Auteur Sujet: vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort  (Lu 197413 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #390 le: 11 Octobre 2013 à 22:50:33 »
Oui cette photo m'amusait, car Liah n'était pas "zen", toujours dans l'action, comme moi...
Que je pensai! lol
Et là je la regarde et, ça me fait réfléchir...

J'ai une vidéo qu'elle a fait toute seule où elle parle de jésus, elle aimait bcp joué avec son app photo et elle se filmait (j'ai découvert un magnifique cadeau également avec un message?!)
Enfin bon tout ça, excusez moi, ça n'est pas vraiment l'endroit...

En tout cas ce dont elle parlait, les anges, dieu, etc... Des questions tout le temps, une fixation sur jésus... j'avoue que ça me questionne également beaucoup... Peut être que de la curiosité de sa part... Comme d'autre enfant ont des lubies sur les dinausaure ou autre...

Un jour... j'aurai lé réponse... Peut être...

C'est pour cela que j'ai "envie de croire" car ma fille croyait en quelque chose... Et pour moi, ne pas comprendre et ne pas croire, c'est ne pas croire en elle... Elle m'en voulait déjà de cela de son vivant, alors aujourd'hui...
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #391 le: 11 Octobre 2013 à 22:54:10 »
Petite fée, ils sont débordant d'imagination les enfants hein!
J'adorai inventer des langages avec ma soeur, des codes en tapant au mur etc
Ah l'enfance...

On dit que les animaux ressentent beaucoup de chose...
J'y pense pour Mahé.
Aujourd'hui il va bien, mais j'ai peur qu'un jour, on me dit que c'est inévitable, il aura des moments difficile sans sa soeur...
Un animal pourrai l'aider... L'apaiser... L'accompagner...
J'y pense...
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #392 le: 12 Octobre 2013 à 00:41:43 »
c'est bien pour Liah de recevoir une aide comme celle de Thich Nat Hanh.

Je ne peux pas être d'accord ou pas d'accord avec qqchose qui n'existe pas.


C'est intéressant l'idée de la persona,ça montre bien qu'on s'est fabriqué depuis l'âge de 18 mois qqchose de complètement illusoire qui le long de notre n'a cessé de nous faire croire qu'il y a un "je" constant.
Tu as une bonne compréhension de la méditation, alors tu sauras sans problème, me dire qu'il n'y a pas une propriétaire dans ton corps? Puisque  tu as le libre arbitre, tu peux changer ta vie n'importe quand dans le présent qui inclut les deux autres temps. Dans ce cas il faudrait supprimer "l'ego" pour être libre et heureux?


Alors que peuvent me dire les autres ? Où est logé ce "je" dans notre corps? Est-il toujours le même? Changeant? Qui est Willy, SAM ou Sylvie etc...? Il est notre corps entier? Nos pensées (comme dit cet imbécile de Descartes!) ? Il est notre cerveau qui produit des pensées sans arrêt? Il est dans le coeur peut-être? Dans les émotions? les sentiments? Les sensations? Ce visage lorsqu'on se regarde dans la glace ? Ok, c'est déroutant, mais qui est dérouté puisqu'il semble qu'on ne trouve pas ce "je" ?



Si même dans l'espace d'une vie, celle-ci, on ne trouve pas une entité dans le corps comment pourrait-il y en avoir une qui survit de vie en vie après la mort?


Rose enchantée il faut que j'imprime l'image de Liah que tu m'as envoyée ?


Bonne soirée

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #393 le: 12 Octobre 2013 à 00:53:16 »
sam, oui la photo c'était pour que tu l'imprime, mais si tu préfère je peux te l'envoyer par courrier.

Pour le "je", je me dit, qu'est ce que n'est pas le "je"...

Je pense à une personne victime du lock out syndrome là, tout de suite...
Il est là, dans son lit... Ne peut pas se regarder dans un miroir, dire qu'il est là... Il ne peut rien faire
Pourtant il existe, son "je" est bien là, bloqué dans son corps.

Il lui reste son cerveau pour penser...
Non bon, je sais pas où je veux en venir...
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #394 le: 12 Octobre 2013 à 01:06:58 »
j'ai bien reçu ta photo Rose Enchantée, mais tu demande "s'il n'est pas trop tard?" Trop pour quoi? C'est vrai que plus sa mort est proche plus ça l'aide, car dans les premiers moments qui suivent la mort, le conscience s'identifie encore avec le corps qu'il a eu auparavant.  Mais bon,  l'énergie n'a pas de frontière, car même si elle est dans une autre vie, le pouvoir de la prière pour celle qu'elle était avant purifie son karma pour qu'elle traverse plus vite le cycle des renaissances et atteint la libération finale.


