Auteur Sujet: Presque 4 ans et puis...  (Lu 2160 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Pierre

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 55
Presque 4 ans et puis...
« le: 12 décembre 2012 à 09:15:58 »
Bonjour à tous,
Presque 4 ans que ma femme est morte des suites d'un cancer métastasé du sein.
Elle n'a pas eu le temps de fêter ses 40 ans.
Presque 4 ans que je suis avec mes 2 enfants aujourd'hui adolescente et pré-adolescent.
Presque 4 ans que je ne suis plus son "petit Prince".

Presque 2 ans que j'ai retrouvé une relation amoureuse.
Au début, tout était rose, beau, bon, je me sentais jeune, beau et à nouveau invincible.
Et maintenant je m'interroge sur le devenir de cette relation, sur ma capacité à aimer de nouveau.
Bref je suis fatigué.
Le processus de deuil nous pompe beaucoup de notre énergie, je ne suis pas sûr que nos entourages s'en rendent compte.
J'aurais envie de tout foutre en l'air(de cette relation), au moins j'aurais la paix!
Et ce que je viens d'écrire est faux et je le sais.
Voilà, à part ça, le soleil est revenu sur les Alpes du Nord qui ont bien blanchi.
Prenez soin de vous.

lilas52

  • Invité
Re : Presque 4 ans et puis...
« Réponse #1 le: 12 décembre 2012 à 10:01:41 »
Bonjour Pierre,
Ton message me renvoie à des périodes de doutes, de chamailleries que j'ai pu avoir avec mon mari. La vie de couple n'est pas un long fleuve tranquille. Pourtant comme j'aimerai que tout revienne comme avant, et là je prends tout le bon et le mauvais.

La fatigue joue un grand rôle dans nos vie mais cela n'explique pas tout.

Je te conseillerai d'écrire ce que tu penses de ta nlle relation, les pour et les contre.
Soit clair avec toi même, écrit aussi ce que tu ne veux pas et ce que tu attends de cette nlle vie, ce que peut t'offrir ta compagne.

Je pense que bien souvent on retrouve des nouveaux amours semblables car c'est nous qui les choisissons.
Ton toi n'a pas changé malgré les épreuves  il s'est peut être un peu modifié mais tu restes le même quelque soit en face de toi la compagne que tu auras choisi.
exemple (un peu bête sans doute): si tu es un maniaque de l'ordre tu reprocheras le bordel chez l'autre. Quelque soit les efforts de ta compagne ou les tiens.
On ne change pas fondamentalement.

Sinon ici aussi en Picardie tout est blanc, il a bien gelé cette nuit, le soleil par contre n'est pas au RDV;

Cordialement LYDIA

chrisam

  • Invité
Re : Presque 4 ans et puis...
« Réponse #2 le: 12 décembre 2012 à 10:35:27 »
Continuer, pas recommencer, continuer sa vie après un deuil, ne doit pas être facile.
Je ne saurais pas parler par expérience, puisque mon épouse est seulement décédée ce 12 octobre, 8 semaines.
Mais je me doute qu'il y aura toujours tendance à comparer, et qu'on mette sur un piédestal la personne disparue et de ne pas voir ses défauts.
Tout à fait logique.

Voici ce que j'ai lu, sans doute sur ce forum

Oui, c’est vrai, il y aura un « avant » et un « après ».
L’ "avant " nous le couvrirons du regard, le bercerons de souvenirs, l’enjoliverons s’il le faut, nous en servirons de bouée de secours éventuellement, bref il est en nous à jamais.
L’ "après " est une grande question, une énorme peur, et pourtant cet " après " sera doux " il faut juste ne pas le perdre de vue ".
Et c’est tellement vrai. Parvenir à vivre avec la douceur de l’ "avant " et la promesse de l’ "après ". 
" Le deuil, c’est mettre le défunt " à sa juste place ". Pas trop loin, car il n’est pas possible de tourner la page, mais pas trop près non plus, car il faut parvenir à s’assumer en restant l’héritier de ce qui a été vécu ensemble. "


Je me doute, à nouveau, que cela ne doit pas être aisé et que la compagne doit avoir toutes les qualités ... et que nous, nous devons faire un sacré effort