Auteur Sujet: Pourquoi ?  (Lu 21933 fois)

0 Membres et 3 Invités sur ce sujet

Hors ligne Mariemo33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #15 le: 23 avril 2024 à 19:00:33 »
Bonjour Stana,

Merci pour ton soutien, pour cette amitié que je ressens à travers tes paroles.
Le sentiment de ne pas avoir vu venir, je crois que je l'aurai toujours, même si j'ai entendu les médecins, mes proches, mes amis me dire tous la même chose. Il va falloir vivre avec ce ressenti d'impuissance qui sape à jamais ma confiance en moi, je n'ai pas été dans la capacité de protéger celui que j'aimais le plus au monde.
Trop tôt encore pour accepter qu'il ne soit plus là,  Tout à l'heure, je le cherchais encore dans la maison. Cette sensation d'étau qui me serre la poitrine parce que je ne le trouve pas, parce que le silence est partout chez moi, c'est épuisant, tellement triste parce que quand il était là, nous percevions le silence comme "il n'y a pas de bruit" mais pas comme cette chape de plomb qui pèse sur mon quotidien.
Alors je lui écris, des lettres qui resteront cachées dans mon ordinateur et qui ne seront jamais lues, mais où je lui dis comme je l'aimais, la souffrance qui est aujourd'hui la mienne et à quel point j'ignorais comme on peut avoir mal. Peut-être aurait-il été dans le même état si c'avait été moi qui sois partie, mais il avait un caractère si fort, si volontaire et courageux que je crois qu'il s'en serait mieux sorti. C'est aussi pour cela que je trouve insupportable qu'il soit parti avant moi. Mon seul espoir, c'est de ne pas avoir à attendre trop longtemps pour le rejoindre.
Mariemo33

Hors ligne did

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 156
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #16 le: 24 avril 2024 à 09:41:48 »
Cette question restera en moi tout le restant de ma vie  , bientôt 5 mois que je me la pose  et pourtant pendant les 4 années de combat contre sa maladie , elle c'est battue comme une lionne jusqu'au dernier moment  , cela nous aura quand même donné des moments ensemble a espéré qu'il y aurait une victoire au bout  , nous ne pensions pas a cette victoire-là !! 
à croire que plus les gens sont méritants , plus ils sont sanctionnés par la vie  , c'est vraiment injuste , le deuil est une épreuve si terrible à vivre  , il aurait été si simple de partir en même temps en espérant continuer à vivre ensemble en haut ou autre part !! toutes ces questions qui tournent en boucle sans réponse , toutes ces soirées a pleuré seul même après presque 5 mois déjà  , bientôt ses 56ans le 30  avril et nos 14  ans d'amour le 8 mai   , encore des épreuves que je ne souhaiterais pas a mon pire ennemie  , voila ce qui sera le lot jusqu'à la fin .
je vous souhaite courage a tous et toutes et prenez soin de, vous 
Amities
Denis
je suis mort avec elle

Hors ligne Mariemo33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #17 le: 24 avril 2024 à 18:11:39 »
Denis, cher ami,
Ton chagrin m'émeut, vois tu, je viens de quitter la page de .doc où je lui écris chaque jour pour venir sur le site.
Cinq mois sans ton aimée, c'est si peu et si long .... C'était hier et pourtant tu as vécu une éternité cauchemardesque, et il s'en présente mille fois plus devant toi. C'est comme cela que je ressens les choses pour moi. Les anciens posent toutefois un peu de baume sur nos souffrances, car ils nous enseignent que si le chemin sera long, l'apaisement arrivera tôt ou tard mais certainement pas l'oubli.
J'oublierai mon nom avant d'oublier le sien. Et je crois que ma dernière pensée sera pour lui, avec un grand merci pour tout ce bonheur qu'il m'a donné, tous ces instants de fous rires, de complicité, de discussions sans queue ni tête à refaire le monde, et je suis sûre que tu as ce même sentiment en te souvenant de ta vie avec elle. Denis, il faut que tu lui demandes tous les jours de te donner de sa force, c'est une guerrière qui s'est battue contre la maladie, de même que mon homme s'est battu pour arriver à construire quelque chose de sa vie, lui qui avait dû arrêter les études au collège faute de moyens. Et qui avait gravi beaucoup d'échelons, obtenu des qualifications durant sa vie professionnelle. Des personnes de leur trempe, vois-tu, nous avons beau être désespérés, nous n'avons pas le droit de les décevoir en baissant les bras. C'est mon leit motiv pour survivre actuellement, il faut aussi que ce soit le tien. Raccroches toi à tes proches, tes amis,  Prends soin de toi, car tu prends soin de sa mémoire. Bises affectueurs, Mariemo
Mariemo33

