Auteur Sujet: traitement ou pas ?  (Lu 3615 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
traitement ou pas ?
« le: 24 Septembre 2014 à 19:26:34 »
Bonsoir à vous tous

Je viens vous demander conseil. Je précise que je ne suis pas pour les médicaments pour ne pas dire contre.

Le 5 septembre à force de stress je suis allée consulter mon médecin qui m'a prescrit des anxiolytiques pour 10 j en me disant de les prendre à la demande ensuite (1/2, 1/2 et 1). Le problème est que lorsque j'en oublie un ou que j'essaye de ne pas en prendre le stress revient (boule dans la poitrine).  Mais c'est vrai que le stress a bien diminue mais parfois cette boule revient alors que j'ai pris les comprimés. Je suis retournée le voir ce soir pour lui demander son avis car il m'avait dit qu'il ne fallait pas en prendre trop longtemps pour éviter l’accoutumance.

Il m'a fait une ordonnance avec un traitement anti dépresseur qui traitement aussi l'angoisse chronique, quelque chose de classique, dosage à 0.75 et me dit qu'il faut compter en général 6 mois de traitement. Je continue les anxiolytique le temps que l'anti dépresseur fasse son effet soit 3 semaines. Il me dit qu'il n'y a pas d'accoutumance aux anti dépresseurs.

En parallèle, hier j'ai pris rdv au CPM c'est pour le 6 octobre (rendez vous infirmier pour décider ensuite).

Bref faut il vraiment en passer par les anti dépresseur ?
Je ne suis pas au fond du trou, j'ai remonté depuis le 5 septembre, mais je sens que tout ça est fragile et on va plus vite à descendre qu'à remonter ? Alors je veux me donner le maximum de chances de rester à flots mais ne pas devenir dépendante d'un traitement qui va durer je ne sais combien de temps...
Je sens que si j'en parle à ma fille qui est infirmière elle va hurler, déjà qu'elle m'a dit de faire attention avec les anxiolytiques...mais j'avais minimisé les choses en lui disant que ce n'était que pour 10 j, elle ne sais pas encore que je n'ai pas arrêté !

Voilà c'est aussi ça le forum, demander conseil...

Je vous embrasse mes compagnons

Lulu
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #1 le: 24 Septembre 2014 à 20:01:33 »
Lulu,

Je ne te donne pas de conseils parce que je n'y connais rien. Du coup, je te raconte juste comment ça se passe pour moi.

J'utilisais rarement des médicaments "chimiques" avant (le moins possible) et je continue pareil. J'ai pris des somnifères (1/4 de comprimé) de temps en temps lorsque Philippe était en soins palliatifs (pas tous les jours mais 1 sur 2 pour ne pas m'habituer physiquement ou psychologiquement). Après son décès, même méthode pendant peut-être 3 semaines. Depuis j'en ai pris une nuit en juin et une autre en juillet.

Pas d’anxiolytique ni d'antidépresseurs. Lorsque j'avais dit à la médecin qui m'avait prescrit les somnifères que je ne voulais pas autre chose elle m'avait dit qu'elle n'avait pas l'intention de me prescrire autre chose sauf dépression caractérisé (et non état dépressif du deuil).

j'ai évoqué la chose avec l'acupuncteur l'autre jour, puisqu'on parlait de toutes les étapes du deuil, et  il m'a dit qu'il était contre la béquille chimique lui aussi.

Bon, maintenant, manifestement ça dépend des médecins.

C'est peut-être pour certain(e)s une aide ponctuelle. Après, je pense qu'il faut faire attention de ne pas tomber dans le cercle du "SI je ne prends pas mon cachet c'est sûr que je ne dormirais pas... ou que je serais angoissée ...".

J'ai une amie d'enfance qui est dépressive (pas du tout endeuillée, rien à voir). Elle ne peut pas dormir sans 2 ou 3 cachets tous les soirs (somnifère, anxiolitique, antidépresseur) et bien elle m'a dit une fois que ce qui était terrible c'est que, s'il lui arrivait d'oublier (rentrée très tardive d'une soirée par exemple) , quand elle se réveillait le matin elle était complètement paniquée d'avoir oublié de prendre ses médicaments ...

