Auteur Sujet: peur d'aller mieux  (Lu 9637 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2778
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #30 le: 21 Septembre 2014 à 13:17:05 »
mimie j'avais fait un fil sur la solitude des WE ...
de là j'ai organisé un peu plus là je vois que tu n'as pas de roue de secours si je puis dire pour aujourd'hui
quand ce fut comme ça pour moi je restai sur le forum à lire plein d'anciens fils et à noter réactions, suggestions etc ...
puis je m'activais physiquement je m'obligeais à quelque chose de prenant un peu ça coupait ...
tes enfants sont certainement malgré tout des moteurs pour toi ... accroche toi au voyage qui arrive vers l'Irlande
Aller vers les autres est certainement fondamental dans le deuil ... as tu été vers un groupe de parole ? la rencontre solidaire aide beaucoup !
amicales pensées ! pour ton après midi (si tu veux voir du beau de chez moi clique là http://www.cite-episcopale-albi.fr/ c'est pour te faire voyager  :-* bises
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne lulu

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 169
  • un gramme d'espoir vaut plus qu'un kilo de rien
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #31 le: 21 Septembre 2014 à 13:25:13 »
Qiguan je voulais te répondre sur un post différent de celui que j'ai fait pour Mimie.

Bravo pour tes progrès, c'est toujours un pas de plus de fait, comme une victoire sur nous même, sur la survie.

Cette peur d'aller vite, est ce que ce n'est pas aussi la peur que les autres nous croient "sortis d'affaire" ? Je ne sais pas encore, mais je sais une chose c'est que je serais en deuil de mon amour pour le restant de mes jours, peu importe ce que  les jours à venir (je ne sais plus parler d'avenir) me réservent...
Personnellement je pense avoir cheminé jusqu'à présent à mon rythme en essayant à chaque instant de trouver les béquilles qui me permettent de dire aujourd'hui que je vais car de mon point de vue il n'y a qu'en allant que je peux garder le meilleur de nous deux. J'ai des forces et des faiblesses, et je reste vulnérable

Et juste au moment où quelqu'un près de moi dit "il est parti", il y en a d'autres qui le voyant poindre à l'horizon et venir vers eux s'exclament avec joie : "le voila".
Pourquoi serais-je hors de la pensée simplement car je suis hors de vue ?

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #32 le: 21 Septembre 2014 à 14:30:44 »
"Je vais"... C'est une expression que je vais adopter je pense... Jusqu'à présent lorsqu'on me lance  "Bonjour, ça va ?" je répond toujours "Et toi ?"  Car il m'est impossible de dire "ça va, merci"...

Personnellement, je n'ai pas peur d'oublier en allant mieux, c'est impossible d'oublier l'Amour de sa Vie... J'ai peur de le "trahir"... Peur sans doute aussi que les autres pensent "Ah ça y est, elle a tourné la page"...




Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #33 le: 21 Septembre 2014 à 19:20:53 »
Lulu,

Je te rejoins dans l'idée que maintenant, nous endeuillé(e)s nous cheminons pour deux. Il y aura toujours "nous" et avec nous, en nous l'être aimé.

Il y a des "signes" qui viennent, un jour ou l'autre, si on sait/accepte de les voir qui permettent d'ancrer en nous cette certitude et cette question que l'on doit garder à l'esprit : "Qu'est-ce que mon Amour souhaiterait le plus pour moi, là, maintenant et pour l'avenir ?".

Rien n'est facile pour autant et, comme vous avez été plusieurs à le dire, on garde nos vulnérabilités, nos faiblesses mais nous sommes un certain nombre (la grande majorité j'aimerais croire) à constater que nous avançons, nous ne pleurons plus autant (bien sûr il y a les périodes où ça coule tout seul mais peut-être moins longtemps ou moins souvent), nous commençons à accepter que la solitude est une nouvelle compagne et que nous avons 2 options : la laisser nous grignoter si nous ne l'aimons pas ou tenter d'anticiper ces moments là (est-ce que je peux m'organiser quelque chose pour les dimanches qui sont si longs et si solitaires : lire, inviter, visionner un film, faire une petite activité sportive ou autre  ... ?).