Hors ligne did

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 156
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #18 le: 24 avril 2024 à 22:42:48 »
Un grand merci Marimo33  c'est avec des phrases comme les vôtres que l on espère aller mieux un petit moment tellement elles sont réconfortante et il en faut car la route sera encore si longue .Mon amour et mes souvenirs pour elle me feront tenir bon même si je dois simuler en permanence d'aller bien .les gens autours de moi qui n'ont pas vécu cela ne peuvent et ne pourront jamais comprendre cette pression continue dans mon cœur et dans ma poitrine et mes montés de larmes a chaque pensés toute la journée .j'arrive a dissimuler un peu et souvent a prendre un peu de temps seul en pleine journée pour une petite crise de pleure de larmes . puis je remet mon masque et ma carapace en attendant la fin de journée pour revenir dans cette maison seul , calme sans un bruit  , ce que tout le monde qui sont dans les même circonstance que nous connaissent bien .En espérant qu'u  jour nous retrouverons un calme et une sérénité bien mérité pour chacun et chacune d'entre nous ..
prend soin de toi aussi  , bises affectueuse
Denis
je suis mort avec elle

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6363
Re : Pourquoi ?
« Réponse #19 le: 25 avril 2024 à 08:02:21 »
Oui trouver les ressources pour résister en attendant en piochant dans la force de l'amour connu ... Car oui le veuvage n'est pas une longue course ni un marathon mais un trek dans le désert

Prenez soin de vous comme vos aimé.e.s voudraient
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

En ligne Stana

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1664
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #20 le: 25 avril 2024 à 14:35:09 »
  Avoir, malgrès tout, une lueur d'espoir, même une minuscule lueur, se dire qu'un jour, même si ça prend beaucoup de temps,  un peu d'apaisement sera possible, c'est déjà un progrès...je sais qu'on a du mal à l'envisager au début d'un deuil, même si on en connaît des exemples autour de nous, et au travers de témoignages. L'idée même de passer tout le reste de notre vie sans eux parait interminable...et ça l'est, c'est vrai, même si cette idée devient supportable au fil du temps. Pourtant ils auraient voulu-ils veulent je pene-que nous ayons une vie complète ici-bas. Si nous sommes toujours là, c'est que nous avons encore quelque chose à vivre-on ne sais jamais quoi, mais quelque chose...il y a un but, quelque part, ça j'y crois. Au début d'un deuil, la personne qui reste a besoin de toute son energie pour continuer, un jour après l'autre; passer une journée, puis une autre, puis une semaine, puis un mois de plus, c'est déjà un but...et il n'est pas négligeable, loin de là.

  Pensées amicales à tous  :-*
*Où que tu sois, ne m'oublie pas. Ici, ta voix résonnera encore et toujours. C'est un nouveau monde qui s'ouvre à toi; mais c'est un monde où je ne suis pas...* (Dark Sanctuary)

Hors ligne Mariemo33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #21 le: 25 avril 2024 à 18:08:28 »
Bonjour Denis, Stana, Qiguan,

Si hier j'ai trouvé je ne sais où la force de réconforter, aujourd'hui je suis retombée au fond du trou. Crises de larmes à répétitions, le poids énorme que j'ai dans la poitrine qui m'étouffe par moments, idées noires. Alors je me raccroche à lui en l'appelant à me donner ce courage qu'il avait et qu'il aurait montré plus que moi s'il avait été à ma place. Les jours se suivent interminablement, et c'est tellement vrai et épuisant de devoir "faire bonne figure" face aux autres qui ont repris le cours de leur existence, et n'imaginent pas à quel point nous sommes dévastés.
Ce soir, comme tous les soirs, à défaut d'une présence ce sera télé, pas le choix quand on brûle d'avoir un humain à qui parler. Et puis la nuit viendra pour encore pleurer, Les souvenirs qui se bousculent dans la tête sont à double tranchant, on les évoque parce qu'on a besoin de s'y replonger mais en même temps ils font mal.
J'ai revu le diaporama que nous avions passé lors de la cérémonie de Daniel, je n'aurais peut-être pas dû, j'avais tant envie de revoir tous ces moments de notre vie qui appellent autant de souvenirs. Et puis je me suis écroulée. Je ne sais ce qu'il en pense de là-haut, mais j'ai honte de ne rien contrôler, je ne me reconnais plus. Sans doute parce qu'il manque la moitié de moi qui j'espère est partie avec lui. Toute ma vie sans lui... J'espère que ce soit le plus court possible, Mes proches savent qu'ils n'auront pas à me pleurer mais plutôt qu'ils pourront se réjouir que nous soyons enfin réunis. Courage à vous mes amis, pardonnez ma faiblesse de ce jour, je vous souhaite plus de force que moi aujourd'hui.
Affectueusement vôtre,
Mariemo