Tu vas avoir d'autres avis et expériences et cela te permettra de te faire une idée.

Je t'embrasse

« Modifié: 04 Décembre 2014 à 20:10:05 par Webmaster »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4419
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #2 le: 24 Septembre 2014 à 20:40:58 »
Bonsoir lulu
Comme le dit très bien Viviane
elle m'avait dit qu'elle n'avait pas l'intention de me prescrire autre chose sauf dépression caractérisée (et non état dépressif du deuil). c'est ce que dit aussi le Dr Fauré.
Je n'ai pas la science infuse ni un diplôme médical je travaille autour du stress depuis 30 ans simplement.
Et comme tu n'es pas vraiment décidée à prendre ces produits chimiques je te réponds
Je pense que tu peux tester d'autres choses naturelles type ce que je signalais (http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/quand-le-compte-de-sommeil-n%27y-est-pas/msg47424/#msg47424 et http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/quand-le-compte-de-sommeil-n%27y-est-pas/msg47514/#msg47514 ) tu peux donc en pharmacie ou comme je le disais voir des produits à base de
anxiété :
safran
vit B (toutes) mais surtout B6
oméga 3 à 70 % d'EPA
magnésium = eau hépar c'est ce qui permet de mieux se recharger en magnésium
sommeil :
L théanine
tryptophane
escoltzia qui favorise l'endormissement, passiflore,  aubépine, mélisse

Fleurs de Bach (sans alcool) http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/quand-le-compte-de-sommeil-n%27y-est-pas/msg47623/#msg47623
et ne pas oublier d'utiliser les techniques si tu peux données dans http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/quand-le-compte-de-sommeil-n%27y-est-pas/msg47424/#msg47424

prendre un RDV avec un acupuncteur
mais tu restes seule maître de tes choix
je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #3 le: 24 Septembre 2014 à 21:26:12 »
Bonsoir Lulu...

Moi aussi, je prends des anxiolytiques même si je suis habituellement une adepte des traitments naturels ou énergétiques...

J'ai commencé quelques jours avant le décès d'Eric car j'étais épuisée  : Nous avons fait les soins palliatifs à la maison et j'ai tout assuré seule jusque la veille de son décès : injections, toilette au lit, transferts lit/ chaise roulante, toilettes,.. Et comme je dormais très peu , l'infirmière en soins palliatifs qui venait m'avait conseillé de prendre  du xanax en gouttes (alprazolam, benzodiazépines) pour pouvoir me reposer un peu... Et... je ne peux plus m'en passer... j'ai déjà essayé et c'est nuit blanche assurée... Je suis tellement crispée que je n'arrive pas à trouver le sommeil... avec le xanax, une demi-heure après la prise je me relâche et peux m'endormir...

Mais je n'ai jamais dépassé la dose de 20 gouttes 1x avant le coucher (l'équivalent d'un comprimé de 0,5)... depuis quelques jours, je diminue et suis à 18 gouttes...

J'ai refusé les anti-dépresseurs car je ne pense pas être dépressive, j'ai du chagrin, c'est très différent... Nous avons de très bonnes raisons d'être tristes et de souffrir... Nous ne sommes pas malades...

Voilà mon expérience et mon aavis... J'espère qu'ils te seront utiles...

Mais j'ai, depuis quelques semaines, un nouveau type d'accoutumance... Le forum... et vous... :-)

Je nous souhaite la nuit la meilleure possible... Bisous


Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #4 le: 24 Septembre 2014 à 21:28:19 »
Moi aussi je me sentais très mal, je suis allée voir mon médecin la semaine ou Guy a fait son AVC et est décédé. Elle ne m' a pas donné d' anti-dépresseur car elle pense que je ne suis pas dépressive mais elle m' a donné un anxiolitique (Xanax). Elle m' a quand même dit qu' à son avis, j' allais devoir le prendre pendant environ 6 mois.
Ce que je peux dire, c' est que je me sens nettement moins mal lorsque je le prends. J' ai essayé d' arrêter mais je me sentais si mal que je l' ai vite repris et tant pis pour la dépendance. De toute façon, à l' âge que j' ai, je m' en fiche un peu. Je veux juste me sentir le moins mal possible.
Je ne sais pas s' il y a accoutumance ou non avec les anti-dépresseurs mais j' en ai pris il y a quelques années pour d' autres raisons. Quand j' ai voulu arrêter il a fallu 6 mois en diminuant les doses petit à petit donc à mon avis, il y a quand même une certaine dépendance puisqu' on ne peut pas l' arrêter brutalement.
Je crois qu' il ne faut pas confondre anxiété et dépression. Je pense que ce n' est pas la même chose et qu' on n' a pas forcément besoin des deux en même temps. Mais je ne suis pas médecin....
Bises
Jocelyne

