Auteur Sujet: Quand le compte de sommeil n'y est pas ...  (Lu 14057 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« le: 22 Août 2014 à 22:34:44 »
Avant de partir affronter la nuit, je lance un sujet sur un problème qui commence à m'épuiser ... le sommeil.

Lorsque Philippe est décédé, il y a 5 mois, le médecin m'a prescrit des somnifères. J'en ai donc pris sur quelques jours selon la dose préconisée 1 comprimé, puis 1/2 puis 1/4 puis plus du tout. Je dormais et j'ai continuer à dormir après l'arrêt des médicaments. Sans médicament, il me fallait une bonne heure de lecture pour que le sommeil ne s'empare de moi mais ça marchait bien. Cela ne me pesait pas parce que j'ai toujours beaucoup lu le soir. A mon grand étonnement même, je fermais le livre et dans les minutes qui suivaient, je m'endormais.

Et puis, ça s'est corsé. Je lisais, ressentais le sommeil, mais il ne venait pas tout de suite, seulement après un moment de larmes ou de grande tristesse. J'en suis toujours un peu là. Certes il n'y a pas eu de larmes ces jours ci mais un sommeil qui tarde à venir. Je me lance alors dans une séance de respiration ou une "méthode" qui m'apaise ( * ) ... et vois passer le temps avant que le sommeil se décide à venir...  Depuis quelques semaines, une nouveauté très désagréable : un réveil entre 2 et 4 h du matin avec impossibilité de me rendormir (et c'est du coup une valse des pensées, négatives ou pas, c'est variable).

Ces nuits sont fatigantes et pas très réparatrices (je dois dormir au maximum 4 à 5 h par nuit en ce moment). Pour l'instant, je suis en vacances alors ce n'est pas dramatique mais comme je reprends lundi, ça m'inquiète un peu.

Pour autant, alors que j'étais une lève-tôt, je me retrouve à ne pas être pressée de quitter la chaleur de mon lit le matin ... alors que je ne dors pas depuis des heures ...  ???

Je ne veux pas reprendre de somnifères ni médicaments "chimiques". Qiguan, à qui j'ai parlé de mon souci, m'a conseillé l’acupuncture (je vais prendre un RDV) et d'autres pistes que je lui laisse le soin de nous présenter en répondant à ce fil si elle le souhaite.

Tout message sur ce thème sera le bienvenu (expérience, conseils, idées ...).

Amitiés à toutes et tous

Viviane

(*) "méthode" évoquée = ho'oponopono


Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #1 le: 22 Août 2014 à 22:49:41 »
Bonsoir FéeViviane,

Je crois que je prendrais bien les conseils moi aussi...

j'ai toujours eu un mauvais sommeil et je prend 1/4 de comprimé depuis des années et je ne veux pas augmenter les doses mais là il y a des jours où je suis épuisée dès le lever avec des nuits hachées avec un sommeil par tranches de 1h - 2h quand il n'y a pas de phases de réveil !

Je veux bien savoir si l'acupuncture a marché pour toi.

Je vous souhaite à toutes et nuit une nuit la plus reposante possible pour reprendre quelques forces

Lulu
Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne Coccinelle12

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 216
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #2 le: 23 Août 2014 à 00:08:40 »
Vaste sujet, je ne me sens que trop concernée.....  :(
Je n'ai jamais eu de soucis de sommeil avant ce malheur.
J'avais un très bon sommeil, aussitôt couchée, aussitôt dans les bras de morphée.
Mais lorsque je nous entend tous dire, on ne sera plus jamais la même personne, c'est un exemple parmi tant d'autres pour moi.
Le sommeil est devenu une denrée rare.
Depuis la mort de mon chéri, mes nuits sont saccadées, conséquence, les journées sont difficiles à tenir, il le faut pourtant et je tiens malgré tout, mais à quel prix.
De temps à autres, après plus d' une semaine à tenir ainsi, et ne tenant plus physiquement, je me fais aider en prenant un cachet.
Mais comme je ne tiens pas à m'accoutumer, je jongle avec cette alternance depuis bientôt 20 mois.
Je m'endors tard, suis réveillée au bout de 2 ou 3 h, le sommeil revient au petit matin, juste avant le réveil...... ;D
J'ai repris doucement une activité physique, mais ça ne m'aide pas plus de ce côté.
Alors, si vous avez des idées, elles seront les bienvenues.
"Douce" nuit à tous y compris à moi-même  :)
"Le plaisir d'avoir un ami est parfois éphémère, mais pas le bonheur d' en avoir eu un "
"La mort laisse un chagrin que nul ne peut consoler, L' amour laisse un souvenir que nul ne peut voler"