Mariemo33

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1294
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #22 le: 25 avril 2024 à 23:07:10 »
bonsoir Mariemo

 je me suis écroulée. Je ne sais ce qu'il en pense de là-haut, mais j'ai honte de ne rien contrôler, je ne me reconnais plus.

Au début de cette épreuve les moments de calme sont presque rares, les tsunamis sont fracassant , tu as perdu le meilleur de toi-même , t'écroulée est normal, jour après jour tu vas user ce trop plein de chagrin, de douleur,  pour casser ce silence si lourd on met la télé sans vraiment écouter juste faire un semblant de bruit
Et malgré toute la douleur qui te traverse aujourd'hui tu vas trouver la force de faire  pas à pas ce chemin si difficile aujourd'hui , au plus profond de ton être tu as des ressources insoupçonnées qui vont te permettre de faire face , l'amour que vous avez partagé est aujourd'hui ton trésor, et de là-haut il veille sur toi...

Si tu as l'occasion regarde des vidéo du dr Fauré  , il explique bien le processus de deuil , il y a aussi un livre "le deuil au jour le jour"  il est très aidant
En aucun cas tu ne dois avoir honte de ton chagrin, de tes larmes , et de là ou il est ,il comprend  j'en suis sure  qu'il te faut du temps ,même beaucoup de temps , mais qu'importe pour nous le temps , seulement faire un jour après l'autre ,
Après cette épreuve nous ne sommes plus les mêmes, nous ne serons plus jamais les mêmes
prendre soin de toi est important
Amitiés

Hors ligne did

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 156
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #23 le: 26 avril 2024 à 09:05:30 »
bonjour Marimo33  , je vous comprends et je ressens quotidiennement les mêmes sensations que vous, la même tristesse, cette même pression de manque, de douleur et d'incompréhension dans ma poitrine. Je m'endors en pleurant et souvent, je me réveille avec les larmes aussi. Hier, cela a fait. 5 mois qu'elle est partie, le 29 cela fera 5 mois pour son enterrement et le 30 avril elle aurait eu 56 ans comme moi. Une semaine vraiment difficile a vivre et a porter le masque et sa carapace pour simuler. Ne perdez pas espoir et venir raconter ici nos émotions et ressentie a des personnes compréhensives. Permet de vider un peu de pression.
Prenez soins de vous, si nous avons décidé à nouveau de combattre, la route sera longue meme si nous ne méritons pas cela .
Amities
Denis
je suis mort avec elle

Hors ligne Mariemo33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #24 le: 26 avril 2024 à 17:08:42 »
Bonjour Malome, je suis dans le même état qu'hier et je sais pourquoi.
Quand nous étions réunis, j'attendais le week-end avec impatience, on serait ensemble durant deux jours.
Maintenant, c'est un compte à rebours qui m'angoisse, les samedis et dimanches à l'isolement total.
Je ressens encore plus intensément son absence, cette maison vide et silencieuse ... Les voisins autour, qui vivent leur vie, les minutes et les heures qui s'écoulent pendant que je tourne dans la maison, le cherchant toujours, en orbite autour d'un vide sidéral qui m'aspirera malgré moi Et sa voix que j'entends dans ma tête mais que je cherche encore dans le monde réel. Samedi, cela fera 7 semaines.
Je vais essayer de reprendre mon travail le 6 mai en mi-temps thérapeutique, mais je ne sais si je tiendrai le coup. Le trajet pour aller de chez moi à Bordeaux fait 32 kms, j'ai peur de ne pas y arriver. Ou bien de m'écrouler devant les collègues, de ne pas arriver à me concentrer sur mon travail, de ne penser qu'à lui, il n'y a de place que pour lui dans ma tête.
Et faire semblant, paraître mieux, ce n'est pas mon truc, je n'ai jamais su mentir.
Je te remercie Malome, tu comprends toi aussi cet enfer au quotidien. Amitiés, Mariemo.
Mariemo33