Douce fin de dimanche à toutes et tous

Bises

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2778
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #34 le: 21 Septembre 2014 à 20:27:13 »
Viviane  l'idée d'anticiper/risques de la solitude m'est venue assez vite je crois et surtout après quelques dimanches désastreux
Depuis je balise un maximum cette journée plus que les jours de travail.
Dans les réserves utiles pour les dimanches ou nuits difficiles j'ai ceci
http://www.dialogueetsolidarite.asso.fr/Le-courage-du-deuil-au-quotidien-Lille-Dec-2011.html sur ce site il y en a d'autres
et quelques autres conférences qui m'intéressent !
Oui nous devons relever la tête et j'aime ton expression :
cette question que l'on doit garder à l'esprit : "Qu'est-ce que mon Amour souhaiterait le plus pour moi, là, maintenant et pour l'avenir ?".
douce soirée à toutes et tous
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2778
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #35 le: 11 Mars 2015 à 11:35:10 »
il y a longtemps que je n'ai rien écrit ici
la peur d'aller mieux m'a t'elle quittée  ???
pas du tout pendant très longtemps  :-\
mais peu à peu des mieux se sont installés ou des moins mal ...
ils sont devenus quotidiens malgré les autres moments de souffrance et même s'ils n'évitent pas la souffrance ils permettent de se ressourcer un peu, de s'apaiser un peu
une petite inspiration oxygénée pour continuer le long marathon du combat de travail de deuil !

Je vis une situation personnelle où je n'ai pas de personne proche au quotidien pour tomber le masque, où les ami(e)s d'avant ne sont plus là, où la famille a fui, où les autres membres de la famille doivent au contraire être protégés !
et si je tiens un langage de vérité non précis avec les personnes que je côtoies régulièrement (clientèle, élèves, ...)  c'est un besoin récent http://forumdeuil.comemo.org/vivre-le-deuil-de-son-conjoint/depuis-le-23-avril-2014/msg54841/#msg54841

et du coup comment oser montrer des mieux où les autres crieraient victoire et se dirait ça y est elle va bien !
non impossible je dois montrer que je ne vais pas vraiment ainsi les autres s'interrogent peut être mais au moins ne me font pas souffrir à me renvoyant des phrases assassines sur passer à autre chose !
Donc peur de montrer du mieux
sauf à notre fille à qui j'aime dire mes victoires pour la rassurer !

que c'est compliqué !
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne myla

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 90
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #36 le: 11 Mars 2015 à 16:01:56 »
C'est si vrai, cette crainte d'afficher "parfois" un mieux et de penser que du  coup, ils vont penser : "ça y est , elle a l'air bien" avec la peur de ne pas être reconnue par la suite comme pouvant ne pas aller bien..
Hum , c'est vrai que c'est compliqué

Biz
Myla

Hors ligne zabou

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 1182
  • DANS MON COEUR A JAMAIS
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #37 le: 11 Mars 2015 à 20:49:10 »

Oui difficile de l'afficher mais peut être encore plus difficile de l'accepter, avec les questionnements, qu'implique ce mieux, non , emprunt d'une certaine culpabilité....

Ensuite ces mieux, vont ils durer ? combien de temps ?

Alors , pour toutes ces raisons on garde le masque, par incertitude, par incompréhension ( des autres), par peur de nous même.....

La confrontation, de sentiments, de ressentis, plus que contradictoires....

Je vous embrasse.

zabou
Le souvenir, c'est la présence invisible.
Si j'avais su que je t'aimais tant, je t'aurais aimé davantage.
Mon amour, plus qu' hier et moins que demain.

Hors ligne Mimie

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 180
  • Dur de survivre
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #38 le: 11 Mars 2015 à 21:27:53 »
Oh oui c'est contradictoire et difficile, pour ma part quand j'avais des moments mieux la première année, j'avais du mal à le montrer ou alors je culpabilisais aussitôt par peur que la famille pense que je n'aimais pas mon mari et que je n'avais pas de chagrin.
Je m'autorise un peu plus maintenant.
Bon courage à toutes;
Mimie

La nuit n'est jamais complète, il y a toujours puisque je le dis, Puisque je l'affirme
Au bout du chagrin
Une fenêtre ouverte
Paul Eluard

Hors ligne Yentel

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 367
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #39 le: 12 Mars 2015 à 07:35:57 »
"Peur de montrer du mieux"... Moi aussi Qiguan, j'ai cette peur... En partie parce que je ne veux pas être "classée" comme ayant "terminé" mon deuil mais toujours aussi cette peur de trahir mon Amoureux... Parfois j'ai l'impression que si je vais mieux, je l'abandonne...

Que c'est compliqué...
Yentel
"Quand tu regarderas les étoiles dans le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dans l'une d'elles, alors, ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles.  Tu auras, toi, des étoiles qui savent rire" (A. de Saint-Exupéry)

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 582
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #40 le: 12 Mars 2015 à 08:56:13 »
Je me permets d'intervenir sur ce sujet.
Je ne comprends pas,  pourquoi ne voulez vous pas accepter d'aller mieux , par moments ?
C'est quand même le but du " travail" sur le deuil, non ? Cela veut dire que cela se passe bien, l'alternance des moments de souffrance et de " mieux être ", c'est bon signe, un signe d'espoir.
L'intensité, la durée de la douleur ne sont pas fonction de la dimension de l'amour que vous avez ressenti pour votre conjoint.
Chaque personne réagit à sa manière, selon ses propres ressources, les circonstances, les difficultés " matérielles " et sociales, l'environnement amical et familial...
Et puis le regard des autres importe peu, le plus important; c'est soi même ...nous n'avons rien à prouver aux autres.

