Auteur Sujet: Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...  (Lu 15124 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4653
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #16 le: 13 Septembre 2014 à 15:09:44 »
Merci Qiguan pour tes "mines d'or" comme je les nomme   :)

Je suis allée mettre le lien de mon message sur le fil recommandé et me suis permise de conseiller le message de Yentel. "Doux Jésus !"  pour reprendre l'expression favorite d'une de mes grands-mères, la phrase qui assomme n'a pas de limite !!!

J'ai ajouté aussi sur l'autre fil une phrase reçue cet été qui m'est revenue en mémoire  :

 (par un membre de la famille de mon chéri... un comble) : "Bon, et puis on espère que la prochaine fois que tu viendras nous voir tu ne seras pas toute seule".  Sans doute qu'au bout de 6 mois j'aurais dû être à la "chasse aux amoureux" ... Comme s'il y avait prescription pour rendre visite en solo ?

Bien sûr, je sais qu'il vaut mieux en rire - après - parce que ça part d'une  bonne intention. Les personnes avaient certainement envie de dire quelque chose du genre :  "On est malheureux pour toi, on espère que l'avenir pourra t'apporter de bons moments et puis, t'inquiète pas, si un jour tu viens nous voir avec quelqu'un dans ta vie, on sait jamais, on l'acceptera bien". J'imagine que c'était pensé un peu comme ça..

Pour les premières phrases entendues, on est paralysé sur place (je crois que j'ébauchais un vague rictus), les fois suivantes on répond un truc, à la va vite, vague explication ou tentative de faire comprendre, et puis...  on devient philosophe, on sait que ce n'est pas méchant (ça ne l'a jamais été envers moi du moins) ni dans l'intention de blesser, alors maintenant ... je me contente de passer à autre chose.

Pour les prochaines, je me dirai même : "Tiens, une de plus dans le bêtisier !"

Bises à tous




Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #17 le: 13 Septembre 2014 à 16:48:48 »
FeeViviane,

C'est vrai que grâce à toi, à vous tous, je suis en train de sourire en lisant toutes ces phrases dignes de notre futur "bêtisier"...

Et je me dis même, en riant un peu, que si un délai de 6 mois t'a été accordé pour ta "chasse aux amoureux", moi j'aurais dû m'y "mettre" dès le cimetière...  Pfiouuuu...   ;)





Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #18 le: 13 Septembre 2014 à 18:43:37 »
Yentel,

J'espère qu'ils n'emploient pas des hommes trop beaux dans les sociétés de pompes funèbres. Ça serait un énorme gâchis, aucune veuve ne pense à les regarder !    :)

En tout cas, tant mieux si ça nous fait sourire. Et ce qui est drôle, c'est qu'en écrivant ma phrase ci-dessus, j'ai comme "vu" Philippe qui me souriait, avec ses yeux malicieux, comme s'il me disait "Ah la la mon Amour, même d'ici tu arrives encore à me faire sourire moi aussi".  Étrange sensation ma foi.

Sourions dès que l'occasion se présente, il s'en présente tant de pleurer ...

Je t'embrasse

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #19 le: 13 Septembre 2014 à 20:58:14 »
 :) Eric était d'un naturel plutôt jaloux, je suis sûre qu'il râle un peu...  ;)

Je t'embrasse aussi...
Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne caractirielle

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #20 le: 15 Septembre 2014 à 23:03:51 »
6 mois demain et non ce n'est pas le moment d'aller mieux, demain je ferais comme si au boulot en attendant la fin de la journée pour pouvoir au cimetière pour me dire que non je ne rêve pas, pour me dire que non il ne reviendra pas.

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #21 le: 15 Septembre 2014 à 23:46:21 »
Bonsoir Caractirielle,

Tu es venue, sur la pointe des pieds, nous rejoindre sur ce forum, nous tes compagnons d'infortune. 6 mois c'est peu, je n'en suis qu'à 7 ... et pourtant, je mesure le changement qui se fait, pas à pas, avec des reculades (brutales, dévastatrices parfois).

J'ai lu tes messages, ton désarroi avec cette absence, ce manque, ces questionnements sans réponse... et cet enfant, tant attendu certainement, de 5 ans à continuer à aimer, à chérir, seule mais pour deux.

Tu n'as pas trouvé la force ou les mots pour nous en dire plus aujourd'hui mais sache que tu peux, quand tu veux, nous raconter ton histoire, votre histoire, crier ton désespoir et ta douleur. Personne ici ne fera de miracle mais tu seras toujours lu, entendue et des mains se tendront.

