Auteur Sujet: ou en êtes-vous deux ans après ?  (Lu 3158 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne soizic38

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 18
ou en êtes-vous deux ans après ?
« le: 12 Décembre 2013 à 07:50:14 »
Bonjour,

J'ai perdu mon conjoint il y a deux ans d'un cancer des testicules, après deux ans de maladie. J'étais enceinte de quatre mois lorsqu'on a découvert son cancer. Notre fille a un peu plus de trois ans et demi. Aujourd'hui encore, je pleure tous les jours son absence. C'est dur... il était tellement content de devenir papa. Je sais que je me torture beaucoup l'esprit, je n'ai pas accepté son décès. Au boulot, ca peu aller car je suis occupée, mais dés que je suis seule, je replonge dans un état déprimé, je cogite encore et encore ...
Je voudrais avoir vos témoignages sur votre état deux ans après la perte de votre conjoint? comment vous sentez-vous ?
Merci
Soizic38

Hors ligne alberte

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 99
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #1 le: 12 Décembre 2013 à 15:17:55 »
Bonjour
Demain 13 décembre : 26 mois ....
Je n'écris pas souvent sur le forum mais j'écris tous les jours sur un cahier, voici ce que j'ai écrit il y a deux mois :

Un mois, deux mois, six mois, un an... deux ans, le temps passe, le manque et l'absence restent. On ne s'habitue pas à l'absence, on s'habitue à vivre avec le chagrin. Il n'y aura jamais rien pour remplacer celui qui est parti, il y aura peut-être autre chose.

Maintenant, je discute avec Daniel.
Parfois, je lui fais une réflexion à haute voix. Nous avions tant de choses qui nous liaient, il y avait tant d'Amour, de la joie, de la passion, des projets.
Je continue sans lui, pas à pas. Son grand départ m'a fait chercher et trouver au fond de moi des ressources insoupçonnées. Il était exceptionnel et je me laissais vivre avec lui.
 Je dois être à la hauteur de ce qu'il m'a appris, je n'ai pas le droit de le décevoir, il a été si courageux dans la maladie.

Parfois, je lui écris simplement que je l'aime, comme s'il était en voyage. Parfois, je lui demande comment faire ceci ou cela, comme s'il allait me répondre

Je n'en fais pas un héros, ni une idole, c'est l'homme que j'aime et je le garde avec moi, autour de moi, en moi.
Chaque jour j'apprends. Je pleure toujours, je cris parfois, je maudis la terre entière, je me recroqueville dans un coin de notre lit, maintenant bien trop grand. Et puis je m'endors épuisée. Et au matin, je repars, un pied après l'autre et encore un.
Je ne veux pas penser à l'avenir. Sans lui, cela me semble insurmontable. Le présent est déjà si dur à vivre.

Oui, c'est un combat quotidien 26 mois que je lutte. Déjà. Seulement.
Et demain est un autre jour.
Pourtant, toujours cette sensation de na pas être seule et abandonnée !
Pourtant toujours aussi riche de ton Amour.
Amour accompagné, partagé, complet dès la première minute que nous avons passé ensemble.
Amour fusionnel, affiché à la face du monde, de notre monde.

Amour pas toujours accepté par les autres. Mais qu'importait ?
Nous étions ensemble. Si bien ensemble.

Je te disais souvent : "ce n'est pas parce que j'ai une bague à un doigt que je rentre tous les soirs. C'est parce que je suis bien avec toi !"

Avec toi !
SANS toi maintenant !

Comment as-tu pu vivre tout ce calvaire, tous ces mois de douleurs aussi bien physique que mentale ?
De quel droit je peux me plaindre maintenant alors que, moi, je suis vivante !

Vivante pour continuer ton chemin que nous avions tracé ensemble.
Ce chemin qui est tellement difficile sans toi.......
Ce chemin que je mettrais un point d'honneur à sublimer de ton souvenir....



Je ne sais pas si on peut dire que l'on "sort" un jour du deuil, mais on l'apprivoise, il nous change à jamais mais on apprend à vivre avec lui, comme une infirmité intérieure à laquelle on s'est adapté.


Il faut tenir et espérer, oui j'espère qu'avec le temps la souffrance s'atténuera.

Hors ligne chantal67

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 215
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #2 le: 13 Décembre 2013 à 01:35:03 »
Bonsoir tout le monde, 38 mois le 19 ! quatrième noel sans mon mari !

Que de chemin parcouru ! je ne compte plus le nombre de fois où j'ai coulé avant de toujours remonter,
avancer encore et encore, il le faut, il y a nos filles, nos petits-enfants, nos traces, les traces de notre
vie à deux, de notre Amour.