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4419
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #5 le: 24 Septembre 2014 à 21:32:53 »
 ;) yentel pour la dépendance au forum
accoutumance ! 
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #6 le: 24 Septembre 2014 à 23:08:45 »
Merci Qiguan, Viviane, Yentel et Josline

voila le résultat de mes cogitations du soir mélangées à vos réponses qui vont quand même dans le sens de ce que je pense et de l'effet déstress du cours de yoga:
1- Comme ça va ce soir, pas d'anxiolytique, j'ai retrouvé du Magné B6, j'en ai pris 2 comprimés pour ce soir et je vais prendre 1/2 pour dormir, au lieu de 1/4 (ça fait bien 20 ans que je le prend celui là, l'effet psycho ! j'en suis parfaitement consciente) mais avec 1/2 il me permettra d'assurer la nuit et de récupérer un peu des réveil un peu trop tôt cette semaine (entre 5h30 et 6h)
2- J'ai sorti un petite bouteille d'hepar pour demain, coup de bol là aussi j'en avais à la maison et peut être un peu de magnésium aussi
3- j'ai oublié de vous dire que j'ai pris rdv chez l'ostéo (vendredi soir) pour qu'il essaye de me réduire les tensions dans le dos entre les omoplates, ça joue peut être au niveau des douleurs intercostales qui me génèrent peut être des boules d'angoisse (je ne sais pas si c'est ça mais je tente le coup)

Donc l'idée c'est vraiment de voir ce que ça donne sans les anxiolytiques ou vraiment juste le mini si vraiment ça va pas (mais pas du tout ce coup ci), de tenir jusqu'à vendredi soir et même si possible jusqu'au 6 pour le rdv au CMP.
Je vais creuser tes recettes de grande prêtresse Qiguan mais là il est trop tard il faut que j'essaye d'aller dormir,

Mon médecin veut surtout éviter l’accoutumance au xanax, mais à la réflexion je pense aussi que je n'ai pas trop fait l'effort de m'en passer et que je suis très rapidement tombée dans le cercle du "si j'oublie..." tellement j'étais mal la semaine du 5. Car comme si il n'y en avait pas assez j'ai en plus une couche liée au stress du boulot (j'ai changé de chef il y a un an et je n'arrive pas à trouver ma place dans cette nouvelle organisation, donc j'essaye de trouver une mutation qui fait que je ne serais plus à 10 km de la maison mais plutot à 30 avec les bouchons de la région parisienne !)
Et puis ce n'est que la 2ème fois que je vois ce médecin là donc on doit apprendre à se connaitre.

Décidément entre une fée et une prêtresse nous avons à nos côté plein de talents pour nous aider ;-)
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #7 le: 25 Septembre 2014 à 00:08:32 »
Bonsoir Lulu,

Je ne vais pas donner de conseils, non plus mois j’étais absolument anti médocs, pourtant depuis presque maintenant 3 ans je prends des anti dépresseurs,  et parfois un anxiolytique en complément.

Je pensais aussi pouvoir m'en sortir, rapidement, mais je me sentais extrêmement fragilisée, beaucoup trop au bord des larmes et le suis encore.

Je suis d'accord sur le fait qu'il ne faut pas confondre l'état de deuil , à une dépression, seulement lorsque des manifestation physique ( pour moi , boule dans la gorge) vous prennent et que malgré la prise d'anxiolytique, ne nous quittent pas , c'est qu'un mal être plus profond c'est installé.

Le corps véhicule souvent ce que notre conscient ne veut pas voir.

Alors sois prudente, va à ton rendez vous infirmier, ou vois un spécialiste , ne serait ce qu'une fois, pour en parler et avoir un avis médicale, sur ton état.

