second...

Noir et teint de papier mâché et remâché... c'est pas si seyant ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Décembre 2016 à 13:53:12

   Oh, personne pour t'admirer, Eva ... ?!
   Suffit de te dire que tu ne peux  RIEN porter de plus beau ... et qu'il y en a sur toi pour une FORTUNE ...
   Au rayon des mochetés tout est vendable avec un peu de culot ...
   Oui, c'est moche, d'être en deuil, et alors, non, c'est pas moche, c'est LUXUEUX ... LUXUEUX ...
   JE te sélectionne sans hésiter parmi mes égéries, ton regard tient si bien devant le subjectif ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Décembre 2016 à 13:21:58

   Depuis ... "depuis" ...
   je suis déchirée et j'en bave pour essayer de me maintenir en "une", et je sais bien que je ne suis pourtant que la tata, enfin, une des deux tatas.
   Ma sœur est-elle plus solide que moi ? Certainement ...
   Mon frère ... plus solide, mais bien plus éprouvé ...
   Je suis comme une toile tendue qui craque de toutes parts et je fais vite, vite, des nœuds par-ci, des nœuds par-là, pour éviter l'arrachement total ...
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   "tu n'es rien" me souffle un caillou
   "rêve encore" me montre une étoile.
   "ne dis rien" ça ne vaut rien du tout
   "Aime encore" et tisse des voiles ...

                                                                                    ^^^^^^^^^^^^ M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 14 Décembre 2016 à 14:21:48
Mon regard qui tient si bien devant le subjectif...
j'adore l'image!
comme je m’approprie ton image de l'étoffe tendue qui craque de partout... et  que tu coures de partout faire des noeuds pour éviter l'arrachement total...parceque ça fait écho à mon image qui était plus une toile arrachée en son milieu, toute béante , aux bords effilochés que je tente de ravauder pour que le trou ne grossisse pas trop...
A nous deux...on en a de belles images de ce que nous sommes, soumises aux forces de destruction de la mort brutale d'un aimé essentiel...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Décembre 2016 à 17:20:46

   Eh oui, Eva ...
   Les forces subjectives ...
   Il ne me "manque rien", à voir comme ça ...
   Un malheur à porter ... voilà qui est infiniment subjectif ...
   Cet après-midi, nos paysages de méandres, de rochers et de bouts de forêt étaient rasés par le soleil d'un lourd solstice, j'ai eu un instant cette impression que le soleil Himself souhaitait se coucher pour toujours, pour toujours ... et la pureté d'une brume blanche effaçait une partie des détails, comme pour me dire "tout s'en va, et il restera des matins sans souvenirs ..."
   Comme je comprends ceux qui se foutent une putain de cuite à ces foutues fêtes ... zut, me vlà rabat-joie, purée, Souci, reprends-toi, demain, demain ... là c'est mon tour de gerber ... sorry ... et pas d' émoticône pour l'amertume ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Décembre 2016 à 19:15:34

     C'est bizarre bizarre ...
     Je n'arrive toujours pas à m'approprier aisément le mot "deuil" ...

     C'est ... peut-être mon défaut de chercher dans les mots plus de signification qu'ils en ont réellement ...
     Ce mot "deuil" veut pourtant dire ce qu'il veut dire: vous avez perdu quelqu'un, qui est MORT, et ... c'est votre situation, votre case, votre statut ...

    Pourtant, je m'en sens étrangère, et je ne sais pas au juste, au tout juste pourquoi.
    Peut-être mes expériences passées, et je dirais même dépassées, m'ont-elles transmis une sorte de distorsion dans la souffrance ...
    Peu de personnes sans doute pourront me suivre dans cette étrangeté ...
    A force de survivre à des "choses" dures, survivre en sensibilité et non en s'endurcissant ...
    L'on perd de soi-même, de sa droiture, indispensablement, sinon, on meurt , soit réellement, soit en devenant fou ...

    Kalahan n'a pas survécu ... je suis devenue folle, mais ça c'est pas grave ... on continue de "bien m'aimer", personne n'est en deuil de moi ... à part moi-même, parfois, mais ça passe, que voulez-vous ...

   Mais être en deuil de Kalahan, ce petit lutin, ce fils de notre fratrie, ce petit-fils de nos parents ...

   Non ... je n'entre pas là-dedans, ni dans le feu ni dans la glace, je SUIS feu, je SUIS glace, mais il n'y a pas plus de deuil qu'il n'y a d'amour, il n'y a là que deux mots compliqués qui ne disent pas grand-chose sur ce qu'ils sont ...

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Décembre 2016 à 22:41:22

    A hauteur d'enfantillages, à hauteur de hublot de machine à laver ...
    A rebours de plein de trucs ...
    Demain, comme chaque 18 déc, cela fera x années que mon grand-père maternel est décédé. 37 ans ... il y a 37 ans ... beaucoup de neige, un cortège à pied de l'église au cimetière, derrière le corbillard, derrière mèmère très très triste entre maman et parrain ... mon premier deuil ?
    Non, pas vraiment ...
    "Pourtant, Martine, tu ne devrais pas t'en souvenir quand pèpè Oweille est mort, t'avais que deux ans et demi-trois ans ..."
    " Mais si, maman, je m'en souviens, c'était le jour, il faisait clair, gris clair, et je regardais le linge qui tournait dans le tambour de la machine, et c'est le Ch ... qui est venu et qui l'a dit "le père est mort" et ça m'a fait tout tout drôle ...
    A l'époque où je vivais une histoire d'amour avec un lapin en caoutchouc dont je mordillais les oreilles ...
   Je me souviens de trop de tout ... plus vraiment des logarithmes ni du gérondif ... mais des gens, des émotions ... de trop, de trop ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 18 Décembre 2016 à 01:42:50
Trop de souvenirs, trop d'émotions, trop de sensibilité...
et la vie est trop tout...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Décembre 2016 à 15:22:10

    C'est en forgeant qu'on devient forgeron ...
    C'est en philosophant qu'on devient philosophons ...

    Aïe, amertume, mal au cœur ...
    Abstraire ce qu'on a, ce qu'on aura, ce qu'on n'a plus, et puis pourquoi pas écrire un poème, plutôt que de tout casser, tout aussi con à faire mais plus sophistiqué ...
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

                       Une vie privée, privée de soi
                       En deux temps deux morts

                       N'ai de retenue
                       Qu'en complément d'âme

                       Et le pont aérien
                       Vers où va mon désir

                       Vide mon sarcophage

                       De toi tombe ce peu
                       Que de ma vie n'efface

                       Un instant suspendu
                       D'un impossible envol

                       Qui répond, qui répond,
                       Ou qui ne répond pas.

                       Je veux bien écouter
                       Tout cela de ma nuit,

                        Sans que ma triste alliance
                        Se brisât au trépas.

   La mort en absurde cohérence ........................................... M.
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Décembre 2016 à 09:34:43

   Hier soir j'ai vu un doc sur Picasso qui m'a beaucoup touchée.
   Revoir ses peintures réinscrites dans le cours de sa vie, de ses deuils, de ses amours et amitiés, de ses combats pour la seule cause sérieuse : la créativité.

   Oui, j'ai passé un moment émouvant ... poétique ... avec ce grand sensoriel tocard, à bonne distance ... heureusement, je n'ai pas eu le destin d'être l'une de ses muses ! Non, moi je suis une de ses "demoiselles d'Avignon", sont-elles putes, pas putes ... anges, pas anges ... belles, pas belles ... de chair, pas de chair ... présentes, absentes ...
 
   Ah, Pablo ... Pablo qui créait comme un enfant libre et respecté ...
   Sans que ces empêcheurs d'expression d'adultes viennent lui dire "pas ci", "pas ça" ...

                          Je vous offre un Picasso pour Noël ...

                          (http://www.aht.li/2998219/mariethpicasso.jpg)

                                   
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 19 Décembre 2016 à 14:14:44
Et une toile de maitre pour nos petits yeux mouillés...
merci pour ce prénoel...

j'veux pas y aller...je peux zapper le 24 et le 25 cette année?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Décembre 2016 à 15:58:56

    Eh oui, devoir "y aller", c'est désagréable "depuis", ça "tord boyaux", ça écœure, mais c'est pas notre "toute première fois", hein, Eva ...
    Alors on sait bien que le pire, c'est une partie du tout, et que voilà, il y a tous les autres petits morceaux qu'on a bien du mal à assembler, mais c'est la vie d'après, c'est pu la vie d'avant, c'est comme ça et on y va comme une ballerine qui a les pieds en charpie pour danser casse-noisette !
    Dans 2 petites semaines le cap sera passé, je m'y projette déjà, sans plus, abracadabstraction de ces foutues fêtes incontournables ...
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    De F.G.Lorca:
                                       Manège.

                                  Les jours de fête
                                  Tournent en rond.
                                  Le manège les amène
                                  et les emporte.

                                   Bleus la fête-Dieu,
                                   blancs à la Noël.

                                   Les jours abandonnent
                                   leur peau, comme des couleuvres,
                                   à la seule exception
                                   des jours de fête.

                                   Ces jours sont les mêmes
                                   qu'au temps de nos vieilles mères.
                                   Leurs soirs sont de longues traînes
                                   de moire avec des paillettes.

                                   Bleus la fête-Dieu,
                                   blancs à la Noël.

                                   ...

                                   Rage, rage, Marco Polo !
                                   Dans leur fantastique ronde
                                   les enfants voient des pays
                                   inconnus à notre monde.

                                   Bleus à la fête-Dieu,
                                   blancs à la Noël.

                                   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ F.G.Lorca.
                                 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 19 Décembre 2016 à 17:39:20
"Les fêtes de Noël commencent à sentir de plus en plus le sapin ..."  Gaëtan Faucer

Ne faisons pas dans le détail ... zappons tout le mois de décembre ... et  janvier ... et février ... et ... 

(http://www.aht.li/2998425/_35.JPG)

M'en fous,  j'ai déjà ma tenue glamour pour le réveillon ...
Manquent plus que le boa et la plume dans le c ...

Désolée ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Décembre 2016 à 12:32:23

   Bon, allez, je vois bien que les fêtes vont en faire dérailler plus d'un(e), pour adoucir les choses je décrète qu'on en est déjà à la fêtes des rois (un 6, sorry Eva, décidément pas de date au calendrier qui épargne tout le monde ...)
   et donc, pour vous épargner le lourd matérialisme des "soldes" ...
   je vous offre pour couronner nos chagrins cette petite merveille ...
   solidairement et en désespérée zénitude, M.
   (http://www.aht.li/2998755/couronnnegoutte.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Décembre 2016 à 23:16:34

    J'ai un peu bombé le Noël d' Eva ...
    Il était encore un peu too much bling-bling for me ...
    (http://www.aht.li/2999103/retouche.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 20 Décembre 2016 à 23:32:28
C'est pas facile de trouver des images parfaitement raccords avec l'humeur pour illustrer un billet de blog...je prends ce qui me parait le moins éloigné... et toi! toi tu le passes à la bombe pour le déblingblinguiser ce pauvre Noel clinquant mais de biais!
tu m'arraches donc un sourire! chapeau bas m'dame....

Quand au six... pas de souci... je m'y fais assez bien...
 il  y a donc plusieurs  sortes de six dans ma vie...
le six si triste que même pas j'ai envie d'en causer....
le six de la galette et j'adore la frangipane...
le six bien neutre qui arrive chaque mois...un jour comme les autres,parfois... de plus en plus en tous cas...


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Décembre 2016 à 09:55:15
   Transcender cette foutue souffrance ...
   Puisqu'elle règne en nous, et comment pourrions-nous l'ignorer, ne jamais la servir !
   Comment ceux qui, épargnés par le maintien de sa puissance, la valeur du captif dont elle nous prive, pourraient-ils nous reprocher notre soumission !
   Lu mon café en buvant de la poésie, ou le contraire ...
   Philippe Jacottet ...
   Je vous copie quelques-uns de ses vers que je trouve à la fois somptueusement désespérés et subtilement rebelles.
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   "Où sommes-nous ?"

     Perdus dans le cœur de la paix.

     Ici, plus rien ne parle que,

     sous notre peau,

     sous l'écorce et la boue,

     avec sa force de taureau,

     le sang fuyant qui nous emmêle,

     et nous secoue

     comme ces cloches mûres sur les champs.

     Comme je suis un étranger dans notre vie,

     je ne parle avec toi qu'avec d'étranges mots,

     parce que tu seras peut-être ma patrie,

     mon printemps, nid de paille et de pluie aux rameaux,

     ma ruche d'eau qui tremble à la pointe du jour,

     ma naissante Douceur-dans-la-nuit ...

             Philippe Jacottet, extrait de "L'effraie".
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Décembre 2016 à 10:31:52

     La vie de toute une famille en ruines depuis le suicide d'un ado ...
     Je ne suis qu'une tata fragile qui s'est pris une grosse poutre sur la gueule lors de l'éboulement ... séquelles irrémédiables, mais je suis là, et resterai, tapée-tarée, tapée-tarée ... incontinence chronique du ciboulot ... excusez le désordre ... les dommages collatéraux ...
     Je ramasse les débris et j'écris: Kalahan.
    Il manquera toujours affreusement, même si ça s'entend pas, même si ça se voit pas, même si on n'a pas l'air de se laisser aller, et pire, l'air normaux.
    Je suis d'une famille qui vit "après ça".
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Décembre 2016 à 10:03:03
   
   Message à R... ce matin.


  R ... j'ai bien sûr pensé à toi hier soir, sacrénomdidoum, est-ce la faute de ces foutues technologies si on ne peut plus penser à quelqu'un sans obligatoirement concrétiser les élans de son esprit ou de son cœur sous peine de les laisser supposer insignifiants ?

   Hum ... je comprends que ta confiance dans les autres soit bien "entamée", et que tu sois inquiet, mais ne peux-tu comprendre que ceux qui t'apprécient ont leur espace de vie, leurs faiblesses aussi ?

   Hier, j'ai été mal, voilà, mal, c'est tout, repliée peut-être égoïstement sur ma souffrance, mais c'est ainsi.

   J'ai passé bien plus de Noëls malheureux que de Noëls heureux, excuse du peu, excuse-moi si le fait pour moi de souhaiter "joyeux Noël" ne veut pas dire grand-chose, me paraît plus hypocrite que généreux.

  Je sais bien que tu n'as pas facile, qu'est-ce que tu crois ! Et bien sûr je t'apprécie et je vais t'épauler comme je peux, mais je dois respecter ton indépendance et favoriser ton épanouissement, or ce n'est pas en m'imposant dans ta vie que je te serai vraiment utile ! Oui, hier je t'ai laissé avec ta "famille de merde", et tu sais pourquoi ? C'est parce que tu n'en as pas d'autre et que c'est SUR CES BASES, fussent-elles négligeables et défaillantes à tes yeux, qu'il te faut consolider ta personnalité et démarrer ta vie d'adulte ! Dans la difficulté, oui ! Car les facilités sont des leurres ! Et la réalité difficile de la vie rattrape toujours ceux qui croient lui échapper ! Ah, tu me diras: "pas si je me tue", ah ben oui, alors là, il aura gagné, le suicide.

 Hélas, je n'ai à pardonner à qui que ce soit, ni à toi, ni à Kalahan, car le pardon sous-entend faute, et donc justice, et dans l'absolu, la justice n'existe pas.

 Le suicide, lui, existe, et je ne LUI pardonne pas, mais ce combat-là se mène comme une bataille de l'antiquité, où les guerriers, qu'ils soient d'un camp ou d'un autre, se retrouvent souvent seuls et en situation de péril.

 Bon, voilà, c'est Noël, il paraît. Au niveau des astres, on bascule à nouveau vers l'allongement des jours, la nuit finit d'étendre son empire ... voilà une signification à laquelle se raccrocher, c'est ... mon humble cadeau pour toi, R..., en ce jour.

 J'allais te recontacter, te proposer confirmation de se revoir mardi 16h15, mais si te réjouir d'aussi peu n'est pas assez pour toi, j'irai continuer mes poésies inutiles, comme tout ce que je fais, sans me plaindre, sans reprocher au monde d'être ce qu'il est, âpre et fantastique à la fois.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mon amour le 25 Décembre 2016 à 12:49:12
Que vos mots résonnent en moi comme un lourd écho qui ne s'atténue pas ....poursuivant son bruit lourd et sourd parasitant tout les autres bruits que la vie voulant nous faire croire que cette vie continue ...même si elle force son chemin faisant croire que nous sommes avec elle, le bruit sourd de la douleur de la rendra jamais vraie, jamais claire, jamais lumineuse...condammnée à l'entendre mélangée aux bruits de la souffrance qui n'en feront plus jamais une douce melodie mais un vacarme assourdissant ...voilà ce que sera le reste de notre vie ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Décembre 2016 à 13:10:33

   Il y a quand même des lueurs dans l'obscurité, chère maman d'Andrea et de sa sœur ... et sœur de son frère, et fille de sa maman ...
   Nos familles du ciel et de Terre, comme dit si bien Gero, en constellations voilées ... distances et proximités, la confiance apaise, oui, gardons confiance,  c'est la plus belle des luttes ...
   Bien à toi, à vous, aux mexicains Invaincus ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mon amour le 25 Décembre 2016 à 14:06:19
Pour l'instant aucune lueur dans çette obsurité....du noir et encore du noir ...mais je veux te faire confiance ...et j'attends seule dans le noir cette lueur qui viendra surement ... Merci de me donner l'espoir...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 25 Décembre 2016 à 20:12:44
R... a bien de la chance de t'avoir te souciant de lui...
mais ce n'est sans doute pas suffisant pour contrer sa désespérance...
Triste Noël pour certains...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Décembre 2016 à 21:56:23

   ça va ... ça va, la désespérance est percutante, mais je la percute vers la poubelle, de préférence, puissiez-vous tous vous démerder aussi bien que moi, au fond !
   Ch'uis épuisette, là: nuit chez Faïk, quel bazar le père Noël est r'monté dans la cheminée en grognant parce qu'il s'est pris une gamelle dans l'cafoutch, et puis le matin,traite de la Roussette, écrémage du lait, battre le beurre, donner le biberon à bébé hippopo, tondre Shaun le mouton, filer la laine, tricoter ... pas le temps de déprimer, zou! A+, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Décembre 2016 à 16:19:25

   Vive les bonne année d'une fois par an, vive surtout les petits bonjour de tous les jours, ou les bonne heure de chaque heure ...
   Assumer le temps qui passe bon an bon an ... et toutes les couleurs de notre orgue à émotions ... elles sont toutes belles à leur manière, aimons-les, ça, ça va nous aider ...
   Bien chocolatement, Martine.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 26 Décembre 2016 à 18:04:09
Merci pour le coup de main Souci ... fallait bien ça avec tout ce bazar ... dans le cœur et la tête ... alouette ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Décembre 2016 à 09:27:40

   Bon, ben voilà, je m'apprête à passer le Nouvel-an à bord d'un sous-marin ...
   Je vous ai pas dit lequel, héhé ...
   Il s'agit du Toublipatèkapot, 5000 hommes à bord ...
   Excusez du scandale, dingodeuil en perspective ...
   
   (http://www.aht.li/3001504/redoutable.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Décembre 2016 à 20:06:25

    Le bonheur,  bonheur construit patiemment,
               ce bonheur semblait-il mérité,
               était un piège, s'est refermé ...
    Et comment ne pas "casquer" à présent ...


    (http://www.aht.li/3001807/sourispiege.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 27 Décembre 2016 à 20:30:21
Du sous-marin à la souricière ... on nous l'avait bien dit pourtant de sortir couverts ... mais bon sang, à quel moment on a fait tout faux ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Décembre 2016 à 18:36:15

   Substantiellement happy de pouvoir Vous faire sourire et même rire ... ici ... et de Vous faire revenir librement lire mes carabistouilles ... le mieux que j'aie à donner ...
    Bisou, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Décembre 2016 à 10:34:23

   
Citer
Cruelle sensation d'inutilité... quelle humiliation après tant d'efforts ... aucune reconnaissance... disparition momentanée du personnage d'un tableau contemporain pour que n'existe que la réalité naïvement contemplative...  les cendres des premières cendres où la mort est déjà connue... intimement reconnue !

    Très justes mots de notre Fedy trouvés ce matin ...
    Je pense aussi à cet indécrottable tocard de Pablo Picasso qui se serait dépêché d'y replacer des personnages, un arlequin esquissé en quelques crolles surmontées d'un chapeau, un taureau chaud comme l'Andalousie, des saltimbanques maigres, un colosse-enfant léger comme le ciel ...
     Si la mort est un fond de fatalité qui nous empêche d'accéder à l'existence comme un acquis, nous pouvons garder la force de lui opposer nos fragiles et si émouvantes palpitations ...
    Bien boîtilleusement vôtre, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Décembre 2016 à 22:39:41

    Cet après-midi, j'ai pu me sentir plus yin que yang, plus aqua que fire, plus sky que stone ...
    Et j'ai été voir le plus chouette endroit à Liège où on trouve des belles pierres, chut ... petit magasin qui ne paie pas de mine, à loyer bon marché dans une rue peu commerçante, ne vont là que les connaisseurs !
    Ah, le petit monsieur me connaît bien, on papote, il me montre ses trésors, il était jardinier, avant d'avoir envie de vendre des minéraux, c'est un type passionné par la beauté de la Nature ...
    J'ai trouvé des petits bijoux à offrir, en rhodochrosite, en améthyste ... admiré des morganites, découvert de drôles de cailloux extraits en Inde, les efflorescences bleues extraordinaires sont de la cavansite, des cristaux allant du bleu dur au vert turquoise, c'est très très chouette, je m'émerveille toujours ... c'est comme lire la Terre ...
    (http://www.aht.li/3002633/cavansite.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Décembre 2016 à 05:17:45

    Ce n'était que ... l’œil du cyclone :

    L'œil d'un cyclone tropical est une zone de vents calmes et de temps clément siégeant en général au centre de la circulation cyclonique. Il est délimité par le mur de l'œil, un mur d'orages où les conditions météorologiques sont les plus extrêmes.

    Et voilà, qqs heures de paix et revoilà la colère, la rage, l’écœurement:
    cela n'a pas PU arriver !

     Les images saines et équilibrantes de notre sortie en ville (des familles, enfants de tous âges) m'apparaissent soudain comme un cauchemar, lorsqu'il y a anguille sous roche, que tout-à-coup c'est l'horreur ... mon traumatisme s'impose à nouveau, le carnage d'une vie de famille tranquille ...

    Et quoi faire, supporter.
    Nulle fuite possible, je cherche un abri, un trou, un creux.
    Je suis loin d'avoir le contrôle sur ça, même si j'ai compris, depuis le tout début, qu'il me faudrait être plus forte que jamais, sans autre option possible.
    Vaincre cette saloperie est la moindre des choses que je puisse offrir à la mémoire de Kalahan. A celle de ma grand-mère, en profond respect envers le courage des parents du petit, et pour ouvrir le chemin aux côtés de tous ceux qui galèrent.
    Alors je prends sur ma gueule sans m'apitoyer sur mon sort, j'insulte la dépression, les vents à 225 kms/h, je fais un doigt d'honneur au désespoir ! Attends un peu ce que je vais te mettre ! Profite bien de me faire crouler de temps à autre, c'est moi qui te damerai le pion !
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
    Bon, je retourne auprès des charmants marins qui m'ont invitée à visiter leur navire, ils ont dit qu'ils allaient me montrer des ogives nucléaires, ça tombe bien, j'en ai jamais vu, hihi ! M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Décembre 2016 à 06:59:01

    Insomnie ... depuis des heures, mon cœur et  mon cerveau, ces deux cons, se font du café et espèrent aller mieux en 2017 ...
    (http://www.aht.li/3002686/pausecafe.jpg)
    Bon, les miens se tiennent un peu moins confiants que ces deux-là, certes ... beaucoup moins, mais ils font des rêves, ah, des rêves ... et trinquent à la bonne année bonne santé ... pourvu, pourvu ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Décembre 2016 à 13:03:43
(http://www.aht.li/3002765/pharetempete.jpg)

    "Où sommes-nous?"
    Dans le cœur de la paix ...

                                                             Philippe Jacottet.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Décembre 2016 à 11:58:47

   Chaque jour, habituellement autour de 13h30,
   je téléphone à ma petite maman ...
   Une solidarité qui s'est naturellement mise en place "depuis", car je suis très informelle et plutôt pas trop réglée comme du papier à musique, comme fille ...
   Mais voilà, cette petite habitude-là, j'ai tenu à l'instaurer, j'ai voulu prendre soin de maman ...
   Oui, vous avez bien entendu ...
   Non, moi, je suis la grande, mon rôle, c'est pas de me faire consoler, maman porte déjà assez lourd, elle doit aller travailler, c'est très dur, papa est fragile et maman porte si lourd, et elle me fait CONFIANCE ...

   Et voilà, hier au téléphone, j'ai sentir la boule dans la gorge, vous savez, celle qui vous fait capituler vers vos émotions, et j'ai pleuré, pleuré notre Kalahan qu'on ne reverrait plus ...
   Et voilà, maman ne pouvait pas me consoler, je l'ai toujours su, enfin, pas pour ça !
   Enfin, maman m'a bien connu bébé, elle sait bien que quand je pleure, je dois dormir ... et qu'après un bon gros dodo ça va mieux ...
   Et c'est vrai, les nerfs ont bien lâché ces derniers temps et ...
   ça ira, je vais me reposer, et puis voilà ...

   Grande fatigue, tant pis, tant pis ...
   2017 débutera à pas de souris ...
   
   Je souhaite à tout Mexico de trouver un peu de sérénité au milieu du chaos ... je sais, parfois la bataille fait rage en notre sein, et il n'y a plus de refuge, faut se garer en double file ... ou planter là son véhicule et aller "à pattes", pouêt ...

   On a tout le temps, au diable ceux qui vont klaxonner ... flûte ...

   Ô oui flûte, y a le temps ...

   Bien solidaire, solide assez, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Janvier 2017 à 10:46:56

   Non, mais, franchement, hier, la réflexion, quand j'ai dit que je m'occupais de jeunes suicidaires,

   "ça ne t'enfonce pas ?"

   Crotte de bique ... nenni !
   Vous avez déjà essayé de renfoncer un bouchon de champ' dans le goulot après l'avoir fait pèter ?
   Ma vie d'avant est trop étroite pour que je rentre encore dedans, c'est tout.
   Alors moi, je cours danser sur scène en tenue de ceinture de bananes là-dessus, ça manque un peu de rigueur existentielle ...
   à salut les mexicains, sinon quoi, à part ça, Souci ?
   Fait tout blanc, j'ai vu une grive manger les boules à ma viorne et puis 2 bichettes au fond du jardin ... et je me tape de la lecture d'éminents psychiatres, des fois que je trouverais qqch que ch'sais pas déjà ...
   Allez hop, sweet bananas :
   https://www.youtube.com/watch?v=ote0GuB_6Ls (https://www.youtube.com/watch?v=ote0GuB_6Ls)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Janvier 2017 à 13:53:20

    Il y a ... un truc qui m'énerve vraiment et qui revient à tire-larigot dans la blablaterie pseudo-psychologique, je dis bien: pseudo, puisque j'ai décidé de chercher plus profond.
    On entend "vous ne vous autorisez pas à aller bien", ou encore plus débile, on vous fait remarquer votre complaisance dans le malheur.
    Mais bon sang c'est pourtant pas compliqué de voir comme 2 et 2 font 4, que si un être vraiment important vous manque, vous pourriez pas aller bien à moins d'avoir des capacités de déni ou la froideur de couler une chape de plomb sur vos sentiments !
    Alors purée, NON, je ne vais pas bien, oui, je fais ce qu'il faut pour ne pas m' auto-détruire ou répercuter ma souffrance sur autrui, point barre, et il manquerait plus que ça qu'on m'emmerde.
    Et il n'y a aucune anarchie là-dedans, je ne fais que suivre l'ordre naturel des choses, sans le contrarier, en respect autant que possible ...
    Et puis de toute manière, quelles que soient les possibilités ou ressources de continuation de chacun, c'est pas plus facile pour l'un que pour l'autre, ça, j'en suis persuadée.
    Bon, je vais faire un peu de plâtre, y a des fissures encore, ah, les vieilles baraques ... à pluche, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Janvier 2017 à 10:22:49

   Certains débutent cette année sous la force de la colère ...
   Énergie que je n'arrive plus guère à dispenser tant la fatigue me cloue ...
   Le seul élan vital qui me reste est mon petit brin de folie, mais purée, si je donne l'image mentale d'une boute-en-train, vous êtes loin du compte ...
   Mon cerveau est H.S. pour la "vraie vie" depuis "la nouvelle"...
   Je me bats pour la seule force dont je suis capable: l'acceptation de la souffrance, et le refus du suicide.
   Des choses abstraites, le concret n'est plus guère pour moi.
   Heureusement il me reste les mots, et vous lire, vous écrire, à vous qui vivez dans les émotions lourdes.
   La balance de ma grand-mère ... avec ses plateaux en marbre, elle pesait avec grande sensibilité ... beurre, fruits, sucre ...
   Belle balance ancienne avec des poids en métal ...
   J'étais toujours étonnée ... par le pouvoir du tout petit poids !
   Oui, il était si petit ... il suffisait pourtant que je le dépose sur un des lourds plateaux ... pour observer avec amusement, l'hésitation de l'aiguille, la lenteur et la certitude du basculement ...
   Dans une douzaine de semaines, je pourrai voir plein de trucs au jardin, crocus, tulipes ... assez je l'espère pour sentir à nouveau un peu de vie en moi ... et la rayonner un peu pour mes proches ...
   Patience et douceur, faculté de faire avec PEU ou RIEN ...
   C'est tout ... c'est cruel pour mon compagnon, que son amour n'ait plus toute la place d'avant ... il y a une grande place pour la blessure inacceptable du suicide de Kalahan, c'est comme ça, je veux sauver ce qui peut l'être, je ne peux sauver qu'en fonction des miettes récupérées avec humilité.
   Il pleut, djé mau la tiesse ... (en patois), on fera avec ...
   Solidairement, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Janvier 2017 à 16:30:41

     Savez-vous ce qu'est un zétète ? Non, j'ai pas fait de paute de prappe ...
     Un zétète : antiquité grecque, magistrat athénien chargé du recouvrement des dettes de l’État.
      Zététique: histoire de la philosophie: qui cherche, qui examine.
Qualificatif donné aux philosophes sceptiques.
      Apprendre comme si je devais vivre toujours ... et tant pis si je meurs ce soir ... mais j'aimerais bien continuer d'agiter tout Mexico et mon petit monde ...
      Et de faire sourire quand c'est possible ...
      Pouf, assez entré de trucs dans ma ciboulette today, et ça fait longtemps qu'il en est rien sorti, à propos ...
      Bien affectueusement, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nandou_Guanaco le 04 Janvier 2017 à 16:42:55
Bon alors juste pour sourire,  aujourd' hui cours de diction: Un zétète qui zozote en zététique est un zétète esthète de la zozotique zététique.  Allé et de plus en plus vite hein,  tant qu' à mourir ce soir, autant mourir de rire!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Janvier 2017 à 17:02:45

    Un énorme bisou ma Nandou !
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Janvier 2017 à 17:55:43

     Un poème pour les souffrant(e)s ... en ce début 2017,
     parce que, parce que, ça existe, la tourmente,
     oui, ça gêne, ça la fout mal, yes ...
     Ecrit par Henri Michaux, extrait de "La nuit remue".

                                              Contre.

      "Je vous construirai une ville avec des loques, moi.
    Je vous construirai sans plan et sans ciment un édifice que vous ne détruirez pas
    Et qu'une espèce d'évidence écumante soutiendra et gonflera,
    Qui viendra vous braire au nez, et au nez gelé
    De tous vos Parthénons, vos Arts Arabes et de vos Mings.
    Avec de la fumée, avec de la dilution de brouillard et du son de peaux de tambours
    Je vous assoirai des forteresses écrasantes et superbes,
    Des forteresses faites exclusivement de remous et de secousses,
    Contre lesquels votre ordre multimillénaire et votre géométrie
    Tomberont en fadaises et galimatias et poussières de sable sans raisons.
    Glas ! Glas ! Glas ! Sur vous tous! Néant sur les vivants!
    Oui! Je crois en Dieu ! Certes, il n'en sait rien.
    Foi, semelle inusable pour qui n'avance pas.
    Ô monde, monde étranglé, ventre froid !
    Même pas symbole, mais néant !
    Je contre! Je contre! Je contre, et te gave de chien crevé !
    En tonnes, vous m'entendez, en tonnes je vous arracherai
    Ce que vous m'avez refusé en grammes!
    Le venin du serpent est son fidèle compagnon.
    Fidèle ! Et il l'estime à sa juste valeur.
    Frères, Mes Frères damnés, suivez moi avec confiance;
    Les dents du loup ne lâchent pas le loup,
    C'est la chair du mouton qui lâche.
    Dans le noir, nous verrons clair, Mes Frères!
    Dans le labyrinthe, nous trouverons la voie droite!
    Carcasse ! Où est ta place ici ?
    Gêneuse! Pisseuse! Pots cassés! Poulie gémissante !
    Comme tu vas sentir les cordages tendus des quatre mondes !
    Comme je vais t'écarteler !"
   
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ Henri Michaux.   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Janvier 2017 à 09:52:07

    Les poètes "malsains" n'orientent pas vers une confortable élimination des contradictions, hein ...
    Ben non ...
    Et nous y voilà, jusqu'au cou, dans la contradiction, avec le deuil ...
    On nous dit qu'avec l'acceptation la contradiction se résoudra ?
    Pas sûr ! Je crains de ne point être assez naïve ...
    Mais c'est mon problème, ma complexité à moi ...
    Je devrais dire oui, Kalahan est mort (il s'est suicidé mais on va laisser "ça" à la fatalité), et je suis d'accord avec ce qui est arrivé, et je vis la vie patatitata.
    Je vois arriver le 13 janvier avec ses atours, sa cape et son petit chat noir, 13 janvier 13 janvier ...
    Il y a quatre ans, souvenez-vous les fortes neiges ...
    Et c'est le 13 janvier que nous avons mangé famille réunie, avec Kalahan, ce qui paraissait tellement normal ...
    Heureusement, je n'ai pas du tout oublié son visage, ses yeux, sa voix.
    Et je n'oublierai pas et ... j'en souffrirai, j'accepte de souffrir, j'accepte de souffrir pour Sa souffrance.
    Chacun sa logique, après tout. Et dans Sa souffrance, il y a un monde aussi, une vie aussi. Pas très sociable il est vrai, pas très accessible ni citoyenne ... mais c'est mon choix selon ma conscience, appelez cela culpabilité si ça vous fait plaisir, Mrs les psys ...
    La liberté c'est le chaos de la folie, n'est-ce pas ?
    Non, vous allez me dire que c'est de toujours pouvoir décider de tout ... ben voyons ... et si je décide d'en rire ...
   Kalahan, vaincu par "la vie".
   Titine qui peut pas oublier.
   Une histoire mexicaine ... sombre et lucide ...
   Étincelle d' Amour dans la nuit qui remue ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Janvier 2017 à 10:01:51

    Pensée pour les plus tristes d'entre vous, à la perspective de passer un peu de temps avec les parents, frère et sœur de Kalahan ce week-end ...
    Certes ils font face en société ...
    Comme tout était différent, voici quatre ans ...
    Comme mon cœur et mes préoccupations ont changé ... comme le bonheur s'est définitivement envolé ... mais le petit frère et la petite sœur ont droit à leur chemin vers leur bonheur ... ce bonheur qui les portera dans les plus dures épreuves de leur vie ...
    Je serai une gaie tata à la petite fête ... en pensant beaucoup à Kalahan, et je le dirai, à un moment ou l'autre, oui, je dirai Son prénom ...
   Mélange de tristesse et de joie ... à secouer, tant que je parviens pas à l'émulsionner de manière stable, ce qui n'arrivera peut-être pas.
   Oui, je pense bien aux plus tristes. M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 07 Janvier 2017 à 10:19:55
C'est bien beau l'émulsion, mais faut voir voir à pas trop secouer la déconnette à zinguette ...

Roule la galette, Souci, celle qui est bien faite, avec du beurre dedans ... gourmandise familiale et culinaire ... profite ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: cabrau78 le 09 Janvier 2017 à 21:47:37
Comme c'est beau souci
d'être une tata gaie  pour le bonheur de tes neveu et nièce
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Janvier 2017 à 22:57:09

    Merci Cabrau,

    C'est mon choix, mon cap, selon l'exemple reçu de ma grand-mère, sensible mais qui se laissait pas abattre et gardait une bonne niaque d'humour ...
    C'est elle qui m'a appris à botter le cul au cafard ...
    Elle avait tant fait l'expérience de l'énergie du désespoir ...
    Suis pas fort causante aujourd'hui, un bon rhume, perdez rien pour attendre, chalut ! M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Janvier 2017 à 19:43:27

   Carrément kaput ... pensées à tous ...
   (http://www.aht.li/3008595/maladeko.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 11 Janvier 2017 à 20:02:10
Une petite carte pour te remettre vite sur pied ... (http://i17.servimg.com/u/f17/13/67/93/80/retabl11.jpg)

Je suis absolubent désolée de te boir ainsi affligée d'un béchant rhube ... bous adendrons abec impadience don redour en bleine forbe darbi bous,

Douce buid Souci !

Encyclopédie Atypique Incomplète : Enrhubatron  (http://www.encyclopedie-incomplete.com/?L-Enrhubatron-Generateur,997)

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Janvier 2017 à 11:30:07

    Les soldes Nooooooooooonnn ... Titine, tu vas pas encore craquer pour des boules de laine à 70% tu dois tricoter un peu ton stock, bah, un jour tu mourras avec encore plein de boules à donner comme t'as déjà reçu celles de la voisine truc et de la belle-doche machin ... qui tricote encore ? La Titine ! Elle tricote, détricote, et ...
   T'as de quoi remplir ta baignoire avec des boules et des petits restes de laine et t'es pas fichue de jeter un mètre de fil, vas-y, plouf ! Plouf ! Plouf !
   Toute habillée, hein, ça te suffit pas cette crève ?
   Pour fêter la bonne non-nouvelle année, quoique, y a toujours un truc, ah, oui, demain, 13 janvier ... un vendredi 13 en plus, enfin, c'est plus 2013, cette année-là merci ... la 13 ème semaine, le jeudi 28 mars, suicide du petit, autoroute synaptique du Malheur construite en un tour de neurotransmetteurs, PAF ! Les grands chantiers prennent du temps ? Nenni, dans le cerveau, un Malheur vous installe illico l'accès illimité au pire ...
    On va dire que ça va ... que la vie c'est aussi des trucs bien, ouais ouais !
    OUAIS .
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 12 Janvier 2017 à 12:49:31
"Dans le cerveau, un Malheur vous installe illico l'accès illimité au pire ...
    On va dire que ça va ... que la vie c'est aussi des trucs bien, ouais ouais !"


Ouais ouais, on va dire ça...
et à force de chausser des lunettes pas noires..on re voit la vie en couleurs...
un peu...
par un effort aussi de volonté..
et tu n'en manques pas, de volonté.. hein!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Janvier 2017 à 12:38:10

   Oh, purée, purée ...
   La mort de Kalahan, son SUICIDE !
   Purée comment "redevenir bien" après cela ? !!!
   Quelle atrocité, quel non-sens, quelle guerre déclenchée ...
   Processus de paix à rallonge et sans fin ...
   Longues journées à plancher sur des termes de traités, raturés ou annotés le lendemain, proposées à l'exécutif, invalidés pour objections diverses ... purée, purée ...

   Mais nous sommes tous, en deuil, en solitude, ça oui ...
   Inconfortable mais plus vivable que les dynamiques de groupe qui ne nous attirent plus parce que nous avons "ça" à vivre ...

   Et la solitude ...
   Lieu de fantasme et de lassitude ...