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3439
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #3 le: 23 Août 2014 à 07:55:34 »
Bonjour
Pour ce qui est pour le sommeil pour moi des aides externes ce fut acupuncture mais méthode traditionnelle avec prise des pouls au poignet c'est fondamental.
Homéopathie.
Fleurs de Bach (fait seule car je travaille avec, en vend) sans alcool car celles avec alcool ont bien moins de puissance d'effet, minéraux idem .
Et plantes :
à midi saframax un mélange (du laboratoire vital osmose avec qui je travaille aussi )
au repas du soir : du laboratoire Fenioux 1 gélule d'escoltzia qui favorise l'endormissement, 1 de passiflore, 2 d'aubépine, 1 de mélisse
remarque : les effets de chacune étant différente dans ses actions le cumul est bien,
2 de trypto B6 mélange de tryptophane et vit B http://www.laboratoires-fenioux.com/trypto-b6-G724/fr chez eux avec le code praticien 81252 puis code promo sd 36 la seconde boite est à moins 50 %
et d'évidence c'est le meilleur rapport qualité prix sérieux du marché ! les seuls à avoir http://www.fenioux-pharm.com/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=9&Itemid=30 
au coucher de chez eux http://www.laboratoires-fenioux.com/Morphea-G718/fr 
parfois ajout de valériane si c'est dur de s'endormir

Bon bien sûr inutile de dire que j'ai aussi utilisé les points que j'enseigne PBA c'est TRES utile de déprogrammer le négatif
http://www.energy-bio.fr/eb/?tag=stress et http://www.youtube.com/watch?v=ms0QHouKqo0
j'utilise aussi l'EFT http://www.guerir-eft.com/apprendre/Apprendre-la-methode.html
http://www.dailymotion.com/video/x6s9rb_la-sequence-eft_lifestyle

et étant sophrologue je vis la sophrologie en moi sans me rendre compte (vu avec la psy des soins palliatifs la dernière fois) respirations et relachements etc ... mais attention à ne pas aller vers n'importe quel charlatan dans ces domaines ...
 
j'utilise aussi ho'oponopono
voilà mon témoignage
il ne faut pas oublier de s'activer physiquement en journée
je suis le cordonnier mal chaussé mais faites vous masser moi hélas je masse les autres ... sans retour car rien de possible/la concurrence de ma ville et alentours ou manque de sérieux ...

Par contre j'ai la chance de m'endormir en sentant mon chéri près de moi et ça m'apaise !
Douces nuits à toutes et tous
ajout voir détente
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/deux-mois-aujourd%27hui/msg54296/#msg54296
et
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/traitement-de-la-depression-suite-aux-deces/msg55171/#msg55171
« Modifié: 09 Juillet 2015 à 20:47:41 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne JBNB

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 54
  • "elle avait le souci des autres"
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #4 le: 23 Août 2014 à 15:20:04 »
Ahhhhh, le sommeil, oui, pas évident !

Pour ma part,  peu après le décès (environ 2 à 3 semaines), j'ai arrêté progressivement tous les médicaments qui m'avaient été prescrits.
Pour gagner le sommeil, j'ai adopté une tactique à moi : je m'installe confortablement dans mon lit, et je regarde la TV. Oh, pas bien longtemps, car je sombre bien vite. (Le progrès fait bien les choses : la TV se met en veille, automatiquement, après un temps T)
Si, par cas, en cours de nuit, je me réveille, sans pouvoir reprendre le sommeil : je ré-allume ma TV... et je regarde. Il m'en faut peu, pour me rendormir.
Mais, ne me demandez surtout pas, le lendemain matin, ce que j'ai visionné la veille : aucun souvenir.