Je me suis inscrite sur ce forum le 31 juillet, dans la nuit, dans un grand moment de désespoir et il ne se passe pas un jour où je ne bénisse en pensée ce lieu d'exister ... il m'est précieux, comme un ami cher,. Il est un phare dans ma tempête, un guide sur mon chemin et tant d'autres choses encore.

J'ai vu que tu étais de Toulouse. Il y a dans cette ville, cette région, des personnes qui sont sur le forum et qui vont pouvoir te conseiller par rapport aux groupes de paroles et aides de proximité que tu peux obtenir.

De tout cœur avec toi.

Je t'embrasse

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4653
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #22 le: 16 Septembre 2014 à 09:24:27 »
Bonjour
je t'ai mis un MP/groupe de parole de Toulouse la prochaine rencontre étant le 23 (une par mois)
A ce que te dis très bien Viviane j'ajouterai juste le lien vers le post d'une autre endeuillée où je lui ai listé quelques pistes ici http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/mon-compagnon-est-decede-je-souffre-seule/msg48231/#msg48231
Ton travail, ton enfant sont tes obligations et un pour l'enfant un moteur qui te pousse !
Viens nous dire quand tu veux, quand tu peux ce que tu veux c'est ainsi ici !
je t'embrasse
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne caractirielle

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 5
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #23 le: 18 Septembre 2014 à 21:52:14 »
Oui les personnes ne connaissant pas le deuil d'un conjoint pense que 6 mois c'est suffisant, il ne faut pas leur en vouloir (je le pensais aussi avant que Max me quitte vers d'autres horizons).
Au travail je ne laisse rien paraître mais j'ai décidé qu'auprès de ma famille j'arrêtai ce jeu de oui oui tout va bien, je gère.
Je ne suis pas sure qu'ils comprennent mais tant pis.
Max ne manque trop, mes nuits sont trop longues et mon coeur trop gros.

Bon courage à toi et le moment d'aller mieux viendra certainement un jour, laissons lui le temps.

PS : Je ne suis pas sure de vouloir aller mieux c'est ridicule mais j'aurai l'impression d'oublier Max.

Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #24 le: 18 Septembre 2014 à 23:20:57 »
Je te comprends tout à fait. Moi aussi, j' ai déjà écrit quelque part, je ne sais plus sur quel fil, que je n' étais pas sûre de vouloir aller mieux, pour la même raison que toi. Apparemment, ce n' est pas si ridicule que ça car on n' a pas l' air d' être les seules...

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #25 le: 19 Septembre 2014 à 00:17:17 »
Bonsoir, Caractirielle, Jocelyne, vous toutes et tous,

Non vous n’êtes pas ridicules, ni les seules, au début , je crois que l'on à tous peur d'oublier, alors on s'accroche peut être un peu plus à la douleur comme une preuve qu'ils sont, et resteront toujours présents.

C'est bien des mois plus tard, que l'on se trouve totalement ridicule, d'avoir pu penser que l'on pouvait oublier....

On n’oublie pas , jamais , la douleur heureusement s’atténue, devient plus douce, on ressent bien plus souvent de la tendresse pour les souvenirs heureux,parfois des moments plus long très douloureux reviennent, c'est ainsi difficile de comprendre pourquoi.

Mais l'oubli, impossible, ils resteront en nous jusqu’à notre propre fin, lorsque, on le comprend alors on lutte plus contre cette souffrance, le manque lui restera , plus ou moins intense, en fonction des situations, mais notre vie d'avant, notre amour d'avant, eux sont gravés en nous, à l'encre indélébile.

J'ai vécu cela au tout début du deuil, j'avais si peur, 22 mois après , cette peur là ma quittée.

je vous souhaite du mieux, des moments , si petits soient ils d'apaisement.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4653
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #26 le: 19 Septembre 2014 à 14:24:33 »
et oui cette peur d'aller mieux c'est par là que tu as écrit jocelyne
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/peur-d%27aller-mieux/
au passage une petite astuce tu peux copier le lien (clic droit sur la partie écrite en rose en face ton nom au dessus de la date faire copier puis donc un coller dans un autre post) quand sur un fil autre que le tien  tu écris quelque chose qui te parait important à garder pour toi et le coller sur ton fil  ;)
@+
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Josline