   "S'il est une solitude où le solitaire est un abandonné, il en existe une où il n'est solitaire que parce que les autres hommes ne l'ont pas encore rejoint" A. Malraux

   "Il me semble que je traverse une solitude sans fin, pour aller je ne sais où, et c'est moi qui suis tout à la fois le désert, le voyageur et le chameau" G. Flaubert.

    "Je saurai plus jamais où je vais mais j'y vais" Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Janvier 2017 à 19:43:45

    Les fleurs des champs ne suivent pas de stratégie pour mûrir ...

    Tout se fait en elles, elles sont là c'est tout.
    Le temps des fleurs, le temps des graines ...
    Si mal fait le temps qui ne peut s'oublier ...

    (http://www.aht.li/3009833/graines.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 14 Janvier 2017 à 21:15:21
J'y vais aussi...
le coeur en équilibre entre 2 solitudes...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Janvier 2017 à 12:49:18

    Merci pour la présence ... même de loin, je SAIS que vous êtes là ...
    Et je radote ...
    Aujourd'hui, un tableau de Mark Rotko (merci Mark), expressionnisme abstrait (on s'en fout), a accroché mon humeur floconneuse et impalpable ...
    Tout sauf m'effondrer dans l'autodestruction ... période difficile, répétition ...

    (http://www.aht.li/3010087/rothko.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 15 Janvier 2017 à 19:17:12
Le château  pillé-vidé a quand même au mur une jolie toile nuageuse et bleue, le vide n'est pas tout vide...l'émotion de l'art est là encore un peu...j'aime ce bleu là.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 16 Janvier 2017 à 09:41:06
Il reste encore quelques vibrations ... quand l'art nous éloigne de toutes les renonciations.
L'Ermitage était un rêve, l'ermitage est devenu ma triste réalité quotidienne. Moins artistique …
T'as un sac à dos Souci ? Je veux bien allumer mon regard encore une fois …


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Janvier 2017 à 09:35:20

    Avant-hier, à la soirée, je soupire et dis à mon mari
    "dire que ça fera bientôt 4 ans pour Kalahan ..."
    "Ah oui, c'était quand djà, au mois de février?"
    Ouais, c'est ça, et la St Valentin c'est le 28 mars ...
    Enfin, tant qu'il accepte mon deuil, pas la peine d'en faire une histoire ... c'est comme ça ... la distance ... peut-être parfois je le blesse aussi à ne plus comprendre ses préoccupations ...
    Sentimentalement, Souci.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 18 Janvier 2017 à 12:29:26
Peut être parfois ça le blesse de ne plus  te comprendre...
radicalement transformée par ce suicide...
éperdument engagée dans le partage et la prévention...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Janvier 2017 à 20:13:45

    Des blessures de tous côtés, voilà les conséquences de cette Sur-Merde de Suicide ...
    Les autres merdes c'est juste des petites merdes ... on en mettrait sur sa tartine ...
    Mais ça ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 18 Janvier 2017 à 21:06:10
Je rebondis avec mon slogan habituel: La vie est une tartine de merde..là y'a un gros grumeau!
c'est pas classsss....mais la vie n'est pas toujours très classe, elle-même...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Janvier 2017 à 21:56:45

    Ah, la classe, toutes ces années d'école ...
    Qui a eu cette idée folle ?
    Pire: le classement ! Sans cela, ce serait un jeu inoffensif, débilitant mais inoffensif ...
    allez, on s'envoie les Pink Floyd, foutu pour eux, les vlà sur l'estrade ...
    Je brûle mon "Sloggi " ... parce qu'il fait froid et qu'on se les gèle mondiale !
    https://www.youtube.com/watch?v=fvPpAPIIZyo (https://www.youtube.com/watch?v=fvPpAPIIZyo)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Janvier 2017 à 12:51:44

    Souffrance extrême, je te connais si bien ...
    Toi qui pousses à la Folie ou au Suicide ...
   
    Saloperie, saloperie ...
    Tu m'as bien annulée, mais tu sais quoi ?
    Même pas peur de Toi ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Janvier 2017 à 18:25:39

    Tout ce qui peut servir à déranger cette grosse pétasse de Souffrance, je m'en servirai, aussi dérisoire sois-je ...
    Souffrance, en garde, je te mets en joue avec ma botte de poireaux, je te lassotte avec l'allonge du fer à repasser, je t'assomme d'encyclopédies, et pour te dégoûter, ah, je vais rappeler à maman les plantes que nous avons ajoutées à son parterre, la saison dernière, ça nous réjouira et toi, souffrance, titan de glace, tu vas suer ...
    Et même si tout est à chier, toi, tu vas servir de fumier à mes pivoines ...
    Foi de Souci ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 20 Janvier 2017 à 20:04:12
La grosse Madame Pétasse de Souffrance... bien moche et bien boursoufflée...
bah....elle va dégonfler progressivement comme une baudruche qui fuit...
qui fuit sous les coups d'aiguille du temps, des coups de  gueule et de la vie retrouvée...
Non mais!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Janvier 2017 à 23:00:20

   Retrouver la vie, impossible Eva, je sais fort bien que j'ai reçu le coup de trop, pour moi, mais la niaque, oui, la niaque d'une automate bien huilée à grande mémoire affective ... plus jamais ce ne sera moi, cet avatar, cette supercherie ...
   La  tendre Titine elle a  été happée dans l'instant d'épouvante, cet instant ou j'ai compris ce qui s'était passé, que Kalahan s'était suicidé ... il reste à ma place ... un gentil monstre ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Janvier 2017 à 10:00:41
Ce que je ne tolère plus, c'est la froideur des gens matérialistes, jusque dans leurs sentiments pour autrui ils tiennent des comptes, et comme ils sont généralement stupides, ces comptes sont erronés ! Hélas, mon père était comme ça, la mère de mon mari (95 ans!), que nous avons été gentiment voir hier dans sa maison de retraite, a failli me faire sortir de mes gonds (on ne s'engueule pas avec une personne aussi âgée, ben ouais mais quand les remarques durent depuis 20 ans ...) Enfin, elle ne m'écoutait pas à l'époque où elle m'entendait encore, et hier, j'ai pu répondre sans me censurer à toutes ses mesquineries puisqu'elle entend plus. Mon mari se pouffait et m'encourageait gentiment à ne pas m'emporter, purée, ça fait du bien de lâcher un peu du lest quand même ! Crotte !

   Les couloirs de cette maison de retraite aux murs vert pomme et fushia pour faire gai, me foutent les boules, si je traîne encore ma carcasse à 70 piges, je me mets aux sports extrêmes avec des jeunes fous pour être sûre de pas user des semelles de pantoufles à faire l'aller-retour pour voir le menu du soir, crotte !

   Rock'n'roll attitude !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 21 Janvier 2017 à 13:28:15
Crotte et recrotte!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Janvier 2017 à 09:46:17
 
       Petit poème à la bougie. (pour A.F.B.)


        Une flamme et coule une larme ...
        Toutes deux venues du sombre ...
 Flamme, vue: laquelle des deux éclaire l'autre ?
         Ah, Flamme, tu brûles le temps
        et je tue en silence tous les mots.
   Dans le rien mon cœur bat pour battre
  Et je ne sais pas hélas de quoi sont ces mots.

     ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 22 Janvier 2017 à 13:51:35
J'aime...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Janvier 2017 à 09:53:54

   Si je croyais aux signes, aux coucous de l'au-delà ...
   Je regardais défiler les nuages, poussés par un vent fort, en pensant que je comprenais, bien amère, le suicide de Kalahan ...
   Et puis un trou bleu dans les nuages a pris la forme d'une main géante ... continue de travailler du chapeau, Titine, ta vie c'est plus que ça ...
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Janvier 2017 à 13:11:49

    Pour ceux d'ici et maintenant qui en prennent plus que possible ...
    Comme de perdre encore des gens ...
    (http://www.aht.li/3015750/cerise.png)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nandou_Guanaco le 27 Janvier 2017 à 15:14:47
Pourvu que le vase soit rempli d' eau de vie!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Janvier 2017 à 17:53:30

   Merci pour ta voix ensoleillée Nandou  ;)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Janvier 2017 à 11:11:10

   Hier soir, un inconnu inspiré m'a qualifié de créature anaérobie ...
   Et c'est tellement vrai, "depuis" ...
   Respirer est un réflexe endommagé ... bien que nos chères blouses blanches nous disent que le deuil n'est pas une maladie ...
   Oui, il faut que j'y pense, à respirer ... que je me motive ...
   Vivre avec ou sans air ... une créature des conditions extrêmes ...
   Repliée comme une bête blessée ...
   Et paraître malgré tout comme quelqu'un qui a "appris à vivre" ...
   Parce que c'est ainsi ... et qu'on croise parfois des grizzlys, des yétis, des tigres, des rois de la jungle quoi ...
   Ah, règne animal, sans idées ni justice, fier de ses défis et de son imagination ... intelligence et verdeur ... tout est liberté, rien n'est chaos ...
   Quel règne, hélas, quel règne ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Janvier 2017 à 21:49:56

    Un bébé mouffette, parce que c'est trognon ...
    (http://www.aht.li/3016342/bebemouffette.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Janvier 2017 à 09:34:42

    La petite B. a réussi ses examens de janvier en première année de médecine.
    C'est la bonne nouvelle d'hier.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Janvier 2017 à 13:22:32

   Bon, je sais pas vous les potos, mais moi il FAUT que je distingue un peu mon deuil, intraitable, et mon moral, qui est comme une corvée à faire mais qui avance quand on s'y met un peu.
   Bon, pour ça faut s'accrocher, vous me direz, j'ai la "chance" de vivre depuis toujours une merveilleuse HISTOIRE D'AMOUR avec la Nature, et elle est toujours là, cette source non toujours de joie, mais toujours de surprise ... et j'ADORE la surprise ...
   D'ailleurs, j'en ai eu une, hier jour de ma fête, qui m'a étincelé les idées dedans, dessus, derrière la tête, et raccordé mes trois chakras  sur le point vital de la liberté du cœur.
   Bon, donc, mon moral devrait remonter, c'est déjà ça, en attendant les prochaines contrariétés, épreuves, etc, qui de toute manière ne pourraient me peiner plus profondément qu'en "cet" instant, ah, les solutionnistes du deuil peuvent bien s'entêter, le vrai feu est là.
   Bon, je m'en vais glandouiller qqs bricoles, là-dessus, salut M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 31 Janvier 2017 à 21:59:29
Tu distingues ton deuil et ton amoral...
Je distingue sa mort, mon deuil, ma vie...

On se démerde chacune/chacun avec sa trop lourde besace
et c'est dans les interstices fabriqués de toutes pièces
que se glisse l'espoir d'une vie possible malgré le drame...
malgré l'instant T de la tragédie...

Je te souhaite de belles bricoles de glandouilleuse irradiée...
et de chouettes surprises concoctées par Dame Nature
que tu sais si bien regarder...et qui te le rend bien...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Février 2017 à 10:53:39

    Oh, Eva, je te partage ma bonne nouvelle du jour: mon "petit protégé" a réussi ses exams de janvier, purée youpie ! Youpie !
    Titine1-Suicide0 ! Première mi-temps de championnat ! Yéyé !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Février 2017 à 10:01:37

     Ah, Eva, toujours fine mouche ...
     Oui, c'est plus mon amoral que mon moral ... qu'il me faut gérer en parallèle à mon deuil ...
      Mon deuil va bien: il pète la forme, il s'épuise jamais, impossible de lui dire: mais repose-toi un peu, prends des vacances, passes à mi-temps tu en fais trop ... Ses archives sont plus nettement briquées que l'argenterie d'un palace.
      Mon moral, il traîne, négligé, relégué dans une chambre de bonne, il ne veut plus rien, parfois il sourit ou rit, à imaginer 400 coups à faire, à vivre, à mordre, puis il se contente du blanc des murs, de la lucarne, et de l'accès au jardin par l'échelle de secours.
      Il invente peu et il peut peu en cette fin d'hiver.
      son dernier slogan en date est "peace and peace", mais c'est la paix d'une retranchée de tout ce qui fait chier.
      Vivre dans le dénuement avec l'essentiel, bien tranquille et sans emmerder le monde.
      Continuer d'entretenir des cordes affectives bien accordées et me réjouir pleinement d'un morceau harmonieux à jouer avec les chers à mon cœur, les gens blessés, dans la vie ou dans l'ordi ... contempler la beauté de l'amour sous toutes ses formes et m'en émerveiller ...
     Protéger ma plus petite matriochka remplie d'amour ...
     Solidaire amitié à toutes les matriocka ou patriochko remplis seulement d'amour à la toute petite coquille ... M.
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 02 Février 2017 à 17:14:35
Et je l'ai même pas fait exprès...mon doigt a ripé sur le clavier pour écrire de joli amoral...que je n'ai pas voulu corriger car il me parlait plus d'amour que d'amoralité et de négatif du moral... au choix, chacun y puise ce qu'il peut.. j'adore ces loupés du clavier...
Les matriochkas me parlent bien , elles aussi... à des tas de niveaux...
Félicitations pour tes examens de janvier! puisque tu les as un peu passé avec et pour lui... hein!
Une vraie  utilité bien réelle de ta vie dédiée à contrer la pulsion suicidaire, ne serait ce que d'un seul Homme...il est celui là...et  il ne mesure surement pas la chance de t'avoir ...


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Février 2017 à 12:53:43

    Kalahan ... y reste plus que du feu dans mon creuset tout cassé ...
    Un feu bizarre, anaérobique, nucléaire ...
    Comme ch'uis un peu trop ratatinée pour "bien écrire" ces temps-ci, je sors ceci des copies ...

     Serge Gainsbourg
Paroles de la chanson « Quoi »

Quoi
De notre amour feu ne resterait que des cendres
Moi
J'aimerais que la terre s'arrête pour descendre
Toi
Tu me dis que tu vaux pas la corde pour te pendre
C'est à laisser ou à prendre

Joie
Et douleur c'est
Ce que l'amour engendre
Sois au moins conscient que mon cœur peut se
Fendre
Soit
Dit en passant j'ai beaucoup à apprendre
Si j'ai bien su te comprendre

Amour cruel
Comme en duel
Dos à dos et sans merci
Tu as le choix des armes
Ou celui des larmes Penses-y penses-y
Et conçois que c'est à la mort à la vie

Quoi
De notre amour feu ne resterait que des cendres
Moi J'aimerais que la terre s'arrête pour
Descendre
Toi
Tu préfères mourir que de te rendre
Va donc savoir va comprendre
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 05 Février 2017 à 01:05:41
Rainer Maria RILKE... Pour écrire un seul vers... https://www.youtube.com/watch?v=XOOXiolhCnA

Rainer Maria RILKE... Tout redeviendra grand... https://www.youtube.com/watch?v=tvaMpA3Il8g

Rainer Maria RILKE... Lettres à un jeune poète... https://www.youtube.com/watch?v=sMqRYQbI8Zk

                                                                           ... https://www.youtube.com/watch?v=jS2cuyR9kA4
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Février 2017 à 12:20:03

    Oh, Fedy, Merciiiiiiiiiiiiii ...

    Rainer Maria, je l'aurais bien mis dans mon lit celui-là!
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

    Bon, à part ça, les nouvelles: mon Caramel est sorti à 4 heures du matin, oui, mrs-dames, miaou, et alors tu m'ouvres la fenêtre ou je fais du chahut !
    Quand il est rentré, brrr, brr, brrr, brr ... ronrons dans les jambes et direction la cuisine, mamounette sait bien que je veux déjeûner ...
    Et puis les genoux ... l'ordi ? débrouille-toi pour le met'de côté, tant pis si t'as un torticolis !
   
    Mais ... ce matin, mon Caramel ... il PUE !
    Je sais pas où il a été se fout' cette nuit, il PUE !
    Bah, tant pis, y pue mais je l'aime, c'est mon chat, quand on aime un être AVEC ses défauts, on l'aime, sinon, on l'apprécie, c'est pas vrai ?
    hihi, allez chalut ... M.
    PS: pour un nouvel arrivant qui se dirait mais qu'c'quellfoulàcellà
on est ici pour parler du deuil, ah, ben, c'est racinaire quand ça déborde pas plein la cacahuète, voilà.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Février 2017 à 19:13:23

   Un petit coucou pour dire coucou
   Suis claquée-épuisée, je plonge dans la petite boîte en carton avec Caramel ...

   (http://www.aht.li/3021270/DSCN1452.JPG)
    PS pour Nora: j'ai pensé à toi, j'ai vu tantôt dans une boutique  ... des cirés jaunes ! Au-secours, ils reviennent à la mode ! Ah, c'est sûr il m'en faut un pour quand j'irai te voir en Bretagne ! J'apporterai pour toi la panoplie de Liège, écharpe du Standard et carapils de Jupiler, et on fera la paire (une marinière et des bottes en caoutchouc, j'ai déjà, hihi !)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 08 Février 2017 à 10:26:50
Coucou !

Alors comment dire ...

Ma chère Souci

Ta visite me fera immensément plaisir bien sûr mais ... ne t'encombre pas des panoplies, ce n'est pas la peine, c'est lourd, encombrant, touça touça...

Et vois tu,  je suis connue ici . Un moment de honte est vite passé, mais quand même.

Alors viens comme tu es ( et emmène Caramel, je vais le catnapper ).

Bises

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Février 2017 à 10:53:13

   Aïe, ça va fout' les chocottes à quelques-uns, si je propose un tour de France mexicain ...
   Y en a déjà qui se disent: chance ! elle a pas mon adresse !
   Enfin, je sais comment m'habiller pour pas avoir l'air d'une belge ...
   (http://www.aht.li/3021456/tenuemex.jpeg)
   Chicca-Chicca, aïe, aïe, aïe ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 08 Février 2017 à 13:39:15


Un peu de culture générale, ( à ma portée puisque comme je l'ai dit je n'ai plus qu'un neurone, et pas la lumière à tous les étages ).

Et pour répondre à une question existentielle de Souci , une parmi tant d'autres, mais pas la moins importante :

Je cite mes sources : Yahoo questions/réponses :

Pourquoi les cirés des marins sont jaune ?

Meilleure réponse:  Question dans "bretagne" ça veut tout dire !!!

Mille merci pour ta question, ça va me permettre de remettre qq pendules a l'heure

Je t'explique.......En tant que breton

Le ciré à la base, fait parti des équipements de protection individuel, des marins pécheurs...les gens qui vont au large avec leur bateau, pêcher les poissons panés dans la mer, et qui se retrouvent dans vos assiettes...

Pourquoi jaunes ??? simplement pour une question de visibilité, au cas ou, un des hommes tomberait a la mer !
Tout simplement


Et n'aller pas croire que TOUT les bretons s'habillent comme ça....puisque ce vêtement est purement un "outil de travail", destiné seulement au monde de la pêche !

Du coup, d'après vous , comment reconnaît on des touristes en Bretagne ???
Ce sont les seuls idiots a porter des cirés jaunes sur la plage........pensant ainsi se fondre ,dans le décor.....Et bien c'est loupé


En hommage à Monsieur Cotten

Bises

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Février 2017 à 14:38:01

    huhu, c'est pas écrit sur internet, mais si les Liégeois portent l'écharpe rouge des supporters du Standard, c'est pour mieux voir ceux qu'on doit repêcher dans la cuve de Jupiler, brassée à Jupille !
    Allez, zou, un peu de sérieux maintenant !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 08 Février 2017 à 21:11:25
    (http://www.aht.li/3021761/Herisson_tempete.jpg)

Ben mes aïeux ! Attifée ainsi, j'aurais sûrement bien fait rigoler mon grand gran'Pa … pas de fashion victims chez les terre-neuvas !

Gros temps à la Hérissonière (https://www.amazon.fr/Petit-h%C3%A9risson-temp%C3%AAte-Christina-Butler/dp/2745953338)…

Portez-vous bien
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Février 2017 à 18:45:14

    (http://www.aht.li/3022746/fentechat.jpg)

    Continuer son chemin ... sagement, follement, sens interdit n'a pas tout dit ...

    Chaque génération veut "du mieux" pour celles qui montent ...
    Ma grand-mère à la vie si RUDE avait conseillé à ma mère:
    "marie un ouvrier, pas un cultivateur!"
    et dit "pourvu que vous ne connaissiez pas la guerre!"
    Puis, quand elle a bien vu que sa pauv'fille en bavait avec son immature et buveur de mari, elle nous a dit à nous:
    "travaillez bien à l'école pour avoir un diplôme" ...
    Tout ça pour déboucher sur une génération où des jeunes en mal de vivre, inexplicablement, alors qu'ils ont "tout", se suicident ...
    Et quoi, pour la suite ?
    Les non-dits du suicide sont les plus assourdissants ...
    Ils parlent une langue plurielle et je tends l'oreille pour leur parler ...
       
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Février 2017 à 10:07:47

    Toujours tellement K.O.
    Mon cœur cassé, cassé.
    Tous les jours ma St va lente, hein ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Février 2017 à 09:23:12

     Ah, oui, les rêves ...
    purée, y a du travail, y a du travail ...

    Le dernier rêve dont je me souvienne:

    J'avais dans le creux de ma main une petite tomate,
    eh oui, je dis bien, une tomate, bien ronde, avec sa peau rouge et ... enfin, vous avez déjà vu une tomate ...
    Soudain je m'aperçois: la petite tomate verse des larmes ...
    Alors je la console, je la rassure ...
    Et voilà-t-y pas que sur ma petite tomate apparaît une bouche qui sourit !
    Alors je l'encourage: c'est bien, petite tomate, et je la câline un peu ...
    Et il se produit une métamorphose encore plus surprenante, des yeux commencent à percer ... mais ses yeux lui piquent, à ma petite tomate, elle les garde fermés, car dès qu'elle les ouvre, elle pleure à nouveau ...

   Perdez pas vot'temps avec moi, docteur ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 16 Février 2017 à 14:36:53
"Les larmes de la petite Tomate"
Joli titre pour un album enfantin...non!?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Février 2017 à 17:42:38

  Le forum de prévention du suicide belge me fait chier !
  Bande d'hypocrites qui se foutent des gens !
  Organisation au rapport qualité/prix scandaleux !

   Voilà, ça, c'est censuré chez eux:

  Salut nombre,
>
> Ben, faut sortir du nombril, voilà tout !
> Choisis de reprendre des activités !
> T'es au chômage, là ?
> Tout d'abord, faut que tu te renseignes sur les
> possibilités d'activités, si possible UTILES aussi
> dans le sens de t'avancer un peu socialement !
> Selon moi, une activité vaut une autre, mais il
> peut être valorisant, structurant, épanouissant de
> savoir s'insérer dans un créneau professionnel, ne
> fût-ce que parce que "la société" est comme ça et
> qu'on a l'air zarbi dès qu'on "marche seul" ...
> Les études supérieures ne sont pas toutes aussi
> "hard" que le niveau universitaire, et entre
> obtenir un diplôme et devenir un bon citoyen, les
> qualités humaines font toute la différence.
> Tu sais, je suis toujours très contente quand
> sur ce forum, je peux aider un petit temps un
> jeune qui se sent un peu paumé ...
> D'ailleurs, chut parce qu'on ne peut pas, mais
> je rencontre régulièrement quelqu'un d'ici que
> j'encourage à creuser sa route, huhu, hier soir on
> a été manger un croque et c'était bien gai.
> Huhu, c'est pas du blabla la Titine, c'est une
> tata qui a pèté un câble au suicide de son neveu
> de 14 ans, parce que c'est pas possible de se
> sentir aussi mal et de penser que personne puisse
> rien faire ...
> Parfois la famille ne suffit pas, normal !
> Et je crois pas que c'est en voyant un psy de
> temps en temps que ça aide ASSEZ, car ce qui fait
> mal, c'est l'image FERMÉE que renvoie la société
> !
> Or, les humains ne sont PAS comme ça, on les y
> force de plus en plus, on les parque comme des
> bestiaux à exploiter, à tous niveaux, purée !
> Oh, t'es pas un zéro, bonhomme, tu vaux bien un
> autre et je te le dis, moi: ce sont les qualités
> de cœur qui comptent vraiment.
> Tu peux continuer de causer un peu avec moi, je
> serais heureuse de te donner le top départ ...
>
> Tu as tout pour y arriver !
> A bientôt j'espère, M.

   Attention, c'est pas fini !
  La version suivante est censurée AUSSI:

 Salut nombre,
> >
> > Ben, faut sortir du nombril, voilà tout !
> > Choisis de reprendre des activités !
> > T'es au chômage, là ?
> > Tout d'abord, faut que tu te renseignes sur les
> > possibilités d'activités, si possible UTILES
> aussi
> > dans le sens de t'avancer un peu socialement !
> > Selon moi, une activité vaut une autre, mais il
> > peut être valorisant, structurant, épanouissant
> de
> > savoir s'insérer dans un créneau professionnel,
> ne
> > fût-ce que parce que "la société" est comme ça
> et
> > qu'on a l'air zarbi dès qu'on "marche seul" ...
> > Les études supérieures ne sont pas toutes aussi
> > "hard" que le niveau universitaire, et entre
> > obtenir un diplôme et devenir un bon citoyen,
> les
> > qualités humaines font toute la différence.
> > Tu sais, je suis toujours très contente quand
> > sur ce forum, je peux aider un petit temps un
> > jeune qui se sent un peu paumé ...
> > D'ailleurs,
> > j'en rencontre régulièrement un que
> > j'encourage à creuser sa route, huhu, hier soir
> on
> > a été manger un croque et c'était bien gai.
> > Huhu, c'est pas du blabla la Titine, c'est une
> > tata qui a pèté un câble au suicide de son
> neveu
> > de 14 ans, parce que c'est pas possible de se
> > sentir aussi mal et de penser que personne
> puisse
> > rien faire ...
> > Parfois la famille ne suffit pas, normal !
> > Et je crois pas que c'est en voyant un psy de
> > temps en temps que ça aide ASSEZ, car ce qui
> fait
> > mal, c'est l'image FERMÉE que renvoie la
> société
> > !
> > Or, les humains ne sont PAS comme ça, on les y
> > force de plus en plus, on les parque comme des
> > bestiaux à exploiter, à tous niveaux, purée !
> > Oh, t'es pas un zéro, bonhomme, tu vaux bien un
> > autre et je te le dis, moi: ce sont les
> qualités
> > de cœur qui comptent vraiment.
> > Tu peux continuer de causer un peu avec moi, je
> > serais heureuse de te donner le top départ ...
> >
> > Tu as tout pour y arriver !
> > A bientôt j'espère, M.

    Bon, je ré-essaie en envoyant un de mes poèmes, au moins, ça, ça "risque rien", oh purée bordel de merde, qu'est ce que ce monde est CON !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Février 2017 à 21:13:22
  Humeur dingodeuilleuse, ce soir ...

  Souci, vous êtes Outlaw ...

  Si vous aviez des tas de diplômes et que vous entubiez les gens, ce s'rait pas grave,
  mais vous POUVEZ pas nous aider à aider les gens,
  re-li-sez le règlement,
  on vous connaît pas, nous !

  Et ça, c'est pas de la politique ...
  Alors qu'on ne me dise pas qu'il faut s'attaquer aux macro-problèmes ...
  Il n'y a pas longtemps, un membre de ce forum d'expression "libre" pour personnes à idéations suicidaires, a émis l'opinion qu'il s'agissait d'une sorte de mendicité.
  Soit. Bonne raison pour ne pas laisser des initiatives pareilles au "trésor public" !
  Souci a plein de fric, qu'on se le dise !
  Souci ... ton fric c'est de la monnaie de singe ...
  Ben pouêt alors ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Février 2017 à 13:10:19
   Des trucs bien sont pourtant possibles ...
   Comme de reprendre au violoncelle cette vieille complainte celtique, au froid, entre complices ...
   https://www.youtube.com/watch?v=7F39_-FV00Y (https://www.youtube.com/watch?v=7F39_-FV00Y)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Février 2017 à 22:22:39

   Le choix de Martine: vivre ce deuil pour les autres ...
   Pour enterrer mes autres deuils, petits à côté de celui-là ...
   Pour, en mémoire de Kalahan, espérer venir en aide à des désespérés ...
   Chouette, une belle petite récompense ce soir ...
   Savoir qu'une de mes aides a porté ...

   Le cinquième printemps s'annonce ...
   J'ai toujours adoré les émotions liées au réveil de la nature ...
   Mais quelle nostalgie me pince le cœur ...
   On vit comme ça, constatation aberrante ...
   Plus dans ses meubles, plus dans ses godasses,
   le cœur plus à sa place,
   comme greffé,
   traité à l'anti-rejet ...

   Douce nuit Mexico, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Février 2017 à 09:45:05

    Ces jours-ci, j'aime pas ce que je ressens ...
    Le vide, le vide sidéral. Panne d'avidité.

    Le printemps me rendra mon énergie émotionnelle, j'espère.
    Celle-là seule me permet d'exister avec un peu de dignité, "depuis".
    Je peux dire que je vais la chercher loin, plus loin qu'imaginable.

    Lessivée de l'intérieur ...
   
    Le tambour du temps s'est mis en marche, salopard.

    Son savon corrosif cherche à tout détacher.

    Mais que peut-il bien ressortir de "propre" ?

    Salie, c'est ma vérité !
    Saloperie de temps qui veut tout effacer.
    Moi, je veux te cambrioler.

    ... ... ... M.
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Février 2017 à 20:59:30

    Se sentir "over" ...

    Game over, over over ...

    Au-dessus, par-dessus, terminé, hors d'atteinte ...

   Règne patient sur les anarchiques débris du temps.
   Présidence aux absurdités despotiques.
   Ambassade des soupirs aux zones telluriques.
   Le bouchon de champagne n'en finit plus de sauter. It's over.

   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 22 Février 2017 à 23:28:30
Oh Souci, toi qui est toujours là pour soutenir les autres,
Je te souhaite chaleur et  tendresse durant ce moment que tu traverses, en espérant que ton printemps sera précoce pour qu'il te permette de retrouver cette douceur qui nous est si nécessaire
prends soin de toi

sincèrement
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Février 2017 à 10:44:37

    Salut Monono,

   Merci de ta petite visite, ça fait du bien, tu es chaleureuse et malgré l'épreuve, tu rayonneras à chaque trouée dans les nuages ...
   C'est ma seule raison d'exister depuis l'inacceptable, extraire méthodiquement les forces qui pouvaient aider mon neveu à vivre ...
   Les forces obscures, je les ressens intensément également, faut pas s'en faire pour moi, elles font pas trembler ma volonté ...
   Douceur, souvent, tempête, habituelle, dualité, marathonienne ...
   Amitié, solidarité, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 23 Février 2017 à 20:06:19
Puisque nous sommes si souvent en dehors de tout, pourquoi pas ExoSouci I (http://www.lci.fr/sciences/decouverte-d-exoplanetes-biere-gateau-la-conquete-spatiale-a-l-epreuve-de-l-humour-belge-2027111.html)  ?
Dingodeuillite aigüe ... pour pas crever ...

Je pense à vous



Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Février 2017 à 09:45:34
   B'jour Faïk,
   Hum ... pas sûre que les exoplanètes soient les terres de mon inaccessibilité ...

   Par contre, j'adopterais bien ton pratique "géocoucou" pour effectuer mes tournées journalières, mes petits bonjours aux gens ... je le vois bien comme ces petites soucoupes des manèges de mon enfance ... ouvert, fermé, en haut, en bas, en actionnant un petit volant ...

   On nous dit "dissociés", les psys disent souvent ça ...
   Bizarre, moi je me sens très associée c'est juste que c'est à un enfant disparu, à une tragédie, à Ses souffrances ... et par extension aux gens qui sont en mal de vivre ...

    Et tout ça c'est endo-souci ...

    Cette nuit j'ai rêvé de ma chère grand-mère et de sa maison, sa maison qui m'a apporté tant de paix ...
   
    Chaleureux salut à toulmonde, mon bon gros Caramel tout doux sur les genoux, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Février 2017 à 11:41:44

   Apprendre, apprendre ...

   Je veux bien, moi, apprendre ...

   Votre indécrottable souillon social de Souci s'est pas résolue à obtenir des diplômes ... urticaire phobique galopant dès qu'on lui d'mande un C.V. ...

   Ah ! ... petite insolente ... vous souvenez-vous seulement des termes des "finalités de l'enseignement", ah ... vous y étiez presque ... et vous êtes retournée apprendre dans sentiers non balisés ...

   ça y est, Souci tu dingodeuilles encore ... mais purée c'est QUOI, la vie en deuil, hein, ça peut quand même pas être sage tout le temps !
   D'abord, je suis sage, na !
   Et de bonne humeur, tiens donc ! Et pourquoi EN PLUS d'être traumatisés par l'horreur de la mort d'un être ADORE, on devrait tirer la tronche qu'on est supposés avoir en ces circonstances ?
   Les "gens" vont penser "elle va mieux", "elle a repris le dessus", bah, quands ils boufferont des lames de rasoir à la louche, ils sauront aussi, Dieu garde les innocents ! (c'est bienveillant, si!)

   bon, c'est pas tout, la Titine elle a décidé de faire plein de trucs aujourd'hui, à ce soir, youpie
   http://www.dailymotion.com/video/x7daeo_sheila-l-ecole-est-finie-1963_music (http://www.dailymotion.com/video/x7daeo_sheila-l-ecole-est-finie-1963_music)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 25 Février 2017 à 16:50:12
Apprendre...
c'est peut être pas le meilleur mot..
mais bon, je trouve qu'on développe des trésors de créativité pour survivre au pire...chacun , chacune...on se les invente nos bouées, nos béquilles...
et qu'on apprend à tout refaire sans Eux...mode survie...
pi après qu'on réapprend à sourire...à rire... à vivre...mode vie malgré...
les rires et les sourires sont souvent tordus et biscornus...mais ils sont là!

et on aspire à devenir à la fin,de sympas dingodoudeuil...spécialistes en dingodeuilleries...
bises d'une dingodeuilleuse à une autre dingodeuilleuse, (ton humour en bandoulière nous est salvateur... continue...mon module humour à moi est encore en panne, je suis pas rigolomarrante...)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 26 Février 2017 à 07:46:09
Pour toi... toujours...... de moi ... à jamais dans mon coeur
******************************************************************

Abyssal

Quand comprendras-tu?
 tu n’es pas ce que tu craints
 et les peurs ne revêtent
 que les âmes muettes
 les peines que tu repeints
 d’une angoisse ingénue
 ne valent pas le dessein
 promis par ta vertu

Les fleurs ont soudain
 le parfum de ta peur
 et quand tu te souviens
 s’agite le chagrin
 tu en fait ta demeure
 des remparts de riens
 Quand comprendras-tu?
 tu es bien ce qui te plaît

Nadia Ben Slima, 2016

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Février 2017 à 10:37:26

   "les peurs ne revêtent que les âmes muettes"
   Nadia ben Slima.

   "Dans ce duel à mort pour la vierge poésie,
     duel de roses et de vers, d'ivresse et de mesure,
     ton offrande est pareille à un soleil qui brille"
   Federico Garcia Lorca.

   " La source est là, dans notre propre sang,
      d'où ont jailli tes raisons et tes rêves,
      algèbre nette d'un front serein,
      discipline et passion de figure de songe".
     Federico Garcia Lorca.

     Bon, faudrait que j'm y remette, à ma littérature ... hihi !
     Aujourd'hui, ce sera chahut avec Caramel, couture tranquille et planifier un peu la semaine à venir ... j'ai plein de blocs-notes ...
     Merci à toi Fedy d'être un si fin lecteur ... paix à toi ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 26 Février 2017 à 14:54:38
"et quand tu te souviens
 s’agite le chagrin
 tu en fait ta demeure
 des remparts de riens"
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 28 Février 2017 à 12:40:52

Salut Souciette !

Je suis un grizzlybearman mal léché... est ce normal ?

comme il y a le menu du jour... eh bien voilà THE QUESTION OF THE DAY !

Difficult question... isn't it ? yes...essentials... existentials... ! I'm FEDY up today ! I ve got ras la casquette ! ras le cul quoi !!!

Bon toutes ces conneries ... pour te souhaiter une belle journée et de faire un bisou !... salut Souciette...

Friendly.
Fedy
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Février 2017 à 16:58:45

    You're fed-up ... that's not a dream ...
    Look with me for a so old sun ... nearly dead ...
    That it's impossible to reach ...
    Non, mé quessqu'y m'fé faire, le Fedy, causer en angliche alors que j'en ai pu fé d'puis la rhéto !
    Encore un peu j'vais faire des cuirs d'espagnol à essayer d'le distraire de son cafard ...
    Ah, Fedy, j'ai trouvé pour toi une encore plus superbe danseuse pour réchauffer tes rêves qui grelottent aujourd'hui au vent froid ...
   https://www.youtube.com/watch?v=mPeTub8j7DA (https://www.youtube.com/watch?v=mPeTub8j7DA)
    Et pour tous les mexicains amateurs de belles choses ...
    A pluche, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Février 2017 à 20:28:18

    Kalahan, tu étais un garçon plein d'esprit, tu aimais Serge Gainsbourg,
    tu savais voir au-delà des apparences ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Mars 2017 à 21:25:32

    On se refait pas ...
    On a beau essayer d'être un gentil cactus, on n'en reste pas moins cactus ...
    (http://www.aht.li/3032544/cactusdoux.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 01 Mars 2017 à 22:25:10
Souci ... fleur de cactus ?
(http://www.aht.li/3032583/Hericactus.jpeg)C'est décidé, moi si je me réincarne, ça sera en Scotch-Brite ... imbibée de chagrin, verte de rage parfois et râpeuse si souvent ...

Tristement,

Faïk


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 02 Mars 2017 à 00:27:25
LOL!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Mars 2017 à 22:49:11

    Ah, les filles, on cause beaucoup de piquants, de fleur de peau, de carapace, de plumage ... à croire que le deuil nous touche sans arrêt ...

    Demain, anniversaire de mon frère ...
    Il entendra deux "bon anniversaire, papa" ...
    Il dira trois mercis ...
    ... ... je t'aime, petit frère, j'aime ta petite femme et les trois merveilleux enfants que vous avez faits, pour toujours, toujours, toujours ...
    ... ... ...

    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

     Bon, maintenant, les conneries qui n'en sont foncièrement pas.
     Faïkette, Nora  ;) nous a proposé un petit travail, de trouver des figures de style pour tâcher de qualifier certaine "discipline" ...
     J'ai demandé à Caramel, qui a juste levé sa patte arrière pour toiletter ses bijoux de famille, puis il m'a laissée en plan, Monsieur a une double vie ...
     Bon, j'essaie ...
     - Phobiflatugloups ?
     - Fuitadirlofrottin ?
     - Kanditapaku ?
     - Substilogogloups ?
     Allez, heureusement, je soigne ma peau, huile de macadamia parfumée à l'essence de cèdre, ce soir ... ça sent bon ...
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 02 Mars 2017 à 23:50:54
Supercalifragilisticexpialidocious ?   (https://www.youtube.com/watch?v=2BduV7k5W-o)
C'est vrai que ce mot trop long est parfait'ment atroce ... 
   
Et si vous l'dites à l'envers, ça donne "Docious-ali-expi-istic-fragil-cali-super" ... Mais c'est tout de même aller un peu loin ...
Indubitablement !

De toute façon, ce sera juste :

Le morceau de sucre qui aide la médecine à couler ...
La médecine à couler, médecine à couler ...
Juste un morceau de sucre qui aide la médecine à couler ...
Ça vous rend la vie plus belle !

(http://www.aht.li/3033020/MPoppins.jpeg)Moi, je crois toujours en elle ...








Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 03 Mars 2017 à 08:50:09
Une douce pensée pour ton frère, sa femme et ses enfants, une douce pensée pour toi,
et merci pour les "conneries" qui me font sourire
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 03 Mars 2017 à 12:36:45
Ne t'inquiète pas ma Souci... tu l'auras ta statue sur la Grand-Place à Bruxelles ! oh purée...pouêt-pouêt !