La douleur a laissé la place à "l'acceptation" de l'absence, cette absence, ce manque que rien ne remplace.

Je parle à mon mari, je sais qu'il n'est pas loin. Les larmes coulent encore par moments mais maintenant
elles soulagent.

Le chemin parcouru a été horrible et pourtant..........je suis là, vivante ! Je profite de ce bonheur qui est la vie,
tout simplement. Mon mari est avec moi dans mes rires et mes larmes, dans les yeux de nos enfants,
dans les bisous de nos petits-enfants.

Bien sur il y a la vie "avant" et la vie "maintenant", plus rien n'est pareil et pourtant tout continue.

Rien ni personne ne pourra me prendre "nos" souvenirs, des mots, des images qui sont gravées dans mon coeur.

J'aime mon mari depuis mes 14 ans, j'en ai 58 maintenant et je me dis que, malgré cette saleté de maladie qui
nous a broyé en l'espace de 3 mois, nous avons eu la chance d'etre ensemble, avec des hauts et des bas, ensemble
pendant 41 ans.

J'aime me souvenir de nos moments de tendresse comme des moments où il me faisait tourner en bourrique,
(faut dire qu'il y arrivait bien) c'était NOTRE vie.

Le temps qui passe, ce temps qui nous a manqué cruellement tout d'un coup, le temps est notre allié. Il calme,
apaise la douleur pour laisser la place à la vie, mais il faut du temps.

Je vous souhaite de trouver le calme et la paix, laissez couler les larmes quand elles viennent ce n'est que l'expression
de notre peine et elles soulagent. Ceux et celles qui ne sont pas passés par cet enfer ont parfois du mal à comprendre
notre désarroi, tant mieux pour eux, mais nous nous savons.

Passez les meilleurs fetes de Noel possibles avec vos familles, bises à tout le monde

Hors ligne bruno

  • Membre Senior
  • ****
  • Messages: 350
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #3 le: 13 Décembre 2013 à 10:01:59 »
                Bonjour Chantal,

  oui tu as raison,moi aussi maintenant apres 39mois,j'ai acquis la certitude que rien ne sera oublie,efface...Elle sera a jamais en moi,avec moi et moi avec elle...
  Ces 3 annees,tres dures comme tu le dis m'ont maintenant rassure sur ce fait la:"il n'y a pas de risque d'oubli".C'etait une de mes grandes peurs au debut de ce chemin,mais mainteneant je le sais...
   Cela ne change pas grand chose,n'enleve pas ce vide immense,la tristesse et les chagrins,mais enleve un peu de cette culpabilite a continuer a vivre sans eux....

   Voila,ca fera aussi le 4eme Noel sans elle....Mais elle sera la quand meme,dans le ciel de son Ame et dans mon coeur.

                                  Bruno a Sandrine. 

Hors ligne alberte

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 99
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #4 le: 13 Décembre 2013 à 15:04:50 »
Bonjour
Merci Chantal cela m'a fait du bien de vous lire et cela me donne de l'espoir de moins souffrir.
"Rien ni personne ne pourra me prendre "nos" souvenirs, des mots, des images qui sont gravées dans mon cœur."
Il est bien là dans mon cœur.
3ème Noël seule pas tout à fait puisqu'il est dans mon cœur.

Hors ligne LILI0824

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 170
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #5 le: 13 Décembre 2013 à 22:43:46 »
Bonsoir à tous,

cela fait 16 mois. On me demande souvent : comment tu fais toute seule, c'est dur non ? J'ai envie de répondre : ce n'est pas d'être toute seule qui est dur, c'est d'être sans lui. Je me sens seule devant les problèmes, les soucis, c'est vrai. J'ai l'impression d'être inutile, c'est vrai, je ne trouve pas mon chemin à moi, sans lui.

Mais tout au fond de moi, je ne ne me sens jamais seule. Et je n'attends aucune réponse de sa part bien sûr, mais c'est toujours à lui que mentalement, je me confie.

Je vous souhaite une douce nuit.

Hors ligne mc59

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 195
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #6 le: 13 Décembre 2013 à 23:59:57 »
bonsoir à tous et toutes ;
comme Bruno et Chantal ce sera le 4ème Noël sans..
sans la présence physique de  Jean-Marie ;
 mais avec lui tellement présent dans mon cœur , dans mes pensées, dans les choix que je fais au quotidien ..
Mes 3 enfants sont adultes , mariés , parents à leur tour;
mais nous avons besoin de nous retrouver ;
hier soir nous étions à 4 à la maison et je leur disais "vous êtes le plus cadeau que Jean-Marie m'a fait .."
oui , la Vie continue , avec eux ;
 cela n'empêche pas la douleur , le manque, de ressurgir parfois ! mais j'apprends  à les 'apprivoiser';
oui, il a un 'avant ' et un 'après '
mais Jean-Marie continue à m'accompagner sur mon chemin de vie;
tout ce que nous avons vécu , partagé , est pour toujours en moi ;
ni personne, ni le temps ne pourront me l'enlever !
prenez soin de vous ..
marie-claire
 