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 146
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #27 le: 19 Septembre 2014 à 17:42:04 »
Merci à toi pour l' astuce. C' est la première fois que je participe ainsi à un forum et je n' ai pas trop l' habitude des détails techniques mais ça va venir....
Bises
Jocelyne

Hors ligne confiante

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 63
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #28 le: 20 Septembre 2014 à 11:56:20 »
Pour moi, ça fera 7 mois le 1er octobre prochain.
le temps d'aller mieux, déjà ? eh bien pour moi non. au début, j'étais dans la spirale des choses à faire, paperasses etc... et je me suis jetée à  corps perdu dans les travaux dans la maison (peinture, rangement ....).
mais aprés qu'il n'y ait plus rien à faire, que des choses courantes (tondre la pelouse, ménage etc...), c'est là que j'ai craqué. c'est un deuil à retardement. Je savais depuis octobre 2013, que mon mari était condamné, j'ai eu le temps de passer par les étapes, à me préparer même inconsciemment, je savais que quand il est mort, je ne le reverrai plus, plus jamais, jamais, mais mon cerveau a du se mettre sur Off pour que je fasse toutes les choses à faire quand il y a un décès.
maintenant, ça fait 2 mois que je suis sous AD, je me fais aider par une psy car en parler à la famille, ils sont trop chagrinés pour être objectif.
alors, le moment d'aller mieux : qui a inventé cette phrase ?
on n'ira plus jamais mieux, on fera peut être un semblant de mieux, mais tout ce qu'on aura vécu, fait, bâti avec notre moitié qui n'est plus, ça ne se reproduira plus jamais, même si on rencontre quelqu'un à nouveau, un jour.
j'ai l'impression que l'on est toutes et tous dans un club fermé, avec comme droit d'entrée la mort de sa moitié.
on n'est plus regardé pareil, et si on a le malheur de s'habiller bien, un peu de maquillage pour cacher les cernes de chagrin, j'ai l'impression que les gens qui nous connaissent doivent se dire : elle rebondit bien !!
on devrait alors se promener comme au siècle dernier ? toute de noire vétue ? avec une voilette ?
non, le noir n'est pas synonyme pour moi de deuil, mort, mais une couleur trés chic quand elle est bien portée.
alors, le moment d'aller mieux, pour chacun et chacune, c'est quand il sera là, mais on n'oubliera jamais ce que l'on doit vivre au quotidien.
bonne et douce journée à vous

Hors ligne meszouzous

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 109
Re : Presque 6 mois... Le moment "d'aller mieux" me dit-on...
« Réponse #29 le: 20 Septembre 2014 à 19:20:47 »
Confiante, j ai envie de rebondir  sur ce que tu as écrit.  Effectivement, comme toi, je me demande d où vient cette expression "il est temps d aller mieux, au bout de 6 mois". Nous sommes tous différents.  Notre vie d avant, avec notre douce moitié,  est notre précieux trésor.  Nous ne pouvons pas dire qu il faut tant de temps pour évacuer notre chagrin. Ce temps est différent pour chacun d entre nous. Définir une durée est culpabilisant. Culpabilisant car si (et n est ce pas souvent le cas ?) Nous avons besoin de bien plus de temps, nous nous disons que nous manquons de volonté,  nous nous appitoyons trop sur notre sort...etc. Jean Marc n est plus là depuis bientôt 2 ans et j ai encore trop de mal à accepter son accident, son absence. Je dors très peu, très mal, pleure beaucoup, parfois violemment,  me révolte contre ce destin, refuse la réalité... pourtant je travaille,  fais bonne figure ici et là,  évite de demander de l aide autour de moi, mais chez moi la vie est une lutte de tous les jours, épuisante. J avoue parfois hésiter à participer au forum car je me sens nulle, certaines personnes ayant sans cesse des réconforts à apporter, des pistes à donner pour tendre vers du mieux. Il est vrai que je me suis déjà demandé si je ne refusais pas d aller vers du mieux de peur de l'oublier...j ai tellement l impression qu autour de moi trop de gens ne pensent plus à lui, parce qu ils n en parlent jamais. Je sais que c est peut être, pour certains en tout cas, parce que c est trop douloureux pour eux... tout cela est bien compliqué,  trop. Et très douloureux,  beaucoup trop douloureux.
Alors, laissons le temps faire son oeuvre et tentons de croire à de l apaisement, un jour peut être ???
Bonne soirée à toi et à vous tous.
Béa