C'est bien de chercher son "je", chacun cherche son chat moi je cherche mon "je" ;)



bonne soirée
 

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #395 le: 12 Octobre 2013 à 01:09:06 »
je rectifie mes fautes "trop tard" puis "elle" au lieu de "il" pour la conscience.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #396 le: 12 Octobre 2013 à 01:13:37 »

Alors que peuvent me dire les autres ? Où est logé ce "je" dans notre corps? Est-il toujours le même? Changeant? Qui est Willy, SAM ou Sylvie etc...?

le corps c'est de la matière organisée mais la matière à petite échelle s'évapore dans une fonction d'onde abstraite déconnectée de l'espace physique donc de toute réalité conventionnelle . Le corps ou la matière n'est pas le contenant de la conscience individuelle  phénoménale mais sa création donc le problème est mal posé puisqu'on est trompé par notre vision mentale sur la vraie nature du Monde , les physiciens le savent et les anciens védiques le savaient aussi par leur puissante  intuition , il y a plusieurs chemins pour la connaissance . Tant qu'on réfléchi avec nos sens on se trompe . Ta question n'a pas de sens sam .        
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #397 le: 12 Octobre 2013 à 01:43:50 »
tu triches Willy tu ne cherches pas,  tu esquives la question, lis la réponse plus qu'intelligente de Petite Fee et les  efforts d'auto-examen de Rose

Et même si tu penses qu'en esquivant tu peux ainsi garder ta croyance de l'atman, eh bien montre moi qu'il existe. Après tout  je veux bien qu'il existe pour toi, je n'ai pas envie de te faire changer d'avis, même si je pense personnellement que c'est une voie dangereuse

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #398 le: 12 Octobre 2013 à 03:10:53 »
sam , je n'esquive pas ni ne triche , j'essaye de t'expliquer sans vouloir non plus te convaincre , ce que je te dis sur la matière n'est pas une affirmation gratuite .

Tiré de SORUPANANDA

Qui était  celui qui demeurait en tant que "je" l'ego ? Si je le vois , je ne le laisserais pas prendre la forme du corps .Seul le "je " dont la forme est la conscience est le véritable "je" . Tous les autres "je" seront asservis à une forme et connaîtront la naissance et la mort .

Je te réponds  encore une dernière fois sur ce fameux "je" , après cela je n'aurais plus rien à redire .  

Ces "je" qui sont sous l' illusions  des formes qui nous trompent comme les  mauvaises tendances en nous ,  ce sont des reflets déformés  du véritable "je" comme dans un miroir .  Ces "je"  ,  c'est  le moi impérieux qui divise  et  sépare  de l' Unité  restant  attaché à sa  propres illusion ,  ces "je"  sont illusoires  . Mais il demeure le vrai "je" ,  conscience qui est notre   moi profond  , ce "je" est celui qui voit par delà l’illusion comme l’œil de certains artistes , poètes ou mystiques , il nous fait voir autre chose  au delà des formes . Nous avons en nous de multiples reflets de la conscience , nous créons des images , c'est notre nature ici bas , (tout le chemin , c'est de quitter l'illusion de ces reflets pour retrouver notre vraie nature et nous libérer )   mais nous avons  une seule conscience un seul véritable  "je" et ce "je" est nulle part ou partout   , tu peux en être certain .  
« Modifié: 12 Octobre 2013 à 03:30:00 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne seul au monde

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 460
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #399 le: 12 Octobre 2013 à 03:59:09 »
de toute façon, même si ce que tu dis sur ton "je" universelle, moi unique où je ne sais quoi, est vrai ce n'est que purement théorique. Tu sais pourquoi? Je te le dirai au prochain post.

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #400 le: 12 Octobre 2013 à 11:36:48 »
Willy, l'Atman correspond il à l'Esprit que Bruno cite ?
il fait la différence avec l'âme et l'esprit et je suis aussi de cet avis.

L'âtman. - Nous avons le sentiment d'être restés la même personne tout au long de notre vie bien que notre corps, nos pensées et nos sentiments changent continuellement. C'est donc qu'il existe en nous un principe permanent : l'âtman. Celui-ci est étemel : il existait avant notre naissance et perdurera après notre mort. L'Hindouisme ne peut admettre en effet l'idée chrétienne d'une âme commençant dans le temps à la conception, et continuant d'exister pour l'éternité. L'âtman est éternel et immuable, mais l'âme, elle, évolue dans le temps.