Ton pote
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Mars 2017 à 13:39:37

   Sacré Fedy qui m'fait toujours bidonner ...
   Qui dit statue dit crotte de pigeon, non merci!
   Par contre je veux bien qu'on me dédie une petite marionnette ...
   Une petite amie d'enfance de Guignol ... huhu! Bisou, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 03 Mars 2017 à 19:37:45
Une amie de petite enfance de Guignol...?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Mars 2017 à 22:18:31

   Nan, nan, nan, Eva ...
   Dès que j'ai eu des pattes, j'ai eu des petits amis ...
   Le plus mémorable, David, alors que nous avions 5 ans, me hélait de l'autre côté de la grand-route pour que je vienne jouer avec lui à "moi Tarzan, toi Jane", on avait une liane accrochée à la branche d'un chêne, pour faire comme Johnny Weissmuller, et même qu'un jour, on a regardé le film tous les deux en faisant des grands: "OOOOOÔ .... Ohoo, Ohooooo ..." et qu'on faisait bien aussi le cri des éléphants et des singes ...
   Témoin de cette belle petite histoire, ma photo de classe de cet âge-là, avec mes deux couettes et ma chasuble en écossais rouge et vert, et la cicatrice sur le nez d'une morsure qu'il m'avait faite .
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 03 Mars 2017 à 23:03:48
En plus de la statue il faudra trouver un hymne.

Mais je te souhaite  des chanteurs un peu plus jeunes.

https://www.youtube.com/watch?v=9LiCg-VOMJk
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Mars 2017 à 09:55:36

      Que me reste-t-il donc encore à apprendre, à apprendre à vivre ?
     
      Je pose la question à chaque jour qui passe encore, depuis ma mort en un instant, à l'annonce du suicide de Kalahan ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Mars 2017 à 22:03:36

    Ma mort en un instant, le 28 mars 2013, vers dix heures trente ...
   
    Vous savez, "on" me dit que je ne peux pas "ramener tout à ce moment-là" ...
    Mais c'est faux parce que je le sens dans la chair, l'esprit raconte des tas de choses compliquées mais pas la chair.
    Quand j'ai compris que la chose ... la plus horrible ... était arrivée,
    EST arrivée dans mon cœur, cette ... chose ... est arrivée, vraiment, et m'a transpercée de froid et de métal, c'est comme ça, pour me tuer.
    Alors ...
    Alors j'ai mis toutes mes forces, TOUTES, pour dire non, et j'ai tellement jeté jusqu'à ma dernière force dans le O de ce non, dans cette embouchure sanglante, que c'est comme ça que je suis morte, je sais personne ne me croit, mais c'est comme ça, c'est comme ça ...

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
   Comment "des gens" ...
   osent-ils profaner ce LIEU du DEUIL,
   de la vanité de leurs certitudes ?
   N'y sommes-nous tous pas frères devant la mort ?
   Outrage à chasteté, censure bien méritée ?
   VANITÉ !  A-sceptisation !
   Il est beau, le royaume du savoir ...
   Pureté de la Chair de mon Amour ...
   Kalahan ... Silence ... paix ... laissez rire les enfants ...
   pépier les oiseaux et danser leur sérénade ...
   Laissez faire la Nature, tais-toi, esprit vaniteux, écoute, écoute ...
   M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Mars 2017 à 09:40:37

    Poum, rien de tel que dormir un peu, beaucoup ...
    ça fatigue, ça fatigue tellement, les fortes émotions ...
    Ai trouvé ceci quelque part dans une cahute désertée de Mexico ...
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
Tititou,


Un remède infaillible pour dormir.
Si tu pouvais avoir un enregistrement de Dérick. Un seul, on ne dépasse pas les 10 mn, on ne connait jamais le dénouement mais c'est un soporifique hyper puissant même en cas de deuil. Ca marche j'ai testé. Juste s'obliger a regarder les premières minutes, c'est dur je reconnais mais ça marche

Trève de plaisanterie, il faut absolument que tu dorme. C'est primordial
Cela dit, c'est vrai que Dérick ça aide bien

Bonne nuit


« Réponse #7 le: 25 Janvier 2013 à 22:43:43 »

    Citer



 Tititou, Non , c'est vrai Derick , c'est radical , tu te réveilles seulement si il fait une cascade  ! L' autre jour , il a ouvert la portière de sa voiture , et il est sorti  , tiens toi bien , d'un seul bond!!! on a entendu craquer les genoux d'ici !! mais en général , c"est moins violent!

 Bisous

 Daniel

   Dialogue tiré de "tout s'amplifie ... et éclate dans tous les sens"
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
   Voilà, j'ai plus qu'à regarder Derrick, today ...
   et je passerai une "bonne journée tranquille" ...
   Notez, je sais pas si elle est toujours dispo, mais chez Veritas, ils avaient sorti une méthode audio-visuelle pour apprendre à tricoter qui surpassait tous les talents d'hypnotiseurs confondus ...
   Bonne détente ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Mars 2017 à 10:16:06

   Je cite ... ICI, chez moi, sur MON chemin de deuil ...
   Parce que je dors mal depuis que certains "gênent" ...
   Et que toute la série des Derricks, la chaîne de téléachat n'enterreront pas "cette censure" en plus de ce qu'on vit déjà et qui devrait ouvrir les cœurs et les esprits à la plus universelle des tolérances.

   >
> Dorénavant, j'ai décidé purement et simplement de carrément " boycotter" ce sujet : Spiritualité athée libre expression commentaires !
>
> Dans un premier temps j'avais déjà "effacé" toutes mes respectueuses réflexions personnelles en signe de protestation... oui, je manifeste ! je crie, je hurle, je dénonce !
>
> Je dénonce  cette hypocrisie : ce sujet est tabou aux yeux des "Saintes Religions" ... et je trouve cela profondément injuste qu'une personne athée comme moi ... ne puisse pas librement s'exprimer... j'accuse donc !
>
> Federico
>
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Mars 2017 à 22:06:58

   Sacrée Nora qui ne croit pas en la vertu du coup de pied aux fesses ...
   C'est bien breton, ça !
   moi, j'crois au coup de fesses en pied-de-nez, et pas trop en la vertu ...
   Bon, allez, c'est pas tout, on aurait l'air de marioles, surpris à brûle-pourpoint (non, c'est pas une fumette de beu, c'est une de ces vieilles expressions françaises, nan mé, faut tout esspliquer sinon on va croire que ce forum est cracra ...)

   Et dire que "avant", le mois de mars était mon mois préféré ...
   Ma meilleure copine semble avoir compris à quel point j'étais "d'un autre monde", maintenant ... et moi je ne cherche plus trop à faire des efforts pour me mêler aux gens "normaux" ...
    Je crois que je suis aux yeux de bien des gens, perdue de vue,
    c'est normal, je regarde à perte de vue ...
    les lieux communs n'attisent plus que ponctuellement ma joie
    qui s'émince en membranes translucides,
    me révélant des négatifs d'instantanés mélangés ...

    A pluche Mexico, paix dans les haciendas, M.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 09 Mars 2017 à 16:29:33

"Palabras para Julia"

Nous avons tous dans notre entourage des jeunes à encourager, à essayer de conseiller, guider.

Ce poème a été écrit par José Agustín Goytisolo pour sa fille et adapté par Paco Ibañez. Il est généreux et sonne mieux en espagnol, c'est clair, mais …

https://www.youtube.com/watch?v=9LXugbHRvUg... Jose Agustin Goytisolo

https://www.youtube.com/watch?v=453YRNSu4ww... Paco Ibanez


Paroles pour Julia

Tu ne peux revenir sur tes pas

car déjà la vie te pousse

comme un cri interminable

Tu te sentiras traquée

Tu te sentiras perdue ou seule

ou voudras-tu ne pas être née

Alors toujours souviens-toi

de ce qu'un jour j'écrivis

pensant à toi, comme maintenant.

La vie est belle, tu verras

comment, malgré les chagrins

tu auras des amis, de l'amour

Un homme seul, une femme

pris comme ça, un à un

c'est de la poussière, ils ne sont rien.


D'autres attendent que tu résistes

que ta joie les aide

que ta chanson soit parmi leurs chants.

Ne te rends pas, ne t'écarte pas

sur le chemin ne dis jamais

je n'en peux plus, je reste là.

Alors toujours souviens-toi

de ce qu'un jour j'écrivis

pensant à toi, comme maintenant.

(...)

                                 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Mars 2017 à 17:12:36

    Otros esperan que resistas
    que les ayude te alegria ...

    Mes petites convictions en espagnol ...
    Et ça coûte rien ...
    Pas besoin de marketing, de licences, de prix littéraires ...
    Trop simple et accessible à tous, donc attention danger ...
    Idée immature !
    Stop, attention au règlement, Souci !
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 09 Mars 2017 à 20:35:27
https://www.youtube.com/watch?v=c8SzVSMFjL0

Jamais jamais jamais !

Avec toi

Nora

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 10 Mars 2017 à 02:54:14


L'ombre de mon âme

Federico Garcia Lorca


L'ombre de mon âme
s'enfuit dans un couchant d'alphabets,
brouillard de livres
et de mots.

L'ombre de mon âme !

J'ai atteint la ligne où cesse
la nostalgie,
et là,  la goutte de pleur se transforme,
albâtre de l'esprit

L'ombre de mon âme !

Le flocon de la peine
s'achève,
mais il me reste raison et substance
de mon ancien midi de lèvres,
mon ancien midi
des regards.

Un trouble labyrinthe
d'étoiles voilées
emmêle mes espoirs
presque fanés.

L'ombre de mon âme !

Une hallucination
Aspire mes regards.
Je vois le mot amour
démantelé

Rossignol !
Mon rossignol !
Chantes-tu encore ?

**************************

La sombra de mi alma

Federico García Lorca

La sombra de mi alma
huye por un ocaso de alfabetos,
niebla de libros
y palabras.

¡La sombra de mi alma!

He llegado a la línea donde cesa
la nostalgia,
y la gota de llanto se transforma
alabastro de espíritu.

(¡La sombra de mi alma!)

El copo del dolor
se acaba,
pero queda la razón y la sustancia
de mi viejo mediodía de labios,
de mi viejo mediodía
de miradas.

Un turbio laberinto
de estrellas ahumadas
enreda mi ilusión
casi marchita.

¡La sombra de mi alma!

Y una alucinación
me ordeña las miradas.
Veo la palabra amor
desmoronada.

¡Ruiseñor mío!
¡Ruiseñor!
¿Aún cantas?

 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Mars 2017 à 10:09:21

    Je suis vraiment trop gâtée ...
    Des sommets de poésie servies en espagnol ...
    De la manière la plus exquise ...
    Avec duende ... peu habituée à tant d'égards, je murmure "merci".
    Ce matin ma balance qui m'annonce que je ne fais plus que 53 kilos, alors qu'elle me dit
    "ce deuil t'a fait perdre le goût des choses, mais tu devrais faire un peu la gourmande"
    Et Caramel qui rentre là-dessus m'apportant un petit panier, avec du pain croustillant, du bon beurre  et la gelée de framboises de ma grand-mère ...
    J'ai du mal à croire que je peux manger tout ça, alors qu'une simple chaise ne suffit plus pour poser mon derrière ... je suis dix, je suis cent, je suis mille ...
    Oui, je suis énorme ce matin, ceci est mon corps rompu en mémoire de Kalahan ... plus rien ne m'appartient ...
    A galopar ...
    PS: je dois passer moins de temps sur écran ces temps-ci afin de reposer ma vue, mes yeux demandent des vacances ...
    Tendresse à tout le Mexique, tendresse, tendresse ...
    Ecoutez chanter le rossignol ... la voix d'enfant qui ne s'est jamais tue à la rentrée des classes ... et tout ira bien ... on peut mourir d'amour chaque jour et tout est bien comme ça ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 11 Mars 2017 à 16:15:58
.....

" D'autres attendent que tu résistes

que ta joie les aide

que ta chanson soit parmi leurs chants.

Ne te rends pas, ne t'écarte pas

sur le chemin ne dis jamais

je n'en peux plus, je reste là.

Alors toujours souviens-toi

de ce qu'un jour j'écrivis

pensant à toi, comme maintenant."


" Rossignol !
Mon rossignol !
Chantes-tu encore ? "

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 11 Mars 2017 à 16:29:02


Coucou la causette à Souciette ...

Oh ! merde ... elle est... fermée !

pour cause...

" Visite chez l'oculiste "... autrementdit... chez l'ophtalmologiste...

Souci... prends bien soin de tes yeux ... fragiles ! et de ton regard toujours doux & tendre !

Bisous... à bientôt !

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 12 Mars 2017 à 00:53:32
(http://www.aht.li/3036900/Eau_de_bleuets.jpg)

"On ne voit bien qu'avec le coeur ..."

Comptez 20 g de fleurs pour 25 cl d'eau bouillante, laissez infuser 10 minutes avant de filtrer.
Conservez pendant 3 jours maximum dans un flacon bien bouché, à l'abri de la chaleur et de la lumière.
Utilisez cette lotion pour rincer vos paupières et faire des bains d'yeux aussi souvent que nécessaire …

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Mars 2017 à 20:50:27

    Pfff ...
    D'ordinaire, j'ai pas froid aux yeux, mais là, y m' brûlent !
    Chavapacher ...
    A bientôt M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 13 Mars 2017 à 01:29:31
prends bien soin de toi Souci  :-* :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Mars 2017 à 20:26:02

   Finalement, je l'ai pris noir. Le bikini.
   Chuis en deuil tout de même.
   Ah, journée à sauver le monde ... enfin, une partie.
   De ces quatre atroces années qui
   bientôt vont faire "ding, on passe à cinq",
   si je devais absolument extraire UN qualificatif: INTENSES.
   D'une densité de naine noire.
(en astrophysique, une étoile qui s'est suffisamment refroidie pour ne plus émettre de lumière visible)
   Oui, s'il reste de la lumière en moi elle est ... antérieure ...
   Alors, star de la plage, la Titine ?
   En noir et blanc, comme la vie, comme tout, comme la moindre joie, comme la moindre mort, comme le moindre instant.
   (et passque chuis pas bronzée, huhu!)
   M'enfin ... si j'arrête de rigoler, CLAC, je claque.
   A plus à goodbye à tralalère, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Mars 2017 à 22:30:18

    Teenager for ever ...

    L'âge adulte, les obligations, le rôle social, la devanture de maturité à la con ... sans parler du "monde du travail", ce monstre à sept têtes et dix cornes ...
    Tout ça vous fait oublier QUI vous êtes ...

    Teenager for ever, Kalahan me retient
    Dans le foyer de Sa jeunesse
    Et c'est bien
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 17 Mars 2017 à 23:33:55
Le jour où j'ai eu 40 ans, j'ai cru que j'allais enfin me sentir adulte, je les ai fêté, j'adorais les fêter d'ailleurs ;-)
puis mes 40 ans sont passés et... je ne me suis pas sentie adulte, zut j croyais que c'était le bon âge cette fois!

aujourd'hui j'ai 42 ans, et je sais maintenant pourquoi je ne voulais pas me sentir adulte
vite retrouver ces moments d'insouciance,... si c'est encore possible
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Mars 2017 à 22:43:21

   Pourquoi certains jours on a le cafard ...
   suffirait de pas penser,
   suffirait de pas avoir de mémoire.
   Hier soir j'ai pensé "quatre ans".
   Et puis j'ai revu le film de mes souvenirs, des quatre premières années de son papa.
   Il n'y a donc pas d'histoires heureuses.
   Tant pis, mais j'ai eu le cafard, une journée, voilà.
   Demain "ça ira", c'est rien.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 18 Mars 2017 à 23:07:07
Je veux chanter
Je veux te faire oublier
Ton âme en peine
Ton manque de veine
Je veux chanter
Et te baratiner
Demain sera parfait
Je veux chanter
Je veux te faire t’agiter
Sur les décombres de notre monde
Je veux chanter
Et je veux te faire chanter
Demain je m’y remets
...

Demain sera parfait. (https://www.youtube.com/watch?v=E43eCI_aHi8) Jean-Louis Aubert
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Mars 2017 à 14:10:35

   Merci Faïk pour ta gentille attention.
   L'amitié est parfaite pour une vie imparfaite !

   Ma maman vient de m'amuser en ressortant un mot de patois, hihi!
   Elle m'a sorti "attends, ch'uis acramî avul'fil du tèlèphone!"
   Acramî ... hihi ! ça veut dire que le fil est tout emmêlé, c'est marrant, la linguistique, je pense que ce terme, comme "macramé", vient du mot arabe "mahrama" ...
   Les mots ... ils sont plutôt en bordel dans ma tête pour le moment, je les délaisse un peu, pour les couleurs.
   La simplicité du concret subtil des couleurs.
   Je me sens "acramî" avec le sens ...
   Mes sens m'emmènent où le monde est frémissement, où l'Autre est un levain ...
   Coucou à tous, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 19 Mars 2017 à 17:10:10
coucou à toi!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Mars 2017 à 22:16:50

    Ma vie n'a aucune espèce d'importance ...
    Et ma mort en aura encore tellement moins !
    Alors je vis mes rêves en n'emportant
    que ce qu'on ne peut garder ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Mars 2017 à 19:01:32

   Pour mes amis du forum ...
   Plomb d'Amour, légèreté des idées et du savoir ... Ailes du désir ...
   Force et vulnérabilité ...
   Conquise et invaincue ... bien à vous, Titine.
   https://www.youtube.com/watch?v=xe2PBWRiUHc (https://www.youtube.com/watch?v=xe2PBWRiUHc)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 21 Mars 2017 à 23:17:55
Merci  Souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Mars 2017 à 11:43:47

   Combattre, combattre, la déception, le découragement, rire dans la galère, ne jamais cesser d'aimer ...
   Pour Kalahan, pour niquer le suicide ...
   NON, je n'oublie JAMAIS, à aucun instant, la tragédie ...
   Mais je refuse d'emmurer mes sentiments ...
   Que s'évade MON ENFANCE ...
   (http://www.aht.li/3032546/diaboloanime.gif)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 24 Mars 2017 à 17:24:54
"Etre raisonnable en toutes circonstances ? Il faudrait être fou" …
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 25 Mars 2017 à 09:51:39
Llamo a la juventud.
                                         Que s'exclame la jeunesse ...

                                         Les vies qui ne se déchaînent,
                                          Jeunes dans les murs sans poèmes,

                                          Briment leur jeunesse de sang,
                                          Son éclat et ses talents.

                                          Les corps sans savoirs domptés,
                                          Vaincus, ennuyeux, et morts-nés,

                                          Ils s'en vont comme centenaires,
                                          Jeunes en vivant le contraire.

                                                                               Martine/souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Mars 2017 à 22:05:45

    Ah ! Les choses qui ne s'achètent pas ...
   Qui se gagnent ... au "jeu" ...
   Le jeu de la vie et de l'amour, de l'amour et de la mort, de la vie et de la Vie ...
   La "réalité" ... se moque de nous ...
   Expériences, connaissances ... dérisoires !
   La vérité !
   Le 28 mars 2013, j'ai vu s'ouvrir, toute grande, la gueule féroce du Temps ...
   Engloutie ... aspirée ... affolée ... TROP TARD !
   Je Lui vends les quelques années qu'il me reste ...
   J'y crois pas ... Il me paie pour vivre !
   Pas plus que mes grands-parents, qui épargnaient pour acheter leur terre.
   Sur le sang pousseront des récoltes ...
   Sous mes larmes je verrai les sourires de ceux que j'aimais ...
   Mes comptes avec la vie sont clairs.
   Elle me doit ce que je lui dois.

   Enfin, qqch comme ça ... c'est samedi soir, escusez m'sieurs-dames ...
   La veille du dimanche en pyjama ... M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Mars 2017 à 11:44:41
    Me battre, encore et encore, pour CELA ...
    ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
    Je cite une intervenante d'un autre forum, une jeune dépressive:

    "Merci souci et Isabelle...

C'est la première fois que j'arrive à m'exprimer complètement sur mon mal être...
J'ai parlé avec ma maman tout à l'heure, pas de mes idées suicidaires mais du fait que je n'arrive plus à rebondir et c'est grâce à ce forum...

En ce qui concerne mon suivi par des spécialistes, j'ai déjà vu plusieurs psychologues et psychiatres... Seulement j'arrive à manipuler ceux-ci de sorte que ils ne sachent pas la profondeur de mon mal être... Je pense ne pas avoir encore trouvé la personne qui me convient pour un bon suivi...

Je vais essayer d'aller dormir un peu... Je continuerai de poster des messages ici, ça me fait du bien ...

Encore merci pour vos messages qui me font pleurer mais parce que je me sens écoutée et que ça fait du bien... De trouver des personnes qui ne font pas penser que je suis folle ou un monstre d'avoir des idées pareilles alors que en apparence j'ai presque tout pour être heureuse ..."
   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
   CELA me persuade de mon utilité ...
   Pour encourager les funambules à trouver la grâce au fond d'eux-mêmes ... et à y croire ...
    Je cours dehors, les zamis mexicains, ici c'est la Belgique et du beau soleil c'est rare ! M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 26 Mars 2017 à 18:35:41
La gràce et la Grâce retrouvée des funambules...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Mars 2017 à 18:42:56
   Hum, la treizième semaine de l'année va commencer, incluant fatalement le 28 mars ...
   Je ne sais pas ce que je vais nourrir cette semaine, mais en effet, il faut y faire attention.
   J'ai pas envie de faire bombance pour moi non plus, à vrai dire.
   ...
   ...
   ...
   M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 26 Mars 2017 à 20:38:19
Alors Souci,
 jardinage, dimanche-pyjama ou  tonte la moitié de la pelouse en pyjama ?
mille pensées pour toi et ta petite famille

CELA me persuade de mon utilité ...
   Pour encourager les funambules à trouver la grâce au fond d'eux-mêmes ... et à y croire ...


oh que oui !! Merci
Stéréo ;)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Mars 2017 à 15:47:17

   C'est "invivable" , à nouveau, comme fallait s'en douter ...
   Normal, quoi.
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 27 Mars 2017 à 15:50:18

Chère Souci,

Les mots ne suffisent plus... il faudrait inventer des mots pour ces circonstances !

Je suis dans le silence ... la pensée... les larmes !
Il y a tant de chagrin, douleur et  souffrance !

Comment communiquer toute sa douceur, sa tendresse, son attention , son émotion... avec de simples mots !

Les gestes, les regards... peuvent être plus émouvants... dans cette infinie mélancolie de la perte, de l'absence !
Je suis là avec toi !

Seul mon cœur est assez grand pour exprimer toute ma solidarité ... très proche de toi !

Je pense à Kalahan... et à sa belle famille !
Je pense à toi... magnifique tata !

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 27 Mars 2017 à 20:32:35
(http://www.aht.li/3045357/Solidarite.jpg)

...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 27 Mars 2017 à 21:57:36
C'est " invivable", bien sûr...
 
Je me tiens près de toi, dans le silence, le respect. Sois sûre de mon affection, de mon amitié.

Je pense à toi, à ta famille.

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 27 Mars 2017 à 21:59:43
bonsoir Souci,

Une énorme pensée à une si belle personne, celle qui arrive même à nous faire sourire avec quelques jeux de mots. Une énorme pensée aujourd'hui et une énorme pour demain. A défaut de pouvoir te faire sourire, (manque cruel d'humour), je t'entoure de toute mon affection, et toute ma tendresse.
A cette fleur formidable qui arrive à nous faire du bien lorsque l'on a le moral dans les chaussettes
 :-* :-* :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Romane le 27 Mars 2017 à 23:53:18
Demain j'allumerai une bougie pour Ton Kalahan
Je pense à toi,  à votre famille, à Kalahan




Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 28 Mars 2017 à 00:54:44
Que la gueule féroce du temps se referme demain...
qu'elle te laisse un peu tranquille pour pleurer doucement Kalahan...

En pensées avec sa famille si meurtrie...
et un embrelacement féroce rien que pour toi...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 28 Mars 2017 à 08:46:50

Une bougie pour Kalahan...

Silence... respect... silence... solitude...silence... amour... silence...

...
...
...

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Mars 2017 à 09:39:58

    Merci à vous pour vos signes d'amitié, je sais que nous sommes dans la compréhension la plus profonde.

    Aujourd'hui, je revois Kalahan, allongé, sans vie, une vie qu'il s'était ôtée quelques heures avant.

    Je sais que c'est cette image qui me guidera pour reprendre le fil des jours dans la profondeur, en refusant les futilités ou les vérités toutes faites qui parasitent bien des vies.
    Cette image aussi, inspirera mon courage, celui de ne pas me refermer. m'encroûter, de refuser le "confort".

   Voilà. Je vais mal, bien sûr, pour le moment, pour qqs jours encore probablement, le temps de ré-axer ces valeurs louables ...
   Je vais mal car j'ai besoin aussi, un peu, de pleurer sur NOUS, donc aussi sur moi, enfants violés par le Destin ...

   A bientôt, Titine.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Outre-mère le 28 Mars 2017 à 14:20:18
Une très forte pensée et de tout coeur avec toi et avec lui. Il n'est pas loin et vous êtes si proches...il n y a aucune distance en fait, tant que l'amour reste intact et présent.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 28 Mars 2017 à 22:14:28
plein de tendresse pour toi Martine, je t'entoure de toute mon affection,
une grosse pensée pour ton petit  Kalahan, pour toute ta petite famille
je t'embrasse très fort :-* :-* :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Mars 2017 à 09:27:29

   Merci encore pour vos petits mots déposés avec cœur.
   Affaiblie, comme une "petite chose", une petite chose qui ne pense que très peu.
   Hier ça m'a fait du bien de tailler mes haies, gestes répétitifs au soleil, puis saine fatigue.
   Programme idem prévu today.
   Des tâches. Faire, et laisser faire en soi ce qui doit se faire, sans prétendre savoir quoi.
   Un début de cinquième année bien silencieux, la brutalité me revient en boomerang.
   Ça va aller, ça va passer ...
   Sourire à vous tous, petits ronrons de Caramel (on en est aux câlins d'après ptit déj!) M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 29 Mars 2017 à 10:39:33
Papa pique et Maman coud ...
Aujourd'hui, je fais seule et souvent solitaire ...

Taille sévère du lilas des Indes, de l'olivier, des bambous (recherche panda ultra géant ...)
Surveiller l'eucalyptus et les clématites  qui ont tendance à s'épanouir chez Toto (c'est mon voisin).
Semer, repiquer, ratisser, diviser les Heuchera, nettoyer les Pierre de Ronsard et les Opalia ...

Le jardinage de printemps c'est bien, ça vous fait découvrir des muscles insoupçonnés jusqu'alors ...

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 29 Mars 2017 à 14:36:43
"Faire, et laisser faire en soi ce qui doit se faire, sans prétendre savoir quoi."
ça pourrait être la devise des années d'après...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Mars 2017 à 10:29:45

    Hier soir, j'ai regardé un de ces films "baffe dans la gueule", une piqûre de rappel sur ce que subissent ceux qui n'ont pas, comme moi, réussi à se construire une "maison gaumaise" abritée du "système" ...
    Avec Vincent Lindon, "La loi du marché", peinture sociale au vitriol.
    Puis pour me changer les idées, j'ai été lire deux-trois suicidaires.
   
    Ne pas céder à l'idée que Kalahan est bien où il est.
    Oui, une vie BIEN est possible, pas une vie "heureuse", mais une vie BIEN.
     Tous les jours, dans mon cœur, j'accueille mon cher neveu dans cette vie BIEN.

    Souci, ton coup de mou est déjà fini? Tu frimes, là, c'est pas possib!
    Oui, ch'frime un peu, assez pour y croire et rempiler au club des Sisyphous ... bienvenue à tous ...
    Vive l'imagination ...
    A+,M.
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Mars 2017 à 12:24:54

   La vie derrière, la vie devant, la vie qui a le derrière devant, le roi Dagobert et sa culotte à l'envers ... son sandwich au gruyère et souci peut mieux faire ...
   La vie déborde comme une grosse pâte qui lève et moi j'me sens biscuite.
   Bon, c'est le lendemain du jour où j'ai beaucoup travaillé, je vais ... beaucoup travailler ! Le soleil brille sur mon cœur noir.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Mars 2017 à 18:59:18
    Chers endeuillés,
    Je réfléchis toujours sur "ce" qui se passe "depuis" ...
    Et puis même quand j'y réfléchis pas, c'est là ... ça m'oppresse ...

    Normalement, respirer, c'est un réflexe, mais c'est comme si je devais tout le temps m'en souvenir, maintenant: "faut que j'inspire, faut que j'expire" ... au sens figuré et souvent aussi au sens propre !
    Oui, la vie est instable dans le deuil d'un essentiel, plus rien ne va de soi, nous n'allons plus de nous-mêmes, mus par une dynamique bien huilée ...
    Il y a tout le temps "des ratés".
 
    Bien sûr, les souvenirs sont vivants, mais on y plonge sous vide, nos poumons atrophiés se détendent dans la danse des profondeurs, et suffoquent à la remontée ... notez l'étrangeté ...
    Et sans ces trésors notre vie est perdue ...
    Perdue et on continue ... de chercher jusqu'au prochain  soupir ...
     
    Il n'y a plus que de l'air à prendre certains jours ...

    "C'est une capsule d'air
      où le monde entier nous fait mal,
      c'est un petit espace vif au fol unisson de la lumière,
      c'est une échelle indéfinissable
      où les nuages et les roses
      oublient la criaillerie chinoise qui bouillonne
      au débarcadère du sang."
      Extrait de "Poète à N.Y.", F.G. Lorca.

      Air, différence, émerveillement ...
      Oui, il reste l'immatériel de tout cela à goûter chaque jour ...
      En toute instabilité ... sensibilité ... sinon nous sommes déjà morts ...
       Bien solidairement, Titine.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 31 Mars 2017 à 22:44:58
Etre assurés de notre instabilité pour enfin trouver un équilibre, sensible ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Avril 2017 à 14:11:55

    Ooooh ... Une merveilleuse amie de deuil vient de m'envoyer la photo d'une de ses petites compagnies ... trop mimi ... merci, Nora ...
    (http://www.aht.li/3048098/chattenora.JPG)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 02 Avril 2017 à 14:30:36
dommage qu'il n'y ait pas le smiley avec des coeurs à la place des yeux  :-* :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 02 Avril 2017 à 18:04:16
Tiens ! mon nounours est arrivé là !

Pour une chatte errante recueillie dans un état de maigreur extrême il y a 6 mois...je la trouve plutôt en forme (s).

Un miracle de l'amour .

Merci Martine !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Avril 2017 à 07:55:21

   Avril,  bourgeons éclatant en une fête de verts tendres et de blanc ...
   Avant, c'était QUE du bonheur, maintenant, comment est-ce encore possible ?
   Différemment, bien sûr ...
   Reconstruction non, métamorphose probablement ...
   En présence de tristesse, toujours.
   La colère empêche de sombrer, bien utilisée, ça oui.
   Noirceur et blancheur.
   Jardin qui ne sait rien de mon malheur, et moi qui ne sais rien de sa beauté, mais qui la ressens.
   Vivre en intégrant l'essentiel. M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 06 Avril 2017 à 09:35:49


https://www.youtube.com/watch?v=7fxL-sxN7fo
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Avril 2017 à 09:45:48

    Pour rigoler avec légèreté et te souhaiter bon séjour malgache ...
    https://www.youtube.com/watch?v=lncyxDJEdGY (https://www.youtube.com/watch?v=lncyxDJEdGY)
     Olé youpie, c'est que du bonheur, et ça s'enferme pas dans un coffre-fort ... bisou, Fedy ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 08 Avril 2017 à 15:33:55


Le mur du doute / El muro de la duda

Le doute est un des noms de l’intelligence.
La duda es uno de los nombres de la inteligencia.

Jorge Luis Borges


 Oui, pourtant je me doute qu'il y a certains doutes dont vous vous passeriez bien vous aussi...


*** DOUTE

Combien d'insomnies me faut-il pour
abattre le mur du doute?
Combien d'ombres? Combien de luttes?
Il faut que je sache aujourd'hui -avant ton éveil-
si c'est le matin qui éclaire,
ou si c'est toi qui éclaires le matin.


***DUDA

¿Cuantos insomnios me hacen falta para
 derrumbar el muro de la duda?
 ¿Cuántas sombras? ¿Cuántas luchas?
 Hoy tengo que saber -antes que despiertes-
 si la mañana es la que alumbra,
 o si eres tú la que alumbra la mañana.




Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Avril 2017 à 16:17:44

   Oh merci, quel beau poème !

   J'ai un peu essayé d'en pondre un tantôt, mais tout était confus.
   Il m'est venu alors cette remarquable réflexion, que si je savais quoi écrire, je n'écrirais pas de poésie.

   Pour (re)trouver, sans doute ...

   Doux wiwi à tout le Mexique, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Avril 2017 à 19:27:10
  Ma cinquième année ou ma vie pouêt-pouêt ...

  Je pense encore en continu à Kalahan, bien sûr ...
  à Kalahan parti, à Kalahan-mystère ...
  la Douleur ne me quitte pas, Elle est tellement normale, je vis en bonne entente avec ...
  Je serai toujours là, Kalahan, mon amour de petit ...
  https://www.youtube.com/watch?v=qQ8y6dh4zbM (https://www.youtube.com/watch?v=qQ8y6dh4zbM)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Avril 2017 à 19:31:53

    Et pouêt-pouêt ... parce que je veux mettre plein d'espoir dans la déprime ...
    https://www.youtube.com/watch?v=lAPkO_7kL3k (https://www.youtube.com/watch?v=lAPkO_7kL3k)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Avril 2017 à 12:07:30

   Programme du wiwi ... autorisation à tous de vous en inspirer ...
   Paroles de la chanson "Zen" de la superbe Rokia Traoré ...
   

    Rokia Traoré
    Tchamantché
   



Paroles de Zen
L'Angélus a sonné
Un chien s'endort à mes pieds
J'ai eue le courage
De ne rien faire

Zen
Je suis Zen

Les heures sans heures sont glissées
Sur l'horizon
N'emportant que ce jour
J'ai eue le courage
De ne rien faire

Zen
oh que je suis
Zen

Zen
oh que je suis
Zen

Que le temps passe
Que les heures s’enchaînent
Moi jour après jour
Je m'offrirais le plaisir
De ne rien faire

Que les hommes passent
Que le temps s'y fasse
Moi ça y est je m'en défais de ces heures gloutonnes
Qui me mangent tous les jours
Tous les jours
Tous les jours
Tous les jours

Zen
oh que je suis
Zen

Zen
oh que je suis
Zen

Je mange la vie et le vent
Je danse sous les averses
Et le matin fatiguée
Je remplie mes paumes de rosée
Et je laisse le ciel se poser sur mes cils
Je suis Zen
Et je laisse le ciel se poser sur mes cils
Je suis Zen
oh que je suis
Zen

Et je laisse le ciel se poser sur mes cils
Je suis Zen
Zen
Zen
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Avril 2017 à 18:59:29

   Je voulais tant passer "zen" la fête de Pâques, mais lors de l'apéro, alors qu'on était tous réunis, je me suis sentie passée à la moulinette: devant cette évidence: Kalahan n'est plus là, et je ne m'y fais pas, pas du tout ... Voir la famille de mon frère à quatre alors qu'ils sont cinq ... dur, terrible, ça me fait mal à crever ...
   Comment je réussis à être assez tapée-tarée pour survivre !
   La vie m'est depuis quelques heures, et pour quelques heures encore, exécrable, repoussante ...
   ça passera ... mais quel dégoût soudain ... insupportable ...
   ça passera ... je vais faire des huiles essentielles et puis aller dormir tôt ... rien d'autre à faire ... pleurer un peu si j'y parviens ...
   M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 16 Avril 2017 à 22:20:38
Tous réunis pour Pâques...
tous sauf un...
et Kalahan manque pire...

Pleurer ...ça use le Terrible... quand on peut pleurer...si on a le don des larmes...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Avril 2017 à 09:15:02

   C'est pas facile mais c'est le prix ...
   Le prix de la richesse d'aimer mon neveu plus que moi-même et par-delà sa mort tragique ...
   Cette vague de mal-être est normale ... normal de me sentir si mal ... je sais aussi que cette mort m'a rendue plus dure au combat que jamais ... le combat pour la joie ... aujourd'hui je vais simplement laisser s'endormir le dégoût dans une tristesse titubante encore de la houle furieuse d'hier ... ça ira, je connais mes crises ...
    Merci Eva ... merci ceux qui ont lu et compris sans savoir que répondre ... à+M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 17 Avril 2017 à 12:32:25
(http://www.aht.li/3054853/Trou.jpeg)

Je suis sortie de mon trou de Pâques … je suis passée devant chez toi et j'ai vu qu'il y avait un vilain nuage noir au-dessus de ta tête , enfin au-dessus de ton trou …
Point trou n'en faut … dis donc, c'est bien joli chez toi, j'ai vu que tu avais des soucis
Moi dans mon jardin, j'ai planté des gauras blancs, des perovskias et des sauges de Jerusalem,  quant aux soucis, pas de problème, ça se ressème tout seul …
Il pousse parfois quelques gaillardes, oh pas bien grosses bien sûr, mais elles ne demandent qu'à s'épanouir … après l'ondée d'hier, ça va peut-être le faire ? Essayons, nous verrons bien … je passe chez toi t'en amener quelques pieds … si tu veux bien ...

Faïk
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Avril 2017 à 13:06:43

   hihihi, merci Faïkette ... ça ira, tout doucement ...
   quelle belle boîte aux lettres tu m'as fabriquée !
   Je vais rester bien à couvert dans ce petit chez-moi ... la douleur se calmera ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 17 Avril 2017 à 15:44:31
" Ceux qui ont lu et compris sans savoir que répondre..."

J'en fais partie, et je ne peux que te dire que je sais, je sais ...

Tu as la télévision dans ton petit chez toi ? Je n'ai pas vu d'antenne ...

Alors je t'offre ceci, en espérant t'apporter un petit sourire :

https://www.youtube.com/watch?v=EWUY5hQomOA

Je pense à toi

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 17 Avril 2017 à 18:05:13
Ils manquent tous les jours tellement mais certains jours à certaines occasions c est plus difficile encore. On croit avoir surmonté  le pire, et on s'aperçoit qu' il existe encore pire. Notre douleur n' a pas de limites et n'en aura certainement jamais.  J'ai pensė tellement à Xavier  et à tous les autres papillons de la vie envolés, ces jours derniers. Je pense fort à toi Martine et à  tous les autres parents, soeurs et frères,  Tatie,  cousins ou amis.
Ma famille du ciel s'agrandit plus rapidement que  ma famille de la terre.
Je t'embrasse fort Martine, petit Souci qui soutient tellement les autres, malgré  son indicible chagrin
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 17 Avril 2017 à 19:54:17


"Je t'embrasse fort Martine, petit Souci qui soutient tellement les autres, malgré son indicible chagrin." MonangeSaveriu.

Je t'embrasse fort Martine, petit souci qui soutient tellement les autres, malgré son indicible chagrin...

                                                                                   ******************

Travail bienheureux

Chloe Douglas


Je choisis
 la marche en arrière
 pour arriver au sommet
 de mes pensées.

Pour ce moment de liberté,
 Je grimperais trois fois,
 et chaque fois
 d’un différent coté.

Je n’ai besoin
 de luxes
 pour me sentir
 satisfaite.

Seulement
 le travail
 que je dois faire dans ma tête
 me donne des espoirs.

Et qu’importe la sueur
 pour comprendre
 que j’existe
 dans ce monde éphémère.

je n’ai pas besoin de gloire,
 aucune jalousie,
 tout est possible
 dans mon esprit libre.

L’union humaine
 est une merveille,
 avec du travail devient
 le miel de l’abeille.