Hors ligne Mariemo33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #25 le: 26 avril 2024 à 17:34:38 »
Bonjour Denis, hier je pensais avoir touché le fond et pouvoir remonter mais c'est pareil aujourd'hui, parce que le week-end se profile et que l'absence de mon homme se fait encore plus sentir les jours où nous nous retrouvions ensemble et où aujourd'hui je suis à l'isolement.
Non, nous n'avons rien mérité. Qui mérite cela ? personne. J'ai deux adresses pour assister à des groupes de parole mais çà a lieu à Bordeaux, dans des endroits difficiles d'accès pour moi qui ai du mal en ce moment à bouger et surtout dans des endroits que je ne connais pas.
L'amour de ma vie était plus débrouillard que moi, nous ne sommes pas bordelais d'origine, ce n'était déjà pas évident pour lui de se rendre dans des quartiers qu'il ne connaissait pas, alors quant à moi c'est mission impossible, surtout dans l'état où je suis maintenant.
Est-ce que tu prends des médocs pour dormir ? Je médecin m'a donné des anxiolytiques, je ne prends que la moitié du comprimé et je fais des nuits d'environ 4-5  heures, avec des veilles où moi aussi je pleure quand je me réveille complètement et que je me rends compte que non, ce n'était pas un cauchemar.
Cette douleur est épuisante, mais il faut avancer tout de même, gérer le quotidien, les démarches qui elles aussi usent les nerfs, surtout parce que personne ne fait rien pour nous faciliter la tâche. Rien que pour transférer  la box TV de son nom au mien, j'y ai passé plusieurs jours, et je n'en suis pas encore sortie. Alors qu'on a envie de parler uniquement de celui qu'on a perdu. J'ai l'impression de m'épuiser davantage de jour en jour, je ne sais jusqu'où çà ira.  Tenir. Encore une heure, une journée, mais pour quoi faire, que devenir ?
Prends soin de toi, Denis, J'espère que tu es entouré par tes proches. Mariemo
Mariemo33

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 6363
Re : Pourquoi ?
« Réponse #26 le: 26 avril 2024 à 19:03:41 »
Mariemo33 aux responsables des 2 groupes de paroles tu peux oser dire tes difficultés peut être il y a t'il une solution à explorer de co voiturage  ...
chaque jour de 13h à 3h du matin sos amitié au https://www.sos-amitie.com/bordeaux/
et 0800 858 858 pour https://www.croix-rouge.fr/soutien-psychosocial-par-telephone qui peut aider aussi

c'est important de dormir un minima tu as raison de chercher à le faire

tu peux écouter la lecture de ce livre
https://www.youtube.com/watch?v=o_j8DM_vyNo&list=PLrmnQWpada4CGCAI4E_dd6jOqSwlUWncO&index=10
le film est à présent payant  ...

prends soin de toi comme il voudrait
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne did

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 156
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #27 le: 26 avril 2024 à 19:17:16 »
Bonjour mareimo33  non plus de caché pour dormir  le 1er mois oui et après je les ais arrêté  , ce n'est pas tant que j'ai du mal a dormir  , mais plutôt dans quel état de pleur et de tristesse je m'endort  , j'ai fais dix séances de psychothérapeute  en EMDR  et maintenant j arrive a canaliser mes grande crises et angoisses  mais la tristesse , ce poids dans ma poitrine et présent 24h sur 24 et même sans lutter ça demande une Energie considérable. Mais le plus dur pour moi est d'avoir envie de continuer comme ça  , sans entre voir de lumière au bout du tunnel   ,avoir  de projets , il me serait impossible pour l'instant de pouvoir et vouloir crée quelques choses sans elle  , je sais que un jour il faudra bien se faire une raison .
prend soin de toi aussi marie , il l'aurait voulu comme ça .
Amitiés sincère.
Denis
je suis mort avec elle