Sam, une question, crois tu aux récits des EMI ?
Si oui, alors dis moi selon ta conception, qui ou quoi réintègre le corps physique en fin d'emi ?
Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne willy

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 410
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #401 le: 12 Octobre 2013 à 14:13:00 »
petitefée , si je reprends l'idée de Bruno qui évoquait la trinité qui fait Un et qu'on retrouve dans beaucoup de traditions   à savoir  l'idée du reflet  , du miroir et de  se trouver   dans le regard de l'autre  , cette vision est très profonde , j'avais cité  « J’étais un Trésor Caché, J’ai aimé être connu alors J’ai créé les créatures afin d’être connu » (Alâoddawleb Semnânî (Perse, XIVe siècle) ) . Comment l'expliquer par delà l'image ? peut être  par le déploiement d'une conscience  qui par le reflet dans le miroir   (le Monde des formes créées )  accède à sa propre conscience ?   Et là chacun de nous  est une partie de Cela (Brahmā , le Divin)  à la manière des parties de l' hologramme  qui contient le tout ?  Son  reflet est  lui même en évolution  pour se découvrir et on revient à Jung  dans ses idées  et l'introspection  de la psychanalyse  ,   découvrir sa nature et se réinventer perpétuellement ? Je ne sais pas si je m'exprime assez bien et si cela peut être compréhensible ?  Il y a une force vitale , un moteur  : l'esprit et quelque chose d’immuable l' Atman (âme) l'esprit serait le déploiement dynamique de l'univers qui tend vers les formes de la vie et l' Atman serait au cœur de nous ?  Il y  beaucoup d’interrogations . Entre l’immuable et l’évolution de la conscience  Annick de Souzenelle en parle aussi  comme contradiction apparente pour nous ?  Mais au delà de ces explications techniques  la poésie  de Vladimir Jankélévitch  m'en parle mieux ,  dans  le  "je ne sais quoi d’ineffable et d’insaisissable"  qui est l’essentiel en toutes choses  . Je l'ai rencontré en me promenant dans le cimetière Montparnasse  où  sur une tombe, j'ai lu " "Celui qui a été ne peut plus désormais ne pas avoir été : désormais ce fait mystérieux et profondément obscur d'avoir vécu est son viatique pour l'éternité." - V. Jankélévitch, L'Irréversible et la Nostalgie. "   Je pense que c'est en nous qu'on trouve cette intuition de l'éternité comme Spinoza disait "Nous sentons et nous expérimentons que nous sommes éternels" . Il y quelque chose derrière le rideau , c'est pour moi une certitude et demander techniquement si le "je" est dans le corps ou non ? est  (pour moi)  une question qui n'est pas spirituelle et qui est même son contraire . Il n'y a pas de dualité de ce genre , il n'y a ni contenant ni de contenu ,  mais il y a manifestation de quelque chose qui relève du divin , et qui reste un mystère ,  telle est ma conception .            
    
Bonne journée mes amis , la souffrance de la perte de ceux que nous aimons nous réunit , cette perte est inimaginable , mais l'amour n'est jamais perdu , jamais il ne va s'éteindre tout comme ceux que nous croyons avoir perdu . Comme disait Victor Hugo , ils sont là avec nous  plus présents que jamais .       :-* :-* :-* :-*   pour chercher l'âme , je fais plus confiance aux poètes qu'aux neurologues    ;) Le potentiel d'amour et ce que vous êtes ne sera jamais mesuré par un scanne du cerveau .   :-*
« Modifié: 12 Octobre 2013 à 17:33:41 par willy »
"Cet espace dans le cœur est aussi vaste que celui qui nous entoure. Car en lui sont véritablement contenus l'espace céleste et la terre, mais aussi le feu et l'air, le soleil et la lune, l'éclair et les étoiles. Tout ce qu'un être incarné possède en ce monde, ainsi que tout ce qui lui fait défaut"

Hors ligne petitefée

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 278
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #402 le: 12 Octobre 2013 à 20:37:34 »
je relis tes derniers écrits Willy :

Bonne journée mes amis , la souffrance de la perte de ceux que nous aimons nous réunit , cette perte est inimaginable , mais l'amour n'est jamais perdu , jamais il ne va s'éteindre tout comme ceux que nous croyons avoir perdu . Comme disait Victor Hugo , ils sont là avec nous  plus présents que jamais ..... pour chercher l'âme , je fais plus confiance aux poètes qu'aux neurologues    Clin d'oeil Le potentiel d'amour et ce que vous êtes ne sera jamais mesuré par un scanne du cerveau .

et là, après un émail de mon fils ( qui est à Hambourg pour son boulot donc loin) je m’effondre.
Voir mon fils m'écrire qu'il m'aime plus encore, me parler de sa soeur, me dire qu'il aimerait plus encore me connaitre. Me dire enfin qu'il s'en veut... de la part de mon fils c'est énorme.
et je m'effondre, ou je suis déstabilisée d'entendre mon fils  s'ouvrir vraiment et me dire enfin ce qu'il a sur le coeur.