Chloe Douglas, 2010
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Avril 2017 à 20:42:34

    Hé ... trop gentils trop choux vos petits mots ...
    De quoi hâter ma remontée en selle ...
    Laissez-moi quand même digérer les grandes quantités de chocolats que j'ai bêtement avalés avec ces foutues larmes qui coulent en-dedans et même que ça va pas du tout, ça, d'avaler son chagrin ...
    Crise de foi(e) ? Même pas, ça passe lourdement mais ça passe.
    Seulement ce n'est pas de cette manière trop facile que ça doit se filtrer, se distiller ...
    Le bienheureux travail de l'esprit...
    C'est exactement là où je reprends mon adolescence encore vive et curieuse ...
    Aaaaah, celui-là, il m'attend et je lui dois tant d'espoirs ...
    C'est bien là qu'il faut aller ... en contrées inexplorées ...
    Merci à vous tous mes amis ... je vous envoie des pouêts-pouêts un peu mous mais pouêtés quand même ... à pluche, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Avril 2017 à 12:10:08

    Grosse gueule de bois de chagrin ...
    ça va aller ... sobriété: penser très peu, faire des petites choses.
    Vivre toute petite.
    Merci pour votre présence mes amis, vos petits mots m'ont fait sourire en pleine détresse ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Avril 2017 à 10:02:55

     Dimanche dernier puis lundi, j'ai complètement mordu la poussière et étouffé ... hier, j'ai pu éviter le dérapage ... je ne sais pas si c'est cela "souffrir dignement"...
     Quant à la sérénité ... elle est un besoin vital pour moi, j'ai vécu tellement de tensions familiales autrefois, parce que mon papa n'allait pas bien du tout et se détruisait ... je me sentais enfermée, alors je prenais des crayons et je dessinais, la feuille de papier devenait voyage ... puis je disais "je vais faire un tour" et j'allais dans les bois toute seule pour respirer et m'inspirer de ... virginité spirituelle (heu, l'autre, on s'en brûle la chandelle)
   Voilà ... la porte-fenêtre, la vue du jardin, la terrasse, un coin de table où coudre et bricoler et ... la paix du foyer, la glandouille et le bienheureux travail de créer ... programme a-politique, ch'uis teubé de ce côté-là ...
   Bonnes bouffées d'air frais à vous aussi ... pas toujours possible, je sais, c'est un combat particulier à mener sans relâche ... solidaire, tendrement Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 19 Avril 2017 à 22:10:13
envie de laisser un petit message d'amitié,
tendres pensées,
plein de zouxxx  :-* :-* :-* :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Avril 2017 à 13:58:22

    La chic  Diana Krall pour adoucir nos nostalgies ...
    nos rêves de soleils perdus ...
    https://www.youtube.com/watch?v=96Dl-FSIEK0 (https://www.youtube.com/watch?v=96Dl-FSIEK0)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Avril 2017 à 22:05:32

    Ouf elle cause la Titine, mais sur le terrain, ça donne quoi ?
    Aux dernière nouvelles, Suicide 4 - Titine 0 ...
    Match retour de ce soir: Suicide 1 - Titine 6 !
    Pas d'élimination de cette foutue charognerie tricheuse, mais ça va.
    Je vous ai parlé d'Albert ?
    Un nouveau poto à moi ... à Liège, se trouve un café, au coin d'un pont et d'un quai, où un très charmant "patron de bar" attire une clientèle  d'amateurs ... Albert est un gros chat gentil et bien dans sa peau, qui vient sur les genoux ou se rouler sur la table des consommateurs qu'il "sent" bien, quand il ne trône pas sur un tabouret ou boit un petit coup derrière le comptoir ...
   J'ai présenté Albert à Robin et Robin à Albert et ils ont sympathisé ...
   C'est toujours ça ... quelques sourires ...
   M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 21 Avril 2017 à 17:11:39
Il me semblait t'avoir vue avec des gants de boxe, maintenant t'as les crampons … mais si Robin et Albert ont matché ...
Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour résister à toute cette m …. !

Porte-toi bien
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 22 Avril 2017 à 10:03:45


J'ai une telle conscience


J'ai une telle conscience de ton
être, rose complète,
que mon consentement te confond
avec mon coeur en fête.

Je te respire comme si tu étais,
rose, toute la vie,
et je me sens l'ami parfait
d'une telle amie.



Rainer Maria Rilke
Les roses
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Avril 2017 à 15:16:40

    Que les roses continuent d'exhaler leur parfum poudré à Mexico ...
    Roses qui existent et ne veulent qu'être roses ...
    (http://www.aht.li/3056997/rosesroses.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Avril 2017 à 13:28:36

   J'ai en ce moment de fort mimi petites tulipes à mon jardin.
   Petites, une variété botanique, elles sont roses avec un peu de blanc et du bleu au cœur, et les pétales sont un peu pointus.
   C'est le premier jour où elles sont ouvertes, signe de douce t°.
   Je les aimais beaucoup fermées aussi, je les ai observées, se préparant, se hachurant peu à peu du vert au rose  ...
   Début d'une semaine en pyjama ... que la pauvre réalité aille se farder, se costumer, se construire ... je reste avec les rêves tendres et fragiles ... et l'enthousiasme des vrais éveils ...
   Oui, Kalahan, la vie fait des vagues, et alors ... pas grave ... il y avait un refuge dans ton cœur d'enfant ...
   Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 24 Avril 2017 à 18:11:14
Il y avait un refuge...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Avril 2017 à 11:51:40

    Un cauchemar étouffant, j'ai "revécu"cette nuit la mort de Kalahan ...
    Et l'annonce de sa mort, et dans ce rêve je tombais en profonde dépression, je devais être hospitalisée ...
    La face cachée de la lune ...
    Je me bats avec toutes les ressources, les astuces, les expériences engrangées dans ma difficile vie ... la vertu est pour ceux qui n'ont jamais touché le fond du désespoir ... la morale: pour les benêts !
    Quand il faut réinventer la vie alors que tout s'écroule ... il n'y a plus que la force de l'amour, que je peux ENCORE donner, c'est tout ce qui importe.
    Force à tous mes compatriotes mexicains également !
    M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Avril 2017 à 22:30:37

    Dans l'urgence ...

    Une très précieuse amie de deuil m'a ce soir remarqué:
    "depuis", tu vis ... dans l'urgence ...

    L'urgence paradoxale d'être arrivée trop tard ...
    L'urgence, trop tard à jamais, faut vraiment être "un peu perchée", autre fort juste observation de cette amie, pour avidement s'en nourrir et survivre, chaque jour, en reculant le mastodonte de l'absurdité ...

    On fait comme on peut face à l'inconcevable ... les tensions sont extrêmes, l'équilibre, un défi à assurer coûte que coûte ... bien au-delà de soi ... ô oui, bien au-delà ...

    Vais dodo, à+, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 30 Avril 2017 à 02:25:49


Le muguet de mai.

Recueil : Poésies (1802).

De mon frère le lys des bois
 Je n'ai pas le touchant emblème ;
 Mais le gazon connaît ma voix
 Et la brise me dit : « Je t'aime ! »

J'embaume les lieux où je croîs,
 Et la rosée à mon front blême
 Met des perles, — comme les rois
 N'en ont jamais à leur diadème.

 Aux premiers chants du rossignol,
 Je laisse pour vous courir sur le sol
 Mes petites clochettes blanches,

 Qui disent à l'enfant rêveur :
« Les bourgeons étoilent les branches,
 Voici le retour du bonheur. »

De moi à toi, qui suis-je ?
 Le joli muguet du premier mai !


Antoine Spinelli.



Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Mai 2017 à 22:30:18
                     Le ballet des heures

    Poésie de Gérard de Nerval

 Les heures sont des fleurs l’une après l’autre écloses
 Dans l’éternel hymen de la nuit et du jour ;
 Il faut donc les cueillir comme on cueille les roses
 Et ne les donner qu’à l’amour.

 Ainsi que de l’éclair, rien ne reste de l’heure,
 Qu’au néant destructeur le temps vient de donner ;
 Dans son rapide vol embrassez la meilleure,
 Toujours celle qui va sonner.

 Et retenez-la bien au gré de votre envie,
 Comme le seul instant que votre âme rêva ;
 Comme si le bonheur de la plus longue vie
 Était dans l’heure qui s’en va.

 Vous trouverez toujours, depuis l’heure première
 Jusqu’à l’heure de nuit qui parle douze fois,
 Les vignes, sur les monts, inondés de lumière,
 Les myrtes à l’ombre des bois.

 Que l’heure de l’amour d’une autre soit suivie,
 Savourez le regard qui vient de la beauté ;
 Être seul, c’est la mort ! Être deux, c’est la vie !
 L’amour c’est l’immortalité !

          Cher Mr Gérard de Nerval, j'ai ôté une strophe qui ne me convenait pas, celle à la gloire du vin qui fait oublier le passé, car moi, je l'aime, mon passé, et surtout ceux que, hélas, je ne retrouve plus, selon mes moyens actuels du moins (qui sait s'il m'en viendra d'autres un jour?) que dans mes infiniment chers souvenirs ...
     Car peu importe où et comment on va le chercher, cet Autre avec qui revivre joyeux dans l'heure présente ...
      Parfois je choisis ma grand-mère, ou Kalahan, ou ... Vous, beau ténébreux, sacripant des Belles Lettres ...
     
     Pouf, chers amis du Mexique, la Titine elle est bonne à aller au plum' ... quelle heure il est à Québec ? Doux rêves, Réginette !
     Et pensée affectueuse à qui travaille et veille ... <3
         
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Mai 2017 à 19:18:42

    Hum, on dit que l'amour est aveugle, et moi je vais bientôt avoir des petites lunettes.
    C'est Kalahan qui se serait bien amusé à m'essayer sur le nez les plus farces des montures ... il adorait les lunettes (de soleil) et les casquettes, il se faisait des looks d'enfer ...
    Au temps où on se marrait parce que la vie était gaie ...
    Aujourd'hui, je me marre parce que la vie est cruelle ...
    Qui peut voir la différence ?
    L'amour est non seulement un peu bigleux, il est carrément souvent vachement discret ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 02 Mai 2017 à 20:11:08
Nous on la voit, la différence...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 02 Mai 2017 à 21:21:49
⠨⠇'⠁⠍⠕⠥⠗ ⠑⠎⠞ ⠁⠧⠑⠥⠛⠇⠑ ⠑⠞ ⠉⠗⠕⠊⠞ ⠟⠥⠑ ⠏⠑⠗⠎⠕⠝⠝⠑ ⠝⠑ ⠇⠑ ⠧⠕⠊⠞

"L'amour est aveugle et croit que personne ne le voit"
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 02 Mai 2017 à 21:39:46
"L’amour est aveugle, il faut donc toucher."

Mais je m'égare...

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 03 Mai 2017 à 11:17:54
je ne sais pas s'il est aveugle  8) mais en tout cas il n'est pas indolore :'(
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Mai 2017 à 12:34:25

   Je me remets ici ma petite phrase pondue hier, elle me plaît bien, l'air de rien du tout mais une phrase d'expériences, et lesquelles.

       Espérer, c'est voir avec un cœur qui refuse de savoir.
       ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Bien, souci, bien, continue surtout.
   Continue de nourrir ton loup blanc délicat, et rationne un max ton goinfre de loup noir.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 10 Mai 2017 à 15:51:11
Une chanson...

https://www.youtube.com/watch?v=0azLrbDuv1I

....mes pensées les plus douces et les plus chouettes pour toi.

Et f...k la mère sup la souffrance.

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Mai 2017 à 22:42:43

    Aujourd'hui, c'était la fête des mamans ici en Belgique ...
    La nôtre a appris hier la mort d'un de ses amis ... j'ai bien senti qu'elle craquait un peu ... tous ces décès qui jalonnent une vie ...
    Maman et sa maman, tellement courageuses, apparemment, mais apparemment seulement, des femmes soumises ...
    Je cherchais une image pour illustrer ma pensée envers elles ...
    Et ceci résume bien ...
     (http://www.aht.li/3067611/forceetdouceur.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Régine le 15 Mai 2017 à 06:24:49
C'est une belle image qui parle.Merci!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Mai 2017 à 13:33:25

   Plus de quatre ans.
   Et alors, me voilà déjà comme "en vieux couple" avec mon deuil, je sais tellement ce que je vais lui dire, ce qu'il va me dire, qu'il vaut mieux qu'on écoute tendrement les oiseaux ?
   Ou bien c'est un pallier, avant de rempiler pour une volée d'escaliers ?
   Oh, il y aurait toujours moyen de se faire la rampe en toboggan, mais ça pas question.
   Qu'y a-t-il à cet étage ? Des couloirs, des bibliothèques ?
   Je n'ai pas l'impression que je t'y trouverais, Kalahan, alors m'établir ici me serait bien inconfortable ... même s'il y avait "tout ce qu'il faut" ...
   Bon sang, par où t'es passé ?
   Ton papa, ta maman, ton frère, ta sœur, et plus jamais toi ... ça cloche.
   Oui, ça cloche.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 18 Mai 2017 à 13:52:01
(http://www.aht.li/3069036/Escalier.jpg)

Monter ou descendre ?

Des fois on sait même pas si le palier n°4 existe vraiment, pour souffler un peu…
Des fois, la question ne se pose même pas, c'est direct la rampe des pompiers …
Mais c'est normal quand la maison brûle …

Porte-toi bien Souci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 19 Mai 2017 à 01:52:14
A plus de quatre ans... c'est un palier je crois...mon expérience te dirait ça...mais mon expérience n'est pas la tienne, ma vie non plus...
Monter ou descendre? Vertige de vaste question...
tu y as déjà répondu.. Remonter et blaguer... Rire pour ne pas pleurer ou pleurer sous les carabistouilles rigolomarrantes...
Kalahan n'est pas à ce palier quatre..il manque...et c'est  toute la vie qui cloche...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Mai 2017 à 13:13:35

    Oh, Eva, et dire que je n'ai même pas écrit un mot pour toi le 19 ...
    Trop aquoibonitée pour la moindre inspiration, j'ai eu un soupir intérieur pour ta Manue, bien sûr ...

    Quel conflit enlisé de vivre les années 5 et au-delà ...
    Guerre d'usure où tout s'use ...
    D'où mon besoin de renouer avec mon enfance, le temps d'avant toutes les compréhensions, le temps des perceptions primitives ...
    Là, j'y sens toutes les choses encore neuves ... et j'y rejoins l'enfant Kalahan, l'enfant heureux de vivre qu'il était tout comme moi avant les "choses sérieuses" et conséquentes, et souvent insensées, ou mal-sensées ...
    Dans le monde il n'y a pas de paix, alors je la trouve dans mon cœur ...
    Puisses-tu la ressentir le plus souvent possible ...
    M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 22 Mai 2017 à 13:37:22
Viens les temps des soupirs...
intérieurs ou extérieurs...
je les nomme les soupirs d'inspirs
parfois soupirs d'expirs...
impuissants d'àquoibon...
souffles retenus...

Que le refuge en Enfance te doucisse les heures...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Mai 2017 à 21:58:16

    Ramona falls, Oregon.

    (http://www.aht.li/3070874/ramonafalls.jpg)

    J'aime bien les paysages d'eau et de rochers.
    Oh, bien moins spectaculaire, près de chez moi, on a le Ninglinspo, où on peut faire trempette au pied des cascades ... J'aimais tellement ces endroits, "avant", j'y vais plus, tétanisée dans le jardin.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 22 Mai 2017 à 22:47:07
Même notre géo-graphie a été bouleversée …
C'est comme si des pans entiers de notre mappemonde disparaissaient eux aussi …

En quoi l'ailleurs est-il si différent, si émotionnant que nous ne puissions remettre nos pas dans ceux d'autrefois ?
Alors les cascades ne cascaderont plus, les dunes n'onduleront plus au gré des vents, la montagne s'aplatira et la mer ne sera plus qu'une immense étendue plate et liquide.
Tout l'univers dans notre jardin, tout notre univers dans un jardin ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 22 Mai 2017 à 23:09:23
Tout l'univers dans notre jardin, tout notre univers dans un jardin ...
.. oser s'aventurer de temps en temps un peu plus loin ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Mai 2017 à 09:50:57

    Plus besoin d'aller au loin, plus rien à la périphérie ...
    Le hasard me sert assez de nouveautés sans rien forcer.
    A plusieurs moments, j'ai cru, qu'il fallait, mais non.

    Dans mon jardin est l'aleph de mon amour, le trou de serrure de ses arcanes ...
    Certains pensent que ma peine est grande parce que j'y consacre trop de temps: erreur. La peine, la joie, l'amour, affluent et confluent, refluent mieux sans barrages.
    Qui n'a pas entendu "tu d'vrais faire ci, tu d'vrais faire ça ..."
    Je m'en fous.

    Bienvenue, Faïkette et Monono,  petite visite guidée des ancolies, ce matin ... à+, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Mai 2017 à 22:57:47

   Ah! Mes zamis d'Mexico ...
   On peut pas être à la foire et au moulin ...
   Et ce soir, j'étais sur un autre forum, je répondais à un jeune de 20 ans qui nous fait des pensées suicidaires ... peut-être un futur ministre de la santé mentale ?
   A pluche, M.
   ^^^^^^^^^

   Bonsoir à toi,

  D'abord, tu ne me parais pas du tout, mais alors pas du tout, si différent que ça et tellement plus fragile par rapport aux jeunes de ton âge, c'est plutôt le manque de confiance en toi qui te maintient en retrait de ton plein épanouissement.
  Non, je ne suis pas "psy", mais je viens lire ce forum depuis 4 ans ... j'ai perdu un neveu, qui s'est suicidé, et au-delà de ma peine, je veux m'attaquer au gâchis qu'est la souffrance qui peut mener qqn au suicide.

  La souffrance, liée aux frustrations, aux questions sans réponses, au mal de vivre en général, personne n'y échappe vraiment, MAIS, on apprend à mieux gérer.
  Tout d'abord, tu peux te définir autrement que "fragile" ... franchement, la conduite d'un véhicule est une sacrée responsabilité, et ceux qui vont "sans peur" risquent leur vie et celle des autres ! Dans ce cas précis de stress à la conduite, je dirais que tu es prudent !
  Évidemment, la prudence ne doit pas te figer dans l'abstention, il va falloir, et ça se fera naturellement, conforter ton expérience à force de répétitions par stades progressivement osés.
  Franchement, je préfère l'attitude d'un gars comme toi qui as CONSCIENCE des dangers de la route, à un fonceur qui n'assure que sa conviction d'être infaillible !

  Tu vois, j'ai pris cet exemple précis pour que tu voies comment tu peux avancer petit à petit dans tous les domaines où tu te sens bloqué, ou différent, ou désespérant de qualités que tu n'as pas: tu as toutes les qualités d'un homme bien, et rien ne t'empêche de progresser à ton rythme.

  Ne t'occupe pas trop "du monde", les réseaux sociaux, les infos, les racontars de toutes sortes: c'est superficiel et mensonger (tout du moins réducteur), tout ça.
  Creuse en toi, définis qui tu es vraiment, et tes priorités.

  J'ai compris que tu étais un sentimental: bienvenue au club ! Et quoi de plus important au fond que de partager de l'affection, de l'amitié, des complicités ... et le "grand amour", ah, ce "grand con" ...

  Ne t'en fais donc pas tant pour la demoiselle qui "réfléchit" ... la logique féminine est une légende encore plus foireuse que le couple parfait, hihi!

  Dans les premières histoires d'amour, il est fréquent que l'on s'oublie trop, au point de ne plus se respecter.
  Il suffit que l'autre nous déprécie pour ne plus voir de nous que nos défauts: grossière erreur !

  Ne te laisse pas abattre parce qu'une fille joue avec tes pieds, respecte-toi.
  Mets un peu moins de pression quand tu commenceras d'autres histoires sentimentales, investis dans les petits moments sensibles, doux, sincères, et pas tout de suite dans "le grand amour", on n'a jamais tout et rien n'est acquis, de toute façon.

  Tu peux franchement déstresser un peu, tu es un mec bien et tu peux légitimement prendre de l'assurance, continuer de construite ta personnalité.

  Tout va bien. Et puis quand t'as le cafard, tu viens ici raconter et puis je te réponds, dakodak ? Bien amicalement et solidairement, Titine.
   
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Mai 2017 à 13:11:11

   C'est l'ascension et j'ai laissé tomber ma boîte à épingles.
   Je n'y vois pas de superstition, mais l'aimant fut mon sauveur.
   Ah là là. Hier je suis retombée sur des photos d'"avant", et quelques heures plus tard, j'ai eu cette nausée que vous connaissez bien, de "vomir sa vie" ...
    Vomir sa vie, bouffer sa merde ... heureusement il y a l'Ether, le parfum des fleurs et des beaux sentiments, sinon ...
    Ah, Amour, Tu sentiras toujours la fraîcheur, les choses nouvelles ...
    Et ce qu'on n'apprend jamais ...
    Bon soleil à tous, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Mai 2017 à 06:33:04

   Il est un peu tôt pour déjà me lever ...
   La digestion des émotions du we est lourde, comme à chaque réunion de famille "depuis" ...
   Je suis fière de nous, nous ne les évitons pas. Nous les vivons courageusement, tels que nous sommes, dans nos souffrances respectives, avec nos ressources distinctes et communes: des sourires dans nos visages marqués de gravité et d'amertume ...
    Alors voilà, nuit brève, le travail de digestion de tous mes affects contradictoires ... est compliqué ... satisfactions et afflictions ... à assumer ...

   à assumer ...

   Mon travail de vie dans le fait d'assumer ( mon ? cet ?) échec impossible à écoper qu'est le suicide de Kalahan ... pourrais-je quitter l' embarcation, me réfugier ailleurs, par une nouvelle naissance ? Cette naissance serait-elle humaine ?
  Mais quelle naissance ? Comme Orfila, je crois au corps, je crois aussi dans les mots.

   Le 28 mars 2013, ma mort m'a été inséminée dans ma chair.
   Ma mort, ma mort d'être humain.
   Je la porte en moi, je la sens, en attendant sa mise au monde.
   Je ne l'avorte pas, je prends soin de moi, afin de favoriser ses chances naturelles d'échéance ...

   J'ai besoin de solitude, car c'est comme ça ...
   On marche seul(e) vers sa mort ... elle nous apprend les choses à connaître de la vie, dans ce silence dont elle s'entoure, dans la rigueur dont elle s'entoure ... en attendant, elle me fait le don de jours de vie paroxystiques ... et assumer l'extraordinaire de jours paroxystiques demande beaucoup d'efforts ... beaucoup d'efforts pour la banale petite nana que ch'uis ... avec courage et patience, j'en réussis certains, j'en gâche d'autres, c'est difficile d'être une bonne élève ... la vie d'humain transcendant est fastidieuse ...
   
   Une longue journée mexicaine s'annonce ... que des forces douces nous maintiennent ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Mai 2017 à 22:50:38

    Proverbe gaumais:

    "Faut pas tortiller du cul, faut chier droit"

    Ma chère grand-mère avait du flair pour repérer les manipulateurs en tout genre ... elle savait prendre sur elle et se débrouiller ...
    Merci ma petite mèmère, tu vis toujours en moi, tu étais toujours si tolérante, mais juste, et tu savais me dire stop, quand je me plaignais trop ... tu me disais alors tes proverbes ...
   "tape-toi la tête au mur, t'en auras que des bosses"
   "faut pas pleurer avant d'être battu"
   "faire et défaire, c'est toujours faire", quand je devais recommencer mes ouvrages jusqu'à ce qu'ils soient bons ...
   Souciette-pouêt-pouêt !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 01 Juin 2017 à 00:15:32
Ah salut Titine ! comment vas tu ?

..longtemps que j't'ai pas écris un p'tit truc... le problème c'est que ce soir j'n'ai trop rien à t'dire ! hihihi ... huhuhu !

Ah SI, quand même... dans la poche gauche... OUI, c'est ça ! toujours...dans la poche gauche du pantalon !

J'aime bien quand tu dis "faut pas tortiller du cul !" ... Souciette !
J'aime bien quand tu dis "mes Zamis d'Mexico"... dakodak !

Au fait, t'as des nouvelles de la Faïkette ? pouêt-pouêt !

Message nul à chier ! tant pis !

J'te souhaite bonne nuit !

Bien amicalement et bien solidairement !

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Juin 2017 à 12:08:34
   Cher Fedy,
   hihi, mé non il est pas nul à chier ton petit message !
   Comment je vais ?
   Comme une accidentée de la vie déclassée, mais qui continue de rouler en s'en foutant des coups de klaxon ... j'aime bien les terrains vagues, tranquille. Je soigne mon tuning, à défaut d'autres performances. Il y en avait sous le capot, mais c'est kaputt !Pas grave !
   Ch'uis pu celle que j'ètais, huhuhu hohoho!

   Bon, sèrieux ... couture, après-midi, et peut-être qqs idées poétiques.
   Je suis contente, j'ai mon premier gros pavot rose au jardin !
   Les soucis poussent bien, des soucis doubles couleur abricot.
   Pour les fleurs de chicorée, je crois que je devrai attendre la 2ème année, pas grave.
   Ah, puis j'ai une belle achillée jaune paille.

   Voilà les nouvelles ... prends bien soin de toi, souciette.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Juin 2017 à 12:38:29
    La bohème en moi ... vent du large ...
    cœur léger, cœur lourd, mais bouger ...
    https://www.youtube.com/watch?v=8T79QmeSEcs (https://www.youtube.com/watch?v=8T79QmeSEcs)
    Que ça déménage, les zamis mexicains, youh-hou-houuuuuu ....
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Juin 2017 à 13:12:13

   Aujourd'hui, le quartz fraise:
   (http://www.aht.li/3076632/quartzfraise.jpg)
   Il est pas joli tout plein ? Un quartz naturel, avec des inclusions couleur fruit rouge ... aimer la nature est une joie sans pollution d'aucune sorte ...
   Ce forum mérite les plus belles choses pour adoucir les cœurs en peine ...
    C'est depuis la mort de Kalahan que j'apprécie et contemple les belles pierres ...
    Merci à tous les zamis de Mexico d'écrire des beaux mots d'amour, oui, des beaux mots d'amour ... de poster des chansons, des poèmes, de l'humour ... la solidarité est encourageante et permet d'échapper au négativisme ...
    Tendrement, naïvement optimiste, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 04 Juin 2017 à 16:15:38

Salut Titine souci de la Martine de La Gaume de Belgique !... cool baby !

Moi je suis à 200% Titiniste... euh ! pardon... je voulais dire naïvement Optimiste !

En tout cas "Amoureusement vôtre", "Spirituellement athée", "Politiquement athée"... au cul la Marie Jeanne !!!
La raison et la respectabilité... ça c'est valable pour les "têtes permanentées" !

Je suis Titiniste...

Bien Amicalement.
Bien Solidairement.
Federico.

Ps : mon équipe de football préférée : le Real Madrid a battu hier soir en finale de la champion's league la Juventus Turin et le Real Madrid est Champion d'Europe pour la deuxième année consécutive !

TOI, Tu me parles bien de tes pierres précieuses ! et pourquoi moi je ne te parlerai pas de mon football ! na ! hihihi ! jajaja !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Juin 2017 à 06:32:13

    Salut Fedy,

    Ch'uis carrément zézette et t'es carrément pour l'équipe de Zizou !
    Voilà, c'est dit, et mille fois tant mieux si ça fait rire, ce forum en a tellement besoin !
     Je crains que ma seule contribution au monde footballistique soit de collectionner les "panini" pour le petit frère de Kalahan à chaque nouvel album ...
     Pas grave ! Ce qui compte, c'est l'enthousiasme, et il y en a dans les stades et derrière les écrans de tv pour la chorégraphie sur gazon autour du ballon ! Regarde ton match (et essplique-moi un peu!) pendant que je glandouille mon tricot, j'ai bon de te voir picorer les olives, les rondelles de chauchichonchec, les cacahuètes ...
     Pourvu que des zamis viennent s'ajouter !
     Je  ferais goûter LA spécialité de ma région, le Maitrank, qui est préparée au mois de mai, lorsque l'aspérule odorante couvre nos sous-bois. Bien frais, c'est un délice.
   
     Ingrédients:

    1 litre d'Elbling (vin blanc sec)
    15 brins d'aspérule odorante.
    7 morceaux de sucre.
    1 verre de Cognac.
    1 verre de porto blanc.
    quelques feuilles de cassis.
    1 bâton de cannelle.
    1 orange en tranches.

recettes: boissons: Maitrank comme à Arlon - Gastronomie en Wallonie
     Et que la fête du Maitrank soit connue jusqu'à Toulouse, hihi !
     Bien amicalement, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 05 Juin 2017 à 12:40:54
Pour la soirée, c'est Ok pour moi ..

Mais alors sans foot et sans cacahuètes ... saucisson sec, olives au piment, à l'ail ou au basilic pour un peu de douceur ... et comme cela m'a l'air assez masculin tout ça, je proposerai une  "Liqueur de vieux garçon" ...
Moi j'aime mieux l'hypocras : vin au miel, doux et épicé...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Juin 2017 à 17:17:12

    L' hypocras(e) ?
    Au-delà de la contraction littéraire, c'est mon intestin qui me fait mal !
    Je sens que ce truc va me donner des selles collantes et tu sais, comme j'aime pas tortiller ... la vie est trop intéressante pour la passer aux chiottes!
    Au fait, t'as bien jardiné ? Je reviens de la chapelle du monastère, j'ai mis des fleurs sous l'allégorie Temps qu'il fait, pour le remercier de ses humeurs clémentes ces temps-ci ... pas d'offrande au pied de son cousin, le Temps qui passe, pas la peine, il est impitoyable, refuse toutes les supplications de retour en arrière ... j'aurais ouvert mon ventre avec un sabre, pourtant, le 28 mars 2013 ... enfin ... bye, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Faïk le 05 Juin 2017 à 17:59:18
Zut alors, moi qui pensais que tu apprécierais … pfff ! 

Bon ben tant pis, avec la dérision, « La seule arme que je possède est le tire-bouchon »...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 06 Juin 2017 à 03:26:48

Désolé Souci,

Pour la soirée de hier soir j'ai préféré ne pas venir...

Je n'aime pas l'hypocras (vin mielleux et épicé)... contraction des mots : "hypocrite" et "écrase"...

Je préfère la bière, le foot, les pizzas et les cacahuètes ! et ne pas faire mon "intello" !

Pas de soutien dans cette affaire !... pas de solidarité ! au contraire de la critique, de l'indifférence... aïe, aïe, aïe ! les (deux) filles !...

Déçu... très déçu !... je n'ai pas eu envie de boire de l'hypocras au vin blanc... vin du Moyen Age !

Je n'aime boire qu'en bonne compagnie...

Prends bien soin de toi, Titine !

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Juin 2017 à 10:40:18

    Ce matin, j'ai reçu mon pécule de vacances, Fedy, alors cet après'm, youpie je vais aller acheter des cadeaux pour la fin d'année scolaire de mes neveux.
   Je t'offrirais bien des couilles en or, mais t'en as déjà.
   Bonne journée à tout le Mexique, soyez sages et pas de bêtises pendant que la prof de poésie est pas là !
   Titinette de la souciette.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 06 Juin 2017 à 14:57:30

    Ce matin, j'ai reçu mon pécule de vacances, Fedy, alors cet après'm, youpie je vais aller acheter des cadeaux ...     
Je t'offrirais bien des couilles en or, mais t'en as déjà.
      Titinette de la souciette.

Par contre ce que je n'ai pas encore c'est une ROLEX !

Titinette, si tu veux bien... moi je ne suis pas contre !

De la souciette... par avance Merci !

Je t'adore ... et merci encore ... une Rolex... super ! merci... vraiment merci Titinette de la souciette !

Je t'embrasse.

Bien "Amoureusement vôtre".
Bien "Politiquement athée".
Bien "Spirituellement athée".
Bien dans Mon Petit Monastère... mon paradis blanc !
Bien avec Ma Petite Maman : Aurélia !

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Juin 2017 à 12:07:48

    Pour ma part, je suis carrément effrayée par "les petits bonhommes allumettes" (cf fil de "bis repetita" à la date correspondante)

   Pour ce monsieur, l'attachement n'est pas de l'amour, mais il admet que l'attachement est humain ... donc il place l'amour en-dehors de l'humanité ...
   Ensuite, il considère les liens d'attachement comme source de souffrance ... alors qu'ils sont tout de même source inépuisable de richesses émotionnelles !
   Et ce geste de couper ... froid, j'ai trouvé ça froid et horrible.
   Très "théorique" également le fait de raccorder tous les "centres d'énergie" aux autres ... je me vois mal raccorder mon centre d'énergie sexuelle avec l'énergie sexuelle de tout le monde, c'est carrément nul !
   Je dessine une longue, longue bandelette avec mes petits bonshommes allumettes tous reliés par un lien de lumière qui passe par le cœur et bien évidemment avec Kalahan et les disparus de mes aimés, ça, ça me fait du bien !
   Et j'envoie ce tocard de canadien au pôle Nord.
   Souciette pouêt-pouêt.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Juin 2017 à 23:33:30

   Pour que ce forum ne soit pas
   qu' une distribution gratuite
   de sacs à vomi.
   Agir pour la solidarité demande parfois
   l'intolérance envers ... l'intolérance.
   Mais tout a été écrit.
   Mais jamais rien n'est compris.

   (http://www.aht.li/3079582/donquiqui.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 09 Juin 2017 à 08:08:03


Amitié Virtuelle

par Yendami Isadora


Telle une étoile filante
 Tu as traversé mon ciel,
 Je ne fus pas ton amante,
 Juste une amie virtuelle.

Grâce à toi mon doux ami,
 J'ai connu tant de bonheur,
 Tu embellissais ma vie,
 Faisais chavirer mon coeur.

Nos deux âmes à l'unisson,
 Mon double, mon alter ego,
 Nous partagions nos passions.
 Et usions des mêmes mots.

Puis un jour tu es parti,
 Me laissant triste à mourir,
 Je ne peux trouver l'oubli,
 Et ne sais plus que souffrir.

L'incertitude me ronge,
 Je me demande tout bas,
 Fais-je partie de tes songes ?
 Penses-tu encore à moi ?

Questions sans réponses hélas,
 Je ne sais comment te dire,
 Les indélébiles traces,
 Qu'ont laissées ton souvenir.




*******************************************
L'incertitude me ronge,
Je me demande tout bas,
Fais-je partie de tes songes ? ... OUI.
Penses-tu encore à moi ? ... OUI.

*******************************************
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Juin 2017 à 12:44:40

    Oui, les pensées les plus profondes, les plus sincères, créent les seuls vrais liens, le reste c'est cocoti cocota au poulailler ...
    Tiens, ça fait longtemps qu'j'ai pas pondu de poésie, pas grave, je m'en fous d'être "artiste".

    Humilité totale ... on comprend ou pas, je suis (du verbe suivre, mais pourquoi pas du verbe être) mon instinct de poésie ... ce n'est pas une attitude de bisounourse, non, la haine existe, à briser ...

    L'atelier de réparation est ouvert, bien tenu, bien propret.
    Aucune trace de rancune et rien à prouver, rien à vexer.
    Rien . Bonne humeur et liberté sans dogme d'aucune sorte.

    Kalahan est mort, bordel.
    Kalahan, 14 ans et demi, s'est suicidé.

    Alors qu'est-ce que j'en ai à foutre d'autre chose que de l'Amour.
    Je Le rencontre ici, dans les cœurs nobles à l'attitude altruiste.
    Pas de cirage de bottes au nombrilisme exacerbé, et pas de passage au-dessus de la tête non plus.
    Titinette en petit tablier fleuri.
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Juin 2017 à 17:24:54

                 Au cinquième élément.

            L'aube d'été c'est bien précis
            Brèches de sens dans le non-dit
            Des sons nature sans insistance
            Des pas perdus loin des audiences
            Brèches de sens dans le non-dit
            L'amour se passera des mots
            Parfois prendra des interdits
            Puis de rien en sourire éclot.
            Et d'emblée cela me suffit.

            Brèches de sens dans le non-dit
            Mes idées sont restées en cœur
            Et en bleue chemise de nuit
            Mon amour franchit les humeurs
            Et vaines fortifications
            A l'approche de la lueur
            Mes yeux comprennent l'horizon

            Souviens-toi du ciel avant toi
            Et le jour que tu cueilles aujourd'hui
            Voudrait-il porter longue traîne
            Bordée d'indécentes ténèbres
            Brèches de sens dans le non-dit

            De générosité naquit
            Un sentiment inaltéré.

            ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Juin 2017 à 12:54:18

   Dans un monde plus SINCÈRE
   et plus SOLIDAIRE,
   aurais-tu trouvé ta place, Kalahan ?
   (http://www.aht.li/3081228/captain.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Juin 2017 à 08:45:59

   Capitaine, mon Capitaine ...
   (http://www.aht.li/3081528/capitainemoncapitaine.jpg)
   Oui, il s'agit bien de deux images tirées du film
   "Le cercle des poètes disparus" ...

   Et pourquoi NOUS faut-il , ICI, être INSOUMIS ?
   INSOUMIS devant le désespoir et la mort ?
   Pour rendre la vie des AUTRES possible ...
   Pour ouvrir le seul chemin de la liberté, celui du RÊVE ...

   Bonne journée à tous mes zamis mexicains, Olé! Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Juin 2017 à 14:32:19

    Aujourd'hui, des petites fleurs, na !
   (http://www.aht.li/3082208/fleurrose.jpeg)
    Douces pensées pour ceux qui ont bien mal ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Juin 2017 à 14:35:17

    Oufoufouf, hier un orage draconien de grêle et de noir a cinglé tout mon jardin.
    Pas grave.
    Je me prépare gaiement à aller "prendre soin de mon petit monde", we prévu auprès de ma maman et on aura du bon soleil chic alors.
    Tant qu'il y a du bien à faire, pourquoi s'embêter !
    Oh, je viens de réécouter cette si belle chanson ... hier j'étais contente de l'avoir retrouvée, je cherchais qqch de beau, et je suis retombée dessus avec un sentiment d'évidence renforcé par le fait qu'elle avait flotté dans mes rêves d'adolescente, je l'avais sur une cassette de Joan Baez au temps où je me "cherchais" et ... je me suis toujours pas trouvée ailleurs que dans l'expression de la sensibilité ...
   Huhu, vive les glandouilles ! On n'a pas fait le monde, et vu à quoi il ressemble, c'est plutôt honorable !
   Bon, là-dessus, je vais quand même faire qqs trucs utiles, nan mé !
   Terre-à-Terre et Ciel à Ciel ...
   Prenez bien soin de vous chers mexicains, solidairement M.
   https://www.youtube.com/watch?v=WBRAsphVwiU (https://www.youtube.com/watch?v=WBRAsphVwiU)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 16 Juin 2017 à 21:27:01
Qu'est ce que j'adore cette chanson .....
Merci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Juin 2017 à 00:31:48

    Et mon petit doigt me dit que tu dois très bien la chanter, KS ...
    ^^^^

    Les étés de l' "après" m'étonnent de leur retour.
    Oui, les "beaux jours" sont là.
    Ma garde-robe a dû être complètement changée voici deux ans (perte de 3 tailles), malgré tout je suis choquée de porter pour la troisième fois ces fringues-là.
    Il m'a semblé cet été-là vivre le tout dernier, et puis je suis "encore là".
    Il n'y a pas vraiment eu de sommet à la souffrance.
    Le tout grand claquage émotionnel, en apprenant le suicide de Kalahan, l'entrée sismique dans ce deuil. Et puis toutes ces répliques, cette fatigue, cette faille dans ma tête qui prend toute sa place, écartant tout. Et aussi une dérisoire joie des profondeurs, anaérobie (coucou Orfila qui plonge et respire).