Jacques
Jacques

Hors ligne Eva Luna

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2347
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #5 le: 23 Août 2014 à 21:18:21 »
Bon alors...ma stratégie .pour dormir un peu... je veille hyper tard afin que le sommeil soit instantanément incontournable...puis je m'endors...d'épuisement...jusqu'au matin , c'est une stratégie, ... la mienne en tous cas...avec souvent  des micro réveils que je repousse.j'ai passé 2 ans à me coucher entre 2 et 4h du matin, pour un réveil à 7h50...ça fait pas assez... mais les  grasses matinées le week end et le mercredi me permettaient de retrouver un peu de forces... le médecin a fini par arrêter de me proposer à chaque fois un somnifère...il a dit que c’était comme si j'avais un travail posté , de nuit par exemple et que certains vivaient bien comme ça. Moi je ne vivais pas bien mais ça suffisait pour ma survie.
Je n'ai pas d'insomnie....quand je dors je dors et ça dès les débuts de cette tragédie.... j'ai simplement trop de mal à décider d'aller me coucher...quasi impossible parfois...je me ballade sur le net, longuement, à la recherche de pages sur la mort, le deuil ,l'absence....ou alors je lis...un peu n'importe quoi afin de m'anesthésier les neurones...
 Inefficace au boulot la première heure... je le savais...Je m'organise encore certains matins pour alléger la première heure...
et gare aux lendemains de jours avec  trop de sommeil... impossible de me coucher...

Je peux oser vous dire aussi que, parfois ,je me raconte une histoire, de préférence avec une longue liste de choses à emporter...genre scénario de naufrage, de guerre atomique, d'ile déserte... peu importe, c'est la liste qui compte...et ça marche, je m'endors assez vite en général...

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3439
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #6 le: 23 Août 2014 à 21:48:53 »
j'ajoute que je traitais déjà et que ça reste un bon plan pour le deuil
Cette sorte de dépression qui apparaît à l’automne, avec somnolence diurne, envie de rester au lit,
sentiment de tristesse, manque d’entrain et insomnies nocturnes c'est la baisse de luminosité extérieure entraînant une baisse de la fabrication de la mélatonine si importante pour l'équilibre nerveux et le sommeil.
J'utilise dans plusieurs pièce : cuisine, poste de travail ... ce que l'on nomme les vrais lumière jour (attention) à spectre total mais choisissez à allumage instantané ce qui compte c'est le nombre de kelvin 5000 au moins

Bien sûr à l'inverse avant de dormir aller vers lumière douce "jaune" ... et une ambiance dans la couleur mauve violet ... 

les horaires d'éveils signent nos troubles pour la médecine chinoise ...
on parle d'heure solaire donc là - 2 h

bonne lecture et meilleure nuit possible à toutes et tous
« Modifié: 03 Mars 2015 à 03:18:58 par Webmaster »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne phil33

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Où que tu sois , j'y suis avec toi .....
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #7 le: 25 Août 2014 à 20:16:26 »
Vaste sujet , et combien empreint de mystère .
Ou sont mes douces nuit "d'avant" pourtant j'e m'écroule assez vite , mais plus tard qu'avant , vers 2/3 heures du mat , paf réveil , mais alors comme si j'avais passé une nuit pleine . J'ai testé différentes aides soft  , Qiguan va me dire quoi en penser , tout d'abord Nova nuit à base de passiflore , bof les première nuit se passent pas trop mal ( effet placebo  ?) mais très vite tout se dégrade, ensuite j'ai testé Activa bien être , même effet mais qui sont plus durable .
Donc pour l'instant je subit en prenant mon mal en patience , mais si tu as des pistes solides ,Qiguan  , je suis preneur , sans aller dans l'excès  de prendre trente six remède , j'ai un herboriste pas loin de chez moi .
La bise

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3439
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #8 le: 25 Août 2014 à 21:40:05 »
Bonsoir PHill33
tu me sollicites j'ai regardé
c'est la concentration qui n'est pas suffisante
Nova nuit par exemple a 0,42 mg de vit B6 le produit morphéa Fenioux que je prends et conseille 2 mg soit 5 fois plus ...
mélatonine c'est presque le double
plus dans morphéa L Théanine et vit B1.
Moi je prends comme dit plus haut en complément la passiflore du labo idem qui avec une gélule a 230 mg moitié en extrait sec moitié en plante totale ...
mélisse 1 gélule du labo dont je parle apporte quasi la quantité de dans 2 de tes gélules
je n'ai pas étudié par contre le prix je sais que la qualité par contre est unique http://www.fenioux-pharm.com/index.php?option=com_content&task=blogcategory&id=9&Itemid=30 

Activa c'est pire imagine que tu as Aubépine 110 mg pour 100 g de gélules vu le poids de la gélule ou de 2 contre 250 mg par capsule ...

