Auteur Sujet: Quand les paroles des autres n'aident pas (au contraire)  (Lu 117 fois)

0 Membres et 2 Invités sur ce sujet

En ligne Jaracas

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 29
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Bonsoir à toutes et tous,
ce soir j'ai besoin de partager avec vous mes ressentis et de, si vous le souhaitez, recueillir les vôtres.
Cette journée a été assez difficile, et plus particulièrement cet après midi. J'ai l'impression qu'il y a beaucoup d'échanges qui me heurtent et me blessent même si je sais que personne ne fait exprès. Je me sens souvent submergée par la tristesse que mon merveilleux chéri ne soit plus là et parfois d'échanger avec mes proches ne m'aide pas mais alors pas du tout. Cet aprèm j'ai fait part de mes difficultés à aller faire mes courses ou à faire des trucs basiques de la vie, je les fais pourtant mais j'avais envie de d'exprimer mes difficultés qui n'existeraient pas si je n'avais pas perdu mon amoureux, mais la personne en face m'a dit : ''la mort de B n'explique pas tout''. Je n'ai pas compris, et je ne me suis pas sentie écoutée. J'ai essayé de dire que c'était normal dans un processus de deuil d'avoir des difficultés de ce genre et l'erreur peut être que j'ai faite à été de dire par un peu d'énervement que peu de personne connaisse ce processus de deuil. Elle m'a alors dit que son copain connaissait car il a perdu un très bon ami à lui il y a quelques mois, que je n'étais pas seule à vivre ça. Chose que je sais et c'est bien pour ça que je suis sur ce forum ;)
Et puis une autre personne m'a dit que la souffrance pouvait parfois être un refuge, qu'on pouvait y trouver une forme d'extase, que peut être je ne m'autorisai pas à être heureuse. Alors que j'ai l'impression que ce n'est pas du tout le cas, j'aurais bien envie de ne plus souffrir, ou déjà de moins souffrir, de ne plus devoir faire un effort permanent pour tout, et j'essaie du mieux que je peux d'apaiser ma souffrance, de continuer, de trouver des alternatives qui me permettent de pallier tout ce chagrin, pour le faire sortir aussi. Je lui ai dit que je n'avais pas forcément besoin de conseils mais plus d'écoute et de parler de mon amoureux. ça a un peu plus ouvert sur ce dont j'avais besoin mais je culpabilise de réagir comme ça avec des gens importants pour moi qui essaient de m'aider, mais qui parfois, je dois bien l'admettre me blessent vraiment, et j'ai l'impression que ça rajoute du chagrin au chagrin si tant est que ce soit possible.
Je vous envoie plein de tendresse.
« Modifié: Hier à 21:58:17 par Jaracas »

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4922
dans
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/les-petites-phrases-dont-on-se-passerait-bien/

il y a des choses vécues par des personnes veuves ...
et ce conseil
http://forumdeuil.comemo.org/traverser-le-deuil/les-petites-phrases-dont-on-se-passerait-bien/msg95828/#msg95828

Le sujet que tu évoques a été évoquée par beaucoup ici : l'incompréhension est récurrente pour le veuvage
sa comparaison à d'autres deuils nous est insupportable ...
Les autres ne PEUVENT pas nous comprendre ...

reçois mes affectueuses pensées
prends soin de toi comme ton aimé prendrai soin de toi


"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne Jaracas

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 29
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Quand les paroles des autres n'aident pas (au contraire)
« Réponse #2 le: Aujourd'hui à 10:31:02 »
Merci Qiquan. Comme tu dis je crois que les autres ne peuvent (veulent ?) pas comprendre.
Bonne journée.
« Modifié: Aujourd'hui à 11:34:41 par Jaracas »