   Entrée dans le deuil ... et n'en sortirai pas, pour déboucher où donc !
   Quelque chose m'attendrait "au bout" ?
   Mais ... il y a assez pour EXISTER, dans ce deuil.
   Je peux aimer ... donc je peux le PRINCIPAL !
   Et il faudrait "retourner vers la vie", donc VIVRE, mais QUOI !
   J'existe dans mon deuil et tant pis si vivre fait mal,
   ça m'encombre, de vivre, tellement je déborde d'Amour.

   Il est loin d'être étroit et sombre, mon deuil, j'ai reculé les murs, percé des fenêtres, et une à deux fois par mois, c'est journée portes ouvertes avec crêpes et galettes ! Pour les "bons vivants", il y a peut-être des trucs à "apprendre" ... c'est pas moi qui vais aller singer leurs bidouilles, je connais, tout ça, j'ai participé à tout ça, au concret.

   Alors voilà ... le deuil ... pas la peine de se lamenter, on y est, on y est.
  Bien solidairement, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Juin 2017 à 23:10:53

   J'éprouve ce soir une certaine amertume ...
   Parce que pour "vivre" dans cette société (en existe-t-il de plus pures?), il faut bien tenir sa langue, et ses vertus, et son portefeuille ...
   Chut ! Pas dire ... "respect" ! De quoi tu te mêles !
   La liberté ? Chacun pour sa gueule, et voilà encore un gamin de 16 ans ramassé ... le long de la voie ferrée ... la semaine dernière, en Belgique ...
   "Chers voyageurs, nous vous prions de nous excuser, nous aurons un retard de trente minutes" ...
   Et ceci est un fait divers ... de NOTRE temps, de NOTRE civilisation ...
   Accuser les parents, les politiques, les psys ? Allons donc !
   Amertume ...
   Poésie, pure et dure ouverture du Sens ...
   Poésie affaire de tous, à faire PAR tous ...
   Non, ce n'est pas un "coup de gueule" ...
   C'est une larme ... M ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Juin 2017 à 12:44:08

   Otis ...

   Brûlante d' Amour, une âme pure ...

   https://www.youtube.com/watch?v=0vUc17A0SNY (https://www.youtube.com/watch?v=0vUc17A0SNY)

   C'est Beau ... ça déchire ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 22 Juin 2017 à 22:20:21
Je suis venu vous lire et vous écrire aujourd'hui alors j'en profite pour te faire un gros bisou Souci  :-* :-* :-* :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Juin 2017 à 13:35:08

   Je glandeuille
   Tu glandeuilles
   Il/Elle glandeuille
   Nous glandeuill ...
   Vous glandeuill ...
   Ils/Elles glandeuill ...
   Petit exercice de conjugaison au pluriel ... le singulier, on connaît ...
   Singularité quoiqu'on fasse, quoiqu'on dise ...
   Oui, le "moi" a tout de même cette vertu de ne point nous laisser fondre dans le vide ... à part ça, je crains qu'il ne soit guère constitué que de logiques incohérentes, toujours désespérément incohérentes ... et de vanité ...
   Amour ... emmène-moi ... dans l'air léger ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 23 Juin 2017 à 19:41:36
faire le deuil de ce qu'on était avant .... Avant
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 23 Juin 2017 à 20:33:59
Oui, le deuil provoque une multitude de deuils dont le deuil de soi-même, de cette personne que nous étions avant car plus rien ne sera jamais plus comme avant.

"Parfois, c'est la douleur la plus profonde qui te donnera la force de t'élever vers une meilleure version de toi-même." Karen Salmansohn

Bien amicalement

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Juin 2017 à 16:32:29

    On est tout amochés tout abîmés mais on essaie de tenir debout et de sourire ...
    Et à force, on se débrouille ...
    Sourire, alors, Titine-souciette.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 24 Juin 2017 à 16:44:09
Oui, on apprend à bricoler...
Le sourire revient parfois, sur le visage et dans le cœur aussi, mais bien souvent la tristesse s'accroche à notre regard et à notre âme, indélébilement.

On ne se décourage pas, on garde espoir, on avance petit pas après petit pas.
"Fais de tes pas quelque chose de sacré, comme une danse" Johari Saad

Tendresse
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Juin 2017 à 19:47:12

   Le désespoir n'est jamais loin, on le sait,
   tapi dans l'ombre, il guette nos moindres signes de faiblesse,
   pour nous rappeler qu'on n'en "sort" pas sans payer,
   cher, notre liberté ...
   Parce que nous partons battus d'avance,
   le deuil est un défi, épique, dont les combattants
   n'ont que la force de leur courage,
   et la générosité de leur cœur. M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 24 Juin 2017 à 19:50:30

Permettez moi les "filles" de me faufiler tout doucement entre vous deux Liesel et souci...

" - on ne se décourage pas, on garde espoir, on avance petit pas après petit pas." Liesel.

" - Et à force, on se débrouille..." Titine-souciette.

" - Oui, le deuil provoque une multitude de deuils dont le deuil de soi-même, de cette personne que nous étions avant car plus rien ne sera jamais plus comme avant." Liesel.

"Parfois, c'est la douleur la plus profonde qui te donnera la force de t'élever vers une meilleure version de toi-même." Karen Salmansohn

Permettez moi de vous embrasser toutes les deux...
Merci Liesel... " Lumière" très beau poème.
Merci Martine... pour l'ensemble de ton œuvre !

Bien Amicalement.
Bien Solidairement.
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 24 Juin 2017 à 21:48:29
« Lorsque nous souffrons, nous comprenons mieux la souffrance des autres. Il y a des épreuves dont il faut avoir eu personnellement l’expérience pour aider les autres à les supporter et à en sortir. ». (Gaston Courtois)

C'est vraiment ce que je ressens ici, parmi vous, cette compréhension, cette solidarité. Je ne dirais pas qu'on peut s'en sortir mais on peut apprendre à vivre avec.

Je veux croire en un bonheur encore possible malgré l'absence, le manque car l'enfant, l'être aimé et disparu vit en nous à jamais. Je sais que j'aime Alexandre au-delà du temps et de l'espace, qu'il vit en moi et à travers moi. Plus je prendrai soin de moi, plus je vivrai, plus lui continuera de vivre ici, parmi nous, mieux j'honorerai sa mémoire.
Alors, oui, c'est difficile, c'est chaotique.

Nos chers disparus, nos envolés vivent en nous. Même inconsolables et meurtris, essayons de vivre le plus longtemps possible et au mieux pour eux qui n'ont pas pu, pas su.
En rechoisissant la vie en leur nom, nous honorons leur mort.

Avec vous de tout cœur mes amis de peine, Martine et Federico, tendres pensées pour Alexandre, Kalahan et Raphaël
Liesel
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Juin 2017 à 14:40:48

     Une excellente nouvelle pour notre famille aujourd'hui ...
     On s'y attendait, mais c'est officiel,
 l'aînée des neveux, bientôt 21 ans, est DIPLÔMÉE, ...
Parcours scolaire sans ratés, un TRAVAIL l'attend déjà en août ...
     Pauvre E., le suicide de son cousin l'a beaucoup peinée ...
     Enfin, Kalahan, nous te portons en nous, tu nous fais aimer mieux, exister plus profondément, oui, quel POIDS, c'est "du lourd" ...
     J'ai l'immense joie de porter dans mon cœur cinq neveux merveilleux, c'est BEAU la vie ... tragique et beau ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 26 Juin 2017 à 18:37:16
Félicitations à la jeune diplômée!  :D

Nous avons appris aujourd'hui que mon beau fils, qui va débuter une formation chez les Compagnons du Devoir, a enfin une entreprise qui accepte de le prendre pour ses 3 années d'apprentissage. Après tous ces mois de stress, en plus du reste, quel soulagement!

Qu'il est bon d'apprendre des bonnes nouvelles, tout de même!

Tchin Martine  ;)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Juin 2017 à 19:37:45

    Tchin, mais OUI ! Où avais-je la tête ?
    Voilà, voilà, par ici vos flûtes ...
    (http://www.aht.li/3087686/champ.gif)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Juin 2017 à 07:11:52

    C'est Kalahan qui aimait s'acquitter de la mission de faire sauter les bouchons ...
    Nous fêtons en famille les vivants, et Kalahan, nous le fêtons intérieurement, dans une joie difficile d'accès, chemin si escarpé, faut pas glisser faut pas regarder en bas ... il faut beaucoup de force et de confiance pour arriver jusqu'à cette fête ... risque de vertige et de tomber, dans les marécages, dans les ronces empoisonnées, dans le labyrinthe ... trop souvent je me casse la gueule, je me perds ... c'est purée pas facile !
    Mais qu'elle est belle, cette fête ...
    Je reste dehors, je ne sais pas pourquoi, il m'est impossible d'entrer.
    Les fenêtres illuminées réchauffent mon cœur.
    Je suis gaie mais triste à la fois.
    C'est pas grave, je suis là.
    M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 27 Juin 2017 à 07:46:48
Tu as raison l'important c'est d'y être
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Juin 2017 à 23:24:32

  Tata se débrouille, Kalahan, tata bricole ... avec sa ciboulette en ratatouille ...
  Vie toute cassée suite à ton suicide, cerveau fendu de part en part, foutu pour foutu je me débats chaque jour avec l'Horreur qui t'a enlevé à nous.
   Vu ma psychiatre today, une des évolutions qu'elle a constatée chez moi "depuis", c'est que je conduis ma vie en solo ...
   fidèle à MON CŒUR avant tout,
   mon cœur qui te cherchera toujours, petit,
   qui te retiendra en mémoire vive.
   Chercher ABSOLUMENT "du sens" ...
   réparer mes blessures ?
   Oh, purée, j'en suis plus là ... foutu pour foutu, c'est le vrai travail qui m'attend ...
   Je n'oublie pas MES VIVANTS ...
   Je suis souvent "dans les trajets" entre mort et vie ...
   Tout est si complexe par moments et si simple à d'autres ...
   Oui, ce sont "les trajets" qui sont compliqués ...
   Bonne soirée à touzamis Mexicains, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Juin 2017 à 12:55:51

    Joie paradoxale de la souffrance d'aimer en deuil,
    tant que cette souffrance nous conforte dans l'Amour ...
    C'est partageable en sensibilité ...
    individualité à dimension universelle ...
    Deuil particulier, Amour Ouvert ...
    M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Juin 2017 à 12:27:16

   "Depuis", j'ai cette "chose immonde" à gérer au plus profond de moi, au quotidien ...
     Le temps qu'il me reste à vivre ...
     Je sais que ce temps restera empoisonné de l'âpreté de mes plus beaux sentiments bafoués à jamais ...
     A jamais blessée à mort ...
     Mais ... j'ai aussi paradoxalement acquis une pleine confiance en la vie en me dépassant ... en oubliant de "chercher à comprendre" ... en abaissant les remparts de mon ego ...
    Alors je suis vraiment bizarre mais ça ira, voilà, toute fêlée mais toute ficelée pour tenir à peu près.
    On se débrouille pour bien penser bien s'occuper et puis voilà.
    Bon après-midi auzamis du Mexique ...
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Juillet 2017 à 13:56:21

    Résister aux pires affronts
    ET rester Sensible ...
    (https://www.aht.li/3090022/roserose.jpg)
    Doux sourire confiant, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 02 Juillet 2017 à 14:36:49


À Titine ...

Salut Titine,

J'espère que cet après midi tu vas te mettre pile-poil (exactement !) sur la ligne d'arrivée à Liège et que tu vas bien accueillir les cyclistes du Tour de France... tu vas voir... ils sont beaux et musclés et ...bien hormonés !

Tu vas te régaler... ça te changera de ... ton Caramel !

Demain matin, départ de l'étape à Viviers pour une arrivée prévue à Longwy en traversant le Luxembourg du nord au sud... tu ne seras pas très loin non plus pour aller encourager les coureurs au bord de la route !

Allez Machin ! allez Truc ! allez Bibule ! allez Chouette... allez truc-bidule-machin-chouette... allez les gars !

ALLEZ LES GARS...ALLEZ LES GARS... ALLEZ LES GARCES... ALLEZ LES GARCES...

Pardon ! petit dérapage incontrôlé de ma part... c'est normal vu l'état de la chaussée extrêmement mouillée et glissante...

Allez Ti-tine, allez Mar-tine, allez sou-ci...

A l'arrivée... 4 bisous pour le vainqueur ! t'en a de la chance toi ... coquine, va !


Très affectueusement.
Federico

Doux sourire confiant, B.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Juillet 2017 à 15:27:40

    Salut Fedy,

   Je sais pas si je suis dopée aux phéromones de coureur cycliste, mais hier, j'ai refait des boutonnières sans gaffer, je retrouve mes réflexes de couturière.
   Et aujourd'hui, quel zèle, je repeins la porte du cabinet.
   A mon avis, demain je serai crevée après une telle débauche d'initiatives ...
   Bien amicalement et solidairement, Titine.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 03 Juillet 2017 à 08:05:31
vélo
Vélocipédiste
Véloce

Il y a bien que les coureurs cyclistes a faire vite ... on survit lentement ici ( sur le forum)



Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Juillet 2017 à 11:51:08

   Tu l'as dit, KS, on vit lentement mais il y a de quoi vu le poids qu'on porte, et sur un fil au-dessus de l'abîme ...
   Tu es dans ta "deuxième année", je ne l'oublie pas ...
   Alors on s'en fout d'aller vite ...
   J'étais fort dynamique "avant", je ne me demandais jamais "aquoibon", je faisais puis voilà.
   Et puis ces dernières années j'ai avancé avec la marche arrière enclenchée ...
   Et maintenant je sais pas encore "comment vivre", mais je sais qu'il me faut lutter, m'attaquer aux difficultés, davantage pour cultiver "une attitude" que pour le concret, qui ne me motive plus pour lui-même.
   Amitié et solidarité pour toi, KS, M.
Titre: Re : Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 03 Juillet 2017 à 17:03:49


À Titine ...

Salut Titine,

J'espère que cet après midi tu vas te mettre pile-poil (exactement !) sur la ligne d'arrivée à Liège et que tu vas bien accueillir les cyclistes du Tour de France... tu vas voir... ils sont beaux et musclés et ...bien hormonés !

Tu vas te régaler... ça te changera de ... ton Caramel !

Demain matin, départ de l'étape à Viviers pour une arrivée prévue à Longwy en traversant le Luxembourg du nord au sud... tu ne seras pas très loin non plus pour aller encourager les coureurs au bord de la route !

Allez Machin ! allez Truc ! allez Bibule ! allez Chouette... allez truc-bidule-machin-chouette... allez les gars !

ALLEZ LES GARS...ALLEZ LES GARS... ALLEZ LES GARCES... ALLEZ LES GARCES...

Pardon ! petit dérapage incontrôlé de ma part... c'est normal vu l'état de la chaussée extrêmement mouillée et glissante...

Allez Ti-tine, allez Mar-tine, allez sou-ci...

A l'arrivée... 4 bisous pour le vainqueur ! t'en a de la chance toi ... coquine, va !


Très affectueusement.
Federico

Doux sourire confiant, B.

Oh Titine, hier après midi ... tu as vraiment exagéré... je t'avais bien demandé de te mettre pile-poil exactement sur la ligne d'arrivée à liège... mais tu n'as pas bien compris... une nouvelle fois !... tu t'es mise à poil pile exactement sur la ligne d'arrivée à liège et ça a été une vraie catastrophe ! tous les coureurs voulaient gagner le sprint final et y'en a même beaucoup qui sont tombés...
Aujourd'hui toute la Belgique parle de tes superbes formes ... mais tu parles d'un exploit !

Bon ! à part ça ! comment tu vas ma Titine ? tu vis lentement... dis tu ! oui, tu as raison... doucement le matin et pas trop vite le soir !
KS est dans sa "deuxième année"... moi en vrai cancre de la classe... je redouble chaque année... et je ne sais même plus dans quelle classe je suis ni avec qui je suis ! j'm'en fout complètement... d'ailleurs y'a pas longtemps comme tu as bien remarqué... j'ai presque tout repris de zéro mais cette fois ci avec l'expérience de tous mes redoublements ! c'est douloureux mais y'a du mieux !
LA BASE oui, Titine... les bases... qu'elles soient solides !

Bon, je fonce vite voir l'arrivée du Tour de France...

A tchao... A+

Fedy Merckx ( Eddy Merckx  ?  demande à ton mari qui était Eddy Mercks ) hihihi huhuhu hahaha trop drôle !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Juillet 2017 à 17:31:11

   Ah là là là là là là ...
   Ce tour de France !
   J'avais compris qu'il fallait se mettre en maillot ... de bain, et qu'il fallait changer de couleur à chaque arrivée !
   J'aime bien le sport, mais j'comprends rien à ce qu'y a à faire ...
   Une année, le tour de France y z'étaient passées d'vant la maison à Florenville, on était encore petits (je crois que j'avais pas encore de nichons, alors ça remonte à loin!), y avait Eddy Merckx mais devant la maison il y a une sacrée côte, dommage ils sont passés en la descendant, les gros malins, ils sont passés si vite, tu comprends pourquoi j'ai rien compris.
   Et c'est pour ça que je vis len-te-ment, c'est parce que je pige rien à rien. Pas graf'!
   Bon, je retourne consolider mes bases ... bye, à pluche !M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Juillet 2017 à 12:57:32

   C'est bon, les pêches.
   On n'a pas toujours "LA" pêche, mais je viens de me régaler avec une nectarine blanche ...
   Les bonheurs minimalistes ... animalistes ... je crée ma liste ...
   Bonne récolte de fruits à tout Mexico ! M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Juillet 2017 à 21:07:59

   Je questionne la souffrance de Kalahan et je ne trouve que ma souffrance,
   je questionne son suicide et je ne trouve que le mien,
   je cherche Kalahan et ne fais que songer à lui ...
  Je retrouve l'Amour en mon cœur et tout va bien. M.

   Souvent, je dis à "mes suicidaires" : simplifie.
   Voilà, c'est simple. C'est cadeau !
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 07 Juillet 2017 à 20:15:13
Ton texte est sobre, simple et juste.
Merci Martine.
Douces pensées.

Liesel
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Juillet 2017 à 20:29:06

    Contente que tu l'aies compris, Liesel ...
    Rien ne sera plus jamais facile, alors autant faire de la difficulté son ordinaire ...
    De l'extérieur, "on" se dira: elle souffre moins ... alors que j'essaie, au prix d'immenses efforts, de souffrir mieux ...
    De ne rien lâcher ...
    Nous savons la Solitude, nous savons l'incommunicabilité ...
    Et par je-ne-sais quel mystère, nous pouvons restaurer ce qui n'est pas passé dans le passé ... et le VIVRE en nous ...
    Douce pensée pour toi, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 09 Juillet 2017 à 22:57:01


Promesse de L'irréel

par Alain Bosquet


J'ai ma tristesse dans ma chair et ma joie dans les livres.
 Celui-ci s'est ouvert

pour que j'y trouve un droit de vivre

plus acceptable que mon dû.

Je me nourris de fables

et de malentendus.
 Je ne sais pas si mes semblables

comprennent que mon seul bonheur

est dans l'imaginaire.

Mon esprit, qui a peur, se sentira toujours prospère

dans la pénombre et l'inconnu,

où soudain s'organise

un monde revenu de la raison, de ses hantises,

de ses fracas.
 J'ai mes tourments en marge de mon être : dans mon verbe qui ment,

il m'est loisible de renaître

car je m'abstiens de décider

si je meurs ou végète.

Ni vif ni décédé, découvrirais-je un exégète ?

Selon l'humeur de l'écriture, dans mon corps tout est faux, et mon poème dure

comme le pas du girafeau,

le soleil qui verdit, le gel

qui brise la logique.

J'entends dans l'irréel une promesse de musique.


Alain Bosquet
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Juillet 2017 à 00:33:51
                               Aaaaah ...
                            ^^^^^^^^^

                   Fougères, fougères,
             Pliez-vous pour que je voie
          Moins d'écrit pour plus de vert
              Sur un beau lutrin de bois.

      D'urgence, dressez quelques signes
            Tant le ciel est de guingois
           Vite, appliquez des rustines
       Pages blanches, ô point de croix !

         Que dire mes chères fougères
          Plus douces que chemin sec
       Cachette pour cœur en jachère
          Soyez mes belles obsèques

           Un jour que le temps fera
         Pour mes blessures d'Amour
         Sans plus traîner d'embarras
          Un linceul de vert velours.

          ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Juillet 2017 à 20:25:34
    Le deuil rend-il raisonnable ? Nenni que nenni.
    Pouvoir d'achat, pouvoir d'achat vouzavez du pouvoir d'achat quelle aubaine profitez ...
    Y a pu qu'ça quel lavage de cerveau.
    Pouvoir de partage ? Gardez vos idées, tout est plus facile si on complique tout, on n'en a pas besoin de vous.
    La monnaie ? Sans blague, vous la distribuez à droite à gauche ? Z'êtes zinzin !
    Un sourire ? Furtif, alors, on va s'imaginer "des choses" ou chercher où on vous a déjà vu.
    Porter le masque, la tenue correcte exigée.
    Hypocrisie partout.
    Un mendiant s'est tout de même énervé, après qu'on lui ait refusé l'aumône.
    Je lui aurais offert une demi-heure de Patience qu'il n'en aurait eu à faire.
    J'avais dit à mes employeurs chez lesquels je travaillais pendant ma période étudiante, que je me destinais aux arts.
    L'un m'avait rétorqué, sur le ton du dénigrement, en haussant les épaules: "c'est de la poésie"!
    L'autre m'avait tenu un sermon comme quoi je devais être réaliste: "votre père est un (tout petit) ouvrier "
    C'étaient des commerçants, pas des fadas !
    Au nom de l'indépendance, purée, vive les stylos et les pinceaux, les boules de laine et les aiguilles, le patatier et les "hou-hou"des grenouilles le soir ...
   Souciette-pouêt-pouêt, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Juillet 2017 à 17:01:29
   J'ai trouvé la porte des rêves et là,
   l'impossible ne m'enferme pas.
   J'ai un peu peur d'y rester définitivement.
   Je m'attèle gentiment à des activités "normales", aujourd'hui carrelage, j'ai pensé à Kalahan sur une des photos il faisait des joints avec son papy.
   Je vois la porte des rêves dans tous les murs ...
   M.
   Une précision: les joints, c'étaient des joints de carrelage, huhu, z'allez vous dire "qué famille" ! Avec le papy qui apprend à faire les joints et la tata qui voit des portes de rêve dans les murs ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Juillet 2017 à 13:42:02

    Je me souviens d'un beau souvenir du Mexique ... la décontraction d'une petite bande d'amis, la belle Fleur de coton nous avait fait sourire avec ceci ... tout en pleurant nos enfants avec sa Sophie ...
    https://www.youtube.com/watch?v=KaOC9danxNo
    M.
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 14 Juillet 2017 à 20:35:20
Merci pour ce partage, j'aime beaucoup cette version  :)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Juillet 2017 à 21:32:46

 Hihi, ce qui est sympa, c'est que ce Mr Hadfield est un vrai commandant de la station spatiale internationale ... qui concilie science et poésie ...
 Et c'est émouvant de voir notre planète de haut, on est si petits alors qu'on aime si fort, et tout est étrangement beau et harmonieux dans une Nature tellement impressionnante ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 19 Juillet 2017 à 03:05:56


Stephan Eicher... Pas d'amis comme toi... https://www.youtube.com/watch?v=UlDpkV-eK8g

Je n'ai pas d'amis comme toi.... oh ! non, non , non ! pas d'autres amis comme toi...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Juillet 2017 à 12:13:08

    On aime bien tout ce qui estcher, y m'semble, Fedy ?
    Les Rolex, Stephan ... mes opales ...
    c'est qu'on n'est pas radins !

    Ah, là là, j'ai des petites poésies en brouillons, mais c'est lent de faire surgir un tout petit quelque chose d'assez étrange pour venir de loin ...
Tu sais, je t'avais dit, c'est pas dans le "bonheur" que je vais puiser ...
Ce n'est pas assez fort, le bonheur ... je ne peux prendre appui dessus ...
Dans la souffrance la plus dense il y a le fond, DUR, et là, on peut s'appuyer ...
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
                   
                     Le mouron.


            Jardin de mouron rouge
            Souffrances déguisées
            Laissées en vrac
            Vertigineux instants
            Mouron envahissant.

            Jardin de mouron rouge
            Pas un oiseau ne bouge
            Les pas de ton allée
            Grâce maniaque
            Délicats sentiments.

            Jardin de mouron rouge
            Loisir de désherber
            Semer la nouveauté
            Et au hasard du songe
            Si l'on veut augurer.

            Jardin de mouron rouge
            Pleure ce que tu désires
            Pleurer à déchirer
            L'affreux cloaque
            Des contretemps.

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 19 Juillet 2017 à 20:56:49
(https://www.aht.li/3096508/fdd40266b6ff05bc95a05fe4512223a3.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Août 2017 à 12:44:45

     Implorer, explorer ... étrange comme ces deux mots se ressemblent ... d'après mon dico, implorare vient bien du latin plorare (pleurer), muni du préfixe im (dedans)
  Mais pour explorer, il me dit que le mot vient du latin explorare, donc dans ce cas le mot ne se décomposerait pas en racine plus préfixe ?
  Je trouve pourtant bien poétique de s'en aller à la découverte à partir des ... pleurs ...

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^
   Voilà, c'est la carte postale que mes mots,
   m'ont envoyée de voyage ...

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^
   Samedi dernier, j'ai engrangé sous pellicule mémorielle un merveilleux souvenir ...
   J'avais convié maman, ma sœur et ses deux grandes filles, à un repas simple mais bien cuisiné, en un endroit superbe et déjà teinté de doux souvenirs ...

  Nous avons encore de belles choses à vivre.
  Et à connaître.
  Et nous étonner, oui, il y a de quoi, s'étonner, qu'au-delà de notre "mort" si profondément ressentie, nous vivions de courage, d'imagination, d'espoir, d'Amour.

 Il est bien entendu impossible de nous sentir "comme avant" !
 D'ailleurs, c'est bien simple, quand ma vie actuelle reprend trop précisément les rails de "la vie d'avant", je crise, j'ai les tifs qui partent en bataille, les tripes retournées.

 Crise invisible, parfois conclue de paix provisoire dans la forge incandescente, où m'attend une petite poésie.

 Solidairement mexicaine, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Août 2017 à 19:09:05

  Cinquième année, cinquième été ...
  De deuil, ce deuil affreux ...
  Jamais je ne m'en "remettrai", c'est trop horrible !
  Kalahan, suicidé !
 
  Je crois par moments "mieux gérer" et puis je me ramasse une volée ...
  Tournis, nausée ...
  ...
  Non seulement on vomit sa vie, mais faut la rebouffer, et c'est encore ça qui est le plus dégeû ...

  Non, je n'ai pas "besoin d'aide", mon seul trouble de la personnalité est d'être mélomane, merci !
  Et je sais parfaitement bien me botter le cul quand il faut !
  Je vais très bien ! Remballez vot'trousse, docteur !
  C'est à mon Kalahan que j'ai mal, il est ... MORT ... et je l'AIME, et ...
  NOUS avons tous besoin de LUI ...
  NOUS LE PLEURONS,
  c'est notre seule richesse ...
  Il n'y a d'autre secours ...
  que le courage d'AIMER ... rien, rien d'autre. M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 08 Août 2017 à 23:19:14
Cinquième année,  cinquième été...

Troisième année, troisième été...

Et toujours englouties par le chagrin.

Pensées pour toi

https://www.youtube.com/watch?v=AyUp1rnv7rY

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 10 Août 2017 à 13:27:25
Comme je te comprends Martine.
Pensées affectueuses pour toi, pour tes proches, pour Kalahan.
Baisers
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Août 2017 à 18:04:46

  Merci les filles, merci ...
  Chaque présence compte ...
  Chaque soupir, chaque signe ...
  Nous tenons bon et prenons soin des moments précieux,
  ceux où la réalité touche le rêve,
  comme l'horizon le ciel ...
  Amicalement vôtre, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 11 Août 2017 à 01:07:47
Un petit signe, une présence discrète.... pour toi et Kalahan... Merci à toi. Pour les mots que tu sèmes et qui m'évoquent de jolies fleurs au doux parfum, parsemant le chaos d'un champ de bataille....
En espérant qu'un jour, tes fleurs, aux parfums et aux couleurs de Kalahan auront recouvert les tanks et les vestiges de la lutte.
je t'embrasse.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Août 2017 à 22:51:53

    Merci Pensouille,

    Ah, Dr Souci est parfois Miss Gandouille ...
    qui s' couille la gargouille au bar des andouilles !

    Avec cette merdeuille de douille faut qu'on s'débrouille et pas qu'on se rouille ni qu'on ait la trouille !

    Espièglement et tendrement vôtre, Titine.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 12 Août 2017 à 01:39:37
Merçouille à toi Miss Glandouille! ;). La glandouille, c'est ma deuxième spécialitouille, avec la pensouille. Parce que quand on pensouille trop, pour la performouille qu'impose ce monde de profitouille, c'est un peu la merdouille... Mais tu sais quoi? De ça au moins, je m'en bats les c...... !! Ouïe ouïe ouïe!! ^^
Bisouilles et dormouille bien!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 12 Août 2017 à 09:25:09
Ah voila une jolie literatouille et comme le soleil est la je vais glandouille aussi et bidouille un peu
Bisouille
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Août 2017 à 22:45:28

    Le monde est stone, et nous, dust ...
    And love is life ...
    Titine, t'as RÉUSSI ta seconde sess en angliche, tu passes !
    Par contre, en reconstruction, tu doubles, eh ouais ...
    PS: je vous ai pas dit comment notre B a mis la pâtée à la chimie, elle a fait un 15/20 pour se rattraper de son 9,5 et chouettouille, elle passe en 2ème année, on va avoir un doctouille dans la famouille, et pas que des nouilles !
    https://www.youtube.com/watch?v=pidHtxV5nVU (https://www.youtube.com/watch?v=pidHtxV5nVU)
    Belle version aussi ... allez, dodo ! M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Août 2017 à 13:35:06

   Les limites.
   Se suicider, c'est en finir une bonne fois pour toutes avec les "mais", les bâtons dans les roues, les abominations, les malheurs, l'absurdité, toutes ces chieries.
   Devenir dingue, aussi ! Au moins, c'est réversible, du moins en partie.
   Alors chuis dingodeuilleuse, sans cette légèreté je CRÈVE.
   Avec tant de limites, de défauts, la vie humaine vaut-elle "la peine",
   NOTRE peine ?
   Tolérer notre impuissance, c'est déjà souffrir ...
   Combat perpétuel entre souffrance et tolérance à la souffrance ...
   Vouloir de temps en temps accéder à une oasis ...
   Une oasis, c'est pas global, bien sûr, c'est réduit ...
   Eh oui, il y a une satanée multinationale qui vient d'entamer des travaux de forage à 200 mètres, eh oui, on peut pas aller pisser derrière un palmier sans supposer qu'on est épiés par un drone ...
   Mais c'est à NOUS ... si on le VEUT ... à partager ...
   Bienvenue à l'oasis ...
   M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Août 2017 à 12:11:13

    J'écoute radio Silence ...

    Pas facile à capter, y a pas mal d'interférences ...
    C'est vite détruit, le silence ...
    Comme tout le reste ...
    Pollué par le chant des maudites, maudites sirènes de toutes sortes ...
    Silence, silence ...
    Quelles sont donc les sirènes qui ont chanté à ton oreille, Kalahan ?
    Fragile, tout est fragile.
    M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Août 2017 à 22:20:41

   Radio silence ... j'écoute ...
   Je vais toutefois mettre le volume un peu plus fort, des fois que j'ouirais quelque chose sur le sens de la vie, le comment-faire "depuis", pour vivre une vie normale, par exemple ...
   Puisque RIEN ne m'avait, ne nous avait préparés à "cela" ...
   On cherche, on cherche ...
   M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Août 2017 à 08:53:30

     :'(
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 23 Août 2017 à 12:37:13

Allons, "come on souci"... courage !

Les voix du Seigneur et de radio silence sont impénétrables...

Je t'offre humblement mes mots... pour "guérir" un peu...
J'écris pour moi... et j'écris aussi un peu pour toi...

Je traverse une sale période et TOI... tu es mal aussi ! resaisissons-nous !

Merçouille pour tout Miss Glandouille... Tu es mon AMIE... très chère amie !

Fragile, oui... tout est vulnérable et fragile...

L'imperfection des gens émotifs... leur sensibilité... c'est ce qui les rends extraordinairement beaux...

Solidarité.

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Août 2017 à 14:09:08
   TROP CIMER,
   Chuis à fleur de déconfiture pour le moment alors millemerchi !

   Tout est si ... décourageant, parfois ...
   Radio Silence défrise les ondes de l'inconscient ...
   Je reçus le feu sacré pour être artiste ...
 
   Quinze-vingt années de (dure!) galère plus tard, je gagnais convenablement ma vie en plaçant de l'argent dans l'immobilier ... ayant épousé un beau gaillard richissime ... (enfin, par rapport à moi!)
   Il m'arrivait fréquemment, alors, de rêver de mon adoré Maître d'Art, le grand Louis Lecomte ...
   Dans ces rêves, sa voix "réveille-les-morts" comme celle du Commandeur dans "Don Giovanni", résonnait cette terrible parole des Évangiles:

   "Qu'as-tu fait de ton talent" ?
             ...

   Et puis voilà, fini bardaf la belle vie d'embourgeoisée, avec le suicide du ptit !
   Rebonjour la tapée-tarée d'artiste !
   Que vais-je faire de mon pognon, à présent !

   Tout ira bien, oui ... oui ...
   Fait BEAU et il faut en profiter, l'été se termine, je vais vite dehors, gros bisou Fedy et solidarité toujours ! M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 23 Août 2017 à 22:46:59
Juste un petit bonsoir en passant, pour faire écho au silence ... Je dépose devant ta porte une corbeille , tu y trouveras un peu de tendresse et de douceur, quelques petites brioches à l'huile de noisette, un pot de confiture de melon, et un petit chat noir et blanc
 
tendrement loma
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Août 2017 à 12:26:20

   Oh, Ioma, c'est TROP GENTIL,
   chuis touchée
   Le petit chat va être heureux comme tout chez nous !
   Merci tout plein,
   pour ce petit coup de pouce (et de poupousse!)
   et pour la constante bonne volonté d'aider dont tu fais preuve ici, et j'en suis sûre, aussi dans la "vraie vie" ...
   Grand sourire, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 24 Août 2017 à 15:29:51

 :-* :-* :-*

Amicalement et solidairement.
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 24 Août 2017 à 15:40:29

L’écho de nos silences


 On s’enverra des cœurs
 A remplir nos solitudes
 Et des tulipes de couleurs
 Comme on n’a plus l’habitude

 On se réchauffera l’âme
 Depuis longtemps délaissée
 On s’attribuera des Palmes
 Pour chacune de nos qualités

 Dans le désert bleu ciel
 Nos sourires en souffrances
 Combleront de plus belle
 L’écho de nos silences

 Thomas Chaline, 2016
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 24 Août 2017 à 17:50:09
Oui, les temps sont durs, nous ne devrions pas vivre ce que nous vivons.
Tout est inversé, chamboulé, patatras, au secours, ... , comment allons nous faire, comment faisons nous?
Car oui, malgré tout, nous faisons, cahin caha, nous survivons, nous essayons, nous tentons, nous espérons, nous courageons, nous vaillammons, nous fuckons la mort!

Je pense bien à toi, reçois un peu de légèreté et d'amitié chère Martine.
Des bisous

Liesel
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Août 2017 à 12:12:09

    Bondjou bondjou mes zamis de Mexico !

    Tu l'as dit, Liesel, nous fuckons la mort (je lui mets pas de majuscule, à celle-là!)
    Et mieux encore: nous arrivons à disputer des rencontres face à l'athlète bien imposant qu'est le désespoir, et nous le fuckons K.O. jusqu'à la prochaine rencontre.
    Toutes nos petites pensées nous les orientons pour déséquilibrer ce colosse sévère.
    Bien amicalement et solidairement, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 25 Août 2017 à 16:44:09
Oh oui, le désespoir, ... terrible!
Heureusement, Force Vitale et Espoir, Amour aussi, sont là, toujours, présents, plus ou moins forts, mais bel et bien là!

Que l'Amour et l'Espoir nous guident , tels des boussoles, sur les chemins de la Vie, vers des rives d'avenir possiblement heureuses et paisibles.

Tendresse
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Août 2017 à 14:33:34

     Mon patelin 28 degrés à l'ombre ...
     Pour un 28 qui déborde de ma caisse enragistreuse (oh, z'avez vu, lapsus orthographique, ah, les lipsus(non, celui-là j'ai fait exprès, grosse dévergondée!)
    Bon, c'est tout ce que t'as à dire, souci ?
    Alors va jardiner dépense-toi, jusqu'à être crevée, et tape-toi un épisode de Game of Thrones ce soir tu seras gaga à souhait et tu dormiras comme une souche.
    Dérisoirement vôtre, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Août 2017 à 14:45:59
(https://www.aht.li/3111128/unpaulklee.gif)

Paul Klee ... "l'art ne reproduit pas le visible, il rend visible"
... ... ...

"Être capable de ..."
Je n'ai pas retrouvé la toute dernière œuvre de Klee, qui est "moche", en fait, où il a peint son organisme moribond, son corps qui n'était plus capable de se réguler ...
Mes pattes sont valides, mes bras tiennent ma caboche fêlée, j'avance, quoi.
M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Août 2017 à 13:32:19
(https://www.aht.li/3111732/tulipette.jpg)

 Tulipettement vôtre,
 un sourire à touss, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Septembre 2017 à 13:03:50
(https://www.aht.li/3112423/moulintulipes.jpg)

Les tulipes ... les fraîches tulipes au premier plan !
L'autre, là, ... , il va me broyer !
Non, je dois pas y penser ! Douces tulipes !
Roses et fraîches tulipettes ... mes roses et fraîches ...
M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Septembre 2017 à 13:12:05

    Perdre, se perdre ... retrouver, reperdre,
    rien n'est acquis ...
    Rester zen au beau milieu du pêle-mêle ...

    J'ai perdu mon bonheur
           et si je retrouve la poésie
    J'ai perdu mon abri
           et si je retrouve la nature
    J'ai perdu mon confort
           et si je retrouve l'instinct
    J'ai perdu mon avenir
           et si je retrouve le temps
    J'ai perdu mon gain
           et si je retrouve l'audace
    Je me suis perdue
           et si je retrouve les autres
           ... M ...
           
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 04 Septembre 2017 à 20:10:38


D'accord " Rien n'est acquis" mais ça fait quand même très mal au cul quand on perd des "choses" (maison) ET des personnes ( mort - séparation)... ESSENTIELLES.

Comment rester zen ?

Bien amicalement.
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Septembre 2017 à 21:12:59

    Sais pas, Fedy, z'essaye ...
    Z'essaie façon savonnette au bord de la baignoire ...
    ça devient long d'essayer de trouver un "équilibre nouveau"!
    Je me pète et me repète la gueule !
    Des fois je me sens bien, des fois je me sens si mal ... qu'il serait indécent de décrire ...
    C'est pas gagné ... chuis comme un inventeur qui sait pas quoi inventer mais expérimente inlassablement ... aveuglément ... qui bricole ... dans son petit atelier ... comme un jeu dont l'issue importe peu: perdu pour perdu ... les cœurs irréparables peuvent-ils se reposer paisiblement ? Trop de soubresauts encore: est-ce la vie ?
    Le détachement, l'indifférence, ont le froid du départ ...
    La zénitude ce n'est pas ça ... je cherche, si ch'trouffe, j'vous dis quoi !
    Foi de poète ! Grand sourire et les yeux brillants de larmes, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 05 Septembre 2017 à 19:38:59




" Ceux qui nous sauvent de notre vie ne savent pas qu'ils nous sauvent " Christian Bobin (La grande vie)

MERCI à vous, toutes et tous. Federico.