Tu comprendras donc que ce ne sont pas de simple infusions qui vont t'aider au niveau requis il faut de la puissance donc des gélules correctement concentrées ! même si l'infusion peut le soir compléter par exemple racine d'angélique

tu peux commencer avec Trypto B6 voir lien sur l'autre post 2 au repas du soir
et 2 morphéa au coucher
et s'il faut plus tu fais comme moi tu prends une boite de chaque (aubépine, escholtzia, mélisse, passiflore) et tu utilises 1 de chaque en plus.
Tu peux aussi simplement ajouter safrazen http://www.laboratoires-fenioux.com/safrazen-G655/fr
(avec le code praticien 81252 et code promo SD 36 tu auras toujours - 50 sur la seconde boite)

Mais découvrir les techniques et les appliquer
PBA la plus simple au départ
mais EFT très utile
sera TRES utile et profitable sans investissement et avec le côté prendre soin de soi avec autonomie et responsabilisation.

L'heure de tes réveil signe une atteinte par les émotions de l'énergie Bois (foie, vésicule biliaire http://holisticattitude.free.fr/wordpress/?page_id=1196) voir un bon acupuncteur ...
ceci dit c'est normal dans le deuil et surtout quand il y a refoulement des émotions.

En tant que pro je suis là heureuse de reprendre mes activités (semaine prochaine) en groupe avec mes "élèves" pour pratiquer plus le Qi Gong ! ça va m'aider à m'équilibrer.

Je te souhaite la meilleure des nuits possible
« Modifié: 25 Août 2014 à 21:41:36 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne loubnah

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 3
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #9 le: 25 Août 2014 à 23:25:37 »
Bonsoir à vous tous,
Apres le décès de mon fiancé, comme vous le sommeil fut assez difficile à regagner. Pourtant j’ai toujours choisi d’éviter les somnifères, car je me sentais déjà assez anesthésiée par la situation. Je me soigne aux plantes et je pense qu’elles ont un effet positif sur mes cycles de sommeil et aussi sur l’anxiété que je peux ressentir assez fréquemment.
Une naturopathe m’a prescrit une poudre à prendre en infusion matin et soir, à base d’une plante indienne qui s’appelle « ashwaganda ». De plus je suis un traitement à base de safran (Saphren que l’on peut se procurer facilement en parapharmacie). Sans dire que je dors bien, je dors mieux et la plupart du temps d’un sommeil réparateur. Je ne nie pas que parfois mes nuits sont rythmées de mauvais rêves et cauchemars, mais en général ça se passe plutôt bien.
Certaines huiles essentielles ont aussi une action bénéfique sur les humeurs et le sommeil, comme l’huile essentielle de lavande ou de sauge, à utiliser avec un diffuseur.
Cette épreuve me fait beaucoup souffrir, mais je trouve beaucoup de réconfort dans les médecines douces et naturelles.
En espérant que mon témoignage peut vous apporter un peu d’aide, je vous souhaite à tous énormément de courage et vous envoie plein d’amour dans ces moments difficiles.
Sincèrement, Loubna.

Hors ligne phil33

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Où que tu sois , j'y suis avec toi .....
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #10 le: 27 Août 2014 à 17:11:01 »
Merci Qiguan , pour ces pistes , je me permettrais d'en parler à mon toubib , avant d'entamer une quelconque cure,  car je suis novice dans ces traitements  meme soft , les deux précédents étaient sur un conseil de ma sœur ,qui elle aussi à des troubles du sommeil.
C'est traitement peuvent-ils se trouver en parapharmacie , un peu éclairée ?
la bonne piste aussi , me concernant , c'est le sport , hier après une bonne session de planche à voile (version course le "windsurf" quoi ! ma passion depuis de nombreuses années ) quelle nuit réparatrice , avec quand meme quelques réveils , vite réprimandée .
la bise à toutes ,tous .