alors, j’accueille, je fais arrêt sur image, je fige l'instant présent, et j'ai peur, j'ai maintenant peur de l'amour. Parce que celui ci j'ai aussi peur de le perdre...
ça revient à ce que tu disais Willy, on a peur qu'il arrive quelque chose à ceux qui restent et qu'on aime.
alors je me raccroche encore à de l'amour dépendance............ fait chi.... mais comment faire autrement............

aujourd'hui, en ce moment présent, j'ai peur d'aimer parce que j'ai peur de perdre de nouveau.
et cet amour me fragilise, me déstabilise, et me fait du bien en même temps, car oui, c'est un moteur.

Puis dans une semaine, ma meilleure amie va accoucher, et je vais être la marraine, d'une petite fille.
c'est la vie qui reprend ses droits alors que je n'ai pas encore tout lâché de la mort de ma fille.
mais vais je un jour tout accepter???
tout devient flou...
ce soir, je ne sais pas, je ne sais plus.
entre la vie et la mort, il y a moi.
moi et mes interrogations,mes convictions, moi et mon ressentit.
Moi, ma force et ma fragilité, la triade, le 3.
entre la vie, la mort, mon coeur encore balance.
me laisser porter par cette langueur lancinante,
me laisser bercer par ce qui est, là, entrain de se jouer, à l'intérieur de moi.
laisser le temps à mon organisme de se rééquilibrer face à ces nouvelles données.
bon dieu, c'est dingue ce que l'amour peut me (nous) chambouler.

c'est, ce soir, ma vision philosophique de la vie et de la mort. :'(


Si vos oreilles émettent un drôle de bruissement, ne les frottez pas trop fort. Parce que dans la plupart des cas, ce sont les anges qui recousent leurs ailes sur vos lobes.

Hors ligne Rose-Enchantée

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 224
  • "Jamais je n'arrêterai de faire bouger tes ailes"
Re : vision philosophique, et spirituelle, de la vie et de la mort
« Réponse #403 le: 12 Octobre 2013 à 23:32:54 »
Petitefée, j'avoue que j'ai du mal à être dans le ici et maintenant avec mon fiston!
J'ai tellement peur pour lui...
Et tellement peur pour moi, de le perdre... Peur qu'il souffre encore s'il m'arrive quelque chose...
Bref, beaucoup d'angoisse.

Une proche désirait un enfant avant que je perde Liah...
Elle se rend compte qu'un enfant est merveilleux, c'est notre plus grande force mais également notre plus grande faiblesse...

Emma...
Non... La mort, si on la comprend vraiment, si on se détache de ses angoisses...
Ca peut être autre chose peut être que  :'(
"Je te fais exister, si fort, que moi je crois que c'est vrai" Tal

Pour suivre mon projet:
http://roseenchantee.wordpress.com/

Un livre... Un espoir... Celui de trouver la lumière...

Hors ligne Dédale

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 48
Oh mon dieu, je voulais reprendre tes derniers mots , Willy, pour dire combien ils m'ont apporté, et c'est toi qui les reprend Petite fée et qui ajoute un message qui m'aide aussi , tant je me retrouve dans vos mots. Et dans ce sentiment de solitude absolue, dans ma nuit et ma peur, vous amenez un tout petit peu de lumière. Tu demandais Petite fée ce que nous apportait notre vision philo et spirituelle. Avant elle m'aidait à vivre, au-delà de la mort de mon père il y a très longtemps,lorsque j'avais 10 ans. Et qui je crois a entraîné ma vie dans un certain sens. Mais à ma grande stupéfaction, et désolation, là elle a complètement cédé sous le choc... ne reste plus rien, plus rien,  si ce n'est le           (presque...) non jugement.      Plus possible de méditer, de comprendre la question de l'attachement, du passé et de l'avenir, du sens de ma vie,  etc, et tout cela que je croyais avoir un peu intériorisé ... J'ai tant lu et pratiqué! Et...je ne vois plus rien... Ne comprends plus rien... Je ne suis plus qu'ignorance absolue et douleur se transformant en souffrance. Je redeviens un enfant qui demande pourquoi , pourquoi, ce n'est pas juste... Oui je redeviens cette enfant.  Mais comme j'aime vous lire, vous êtes là et cela compte, vous vous exprimez sincerement sur des choses si profondes , vous m' apportez un réel soutien.  Merci une fois encore , le dialogue que vous développez tous sur ce fil est de plus en plus riche