" Ce qui manque à ce monde c'est la rivière des yeux d'enfants, la gaieté des écureuils et des anges "  Christian Bobin (La grande vie)



Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Septembre 2017 à 20:25:38

  Oh! Bloups, bloups, j'étais en plongée ...
  Par 200 m de fond au moins ...
  on s'en sortira ... en attendant, faut qu'j me change vite-vite, avec les palmes au pied, y'a mon Caramel qui m'regarde l'air de s'demander (mia-miam) si chuis pas un gros poisson ...
   Allez, tant qu'on a le cafard, on se la repasse ...
   Bloups ...
   https://www.youtube.com/watch?v=10zStIBnCmg (https://www.youtube.com/watch?v=10zStIBnCmg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 06 Septembre 2017 à 13:18:35
 :-*

(https://www.aht.li/3114719/chat-pour-toi.gif)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Septembre 2017 à 21:14:55

    Pensées pour les plus proches de Kalahan ...
    émotion envers ceux qui penseront à lui demain ...
    Mon frère et son épouse, ses parents,
    sa petite soeur E. et son petit frère D. ...
    Pensée pour mon papa
    Demain, 7 sept, le grand-père et le petit-fils auraient respectivement fêté leurs 75 et 19 ans ...
    Il y a 5 ans, ils étaient là, nous étions tous ensemble, il y a eu des rires et un bon gros gâteau ...
    Une photo de famille qui fait mal à regarder ...
    Clic ! La mort est passée par là ... impitoyable ...
    On continue ...
    J'ai une belle famille ... beaucoup d'Amour, donc beaucoup de chance ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 06 Septembre 2017 à 21:23:02
https://www.youtube.com/watch?v=b1Qj3hvGA5s

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 07 Septembre 2017 à 01:05:45


Pensées émues pour toi  Martine.... beaucoup de lumière  dans le ciel étoilé d'aujourd'hui 7 septembre 2017 !

Une bougie pour ton papa ...
Une autre  bougie pour Kalahan...

VOUS êtes une bien belle famille... famille du ciel... famille de la Terre...

Amitiés.
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 07 Septembre 2017 à 08:17:29
Mille pensées pour toi et route ta famille en ce jour particulier
Que la douceur vous entoure
Comme un plaid de mohair
Apportant chaleur et réconfort
 :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 07 Septembre 2017 à 08:58:33
Pensées pour toi, Kalahan, ton papa, ta famille 
Je t'envoie beaucoup d'amour et de douceur
  :-*

(https://www.aht.li/3115076/sentiment-de.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Septembre 2017 à 12:20:08

   Merci mes fidèles amis, vous me faites chaud au cœur,
   je sens combien notre amitié est plus que "virtuelle".

   Aimer et souffrir ...
   Essayer de préserver la Joie, ne pas laisser la souffrance nous étouffer

   nous éteindre ...

   La lutte est délicate ... nous sommes tellement sensibles,
   mais c'est beau ...
   Je prends soin de moi, depuis hier, j'ai augmenté les antidep qui sont pour moi un indispensable traitement de fond, et puis je vais doucement et calmement attiser un creuset d'optimisme et puis ça ira ... pour moi, pour mes autres ...

   Kalahan était magnifique ...
   Sa maman a la gentillesse de me donner chaque année les photos d'école (chaque année, ici, un photographe passe dans les établissements)
   Sur une de ces photos, il apparaît si intelligent et fort, vers six ans, j'ai alors pensé "je m'inquiète pas pour lui", il allait réussir TOUT ce qu'il voudrait ...
   Bon, sur ce, je vous embrasse, et je vais un peu au jardin ...
   Tendresse, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 07 Septembre 2017 à 13:26:16
Douces pensées pour Kalahan , pour ton papa, pour toi, pour les tiens
Que le mistral emporte quelques papillons et quelques fleurs d'ici pour aller les déposer dans ton jardin
loma
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 07 Septembre 2017 à 17:38:12
tendres pensées pour ton Kalahan, ton papa,  pour ses parents, ses frère et soeur, pour toute sa famille
et pour toi Martine, toi qui est toujours là lorsque l'on croit se noyer

je t'envoie plein de tendresse,
 :-* :-* :-*

Mononoké

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Septembre 2017 à 18:04:32

   Merci loma, Mononoké ...

   Je suis fâchée sur moi-même ...
   Parce que depuis un petit temps je "bloque" sur mon deuil,
   une petite voix insistante, usante, qui me dit
   "ça peut PAS continuer!"

   Pourquoi à ce stade ? Parce que la "ronde des derniers bons souvenirs" (dernières vacances de Kalahan chez mes parents, adoption de Caramel, dernières anecdotes et apéritifs en famille) ont ... 5 ans ?
   Tu veux pas décrocher ton "master", Titine ?

   Et pourtant il FAUT continuer, je DOIS m'en sortir ...
   Période infernale, violente, destructrice, dangereuse !
   Syndrome de rejet: un jour, un endeuillé a écrit ici que le deuil tient davantage de l'expérience que de l'épreuve ... eh bien, j'en ai foutrement marre de cette expérience !

   Mais bon ... je vais "viser" le 2 octobre, anniversaire de naissance de ma grand-mère adorée ... ce matin-là, je voudrais me lever fièrement en pensant à Elle et Lui annoncer "tu vois, j'ai encore crevé une dépression, fortiche !"

   Je pense bien à vous tous ... je témoigne honnêtement, sinon, ça vaut quoi ?
   Z'en faites pas, j'ai vécu pire !
   C'est juste que c'est toujours rebelote et que toute mon endurance n'a même pas sauvé Kalahan.

   Amicalement et solidairement, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Septembre 2017 à 05:44:05

    Retrouver n'est pas remplacer ...
    ça tombe bien ! Comme j'ai perdu mon bonheur et retrouvé la poésie, et que la poésie ne remplacera jamais rien ni surtout Personne ...
    Un texte de Paul Celan:
 Toi aussi parle  (La Rose de Personne)


Toi aussi parle

parle comme le dernier

dit ton message

 

Parle -

Mais ne sépare pas le oui du non

Donne aussi le sens à ton message :

donne lui l'ombre.

 

Donne-lui assez d'ombre,

donne-lui en tant,

que tu en sais autour de toi partagée

entre minuit et midi et minuit.

 

Regarde alentour,

vois, comment ce qui t'entoure devient vivant -

Par la mort ! Vivant !

Celui dit vrai, qui parle d'ombre.

Mais voici que s'étiole l'endroit où tu es ;

 

Maintenant où aller, à découvert d'ombre, où aller ?

Monte. vers le haut en tâtonnant.

Plus grêle tu deviens, plus méconnaissable, plus fin !

Plus fin : un fil,

où l'étoile veut descendre :

pour nager en bas, tout en bas,

là où elle se voit luire : dans la houle

des mots errants.


^^^^^^^^^^^^^^  Paul Celan
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Septembre 2017 à 13:35:09

  Mes proches connaissent bien mes deux réponses
  des jours malsains ...
  - ça va ?

  - ça va pas tripette !
  ou bien:
  - j'vais pas bien mé chuis bien

  Un bonhomme, sur le forum de prévention du suicide où je tente de saboter les spirales infernales, vient de me donner une occase de ne pas me taire ...
  ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^
   "il y a des choses qui ne peuvent se comprendre que par ceux qui vivent les choses dites"

 Tout-à-fait d'accord !

 Je ne me permettrais pas d'intervenir ici si je ne connaissais pas les affres de la souffrance psychologique !

 Je crois que peu importent les "causes" qui nous y amènent, le RESSENTI terrible, est mon ennemi intime depuis mon adolescence ...

 Hospitalisée pendant une année entière à l'âge de 18 ans, parce que la dépression était devenue état psychotique on ne peut plus grave ...

 Puis ensuite des années passées à tenter de "réussir" des choses demandant trop de forces constantes pour moi ... à cause des rechutes en dépression ...

 Conquérir âprement des paliers puis les dégringoler MAIS toujours, toujours retenter des expériences nouvelles !

 SOUFFRIR "inutilement" JE CONNAIS !
 Une tentative de suicide "calmement décidée", à 25 ans, because j'en pouvais plus des redescentes systématiques. J'ai développé encore plus de "techniques" pour VIVRE AVEC mes problèmes chroniques ... j'ai seulement été diagnostiquée, avec un certain soulagement, à l'âge de 36 ans !
Jusque là j'avais endossé personnellement cette merde comme ma responsabilité entière ! J'endurais les reproches et je m'en faisais aussi !
 Depuis que je sais que j'ai une dépression dite "endogène", je suis plus douce envers moi et j'envoie en orbite autour d'Uranus ceux qui trouvent que chuis "paresseuse" ou que "jme laisse vivre", blabla de superficialité.
 
 MAIS. Je m'oppose radicalement au suicide "pour raisons psychologiques"
 L'euthanasie pour épargner la déliquescence d'un corps condamné, je la trouve humaine !

 Pour ce qui est d'abandonner la lutte pour raisons de souffrance psy, je ne suis pas d'accord !

 ET POURTANT JE SAIS QU'ON PEUT SOUFFRIR A PRÉFÉRER S'OUVRIR LE VENTRE !

 Les épisodes dépressifs s'éprouvent dans la douleur de notre chair et dans la torture de notre esprit, bien au-delà des "discours" raisonnables,

 sur lesquels il faut pourtant bien s'appuyer pour reposer des jalons à suivre au quotidien ...
 un pas tremblant après l'autre, en douceur, petit à petit, une rééducation personnelle et intime pour retrouver un peu de fraîcheur !

 Oh, purée, je connais la dépression ...

 J'ai une grosse trentaine d'années de "fréquentation" avec cette pouf !

 Il faut la payer, elle ne porte que des toilettes somptueuses pour enfin daigner sortir et nous foutre la paix 5 minutes !

 C'est moietlamaladie ... je ne suis pas la maladie même si elle se comporte en parasite ou carrément en symbiote !

 Le plus terrible pour moi ...
 Ce fut le 28 mars 2013, lorsque j'ai appris ...
 le suicide par pendaison du fils aîné de mon frère, âgé de 14 ans et demi ...

 Tombé au front à la première salve ...
 Rien n'est acquis, aucune tranquillité ...

 Alors je suis ici, au cas où, au cas où ...

 Par Amour désespérément perdu ...
 Tu vois, toietlavie, c'est plus que des mots ...
 Amitié et solidarité, M.

 Bon, pour terminer, moietlapoésie.

 ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

 Début enfin.
 ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨

 1.Fin.

 Les mots et leurs dégâts
 Sonnants et trébuchants
 Espèces disparates
 pour commerce grossier.

 2.Début.

 Elle est généralement
 Plus lente que la vie,
 Elle tombe sur les gens
 De la lune, la pluie.

 Tombe sur les gens de la lune,
 Les cœurs composent en leurs débris.
 Il pleut sur la mortelle lune,
 Le bonheur a blessé aussi.

 Désespoir corps à corps,
 Du sang à l'abreuvoir.
 Souffre l'espoir encore,
 Corps à corps dur et noir.

 L'escalier qui s'est effondré,
 C'était notre malheur en cage.
 La pluie tombée comme les idées,
 S'évapore de tous les étages.

 La suite dans les idées,
 C'est garder l'origine,
 C'est trouver en premier,
 L'innocente rétine,

 Qui sait les choses de la nuit,
 Qui n'a pas oublié la lune,
 Ni que les pleurs étaient la pluie,
 Ni qu'en nos vies sont bien plus d'une.

 Désespoir corps à corps.
 J'ai mal la mort devant.
 Souffle l'espoir d'abord.
 Surtout, retourne avant.

 Les stratagèmes abandonnés,
 Le poème est en corps extrême.
 Entendu il crache, éventré,
 Ces seuls animaux mots: JE T'AIME.

 ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.

 
 
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 09 Septembre 2017 à 13:49:09
Oh la claque, là!!!

"Les épisodes dépressifs s'éprouvent dans la douleur de notre chair et dans la torture de notre esprit, bien au-delà des "discours" raisonnables,"      Oh, que oui...


Merci pour ce témoignage vrai, "pur et dur" comme dirait Federico.

Les mots me manquent..., je t'envoie beaucoup de douceur très chère Martine  :-*


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 09 Septembre 2017 à 15:20:12


MERCI MARTINE !

Témoignage authentique, sincère, puissant... "pur et dur" comme je les aime... je rajouterai aujourd'hui "brut" de décoffrage, à polir sinon difficilement accessible pour le commun des mortels...

Je sais, je comprends... j'ai la chance de te connaître "un peu"...

Ta sensibilité, ton émotivité font de toi une vraie poétesse...

J'aime ta poésie...

Prends bien soin de toi.

Je t'embrasse.

Federico.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Septembre 2017 à 16:00:17

   Pensées émues pour les enfants chéris emportés par le mystère du désespoir ...
   Solidaire et profonde reconnaissance émotionnelle entre nous ...

   (https://www.aht.li/3115960/gouttestoile.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 09 Septembre 2017 à 18:37:05
(http://www.ds2c.fr/medias/images/resilience-1.jpg)

Pensées émues pour tous ceux qui survivent vaillamment...jour après jour....
Pensée spéciale pour toi, pour ton courage, ta détermination,ta présence,ton engagement , ta lutte permanente,ton humour rigolomarrant mais pas que...et  ton talent pouétique ...qui donnent envie de te voir en vrai...
En février, je devrais revenir dans ton coin...on tâchera de se faire un petit café-deuil à deux!
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 10 Septembre 2017 à 11:26:36
Titine,

le soleil tente de montrer le bout de son nez, chez moi, ses rayons tentent de percer les nuages,
...ces nuages qui passent et repassent sans se poser de question, sans savoir c'qu'ils nous font...
P... de nuages...........
tendrement
Mononoké
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Septembre 2017 à 13:55:00
    Si on pouvait glisser quelques jours
    dans l'ignorance  des mythologiques nuages ...

    Ou dans les idées chat de
    "mon Nounou qué" peinard celui-là !
   
    (https://www.aht.li/3116256/DSCN1645.JPG)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Septembre 2017 à 15:29:03

   Pour égayer un peu ...
   https://www.youtube.com/watch?v=LJP4ICgu-6g (https://www.youtube.com/watch?v=LJP4ICgu-6g)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 12 Septembre 2017 à 15:57:29


AMITIE...
               SOLIDARITE...
                                       RESPECT...
                                                           EGALITE...
                                                                             HUMILITE


FEDERICO
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Septembre 2017 à 22:34:33

    (https://www.aht.li/3117340/troissinges.jpg)

    Les trois singes de la sagesse ...
    Préserver et se préserver du Mal ...
    Société d'information hâtive et violente ...
    Hypocrisie et démagogie ...

    Silence, Art, Beauté ...
    Humilité face à ce qui nous dépasse ...
    Bien tendrement à tous, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Septembre 2017 à 18:17:58

   Les peintres connaissent parfois
   le "piège des gris"
   lorsque, à force de nuances, on tue l'éclat de la couleur ...
   Dans la Nature, le piège des gris n'existe pas,

   (https://www.aht.li/3117645/paysagebrume.jpg)
   aussi délicatement fondus soient les tons ...
   C'est le secret de la lumière et de la Terre ...
   Raffinement toujours superbe ...
   Inspirons ... ça fait du bien, vous sentez ?
   A pluche, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 13 Septembre 2017 à 20:08:51
Tendresse...  :-*


(https://www.aht.li/3117723/21751745_1370135089770901_3687416897726301619_n_2.png)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 14 Septembre 2017 à 16:07:21

SOUCI... Où es tu ?

Je ne comprends plus rien ...
C'est toi qui a lancé ...l'effet Werther ? Kézako ? puis on parle de l'effet papageno ? Quézaco ?

Je lis le forum "les mots du deuil" et j'hallucine... je crois lire de l' inglich... j'dois être en pleine dépression !

Calmormy
Messages: 1
Le forum d'entraide durant un deuil
Re : à toutes les mamans
« Réponse #4 le: Aujourd'hui à 11:17:59 »

You make me more knowledgeable. I like all of you very much


J'ai également dû lancé un avis de recherche international interpol pour Alexandra.

Pendant que toi tu te mousses dans ton bain ! tranquille peinard la nana ! t'exagère pas un peu là ?

Tu peu pa parlé belge comme d'hab ? té belge ? non ?
Alors écris en Liégeois ou Flamand ou Wallon... s'il te plaît... pour que je comprenne le forum !

bondjou... bondjou...

Bien Amicalement.
Bien Solidairement.
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Septembre 2017 à 18:44:43

    Où est-ce que j'ai déjà vu ce nom-là ...
    Ah oui, sul'paquet de caramels !
   Tu m'y fais penser, servez-vous

   (https://www.aht.li/3118152/caramelsw.jpeg)
   Ah, tu ne comprends plus rien au forum, mon pôv'Fedy ?
   Papageno c'est dans Mozart ... mais ne pas confondre avec les paparazzi ...
   Et ne pas confondre une grande gueule avec une voix de ...
   "coloratur" (coloratour)
   Eh oui, pour chanter comme " La reine de la nuit", bonne chance pour le commun des casseroles !
   https://www.youtube.com/watch?v=41mE3kapPgc (https://www.youtube.com/watch?v=41mE3kapPgc)
   il faut être "coloratur" ... il est fou, Mozart !
   Décidément, ces teutons !

   A pluche ...
   Une phrase en gaumais ?
   "Djû va qué mes savates, djû so co pîdètchô "
   Traduction: je vais chercher mes pantoufles, je suis encore pieds nus
 
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Septembre 2017 à 18:19:34

   Je reprends mes gammes ... timidement ...

   (https://www.aht.li/3118642/gammedouce.jpg)
   Question d'espérer retrouver un rythme naturel ...
   Question d'espérer tout court ...
   Tant pis si je suis désarticulée à perpète ...
   Je serai encore enchantée ...
   M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 15 Septembre 2017 à 21:18:27
Pensées...

https://www.youtube.com/watch?v=nOubjLM9Cbc

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 18 Septembre 2017 à 18:57:10
(https://www.aht.li/3119648/21765178_1251378614966578_7880792907098091846_n.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Septembre 2017 à 19:34:52

     Nora, Liesel, z' êtes gentilles, merci.

     Pour pas "penser", j'me couds un petit chemisier.
     Vous connaissez, les tissus Liberty ?
     https://www.stragier.com/Shop/B2C_SHOP_LIBERTY (https://www.stragier.com/Shop/B2C_SHOP_LIBERTY)
     Very exciting for the eyes ! Go to London, hurry up ! (zut je recommence à causer angliche)
     N'empêche, ils font des beaux tissus ! Un jour, j'ai vu un documentaire sur l'île de machin-chose où ils font du "Harris tweed", but it rains cats and dogs là-bas, et même cows and horses !
     Je vous avais prévenues, je "pense" pas, today ! Je fais seulement gaffe à assembler logiquement mes bouts de col, de manches, dommage que pour "la vie" ce soit un peu plus compliqué ...
     Bien amicalement à tout le monde, Titine.
       
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 18 Septembre 2017 à 20:00:38
Quelle belle idée! Toutes ces petites fleurs, c'est gai, et puis rien de tel que de lâcher la tête et d'occuper ses mains  ;) :D
Bonne couture Martine, envoie un p'tite photo quand ce sera terminé  :)

Kiss!  :-*


(https://www.aht.li/3119699/21557866_1663622320396058_1815544089891176053_n2.png)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Septembre 2017 à 23:38:02

   Ah là là ...
   Vivre "avec" sur le chemin "sans" ...
   Que c'est triste, triste.

   Trop triste.
   Il y a tant de "choses" dans ce "avec" et dans ce "sans".
 
   Ces choses du dedans jetées sans pitié aux gouffres sans fond.
   
   Souciette mets vite ton habit de lumière et enjambe la fenêtre ...
   
   (https://www.aht.li/3120629/trompette.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Septembre 2017 à 18:40:07
    Aujourd'hui je pousse un grand OUF !
    J'ai passé une journée libérée de l'épouvantable dépression qui m'agresse depuis plusieurs semaines !
    Comme ça fait du bien !
    C'est à ma silencieuse Amie la Nature que je dois ce bienfait ...
     J'ai revu aujourd'hui défiler la forêt à laquelle j'avais confié tous mes chagrins anciens et tous mes rêves ...
     Revoir ces feuillages, qui à nouveau se chargent de couleurs de terre ... l'ocre comme une moisson de soleil ... cette douceur aussi profondément marquée d'absences que d'infinie douceurs, harmonies, subtilités ... a réalisé une trêve dans l'incroyable violence du suicide de notre Kalahan.
     OUF, voilà, je voulais vous dire ça, à vous ... c'est toujours ça de pris.
     Fragile, mais vécu, ressenti.
     M.
     
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 25 Septembre 2017 à 12:35:48
  Aujourd'hui je pousse un grand OUF !
    J'ai passé une journée libérée de l'épouvantable dépression qui m'agresse depuis plusieurs semaines !
    Comme ça fait du bien !

et comme ça fait du bien de te lire
merci pour ce partage
plein de tendresses Martine

Mono
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Septembre 2017 à 06:39:46

    La souffrance rôde à la porte,
    Il vaut mieux que je lui ouvre et que je sois très aimable avec.
   
    KALAHAN JE T'AIME
 
    ni plus ni moins que ton frère, ta sœur et tes deux cousines.
    Bien sûr, j'ai des difficultés avec ce qui est "différent".

    Mais c'est tout.

    Pensée pour ceux qui souffrent, M.

    (https://www.aht.li/3122523/chinois.png)
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 26 Septembre 2017 à 23:59:50
Je passe par là, accrochée à mon radeau, avec mes casseroles et mes pensouilles, entre deux vagues... et face à tes propres oscillations, je te fais un petit signe. Je ferme les yeux parfois et je m'imagine vraiment sur ce bout de bois, entrain de dériver... et juste après je vous visualise,  tout autour de moi, sur vos propres embarcations de fortune, amis de ce forum...
Chère Martine, tu es une magnifique navigatrice. Tiens bon, tiens bon la barre...
Je t'embrasse.


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Septembre 2017 à 00:34:56

   Ah, ben, ma chère Ela,
   tu l'as dit, je houle !
   
   La boussole est trop fortement secouée pour préciser les points cardinaux,
   le pont est tout glissant de vomi
   ça fouette
   j'ai les ongles plantés dans le grand mât
   je suis près
   du cap Horn.
   Même pas grave: le pire est déjà arrivé.
   La croisière s'amuse !
   Chalut touchs, (ch'tiens la barre aveg les dents!)M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 27 Septembre 2017 à 01:08:21
HISSE ET HO chère Martine !
Moi demain, j'irai m'échouer sur le divan de ma psy, cracher quelques bulles et déloger des bouts d'algues coincées entre mes dents, avant de reboire la tasse.
Ma psy n'est pas lacanienne, mais je ne sais pas si j'oserai lui parler de mon mal de mer... Peur des jeux de mots douteux... Je veux bien vomir moi aussi, mais pas qu'on analyse le contenu de ma gerbouille en long en large et en travers quand même!
Et pourtant, on est d'accord, le mal de mer, ça craint!
Mais nous sommes coriaces! Des flibustiers qui écument les océans du malheur. Estropiés du cœur, amputés de l'ego... pas des chochottes ni des marins d'eau douce!
Alors tiens bon la barre chère Martine. Et si tu n'en peux plus, je t'accueillerai volontiers sur mon rafiot, avec tous les pirates aux sourires tristes, pour une goulée de vieux whisky (avec modération) et une accolade. 
Bonne nuit Souci... Prends soin de toi.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Septembre 2017 à 13:10:35

    Quelle EXPÉRIENCE que le deuil profond et ses souffrances multiples et variées,
    faisant sauter les gonds de la "porte de l'intérieur" ...
    et toutes les sutures des blessures et tout saigne, tout saigne ...
    Cap Horn, Himalaya, fosse des Mariannes, blizzard des Steppes ...
    On y arrivera, oui, à apprivoiser l'Impossible ...
    Plus tard, quand ça ira mieux, on comprendra peut-être comment ça s'est fait en nous, pour en témoigner ...
    Mais sans doute, cela tiendra-t-il du "miracle", mon attention de poète attend des mots-témoins ...
    Pour l'instant je suis faible, instable, en enfer, c'est comme ça.
    Projet de l'après-midi: m'installer dehors et broder au point de feston multicolore le pourtour d'un foulard souple que j'effrangerai à 2 cms, ce sera joli ...
    Quel contraste, n'est-ce pas, une si belle façade, cachant des ruines calcinées ...
    Douceur, simplicité, humilité ...
    et infinie tendresse et patience à tous, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 27 Septembre 2017 à 14:18:29
Un jour l'intérieur sera aussi beau que la façade...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 27 Septembre 2017 à 18:19:45
Bonjour, je viens m'asseoir auprès de toi pendant que tu brodes, je ferai mes bijoux en perles de rocailles, silencieusement ...

Tu joues les aventuriers tel Ulysse sur son bateau (dont j'ai oublié le nom ) le matin, et  les Pénélope avec sa tapisserie l'après midi ... Toute une Odyssée ...

tendrement loma
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 28 Septembre 2017 à 00:07:42
Bonsoir Martine,

J'ai beaucoup parlé ce soir, et j'aimerais ne pas débarquer chez toi encore toute débordante de mon blabla  (même s'il était sincère mon blabla, hein)...

Mais je tenais à passer quand même... juste pour te faire un signe...
Et jeter un œil sur ce joli foulard et toutes ces jolies choses, que tu parviens encore à voir, à faire, à transmettre... même quand tout va mal...
Le temps de te déposer un peu d'affection, et je me retire, sur la pointe des pieds...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Septembre 2017 à 13:54:06

    Merci chères amies,

    Toutes les belles choses qu'on arrive encore à transmettre, dire, écrire, faire de ses mains ...
    Et alors même qu'on n'a plus RIEN ...
    Oui, le "miracle de l'Amour" c'est sans doute ça ...
    "Cela" fait 4 ans et demi aujourd'hui, et au lieu d'aller "mieux", je me traîne lamentablement en pure et dure dépression, c'est un fait.
     Le 29 juillet, j'avais organisé une belle soirée en famille,
     et c'est ce soir-là, précisément,
     constatant une fois de plus l'absence de Kalahan,
     que j'ai bien senti mes nerfs craquer.
     Jusque là j'avais vécu mon deuil dans l'optimisme pour encourager tout le monde et moi dans la foulée,
     pourquoi, ce soir-là, un truc a craqué dans ma tête je ne sais pas.
     Mais bon, je ne suis pas une "chochotte" et je vais me battre pour changer le démon hurlant en gentil animal de compagnie.
     Pas facile tous les jours d'être un(e) survivant(e) de l'impossible, je pense bien à tous ceux qui se reconnaîtront dans mes mots.
     Bye, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 29 Septembre 2017 à 00:03:54
Jusque là j'avais vécu mon deuil dans l'optimisme pour encourager tout le monde et moi dans la foulée, et tant de personnes, sur ce forum
ton humour, ta dérision, ta poésie, ta bienveillance, ... et j'en oublie
J'écris mais (après l'avoir rejeté en 1er lieu), pour moi souci fait partie des meubles, ici  ::), tu étais là le jour où j'ai poussé la porte (vous êtes quelque uns, quelques unes  ;))
As-tu pensé à tes palmes, tu sais les mêmes que les miennes ?
 des palmes jaunes ; elles m'ont beaucoup aidées, aujourd'hui elles sont un peu cabossées, usées mais toujours efficaces,
si tu ne les retrouve pas, je te déposerai les miennes  ;)
je te dépose douceur et chaleur,
je t"embrasse bien fort Souci

https://www.youtube.com/watch?v=mWAmkHAO8uk  ça va ça va
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Septembre 2017 à 15:02:05
    Moçanovanoçakéva, merci ! Oui, ça va ça va !
    Apaiser le deuil par suicide ...
    Suite à un bouleversement pareil ...
    Se retrouver, pas se remplacer ...
    que c'est compliqué !
    Intangible vérité !
    Mon cerveau n'est plus qu'un hématome pour le moment ...
    De la Titine folle à la Titine sage, il reviendra l'Enfance de l'art, le jeu simple et humble ...
    Être vraie et libre toujours ... malgré nos foutues limites d'être humain ...
    A pluche et bon courach M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Octobre 2017 à 19:29:36

    Lentement, il se passe "des choses" en moi, tout de même.
    Après-midi "en société" qui s'est bien passé, JE me suis sentie à l'aise alors qu'il y avait beaucoup de petits enfants ... il n'y a pas si longtemps, ça m'essorait les viscères et mettait mon cœur sur le bûcher.
    Accueillir sa souffrance avec douceur et patience à la longue, ça porte ses fruits ... mon sens de l'humour revient ... un peu !
   Je craignais un peu ce goûter d'anniv dans la famille nombreuse de mon conjoint, j'avais peur d'afficher un sourire de ministre sur une gueule de souffre-douleur ... ça s'est mieux passé que prévu, tant mieux ! C'est encore ça de pris ... demain est un autre jour, et pouêpouêt ...
   Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Octobre 2017 à 23:56:58

   Et voilà, à quoi ressemble ma vie maintenant
   
   (https://www.aht.li/3125643/funy.jpeg)
   (hormis les jours "dans le plâtre" ...  :P)
   Reposer légèrement sur de minuscules repères ... concentrée et précise tout en veillant à rester détendue ... sinon patatras ...
   Occupez-vous de vos moutons, les bruyants, les impatients, les pressés, les spéculateurs ... JE RESPIRE !
   M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Octobre 2017 à 20:26:24

    On peut pleurer en-dedans,

    mais aussi hurler, hurler, hurler ...

    Rien d'audible ... rien de visible, à peine un petit éclat en plein dans la pupille. Minuscule.
    Et "qu'y faire", hein: RIEN ... rien du tout, c'est normal vu ce qui est arrivé ! Je suis pas en marbre, voilà tout.
    Ressortons le "ça ira mieux" ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 08 Octobre 2017 à 15:24:51
"
On finit par s'y faire
Avec un peu d'entrain
On sait bien que nos misères
Ne prennent jamais fin
                                                    "

Philippe Djian / Stephan Eicher

Pensées ...

Nora


Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Octobre 2017 à 15:50:15

   merci Nora ...
   On finit pas s'y faire, non pas qu'on s'endurcisse,
   Avec un peu d'entrain, et beaucoup d'exercice,
   On sait bien qu'nos misères sont nos foutues complices,
   Elles ne prendront pas fin, mais qu'au mieux s'accomplissent ...

   huhu, j'ai rajouté des mots ...
   ah, puis je vais me rajouter mon pigeo-magique petit spitch sur la générosité, parce que, être dans le besoin, c'est merdico-merdique ...
   On va s'y faire sans se laisser faire, hein, ma breto-vaillante !
   ^^^^^^^^^^
   Entre "je me sens chez moi"
   et "je rêve d'ailleurs" ...

   quand notre générosité va, on va ...
   Un peu de générosité et hop, fée du logis, notre chez-nous il sent le frais et il est accueillant ... et le jardin, ah, le Jardin ...
   Un peu de générosité et hop, au premier regard immature, on comprend l'infinité des mondes ... transport en aventures garanti ...

   Oui, n'importe où, seul ou pas, quand la générosité va, tout va ...
   A la réflexion, l'espoir me rend malheureuse.
   C'est la générosité seule qui me sauvera de tout le "merdier" du deuil.
   Merci à tous de m'inspirer ...
   Je me dépêtre péniblement depuis deux bons mois ... pénible impression de recul ... faiblesses malsaines ... carrément en vrac ...
   Merci pour vos lumières dans mon corridor chelou ...
   à+, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 08 Octobre 2017 à 18:53:55
souci
Aller vient donc dans mon sous marin jaune je te le prête
Ou un petit tour toute les deux
Pensées pour toi
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Octobre 2017 à 19:22:48
    très bonne idée le tour en sous-marinjukkji (précision de ma chatte Baïka, elle a l'air de bien connaître les modèles)
    chouette on verra des trucs pas ordinaires là en-dessous ...
    amitiés, sourires, Titine.
    (https://www.aht.li/3128268/fleurmarine.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 09 Octobre 2017 à 10:57:54
Je me dépêtre péniblement depuis deux bons mois ... pénible impression de recul ... faiblesses malsaines ... carrément en vrac ...

Je viens m'assoir à tes côtés Martine, toi qui sais être là, lorsque l'on a la tête en bas, pour t'apporter si je le peux un peu de douceur,
mille bisouxxx
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Octobre 2017 à 17:16:02

  merci pour la douceur, merci.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 09 Octobre 2017 à 21:21:52
Jolie limace des mers...!
 Colorée mais mollusque...
une métaphore pour nous autres ,pôvres hères...
qui errons au pas plat pays du deuil...
bisettes
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Octobre 2017 à 12:15:21

    C'est vrai ma foi que les limaces de terre sont pas fort élégantes ...
    Purée que ch'uis moche, quand chuis par terre ...
    Quelques paillettes, peut-être, mais chuis pas adepte du rayon maquillage ...
    J'attends que la poésie m'envole à nouveau ... je soigne mon corps tout vaincu ...
    A+ tout le monde, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Octobre 2017 à 14:28:25

    Grandir ... n'est jamais fini !
    Mes poèmes sont en brouillons aussi pitoyablement congestionnés que ma tête ...
    Bah, un jour ça ira. Je m'en fous, c'est seulement pour le principe de ne pas abandonner, j'ai rien à prouver, chuis bête !
    Ma liberté, ce sont les miens ... une liberté petite surface et creusée toute en profondeur.
    On n'y trouve rien "facilement" ... c'est pas le supermarché ...
    Enfin, quel rapport avec le deuil ? Le plus important ... l'Amour au-delà des obstacles ...
    Enfin ... à pluche ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 11 Octobre 2017 à 18:50:31
 8)
Demain je m'achète un manteau d'hiver vert.
Des chaussures en fausse fourrure.
Un chapeau en papiau.
Des dentelles pour Caramel.
Qu'est-ce que c'est con la vie mais pourquoi on s'en "ferait" ?
Amicalement, solidairement, élégamment, Miss Souci.
(pour changer, c'est vrai, quoi!)
  8) 8) 8) 8) 8)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Octobre 2017 à 13:03:09

   J'aime bien le mot pipelette,
   on a souvent dit de moi "c'est une pipelette"
   

pipelette

    féminin singulier de pipelet

définition - pipelette

pipelet (n.m.)

1.(populaire)concierge.

2.(populaire)personne particulièrement bavarde.
synonymes - pipelette

pipelet (nominal)

bavard, cancanier, commère, concierge, jacasse, portier, potinier

pipelette (n.f.)

commère, portier, potinier
^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Je vous dis pas les "chûut", "tais-toi", mais aussi les sourires et les rigolades.
   J'ai fait pisser (vraiment) de rire une copine devant la tour Eiffel, un soir, elle est devenue psychologue, enfin ça n'a rien à voir bien sûr.
   Ah làlà, une pipelette ... pas toujours "cloisonnée", jamais à court de carabistouilles ...
   Toujours pas trouvé de "vrai métier" ...
   Concierge à Mexico ?
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Octobre 2017 à 15:51:04

   Tantôt je téléphone à maman.
  Son "allôôô ..." est joyeux, elle sait que je viens la voir pour passer notre wiwi tri-hebdomadaire ...
  - maman, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.
  La mauvaise, je suis pas en état de prendre le train, ma dépression est trop carabinée, j'ai pourtant essayé de bien me reposer hier je t'avais promis j'ai déjà reporté la semaine dernière je suis désolée ...
  La bonne, on viendra demain avec C. il me conduira en voiture, il fait très beau donc ce ne sera pas du tout lui demander un service, ça lui fera du bien aussi. Alors demain on pourra s'asseoir sur le banc et parler 2-3 heures, tu verras, il ne faut pas s'inquiéter, j'ai l'air d'aller très bien ... j'ai beaucoup de mal de m'organiser, de me concentrer, souvent mal à la tête mais à part ça, ça va.
    Pascal nous remet le bonjour ? Formidable ... quel courage il a toujours, hein ! ...
    M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Octobre 2017 à 13:29:03

     8) Qu'il pleuve des roses et puis fuck ...
    Le mot analyse contient un autre mot qui nous indique qu'on l'a dedans ... alors POooooooooouuuuuuuuuuuu ... êt pouêt ...
       :P :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* :-* ;)

     (https://www.aht.li/3133193/encorefleur.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 21 Octobre 2017 à 14:00:46


Toi qui d'habitude est une vraie "pipelette"...
Aujourd'hui, je suis bien d'accord...  8) Qu'il pleuve des roses et puis fuck...
Oui, on l'a quand même bien dedans et si je puis me permettre... profondément dans le baba ! alors POoooooooooouuuuuuu...êt pouêt !

Immature va !  :P  :-*  :P  :-*  :P  :-*  ;)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Octobre 2017 à 13:51:45

    Ouf, qu'on ne me parle plus de "maturité" ...

    (https://www.aht.li/3134421/catlove.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 24 Octobre 2017 à 14:20:54

Moi, aussi j'ai besoin d'AMOUR et d'une "chatte" !   ;)  :P  :D  ;D

Je pense tellement et regrette tant ma chatte "Juanita"... enfin c'est comme ça... "ça" aussi je l'ai perdu très injustement !

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Octobre 2017 à 17:21:22

    Rien de tout ça n'est juste
    non non non non non !
    (https://www.aht.li/3134509/chatriss.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Octobre 2017 à 12:52:01

    Aïe aïe aïe ...
    Solitude intérieure trop harcelée par les paradoxes de la vie,
    bardaf bardaf dépression nerfs foutus
    patience ça ira mieux (?)
    Le 28 mars prochain, serais-je fière de dire tu vois, Kalahan, je t'ai survécu 5 années, et je n'ai guère flanché, j'ai tout fait bien et pourtant je ne voulais pas te survivre je déteste ça, en fait, vivre alors que tu es mort ...

    Quand j'étais très petite, j'ai reçu un jeu d'objets en bois de toutes les couleurs, je ne savais pas e que c'était sauf que ça me plaisait bien et que ça donnait envie de jouer.
    Beaucoup trop vite, les adultes m'ont dit ce que c'était et comment faire: tu vois, c'est un jeu de construction, et on m'a montré ...
    J'aurais sans doute trouvé "des histoires" tout autres ...
   Alors voilà, aujourd'hui j'entends toujours les adultes et il faut bien obéir à la plupart de leurs coutumes tranchées dans les blocs de la raison ...

    Solitude intérieure, mes beaux sentiments ... laissez-moi vous protéger ...
    Les mots ne sont pas en ciment et les sentiments sont trop lourds ...
    Tout concret nous entraîne vers l'adoration ou dans le mépris ...

    La sérénité vivante est bien difficile à garder ...
    En sachant ce que nous savons ...
    En aimant comme nous aimons ...
    Excusez je raconte bric et broc n'importe comment ...
    Je vais aller balayer les feuilles mortes c'est un chouette petit travail.
    Bye bye tout le monde, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Octobre 2017 à 19:38:46

    Marre de lego ...

    Vive l'enfance

    (https://www.aht.li/3135335/arch.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Octobre 2017 à 12:25:05

    L'avant-dernière nuit, j'ai rêvé de la mort de mon père.

    Cette nuit, j'ai rêvé ma mort brûlée vive, mais ça ne faisait même pas mal.
    Quand je me suis réveillée j'ai senti comme un soleil irradié au niveau du nombril.

    On dirait que la Toussaint se rapproche.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 29 Octobre 2017 à 19:25:15

   (https://www.aht.li/3136328/chrys.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Octobre 2017 à 11:06:20
(https://www.aht.li/3136595/fuschias.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Octobre 2017 à 11:56:32

    Continue en botanique ...
    Mon lexique est au Mexique ...
    Bien tendrement, M.
   