Hors ligne alicia

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 50
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #7 le: 21 Décembre 2013 à 20:19:49 »
bonsoir à tous,
Comme vous, il y a 16 mois que mon Domi est parti,
Je suis dans cette 2ème année qui j'espérais m'apporterait plus de sérenité,
et ces fêtes que je déteste à présent, et ces magasins qui vendent du rêve,
si j'étais seule sans mes filles, je passerai noêl sous ma couette parce que je n'ai pas plus envie que l'an dernier de faire noêl sans mon mari
toujours beaucoup d'angoisses, de tristesse, de vide et l'envie de pleurer seule à la maison
et c'est dans cette maison que je me réfugie le plus souvent, maison où nous avons vécu tous les 4 avec nos filles
je ne parles plus beaucoup de mon chagrin, j'ai l'impression que cela dérange au bout de plus d'un an..ils ne comprennent pas.;il faut le vivre;;je le sais
j'ai ressorti cette année un tout petit sapin habillé de petits personnages, j'avais racheté des boules mais je n'ai pas eu le courage de les accrocher et de le décorer, je les ai laissées..j'irai peut'être mieux l'année prochaine.. biz à tous  Alicia

Hors ligne gertrude

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 38
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #8 le: 22 Décembre 2013 à 00:37:49 »
bonsoir à tous

32 mois, 3me noel

le vide l'immense vide de son absence, sa disparition.....
 mais j'ai toujours aimé noel, le premier sans lui a été très très angoissant
aujourdh'ui j'ai retrouvé le plaisir d'avoir mes enfants , ils sont là pour noel, alors le vide est moins lourd moins creux
je n'ai pas encore le courage, l'énergie de faire le sapin....

le plaisir de faire partie d'une communauté peut etre; qui fait la féte ensemble, qui se retrouve, qui aime, qui prie peut etre ,qui souffre aussi

à vous tous tous je souhaite au moins tout petits plaisirs ou bonheurs


Hors ligne flowers

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 79
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #9 le: 25 Décembre 2013 à 20:33:44 »
Bonsoir à tous,
J’ai perdu mon conjoint il y a 19 mois aujourd’hui, jour de noël, d’un cancer
qui l’a emporté en 5 mois de temps.
Le traumatisme est toujours là, le manque de lui est encore plus intense aujourd’hui
Jour de noël, pour notre fille de 12 ans aussi.
Réveillon et jour de noël passés en famille, mais j’aurai préféré rester sous ma couette sans voir personne, car se fût difficile, voir tout le monde en couple avec enfants, heureux d’être ensemble, famille complète sauf nous, si seules ! même entourées !
Le temps ne fait rien à l’affaire ces jours là, de fêtes ! Les autres jours on arrive à surmonter notre peine, on essaie de vivre le mieux que l’on peut.
Ce qui me rassure c’est qu’il est là malgré tout avec nous dans notre cœur, et c’est ce qui me fait tenir.


Hors ligne dailin

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 1
Re : ou en êtes-vous deux ans après ?
« Réponse #10 le: 28 Décembre 2013 à 00:09:19 »
bonjour Soizic
cela va faire 2 ans que ma femme nous à quitté ( j' ai un garçon de 20 ans ) après 8 ans de lutte contre le cancer du sein
et je pleure toujours autant ,parfois j'ai l'impression d'avancer de me reconstruire de  retrouver un pseudo équilibre, j'ai  aussi le sentiment
par moment d'être à coté de la vie , professionnellement  je fais face à et cela m'aide , au niveau sociale j'ai un bon réseau d'amis,d'amies et malgré la chance que j'ai d'avoir une situation solide je passe toujours par des moments de grande détresse et je me dis que je n'ai pas les forces ou "volonté " d'aller de l'avant,comme vous je replonge je cogite et cela malgré  que: j'ai et crois toujours à la vie  et désire la vivre pleinement ce que je ne fais pas actuellement. je sais au fond de moi que cela  va revenir que ma femme fais partie de ma vie mais je n'arrive et je n'ai pas encore trouver les ressources et  le chemins pour y arriver à Vivre libre au présent ce que ma femme ma demandé. de prendre la vie à bras le corps. Je sais que je vais y  parvenir, mais c'est long et je me décourage et dois accepter son départ.
Je tenais à vous exprimer ma situation car votre message  m'aide à avancer et vous souhaite toute la force nécessaire pour avancer dans votre deuil.