Auteur Sujet: mon sac en bandoulière  (Lu 4274 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne Alicedemontafilon

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
mon sac en bandoulière
« le: 01 Mars 2015 à 20:42:32 »
Mon sac en bandoulière
                                               à Daniel


Je promène ma tristesse comme mon sac en bandoulière
et quand je pense l'avoir oubliée, tel le cartable, une écolière,
son poids, sa force, sa violence secouent ma besace de larmes
cachée et bercée au rythme régulier de mon cœur sans arme.

Les masques succèdent aux masques, et le silence prend ses aises,
s'installe, confortable, tisse sa toile, resserre ses nœuds à l'anglaise.
Et l'impuissance achève son œuvre en me laissant pitoyable pantin
dans des brumes où flottent ton sourire et ton regard angevins.

Et pourtant je souris, mes yeux s'émerveillent encore, je ris.
Tout est d'une normalité banale et tranquille sans charivari.
Je suis vivante cependant, mais mon corps en porte à faux
traîne dans un bruit sourd et pesant mes souvenirs en lambeaux.

Tenace, j'insiste à me tenir droite, je me parle et me rabroue
Et dans un fol espoir je pense gagner et mettre sous ma houe
Tout ce magma de chagrin, dominer enfin ce méli-mélo d'émotions
Mais au soir tombant, le miroir me renvoie  à ma désolation.

bientôt 3 ans...et toujours ce même manque!! je ne sais plus trop quoi faire pour aller mieux, pour continuer à vivre,
tout me  coûte, je n'ai plus de désir, d' enthousiasme  :-\

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4419
Re : mon sac en bandoulière
« Réponse #1 le: 01 Mars 2015 à 21:47:54 »
je te dis bienvenue
je n'en suis pas à un an mais 10 mois ...
ton poème est bien beau
ta souffrance n'est pas usée semble t'il ...
ici tu peux la dire encore
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne FeeViviane

  • Membre Complet
  • ***
  • Messages: 191
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon sac en bandoulière
« Réponse #2 le: 01 Mars 2015 à 22:03:30 »
"bientôt 3 ans...et toujours ce même manque!! je ne sais plus trop quoi faire pour aller mieux, pour continuer à vivre,
tout me  coûte, je n'ai plus de désir, d' enthousiasme  :-\"


Et si, après ce poème cri du cœur tu racontais ? Toi, lui, ce temps passé depuis 3 ans où tu n'as peut-être pas pu laisser sortir de toi tous les sentiments mêlés, la douleur et l'horreur, les mots embrouillés...
Et si, après ce premier pas, le moment était venu de déverser ici le trop plein accumulé ?
Je ne sais pas si cela te fera aller mieux... ça vaut peut-être la peine de tenter.

Bien chaleureusement

Hors ligne Alicedemontafilon

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 2
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon sac en bandoulière
« Réponse #3 le: 02 Mars 2015 à 22:23:25 »
merci, très touchée de vos messages, mais j'ai du mal à me livrer...
mais je vais y penser. merci encore bonne soirée

Hors ligne qiguan

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4419
Re : mon sac en bandoulière
« Réponse #4 le: 03 Mars 2015 à 09:26:32 »
il est surtout important même si tu n'écris pas "publiquement" ici
que tu sortes de toi
en écrivant tout ...
c'est ce qui peut t'aider me semble t'il de tout ce que j'ai lu (Dr Fauré etc)
douce journée
"il est plus facile de désintégrer un atome qu'un préjugé" A. Einstein
"Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque" René Char

Hors ligne Mamoure

  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 865
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon sac en bandoulière
« Réponse #5 le: 04 Mars 2015 à 06:41:53 »
oui , écrire peut aider , que ce soit en privé , ici , ou ailleurs
déverser sa peine, mettre des mots sur les maux
pour moi très compliqué ( voire impossible ) de le faire à l'oral ( même avec ma psy ) alors j'écris...

Hors ligne pitchounette

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 96
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon sac en bandoulière
« Réponse #6 le: 04 Mars 2015 à 09:13:02 »
Bonjour,
Tu écris magnifiquement bien, je n'ai pas ce don. Moi ca fait 2 mois Et Demi Et on dirait hier... Ça faisait presque 20 ans, 11 années de mariages et 2 garçons de 6 mois et 2 ans et demi.
Le manque, l'absence et les habitudes .,, nous detruisent a petit feu Et pourtant notre instinct de survie fait qu'on tient le coup, qu'on se lève ts les jours, et qu'on avance parfois a reculons certes mais pas a pas , petit a petit.
Hugo était doué pour bcp de choses mais aussi pour l'écriture, comme toi. J'ai encore les quelques lettre qu'il m'a écrit. Y a pas longtemps, il faisait du rangement et est tombe sur cette belle lettre qu'il m'avait écrite au début de notre relation .. A chaque fois que je la lisais je fondais en larmes. Il ne m'avait plus écrit depuis longtemps mais j'ai eu droit a une vrai déclaration d'amour en octobre dernier pour mes 40 ans ainsi qu'une magnifique bague.
" cette bague c'est rien compare a l'amour que j'ai pour toi, je t'aime et je devrais te le dire plus souvent m'a t il dit avec son beau sourire". Je t'aime aussi Hugo, lui ai je répondu.
Moment grave a jamais dans ma mémoire...
Bon courage a toutes et tous , on en a bien besoin

Hors ligne Gwenn8001

  • Membre Junior
  • **
  • Messages: 67
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon sac en bandoulière
« Réponse #7 le: 29 Mai 2015 à 22:19:10 »
Très beau,  en ressens les mêmes sentiments, la même désolation.

je me fais de la peine, moi même quand je me regarde, quelle tristesse je porte... mes yeux, mon corps, et moi qui ne laissait jamais de sourire, si positive j’étais, j’étais... c'est fini maintenant l'optimiste... c'est fini



Mon sac en bandoulière
                                               à Daniel


Je promène ma tristesse comme mon sac en bandoulière
et quand je pense l'avoir oubliée, tel le cartable, une écolière,
son poids, sa force, sa violence secouent ma besace de larmes
cachée et bercée au rythme régulier de mon cœur sans arme.

Les masques succèdent aux masques, et le silence prend ses aises,
s'installe, confortable, tisse sa toile, resserre ses nœuds à l'anglaise.
Et l'impuissance achève son œuvre en me laissant pitoyable pantin
dans des brumes où flottent ton sourire et ton regard angevins.

Et pourtant je souris, mes yeux s'émerveillent encore, je ris.
Tout est d'une normalité banale et tranquille sans charivari.
Je suis vivante cependant, mais mon corps en porte à faux
traîne dans un bruit sourd et pesant mes souvenirs en lambeaux.

Tenace, j'insiste à me tenir droite, je me parle et me rabroue
Et dans un fol espoir je pense gagner et mettre sous ma houe
Tout ce magma de chagrin, dominer enfin ce méli-mélo d'émotions
Mais au soir tombant, le miroir me renvoie  à ma désolation.

bientôt 3 ans...et toujours ce même manque!! je ne sais plus trop quoi faire pour aller mieux, pour continuer à vivre,
tout me  coûte, je n'ai plus de désir, d' enthousiasme  :-\

Hors ligne petiteninette

  • Néophyte
  • *
  • Messages: 43
  • Le forum d'entraide durant un deuil
Re : mon sac en bandoulière
« Réponse #8 le: 30 Mai 2015 à 14:04:30 »
Magnifique poème qui touchera chacun et chacune d'entre nous... Il m'a fait pleurer.
« Modifié: 30 Mai 2015 à 15:32:16 par petiteninette »