Auteur Sujet: Pour celui qui n'est plus là  (Lu 189891 fois)

0 Membres et 4 Invités sur ce sujet

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #60 le: 20 mai 2015 à 22:41:08 »
Reprendre le travail peut aider c'est vrai mais ça dépend des conditions
Peut-être devrais tu te mettre en arrêt encore un peu
C'est compliqué je sais bien mais ta situation , la distance et ce poste à responsabilités dans lequel tu n'as pas eu le temps de faire tes preuves … ça fait beaucoup quand on est fragiles comme nous le sommes
Prends soin de toi ,enfin ….essaie
Je t'embrasse

Hors ligne Lana

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 313
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #61 le: 22 mai 2015 à 23:07:24 »
Bonsoir Nora,
Je vois que tu es connectée alors je viens de faire un petit coucou
J'espère que ce week end de trois jours va t'apporter un peu de repos et de sérénité
Je pense bien à toi
Je t'embrasse Lana
Jean mon Amour je t'aime, plus qu'il y a d'étoiles dans le ciel, plus qu'il y a de grains de sable dans le désert et plus qu'il y a de sel dans la mer, encore bien plus et pour l'éternité

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #62 le: 22 mai 2015 à 23:27:32 »
Bonsoir Lana,

Oui, je suis venue faire une petite visite sur le forum.
Je vois qu'il y a toujours des nouveaux fils, des douleurs qui s'ajoutent aux nôtres .

J'espère que toi aussi tu vas passer un week end un peu apaisé, je sens que c'est difficile pour toi en ce moment. Tu vas peut être en profiter pour partir un peu ?

Je suis épuisée, le basilic rôde ce soir, il me cherche.

Je t'embrasse, je pense bien à toi

Nora



Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #63 le: 22 mai 2015 à 23:48:15 »
Merci MissSuzan,
Je te souhaite aussi un week end plein de douceur avec tes enfants.

Comme toi je crois que je repousse les images qui font trop mal. Elles sont venues tout à l'heure, sans que je les convoque, et elles m'ont à nouveau anéantie de douleur. Mais je me suis forcée à les garder, à me confronter à elles, même si elles sont atroces, si elles n'ont pas de sens.
Et puis une sensation  est venue, je ne saurais expliquer ce qu'elle était exactement, une douleur plus douce, une vague d'amour pour lui, une envie de le prendre dans mes bras, de lui dire que je l'aime,  que je l'aimerai toujours, et de lui sourire et de lui promettre que je vivrai à sa place ce qu'il aurait voulu vivre.
Il me manque atrocement, mais je suis tellement heureuse de l'avoir connu.
Je t'embrasse

Nora

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4958
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #64 le: 23 mai 2015 à 14:21:05 »
oui vide du manque du si grand plein que l'on a eu ... et qui reste un souvenir et un trésor que beaucoup ne connaitront jamais ..
Nora pense à utiliser l'EMDR/images négatives et contrer le basilic  :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4958
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #65 le: 07 juin 2015 à 14:18:46 »
Nora je veux te dire ce que tu as écrit là bas
http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/la-fonction-de-la-culpabilite-dans-le-deuil/msg59288/#msg59288
montre une vraie épine du chagrin très difficile à enlever !
Cet éloignement anticipé aggrave le ressenti du deuil même si tu sais que ce que t'ont dit les infirmières est vrai !
 :-*
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

fred29

  • Invité
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #66 le: 07 juin 2015 à 19:53:13 »
Bonjour,
Moi aussi j'ai eu ce rôle dès le début du cancer de ma chérie, nous n'avons jamais parler franchement de sa mort car nous savions tout deux que le cancer du pancréas est fatale encore plus vite chez les mucos, mon but était de l'accompagner du mieux que je pouvais en lui témoignant tout mon amour et en essayant de lui redonner de l'espoir. Nath avait une force incroyable elle était malade depuis sa naissance mais elle souffrait en silence. Lorsque je la lavais, je la portais elle pleurait d'être obligé de baisser les bras tellement qu'elle était faible. Elle n'a jamais voulu prendre de trop forte doses sur la fin car elle voulait rester elle et ne pas trop être shooté (je me demande vraiment comment elle a pu résister tant) Son regard était sur le départ elle aussi mais elle essayait quand même de me réconforter, malgré tout elle pensait encore à moi, elle me manque tellement que je n'ai plus la force de rien aujourd'hui. Nous n'avons rien à nous reprocher car certains ce sont les médicaments qui les transforment de la sorte ils ne sont plus eux mêmes mais l'amour reste dans le coeur.

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #67 le: 07 juin 2015 à 20:38:16 »
Oui, le fait d'avoir été rejetée, de l'avoir vu toujours fâché après moi les 2 dernières semaines, de voir son regard courroucé vers moi, d'entendre ses reproches a été difficile à vivre, et est encore maintenant une source d'angoisse et de chagrin pour moi.

Mais ce qui me fait le plus de mal est qu'il ait eu ces sentiments. Pour lui pas d'apaisement en sa fin de vie, que de la colère, du ressentiment.
Pourtant, je préfère qu'il en soit ainsi. C'était un homme fier, rebelle, d'un tempérament sanguin, un peu coléreux. Même s'il n'était plus vraiment lui même, il est resté comme je l'ai connu, il s'est battu jusqu'au bout, il était en colère, il ne voulait pas partir, et sa détresse venait du fait qu'il se sentait vaincu. Je n'aurais pas voulu le voir abandonner, se laisser aller, lâcher prise.
Cette colère s'est dirigée contre moi, mais contre qui aurait il pu la diriger, à part moi ?
Je n'ai pas pu lui apporter la sérénité, il ne m'a pas parlé d'amour, loin de là, pourtant je sais qu'il savait que je l'aimais, et je sais qu'il m'a aimée.





Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4958
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #68 le: 07 juin 2015 à 22:18:45 »
je savais déjà que j'avais eu un gros "cadeau" avec l’accompagnement vers l'au delà que j'avais pu faire avec Jean
en vous lisant je le réalise encore plus et ai de la gratitude pour ce que la Vie m'a donné alors qui a ses répercussions heureuses pour moi et surtout pour ce que ce fut pour Jean parti avec de la sérénité, des infos sur l'au delà etc ...
Bien sûr j'ai fait ce que je savais faire comme vous et utilisé pensée magique etc ... aussi pensant que le jour J était encore un peu plus loin ...
il m'a été conseillé après de lire l'art de mourir de Marie de Hennezel, je l'ai apprécié

Vous avez fait avec amour de votre mieux et c'est ce qui doit rester
avoir pu parler de tout ça ici vous aura aussi aidé vous le sentirez dans les jours à venir.
Je suppose que vous avez depuis à votre manière parlé à vos défunts chéris et dit ce que vous vouliez dire c'est important de le faire comme il est dit dans le texte de Fauré que j'ai mis en lien sur http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil/la-fonction-de-la-culpabilite-dans-le-deuil/

je vous embrasse très fort
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 781
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #69 le: 08 juin 2015 à 12:50:31 »
" Se voir "partir" vers cet inconnu était si terrifiant que ton mari s'est montré en colère, dur en paroles "

Je ne crois pas qu'il était terrifié, il était en colère que la maladie le force à quitter la vie, l'empêche d'accomplir ce qu'il souhaitait faire,  lui donne si peu de temps, lui qui avait tant de projets et d'envies.  Il était furieux car il me laissait une foule d'affaires à régler, que je ne décrirai pas ici, ce à quoi je m'emploie depuis son décès.

Verbaliser ces moments est le " travail " que je poursuis avec la psychologue. C'est elle qui m'a guidée vers le sentiment " apaisant " qu'il soit en colère, c'est à dire égal à lui même, plutôt que triste ou apeuré, ce qui ne lui correspondait pas.
Et que la colère se soit dirigée contre moi, peu importe.

Je passais 20h sur 24 à l'hôpital avec lui, ne partant que la matinée, pendant les soins, pour ne pas déranger.
Les infirmières m'avaient conseillé de prendre un peu plus soin de moi, et au moins de partir une heure ou deux dans la journée. Pendant ce temps elles prenaient le relais auprès de lui.
Trois jours avant son décès, je suis allée diner chez une amie, et je suis revenue vers 21 h. Je l'ai trouvé les yeux grands ouverts ( alors qu'il passait beaucoup de temps à dormir, assommé par les médicaments ), rivés sur l'horloge accrochée en face de son lit.
Il m'a dit d'un ton glacial : " Tu as vu l'heure ? où étais tu ? je trouve que tu prends beaucoup de liberté en ce moment. Je ne suis pas encore mort ".

ça calme ...





Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4958
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #70 le: 08 juin 2015 à 17:31:51 »
Nora
je ne dirai pas mieux que MissSuzan
je te serre fort dans mes bras
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Lana

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 313
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #71 le: 08 juin 2015 à 19:04:56 »
Nora, je t'embrasse très fort
Lana

Ps : je reviens de la première séance de groupe, c'était intéressant et je pense que ça va m'aider
Jean mon Amour je t'aime, plus qu'il y a d'étoiles dans le ciel, plus qu'il y a de grains de sable dans le désert et plus qu'il y a de sel dans la mer, encore bien plus et pour l'éternité

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4958
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #72 le: 08 juin 2015 à 20:41:06 »
ce qui s'est produit aujourd'hui sur ce forum d'un fil à l'autre est magnifique en fait
je vous embrasse
l'Amour survivra à tout
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Darling

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 250
  • Avec toi hier, pour toi demain, à jamais pour nous
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #73 le: 08 juin 2015 à 23:23:47 »
Nora
pareil pour moi, je te lis et comprends ta détresse.

Heureusement que tu as pu dépasser ce stade de culpabilité en prenant du recul.
Et tu vois nos témoignages se rejoignent, c'est juste que chacun de nos amours au moment de leurs départs, ont réagit selon leurs caractères.

Je t'embrasse et te souhaite une douce nuit.
Darling, plus jamais ta main dans la mienne mais pour toujours le souvenir de sa chaleur. Plus jamais tes yeux dans les miens mais pour toujours l'intensité de ton regard. Plus jamais le son de ta voix mais pour toujours la douceur de tes paroles.

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : Pour celui qui n'est plus là
« Réponse #74 le: 09 juin 2015 à 06:42:35 »
Nora , missSuzan , Darling et toutes les autres qui ont accompagné dans la maladie...
vos témoignages me bouleversent
longtemps , longtemps , je l'avoue , je me suis dit " comme j'aurais aimé l'accompagner , être là , lui prouver encore et encore mon amour , me transformer en infirmière des mois , des années ... être là pour son dernier souffle , qu'il parte dans mes bras ..."
oui , longtemps , j'ai cru que la maladie , pour celui qui reste , aurait été préférable à cette mort , brutale , sans un petit moment d'espoir , sans préavis , loin de mes bras ...

mais , lorsque je vous lis ....

je vous embrasse tendrement