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3439
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #11 le: 27 Août 2014 à 17:16:22 »
bravo pour le sport de plein air : bonne piste  ;)

Pour les produits du labo dont j'ai parlé ce n'est pas en parapharmacie mais direct usine par contre des médecins connaissent ce labos français sérieux.
tu peux imprimer les composition en suivant les liens donnés et montrer à ton médecin en lui faisant part des remarques/dosages que je t'ai fait.
qui peut être préfèrera te prescrire des médicaments somnifères ou anxiolytiques.

Je te souhaite de trouver le meilleur pour ton cas
et bon surf
bises
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne phil33

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 93
  • Où que tu sois , j'y suis avec toi .....
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #12 le: 27 Août 2014 à 17:26:30 »
 Je vais suivre ton conseil en imprimant les données "constructeur" , de toute façon , pas question de reprendre des substances qui mettent un peu dans les vaps , aussi le restant de la journées .
Faut il craindre un effet accoutumance ?

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 3439
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #13 le: 27 Août 2014 à 18:54:52 »
non pas d'accoutumance !

ceci dit quand on va mieux il est utile de stopper mais très lentement
en divisant les doses progressivement et en surveillant ses réactions ...
en sachant qu'on est nous endeuillé(e)s à la merci de rechutes liées au processus de deuil
nous n'oublierons jamais non plus nos fragilités à l'approche des dates anniversaires (persos en tout genre et de celles de la maladie de notre défunt(e)) des dates comme Toussaint, des fêtes de fins d'années ..
conclusion nous nous abstiendrons de crier victoire avant bien longtemps ...

J'ajouterai pour toi et toutes et tous utilisons les huiles de colza ou noix pour leurs richesses en oméga 3 dont on peut user et abuser sans risques !
meilleures nuits possibles récupératrices à toutes et tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne stellarose

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 542
  • Petit coeur, funambule entre 2 rives....
Re : Quand le compte de sommeil n'y est pas ...
« Réponse #14 le: 31 Août 2014 à 08:59:22 »
En lisant vos posts, je peux dire que j'ai de la chance. J'ai rarement dormi depuis ce mois de juin 2012, parfois des nuits blanches complètes avec sûrement un petit somme, bien que je n'en ai eu aucun souvenir.

Je n'ai rien pris, d'abord parceque mon docteur m'a expliqué que c'était un processus normal, alors j'ai accepté les nuits difficiles, voire très difficiles. Mais comme je ne travaille plus, cela ne m'a posé aucun problème,  et puis il y avait tellement longtemps que mes nuits étaient courtes.
Et puis au mois de septembre, je suis partie rejoindre ma famille en Amérique du Sud car mon frère était décédé, avec 5 h de décalage,  j'ai peu à peu repris le sommeil  ce qui m'a fait du bien.  Il est vrai que lorsque j'allais me coucher, il était déjà 2 h du matin en France....ceci explique peut être cela ?

Depuis, je ne m'endors pas avant minuit et me réveille vers 6h. Parfois le sommeil n'est pas au rendez-vous, alors je lis jusqu'à ce que les yeux n'en puissent plus. Quand le temps devient froid, j'opte pour des tisanes qui au moins me calme, et puis il m'arrive de prendre des fleurs de Bach, surtout rescue, mais on m'a parlé de l'étoile de Betléem. Quelqu'un connait ?
Ayant très mal au dos, j'ai quand même fait 6 mois de massage, et là,  je dois dire que les mains de la kiné ont été magiques.

Essayez les massages, c'est super, vous verrez cela permet de se relaxer, d'enlever les tensions, du moins de beaucoup les diminuer. J'ai la chance d'avoir une kiné qui pratique la sophro, la methode Pilates, le massage de bien être qui peut durer de 1h30 à 2h. Le mieux serait d'en faire un par mois ou par trimestre.

Autre chose qui m'a beaucoup apporté,  et ça continue, c'est de marcher dans la campagne, car l'air, le soleil et simplement la lumière font le plus grand bien. Accompagnée par une petite chienne, mes ballades sont plus longues et m'aident à évacuer le trop plein. Au moins je peux pleurer sans que personne ne m''entende, il n'y a que la nature.
Même si les nuits sont courtes ou blanches, je sais que ce sera ainsi désormais,  mais comme je l'ai dit, je ne travaille plus, donc je n'ai pas la charge d'un travail.

Alors testez tout ce qui vous fera du bien, il y a bien quelque chose qui est adapté à vous. Tous les moyens sont bons, et que vos nuits soidnt plus douces.