Hors ligne Mariemo33

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 214
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #28 le: 26 avril 2024 à 20:59:39 »
Bonsoir, mes amis Qiguan et Denis,

Vos messages me font du bien, quelqu'un quelque part a pensé à nous, à moi.
Je suis partie marcher en forêt , la petite boucle de 7 kms qu'on faisait il y a quelques années en courant au retour des vacances, pour la reprise. Quand je vais en forêt, je lui parle à voix haute, je pleure, je crie son nom, pas peur de passer pour une folle parce que toute seule. Tout à l'heure, je l'ai encore supplié de me faire un signe, un vrai et à ce moment, sa montre connectée que je porte à mon poignet depuis son départ a vibré plusieurs fois. J'ai regardé, pas d'affichage particulier, le cadran était en veille.
C'est peut-être bête de ma part de croire qu'il n'y a pas d'explication rationnelle, mais c'est bien le cas. Je ne suis pas une rêveuse ni une mystique mais plutôt quelqu'un de logique, cartésien. Son téléphone s'était aussi manifesté une dizaine de jours après notre séparation, au moment même où je le sollicitais de la sorte.
Alors ce soir, je vais un peu moins mal, je lui ai écrit pour lui dire que je l'aime, que notre amour ne pourra pas nous laisser séparés même par ce qui est arrivé. Je serai toujours sa femme, lui mon mari. Dans ma tête je refuse le terme de veuve. Je suis conjointe d'un conjoint décédé.
Ca ne m'enlèvera pas ma souffrance mais avec lui à mes côtés, même silencieux, même imperceptible, je me sens moins désespérée. Je prie pour qu'il continue à me montrer, de temps à autre, sa présence invisible. et indispensable.
Avez-vous aussi eu vous-mêmes quelques phénomènes semblables ?
Denis, il ne faut pas désespérer, elle est sans doute moins éloignée de toi que tu ne penses, même si elle ne peut te le faire sentir. Parles lui, demandes lui de te faire signe comme je l'ai fait pour Daniel, je suis sûre qu'un jour ou l'autre, quelque chose d'inexplicable va se produire. Cela n'efface pas le manque mais avoir conscience d'une présence invisible et bienveillante apporte tant de réconfort. Je vous souhaite une soirée apaisée, une nuit douce et calme. Denis, mon ami, Sûr que nous pleurerons cette nuit comme toutes les nuits mais il ne faut pas perdre confiance dans tout cet amour indestructible qui perdure, perdurera dans le temps, et qui nous permettra de retrouver après notre vie nos aimés.
Grosses bises affectueuses à tous les deux,
Fraternellement,
Marie.
Mariemo33

Hors ligne malome

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1294
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pourquoi ?
« Réponse #29 le: 26 avril 2024 à 22:50:47 »
Bonsoir Marie

Je vais essayer de reprendre mon travail le 6 mai en mi-temps thérapeutique, mais je ne sais si je tiendrai le coup. Le trajet pour aller de chez moi à Bordeaux fait 32 kms, j'ai peur de ne pas y arriver. Ou bien de m'écrouler devant les collègues, de ne pas arriver à me concentrer sur mon travail, de ne penser qu'à lui, il n'y a de place que pour lui dans ma tête.Et faire semblant, paraître mieux, ce n'est pas mon truc, je n'ai jamais su mentir.


L’idée d’essayer de reprendre ton travail  à mi-temps peut-être une aide pour toi , à condition d’écouter tes ressentis,  tu n’es pas une superwoman, tu as le droit d’avoir des peurs et des doutes, de ne pas être assez concentrer et même de t’écrouler devant les autres , mais tu as aussi le droit d’essayer et si tu y arrives cela sera un pas énorme dans ton parcours , et si tu abandonnes cela ne sera pas grave , au moins tu auras essayer. Et tu feras pour le mieux pour toi.

Tu es sur un chemin, qui te prend toute ton énergie, et qui est épuisant tout est combat, entre moins de sommeil, les larmes qui pourraient remplir une piscine, et ton cerveau qui travail à 200 à l’heure ! alors soit douce avec toi, difficile mais essentiel pour toi

Comme toi je n’aime pas ce statut de veuve, je préfère le mot « endeuillée » juste pour te dire que le deuil est universel et pourtant si personnel et en même nous avons presque les mêmes ressentis

N’oublie pas un jour à la fois

Amitiés
Marie-Claude