On a parfois bien du mal a accepter, que l'on peut s'écrouler, mais l'envisager honnêtement, c'est un premier pas vers une guérison.

Nous sommes le piler de nos enfants , et bien sur ta fille n'a pas du tout envie de savoir , que tu peux prendre ce genre de médicaments.....

Je t'embrasse.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne confiante

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 63
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #8 le: 27 Septembre 2014 à 19:53:05 »
Pour ce qui est des AD, j'en prends aussi depuis que je ne suis pas bien "dans ma tête" depuis plus de 2 mois. j'ai déjà fait une sévère dépression il y a 4 ans (rien à voir avec mon mari), et quand j'ai ressenti les mêmes symptômes que quand j'avais fait cette dépression, je me suis dit qu'il y avait un problème avec moi.
mon doc traitant me connaissant trés bien, il m'a mise sous AD avec le conseil d'aller voir un psy en CMP pour parler de mon mal-être.
on sait toutes pourquoi on n'est pas bien. Je veux remonter cette pente que j'ai bien vite dégringolé. pour mes enfants, et pour moi aussi.
alors, je ne donnerais pas de conseils : médicaments "chimiques" ou naturels, chacune fait ce que bon lui semble.
j'oublie parfois de prendre au soir mes médicaments, et si je ne dors pas la nuit, je me lève, regarde la télé, et me dis que je dormirais mieux le lendemain.
bonne douce nuit à vous toutes, sincères amitiés

Hors ligne meszouzous

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 109
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #9 le: 28 Septembre 2014 à 20:53:28 »
Bonsoir Confiante,
J ai eu envie de dire un peu mon vécu et mon ressenti depuis bientôt 2 ans que mon amour de 33 années n est plus à mes côtés.  Je n ai jamais voulu prendre de traitement ni pour dormir, ni pour endormir ma douleur. J ai aussi fait une grosse dépression il y a 4 ans et la prise d anti dépresseur n a pas arrangé mon état,  il n a fait que le mettre en état de veille. J ai aussi en mémoire que j étais un véritable zombie et ça, je ne le veux plus. Je suis suffisamment anéantie...pas besoin de l être plus  :(
C est vrai, presque 2 ans après ce terrible drame ( accident de moto le 27 nov 2012), je reste dans un état presque de déni,  à attendre son retour comme ça, soudainement. Je n arrive pas à regarder une photo de lui sans avoir le coeur qui se soulève et refuser la réalité bien trop inacceptable. Je suis aidée par un très bon médecin traitant ainsi que par un psy que je vois une fois par semaine. Je ne sais pas où je serais sans leur aide...
Oui, mes nuits sont très courtes et hachées (entre 3 et 5h ds les meilleurs des cas) mais je refuse la pilule miracle qui me ferait passer de longues nuits. Peut être par peur de m éloigner de lui durant ce laps de temps...
Comme tu l as dit, chacun fait comme il le sent.
Douce nuit
Béa

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2597
Re : traitement ou pas ?
« Réponse #10 le: 28 Septembre 2014 à 22:03:23 »
J'ai fait comme toi... pas eu envie de prendre les petites pilules que le médecin s'acharnait à vouloir me donner... surtout pour dormir...alors des mois et des mois(des années en fait...!!) avec une vraie difficulté à aller me coucher, un mauvais sommeil et des nuits très courtes...et petit à petit c'est mieux, je me couche plus tôt, 1 à 2h du mat pour moi c'est super... mais je replonge dès que je vais un peu mal...
pas d 'AD puisque je suis seulement" infiniment triste" de la mort de ma fille, pas déprimée... le deuil n'est pas une maladie...et que moi, je sentais bien que malgré les apparences j'avançais, hyper lentement mais j'avançais...et je faisais des choses pour user ma souffrance(écriture dans un journal de deuil quotidien, groupe de paroles de parents endeuillés;lecture de témoignages et de livres sur le deuil,parler avec des amies...)
je ne sais pas comment ça se  se serait passé si j'avais accepté  AD et  somnifère...plus vite?mieux?
chacun fait comme il peut... le traitement est parfois indispensable quand on va trop mal ou qu'on allait déjà très mal avant...il n'y a pas de règle...