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 2778
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #41 le: 12 Mars 2015 à 09:43:13 »
Nora
ne cherche pas à comprendre nos paradoxes du deuil.
ici il ne s'agit pas de comprendre intellectuellement
il s'agit de témoigner des difficultés
même si c'est en ne voulant pas aller mieux
en effet chacun utilise pour gérer son deuil ce qu'il peut
à une séance de groupe de parole une endeuillée avait dit "je n'ai pas envie d'aller mieux" et la psy a répondu "vous avez le droit, chacun avance dans son deuil à son rythme comme il peut"
Ici Yentel dit clairement :
Parfois j'ai l'impression que si je vais mieux, je l'abandonne...
mimie
je culpabilisais aussitôt par peur que la famille pense que je n'aimais pas mon mari et que je n'avais pas de chagrin.
Myla
C'est si vrai, cette crainte d'afficher "parfois" un mieux et de penser que du  coup, ils vont penser : "ça y est , elle a l'air bien" avec la peur de ne pas être reconnue par la suite comme pouvant ne pas aller bien..
c'est une étape que l'on rencontre très souvent dans le deuil voir page 129 Dr Fauré le deuil au jour le jour
Zabou aussi en témoigne

oui peur que les autres pensent que l'on va mieux =
nous disent des phrases assassines : "tu as tourné la page" "tu as fini ton deuil" sachant qu'un deuil ne se fini jamais

oui tant de choses font qu'on a peur d'aller mieux
aussi la peur d'à nouveau avoir mal d'un coup comme une chute non prévue
et cela nous arrive pourtant !
« Modifié: 12 Mars 2015 à 11:07:21 par qiguan »
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne leelou-

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 185
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #42 le: 12 Mars 2015 à 10:39:51 »
J'aimerais tellement "aller mieux", je n'accepterai  jamais la mort de mon mari mais je veux aller mieux.
Je suis dans le basilic depuis si longtemps (6mois bientôt, ç'est court et long à la fois) que j'ai envie, besoin que cette douleur s'en aille et me laisse m'imprégner de lui, de nous, de ces 27années passées ensemble.
Besoin à nouveau de vous lire mais surtout de vous répondre.
Vous êtes ma bouée jetée à la mer et je m'accroche pour ne pas couler.
Courage à nous
S'il fallait entre nous un mot
Qui soit comme un dernier cadeau
Avant de fermer les rideaux
Mon amour, mon amour
A bientôt

Hors ligne Nora

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 582
  • " Ne me secouez pas, je suis pleine de larmes "
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #43 le: 12 Mars 2015 à 17:22:44 »
Pour l'instant je n'ai pas peur d'aller mieux, mais j'ai peur de souffrir. Et je souffre.
Tout est sans doute trop récent pour moi pour que je puisse comprendre . J'ai pourtant l'impression d'avoir déjà fait un long chemin, puisque dès le début de la maladie de mon mari le médecin lui a dit qu'il ne pourrait pas le guérir, et lui a annoncé qu'il ne vivrait que quelques mois.
Ces 4 mois d'accompagnement ont sans doute déjà contribué à me permettre d'admettre l'idée de sa mort.
Je n'ai pas peur de le trahir en souffrant moins, j'ai peur de le trahir en m'écroulant. Pourtant je n'ai pas envie de vivre sans lui. Il le savait, je lui avais dit que je voulais partir avec lui, mais il m'a fait promettre de continuer, et de vivre mes envies et mes passions pour lui...
Il ne voulait pas souffrir et il avait envie de vivre. Il a souffert et il est mort. Voilà où est ma douleur.

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : peur d'aller mieux
« Réponse #44 le: 12 Mars 2015 à 18:51:27 »
je me retrouve complétement dans vos mots , cette peur d'aller mieux , je la connais bien maintenant
impression de l'abandonner
que les autres pensent qu'on va bien et , du coup , ne plus pouvoir leur dire qu'on va mal
peur que l'on pense qu'on ne l'aimait pas assez ,pas assez de chagrin
la peur, aussi , de revoir surgir la douleur , encore et encore après ce moment d'accalmie
oui , c'est un mélange de tout ça

un paradoxe , c'est vrai , difficile à expliquer....

certains , peut-être , échappent à ce sentiment mais c'est , quand même , très souvent évoqué par de nombreuses personnes

si je peux me permettre Nora , je crois que ton deuil est très récent
moi , quand j'étais à 1 mois , je ne connaissais pas du tout cette peur d'aller mieux car aller  mieux me semblait absolument impossible , j'étais au fond du gouffre , dans ma terrible douleur en permanence , sans le moindre petit répit
ce n'est que bien plus tard , quand de petits moments d'accalmie sont apparus,  que cette peur est arrivée