    (https://www.aht.li/3137084/azaleebonzai.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Octobre 2017 à 20:11:39

    une petite blague à la con
    Kalahan aurait fait Hha, Hha,Hha
    il aimait bien les jeux de mots
    j'ai trouvé mimi ce collage "cerf-feuille"   ;D :) :'(
   
    (https://www.aht.li/3137339/cerfeuilles.jpg)

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 01 Novembre 2017 à 01:29:35
Bonjour Souci,

J'ai pensé à toi ces derniers jours. Ma lecture m'a porté vers un personnage du même nom que ton neveu, même si l'orthographe n'est pas la même. C'est une sacrée coïncidence car c'est un prénom que je ne connaissais pas avant.

Bonne nuit.
A bientôt.
Charlotte.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Novembre 2017 à 19:00:26

   Merci Charlotte,
   cela me touche ...
   Prends bien soin de toi, M.
   
   (https://www.aht.li/3137720/soleilrouge.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Novembre 2017 à 12:07:08

    Kalahan, petit mort,
    tu tiens énormément de place.
    C'est douloureux, c'est lourd,
    c'est au fond.
    C'est mon nouveau "moi" occupé par la place que prend ton absence.
    Ton absence-éruption, ton absence de mort vive.
    Ta tata qui t'adore, cher petit.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 02 Novembre 2017 à 13:35:34
Souci,

Je te remercie d'être entrée dans ma vie même si les circonstances qui nous rassemblent sont horribles. L'automne s'installe, c'est pas la meilleure période je trouve : les feuilles tombent, il commence à geler chez moi, on reçoit les catalogues de Noël, bref tout change trop vite.
Toi avec ta souffrance que nous comprenons tous ici, tu nous donnes un souffle d'espoir que j'espère te rendre un jour où ce sera plus dur qu'un autre. Enfin c'est comme ça que je le ressens.
Je penserai bien à toi la semaine prochaine, je fuis la France et l'automne aussi pour me rapprocher du soleil pendant une semaine, juste un moment pour faire semblant qu'hier encore c'était l'été.

Je te souhaite une bonne journée.
Charlotte.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Novembre 2017 à 18:48:12

     8) :-* coucou Charlotte,

     C'est chouette, si les ptits mots qui trottent dans ma tête t'inspirent une tendre résistance à l'encontre des pensées noires ...
     Bien sûr j'ai aussi mes moments très durs, fort heureusement je sais aussi me réjouir de "petits riens", sans me prendre la tête avec "m'en sortir", "m'en remettre", ça je sais bien que c'est plus pour moi ...
     Passe une douce semaine au soleil, fais-toi du BIEN.
     A bientôt, Titine.
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Novembre 2017 à 13:22:33

    Bon ben les zamis de Mexico,
    votre Titine s'est goinfrée trop trop de chocolat ces derniers temps,
    la semaine prochaine réforme de ce côté-là, purée de cacahuètes !
    Décidément il y en a des choses à gérer ...
    vie indigeste à la petite cuillère ou à la louche ...
    à digérer, suggérer, on stocke des congères dans le cœur et on s'étonne qu'on exagère ...

    Tout ce sucre pris comme remède désespéré ...
    c'est con
    c'est criser con.
    Comment on crise "intelligent" ?
    Pas encore trouvé.
    Qui sait.
    M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 04 Novembre 2017 à 21:14:02
criser intelligent,
si on cherche tous, pt-ête qu'on trouvera quequ'chose. qui sait
bisou de mono toute ramollo
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 04 Novembre 2017 à 21:31:22
    Avoue, ça s'rait une avancée pour l'espèce humaine tout entière ...

    Tu t'vois déjà avec le monoprixnobel  :-[

    Hihi, bisou ma pitchoune, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 05 Novembre 2017 à 00:50:55
c'est alléchant mais crois qu'ché pas moi qui vais trouver  ;)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 05 Novembre 2017 à 09:02:23
 "Comment on crise "intelligent" ? "

je propose de criser avec du chocolat bio équitable en lisant du Proust.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Novembre 2017 à 11:57:18

    Proust ... le délicat ... ses descriptions des mignardises chez les de Guermantes risquent pas de nous empêcher de finir la tablette ...
    Tandis que pur et dur, "Souvenirs de la maison des morts" de Dostoïevsky finira de nous affamer de Justice ... mais mordre dans "quoi" ...
    Je crois que vais dorénavant criser en allant brouter à 4 pattes dans les champs ...
    Tapé-tarément vôtre, et toujours très affectueusement, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Novembre 2017 à 12:11:56

    Hum ...
    Le constat est clair en ce qui me concerne: j'avais "tenu le coup" très dignement, canalisé ma colère dans la combattivité anti-suicide ...
    Mais le 29 juillet dernier exactement, j'ai craqué, craqué, craqué.
    Suis toujours en dégringolade je sais il faudrait que je me reprenne mais c'est pas une chose qui se décide "comme ça".
    C'est très difficile, de "ne pas y arriver".

    Je vais moins écrire, d'ici à ce que j'aille enfin vers du mieux ... une toute petite solidité ...
   
    J'vous ai trouvé des belles opales ...

    (https://www.aht.li/3139478/opalesbagues.jpg)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 06 Novembre 2017 à 13:30:06
un petit coucou,
comme c'est difficile de ne pas y arriver, comme c'est difficile d'accepter ces moments, de se regarder être, faire ou ne pas faire, ..
je pense à toi Souci,
 je t'envoie douceur et tendresse (ça j'chais faire  :P, même cabossée)
monobobo
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 06 Novembre 2017 à 15:10:27
souci
 plein de tendresse pour notre poetesse du forum toute cabossée
la houle est forte mais mon sous marin jaune et toujours a quai si besoin
ce jour canape et riz au lait dans le poele
 :-*
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 06 Novembre 2017 à 16:12:29
Souci, Martine...
Des pierres précieuses, toutes fêlées, toutes craquelées, qui laissent passer une jolie lumière... La souffrance opaque creuse des trous dans nos carapaces et nos carcasses, comme des balles de plomb... Et nous voila crevassés, transpercés, craquelés... mais "toujours vivants, toujours debout" comme dirait Monsieur Sechan.
Citer
C'est très difficile, de "ne pas y arriver".
A, ça... c'est bien vrai... Mais quelqu'un ici m'a un jour suggéré qu'il fallait qu'on apprenne à se foutre la paix! Et je suis bien d'accord.
Puissions nous nous foutre la paix, qu'on ait bonne mine, qu'on tire la tronche, qu'on soit souriant, larmoyant, grincheux... Foutons nous juste la paix.
Je t'embrasse (et je veux bien m'incruster avec toi dans le sous-marin de Kompong Speu pour un riz au lait, si elle veut bien ;) !!!)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 06 Novembre 2017 à 18:01:04
Je t'envoie un petit bout de l'arc en ciel qui s'est installé au dessus de ma maison cet après midi.
Les mêmes tons irisés que tes opales, j'ai pensé à toi.
tendresse loma
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Novembre 2017 à 19:10:56

    Oh, ben merci tout le monde, j'en ai reçu des choses gentilles ...
    J'ai trouvé une citation ...
   
    (https://www.aht.li/3139670/citcit.JPG)

    ben voilà, y a plus qu'à l'attendre ce foutu vent ...
    Décidément toujours une histoire de météo sur nos pôv'tiesses.
    Météorologiquement optimiste (ma foi, fô ben!), M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 06 Novembre 2017 à 21:13:46
Pensées, douceurs  et tendresse pour toi.

 Toute déglinguée mais qui arrive encore à tenir debout.

Je t'envoie un morceau de ciel tourmenté du bord de mer,  le bruit des vagues qui s'écrasent contre les rochers, la vision d'une mouette qui se laisse porter par le vent, l'odeur franche, forte, brute des embruns, la mer sauvage,  mystérieuse qui ne laisse personne percer ses secrets .

Mais si forte et si douce ,  tout à la fois.

Prends soin de toi

Nora







Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 06 Novembre 2017 à 22:24:39
Le riz au lait était très bon , ela bien venu dans le sous marin on ira promener notre souci voir  les coraux pour soulager sa peine et la notre aussi
 amitiés
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Novembre 2017 à 13:37:20
   Mes chers amis,
   suite à mon constat full-dépression vous êtes toujours là et JE serai toujours là aussi, na.
   Le bonheur tant pis ! Tant mieux pour celui des autres et puis basta !

           JE SUIS HEUREUSE
          D'ÊTRE
        INCONSOLABLE


   Hier j'ai contemplé un dessin fait par Kalahan en 4ème primaire, un trésor de détails adorables ...
   Avec vous, médusément, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 07 Novembre 2017 à 22:10:08
touchons le fond, et sautons  ::) :P :'( :-* ;)
sans oublier la tite tablette de chocolat bio équitable devant un p'tit feu de cheminée
Mono ;-)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Novembre 2017 à 19:12:13

   "Je voudrais dormir le sommeil des pommes"
   F.G.Lorca.
   Bon, chalut touchs, j'remets mon pyjama je retourne dans les pommes ...
   J'aimerais écrire un jour des poésies qui auraient le silence des opales ...
   
   (https://www.aht.li/3140612/harlequin.jpg)
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 09 Novembre 2017 à 15:50:57

   Hommage à Amy Winehouse ...

   Petite gitane en transe, le Démon de l'Amour rageait que tu l'aies capturé ... pour le livrer à nos oreilles ...
   Douceur à toi, petite bad girl.
   M.
   https://www.youtube.com/watch?v=3WBj_XQ43NM (https://www.youtube.com/watch?v=3WBj_XQ43NM)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Novembre 2017 à 18:29:52

    Tant qu'il nous reste des cordes sensibles, ça va.

    (https://www.aht.li/3141300/guitare.jpg)

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Novembre 2017 à 18:24:30

   Rire à l'extérieur pleurer à l'intérieur ...
   Deuil de plus en plus discret, non moins passionné ...
   Question d'équilibre en conditions extrêmes ...
   A devenir chèvre d'altitude ...
   Pensées pour vous tous qui souffrez , M.

   (https://www.aht.li/3142654/chevresalpes.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 13 Novembre 2017 à 21:31:08
Souci
 j'ai beau lire et relire le bas des messages heureuse d'être inconsolable j'ai du mal a comprendre le choix de cette phrase si tu es en forme pour me dire
Bises
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Novembre 2017 à 09:07:58

   Ma chère KS,

   Bien sûr, je vais l'expliquer, je comprends qu'elle paraisse bizarre ...
   Elle résume la seule option de survie positive qui soit valide à mes yeux aujourd'hui (nous sommes bien sûr en constante recherche et évolution "depuis", et méchamment abattus par périodes ...
    Je ne vous ai pas caché, à vous tous ici, la grosse dégringolade en dépression qui s'est enclenchée en moi, fin juillet dernier ... la mort de Kalahan m'est apparue comme tellement intolérable qu'elle a enclenché mon auto-destruction, je l'ai sentie ... comme brûler un "stop" et me faire broyer par un 15 tonnes. Un NON absolu, càd ma déchéance.
    Je n'aime pas me plaindre mais je suis concrètement très diminuée, ne pouvant "vivre normalement" que quelques heures par jour, deux, trois, cinq un jour faste ... rattrapée très vite par une fatigue extrême, totalement injustifiée (je dors 12 heures d'affilée grâce à un sédatif de type anti-psychotique), plus un antidep qui me soutient nerveusement la journée ...
   Franchement comment accepter de vivre une vie pareille, la mort à petit feu en pleurant.
   Et j'ai trouvé: en étant d'accord avec ma peine, complètement d'accord.  :'( :D
   Parce que c'est clair: JAMAIS je ne serai d'accord avec la mort par suicide de cet enfant, JAMAIS je n'accepterai.
   Se sentir un minimum heureux, c'est se sentir en accord avec une chose, une idée, une personne, non ?
   C'est selon cette logique paradoxale, que je puise la belle force qui me permettra peut-être de réaliser, malgré mes faiblesses, quelques choses bien dans ce qu'il reste de ma vie.
   Heureuse car en accord avec le fait d'être inconsolable.
   Hier j'ai commencé une insertion dans le milieu associatif de mon pays, je compte ainsi tenter de comprendre comment mieux lutter contre le suicide des jeunes, comment leur donner l'espoir et la certitude que tout est possible.
   Si je suis heureuse d'être inconsolable, c'est que tout est possible, non ?
   Notez bien tous que ma psychiatre a très bien compris ce que je voulais dire et n'a pas jugé du tout urgent de m'enfermer, huhu!

   Bon décharabia,   :P :) :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 14 Novembre 2017 à 15:05:11
Comme toi, je revendique le droit d'être à jamais inconsolable...
et j'y puise une force insoupçonnée...
Je comprends tellement bien ce que tu nous partages...
j'admire ta combativité malgré le gros trou dépressionnaire qui a failli te happer cet été...malgré la fatigue intenssissime qui tente de te broyer...et je crois que ton engagement pour lutter contre les affres  du suicide , ici et maintenant... sera ta bouée...
Garde ta psychiâtre,elle a l'air de qqun de bien...elle t'accompagne sur TON chemin...

Je t'embrasse et t'embrelace à la manière Faikienne...en espérant te transmettre un peu de ma positive énergie du moment...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Novembre 2017 à 19:04:24

   Ma psy,
   c'est une chouette petite bonne femme ...
   Elle preste la moitié de son horaire en bénévolat pour ceux qui (en plus!) sont des malheureux matériels ...
   Son homme est prof de gym, cool, corps sain et esprit sain !
   Leurs deux enfants, nul doute qu'ils seront des soleils ...

   Je prévois pour ma dernière consult de l'année, chut c'est une surprise, je vais apporter des bougies, une petite liqueur, et je lui lirai des poèmes ...

    Kalahan et son fils aîné sont de la même année ...

    J'ai été si triste de savoir que sa souriante et douce collègue du bureau d'en face, a perdu accidentellement un fils de 28 ans ...
    Décidément le malheur n'a pas de camp ... un foutu incruste de SDF, le malheur ...
     Tendre soirée à tous, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Novembre 2017 à 13:30:00

    https://www.youtube.com/watch?v=avkNfoNtEoo (https://www.youtube.com/watch?v=avkNfoNtEoo)

    Natasha Atlas ... une très émouvante artiste ...

    https://www.youtube.com/watch?v=BguWau1jK1w (https://www.youtube.com/watch?v=BguWau1jK1w)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Novembre 2017 à 23:23:26

   "Heureuse" d'être inconsolable, avec AMBITION,
   me faisait, fort à propos, remarquer un ami ce soir ...
    car ce mot "heureux" ne va pas de soi ...
   merci KS de m'avoir invitée à l'expliquer et ...
     j'ai pas fini mes démos à vrai dire ...
     
     ambition = deuil de merde + coup de pied au cul (pointure 56)
     ou
     bonheur + deuil de merde = vie à la con
     ou
     vie à la con - deuil de merde = bonheur à la con

   Enfin bref, chuis pas très douée en calcul z'avez compris ...

     enfin bonheur ... juste assez de bon pour être vivable
     grâce au plein accord avec le fait de souffrir ...
     OUI, j'aurai toujours MAL

     MAL

     MAL

     et je suis d'accord, je cesse de faire la guerre et la paix
     il y a eu un enfant
     il y a en moi le mal ABSOLU, DÉCHIRANT de son absence
     quoi de plus normal

     Peindre le mot "bonheur" en couleurs incroyablement pâles ...

     Un matin d'hiver voilé de brume, certes apaisant dans sa robe si claire, rose-bleu-blanc ...
     On le voit à peine ...
     Mais dans un climat rigoureux, coupant,
     où faut trépigner pour oublier la morsure du gel ...
     ça caille, gla gla, on claque des dents ... lèvres fendues, mains gercées, pieds brûlants de froid ... et le vent qui perce l'habit et les yeux qui pleurent dans l'attente incertaine
     l'amertume est là, toujours autoritaire ...
     Ce n'est pas un bonheur qui gratifie, c'est un infime sourire audacieusement arraché au butin d'un ogre terrifiant ... qui a le culot de s'appeler destin et de jouir d'une réputation inattaquable ...
     C'est un rapt dans l'escarcelle de la fatalité ...

     Enfin, je crois que je lui tords le cou, à ma dépression, et c'est Titine qui respire un peu ...
     Et je vais profiter de ceux qui me restent, le malheur ne peut tout prendre, non, faut se défendre bec et ongles ...

     Ce mot ne sort guère ici, et pourtant :
     Courage, courage ...
     Et le courage c'est quand on est complètement désespéré, et qu'on croit qu'il n'existe plus en nous, qu'il a le plus de valeur ...
     Alors je lui déroule le tapis rouge, ce soir:
     COURAGE à vous tous mes chers amis,
     M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 18 Novembre 2017 à 08:51:25

MERCI Martine pour ton Courage...
Tu es généreuse...  tapis rouge déroulé pour nous tous & toutes... merci !

Amitiés.
Federico

******************************************************************************************************

" Peindre le mot "bonheur" en couleurs incroyablement pâles ...

     Un matin d'hiver voilé de brume, certes apaisant dans sa robe si claire, rose-bleu-blanc ...
     On le voit à peine ...
     Mais dans un climat rigoureux, coupant,
     où faut trépigner pour oublier la morsure du gel ...
     ça caille, gla gla, on claque des dents ... lèvres fendues, mains gercées, pieds brûlants de froid ... et le vent qui perce l'habit et les yeux qui pleurent dans l'attente incertaine
     l'amertume est là, toujours autoritaire ...
     Ce n'est pas un bonheur qui gratifie, c'est un infime sourire audacieusement arraché au butin d'un ogre terrifiant ... qui a le culot de s'appeler destin et de jouir d'une réputation inattaquable ...
     C'est un rapt dans l'escarcelle de la fatalité ...

     Enfin, je crois que je lui tords le cou, à ma dépression, et c'est Titine qui respire un peu ...
     Et je vais profiter de ceux qui me restent, le malheur ne peut tout prendre, non, faut se défendre bec et ongles ..."
... souci

*************************************************************************************************************************************
"Heureuse" d'être inconsolable, avec AMBITION,
   me faisait, fort à propos, remarquer un ami ce soir ...


Je pense que je vous ai compris ... toi et ton ami.
OUI, je crois très fort qu'il faut avoir l'AMBITION d'être "heureuse" lorsqu'on est inconsolable"...
Cela permet de ne pas dépasser la ligne et de rester encore un peu sur la bonne rive ...
Malgré le fait constaté que l'on est inconsolable... il faut avoir l'ambition, le désir, l'envie d'être heureux... il faut avoir ce courage de continuer à vivre... pour soi... pour les autres !

Prenons bien soin de nous... soyons ambitieux... je comprends ce que tu veux dire Martine...

Affectueusement.
Federico

OUI, mon Amie, sois AMBITIEUSE... HEUREUSE... INCONSOLABLE et COURAGEUSE...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 19 Novembre 2017 à 16:30:52


Les soirs orange

En bas, il y a une jolie mésange
 Avec un ver en bec ; la voici qui le mange
 Dans l’air bleu. Les fantômes blancs sonnent de sons
 Lumineux ; la sombre complainte des bassons

Ensoleille les murs, égaye les maisons.
 Avec ce son résonne le ban des vendanges ;
 La terre est colorée et nos soirs sont orange,
 L’astrée tourbillonne au goulot des oraisons.

Ces territoires peints m’emporteront en eux,
 La marée des couleurs s’accrochera aux nœuds
 Des arbres, des épis, des mains des paysans.

Je contemplerai l’air, et je verrai bien loin.
 Au gré du paysage en me dépaysant,
 J’irai, et reviendrai poèmes à la main.

Thibault Desbordes
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Novembre 2017 à 18:26:41

   Oh, justement ce soir en rentrant, le soleil se couchait,
   et comme cet automne est très doux,
   les arbres sont encore majoritairement pourvus
   de la moitié de leur feuillage,
   alors sur les bois s'étend
   une rare couleur
   rousse-rouille, plus éteinte que les ocres
   mais si majestueuse ...
   J'aime me laisser porter par la couleur, ce songe de toute éternité ...
   Tendresse à vous tous, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Novembre 2017 à 14:43:25

   Je sais pas du tout pourquoi les feuilles changent de couleur en automne, mais ça au moins c'est joli.
 
   (https://www.aht.li/3146188/rouxforet.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Novembre 2017 à 14:54:09

  Du roux, du roux, du roux un point c'est tout, que tout s'arrête un instant chut.

  (https://www.aht.li/3146189/quebecroux.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 22 Novembre 2017 à 13:20:00

    Triste triste pour mon cher petit frère aujourd'hui.  :-* :-* :-*
    Malade la semaine passée "un genre de grippe", on lui a diagnostiqué une sarcoïdose aux poumons,
    et aujourd'hui il doit passer une fibroscopie  :o :o :o, j'ai mal pour lui comme si les problèmes de santé déjà pas bénins qu'il traîne depuis des années ne suffisaient pas en plus du plus horrible avoir perdu Kalahan comme ça.
   La réalité quelle merde.
   Enfin il faut rester optimiste j'espère que ça va aller.
    :-\ :-[ :-[ :-[
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 22 Novembre 2017 à 22:36:50
Quand la maladie s'en mêle ...

Mais ça va aller, ça va aller. 

Lorsqu'un proche est malade, on s'inquiète, on accompagne, on compatit, cela fait mal, très mal, mais c'est toujours de l'amour, à l'état pur.

Je pense à toi, à vous.

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Novembre 2017 à 05:56:20

   OUI ça va aller ça va aller.

   Une petite insomnie bien normale pour digérer la nouvelle.

   A 5 heures du mat, mon sac de sable d'entraînement de boxe cérébrale, le site de prévention du suicide.

   Je viens d'écrire à une fille qui va mal
   OSER L' INSOUMISSION AU MALHEUR.

   Eh ben voilà, c'est ce qu'on va faire et PAF.
   Il est sournois et passe-murailles, ce fielleux malheur, alors tous les coups sont permis !
   Je vais lui lancer toutes mes patates !
   Souciette pouêt pouêt !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 23 Novembre 2017 à 09:19:24


SOLIDAIRE... toujours avec toi.

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Liesel le 23 Novembre 2017 à 17:04:02
Plein d'amour et de courage pour toi, ton frère, ta famille.
Liesel
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 23 Novembre 2017 à 23:52:24

OSER L'INSOUMISSION AU MALHEUR.  Martine


" Il y a tellement de belles choses créées par des personnes profondes pour donner justement des échappatoires aux côtés sordides de nos conditions humaines ...

 Tu n'es pas aussi seule que tu crois, tu es dans l'humanité souffrante comme beaucoup derrière le masque.
 On peut avoir peur, oui, mais on peut aussi rechercher sa liberté en osant l'insoumission au malheur.

 Oser l'insoumission au malheur. "


OUI, OUI, OUI ... OSONS L'INSOUMISSION AU MALHEUR
 Il faut s'indigner... il faut se rebeller... il faut sauver sa vie pour soi et pour les personnes aimées !

Martine... quelle force, quelle énergie, quelle puissance... quel COURAGE tu nous transmets avec TA citation qui est purement et simplement GENIALE !


Je t'embrasse.
Merci.

Bien amicalement et solidairement, Federico.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 24 Novembre 2017 à 11:30:12
J'adhère, Insoumission au malheur !
Je suis une "indignée",  une "sans papiers" de la mort et de la souffrance

Souci Présidente ,  Souci Présidente !!!

tendrement loma
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Novembre 2017 à 11:32:48
    Oui ... Il faut absolument garder le cap de cette rébellion ...
    Et ce n'est pas facile, non ...
    Je suis très sensible surtout lorsque le sort s'acharne sur les miens cela me rend plus vulnérable que d'avoir moi-même à subir !
     ...
    Hier soir j'ai pleuré et j'avais beaucoup de fureur et de répulsion envers les problèmes de santé qui s'additionnent pour mon frère ...
   
    Mais je veux lutter moralement à leurs côtés
    en me sentant profondément SOLIDAIRE de ces souffrances, oui ...
    C'est enrageant de ne rien pouvoir y changer concrètement !
    Le malheur nous nargue, se moque de nous: "fuiras-tu que je te rattraperai, faible créature!"
    Je ne fuirai pas ! Je garderai les yeux ouverts et avalerai la frustration. Et surtout je garderai un peu de fraîcheur pour faire la fête dès que le malheur fera ses siestes comme tout le monde, na ! Il y a au moins ça de juste qu'il ne peut être partout à la fois.
    Je ne trouverai cette force qu'avec une perspective plus vaste que mon histoire personnelle, qui ne signifie pas grand-chose à elle seule !
    Avec le respect des générations passées et en ouvrant le chemin pour celles à venir ...
    Ne pas désespérer, ne pas désespérer ...

    Bien fragilement mais déterminée, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Novembre 2017 à 11:34:01

    Hihihi, t'es trop mimi Ioma ...  :-* ;D
Titre: Re : Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 24 Novembre 2017 à 17:19:23

    Hihihi, t'es trop mimi Ioma ...  :-* ;D

Et moi Titine... chuis pas mimi ?... tu m'oublies ? tu me quittes !?  :(   :o  :-[  :'( :'(  :'(

Ton pote
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Novembre 2017 à 17:47:48

   Federicooooo ...
   Toi tu vas  :-X  :-X :-X parce que t'es  :-X et que tu vas encore me faire dire des  :-X :-X :-X
   Cour'ls vite té sauvé dans ton piti monastère, yé vé t 'attrl'apper lé gr'losso mineto dé Mexico !

   (https://www.aht.li/3147255/gonzales.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 24 Novembre 2017 à 23:57:43
Oh Souci,
encore une épreuve pour toi et les tiens,
oui insoumission au malheur, ta phrase est si parlante, si vrai

Merci Martine, merci d'être ce que tu es, de donner tout ce que tu donnes
Tu es une perle sur le forum,
les tiens ont beaucoup de chance de t'avoir à leurs côtés
alors moi je viens m'assoir à côté de toi ce soir
je t'embrasse bien tendrement
Monobobo
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Monangesaveriu le 25 Novembre 2017 à 08:39:08
Tendres pensées pour toi Martine Souci.
Pensées positives et lumineuses pour ton frère et toute votre famille.
Je t embrasse
Gero
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Novembre 2017 à 13:53:45

    Tendresse à vous, Mimibômots et Gero  :-* :-*
    Oui des épreuves toujours des épreuves pour nos cœurs vivants réchauffons-nous à l'amitié

    (https://www.aht.li/3147772/lierrecoeur.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 27 Novembre 2017 à 00:12:00

Petit rappel... pour toi.


Travail bienheureux


Je choisis
 la marche en arrière
 pour arriver au sommet
 de mes pensées.

Pour ce moment de liberté,
 Je grimperais trois fois,
 et chaque fois
 d’un différent coté.

Je n’ai besoin
 de luxes
 pour me sentir
 satisfaite.

Seulement
 le travail
 que je dois faire dans ma tête
 me donne des espoirs.

Et qu’importe la sueur
 pour comprendre
 que j’existe
 dans ce monde éphémère.

je n’ai pas besoin de gloire,
 aucune jalousie,
 tout est possible
 dans mon esprit libre.

L’union humaine
 est une merveille,
 avec du travail devient
 le miel de l’abeille.

Chloe Douglas, 2010
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Novembre 2017 à 11:12:19

   Oh oui, qu'il est frais ce poème ...
   Passer son petit tablier
   se mettre le cœur au bel ouvrage
   faire tout maison
   l'art c'est du pain.
   Loin des usines, du préconçu,
   tranquille comme l'inventeur
   que ni le temps ni l'argent
   ne peuvent inventer ...
   Merci mimi Federico, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 30 Novembre 2017 à 12:19:31
   Il pleut/neige dehors.
   Les chats font des siestes bienheureuses.
   J'ai commencé un beau tricot doux à belles torsades, très amusant à faire.
   Vite expédier les corvées et puis je m'installe avec mes aiguilles en bambou et le fil orange poilu, légèrement grisé ...
   Océan de douceur ...
   (https://www.aht.li/3149763/superpiv.jpg)
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Décembre 2017 à 17:12:21

   Ce wiwi, notre famille se réunit.
   Partager la Tendresse et ... ce gouffre effroyable laissé par le suicide.
   
   Cinquième St Nicolas sans toi, Kalahan ...
   Est-ce possible ...
   Enfin, courage, courage ...
   Douceur et force d'un sourire, de papotes, de rires ...
   Joie profonde d'être inconsolée, insoumise, inconsolable ...

   Bon wiwi à tous ... M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 02 Décembre 2017 à 11:35:08


https://www.youtube.com/watch?v=8dO8xnMCNK0... Je pense à toi... Amadou & Mariam

F.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 03 Décembre 2017 à 19:28:45


https://www.youtube.com/watch?v=9lYJwNdv3CU... L'un part, l'autre reste... Charlotte Gainsbourg

F.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 03 Décembre 2017 à 20:40:42

    Ils sont partis et nous restons ...  :'(
    Notre Amour grandit, fleurit dans les ruines, chez Eux, chez nous ...
    Nous y restons ... sereinement inconsolables,
    tendrement tristes,
    oui, les grands Amours se reconnaissent ...
    Dans les mots qui crèvent les mots ...
    Dans les regards qui déchirent l'impossible ...
    Dans l'Espoir rebelle de sublimer nos nobles ruines ...
    Malheur tu as perdu, rien n'est sordide ici,
    c'est la Beauté même !

    Amicalement et solidairement, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 05 Décembre 2017 à 00:45:38
Bonjour Souci,

Tu parles de la Saint Nicolas, moi c'est Noël qui me fait peur. Tout le monde en parle, tout le monde prépare et moi j'ai qu'une envie m'enfuir loin de tout ça !
J'arrive même pas à croire que dans ma famille on ose me parler de cette fête à laquelle il manquera le meilleur. Non vraiment ce sera sans moi !

Sinon le Maroc c'était bien et chaud (je n'étais pas encore revenue ici depuis mon retour, parce que justement t le retour c'est ce qu'il y a eu de plus dur). Je n'ai qu'à m'enfuir là-bas, j'irai au hammam et on m'embêtera pas avec Noël et tout le reste.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 05 Décembre 2017 à 16:26:22

   Bonjour chère Charlotte,
   La période des fêtes est rébarbative pour les endeuillés, c'est vrai, surtout la première année !
   Tu as pu t'évader un peu des contraintes de "normalité" qu'impose la société qui ne s'arrête jamais ...
   Et promener librement ton chagrin hors des habitudes forcées, en complicité avec tes émotions et la meilleure des cames, le Soleil ...
   Tendresse à toi, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: minou38 le 05 Décembre 2017 à 18:57:13
tu vois Charlottine,
j'ai pensé comme toi, vivre un Noël ici sans mon amour, pas possible . alors j'ai réservé une semaine pour partir mais au Maroc , il y avait plus de places ( et aussi un peu trop de souvenirs)
alors j'ai trouvé en Tunisie , et pour faire bonne mesure, des soins de thalasso, moi qui n'arrive plus à m'occuper de moi! même le simple geste de me passer du lait sur le corps est un challenge ! comme si j'étais désincarnée, en quelque sorte .
en fait, j'appréhende beaucoup ce séjour toute seule, mais je n'ai pas le choix !comme j'ai l'impression d'être seule, même avec la sollicitude de ma famille, autant aller à fond!
bien sûr qu'il sera avec moi là-bas aussi mais je suis sûre qu'il m'approuve .  mais est-ce qu'on sait ce qu'on veut vraiment ? à part qu'il REVIENNE !
bon, prends la bonne décision . je pense bien à toi et à tous ceux qui vivent la mêm chose que nous . enfin, en lisant tous ces posts, je n'ai plus l'impression d'être " dépressive " comme on me l'a laissé entendre  ( fais-toi soigner, prends des antidépresseurs)  . je suis en deuil je suis MALHEUREUSE, pas cinglée  . 
amitiés
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: patro le 05 Décembre 2017 à 20:59:07
   Oui, comment fêter Noel 2 jours après les obsèques de ma femme ?  puis Nouvel an? puis anniversaires, fête des mères ....?
Je ne sais pas ; il n'y a pas de recette .  Pourtant (si tout le monde comprend ) il faut le faire : car nous serons dès aujourd'hui inconsolables et toujours "en deuil" , visible ou pas . Foi en la vie ...
A 18 ans , mon frère de 20 ans à peine s'est tué contre un camion ! Fallait-il que je cesse tout à cause de la fusion (rigolarde) qu'il y avait entre nous ...  Devoir de vivre et d'accepter l'absurde   .
 A tous , vivez les fêtes et riez comme "ils" l'auraient fait .
Pleurez aussi tant qu'il le faut au creux de l'oreiller .
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 06 Décembre 2017 à 11:14:37
Bonjour Minou,

C'est une bonne idée cette invitation au voyage. Je suis partie me ressourcer au Maroc il y a quelques semaines et j'ai vraiment lâché prise, pourtant je ne m'en croyais pas capable. A certains moments je me suis même dit "c'est incroyable je suis bien". Le retour est difficile mais vraiment je pense que c'est à refaire.
Le Maroc c'est magnifique, j'aime tout la chaleur du soleil, mais aussi celle des gens et c'est bien de cela que nous avons besoin. Franchement, je me demande pourquoi je vis ici !
Je ne connais pas la Tunisie, tu me raconteras ! Je parie qu'ils ont pleins de trucs sympas comme au Maroc. Moi j'ai essayé de vraiment faire tout comme si je n'allais jamais y revenir de le vivre à fond alors que je suis une loque depuis trois mois. Je pense que j'ai réussi même si c'était pas toujours simple. Va vers les gens, regarde le travail magnifique qu'ils font dans les souks, sent l'odeur du thé et des épices, mangé un tagine ou un couscous. Partage le plus possible avec ces personnes d'une autre culture qui ont tant à nous apprendre.
Je suis allée faire un hammam traditionnel, au début je me suis dit mais qu'est-ce que je fous là ! Et finalement c'est un de mes meilleurs souvenirs de voyage, parce que ce n'était pas que de la détente mais du partage (et oui on se lave ensemble !)
Je ne suis pas partie toute seule mais avec ma chef qui est devenue je pense une amie. Il fallait aussi que je ne gâche pas ses vacances et je pense qu'elle m'a découverte sous un nouveau jour, et elle a adoré. On a fait du karaoké et une élection de miss : bref les débiles ! Je n'avais pourtant pas envie de faire la fête. J'ai pensé à mon papa chaque jour mais en mettant peut-être plus de distance (ce que je n'arrive pas à faire chez moi). Je me suis fait du bien, alors que je ne voulais que me punir. Mon papa a choisi de partir et j'ai pas encore fini de travailler là-dessus, la culpabilité est toujours là mais j'ai réussi à la laisser de côté pendant un moment.

Enfin voilà, j'espère que tu vas passer un bon voyage toi aussi fait de découvertes sur les autres et sur toi-même.
Et non tu n'es pas folle ou dépressive, t'es juste sous le choc d'un épisode des plus douloureux de ta vie. Ne laissons pas les autres juger, chacun fait comme il peut avec ce qu'il est. Moi non plus je ne sais plus mettre de la crème hydratante et je ne me maquille plus, mais c'est pas bien grave. On est bien aussi au naturel.

Bien à toi,
Charlotte.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Décembre 2017 à 11:30:04

    Le réel, le rêve ...
    Le proche, le lointain,
    les émotions qui traversent toutes les barrières ...
    Insoumission au malheur ! Liberté insolente !
     ^^^^^^^
   
L’Invitation au Voyage
Charles Baudelaire

Mon enfant, ma sœur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l’ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l’âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l’humeur est vagabonde ;
C’est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu’ils viennent du bout du monde.
– Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or ;
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Charles Baudelaire

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 06 Décembre 2017 à 22:33:42
Bien joué Martine !
C'est mon poème préféré. C'est celui-là que je souhaiterais qu'on récite quand ce sera à mon tour de m'en aller !
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 06 Décembre 2017 à 23:58:31
De passage sur le forum, je me promène discrètement dans les allées, de vos monastères, vos jardins, vos cocons... juste pour vous dire que je ne vous oublie pas. Vous souhaiter de la douceur et ce qu'il faut de force pour continuer... Prends soin de toi Martine. Et merci pour cette invitation au voyage... En souhaitant à nos papillons de parvenir à se libérer de nos scaphandres...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Décembre 2017 à 12:14:23

    Ouf, qu'est-ce que c'est lourd un scaphandre ...
    C'est lourd à porter pour un papillon ...
    Mais il ne faut pas s'échapper, non, il faut rester ami avec notre pauvre carcasse ...
    Le papillon est incarné, pour le meilleur et pour le pire ...
    La Chair est poésie, oui, poésie animée, mais c'est pas tous les jours facile d'être bien en accord ... parfois de gros conflits éclatent, c'est le corps qui nous échappe à cause de dommages affectifs ou physiques et c'est très dur !
    Le scaphandre-papillon est un idéal et comme tous les idéaux, il est menacé ... comme la paix est toujours fragile et menacée ...
    Il en faut de la tolérance ...
    Bien tendrement, Titine.
    https://www.youtube.com/watch?v=0t2zM7QCe00 (https://www.youtube.com/watch?v=0t2zM7QCe00)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 07 Décembre 2017 à 13:28:13
Rien que les regarder danser ça essouflr :P
Titre: Re : Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 08 Décembre 2017 à 16:53:52

  réchauffons-nous à l'amitié

    (https://www.aht.li/3147772/lierrecoeur.jpg)

comme je suis toujours aussi nulle en informatique et que je n'arrive pas à en déposer, je redépose la tienne qui était magnifique, douce et calme

une pensée pour toi Martine
tendrement
Mononoké
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Décembre 2017 à 18:22:53

    Hihihi, pourtant chuis pas douée
(au point que: (huhu!) sur mon petit Nokia "bête telephone", j'ai ...
j'ose vous le dire ?
collé des étiquettes avec les qqs numéros importants (dont celui dudit tel au cas où y faudrait le donner)parce que je trouve pas tjrs la mémoire! ça fait rire les djeûnes !
une vraie cata, pourtant, chuis une des seules à arriver à met' des images ici, hihi, ça me fé bîn rire !
   Et y faut voir comme ça fait de l'effet dans le train quand je sors mon tricot à torsades bien compliquées, ça leur en bouche un coin aux geeks !
   Chaleur de l'amitié, langage universel des intelligences imbéciles et des imbécilités utiles ... et sourions, surtout !
   M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Décembre 2017 à 12:19:24

    Il neige, je glandouille à regarder des orchidées ...

    (https://www.aht.li/3153986/orchida.JPG)
    Tout est si grand à l'intérieur ...
    Douceur à tous, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 10 Décembre 2017 à 12:32:15
Trop dur la neige. Je devais aller à l'expo Dior mais avec cette neige on a annulé. Du coup mon esprit non occupé galère dans ses idées noires.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 10 Décembre 2017 à 12:48:36
Il ne neige pas chez moi,
 bcp de vent
Vent qui vient mourir sur les murs de ma maison,
si tu veux bien, je viens glandouiller à côté de toi,
à observer tes belles orchidées
avec ma jambe cabossée qui m'empêche de faire ...
tout simplement
Mononoké
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Décembre 2017 à 14:14:31

    Les fiiiiiii ...lles !
    Monojambouille, Charlottine et Titine ...
    Bon, on va y aller en moto-neige, à l'expo Dior, on remorquera Mono en fauteuil roulant puis voilà !
    C'est vrai que ça a l'air vachement top ...
    Des grands créateurs ...
    On pourra cacher un carnet de notes et de croquis discrètos sous les fesses de Mono ... et on se reverra à l'occasion pour se débrouiller à nous sculpter et broder des tenues au moins aussi belles, na !
    Et puis on prendra notre temps à la cafèt'du musée ... si c'est trop bruyant, on trouvera un salon de thé tranquille ... pour évoquer nos disparus avec des mots de mousseline et des regards d'organza ... un mari, un papa, un neveu infiniment aimés ... on parlera peu, et doucement ... conversation haute-coupure ...
    Clin d'ouille, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 10 Décembre 2017 à 15:34:48
Merci Souci

Tes mots me font pleurer mais ça me fait du bien.
Vivement la fin du week-end.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 10 Décembre 2017 à 16:19:32
oh, ouiii, et si c'est trop bruyant on pourra toujours frapper à la porte du petit monastère, pour se réchauffer au coin du feu, Federico a prévu une bonne ... tisane avec du miel et des petits biscuits... et éventuellement un bon jeu de société [/color] je suis sûre qu'il sera d'accord

..remorquée par une moto-neige, chui carrément partante, je nous y vois déjà!! ..dérober quelques carnets de croquis, je dis oui!! ..et parler de nos disparus, qui nous sont si chers.. devient si rare
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 10 Décembre 2017 à 19:29:01
Attendez moi, j'arrive ... je viens en traineau tiré par mes chiens ...
mais j'ai un  problème, Benji (le labrador) est trois fois plus grand qu'Alice (la bouledogue française), je risque tourner en rond
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 10 Décembre 2017 à 19:55:36

   Oh, loma, mes chats seraient ravis de faire des ronds dans le jardin avec Benji et Alice !

    (https://www.aht.li/3154171/chatraineau.jpg)
   Bon, pour l'expo Dior, on va plutôt prévoir un bus pour ramasser tous les zamis ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 10 Décembre 2017 à 20:11:07
Dans l'ancien musée où je travaillais avant (bah oui j'ai perdu mon job le même jour que mon papa), on disait qu'il fallait sortir le champagne paillettes  quand les mécènes venaient nous voir. Et bien moi aussi j'ai besoin de champagne paillettes aujourd'hui.

Ce climat ambiant (la neige, le cercueil en boucle à télé, les ptits mots de l'hommage) me foutent le bourdon.
Mélange de souvenirs heureux qui ne se reproduiront jamais et de souvenirs malheureux détestables.

Ma tante avec qui je ne suis pas amie sur Facebook mais que "j'espionne" pour je ne sais quelle raison, qui étale son pseudo chagrin alors qu'elle n'a rien fait pour mon père, qu'elle la enfoncer avec son mari débile! Quelle famille! Plus personne ne me parle mais est-ce que j'en ai vraiment envie ?
Faire semblant me va bien, aller vers les gens me rappelle combien je suis seule.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Décembre 2017 à 14:12:18

   Il n'y a plus de je, il n'y a plus de plainte
   La solitude n'est que la moindre des atteintes

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   J'ai omis d'être le miroir
   Des turpitudes
   Elles s'envolent dérisoires
   Les certitudes

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Mon espoir sans espérer,
   Sans objet ou préférence,
   Dans le jour qui s'est levé,
   Dans les frous-frous du silence.

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Qui sait les choses de la nuit,
   Qui sait les choses de la lune,
   Ni que les pleurs étaient la pluie
   Et qu'en nos vies sont bien plus d'une.

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Il n'est de mémoire innocente,
   Ni d'amour à bien retenir.
   Il est de nature conquérante
   Et d'inconditionnel devenir.

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

   Mes phrases ont défriché
   Dans la forêt des sens
   Clairière pour un soupir.

   ^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^ M.
 
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 12 Décembre 2017 à 15:26:00
Ton poème est magnifique, Martine.

Mononoké

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 12 Décembre 2017 à 16:21:12

    Merci Mamonopède,

    En fait, c'est un melting-pot, en feuilletant mes carnets, d'extraits que j'ai reliés au gré des sentiments du jour du jour ... et ça donne aut'chose, voili voilà ...

    Quand on sait se débrouiller avec ce qu'on fait, c'est le pied !
    J'ai trouvé une petite robe à 4 sous pour me faire jolie à Noël, fond bordeaux, motif de feuilles gris et écru, un peu timide, mais dans mon bazar à cousette, plein de "bonnes affaires" et de récup', j'ai trouvé du ruban de velours bois de rose, afin de dynamiser le schmilblick par un jeu structuré.
    Mais bon, les délais m' insupportent maintenant, et si ladite tenue n'est prête que pour le N-An ou d'ici les rois, ma foi, pouêt pouêt ...
    Pour moi désormais, le matériel n'est bon qu'à servir l'esprit et l'affectif, et PAS TOUCHE à "ça" ...
    Ces endeuillés, des vrais feignants à la Macron ...
    A plus,  ;) M.
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 12 Décembre 2017 à 23:25:32
Et je suis sûre que tu seras la plus belle à Noël ou au jour de l'an ou.. au printemps   ;)

Endeuillés feignants, sûrement  mais fiers de l'être  ;D

Bonne couture Martine
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Décembre 2017 à 13:00:19

     Ffffff ...
     Selon les physiciens, le temps est une illusion.
     Faut pas demander alors à quel point notre condition humaine nous prépare à nous retrouver tapés-tarés.
     Bon, et l'infini, maintenant, vlà co aut'chôse.
     Il y aurait l'infiniment grand et l'infiniment petit.
     Et selon Pascal, pas mon frère, l'autre, Blaise de son prénom, l'Homme serait placé juste au milieu, purée, rebuvons un coup.
     Purée j'ai pas fait d'études, mais comment l'infini pourrait avoir un milieu, alors qu'il n'a ni queue ni tête ?
     Ouf, Titine, te vlà embarquée, et tu penses à Noël qui t'indiffère, au Nouvel-an indifférent qui change le chiffre 2013, 2013, 2013 ... l'année de notre tragédie ... notre arrêt ... notre Big crunch ...
    "La signification des tragédies s'explique le plus facilement par le paradoxe" (Hölderlin) Bienvenue au club. Santé, c'est ma tournée.
    De jus de pamplemousse, bien sûr, pas la peine d'empirer les choses.

    Faisons de notre mieux, voilà.

    Tranquilles, un peu fous bien sûr, normal, la vie est incompréhensible.
    Bien patatement vôtre, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 16 Décembre 2017 à 14:41:03

      "Toujours, toujours, toujours,
        Jardin de mon agonie,
        Ton corps fugitif pour toujours ..." (F. G. Lorca)

      Un seul printemps pour toujours,
      Une seule vérité pour toujours,
      Que fais-je au bord du chemin,
      Du printemps-stop ?
      De la vie-pause ?
      Reviendras-tu par ici,
      Printemps de ma vérité,
      Printemps de mon Amour ?
      Se peut-il que je retienne
      Tes notes de fond et de cœur ?
      M.

      (https://www.aht.li/3156488/comosrose.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Décembre 2017 à 12:40:31
  (J-L Dabadie, extraits de "Lettre à France"
      interprétée par M.Polnareff.)


  " Je suis à des années de toi
     C'est ça être là-bas
     La différence
     C'est ce silence parfois au fond de moi"

    "Depuis que je suis loin de toi,
      je suis comme loin de moi,
      je pense à toi tout bas"

     "Il était une fois
       toi et moi
       N'oublie jamais ça
       Toi et moi"

  Je reste sereinement révoltée,
  oui, ça existe, la révolution sereine ...
  Je protège farouchement le plus essentiel ...
   rien d'autre n'a d'importance ...
  Si, être utile encore un peu.
  Aimer encore, Aimer jusqu'au bout. Le prouver, l'éprouver.
   Doucement vôtre, M.
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Décembre 2017 à 18:50:54

    Blues de fin d'année,
    chagrin fatigué,
    battu par les vents, engourdi aux soleils,
    palpitant encore, sensible toujours,
    qui mourra avec moi,
    mais seulement pour moi.
    La paille me parle, taisez-vous, paillettes ...

    (https://www.aht.li/3157410/bleble.jpeg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 19 Décembre 2017 à 08:56:16
trop sensible, c'est vrai, Zaz
https://www.youtube.com/watch?v=rbLXZ6jys6g

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Décembre 2017 à 12:20:59
    C'est vrai quoi, il y a encore des couleurs,
    des trucs qui nous font marrer,
    des trucs qui nous font rêver,
    et le vibrato de nos sentiments,
    tous nos sentiments,
    ce je-ne-sais-quoi de mélange,
    de jamais simpliste,
    de pluriel ...
    Parce que notre petit disparu est toujours à l'unisson de notre Amour ...
    Parce que notre peine est à l'unisson de toutes les humbles tristesses qui murmurent dans la matière ... comme si la beauté était le secret révélé de l'Amour qui refuse de mourir ...

    (https://www.aht.li/3158165/matierenat.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 21 Décembre 2017 à 14:33:34

   Cette impression désabusée parfois
   que mes mots, ma vie,
   sont comme ces paysages en partie engloutis par le brouillard ...
   Grâce et délicatesse,
   mais flou, flou, flou,
   mystères ...
   Rien à comprendre ...
   Je ne veux pas me fiche de tout,
   mais parfois, tout semble si vain ...
   Naïveté, fraîcheur, refuges
   Loin des engrenages des pensées ...
   Kalahan, je n'ai pas pu traverser l'épaisseur de ton silence.
   Je traverse celle de ton absence, à jamais, à toujours.

   (https://www.aht.li/3158549/brouill.jpg)
   
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 23 Décembre 2017 à 20:56:03
 
   Si la vie était un dessin,
   il serait plus facile
   d'éviter qu'elle empèse,
   empèse ...
   J'aspire à la légèreté ... j'ai confiance,
   elle est possible,
   comme un dessin subtil,
   une lecture diaphane ...
   
   (https://www.aht.li/3159396/brodblanche.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Décembre 2017 à 13:05:03

    Cinquième Noël depuis notre tragédie.
    Il avait seulement 14 ans et demi et il s'est donné la mort.
    Kalahan reste à jamais mon neveu, premier-né de mon frère et de son adorable épouse.
    Ce chagrin m'a terrassée, je l'ai supporté, son poids est en moi mais je le porte avec fierté et rage d'aimer.
    Même qu'en ouvrant les ailes de l'envergure poétique, je vais planer bien haut, au-dessus des nuages, des champs de bataille, des marécages.
    Si un petit boudin-compote-patates issu du quart-monde comme moi y arrive, alors pourquoi pas vous ?
    Voir le Beau, le Beau, le Beau ...
    Le faire EXISTER perché tout là-haut, loin des platitudes ...
    Sérénité à vous tous pour ce Noël ... M.

    (https://www.aht.li/3159556/choublanc.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Décembre 2017 à 16:04:12

  ça va "tout doux", ô sûr
  pas de superbes enthousiasmes
  à conquérir l'insaisissable
  mais une joie irrésolue
  loue les plages du silence ...

  https://www.youtube.com/watch?v=nk7bd2EHXSM (https://www.youtube.com/watch?v=nk7bd2EHXSM)

  Et ... clin d'ouille ! ;) Sacréezinzin.
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 25 Décembre 2017 à 16:47:46



Vers d’amour

 
Tu gardes dans tes yeux la volupté des nuits,
 O Joie inespérée au fond des solitudes !
Ton baiser est pareil à la saveur des fruits
 Et ta voix fait songer aux merveilleux préludes
 Murmurés par la mer à la beauté des nuits.

Tu portes sur ton front la langueur et l’ivresse,
 Les serments éternels et les aveux d’amour,
 Tu sembles évoquer la craintive caresse
 Dont l’ardeur se dérobe à la clarté du jour
 Et qui te laisse au front la langueur et l’ivresse.

Renée Vivien, Cendres et Poussières, 1902
 

"Être accablé d'une douce langueur... mélancolie empreinte de rêverie douce et d'attendrissement amoureux."
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Décembre 2017 à 17:46:11

  "Ô joie inespérée du fond des solitudes ... "

   ça mérite une pomme de pin d'argent, ça, au moins ...

   (https://www.aht.li/3159861/pommepinar.jpg)
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nalingi yo le 26 Décembre 2017 à 00:32:25
Bonsoir

Je dépose un petit mot ici car j’ai eu une grande pensée pour toi, souci. J’ai fais du covoiturage aujourdhui et le monsieur qui conduisait était accompagné de son fils de 8 ans. Qui s’appellait Kalahan ! C’est un prénom très particulier, qui m’a marqué. Je savais que je l’avais déjà entendu/lu quelque part et c’est en rentrant chez moi que je me suis souvenue. Ils revenaient tout les 2 du réveillon qu’ils avaient passé chez le frère du papa. Il m’avait l’air d’un petit garçon timide mais très curieux du monde qui l’entoure et à l’esprit vif.

Je t’embrasse et te souhaite une douce nuit
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 26 Décembre 2017 à 02:04:31

Aujourd'hui 26 décembre... c'est l'anniversaire de la TITINE... la Belge...

Oui... LA Martine.... souci..... celle qui dit souvent pouêt-pouêt !

JOYEUX   ANNIVERSAIRE   MARTINE

Je ne connais pas son âge... elle doit être jeune... un peu immature mais une vraie poêtesse...

Scoubidouboumboum..... pouêt-pouêt...

Bisous-bisous

Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 26 Décembre 2017 à 03:57:58
Merci Federico pour le tuyau  ;D

Bon anniversaire Martine !!
Un petit saut sur le forum en cette date si particulière,
Car en une année inconnue, des parents ont mis au monde ce jour  une jolie petite fille qui allait devenir une femme merveilleuse. Alors je ne pouvais pas ne pas venir te souhaiter   une journée  douce
Aussi  je te dépose   un panier de plaisir, un bouquet de douceur, dans le champ des possibles
Mille biz à notre fleur préférée  :-* :-* :-*
Mononoké
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 26 Décembre 2017 à 09:45:21
bon anniversaire Souci que cette année te soit comme un champs de fleurs sauvages ou tu puisses a ton gré photographier t'extasier ou cueillir pour emmener comme un trésor ta trouvaille bises
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 26 Décembre 2017 à 10:03:07
Bon anniversaire Martine,
je te souhaite la journée la plus douce possible, avec une brassée de mimosa, qui ne va pas tarder à fleurir, j'aime leur petits pompons duveteux, on dirait des petits soleils, et l'odeur ... mmmm ... je dépose aussi un panier de papillottes, pas de chocolat à l'intérieur, mais juste de la sérénité, de la douceur, de la "zénitude"
tendrement
loma

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: nathT le 26 Décembre 2017 à 11:25:12
Bonjour Martine,
je vais te souhaiter du 27 décembre 2017 au 25 décembre 2018 tous les jours un '' très bon non anniversaire ''
rappel à ceux qui auraient oublié Lewis Carrol et son 'Alice au pays des merveilles '
Attention pas la version Guimauve de (Walt Disney) mais la version originale en anglais  qui n'est pas piquée des hannetons
 
On a survécu au 24 et 25 décembre !
Un peu de répit sous la couette avec chocolats (si,si plein .....)
Et on attaque le 31 et le 1er janvier !
Et le 2 janvier, ouf , finalement on va s'apercevoir que c'est vite passé !

Je pense à vous tous dans la peine
Je suis toujours résolument optimiste !( Bon.... c'est très très très très  dur;;)
Nath
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Décembre 2017 à 12:01:41

   Oh, merciiiiiiiii ...
   Quel super-bouquet de petits mots tendres ...
   Je suis toute émue de recevoir tant de gentillesse
   mercimerci
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 26 Décembre 2017 à 14:06:11
Une brassée de bises, bisous et embrelacements pour ma  préférée Martine, en ce jour d'anniv.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 26 Décembre 2017 à 14:56:26
Oh la la, j'allais manquer cet anniversaire !

Mais si on m'avait dit que tu étais née le jour de Noël je n'y aurais pas cru ...

Je te souhaite un très bel anniversaire. Que puis-je t'offrir ?

Un moment de grâce, de pureté.

Pour toi :

https://www.youtube.com/watch?v=65cxCBHnhc4

Tendres pensées

Nora
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 26 Décembre 2017 à 19:21:16

   Merci à tous pour votre présence chaleureuse,
   sans oublier ceux qui lisent le forum sans juger utile d'apporter leur contribution.
   50 piges et je pige de moins en moins la vie ...
   J'avais offert ce petit jeu à Kalahan, quand il était petit, on s'était bien amusés il faut poser tour à tour les pingouins sur une banquise mobile et pleine de défis à l'équilibre ...
   C'est un bon souvenir ...
   Tant pis si on a le plongeon facile et que tout glisse,
   c'est notre cœur qui nous hisse ...
   Celui de Kalahan l'a hissé trop haut et trop vite ...
   Ce n'est rien, mon grand, je suis FIÈRE de toi ...
   
   (https://www.aht.li/3160207/jeupingouins.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Charlottine le 27 Décembre 2017 à 00:06:05
Bonjour Martine,

Je te souhaite à mon tour un joyeux anniversaire.
Rigolo ce jeu qui me rappelle des souvenirs d'enfance heureux. Un Noël ma cousine l'avait eu, un Noël où l'on croyait encore au père Noël et à la vie sympa qu'on allait construire quand on serait grand.

Dur moment ces deux jours derniers pour moi, j'ai beaucoup pensé à vous tous et à mon papa bien sûr. Il me manque.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 27 Décembre 2017 à 08:07:17
Bonjour Martine,

Je viens de m'apercevoir qu'en écrivant ce message... j'atteins et je dépasse même le cap symbolique de la millième (mille =1000) "réponse" écrite sur ton sujet qui est naturellement dédié à la mémoire de ton neveu Kalahan.
Une pensée très émue pour lui, sa famille et je te rends hommage à toi, son admirable tata qui le porte merveilleusement bien dans ton cœur...
Martine, tu es une femme magnifique... ta famille a de la chance... et nous aussi sur ce forum de pouvoir te compter fidèlement parmi nous... tu es comme une très belle pierre... unique et précieuse. MERCI.

Bien à toi.
Amicalement, solidairement.
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 27 Décembre 2017 à 13:29:28

    Merci à tous, je viendrai relire tout ça quand j'aurai la tête en cacahuète  8)

    Bah, je fais juste ce que je peux ...
    pas beaucoup moins, surtout pas plus !

    Des carabistouilles, j'aime bien !
    "Le temps, c'est de l'amour"
(Lionel Florence, parolier de Pascal Obispo pour "Lucie")

    (https://www.aht.li/3160397/brodbl.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 28 Décembre 2017 à 22:13:15

     Porter le deuil à chaque pas ...

     (https://www.aht.li/3160788/flammeconv.jpg)

      Fini le confort !
      Depuis le temps que je crame ...
      Et mes semelles de vent qui ralentissent le processus ...
      Calme, calme ...
      Je me fous de mourir, alors je vis ...
      Tranquillement merdique, mais bon, quoi faire.
      Soupirouille ... et pensouille et dodouille ...
      à domouille, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Décembre 2017 à 12:33:40
    ... le moral en cacahuète ...
    ... ça ira, oui, ça ira ...
    ... c'est pas la journée, c'est carrément la fin de l'année en pyjama, today ...
    Un joli gilet et 2-3 bijoux pour masquer la négligence ... et le tour est joué ... croisons les doigts touchons du bois, on n'a pas encore d'invitations pour demain, et ce coup de cafard-ci, je l'ai pas vu venir ...  pas d'alerte météo, tempête-surprise ... envie de rester dans mon trou jusqu'à ce que ça se calme  ...
    Allez, j'me dis que dans cette nouvelle année, y aura plein de trucs bien et plein de courage à prendre ...
    Repos ... repos ...

    chuis exténuée ...

    cette instabilité émotionnelle, ces luttes pour ne pas sombrer ...
    La semaine prochaine, repas en famille, autant pleurer avant que pendant ou après ...
    Z'en faites pas, dans qqs semaines c'est le printemps et je vais faire plein de cui-cui-cui ...
   Pensées pour tous ceux qui ont difficile ... Titine.
   
   (https://www.aht.li/3161400/joursbroder.jpg)
   Réguler humblement ses jours ...
   Vivre ses rythmes ... en respecter les audaces et leur besoin de clarté ... de soin ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 01 Janvier 2018 à 05:21:53
Que cette année te soit plus douce et moins montagnes russes des émotions qui enflent et retombent en soufflés
ratatitinés...le comble pour une Titine, non?!
Bises, bisous et embrelacements chère Martine... si vaillante dans les creux de vagues abyssaux...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Nora le 01 Janvier 2018 à 06:55:02
Un réveillon en pyjama, avec les chats .

Finir l'année dans la tendresse, pour en commencer une autre avec un peu de force.

Je te souhaite du calme , de la douceur, de la musique, de la poésie, la nature qui enchante, le ciel qui s'éclaircit, de l'amour, de l'amitié, des émotions, des sourires et des larmes qui apaisent.

La vie.

Et le tourbillon de la vie

https://www.youtube.com/watch?v=tKuw-F5COtQ

Je pense à toi

Nora

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Janvier 2018 à 16:24:31

    Je nous souhaite à TOUS une tendre année ...
    Cette tendresse qui nous répare un peu dans les moments de repli,
    et qui se partage à l'infini dès qu'un peu de bonheur redevient possible ...
    Cette tendresse qui nous tient ...
    M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: loma le 01 Janvier 2018 à 17:01:46
La tendresse et l'amour sont les rares choses qui nous rendent plus riches en les donnant.
Je te souhaite une année de de tendresse et de douceur

https://www.youtube.com/watch?v=f_R34WoiB4Y
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 06 Janvier 2018 à 21:10:51

    La surface de la Terre.

    La profondeur des souvenirs.

    Sur les quais des gares les silhouettes se croisent et suivent leur destin.

    Un jeune qui ressemble à Kalahan, tel qu'il était, tel qu'il serait devenu, peut-être.

    Non, ce n'est pas possible.
    Mais c'est arrivé.
   
    Je m'étonne tous les jours à "tenir le coup".

    Nous nous sommes réunis en famille comme en chaque début d'année ...
    Il y a cinq ans, je connaissais encore mon bonheur naïf, ma joie cristalline, éblouissante, de voir grandir mes cinq neveux.
   
    Tout s'est effondré, mais nous tenons à contre-malheur.
    C'est fou ce que le bonheur-noir contient de regrets, de générosité à perte de cœur, à chair perdue.

    Pensées amicales et solidaires pour ceux qui portent un tel deuil ...
   
    M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Janvier 2018 à 13:00:35

    Ouf, j'émerge à peine de mes émotions ressenties en famille vendredi et samedi ...
    A me dire à quel point nous avons été dupes, voici cinq ans, alors que Kalahan paraissait si fort, si bien ...
    Hier j'ai fait un de mes fameux épuisements secondaires ...
    J'étais simplement liquéfiée.
    Décomposée, absolument impotente.
    A pluche, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 13 Janvier 2018 à 13:05:24

    Treize janvier deux mille treize ...
    Nos retrouvailles en famille de cette année-là, pour la dernière fois j'ai vu notre Kalahan en vie ...
   
    Treize janvier cinq ans plus tard, CINQ ANS !

    Lorsque cinq ans seront passés ... QUOI ?

    Signer une pétition ? Adresser mon mille-neuf-cent soixante-quatrième message à un(e) suicidaire du forum de prévention du suicide ?
   
    Kalahan je t'aime petit.  :'(
    Je suis HEUREUSE d'être ta tata POUR TOUJOURS.  :-*
   
    https://www.youtube.com/watch?v=LWp5xpTkGRc (https://www.youtube.com/watch?v=LWp5xpTkGRc)
   
 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 14 Janvier 2018 à 17:11:40

  Hè ben moi, j'ai pas le CHOIX entre "souffrir" et "pas souffrir",

  j'ai le CHOIX entre "courage" et "pas courage".

  M.

 
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Janvier 2018 à 16:16:43
    Chers amis du Mexique,
    Un petit choix de peinture,  ;), aujourd'hui, j'en ai regardé beaucoup, j'ai eu le coup de cœur pour deux artistes que je ne connaissais pas du tout ...
    J'aime bien quand le réalisme m'évoque l'abstraction en passant par les émotions qui résonnent comme des revivances du passé ... zut le correcteur me souligne "revivance", me vlà bonne poul'dico,
   ... reviviscences, voilà comment on dit ...
   "quand on est bête et lourd
     on apprend tous les jours"
    disait toujours ma super-grand-mère ... qui s'y connaissait en histoire de lard et de cochon, en bonne fermière qu'elle était ...
   Bon, alors, voilà, j'aime bien ce que fait ce peintre-ci, Marc Bohne il s'appelle. Ses images n'ont rien de "si extraordinaire", mais elles me touchent simplement, dans leur humble évocation.
   A pluche Mexico pour de nouvelles aventures en Weblandie ...
   M.

   (https://www.aht.li/3168307/marcbohne.jpg)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 15 Janvier 2018 à 16:37:49

   Et un coup de cœur aussi pour l'authentique sensibilité d'une dame peintre, à présent, Irma Cerese, qui va un peu plus dans le trouble de l'invention ... à moins que le réel ne trouble que nos échos ?
  Comme ça vous saurez tout ... pas sur le zizi, mais sur ma glandouille de cet après-midi ... à pluche, M.

  (https://www.aht.li/3168350/irmabstrait.jpg)

   PS: oh, on m'a raconté une blague, mé ché pu, ça parlait de centimètres, de combien de temps elle allait tenir et de la neige qui tombait, mais ché pu, hihi ! huhuhu!  8) ;) :-*
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 17 Janvier 2018 à 23:04:40

    Sans les chansons profondes, ce monde à la con serait encore plus invivable ...
   
   Où seraient les échos des désespérés ?
   Étouffés ?
   Censurés ?
   Ridiculement édulcorés ?
   Balayés de la surface du monde ?

   Léonard Cohen, Avalanche ...
   Et mon cœur CRIE, et mon cœur SAIGNE, et mon cœur est IRRÉPARABLE,
   et je préviens Ajihem qu'elle se garde bien d'écrire sur ce fil-ci, je sors les BARBELÉS envers sa condescendance.

  https://www.youtube.com/watch?v=R6JmNEemFSo (https://www.youtube.com/watch?v=R6JmNEemFSo)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 18 Janvier 2018 à 12:46:02

    Ioma a dit juste, les chansons très sombres et néanmoins sublimées de mélodie sensible,
    accompagnent les cœurs souffrants aux confins de leur solitude, puisque personne ne peut retenir l'Amour qui se verse ...
    Et tout cela est bien plus cruel encore dans le silence ...
    Ou tué dans l’œuf sous la couvaison des dogmes ...

    POUR la liberté d'expression, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 19 Janvier 2018 à 17:58:15

   Un Paul Klee pour illustrer ma toujours vive douleur ...

   (https://www.aht.li/3171556/kleetabl.jpg)

   C'est long, c'est long ...
   On y arrivera, bof, pas aujourd'hui, un jour d'été, peut-être ?
   Avant de redégringoler ...
   Amicalement et solidairement, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 19 Janvier 2018 à 21:41:08
salut Souci
dans ce tableau je vois que la lumière comme quoi l,interprétation de l'art et les emotions que ca declenchent en nous sont a multiples facettes
affectueusement
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 20 Janvier 2018 à 12:46:15

   Oui, KS, c'est étrange ...

   Quand il n'y a à voir que de la beauté et de la lumière,
   et que tout ce qu'on ressent est la douleur ...
   Il n'y a aucune explication ...
   Mais il est certain que s'accrocher à la beauté permet de supporter ce qui fait mal ...
   Je reprends un puissant sédatif le soir pour reposer ma pôv'ciboulette ...
   Eh non, contrairement à d'autres, je n'ai pas "réussi" mon deuil ...
   J'espère arriver, le matin du 28 mars prochain, à me tenir debout et à présenter l'apparence la plus fraîche possible ...
   Passer l'examen des 5 ans devant le jury et le berner ...
   Bien amicalement et solidairement, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 24 Janvier 2018 à 13:10:00

   Je te HAIS suicide, je te HAIS.

   Tu t'insinues au plus profond des êtres,
   au mépris de la fragilité de tous,
   au mépris de l'utilité des présences aimantes,
   au mépris des belles choses,
   pour envahir de dégoût ...

   Je te connais, salopard, je te connais par cœur ...

   Quelle vieille paire de compagnons sommes-nous, toi et moi, à nous contrarier sans cesse l'un et l'autre ...
   Tu n'arrêtes pas de me souffler que tout est inutile, je n'arrête pas de te dire que j'ai envie de voir des sourires et des regards pleins de joie ...

   Je me fous de tes conneries, tu piétines mes ouvrages ...
   Le choix de ne pas souffrir je ne l'ai plus depuis que tu nous a volé Kalahan ... je ne peux plus me persuader que tu n'existes pas ...
   Mais je fais le choix de t'embêter, ô oui, vieux connard, notre désaccord sera sans fin ...

   Merci aux murs de Mexico d'exister, où écrirais-je cela, où ?
   M.

   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 25 Janvier 2018 à 15:17:51

   Ah ! Le courage tranquille et fiable des fleurs ...
   Tantôt, en allant jusqu'à la boîte aux lettres,
   j'ai remarqué que mes petites tulipes botaniques percent déjà de 2 cms ...

   C'est peu mais c'est chouette.

   Oui, bien que différents et ne sachant plus trop rien sur rien, nous vivrons encore par-ci par-là, dissipant notre nostalgie, soupirant nos désirs ...

   (https://www.aht.li/3174944/tulipett.JPG)
   M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Janvier 2018 à 13:30:03

  Je suis plutôt taiseuse ces temps-ci ...

  Les mots disent des choses et puis des autres en même temps.

  Mais jamais le plus subtil.

  Jamais.

  Le cœur qui se meurt encore alors qu'il est déjà mort: aucun mot.

  J'avance comme un brouillon raturé qui rencontre une nouvelle fois la page blanche.
  Essaie de vivre, mon cœur.
  Essaie d'Aimer.
  - Mais ... ? JE suis MORT ...
  - Débrouille-toi !
  M.
Titre: Re : Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 31 Janvier 2018 à 13:46:39

   

   (https://www.aht.li/3174944/tulipett.JPG)


lorsque les mots ne viennent pas,
alors laissons parler la nature, ta photo est magnifique Martine, tes fleurs se moquent du temps, elles, elles ne parlent pas, elles viennent, elles se montrent à qui sait les voir, toi, ..en allant à la boîte aux lettres

je t'embrasse
Monobobo
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 31 Janvier 2018 à 15:05:09

   Merci Mono,
   merci.
   T'es comme une petite fleur toi aussi.
    :-*, M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Février 2018 à 11:54:50

   Tiens tiens, je suis sur ma page 69 et ça m'a toujours pas inspiré de libidodinguerie ... c'est vrai-ment-pas-la-grande-forme !
   Au programme cet après-midi: psychiatrie, justement.
   Ben non, cha va pas, chuis toudjou au fond du trou, pouêt-pouêt ...
   Bah, on va arranger ça ... wi wi wi ...
   C'est qu'il y en a des recettes pour tambouiller le malheur ...
   Chuis déprimée à donf mais tout va bien, oui, tout va bien.

   Ah, j'ai reçu deux beaux livres, deux éditions bilingues de poésies de Miguel Hernandez, ça va beaucoup me plaire ça.
   Dans qqs semaines c'est le printemps, et "l'anniversaire", alors je voudrais accueillir cet antagonisme avec la force nécessaire ...
   Debout ... pas comme une serpillère qui n'essuie que la crasse ...

   Prenons soin de nous, mes merveilleux compagnons de charbonnage ... souciette cacahuète ...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Eva Luna le 01 Février 2018 à 15:30:22
J'ai eu une sale période serpillère...
dans ma vie d'avant...
moi aussi...
je ne le souhaite à personne...
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 01 Février 2018 à 16:23:02

Salut souciette cacahuète,

Moi, je ne suis pas à la "page 69" mais ton message n'a pas manqué de m'inspirer de la libidodinguerie... et pourtant
c'est vrai-ment-pas-la-grand-forme !

Ooooh ! ma pôvre Titine... " Ben non, cha va pas, chuis toudjou au fond du trou, pouêt-pouêt ...
                                                              Bah, on va arranger ça ... wi wi wi ...
                                                              Chuis déprimée à donf mais tout va bien, oui, tout va bien."


Comme je sais que tu aimes beaucoup Serge Gainsbourg... pour aimer, pour espérer, toujours...

https://www.youtube.com/watch?v=0HhitAUML4A

https://www.youtube.com/watch?v=2bsdkj_JkYs

https://www.youtube.com/watch?v=uN-Kk5dFt9s.... (ma préférée !)

Ton fidèle compagnon de charbonnage...
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Ela le 01 Février 2018 à 19:50:44
Douce Martine...
Si touchante, si magnifiquement vulnérable. A l'image de ces petites tulipes qui poussent près de ta maison. Prends soin de toi et de ta jolie sensibilité...
J'aimerais tant pouvoir souffler sur ces ouragans qui viennent nous mettre à terre, comme on souffle sur les bobos des enfants pour qu'ils fassent moins mal.
Prends soin de toi, debout, assise, prostrée à cause du poids du chagrin.  Fais comme tu le sens en cette période particulière, car tous ici nous savons que tu n'es et ne sera jamais une serpillière.
Une jolie personne, une tata qui souffre,  une charmante fleur de calendula... C'est comme ça que je te vois.
Je t'embrasse.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 01 Février 2018 à 21:00:42

     8) :-* 8) :-* 8) :-*

    Oh merci c'est si gai de recevoir vos gentillesses ...
    On continue de s'encourager, à toutes !
    Chouette !
   
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Mononoké le 01 Février 2018 à 23:56:31
et pis, la page 69, elle est même pô finie, alors
 pouêt-pouêt ;D
Titre: Re : Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 02 Février 2018 à 11:46:54
et pis, la page 69, elle est même pô finie, alors
 pouêt-pouêt ;D

Salut Titine,

Alors... ta psy ? tu l'as encore fait rire avec tes fameuses carabistouilles !

Il faudra aussi que tu me dises (quand tu auras le temps, ça presse pas) pourquoi tu es passée si vite de la "page 69" à la "page 96"... un livre c'est comme un deuil... il faut lire toutes les pages, étapes par étapes... du début jusqu'à LA FIN !
Il ne faut pas vouloir aller plus vite que la musique ou vouloir mettre la charrue avant les bœufs... if you know what I mean ! un pas après un autre... doucement... lentement... mais sûrement !

Tu trouves pas que chuis philosophe aujourd'hui ?
Dans tous les cas de figure... grosses bises... gros bisous...

Au fait... quel temps fait il en Belgique ? du côté de Liège plus précisément ?
A+ Souci... pouêt-pouêt au malheur !

Ton pote
Federico

Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 02 Février 2018 à 12:45:10
   OUI, tu es très philosophe aujourd'hui, inimitable Federico, je dirai même que tu es un super potosophe car tu nous montres le chemin de la philopotie, et ça c'est bien plus GÉNIAL que les conneries universitaires, hihi!
   Ben non, ma psy hier je l'ai pas fait rire, mais je lui ai guère causé de tracas non plus, je vis mon séjour en "sommets abyssaux" très gentiment ...
   C'est pas seulement le deuil, même si je me suis aperçue que je lisais le livre pour la dixième fois à l'envers ... à confondre les 6, les 9 et à m'épuiser à essayer de vivre "ça", essayer encore et encore et pour toujours et toujours ...
   C'est le manque de lumière, notre ciel belge est bouché de gris depuis mi-nov, mon système nerveux privé de son aliment solaire tombe en panne à tout bout de champ, pas grave dans qqs semaines on devrait avoir des belles lumières et je pourrai "recharger", c'est aussi bête que ça.
   Faut pas s'en faire !
   Et puis j'ai profité des soldes pour compléter ma collection de dentelles sexy, pour quand ça ira mieux ... tout espoir n'est pas perdu !
   Hé, hé, Titine.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: Federico le 02 Février 2018 à 12:53:46

Eternellement coquine... j'adore !

Je t'embrasse Titine.
Federico
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 07 Février 2018 à 22:52:45

    Carrément dans les étoiles ... M.

    https://www.youtube.com/watch?v=ggUtlUHIqQQ (https://www.youtube.com/watch?v=ggUtlUHIqQQ)
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: souci le 08 Février 2018 à 19:29:32
   Ah, cet après'm, je suis allée à Liège,
   et j'ai revu ce petit jeune dont j'ai accueilli, depuis août 2016, les récurrentes pensées suicidaires, et qui, au fil du temps, se bagarre pas si mal que ça pour se désengluer de son cocon et déployer ses ailes ...
   En plus, SOLEIL, je sens qu'enfin mon corps se prépare à ressentir LE PRINTEMPS en pleine harmonie ...

   Bien sûr, je porte TOUJOURS et POUR TOUJOURS le deuil de Kalahan ...
   Ces derniers temps, deux rêves m'ont comme rassurée sur la proximité que j'entretiens au fond de moi, avec ce cher petit.
   La conscience du temps qui passe pourrait nous faire croire que l'on se "fait à tout", ces deux rêves, comme un cri de vérité absolue émis par mon cœur, dans l'innocence du sommeil, m'ont assurée qu'il n'en était rien.
   Non, on ne se détache pas de tout, certaines taches sont indélébiles, indélébiles.
   Et puisque c'est là la VÉRITÉ de mon Amour, c'est tranquille, je suis en deuil A VIE, voilà tout.
   Je n'en sortirai pas, quelle vulgarité que d'en sortir.
   Comprenne qui pourra, mais cela me rend heureuse en profondeur, de sentir à quel point cet Amour est infini.

   Dans le premier rêve, j'étais encore étudiante, et pendant la récréation, je reçois par téléphone, la nouvelle du suicide de Kalahan.
La puissance des émotions ressenties est bien sûr indescriptible, je revis ces choses, dans le contexte anachronique de ce rêve.
   Tout d'un coup, je suis coupée de ma vie, les visages de mes condisciples, des profs, la cour de l'école, les locaux, tout devient agressif, dans sa normalité ... et bien sûr je sens aussi cette coupure avec les autres, ceux qui ne peuvent comprendre ...

   Le deuxième rêve se passe actuellement, je suis en we chez ma maman, mais on a besoin de qqn pour la plonge à l'hôtel où je travaillais il y a 22 ans.
   Si bien que je revois G.G., propriétaire et chef cuisinier de l'établissement à l'époque, revenu comme simple employé, avec la tête de qqn à qui on ne demande pas "Mme va bien ?", cet homme a vécu des misères de ce côté-là, je m'en doute, fagoté comme un pauvre diable qu'il est.
   Mais je lui demande "comment vont les filles ?" et alors son visage s'illumine, J. et V. sont deux jeunes femmes magnifiques.
   Lui, me demande "et toi, ça va ?" et alors je ressens toute ma peine, tout le mal de ma blessure, mon cœur pleure désespérément bien que cela ne se voie pas, et je réponds seulement qu'il faut bien que ça aille, que je n'ai pas le choix.
   Avec l'envie de DIRE, mais qui pudiquement, reste coincée dans ma gorge.
   Et puis voilà, on attend à la cuisine, c'est pas encore le coup de feu, les clients sont encore "à l'échauffement", au bar ...
   On a encore le temps de causer. Lui aussi a "un truc" à dire, il se confie:
   - J'ai vécu un traumatisme.
On passait, en famille élargie, la journée au bord d'un lac, puis il y a eu des remous dans l'eau et j'ai sauvé trois des nôtres qui se noyaient.
Mais j'ai cru qu'ils étaient morts, j'ai eu tellement peur.
   Alors moi, j'ai besoin de le DIRE, et ce qui sort, c'est:
  - un des miens est mort, il s'est noyé mais dans sa tête.
  J'avais tellement mal, mal, dans ce rêve, mais au réveil, d'avoir éprouvé cela sans le filtre de la raison consciente, m'a prouvé la légitimité de mes souffrances ... cinq ans après, OUI, elle sont toujours VIVES et c'est normal, normal puisque j' Aime.
   M.
Titre: Re : ce deuil pour les autres
Posté par: kompong speu le 08 Février 2018 à 21:19:18
bonsoir Souci
je me demandais sans réponse :Est  ce que l'amour est douleur, est ce l'absence même doit ou est ou sera toujours douleur
ou devons nous voyager avec ce traumatisme de l'annonce cette même émotion encore et toujours aussi douloureuse ce poignard qui nous perce la poitrine
amicalement
Titre: Re : ce deuil pour les autres